• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les locataires « râleurs » agissent pour le bien commun

Les locataires « râleurs » agissent pour le bien commun

Souvent quand une association de locataires écrit à un bailleur pour se faire écho d’une plainte d’un de ses mandants, il a droit à des remarques du type :

« c’est encore Madame D » : elle râle toujours !

Cette réflexion un peu méprisante entraîne chez nous l’envie d’aller sur place et de constater nous-mêmes.

C’est ce que nous programmons, IMMEDIATEMENT !

A chaque fois, nous nous apercevons que le plaignant attend depuis longtemps une réparation qui ne se fait pas ou supporte une température basse à cause d’un isolement défectueux.

Il suffirait souvent d’un peu d’écoute, du respect et une intervention sérieuse et rapide pour ramener la confiance et assurer la sécurité du locataire.

Madame B qui témoigne dans ce reportage de F3 habite dans un vieux bâti qui a beaucoup souffert.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/emissions/jt-1920-paris-ile-de-france

Il fait 17 degrés dans son logement comme nous l’avons constaté et comme l’a noté le journaliste : 17 ce n’est pas 19 et quand il y a des courants d’air et des moisissures, la locataire qui paye son loyer régulièrement a l’impression qu’on l’abandonne.

Elle écrit au bailleur, téléphone, va voir le gardien, en vain.

Madame B ne désespère pas, elle est même prête à faire une grève de la faim.

Ne riez pas - c’est dramatique - quand on se sent abandonné et qu’on n’est pas un mouton, on cherche des modalités d’actions.

Des voisins et des voisines de cette dame se sont émus.

Ils ont invité le journaliste à venir chez eux pour constater les dysfonctionnements, des pseudos petits riens qui, en s’accumulant conduisent à créer des nuisances.

Merci Madame B !

Nous ne citerons pas le bailleur, il se reconnaîtra lui-même et d’ailleurs beaucoup d’autres peuvent se reconnaître.

Pour nous, être représentants des locataires ne consiste pas seulement à siéger dans le Conseil d’administration de l’entité locative, office public, association ou autre bailleur social mais de défendre pied à pied les intérêts des locataires.

Nous demandons d’ailleurs que la loi s’applique et qu’enfin le droit d’affichage soir respecté : dans chaque entité de vie, groupe de logements, un panneau doit être mis à disposition des associations de locataires.

Ce n’est pas une coquetterie de notre part mais un moyen pour que la parole des locataires soit portée et connue.

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  2.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • charclot charclot 18 janvier 11:32

    Salut

    ben chez nous ya personne qui vient voir même si on hurle à la mort à minuit devant les murs de la mairie... En plus toutes les assos nous ont envoyé bouler le dal comme les autres pourtant chez nous c bien : 3000 euros de chauffage par an des radiateurs électriques qui font aussi grille pain on est resté deux ans sans ménage Etc. Etc. sur que dans la grand ville ça doit fonctionner mais dans un hlm de brousse waalhou...

    Merci quand même


    • bonnot 18 janvier 11:36

      Le DAL n’est pas partout c’est que qu’il faut savoir. Donnez le lieu à Chalot il vous répondra.


      • OJBA 18 janvier 15:20

        Une année, il faisait froid dans la salle où je travaillais (salle de formation). Plainte auprès de manager : « le froid c’est subjectif ». Le lendemain il avait sur son bureau la copie d’un relevé graphique de thermomètre enregistreur. Entre 8 heures et 17 heures, la température ne dépassait pas 12 °C. Réparé dans la journée.


        • xana 20 janvier 13:36

          C’est marrant. C’est la même chose qu’avec les syndicalistes.

          Les seuls qui font quelque chose, ce sont les râleurs.

          Les autres sont toujours d’accord avec le patronnat ou avec le bailleur pour leur tomber sur le râble.

          Monde de lâches et de vendus.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité