• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Juifs, grands absents de l’agriculture

Les Juifs, grands absents de l’agriculture

Dans un article publié récemment sur le site du Point, la journaliste Catherine Golliau a tenté de répondre à cette question : « Pourquoi les Juifs sont-ils plus souvent médecins que paysans ? »

Pour obtenir une réponse à cette question, Catherine Golliau s’est tournée vers un économiste israélien, Zvi Eckstein, co-auteur avec une autre économiste, l’universitaire milanaise Maristella Botticini, d’un livre sorti en mars chez Albin Michel : « La poignée d’élus », ouvrage sous-titré « Comment l’éducation a façonné l’histoire juive. 70-1492 ». Il est ressorti de ce questionnement un article daté du 5 avril (lien).

Selon Zvi Eckstein, il faut chercher dans la chute du Temple de Jérusalem en l’an 70 les raisons de l’orientation des Juifs vers les études, sur le modèle imposé par les Pharisiens. Obligation est même faite aux pères d’envoyer leurs fils dans une école rabbinique aux alentours de l’an 200. Or, la plupart des Juifs sont alors des agriculteurs, et cette contrainte leur coûte. À terme, elle les prive même de bras et de successeurs, les fils éduqués choisissant une voie professionnelle alternative à l’agriculture et à l’élevage. Fuyant cette obligation, beaucoup de Juifs paysans en viennent à se convertir au catholicisme qui, pas plus que la religion musulmane, n’impose des études aux enfants mâles. Dès lors, les Juifs abandonnent peu à peu la terre et prennent progressivement un avantage incontestable sur les Chrétiens et les Musulmans en matière d’éducation et de connaissance.

Cela se traduit, dans la 2e moitié du premier millénaire, par une arrivée massive des Juifs dans les villes. Et cela pour une raison évidente : « Ils peuvent tirer parti du fait d'être lettrés. D'un point de vue purement économique, il est alors beaucoup plus rentable de devenir marchand ou scientifique que de labourer la terre », souligne Zvi Eckstein dans l’article du Point avant d’ajouter : « Si les juifs sont devenus citadins et ont occupé des emplois indépendants de l'agriculture, c'est d'abord parce qu'ils étaient formés. Et s'ils étaient formés, c'est que leur religion exigeait qu'ils le soient. »

Et de fait, cette formation obligatoire, progressivement ouverte aux filles et pas seulement centrée sur l’étude de la Torah, permet aux Juifs du Moyen Âge d’accéder aux professions rentables du commerce et de la finance. Zvi Eckstein y voit une relation de cause à effet, et le motif principal de l’abandon définitif du travail de la terre, facilité par l’émergence de réseaux familiaux et une maîtrise des langues à laquelle n’ont pas accès les Chrétiens moins bien éduqués.

Dans ses réponses à Catherine Golliau, l’économiste israélien, peut-être enfermé dans une analyse trop proche-orientale, semble toutefois oublier des éléments importants concernant les Juifs d’Europe en général, et de France en particulier. Notamment les décisions qui, dans le sillage du Concile de Paris en 614, interdisent aux Juifs, « coupables de la mort de Jésus-Christ », de posséder des biens tant terriens qu’immobiliers dont ils ne sont plus que les usufruitiers avant d’en être parfois totalement dépossédés sans ménagements. Il est également interdit aux Juifs d’exercer des métiers manuels, ce qui vaut évidemment pour celui d’agriculteur. Qui plus est, dans la société médiévale, il est interdit aux Chrétiens – depuis Saint-Augustin – de prêter de l’argent avec intérêt, ce qui, en revanche, est parfaitement licite pour les Juifs, devenus de facto des banquiers incontournables.

Des métiers exportables

À ces facteurs culturels et règlementaires viennent, au fil du temps, s’ajouter des expulsions, des spoliations, des persécutions et des pogroms qui fragilisent la condition des Juifs, le plus souvent considérés comme tels nonobstant leur nationalité, même si cette dernière remonte à plusieurs générations. Et ce n’est pas l’émergence dans l’Allemagne nazie de l’étoile jaune, réminiscence de la rouelle autrefois imposée aux Juifs par le 4e Concile de Latran (1215), qui peut rassurer les Juifs. On connaît la suite : les millions de mises à mort planifiées par la Solution finale, et le départ forcé pour des millions d’autres Juifs, jetés sur les routes de l’exil par la résurgence à grande échelle de massacres comme il s’en était déjà produit localement tout au long de l’histoire, le plus souvent sous des prétextes comme l’empoisonnement délibéré des Chrétiens ou la transmission de la peste.

« Pourquoi les Juifs sont-ils plus souvent médecins que paysans ? » demande Catherine Golliau. Sans aucun doute parce que la communauté juive a, très tôt dans l’histoire, été conduite, tout à la fois par des exigences dogmatiques et les restrictions d’activité que lui a imposées l’occident chrétien, à privilégier l’éducation et l’orientation vers les métiers intellectuels et commerciaux. Mais aussi parce que les Juifs ont dû – comme l’a souligné dans ses travaux un autre économiste, Gary Becker – faire face à de multiples, et souvent tragiques, remises en question de leurs perspectives de pérennité dans leur pays de naissance.

À cet égard, l’exercice de la profession médicale, progressivement développé dans la société moderne, est rapidement apparu aux Juifs comme une possible assurance de survie en cas d’exil forcé. D’où la prédilection croissante pour les métiers de la santé, par nature de pratique universelle et donc exportables. De même, la pratique musicale peut s’expatrier et permettre aux musiciens de bon niveau d’espérer vivre de leur instrument dans un pays d’accueil, au moins de manière temporaire. D’où, là aussi, le nombre élevé de Juifs inscrits dans les conservatoires et leur présence en nombre aux plus hauts niveaux de maîtrise comme solistes de réputation internationale.

On est là bien loin du métier d’agriculteur. Faut-il en conclure qu’il n’y a plus de paysans juifs ? Évidemment non, mais ils sont de facto rares dans la profession en Europe de l’Ouest pour les différentes raisons évoquées. Tel n’est en revanche pas le cas en Israël où les kibboutzim apparus au 20e siècle sont, d’une certaine manière, le prolongement socialisant des fermes nées au 19e siècle de l’arrivée d’exilés d’Europe de l’Est chassés par les sanglants pogroms consécutifs à l’assassinat du Tsar Alexandre II. Mais il s’agit là d’une histoire particulière qui vaudrait, elle aussi, d’être contée, tant dans sa dimension humaine que politique...

Autres articles en rapport avec la communauté juive :

Musique klezmer : de Pitchi Poï à New York (avril 2011)

21 rue des Rosiers (juin 2009)

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

291 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 11 avril 2016 09:54

    Seigneur ! La belle histoire !!!

    Des esprits taquins pourraient y voir des raisons,,, plus,,, prosaïques !?

    Pourquoi s’emmerder à cultiver la terre quand on peut sans se casser le cul prélever sa dîme au marché ?

    Vieille dialectique entre les nomades et les sédentaires, les uns parasitant les autres...
    La culture consistant à connaître la date des récoltes...

    En jouant finement sur les crédulités, en entretenant les naïvetés, on finit par s’emparer d’une planète avec ces bonnes vieilles recettes éculées mais Ô combien opérantes...

    On est élu où on l’est pas merde ! smiley


    • aimable 11 avril 2016 11:21

      @Clocel
      et puis sur le territoire Français l’expropriation ( ôte toi de que je mis mette ) est plus difficile donc cela ce fait ailleurs


    • Fergus Fergus 11 avril 2016 12:58

      Bonjour, Clocel

      « on finit par s’emparer d’une planète avec ces bonnes vieilles recettes »

      L’écrasante majorité des Juifs n’a pas de volonté de domination planétaire. Et s’il en existe qui sont dans cet état d’esprit, ce n’est pas parce qu’ils sont juifs, mais parce qu’ils appartiennent à une oligarchie. C’est donc comme des oligarques qu’il faut les considérer, et non comme des Juifs.


    • Clocel Clocel 11 avril 2016 13:33

      @Fergus

      Certes, tous les juifs ne sont pas...

      Mais,,, combien faudra-t-il d’Einstein et de Spinoza pour faire oublier un Netanyahou ?

      Et, entre les belliqueux et les complices silencieux, (majoritaires !) on a du mal à dominer des réactions primaires qu’engendrent certains comportements eu égard une Histoire récente qu’on ne cesse de réécrire pour dissimuler l’odeur de cadavres frais derrière celle des cadavres anciens.

      Les enfants battus qui battent leurs enfants n’ont AUCUNES EXCUSES, ils savent ce qu’ils font !!!

      J’ajoute qu’on trouve dans les textes fondateurs juifs, tous les germes de l’oligarchie et des attitudes inadmissibles que l’on observe aujourd’hui qui amène toute la communauté des hommes au chaos !

      - Connaissez-vous un autre peuple qui ait forgé un mot pour désigner de façon générique tous les autres hommes ne faisant pas partie de la tribu ???

      Il en existe un...


    • Sarah 11 avril 2016 13:34

      @Clocel
       

      À quoi sert l’article de l’auteur si c’est pour que vous repreniez immédiatement ce mauvais cliché ?

      Croyez-vous que ceux qui ne cultivent pas la terre ne travaillent pas et que leur métier est plus facile ?

      Êtes-vous déjà allé sur un marché ? Demandez aux commerçants à quelle heure il se lèvent le matin pour aller chercher leurs fruits et légumes.


    • Sarah 11 avril 2016 13:36

      @Fergus
       

      Félicitations pour votre excellent article qui contribue à mettre fin à certains clichés.

      C’est réconfortant d’en lire un comme cela sur ce forum.


    • Sarah 11 avril 2016 13:49

      @Clocel

       
       

      Vous essayez de faire diversion à cet article et aux commentaires ci-dessous qui détruisent vos préjugés antisémites.

       

      @tous  : ne lui répondez pas, il ne cherche qu’à déclencher une polémique par des provocations hors-sujet et à détruire la bonne analyse de Fergus.

       

      @Fergus, auteur de l’article, d’agir. 


    • Clocel Clocel 11 avril 2016 13:51

      @Sarah

      "Demandez aux commerçants à quelle heure il se lèvent le matin pour aller chercher leurs fruits et légumes."

      Une marge de 40 ou 50%, ça se mérite ma bonne Dame,,, et si c’est vraiment trop pénible, ils peuvent toujours aller se reposer en travaillant la terre ! smiley


    • Fergus Fergus 11 avril 2016 13:53

      Bonjour, Sarah

      Merci à vous pour la réponse que vous venez de faire à Clocel.

      Réduire la communauté juive aux fonctions bancaires lucratives et à la politique coloniale exercée par Netanyahou en Israël n’a aucun sens, et c’est même faire injure à tous les Juifs qui travaillent dur sans espoir de s’enrichir ni de profiter des annexions de Cisjordanie dans le cadre d’une alyah qui ne les concerne pas.


    • non667 11 avril 2016 14:05

      @Fergus
      bonjour ,
      L’écrasante majorité des Juifs n’a pas de volonté de domination planétaire.

      absolument faux
      par définition 100% des juifs font parti du peuple élu pour dominer le monde (les goyim ) (voir et comprendre le chapitre XVII de leur genèse ) par la ruse comme des coucous (la censure d’a.v. et la loi gayssot m’empêchent d’en dire plus !)
      l’article dévoile et en même temps minimise l’importance de la religion dans le succès des peuples


    • Shopi 11 avril 2016 14:46

      @ non667
      et si ma tante en avait, elle serait mon oncle


    • philoxera philoxera 11 avril 2016 15:46

      @Clocel- Connaissez-vous un autre peuple qui ait forgé un mot pour désigner de façon générique tous les autres hommes ne faisant pas partie de la tribu ???


      les japonais : https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaijin
      les romains et grecs : https://fr.wiktionary.org/wiki/barbare
      etc
      etc
      je pense qu’il en existe un par langue :)

    • non667 11 avril 2016 16:35

      @Shopi

      et si ma tante en avait

      ou ai-je mis un si ?

      en voilà un : si les cons volaient .......


    • Fergus Fergus 11 avril 2016 17:01

      Bonjour, non667

      Ce commentaire démontre que vous ne devez pas fréquenter beaucoup de Juifs car si tel était le cas vous n’auriez certainement pas énoncé une telle énormité.


    • Jean Pierre 11 avril 2016 19:23

      @Clocel

      Vous vous trompez sur au moins deux points.

      « Les enfants battus qui battent leurs enfants savent ce qui font ». Ce n’est pas aussi simple que cela. Les traumatismes de l’enfance peuvent être totalement refoulés (ils sont inconnus du sujet) tout en étant déterminants dans les comportement d’adultes. Tout cela parce qu’il existe un inconscient qui fait que l’on est pas totalement conscient de toutes les motivations de tous ses actes.

      Il existe d’autres peuples qui possèdent dans leur langue un mot pour désigner l’ensemble des autres humains.

    • mmbbb 11 avril 2016 20:14

      @Fergus Vous oubliez les prix nobels quelque soit la matiere . La liste est tres longue par exemple le prix nobel de medecine Lwoff, Francois jacob d’éminents blologistes francais Le grand Levis STRAUSS, Dassault de son vrai nom Marcel BLOCH Notre cher Montaigne dont le vrai nom est YQUEM etc En revanche l Histoire peut etre sordide, c’est Faber prix nobel de chlmie etant tres nationaliste ( sa femme Clara se suicida ) qui mis au point entre les deux guerres le Xyklon destine a eradiquer la vermine Ce Xyklon qui fut reprit par les nazis dans les chmabres a gaz Leur education est la clef de leur reussite . Vous tombez bien J’ai passe mon enfance a la campagne ou la religion catholique dominait Par nature la religion catholique enferme, les esprits pas tres ouverts ou l initiaitive etait mal venue et in fine la seule regle etait de se conformer a la norme sociale Replongez au siecle passe dans la France profonde, Il est evident que si Einstein Menuhin et tant d’autres avaient passes leur enfance dans la Creuse, je doute qu il aient pu developper leur genie. L intelligence 50 % d’inne 50 % d’acquis L’acquis passe par l’education tres tot. Par ailleurs, la biographie de ces savants musiciens, revelent la part importante de la mere


    • Fergus Fergus 11 avril 2016 20:42

      Bonsoir, mmbbb

      « Vous oubliez les prix nobel, quelle que soit la matière »

      Je ne les oublie pas, et le fait est que le quart de ces prix a été attribué à des Juifs. Rapporté au pourcentage de cette communauté dans la population mondiale, c’est impressionnant !

      Merci pour votre commentaire que je partage très largement.


    • Jean Guillot meslier 11 avril 2016 21:31

      @Clocel

      Les juifs expulsés de Madère (Portugal) en 1548 vont emporter et cultiver la canne à sucre au Brésil , de nouveau expulsés ils s’implantent en Guyane et aux Antilles .

      Il participeront aussi à la production et à la commercialisation ...


    • non667 11 avril 2016 21:40

      @fergus
      bonsoir,
      a ma connaissance je n’en ai rencontré aucun ! (ou alors sans le savoir ,comme ils changent leurs noms ! ) par contre on ne voit qu’ eux comme commentateur politiques à la t.v. et dans les journaux ou ils sont largement surreprésentés
      n’empêche qu’il n’est pas besoin d’en fréquenter pour lire leur bible et comprendre le judaïsme ,comme de fréquenter des prestidigitateurs n’apprend pas a faire de la magie !

      par contre si la vérité vous importe je vous conseille un lavage de cerveaux de la propagande pro-juive et une réflexion personnelle sur le 1° et principal commandement fondateur du judaïsme :voir et comprendre le chapitre XVII de leur genèse = c’est une religion ethno-raciale /raciste !


    • panpan 11 avril 2016 21:58

      @Sarah

      Ah bon ? Les commerçants sur les marchés sont juifs ?

      Vous êtes sûre ?

    • panpan 11 avril 2016 22:01

      @mmbbb

      Oui, d’ailleurs la mère de Menuhin a choisi de ne s’intéresser qu’à lui et de délaisser complètement son petit frère...
      On n’obtient pas un virtuose sans quelque sacrifice...

    • vesjem vesjem 12 avril 2016 00:35

      @Fergus
      tu fais là du racisme anti-goy , en ne donnant aucune analyse à ce que tu dis ;
      peux-tu donner une explication complète à ce fait ; il y en a de nombreuses qui ne relèvent certainement pas de surhommes ni de thèse « élective » très niaise ;
      au lieu d’énoncer ces faits connus de tous , essaie de te creuser le ciboulot pour en déterminer les causes , les conséquences , et les causes des conséquences au fil des siècles ; et une fois fait ce travail , couche le sur AV pour une info exhaustive ;
      tu vas me rétorquer que je pourrais moi-même m’y cogner ;mais tu as commencé le boulot , alors vas-y ...


    • Fergus Fergus 12 avril 2016 09:17

      Bonjour, vesjem

      Au delà du fait que je ne fais surtout pas du « racisme anti-goy », étant goy moi-même comme tous les autres membres de ma famille, je ne comprends pas le sens de ton commentaire : il y a des faits, et il appartient à chacun de les interpréter de la manière la plus objective possible.

      Cela dit, il est évident à mes yeux que les Juifs ne sont évidemment ni des « surhommes », ni un « peuple élu », concept auquel beaucoup d’entre eux n’adhèrent d’ailleurs pas (ou plus). La question qui est posée par le rôle joué dans le monde intellectuel par les Juifs tient évidemment à leur grande appétence aux études, un phénomène qui remonte très loin comme on a pu le voir dans l’article et les commentaires.

      A noter à ce sujet qu’il existe dans certains milieux juifs - ou plutôt israélites - une telle volonté de formation intellectuelle des enfants qu’elle conduit - notamment aux Etats-Unis - des tout-petits dans des écoles confessionnelles, avec à la clé un apprentissage très précoce de la lecture destiné à lire au plus tôt la Torah, parfois dès 4 ans. Une telle disposition d’esprit explique beaucoup de choses, mais il faut reconnaître que cela se fait souvent aux dépens de l’enfance de ces gamins.

      Fort heureusement, les élèves du lycée Charlemagne à Paris ne sont pas exposés à ces cadences infernales. smiley


    • vesjem vesjem 12 avril 2016 17:06

      @Fergus
      j’ai le sentiment que tu ne t’autorise de révéler que le 1/10 de ce que tu pense être la cause de ton sujet ; mais bon , c’est un choix


    • foufouille foufouille 11 avril 2016 10:15

      nous sommes en 2016, c’est juste que médecin rapporte plus.
      .


      • Fergus Fergus 11 avril 2016 11:03

        Bonjour, foufouille

        Voilà un raccourci que dément l’histoire du peuple juif.


      • foufouille foufouille 11 avril 2016 11:33

        @Fergus
        un juif ne risque plus rien de plus que les autres depuis 45, en france au moins.
        j’ai pas de médecins juifs dans ma belle famille.


      • Fergus Fergus 11 avril 2016 13:05

        @ foufouille

        « un juif ne risque plus rien de plus que les autres depuis 45 »

        Non, mais il s’est instauré une tradition culturelle qui garde du poids.

        C’est comme pour la musique, citée dans l’article : l’un de mes ex-collègues, séfarade, était - tout comme sa femme - totalement ignorant en matière de musique classique, et guère porté sur la culture ; il n’en pas moins - « à toutes fins utiles » - inscrit ses quatre filles au conservatoire : l’une a appris le violon, une autre le violoncelle, une troisième le piano, et la quatrième, la clarinette. (véridique).

        Et j’ai connu d’autre cas du même genre.


      • vesjem vesjem 12 avril 2016 09:07

        @Fergus
        et tu crois que les goys ne font pas la même chose ?


      • Fergus Fergus 12 avril 2016 09:26

        @ vesjem

        Beaucoup moins si j’en crois mes propres constats L’apprentissage de la musique aux enfants est surtout le fait de la bourgeoisie chez les goys, alors que c’est une pratique répandue dans toutes les classes sociales dans les milieux. C’est du moins ce qui ressort nettement de la composition des classes de musique du conservatoire de Sarcelles. C’est vrai également à Saint-Mandé, mais la population y est moins hétérogène ; c’est donc moins significatif. J’ignore si cela se vérifie également à Toulouse où la communauté juive est la plus importante de France.


      • vesjem vesjem 17 avril 2016 17:19

        @Fergus
        beaucoup plus selon mes propres constats à moi ; tu conviendras que ce ne sont pas des faits ; dans ma région, il y a peu de juifs et beaucoup de goys dans toutes les sortes d’écoles


      • cevennevive cevennevive 11 avril 2016 10:17

        bonjour Fergus,


        Très belle analyse, certainement juste.

        Pourtant, mon esprit cartésien m’oblige à regarder ce qu’il se passe aujourd’hui dans le pays où résident beaucoup de ces Juifs.

        Ils font cultiver la terre à d’autres, apposant leur « marque » sur les produits issus de terres envahies, s’approprient les oliviers qui ont la malchance de pousser « hors les murs » qu’ils construisent, etc...

        Mais je suis méchante aujourd’hui. Pardonnez-moi.

        Bien à vous.


        • Fergus Fergus 11 avril 2016 11:15

          Bonjour, cevennevive

          Je n’ai pas centré l’article sur Israël. Et si cela avait été le cas, je n’aurais pas manqué de mettre en avant - comme vous le soulignez en filigrane - la politique coloniale qu’exercent les Israéliens sur les terres palestiniennes, avec à la clé la mise en œuvre d’expulsions et de spoliations comme celles qu’ont subi les Juifs au cours de l’histoire.

          Aucune « méchanceté » dans ce constat, mais un regard lucide.

          Je profite du commentaire de la Cévenole que vous êtes pour rappeler qu’à une échelle moindre que dans l’histoire des Juifs, mais néanmoins importante pour les pays d’Europe occidentale, la Révocation de l’Edit de Nantes a conduit des dizaines de milliers de protestants sur les routes de l’exil. Et c’est ainsi que des pays comme l’Allemagne, la Suisse et l’Angleterre ont bénéficié de l’arrivée de nombreuses personnes bien mieux éduquées que la moyenne des Français d’alors, les protestants donnant, comme les Juifs, une très grande importance à l’étude, non seulement des textes sacrés, mais également des disciplines scientifiques.


        • njama njama 11 avril 2016 12:14

          @cevennevive
          ce n’est pas être méchante que de défendre l’opprimé contre l’oppresseur
          bien à vous aussi


        • cevennevive cevennevive 11 avril 2016 12:32

          @Fergus,


          Oui Fergus, cela est vrai.

          Pourtant, mes ancêtres ont su « résister » eux.

          Ils ne sont pas partis à l’étranger, peut-être parce qu’ils n’en avaient pas les moyens, mais aussi et surtout parce qu’ils tenaient à leurs pauvres terres, à leur pays, à leur fierté et à leur façon de penser...

          Ce qui n’est pas le cas de beaucoup d’émigrés à l’heure actuelle.

          Mais, je vous l’ai dit plus haut « je suis méchante aujourd’hui ».



        • Sarah 11 avril 2016 14:00

          @cevennevive
           

          Vous devriez passer vos prochaines vacances en Israël et parler avec les gens ; vous en reviendrez avec d’autres idées que celles de vos médias.

           

          Une autre chose peu connue : jusqu’au XVIIIe siècle environ, à Gaza, les Juifs cultivaient la terre et leurs produits étaient commercialisés par les Chrétiens.

          Voilà pour mettre un peu plus à mal les préjugés habituels.


        • Fergus Fergus 11 avril 2016 17:06

          @ Sarah

          En complément de ce que vous écrivez, je précise que les Séfarades ont été très bien intégrés à la population ottomane jusqu’à la fin du 19e siècle.


        • gaijin gaijin 11 avril 2016 17:09

          @Sarah
          pourquoi JHVH a t’ il méprisé l’offrande de caïn ?


        • mmbbb 11 avril 2016 20:25

          @cevennevive Le sionisme est ne en France ou presque C’est Theodor Herz qui pendant l’affaire dreyfus s’etonna du sort de cet homme Il eut cette reflexion si en France Pays de grande civillisation les juifs ne pouvaient pas etre proteges ils leur fallaient un pays une terre Il est vrai que je nie pas les exces du sionisme


        • vesjem vesjem 12 avril 2016 09:09

          @Fergus
          je ne crois pas que 16/9 parle de colonies uniquement en palestine ;


        • Etbendidon 11 avril 2016 10:37

          Je signale ce narticle à la LICRA et à la FNSEA
          je constate aussi qu’il y en a très peu sur agoravox
          sont-ils censurés en modération ?
           smiley


          • Fergus Fergus 11 avril 2016 11:17

            Bonjour, Etbendidon

            « sont-ils censurés en modération ? »

            Etes-vous certain qu’il existe une censure ?


          • non667 11 avril 2016 14:37
            • @Fergus
            Etes-vous certain qu’il existe une censure ?

             ?????????????? pas pour les trolls bien pensants dans votre genre c’est sûr  !! smiley !! smiley smiley smiley


          • Fergus Fergus 11 avril 2016 17:12

            @ non667

            1) Je n’ai jamais « trollé » qui que ce soit, ici ou ailleurs.

            2) « Bien pensant » ne peut se rapporter qu’à une ligne éditoriale. S’il en existe une, je ne la connais pas.

            3) Il m’arrive fréquemment de voter positivement en modération pour des articles contraires à mes opinions dès lors qu’ils sont correctement rédigés, ce qui a encore été le cas hier pour un texte proposé par Spartacus et publié aujourd’hui.


          • Etbendidon 11 avril 2016 17:25

            @Fergus
            Ben OUI en cliquant sur Fergus je vois 570 articles refusés donc censurés
            CQFD
            Autrement la Sarah elle est belle comme toutes les juives meme s’ils sont absents de l’agriculture


          • Fergus Fergus 11 avril 2016 20:51

            Bonsoir, Etbendidon

            Des articles, il m’en a été refusé 9, et avec des explications à la clé.


          • mmbbb 11 avril 2016 21:45

            @non667 dans ce media je me suis fait censure une seule fois Un article ecrit par une feministe qui n’aimait pas trop les commentaires discordants Je lui ai repondu que cela me flattait Cela revelait la nature des feministes En revanche le media De Spartaccus « contrepoints » qui par essence ce dit liberal, la censure est active a la maniere de la censure sovietique Si tu ne plait pas censure


          • vesjem vesjem 12 avril 2016 09:16

            @Fergus

            « Il m’arrive fréquemment de voter positivement en modération pour des articles contraires à mes opinions »

            te rends-tu compte de ce que tu oses dire ?
            tu devrais laisser passer tous les articles contraires à tes opinions (s’ils sont écrits correctement) ; tu appliques la censure !


          • Fergus Fergus 12 avril 2016 09:37

            @ vesjem

            Lorsque je vote contre un article, ce n’est jamais en fonction des opinions qu’il exprime, mais :

            - lorsqu’il est mal rédigé ou truffé de fautes d’orthographe

            - lorsqu’il comporte des propos injurieux ou diffamatoires

            - lorsqu’il s’agit manifestement d’un tract publicitaire

            - lorsqu’il est par trop confus

            Et encore mon refus est-il assorti dans les cas de fautes de français ou de confusion sur un thème pertinent d’une demande à la rédaction du site d’inciter l’auteur à revoir sa rédaction, et cela même si le contenu est contraire à mes idées !


          • troletbuse troletbuse 17 avril 2016 15:22

            @Fergus
            Fergugus
            S’il en était ainsi, les articles de ton copain (sans-papiers) Grounichou ne devraient jamais passer vu que ce sont des articles de propagande et d’enfumage toujours dirigés contre les opposants à Hollandouille.


          • Nicolas_M bibou1324 11 avril 2016 10:45

            En même temps, les agriculteurs, ça n’existe plus en France depuis un moment ... Moins de 2% selon les stats officielles.


            Les juifs ne sont pas agriculteurs ? Les Catholiques, protestants ou musulmans non plus ...

            • Fergus Fergus 11 avril 2016 11:27

              Bonjour, bibou1324

              L’écrasante majorité des exploitants agricoles de France ne sont pas moins de culture chrétienne. Et si nombre de protestants ont dû fuir comme je viens de le rappeler ci-dessus les conséquences de la Révocation de l’Edit de Nantes, il n’y a jamais dans ce qui constitue les régions de la France actuelle de mesure d’interdiction de l’activité agricole à quiconque n’étant pas juif. Seuls d’ailleurs les protestants les plus éduqués ont fui, les autres ayant obligation de renier leur foi, mais interdiction de quitter le pays. D’où les temples du « désert » dans les Cévennes et les dragonnades destinées à en réprimer les fidèles, pour la plupart des paysans.


            • rocla+ rocla+ 11 avril 2016 11:50

              @Fergus


              Edith de Nantes  tenait un rade  dans les rues piétonnes de Nantes ,
              elle était pas agricultrice .

            • colere48 colere48 11 avril 2016 12:56

              @rocla+

              T’as connu Edith de Nantes  ?!... tain toute une époque ....


            • rocla+ rocla+ 11 avril 2016 13:02

              @colere48


              Ben ouais , Edith de Nantes et ça personne ne  le sait , est une copine 
              à Dédé la Saumure . 

              Elle tient une épicerie de parties fines , sur rendez-vous par téléphone .

              Spécialités  :

              Metsmoila  , 

              Tumatoutmis 

              Plusilyadetrousplusonsamuse

              Le trio infernal 

              La caissière s’ amuse 

              Sa devise  ? 

              Un pour tous et dix pour cent .

            • COVADONGA722 COVADONGA722 11 avril 2016 13:33

              @colere48
               bien connu sa sœur LULU la nantaise dans un boui boui de Bien hoa 

               smiley

            • colere48 colere48 11 avril 2016 14:29

              @COVADONGA722 et rocla+

              ça me fait penser à leurs cousines , les jumelles, mais si rappel toi ...Julie et Carla, elles chantaient ce p’tit air sans en avoir l’air...

              A l’ auberge de l’ écu
              On apprend à jouer de l’ épinette,
              A l’ auberge de l’ écu
              On apprend à jouer du......

              Troulala, troulala.......

              Faut donner son p’ tit écu,
              Pour apprendre à jouer de l’ épinette,
              Faut donner son p’ tit écu
              Pour apprendre à jouer du.....

              Troulala, troulala.....


            • Clocel Clocel 11 avril 2016 14:34

              @COVADONGA722

              Celle qui déjeunait au casse-patte au vague goût de betteraves ??? smiley
              La boisson d’homme ??? smiley


            • rocla+ rocla+ 12 avril 2016 10:03

              @colere48



               smiley

            • Pomme de Reinette 11 avril 2016 10:47

              C’est bien gentil mais il faut tout de même relativiser tous ces clichés. Quand il était possible pour les juifs en diaspora de posséder des terres, ils ne se privaient pas d’être agriculteurs ou vignerons.
              En témoigne Rachi, le grand talmudiste du 11ème sc. qui vécu à Troyes et qui était également vigneron.
              Et il était loin d’être le seul

              https://books.google.fr/books/about/Cultivateurs_et_vignerons_juifs_en_Bourg .html?id=g2nYHAAACAAJ&redir_esc=y

              Ne parlons même pas des fêtes juives qui célèbrent la terre, les semailles et les moissons suivant le cycle des récoltes ( shavouot, souccot, tou bishvat.- le nouvel an des arbres... )


              • Fergus Fergus 11 avril 2016 11:43

                Bonjour, Pomme de Reinette

                Vous avez raison, il y a eu des propriétaires terriens juifs, et il y en a encore. Mais on ne peut nier que, sans en appeler à des « clichés », l’histoire a opposé aux Juifs de multiples obstacles que n’ont pas connus les Chrétiens : expulsion des Juifs de France en 1182, expulsion des Juifs du royaume d’Espagne en 1492, interdiction de posséder des terres dans le royaume de France, expulsions et massacres de Provence et d’Alsace, etc.

                Bien sûr, les fêtes juives célèbrent les activités agricoles, mais dans le cadre d’une liturgie qui est resté ancrée sur ce qu’elle était durant le 1er millénaire.

                Merci pour le lien.


              • Pomme de Reinette 11 avril 2016 11:56

                @Fergus

                Oui, sur ce plan on est d’accord, mais il y a non seulement une longue tradition agricole dans le judaïsme mais également toute une pensée écologique du rapport à la terre et aux bienfaits qu’elle peut produire pour nourrir les humains !
                Tout cela s’est transmis et se perpétue. Par exemple, le principe de la jachère (le repos des sols pour qu’ils se régénèrent - équivalent du « shabbat » de la terre) est une idée biblique !


              • Fergus Fergus 11 avril 2016 13:17

                @ Pomme de Reinette

                J’ignorais l’origine biblique de la jachère. Pour moi, ce principe de repos des sols était né au Moyen Âge.

                A noter que la jachère - après un retour en pratique - est de nouveau remise en question : ici et là, elle est remplacée par des semis directs, sur des terres non labourées,.de végétaux faisant appel à des nutriments différents.


              • Pomme de Reinette 11 avril 2016 13:34

                @Fergus

                Oui, je dis pas que c’est la panacée mais il est très important de penser à ne pas épuiser les sols, pour l’avenir !
                Maintenant, ce qui se développe beaucoup en Israël c’est le bio. Il y a à peu près 1 million de personnes en Israël (sur 8 millions) qui sont végétariens ou vegan (comme on dit là-bas).
                Là encore, il y aurait beaucoup à dire sur les nouvelles technologies de culture bio ....


              • Pomme de Reinette 11 avril 2016 13:43

                @Fergus

                Si vous voulez vous informer davantage sur la référence biblique à cette idée, cela s’appelle la Chemitta, le shabbat de la terre : 1 année de jachère sur 7.

                https://fr.wikipedia.org/wiki/Chemitta


              • Fergus Fergus 11 avril 2016 17:13

                @ Pomme de Reinette

                Merci pour ce lien.


              • ZenZoe ZenZoe 11 avril 2016 10:49

                Bonjour Fergus,
                Plus de médecins juifs que d’agriculteurs ? Bon.
                En même temps, c’est normal aussi. Il est plus facile de s’orienter vers une profession qu’on connait, dans laquelle on baigne, où on a un réseau solide. Les Juifs médecins ? Peut-être, mais ils sont aussi très présents sur le marché de la fripe et des textiles, beaucoup de pressings à Paris tenus par des Juifs, beaucoup d’hôtels aussi. Ils sont banquiers de père en fils, mais ils vendent aussi des légumes... bref ils ne sont pas forcément dans des professions prestigieuses ou rémunératrices. Juste une question d’être tombé dedans quand ils étaient petits. Comme les paysans.
                Et une fois qu’on a dit ça, qu’est-ce qu’on en fait ? C’est ça qui compte. L’idéal serait de pouvoir accéder à la profession à laquelle on aspire, quelle que soit son origine ou son réseau, et ça, c’est pas gagné d’avance !


                • Fergus Fergus 11 avril 2016 11:53

                  Bonjour, ZenZoe

                  « ils ne sont pas forcément dans des professions prestigieuses ou rémunératrices. »

                  En effet, et la plupart de ceux que j’ai connus, et que connais encore, sont dans ce cas. Et vous avez raison de souligner que nombre d’entre les Juifs exercent dans une activité commerciale. A cet égard, ce n’est pas l’habitué des quartiers parisiens du Temple et du Sentier que je suis qui vous contredira.

                  Mais précisément, la présence importante des Juifs dans le commerce ou la banque trouve ses origines dans l’histoire. Cet article n’a d’ailleurs pas pour objet de dresser une sociologie exhaustive de la communauté juive actuelle, mais de rebondir sur la question posée par l’article du Point.

                  100 % d’accord avec votre conclusion.


                • Pomme de Reinette 11 avril 2016 12:08

                  @Fergus
                  Il me semble que vous oubliez tous les métiers de l’artisanat ....  smiley
                  Si on devait en faire le tour, ça va être long .....


                • Pomme de Reinette 11 avril 2016 12:19

                  @Fergus

                  A lire, dans « Le pain de misère : Histoire du mouvement ouvrier juif en Europe » de Nathan Weinstock
                  Tableau statistique des professions de la population juive, sur la base d’un recensement de 1931 en Pologne
                  - agriculture = 61,4
                  - industrie, artisanat, commerce = 19,4

                  http://www.editionsladecouverte.fr/catalogue/index-Le_pain_de_mis__re-9782707138118.html


                • rocla+ rocla+ 11 avril 2016 10:52

                  Les juifs sont plutôt  dans la fric culture que dans l’ agriculture ...


                  • César Castique César Castique 11 avril 2016 11:30

                    @rocla+

                    ...et, autrefois, dans le maquignonnage, d’où une certaine « impopularité » dans les campagnes...

                  • Jean Pierre 11 avril 2016 19:35

                    @rocla+
                    Dès qu’il y a un bon gros cliché qui pue et pisse pas haut à débiter, je vois qu’on peut compter sur vous. Sur ce point vous êtes aussi fiable que prévisible. 

                    C’est sur ce cliché : « un juif, ça a du fric », qu’un jeune juif a été torturé a mort pour que sa famille (forcément riche, évidemment !) paye une rançon. Vos idées à la con, ça peux tuer.

                  • rocla+ rocla+ 11 avril 2016 19:47

                    @Jean Pierre


                    Bonjour Monsieur Jean-Pierre . 

                    Si vous saviez le nombre de morts que j’ ai  sur la conscience . 

                    Pas plus tard que hier un automobiliste a percuté un gendarme 
                    en moto qui est mort sur le coup . 

                    Sans-doute parce que j’ ai pensé que les gendarmes qui m’ont verbalisé 
                    sont des cons . 

                    Hein 


                    Oui ? 

                    Non ?

                    Peut-être ?

                    Na se prononce pas ? 

                    Absent ? 

                     smiley


                  • Jean Pierre 12 avril 2016 00:19

                    @rocla+
                    Je ne vous reproche pas de penser que les juifs ceci ou que les gendarmes cela... Chacun a encore le droit de penser comme il veux et même de penser comme ses pieds. Je vous reproche de faire circuler (par écrit et publiquement) un cliché raciste qui, comme tout cliché, perdure et se renforce justement par sa circulation.

                     Et comme je vous l’expliquais (mais vous avez d’évidents problèmes de compréhension), le même cliché (la richesse des juifs), que vous faites circuler et perdurer, et qui n’est pour vous que l’occasion d’une grosse blague à deux balles est également pour d’autres la motivation d’un meurtre. C’est pour cette raison que l’expression publique du racisme et de l’antisémitisme (blague ou pas) est réprimée par la loi.
                    Le racisme commence en pensée, se développe en paroles, s’amplifie en discours et se termine en massacre.





                  • rocla+ rocla+ 12 avril 2016 10:08

                    @Jean Pierre



                    Je vais vous dire quelque chose qui n’ est pas réprimée par la loi :


                    « -                                                          - »


                    Qu’ en pensez-vous ? 








                  • Jean Pierre 12 avril 2016 14:52

                    @rocla

                    .

                  • rocla+ rocla+ 11 avril 2016 10:58

                    En fait  , par exemple , les parents de Bruno Goldschmidt journaliste -reporter

                    à RTL  sont  agriculteurs maïsculteurs près de Ferrette  dans le Haut-Rhin .

                    • Fergus Fergus 11 avril 2016 11:55

                      Bonjour, Capitaine

                      Oui, et l’on trouve également des Juifs viticulteurs dans le vignoble alsacien, malgré les déboires qu’ils ont subis à différents moments de l’histoire dans cette belle province.


                    • marmor 11 avril 2016 17:50

                      @Fergus
                      Oui, dans le bordelais aussi, château mouton Rothshild. Ah ils ont transpiré pour planter tout ça !!


                    • LEELOO Shawford 11 avril 2016 17:55

                      @marmor

                       smiley encore une contribution majeure à la pacification de ce fil de commentaires smiley


                    • Pomme de Reinette 11 avril 2016 11:00

                      En ce qui concerne l’agriculture israélienne, elle est connue dans le monde entier pour ses innovations technologiques (notamment via l’invention du système du goutte à goutte - très pratique pour cultiver tout ce qu’on veut ou presque sur des terres arides où l’eau est à économiser !)
                      Je passe sur le reboisement systématique des forêts, et les rendements laitiers des vaches israéliennes qui est connu pour être le plus élevé au monde et de la meilleure qualité, la R&D dans le domaine agricole et les très bons vins...

                      Plus d’info ici : http://www.29november.org/upload/1329385718.pdf


                      • Zolko Zolko 11 avril 2016 11:37

                        @Pomme de Reinette
                         
                        Mouais : l’agriculture israelienne est plus connue dans le monde pour utiliser l’eau du Jourdan arrivant dans la mer Morte pour l’irrigation, ce qui fait que la mer Morte a perdu 1/3 de sa superficie et 2/3 de son volume, en même pas 50 ans, et que si ils continuent comme-ça, ils n’auront plus rien à cultiver bientôt. Un peu comme Las Vegas et le Colorado, qui n’atteint même plus l’océan. Un désert est un désert.


                      • Pomme de Reinette 11 avril 2016 11:43

                        @Zolko

                        La technologie moderne d’irrigation par goutte à goutte a été inventée en Israël par Simcha Blass et son fils Yeshayahu. Au lieu de libérer l’eau par des trous minuscules, facilement obstrués par des particules minuscules, l’eau est libérée par de plus grands et plus longs passages en employant le frottement pour ralentir l’eau à l’intérieur d’un émetteur en plastique. Le premier système expérimental de ce type a été établi en 1959 quand les partenaires de Blass au Kibboutz Hatzerim créèrent une compagnie d’irrigation nommée Netafim (en). Ensemble, ils ont développé et ont fait breveter le premier émetteur extérieur d’irrigation par goutte à goutte. Cette méthode très performante s’est développée en Australie, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud vers la fin des années 1960.

                        https://fr.wikipedia.org/wiki/Micro-irrigation


                      • Pomme de Reinette 11 avril 2016 11:47

                        J’ajoute : ce système s’exporte dans tous les pays où l’eau est rare et les terres, arides, difficiles à cultiver, notamment dans certaines régions d’Afrique, d’Amérique du Sud, en Inde et en Chine :

                        http://fr.timesofisrael.com/le-goutte-a-goutte-israelien-sexporte-en-inde-et-en-chine/


                      • ZenZoe ZenZoe 11 avril 2016 11:49

                        @Pomme de Reinette
                        L’exemple d’agriculture à l’israelienne, tant vantée jusque dans les années 70, prouve maintenant que c’est un désastre ! On y cultive des plantes gourmandes en eau dans une terrre aride, et ce qui devait arriver arriva, l’irrigation est un immense problème aujourd’hui.


                      • Fergus Fergus 11 avril 2016 12:02

                        Bonjour, Pomme de reinette

                        Si des Juifs sont agriculteurs - et souvent innovants, comme vous le soulignez -, c’est en effet en Israël où les immigrants ont dû, par la force des choses pour nourrir les vagues successives d’arrivants, mettre en valeur des terres auparavant peu exploitées ou consacrées à un élevage extensif de faible rapport. D’où le développement des kibboutzim et des laboratoires agroalimentaires.

                        Zolko et Zenzoe n’en soulèvent pas moins un vrai et grave problème.

                        Cela dit sans aborder le problème politique majeur sous-jacent.

                        Merci pour ce lien.


                      • Pomme de Reinette 11 avril 2016 12:04

                        @ZenZoe
                        Je ne sais pas d’où vous sortez ça.


                      • Pomme de Reinette 11 avril 2016 12:28

                        @Fergus

                        Vous oubliez les moshavim .... villages agricoles (non collectivistes mais partageant le travail, les outils et les ressources)
                        Il en existe encore plus de 400 en Israël, qui fournissent la plus grande part de la production agricole du pays.


                      • alinea alinea 11 avril 2016 12:31

                        @Pomme de Reinette
                        Et quid des projets pharaoniques de mêler les eaux bleues de la Méditerranée aux eaux saumâtres de la Mer morte parce que celle-ci s’épuise ? C’est peut-être juste pour le tourisme !
                        Annexer le Golan syrien ? Pour avoir une belle vue sur la région ?
                        L’eau, l’eau toujours l’eau.


                      • Pomme de Reinette 11 avril 2016 12:50

                        @alinea

                        Il s’agit d’un projet conjoint israelo-palestino-jordanien qui a pour but de sauver la mer morte qui consisterait en un canal allant de la mer rouge (et non de la méditerranée) jusqu’à la mer morte pour la renflouer et de profiter de la dénivellation pour construire une centrale électrique approvisionnant la région ainsi qu’une usine de dessalement produisant de l’eau douce, le tout bien sûr produisant des emplois pour tout le monde.

                        C’est encore à l’étude il me semble car c’est un projet coûteux, mais les bases ont été posées.

                        http://www.i24news.tv/fr/actu/international/moyen-orient/94176-151201-israel-jordanie-754-million-pour-construire-un-canal-mer-morte-mer-rouge


                      • alinea alinea 11 avril 2016 13:12

                        @Pomme de Reinette
                        C’est très bien, mais moi qui suis une paysanne de bon sens, je me demande pourquoi se faire exportateur de produits agricoles quand on manque d’eau !
                        Ce qui fait le PIB des pays de notre monde capitaliste, ce sont toujours des projets pharaoniques, chez nous on a NDDL ou le Lyon-Turin ; oui des emplois très éphémères mais que de fric pour les entreprises !!
                        Mais c’est une bonne action !! on va faire vivre quelques familles pendant quelques mois, voire deux années.
                        Mais c’est vrai que si Israël veut rameuter tous les juifs du monde, il a intérêt à se bouger les fesses pour faire de son désert une prairie verte !!
                        Enfin, ce que j’en dis, hein !!


                      • Fergus Fergus 11 avril 2016 13:21

                        @ Pomme de Reinette

                        Merci de rappeler l’existence des moschavim, version israélienne des coopératives.


                      • Pomme de Reinette 11 avril 2016 13:26

                        @alinea

                        Vous ignorez tout simplement que le manque d’eau est compensé par une autre invention israélienne : les usines de dessalement par osmose inverse. Il y en a plusieurs en Israël, et cette technologie s’exporte également très bien

                        http://www.lemonde.fr/planete/article/2015/07/29/en-israel-70-de-l-eau-consommee-vient-de-la-mer_4702964_3244.html

                        Quand on sait pas, vaut mieux se taire pour ne pas avoir l’air trop nounouille ....


                      • Shopi 11 avril 2016 13:31

                        @Zolko
                        L’irrigation est peut être un problème dans certains pays, mais plus en Israël depuis pas mal d’années.
                        En effet, plus de 80% de l’agriculture est irriguée pas des eaux usées recyclées. Donc, on utilise quasi plus de ressources en eau potable et non renouvelables.
                        Et en fait, il y a un excédent d’eaux recyclées (puisque toutes les eaux usées sont traitées) ce qui fait qu’Israël peut se permettre de cultiver des espèces gourmandes en eau.
                        Et comme le précise Pomme de Reinette, la technologie israélienne permet d’irriguer en optimisant à fond chaque petite goutte d’eau, donc on utilise beaucoup moins d’eau par surface spécifique.
                        D’ailleurs, dans la petite ville d’Eilat en bord de mer Rouge, on projette un golf pour utiliser cet excédent.
                        Pourriez vous nous préciser quel est ce « désastre » que vous mentionnez ?


                      • alinea alinea 11 avril 2016 13:36

                        @Pomme de Reinette
                        Non, je ne l’ignore pas !! mais quand on en est à dessaler l’eau de mer, comme du reste les Catalans, on peut se poser des questions sur les bases de la société qu’on met en place.
                        Enfin l’artifice a l’air de vous plaire, faire tenir sa vie sur le « génie » humain, c’est casse-gueule, vous savez.
                        Savoir s’adapter est une preuve d’intelligence ; forcer le destin est une preuve de mégalomanie !! Sinon connerie, du moins insanité psychique ! Je pense que c’est exactement ça qui perdra l’humanité !!


                      • Shopi 11 avril 2016 13:37

                        @alinea
                        On ne manque plus d’eau en Israël depuis pas mal de temps déjà.
                        La plupart des foyers reçoivent de l’eau dessalée et l’agriculture est irriguée par les eaux usées recyclées.
                        Et Israël fournit à la Jordanie 50 millions de mètres cube d’eau annuellement pour alimenter Amman.
                        Les israéliens vont construire une usine de dessalement d’eau à Aqaba en relation d’ailleurs avec le canal prévu pour réalimenter la mer Morte avec l’eau de la mer Rouge.
                        Et le désert en Israël serait déjà une verte prairie si on avait pas compris l’intérêt de conserver la majeure partie de son magnifique désert à l’état naturel.
                        Pas besoin de rameuter les juifs du monde entier smiley


                      • Pomme de Reinette 11 avril 2016 13:52

                        @Shopi

                        Vous avez bien raison, c’est si beau le désert à l’état naturel .... !

                        que ce soit comme ceci
                        http://coolisrael.fr/16536/le-desert-du-neguev-se-couvre-de-fleurs

                        Ou comme cela :
                        http://travelsofadam.com/2013/02/israel-hiking-mitzpe-ramon/

                         smiley


                      • Shopi 11 avril 2016 14:27

                        @alinea
                        Hou là là... vous êtes très en retard. Cela fait bien longtemps qu’il n’est plus question de relier la Méditerranée avec la mer Morte.
                        Mais maintenant, il s’agit d’un projet israélo-jordanien de relier la mer Rouge et la mer Morte afin de compenser la baisse du niveau de cette dernière et d’alimenter la ville jordanienne d’Aqaba en eau douce (dessalée) et rejeter la saumure du dessalement dans le canal qui va à la mer Morte.
                        On fait d’une pierre deux coup. C’est-y pas génial ?
                        Vous préférez épuiser la mer Morte (exploitée par les jordaniens et les israéliens) et fermer les robinets à Aqaba ?


                      • alinea alinea 11 avril 2016 15:15

                        @Shopi
                        J’ai lu le lien donné par pomme de Reinette !
                        Au point où en sont les choses, je ne préfère rien du tout !


                      • Pomme de Reinette 11 avril 2016 15:40

                        @kader

                        Ben oui, très bien, mais fallait mettre le système au point avec les technologies idoines et déposer les brevets.


                      • Shopi 11 avril 2016 15:57

                        @alinea
                        Je ne sais pas où vous vivez mais votre réponse se tient parfaitement si vous vivez dans une contrée riche en pluie et rivières.
                        Vous avez de l’eau qui coule 24/7 à votre robinet ? Vous faites partie des privilégiés.
                        Allez donner votre réponse aux habitants d’Aqaba... Je ne pense pas qu’ils apprécieront !
                        Allez dire à des africains qui n’ont pas un accès facile à l’eau douce que vous tirez la chasse de vos toilettes avec de l’eau potable.


                      • marmor 11 avril 2016 17:54

                        @Pomme de Reinette
                        Ah, c’est les juifs qui ont inventé le goutte à goutte ! Je croyais que c’était mon plombier qui avait oublié de changer un joint de robinet .... Comme quoi, quand on sait, on peut faire du pognon avec n’importe quoi. Trop forts ces juifs !!


                      • marmor 11 avril 2016 18:24

                        @Pomme de Reinette
                        les rendements laitiers des vaches israéliennes qui est connu pour être le plus élevé au monde et de la meilleure qualité,

                        Elles sont sûrement nourries avec la bonne herbe fraîche et grasse provenant du Neguev.........qui, on le sait dans le monde entier, donne un lait exceptionnel en mesure d’être transformé en fromages les plus réputés du monde ! ca laisse rêveur !!


                      • Pomme de Reinette 11 avril 2016 18:46

                        @marmor

                        Une réponse détaillée à votre question !
                        Si tant est que le sujet vous intéresse vraiment ...

                        http://www.lacoop.coop/cooperateur/articles/2012/04/p26.asp


                      • Shopi 11 avril 2016 20:41

                        @marmor
                        Les 600 vaches laitières au kibboutz Yotvata prennent 6 douches par jour en été et produisent en moyenne 11000 (onze mille) litres de lait par an par vache (c’est Pétain qui serait content !) et ils détiennent en effet la championne du monde de production laitière.
                        Et comme vous faites l’idiot, je vais rentrer dans votre jeu. Ces vaches sont nourries avec du foin produit dans le nord du Néguev (irrigué par les eaux usées recyclées) et de la luzerne (suis pas sûre de la traduction du terme Alfalfa) bio produite sur place au kibboutz. Là bas, les farines animales on connait pas figurez vous.
                        Et à propos de bons fromages, c’est surtout dans les fermes bio qui produisent du fromage avec du lait de chèvres qu’on trouve les meilleurs fromages du pays. Pas du monde... ca, on le laisse aux français... peuchère... ils leur reste tellement peu de gloire, on va pas leur prendre ca quand même smiley


                      • vesjem vesjem 12 avril 2016 09:26

                        @Fergus
                        tu as dit plus haut que ton propos n’était pas palestinien ..... ?


                      • César Castique César Castique 11 avril 2016 11:27

                        «  la condition des Juifs, le plus souvent considérés comme tels nonobstant leur nationalité, même si cette dernière remonte à plusieurs générations... »



                        Comme si la nationalité induisait l’appartenance identitaire correspondante !!! Le passeport fait des concitoyens, pas des compatriotes.

                        A la fin du XIXe siècle, Bernard Lazare, juif lui-même, n’hésitait pas à écrire, au début de « L’antisémitisme - Son histoire et ses causes » :


                        « Je n’approuve pas l’antisémitisme, c’est une conception étroite, médiocre et incomplète, mais j’ai tenté de l’expliquer. Il n’était pas né sans causes, j’ai cherché ces causes (…) Si cette hostilité, cette répugnance même, ne s’étaient exercées vis-à-vis des juifs qu’en un temps et en un pays, il serait facile de démêler les causes restreintes de ces colères ; mais cette race a été, au contraire, en butte à la haine de tous les peuples au milieu desquels elle s’est établie. Il faut donc, puisque les ennemis des Juifs appartenaient aux races les plus diverses, qu’ils vivaient dans des contrées fort éloignées les unes des autres, qu’ils étaient régis par des lois différentes, gouvernés par des principes opposés, qu’ils n’avaient ni les mêmes moeurs, ni les mêmes coutumes, qu’ils étaient animés d’esprits dissemblables ne leur permettant pas de juger également de toutes choses, il faut donc que les causes générales de l’antisémitisme aient toujours résidé en Israël même et non chez ceux qui le combattirent. »


                        • Fergus Fergus 11 avril 2016 12:11

                          Bonjour, César Castique

                          Merci pour cette citation... caricaturale.

                          C’est en effet sur le mythe de la mise à mort du Christ et la désignation corrélative d’un peuple bouc émissaire que s’est constituée dans le bas Moyen Âge la haine du Juif par les croyants de la Chrétienté. Il en est résulté une défiance durable, régulièrement alimentée au fil des siècles par les accusations les plus délirantes (par exemple : Juifs vecteurs d’épidémies), y compris dans l’histoire européenne récente (de la 2e moitié du 19e siècle à la 2e Guerre mondiale).


                        • philouie 11 avril 2016 12:14

                          @César Castique
                          peut-être que ceci explique cela


                        • JL JL 11 avril 2016 12:46

                          @César Castique,

                           
                           ’’LePASSEPORT fait des concitoyens, pas des compatriotes.’’

                          Ce ne serait pas plutôt le contraire ? On ne peut pas être concitoyen si on ne réside pas dans le même pays.

                          concitoyen : même cité
                          compatriote : même patrie.


                        • Sarah 11 avril 2016 14:59

                          @César Castique
                           

                          Les peuples de l’Antiquité n’étaient pas antisémites ; l’antisémitisme est né du Catholicisme (325  : concile de Nicée).

                          Bernard Lazare, en accusant Israël (c’est-à-dire les Juifs) d’être la cause de l’antisémitisme n’ a fait que reprendre, sans le dire, les vieilles accusations de l’Église catholique.


                        • César Castique César Castique 11 avril 2016 15:42

                          @Fergus

                          Je crains que vous n’ayez mal compris et tout aussi mal interprété la citation de Bernard Lazare.


                          Premièrement, le résumé que l’auteur fait du sort fait à ses coreligionnaires n’a rien de caricatural.


                          Deuxièmement, je ne vois pas ce que viennent faire Jésus et le Bas Moyen Age dans un essai dont le deuxième chapitre est intitulé : L’antisémitisme dans l’Antiquité


                          Partant des Hyksos, ce chapitre s’achève avec la mention de persécutions en Libye pentapolitaine à l’instigation de Lucius Valerius Catullus Messallinus, proconsul d’Afrique sous Vespasien.

                        • César Castique César Castique 11 avril 2016 15:44

                          @philouie

                          « peut-être que ceci explique cela... »


                          Peut-être, mais je crains qu’involontairement ou non, vous nous ne flirtiez (aussi) avec l’islamophobie smiley

                        • César Castique César Castique 11 avril 2016 15:46

                          @JL



                          « Ce ne serait pas plutôt le contraire ? On ne peut pas être concitoyen si on ne réside pas dans le même pays. »


                          C’est une lecture La mienne, c’est 

                          --- concitoyen : mêmes droits et devoirs

                          — compatriote : même patrie (c’est-à-dire même terre des pères)

                        • César Castique César Castique 11 avril 2016 15:53

                          @Sarah


                          « Les peuples de l’Antiquité n’étaient pas antisémites... »


                          Toujours est-il que les pages 21 à 40 de « L’antisémitisme - Son histoire et ses causes », couvrent la, période allant, comme déjà dit, des Hyksos (XVe et XVIe dynasties égyptiennes) à Constantin.

                        • philouie 11 avril 2016 16:36

                          @César Castique
                          Peut-être, mais je crains qu’involontairement ou non, vous nous ne flirtiez (aussi) avec l’islamophobie.
                           
                          Non. l’age normal de la circoncision, c’est vers les 7 ans environ, soit au moment de l’œdipe.
                          A huit jours , non.
                          ça n’est pas acceptable.


                        • César Castique César Castique 11 avril 2016 20:25

                          @philouie

                          « Non. l’age normal de la circoncision, c’est vers les 7 ans environ... »


                          Ah ben, on revient de loin... Enfin, vous surtout...

                          Comme vois l’aurez compris, je suis assez peu au fait de ces histoires d’amputations, quelles que soient leurs origines religieuses.

                        • philouie 11 avril 2016 22:54

                          @César Castique
                          c’est un sujet mal connu.
                          Mais la violence faite au tout petit, et je ne parle pas ici seulement de la circoncision, est la principale fabrique à pervers.


                        • gruni gruni 11 avril 2016 11:45

                          Bonjour Fergus


                          « Il est également interdit aux Juifs d’exercer des métiers manuels » j’ajoute de travailler dans la fonction publique. 
                          Les autres raisons de cet éloignement des juifs de l’agriculture et des travaux manuels, m’étaient inconnues. Voilà une bonne raison pour lire des articles qui sortent un peu des sentiers battus de l’actualité quotidienne. 

                          • Fergus Fergus 11 avril 2016 12:53

                            Bonjour, gruni

                            Merci pour ton commentaire.

                            Les Juifs ont en effet été interdits de fonction publique, non seulement sous le régime de Vichy, mais durant des siècles au Moyen Âge.


                          • rocla+ rocla+ 11 avril 2016 11:54

                            Un agriculteur israélien reçoit un riche texan pour lui faire visiter son kibboutz. Le texan lui dit :
                            - tu sais, moi, des fois, le matin je roule le long de mes terres et le soir je ne suis même pas arrivé au bout !.
                            Et l’israélien lui répond :
                            - moi aussi j’avais une voiture toute pourrie avant.


                            • Le p’tit Charles 11 avril 2016 12:31

                              Les Juifs, grands absents de l’agriculture...mais pas dans les banques et les marchés..là ou on fait l’argent sale.. !


                              • Shopi 11 avril 2016 13:42

                                @Le p’tit Charles
                                Ah le p’tit charles qui est vraiment tout petit petit avec de tels clichés éculés...


                              • Le p’tit Charles 11 avril 2016 13:47

                                @Shopi...C’est marrant, chaque fois que les juifs sont pris le doigt dans le pot de confiture...ils font la gueule...Avec israël c’est la même chose quand on dit qu’ils volent la terre des Palestiniens..(voir une carte de 1947 et de maintenant..)


                              • Fergus Fergus 11 avril 2016 13:47

                                Bonjour, Shopi

                                Merci pour cette réponse, je m’apprêtais à écrire dans le même sens.


                              • Shopi 11 avril 2016 14:01

                                @Le p’tit Charles
                                C’est marrant, chaque fois qu’il est question des juifs ou d’Israël vous postez vos commentaires racistes.
                                Que je sache, il n’est pas question ici du problème israélo-palestinien, mais décidément, c’est plus fort que vous. Très révélateur... smiley


                              • Le p’tit Charles 11 avril 2016 14:43

                                @Shopi...C’est vous le raciste envers le reste du monde..nuance..En plus la vérité vous dérange bizarre non..c’est un cas de pathologie grave chez vous...faut allez aux urgences ça urge..dès que quelqu’un ose parler des juifs ils sont racistes...

                                P’ovre malade.. !

                              • Le p’tit Charles 11 avril 2016 14:44

                                @Shopi....J’au oublié le plus important...Je suis juif par ma mère pauvre taré.. !


                              • Shopi 11 avril 2016 15:00

                                @Le p’tit Charles
                                C’est qui le « vous » ?
                                Et que savez vous de moi qui vous permette de dire des âneries pareilles ? J’aimerais bien que vous citiez un propos raciste de ma part...
                                Et de quelle « vérité » parlez vous ? svp détaillez nous ça !
                                Est ce que j’ai traité l’auteur de l’article de raciste sous prétexte qu’il a écrit un article sur les juifs ?
                                En effet, courrez vite aux urgences.... voir un médecin juif smiley


                              • Shopi 11 avril 2016 15:04

                                @Le p’tit Charles
                                Vous n’avez pas besoin de m’insulter, on dit d’ailleurs qu’il n’y a que la vérité qui fâche... Je vous sens tout fâché...


                              • Le p’tit Charles 11 avril 2016 15:15

                                @Shopi...Taré n’est pas une insulte de ma part un constat de votre pathologie troublante envers les gens qui disent la vérité...point fâché juste déçu une fois de plus de gens de votre sorte qui traite d’autre personne de raciste sous prétexte de ne dire que la vérité..bonne journér.. !


                              • Le p’tit Charles 11 avril 2016 15:18

                                @Shopi...C’est mon métier de soigner des gens comme « vous »...désolé..vos écrits prouve votre instabilité envers des personnes faisant simplement un constat...


                              • Pomme de Reinette 11 avril 2016 15:19

                                @Shopi

                                Le très pe’tit Charles est connu ici comme le loup blanc pour ses obsessions pathologiques !
                                 smiley


                              • Shopi 11 avril 2016 15:23

                                @Le p’tit Charles
                                Mais quelle vérité ?
                                Allez vous enfin nous illuminer de votre « vérité » ?


                              • Shopi 11 avril 2016 15:28

                                @Le p’tit Charles
                                Si je comprends bien, vous êtes un guérisseur ? Ou bien un médecin juif (puisque né de mère juive) ?
                                Aïe, alors je comprends que cet article vous heurte. En fait, vous avez toujours rêvé d’être agriculteur, mais votre mère juive ne vous a pas fichu la paix jusqu’à ce que vous vous inscriviez en fac de médecine ?
                                Je compatis smiley


                              • marmor 11 avril 2016 12:40

                                Ils peuvent tirer parti du fait d’être lettrés. D’un point de vue purement économique, il est alors beaucoup plus rentable de devenir marchand ou scientifique que de labourer la terre »
                                Je pense qu’il y a beaucoup plus de riches par filouterie, roublardise, escroquerie,« intelligence financière » que par la connaissance des belles lettres.
                                Par contre, les juifs ne se sont pas trompés en pratiquant le commerce des beaux arts, comme par exemple, les Rosenberg, Weill, Loeb, Saatchi, Maeght, Wildenstein, etc... commerce plus que lucratif. Donc plutôt le sens des affaires que les belles lettres....


                                • Fergus Fergus 11 avril 2016 13:46

                                  Bonjour, marmor

                                  « Je pense qu’il y a beaucoup plus de riches par filouterie, roublardise, escroquerie,« intelligence financière » que par la connaissance des belles lettres. »

                                  C’est souvent vrai, mais pas seulement pour les Juifs : cela vaut pour beaucoup de ceux qui exercent dans les milieux d’affaires, à l’image d’un Tapie !

                                  Pour ce qui est des beaux-arts, vous oubliez que les marchands juifs étaient le pendant commercial des artistes juifs, également très nombreux, y compris au sein de l’Ecole de Paris : Chagall, Jacob, Modigliani, Pascin, Soutine, Zadkine, pour ne citer que ceux-là.


                                • Pomme de Reinette 11 avril 2016 13:59

                                  @Fergus
                                  Merci pour votre judicieux rappel !
                                  On pourrait y adjoindre, dans le domaine des belles lettres : Proust, Kafka, Albert Cohen, Edmond Jabès ..... et tant d’autres !


                                • Le p’tit Charles 11 avril 2016 14:52

                                  @Pomme de Reinette...en effet, vous oubliez...Bernard Madoff...un autre grand artiste de la finance es_juif..et tant d’autres...


                                • Le p’tit Charles 11 avril 2016 15:00

                                  @Le p’tit Charles....Des banques au-dessus des lois ?

                                  Les conséquences directes des méfaits des banques sont particulièrement graves : 14 millions de familles aux États-Unis ont été expulsées de leur logement entre 2007 et 2013 (voir tableau ci-dessous), parmi elles, il est avéré qu’au moins 495 000 familles l’ont été de manière parfaitement illégale [6], des millions de personnes ont perdu leur emploi, une partie d’entre elles sont tombées sous le seuil de pauvreté, le taux de suicides a augmenté parmi les personnes affectées, la dette publique a explosé et les fonds de pensions des pays développés ont perdu près de 5 400 milliards de dollars...La majorité de ces banques sont tenues par des juifs...Allez sur le net..vous aurez les conseils d’administrations...Juste un autre constat sans racisme aucun.. !


                                • Pomme de Reinette 11 avril 2016 17:20

                                  @Le p’tit Charles

                                  Sérieux, vous croyez à vos balivernes ?
                                  Pour ma part, j’ai mes éconocroques au Crédit Agricole !
                                  Paf, manque de chance, ils sont pris dans la tourmente des panama Papers .... comme 511 autres banques !
                                  On ne sait plus à qui se fier ma bonne dame !
                                   smiley


                                • marmor 11 avril 2016 18:54

                                  @Pomme de Reinette
                                  manque de chance, ils sont pris dans la tourmente des panama Papers .... comme 511 autres banques !
                                  En fait de balivernes, la fameuse tourmente a été créée par des gens comme Goldmann Sachs, Lehmann brothers, Merryl lynch, sous l’autorité des patrons de la FED qui ont été successivement, pour la période et jusqu’à nos jours : Alan Greespan, juif américain, remplacé en 2007 par Ben Bernanke, juif américain, lui même remplacé en 2014 par Janet Yellen, juive américaine.
                                  Tout le monde connaît la puissance de nuisance de la FED sur l’économie mondiale, alors balivernes, balivernes. On comprend que les juifs soient absents de l’agriculture, s’interessant plus à la finance, fut-elle toxique pour l’univers entier plutôt qu’à la culture des patates.


                                • Pomme de Reinette 11 avril 2016 19:03

                                  @marmor

                                  Pour la culture des patates et des navets, raconter des salades et prendre les gens pour des poires, je ne doute pas que vous soyez hors concours (agricole) c’est certain !
                                   smiley


                                • gaijin gaijin 11 avril 2016 14:10

                                  il n’ y pas non plus beaucoup de français agriculteurs en chine .......parce que les français sont feignants c’est bien connu ......

                                  a part ça quoi d’autre ? a oui les juifs ont souvent été médecins ( les salauds ) c’est peut être aussi qu’il apportaient la médecine des arabes qui étaient moins crétins que les médecins du moyen age français .......


                                  • gaijin gaijin 11 avril 2016 14:15

                                    @gaijin
                                    ps
                                    en même temps il n’ y à non plus beaucoup de chinois agriculteurs en france ( a part ceux qui on racheté les vignobles )
                                    il préfèrent ouvrir des restos .....
                                    les feignants .....


                                  • gaijin gaijin 11 avril 2016 14:19

                                    @gaijin
                                    ppss
                                    et pi a bien y réfléchir y a pas non plus de mexicains agriculteurs en france
                                    ni de gabonnais
                                    encore moins d’inuits
                                    ..................
                                    ...................
                                    les agriculteurs français seraient pas un peu racistes défois ?

                                    mais bon le jour ou on verra un article se demandant pourquoi les inuits n’ont pas laissé de trace dans l’agriculture il fera chaud au pole nord ...................
                                    ( patience ça arrive )


                                  • Fergus Fergus 11 avril 2016 17:28

                                    Bonjour, gaijin

                                    Je ne comprends pas très bien votre mélange rapprochement des Français avec la Chine en parlant des Juifs de France. La bonne comparaison eût été de rapprocher les Musulmans de Chine avec la population de ce pays.


                                  • Fergus Fergus 11 avril 2016 17:29

                                    Erratum : rayer « mélange »

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès