• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les pêcheurs du Bessin contre le fléau éolien Normand

Les pêcheurs du Bessin contre le fléau éolien Normand

La plus tenace et la plus dure de ses épreuves fut l'inclairvoyante opiniâtreté d'un tas de prêtres, engraissés d'identiques formules. " Léon Bloy 

 

Selon toute évidence, la maxime "errare humanum est, perseverare diabolicum" est la devise incontournable et inébranlable de la Barbara Pompili (on dirait le patronyme d'une héroïne de B.D. porno), et de son Gouvernement de bras cassés et de cerveaux égrotants.

S'ils disposaient d'un semblant de culture, ils auraient pu reprendre à leur compte la phrase de Paul Claudel : " Nous opinons à Crotone que le gouvernement appartient aux meilleurs et que l'affaire du peuple est d'obéir."

Chacun sait que ce n'est ni la Culture, ni les scrupules, ni l'amour de la France, de ses paysages, de son patrimoine, qui les habite, mais une vénalité crasse et un copinage éhonté avec les cartels de toutes obédiences.

Il est vrai aussi que nous avons affaire à de dangereux idéologues qui, consciemment ou non, tendent vers un "écofascisme" dénoncé en son temps par l'Allemand Hans Jonas et, plus près de nous, par le Français Bernard Charbonneau dont voici quelques extraits : " Ce seront les divers responsables de la ruine de la terre qui organiseront le sauvetage du peu qui en restera, et qui après l’abondance géreront la pénurie et la survie. Car ceux-là n’ont aucun préjugé, ils ne croient pas plus au développement qu’à l’écologie : ils ne croient qu’au pouvoir. » Nous y reviendrons dans un prochain article.

Yan Kara

 

sudouest-photo-1-30178400

Voici ce que Barfleur et Courseulles, en Normandie, vont se taper pendant des années, en attendant l'implatation des éoliennes. Ici, un « épanchement de fluide hydraulique » constaté lors de forages pour la construction du parc éolien en baie de Saint-Brieuc. © AFP  

 

Une vingtaine de pêcheurs de Port-en-Bessin participera à une nouvelle mobilisation contre les projets éoliens en zone de pêche, vendredi 24 septembre 2021.

En juin, à Caen, pêcheurs bretons et normands avaient uni leurs voix pour protester contre les parcs éoliens en mer. | ARCHIVES OUEST-FRANCE

Ouest-France Publié le 15/09/2021 à 15h41

Écouter

Ils ne désarment pas. Après la grande manifestation du mois de juin à Caen, le monde de la pêche poursuit la mobilisation contre les parcs éoliens en mer, dans les zones de pêche. Vendredi 24 septembre 2021, une vingtaine de pêcheurs de Port-en-Bessin participera à l’une des deux manifestations prévues au Havre et à Cherbourg. Le collectif à l’origine de la mobilisation, Citoyen des mers, annonce un « blocage du port de Cherbourg de 8 h à 18 h ».

________

                            

Les informations qui suivent proviennent de Vents et Territoires ou du site de l'APPGE, et nous ont été aimablement communiquées par Bertrand de Reviers. 

 

(Cliquez sur les images pour les agrandir)

prix spots aout-21production

 

(Les passages soulignés sont autant de liens)

Les prix spots de l'électricité flambent : ils sont compris entre 100 et 200€ le MWh. Est-ce dû au manque de vent (la production éolienne dépasse rarement les 5% de la production totale) compensé par la production d'électricité par les combustibles fossiles (charbon, gaz ou pétrole) ? Est-ce dû à l'augmentation de la consommation suite à la reprise économique ? Qui va payer ?

 

Que se passera-t-il en 2040 ou 2050 lorsque le vent manquera et que le gaz en provenance de Russie piloté par l'Allemagne deviendra une denrée rare ? Ce qu'il ne faut pas oublier c'est que EDF est obligée de vendre une partie de son électricité d'origine nucléaire au prix réglementé de 42€/MWh (ARENH) !

 

Espagne : " Le prix de l'électricité franchira à nouveau la barre des 100 euros du MWh "

Derrière ces prix élevés se cachent la hausse du coût du gaz, utilisé par les centrales à cycle combiné, et des droits d'émission de CO2, la rareté du vent pour produire de l'énergie éolienne, l'augmentation de la demande due à la reprise économique et aux températures élevées.
En Espagne, le prix de gros pèse environ 24 % dans la facture d'électricité des près de 10 millions de foyers couverts par le tarif réglementé ou Prix Volontaire pour les Petits Consommateurs (PVPC).

Lire l'article du 23 août 2021 dans ELPAIS ou celui du 17 septembre 2021 dans lequel on peut lire  : L'escalade des prix de l'énergie en Espagne devient progressivement un problème aux quatre coins du continent dont les ramifications atteignent Bruxelles …… L'exécutif communautaire a également assuré qu'il "étudiera" les récents mécanismes mis en place par le gouvernement espagnol pour réduire la facture d'électricité.

 

Belgique : « en deux ans, le prix du gaz et de l’électricité a flambé »

.. ..Électricité : différents éléments expliquent la hausse, selon la Creg : « une reprise de l’activité économique, une faible production d’électricité d’origine éolienne ces derniers mois en raison des conditions météorologiques, différents travaux de maintenance au niveau des centrales et, bien sûr, une hausse de la production d’électricité à partir du gaz naturel et du charbon dans un contexte d’augmentation des prix du gaz, du charbon et du CO2. » Lire l’article du 25 août 2021 dans Sudinfobe

 

Grèce : Jusqu'à 50 % d'augmentation des prix de l'électricité


Au ministère de l'Environnement et de l'Énergie et plus généralement au gouvernement, la préoccupation pour les augmentations de prix en chaîne des produits et services dues à l'augmentation des coûts de l'énergie est intense. Les augmentations sont principalement dues à des facteurs exogènes, liés à la hausse significative des prix du CO2 résultant de la politique de l'UE, sur le changement climatique et la hausse continue des prix du gaz. Lire l'article du 31 août 2021

 

Danemark : Le doublement des prix de l'électricité a entraîné une inflation plus élevée que prévue

Les prix de l'électricité, y compris le loyer du réseau, ont contribué le plus à la hausse avec une augmentation de 97,9 % par rapport au mois d'août de l'année dernière. Lire l'article du 10 septembre 2021 dans DN .

 

Allemagne : L'accalmie de l'éolien fait augmenter la production d'électricité à partir du charbon

centales à lignite

Mauvaise nouvelle pour le climat : en Allemagne, beaucoup plus d'électricité a été produite avec du charbon …… En particulier, la consommation de lignite, considérée comme particulièrement nocive pour le climat, a fortement augmenté. Lire l'article du 14 septembre 2021 dans FrankFurter .

 

Etats-Unis : la Californie contrainte d'installer des mini-centrales à gaz.

L'Etat américain qui se veut un exemple en matière de virage écologique a été contraint de donner son feu vert à l'installation de cinq mini-centrales à gaz afin de renforcer la production d'électricité et ainsi éviter les coupures de courant. Lire l'article du 25 août 2021 dans Les Echos

 

Louisiane : Les véhicules électriques sont inutilisables pendant les événements météorologiques extrêmes

Si les équipes de secours et de sauvetages en Louisiane avaient dû recharger leurs véhicules dans un Etat privé de courant, elles en auraient été incapables, sans parler des particuliers eux-aussi cloués sur place. Le 5 septembre, une semaine après le passage de l'ouragan Ida, 640.000 foyers étaient encore privés d'électricité en Louisiane. Et il faudra des semaines pour qu'ils soient de nouveau alimentés. Les véhicules à moteur thermique essence et diesel restent indispensables à de nombreuses tâches notamment les secours et interventions d'urgence. Lire l'article du 8 septembre 2021 dans Transitions Energies

 

Grande Bretagne : La Grande-Bretagne brûle à nouveau du charbon pour compenser les échecs des énergies renouvelables.

centrales anglaises

À l'approche des pourparlers sur le climat de la COP26 à Glasgow, le gouvernement proclame fièrement ses engagements Net Zero. Mais la Grande-Bretagne a été obligée de brûler à nouveau du charbon cette semaine afin d'arrêter les pannes d'électricité. Lundi, alors que le vent n'était plus qu'un murmure, le National Grid a dû dépenser une énorme somme d'argent pour remettre en service une ancienne centrale au charbon. Lire l'article du 8 septembre 2021 dans Spiked ou l'atticle dans le Gardian du 13 septembre

 Et dans les Echos du 16 septembre, on peut lire : Depuis le début de l'année, sept fournisseurs d'énergie ont cessé leur activité, victimes de la hausse des prix de gros.

 

Les chargeurs de voitures électriques " à éteindre aux heures de pointe pour éviter les coupures de courant " : Le Sunday Times rapporte que les réglementations soumises à l'Organisation mondiale du commerce suggèrent que les chargeurs domestiques et professionnels ne fonctionneraient pas entre 8h et 11h, ou entre 16h et 22h. lire l'article dans StvNews
 

Suède : Pénalité pour quiconque charge sa voiture électrique au " mauvais " moment de la journée

L'électricité produite après la fermeture prématurée de plusieurs centrales nucléaires n'est pas suffisante pour les pics de consommation. Ils veulent maintenant persuader plus de gens de déplacer leur consommation d'électricité à d'autres moments de la journée où le réseau est moins chargé. Quiconque ne le fait pas est puni d'une "frais d'effet". Lire l'article du 29 août 2021 dans Samnytt

Dans l'article du 15 septembre 2021 de TidningenLesBjörn Björnsson précise : "les prix de l'électricité atteignent un nouveau record aujourd'hui - un hiver coûteux vous attend. Nous avons,maintenant, les prix les plus élevés de toute l'Europe , et tout le monde est un peu dans le même bateau...."

 

France :
Stéphane Bern : "Les gens, dans les campagnes, sont vent debout contre les éoliennes !"

"Les gens sont nombreux à me demander de faire quelque chose contre l'implantation des éoliennes sur notre territoire, qui constitue une attaque tout à la fois violente, anarchique et autoritaire. Je reçois des centaines de lettres de gens désespérés. …. . "Aidez-nous, me disent-ils, car plus personne ne nous écoute." La voix des tout petits est bafouée. Ils me pressent d'agir…. Je reçois des textos des préfets eux-mêmes, qui s'offusquent que l'État leur demande, de façon pressante, de dénoncer des endroits où il serait possible d'implanter des éoliennes." Lire l'article du 27 août 2021 dans le Figaro.

 

Cantal : Le conseil communautaire du Pays Gentiane, réuni à Condat mardi 31 août, a donné un avis défavorable à un projet éolien sur la commune de Trizac. Lire l'article du 1er septembre 2021 dans le journal " La Montagne "
Les anti-éolien ont manifesté samedi 18 septembre à Aurillac

Lundi 20, c'est le dernier jour de l'enquête publique sur le projet d'une centrale de 12 éoliennes sur la planèze de Trizac. Suivant les conclusions, et quoi qu'il arrive, c'est le préfet du Cantal qui aura le dernier mot. Pour Vent des planèzes de Trizac qui s'y oppose, ce projet est un non-sens. Lire et écouter radiototem du 17 septembre 2021

 

Anne Collet : la spécialiste des baleines a jeté l'ancre dans le Cantal

Nommée Chevalier de la Légion d'honneur en 2000 pour son action en faveur de l'environnement, Anne Collet-Toty, grande spécialiste des cétacés, a jeté l'ancre au cœur du parc naturel des Volcans d'Auvergne. Dans cette maison où elle se rend depuis seize ans, sur la crête, au col de la Beyssere, à Trizac. " Cela va à l'encontre de toutes les lois, en plus d'être un non-sens. " Secrétaire de l'association Vent des planèzes, elle a tout mis en pause pour faire de la défense de l'environnement cantalien, sa priorité. " Le projet se situe sur un couloir de migrations d'oiseaux protégés : le milan royal, le milan noir, l'aigle botté et l'aigle royal pour ne citer que ceux-là ", explique la scientifique, qui a recensé jusqu'à plus de 40.000 individus lors d'un comptage à l'automne 2018. Lire l'article du 12 septembre2021 dans La Montagne

 

Lot : 

la municipalité de Cézac refuse un projet éolien

Le maire Maurice Roussillon souligne "que ce projet n'est pas en adéquation avec le PLUi élaboré actuellement, et dont l'un des principaux axes est celui de protéger les paysages du Quercy blanc". Lire dans La Dépêche du 5 septembre 2021 ou dans actu lot du 16 septembre

 

Le conseil communautaire du Quercy blanc

Mardi 14 septembre avait lieu la rentrée du conseil communautaire du Quercy blanc placé sous la présidence de Bernard Vignals. Ce conseil s’est déclaré opposé à l’éolien sur son sol et a décidé, à l’unanimité, de ne pas signer la charte départementale en faveur des énergies renouvelables. lire l'article dans La Dépêche du 19 septembre 2021

 

Aude : son petit paradis est devenu un enfer suite à l'implantation d'un parc éolien

aude

Un petit paradis, mais c'était sans compter sur l'arrivée de onze éoliennes sur le parc du Bois de la Serre établi par la société RES, propriété à présent d'Allianz Londres… …. Dès lors Cathy Jackson vit un véritable cauchemar. De sa résidence, distante d'à peine 500 mètres de l'éolienne la plus proche et deux kilomètres environ des plus éloignées, le bruit est insupportable, quasi permanent, surtout par vent du nord et d'autan : "Vroum, vroum ! un bourdonnement continu", peste-t-elle. Il y a également la nuisance visuelle des flashs rouges à la nuit tombée, et, pour finir, les travaux d'implantation des éoliennes ont déstabilisé les terrains, ravinant le chemin. Plus grave encore, l'eau du puits est devenue turbide et impropre à la consommation. Lire l'article de La Dépêche du 31 août 2021

Orne : prolongation de l'arrêt nocturne des éoliennes d'Echauffour

Depuis le printemps dernier, les éoliennes d'Echauffour sont à l'arrêt, chaque nuit, de 19h à 7h. Les machines, jugées trop bruyantes, doivent se mettre en règle si elles veulent retrouver une activité normale. "Tant que la tierce expertise n'est pas définitivement terminée, il ne pourra pas être statué sur la conformité réglementaire du parc éolien" a indiqué, ce mardi 14 septembre, la préfecture de l'Orne, à l'issue d'une réunion d'étape, qui a rassemblé les représentants des riverains, l'exploitant éolien et des élus. Lire l'article du 14 septembre 2021 de SweetFm et le communiqué de presse de Fabien Ferri porte-parole des riverains qui estime que l'expert désigné par la société Voltalia est intimement lié au monde de l'éolien !

 

Pays-Bas : Mort mystérieuse d'une centaine de marsouins aux Pays-Bas

Une centaine de marsouins communs morts ont été repérés échoués aux Iles Wadden, archipel situé en mer du Nord au large des côtes continentales des Pays-Bas, ont indiqué des militants d'organisations de défense des animaux…. "La véritable raison de cet échouage massif reste un mystère", a déclaré Lonneke IJsseldijk, une spécialiste en biologie marine qui a procédé à la première autopsie. Selon les medias néerlandais, les marsouins pourraient avoir été perturbés par la construction d'un parc éolien off-shore. Lire l'article du 1er septembre 2021 dans Sudinfo.be ou dans Ouest-France
 

FED : Lutter contre les allégations environnementales mensongères concernant le climat.

La loi n° 2021-1104 portant " lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets " promulguée le 24 août 2021, interdit dorénavant à toute personne physique ou morale d'affirmer dans une publicité qu'un produit ou un service qu'elle propose est neutre en carbone ou d'employer toute formulation de signification ou de portée équivalente, sauf apporter toute justification nécessaire (article 12 de la loi).
Dès que le décret d'application sera publié la Fédération Environnement Durable étudiera toutes les possibilités d'action au niveau national pour mettre les industriels de l'éolien devant leur responsabilités. Si un promoteur éolien affirme que son projet va permettre de lutter contre le réchauffement climatique, il devra dorénavant démontrer que son projet complet - démantèlement compris- permettra d'économiser plus de CO2 qu'il n'en provoque sauf à se placer en contravention avec la loi. Lire et télécharger la fiche de la FED du 25 aout 2021
 

Vous pouvez aussi télécharger... 

📚 Le bulletin d'adhésion 2021 ;

📚 Le collectif 34-12 propose un diaporama modifiable par chaque association " Bannir l'éolien " . N'hésitez pas à le télécharger

📚 Le triptyque de la FED actualisé août 2020 qui résume les principales raisons conduisant à refuser les éoliennes. Il s'agit d'un document format A4 imprimé recto verso composé de 3 volets à plier verticalement. 

📚 Les powerpoints de l'APPGE dénonçant les dangers des éoliennes.
📚 Le rapport disponible à la DREAL du Cantal sur la mortalité de l'avifaune année 1 (2017) du parc éolien de La Luzette.
🦇 L'avis négatif du CNPN (Conseil National de la Protection de la Nature) pour le projet éolien de Comiac est sur le site avis-biodiversite.developpement-durable.gouv.fr/  

📚Le dossier de Vent du Milan.

 

Faisons respecter la loi !

 

La loi n° 76-629 du 10 juillet 1976 stipule dans son article 1er : "...Il est du devoir de chacun de veiller à la sauvegarde du patrimoine naturel dans lequel il vit. Les activités publiques ou privées d'aménagement, d'équipement et de production doivent se conformer aux mêmes exigences...."

La loi constitutionnelle n° 2005-205 du 1 mars 2005 relative à la Charte de l'environnement précise en l'article 2 : 

Art. 1er. - Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé.
Art. 2. - Toute personne a le devoir de prendre part à la préservation et à l'amélioration de l'environnement.....
Art. 9. - La recherche et l'innovation doivent apporter leur concours à la préservation et à la mise en valeur de l'environnement. 

 

N'hésitez pas à transmettre ce courriel à vos amis .

Gardez-vous en bonne santé

Bien cordialement pour le bureau

  Gilles Forhan, secrétaire APPGE, membre du CA de la FED

06.43.80.15.87

gilles.forhan@wanadoo.fr

appge-comiac@laposte.net

 

Membres du bureau :

Patrick Verrierprésident

Dominique Lacambretrésorier 

Gilles Forhan, secrétaire 

Bernadette Forhanrelecture

Brigitte Briardprésidente d'honneur 

________

 

Eoliennes de Courseulles sur Mer : le dialogue de sourds bat son plein - Le Drakkar furibard !!

" Les éoliennes sont des aspirateurs à illusions, et des ventilateurs à colère " François Gerbaud " (...) Si on nous disait au moins que cela permettrait de fermer des centrales. Mais ce n'est pas le cas. Cela peut dénaturer des paysages pour des résultats finalement incertains...

http://drakkarfuribard.canalblog.com

 

Les plages du Débarquement profanées par des éoliennes, adieu Unesco ! - Le Drakkar furibard !!

" Vous m'avez trompée en me cachant vos compromissions dans leurs misérables intrigues, votre consentement aux basses tentations du pouvoir : de ce qu'ils appellent le pouvoir, ces niais ! Un de leurs ministres, un de leurs valets, vous, l'apôtre et le libérateur que j'avais mis si haut.

http://drakkarfuribard.canalblog.com

Posté par : Yan Kara à 18:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ActualitéCourseulles-sur-MerCultureCôte de NacreEcologieElections MunicipalesEoliennesEtat FrançaisHervé MorinJuno BeachMonuments HistoriquesNormandiePlages du DébarquementUrbanisme


Moyenne des avis sur cet article :  3.83/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 septembre 13:22

    Certains de dire que le nucléaire est la solution la moins polluante. Totalement faux : les rejets radioactif sont une catastrophe pour les poissons... Des oiseaux aux poissons : faudra choisir : https://www.youtube.com/watch?v=BXW5Xz5rF8A


    • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 septembre 13:33

      Un poisson pêché à des fins de contrôle près de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima présente un niveau de contamination radioactive plus de 2500 fois supérieur à la limite légale fixée par le Japon. Un poisson « murasoi » (Sebastes pachyceph. La Normandie et la HAGUE


      • Pascal L 24 septembre 14:27

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Prendre un poisson pour en faire une généralité est un sophisme. L’océan Pacifique a une capacité de dilution des isotopes considérable et permet d’arriver très rapidement à des seuils inférieurs à la radioactivité naturelle de certaines régions comme celle de Fukushima. Cela me rappelle des écolos venus visiter une école proche de Fukushima avec des capteurs. Ces capteurs se sont agités mais ont montré une radioactivité proche du niveau naturel de la région. Cela ne les a pas empêché de proclamer que l’école était dangereuse et qu’ils n’y mettraient pas leurs enfants. Visiblement, ils n’ont jamais promené leurs appareils en Limousin ou en Bretagne. Tout être vivant a une capacité de réparation des lésions lorsque le niveau reste faible comme avec la radioactivité naturelle. A Tchernobyl, les organismes vivant se sont adaptés pour augmenter cette capacité de réparation ; seuls les oiseux migrateurs souffrent des effets de cette radioactivité.
        Dans la réalité, l’énergie nucléaire civile est une des plus sures. Elle a, jusqu’à présent, tué beaucoup moins que le charbon ou le pétrole. Ces accidents sont plus rares, donc médiatiquement plus exposés. Toute énergie concentrée crée des risques. Ce sera le cas lorsque nous voudrons stocker l’énergie solaire ou éolienne dans des batteries de très grande capacité pour compenser les fluctuations. Aujourd’hui, la régulation entre offre et demande est faite en Europe avec des centrales nucléaires car se sont les seules à avoir assez de puissance pour couvrir les fluctuations. Si nous voulons le faire avec des batteries, il nous faut quasiment la puissance d’une centrale nucléaire sous la main.


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 septembre 14:41

        @Pascal L je ne prends pas parti. Mais il est important de connaître le pour ou le contre...Les rejets nucléaires seront pour ceux qui nous survivront. E là, cela risque d’être un cadeau empoisonné. par ailleurs, je reconnais que le même problème pour les éoliennes quand elles arriveront en fin de vie.. J’ai lu que le futur irait dans le sens de trouver de l’énergie par l’eau.. avis de Futura-sciences : https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/developpement-durable-radioactivite-oceans-consequences-29326/


      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 24 septembre 14:43

        Plus le risque qu’une bombe tombe pile poil sur une centrale..


      • pierrot pierrot 25 septembre 09:04

        @Mélusine ou la Robe de Saphir.
        Il faut rappeler que la radioactivité des rejets nucléaires pour les populations habitant proches de ces centrales est mille fois inférieure à la radioactivité naturelle (tellurique, cosmique ...) reçue par ces populations : 0,0014 milli Sievert au lieu de 2,4 milli Sievert naturel.


      • eddofr eddofr 24 septembre 13:41

        Autant une petite éolienne à axe vertical, couplée à un petit convertisseur sur chaque toit me semble une solution intelligente (pas bruyante, rotation lente, discrète, peu gourmande en matériaux) en source énergétique d’appoint me semble une excellente solution pour le consommateur et pour la planète, autant les grands parcs d’éolienne me semblent une aberration, tant sur le plan écologique qu’économique. 


        • Germain de Colandon Germain de Colandon 24 septembre 14:41

          @eddofr

          Bonjour. Vous avez raison. Comme également remettre en route nos anciens moulins des rivières :

          Les moulins à eau de Normandie à la fois menacés de destruction et convoités pour produire de l’électricité (francetvinfo.fr)

          Cordialement


        • voxa 24 septembre 14:06

          « Nommée Chevalier de la Légion d’honneur »


          Là, j’arrête de lire, comme je méprise et n’écoute jamais ceux qui arborent une décoration, quelle qu’elle soit...

          Entre autres crapules, je vous rappelle que Servier est enterré avec la sienne.

           


          • Germain de Colandon Germain de Colandon 24 septembre 14:44

            @voxa

            Ca fait beaucoup de monde en moins à supporter.

            Cordialement


          • Albert123 24 septembre 14:18

            le tout électrique avec éoliennes et panneaux solaires en détricotant le par nucléaire français, ne tient pas la route à moins de décimer 80 % de la population auparavant ... avec un « waxxin » par exemple.


            • Clocel Clocel 24 septembre 17:08

              Pendant ce temps, Deutschland über alles...


              • Germain de Colandon Germain de Colandon 24 septembre 17:29

                @Clocel
                En attendant « Horst-Wessel-Lied »...


              • Eschyle 49 Eschyle 49 24 septembre 23:55

                Une affaire navrante : a) le 19 février 2021 , le TJ de Montpellier ordonne la démolition de sept éoliennes :

                   https://www.ventdecolere.org/justice/demolition-eolienne-34-Bernagues-Tjudiciaire-Montpellier-22-2-2021.pdf

                " Dit qu’à défaut d’exécution dans le délai de quatre mois à compter de la signification et passé ce délai, la SARL ENERGIE  RENOUVELABLE DU LANGUEDOC sera tenue de payer à  l’association (1), l’association (2) et l’association (3) une  astreinte de 3.000 €(trois mille euros) à chacune, soit 9.000 € (neuf mille euros) au total, par jour de retard, laquelle courra pendant un délai de 180 jours après quoi il sera à nouveau statué ...

                " Condamne la SARL ENERGIE RENOUVELABLE DU LANGUEDOC à payer à  l’association (1), l’association (2) et l’association (3) la somme de 2.000 € à chacune sur le fondement de l’article 700 du code de procédure civile "

                En résumé : [9.000 € X 180 jours = 1.620.000 €] + [2.000 € X 3 = 6.000 €], soit 1.620.000 € ; et au 181ème jour, on réitérait l’astreinte.

                 b) l’exploitant des éoliennes constitue un ex-avoué , afin d’interjeter appel , et effectivement interjette appel à jour fixe ;

                 b) dès le 3 mars 2021 , je donne à l’avocat des trois associations les coordonnées d’un autre ex-avoué , et le supplie de constituer cet ex-avoué , en lui expliquant la procédure ; malheureusement, il n’en tient pas compte ;

                 c) le 3 juin 2021 , la CA de Montpellier rend un arrêt infirmatif , assorti d’une motivation reprenant intégralement les motifs des conclusions rédigées par l’ex-avoué de l’exploitant des éoliennes , motifs auxquels

                l’avocat des trois associations n’avait pas répondu , cette carence rendant dès lors voué à l’échec un pourvoi en cassation :

                https://blog.landot-avocats.net/2021/07/08/lepopee-dune-condamnation-en-demolition-dun-parc-eolien/

                 c) aussitôt , les trois associations constituent un avocat aux conseils - cette constitution est encore obligatoire - et forment un pourvoi en cassation , perdu d’avance , en l’absence de défaut de base légale .

                 d) moralité : quand on remplace 444 neurochirurgiens par 70.073 généralistes, infirmiers & aides-soignants , il ne faut pas s’étonner que les déclarations de sinistres des avocats soient en augmentation exponentielle , jusqu’au jour où la Compagnie MMA notifiera la résiliation de la police d’assurance .
                ...................................................................... ...............................................................


                • voxa 25 septembre 08:10

                  @Eschyle 49

                  Propos incompréhensibles...
                  Entre le jargonnage et le mélange de sujets...
                  Quand a la moralité,(d) que vient elle faire ici ? On dirait une erreur de copier coller...


                • pierrot pierrot 25 septembre 09:07

                  L’éolien terrestre ou off shore ne produit que quand il y a du vent : 20 % du temps annuel pour le terrestre, 40 % pour l’off shore.

                  Mais l’éolien sur mer est extrêmement couteux : 180 euros par MWh au lieu de 49 euros/MWh pour le nucléaire.

                  De plus impose une grande utilisation de Terres rares pour les aimants.

                  Une maintenance difficile.


                  • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 25 septembre 09:22

                    @pierrot
                     
                     on ne le dira jamais assez : l’éolien est une aberration écologique et une arnaque économique.


                  • nono le simplet nono le simplet 25 septembre 09:33

                    @pierrot
                    Mais l’éolien sur mer est extrêmement couteux : 180 euros par MWh

                    ça c’est ce que voudrait EDF pour ses parcs ... et c’est pas gagné smiley
                    sinon les nouveaux parcs off-shore au Danemark par exemple c’est au prix du marché sans subvention ...
                    et pour ce qui est des terres rares dans les électro-aimants c’est une technologie qui commence à dater ... à peine 10% des éoliennes françaises utilisent du néodyme par exemple ...
                    commentaire surprenant ... smiley


                  • Aristide Aristide 25 septembre 10:28

                    @nono le simplet

                    Les chiffres sont têtus : tonnes/par habitant de Co2

                    Allemagne : 9
                    Danemark : 6
                    France    : 5 


                  • troletbuse troletbuse 25 septembre 11:44

                    @nono le simplet
                    Et en R0, ca fait combien ? smiley


                  • nono le simplet nono le simplet 25 septembre 13:05

                    @Aristide
                    le CO2 c’est l’argument entre le nuclèaire et le charbon (ou la lignite) ... l’éolien, ne produisant ni CO2 ni déchets radioactifs, n’a rien à faire avec ces productions hautement polluantes ... beurk !


                  • Germain de Colandon Germain de Colandon 25 septembre 13:18

                    @nono le simplet
                    Bonjour. C’est inexact. Il est (trop) souvent fait appel aux centrales à charbon, à gaz, et aux... centrales nucléaires, afin de pallier aux déficiences avérées de l’éolien.

                    Cordialement

                    Exemple, parmi tant d’autres :

                    À l’approche des pourparlers sur le climat de la COP26 à Glasgow, le gouvernement proclame fièrement ses engagements Net Zero. Mais la Grande-Bretagne a été obligée de brûler à nouveau du charbon cette semaine afin d’arrêter les pannes d’électricité. Lundi, alors que le vent n’était plus qu’un murmure, le National Grid a dû dépenser une énorme somme d’argent pour remettre en service une ancienne centrale au charbon


                  • Aristide Aristide 25 septembre 14:07

                    @nono le simplet

                     l’éolien, ne produisant ni CO2 ni déchets radioactifs, n’a rien à faire avec ces productions hautement polluantes 

                    Malheureusement, l’éolien a à faire avec !!!

                    L’éolien ne peut fonctionner qu’avec une source d’énergie capable de palier son incapacité à fournir une électricité constante. Ne lui attribuer aucune part dans le CO2 pour l’’Allemagne par exemple et des déchets nucléaires pour la France, me semble assez ... discutable.

                    Pour évaluer réellement le gain en CO2 et déchets radioactifs, il faut calculer il me semble, la part réelle de l’énergie au charbon ou au nucléaire pour que éolien soit viable ... l’éolien n’est pas neutre, puisqu’il impose un autre énergie !!! Dans le cadre d’un mix énergétique, il est évident que toutes les sources sont à intégrer, nucléaire et charbon compris, l’éolien à sa place évidement. 

                    Ce qui est gênant, c’est le discours radical sur ces sujets qui empêche toute réelle réflexion ... et pire provoque des oppositions dogmatiques.

                     


                  • nono le simplet nono le simplet 25 septembre 14:08

                    @Germain de Colandon
                    oui ... le nucléaire est devenu un palliatif au renouvelable ... quelle évolution en une vingtaine d’années ... palliatif qui deviendra vite inutile ... remplacé par d’autres non polluants ...
                    restera l’argument des rendements très mauvais en fabriquant de l’hydrogène ou en faisant du pompage-turbinage ...
                    mais on s’en fout du rendement ... énergies gratuites en quantité monstrueuse et quasi éternelles ...


                  • pierrot pierrot 25 septembre 15:21

                    @Francis, agnotologue
                    Tout à fait d’accord avec vous :
                    l’éolien reste une énergie aléatoire : 22 % du temps annuel en fonctionnement annuel (vent trop faible ou trop fort), très faible : 7 % de la production d’électricité nationale pour un cout cumulé (voir CSPI) de 150 milliards d’euros (soit 8 EPR 1650 MW fonctionnant à 85 % du temps annuel) , déchets du massif en béton non recyclage, pales non recyclage, demande de grandes quantités de Terres rares : praséodyme etc.

                    Impact sur la faune (chauffe souris, oiseaux) faible mais existante.
                    Impact sanitaire par effet stroboscopique (pales tournantes), ultra sons ...

                    Gâche nos beaux paysages.

                    Nécessité de les associer à une production thermique au gaz ou charbon (comme en Allemagne)

                    Favorise les industries chinoises et de Taïwan avec notre argent.

                    Non rentable économiquement sans les très grasses subventions.


                  • pierrot pierrot 25 septembre 15:42

                    @Germain de Colandon
                    En France le nucléaire est l’énergie de base, qui ne fonctionne pas au gré des besoins, mais toujours au régime dit nominal du réacteur (900, 1300, 1450 MW).

                    En cas de déficiences de l’éolien ou du solaire, ce sont les centrales à gaz qui sont mises en route car facilement et rapidement démarrables.
                    Lors de la reprise de l’éolien, il est considéré comme prioritaire car cette énergie électrique n’est pas stockable.


                  • voxa 25 septembre 18:07

                    @pierrot

                    "L’éolien terrestre ou off shore ne produit que quand il y a du vent : 20 % du temps annuel pour le terrestre, 40 % pour l’off shore.

                    "

                    C’est pour cela que l’on dit que les éolienne, c’est comme les personnes de chez EDF...

                    Une qui travaille deux qui regardent.

                    Maintenant tout le monde est au courant....


                  • nono le simplet nono le simplet 25 septembre 18:27

                    @pierrot
                    Impact sur la faune (chauffe souris, oiseaux) faible mais existante.
                    Impact sanitaire par effet stroboscopique

                     smiley comment peut on sembler cartésien sur un sujet et complètement « aware » sur un autre ?


                  • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 25 septembre 18:49

                    @nono le simplet
                    Chez moi overdose des brasseurs d’air ! Y’a même un projet face à la baie de Somme ! Tain !


                  • pierrot pierrot 25 septembre 19:32

                    @nono le simplet
                    Je pense avoir été factuel en affirmant que les éoliennes avait un impact faible sur la faune (oiseaux).
                    Faible mais existant : 0,7 oiseau par éolienne et par an.


                  • pierrot pierrot 26 septembre 09:18

                    @pierrot à Nono le simplet,
                    bonjou,

                    Je pense avoir été factuel concernant le sujet de l’énergie éolienne éoliennes qui présente des avantages et des inconvénients que j’ai mentionnés rationnellement. Je n’ai pas fait de catastrophisme comme l’auteur de l’article qui semble mal connaitre le sujet.

                    Mais il faut dire la vérité des faits :
                    l’énergie éolienne est faible (7 % en France), aléatoire (22 % du temps annuel), implique l’utilisation de beaucoup d’espace, de très gros massifs de béton et pales non recyclages, l’association avec des centrales thermiques à gaz car l’électricité ne se stocke quasiment pas.
                    Reste très couteuses malgré quelques progrès : 80 euros/MWh pour le terrestre, 160 euros pour l’éolien off shore (nucléaire : 49 euros/MWh) et donc cette énergie ne peut se développer que grace à de très généreuses subventions : CSPI payées par le consommateur : 7 milliards d’euros par an soit un cumul de 150 milliards d’euros sur l’ensemble de la période de subvention.

                    L’éolien n’émet pas de gaz à effet de serre pendant son fonctionnement mais en émet en prenant en compte l’ensemble du cycle de production (7grammes de équivalent CO2/MWh), nucléaire : 5 grammes d’équivalent CO2.

                    Le plus "vertueux serait l’hydraulique mais très capitalistique pour la réalisation.
                    Bon dimanche.


                  • Germain de Colandon Germain de Colandon 26 septembre 09:37

                    @pierrot

                    L’auteur, plutôt les auteurs, de l’article vous renvoie(nt) ici :

                    Les informations qui suivent proviennent de Vents et Territoires ou du site de l’APPGE, et nous ont été aimablement communiquées par Bertrand de Reviers. 

                    Cordialement


                  • pierrot pierrot 26 septembre 10:14

                    @Germain de Colandon
                    Vous l’avez certainement constaté que je ne suis pas favorable à l’énergie éolienne terrestre ni off shore.

                    Mais aucune énergie n’a que des avantages sans inconvénients et il faut être honnête intellectuellement en reconnaissant pour chaque énergie ses avantages et ses inconvénients sans dramatiser seulement certains inconvénients.

                    Bien sûr un site agora est par nature polémique, sans nuance très souvent.
                    Bonne journée.


                  • Aristide Aristide 26 septembre 11:37

                    @nono le simplet

                    énergies gratuites en quantité monstrueuse et quasi éternelles ...

                    Après avoir abandonné l’idée de la « neutralité carbone et radioactive » de l’éolien, vous voilà à parler de gratuité et de ressources inépuisables. Vous savez pertinemment que la gratuité est un leurre, il faut des équipements, de la maintenance, du renouvellement, ... enfin tout le monde sait que c’est une escoquerie écolo bobo ... 


                  • troletbuse troletbuse 28 septembre 22:17

                    @nono le simplet
                    Eh Nono, t’es à court de macchabées, on ne te voit plus.
                    T’as chopé le Covid ?


                  • Tesseract Tesseract 25 septembre 15:21

                    Il y aurait une solution élégante au problème des éoliennes, mais qui ne marcherait pas partout.

                    Au lieu de dresser des mats avec des pales, on pourrait utiliser le relief pour utiliser l’énergie du vent.
                    Si on creuse dans une colline ou un relief quelconque une galerie verticale de quelques centaines de mètres débouchant à l’air libre et à la base une galerie horizontale, on crée un courant d’air naturel entre le point bas et le point haut.
                    En étudiant soigneusement l’implantation, les vents dominants etc. et la forme de la galerie verticale en venturi, on pourrait placer à l’intérieur des turbines qui fonctionneraient sans nuisances, invisibles dans le paysage.


                    • Xenozoid Xenozoid 25 septembre 15:35

                      @Tesseract

                      de meme pour recolté de l’humidité,par codensation


                    • voxa 25 septembre 18:08

                      @Tesseract

                      Les cheminées ont déjà été étudiées et testées...


                    • Tesseract Tesseract 25 septembre 18:52

                      @voxa
                      Bonjour,
                      Connaît-on les résultats ?


                    • voxa 26 septembre 08:13

                      honnêtement je ne me souviens pas...

                      mais il semble qu’il s’agissait de cheminée immenses qui gêneraient bien sur un courant d’air...

                      Article peut être dans sciences et vie il y a fort longtemps bien avant la numérisation.


                      • Germain de Colandon Germain de Colandon 26 septembre 16:45

                        DERNIERE MINUTE !!


                        VIDEO (4’) FORT INSTRUCTIVE SUR LE « BRASSAGE » DE VENT DES EOLIENNES... ET L’ARNAQUE FINANCIERE QUI EN DECOULE :


                        • Le paradoxe de l’énergie éolienne - YouTube

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité