• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les négociations du «  deal  » et les manoeuvres des (...)

Les négociations du «  deal  » et les manoeuvres des mollahs

JPEG

Depuis que quelque 80 membres du Conseil de la Choura iranien ont accusé le président Hassan Rouhani d’avoir violé les instructions du Guide suprême Ali Khamenei en envoyant des signaux positifs concernant les négociations avec les États-Unis, Rouhani et son équipe diplomatique se sont retirés de leurs positions antérieures pour se retrancher à nouveau auprès des partisans de la ligne dure, attendant des instructions supplémentaires du Guide suprême.

M. Rouhani, qui a déclaré que son pays n’excluait pas la négociation, si c’est dans son intérêt, a déclaré quelques heures plus tard qu’il n’y aurait pas d’évolution positive dans ses relations avec Washington sans la levée des sanctions contre Téhéran.

Les avertissements à Rouhani et à son ministre des Affaires étrangères Javad Zarif provenaient de deux sources directes, le Conseil de la Choura et les Gardiens de la révolution.

«  Dieu nous en garde que ce va et vient serait par désespoir ou manque de confiance en soi. Dieu nous en garde que les genoux de nos responsables tremblent,  » a déclaré Gholam Hossein Gheyb Parvar, conseiller principal du commandant du Corps des gardiens de la révolution islamique, faisant allusion à la visite surprise de Zarif aux récentes réunions des dirigeants du G7 en France. M. Zarif avait rencontré le président français Macron, le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian et des représentants de l’Allemagne et de la Grande-Bretagne, puis il s’est rendu en Asie, notamment en Chine, au Japon et en Malaisie.

En plus de cela, il a porté une grave accusation contre l’équipe diplomatique du président Rouhani. «  C’est dommage qu’il y ait parfois des comportements qui sentent la trahison. Les gouvernements ont le devoir de lutter contre la corruption, tout comme les gens.  »

La question qui se pose ici est de savoir s’il y a eu un clivage au sein du régime des mollahs sur la manière de gérer la pression américaine.

Les déclarations, au contraire, ne sont-elles rien d’autre qu’une manœuvre et un jeu de rôle visant à tirer le plus grand profit de l’Occident, qui tentera naturellement de renforcer la position du camp du président Rouhani face à un courant plus radical au sein du régime ?

En fait, la réponse à cette question n’est pas facile. A première vue, aucune de ces deux possibilités ne peut être exclue. Toutefois, il y a des indications qui appuient l’une ou l’autre de ces deux hypothèses.

Premièrement, le ministre iranien des Affaires étrangères ne peut pas se rendre en France parallèlement aux signaux positifs du président Rouhani pour négocier l’accord nucléaire sans le feu vert explicite du Guide suprême. Compte tenu de la complexité du jeu politique iranien, le président Rouhani et son ministre des Affaires étrangères ne peuvent négocier sans la volonté de Khamenei. Selon la Constitution iranienne, le pouvoir absolu appartient au Guide suprême.

Deuxièmement, il ne s’agit pas seulement de la visite de Zarif ou d’une déclaration fugace du président Rouhani. Le gouverneur de la banque centrale iranienne, Abdolnaser Hemmati, a donné l’assurance que les négociations se poursuivent avec Paris au sujet de son intention d’offrir à l’Iran une ligne de crédit pré-achat de 15 milliards de dollars pour financer l’exportation de pétrole vers l’Europe avant que les États-Unis ne se retirent de l’accord nucléaire.

En réponse à une question sur le plan français dans le cadre du Mécanisme européen de commerce avec l’Iran INSTEX, Hemmati a déclaré que «  c’est en cours de négociation, et nous [verrons ce qui va se passer]  » et que les fonds seront fournis à l’Iran en devises fortes.

Le président Trump a répondu par une approbation tacite lors d’une conférence de presse conjointe avec le président Macron.

La proposition est négociée depuis un certain temps et n’est pas le résultat de la réunion du G7. L’entrée en scène de la banque centrale signifie que l’accord va au-delà des démarches diplomatiques et nécessite des consultations et des approbations à des niveaux élevés au sein du régime des mollahs.

Il y a aussi quelque chose dans les coulisses de la crise irano-américaine. De nombreux développements régionaux sont étroitement liés à ce qui se passe. Par exemple, un chauffage militaire se déroule à la frontière libano-israélienne entre le Hezbollah et l’armée israélienne.

Étant donné que l’accord nucléaire de 2015 entre le régime iranien et le groupe P5+1 n’a pas reçu le soutien de l’IRGC, du moins superficiellement, on s’attend à ce que les choses avancent dans la période à venir avec la même équation que le régime iranien estime lui apporter un maximum de gains et de concessions stratégiques.


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • maQiavel maQiavel 7 septembre 09:56

    Si l’Iran cédait aux pressions américaines, ce serait un signe de faiblesse qui aurait des conséquences dommageable pour la puissance iranienne. 


    • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 7 septembre 14:25

      Le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a adressé un message urgent directement au ministre libanais des Affaires étrangères, Jubran Basil, qui est proche de Hassan Nasrallah.

       
      Il a écrit que les services de renseignement israéliens étaient parfaitement au courant que l’Iran et le Hezbollah construisaient une autre usine plus importante au Liban pour accueillir leur principal projet de mise à niveau de missiles.

       

      Pompeo a ordonné au Liban de démanteler cette deuxième usine sans délai, car Israël était en train de préparer sa destruction. Il a souligné qu’Israël agirait avec le soutien américain total, quelles que soient les conséquences de l’opération.


      • njama njama 7 septembre 17:15

        @Ilan Tavor aka Massada

        Vous avez de bien drôles de relations fort peu recommandables ! un gars qui vendrait sa mère !

        « J’étais le directeur de la CIA : nous avons menti, triché et volé. On a été entièrement formés pour ça. »

        Mike Pompéo le secrétaire d’Etat américain évoque son passé à la CIA auprès des étudiants de l’Université A&M du Texas

        https://francais.rt.com/international/61275-nous-avons-menti-triche-vole-le-secretaire-etat-americain-evoque-son-passe-a-cia-video


      • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 7 septembre 17:16

        @njama

        ☠️ ?


      • njama njama 7 septembre 17:17

        @Ilan Tavor aka Massada

        Auriez-vous vous-même été formé pour ça ?


      • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 7 septembre 15:20

        Et cette usine de drone militaire camouflé en drone civile ... on la détruit quand ?

        https://www.usine-digitale.fr/article/video-entre-ciel-et-terre-les-drones-autonomes-d-airobotics.N720719


        • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 7 septembre 16:18

          La peine de mort est en vigueur et peut sanctionner : homicide, viol, haute trahison, terrorisme, vol aggravé, apostasie, adultère, homosexualité et trafic de drogue32. Les méthodes d’exécution sont la fusillade et la lapidation. La torture est courante dans les pénitenciers et les commissariats

          source https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89mirats_arabes_unis

          Ils sont beau les alliés d’ israel smiley ...

          de vrai democraties du moyen orient avec des nazi les plus moraux du monde smiley


          • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 7 septembre 16:21

            Bon keske que Pyra branle pendant ce temps - - -

            😹🤙🏿🤙🏾🤙🏽🤙🏼🤙🏻🤙



            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 7 septembre 16:29

              @Shaw

              quand tu parle par dessin ...on dirait capitaine blood
              ...reprend toi chenapan ou tu va le payer cher ...

              <Zone 51 ready>


            • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 7 septembre 16:31

              @Cyrus (TRoll de DRame)

              Rrrrrrrrrrr cool

              On prendra notre 1er perroquet cul sec sans eau commun aux Baux de Province.

              Autres détails à déterminer asap smiley smiley smiley

              &#128077;


            • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 7 septembre 16:33

              @42

              ✌️&#128406;&#129311;


            • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 7 septembre 16:50

              @Shaw

              je te garde ma plus belle salle de dissection ....<frank enstein de l’ al-beber-ditude>


            • Ilan Tavor aka Massada Ilan Tavor aka Massada 7 septembre 17:09

              Décidément la diplomatie française sent la trahison à tous les étages.
              Le président Trump avance inexorablement et ce n’est pas le roquet français qui tente de lui mordre les mollets qui changera quoi que ce soit.

               

              Personne ne veut la guerre, nous dit-on ; alors pourquoi les iraniens sont-ils impliqués dans tant de conflits ? Et pourquoi vocifèrent-ils leur volonté d’éradiquer Israël ?
              Quand une dictature menace le monde entier, elle entame sa propre destruction. Pour l’Iran, cette destruction n’est qu’une question de temps ! Et ce temps s’accélère…

               
              Le régime des ayatollahs et autres mollahs criminels est mort mais il ne le sait pas encore, vu qu’aucune houris ne s’est encore présentée pour satisfaire la libido maladive de ces englués du bulbe.


              • Shaw aka CVN42-OSe-F-HD Shaw 7 septembre 17:10

                @Ilan Tavor aka Massada

                Je sens l’huile de vidange cousue d’ici ! - - -


              • njama njama 7 septembre 17:56

                @Ilan Tavor aka Massada
                Votre tournure d’esprit militaire vous empêche de voir les vrais raisons. Ou alors vous le faites exprès pour faire diversion et pour servir la cause sioniste qui a besoin d’un ennemi pour survivre...
                Il faut toujours en revenir à des interprétations prosaïques pour révéler les vrais enjeux économiques derrière les gesticulations diplomatiques...
                Un marché important et une situation stratégique échappent aux USA depuis 1979, et dans un moindre degré à l’Europe.

                La Chine va investir en Iran 280 milliards de $

                La Chine a promis d’investir 280 milliards de dollars (227 milliards de livres sterling) dans l’industrie pétrolière et gazière et pétrochimique iranienne, selon le magazine spécialisé dans le commerce Petroleum Economist.
                ... Un investissement supplémentaire de 120 milliards de dollars ira à la modernisation de l’infrastructure de transport et de fabrication en Iran, qui pourra à nouveau être intégrée au cours de la première période de cinq ans et être augmentée à chaque nouvelle période si les deux parties en conviennent.

                Selon les termes du nouvel accord, Petroleum Economist indique que la Chine pourra également payer en monnaie douce résultant de ses activités commerciales en Afrique et dans les États de l’ex-Union soviétique, en plus d’utiliser le renminbi en cas de besoin. Ce qui signifie qu’aucun dollar américain ne sera associé à ces produits de base.

                https://french.almanar.com.lb/1487873


              • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 7 septembre 18:26

                @Ilan Tavor aka Massada

                Quand tu touche le font fait comme Israël ...creuse plus profond ...


              • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 7 septembre 18:31

                @njama

                l’ iran n’ as pas besoin d’ ennemi pour vivre ...
                les saoudien se foutent d’ israel ...
                les americains en ont marre de payer la note pour un israel beliqueux .
                L’ europe en as marre de menager la chevre et le choux ...

                le constat est amer pour le saoudo-sionistant-perfusé par les USA.


              • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 7 septembre 18:35

                @Shaw

                17 septembre , votez pour le parti coaliser arabe .... envoyons nos « cité » palestinienne voter contre israele en toute democratie , tout comme les israelo-oligarque influ sur nos elections interieur ...

                le 17 septembre , rdv au consultat israelien pour exiger de voter car nous somme tous palestinien :D lol

                ....amenez vos coqueliquot ...


              • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 7 septembre 18:38

                @Ilan Tavor aka Massada

                Décidément la diplomatie française sent la trahison à tous les étages.


                On ne peut trahir que les gens que l’ on sert ;) ...bye bye , finit l’ open bar.


              • Eric F Eric F 7 septembre 22:44

                @Ilan Tavor aka Massada
                La France n’a pas trahi ses positions ni renié sa signature, contrairement au président étasunien. Résultat, les iraniens sont dégagés des obligations de l’accord de Vienne, rendus caduques par la reprise des sanctions.


              • Cyrus (TRoll de DRame) Cyrus (TRoll de DRame) 7 septembre 22:51

                @Eric F

                En fait c’ est meme pire que ca , iran est au capital d’ areva/cogema , 
                Nous avons toujours fait le jeu d’ israel
                en refusant d’ expedier de l’ uranium enrichi ... 

                Sinon il y a longtemp que l’ iran aurait la bombe .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès