• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les « listes communautaires » de la Droite la plus bête du monde

Les « listes communautaires » de la Droite la plus bête du monde

On veut bien croire sur parole Bruno Retailleau

quand il explique que sa proposition de loi sur l’interdiction des listes communautaires avant les élections municipales, déposée au Sénat le 8 novembre 2019, ne relève pas de la pure polémique politicienne

(http://www.senat.fr/leg/ppl19-108.html)

On ne ricanera pas ici sur ce sujet, qui est effectivement sensible et sérieux. Mais enfin, la ficelle est un peu grosse, et le calendrier pour le moins raccourci.

 

Officiellement, la présence aux dernières élections européennes de la liste « Une Europe au service des peuples » de « l’Union des démocrates musulmans de France », qui a annoncé à cette occasion son intention de présenter des listes dans des municipalités ciblées, serait à l’origine de cette proposition.

Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que jusque là, cette hypothèse n’a guère semblé troubler MM Retailleau et Bertrand, qui ont pris le temps d’attendre l’été, et la moitié de l’automne, avant de se réveiller.

Le gouvernement est donc sommé de légiférer dans l’urgence, à 4 mois des municipales (le 1er tour aura lieu le 15 mars 2020, c’est-à-dire demain), sur rien de moins que la restriction de la liberté démocratique, avec possibilité d’interdiction préventive de listes, sur la base de faits survenus jusqu’à 6 mois auparavant, donc avec un effet rétro actif.

Ce sujet sérieux mérite mieux qu’une enième interdiction cosmétique pour faire plaisir à la droite la plus bête du monde, qui doit penser avoir trouvé la recette magique pour mettre l’exécutif dans l’embarras :

Si le projet était validé en l’état, le gouvernement serait responsable de son application, et non ses auteurs, qui en riraient bien.

Un peu comme Marine Le Pen demandant à François Hollande d’appliquer la déchéance de nationalité, Florian Philippot expliquant sourire en coin que c’était à l’exécutif d’apprécier la faisabilité juridique de sa propre mesure.

Et si la proposition n’était pas reprise par la majorité, elle n’aurait donc aucune chance d’être votée dans les prochaines semaines, et la droite la plus bête du monde pourrait fulminer ses excommunications rituelles depuis son magistère moral de plus en plus imaginaire.

Ce qui n’a pas manqué d’arriver (https://www.lefigaro.fr/politique/listes-communautaires-retailleau-et-bertrand-vent-debout-contre-macron-20191120)

Face je gagne, pile tu perds !

 

Pour rappel, les précédentes « interdictions communautaires » prononcées lorsque la droite orpheline était au pouvoir, il y a une éternité - en 2004 (loi sur l’interdiction du foulard à l’école) et 2010 (interdiction de la burka) - ont toutes respecté un processus législatif exemplaire, et il n’a jamais été question de voter une loi tout de suite maintenant, sur la base de l’expertise juridique d’un parlementaire rendue en 15 jours.

Dans son discours devant l’assemblée des maires, Emmanuel Macron a logiquement demandé du temps au temps, et refusé d’agir avec un pistolet sur la tempe. On ne peut que s’en féliciter.

http://video.lefigaro.fr/figaro/video/listes-communautaires-macron-demande-de-la-prudence/6106145226001/

 

Surtout que la question dépasse largement les limites du projet de loi Retailleau :

Pourquoi s’embêter, si on veut « faire du communautarisme », à aller recruter 20, 30 ou 40 personnes sur une liste ad-hoc, alors qu’il suffit d’une ou deux places de conseiller municipal ou d’adjoint, sur la liste de M le maire communiste, socialiste, vert, UDI, voire… LR ?

L’hebdomadaire Marianne, dans son numéro 11821 a ainsi très utilement fait le portrait de l’un des initiateur de la marche contre l’islamophobie, promoteur actif de la destruction de la laïcité, qui n’est autre qu’un conseiller municipal au sein de l’équipe du maire (communiste) de Saint-Denis.

Et que dire alors, des listes régionalistes à tendances séparatistes, dont M Retailleau a d’avance expliqué qu’elles n’étaient « pas concernées par sa proposition », alors qu’elles aussi ne s’adressent qu’à « une section du peuple fondée sur une origine ethnique » ?

Les trois députés autonomistes corses doivent-ils siéger ?

 

La démagogie trouve ici toutes ses limites dans ce débat piégé ;

Et la droite la plus bête du monde prouve une fois de plus qu’elle est incapable de se départir du complexe dominateur qui l’animait lorsqu’elle se croyait propriétaire de l’État, élue automatiquement :

il est rare de voir des partis d’opposition réclamer des limitations de la démocratie… sans doute parce que leur statut minoritaire les expose à en être les premières victimes. Pas en France.

À force de réclamer des interdictions tous azimuts et de se ligoter dans un tissu de tabous sans cesse plus nombreux, la marginalisation de la droite la plus bête du monde avance donc à grand pas.

La défense de la République et de la nation française, ses priorités affichées, vraisemblablement beaucoup moins.

Mais après tout qu’importe….

 

 

1À Saint-Denis, la laïcité maltraitée, enquête sur Madjid Messaoudène à l’origine de la « marche contre l’islmaophobie », p 30 à 33.

 

PDF - 589.6 ko
Proposition de Loi Retailleau

Moyenne des avis sur cet article :  2.1/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • kimonovert 22 novembre 10:23

    Retailleau : le gus qui régissait la cavalerie de la Cinescénie du Puy du Fou ! Avait pour grand maitre le vicomte Philippe Marie Jean Joseph Le Jolis de Villiers de Saintignon car savait parler à l’oreille des chevaux... A sa place chez les LR, une écurie d’Augias à karcheriser de ses chevaux de retour car sait parler à l’oreille des ânes aussi !


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 11:22

      De toutes façons une telle loi serait sans doute retoquée par le Conseil Constitutionnel, car il ne peut y avoir une loi contre une seule religion. Je serais étonnée que Mme Boutin soit d’accord pour que la loi soit étendue aux listes catholiques ...


      Ceci dit, on ne voit pas clairement ce que Macron envisage de faire, pour nous débarrasser des islamistes et des Frères Musulmans ??

      Sans doute que Droite & Gauche ayant fricoté depuis longtemps avec eux, ils doivent faire désormais partie du paysage ? Ce qui à l’avantage de donner du grain à moudre au Front National, le meilleur ennemi de Macron, pour sa réélection en 2020...

      Divisons, divisons, agitons le peuple avant de s’en servir, il en restera toujours quelque chose....


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 22 novembre 11:49

        @Fifi Brind_acier

        ça va vous sans doute vous surprendre, mais il y a pas mal de dieudonnistes soraliens à l’UPR.

        Votre président s’est présenté aux législatives à Aulnay-sous-Bois.

        Un hasard ? smiley


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 12:54

        @Olivier Perriet
        il y a pas mal de dieudonnistes soraliens à l’UPR.

        ça m’étonnerait, Asselineau est impitoyable avec les gens qui ne respectent pas les lois. Tous les candidats UPR ont un casier judiciaire vierge. Je me souviens d’un militant qui tenait des propos antisémites, Asselineau l’a mis en garde plusieurs fois, comme il n’en tenait aucun compte, il a été viré de l’ UPR.


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 22 novembre 14:16

        @Fifi Brind_acier

        « Asselineau est impitoyable avec les gens qui ne respectent pas les lois. »

         

        Euh ! Pour les PV automatiques qui ne respectent pas les articles 4, 5, 6, 8, 9 des droits de l’homme de 1789, il n’est pas impitoyable puisqu’il n’a rien dit.

        Et pour les taxes dont aucune ne respecte l’article 13 des droits de l’homme de 1789, toujours rien non plus. Ah ! cet Asselineau, pour parler oui, pour agir contre l’Etat, non.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 19:08

        @Daniel PIGNARD
        Il a du vous échapper qu’Asselineau n’est pas Président de la République, adressez vos doléances à Macron.


      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 22 novembre 12:05

        Les listes communautaires étrangères sont déjà interdites par le Couplet 3 de Notre Merveilleuse Marseillaise qui comme chacun sait fait partie de la Constitution.

        « Quoi ! Des cohortes étrangères
         Feraient la loi dans nos foyers !
         Quoi ! Des phalanges mercenaires
         Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)
         Dieu ! Nos mains seraient enchaînées !
         Nos fronts sous le joug se ploieraient !
         De vils despotes deviendraient
         Les maîtres de nos destinées ! »

         

        En conclusion, Bruno Retailleau n’a plus qu’à chanter ce couplet 3 devant les caméras sur une grande chaîne publique et l’affaire sera entendue.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 12:55

          @Daniel PIGNARD
          Enfin, faut voir, les « vils despotes », c’étaient vos copains royalistes !


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 22 novembre 13:57

          @Fifi Brind_acier
          Raté, si les « vils despotes deviendraient les maîtres » c’est qu’ils ne l’étaient pas avant, donc les vils despotes sont bien ceux qui viendraient de l’étranger.
          Essayez-en une autre, c’est toujours un plaisir.


        • volèm rien 22 novembre 14:20

          @Daniel PIGNARD
          tu essaye vraiment de te rattraper aux bout des branches mon ami, les « vils despostes » étaient bien les royalistes de l’interrieur ou de l’exterieur qui tentaient de reprendre le pouvoir, il faut vraiment être a bout d’argument pour sortir ça, comme ratailleau.


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 22 novembre 14:31

          @volèm rien

          Oh ben alors si c’est ça, Bruno Retailleau peut le chanter sans avoir peur que ça ne plaise pas puisque ce n’est pas contre les étrangers. Comme disait Louis de Funès dans la Grande Vadrouille « C’est pourtant clair » Les cohortes étrangères ne désignent pas les étrangers.


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 19:16

          @volèm rien
          Daniel Pignard vit dans les nuages d’un autre monde imaginaire, c’est sans doute le seul royaliste d’Agoravox. Je ne sais pas s’ils sont tous comme lui, mais c’est un poète méconnu. Il ne tient aucun compte de la réalité, c’est la réalité qui doit se plier à son imagination...


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 23 novembre 08:50

          @Fifi Brind_acier

          Et vous, vous vivez dans un monde ou la France n’a plus de constitution (quoiqu’Asselineau s’en serve sans vergogne pour destituer Macron), n’a plus d’armée pour la défendre (Asselineau ne prévoit pas de s’en servir pour défendre notre constitution), n’a plus de respect pour le NON au référendum de 2005 (le grave trou de mémoire d’Asselineau), doit laisser les mêmes droits aux étrangers colorés non chrétiens que les Français de France sinon plus, doit obliger les Français de France à vivre ensemble avec ces étrangers à notre culture, notre religion, nos habitudes alimentaires et vestimentaires, nos odeurs. Surtout ne pas désobéir aux traités signés en dépit de la volonté des Français, sinon, Asselineau n’hésitera pas à vous dénoncer aux autorités.

          Le point 5 de son programme : « Je suis le seul candidat à dénoncer les candidats qui proposent de «  désobéir aux traités  » européens.

           

          Dans le programme d’Asselineau :

          Remettre au premier plan le principe de la laïcité

          (Donc pas de préférence pour le christianisme et sa sagesse propre)

           

          Refuser la stigmatisation insidieuse des Français d’origine arabe ou de confession musulmane comme la stigmatisation de tout Français en vertu de ses origines sociales ou ethniques ou bien de ses convictions politiques ou religieuses.

          (La stigmatisation a sa raison d’être mais la police de la pensée ne permet pas de l’exprimer ouvertement actuellement par des arguments basés sur des faits)

           

          Dénoncer la théorie du «  choc des civilisations  » comme une théorie fausse et nocive et prendre des mesures, notamment éducatives, pour convier les peuples à la «  concorde des civilisations  »

           

          Créer un parlement de la Francophonie, qui sera installé dans les anciens locaux de l’UNESCO à Paris.

          Réorienter une partie des fonds structurels, actuellement versés à l’UE, vers les États de la Francophonie.

          (La francophonie ne présage en rien de l’intelligence et de la tournure d’esprit de ces pays)

           

          Développer un système d’échanges de type Erasmus avec les pays de la Francophonie. Sensibiliser le peuple de France à son appartenance à cette sphère qui a le français en partage.

          (On est reparti pour une soumission à une nouvelle instance internationale)

           

          Prendre l’île de La Réunion comme modèle national d’intégration sociale.

          (Et profiter à fond des subventions étatiques en préférant la paresse)


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 23 novembre 09:27

          @Daniel PIGNARD
          Si le programme de l’ UPR ne vous convient pas, vous avez raison de voter pour un autre Parti politique, pas de problème !


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 23 novembre 10:01

          @Fifi Brind_acier

          Les abstentionnistes ont tous les droits puisqu’ils n’ont pas accepté que la majorité ait raison. La sagesse est-elle dans la majorité ? Si le nombre de sots dépasse le nombre de nobles, quelles seront les conséquences en démocratie ? N’est-ce pas la démocratie qui a dit « Crucifie-le » il y a 2000 ans ? N’est-ce pas la démocratie qui a dit «  Relâche-nous Barrabas plutôt que le Christ » Est-il raisonnable de voter pour son bourreau ? (Impôts locaux) Le vote non à la Constitution européenne des Français a été tourné en oui par les parlementaires et vous osez encore accepter cette règle du jeu.


          « Quand on ne vote pas on ne peut pas rouspéter » soutiennent certains. En fait, c’est le contraire. C’est quand on vote qu’on ne peut plus rouspéter. Lorsqu’un enfant propose un jeu qui s’appelle « C’est moi qui gagne, c’est toi qui perds », celui qui accepte la règle du jeu est celui qui ne peut plus râler après, même s’il a perdu. Une fois qu’il a voté pour son bourreau, il doit accepter que règne son candidat ou son adversaire puisqu’il a accepté que la majorité ait raison. En revanche, celui qui a refusé la règle du jeu a encore le droit de mettre une torgnole à cet enfant qui lui a proposé ce jeu biaisé et il a surtout le droit de râler contre l’un ou l’autre des élus.


          Dans un groupe non encore structuré, il faut l’unanimité pour décider de voter à la majorité 50/50, il y a donc eu une violation forcée dans la chaîne de vote pour arriver à l’acceptation de la loi de la majorité. Pour illustrer ce constat, lors d’un stage de relations humaines, j’avais bloqué le stage parce qu’il fallait voter pour savoir comment on allait prendre les décisions dans le groupe, et j’ai refusé d’accepter la règle de la majorité absolue. Finalement, j’ai été mis sur la touche pour que le ronron habituel puisse continuer. Cependant j’avais prouvé qu’il faut violer les personnes pour établir la loi de la majorité.


          La sagesse est-elle dans la majorité ? Que la sagesse gagne, voilà ce qui est important. La manière de décider doit découler de cette volonté.

          En France, on a tué le roi pour pouvoir imposer le vote à la majorité en évitant le besoin d’unanimité.



        • Olivier Perriet Olivier Perriet 23 novembre 11:55

          @Daniel PIGNARD

          pas d’accord : celui qui s’abstient se tait.

          Par définition, quand on ne dit rien... eh bien ça veut dire tout et son contraire.

          ça vous arrange de dire que celui qui se tait est un contestataire. Peut-être.

          Mais en fait on en sait rien, puisqu’il n’a rien dit smiley


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 23 novembre 14:34

          @Olivier Perriet
          « Mais en fait on en sait rien, puisqu’il n’a rien dit »

          Pour ce qui est mon cas, tout en m’abstenant de voter, j’ai beaucoup dit dans les tribunaux aussi bien pénaux qu’administratifs.
          Depuis 1988, j’ai contesté tous mes PV dans les tribunaux en m’appuyant notamment sur les droits de l’homme de 1789, jusqu’à la cassation, jusqu’au jour où il a fallu payer avant de pouvoir se défendre.
          Depuis 1988, j’ai contesté tous mes impôts aussi bien directs que les taxes foncières jusqu’au jour où il a fallu payer avant de se pouvoir se défendre.
          Depuis 2008, je parle sur internet dans les forums comme celui-ci.

          Conclusion : Les abstentionnistes parlent et avec plus d’autorité que ceux qui ont accepté la règle que la majorité a toujours raison et qu’il faut lui obéir aveuglément et continuer à le faire.
          Quand on sait ce qu’on sait et qu’on voit ce qu’on voit, on a bien raison de penser ce qu’on pense. (La Madeleine Proust)


        • yapadekkoaqba yapadekkoaqba 22 novembre 18:12

          Peut-être que les identitaires ne font que réclamer le droit des peuples à l’auto-détermination.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 19:19

            @yapadekkoaqba
            Je ne crois pas, ils essayent de dominer les musulmans et d’en être les seuls porte paroles.


          • folamour folamour 22 novembre 18:54

            @ l’auteur...

            Je crois que dans ce cas précis comme en d’autres les frères musulmans feraient mieux et gagneraient à avancer bannière déployée .

            Parti des frères musulmans

            pour la charia et le châtiment de l’apostasie

            La fin de la liberté de conscience et de toute égalité républicaine entre les hommes et les femmes.

            .

            Mais , hélas , on ne pratique pas impunément la Taqiya pendant des siècles pour s’en départir au moment opportun...

            Ahhh ce besoin de mentir !


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 novembre 19:12

              @folamour
              Pour mentir, ils sont doués !
              Mais comme ils sont protégés par le Pentagone, ils auraient tort de se gêner.


            • covadonga*722 covadonga*722 22 novembre 19:53

              moi je suis pour faire des listes communautaires .....mais pas pour les elections .


              • Désintox Désintox 23 novembre 13:20

                Je crois qu’il est inutile de se demander si la droite est « bête » ou pas.

                À la base, il faut bien comprendre la différence de fond entre la droite et la gauche.

                • La droite est adepte du darwinisme social. Mettons les gens en concurrence les uns contre les autres, et les mieux adaptés survivront. Il ne doit y avoir aucun frein au développement des inégalités.
                • La gauche met en avant le principe d’une société vivable pour tous. Chacun doit avoir accès à la santé et à la culture, les inégalités minent la société et il faut les combattre.

                Il est donc évident que la grande majorité de la population a intérêt à être gouvernée à gauche. La droite le sait : elle s’efforce donc en permanence de faire porter le débat politique sur d’autres thèmes : la morale, la religion, les ethnies, etc. C’est une campagne permanente de diversion.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès