• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les primaires sont-elles réellement un plus pour la démocratie (...)

Les primaires sont-elles réellement un plus pour la démocratie ?

 

En France, « primaires ouvertes » ou « primaires fermées » se sont imposées depuis 1995 comme nouvel usage pour la désignation d’un(e) candidat(e) à l’élection présidentielle. Malgré les toilettages successifs de la Constitution, cette disposition n’y figure pas et tous les candidat(e)s président(e)s n’y ont pas recours. Mais est-ce réellement un plus pour la démocratie ?

 

Quand des Européens et les Français tentent d’imiter les Américains

Alors que les primaires ont plus d'un siècle d'existence aux Etats-Unis et sont devenues incontournables dans le paysage politique américain, le système des primaires a commencé à s'imposer progressivement en Europe avec la Grèce, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie, le Portugal et la France. Celles-ci peuvent apparaître comme une solution possible à la crise que traversent les grands partis en permettant de renouveler les formes de participation et en suscitant un nouvel intérêt pour les citoyens. On les dit, « Ouvertes  » quand il s’agit d’une concurrence entre candidat(e)s d’un ou de plusieurs partis politiques et que sous certaines conditions, chaque citoyen(ne) peut y participer. Elles sont « fermées » quand la concurrence se fait entre candidat(e)s à l’intérieur d’un parti où seuls les adhérents peuvent s’exprimer.

Les primaires européennes s'adaptent aux régimes politiques de chaque pays, mais ont peu de choses en commun avec leurs homologues américaines. En France, le recours aux primaires se fait avant tout dans le cadre de l’élection présidentielle. Elles créent ainsi partiellement une sorte d’élection à trois tours.

Les primaires ne sont pas prévues par la Constitution et ce n’est que depuis 1995 que fut introduit ce nouvel usage pour désigner un(e) candidat(e) présidentiel(le)

Malgré tous les toilettages successifs de la Constitution, les primaires pour sélectionner un(e) candidat(e) à la fonction présidentielle n’ y ont pas été inscrites.

En 1993, Édouard Balladur, nouveau Premier ministre, avait envisagé avec son ministre de l’Intérieur Charles Pasqua, à l’instar des États-Unis, qu’une primaire pour les élections présidentielles soit organisée par les pouvoirs publics. L’État prendrait en charge cette opération, prévue le même jour, pour tous les partis qui le souhaitent. Pour diverses raisons, à peu près l’ensemble des partis politiques s’y sont déclarés opposé. Au RPR, notamment, Jacques Chirac craignait que le premier ministre, très populaire dans les sondages, y trouve une opportunité pour le marginaliser. L’idée est abandonnée.

Avant 1993, des primaires avaient été évoquées au PS

Déjà, Fin 1980, au PS, Michel Rocard qui, selon les sondages, semblait mieux positionné que François Mitterrand pour l’emporter avait osé annoncer sa candidature mais en précisant qu’il se retirerait si François Mitterrand faisait valoir la sienne, ce qu’il fit.

Lors de l’élection présidentielle 1981, une forme particulière de primaires eut lieu chez les écologistes où Brice Lalonde l’emporta contre le professeur Philippe Lebreton. En 1988 après la création des « Verts » une primaire « fermée » fut mise en place. A l’issue de cette sélection, c’est Antoine Waechter qui l’emporta devant Yves Cochet et le Dr. Jean Brière. La primaire est désormais la règle chez les Verts (EELV) à chaque élection présidentielle.

La première vrai primaire en France aura lieu en 1995. Il s’agit d’une primaire « fermée » au sein du PS où Lionel Jospin l’emporta contre Henri Emmanuelli. Cette élection ne concernait que les adhérents du PS à jour de cotisation. En 2006, la primaire du PS était semi-ouverte (limitée aux adhérents mais avec possibilité d’adhérer pour l’occasion).

Les premières primaires « ouvertes » ont eu lieu en 2011

Ce n’est qu’en 2011, pour l’élection présidentielle de 2012 que la primaire organisée par EELV et le PS était « ouverte » à tous les électeurs qui le souhaitaient, sous réserve de signer une charte et d’acquitter 2 euros pour le PS et 10 euros pour EELV. En 2017, LR entra dans la danse avec le résultat final que l’on sait, à cause de « l’affaire Fillon »…

Pour 2022 : EELV a choisi la formule d’une primaire « ouverte » avec des candidatures extérieures ( Delphine Batho de GE, Jean Marc Governatori de l’AEI). Pour le PS c’est finalement le choix d’une primaire « fermée » qui s’est imposée. LR a également opté pour une primaire « fermée » où seuls les adhérent(e)s pourront voter. Le PC avec Fabien Roussel, la FI avec Jean-luc Mélenchon, le RN avec Marine Le Pen qui seront candidat(e) ne sont pas passés par des primaires. Arnaud Montebourg et Eric Zemmour ( pas déclaré officiellement) Antoine Waechter MEI et Nathalie Artaud de LO, sont candidat(e)s, sans passer également par des primaires.

Qu’il s’agisse d’une primaire « ouverte » ou « fermée », le ou la candidat(e) retenu(e) est celle ou celui qui a su tisser le plus de liens au sein du parti politique dominant

Avec l’introduction des primaires, comme nouvel usage pour » sélectionner » une candidature à l’élection Présidentielle, quelle que soit la formule choisie, « ouverte » ou « fermée », à gauche ou à droite, celui ou celle qui aura en final les « préférences » de l’électorat concerné, sera généralement celle ou celui qui a obtenu le plus de soutien au sein du parti, grâce, notamment à certains lobbys et les médias les plus influents. De même, avec le parti dominant, lorsque plusieurs formations politique y sont associées.

Lors des premières consultations par des « primaires ouvertes » qui furent organisées par Europe Ecologie Les Verts (EELV), ainsi que par le Parti Socialiste en 2011 pour les élections Présidentielles de 2012, la victoire d’Eva JOLY avec les Verts dominants au sein de EELV contre Nicolas HULOT, ou celle de François HOLLANDE qui fut numéro un du PS contre Martine AUBRY avec les Socialistes, confirment cette réalité. Nul doute que le même scénario se reproduira si l’on ne change pas les règles, ce qui s’avérera difficile, sinon impossible. Le problème c’est le risque accru de confier les clés d’un pouvoir politique « puissant », que confère la Constitution de la Ve République, à une personne sans envergure et dont les convictions politiques se résumeraient à un opportunisme de circonstance. Ou pire, avec les difficultés que rencontre le pays l’arrivée d’un populiste auquel l’électorat peut s’identifier par son discours y compris avec des aspects ségrégatifs.

Primaires ou pas, avec ou sans parti, depuis plusieurs élections présidentielles il y a une personnalité qui émerge

En 2007, c’est François Bayrou qui obtient 6 820 119 voix ( 18, 57%) et se classe troisième. En 2012 c’est au tour de Marine Le Pen de créer la surprise avec 18,5 %, elle est troisième. En 2017 c’est Emmanuel Macron, profitant des problèmes de la droite avec Fillon qui créait la surprise en obtenant la première place avec 24,01 des suffrages au premier tour et gagnera largement au second tour face à marine Le Pen. Pour 2022 la surprise semble être créée par le populiste situé très à droite Eric Zemmour qui tourne autour des 17 % d’intention de vote, voire parfois plus...

Les primaires apparaîssent comme un outil de mobilisation électorale et civique et permettent de mieux distinguer les différences entre candidat(e)s

Si les primaires semblent un progrès pour contribuer à des prises de conscience politique, 7 millions de citoyens se sont exprimés dans les urnes des diverses primaires en 2016, soit 15 % du corps électoral français, elles mettent en évidence la faiblesse des partis politique au sein desquels il a un réel déficit de leaders naturels. Les débats télévisés ont connu de fortes audiences, sur des programmes très techniques. Dommage toutefois que d’une primaire à l’autre, comme d’une présidentielle à l’autre, des grands enjeux de notre temps notre temps ne soient pas débattus : Démographie, révolution numérique avec ses avantages et ses inconvénients, mais surtout, à terme, ses impacts culturels, économiques, sociétaux et environnementaux.

Les primaires permettent aussi de mieux saisir les différences entre les candidats au sein de chaque camp et encore plus entre gauche et droite. C’est donc un outil de mobilisation électorale, pour choisir l’élu présidentiel. Les primaires compensent souvent le déficit de discussion d’idées au sein des partis politiques qui sont réduits à un rôle « d’écurie présidentielle ». Cela permet aussi à ces partis de retrouver retrouve sous une forme médiatisée large, ce qui n’est pas le cas dans les réunions militantes.

Les primaires comportent toutefois des limites et leurs pratiques n’ont pas que des avantages

Il est souvent difficile de « réussir » l’exercice. Il faut convaincre un nombre important de personnes de s’y exprimer mais il faut aussi essayer de donner l’image d’une famille politique disciplinée, fière de son identité, défendant des propositions voisines, les candidats ne se distinguant que sur des aspects limités. De ce point de vue, les fortes tensions actuelles, encore plus à gauche qu’à droite, ont laissé voir des partis de gouvernement très divisés et même conduire à l’implosion, ce qui est le cas du Parti Socialiste.

Les campagnes pré-électorales se situent plus sur une année que sur six mois. Pendant ce temps, on ne peut plus vraiment poursuivre des réformes, cependant indispensables. Les primaires contribuent également à la personnalisation médiatisée de la vie politique et accroissent les inégalités de médiatisation entre candidats dont on parlera beaucoup dans les médias pour celles et ceux qui auront réussi à les séduire et obtenu des soutiens de lobbies...

Le ou la candidat(e) qui gagne la primaire ne bénéficiera pas forcément du soutien des battu(e)s

Comment peut-on imaginer, au-delà des discours de façade, par exemple qu’au sein de EELV, la très à gauche militante féministe Sandrine Rousseau se range fidèlement avec son électorat derrière Yannick Jadot, quand on sait qu’elle n’a cessé d’exprimer de la sympathie à l’égard de Jean-Luc Mélenchon.

Au PS c’est plus clair et sans discours de façade, après la victoire d’Anne Hidalgo, son désormais ex-adversaire à la primaire interne du PS, Stéphane Le Foll ne la soutiendra pas. Candidat malheureux à l'investiture après la victoire de la première édile de la capitale, qui avait obtenu 72% des suffrages, le maire du Mans (Sarthe) a annoncé vendredi 15 octobre 2021 qu'il ne rejoindrai[ pas Anne Hidalgo. L’ancien ministre de l’agriculture a d’ailleurs déclaré au micro de France Bleu Maine « J'ai dit les choses très claires sur les divergences que j'avais. Maintenant, les militants ont choisi. D'ici la fin de l'année, je n'ai pas à interférer dans cette campagne et je n'ai pas à y participer »

Les primaires permettent davantage de régler les problèmes internes des partis politiques que d’en démocratiser le choix d’un(e) candidat(e) à la présidentielle

Au fond, les primaires constituent bien davantage un moyen de régler les problèmes des partis que d’en démocratiser la sélection. Il s’agit plus d’une affaire d’élites au sein des partis politiques que d’une affaire démocratique.

Par ailleurs, un candidat investi lors d’une primaire se retrouve in fine battu à l'élection présidentielle, les partis vont commencer à réfléchir à deux fois. Et ce n’est pas parce qu’un(e) candidat(e) remporte l’élection présidentielle que cela signifie pas que ce succès est un phénomène durable et structurel. La désignation de François Hollande en 2011, qui a ensuite remporté l’élection présidentielle en est un exemple…

Pour conclure

A l’évidence, au-delà des effets d’annonce et d’un semblant de démocratie, les primaires servent plus à masquer la faiblesse des partis, lesquels n’ont plus assez militants et ne sont plus suffisamment ancrés dans la société. Par l’organisation des primaires, ils veulent ainsi conserver leur monopole sur le jeu politique. Les primaires pour les partis politiques qui y ont recours sont plus une stratégie de survie de et relégitimation, notamment, grâce à la médiatisation, que de référence démocratique.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.88/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • Schrek Docteur Faustroll 18 octobre 17:20

    "Par l’organisation des primaires, ils [les partis

    ]veulent ainsi conserver leur monopole sur le jeu politique.« 

    Pas faux.

    Le problème, c’est que c’est la meilleure manière de montrer qu’il s’agit d’un jeu de dupes, puisqu’on sélectionne les participants au tiercé sur des critères personnels, comme pour un casting. On recherche le meilleur comédien pour lire le prompteur préparé par les communicants de plus gros lobbies. 

    C’est tout, mais ça commence à se voir. La seule question est de savoir jusqu’à quel taux d’abstentions les élus estiment être toujours »représentatifs".

    Il es vrai que les budgets de publicité et de promotion médiatique sont là pour maintenir les patients anesthésier en état de narcose.


    • Armelle Armelle 19 octobre 17:13

      @Docteur Faustroll
       « La seule question est de savoir jusqu’à quel taux d’abstentions les élus estiment être toujours »représentatifs »
      Bah jusqu’à ....99.99999%, parbleu !!! Puisque la notion de quorum n’existe pas dans notre modèle !!!
      Regardez l’histoire, certains plafonnent à chaque élection à 5,6,7 %, ça ne les empêche pas de revenir, pensant prétentieusement que le monde a besoin d’eux !!!
      C’est fabuleux !!!


    • Octave Lebel Octave Lebel 18 octobre 20:56

      Eh oui, il faut une remise à plat de nos institutions et des politiques menées depuis disons 30 ans. Chut c’est un secret et la plupart des dirigeants politiques et journalistes ne savent pas que nous avons parfaitement compris. Alors certains  se déguisent en médecins du Samu et d’autres en pompier-incendiaire pour nous divertir et tenter de nous séduire pour une nouvelle partie. Sacrés joueurs quand même. Mais quand on a une carrière à mener et qu’on aime la cuisine, il faut bien aller au charbon pour faire bouillir la marmite. Merci à eux. Voilà au moins un domaine où nous ne manquons pas de compétences ni de volontaires.

      Respect aux professionnels à qui j’ai emprunté l’emploi, à qui il ne viendrait l’idée à personne de contester la compétence, l’engagement et l’utilité sociale.


      • L'apostilleur L’apostilleur 18 octobre 21:16

        @ l’auteur 

        « ...Les primaires sont-elles réellement un plus pour la démocratie ? »

        Oui si tout le monde peut y participer.

        Chacun peut trouver des arguments intéressants au delà de ses sensibilités politiques dominantes. 

        Un communiste doit pouvoir choisir, dans l’hypothèse ou un candidat LR passerait, celui qu’il préférerait. 

        https://onenpensequoi.over-blog.com/2016/10/est-il-democratique-d-empecher-un-electeur-de-gauche-de-participer-a-la-primaire-de-droite-et-vice-versa.html


        • zygzornifle zygzornifle 18 octobre 22:03

          Les primaires sont pour ceux qui n’ont pas de carrure de leader ....


          • Fergus Fergus 19 octobre 09:20

            Bonjour, zygzornifle

            Les adversaires des « primaires »  comme l’auteur ou vous-même  oublient qu’avant l’émergence de ce système de sélection le choix des candidats se faisait dans le secret des bureaux politiques sous la forme d’un détestable pugilat interne mettant aux prises les chefs à plumes, de surcroît hors de tout élément de projet.
            A l’évidence, les « primaires », notamment « ouvertes » constituent une avancée indiscutable.


          • Fergus Fergus 19 octobre 09:22

            Bonjour, Daniel Martin

            Pourquoi diable évoquez-vous la Constitution ?
            Nous ne sommes pas aux Etats-Unis, le système de désignation des candidats de chaque parti ne regarde que lesdits partis !


          • Aristide Aristide 19 octobre 12:47

            @Fergus

            A l’évidence, les « primaires », notamment « ouvertes » constituent une avancée indiscutable.

            C’est sur !!! En permettant par exemple à des électeurs de LFI, au hasard vous Fergus en 2017, d’aller voter pour Sarkozy dans l’espoir qu’il sera choisi et qu’il sera donc le plus mauvais ou préférable opposant à un Mélenchon !!!

            Vous parlez de « détestable pugilat interne », mais allons c’est la vie normale des partis, la confrontation des idées et de ceux qui les portent ... C’est vrai que à LFI, c’est pas un chef à plume, c’est plutôt un leader à ne pas contester. D’où la faiblesse de ce parti à produire autre chose que des idées convenues, pas une oreille qui dépasse. 


          • Fergus Fergus 19 octobre 13:11

            Bonjour, Aristide

            « En permettant par exemple à des électeurs de LFI, au hasard vous Fergus en 2017, d’aller voter pour Sarkozy dans l’espoir qu’il sera choisi et qu’il sera donc le plus mauvais ou préférable opposant à un Mélenchon !!! »


             smiley Vous écrivez vraiment n’importe quoi. Le fait est que, comme d’autres électeurs de gauche dans ma ville, j’ai participé à ce vote (dans l’esprit avancé plus haut par l’apostilleur), mais pour empêcher Sarkozy ! D’où un vote pour Juppé.


            « C’est vrai que à LFI, c’est pas un chef à plume, c’est plutôt un leader à ne pas contester »

            Arrêter de m’emmerder avec LFI, je n’en suis qu’un simple électeur, et je me contrefiche désormais de ce qui se passe au sein des instances du parti ! Adressez vous aux militants de ce mouvement !!!


          • Aristide Aristide 20 octobre 09:34

            @Fergus

            Vous écrivez vraiment n’importe quoi. Le fait est que, comme d’autres électeurs de gauche dans ma ville, j’ai participé à ce vote (dans l’esprit avancé plus haut par l’apostilleur), mais pour empêcher Sarkozy ! D’où un vote pour Juppé.

            Sur ce point, effectivement j’ai pu oublier le sens de vos manigances sur une primaire qui ne vous concernait en rien. Il s’agissait simplement de vous mettre face à votre approbation d’un principe des primaires ...

            Arrêter de m’emmerder avec LFI, ...

            Vous revendiquez ce vote et si mes remarques vous énervent c’est votre affaire. Je ne cesserai de réagir comme je le souhaite.

            Souffrez donc que je souligne le fait que votre candidat préféré n’a pas usé des primaires que vous louez ... Souffrez aussi que je réagisse à cette ineptie qu’est votre opposition au nécessaire et même vital débat à l’intérieur des partis et de bien évidemment de leur incarnation dans un homme ou une femme.

            Je comprend votre gène sur LFI. C’est sur qu’avec des Corbière immobilier et des Garido et Ruffin télévisuels, des comiques involontaires comme Autain et Coquerel, .des courtisans à la Quatannens et des woke à la Obono ... vous avez de quoi vous sentir incapable de soutenir le parti. Je vous plains !


          • De plus en plus de prisonniers politiques dans les prisons de France , de plus en plus d’internement psychiatrique sans justification .

            Le pouvoir dérape dans la terreur .

            La soi-disant épidémie repart à la hausse , selon la presse gouvernementale ,

            avec plus de 50 % de vaxxinés qui ne se font plus testés depuis des mois .

            Les non vaxxinés dans l’oeil de la haine élyséenne .

            Ces non vaxxinés qui eux -même non plus droit aux testes remboursés donc se testent de moins en moins .

            Par quel stratagème vicieux le gouv.fr souhaite enfumer l’opinion et décider d’un nouveau confinement ?

            N’oublions ce titre de livre " Le traître et le néant ’......

            Dernièrement le ministre de la maladie n’a pas répondu aux questions des élus !
             

            Tout statut militaire confondu , il existe 39 % de non vaxxinés .

            Qu’attend le gouvernement pour les virés de leur emploi ?

            Le président pas de couille !

            Dans la police , on utilise des policiers factices en contrat interim ??????????


            • Durand Durand 19 octobre 08:34

              La démocratie ?

              ..


              • zygzornifle zygzornifle 19 octobre 09:11

                On devrait arrêter de parler de démocratie, le peu qu’il reste s’éloigne de jour en jour . 


                • zygzornifle zygzornifle 19 octobre 09:13

                  Pourquoi choisir un politique alors que l’on sait déjà qu’il ne tiendra jamais ses promesses ....

                  Ce sont les politiques qui sont la cause de nos turpitudes et il faut être neuneu pour croire qu’il changeront quoi que ce soit .....


                  • Ne croyez pas ce que vous entendez ....

                    Il existe toujours trois versions , La vôtre, La leur , La vérité .

                    Cette dernière version « La vérité »est toujours simple à comprendre pour tous les citoyens lambdas mais pas facile à vivre pour les dirigeants corrompus .


                    • wagos wagos 19 octobre 11:19

                      Le hic, c’est que les politiques de tout bord ne se sont pas encore aperçus que les « braves citoyens » avaient depuis longtemps un raisonnement, un bon sens , un avis sur tout ce qui se passait en vue des élections quelles qu’elles soient...

                      Les Lénine de pochette surprise, les refroidisseurs de planète, les bouffeurs d’herbes , les camelots de l’égalité pour tous et les rabâcheurs cacochymes, on n’en a plus rien à glander nous la « populace dépouillable à merci ! » oui on pense quoi qu’on en dise dans les officines de la Presse aux ordres des politiques ....


                      • Alain Dussort Alain Dussort 19 octobre 12:35

                        on est passé de La France Insoumise à La France Injectée mais apparemment les injections ont tuées beaucoup moins de votants que ce qui était prévu ; il faut attendre le quatrième tour ...


                        • Réflexions du Miroir Réflexions du Miroir 19 octobre 14:10

                          @L’auteur,

                            En fait, en Belgique, avec la population, il n’y a qu’un tour...

                            Un deuxième tour suit entre les partis seulement qui doivent trouver des compromis suffisants pour que tout le monde soit d’accord après signature pour créer un gouvernement. Et cela peut prendre des mois pour y arriver, si vous ne le savez pas.


                          • yakafokon 19 octobre 16:24

                            Qu’est-ce que c’est exactement, que des primates ?

                            Est-ce que c’est le pugilat verbal auquel on a eu droit, entre Zemmour, et Mélenchon, qui ressemble effectivement aux hurlements de défi poussés par deux clans de gibbons voulant s’approprier le même territoire ?

                            Effectivement, là je comprends mieux !

                            Je trouve que le meilleur système pour élire un président, c’est celui d’Israël.

                            C’est un scrutin proportionnel, uninominal à un seul tour.

                            Celui qui arrive en tête est élu !

                            Donc, toutes les magouilles politiques et les ralliements se font avant l’élection.

                            Comme ça, on gagne du temps !


                            • De pire en pire ! On n’est jamais déçu avec les députés LREM !!! On atteint jamais le pire ! Plus aucun de ces députés ne doit être élu dans 8 mois ! Aucun !! https://francais.rt.com/france/91782-depute-lrem-veut-laisser-possibilite-employeurs-dimposer-pass-sanitaire

                              RT en Français (https://francais.rt.com/france/91782-depute-lrem-veut-laisser-possibilite-employeurs-dimposer-pass-sanitaire)
                              Un député LREM veut donner aux employeurs la possibilité d’imposer le pass sanitaire
                              Le député LREM Thierry Michels porte deux amendements au projet de loi de « vigilance sanitaire ». Ils ont pour finalité de laiss


                              • 69% de députés absents lors du vote sur la prolongation de la vigilance sanitaire.

                                Payés 7239 euros par mois, sans excuse valable, ces fainéants valident la défiance des Français à leur égard.

                                QUAND arrêterons-nous de voter pour ces pilleurs d’État ?

                                https://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/(legislature)/15/(num)/4011#G9


                                • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                  Le cumule des mandats est réduit quasiment à 0 et les élus sont absents .....

                                  Mais où sont les députés absents, qui votent malgré tout  ?

                                  En leur temps Hitler et les Nazis n’ont pas fait mieux !

                                  Les jeunes élus et les moins jeunes élus sont à la porte d’un génocide par hypocrisie politique !

                                  Attention , au mouvement de foule ?

                                   


                                • @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                   
                                  D’ici 2022 Macron souhaite imposer une modification profonde du parcours législatif afin qu’il puisse faire accepter sans contrainte, ni opposition les lois nécessaires à sa gouvernance et à sa réélection .

                                  Mme BruleB... vous êtes une pu.....e. !


                                • Spartacus Lequidam Spartacus Lequidam 20 octobre 10:08

                                  Les primaires ont l’avantage de révéler ce qu’est réellement le vivier des partis au public.

                                  EELV a montré un repère de gauchistes haineux et sulfureux, dont l’écologie n’est en fait qu’une excuse pour imposer a la société le collectivisme et le directivisme le plus puant et abjecte.

                                  C’est en fait salutaire.


                                  • EELV a montré un repère de gauchistes haineux et sulfureux, dont l’écologie n’est en fait qu’une excuse pour imposer a la société le collectivisme et le directivisme le plus puant et abjecte.

                                    Exacte, pas mieux !


                                    • Brusa Carlo Alberto
                                      Le ruissellement voulu par Macron a été évalué : il profite bien aux plus riches via @Mediapart mediapart.fr/journal/france…


                                      • Brusa Carlo Alberto
                                        L’Italie pleure mais la dictature a déjà gagné le peuple à baissé les bras ! 80 % sont désormais injectés, l’opération « contrôle du peuple » est presque achevée en France aussi !



                                          • La vaccination des 5-11 ans étudiée par l’Agence européenne du médicament bit.ly/3vviYmv

                                            LCI (http://bit.ly/3vviYmv)
                                            EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des 5-11 ans étudiée par l’Agence européenne du médicament
                                            #Santé : CORONAVIRUS - L’Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé lundi lancer son évaluation du vaccin


                                            • Sans blague ? La crise du covid a été l’occasion d’une censure sans précédent de la part des gouvernements.

                                              Selon Amnesty International, la pandémie a été l’occasion pour certains gouvernements de s’en prendre aux critiques les concernant. « Des journalistes et des professionnels de santé ont été réduits au silence et emprisonnés »

                                              « Tout au long de la pandémie, des gouvernements ont lancé une attaque sans précédent sur la liberté d’expression », a déclaré dans un communiqué Rajat Khosla, un responsable d’Amnesty International. « Des canaux de communication ont été pris pour cibles, des réseaux sociaux censurés et des organes de presse fermés », a-t-il précisé, en ajoutant que « des journalistes et des professionnels de santé ont été réduits au silence et emprisonnés ».

                                              Le rapport ➡️ https://www.amnesty.org/en/latest/news/2021/10/covid-19-global-attack-on-freedom-of-expression-is-having-a-dangerous-impact-on-public-health-crisis/

                                              Amnesty International (https://www.amnesty.org/en/latest/news/2021/10/covid-19-global-attack-on-freedom-of-expression-is-having-a-dangerous-impact-on-public-health-crisis/)
                                              Freedom of expression under global attack during public health crisis
                                              Amnesty’s new report reveals how governments and authorities have relied on censorship and punishment during Covid-19.


                                              • Suite au blocage du dépôt de la raffinerie SARA par la Caravane de la liberté le Prefet de Guyane decide par arrêté de fermer les stations services en raison de la pénurie potentielle de carburant.

                                                Depuis 5h du matin de nombreux blocages ont eu lieu devant des sites stratégiques comme la raffinerie des Antilles SARA à Rémire-Montjoly, l’entrée du Port à Degrad Des Cannes et devant le site de la Sara à Kourou.

                                                Le préfet de Guyane, Thierry Queffelec vient d’annoncer, sur les réseaux sociaux, qu’il ferme par décision administrative, toutes les stations services de Guyane.

                                                Les infirmiers, ambulances, personnels soignants, secours, pompiers, police et gendarmerie, peuvent toujours s’approvisionner en carburant à hauteur de 20L par jour, a condition de présenter une carte professionnelle pour justifier de ces approvisionnements.

                                                La Caravane de la Liberté proteste contre la condamnation de 4 militants.


                                                • Les tensions continuent en Italie contre le pass sanitaire obligatoire pour les travailleurs.

                                                  -Plusieurs affrontements ont eu lieu entre la police et les manifestants.
                                                  La police a dû utiliser des canons à eau et des gaz lacrymogènes.

                                                  La police a barricadé le port de Trieste avec des barrières en fer.

                                                  Les manifestations continuent dans toute l’Italie contre le pass sanitaire obligatoire pour les travailleurs.

                                                  Via : radio genova, local team.

                                                  #Italie

                                                  Rejoignez la Vérité Censurée
                                                  https://t.me/Laveritecensure


                                                  • Manifestation ce soir à Turin (1), Trieste (2), Verone (3,4) et Vicenza (5), en Italie contre le pass sanitaire obligatoire pour les travailleurs et en solidarité avec les dockers et les manifestants de Trieste.

                                                    #Italie

                                                    Rejoignez la Vérité Censurée
                                                    https://t.me/Laveritecensure


                                                    • Bonne nuit à tous 😁 😁

                                                      « Le virus est à l’Elysée, les variants à Matignon.
                                                      L’immunité ici avec les Gilets Jaunes »

                                                      Depuis samedi plusieurs ronds-points ont été repris par les Gilets Jaunes.
                                                      Certains se sont pris 135€ d’amende pour les décourager.

                                                      #GiletsJaunes
                                                      #Rondspoints

                                                      Rejoignez la Vérité Censurée
                                                      https://t.me/Laveritecensure


                                                      • 🇦🇹La révolte de 52 médecins autrichiens contre les mesures sanitaires

                                                        Les 52 médecins s’opposent fermement à la propagande en faveur d’une Vaccination Obligatoire directe ou indirecte »

                                                        Parmi les signataires de cette lettre figurent des professeurs d’université, des médecins généralistes, des spécialistes en médecine interne et des médecins de premier recours.

                                                        Parmi les signataires de cette lettre figurent des professeurs d’université, des médecins généralistes, des spécialistes en médecine interne et des médecins de premier secours.

                                                        « Nous voulons soigner tous les patients de la même manière ,qu’ils soient vaccinés ou non. »

                                                        Déclarations du président de l’Association médicale autrichienne Univ.-Prof. Dr Thomas Szekeres sur la pandémie :

                                                        La traduction c’est ici (https://t.me/LaveriteCensureChat/334908) :

                                                        Via :
                                                        https://lemediaen442.fr/la-revolte-de-52-medecins-autrichiens-contre-les-mesures-sanitaires/

                                                        https://exxpress.at/corona-aufstand-von-52-oesterreichischen-aerzten/

                                                        Rejoignez la Vérité Censurée
                                                        https://t.me/Laveritecensure


                                                        • Une infirmière en désespoir pousse un coup gueule .

                                                          « Monsieur Macron, il y a quelques mois, je battais le pavé pour crier ma colère contre le manque de moyens et la déshumanisation des soins.
                                                          J’étais loin de me douter qu’un virus allait révéler au grand jour votre incompétence et votre mépris et, croyez moi, si je l’avais su j’aurais crié encore plus fort.
                                                          Je suis lasse des carottes que vous nous tendez comme pour faire avancer un âne.
                                                          L’indécence m’interdit de vous dire de vous la mettre où je pense et pourtant, vous, l’indécence vous la pratiquez à merveille, lasse de vos contradictions et de votre manque d’anticipation qui nous a menés au chaos. »

                                                          Source (https://www.tiktok.com/@superidel/video/7019324162971815174 ?_d=secCgYIASAHKAESPgo8jDk7Wue1joXmQyMu6686Lgl%2BZwpgkuPqpUJgy%2F75G%2B%2Bw9WiffdhU%2F8AqgQc1vZXYsl%2FWPmmpqzg20JaEGgA%3D&checksum=7f0cc077a89e6f607523462d9d0bf9869778773880bc23c4479f84cfdd06bfbe&language=fr&preview_pb=0&sec_user_id=MS4wLjABAAAAofr9UiSOAReQzNj08p3Cqwvk6Q9ZkKc0W722APBfbmaix3g0fTvWIZzZeY C6fYjx&share_app_id=1233&share_item_id=7019324162971815174&share_link_id=A2F039A5-BA23-492E-8B14-A399BC1CEAD9&source=h5_m&timestamp=1634644067&tt_from=copy&u_code=djfj8kemebha1i&user_id=6983945845922972677&utm_campaign=client_share&utm_medium=ios&utm_source=copy&_r=1) 👈

                                                          #Infirmière
                                                          #Soignants
                                                          #TémoignangeSoignants

                                                          Rejoignez la Vérité Censurée
                                                          https://t.me/Laveritecensure

                                                          https://t.me/Laveritecensure/7226



                                                            • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 20 octobre 12:49

                                                              @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot
                                                               
                                                               R E D
                                                               
                                                               ?


                                                            • @Francis, agnotologue

                                                              Retraité,
                                                              Extrêmement,
                                                              Dangereux ....


                                                            • Xenozoid Xenozoid 20 octobre 18:07

                                                              @SPQR audacieux complotiste chasseur de complot

                                                              La Retraite Est Un Mythe  smiley


                                                            • D’ici 2022 Macron souhaite imposer une modification profonde du parcours législatif afin qu’il puisse faire accepter sans contrainte, ni opposition les lois nécessaires à sa gouvernance et à sa réélection .

                                                              Mme BruleB... vous êtes une pu.....e. !



                                                                • Demander le bilan d’activité des thanatopracteurs... !!!!

                                                                  Puisque les médecins n’ont pas de couille.


                                                                  • Rien n’est voilé qui ne sera révélé.

                                                                    Rien de caché qui ne sera connu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité