• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les OGM. Un espoir de vaincre le paludisme pour 2 milliards de (...)

Les OGM. Un espoir de vaincre le paludisme pour 2 milliards de personnes

A tous les khmers verts qui voient le malheur absolu dans les OGM, ils feraient bien de réfléchir aux bénéfices que procurent les OGM.

Si la France continentale n’est pas concernée, 95 pays dans le monde sont concernés par cette découverte. Un article dans la revue nature, référence scientifique, a publié le rapport d'une découverte fabuleuse. 

Une nouvelle espèce de champignon OGM, productrice de toxines créée par des scientifiques ouvre pour 2 milliards de personnes dans les zones exposées, un espoir d’éradication du paludisme et des maladies transmises par les moustiques.

Contrairement à la plupart des autres ravageurs, les moustiques partagent le milieu de vie humain et sont difficiles à tuer.

Un nombre important de maladies humaines graves sont transmises par les moustiques. Outre le paludisme la maladie la plus connue, la filariose, les encéphalites virales, la dengue, le virus Zika et la fièvre jaune sont concernées.

2 milliards de personnes vivent dans des zones où ces maladies sont endémiques.

Selon les chiffres de l'Organisation mondiale de la santé, le paludisme provoque 500 000 décès chaque année et, après des décennies d'utilisation, les moustiques ont développé une résistance à de nombreux pesticides chimiques.

200 millions de personnes sont piqués par des moustiques porteurs du paludisme chaque année. C’est énorme.

Le paludisme représente aussi un véritable casse-tête de prévention pour les voyageurs. Cette maladie est un réel risque sanitaire pour les personnes se rendant dans des pays touchés. Elle oblige à acheter des médicaments très cher à base de Malarone, Nivaquine, Doxycycline, etc. 

(La sécurité sociale collectiviste ne rembourse pas la prévention).

 

Le professeur chinois Fang Weiguo, un microbiologiste de l'Université du Zhejiang a réalisé les premiers tests en Afrique avec résultats positifs même sur des moustiques résistants aux insecticides classiques. .

 Une fois qu'il entre en contact avec un moustique, les champignons génétiquement modifiés libèrent des spores qui pénètrent l'exosquelette de l'insecte et pénètrent dans son sang. Ceux-ci libèrent une toxine ciblant le système nerveux qui tue l'hôte où le rend sévèrement endommagé par le cerveau et incapable de sucer le sang.

Le champignon transgénique déposé en pulvérisation sur les feuilles des arbres a réussi à tuer le parasite du paludisme humain chez les moustiques a eu lieu à Bobo Dioulasso, au Burkina Faso, 2eme agglomération du pays.

Les OGM offrent de formidables progrès dans des domaines très variés : médecine, agriculture, gestion des déchets, etc.

Cette histoire démontre que le refus systématique des OGM est un crime contre l’humanité et l’intérêt sanitaire de la planète. Laisser les gens se faire infecter par dogme est un scandale.

Espérons que, pour le bien des centaines de millions de personnes concernées, la raison et la science sauront l’emporter sur l’obscurantisme des lobbys des Khmers verts, cette minorité qu’on écoute un peu trop pour acheter la paix sociale et leurs votes.

 

 

Quelques sources :

Rapport sur le paludisme OMS : http://apps.who.int/iris/bitstream/10665/205422/1/WHO_HTM_GMP_2016.2_fre.pdf

Article Science Dailly

https://www.sciencedaily.com/releases/2017/06/170613101954.htm

Publication sur Nature

https://www.nature.com/articles/s41598-017-03399-0


Moyenne des avis sur cet article :  1.5/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

50 réactions à cet article    


  • Clocel Clocel 21 juin 18:25

    Fantastique !

    Et,,, la guérison des écrouelles, c’est pour bientôt ?

    Quoi qu’il parait que Macron aurait un don, on n’a pas encore bien compris lequel, mais ça devrait se dissiper, bientôt ...


    • Vers 21 juin 19:11

      Merci à vous pour le partage de cette nouvelle

      C’est une information capitale pour faire face à ce fléau 
      Je vis à 50% en Afrique ( je suis un odieux exploiteur des masses laborieuses africaines) et je connais particulièrement bien le problème 
      Ce que vous nous annoncez est une excellente nouvelle
      Pour tous les gens qui vont avoir à voyager dans ces contrées sauvages(!), il vous faut savoir qu’il n’y a pas de solution réellement efficace pour contrer le paludisme
      Prendre Malarone ou son générique ( cher et non remboursé ) ne protège pas à 100% de falsiparum
      Nous ne sommes pas non plus sûr des effets secondaires à long terme de la prise de ces médicaments 
      J’avais dans un premier temps opté pour la doxycycline mais on se retrouve avec des problèmes d’exposition au soleil
      J’ai volontairement choisi de ne rien prendre et d’adopter une attitude préventive contre les moustiques à l’aide de crème 
      L’idéal est d’éviter au maximum de se faire piquer
      N’en déplaise aux verts ( à 1,5% en comptant large) c’est vraiment une très bonne nouvelle


      • Plus robert que Redford 22 juin 00:04

        @Vers
        Comme d’habitude, il suffit d’une « nouvelle » à la con pour voir s’enflammer les naïfs de tous poils...

        C’est quoi la bonne nouvelle ? on a trouvé une recette qui va tuer le moustique qui transmet le Plasmodium ?

        Pour ce faire, on rajoute une étape : on modifie un organisme vivant qui va fabriquer une toxine qui va s’attaquer au moustique ???

        La belle affaire !

        Qu’est-ce qui vous dit que votre champignon miracle ne va pas un ch’tit peu prospérer sur d’autres insectes ? (parce qu’évidemment, on suppose qu’il va bien sagement se contenter de proliférer sur des organismes possédant un exosquelette)

        Le modèle « insecte » était sur terre des millions et des millions d’années avant le modèle « mammifère » ce qui prouve combien il est adaptable au fil du temps... Il se rit des « insecticides » classiques... juste un peu de patience et il se rira aussi de votre mirifique champignon ! Lequel aura probablement, dans l’intervalle eu le temps de faire quelques ravages « imprévus » dans l’écosystème !

        De toute façons, la résistance, quelle qu’elle soit, est inéluctable : c’est une question de pression de sélection. (Je sais, c’est assez pédant comme terme, mais ô combien descriptif et précis.)

        En gros, tu appliques une pression de sélection à une population, c’est à dire : un truc qui tue !

        (ça marche avec tout : les antibiotiques, les antiparasitaires, les antifongiques, les herbicides, et j’en passe...)

        Pas de bol, tu tues pas tout, parce que, tiens toi bien : y’en a qui sont naturellement résistants !!! (y’en a toujours !)

        Résultat des courses, t’as éliminé tous les sensibles, t’as bien fait la place pour qui ? Hmmm ?

        Ben, les résistants, bien sûr, qui vont se dépêcher de coloniser les milieux que tu viens de leur libérer..

        Y’a plus qu’à recommencer et chercher une autre recette...

        En ce qui me concerne, et si vous m’autorisez à donner mon avis (si vous m’autorisez pas, je m’en vais vous le donner quand même !), je suis plutôt chaud partisan de la vaccination.

        On a dans notre corps un fabuleux système capable de répondre à plein d’organismes qu’il n’a même parfois jamais connus. Faut en profiter, et contrer les plus malignes de ces bestioles qui ont parfois d’extraordinaires astuces pour déjouer le système immunitaire : c’est là qu’il faut des sous pour la recherche, n’en déplaise aux pisse-froids antivaccins, bobo-égoistes et modernes Trissotins.


      • Spartacus Spartacus 22 juin 09:42

        @Plus robert que Redford
        Il n’existe aucun vaccin contre le paludisme.

        40% de la population mondiale est exposée. C’est énorme. 
        Même si ce ne sera efficace contre seulement 10% des moustiques, en valeur absolue du nombre de personnes sauvées, c’est considérable...

        Et pour pas trop cher. La reproduction d’un champignon se fait naturellement.


      • mmbbb 22 juin 11:12

        @Spartacus oui sur le papier cela peut être prometteur Mais la pression évolutive est incontournable .Monsato a mis au point aussi des nouveaux insecticides dont le principe est de l ARN, idem m^me problématique. Le mais transgénique devant tuer la pyrale ne donne pas tous les résultats escomptes voir le lien
        http://www2.cnrs.fr/presse/communique/871.htm
        La biologie est tres compliquée et il est évident que les insectes ont une grande capacités d’adaptation c’est ce qui fait leur force. Balancez des organismes modifiés dont on connait pas les conséquences sur l ensemble d un écosystème la est le problème Non pas que les scientifiques soient des kmers verts mais cette nouvelle generation de pesticide touche au materiel genetique du vivant.


      • Alren Alren 22 juin 13:52

        @Plus robert que Redford

        Comme d’habitude, il suffit d’une « nouvelle » à la con pour voir s’enflammer les naïfs de tous poils...

        Vous avez parfaitement raison ! Même les revues scientifiques de qualité sont confrontées à une baisse des ventes et se commettent de plus en plus avec des titres racoleurs et des promesses de progrès scientifiques qui ne sont pas au rendez-vous plusieurs années après : il suffit de reprendre de vieilles revus de quatre ou cinq ans pour s’en rendre compte.

        C’est une naïveté de croire que l’on pourra modifier quelque peu l’équilibre entre espèces en en mesurant toutes les conséquences. Le problème est trop complexe pour un esprit humain et seule une informatique susceptible d’utiliser simultanément toutes les connaissance scientifiques certaines au jour de la consultation pourrait le faire.
        Le temps va dans ce sens mais le but est loin d’être atteint.

        Il est clair dans le cas présent que les structures du moustiques sont trop semblables à celle d’autres insectes (unité du vivant) pour espérer qu’un champignon puisse ne frapper que lui.
        Seul un virus pourrait être assez spécifique.

        Les asiatiques nous ont hélas habitués à des annonces erronées et des falsifications scientifiques, en particulier en matière de biologie et particulièrement de clonage.

        Comme d’habitude, Spartacus obéit à l’aveuglement partisan en traitant de « Khmers verts » les scientifiques qui savent séparer, en matière de clonage, le bon grain de l’ivraie.

        Non, M. Spartacus, les manipulations génétiques du blé, du maïs et autres plantes par les laboratoires des multinationales n’ont constitué un progrès pour l’humanité au contraire !

        Non le Glyphosate n’augmentera au bout du compte le revenu des agriculteurs encore englués dans le productivisme, mais il provoquera des décès parmi les gens.

        La durée de vie moyenne n’a-t-elle pas baissé pour la première fois dans l’histoire de l’humanité ces dernières années ? Quelle en est la raison sinon un auto-empoisonnement de l’Homme par l’Homme.

        Les multinationales n’ont fait le forcing pour vendre leurs produits que pour augmenter le profit des rentiers-propriétaires au détriment de la santé des consommateurs.
        Pour quiconque connaît le dossier ouvert entre autres par Gérard Séralini et son équipe, est de bonne foi et de bon niveau scientifique, le débat est clos.
        .


      • Leonard Leonard 21 juin 20:16

        Depuis quand l’Humanité est supérieure à la Vie sur la planète ?


        • Moonlander Moonlander 22 juin 07:53

          @Leonard

          Depuis qu’on lui a dit qu’un dieu qui s’occupera d’elle après sa mort l’avait créer de ses propres mains.

        • Moonlander Moonlander 22 juin 07:54

          @Moonlander

          créé

        • TSS 21 juin 20:51

          Quand j’etais en Afrique ,il y a + de 50 ans ,je prenais quinine

           et nivaquine en alternance et pas de problème ... !!


          • Emma Joritaire 21 juin 22:02

            Deux milliards de bouches de plus à nourrir.

            C’est exactement ce dont le tiers monde a besoin actuellement.

            Vive Monsanto bienfaiteur de l’humanité malgré lui.


            • Zolko Zolko 22 juin 11:43

              @Emma Joritaire : exactement ce que je me suis dit aussi. 2 milliards d’humains en plus qui polluent, avec des générations de mouches génétiquement modifiés pour transmettre de nouvelles maladies inconnues. Et après on va parler d’écologie ?
               
              Laissez-donc faire dame nature.


            • Oceane 22 juin 21:40

              @Emma Joritaire

              Depuis quand les multinationales se preoccupent de savoir si les enfants du « tiers-monde » mangent ou se soignent ? J’espère que tu étais ironique. Par ailleurs, personne ne demande à Monsanto de nourrir 2 milliards de bouches.


            • Emma Joritaire 23 juin 00:22

              @Oceane

              « J’espère que tu étais ironique »

              Je porte au crédit des OGM ce que Spartakus porte au crédit des OGM, il n’y a rien d’ironique là-dedans, juste une pointe de lucidité.


            • mac 21 juin 22:29

              Tant qu’on en est aux espoirs j’attendrai qu’ils aient fini avant de crier victoire...


              • Jean Pierre 22 juin 01:09

                On ne peux affirmer aujourd’hui que ce nouvel OGM miracle ne va pas autant décevoir que les précédents. On peux se demander si les moustiques (qui ont un cycle de reproduction très rapide de l’ordre de 800 générations par an) ne vont pas rapidement s’adapter aux toxines secrétées par le champignon supposé miraculeux (l’hypothèse est déjà émise par des scientifiques réputés). Et on peux aussi se demander si ce champignon génétiquement modifié pour attaquer le système nerveux central des moustiques ne va pas rapidement s’adapter pour attaquer également le système nerveux d’autres d’insectes indispensables à l’homme (pour la pollinisation par exemple). Le miracle OGM deviendrait alors rapidement un désastre OGM.

                Il conviendrai d’être prudent. 
                Les effets de cet OGM restent donc à vérifier patiemment et scientifiquement avant d’avoir une certitude. Par contre, Spartacus n’attend évidemment pas de savoir ce qu’il adviendra réellement de cette découverte. C’est dès maintenant qu’il exprime, à partir d’hypothèses non encore vérifiées, des attaques et des insultes graves qui, elles, sont immédiates : « kmers verts », « obscurantisme », et, textuellement, « crime contre l’humanité ».
                Ce qui est curieux dans ces attaques et ce qui les rends totalement infondées, c’est que les recherches génétiques ont bien eu lieu en laboratoire, et que les OGM résultants de ces recherches ont bien été déjà expérimentées in-vivo c’est à dire dans des milieux naturels et humains qui ont servis de cobayes. Dans cette situation ou Spartacus a t’il vu des « kmers verts » qui empêchent les OGM d’exister et d’être expérimentés ? 
                Et si ces expérimentations en milieu naturel dérapaient gravement qui serait alors coupable de crimes contre la nature et contre l’humanité ? 



                • Spartacus Spartacus 22 juin 10:05

                  @jean pierre


                  Ad personnam.....comme à l’habitude.
                  Avec 700 sur 750 de votre pseudo en harcèlement ad hominem sur mes commentaires ou articles, peut être devriez vous vous poser la question de votre névrose à uniquement mon égard ?
                  Je vous propose d’aller voir un médecin spécialisé pour soigner votre phobie.

                  Pour info les test on été réalisés sur les abeilles. C’est bien trop faible pour qu’elle soient touchées.
                  C’est décrit dans l’article de nature.
                  Ce champignon est déjà un prédateur naturel de certains insectes, il y a juste été ajouté un petit code des gènes du venin de l’araignée pour cibler les prédateurs vecteurs du paludisme...
                  Les OGM sont l’avenir...
                  Et un « kmer vert » est un personnage qui refuse qu’on utilise et expérimente les OGM. 

                • sleeping-zombie 22 juin 10:23

                  @Jean Pierre
                  Que de pessimisme !
                  Ce sont des propos dignes d’un collectiviste bolchévique. Heureusement qu’on a des entrepreneurs privés pour prendre des initiatives, comme le montre l’édifiante histoire de la myxomatose.

                  Sinon, pour être un peu plus sérieux, on sait déjà comment éradiquer le paludisme (ou malaria, c’est la même chose), mais ça coûte des sous.

                  Ce qui nous est présenté ici n’est pas une nouvelle donne, juste une solution à-pas-cher, hautement hasardeuse.


                • mmbbb 22 juin 11:24

                  @sleeping-zombie ha bon l Australie est un pays bolchévique ? In fine les lapins ont ete eradiqués a l ancienne, assommer d ailleurs comme vont l’ etre les chats tuer a coup de fusil .Deux espéces exogènes a ce continent . Quant au DDT il devait aussi a l ’époque être la panacée , mais bon le vivant c’est tres complique .Je me rappelle de cette expérience faite aux USA , Sphere 2000 . Comme son nom l indique, les scientifiques ont crees une sphere close dans laquelle devait en autarcie pendant un an une equipe de volontaires Au bout de six mois l expérience cessa, un escargot pullula et ravagea inexorablement les cultures Donc moralité de l histoire l ecologie ( la science pas Hulot ) est extrément complexe Deja nous avons de la peine à modéliser le climat alors un ecosystème ce n’est pas pour demain. 


                • sleeping-zombie 22 juin 13:55

                  @mmbbb
                  je faisais plutôt référence à l’épidémie qui a touché les campagnes françaises...


                • Jean Pierre 23 juin 01:50

                  @Spartacus
                  « Les tests ont été réalisés sur des abeilles ».

                  Les tests ont étés réalisés en laboratoire. On est exactement dans la situation des tests faits pour les néonicotinoïdes. En laboratoires ces molécules ne tuaient pas les abeilles. Mais ces molécules qui, comme votre OGM, s’attaquent au système nerveux central d’insectes, causent une forte mortalité dans la nature en affectant les capacités d’orientation des abeilles (capacités inutiles en labos). 
                  L’étude présentée parle d’absence de mortalité des abeilles dans les conditions de l’étude, c’est à dire en labo. Elle ne dit rien sur les effets en milieu naturels. Et ces effets, en raison de la complexité du vivant, sont infiniment plus difficiles à évaluer.

                  Par ailleurs, l’inventeur d’un procédé, d’une molécule ou d’un OGM ayant potentiellement une très forte valeur marchande est évidemment tenté d’en maximiser les possibles avantages et d’en minimiser les éventuels dangers. C’est ce qui s’est passé dans le cas des PCB, de la Depakine, du Médiator et de bien d’autres molécules toxiques dont les études étaient elles aussi faites par leurs inventeurs.
                  Etre conscient de cette réalité, et rester prudent à l’apparition de nouveaux « miracles » technologiques n’est qu’une forme de lucidité. Une telle attitude, qui aurait pu éviter de nombreuses morts, mérite mieux que vos insultes.


                • mmbbb 23 juin 09:13

                  @Jean Pierre Ce Spart est formidable , il emploie les memes procédes de ceux qu il veut combattre ; la sentence est tombée « khmer vert » comme les gauchistes de jadis qui employaient « fasciste » meme methode afin de décribilier d emblée son adversaire Comme ses amis de Contrepoints ils sont toujours dans l accusation l anatheme Je me suis fais traite de « cretin des Alpes » concernant le retrait des glaciers. Je suis cretin je l’admets, ils pretendent que le rechauffement s’est arrêtes il y 15 20ans , alors pourquoi les glaciers sont en retrait constant et ne se stabilisent pas, Pourquoi n avons pas a nouveau des hivers rudes etc Quant aux OGM, l Argentine s ’est converti a la culture de Soja en détruisant ces biotopes, Ce pays commence a avoir des problemes d erosion de ses sols . Comme Spart est un liberal, il ne voudra pas voir cette corrélation . Comme en bon liberal tel le patron de Philips Morris qui avec un aplomb certain refusait de voir les causes du cancer lie au tabagisme etc ect . Quant au paludisme, il ya des mesures prophylactique a mettre en ouvre, assèchement et la mise du tout a l egout ce qui eviterait aux moustiques de se reproduire a proximite des centres urbains distribution de moustiquaires . Les africains devraient limiter les naissances Spart va me traiter de Malthus , mais pourquoi nous culpabiliser avec des problemes qui ne nous concernent pas L Afrqiue est indépendante et deja europe deverse des milliards Lors de notre presence Guerin et Calmette avaient apportés une reelle avancee dans la medecine, nous ne retenons que la colonisation destructrice Par ailleurs pourquoi ne pas demander la contribution des Chinois et des pays qui achetent les terres arables de ce continent.


                • Spartacus Spartacus 23 juin 13:23

                  @mmbbb
                  Si vous préférez le mot « intolérant au lieu de »kmers« pourquoi pas....

                  Des périodes sans hiver, existaient avant.
                  Les OGM ne sont pas responsables des cultures qu’on décide de mettre sur les sols....
                  Les OGM ne sont que des organismes qu’on adapte aux besoins.
                  Si l’argentine produit du soja, c’est que des écolos ont décidé que le pétrole était le mal absolu et qu’il fallait mettre des produits agricoles dans le carburant. Vous savez le »E10". 

                  Le tout à l’égout en Afrique....Sic ! Belle idée utopique.
                  Limiter les naissances ? Les pays africains ont majoritairement moins de densité que la majorité des pays européens....
                  Avec votre schéma de pensée, vous irez demander donc aux habitants de la réunion de limiter leurs naissance pour éviter les cas de virus Zika..

                • Jean Pierre 23 juin 23:01

                  @Spartacus
                  Je dois corriger encore une fois une de vos contre-vérités, ce qui devient fatiguant à force. Faites un effort pour éviter de dire n’importe quoi. Merci.

                  « Si l’Argentine produit du soja c’est que les écolos, etc... ». Une seule phrase et plein d’inepties.Vous battez vos records !
                  Le soja est un médiocre producteur d’agrocarburant. S’il est abondamment planté en Argentine c’est pour l’alimentation humaine et animale. En alimentation animale, il vient surtout en complément du maïs, pauvre en protéine et matière grasse. Si on voulait l’utiliser en agrocarburant, il produirait (et en faible quantité) une huile pouvant se substituer au gazole alors que l’éthanol dont vous parlez est utilisé comme substitut de l’essence. Pour l’Amérique du sud, l’éthanol est principalement produit au Brésil à partir de la canne à sucre (nettement plus productive en agro-carburant que le soja).
                  Le choix fait au Brésil de produire des agrocarburants (surtout de l’éthanol) à partir de la canne à sucre date des années 80 et de la dictature militaire de l’époque. J’aimerais bien que vous nous expliquiez comment les écolos auraient pu imposé aux dictatures d’Amérique du Sud certaines productions...
                  Le choix fait en Europe d’incorporer des agrocarburants résulte d’une volonté Européenne d’écouler des excédents agricoles Européens. Il est possible pour des raisons de communication, que cette mesure ai été vaguement présentée comme « écologiste » mais les écologistes n’y sont pour rien. C’est ainsi que l’éthanol européen est tiré de la betterave à sucre et que le colza et le tournesol fournissent des huiles pouvant remplacer le gazole. Betteraves, colza et tournesol sont des cultures européennes, contrairement au soja argentin dont vous parlez.
                   Il est très peu utilisé en Europe d’agrocarburants importés en raison d’une taxe à l’importation. Sur les énormes quantité de soja produits en Argentine pouvez-vous nous dire quelle est la part convertie en Ethanol destiné à l’Europe ? J’attends vos chiffres avec beaucoup d’intérêt.

                  Tout cela étant dit, que viennent faire les écolos dans vos affirmations ? On comprends finalement que votre article et vos commentaires n’ont pas du tout pour but d’informer. Leur lecture attentive montre au contraire que vos « informations » ne sont que des ramassis d’erreurs grossières ou de mensonges plus ou moins délibérés. Mais ces articles et ces commentaires sont surtout des prétextes vous donnant l’opportunité de déverser votre animosités sur certaines catégories de personnes ou d’idées que vous ne comprenez pas (écologistes ou « gauchistes » entre autres). Cette animosité vous aveugle tellement que vous êtes prêt, comme je le montre, à avancer les pires mensonges et les pires énormités. 
                  Pour défendre leurs intérêts certains lobbys fortunés produisent à la chaîne ces mensonges et ces énormités et les diffusent sur Internet. Et il est triste que des gogos dans votre genre les colportent sans vérification et avec une totale absence d’esprit critique. 


                • Spartacus Spartacus 24 juin 18:49

                  @Jean Pierre mon lèche trou du cul.


                  Encore et comme toujours du hors sujet de l’article qui doit déboucher sur une agression personnelle et le procès de mes intentions obligatoirement maléfiques...

                  750 commentaires, 700 sur moi, quelle psychopathie.
                  Il n’ y a pas que moi dans la vie. Va donc te faire soigner de tes obsessions et du vide dans ta vie...

                • Jean Pierre 25 juin 01:03

                  @Spartacus
                  L’attaque de l’écologie et des écologistes que vous faites dans l’article et dans les commentaires, c’est le cœur du sujet.

                  Je comprends bien que vous aimeriez publier librement vos inepties et vos attaques en n’ayant aucune contradiction. Pour cela, il existe des médias ne prévoyant pas de commentaires de la part des internautes, donc sans contradiction. Essayez de leur proposer vos articles. Mais vu le niveau, j’ai quelques doutes... 
                  En attendant de devenir un journaliste digne de ce nom capable d’étayer vos propos de façon sérieuse et documentée, vous publiez vos articles sur Agoravox qui est ouvert au commentaires. Si ce principe de libre contradiction vous déplaît, allez publier ailleurs.
                   Effectivement, il n’y a pas que vous dans la vie. Et heureusement ! Par contre, il n’y a que vous pour proférer des inepties à jet continu tout en vous permettant d’insulter les courants d’opinions différents du votre ou de diffamer ou de mépriser des personnes qui connaisse pourtant leur sujet mieux que vous. 

                  Je vous ai calmement et de façon argumentée expliqué que la prudence dans les manipulations génétiques était justifiée. C’est un point de vue qui semble respectable. Vous présentez cette prudence comme un refus systématique (comme si vous connaissiez la pensée de tout le monde) et ce refus systématique (largement inventé par vous) comme « un obscurantisme » et même textuellement « un crime contre l’humanité ». Rien de moins. 
                  Ajoutant la bêtise à la diffamation, vous reprochez ensuite aux écologistes d’avoir imposé le soja OGM en Argentine. Ou vous dites que l’on fait de l’éthanol avec le soja.
                  Cela méritait une réponse. Ne vous plaigniez pas des effets de vos propres propos. Au lieu de sombrer dans la vulgarité, assumez les.


                • Spartacus Spartacus 25 juin 01:19

                  @Jean Pierre

                  Source : 

                  Chacun peut juger le jean pierre de sa haine, de sa connerie. Tellement obnubilé qu’il tire par les cheveux n’importe quel bout de détail pour me salir ad homminem...

                  Tout est indiqué dans le lien !
                  « L’Argentine est le premier producteur mondial de biodiesel, fabriqué à base d’huile de soja, avec une production de 2,5 millions de tonnes.... »« l’Union européenne qui représente 90% de ses débouchés à l’exportation. »
                  On peut se tromper, mais ce son non seulement il se trompe mais en plus fier de sa connerie il vous insulte... 



                • Jean Pierre 26 juin 00:12

                  @Spartacus

                  Voila le commentaire que je met en cause : « Si l’Argentine produit du soja, c’est que des écolos ont décidé que le pétrole était le mal absolu et qu’il fallait mettre des produits agricoles dans le carburant. Vous savez, le E10 ». 
                  Les écolos, qui sont visiblement mieux informés que vous (et ne confondent pas biodiesel et éthanol par exemple) considèrent que la production d’agrocarburants en monoculture intensive, via des plantes OGM (soja argentin), sur des terres gorgées de pesticides et d’engrais chimiques, sur des sols parfois issus de déforestation (huile de palme), qu’il faut parfois arroser (éthanol tiré du maïs Américain) et qu’il faut transporter d’un bout à l’autre de la planète, est une aberration pour l’environnement. Les alertes qu’ils lancent sur cette situation, les informations qu’ils font circuler, ont contribué à pousser l’union Européenne à taxer l’importation des agrocarburants et a créer un label de durabilité des agrocarburants. 
                  Par ailleurs les écologistes ont toujours refusé le terme « biocarburant » car il crée une confusion en laissant penser que ces produits seraient issus de l’agriculture biologique ce qui est notoirement faux. Les écologistes pensent et agissent donc exactement dans le sens inverse de vos affirmations et n’ont aucune responsabilité dans le développement du soja argentin. 
                  Rappelons que la mise au point du diester par l’Institut du Pétrole dans les années 70 répond à une demande des producteurs d’oléagineux (colza, tournesol). L’incorporation d’agrocarburant a eu pour première motivation le besoin d’écouler des excédents agricoles. L’Europe a appuyé la demande de ce lobby agricole qui d’ailleurs n’aime pas du tout les écologistes. Si l’Europe a présenté cette mesure comme « écologique », c’est de la com mensongère et les écologistes n’y sont pour rien.
                  Même si l’argentine est le premier producteur d’agrocarburant à base de soja et qu’elle exporte cette production, cet agrocarburant reste marginal par rapport à la production mondiale d’agrocarburants. L’essentiel des agrocarburants consommés en Europe est d’origine Européenne et la part du soja argentin est restée très faible. La décision Européenne de taxer et de freiner les importations argentines, ce qui aura pour effet de faire diminuer là bas les surfaces consacrées au soja OGM, est une excellente nouvelle pour les écologistes.
                  Je maintient donc, malgré vos insultes, votre vulgarité et votre lien sans intérêt, que les écologistes ne sont pas responsables du soja Argentin, qu’au contraire, ils combattent ce mode de production agricole, que vous êtes très mal informé et que votre commentaire est diffamatoire. 

                • samuel 26 juin 09:18

                  @Spartacus




                  Il semblerait que le ridicule ne tue point car à la lecture des textes de Jean Pierre, il semble bien que la seule personne qui insulte et s’énerve c’est vous !

                  Et c’est un plaisir de vous voir pris à défaut devant vos affirmations déformant la réalité !

                • Spartacus Spartacus 26 juin 13:09

                  @Jean Pierre


                  Tout vos commentaires ne sont que sur des critiques de l’interprétation de mes propos (procès d’intentions) pour me faire dire ce que je n’ai jamais dit et d’élaborer une critique de vos interprétations de mes propos et en général toujours sur des annexes du sujet ...
                  Vous ne défendez pas un point de vue, vous argumentez pour en faire une agression personnelle.

                  Par exemple ici :-Je « confondrais biocarburant et éthanol » ....Interprétation. Procès d’intention. Manipulation.
                  Non, je n’ai jamais parlé d’éthanol sur ce fil.....Pas une seule fois !.Pas une ! Zéro !. Niet.
                  Avez vous vu le mot « éthanol » ? Non !

                  Le « E10 » est juste donné comme un exemple d’un agrocarburant connu...
                  Quel laïus hors sujet d’un détail pour seul but de de pas accepter la contradiction d’une critique d’une caste.....

                  On a parfaitement le droit de défendre le point de vue suivant...
                  Répandre la peur des OGM, faucher des champs de culture OGM, détruire des centres de recherche, permettent de qualifier ces gens d’un certain point de vue de « kmers verts ». 
                  Oui on a le droit de penser que ces gens sont dans l’obscurantisme.
                  Et oui, on a le droit de qualifier que c’est un « crime contre l’humanité » de ne pas laisser les OGM sauver les gens sur terre qui souffrent.

                • Spartacus Spartacus 26 juin 13:15

                  @samuel


                  Je crois d’ailleurs qu’avec @jean pierre vous êtes aussi obsédé ad personnam...
                  578 commentaires....550 en réponse qu’a moi.




                • Jean Pierre 26 juin 13:46

                  @Spartacus

                  Vous n’avez pas parlé d’éthanol effectivement mais de E10 qui est un carburant complémenté à l’ethanol. Et l’ éthanol n’est pas produit à partir de soja. Comme tout les oléagineux le soja produit une huile qui peux se substituer au diesel. L’éthanol est par contre produit à partir des sucres d’autres plantes comme la canne a sucre , le maïs ou la betterave. A défaut de vous être informé avant cette polémique, vous aurez appris quelque chose pendant.
                  Je vous ai déjà, dis,exemples à l’appui, que vous pataugez dans l’incohérence la plus totale.
                  Vous en donnez ici même encore une fois l’exemple puisque après avoir rendu les écologistes responsables de la culture du soja OGM argentin, vous les rendez coupables « d’obscurantisme » et même « de crime contre l’humanité » en raison de leur opposition aux OGM. Ils sont coupables de quoi alors, d’être pour ou d’être contre ?
                  Mais chacun aura compris que l’important pour vous c’est d’accuser les écologistes. De n’importe quoi, de tout et même et de son contraire, et tout cela dans une ignorance complète Merci de le démontrer un peu plus à chacun de vos commentaires.


                • samuel 26 juin 15:12

                  @Spartacus

                  Je combats la mauvaise foi.
                  Vous en êtes juste le représentant parfait et ce n’est pas ma faute !

                • samuel 26 juin 15:15

                  @samuel

                  Quand on prône une société individualiste, il ne faut pas se plaindre de recevoir des attaques Ad Personem...

                  Sinon, contentez vous d’écrire des articles dans votre site lequidampost et barrez-vous d’Avox, repaire de gauchistes dont la provocation est votre obsession ! Et croyez-moi nous vous laisserons tranquille avec vos amis du Figaroscope et des Echos !

                • Spartacus Spartacus 26 juin 18:51

                  @Jean Pierre

                  Je n’ai pas eu de propos sur l’éthanol...Point...
                  Quand on sait pas comprendre on s’abstient.

                  Le « E10 » n’étant dans le commentaire une broutille pour illustrer un exemples d’agroscarburants..
                  Tous le reste n’est qu’une extrapolation ou vous répondez à vous même...

                  Me voici qualifié d’accuser les écologistes extrémistes parce qu’ils refusent que d’autres bénéficient du progrès...
                  Diantre et fichtre....Quelle horreur ce point de vue....

                  Heureusement que je ne suis pas aussi con que ces 2 pauvres khmers d’Agoravox qui se croient investis d’une mission divine de diaboliser les vils qui ne sont pas de leur dogmatique religion politique....

                  Ces 2 types ne se rendent même pas compte qu’avec un compte complet sur Argoravox limité à diaboliser un seul intervenant, c’est une obsession....
                  2 grands malades qui s’ignorent.....

                • Jean Pierre 27 juin 00:12

                  @Spartacus
                  Qui sait par avance ou est le progrès ? Vous, et vous seul ?

                  L’amiante les PCB, le Médiator et une quantité impressionnante de molécules diverses ont été présentées comme des révolutions technologiques majeures qui allaient apporter à coup sûr un incontestable progrès. On connait la suite.
                  Les lanceurs d’alertes qui émettent des doutes à l’arrivée de nouvelles molécules ou de nouvelles technologies, sont attaqués, perdent leurs budgets de recherche et parfois leurs emplois, sont victimes de campagnes de presse virulentes ou subissent des diffamations. Les enjeux financiers sont parfois gigantesques et les industriels qui ont des budgets énormes pour vanter leurs produits ont aussi les budgets pour dénigrer tout ce qui fait obstacle à leurs affaires.
                  Un scientifique annonçait dès le début du 20 ème siècle que les fibres d’amiante une fois libérées dans l’atmosphère et en raison de leur taille et de leur forme, allaient s’accumuler dans les cellules des poumons et causer des pathologies. Nul n’a écouté cet « obscurantiste » ou vérifié ses hypothèses, le lobby de l’amiante a été l’un des plus efficace, la France, à elle seule, en est à 100 000 morts d’asbestose et l’hécatombe continue.
                  Pour l’instant il n’y a eu qu’un seul procès relatif au Médiator. Et il a été gagné contre Irène Frachon par les laboratoires Servier qui ont obtenu en justice la censure du sous-titre du livre de cette femme médecin qui n’évoquait alors que le chiffre de 500 morts (nous en serons rapidement à plusieurs milliers).
                  Les PCB ont étés largement dispersés sur la planète sur la base d’études « scientifiques » fournies par son fabricant (Monsanto) et qui assuraient de leur innocuité. Monsanto a été condamné des décennies plus tard à la fois pour avoir falsifié ces études et caché aux autorités sanitaires de très nombreux accidents internes à l’entreprise et liés au PCB. Il était trop tard pour les victimes et les PCB vont polluer pendant des décennies. 

                  La liste des « progrès » qui se sont révélées être des saloperies pour la santé, la faune, la flore, l’eau, ou l’environnement en général serait trop longue a établir.

                  L’évaluation complète des bienfaits ou des méfaits des nouvelles technologies, le bilan complet des bénéfices et des risques sont toujours extrêmement longs à faire et cette question n’est en fait jamais close. Alors que vous n’avez aucune compétence particulière sur ces questions, alors que vous n’êtes ni chimiste, ni biologiste, ni médecin, ni vétérinaire, ni même scientifique en quoi que ce soit, et alors que les débats scientifiques sont loin d’être terminés, vous prétendez savoir, par avance et sans avoir l’ombre du moindre doute, que les OGM ne seront que progrès et bienfaits pour tous. Aucun doute d’aucune sorte ne peux vous effleurer sur ce point.
                  Vous n’imaginez pas une seule seconde que vos certitudes sont exactement celles qu’exprimaient à leur époque les inventeurs ou les fabricants de l’amiante, des PCB ou du Médiator : « c’est sans danger, c’est l’avenir, c’est le progrès ». Et vous n’imaginez pas une seule seconde que vos attaques violentes (« obscurantistes », « criminels contre l’humanité »...) procèdent de la même logique que celles qui étaient proférés contre les lanceurs d’alerte de l’époque. 
                  Enfin, vous nous dites qu’on trouverait sur Agoravox quelqu’un qui « diaboliserait » ceux qui ne pensent pas comme lui... Sur ce point, mais c’est le seul, vous avez totalement raison.

                • samuel 27 juin 09:15

                  @Spartacus

                  Spartacus sur Agoravox, c’est Christine Boutin à la Gay-Pride !

                  Et ça se plaint en plus !!!!

                • Spartacus Spartacus 29 juin 18:19

                  @Jean Pierre

                  Tiens une attaque sur mes compétences. Toujours hors sujet...Toujours aussi con le jean pierre...

                • sarcastelle sarcastelle 22 juin 09:03

                  Pourquoi a-t-on supprimé le DDT ? 


                  • mmbbb 22 juin 12:30

                    @sarcastelle comme a la guerre , les dommages collatéraux n’etaient pas évalués ou étaient sous estimés comme le fut pendant longtemps les insecticides . Regardez les images de lNA ou le commentateur decrrivait ce produit avec emphase Une autre époque. Les insecticides se ont les paysans qui paient le prix une genération ayant employés sans précaution puisque les fournisseurs ne leur disait pas que les insecticides organoi chlore ou phosphoré agissaient sur le système innervant . Le DDT polluait la chaine alimentaire Son emploi est typique de cette époque ou l on se souciait peu des consequences . Maintenant les ecosystèmes sont assez pollues et boulverses dont las la conséquence et l adoption de protocole . Le retour sur expérience en quelque sorte

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès