• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les Lapins crétins feront-ils la révolution ?

Les Lapins crétins feront-ils la révolution ?

 Michel Serres (1930-2019) a déclaré : "L'espérance de vie qu'ils [les occidentaux] ont gagné, ils la perdent à devenir con". De fait, il constatait que c’était exactement le temps passé de nos jours à regarder la télévision. Il ne mentionnait pas que, plus généralement, "les adultes passent en moyenne 5h07 minutes par jour devant un écran" et ils consultent en moyenne leur I-Phone 220 fois chaque jour. Devient-on en conséquence con ?

 Malheureusement, la situation est bien pire que celle supposée par M. Serres, il ne suffira pas de ne plus fixer avec une quasi-extase son écran pour ne pas sombrer dans le crétinisme.

 Aucun pays n’a réussi à dissocier une augmentation des émissions de gaz à effet de serre de sa croissance économique. La raréfaction, inévitable à moyen terme, de la plupart des matières premières (dont en premier lieu les combustibles fossiles) conduira à une baisse de la production de richesses mesurée par le PIB, donc à une baisse du ‘niveau de vie’. Le premier choc pétrolier de 1973 est d’ailleurs annonciateur du futur : la croissance annuelle en France la même année était de 6,34%, elle s’écroulera à un pourcentage négatif (-0,96%) l’année suivante pour ne jamais plus retrouver les valeurs des 30 années qui ont suivi la deuxième guerre mondiale.

 En moyenne et globalement, il y aura donc moins de produits et de richesses réelles à distribuer. Encore faut-il que les pauvres des pays riches acceptent de s’appauvrir davantage sous la férule de ‘premiers de cordée’ parés de tous les atours des bons génies car ce sont les trop nombreux pauvres qui sont les plus grands pollueurs, donc les plus nuisibles ! La raison ne suffira pas pour qu’ils acceptent le sacrifice.

 Le cerveau sait traiter maintes informations en même temps, mais si l’exposition est trop brève, il l’archive pour l’analyser par après. Le cerveau étudie et filtre selon des critères propres à chaque individu : son histoire personnelle, son vécu, son intérêt de l’instant, son objectif du moment. Lorsque le temps de perception est inférieur à 50 millisecondes, les images perçues restent subliminales, inférieures donc au seuil de conscience. La zone du cerveau qui gère les émotions (le système limbique) se trouve au centre du cerveau. C’est aussi le siège de nos intuitions, de nos croyances, il contribue à différencier le ‘bien du mal’. Le cerveau reptilien, situé près du cerveau limbique, a un temps de réponse quasi-instantané tout comme le cerveau limbique, il est utilisé pour les réflexes en particulier ceux liés à l’instinct de survie (la reproduction, la respiration, l’alimentation…). La partie externe du cerveau (le cortex), apparue longtemps après lors de l'évolution, a un temps de réponse bien plus lent de 3-4 secondes, il est à l'origine des fonctions cognitives complexes. 

 Confronté à une situation inattendue, un danger, une agression, un stress, c’est le cerveau reptilien qui est le plus réactif. Mais le fonctionnement du cerveau reptilien ne restitue pas une image fidèle de la réalité : il produit souvent des réponses inadaptées, se concentre sur un détail sans prendre en compte l’ensemble d’un problème, pousse à la personnalisation, fait des généralités d’exemples isolés, pousse à des raisonnements simplificateurs, amplifie la perception des éléments négatifs… Son emballement peut conduire à emporter le cerveau limbique et du coup ce sont les émotions qui empêchent le cortex, siège de l’intelligence, de traiter le problème.

 Le néocortex est absent chez les poissons, il est à l'état d'ébauche chez les reptiles, il est peu développé chez le Rat, le Chat ou le lapin, mais est normalement développé chez les Primates. Le néocortex, est le siège de l’analyse, du raisonnement, du langage et de la créativité. C’est là que sont prises nos décisions rationnelles. Le néocortex peut être curieux, nuancé et apte à prendre du recul… mais il est plus lent que les deux autres cerveaux. Les trois premières secondes lui permettent de se saisir d’un problème, mais une vue aboutie et rationnelle peut nécessiter des heures, des semaines, des années, une vie.

 En pratique la ‘raison’ est utilisée le plus souvent pour conforter des préjugés liés à un intérêt personnel ou collectif plus ou moins immédiat. La Raison est avant tout un moyen de domination et elle n’est présentée comme une quête de la vérité que par une ruse de l’esprit, inconsciente dans la plupart des cas. L’instinct de classe, que cette classe soit sociale, ethnique, culturelle, donne la direction dans laquelle aller et les enluminures de l’esprit permettent une acceptation plus facile par les autres de ses desseins personnels, de mesurer le chemin à parcourir, de déterminer si d’autres occasions ne sont pas préférables. L’instinct incline à la domination, la raison donne les raisons d’y céder… sauf exceptions bien entendu. Toutefois, la Raison est aussi le seul moyen de douter, c’est à dire d’approcher un peu la vérité. 

 Il est devenu possible d’exprimer avec 140-280 caractères ses idées, ses opinions, voire des décisions d’État. Chaque jour en France, plus de 4 millions de Tweets sont envoyés. Dans le même temps, plus de 5000 SMS de 160 caractères sont envoyés par seconde. Les informations échangées sont sommaires et rapidement ensevelies par d’autres informations tout autant insignifiantes. Il n’y aurait guère à s’offusquer de ce qui tient avant tout au bavardage si le nombre de personnes d’un réseau soit à même de conforter l’information initiale même fausse, même stupide, même quelquefois criminelle. La mise à l’écart du néocortex par la frénésie de communication, qui sert elle aussi à renforcer son sentiment de puissance, ne permet même plus d’espérer de chercher la vérité : ce qui est vrai est ce qui est cru, ce qui rend fort. Des Lapins crétins s’auto-engendrent en habitant un monde imaginaire, virtuel n’ayant plus grand-chose à voir avec le réel : le paraître prime tout, les émois sont les seuls facteurs d’action, les faux semblants remplacent les vérités. Il faut cependant noter que le nouveau monde ne diffère que peu de l’ancien forgé par deux millénaires de croyances qui permettaient de canaliser les rebellions vers l’espoir d’un au-delà bienfaisant, si ce n’est par les moyens technologiques engagés : écrans contre vitraux.

 L’Homme donné comme le plus puissant du monde a à son palmarès plus de 10 000 Tweets relatant son humeur, ses colères mais aussi ses décisions de Président. Christine Lagarde critique la manie de Donald Trump de tweeter en déclarant :« Cela [un poste de chef d’état] exige de la considération, de la réflexion, du calme, des décisions mesurées et rationnelles ». Ceci étant la politique d’un homme posé et cultivé comme Obama ne diffère guère de celle d’un clown grossier : l’économie comme le chômage se portent bien, pour la diplomatie l’un a fait tuer Ben Laden, l’autre Al-Baghdadi, ce qui montre une certaine continuité.

 Les lapins crétins ne peuplent pas seulement ceux qui se trouvent au fin fond de leurs terriers, s’ils sont fortunés ils peuvent occuper les places les plus prestigieuses, voire la toute première. Les lapins crétins ne sont pas foncièrement méchants mais ils montrent une monstrueuse bêtise, ce qui peut avoir des effets encore pires. Augmenter le rythme des échanges, ne pas avoir de repos entre deux sonneries de téléphone, passer d’un jeu vidéo à un autre, faire vibrer la fibre sentimentale à chaque événement ou non-événement politique, tout ceci, et beaucoup d’autres, permet de transformer un humain pensant en vibrion colérique toujours à la recherche d’une querelle.

 Mais le pire reste à souligner. Peu à peu, mais de plus en plus rapidement, la précarisation des travailleurs est mise en œuvre avec une ardeur qui frôle la frénésie. En France, de l’ordre de 3,4 millions de personnes ont un statut précaire passant de CDD en Intérim, 30% des CDD ne durent qu’une seule journée, le statut de micro-entrepreneur (représentant plus de 1 million de personnes) a permis l’institution d’un quasi-esclavagisme légal, les fonctionnaires sont présentés comme des privilégiés et la destruction des fleurons industriels français (EDF, SNCF, ONF, CEA…) n’a pas d’autre but que de déstabiliser ceux qui s’étaient acquis un statut par leur courage et leur compétence…

 Les Lapins crétins, maîtres des réseaux sociaux, peuvent-ils mettre fin à l’esclavagisme qui se dessine ? Peuvent-ils devenir les indispensables accélérateurs de la transition énergétique et écologique ?

 Les solutions politiques n’ont aucun sens puisque le but non avoué de la crétinisation des masses est justement de créer des États privés en décrédibilisant les États actuels, en particulier les démocraties. Dans ces nouveaux états, les responsables n’ont plus de programme autre que faire prospérer leur entreprise, ils ne sont plus élus, ils sont nommés par un conseil d’administration. Il est impératif que les ‘gens qui ne sont rien’ se rendent compte de leur impuissance politique et de leur toute puissance économique. Par exemple, bannir la consommation de C@ca-C@la (40 milliards de chiffre d’affaires) pendant une journée, une semaine, un an, si une revendication clairement énoncée n’est pas prise par l’ensemble des acteurs mondiaux, politiques ou pas, est un objectif crédible. Le respect scrupuleux des accords de Paris (COP-21) peut fournir une telle revendication qui pourrait faire consensus. Il ne s’agit donc pas de punir C@ca-C@la à cause de quelque méfait, il s’agit de prouver concrètement que ce sont les consommateurs qui sont les maîtres du monde et non pas ceux qui le revendiquent actuellement. Pourquoi cette entreprise multinationale plutôt qu’une autre ? Juste pour montrer que n’importe laquelle des puissances financières ou industrielles peut s’effondrer si les Lapins crétins s’organisent pour le faire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • San Jose 2 novembre 20:34

    Bannir la boisson violette pour que les accords de Paris soient respectés ? Allo, Boisson Violette, livrez-moi dix caisses ! 


    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 novembre 07:59

      @San Jose
      Comme vous voulez.


    • bernard bernard 3 novembre 08:20

      En octobre 1980, sous la pression d’un boycott de la viande de veau, les ministres de l’agriculture de l’époque se mettent d’accord pour interdire l’utilisation des hormones et anabolisants non hormonaux dans l’élevage. 



      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 novembre 09:00

        @bernard
        C’est un bon exemple mais dans le cas présent le boycott de c@ca c@la ne serait pas dû à sa nocivité.


      • kimonovert 3 novembre 10:05

        @ l’auteur Bonjour, Votre tentative d’explication du constat de simple bon sens que faisait Michel Serres est intéressante, mais pourquoi insérez vous ces deux paragraphes dans votre démo ? "Aucun pays n’a réussi à dissocier une augmentation des émissions de gaz à effet de serre de sa croissance économique. La raréfaction, inévitable à moyen terme, de la plupart des matières premières (dont en premier lieu les combustibles fossiles) conduira à une baisse de la production de richesses mesurée par le PIB, donc à une baisse du ‘niveau de vie’. Le premier choc pétrolier de 1973 est d’ailleurs annonciateur du futur : la croissance annuelle en France la même année était de 6,34%, elle s’écroulera à un pourcentage négatif (-0,96%) l’année suivante pour ne jamais plus retrouver les valeurs des 30 années qui ont suivi la deuxième guerre mondiale.

        En moyenne et globalement, il y aura donc moins de produits et de richesses réelles à distribuer. Encore faut-il que les pauvres des pays riches acceptent de s’appauvrir davantage sous la férule de ‘premiers de cordée’ parés de tous les atours des bons génies car ce sont les trop nombreux pauvres qui sont les plus grands pollueurs, donc les plus nuisibles ! La raison ne suffira pas pour qu’ils acceptent le sacrifice."

        *****

        Mais le pire reste à souligner. Peu à peu, mais de plus en plus rapidement, la précarisation des travailleurs est mise en œuvre avec une ardeur qui frôle la frénésie. En France, de l’ordre de 3,4 millions de personnes ont un statut précaire passant de CDD en Intérim, 30% des CDD ne durent qu’une seule journée, le statut de micro-entrepreneur (représentant plus de 1 million de personnes) a permis l’institution d’un quasi-esclavagisme légal, les fonctionnaires sont présentés comme des privilégiés et la destruction des fleurons industriels français (EDF, SNCF, ONF, CEA…) n’a pas d’autre but que de déstabiliser ceux qui s’étaient acquis un statut par leur courage et leur compétence…

        Je n’en vois pas l’utilité et cela fait perdre le fil de votre discours... A moins que vous n’induisiez le fait la transition énergétique doublée de la transformation écologique ne soit qu’une sélection naturelle des plus imbus de leur survie !


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 novembre 10:25

          @kimonovert
          C’est vrai, le rappel des contraintes externes alourdit l’ensemble. Je voulais illustrer la vibrionisation économique nécessaire pour qu’on ne s’aperçoive pas du but à atteindre,


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 novembre 19:43

          @Jacques-Robert SIMON
          le rappel des contraintes externes alourdit l’ensemble.

          Surtout pour ceux qui n’ont pas compris que le CO2 « bouton de réglage » du climat est le plus gros pipeau du siècle, propagé par le capitalisme vert !!

          « Le climat et le CO2, avec ou sans effet de serre »
          L’article, mais aussi les nombreux commentaires, tout aussi intéressants.


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 novembre 20:34

          @Fifi Brind_acier
          CO2 n’est pas le bouton de réglage du climat, mais il intervient avec d’autres molécules sur celui-ci.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 novembre 21:43

          @Jacques-Robert SIMON
          Vous divergez des mantras du GIEC, pour qui seul le CO2 intervient !
          Et même en ajoutant quelques autres molécules, c’est tout aussi faux.


        • Le421 Le421 4 novembre 08:38

          @Fifi Brind_acier
          Ramener le dérèglement climatique à un simple problème de GIEC et de CO² comme vous le faites sans arrêt tient d’une malhonnêteté intellectuelle hors pair.
          Mais bon.
          Si c’est dans les versets de la Bible Asselinienne, je veux bien vous pardonner.
          Matthieu 5:3
          Heureux les pauvres en esprit, le royaume des cieux est à eux.
           smiley



        • alexis42 alexis42 4 novembre 09:03

          @Le421
          Bonjour, l’ancien « premier de la classe » smiley
          Une recherche sur « CO2 climate » donne 144 millions de résultats dans Gogol, preuve que le CO2 est considéré comme ayant un impact sur le climat.
          Quant au GIEC, parmi les conclusions principales d’un de ses rapports, il est écrit : « le CO2 issu des combustibles fossiles joue LE rôle majeur parmi les émissions de gaz à effet de serre ».
          J’ai donc beaucoup de mal à voir en quoi la démarche de votre interlocutrice est malhonnête.
          Mais je suis sûr que vous allez nous expliquer, de préférence en parsemant votre explication de ces 2 mots qui sont votre signature.


        • JC_Lavau JC_Lavau 4 novembre 09:37

          @Jacques-Robert SIMON. Non plus. La possession diabolique par la propagande, tu ne sais pas t’en dégager.
          Les « gaz à effet de serre » la nuit n’ont juste pas d’effet de serre, et sont même franchement anti-serre le jour, en interceptant le rayonnement solaire dans leurs bandes de résonance.
          Tu as fait des études de physique atomique, de spectrographie et de physique de l’atmosphère ? Raconte !


        • JC_Lavau JC_Lavau 4 novembre 09:42

          @Le421. Si la propagande te dit qu’un réchauffement climatique ou un refroidissement climatique, c’est vachement nouveau, tu crois la propagande.
          Si la propagande te dit qu’un réchauffement climatique c’est épouvantable et que la mer va cesser de s’évaporer et de donner des pluies, tu crois la propagande.

           Etc.
           
          Il était question de lapins crétins, non ?


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 novembre 10:29

          @Fifi Brind_acier
          J’ai regardé soigneusement les conclusions du GIEC, à part M. Gervais, personne ne conteste celles-ci.


        • JC_Lavau JC_Lavau 4 novembre 10:34

          @Jacques-Robert SIMON. Ça s’appelle une possession diabolique : rendre les gens idiots aux ordres.


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 novembre 12:20

          @JC_Lavau
          J’ai certes fait des études de chimie et de Physique, mais elles ne sont pas nécessaires pour comprendre ce qui se passe.


        • JC_Lavau JC_Lavau 4 novembre 12:39

          @Jacques-Robert SIMON. Et comment fais-tu pour prouver que la propagande hégémonique ne te ment pas ?
          A qui le crime profite-t-il ?


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 novembre 14:49

          @JC_Lavau
          Même un scientifique renommé peut se tromper, mais plusieurs milliers de plusieurs dizaines de domaines différents, non. De plus Haroun Tazieff à la fin des années 1970 le disait déjà.



        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 5 novembre 08:28

          @JC_Lavau
          Réfuter des arguments même fallacieux demande un temps considérable. Par contre, je connais bien le parcours et le savoir de certaines des personnes qui soutiennent le GIEC, ces personnes sont insoupçonnables de tricherie.


        • JC_Lavau JC_Lavau 5 novembre 11:39

          @Jacques-Robert SIMON. D’autant que quand une propagande est localement hégémonique, elle ne peut ni se tromper ni nous tromper.
          Air connu.

          Avant que je sois né, régnait localement la science aryenne. Puis ailleurs a régné la science prolétarienne. Un de mes manuels de thermique y va de son couplet réglementaire contre l’interprétation bourgeoise de l’entropie et du 2e principe de la thermodynamique.
          On n’arrête pas le progrès, à présent nous avons la science islamique, la science féministe, et la science citoyenne. Les programmes de sciences ont du reste été refondus pour qu’aucun point du programme ne soit plus maîtrisé, mais que soit récompensé le baratin conformiste vaguement au sujet. La priorité politique étant de déscolariser et évincer les garçons, pas assez conformistes, trop expérimentateurs.
          On n’arrête pas le progrès...
          http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1982.0.html
          http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1991.0.html


        • JC_Lavau JC_Lavau 5 novembre 12:09

          @Jacques-Robert SIMON. Aucun métallurgiste ne conteste que Charles Crussard a été un métallurgiste de valeur. Juste assez naïf pour se laisser duper par un illusionniste comme Jean-Pierre Girard, et gober son histoire de psychokinèse.
          http://impostures.deontologic.org/index.php?board=39.0
           
          Aucun parcours universitaire en sciences dures ne nous prépare à affronter les escrocs et les illusionnistes. Notre carence commune et standard en épistémologie et en discipline scientifique est terrifiante. Alors qu’en sciences molles et en gestion, nous sommes beaucoup plus préparés à tout examiner, en questionnant à qui le crime profite. Le professeur de gestion a pris soin de nous donner à l’examen un cas d’escroquerie, pour nous prémunir.

          En sciences dures, nous aussi avons de solides scandales, qui se perpétuent des générations et des générations, sans jamais le moindre redressement.
          Exemple : http://jacques.lavau.deonto-ethique.eu/Syntaxe0.htm
          Le coup du Réchauffement Climatique Anthropique, miraculeusement médié par le méchant dioxyde de carbone est juste un scandale de plus, au moins aussi calamiteux que les précédents.


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 5 novembre 18:02

          @JC_Lavau
          La Science, comme vous le suggérez, est basée sur l’expérimentation. La plupart du temps les théories ne font que mettre en ordre des observations expérimentales. Dans ce cadre, il n’y a pas de science bourgeoise ou prolétarienne. Les scientifiques se trompent aussi mais moins que les autres.


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 5 novembre 18:05

          @JC_Lavau
          Dans la vie quotidienne, relevant des sciences dites molles, le scientifique peut être abusé comme tout autre. Mais le système scientifique corrige très vite les erreurs.


        • JC_Lavau JC_Lavau 5 novembre 18:40

          @Jacques-Robert SIMON. Ta crédulitude est sans limites.
          Il est usuel que le communautariste « système scientifique » ne corrige rien du tout. Quand les gourandes majeures sont imprimées à des millions d’exemplaires, il est férocement interdit de corriger quoi que ce soit, et les représailles pleuvent sur les incroyants qui seraient prêts à oser corriger.

          Prenons un exemple historique.
          Dans l’article de 1905 consacré à l’effet photo-électrique étudié par Lennard, un obscur ingénieur de 3e classe n’a commis qu’une seule demi-phrase erronée. Si chacun d’entre nous n’avait que ce taux d’erreurs dans ses publications, ce serait Cocagne. Il a décidé que si la lumière agissait sur le métal-cible par quanta d’action par cycle entiers, quantum inventé par Planck fin 1900, Hourra ! C’était parce qu’elle voyageait par grains.
          Il y a des milliers de faits expérimentaux qui démentent, par exemple l’existence de la lumière polarisée plane, et l’efficacité des couches anti-reflets.
          Mais jamais la communauté scientifique n’a corrigé une bourde aussi grosse. JA-MAIS. Elle l’a au contraire adoptée, et depuis 1926 multiplie les violences contre les incroyants, à commencer par Erwin Schrödinger.
           
          J’ai donné bien d’autres exemples de scandales impossibles à déboulonner. On ne fera jamais assez le procès du narcissisme, narcissisme individuel et narcissisme de meute.


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 6 novembre 09:12

          @JC_Lavau
          Il doit s’agir de ce monsieur : Philipp Eduard Anton von Lenard (7 juin 1862 à Presbourg (aujourd’hui Bratislava, Slovaquie) - 20 mai 1947 à Messelhausen, Allemagne) est un physicien allemand d’origine austro-hongroise. Il a obtenu le prix Nobel de physique de 19051. Il a aussi été un des promoteurs de la Deutsche Physik (en) pendant le régime nazi, à l’idéologie duquel il avait adhéré.


        • JC_Lavau JC_Lavau 6 novembre 09:41

          @Jacques-Robert SIMON. J’ai donc déplacé la double consonne du prénom Philipp au nom Lenard. Excuses.
          Non, l’article historique de 1905, fondant le corpuscule de lumière, est dû à Albert Einstein, 1879-1955. Über einen die Erzeugung und Verwandlung des Lichtes betreffenden heuristischen GesichtspunktAnnalen der Physik, 7/1905, p. 132-148 ; trad. « Un point de vue heuristique concernant la conception et la transformation de la lumière ».

          A part cela, merci de rappeler qu’avant la science islamique, la science féministe et la science citoyenne, nous avions eu droit à la science aryenne et à la science prolétarienne. On n’arrête pas les religions et autres délires de meute.


        • JC_Lavau JC_Lavau 6 novembre 09:46

          @JC_Lavau. Pages 67 et 68 de « De la physique avant toute chose », Anatole Abragam s’est déjà vanté du règne de la rumeur dans l’enseignement de la physique, règne qu’il trouve vachement bien.

          Citation :

          «   A partir du moment où les résultats sont suffisamment établis et suffisamment bien compris pour ne plus soulever de contestations dans la communauté des savants, on écrit des livres pour exposer leurs résultats et plus personne à part les philosophes et les historiens ne lit les mémoires originaux. Certains le regretteront mais c’est ainsi, et selon moi c’est très bien ainsi.   »

        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 6 novembre 10:54

          @JC_Lavau
          Ce n’est pas tout à fait exact. Si vous donnez un cours ou si vous écrivez un livre, vous êtes souvent conduit à lire les publications originales. C’est plus difficile pour les brevets.


        • JC_Lavau JC_Lavau 6 novembre 11:27

          @Jacques-Robert SIMON. Il s’en est vanté, ou pas, Abragam ?
          Il présuppose que ses profs ont « bien compris », et ne va jamais vérifier.
          Test : nous sommes combien ici à avoir lu les véritables articles d’Erwin Schrödinger ? Du reste, les essentiels n’ont jamais été traduits de l’allemand, et c’est la croix et la baleinière pour se les procurer.
          A la place nous sommes sommés de croire ce qu’en disent ses ennemis à mort. Pas croyant ? Incrédule ? Alors c’est la porte.
          Ouvre le gros manuel de Cohen-Tannoudji, Diu et Laloë. Une mauvaise foi butée, terrifiante.


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 6 novembre 20:30

          @JC_Lavau
          Feynman a dû vérifier.


        • JC_Lavau JC_Lavau 6 novembre 20:45

          @Jacques-Robert SIMON. Tu rêves en couleurs !
          Il a été élevé en tribu de corpusculistes.
          http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,887.0.html
          http://citoyens.deontolog.org/index.php/topic,1550.0.html


        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 7 novembre 11:26

          @JC_Lavau
          Peut-être, mais je ne peux plus rien.


        • Arogavox 3 novembre 10:28

          « Peu à peu, mais de plus en plus rapidement, la précarisation des travailleurs est mise en œuvre avec une ardeur qui frôle la frénésie. »

          _ on est au moins quasiment d’accord sur ce fait. Quoique que je répugne à catégoriser une catégorie de ’frères, égaux en dignité’ sous le label ’travailleurs’. Ce sont souvent des citoyens contraints par chantage et persuasion massive à se plier à des ’contrats de subordination !

          cf In praise of idleness :

          … First of all : what is work ? Work is of two kinds : first, altering the position of matter at or near the earth’s surface relatively to other such matter ; second, telling other people to do so. The first kind is unpleasant and ill paid ; the second is pleasant and highly paid. ...


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 novembre 14:27

            @Arogavox
            Votre citation en anglais est parfaitement pertinente.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 novembre 19:47

            @Jacques-Robert SIMON
            « Peu à peu, mais de plus en plus rapidement, la précarisation des travailleurs est mise en œuvre avec une ardeur qui frôle la frénésie. »

            Vous ne cherchez pas au bon endroit.
            Les réformes de Sarkozy, Hollande et Macron viennent de Bruxelles, qui envoie chaque année sa feuille de route économique et sociale.
            « Les GOPé, les Grandes Orientations de Politique économique pour 2019/2020 »


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 novembre 20:35

            @Fifi Brind_acier
            Je pense encore que dans Homme politique il y a Homme et on n’oblige pas un Homme à faire n’importe quoi.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 novembre 21:54

            @Jacques-Robert SIMON
            et on n’oblige pas un Homme à faire n’importe quoi.

            Encore faut-il qu’en plus d’être Homme, on ait le sens de l’intérêt général et des intérêts de son pays...

            Soutenir l’UE donne plein d’avantages, vous êtes reçu partout, on vous propose des postes bien rémunérés, des carrières, des honneurs, les médias vous ouvre leurs plateaux et leurs micros, vous pouvez y raconter tous les mensonges que vous voulez, sans risque d’être contredit.

            Comme il n’y a plus de débats contradictoires et que les journalistes sont choisis pour dire la même chose que vous, c’est très confortable que d’être européiste !

            Si vous ne l’êtes pas, c’est tout l’inverse, vous êtes blacklisté par les grands médias, on dit de vous que vous êtes facho, populiste et complotiste !


          • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 novembre 10:31

            @Fifi Brind_acier
            Ce que vous écrivez n’est pas faux, je cherche moi-aussi des solutions.


          • kimonovert 3 novembre 11:18

            « L’espérance de vie qu’ils [les occidentaux] ont gagné, ils la perdent à devenir con ». De fait, il constatait que c’était exactement le temps passé de nos jours à regarder la télévision. Il ne mentionnait pas que, plus généralement, « les adultes passent en moyenne 5h07 minutes par jour devant un écran » et ils consultent en moyenne leur I-Phone 220 fois chaque jour. Devient-on en conséquence con ?"

            Restons sur le diagnostic que je partage : depuis que la TV TNT a explosé le mieux disant culturel (un temps que les moins de 20 ans ne veulent pas connaître : TF1 est privatisée le 16 avril 1987 et fait désormais partie du groupe industriel Bouygues à l’époque géant du BTP ce qui faisait dire à mon philosophe préféré Coluche que c’était de la télé de maçons !) en une trentaine de boîtes à cons, je délaisse la petite lucarne pour la présente tablette ! Donc , je corrobore le diagnostic mais je prescris un remède en cohérence avec l’effet, en supprimant la cause : imaginez le boycott de la TV, supposée aux mains de grands investisseurs qui ne vivent que de la diffusion de publicité !

            Les entreprises Ferrero, la MAIF, Groupama, et Monabanq ont décidé de ne plus être annonceurs de l’émission hebdomadaire de Paris Première pour que leurs marques commerciales ne soient assimilées au Z de Zorro ! http://www.leparisien.fr/culture-loisirs/tv/eric-zemmour-ferrero-retire-ses-pubs-pour-nutella-de-l-emission-de-paris-premiere-09-10-2019-8169174.php

            Par contre, pour contrer la censure du tycoon (à son arrivée, j’ai laisser tomber mon abonnement...), il faudrait que les chaînes publiques de France Télévision, dont je continue de payer la redevance, hébergent l’émission citée ici : https://www.lexpress.fr/culture/tele/canal-nutella-volkswagen-youtube-des-reportages-interdits-par-bollore_1764294.html


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 novembre 14:30

              @kimonovert
              Merci des références. Il y a beaucoup à faire pour discipliner les consommations : c’est légal, non violent et très efficace.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 novembre 19:51

              @Jacques-Robert SIMON
              L’effet néfaste des écrans concerne moins les adultes que les enfants, qui jusqu’à 6 ans ne devraient disposer d’aucun écran.

              C’est ce que font les pontes de la Silicon Valley, qui interdisent les écrans à leurs enfants, et qui envoient leurs rejetons dans des écoles traditionnelles.

              « Les écrans et la fabrique du crétin digital »


            • Aristide Aristide 3 novembre 20:03

              @Fifi Brind_acier

              C’est ce que font les pontes de la Silicon Valley, qui interdisent les écrans à leurs enfants, et qui envoient leurs rejetons dans des écoles traditionnelles.

              Encore ce fake. Non, ces personnes responsables comme des centaines de millions de citoyens conseillent à leurs enfants un usage modéré. Ces pontes envoient leur enfants dans des écoles où il existe un prof pour quatre élèves. Ignorer l’apport des NTIC dans l’enseignement avec les contraintes d’effectifs des classes est une ineptie.

              On dirait du Asselineau ... 


            • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 3 novembre 20:37

              @Fifi Brind_acier
              La Liberté est en effet (souvent ?) un piège.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 novembre 21:57

              @Arustide,
              Vous avez regardez la vidéo ?
              Elle n’est pas d’Asselineau.
              Pas d’écran avant 6 ans.


            • Aristide Aristide 4 novembre 07:23

              @Fifi Brind_acier

              Pour preuve de vos élucubrations les propos d’un gugusse qui s’est fait le chantre des méfaits de l’éducation nationale et tant que l’on y est des NTIC.

              Voilà donc votre source !!! Allons, essayez de confronter les allégations, de vérifier, de multiplier les spécialistes, d’éviter les auteurs qui sortent des bouquins incendiaires censés donner la vérité alors qu’il font dans le sensationnel. Et toujours avec comme preuve, l’étude PISA alors qu’elle explique assez clairement que la France souffre surtout d’une incapacité à rattraper les retards d’enfants en difficulté d’apprentissage. 

              Pour ce qui est de tous les écrans, il ne s’agit pas d’interdiction avant 6 ans mais 3 ans de l’avis général exprimé au CSA, surement plus à même de porter des conseils sur le sujet, c’est son job et son avis est établi sur la base d’études sérieuses. En place, pour le fan d’Asselineau, la preuve par les propos de quelque auteur en manque de notoriété qui joue du sensationnel pour vendre sa soupe... assez indigeste d’ailleurs.

              Mais vous pouvez continuer à poster des liens comme vous l’avez fait pour les propos ... d’une allumée telle que Nathalie YAMB, ou mieux les propos d’une actrice en promotion à la télé sur les gilets jaunes, ... ouahh, la qualité des infos de l’UPR ...


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 novembre 08:21

              @Aristide
              Nathalie YAMB, que dit-elle de faux sur la Françafrique ??
              Vous avez peur que je parle de Mitterrand, de « Papa m’a dit » et de la Françafrique ?

              Tous les gouvernements français depuis de Gaulle ont perpétué la Françafrique, les Socialistes comme les Gouvernements de Droite.
              « L’Élysée et la Françafrique, de Foccart à Macron »


            • Cadoudal Cadoudal 4 novembre 09:11

              @Fifi Brind_acier
              Nathalie YAMB, que dit-elle de faux sur la Françafrique ??

               https://youtu.be/Ev41n05dFGs

              « Charles de gaule pour nous c’est pire que Hitler »

              Nathalie Yamb


            • Aristide Aristide 4 novembre 09:29

              @Fifi Brind_acier

              Et alors, l’Afrique a été colonisée, c’est un fait historique, essentiellement par les européens, français, anglais, mais aussi portugais, italiens, espagnols, belges et allemands. La France a maintenu des liens étroits avec les pays de l’ancienne AF, franc CFA et accords militaires mais aussi dans le commerce et les échanges, la culture, l’enseignement, ....

              Et voilà donc qu’il faudrait que l’on laisse la place aux chinois, amerloques ou russes. Il faudrait que les bases françaises soient remplacées par celles de ces pays, que le français disparaissent au bénéfice de l’anglais, que les russes et amerloques puissent trouver en Afrique des marchés pour fourguer leurs armements, enfin que l’on fasse la place nette et que l’on laisse faire ?

              Ce discours piloté par les russes, comme l’UPR d’ailleurs, est récurrent. Pas étonnant que vous trouviez quelques accointances avec cette dame qui dit depuis la Russie, comme par hazard, : «  La France doit cesser d’usurper la place de l’Afrique à L’ONU. » Allez, à mon tour de vous donner un lien : celui d’un groupe qui expose cette dame, vous y trouverez tous les discours pro-russes pour virer les méchants français du Mali et quelques hymnes au gentil Poutine ...

               


            • Attila Attila 4 novembre 09:56

              @Aristide
              Cela fait des années que les spécialistes nous avertissent des dangers de la télévision et des écrans sur le développement mental des enfants. Et pas seulement jusqu’à 3 ans, après aussi :
              « entre 3 et 6 ans, un enfant ne perçoit pas la différence entre la fiction et la réalité » Science et avenir
              .
              Ceci dit, ne pas percevoir la différence entre fiction et réalité n’est pas l’apanage des enfants, on voit de plus en plus d’adultes en faire autant de nos jours (y compris ici).

              .


            • Aristide Aristide 4 novembre 10:25

              @Attila

              entre 3 et 6 ans, un enfant ne perçoit pas la différence entre la fiction et la réalité 

              Vous avez raison, mais les écrans ne sont pas les seuls médias qui portent la fiction, il me semble que les livres d’enfant sont aussi dans le coup par exemple ... Je vous accorde que c’est moins intrusif mais de là à diaboliser à ce point des techniques qui peuvent aussi avoir un bon coté. 
              Je vous fais grâce des risques que tous les spécialistes de l’époque associaient avec le train, ensuite la voiture, électricité, ondes, micro_ondes, ... S’il existe un fait avéré, c’est la résistance au changement et une crainte souvent inconsidérée des apports de nouveautés technologiques, tout le ramadam autour du Linky, des ondes 4G et 5G, ... enfin vous savez ...

              Nb : vous avez tout de même coupé la phrase de ce qui pourrait être interprété comme une absence de condamnation, il manque la fin : « et considèrera comme réelles les images effrayantes qu’il aura vues, sans avoir les mots pour exprimer ce qu’il ressent. D’où l’importance de dialoguer avec lui.  ». Consentez tout de même que coller un enfant devant la télé ou autre avec des images effrayantes n’est le lot commun, il faut est sadique pour montrer Mélenchon en perquisition à un enfant et provoquer effectivement un vrai traumatisme. 

              Ceci dit, ne pas percevoir la différence entre fiction et réalité n’est pas l’apanage des enfants, on voit de plus en plus d’adultes en faire autant de nos jours ...

              Ceci dit aussi pour en rajouter une couche, je crois que les enfants sont quelques fois plus prompts pour en faire la distinction. 


            • Attila Attila 4 novembre 16:53

              @Aristide
              J’ai cité science et avenir parce qu’ils disaient que la question se pose également après 6 ans, mais différencier la réalité de l’imagination n’est pas le seul problème. Des médias nous ont montré des exemples de dessins d’enfant de 5 et 6 ans. Les enfants ont été triés en deux groupes :
              ceux qui regardent la télévision moins d’une heure par jour,
              ceux qui regardent la télévision plus de trois heures par jour.
              Les dessins de ceux qui regardent la télévision plus de 3 heures par jour sont nettement moins bons sur le plan technique et beaucoup plus pauvres en détails. Là, c’est indiscutable : ceux qui regardent la télé plus de trois heures par jour ont du retard dans leur développement intellectuel.
              .
              Nous n’avons pas, ou rarement, un accès direct à la réalité. Nous sommes obligés de l’imaginer. Par exemple, je suis un homme vivant au moyen-âge ou dans l’antiquité et j’habite au bord de la mer. Je vois que le ciel rejoint la mer en formant une ligne droite horizontale : j’en déduis que la Terre est plate. Quand je suis sur une embarcation ou sur une carriole, je sens bien que ça bouge. Quand je suis sur Terre je ne sens pas que ça bouge : donc, la Terre est immobile.
              C’est du simple bon sens.
              Puis, on vient me dire que la Terre plate, c’est une illusion d’optique. Quand on s’élève on voit petit à petit l’horizon se courber et, de loin, la Terre apparaît comme une boule. On me dit que la Terre bouge en tournant sur elle-même. Je ne le sens pas parce que je bouge en même temps sur la surface de la Terre qui est une masse énorme.
              Pour me représenter la Terre comme une énorme boule qui tourne sur elle-même, je ne peux que l’imaginer.

              Le cerveau ne fait pas la distinction entre imaginer la réalité et imaginer quelque chose qui n’existe pas. La distinction entre l’imaginaire et la réalité est le produit d’une éducation : accepter la confrontation de ses idées avec les faits, accepter la notion de preuve.

              .


            • Aristide Aristide 5 novembre 09:23

              @Attila

              Des médias nous ont montré des exemples de dessins d’enfant de 5 et 6 ans. Les enfants ont été triés en deux groupes :
               ceux qui regardent la télévision moins d’une heure par jour,
               ceux qui regardent la télévision plus de trois heures par jour.
              Les dessins de ceux qui regardent la télévision plus de 3 heures par jour sont nettement moins bons sur le plan technique et beaucoup plus pauvres en détails. Là, c’est indiscutable : ceux qui regardent la télé plus de trois heures par jour ont du retard dans leur développement intellectuel.

              Cette expérience met en évidence une corrélation incontestable entre le fait de regarder la télévision moins de trois heures et le niveau de développement intellectuel moins bons que les autres.

              Incontestable corrélation, oui mais, la corrélation n’est en rien la démonstration de la causalité. Il faudrait peut être essayer de voir la nature des conditions de vie de ses enfants, le niveau de vie, les parents, le temps de lecture, etc ... On s’apercevrait assez vite que la vrai cause de cet écart est plus surement la manière dont ces enfants sont éduqués, l’accès aux livres et autres sources d’informations, les ressources de jeux, le contact avec les parents et la fratrie, ... enfin tous les composants de l’éducation des enfants. Peut-être on s’apercevrait que ces trois heures sont la conséquence de la vrai cause : des enfants laissés à eux mêmes et sans accompagnement. Le syndrome de la télé nounou.

              Vous n’êtes pas le premier à tomber dans cette confusion entre corrélation et causalité. Et surement pas le dernier tellement ce procédé est commode pour faire dire ce que l’on veut aux données statistiques. Les prisons sont remplies d’immigrés ou sont-elle remplies de personnes en difficulté sociale ? Le chomage est important à cause du nombre de travailleurs étrangers ou l’activité économique n’est plus pourvoyeuse suffisante d’emplois ? ...

              Malheureusement le nombre d’exemples de cette confusion pour vous et manipulation pour d’autres ne cesse d’augmenter. 


            • Attila Attila 5 novembre 14:27

              @Aristide
              « la corrélation n’est en rien la démonstration de la causalité »
              Sur le principe général, vous avez raison, une corrélation n’est qu’un signal d’alerte : il faut aller voir ce qu’il y a derrière.
              Sur ce sujet, contrairement à votre affirmation, on a été plus loin que le simple constat de corrélations :
              "Les effets dévastateurs de la télévision sur l’architecture cérébrale avaient déjà été mis en évidence en 1997, par deux pédopsychiatres américains, Frederick Zimmerman et Dimitri Christakis, qui avaient établi à l’époque qu’une consommation excessive d’écrans altérait la formation des synapses et perturbait les apprentissages dans les 3.000 familles qu’ils avaient placées sous surveillance. "
              On sait aujourd’hui que les écrans ont des effets néfastes sur la santé et sur le développement des enfants : retard de langage, troubles de motricité, troubles de la personnalité.
              .
              Pour autant, ce n’est pas l’usage des écrans qui est nocif, mais leur usage excessif.
              Tous les écrans n’ont pas le même effet. Les écrans permettant l’interaction peuvent avoir des effets positifs à certains âges. En agissant, l’enfant s’aperçoit qu’il fait réagir son entourage, il est ainsi amené à explorer cette interaction et développe ses capacités intellectuelles. C’est l’usage excessif d’écrans non interactifs qui ne permettent pas cet exploration du monde de l’enfant.
              Il faut donner à l’enfant un temps global d’écran par jour

              .


            • Aristide Aristide 6 novembre 10:49

              @Attila

              Sur ce sujet, contrairement à votre affirmation, on a été plus loin que le simple constat de corrélations :

              Effectivement, la grosse différence que vous signalez d’ailleurs est que cette étude s’est limité à l’usage des écrans que l’on regarde sans interactions, soit la télévision, les films et autres DVD. Le conseil de limiter l’usage excessif est une lapalissade, pour en rajouter, il faut aussi parler aux enfants, les faire jouer, découvrir son environnement, se confronter à la frustration, les nourrir convenablement, les faire dormir suffisamment, ... une liste de causes potentielles si ces préconisations ne sont pas respectées surement plus « vraisemblable » que le seul critère de la durée devant un écran, qui à mon humble avis est surement plus une conséquences des causes réelles ...

              On peut tout de même signaler que si on ne peut contester le constat physique sur le cerveau, la causalité est surement plus difficile à établir. En effet, la seule solution consiste de comparer l’effet dont on cherche la cause sur deux populations de caractéristiques identiques et différencié par le caractère suspecté. Ce qui n’a pas été effectué dans cette étude.

              J’avais déjà illustré ce sujet  : «  J’ai donné l’exemple, du lien prétendu que la présence de lignes hautes tensions avait sur l’apparition de maladies. Le critère évalué démontrant l’inanité de cette affirmation était simplement que les personnes étudiées vivant proche de lignes haute tension étaient issues de catégories défavorisées et que la même catégorie vivant loin de lignes haute tension soufrait des mêmes maladies.  » 


            • BA 3 novembre 21:01

              Si l’élection présidentielle avait lieu aujourd’hui, la finale opposerait encore une fois Emmanuel Macron et Marine Le Pen.


              Selon notre sondage, la candidate RN bénéficierait au second tour d’un soutien massif des partisans de Jean-Luc Mélenchon : 63 % des électeurs LFI aux européennes voteraient Le Pen au second tour.


              https://www.msn.com/fr-fr/actualite/france/sondage-l%c3%a9cart-se-resserre-entre-macron-et-le-pen-en-cas-de-2e-tour-%c3%a0-la-pr%c3%a9sidentielle/ar-AAJL0XQ?li=BBoJIji


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 novembre 22:05

                @BA
                la candidate RN bénéficierait au second tour d’un soutien massif des partisans de Jean-Luc Mélenchon : 63 % des électeurs LFI aux européennes voteraient Le Pen au second tour

                Que veux-tu, à force de coller à l’ UE comme des moules au rocher et de faire passer les Traités européens avant l’intérêt des Français, les électeurs finissent par déserter la Gauche...

                Les électeurs Grecs viennent de filer un coup de pied au cul à Tsipras, qui l’a amplement mérité.

                Et la FI a viré les anti Europe, comme Djordje Kuzmanovic,

                pour les remplacer par des anti France, cela devait arriver.


              • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 novembre 10:35

                @BA
                Il ne s’agit pas de changer de dirigeants, mais de changer de société. Pour que la transition soit pacifique, il faudra beaucoup de courage et d’intelligence. Je fais de mon mieux, pas par intérêt personnel, je n’ai plus l’âge d’en avoir.


              • gaijin gaijin 4 novembre 08:49

                " Juste pour montrer que n’importe laquelle des puissances financières ou industrielles peut s’effondrer si les Lapins crétins s’organisent pour le faire."

                en effet mais les lapins crétins ont déjà prouvé depuis longtemps leur capacité a détruire tout et n’importe quoi , même qu’ils en sont fiers et appellent ça la maitrise du monde

                et si on passait a autre chose ?

                autre chose que les jeux de pouvoirs de cette espèce qu’il serait plus juste d’appeler : singes sapiens


                • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 novembre 12:23

                  @gaijin
                  Si les esclaves veulent rester esclaves, personne n’y pourra rien.


                • TSS 4 novembre 10:08

                  Le pire c’est le methane et le principal producteur est la vache d’où une

                  torture dont l’être humain est un specialiste ! mettre un hublot dans le flanc

                  de la bete pour analyser le processus digestif pour tenter de reduire cette

                  production.L’homme est vraiment en dessous de tout... !!


                  • JC_Lavau JC_Lavau 4 novembre 10:32

                    @TSS : « pire » ? Comme les autres, il a durant toutes les heures de soleil un effet anti-serre marqué : à ses fréquences de résonance vibratoire, il intercepte la lumière I.R. du Soleil. Autant de puissance solaire qui n’atteint jamais le sol.
                    La propagande vous fait prendre à tous des vessies pour des lanternes.


                  • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 novembre 12:24

                    @TSS
                    Je suis moi-même choqué, mais ça ne suffira pas pour changer le cours des choses.


                  • zygzornifle zygzornifle 4 novembre 12:36
                    Les Lapins crétins feront-ils la révolution ?

                    Non ils sont au gouvernement ....


                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 novembre 14:46

                      @zygzornifle
                      La plupart des personnes du gouvernement sont respectables, mais le problème ne se pose pas en ces termes.


                    • Ruut Ruut 4 novembre 19:39

                      @Jacques-Robert SIMON

                      Ils seraient respectables s’ils géraient ce Pays en bon père de Famille.
                      Leurs actions et les conséquences de ces dernières, hélas, les classent dans les non respectables.
                      Les faits sont les faits.
                      Qu’est-ce que ce gouvernement a fait pour améliorer le quotidien et la qualité de vie de la majorité des Français ?
                      Les services publics sont-ils moins cher et plus efficaces ?
                      Sont-ils au moins accessibles a plus de citoyens et plus efficaces (services plus complets) ?
                      Visiblement non
                      Un incompétent n’est pas respectable…

                      Est-ce que ce gouvernement a contribué à augmenter le patrimoine National ?
                      Non, privatiser c’est diminuer le patrimoine National et donc c’est piller la Nation.
                      Un pilleur n’est pas respectable….


                    • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 novembre 20:50

                      @Ruut
                      Il serait raisonnable de ne pas attendre grand-chose du gouvernement.


                    • Ruut Ruut 4 novembre 19:31

                      Trop fort, associer Macron et son gouvernement a des lapins C.....


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 4 novembre 20:49

                        @Ruut
                        Je n’ai pas tout à fait écrit ceci.


                      • Ruut Ruut 4 novembre 21:30

                        @Jacques-Robert SIMON

                        De manière indirecte si quand même...

                        Vue que l’état contrôle le contenu médiatique, ce contenu est de facto du niveau intellectuel du gouvernement…...


                      • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 5 novembre 08:29

                        @Ruut
                        Je mets beaucoup de soin à dire clairement ce que je pense, il ne faut pas chercher des allusions.


                      • julius 1ER 5 novembre 09:03

                        Pour ma part je boycotte depuis longtemps le ’jus de caramel que vous citez" et d’autres boîtes mais cela ne donne pas les résultats escomptés ......

                        il en faudra beaucoup plus , mais c’est un début, le rôle néfaste de certaines multinationales n’est plus à démontrer ...... ce qui se passe au Chili actuellement est un avant-goût de la Révolution en marche, l’illusion de la Doctrine néo-libérale et ses mensonges assénés depuis 1/2 siècle comme des vérités érigées en Dogmes sont en train d’exploser et c’est un séisme que l’on va avoir à gérer collectivement alors accrochez vos ceintures !!!


                        • Jacques-Robert SIMON Jacques-Robert SIMON 5 novembre 11:02

                          @julius 1ER
                          Dans une guerre, c’est le plus fort qui gagne. Seule l’union de ’ceux qui ne sont rien’ peut faire en sorte que nous puissions gagner. Il faut cependant bannir toute forme politique (dans le sens commun) si on ne veut pas être écrasé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès