• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les migrants ne repartent jamais après avoir fait la photo avec les (...)

Les migrants ne repartent jamais après avoir fait la photo avec les ONG

Le débat sur les migrants est à son paroxysme. La manipulation des émotions, est arrivée a un point d’indécence rarement atteint.

Les ONG se donnent le beau rôle et les faveurs de la presse. Il faut dire que les photos sont belles.

Il faut dire aussi que les journalistes sont à 90% de gauche et ces gens préfèrent passer l’idéologie et l’humanisme avant le factuel.

Le factuel, c’est moins sexy à montrer. Montrer les logements des cités désertés par les occupants d’origine, c’est moins sexy à montrer.

Ils ont « sauvé des gens ». Comment pourriez-vous les accuser, eux qui montrent au monde entier qu’ils sont généreux, humanistes et humanitaires ?

Et attention, ne leur dites pas qu’ils sont irresponsables, vous seriez accusé de racisme, caricaturé et accusé de n’avoir aucune humanité. Eux se sont donné le monopole du cœur. Des bienfaiteurs qui aiment à se congratuler entre eux. Imaginez donc, sans eux les gens seraient mort en mer. Et puisqu’on vous dit que ce sont des « bénévoles ». Ils sont donc des intouchables.

Bien entendu, les avantages sont pour ces intellos bobos qui composent ces ONG, qui se couvrent de gloire en posture morale d’êtres des humanistes le temps des photos.

Les intellos bobos sont des fonctionnaires ou dilettants, qui occupent leur temps libre a rechercher une reconnaissance sociale dans l’humanitaire.

Mais les ONG d’intello bobos ne créent pas des emplois pour les migrants, les ONG ne construisent pas des logements ou n’éduquent pas à l’occidentale les nouveaux arrivants. C’est bien plus compliqué que d’affréter un bateau avec de l’argent de subventions ou de milliardaires idéologues comme Soros.

 

Ils sont là pour la photo, la posture et la reconnaissance sociale d’une utilité.

En fait ils laissent les migrants avec leurs problèmes se diriger dans les cités ouvrières et font déserter celles-ci de leurs habitants d’origine.

Ils créent des problèmes de cohabitation pour les autres, mais pour les autres, ils ne seront pas là.

Les ONG sont les adeptes forcenés du Whataboutisme. ( de l’anglais « what about » (« qu’en est il de »), pour détourner systématiquement la question.

A la question, « Qu’est ce qu’on fait des migrants une fois débarqué ? », ils n’ont pas la réponse et se réfugient derrière leur humanisme pour justifier tout. Ils sont totalement incapables de répondre clairement et directement à la question. Ils dirigent alors les conversations ailleurs. Le déni de la question est un principe.

La vérité c'est que le vrai humanisme est de dissuader les migrants a risquer leur vie pour traverser la méditerranée. L'inverse de leur démontrer qu'il y aura toujours des ONG qui se comportent en assurance tout risques gratuite pour les personnes qui espèrent un meilleur avenir en Europe.

L'exemple de l'Australie, confronté à un problème similaire a agi différemment. Les bateaux et les migrants sont refoulés tous dans 2 centres de détention offshore sur deux nations insulaires du Pacifique, Nauru et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le nombre de noyades a été considérablement réduit.

 

Géré dans les centres de détention, les fonctionnaires de l'immigration traitent les demandes de manière ordonnée hors du pays.

De l'autre les migrants ont compris qu'en plus de risquer la noyade, au bout ils se retrouvent dans un centre de détention.
 

En fait ce n’est pas le migrant ou la migration qui pose un problème, mais l’arrivée.
Les migrants quand ils arrivent ne repartent jamais. Et ça c’est le souci factuel perçu par nombre de nos concitoyens

L’arrivée modifie les conditions de vie et des conséquences pour les gens qui vivent dans le pays. Ce n’est pas anodin, et principalement pour les personnes qui déjà ont du mal à s’en sortir dans notre pays et qui en plus sont confronté à eux pour le logement, l’emploi ou la vie sociale.

La fouille des sacs, la peur de mettre une jupe, le hallal imposé, la peur de l’autre, le rapport à la religion et le rapport aux femmes, les changements vestimentaires, les femmes voilées sont des cumuls de conséquences visibles que perçoivent rarement positivement nos concitoyens.

La vue que l’assimilation ne fonctionne pas est la source première des inquiétudes.

Le travail est certainement l’un des meilleurs moyens, voir le seul à pouvoir intégrer les gens. Mais nous avons 11% de chômage, et le travail si vous n’êtes pas qualifié est rare. L’intégration par le travail est en panne.

Les faiseurs d’attentats sont quasi tous passés par nos prisons et souvent issus des secondes génération étrangère à de rares exceptions près. Le changement de génération, n’est plus un moyen d’intégration.

La justice n’a pas modifié les comportements ni l’idéologie des pires. L’intégration par la justice est en panne.

A la sortie de l’école les femmes voilées attendent leurs enfants. A l’école, le jour du Ramadan les classes de Créteil sont vides. L’école ne transforme pas à l’occidentale et les parents ne veulent pas de notre civilisation pour leurs enfants. L’intégration par l’école est en panne.

A la piscine de Lille, les femmes ne se mélangent et réclament des horaires décalés. Il n’y a plus de boucherie qui ne soit pas hallal à Evry.

L’offre de liberté de la société ne les séduit pas. L’intégration par la société est en panne.
Ceux qui se sont mis à l’occidentale sont parfois persécutés et subissent les reproches des leurs.

Quand après 10 ans des femmes s’habillent encore en bédouins du 7eme siècle, et n’ont pas appris la langue. Quand les discussions où le migrant de plus de 10 ans expose le fait qu’il ne se considère pas « Français »…..

Imposer à des gens, d’accueillir des migrants sans leur consentement est le problème…

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.77/5   (39 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • aimable 29 juin 2018 15:49

    article criant de vérités , mais que voulez vous ces gens sont formatés tout comme vous l’ êtes en politique .


    • jacques 29 juin 2018 15:59

      bah , c’est libéral non ?


      • eddofr eddofr 29 juin 2018 16:08

        Moi j’ai sauvé un mouton égaré sur l’autoroute !!!


        Au péril de ma vie, j’ai empêché la pauvre bête de se faire écrabouiller.

        Je l’ai reconduite jusqu’au parking où elle a pu ré-embarquer dans son camion ... direction l’abattoir.

        • moderatus moderatus 29 juin 2018 16:09

          Bonjour Spartacus,

          J’ai un article sur le même sujet qui est paru ce matin, et c’est très bien que nos deux articles se complètent, et ils vont dans le même sens .

          L’exemple de l’Australie, confronté à un problème similaire a agi différemment. Les bateaux et les migrants sont refoulés tous dans 2 centres de détention offshore sur deux nations insulaires du Pacifique, Nauru et la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Le nombre de noyades a été considérablement réduit.

          Géré dans les centres de détention, les fonctionnaires de l’immigration traitent les demandes de manière ordonnée hors du pays.

          L’exemple de l’Australie devrait être suivi, car il limite les morts par noyades et surtout respecte une règle que nous avons oubliée

          On ne peut recevoir plus de migrants qu’on ne peut intégrer.

          Et l’intégration chez nous comme vous l’écrivez est en panne.

          Alors les bonnes âmes donneuses de leçons devaient réfléchir sur leur contribution à ce que la méditerranée devienne un cimetière marin.




          • Ouam Ouam 29 juin 2018 16:30
            @moderatus
            +1 pour l’Australie qui n’est pas un pays de négriers qui en est précisément à ZERO morts depuis 2012, pourtant l4australie n’est pas une prison à ciel ouvert, ni recouverte de barbelés.

            Rien que ce WE encore 220 dèces de plus smiley
             
            Le total depuis le début de cette traite négrière avoisine les 50.000 morts...
            Tout ca au nom de l’idéologie gôôchisante de l’open-bar...
            Ou l’ilégal n’est qu’un outil idéologique au service de cette infame propagande.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 juin 2018 17:08
            @moderatus
            Bonjour,
            L’Australie n’a pas à sa porte un pays comme la Libye, dévastée par les soins de Sarkozy and Co, où pullulent tribus, djihadistes et mafias qui utilisent l’esclavage comme ressource financière...Chaque passage rapporte entre 3000 et 5000 euros.




          • eddofr eddofr 29 juin 2018 16:49

            Il faut sauver tous ces pauvres migrants !!!! 


            Ils faut les empêcher de quitter leur pays. 
            C’est encore là qu’ils sont le moins en danger !

            Sauf pour les malades qu’on peut soigner gratos avant de les renvoyer chez eux. ça me gène pas de payer pour leurs soins, je suis généreux.

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 juin 2018 17:21
              @eddofr
              D’accord avec vous . Mais vu le boxon et les guerres qui règnent en Afrique, les pays de l’ UE devraient commencer par reconnaître leurs responsabilités, le pillage des ressources, le soutien aux dictateurs, l’intervention des terroristes dans plusieurs pays, et faire cesser tout cela.
              70% des Africains vivent avec moins de 2 $ par jour.

            • sirocco sirocco 29 juin 2018 20:14

              @Fifi Brind_acier

              L’immense majorité des migrants qui colonisent la France sans bruit et se reproduisent vite mais sans réel désir de s’intégrer, viennent du Maghreb (pays qui ne sont pas en guerre).


            • Agafia Agafia 29 juin 2018 21:46

              @Fifi Brind_acier

              ça c’est l’éternel blabla culpabilisant et argutie complètement naze... sauf que... RAS LE BOL !!! Ceux qui sont impactés par l’arrivée et l’attitude des envahisseurs ne sont en rien responsables des conneries de leurs gouvernants. Et perso, je n’ai pas demandé à ce qu’on aille foutre le dawa dans les autres pays, je ne suis en rien responsable et pourtant c’est moi qui trinque.

              Les vrais responsables sont bien tranquillou dans leurs tours d’ivoire, bien à l’abri, bien isolés et leur vie quotidienne ne se confronte pas aux problèmes générés par ce surplus de population non désiré et refusant, de surcroit, de se plier aux us et coutumes du pays qui les accueille.

              J’en ai marre de voir mes concitoyens galérer pour se loger décemment, de devoir bosser sans pouvoir payer un loyer, d’être à la rue et d’obtenir comme seule aide une porte close, pendant que les « invités » se voient offrir des bâtiments vides pour lesquels on trouve miraculeusement du fric afin de les normaliser et les réhabiliter alors qu’on n’avait pas un fifrelin pour faire de même dans l’optique de loger quelques français SDF....

              Mais quelle mauvaise tête je fais enfin !!!! Nous allons être enrichis nous dit-on ! ... Les femmes particulièrement risquent bien de se faire enrichir... Bref, délinquance, arrogance, islam, hallal, burka, gale et autres enrichissements vont étoffer la culture française et européenne !!! Juré, promis !! Des millions de Montaigne se déversent sur notre pays, des futurs prix Nobel dotés de tout plein de droits .... Mais contrairement à nous pas de devoirs ! Réjouissons-nous qu’on nous dit !

              Pis toute façon c’est notre faute !!! Même que c’est l’UPR et sa fidèle Fifi qui nous le dit !!!!

              Pfffffffffffffffff.....

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 juin 2018 07:12

              @Agafia

              Merci pour votre remarque, j’aurais dû préciser :« Les gouvernements des pays européens ». Il va de soi que les citoyens ne sont pas consultés sur les guerres menées sous l’égide de l’ OTAN. Personne ne demande de comptes à Sarkozy ou à Hollande pour leurs interventions en Libye et en Syrie.

              La France vend des armes à l’ Arabie Saoudite qui intervient au Yémen.
              Et actuellement la France intervient aussi au Yémen, mais qui le sait ?

            • MKT 29 juin 2018 16:54

              Il a fallu que je me pince pour être sûr qu’il s’agissait bien d’un article de vous, Spartacus.

              Foin d’humanisme, parlons richesse et développement économique.
              Les migrants sont jeunes, ce sont des hommes, ils sont prêts à travailler pour subsister, c’est d’ailleurs pour cela qu’ils viennent pour des raisons économiques.
              Que leur reprochez vous, vous qui êtes un adepte du « laissez aller laisser faire » ?

              Pensez au bien que cela va faire aux entreprises (bâtiment, BTP, agriculture, toute la manutention où les robots ne sont pas encore rentable). En acceptant des conditions de travail et des rémunérations très inférieures au standard local ils font pression à la baisse sur ces affreux coûts du travail qui sont le cauchemar des gentils patrons.

              Je ne vous comprends pas, êtes vous souffrants ?
              Allez reprenez avec moi, ce grand succès des « Charlots » Merci patron ! ou Merci Macron ?


              • Spartacus Spartacus 29 juin 2018 18:17

                @MKT

                Ce sont les échanges qui créent le dynamisme économique. Le prix de la main d’oeuvre n’est qu’un agrégat d’un ensemble de coûts.

                Pas de méprise, je n’ai rien contre les migrants, mais contre les incitations sociales étatistes ou pseudos humanistes qui les invitent se déplacer.


              • BA 29 juin 2018 17:00

                Pipeau !


                Le soi-disant « accord européen sur les migrants », c’est du pipeau !


                Rien n’est obligatoire !


                Rien n’est contraignant !


                Tout est basé sur le volontariat de chacun des 28 pays membres de l’Union Européenne !


                Lisez bien cet article :


                « Plateformes de débarquement » de migrants, « centres contrôlés », renforcement des frontières extérieures : voici les principaux points de l’accord trouvé vendredi au petit matin entre les dirigeants des pays de l’UE sur les migrations, après une nuit de tractations tendues.

                - « Plateformes de débarquement » :

                Les dirigeants des 28 appellent à « explorer rapidement » le « concept » encore flou de « plateformes régionales de débarquement » de migrants secourus en mer hors d’Europe, en coopération avec le Haut Commissariat aux Réfugiés (HCR) et l’Organisation internationale des migrations (OIM), pour dissuader les traversées de la Méditerrannée.

                Aucun pays tiers ne s’est jusqu’à présent proposé pour héberger de tels lieux d’accueil des migrants secourus dans les eaux internationales, où il est question de distinguer les migrants irréguliers des demandeurs d’asile admissibles dans l’UE, "dans le respect du droit international".

                Le Maroc et l’Albanie ont déjà fait savoir qu’il n’accepteraient pas de tels centres. Et ces lieux suscitent encore beaucoup de doutes parmi les pays européens, sur les contours concrets des « plateformes » comme sur la compatibilité avec le droit international de ces débarquements hors d’Europe.

                - « Centres contrôlés » :

                Les migrants secourus dans les eaux européennes pourront être pris en charge dans des « centres contrôlés » sur le territoire de l’UE, prévoit le texte, d’où ils pourront être répartis dans l’Union quand ils sont éligibles à l’asile et renvoyés vers leur pays dans le cas contraire.

                Mais la création de ces lieux, qui seraient dotés de moyens européens, est laissée à la discrétion des Etats membres, et de la même manière le partage de l’accueil devra se faire « sur une base volontaire ».

                L’Italie, qui a salué cette proposition, n’a toutefois pas précisé pour autant si elle créerait de tels lieux sur son sol. Le texte parle de centres « contrôlés », et non « fermés » comme le proposait la France, sans que le sens de cette nuance ne soit encore clair.

                - « Mouvements secondaires » :

                Le compromis comprend un paragraphe pour la lutte contre les déplacements de migrants entre pays de l’UE sans attendre de décision sur leur cas dans leur pays d’arrivée, qualifiés de « mouvements secondaires ».

                "Les Etats membres devraient prendre toutes les mesures législatives et administratives internes nécessaires pour contrer de tels mouvements et coopérer étroitement entre eux à cette fin« , est-il écrit.

                Les  »mouvements secondaires" sont au coeur des tensions entre la chancelière allemande Angela Merkel et son principal allié de droite au gouvernement, la CSU, qui menace de refouler unilatéralement à la frontière sud de l’Allemagne des migrants déjà enregistrés ailleurs faute de solution européenne à ce problème.

                - Frontières extérieures :

                L’accord prévoit d’augmenter les moyens de l’Agence européenne de gardes-frontières, Frontex, en lui donnant plus de ressources financières (sans donner de chiffres) et un mandat plus large.

                Il prévoit aussi de renforcer le soutien aux garde-côtes libyens et appelle « tous les navires qui opèrent dans la Méditerranée » à "respecter les lois applicables et ne pas faire obstacle aux opérations des garde-côtes libyens". Un passage particulièrement apprécié par Malte et l’Italie.

                Les 28 ont convenu de débloquer la seconde tranche de 3 milliards d’euros du fonds pour aider les réfugiés en Turquie et d’alimenter le fonds de l’UE pour l’Afrique, afin de lutter contre les causes des migrations.

                - Règlement de Dublin :

                "Un consensus doit être trouvé sur le Règlement de Dublin pour qu’il soit réformé sur la base d’un équilibre entre responsabilité et solidarité", est-il écrit dans l’accord, qui ne donne toutefois pas de calendrier pour boucler cette réforme.

                Initialement, il était prévu que le sommet permette justement de trouver ce compromis, mais les divergences sont encore trop fortes sur les modifications à apporter à cette législation europénne, qui confie la responsabilité du traitement d’une demande d’asile aux pays de première entrée.

                La Commission propose de déroger à ce principe en période de crise, avec une répartition obligatoire des demandeurs d’asile depuis leur lieu d’arrivée. Mais des pays comme la Hongrie et la Pologne, soutenus par l’Autriche, s’y opposent frontalement.

                L’Italie demande de son côté un système permanent de répartition et l’abandon pur et simple du principe de la responsabilité du pays d’arrivée.


                https://www.romandie.com/news/ZOOM-Migrations-ce-que-contient-l-accord-conclu-entre-les-28/932059.rom


                • fou666 29 juin 2018 17:14
                  L’auteur a fini par se faire soigner par un psy ?


                  • flourens flourens 29 juin 2018 17:15

                    il a bien raison le Sparta, on dépense un fric dingue en porte avion et sous marin, pas fichu d’envoyer une torpille sur ces parasites pour nourrir les poissons, c’est à désespérer


                    • flourens flourens 29 juin 2018 18:00
                      on va parodié Audiard « les c.... ne partent jamais, c’est même à ça qu’on les reconnait »
                      on t’a tous reconnu Sparta

                      • flourens flourens 29 juin 2018 18:01

                        bien entendu il faut lire « parodier » faudrait pas que Sparta pense que ce ne sont que les incultes qui lui répondent


                        • cétacose2 29 juin 2018 18:46

                          Puisqu’il apparait que ce déferlement de migrants est impossible à gérer efficacement ,optons pour des solutions radicales et oh combien efficaces dont ces ONG si dynamiques pourraient se charger , à savoir : stériliser les femmes et prélever d’office quelques organes sur les hommes....


                          • Goldored 30 juin 2018 09:37

                            @cétacose2
                            Toujours aussi classe. Pourquoi ne pas proposer de passer tous ces gens au Zyklon B ? Parce que c’est bien ce dont vous rêvez non ?


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 29 juin 2018 19:30

                            Lisez ma réaction suite à l’article de modératus : https://www.agoravox.fr/actualites/article/la-france-a-t-elle-l-obligation-205612#forum5246412


                            Comprenez ou refusez de comprendre cela vous regarde : La « question des faux migrants » est la même « question du terrroisme stratégique franco-occidental » !

                            L’Europe qui a suivi la France de manière totalement naive est aujourd’hui devant SON ECHEC ! Si le terrorisme franco-occidental a eu raison des pays idiots zzzzarabo-africains, ses conséquences incalculables et imprévisibles interdiront à jamais la paix en Occident barbare !

                            • Redistribuer 29 juin 2018 21:30

                              Vous pourrez toujours aboyer sur agoravox, vous etes minoritaires !

                              Aux dernières élections pret de deux-tiers contre un tiers a condamné votre idéologie.

                              vous pouvez continuer à défendre les riches à l’intérieur de nos pays européens, vous pouvez continuer à exploiter la peur et le penchant égoiste et mauvais de la populace qui ne comprend rien à l’intérieur en faisant de l’africain un bouc émissaire !

                              N’empeche vous etes minoritaires et c’est tant mieux !

                              Effacez ce message si vous en avez envie !



                              • Redistribuer 29 juin 2018 22:07

                                @Blek
                                Macron c’est pas le Perou mais on a voté pour lui pour empecher la mère Lepen de venir imiter Hitler ici et on a pas mal réussi sur ce plan


                                Elle a fait à peine 30 pour cent la connasse ! Je devrais employer un autre mot pour la qualifier je ne le fais pas elle serait capable de m’attaquer en diffamation cpmme elle l’a fait pour ne pas etre qualifiée de fasciste et elle a perdu !

                                C’est bien fait pour ses pieds !

                              • Redistribuer 29 juin 2018 23:12

                                Avant le sommet sur l’immigration le xénophobe Salvini a tenté de poser des ponts pour mettre en oeuvre sa solution dont aucun pays du sud de la méditérannée ne veut : la construction de structures d’accueil et de tri pour les rescapés récupérés en méditérannée dans des camps situés hors de l’union européenne. il a rencontré les dirigeants d’un pays bien connu pour un respect douteux des droits de l’homme (assassinats dénoncés par les nations unies), en l’occurence la Libye !

                                D’abord il proposerait l’installation dans ce pays avec quel argent, quand on connait la situation de son pays on peut avoir des doutes. En suite que ces malheureux soient vendus par les marchands musulmans de ce pays Mr Salvini n’en a cure. Il n’est d’ailleurs pas sur qu’il ne soit pas encore partisan de l’esclavage pour des gens que ses amis en France, en Autriche, en Pologne ou en Hongrie considèrent comme des sous-hommes !
                                Bref ce n’est pas sérieux !
                                Par contre l’Espagne généreuse de Mr Sanchez a fait des propositions intéréssantes pour l’accueil des migrants en attente en Bavière et l’Allemagne qui elle a contrairement à Mr Salvini les moyens financiers nécessaires a promis son aide à l’Espagne !
                                La solidarité européenne va jouer à plein et les fachos qui espéraient cette aubaine pour faire éclater l’europe et la soumettre aux caprices de Mr Trump et de Mr Poutine l’ont dans le cul !

                                Quoi qu’ils en disent ce sommet s’achemine vers une victoire du trio Macron, Merkel, Sanchez !

                                Bravo et puis que ceux qui veulent rester repliés dans leur égoisme restent dans leur crasse !


                                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 juin 2018 07:41

                                  @Redistribuer

                                  La solidarité européenne va jouer à plein et les fachos qui espéraient cette aubaine pour faire éclater l’europe et la soumettre aux caprices de Mr Trump et de Mr Poutine l’ont dans le cul !

                                  L’UE contenait déjà tous les éléments de son explosion, bien avant !
                                  Je crois que vous n’avez pas bien compris que cet accord sur les migrants, ainsi que celui sur la zone euro sont en train de sonner la fin de l’ UE, déjà minée par des divergences multiples.

                                  Analyse de Jacques Sapir. C’est la fin des accords de Dublin :
                                  "Macron s’est présenté comme le chantre d’une UE intégrée et fédérale. Il doit aujourd’hui accepter le principe d’accords bilatéraux entre pays. Même si ceci n’est pas (encore) relevé dans la presse, c’est une défaite massive, une défaite publique pour lui et pour tous ceux qui sont sur sa position. Cette situation montre parfaitement l’état de désagrégation de l’UE aujourd’hui."

                                  Quant à l’accord sur la zone euro, proposé par Macron, 12 pays s’y opposent.
                                  C’est le début de la fin de vos rêveries européistes.

                                • leypanou 30 juin 2018 08:06
                                  Un article qui commence mal, en particulier avec cette affirmation : «   Il faut dire aussi que les journalistes sont à 90% de gauche ».

                                  L’auteur, qui assume son choix idéologique, ne comprend pas que c’est l’idéologie du capitalisme et l’interventionnisme impérialisto-humanitaire qui sont la cause de l’immigration.

                                  Cet article d’Israel Shamir, l’un de mes auteurs préférés, donne un point de vue qui mérite d’être lu.
                                  Cet autre point de vue aussi est intéressant.

                                  Mais en attendant, on est gavé par la propagande hypocrite de tous bords.

                                  • Spartacus Spartacus 30 juin 2018 09:09

                                     les journalistes sont à 90% de gauche :


                                    Quelques éléments : Sondage d’Harris Interactive du magazine Médias sur les journalistes élections de 2012. Second tour présidentielle, 
                                    François Hollande 74% Nicolas Sarkozy 18% Non répondu : 8%.

                                    Sondage des étudiants des deux grandes écoles de journalisme (CFJ et Celsa) lors de la présidentielle de 2012, 
                                    Aucun vote pour Sakozy au CFJ. 
                                    6% à la CELSA

                                    Témoignage de Eric Brunet rare journaliste de droite : «  Être un journaliste étiqueté de droite a été pour moi un vrai calvaire. On me regardait comme un spécimen rare, on me considérait comme un gentil loser, à qui l’on confiait les fonds de tiroirs. Il m’a fallu beaucoup d’abnégation et un premier livre – Être de droite, un tabou français – pour ne pas craquer, à l’époque. Et je traîne ça depuis comme un fardeau  », L’Express, Octobre 2012.

                                    Cela autorise a sur le fond a exposer que la majorité des journalistes sont de gauche...
                                    Et sur la forme y’a qu’a les écouter. 
                                    Les associations gauchistes ont porte ouverte, les questions sont des questions morales, l’économie est vue en jeu à somme nulle, et la complaisance sur le communisme, et les totalitarismes est a vomir.

                                    • leypanou 30 juin 2018 12:37

                                      @Spartacus

                                      Second tour présidentielle, François Hollande 74% Nicolas Sarkozy 18% : cela fait justement 90% à droite ; les Le Monde, l’Obs, le Figaro, Marianne, l’Express, Le Point, Valeurs Actuelles sont de gauche vu par Spartacus.

                                      Cela fait pitié.

                                    • flourens flourens 30 juin 2018 12:25
                                      faudra m’expliquer comment 90% des journalistes sont de gauche dans des médias à 99% à droite, il est vrai que pour Sparta, Trump est un affreux gauchiste
                                      et puis, la fameuse parole de Rocard « on ne peut pas accueillir toute la misère du monde », on ne parle pas d’éradiquer la misère, ce qui résoudrait tous les problèmes d’immigration, non, jamais, JAMAIS, on ne s’attaquera aux causes, toujours, TOUJOURS, aux effets, donc cela n’aura pas de fin, il faut dire que d’un autre coté on est prêt à accueillir toute la richesse du monde, la richesse de ceux qui fabriquent la misère que nous ne voulons pas chez nous
                                      une citation du plus grand, le plus GRAND, Français que nous ayons jamais eu, Victor Hugo « vous voulez la misère soulagée, moi je veux la misère supprimée » tout est dit

                                      • zygzornifle zygzornifle 30 juin 2018 14:41

                                        Mon frigo est vide , mon appart dégueulasse , je n’ai pas envie de faire quoi que ce soit pour changer ma situation et surtout ne pas bosser par contre il y a pas loin une maison ou tout est propre , le frigo plein et il y a un peu d’argent donc avec mes potes on va aller forcer la porte et s’installer de force et si les habitants ne sont pas content on s’en b.. les c....... on s’imposera de gré ou de force .....  


                                        • flourens flourens 30 juin 2018 15:12

                                          @zygzornifle
                                          comparaison débile, tout ce qui est excessif est insignifiant


                                        • Garibaldi2 1er juillet 2018 04:24
                                          ’’A l’école, le jour du Ramadan les classes de Créteil sont vides’’

                                          Champion du monde de la bêtise ! Le ramadan ne dure pas 1 jour mais 1 MOIS !!! Ca doit faire long comme absence !!!

                                          A Evry il y a des boucheries halal ET casher.

                                          Si vous voulez vous lancer dans la boucherie-triperie-charcuterie traditionnelle, il y a une belle occasion à saisir à Evry, vendue par monsieur Claude Renard qui part à la retraite :


                                          Fleury-Michon fabrique des produits halal : https://www.fleurymichon.fr/produits/envie/halal

                                          Déjà en 2009, Nestlé était le 1er fabricant de produits halal en Europe :


                                          Le marché à toujours raison !

                                          Un commentaire ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès