• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les lettres classiques : un cursus intéressant...

Les lettres classiques : un cursus intéressant...

JPEG

Les sections littéraires sont, de plus en plus, négligées, mises au rebut alors qu'elles offrent la possibilité à chacun d'enrichir sa culture et d'aborder un domaine particulièrement attrayant qui est celui de la littérature.

 

Ainsi, les lettres classiques permettent de faire connaissance avec les "humanités", la culture antique, d'apprendre le latin et le grec, langues mortes, dit-on souvent, alors que ces langues survivent et vivent encore à travers bien d'autres langues et notamment le français.

 

C'est l'occasion, pour les élèves, d'approfondir leurs connaissances en grammaire, d'éudier l'étymologie, de remonter aux sources mêmes de notre culture.

 

Voir naître la tragédie, la comédie, le théâtre en Grèce, voir apparaître la fable, l'histoire, l'épopée, un des tout premiers genres littéraires, lire Homère dans le texte, et tous les autres auteurs, Aristophane, Platon, Hérodote, lire les écrivains latins : Virgile, Catulle, Sénèque... c'est découvrir le creuset même de toute notre littérature.

 

Ce retour aux sources n'est-il pas fondamental ? On y perçoit l'essence même de notre culture, tout ce qui la fonde : on comprend mieux l'histoire des genres littéraires, leurs raisons d'être, leur signification profonde.

 

Comment ne pas percevoir toute la richesse de ces humanités ? Comment ne pas en comprendre l'importance ?

Un autre intérêt de ce cursus : les élèves peu nombreux se retrouvent dans des sections allégées où les classes sont peu chargées, aussi bien en lycée qu'à l'université.

 

L'enseignement dans ces classes est plus facile : en général, les élèves motivés, sérieux se retrouvent dans une ambiance de travail favorable.

Hélas, ces enseignements sont de plus en plus délaissés : les heures de cours sont souvent mal placées, en fin de journée de 16 heures à 18 heures, les élèves hésitent à s'inscrire, alors que les heures sont si tardives.

 

Bien sûr, ces disciplines exigeantes réclament des efforts conséquents : il faut apprendre la grammaire latine et grecque mais on peut réviser, ainsi, toutes les règles qui régissent la grammaire française : les temps, les modes des verbes, leurs valeurs, par exemple.

 

Bien sûr, ces disciplines demandent de la rigueur mais, en ce sens, elles se révèlent particulièrement formatrices et essentielles.

 

On distingue les lettres classiques, car elles restent, encore, un signe d'excellence : elles permettent d'acquérir les bases de la culture mais, en même temps, elles sont accessibles à des élèves qui travaillent, qui sont volontaires.

 

Il faut remettre à l'honneur ces filières : elles ont été négligées, on a privilégié, ces dernières années, les mathématiques, au détriment des disciplines littéraires.

 

Il est bon de le rappeler : les lettres classiques offrent une formation complète, un retour aux sources, une culture de base essentielle.

JPEG

 

 

Le blog :

http://rosemar.over-blog.com/article-les-lettres-classiques-un-cursus-interessant-122324028.html

 


Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 5 avril 2018 14:26

    ’’Il faut remettre à l’honneur ces filières’’
     
    Ben ouais, c’est exactement ça.
    Il faut, yaka, fôkon...
     
    Rien que pour faire plaisir à rose-marie.
    Et histoire d’envoyer quelques milliers de d’jeuns de plus chez Paul Emploi !
     

     


    • ZXSpect ZXSpect 5 avril 2018 14:30

      @Jeekes



       mais ils pourront publier tous les jours sur AV !!!

    • Jeekes Jeekes 5 avril 2018 14:58

      @ZXSpect
       
      C’est vrai qu’elle semble avoir beaucoup de temps libre, la marie-rose.
       
      Moi, quand je bossais, je n’aurais jamais pu survivre à un tel rythme.
      Ah oui, mais c’est vrai que je ne ’’bossais’’ pas à l’EN...
       
       smiley
       


    • rosemar rosemar 5 avril 2018 17:15

      @Jeekes

      C’est l’utilitarisme qui mine nos sociétés, hélas !



    • rosemar rosemar 5 avril 2018 17:17

      @Jeekes

      Nous avons parfois, à l’EN la passion de l’écriture... c’est un passe-temps comme un autre.
      Et vous, que faites-vous de votre temps libre ? 

    • rosemar rosemar 5 avril 2018 17:25

      @Jeekes

      Eh oui, votre passe-temps est de commenter sur agoravox...

    • Venceslas Venceslas 5 avril 2018 21:30

      @Jeekes La culture n’est pas utilitaire.


    • Venceslas Venceslas 5 avril 2018 21:31

      @Jeekes
      Et les ministres de l’Education Nationale qui publient des livres ? Notamment Claude Allègre, qui voulaient toujours mettre les professeurs au boulot. 


    • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 avril 2018 21:39

      @Venceslas Si .Quand c’est Goebbels qui s’en empare .


    • foufouille foufouille 5 avril 2018 17:27

      bonne idée pour avoir plus de sans emploi.


      • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 17:33

        @foufouille
        Au moins les RH vont ils s’ébahir à la lecture de CV au moins aussi remarquablement rédigés qu’ils sont inadaptés à l’entreprise.


      • sleeping-zombie 5 avril 2018 17:45

        Il faut remettre à l’honneur ces filières

        Il faut remettre à l’honneur toutes les filières, qui ont chacune de bonne raison d’être dans le cursus d’apprentissage de nos chères petites têtes.
        Seulement voilà : par définition, l’honneur, comme la priorité, ne s’applique qu’à une exception...

        les lettres classiques offrent une formation complète, un retour aux sources, une culture de base essentielle.
        Et quels débouchés ?


        • rosemar rosemar 5 avril 2018 17:51

          @sleeping-zombie

          L’utilitarisme, encore et toujours ! Et l’épanouissement de l’individu ? La culture nous est nécessaire pour penser, évoluer : c’est grâce à elle qu’on peut progresser dans toutes sortes de connaissances...

        • foufouille foufouille 5 avril 2018 18:59

          @rosemar

          en premier, il faut penser à gagner du fric pour manger.


        • sleeping-zombie 5 avril 2018 20:38

          @rosemar

          Et l’épanouissement de l’individu ?

          l’épanouissement de l’individu, ce sont aussi les arts plastiques, musicaux, le sport, la plomberie et la mécanique quantique.
          Tu prêches pour ta chapelle sans une once de recul.

          Finalement, j’aimerai bien savoir qui a autorité pour décréter en quoi consiste la base de l’épanouissement. Parce que si on laisse les gosses choisir eux-mêmes... :D

        • Venceslas Venceslas 5 avril 2018 21:32

          @foufouille S’il n’y a que ça, on peut toujours dealer...


        • phan 5 avril 2018 18:12
          Quid novi sub viagra ?
          Que me conseillez-vous comme lecture pour remplacer le Viagra : Achille Tatius, Lucrèce ... ?

          • rosemar rosemar 5 avril 2018 18:38

            @phan

            D’abord l’Odyssée bien sûr, pour les messages philosophiques de cette oeuvre première...




            Puis Lucrèce, oui, aussi des extraits du De Natura rerum....


          • Venceslas Venceslas 5 avril 2018 21:33

            @phan
            A vue de nez, Ovide, ça doit le faire !


          • Pere Plexe Pere Plexe 5 avril 2018 18:29

            Milo Manara hoc unum est...


            • covadonga*722 covadonga*722 6 avril 2018 09:48

              moi aussi j’ai fait lettres classiques et dans la langue de Goethe en plus 

              Combien d’fois l’a t’on parcourue 
              Cette petite piste 
              Traversant la lande herbue 
              Lorsque le jour se lève. 
              En écoutant le rythme 
              De la chanson intime 


              Oh porteurs, et ascaris aïdo, aïdo aïe safari 

              Et quand un jour nous partirons 
              Pour le dernier voyage 
              Chantez-nous cette chanson 
              Comme un dernier hommage. 
              Et s’il ne pleure personne 
              Que Dieu nous le pardonne

              • philippe baron-abrioux 6 avril 2018 10:53

                @covadonga*722

                 Bonjour ,

                 « ich weiss nicht was soll es bedeuten dass ich so traurig bin .... » 

                 moi aussi , j’ai passé un bac A 1 (latin , grec , allemand première langue et occitan en option ) .

                 Rosemar défend à juste raison les lettres classiques , filière intéressante .

                 Quand verra t on une filière qui osera la Curiosité ?

                 tristesse de voir que la « culture » serait transmise de plus en plus souvent sous forme de « perfusion » dont les contenus ne seraient utiles que pour « décrocher » un baccalauréat qui n’a cessé d’être dévalorisé .

                 si ce diplôme (qui est le premier degré universitaire ) n’est plus qu’une compilation de connaissances qui permet d’accéder à des cursus universitaires plus ou moins longs mais ne débouchant à terme le plus souvent sur aucun emploi en rapport avec le contenu des enseignements reçus , peut être faut il se poser la question des choix d’orientation et de la compétition instaurée comme principe de fonctionnement dans« le monde professionnel » tel qu’il est proposé aux jeunes diplômés  ?

                 autant l’émulation est utile et fait partie de la vie , autant cette compétition est toxique au niveau où elle est pratiquée .

                 elle est anxiogène et son utilité reste à prouver quand on voit ce sur quoi elle débouche .

                 oui , les lettres classiques impliquent des efforts et de la persévérance, mais surtout elles devraient valoriser la Curiosité ; je ne suis pas certain que ce volet soit à l’heure actuelle présenté comme attitude à développer et à satisfaire .

                 bonne fin de journée !

                 P.B.A.

                 


              • rosemar rosemar 6 avril 2018 12:45

                @philippe baron-abrioux

                Et les lettres classiques sont faites pour susciter la curiosité : histoire, évolution des mots, étymologie, littérature, philosophie, sciences...

              • McGurk McGurk 6 avril 2018 10:46

                La seule chose que j’ai réellement appris des études littéraires, c’est qu’elles conduisent...au chômage.

                Effectivement, on nous colle le stéréotype de « bibliothécaire » ou de professeur« . En dehors de ça, on ne nous propose que des métiers de pousse-bouton même avec un haut diplôme.

                Tout le reste, les débouchés probables et intéressants, est irrémédiablement refusé et on y a dressé des obstacles artificiels aussi débiles que révoltants afin d’empêcher ces diplômés d’atteindre leur but.

                Sur le marché du travail, on nous classe dans la catégorie-poubelle des »profils atypiques« où les entrepreneurs viennent piocher lorsqu’ils sont désespérés et ils proposent aux candidats les potes que personne ne veut faire. Et même lorsqu’on a inscrit sur ses profils »je ne veux pas ce type de métier« , ils reviennent à la charge pour vous les proposer, en commençant la conversation par »j’ai attentivement lu votre profils et...".

                Aujourd’hui, si t’es pas ingénieur, technicien, programmeur ou bien commercial, tu n’es qu’une merde.


                • rosemar rosemar 6 avril 2018 12:46

                  @McGurk

                  C’est ce qu’il faut changer, en revalorisant les filières littéraires dont nous avons besoin car elles conduisent vers plus d’humanité....

                • McGurk McGurk 6 avril 2018 12:57

                  @rosemar

                  Oui je suis bien d’accord mais tous ceux comme moi qui sont dans « la période de transition » (une décennie pour tout changer) sont dans la merde.

                  Ces filières pourraient surtout conduire à enrichir la réflexion des entreprises qui restent campées sur les diplômes/compétences sans voir qu’en réalité un diplôme/cursus c’est bien plus qu’une orientation et que ceux qui sont habitués à réfléchir avec autre chose que des formules mathématiques pourraient aussi bien réussir (voire mieux) que les ingénieurs traités comme de véritables dieux.


                • jef88 jef88 6 avril 2018 20:00

                  J’ai appris, il y a quelques années que 30% des caissières du supermarché du coin étaient tutulaires d’une licence de lettres ........
                  BRAVO ? ? ? ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès