• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les révolutions arabes et nous

Les révolutions arabes et nous

Les réactions dans la presse après le discours du général Sissi demandant aux Egyptiens de descendre massivement dans la rue pour lui accorder, de fait, un mandat qui permette de faire obstacle au "terrorisme", témoignent en général d'une singulière naïveté. On souligne qu'une telle démarche est un peu surprenante, qu'elle rappelle un procédé de l'affreux Mobutu ou que, de toute façon, ce tropisme césariste n'a pas grand chose à voir avec la démocratie.

Cela procède d'une conception de la démocratie pour le moins simpliste : quand ceux qui sont au pouvoir ont été régulièrement élus, et quoi qu'ils puissent faire par la suite, ils seraient fondés à y rester jusqu'à la fin de leur mandat. Dans cette perspective, ceux qui ont résisté aux nazis dans l'Allemagne des années 30 auraient été tout à fait condamnables puisque la politique du Führer avait disposé d'un large soutien des masses. Soyons sérieux : ce qui se mettait en place dans l'Egypte de Morsi, ce qu'on peut voir dans la Tunisie actuelle après l'assassinat - le jour anniversaire de la République !-, de Mohamed Brahmi n'a pas non plus un très grand rapport avec l'idéal démocratique. On a souvent fait remarquer que dans la conception des islamistes, le processus démocratique pouvait servir à parvenir au pouvoir. Ensuite, on passait à un tout autre système. C'est qu'on chercherait en vain dans les propos d'un Prophète du VIIe siècle, quelque chose qui ait un rapport avec nos conceptions politiques modernes.

L'évolution des choses au nord de l'Afrique, ces dernières années, n'a cessé de nous surprendre, mais on peut sérieusement douter que les Egyptiens, s'ils devaient voter actuellement, se prononceraient encore en faveur des Frères musulmans. Gilles Kepel, s'exprimant récemment sur France Culture, ne disait pas autre chose. Mais on peut douter aussi que les Frères ayant une fois presque réussi à imposer leur système, et désavoués in extremis par le peuple, renoncent définitivement à leurs ambitions comme le leur commanderait l'exigence démocratique dont ils paraissent se réclamer depuis qu'on les a privés du pouvoir. Comme tous les fanatiques, les islamistes n'ont aucune difficulté particulière à recourir à la violence. Nasser n'a pu si longtemps gouverner l'Egypte et la rapprocher de la modernité qu'en organisant d'abominables persécutions et en recourant à des méthodes que nos bonnes âmes d'aujourd'hui auraient certes raison de ne pas approuver. Peut-être serait-il bon de se rappeler aussi l'assassinat de Sadate par des membres d'un Jihad islamique issu des Frères. Pour endiguer la violence fanatique, un certain autoritarisme devient vite nécessaire, mais il produit aussi des explosions tout à fait imprévisibles. De là vient que dans l'opinion, beaucoup d'autruches pensent que le meilleur moyen, au fond, d'éviter la violence des islamistes, c'est de leur accorder tout ce qu'ils demandent. Un certain extrémisme démocratique -si j'ose dire - conduit à consentir à la terreur. Plutôt rouge que mort, disaient déjà certains crétins, à l'époque de la guerre froide. Mais là, de toute façon, il ne s'agit que d'Egyptiens, de Turcs, de Tunisiens. Comme le sage de Lucrèce, on se flatte de contempler du bord le naufrage. Cela ne nous fait ni chaud ni froid, à nous autres démocrates, toutes ces révolutions lointaines. Ce que nous ne supporterions pas, nous ne voyons pas d'inconvénient à ce qu'ils s'en accommodent.

Après l'espèce de récent coup d'état de l'armée, on entendait partout les bonnes âmes expliquer - encore une fois très naïvement ! -, qu'il n'y aurait pas de bonne démocratie en Egypte sans la participation de quelques Frères musulmans dans le futur gouvernement. C'est vouloir, au fond, un système qui ressemblerait à celui qu'on peut voir à l'oeuvre actuellement en Tunisie, où plusieurs ministères régaliens sont occupés par des gens qui ne sont pas membres d'Ennahda.

Mais les Tunisiens, ce soir, regardent ces ministres qui ont fait le jeu des islamistes, et Marzouki lui-même, comme de véritables faux-culs, lesquels n'auront servi qu'à cautionner les agissements d'un parti religieux de plus en plus détesté. Dans un gouvernement égyptien « démocratique » et qui correspondrait au moins vaguement à notre conception de la laïcité, où quelques places seraient réservées à des représentants des Frères, ce sont eux qui apparaîtraient vite comme des traîtres à ceux qui ne jurent que par la charia. Ces sortes de rôles de figuration sont acceptables pour des politiciens ambitieux, pragmatiques et opportunistes comme le sont la plupart des nôtres, mais certainement pas pour des fanatiques religieux.

Ce n'est donc pas demain que la démocratie égyptienne ressemblera à la nôtre. Aussi longtemps qu'il existera un fanatisme religieux, aussi bien en Egypte qu'on Tunisie – on a vu cela en Algérie il y a vingt ans – la violence, très vite, refera surface. Et pour la combattre, il faudra recourir à de sales procédés, comme ceux de Nasser ou de Bourguiba. Tout ce qu'on peut espérer, c'est qu'au lieu d'en être réduit à persécuter et emprisonner de pauvres bougres enfermés dans des idéologiques pernicieuses d'un autre temps, au lieu de faire la guerre au terrorisme, comme disaient les Américains, on fasse plutôt la guerre à l'obscurantisme, c'est-à-dire à un islam dont les musulmans ordinaires sont les premières victimes. Guerre des idées avant tout, donc. La seule qu'on puisse oser gaiement déclarer.

Cela nous ramène à la situation en France où de parfaits imbéciles nous bassinent avec leur refus de ce qu'ils appellent « islamophobie » et voudraient qu'on tolérât – comme à Trappes récemment – ce qui est tout à fait abject et abominable. Quand je vois se traîner dans les rues de Paris de pauvres femmes empaquetées des pieds à la tête et réduites à la condition d'objets sexuels cachés/exhibés, j'hésite entre la colère et la pitié. De quoi auront-elles l'air si demain les Tunisiennes, les Turques, ou les Iraniennes, enfin libérées de la tyrannie des barbus, viennent se gausser ici de leur esclavage volontaire dans un pays qui écrit le mot LIBERTE au fronton de tous ses édifices publics ? On n'a pas hésité, ces derniers temps, à insulter les catholiques réticents sur la question du mariage homosexuel. Mais des abrutis, même parmi les politiques, justifient encore la burka et, par voie de conséquence, justifient et encouragent l'oppression dans tous les pays du Moyen-Orient. En Turquie, le port de la burka est encore interdit dans les lieux publics, et Erdogan – qu'on ne verra bientôt plus ! - se plaignait naguère que ses filles fussent obligées de faire leurs études dans des pays occidentaux plus tolérants. Nous sommes de fait plus tolérants, nous autres. Mais tolérer l'intolérable, c'est le propre des lâches et surtout des imbéciles. Et cela ne fait qu'ajouter grandement au malheur universel.


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • Crab2 27 juillet 2013 15:54

    C’est vous qui refusez de’admettre que le devoir de tout citoyen, c’est de d’insurger quand un pouvoir n’est plus au service de tous mais installe un état confessionnel

    Je pense la même chose pour un renversement de Poutine...


  • Christian Labrune Christian Labrune 27 juillet 2013 20:10

    @schweizer.ch

    Vous écrivez : « Pourquoi ne pas admettre que ces peuples n’ont aucune culture démocratique... ».

    J’ai été extrêmement déçu, comme beaucoup, par la victoire des Frères musulmans en Egypte et en Tunisie, mais je m’en voudrais, lorsque les masses de ces pays paraissent prendre conscience de leur erreur, de leur dénier la possibilité d’évoluer. La France de Louis XV, héritière des institutions de la monarchie absolue, est beaucoup moins démocratique qu’une monarchie anglaise très admirée par les philosophes. Cela ne nous empêchera pas, près d’un siècle après les horreurs du terrorisme révolutionnaire, de mettre sur pied un système républicain qui est certes loin d’être parfait mais qui nous préserve tout de même des situations abominables qu’on peut observer actuellement dans tout le Moyen-Orient.

    Ma comparaison avec l’Allemagne des années 30, contrairement à ce que vous écrivez, s’impose de la manière la plus évidente et vous m’en administrez la preuve en disant que ceux qui ont tenté de résister en Allemagne à la montée du nazisme n’avaient « aucune légitimité démocratique ». C’est-à-dire que vous tombez à pieds joints dans le travers que je dénonce. Est-ce à dire en effet que si vous aviez vécu à cette époque-là vous vous seriez abstenu de les soutenir ? Parce qu’on peut toujours se réclamer de la « morale », mais vous le savez bien, comme moi et comme Péguy ironisant sur Kant : « la morale a les mains pures, mais elle n’a pas de mains » ! Quand on veut s’opposer à une forme de tyrannie, la dénonciation vertueuse ne suffit pas.

    J’ajouterai que dans plusieurs débats que j’ai suivis ces derniers jours sur des chaînes d’information continue, j’ai entendu au moins deux ou trois fois des gens qui sont engagés sur place dans les mouvements politiques en cours comparer le comportement des Frères, des salafistes et des islamistes en général, à celui des nazis. Si, dans les réunions du Hezbollah ou du Hamas on se salue en levant le bras droit, la paume de la main vers le sol, ont peut tout de même douter qu’il s’agisse là d’un simple hasard. Il y a longtemps qu’on parle en Europe du développement d’un islamo-fascisme. J’observe avec satisfaction qu’il ne s’agit pas d’un pur fantasme et que cette analyse est partagée par un nombre de plus en plus grand de ceux qui sont quotidiennement confrontés à ces sortes d’horreurs.


  • smilodon smilodon 27 juillet 2013 21:15

    Je pense que la grosse différence entre la révolution Française de 1789 et celles des pays arabes des années 2010, c’est la « source » !.... En 1789 la révolution française venait du « ventre », et uniquement du ventre !... Les « Français » crevaient la faim !....... Réellement !..... Sans nier que la situation des Egyptiens, Tunisiens (et des autres), n’était pas florissante, le « printemps arabe » est d’abord venu de la « tête » !.... Pas du « ventre » !.... Et ça change beaucoup de choses !... Ca change même TOUT !.... Quand on sait que même les Tunisiens « de France » on voté majoritairement pour le « parti islamique » !!!.... C’est à se rouler par terre !.... Premières « élections libres », et ce sont les partis « de l’islam » qui gagnent !!!???!!!..... Au 21ème siècle !!.... Ok, après 1789, il s’est passé « quelques années » avant d’arriver à une « vraie République » !... Sauf qu’il n’y avait en ce temps là, ni radio, ni télé, ni « internet » !.... Et Heureusement, pas de religion qui puisse rivaliser avec l’islam !... Dieu merci ! (sans jeu de mots) !... Des « hommes » ont fait la France, pas des « Dieux » !.... Même pas un seul !!... Juste des hommes !... En tout cas, en 2013, la France est là !... Et les « Français » aussi !... N’en déplaise aux uns ou aux autres.... Y’a encore un « esprit de la révolution », un « esprit Français » dans ce pays !... Malgré et envers les nouveaux « rois » qui nous dirigent !... La « populace » est encore « vivace » !..... Aux autres de nous imiter, s’ils le peuvent, et surtout s’ils le veulent vraiment !... Mais c’est « leur histoire » qu’ils écrivent !... Pas la Nôtre !....La Nôtre, elle l’est déjà.. Ne leur en déplaise !..


  • smilodon smilodon 27 juillet 2013 21:39

    Quelques « mouvements » de l’islam  : Hanafisme, malikisme, chaféïsme, hanbalisme, alaouites, druzes, soufisme, alévisme, ibadisme, kharidjisme, zaïdisme, sunnisme, etc, etc,etc,etc....... Comment expliquer ces choses-là à un peuple qui aura connu une grande guerre de religions,(1 seule), y’a quelques temps déjà, entres catholiques et protestants ????!!!...... Dire, sans même expliquer pourquoi, à ces gens-là, en résumé, que l’islam est une religion de paix !... Ok !.... Mais franchement..... C’est pas moi qui m’y colle !... Désolé !... Un peu « compliqué » votre « affaire » !...En tout cas, trop pour moi !.... Je n’y comprend strictement rien !.... ABSOLUMENT RIEN !... Mon esprit « païen » peut-être !.... 1 berger et 1 troupeau, ça me convenait bien !..... Y’a trop d’ingrédients, à mon goût, dans votre « sauce » !...


  • OMAR 27 juillet 2013 21:44

    Omar 33

    @schweitzer :« Pourquoi ne pas admettre que ces peuples n’ont aucune culture démocratique.. »

    Quand la femme turque votait, le mot votation n’existait même pas en Suisse...

    Mais il est vrai qu« aujourd’hui, parce que ton estomac est rempli de cacao de Cote-d’Ivoire, tu peux te permettre l’insulte, comme tu l’as déjà fait avant pour les italiens.

    Alors, » Pain et Chocolat".


  • titi 27 juillet 2013 22:50

    Le fait de voter ne relève pas d’une « culture démocratique ».

    Lorsque les femmes turques votaient, elles votaient pour un parti unique soutenu par l’armée... Elles votaient, comme leur mari d’ailleurs, comme on leur disait de faire.

    Désormais, l’armée ne veille plus. Elles votent donc comme le muezzin leur dit de faire.

    Ce n’est pas la démocratie.


  • titi 27 juillet 2013 23:01

    @crab2

     

    « n’est plus au service de tous mais installe un état confessionnel »

    Vous partez donc du principe qu’un état confessionnel est forcément en état qui n’est plus au service de tous.
    Vous présentez cela comme une évidence.
    Dans des pays où se pratique encore l’esclavage, ce ne l’est pas.


  • OMAR 28 juillet 2013 02:36

    Omar 33

    @schweitzer  :« .... les turques ne sont pas arabes... ».

    Ben, les Marocains, Algériens, Tunisiens, Libyens, et mêle Égyptiens, non plus...

    Il est vrai qu’ils parlent arabe, mais sont avant tout Amazighs, Berbères, Mozabites, Touaregs, Chleuhs, et.....Africains...
    Et puis, arabe ne signifie nullement et systématiquement musulman, la preuve, Mr. Michel Sleiman est un arabe chrétien et aussi le Président du Liban.

    Je parlais aussi du droit de vote des femmes Suisses qui n’a été accordé qu"à partir de 1959.

    Au delà du respect total que je voue à ton épouse, cela n’implique pas ta détestation du racisme et de la xénophobie ; rappelle-toi de tes déclarations sur les Roms et ton soutien à l’UDC...

    Quant à ta culture pense plutot que. juste après le fric de la déshérence, il te reste à nettoyer encore les coffres de vos banques du fric sale..


  • Christian Labrune Christian Labrune 28 juillet 2013 12:16

    ".. En 1789 la révolution française venait du « ventre », et uniquement du ventre !... Les « Français » crevaient la faim !....... Réellement !.....« 

    @smilodon
    Il est de fait qu’un sévère refroidissement du climat, causé par plusieurs éruptions volcaniques en 83, lesquelles avaient obscurci le ciel, a compromis les récoltes jusqu’en Europe dans les années qui ont suivi. D’où les spéculations sur les grains, la cherté du pain, etc.
    Mais on ne peut pas dire que les Français »crevaient de faim« auy XVIIIe siècle ! Les dernières famines remontent au siècle précédent, lorsque Madame de Sévigné évoquait les paysans bretons parcourant les champs à la recherche de racines. Tous les historiens vous diront au contraire que le niveau de vie des classes laborieuses n’a cessé de s’élever au XVIIIe siècle.
    En tout cas, quand vous dites que la révolution venait »uniquement" du ventre, vous feriez rire n’importe quel spécialiste. C’est l’époque où commence à apparaître la pseudo-science économique et les philosophes des Lumières se préoccupent des questions sociales d’une manière tout à fait nouvelle. Dans la perspective chrétienne, Dieu voulait qu’il y eût des riches et qu’il y eût des pauvres et c’était pour le chrétien une occasion de s’exercer à la charité. Pour les philosophes, Dieu est déjà mort et l’idée de justice prévaut désormais sur celle de charité. Les techniques progressent d’une manière si spectaculaire que la misère humaine cesse donc d’être fatale et irrémédiable.


  • Christian Labrune Christian Labrune 28 juillet 2013 15:59

    "Un jour, il faudra bien prendre la mesure exacte de l’ampleur des ravages causés par cette sinistre clique de suffisants petits marquis"

    @schweizer.ch
    Que vous soyez parmi ceux que Sternell appelle les anti-lumières, ça ne m’étonne pas vraiment. En tous cas, sans le développement des sciences et des techniques, je serais mort depuis longtemps et vous aussi peut-être. Songez que l’espérance de vie, vers 1740, ne dépasse guère les 25 ans. Elle a, depuis, plus que triplé. Louis XV, à l’abri pourtant de bien des dangers qui menacent la plèbe, est mort bêtement de la petite vérole. Aujourd’hui, il vivrait plus vieux.
    Je sais bien que pour les écologistes terrifiés par la fission de l’atome, les OGM, la pollution, le CO2 et la fonte des calottes polaires, tout ces progrès ne présentent aucun intérêt. On vient en Europe de connaître deux catastrophes ferroviaires épouvantables. J’observe tout de même que, bizarrement, ils n’ont pas demandé le démantèlement des réseaux français et espagnols. Ils le devraient pourtant, s’ils étaient un peu cohérents, et même militer pour une interdiction du feu qui est à l’origine de toute métallurgie. L’usage même du silex taillé et celui de la pierre polie devraient être interdits. Le bon Suisse Rousseau considérait que le bonheur, c’était de se désaltérer au ruisseau, de manger les glands du chêne qui pousse à côté, de faire une sieste à son ombre et de recommencer le lendemain. J’avoue cependant que cela ne me tente guère...


  • COVADONGA722 COVADONGA722 29 juillet 2013 09:37

    Je ne crois pas que le développement des sciences et des techniques ait à voir avec des postulats et de spéculations sur les aspirations de l’homme à la liberté,


    absolument il n’est que de voir avec quel engouement les scientifiques se sont mis aux ordres des deux totalitarisme du 20e siecle et ce uniquement parce que communisme 
    et nazisme leur payaient leurs « joujous » 


    Asinus : ne varietur

  • Crab2 27 juillet 2013 15:50

    Les insurgés en Égypte et tous ceux qui les relayerons partout dans ’’ le monde arabe, iraniens ou turque ’’ marqueront le vingt et unième siècle en débarrassant l’humanité des islamistes : ce sera la victoire d’ Averroès contre le fanatique ( donc autocrate ) Avicenne


    Suite :

    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/07/27/les-insurges-5130079.html



    • Christian Labrune Christian Labrune 27 juillet 2013 20:34

      @Aladeen
      Ce que vous écrivez est très réconfortant. Il y a dans nos pays « démocratiques » une véritable trahison des populations immigrées d’Afrique du nord, particulièrement chez tous les faux-culs qui s’interdisent de « stigmatiser », comme ils disent, des comportements qui, du point de vue de l’universalisme, sont intolérables.
      La comparaison avec les catholiques plus ou moins taxés d’intégrisme au moment de la question du mariage homosexuel est extrêmement instructive. Tout ce qui se prétend la « gauche » en France, est tombé à bras raccourci sur ce courant de pensée. Les propos étaient carrément injurieux : il s’agissait de crapules réactionnaires, de maréchalistes (alors que le PS se réclame encore du maréchaliste Mitterrand !). Bref, l’extrême droite et le fascisme étaient de retour.
      Les violences, aussi longtemps qu’elles restent polémiques, ne m’effraient pas outre mesure, mais j’aurais aimé qu’on fût aussi sévère avec l’intégrisme musulman qui est le premier obstacle à une intégration réussie et qui n’est par ailleurs guère plus favorable à l’homosexualité que le catholicisme ! Lorsqu’une première gamine était arrivée voilée dans un établissement scolaire, si on avait procédé sans débat, par décret, au nom du principe de laïcité, les Frères de l’UOIF auraient compris qu’ils étaient allés trop loin et les choses en seraient restées là. Mais on a laissé pourrir la situation. Et je dois reconnaître que si j’avais la responsabilité d’une entreprise, j’y regarderais à deux fois avant d’embaucher une jeune femme qui vienne exhiber quotidiennement son appartenance religieuse. Cela n’a pas empêché, après les événements de Trappes, une élue PS de demander qu’on revienne sur l’interdiction de la burqa. On voudrait nuire à ceux qui sont issus de l’immigration en France, on ne s’y prendrait pas autrement. Intention criminelle ou pure imbécillité ?


    • OMAR 27 juillet 2013 21:55

      Omar 33

      @Christian « .....voudraient qu’on tolérât – comme à Trappes récemment – ce qui est tout à fait abject et abominable..... ».

      Quel rapport avec les événements dans les pays arabes, sinon cette méthode suggestive et crapuleuse a faire l’amalgame entre l’Islam et le comportement de crapules ?

      Vous allez jouir : aujourd’hui, 80 barbus égyptiens se sont fait refroidir par la police et l’armée...
      Hormis Euro News et les chaines étrangères, aucun JT français n’en a parlé....
      C’est comme cela que vous aimez les bougnoules, tous les bougnoules, 6 pieds sous terre....


      • Christian Labrune Christian Labrune 28 juillet 2013 11:55

        Omar,
        C’est votre propos qui est ignoble : qu’une centaine de pauvres bougres fanatisés par des imbéciles se fassent refroidir, je trouve ça vraiment lamentable. Les chaînes d’information en ont beaucoup parlé, hier, mais sans analyser : on montrait des sympathisants des Frères ramassant leurs morts et leurs blessés, accusant l’armée, et tout de suite après, on faisait état des dénégations du ministre de l’intérieur : l’armée n’avait pas tiré. Je me demande bien, dans ces conditions, d’où pouvaient venir les balles.
        J’ai eu plusieurs fois l’occasion de le répéter sur ce site : j’ai horreur des révolutions. La terreur de 93, pour moi, jette une ombre abominable sur 89. Je suis extrêmement content que l’islam politique paraisse être à l’agonie dans la plupart des pays qui en ont tâté, mais ces massacres me dégoûtent. SI vous aviez lu mon article, vous auriez vu ce que je dis des formes de répression dans l’Egypte de Nasser et même chez Bourguiba : les méthodes avaient quelque chose de tout à fait fascisant et leur dénonciation n’est pas pour rien dans le succès récent des mouvements intégristes utilisant complaisamment leurs « martyrs » pour se faire valoir.
        Ce qu’il y a de terrible avec les fanatiques religieux et les rend encore plus abominables lorsqu’ils accèdent au pouvoir que les tyrannies ordinaires, c’est que la vie, pour eux, ne compte pas. Ils sont prêts à tuer et à se faire tuer. C’est ce qu’on entendait ces derniers jours du côté de Nasser City et c’est très inquiétant. Ces groupes sont tout à fait capables, comme le Hamas, de manipuler des abrutis pour en faire des martyrs. C’est ce qu’ils se proposent de faire, je le crains, dans les jours qui viennent. Mais c’est ça, la terreur : ou bien vous nous cédez ou bien on tue tout le monde. C’est intolérable et ça ne peut pas être toléré. Mais le prix à payer pour arriver dans ces pays à une pacification qui permette un semblant de démocratie risque d’être lourd.


      • bert bert 27 juillet 2013 23:26

        A ces heures de loisirs christian doit piloter des drônes en regardant des photos de nicole portmann smiley


        • bert bert 27 juillet 2013 23:27

          a « ses » heures ....


        • Christian Labrune Christian Labrune 28 juillet 2013 22:22

          @bert
          J’ai tapé « Nicole Portman » dans Google pour voir à quoi peut ressembler cette personne dont je n’avais jamais entendu parler, mais je n’ai rien trouvé sinon une Natalie Portman. Je ne sais pas si je passerais des heures à la regarder mais en tous cas le détour n’était pas du tout désagréable.
          Piloter des drônes, cela me ravirait en effet. A Paris, il y aurait beaucoup à détruire : le tombeau de Napoléon (mais sans toucher à l’admirable coupole !), la pyramide de Pei, l’opéra Bastille, la grande bibliothèque du maréchaliste, les colonnes de Buren, et surtout la nouvelle place de la République : une véritable horreur qui mériterait bien un article critique dans AgoraVox, mais il serait plus expéditif encore de la faire disparaître. Si elle est bombardée et détruite dans les prochains jours, je revendique une si belle action.


        • bert bert 29 juillet 2013 05:11

          en Egypte les militaires se prennent pour une caste JEDI...

          à coup de lasers verts au dessus des foules.....
          après que les drônes us tuent les bergers et les apiculteurs du Yémen


        • Christian Labrune Christian Labrune 29 juillet 2013 13:29

          « après que les drônes us tuent les bergers et les apiculteurs du Yémen »
          @bert
          L’essentiel est tout de même que les abeilles puissent survivre à ces sortes d’attentats et que les équilibres écologiques ne soient pas trop bouleversés. Il paraît que les abeilles disparaissent, un peu partout. C’est ce que disent les écologistes et c’est bien dommage. En revanche, faire de nouveaux bergers et de nouveaux apiculteurs, c’est très facile et il y en a déjà beaucoup plus qu’il ne serait nécessaire.


        • smilodon smilodon 28 juillet 2013 14:57

          @christian labrune. Je vous remercie d’avoir répondu à un de mes « messages » !... Vous me semblez très féru d’histoire, et même de « climatologie » !... J’ai lu avec beaucoup d’attention votre réponse. Effectivement, j’ai un peu « grossi » le trait !.. Pourtant, la révolution française de 1789, et les révolutions « arabes » de ces dernières années n’ont rien à voir !.... Sauriez-vous m’expliquer pourquoi ???..... J’ai un « fond de réponse », mais le traiter par écrit sur un site « média » m’a valu, par le passé, mon « bannissement » de ce site !...(le « hug »).. C’est pourquoi, sur « agora vox », je « freine » mes écrits !... Sauf à changer d’ordi, d’adresse ou de mot de passe, mes idées, mes « conclusions », je les « peaufinent » au maximum avant d’appuyer sur la touche « entrée » !... Même sur le « net » y’a plein de choses à ne pas dire !.... VERBOTEN !!!... Mais j’ai aimé votre réponse !...Cordialement.


          • Christian Labrune Christian Labrune 28 juillet 2013 16:27

            "Pourtant, la révolution française de 1789, et les révolutions « arabes » de ces dernières années n’ont rien à voir !.... Sauriez-vous m’expliquer pourquoi ???.....« 

            @smilodon
            Le fait est qu’on a toujours tendance à penser le présent en fonction du passé, mais vous connaissez le propos de Marx consistant à dire que l’histoire ne se répète pas mais qu’elle bégaie. Je n’ai jamais été marxiste mais je suis bien obligé, sur ce point, de lui donner raison. Dans les systèmes simples, les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets, mais l’histoire est un système complexe à une infinité de variables dont on ne peut pas calculer l’évolution, laquelle relèverait plutôt de ce qu’on appelle la physique du chaos. Et déjà, quand on dit »mêmes« causes, c’est un abus : l’Europe n’est pas le Moyen-Orient et notre siècle est déjà bien loin de la révolution de 89. Beaucoup d’éditorialistes, quand la Tunisie s’est soulevée, ont parlé de »printemps des peuples", songeant à ce qui s’était passé en 1848. On pouvait craindre, évidemment, comme en 1848, une répression et un retour à des systèmes plus autoritaires, mais on n’imaginait évidemment pas une résurgence de ce qui, pour nous, représente le pire obscurantisme.
            Il reste que les choses s’accélèrent et que le monde s’uniformise. Partant, l’islam est bien évidemment condamné à mort, comme toutes les autres religions. Je craignais qu’il ne fallût encore deux ou trois générations, mais cela se fera apparemment beaucoup plus vite. Tant mieux.


          • Crab2 2 août 2013 10:14

            Les sorcières noires et l’islam


            Afrique noire subsaharienne

            L’aliénation : vivre dans la crainte des esprits, de pouvoirs malfaisants et menaçants

            En Afrique noire subsaharienne le principal frein au développement économique, sociétal, c’est la confiance accordée aux marabouts qui profitent sans vergogne des croyances villageoises

            Ils sont ces marabouts, tout en vivant richement des croyances de la population dans les sorcières, les principaux ’’ commanditaires ’’, dans la plupart des cas de l’assassinat de femmes qu’ils désignent et accusent de sorcellerie


            Suite :

            http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/08/02/les-sorcieres-noires-5133972.html



            • Crab2 3 août 2013 13:20

              L’islam politique


              « Il ne peut exister d’ islamisme modéré, ni de charia light. » Cette phrase de Jeannette Bougrab ( datée, et fortement décriée, sous le gouvernement F. Fillon ) dont la justesse est toujours d’actualité, doit inciter le gouvernement à changer de fond en comble sa politique internationale


              Le spectre de l’absolutisme :

              http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/08/03/l-islam-politique-5134609.html




              • Crab2 8 août 2013 13:54

                Les faux-amis de la démocratie


                Je maintiens, pour ma part, que les populations arabes, au cours de ce vingt et unième siècle finiront par jeter l’islam politique dans les poubelles de l’histoire pour le plus grand bien de l’humanité


                Suite :

                http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/08/08/les-faux-amis-de-la-democratie-5137407.html



                • Crab2 14 août 2013 19:58

                  Naïveté

                  Le chef de la diplomatie de l’UE, Catherine Ashton, fait part de sa « grande préoccupation » appelle les forces de l’ordre à la retenue ’’. « J’appelle les forces de sécurité à faire preuve de la plus grande retenue et tous les citoyens égyptiens à éviter de nouvelles provocations et une escalade  » de la violence

                  Suite :

                  http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/08/14/naivete-5140917.html



                  • Crab2 21 août 2013 11:53

                    Suisse de quelqu’un

                    ...s’il est difficile de dire que la bouteille est pleine, pour la coupe c’est certain


                    Suite :

                    http://laiciteetsociete.hautetfort.com/archive/2013/08/21/suisse-de-quelqu-un-5144828.html


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Christian Labrune

Christian Labrune
Voir ses articles







Palmarès