• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les non-dits de la lune de miel entre Israël et les pétromonarchies du (...)

Les non-dits de la lune de miel entre Israël et les pétromonarchies du Golfe

L’idée de pérenniser l’existence d’Israël par des intérêts économiques et de grands projets communs avec le voisinage arabe au moins remonte au début de la décennie 1990. Mais le projet est mort d’une balle dans la tête avec son initiateur feu Yitzhak Rabin, assassiné à Tel-Aviv le 4 novembre 1995 par un fou de Dieu.

JPEG - 305.6 ko
Iron Dome et Patriot

 

Le rapprochement entre Israël de Netanyahu et certaines pétromonarchies n’est pas uniquement dû à l’existence d’un ennemi commun qu’est l’Iran. L’Etat hébreu qui croule sous le poids de la pauvreté sociale a besoin d’argent frais pour stimuler son industrie militaire qui bouffe les budgets sociaux devant normalement faire vivre des groupes d’extrémistes juifs, sans le vote desquels le likoud est voué à disparaître voire tout l’Etat hébreu. L’idée de pérenniser l’existence d’Israël par des intérêts économiques et de grands projets communs avec le voisinage arabe au moins remonte au début de la décennie 1990. Mais le projet est mort d’une balle dans la tête avec son initiateur feu Yitzhak Rabin, assassiné à Tel-Aviv le 4 novembre 1995 par un fou de Dieu. Résultat : Depuis cette époque Israël ne cesse de s’enfoncer dans le marasme économique si bien que des pans entiers de catégories sociales issues des vagues d’immigration récentes ( d’ailleurs en décroissance ) se voient de plus en plus marginalisées et livrées à elles mêmes. Nombre de ces populations d’ultras religieux ne veulent pas même effectuer le service militaire auquel est assujetti tout Israélien et qui est constitue le ticket d’entrée à la pleine citoyenneté selon les canons du sionisme fondateur. « Le dernier rapport de l’Institut national des assurances sociales révèle que 20% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté à savoir 1.217.900 personnes dont 764.200 enfants. Les pauvres sont devenus plus pauvres. Sur les 36 pays de l’OCDE, Israël figure désormais à la dernière place, en termes de niveau de pauvreté et d'inégalité, loin derrière les États-Unis, la Turquie et le Mexique. » Voilà une partie de l’horrible tableau de bord affiché par un Etat qui fêtera ses 70 ans d’existence le 14 mai prochain. Shimon Peres alors ministre des affaires étrangères de feu Yitzhak Rabin avait pris part en septembre 1994 au poumon économique du Maroc, une ambitieuse Conférence de Casablanca sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

PETRODOLLARS

Close le 1er novembre 1994 par feu le roi Hassan II, les participants de cette grand-messe avaient en effet exprimé leur intention « de mettre en place les bases d'une communauté économique de ces deux régions. Une idée soutenue par l'Europe qui impliquerait, à terme, « la libre circulation des marchandises, des capitaux et des hommes ». De même la conférence a annoncé « la création d'un bureau régional de tourisme » et a dit « appuyer la création d'une chambre régionale de commerce et d'un conseil d'affaires afin d'encourager les échanges intra-régionaux ». Cependant comme c’était prévisible un tel projet n’avait aucune chance d’aboutir sans une paix viable et durable entre Palestiniens et Israéliens. En effet « tous les diplomates et industriels en étaient d'accord : ces structures ne verront vraiment le jour qu'une fois la paix acquise dans la région et toutes les réticences politiques surmontées. » C’est cette condition sine qua none que Benyamin Netanyahu et son gouvernement semblent avoir oublié ou du moins ont voulu contourner ; misant sur la nouvelle configuration de l’échiquier du Golfe arabe (ou persique). Régimes qui sont prêts à tout pour se maintenir en place face au danger (réel ou virtuel) iranien. Donnez-moi de l’argent pour développer des armes sophistiquées qui serviront aussi bien à vous défendre contre le péril chiite qu’à protéger mon pays du même danger dirait Netanyahu aux dirigeants de ces pétromonarchies dont l’Arabie saoudite et le Bahreïn sont obnubilés par les rebelles houtis qui ont réussi malgré l’arsenal hypermoderne américain à tirer deux missiles sur la capitale Riyad en moins de deux mois. Certaines rumeurs disent même que Iron Dome (Dôme de fer), le système de défense aérienne mobile israélien, développé par la société Rafael Advanced Defense System, aurait mieux intercepté les fusées tirées par les houtis que la version dont il dérive, à savoir le très onéreux système Patriot américain développé par Raytheon et sur lequel l’armée saoudienne compte pour sanctuariser son territoire. Rumeurs appuyées par des vidéos non authentifiées qui circulent sur la toile et qui montrent ce qui serait le point d’impact de l’un des trois missiles. Fumant. Ainsi si le plan de Netanyahu de convaincre les pétrodollars de mettre la main dans la dishdasha en acceptant de financer les programmes de son industrie militaire qui est si puissante que c’est un Etat dans l’Etat l’argent épargné pourra aller aux secteurs sociaux et à l’entretien des groupes extrémistes et ultra-orthodoxes qui constituent le socle la droite nationaliste israélienne likoudnik. Well done ! Mais à quel prix ?

http://chankou.over-blog.com/2017/12/les-non-dits-de-la-lune-de-miel-entre-israel-et-les-petromonarchies-du-golfe.html


Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Diogène diogène 26 décembre 2017 10:21

    « Un sourd a entendu un muet raconter qu’un aveugle a vu un boiteux courir. »

    dicton Yiddish

    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 26 décembre 2017 14:23

      @diogène

      Dicton qui tombera dans l’oreille dans sourd. Sûr.


    • Alvares Alvares 27 décembre 2017 10:56

      C’est tout à fait cela...

      Le sionisme et le wahhabisme ne sont que des bras de l’OTAN :

      https://resistercomprendre.wordpress.com/2017/12/25/des-armes-pour-vaincre-le-terrorisme-islamique/


    • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 27 décembre 2017 16:02

      @Alvares

      La famille royale britannique à Netanyahu : “Aucune visite en Israël sans règlement du conflit avec les Palestiniens”https://www.lemondejuif.info/2015/12/affront-de-la-famille-royale-britannique-a-netanyahu-aucune-visite-en-israel-sans-reglement-du-conflit-avec-les-palestiniens/

    • Gatling Gatling 26 décembre 2017 15:30

      On nous raconte l’inverse : L’économie se redresse et on afflue en Israël .... smiley


      • Massada Massada 26 décembre 2017 15:39

        @Gatling
         

        Non non, nous sommes pauvres et malheureux
        On veut des sous !!!!
         

      • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 26 décembre 2017 16:09

        @Massada

        Les enfants d’Israël font partie des plus pauvres du monde développéL’Etat juif se classe juste avant la Turquie dans le classement OCDE, avec 1 adolescent sur 4 vivant sous le seuil de pauvretéhttp://fr.timesofisrael.com/les-enfants-disrael-font-partie-des-plus-pauvres-du-monde-developpe/

      • Gatling Gatling 28 décembre 2017 16:33

        @Massada
        On veut des sous !!!! ’

        Non sans blague  smiley  
        Bonne année Massada ...... smiley

      • Pilule Rouge Pilule Rouge 26 décembre 2017 19:05

        @TOUT LE MONDE ! MESSAGE URGENT !

        Macron nous fait un magnifique cadeau pour Noël !

        La chaîne RT France contrairement à ses excellentes consoeurs RT America et International, serait passée entre les mains du système, de l’ennemi :

        Plusieurs choses confirment mes dires :

        1. Le co-directeur du CRIF, Gilles-William Goldnadel était présent le jour de son lancement avec Michaël Darmon et d’autres soutiens virulents du régime Israélien. > lire l’excellent article de Panamza à ce sujet : http://www.panamza.com/201217-russia-today-goldnadel/

        2. Propagande anti Bashar et pro-israélienne dans les JT

        3. Les thèmes des documentaires sélectionnés font étrangement penser à ceux de la chaîne pro-israélienne américaine : « VICE » > violence, criminalités, drogue, etc.

        Question : Comment Russia Today a-t-elle pu obtenir l’aval du CSA en France ainsi que des studios flambants neufs comparables en taille à ceux de TF1 ou de Canal+ à Boulogne-Billancourt ? C’est impossible sans qu’un compromis n’ai été signé. Rapelez-vous de l’hostilité de Macron des médias et de tout le système envers la « propagande » russe !

        Réfléchissez, ne tombez pas dans le panneau, RT France n’a rien à voir avec RT America, c’est la version française de VICE, un mélange indigeste entre BFMTV et l’idéologie Zémourienne.

        Sa présidente, Xenia Fedorova, s’est curieusement engagée à « ne pas donner la parole aux conspirationnistes ».
        Lesquels ? À quel prétendu « conspirationnisme » Xenia Fedorova -qui rêve d’embaucher Éric Zemmour (le promoteur/affabulateur du mythe du « grand remplacement » islamique de la France)- fait-elle allusion ?


        • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 26 décembre 2017 20:14

          @Pilule Rouge

          Si elle verse dans la propagande pro Kremlin ce serait aussi mauvais. Nous on attend un canal sans chaînes, ni pro ni anti russe, non pro ni anti israélien. Wait and see.


        • QAmonBra QAmonBra 26 décembre 2017 22:23

          Merci @ l’auteur pour le partage.


          Article très intéressant confirmant d’autres infos obtenues par ailleurs.

          Ainsi donc et bien que parti pour battre la durée de vie de l’URSS, au moindre énième faux pas guerrier l’état $ioniste pourrait s’effondrer de lui même, comme en son temps, toutes comparaisons gardées, l’union soviétique après l’Afghanistan. 

          A méditer lorsqu’on sait que le soutien financièr U$ sera de moins en moins assuré à l’avenir. . .

          • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 27 décembre 2017 00:00

            @QAmonBra
            De rien. Le problème d’Israël d’aujourd’hui c’est que c’est que c’est une mosaïque de personnes de confession juives de diverses origines que rien ne semble plus réunir sauf la volonté de vivre mieux en Israël que dans le pays d’origine. L’Idéal sioniste est mort avec les anciennes générations ashkénazes. En bref la mosaïque Israël ne tient plus que par la peinture. La peinture de la peur de l’autre et les subventions aux colons.


          • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 27 décembre 2017 01:56

            @Vraidrapo
            D’accord. Je dirais même que la mort du vieux sionisme qui a servi de lit à la création d’Israël en 48 a aggravé les choses. Je ne suis pas sioniste. Mais la version ancienne du sioniste n’a rien à voir avec l’actuelle qui est un remake à la sauce américaine. Pour les sionistes anciens Israël devait être 100 % laïc où tous les israéliens arabes ou juifs devaient vivre dignement et sans aucune discrimination. Aujourd’hui avec le likoud et les ultras Israël est un Etat juif où les arabes ne sont plus les bienvenus, pas même en Cisjordanie qui va bientôt être annexée comme Jérusalem est


          • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 27 décembre 2017 15:14

            @Vraidrapo
            OK. Mais sans préjuger de rien ce sont les non agnostiques qui ont le pouvoir même s’ils sont minoritaires. Exemple la France. Ce pays où j’ai vécu 11 ans et que je connais assez n’est pas du tout laïc quoique les média et les politiques BCBG et le claironnent mati et soir ; les cathos et les juifs ont leurs jours de congés lors de leurs fêtes mais pas les musulmans ! Heureusement d’ailleurs autrement qui va faire tourner le schmilblick à la télé en fin d’année et pendant Pâques... ce n’est pas en interdisant une croix ou un voile sur un place publique que l’on se dit laïc ou agnostique


          • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 27 décembre 2017 20:33

            @Vraidrapo Pourquoi autorisation ?


          • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 28 décembre 2017 19:26

            @Vraidrapo

            Je saisis votre bonne foi. Mais que certains doivent demander l’ok et d’autres pas est une entorse aux principes de la laïcité


          • Gatling Gatling 28 décembre 2017 19:37

            @Abdelkarim Chankou

            C’est quoi la laicité ?  smiley


          • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 29 décembre 2017 00:13

            @Gatling
             Laïcité est un concept de gouvernance où l’Etat et l’entité qui détient le pouvoir public est à égal distance de toutes sensibilités religieuses. Elle se résume en la devise de la république : Liberté, Egalité, Fraternité. Liberté de culte notamment, égalité entre les citoyens quelle que soit leur croyance et tout ça dans la Fraternité.

            Les pères fondateurs de la révolution françaises dont Voltaire sont parmi les symboles qui ont compris l’islam, sous le bon angle, pas le faux comme le font certains esprits étriqués don Eric Zemmour qui confond islam et banlieue 
            ////////////////////////
            Au départ, Voltaire était très hostile à l’islam. La pièce théâtrale « Mahomet, ou le fanatisme » composée en 1742, était considérée comme le parfait exemple pour dépeindre le personnage du Prophète Mohammed (SBDL).

            « Mahomet le fanatique, le cruel, le fourbe, et, à la honte des hommes, le grand, qui de garçon marchand devient prophète, législateur et monarque. » Recueil des Lettres de Voltaire (1739-41), Goethe, qui avait traduit la pièce en allemand pour complaire à son maître, le prince Charles-Auguste de Weimar, parla de ce sujet à Napoléon qu’il rencontra à Erfut. L’Empereur rétorqua : « Je n’aime pas cette pièce, c’est une caricature !

            Voltaire accuse et attaque le christianisme qu’il considère comme « la plus ridicule, la plus absurde et la plus sanglante religion qui ait jamais infecté le monde. »

            C’est en travaillant en véritable historien, sur son Charles XII, que Voltaire forgea ses idées sur le monde musulman et plus particulièrement sur les Ottomans. L’évolution de Voltaire sur l’islam arrive à son point culminant avec l’Examen important de milord Bolingbroke, ou le tombeau du fanatisme, intégré au Recueil nécessaire, en 1766. Dans cet écrit, il fustige sévèrement le christianisme et fait l’éloge du Prophète Mohammed (SBDL) qui établit un culte qui « était sans doute, plus sensé que le christianisme ».

            Voltaire accuse et attaque le christianisme qu’il considère comme « la plus ridicule, la plus absurde et la plus sanglante religion qui ait jamais infecté le monde. » (Lettre à Frédéric II, roi de Prusse, datée du 5 janvier 1767). Par contraste, il vante la doctrine musulmane pour sa grande simplicité : « Il n’y a qu’un Dieu et Mahomet est son prophète. »

            https://www.egaliteetreconciliation.fr/Comment-Voltaire-devint-favorable-a-l-Islam-5494.html


          • Gatling Gatling 30 décembre 2017 00:08

            @Abdelkarim Chankou
            Vous comme Voltaire n’êtes pas laics ... voltaire en bon ultra libéral qu’il était voyait dans la religion musulmane le fer de lance de l’inégalité. 


          • Abdelkarim Chankou Abdelkarim Chankou 30 décembre 2017 00:38

            @Gatling
            Vus me faites un procès d’intention. Mais si vous y tenez...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès