• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Les sources de l’antisémitisme contemporain

Les sources de l’antisémitisme contemporain

On s’imagine communément que l’antisémitisme est le seul apanage de l’extrême droite française, qu’il prend son essor avec l’affaire Dreyfus, culmine avec les violents pamphlets de Céline et se perpétue avec les dérapages contrôlés de Jean-Marie Le Pen.

Or, il n’en est rien. L’affaire Tariq Ramadan et le tweet du socialiste Gérard Filoche ont clairement montré qu’il existait un nouvel antisémitisme en France, un antisémitisme porté par la communauté musulmane et un autre par une gauche dévoyée.

L’antisémitisme musulman

Contrairement à ce qui a été allégué, l’antisémitisme au Maghreb n’a pas été importé par le colonisateur français. Des archives relatives aux XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles démontrent que le mépris et l’humiliation des Juifs étaient monnaie courante dans ces pays musulmans. Les juifs y étaient considérés comme des « chiens » ou, plus précisément, pour reprendre une appellation commune au Coran, des « singes » (sourate 2, verset 65 et sourate 7, verset 166).

L’écrivain algérien Boualem Sansal a aussi évoqué un antisémitisme qui plonge ses racines dans le Coran. Cet antisémitisme se rencontre en particulier dans les sourates médinoises, plutôt guerrières, et postérieures aux sourates mecquoises plus pacifiques. Après Médine, Mahomet a triomphé de ses ennemis.

Pour les musulmans, les juifs auraient trahi la parole de leurs prophètes, puis falsifié les Ecritures, tout comme les chrétiens, et constamment œuvré contre Mahomet. Les juifs sont considérés comme « les ennemis les plus acharnés des croyants » (sourate 5, verset 82).

Cet antisémitisme, lié à l’antichristianisme, trouve sa source dans la jalousie des origines, l’islam voulant détenir la primauté dans la révélation divine et accusant ses devanciers, les juifs et les chrétiens, d’usurpation.

Interrogé par l'AFP, le philosophe Abdennour Bidar souligne que "l'antisémitisme fait partie de préjugés communs dans la mentalité musulmane", avec des clichés "vieux comme le monde" qui prolifèrent sur "la misère morale et spirituelle dans laquelle grandissent trop de jeunes d'origine musulmane". 

Le déni de cette réalité a la vie dure dans une majeure partie de la société française, surtout à gauche, où les musulmans des quartiers populaires, immigrés issus des anciennes colonies françaises au Maghreb ou en Afrique subsaharienne, sont d'abord considérés comme des victimes des discriminations et du racisme. 

L’antisémitisme de gauche

L’antijudaïsme contemporain trouve sa source dans le socialisme révolutionnaire du XIXe siècle. Cette tradition a été analysée par Léon Poliakov et Pierre-André Taguieff. Alphonse Toussenel avec Les Juifs, rois de l’époque : histoire de la féodalité financière (1845) a ouvert la voie, suivi par Proudhon, précurseur de l’antisémitisme de gauche. Le juif détient l’argent et est, à ce titre, l’instrument de la domination du capital naissant.

C’est l’antisémitisme populaire qu’a connu Céline au passage Choiseul au sein de la petite bourgeoisie commerçante avec la peur du « terme ».

En France, il faudra attendre l’affaire Dreyfus pour qu’une majeure partie de la gauche rompe avec l’antisémitisme proudhonien. Mais celui-ci subsistera ainsi qu’en témoigne les mots violents de Thorez en 1940 à propos de Blum, considéré comme un bourgeois et un ennemi de classe.

Gérard Filoche s’inscrit dans cette tradition de la gauche française à laquelle il faut ajouter aujourd’hui la mise au ban moral de l’Etat d’Israël accusé de tous les malheurs du monde.

L’antisémitisme contemporain a enfourché un nouveau cheval de bataille : la lutte contre Israël, l’Etat juif « dominateur et raciste ». C’est la monture chevauchée par l’extrême gauche qui se nourrit du fantasme de la domination financière « cosmopolite » d’Israël, via le sionisme, soutenu par la première puissance capitalistique du monde, les Etats-Unis.

« Concernant la gauche traditionnelle, Taguieff relève que des icônes de l’humanitarisme bien-pensant ont mis leur notoriété médiatique au service du national-islamisme du Hamas, sous couvert d’un « soutien à Gaza », c’est-à-dire à une dictature. Ces personnages publics se sont transformés dans les années 2000 en propagandistes anti-israéliens. Le plus célèbre d’entre eux, Stéphane Hessel, en est venu à hurler « Israël assassin ! » à Paris, début janvier 2009, au milieu d’une masse de manifestants pro-Hamas insultant et maudissant les Juifs et l’État juif, sans se sentir gêné d’un tel compagnonnage. » (Mediapart, Daniel Horowitz, Socialisme et antisémitisme, 20 juin 2016)

Avec la proclamation de son Etat en 1948 et le conflit israélo-palestinien, Israël, commode bouc émissaire, fédère ainsi les haines conjuguées de l’extrême gauche, d’une partie de la gauche et de la communauté musulmane. Cet agrégat se fédère dans une vision « islamo-gauchiste » d’un nouveau prolétariat, les musulmans faisant désormais partie intégrante des opprimés de la terre.

Car, comme le remarque Daniel Horowitz, « La gauche, sociale-démocrate ou pas, extrême ou pas, pense peut-être que se servir de l’antisémitisme afin de galvaniser les masses populaires est un prix acceptable pour que triomphe le socialisme. Cette dérive de type staliniste semble toujours d’actualité pour cette mouvance pseudo-humaniste qui se cherche, mais qui ne se trouvant pas finit par lâcher les Juifs comme on lâche du lest d’un ballon en perdition pour retarder le moment où il va s’écraser. » (Mediapart, Ibid.)


Moyenne des avis sur cet article :  1.48/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

165 réactions à cet article    


  • Ben Schott 29 décembre 2017 12:01

     

    Vous avez gagné votre place au prochain dîner du Crif (moyennant toutefois la modeste contribution de 100€).
     


    • foufouille foufouille 29 décembre 2017 12:23

      @Ben Schott

      900€ dont 528 déductibles des impôts.


    • Ben Schott 29 décembre 2017 12:29

      @foufouille
       

      Autant pour moi : 100€ le couvert + 800 euros de dons.
       


    • Pilule Rouge Pilule Rouge 29 décembre 2017 18:12

      @TOUT LE MONDE ! MESSAGE URGENT !

      Macron nous fait un magnifique cadeau pour Noël !

      La chaîne RT France contrairement à ses excellentes consoeurs RT America et International, serait passée entre les mains du système, de l’ennemi :

      Plusieurs choses confirment mes dires :

      1. Le co-directeur du CRIF, Gilles-William Goldnadel était présent le jour de son lancement avec Michaël Darmon et d’autres soutiens virulents du régime Israélien. > lire l’excellent article de Panamza à ce sujet : http://www.panamza.com/201217-russia-today-goldnadel/

      2. Propagande anti Bashar et pro-israélienne dans les JT

      3. Les thèmes des documentaires sélectionnés font étrangement penser à ceux de la chaîne pro-israélienne américaine : « VICE » > violence, criminalités, drogue, etc.

      Question : Comment Russia Today a-t-elle pu obtenir l’aval du CSA en France ainsi que des studios flambants neufs comparables en taille à ceux de TF1 ou de Canal+ à Boulogne-Billancourt ? C’est impossible sans qu’un compromis n’ai été signé. Rapelez-vous de l’hostilité de Macron des médias et de tout le système envers la « propagande » russe !

      Réfléchissez, ne tombez pas dans le panneau, RT France n’a rien à voir avec RT America, c’est la version française de VICE, un mélange indigeste entre BFMTV et l’idéologie Zémourienne.

      Sa présidente, Xenia Fedorova, s’est curieusement engagée à « ne pas donner la parole aux conspirationnistes ».
      Lesquels ? À quel prétendu « conspirationnisme » Xenia Fedorova -qui rêve d’embaucher Éric Zemmour (le promoteur/affabulateur du mythe du « grand remplacement » islamique de la France)- fait-elle allusion ?



    • Yanleroc Yanleroc 29 décembre 2017 22:40

      @Ben Schott, pas si cher que ça le dîner du Crif, par rapport au 2ème étage de la Tour Eiffel ou le prix du menu baptisé « expérience » est de 230 €, soit environ 1400 € pour quatre empaffés, empiffrés pardon ! Joyeux noël, Joyeux Noël ..leu ♫..c’ est la fête des zenfants. Quand on disait que Micron était un gamin, allez, au lit maint’nant !


    • foufouille foufouille 29 décembre 2017 12:19

      « Gérard Filoche s’inscrit dans cette tradition de la gauche française à laquelle il faut ajouter aujourd’hui la mise au ban moral de l’Etat d’Israël accusé de tous les malheurs du monde. »

      manifestement, ce sont des nouveaux aryens.


      • Ouallonsnous ? 29 décembre 2017 18:56

        @foufouille

        De quel état d’israél parlez vous, il n’y à, a la connaissance générale aux Proche Orient qu’une entité militariste colonialiste et théocratiqueà la solde des anglo-yankees aux fins de protection de leurs approvisionnements pétroliers et de la protection du pétro-dollar sioniste !


      • Antoine 29 décembre 2017 12:21

        La cause de l’antisémitisme est clairement le sionisme et les actes criminels d’Israël.
        Si ces gens n’avaient pas une conduite haïssable ils ne seraient pas haïs.


        • Jonas Jonas 29 décembre 2017 12:57

          @Antoine « La cause de l’antisémitisme est clairement le sionisme et les actes criminels d’Israël. »

          C’est l’inverse. Le sionisme justifie l’antisémitisme dogmatique du Coran et de la sunnah du Prophète Mohamed :
          « Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. »
          Le Coran 5:82

          « La main de Dieu est entravée », disent les juifs. Entravées soient leurs propres mains, et maudits soient-ils eux-mêmes pour ce blasphème !« 
          Le Coran 5:64

          « Que Dieu maudisse les Juifs ; ils ont fait des tombes de leurs prophètes des lieux de prière ».
          sahih Boukhari authetique - Le jardin des vertueux p391

          Selon Abou Hourayra, le Prophète Mohamed a dit : « L’Heure ne viendra pas tant que les musulmans n’auront pas combattu les juifs qui n’auront d’autre recours que de se cacher derrière les pierres et les arbres qui diront : “ Musulman ! Voici un juif qui se trouve derrière moi, viens donc le tuer ! ”, à l’exception d’un arbre appelé gharqad et qui est un des arbres des juifs. »
          [Bukhari et Muslim] - Le jardin des vertueux p500

          Tant qu’il y aura des Juifs sur Terre, les Musulmans ne pourront pas vivre en paix, »l’heure ne viendra pas". C’est pour cela qu’ils doivent être anéantis.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 13:36

          @Antoine


          J’ai une superbe photo d’un serpent vert se mordant la queue (KUNDALINI). Tête à queue ou queue de poissson, c’est selon ou SOLON. OUROBOUROS. Dans sa gueule entrouverte sort le Saint PHALLUS CONJOINT AU TEMPLE. Ou l’androgyne primordial.

        • Antoine 29 décembre 2017 13:45

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Du serpent sort la langue bifide. Si le primordial est androgyne, le serpent crée le monde par division.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 13:53

          @Antoine


          Ce n’est pas du tout ce qu’indique mon image. La séparation (la partie bifide) est sous le phallus qui l’UNITE. Je vais essayer de poster la photo ;

        • CLAIRVAUX CLAIRVAUX 29 décembre 2017 13:54

          @Jonas

          Les « associateurs » désignent les chrétiens, appelés aussi « adorateurs du trèfle », qui croient dans la Trinité.

          Pour les musulmans, Dieu est un et unique. « Dieu n’a pas d’associé ».


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 13:54

          Corrigé,


          @Antoine


          Ce n’est pas du tout ce qu’indique mon image. La séparation (la partie bifide) est sous le phallus qui est l’UNITE. Je vais essayer de poster la photo ,....

        • Jonas Jonas 29 décembre 2017 14:47

          @CLAIRVAUX « Les « associateurs » désignent les chrétiens »

          C’est expliqué dans le Coran :

          « Les Chrétiens disent : « Le Christ est fils de Dieu ». Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! »
          Le Coran 9:30

          « Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. »
          Le Coran 5:51


        • Antoine 29 décembre 2017 15:48

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          Le serpent est bicolore. Une couleur pour le dos, une couleur pour le ventre. L’Ouroboros, dont on ne voit pas la langue, possède quatre pattes. Le serpent est porteur de la division, division qui crée la diversité du monde. Quand à l’unité du phallus, elle est douteuse : il est nécessaire qu’il y ai une Materia Primera sur laquelle la division s’opère.


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 16:41

          @Antoine


          La Licorne ou lie corne.

        • Antoine 29 décembre 2017 21:41

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.
          La vipère dont il est question est une vipère à cornes. tri-cornes.
          Une vipère, bifide, tri-cornes et quadrupède.
          Qui se mange la queue.


        • mmbbb 30 décembre 2017 09:43

          @Jonas Vous la citation selective. Vous oubliez cette sentence dite a la messe et desormais interdite depuis Jean XXII « les juifs le peuple déicide » rappel Le thème du « peuple déicide » a constitué pendant des siècles le principal argument de l antisemitisme chrétien. 


        • mmbbb 30 décembre 2017 09:47

          @Syracuse sauf qu en France il ne s agit pas de palestiniens et pourtant la cohabitation n est pas aisée . Moi je suis comme le bon bourgeois de gauche, j ai des grands principes moraux mais lorsque je rentre chez moi, je prefere ne pas côtoyer cette population et me claquemurer dans mon immeuble avec digicode et camera de surveillance .


        • vesjem vesjem 31 décembre 2017 12:45

          @Mélusine ou la Robe de Saphir.

          J’ai une superbe photo d’un serpent vert se mordant la queue

          combien tu la vends ?


        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 31 décembre 2017 12:54

          @vesjem


          je ne pratique pas la vente, uniquement le troc en stock.

        • Nolats Nolats 1er janvier 2018 12:35

          @mmbbb
          Dans l’expression « peuple déicide », il s’agissait alors d’anti-judaïsme de nature religieuse, l’antisémitisme *racial* date du 19è siècle.
          Dans les siècles précédents, le terme « juif » désignait la communauté religieuse (le concept de juif laïc aurait été inconcevable alors), ainsi lorsque des juifs se convertissaient, ils devenaient membre à part entière de la société, ce fut le cas par exemple du père du musicien Felix Mendelsohn, lequel musicien était protestant et a même écrit une symphonie spécifiquement dédiée à la « réforme ». Au siècle suivant, les nazis ont mis sa musique à l’index, car ils avaient, eux, une conception raciale.



          • Ben Schott 29 décembre 2017 13:03

            @Jonas
             

             
            « Serpents ! Race de vipères ! Comment pourrez-vous échapper au jugement de la géhenne ? »
             
            Matthieu, 23.33
             


          • Jonas Jonas 29 décembre 2017 13:21

            @Antoine « Serpents, race de vipères »c’est dans les évangiles. »

            Jésus dans les Évangiles, n’a jamais condamné les Juifs en les traitant de « serpents, race de vipères », mais les Pharisiens.

            Hani Ramadan détourne les textes des Évangiles pour justifier sa haine du Juif, de TOUS les Juifs, quelque soit l’époque et pour toujours.
            Une rhétorique fausse, irresponsable et ouvertement antisémite.


          • Jonas Jonas 29 décembre 2017 13:45

            @Antoine "Oui, ça ne LES a pas empêché de faire condamner à mort Jésus comme ils feraient aujourd’hui d’un humoriste qui les montre du doigt."

            Qui LES ? Les Juifs ? Lesquels ? Ceux qui vivent aujourd’hui en France ? En Palestine ?
            Ce sont les Pharisiens, docteurs de la Loi à l’époque du Christ, qui ont condamné Jésus. Ce n’est pas TOUS les Juifs.
            Louis XVI a été décapité par des républicains en 1792, est-ce que cela signifie que TOUS les Français ont tué Louis XVI ?


          • Antoine 29 décembre 2017 13:48

            @Jonas
            Le CRIF la LICRA, et autres officines communautaires propageuses, de haine ne sont pas tous les juifs, mais sont tous sionistes.


          • Massada Massada 29 décembre 2017 13:54

            @Ben Schott
             

            faudrait vous mettre d’accord ! 
            dans le Coran, les juifs sont comparés a des singes et des porcs.
            Alors suis-je un serpent, un cochon ou un singe ? smiley



          • Antoine 29 décembre 2017 14:02

            @Massada
            D’après la Genèse, les juifs qui sont de la race des serpents sont les Danites.
            D’après le livre des Juges. Les juifs de la tribus des danites sont les juifs qui thésaurisent. Ils sont responsables du massacre de gens qui vivent en paix.
            Samson, dont Israël se revendique dans son projet d’extermination nucléaire, est un danite.


          • Jonas Jonas 29 décembre 2017 14:11

            @Antoine « Le CRIF la LICRA, et autres officines communautaires propageuses, de haine ne sont pas tous les juifs, mais sont tous sionistes. »

            OK, mais dans vos commentaires précédents, vous faites la même bêtise que Alain Soral qui amalgame toute la communauté juive, avec le messianisme juif, un courant politico-religieux dont par exemple Jacques Attali, BHL (qui explique qu’il faut « réduire le caquet au coq gaulois », ou encore « être Juif, c’est être une escorte silencieuse et secrète pour les autres peuples et les autres nations ») se revendiquent publiquement comme beaucoup d’autres, c’est-à-dire qu’ils militent pour la destruction de l’Europe chrétienne et de l’identité nationale avec comme arme l’Islam pour fonder un monde sans frontières de nomades, métissé, gouverné par des élites juives, avec pour capitale mondiale Jérusalem.
            https://www.youtube.com/watch?v=v0AKdFpMk2E
            https://www.youtube.com/watch?v=wr_yHoUTMEo
            https://www.youtube.com/watch?v=nptH8esGw6E
            https://www.youtube.com/watch?v=m0pLPAG465Q
            https://www.youtube.com/watch?v=rRQP-xBGVNI
            https://www.youtube.com/watch?v=ra7Ybs31zaE

            Pour ceux que ça intéresse quelques autres rabbins messianistes juifs.

            Le grave problème, c’est que les islamo-gauchistes (et ils sont nombreux sur Agoravox !) assimilent les messianistes Juifs à TOUS les Juifs.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 14:12

            @Massada


            Il sont surtout associés au signe du scorpion. Freud : taureau ascendant scorpion.

          • Antoine 29 décembre 2017 14:21

            @Jonas
            oui. A force, on finit par vous détester tous bien que vous n’êtes pas tous détestables.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 14:22

            Mais aussi au signe de la balance. Vénus (l’amour) conjoint à Saturne (chronos, la castration, la séparation, la petite ou grande mort)). Septième signe ou SETH, (la mort) et renaître dans le huitième : le scorpion. Mort-renaissance ;


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 12:46

            Je me suis souvent demandée pourquoi enfant je préférais un singe en pluche qu’un ourson (mais aussi les girafes-phallique aurait dit un psy qui ne voit pas plus loin que le bout de son nez-c’est aussi celle qui voit plus loin que les autres, attribut auquel elle doit la survie de son espèce) ??? Maintenant, je sais. Je l’ai toujours avec moi. Je l’emportais partout. Un fil de fer sort de ses pattes, mais il est toujours à croquer. Objet transitionnel aurait dit WINNIE KOT et pas Winnie l’Ourson.


            • Elliot Elliot 29 décembre 2017 12:58

              A partir du moment où le soutien sans failles des USA - sous la coupe des banquiers sionistes - à Israël qui n’est viable que par les transferts colossaux de fonds et de technologies occidentaux est qualifié de fantasme, on voit vite où l’auteur veut en venir : transférer un antisémitisme de pacotille sur le dos de ceux qui subissent actuellement l’inexorable loi d’airain de la ploutocratie mondiale, à savoir les gueux de tous les pays du monde et principalement ceux à qui on refuse même le droit à être une nation disposant d’un état : les Palestiniens.
              Voltaire cultivait son antisémitisme par la lecture de la Torah dont certains passages gratinés et explicites faisaient de la domination du Juif sur les autres peuplades réduites au rang d’esclaves la clef de voûte de la foi hébraïque.

              On a beau dire que ces passages sont oubliés ou ne sont plus d’actualité voire sont le reflet d’une époque lointaine où toute la vie communautaire et intracommunautaire s’inscrivait dans le cadre de rapports de force parfois favorables parfois défavorables selon le bon vouloir de Yahvé, le sentiment de supériorité reste imprégné dans le subconscient du Juif.
              Même le plus misérable des hères, pour peu qu’il soit juif, a le sentiment d’appartenir au peuple élu par Dieu et donc ne doit rendre finalement de comptes qu’à un Dieu qui a fixé des règles douces aux Juifs et dures aux non-Juifs.

              Alors ils ont beau jeu d’agiter l’ombre de l’antisémitisme, eux qui contrôlent en France pratiquement tous les organes de presse et s’en servent pour faire du moindre fait divers dont un israélite est victime une manifestation de l’antisémitisme et pousser la complainte jusqu’à exploiter sans vergogne les crimes du nazisme dont ils ont fait un formidable outil de propagande visant à gommer leurs propres turpitudes. 

              Toute l’histoire d’Israël respecte ces principes et celui ou ceux qui dérogent sont balayés par l’histoire récente de ce pays.

              Toutes les religions issues du courant abrahamique sont porteuses des mêmes aberrations coupables : des Chrétiens ne pardonnent pas aux Juifs d’avoir livré Jésus et y voient la duplicité propre à cette engeance, les Musulmans - au fond les plus proches cousins du judaïsme et ceux qui lui ressemblent le plus - ne pardonnent pas aux réfractaires de ne pas avoir embrassé la religion musulmane et d’être restés ancrés dans leurs croyances primitives. 


              • leypanou 29 décembre 2017 14:45

                @Elliot
                Même le plus misérable des hères, pour peu qu’il soit juif, a le sentiment d’appartenir au peuple élu par Dieu : s’il a été élevé ainsi ?
                En tout cas, d’après cet article, c’est le cas.


              • pipiou 29 décembre 2017 18:17

                @Vraidrapo
                Bien vu, mais le lobby Arménien n’est pas assez bruyant pour que l’auteur fasse un article à leur cause.


              • Ouam Ouam 31 décembre 2017 08:56

                @Elliot 29 décembre 12:58
                "Même le plus misérable des hères, pour peu qu’il soit juif, a le sentiment d’appartenir au peuple élu par Dieu et donc ne doit rendre finalement de comptes qu’à un Dieu qui a fixé des règles douces aux Juifs et dures aux non-Juifs.« 
                 
                Merci, les choses onts au moins le mérite d’etre claire avec vous.
                Et je comprend enfin mieux la raison de vos propos répétitifs sur les articles de Modératus.

                et pour la fin de votre remarque cad cette partie précisement :
                 »Toutes les religions issues du courant abrahamique sont porteuses des mêmes aberrations coupables.....« 
                En tant que post-chrétien, si vous pouviez imaginer à quel point je me cogne de ce genre de bétises mon ami...

                Votre phrase démontre bien que toutes les religions (enfin déja ces 3 la) sonts des »machins" servis auxs dégénérés du bulbe, d’ou la situation actuelle qui en résulte par les faits.


              • mmbbb 31 décembre 2017 14:23

                @Vraidrapo c’est normal le genocide envers les juifs, la shoah est une marque déposée par Elie Wiesel .. Simone et tant d autres ne sont quand même fute du ciboulo, parce ces positions partisanes ne font que discréditer leur combat Quant à moi le devoir de mémoire je m en tape Il y a des peuples notamment les Irakiens pendant l embargo qui ont ete sacrifiés sur l hotel de la raison d etat Albright qui n a pas eu une larme Cette personne est d origine juive In fine ce devoir de memoire devient du terrorisme intellectuel .


              • Jonas 5 janvier 2018 07:42

                @Vraidrapo 

                Les arabo-musulmans , qui ont tout raté , le panarabisme, le panislamisme,le nationalisme , les indépendances , comme le dernier avatar , appelé le« printemps arabe » qui a débouché sur un chaos généralisé, augmentant le flux incessant de l’immigration et des violences partout où ils sont présents. Ces arabo-musulmans utilisent le soi-disant peuple palestinien, peuple inventé , fait de bric et de broc pour faire diversion et détourner l’attention de la « rue arabe » de ses souffrances , économiques, sociaux , du manque de soins, de logements, frappés de chômage endémique , corruption et népotisme. etc. dus aux incapacités des dirigeants et à leur cécité. 
                Pour les arabo-musulmans frappés de poliomyélites d’esprit , qui invoquent le conflit entre israël et les terroristes palestiniens , pour ne pas regarder en face les massacres qui se déroulent chaque jour dans les pays de l’islam, ces pays qui sont des foyers d’attentats, d’assassinats , de meurtres et dévastations. quotidiens. 

                Dans une émission des matins de France culture , le mois de mars 2016 , le spécialiste du Moyen-Orient , Henry Laurens, déclare au sujet de la Syrie : « Le dictateur syrien Bachar Al-Assad dans sa guerre contre son peuple a tué trois fois( 3) plus d’arabes en 5 ans , que les guerres israélo/Arabes -EN UN SIECLE - En 2016, le nombre de tué était de 360 000 , aujourd’hui le nombre est de + de 500 000. Bombardement avec des barils d’explosifs, destruction , des villes de Hama-Homs -Alep etc, sans parler du blocus du camp palestinien de Yarmouk, pendant 2 ans , faisant 1250 morts dont plusieurs centaines d’enfants.Les palestiniens affamés mourraient de faim et de maladie mangeant des chats et des rats. 

                 Rappeler , la guerre à huis clos du Yémen , et massacre de la population la plus pauvre de la planète par une coalition Arabe. Les attentats, en Somalie, Afghanistan, Pakistan, Libye, Irak, Turquie etc. Tout cela n’intéresse pas les arabo-musulmans.Les 650 000 musulmans des Rohingya , pourtant musulmans , persécutés, violés, volés puis chassés de leur pays , laissent froid les arabo-musulmans et n’attire nullement leur pitié. 

                Ce qui démontre , que l’arabo-musulman , en réalité se fiche éperdument de ce soi-disant , peuple palestinien , comme des autres exactions subis par les musulmans dans le monde, non ce qui occupe , l’arabo-musulman , c’est de cultiver sa haine des juifs , et l’existence d’Israël. L’existence de ce pays et ses réussites dans plusieurs domaines donnent raison à l’intellectuel égyptien , Gamal Al-Banna ( frère du fondateur des Frères musulmans) aujourd’hui décédé » Les musulmans ont quatre siècles de retard" D’ou leur haine des juifs qu’ils rendent responsables de leurs échecs. 

              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 12:59

                Thot-Hermès : « je suis l’Eternel...Je suis celui qui a créé la Verbe,...je suis le Verbe,... ». Dieu ne pouvait être que Juif et Soufi. L’islamisme a signé la mort de celui-ci. Lire Shmuel Trigano. Les juifs savent que ce bout de terre (un simple Nom : Qui sera elle ? ou la castration) ne leur appartient pas. La millième pièce du puzzle, celle qui nous rappelle que la terre n’appartient à personne.


                • Clocel Clocel 29 décembre 2017 13:00

                  Jésus Marie Joseph !!!

                  L’union des deux tours, le clocher et le minaret ...

                  Pauvre Israël...


                  • Jonas 5 janvier 2018 07:52

                    @Clocel

                    Je pense que ceux que vous devriez plaindre , ce sont les 57 pays arabo-musulmans qui n’apportent rien à l’humanité. Le nombre n’a jamais fait la qualité. Les 1 500 millions de musulmans dans le monde ( 22 pays arabes et 35 musulmans ) sont dans ce XXIe siècle , le siècle de Rossetta et Philéa, , le siècle des innovations, découvertes et recherches intensives, siècle de l’exploration des planètes en dehors du système solaire. Les Arabo-musulmans et musulmans , sont comme «  ces passagers clandestins dans ce monde »A part la violence et l’immigration leur contribution est proche de la racine carrée de zéro. 

                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 13:07

                    Ma patrie, c’est la langue française.



                      • Jonas Jonas 29 décembre 2017 13:13

                        Avec l’aide de nos élites politiques, l’État Français a structuré et financé l’Islam radical, permettant la construction de milliers de mosquées en l’espace d’une trentaine d’années, et important les messages antisémites de prédicateurs algériens, saoudiens, tunisiens, marocains, égyptiens, yéménites diffusés en masse sur les télévisions des pays arabes, qui viennent prêcher à travers toute la France :
                        http://islamineurope.unblog.fr/


                        • Diogène diogène 29 décembre 2017 13:29

                          Pour être considéré comme « antisémite », il suffit de dire qu’Israël n’est pas un vrai pays :



                          ou même de prononcer certains mots tabous que seuls les enfants du peuple élu ont le droit d’utiliser

                          et vous pensez bien que je ne vais pas vous die lesquels : je n’ai pas envie d’être montré du doigt

                          • Jonas Jonas 29 décembre 2017 13:39

                            « L’antijudaïsme contemporain trouve sa source dans le socialisme révolutionnaire du XIXe siècle. »

                            Vous oubliez quand même de mentionner Karl Marx, le principal fondateur des doctrines socialo-marxiste de la lutte des classes, pour qui la bourgeoisie juive contrôlant les moyens de production et les services (banques, médias, industries,...) cupide, égoïste, dominatrice, avide de puissance et d’argent, exploitant le prolétariat, doit être mise à bas.

                            La puissance du Juif dominateur est décrite dans l’ouvrage de Karl Marx « Sur la question juive » (1843) dans lequel il expose sa vision de la communauté juive par une critique d’un article de Bruno Bauer.
                            Pour résumer, Bruno Bauer voit la théologie (shabbat entre autres) comme cause du repli communautaire, de la non émancipation du Juif.
                            Karl Marx lui réplique que la puissance cupide du juif n’est pas religieuse, mais plutôt politique, économique et sociale.
                            Quelques extraits de l’argumentation de Karl Marx contre Bruno Bauer dans son ouvrage « Sur la question juive » (1843) :
                            « Considérons le Juif réel, non pas le Juif du sabbat, comme Bauer le fait, mais le Juif de tous les jours.
                            Ne cherchons pas le secret du Juif dans sa religion, mais cherchons le secret de la religion dans le Juif réel.
                            Quel est le fond profane du judaïsme ? Le besoin pratique, l’utilité personnelle.
                            Quel est le culte profane du Juif ? Le trafic. Quel est son Dieu profane ? L’argent. Eh bien, en s’émancipant du trafic et de l’argent, par conséquent du judaïsme réel et pratique, l’époque actuelle s’émanciperait elle-même. Une organisation de la société qui supprimerait les conditions nécessaires du trafic, par suite la possibilité du trafic, rendrait le Juif impossible. La conscience religieuse du Juif s’évanouirait, telle une vapeur insipide, dans l’atmosphère véritable de la société. D’autre part, du moment qu’il reconnaît la vanité de son essence pratique et s’efforce de supprimer cette essence, le Juif tend à sortir de ce qui fut jusque-là son développement, travaille à l’émancipation humaine générale et se tourne vers la plus haute expression pratique de la renonciation ou aliénation humaine.
                            Nous reconnaissons donc dans le judaïsme un élément antisocial général et actuel qui, par le développe. ment historique auquel les Juifs ont, sous ce mauvais rapport, activement participé, a été poussé à son point culminant du temps présent, à une hauteur où il ne peut que se désagréger nécessairement.
                            Dans sa dernière signification, l’émancipation juive consiste à émanciper l’humanité du judaïsme. »


                            • CLAIRVAUX CLAIRVAUX 29 décembre 2017 13:50

                              @Jonas

                              Bien sûr, Marx, tout à fait d’accord.

                              Marx semble considérer que le « Juif pratique » est victime d’une aliénation sociale dont la révolution prolétarienne le libèrera.


                            • Massada Massada 29 décembre 2017 13:39

                              En 2015 les chaînes Arte et WRD ont réalisé un reportage qui décrit la situation de l’antisémitisme dans certains pays d’Europe et notamment la nature de l’antisémitisme actuel qui est essentiellement le fait des milieux musulmans.

                               
                              Je ne sais pas si la censure a autorisé de diffuser le reportage sur les chaines TV.


                              • Rincevent Rincevent 29 décembre 2017 15:45

                                @Massada

                                S’il y a un pays européen qui a été très antisémite (et qui a encore de beaux restes…) c’est bien la Pologne très catholique, où il ne doit pas y avoir beaucoup de musulmans…


                              • eric 29 décembre 2017 17:50

                                @Rincevent
                                La Pologne fut le pays d’Europe ou il y avait le plus de juifs parce qu’au cour des âges beaucoup s’y étaient réfugiés, chassés d’autres pays.....
                                Fondamentalement, c’est sans doute moins parce que les cathos n’étaient pas antisémites, que parce que la division du pays le laissait sans pouvoir politique propre et que les empires environnant s’y débarrassaient des populations dont ils ne voulaient pas. C’est encore plus vrai de l’Ukraine de l’ouest du reste. Lvof par exemple.
                                La Pologne d’avant guerre est un pays très multiethnique et multi-religieux et qui connaît des frictions entre populations. Comme d’autres. mais ce sont bien leurs voisins de l’est et de l’ouest qui ont inventé les mots pogrom et déportation. Pas les polonais.

                                Quand aux reste d’antisémitisme en Pologne....vu le nombre de juifs en Pologne aujourd’hui, il serait assez abstrait...Mais de toute façon on en est pas au niveau de tous les idéologues de toutes les gauches, surtout depuis qu’avec l’éloignement des massacres de la seconde guerre mondiale, leur naturel revient au galop.


                              • Massada Massada 29 décembre 2017 13:47

                                Les Palestiniens aiment a répété « après le samedi, vient le dimanche » ce qui se traduit par : après avoir éliminé les juifs, viendra le temps des chrétiens. 

                                Dans certains pays arabes qui n’ont quasi plus de juifs, le sort des chrétiens est peu enviable.


                                https://www.portesouvertes.fr



                                • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 14:00

                                  Le binz ne vient il pas tout simplement quand une religion se prend pour un peuple...et que ce « peuple » vole les terres des autres qui n’ont pas leur religion quand il ne les extermine pas... que la religion ne serve qu’à cacher rapines violentes et assassinats.


                                  • Massada Massada 29 décembre 2017 14:04

                                    @samy Levrai
                                     

                                    Qui a volé qui ?
                                    L’islam est-il né à Jérusalem ? non, alors que font ces musulmans sur nos terres ?
                                    Une immigration massive comme en Europe actuellement ?



                                  • Gatling Gatling 29 décembre 2017 14:05

                                    @samy Levrai

                                    Il n’en demeure pas moins vrai que l’existence d’Israël peut se comprendre à la lumière de l’Histoire, comme le lieu où un juif pense pouvoir se réfugier.


                                  • Antoine 29 décembre 2017 14:08

                                    @Massada
                                    La rencontre des Israélites avec Jérusalem est racontée dans le livre des Juges. ça dit ceci :

                                    « Les fils de Juda attaquèrent Jérusalem et la prirent, ils la frappèrent du tranchant de l’épée et mirent le feu à la ville. »
                                    Juges 1:8


                                  • Ben Schott 29 décembre 2017 14:10

                                    @Massada
                                     

                                    « Qui a volé qui ? (J’ai ma p’tite idée...) »
                                     


                                  • Massada Massada 29 décembre 2017 14:21

                                    @Antoine
                                     

                                    Les juifs anciens étaient un peu comme les marseillais, ils aimaient exagérer, inventer de grands exploits militaires. Les recherches historiques ont démontré qu’il n’y a pas eu de génocide ou de grandes batailles avec l’arrivée des israélites.

                                     

                                    Et de toute façon ça n’explique pas l’arrivée de l’envahisseur musulman.




                                  • L'apostilleur L’apostilleur 29 décembre 2017 14:27

                                    @Massada

                                    La terre d’Israël appartenait aux cananéens, qui étaient des sémites comme les arabes aujourd’hui et probablement quelques israéliens aussi, parmi lesquels certains de sont convertis au judaïsme importé par Abraham lors de son périple depuis la Mésopotamie des sumériens.. 
                                    Seriez-vous prêt à tenter un test ADN chez les juifs et les palestiniens d’aujourd’hui pour établir la filiation de chacun avec les cananéens « d’origine » ? 
                                    L’occupation d’un territoire et sa légitimité dépendent de l’histoire et de l’attachement des hommes qui y ont vécu ou exclusivement de la religion qui s’y pratiquait à un un certain moment ?

                                  • Antoine 29 décembre 2017 14:30

                                    @Massada
                                    Les recherches historiques montrent que la bible est un récit mythologique.
                                    Asservir un autre peuple au nom du mythe est-il bien raisonnable ?


                                  • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 14:32

                                    @Massada
                                    Les habitants de la péninsule arabe n’étaient pas juifs pendant des millions d’années, ils ne le sont toujours pas, la Palestine appartient aux palestiniens.

                                    La religion juive n’a aucun droit particulier ( pas plus qu’une autre religion), aucune terre ne lui appartient.
                                    Il n’y a pas de terre promise ou de peuple élu sauf dans les asiles psychiatriques (terre promise pour personne exceptionnelle...).
                                     Tout semble mensonge quand on approche d’Israel, on peut y observer aussi beaucoup de meurtres et aucune justice.
                                    Ta vision obscurantiste ( religieuse ) du monde , basée sur des croyances perverses te mets toujours en situation victimaire et conspirationniste et elle te fait haïr les autres humains qui ne t’ont rien fait et qui n’ont rien à faire de toi ( sauf quand tu les voles et les assassines).


                                  • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 14:38

                                    @Gatling
                                    Dans les cieux mais pas en Palestine...


                                  • L'apostilleur L’apostilleur 29 décembre 2017 14:49

                                    @Massada

                                    « Les juifs anciens étaient un peu comme les marseillais, ils aimaient exagérer, inventer de grands exploits militaires. » et de belles histoires comme l’épisode à Massada qui n’a jamais été prouvé.


                                  • antiireac 29 décembre 2017 15:19

                                    @samy Levrai
                                    Toujours prêt a raconter n’importe quoi le ravagé de la bulbe.


                                  • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 15:31

                                    @antiireac

                                    Tu as raison Massada raconte n’importe quoi... mais toi tu devrais arriver avec des arguments sinon il aura beau jeu pour te faire passer pour un idiot...

                                  • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 16:07

                                    @Massada
                                    Je trouve que c’est lâche de tuer femmes et enfants et se suicider.. pourquoi n’ont ils pas combattu jusqu’au dernier ? vache d’héroïsme... tu es fier de cela au point d’en prendre le nom ? 


                                  • pipiou 29 décembre 2017 16:30

                                    @Massada
                                    Extrait : "Mais ce langage n’était qu’un prétexte pour voiler leur cruauté et leur avidité, ce que leurs actes montrèrent clairement. [...]. Car ce temps fut bien fertile parmi les Juifs en cruautés variées ; on ne laissait sans la perpétrer aucune oeuvre scélérate ; même l’imagination, appliquée à cette recherche, n’aurait pu découvrir de forfait nouveau ..."

                                    Merci pour ce moment !!


                                  • Antoine 29 décembre 2017 17:03

                                    @samy Levrai
                                    Ce Flavius Josephe quel antisémite ! :
                                    Car ce temps fut bien fertile parmi les Juifs en cruautés variées ; on ne laissait sans la perpétrer aucune œuvre scélérate ; même l’imagination, appliquée à cette recherche, n’aurait pu découvrir de forfait nouveau. C’était comme une maladie contagieuse, sévissant dans le particulier et en public ; il y avait émulation à qui surpasserait les autres en impiétés envers Dieu, en injustices contre le prochain. Les puissants opprimaient la foule, la multitude cherchait à perdre les puissants ; car les uns avaient la passion de la tyrannie, les autres celle d’exercer des violences et de piller les biens des riches.


                                  • L'apostilleur L’apostilleur 29 décembre 2017 21:31

                                    @Massada Lorsque Je suis allé à Massage, on m’a expliqué que cette histoire n’était pas avérée. Voilà ce q’on peut lire à propos du narrateur de cette histoire qui prête donc à scepticisme. « Flavius Josèphe. Qui était-il, ce narrateur providentiel qui, à partir du XVIe siècle, fut le plus traduit des auteurs antiques dans l’Europe chrétienne ? Issu d’une grande famille de l’aristocratie judéenne, il est considéré à l’époque comme un traître par ses compatriotes en révolte contre l’occupation romaine. Il apparaît, en effet, comme un « collabo » des empereurs, dont il devient l’historien sans pour autant n’en rapporter que les hauts faits »


                                  • L'apostilleur L’apostilleur 29 décembre 2017 21:32

                                    @L’apostilleur

                                    Lorsque je suis allé à Massada...


                                  • Pascal L 29 décembre 2017 21:53

                                    @Antoine
                                    « Les recherches historiques montrent que la bible est un récit mythologique. » C’et un formidable raccourci pour exprimer des années de recherches sur le sujet.


                                    Pour comprendre les mythes, il faut commencer par imaginer qu’avant le 7ème siècle avant J.C. il n’y avait pas de livres et tout était raconté et appris par cœur. Imaginez un traité de théologie à apprendre par cœur et vous comprendrez le problème. Le récit mythique est le support qui facilite l’apprentissage, mais n’est pas le sujet du livre. C’est le doigt qui montre la lune et vous ne voyez que le doigt. La Bible parle de Dieu et finalement de manière très homogène si nous considérons la durée pendant laquelle ces récits se sont rapportés. 
                                    Par ailleurs, dans chaque mythe, il y a souvent un fond de vérité dont la nature nous échappe le plus souvent. Ce n’est pas parce que nous n’avons aucune preuve archéologique de l’existence de Moïse que ce personnage n’a jamais existé. Nous ne savons pas qui il était et à quelle époque il a vraiment vécu, mais son importance dans le récit fait qu’il est impossible qu’il n’ait pas existé. Nous ne saurons jamais s’il a traversé la Mer Rouge, mais il a tenu un rôle fondamental dans l’établissement des dogmes du Judaïsme.

                                  • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 22:06

                                    @Pascal L
                                    Il y a des tablettes cunéiformes venant des sumériens qui sont plusieurs milliers d’années plus anciennes que la bible...

                                    Ces tablettes racontent la meme chose que la bible mais avec des dieux multiples, donc pas d’Adam et Eve, pas de Noé, pas de Moïse , pas de trip en Egypte, pas... juste un plagiat de mythologies écrit par d’autres mais en beaucoup moins poetique... un Dieu fou, jaloux, cruel, mechant, malade, omniscient à la place de dieux qui aimaient la vie et la nature...pas sur que nous ayons gagné au change...

                                  • antiireac 29 décembre 2017 22:30

                                    @samy Levrai
                                    Pourtant ces récits divers ont aboutit sur une religion admirable qu’est le christianisme qui elle a engendrée l’admirable civilisation occidentale qui elle fonctionne sur le principe de la démocratie.


                                     

                                  • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 22:33

                                    @antiireac
                                    Je ne cherche qu’à rendre à Cesar ce qui lui appartient, je chasse un peu de fumée d’opium pour dégonfler le ballon messianique...


                                  • pipiou 29 décembre 2017 22:39

                                    @antiireac
                                    C’est une quoi une « religion admirable » ? Un lien vite !

                                    La démocratie et beaucoup du génie occidental nous viennent des grecs et des romains.

                                    La civilisation juive n’a jamais régné sur le monde comme d’autres civilisations babyloniennes, égyptiennes, grecques, romaines, etc ...
                                    La connaissance, ça c’est un bel héritage, contrairement aux religions, mythes, mensonges qui sont votre fondement intellectuel.

                                    Par contre, sachant que le christianisme est LA religion supérieure, ce serait bien que les juifs nous rendent Jérusalem, et fissa !


                                  • Pascal L 29 décembre 2017 23:32

                                    @samy Levrai
                                    La découverte d’un Dieu qui n’et pas juste une invention de l’homme ne s’est pas fait en une fois. Je conçois parfaitement que les Sumériens aient pu avoir des intuitions assez justes et je ne pense pas que la Bible ait fait le tour complet de la situation. Nous avons encore des progrès à faire dans notre compréhension de Dieu. Un Dieu extérieur à l’humanité qui ne se laisse pas observer n’a pas de sens, sinon comment saurait-on qu’il existe ? 

                                     La connaissance que je peux avoir aujourd’hui de Dieu vient plus de mes propres observations et des témoignages de mes contemporains que des textes anciens, quoique mes observations sont quelque part conformes à ce qui est dit de Dieu dans la Bible et uniquement ce qui est dit de Dieu. Cette conformité ne veut pas dire que j’interprète de la même manière ces observations qu’à l’âge du bronze. Il n’est plus question de Dieu vengeur ou jaloux, mais d’un Dieu qui aime infiniment. Nous ne pouvons mettre d’appareil de mesure devant ces observations, ce qui fait que cette expérience reste personnelle. Seule, la convergence et la cohérence des témoignages permettent de penser qu’il y a bien quelque chose, mais je ne vous empêcherai jamais de penser le contraire.

                                  • L'apostilleur L’apostilleur 29 décembre 2017 23:59

                                    @samy Levrai

                                    Toute foi est respectable, la votre aussi. Que cela ne vous empêche pas de voir la proximité des événements relatés dans l’ancien testament (création de l’homme à partir de l’argile, le déluge et l’arche de Noé, création d’Eve avec une côté d’Adam, jardin d’Eden....) avec la mythologie sumérienne d’Uruk, d’Ur (d’où venait Araham)... traduite des tablettes retrouvées dans la bibliothèque de Nabuchodonosor dans les ruines de Babylone.


                                  • samy Levrai samy Levrai 30 décembre 2017 10:26

                                    @Pascal L
                                    Le Dieu unique est une invention tardive de l’homme, il n’y a rien de divin la dedans.

                                    Toute la genese et la plupart des textes de l’ancien testament ne sont que des plagiats, tu devrais lire
                                     Enki et Ninhursag, Gilgamesh, Sargon,... la transformation des Dieux multiples en un seul, omnipotent , mechant, jaloux, cruel, frustré, sans forme est juste une création de moines juifs frustrés et malade psychiquement.
                                    Je ne te parle pas du nouveau testament ( pour qui dieu est amour mais qui sert à tuer ceux qui n’aime pas assez...) même si celui ci se base sur l’ancien... 
                                    Les gens ont le droit de croire à ce qu’ils veulent, je m’en moque tant que cela n’entraîne pas la souffrance d’autres qui doivent le subir.

                                  • samy Levrai samy Levrai 30 décembre 2017 10:56

                                    @L’apostilleur
                                    Il s’agit d’un plagiat déformé avec un but politique.

                                    Il y a à peu pres 1 million de tablettes déjà découvertes, nous pouvons en esperer 10 fois plus à decouvrir... Nabuchodonosor et Babylone sont très tardifs, tu peux encore aller bien plus loin dans le temps pour les premières tablettes...

                                    Pas de dieu unique omniscient avant le premier millenaire avant JC, pour un dieu qui aurait toujours existé et tout créé, je trouve cela un peu léger... ignoré de tous pendant des centaines de milliers d’années, il decide de reprendre les histoires de ceux qui se trompaient...


                                  • Pascal L 30 décembre 2017 16:17

                                    @samy Levrai
                                    Vous avez une bien triste idée de Dieu et de l’humanité qui le prie. Les qualificatifs que vous associez à Dieu ne se trouvent pas dans la Bible, Il s’agit d’une extrapolation toute personnelle. Le Dieu de la Bible n’est pas la continuité de Dieux plus anciens, car il est entièrement extérieur à l’humanité. 


                                     Vous posez de fait la question du bien et du mal dans notre société et donc pourquoi le mal si Dieu est amour ?
                                    Le mal n’est pas le fruit de l’amour ni de quelque chose qui lui est opposé, mais de l’absence d’amour. L’Amour c’est comme la chaleur, rien ne s’oppose à la chaleur, mais quand il n’y a plus de chaleur la sensation de froid apparait. Le froid n’existe pas, il n’a pas de définition. S’il existait nous pourrions descendre en dessous du zéro absolu, lorsque les atomes sont parfaitement immobiles. A la moindre agitation des atomes, la chaleur apparaît.
                                    Dieu nous donnes de l’amour et il en faut beaucoup pour que nous ne fassions que du bien. Il peut nous en donner autant que nous voulons, mais finalement peu en demandent réellement. Ou alors nous voulons aimer l’argent, le pouvoir... et il ne peut rien pour nous. L’amour exige la liberté, nous ne pouvons pas aimer si nous ne sommes pas libres de le refuser. La liberté que vous exigez pour vous est accordée à toute l’humanité, il ne faut pas s’étonner si l’humanité ne cherche pas plus l’amour. N’attendez pas les autres pour commencer à aimer.

                                  • samy Levrai samy Levrai 30 décembre 2017 17:36

                                    @Pascal L
                                    physique quantique et religion... pourquoi pas.

                                    Dieu omniscient et omnipotent vs libre arbitre... Dieu est il partout, dans tout ?
                                    Malgré mes écrits j’ai le plus profond respect pour les croyants, ils ne sont pas plus mauvais que moi et j’ai fait parti du lot avant de décider de ne plus le faire.
                                    Je n’ai aucune querelle avec les chretiens, ni avec les musulmans
                                    Je n’ai aucun problème non plus avec les juifs s’il s’agit d’une religion.
                                    Si l’Etat et les religions reste à leur place comme le prévoit la laïcité chez nous ( que le premier ne se serve pas du second et vice et versa) , les vaches sont mieux gardés.
                                    L’amour n’a rien a voir avec la liberté, il est un besoin plus primaire et plus primordiale que l’accomplissement de soit (j’aime bien Maslov) ...

                                  • Pascal L 31 décembre 2017 00:27

                                    @samy Levrai
                                    Quand vous parlez de l’amour comme besoin primaire, voire même comme besoin, il s’agit d’un amour qui cherche une récompense pour soi-même. L’amour de Dieu nous donnes n’attends pas de réciprocité, il est inconditionnel. C’est le terme Agapē en Grec qui se distingue de Éros (l’amour charnel), Philia (l’amitié) et Storgê (l’amour familial) qui sont des relations symétriques basées sur la réciprocité. Avec l’amour Agapē, on ne choisit pas qui on va aimer. On aime toute l’humanité.


                                    Je crois que cet amour ne peut s’exprimer que dans la liberté. Quand Jésus nous demande d’aimer nos ennemis (Matthieu 5,44) et que nous ne sommes pas libre de le refuser, cela peut devenir l’horreur. Personne ne peut vous forcer à aimer vos ennemis mais si vous le faites, votre amour ressemble alors à celui de Dieu.

                                  • Ouam Ouam 31 décembre 2017 09:11

                                    @Pascal L
                                    Aujourd’hui peut etre....

                                    Mais si nous regardons un peu dans le rétroviseur... pardon smiley

                                    Je pense que vous m’avez compris, inutile de s’etendre ?
                                     
                                    Et ce n’est pas sur vos propos actuel cad ou en est le catholicisme en 2017
                                    et encore, voyez ce qui se passe en pologne ou certains pays ultra cathos
                                    mais bien sur le passé du catholicisme auquel je me réfère,
                                    ou alors le coté « mise en pratique » à étée un peu plus que légèrement dévoyée smiley.
                                     
                                    Rassurrez vous, je ne donne pas raison non plus a S Levrai,
                                    Je voulais simplement remettre les pendules un peu à l’heure.


                                  • samy Levrai samy Levrai 31 décembre 2017 11:20

                                    @Pascal L
                                    Si tu fais remonter l’amour au niveau de l’accomplissement de soi, nous arrivons à un état non permanent qui n’advient que quand tous les autres besoins sont remplis... soit pas souvent...


                                    Je considere moi aussi que l’amour est le moteur du monde et que le message du Christ est admirable, j’ai juste un problème avec son père et les histoires autour.

                                  • Pascal L 31 décembre 2017 21:44

                                    @Ouam
                                    Etre catholique, c’est se mettre à la suite du Christ et rien d’autre. Que les catholiques aient fait de la politique, pourquoi pas tant que l’amour reste le principe moteur. Mais ils sont des hommes avant tout et ils sont comme les autres quand il oublient le Christ et sans l’amour la paix n’existe plus. On a attribué beaucoup de chose au Christianisme sans que cela soit justifié. Les ambitieux de tous poils n’ont pas hésité a exploiter l’étiquette sans en avoir le contenu et les non Chrétiens n’ont pas hésité à tirer sur l’ambulance. Aujourd’hui, plus aucun historien n’attribue la Saint Bartélémy aux Eglises catholiques et protestante, mais le mal reste. La vrai raison est le contrôle du pouvoir.

                                    Il reste qu’aujourd’hui comme par le passé, ceux qui se sont mis derrière le Christ ont eu une vie exemplaire. Relisez la vie des grands saints du passé : Saint François, Ste Thérèse d’Avila, St Vincent de Paul... ou plus près de nous Thérèse de Lisieux, Padre Pio ou Marthe Robin. Ils nous montrent ce que peut être de vivre vraiment en Chrétien.
                                    Le Christ ne nous dit pas que nous somme meilleurs que les autres, il veut juste offrir à tous un salut que nous ne pouvons ni acheter ni prendre. Ce salut passe par son amour que nous devons intégrer dès maintenant. Seuls ceux qui ne refuseront pas cet amour peuvent recevoir ce salut, qu’ils soient baptisés ou pas. Pour les autres, je ne sais pas ce qui se passe.

                                  • Pascal L 31 décembre 2017 21:53

                                    @samy Levrai
                                    L’amour que vous décrivez me semble être uniquement de l’amour de soi et ce n’est pas exactement l’amour du Christ qui est un amour inconditionnel de l’humanité. Cet amour ne dépend pas de nos actes mais de ce que nous sommes. Nous ne pouvons pas l’acheter. Il nous est donné sans compter par le Christ et la seule chose à faire est de lui faire confiance. Tous ceux qui ont déjà fait cette expérience ne pense qu’à la renouveler et cela peut donc se produire souvent. Par amour ont peut se lancer dans l’action, mais celle-ci vient ensuite et non avant et nous n’avons pas à retirer une satisfaction de cette action qui ne vient pas de nous mais du Christ. 


                                  • samy Levrai samy Levrai 31 décembre 2017 22:27

                                    @Pascal L
                                    J’ai juste parlé d’un message admirable... je te laisse tout le reste.


                                  • Gatling Gatling 29 décembre 2017 14:02

                                    C’est marrant mais moi je m’en fous de l’antisémitisme, je préfère nettement m’intéresser à la montée du sentiment anti-français en France. Israël n’est pas un problème pour moi et que Jérusalem devienne cent pour cent juive ne me dérange en aucune manière. J’aimerais seulement que ce pays cesse de nous entrainer dans des guerres qui ne sont pas les nôtres sous prétexte que ce pays jouit d’une diaspora particulièrement active. Je pense à Fabius par exemple et quantité d’hommes politiques qui veulent servir deux patries, et ce n’est pas possible. Nos intérêts ne sont pas ceux de Tel Aviv. Plus urgent que la religion juive, la religion musulmane importée chez nous par des gens comme Soros. Il y a en effet des juifs qui travaillent à la destruction de nos pays. Pourquoi ? C’est toute l’ambiguïté de l’affaire. L’antisémitisme se nourrit de cette ambiguïté. On voit que nos médias poussent à une immigration massive dans une propagande hallucinante. Et nous voyons quantité de journalistes juifs à la manœuvre avec des associations chapeautées par le CRIF, alors qu’ils se plaignent de la montée de l’antisémitisme ! Un peu de cohérence ne nuirait pas, et vous verriez certaines formes d’antisémitismes disparaître. Je vous renvois donc la balle cher auteur, l’antisémitisme est largement la cause des juifs eux même.


                                    • Massada Massada 29 décembre 2017 14:13

                                      @Gatling
                                       

                                      Fabius est détesté en Israël, la France est considérée comme pro palestinienne et même pour certains Israéliens en état de guerre froide avec Israël.

                                       

                                      Une diaspora active en France ? Faite moi rire, la France à systématiquement voté contre Israël à chaque résolution de l’ONU ou de l’UNESCO.

                                       

                                      Connaissez vous les montants des investissements israéliens en France ? moi pas

                                      Le Qatar dispose d’un fonds d’investissement de 335 Mds$, qui a investi massivement en France.

                                      L’Arabie saoudite a financé la construction de 1 500 mosquées à travers le monde, 500 collèges islamiques et quelque 2 000 écoles dans des pays non musulmans dont la France.

                                       

                                      Il y aurait aujourd’hui entre 4 et 5 millions de musulmans en France pour 600.000 juifs qui est plus à mène d’influence le politique en quête d’électeurs.


                                    • Gatling Gatling 29 décembre 2017 14:36

                                      @Massada

                                      Fabius nous a entraîné dans la guerre en Syrie pour servir les intérêts d’Israël.

                                      Je me fous que la France soit pro palestinienne je ne suis pas pro palestinien.

                                      J’ai dit diaspora pour ne pas dire lobby.

                                      Et comme vous sans doute je regrette que cette religion nous tienne par les couilles avec l’assentiment d’un système médiatique soutenu par ce lobby.


                                    • Ben Schott 29 décembre 2017 14:37

                                      @Massada
                                       

                                      « Une diaspora active en France ? Faite moi rire, la France à systématiquement voté contre Israël à chaque résolution de l’ONU ou de l’UNESCO. »
                                       
                                      Vous voulez dire qu’elle n’est pas encore assez active ? smiley
                                       
                                      « Il y aurait aujourd’hui entre 4 et 5 millions de musulmans en France pour 600.000 juifs qui est plus à mène d’influence le politique en quête d’électeurs. »
                                       
                                      Je suis d’accord, les juifs devraient être plus présents dans les médias, le spectacle et la politique.
                                       
                                      Rions ensemble.
                                       


                                    • leypanou 29 décembre 2017 14:40

                                      @Massada
                                      Il y aurait aujourd’hui entre 4 et 5 millions de musulmans en France pour 600.000 juifs qui est plus à mène d’influence le politique en quête d’électeurs :
                                      1)tous les musulmans de France sont français ?
                                      2)combien votent ?
                                      3)un chauffeur de bus ou vigile, kickboxeur, éboueurs, peintre en bâtiments, etc, etc ont plus d’impact sur la mentalité des gens qu’un journaliste, politicien, avocat, médecin, ministre, etc, etc ?

                                      C’est toujours agréable de vous lire.


                                    • L'apostilleur L’apostilleur 29 décembre 2017 14:07

                                      Vous avez probablement raison. Les motifs historiques, toujours fondés ou non, sur lesquels repose l’antisémitisme sont trop nombreux pour les rappeler ici, (depuis leur implication lors de la mort de Jésus, la pratique de l’usure, la chrématistique d’Aristote...).

                                      Il est plus intéressant de retenir les commentaires de Jacques Attali à l’occasion d’une conférence à Paris, avec Josy Eisenberg et un rabbin de Jérusalem, retransmise sur FR2 (émission religieuse JUDAÏCA) qui demandait à son auditoire -quasi exclusivement juif- de vivre plus discrètement et de ne pas donner de résonance plus que les autres communautés, aux difficultés que rencontrait la sienne.  

                                      Il rejoignait un peu en cela, l’esprit de ce passage peu pratiqué du Talmud « Toute personne qui invoque le pardon de son prochain ne devra pas le requérir plus de trois fois. Il faut pardonner, sous peine d’humilier ou de décourager l’autre. » 

                                      Votre liste des antisémites célèbres, ne peut que réveiller ce sentiment qu’il faudrait éteindre. Souffler sur les braises de l’antisémitisme c’est un peu l’entretenir. 

                                      Attali a raison.


                                      • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 14:17

                                        Avant d’UNIR, il faut DIVISER. C’est ce que Seth a accompli avec Osiris et ainsi donner naissance à HORUS ou THOT. 


                                        • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 14:19

                                          Le Dieu est unique chez les faux musulmans. Dans le vrai, le soufisme. Le dieu se révèle par la femme. Et seulement par elle,....


                                          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 14:31

                                            Si la vierge est fécondée par l’OR ail, c’est que c’est le conduit divin de la fécondation. Si l’homme n’a pas accès à la j’ouïe"sens féminine il n’entrera JAMAIS dans le royaume de Cieux. Tout le reste n’est que mascarade.


                                            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 14:40

                                              La religion juive est dans la castration, mais aussi le sexe. La religion catholique est dans l’amour mais pas le sexe, la religion protestante est dans la possession matérielle mais a oublié sa plus grande richesse (la spiriualité) et la musulmanne est dans l’excès d’éros (les 700 vierges aux paradis par la voie courte) et oublie de vivre. Vous mettez tout cela dans un mixer : LA CLE.


                                              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 14:41

                                                Sur ce : La préparation de L’OIE unique pour la transition.


                                                • Jason Jason 29 décembre 2017 14:43

                                                  @ l’auteur : ce n’est pas le bon endroit pour ce genre d’article.


                                                  @Aux commentateurs : Devant la litanie de commentaires aussi nuls, stupéfiants, d’enragés bornés et frustrés, je reste coi.

                                                  Il est de bon ton sur ce site d’être anti-quelque chose, alors pourquoi pas ? Faites-vous plaisir, internet est fait pour ça.

                                                  Je vous le fais savoir.

                                                  • L'apostilleur L’apostilleur 29 décembre 2017 14:54

                                                    @Jason

                                                    Le mépris n’est pas forcément raison.

                                                    Rencontrer la controverse peut aider à consolider son opinion ou l’inverse.

                                                  • Jason Jason 29 décembre 2017 15:04

                                                    @L’apostilleur


                                                    Désolé, j’avais fait un commentaire à chaud, mais il a disparu.

                                                  • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 15:28

                                                    @Jason
                                                    Tu manques d’arguments, avec quoi et qui n’es tu pas d’accord ? 


                                                    Il y aurait des sujets tabous ? (que tu serais obligé de lire malgré toi ? )
                                                    des sujets à ne pas aborder ?
                                                    Les quels seraient ils ?
                                                    Doit on faire des lois pour les interdire ? 
                                                    Les sujets qui te gênent doivent ils t’être réservés ? et à qui d’autres ? où devraient ils se trouver ?
                                                    Quel autre espace de liberté d’expression connais tu autre qu’internet ? la presse ? la télévision ? la radio ? 
                                                    pourquoi publies tu sur Agoravox ?
                                                    Ne devrais tu pas être ravi de savoir qu’il existe d’autres façons de voir et qu’elle sont argumentées ?



                                                  • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 29 décembre 2017 15:00

                                                    Certains voient le judaîsme comme patriarcal alors que son emblème est lunaire et le jour du shabbat, le septième (comme le samedi) est le jour de saturne, mais aussi des Saturnales (ré-jouis-sens). Si le septième jour est de repos, c’est aussi qu’il nous autorise à toutes les fantaises. L’or de Saturne.


                                                    • phan 29 décembre 2017 15:13
                                                      Une partie de la gauche française est dévoyée et antisémite...
                                                      et une partie de la gauche française qui livrait la technologie nucléaire à Israël depuis 1956 elle est comment ?


                                                      • antiireac 29 décembre 2017 15:40

                                                        Bon nombre d’internautes ont compris les souffrances du peuple juifs en Europe et en islaemie et c’est tant mieux .

                                                        Le mépris envers ce peuple qui a tant apporté à l’humanité à travers ses savants et ses capitaines d’industries devrait tomber sous le coup de la loi.
                                                        C’est sûr tôt ou tard ce peuple vaillant vaincra ses ennemis les plus acharnés 


                                                        • pipiou 29 décembre 2017 15:46

                                                          @antiireac
                                                          Le peuple juif comprend-il les souffrances des autres ?
                                                          Non, ben alors garde tes tes belles envolées lyriques...


                                                        • Ben Schott 29 décembre 2017 15:53

                                                          @antiireac
                                                           

                                                          « Bon nombre d’internautes ont compris les souffrances du peuple juifs »
                                                           
                                                          Difficile de ne pas avoir compris, c’est Devoir de Mémoire matin, midi et soir...
                                                           
                                                          « Le mépris envers ce peuple qui a tant apporté à l’humanité à travers ses savants et ses capitaines d’industries devrait tomber sous le coup de la loi. »
                                                           
                                                          Pourquoi « devrait », c’est pas déjà le cas ? Moi, en tous cas, tous les matins je me lève en m’exclamant « merci, ô Peuple élu ! »
                                                           
                                                           
                                                           


                                                        • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 15:59

                                                          @antiireac
                                                          C’est un peuple ou bien c’est une religion ?


                                                          La différence a des implications précises et profondes... quelle est ta réponse ? 



                                                        • antiireac 29 décembre 2017 22:38

                                                          @pipiou
                                                          Le peuple israélien se bat pour sa survie etc’est déjà pas mal.

                                                          nous qui sommes plus préservé de ce côté là nous devrions être admiratifs devant ce peuple qui accomplie des prodiges pour survivre.
                                                          Ce peuple a le droit à cet hommage

                                                        • babelouest babelouest 30 décembre 2017 07:33

                                                          @antiireac
                                                          « le peuple israélien » .... ceux qui étaient là avant 1948, ou ceux qu’on a importés avec des promesses mirobolantes ? Pour « un » peuple, cela manque de cohésion, non ?


                                                        • pipiou 30 décembre 2017 15:50

                                                          @antiireac
                                                          « Le peuple israélien se bat pour sa survie »
                                                          Foutaise !!
                                                          Les 4 millions de juifs américains et les 500 000 juifs français ne risquent certainement rien pour leur survie.
                                                          L’Etat d’Israel lui-même ne craint plus rien sinon il ne coloniserait pas à coup de bulldozers et ne se permettrait pas ses provocations fréquentes contre ses pseudo « ennemis déclarés » arabes.

                                                          Vous avez été gavé à la propagande et votre cerveau malade n’en tire que des justifications ridicules aux exactions d’une religion que vous cherchez encore à trouver admirable pour ne pas porter atteinte à vos croyances en ruines.


                                                        • pipiou 29 décembre 2017 15:44

                                                          ça me fait marrer ces discours sur le « nouvel antisémitisme ». A croire que les Juifs n’ont pas de bol et qu’un terrible fléau s’est abattu sur eux : on ne les aime pas.
                                                          Et bien sûr ils n’y sont pour rien, c’est juste une fatalité.

                                                          Mais que font les Juifs pour donner une bonne image d’eux et se questionnent-ils sur leur responsabilité de ce désamour ? Non, c’est la faute à « pas de chance ».

                                                          Comment ne pas voir que le nouvel Israel contribue à cette mauvaise image ? Le seul Etat juif du Monde s’est bati sur la violence et le mensonge. Et on est surpris des conséquences ?

                                                          Pourquoi les Neo-israeliens tels Massada persistent-ils à se donner une image agressive et fourbe ?
                                                          Et après ils nous jouent les victimes éternelles ! Cette victimisation permanente étant elle-même un ingrédient de l’antisémitisme.

                                                          Alors l’auteur peut remballer ses beaux discours victimaires et reprendre au début, parce qu’il est à côté de la plaque.


                                                          • Rincevent Rincevent 29 décembre 2017 16:35

                                                            @ l’auteur

                                                            Mais celui-ci subsistera ainsi qu’en témoigne les mots violents de Thorez en 1940 à propos de Blum, considéré comme un bourgeois et un ennemi de classe. Thorez l’a t-il dénoncé en tant que juif ? Probablement pas. Ou c’est vous qui faites le sous-entendu bourgeois/juif ? Dan ce cas, assumez-le.


                                                            L’antisémitisme contemporain a enfourché un nouveau cheval de bataille : la lutte contre Israël.
                                                            Nous y voilà ! On ne peut plus critiquer la politique de l’état d’Israël sans être systématiquement dénoncé comme antisémite. La ficelle est un peu grosse et passablement usée, non ? Si on critique le Sénégal en tant qu’état on est donc raciste anti noir ? Et si vous critiquez la politique de la Syrie, par exemple, vous êtes donc, vous aussi, antisémite puisque les Arabes sont eux aussi, ethniquement, des sémites…


                                                            • CLAIRVAUX CLAIRVAUX 29 décembre 2017 22:33

                                                              @Rincevent

                                                              L’antisionisme n’est souvent que le faux nez de l’antisémitisme.


                                                            • antiireac 29 décembre 2017 22:52

                                                              @Rincevent
                                                              Bon nombre des anti sionistes sont également des anti sémites tout bonnement.


                                                            • ETIENNE 31 décembre 2017 11:40

                                                              @antiireac
                                                              Tout bonnement quoi. Suffit de le dire épicétou


                                                            • Decouz 29 décembre 2017 17:57

                                                              Dans le Coran les juifs sont un peuple d’élection qui a bénéficié de la faveur divine avec la parole donnée à Moïse.

                                                              La critique vise l’abandon par une partie des juifs du message, et les prophètes qu’ils ont tués.

                                                              il est, parmi les gens du Livre, une communauté » de pieux et de vertueux, ordonnant le convenable et interdisant le blâmable, qui tentent de s’encourager les uns les autres à atteindre l’excellence, et ce, par des actions de charité et de bonté. 

                                                              Donc ceux qui sont fidèles à la Torah ne sont pas blamés.

                                                              • Pascal L 29 décembre 2017 22:54

                                                                @Decouz
                                                                C’est beaucoup plus compliqué que cela. A l’époque de Muḥammad, il a avait plusieurs sectes juives, dont les Rabbanites qui étaient revenus à Jérusalem après 614 et les Nazaréens (appelés aujourd’hui judéonazaréens) exclus de Jérusalem. Les Rabbanites sont les descendants des pharisiens qui ont produit les Talmuds et ont donné le judaïsme moderne. Les Nazaréens, qui croyaient très partiellement à Jésus, pensaient qu’il fallait reconquérir Jérusalem et purifier le temple pour permettre le retour de celui-ci pour qu’il crée le royaume de Dieu sur terre. N’étant pas à Jérusalem, il ont embauché les nomades arabes pour cette conquête et Muḥammad était le chef de ces arabes. La communauté pieuse et vertueuse des gens du livre est bien cette communauté nazaréenne alors que les Rabbanites sont accusés de recouvrir la vérité sur Jésus et sont donc considérés comme de mauvais Juifs. Le terme recouvrir (racine kfr) a ensuite été transformé en mécréant (kouffar) et chaque fois que ce terme est utilisé dans le Coran, c’est bien des Juifs Rabbanites qu’il s’agit. Les Arabes ont fini par conquérir Jérusalem en 638, les Nazaréens ont reconstruit un temple cubique en bois et... Jésus n’est pas revenu.

                                                                Le Coran ne dit rien sur Allah sinon les 99 noms, mais cela ne nous avance pas beaucoup. Par contre le texte est construit comme une opposition au Judaïsme et ensuite au Christianisme. Le Coran pourrait d’ailleurs être condamné pour son antisémitisme. Le mot Nazaréen ne pouvait pas désigner les Chrétiens dans de nombreux versets, mais à la fin de la rédaction du Coran, les Nazaréens ayant disparus, le mot Nazaréen a été recyclé pour désigner les Chrétiens. Nazaréens, kouffar, Coran, hourri sont des mots qui n’ont pas le même sens selon les versets et rendent la lecture du Coran particulièrement difficile. Dans certains cas comme Coran ou Nazaréen, la confusion semble créée volontairement. Dans d’autre cas comme hourri, cela nous montre que la rédaction du Coran a duré très longtemps. Les descriptions du paradis sont typiquement perses, donc postérieures à 750 (époque Abbasside). Les Hourris dans ces descriptions ne sont plus des vierges, mais des raisins blancs...

                                                              • Decouz 31 décembre 2017 09:37

                                                                @Pascal L
                                                                Ah les 99 noms ça ne nous avance pas ? Pourtant il y a « Celui qui fait avancer »...Dans la compréhension ? 

                                                                C’est la divinité « qualifiée », comme dans l’orthodoxie chrétienne il y a l’Essence et les attributs, il y a l’Essence (Allah) et les attributs (sept principaux dans lesquels sont repartis les noms).
                                                                Cette distinction n’est pas propre à l’islam, ni au christianisme, on la retrouve dans l’hindouisme, Brahman sans qualité, Brahman qualifié, on la retrouve dans le judaïsme.
                                                                Les noms désignent ce par quoi l’Absolu est perceptible à l’homme, quand vous dites « Sauveur », c’est une qualité, quand vous dites « Vivant » ou « Savant », vous dites une qualité.
                                                                Mais quand il y « Huwa », ou « Lui », pronom qui revient souvent dans le Coran, c’est ce qui est absent, le Non Etre, non pas la négation de l’Etre, mais une indétermination, dans laquelle l’Etre peut apparaître d’une manière affirmée.

                                                              • Pascal L 31 décembre 2017 22:02

                                                                @Decouz
                                                                Votre position n’est ni Chrétienne, ni musulmane mais gnostique. Le gnosticisme se distingue de ces deux religions par l’importance donnée à l’homme par rapport à Dieu. L’aboutissement du gnosticisme est la négation complète de Dieu qui peut faire de l’ombre à l’humanité par sa transcendance. Claude Tresmontant faisait remarquer avec justesse que le gnosticisme se heurte au fait que notre monde a connu un début et connaîtra une fin. La part de divinité de l’homme qui n’a pas créé notre monde exige donc que ce monde soit ni créé ni mortel.

                                                                Le Dieu des Chrétiens est un Dieu vivant qui se manifeste à l’humanité et qu’il est possible de rencontrer. Le problème est qu’il confirme encore aujourd’hui l’enseignement des Evangiles.

                                                              • Decouz 29 décembre 2017 18:09

                                                                Juifs et musulmans sont les fils d’Abraham, pour les chrétiens les descendants de Sarah, le femme libre, sont une branche plus noble que celle descendant de Agar, la servante, mère d’Ismaël.

                                                                Mais les chrétiens ne valorisent ils pas également ceux qui sont les plus humbles, donc les serviteurs et les esclaves ?
                                                                D’ailleurs certains rabbins disent que toute la famille s’est retrouvée après la mort de Sarah, Agar vivant encore (ce serait elle qui serait appelée Kétoura selon cette interprétation).



                                                                • Decouz 29 décembre 2017 18:24

                                                                  Si la lecture chrétienne et juive privilégient la descendance de Jacob, le branche ismaélienne est bénie par Dieu

                                                                  Donc même sans se référer au Coran et en restant dans les références bibliques, Agar et les Ismaéliens ont leur noblesse propre, cette branche (et donc les futurs arabes ) n’est pas abandonnée par Dieu, Ismaël signifie littéralement : « Dieu écoute », écoute la détresse de Agar ou encore « Dieu fait entendre ».

                                                                  • Pascal L 29 décembre 2017 23:06

                                                                    @Decouz
                                                                    Oui, mais les arabes n’ont jamais revendiqué la descendance d’ismaël avant que des judéonazaréens le leur suggère. Dans l’idée d’embaucher des arabes pour la conquête de Jérusalem, il fallait que ces arabes soient un peu Juifs et Ismaël était la bonne idée. De cette époque, il reste dans l’islam quelques obligations juives : l’absence de porc, la circoncision, la purification avant la prière... La plupart des Musulmans n’en connaissent pas l’origine. C’est juste un minimum pour que qu’ils puissent se trouver sur le Mont du Temple pendant la purification.

                                                                    D’après la Bible, Ismaël s’est installé dans le Sinaï et sa descendance a compté 12 tribus, à l’instar des tribus d’Israël. Il y a eu de nombreux mariages entres descendants d’Isaac et d’Ismaël, ce qui fait que du point de vue de l’ADN nous avons tous Isaac et Ismaël dans nos ancêtres, mais cela ne fait pas de nous des Juifs ou des Musulmans.

                                                                  • samy Levrai samy Levrai 29 décembre 2017 23:27

                                                                    @Pascal L
                                                                    D’apres la bible il y aurait eu il y a 5000 ans la création de la terre avec tout ce qui va avec et d’ Adam et Eve en une semaine, Adam et Eve ( promise à cause de la pomme à l’accouchement dans la douleur un truc du style :« à partir de maintenant tu accoucheras dans la douleur » alors que personne n’a jamais accouché depuis que le monde est monde...) qui auraient eu deux fils et l’un a tué l’autre, puis un autre fils... question inceste nous avons des champions du monde... pauvre Eve, le pire c’est qu’elle aurait vécu longtemps...


                                                                  • Pascal L 29 décembre 2017 23:46

                                                                    @samy Levrai
                                                                    La science dans la Bible ne fait que reprendre les connaissances de l’âge du bronze. N’y cherchez pas autre chose, car la Bible est un ensemble de témoignages, pas un livre dicté.

                                                                    Vous lisez le récit de la Genèse sans tenir compte du contexte d’une élaboration à l’âge du bronze alors que j’y vois l’expression de la miséricorde de Dieu. La notion de péché originel ne vient que de l’observation de la transcendance de Dieu et donc de quelque chose qui est au-dessus de la toute puissance de l’homme qui se retrouve contrainte. Pour accéder à l’amour infini de Dieu, l’homme doit aussi aimer, ce qui ne lui permet plus de tuer son frère. La Genèse est pour moi la découverte de Dieu par l’homme et nous sommes tous Adam lorsque nous faisons cette découverte. J’imagine qu’il y a eu beaucoup de joie au Ciel après cet événement et chaque fois qu’il se reproduit, car le dessein de Dieu est de se faire aimer par l’homme.

                                                                  • samy Levrai samy Levrai 30 décembre 2017 10:44

                                                                    @Pascal L
                                                                    Je ne suis pas d’accord, la bible a été dicté à Moise ( mais pas que lui) par Dieu en personne , c’est ce qu’il y a marqué, moi je sais que ce sont des âneries .Les scribes juifs ont juste repris des textes mythologiques millénaires pour pourrir la vie des femmes ( et des hommes) en les transformant.


                                                                    Les dieux sumeriens ont créé 7 hommes et 7 femmes à leur image à partir d’argile et de sang d’un dieu puni... il n’y a jamais eu de péché originel par la femme mais une belle histoire avec Enki et Ninhursag... 
                                                                    La genese reprenant des textes multi deistes en les déformant comment pourrait elle la decouverte de Dieu par l’homme ? 
                                                                    Le dessein de Dieu dans l’ancien testament n’est pas de se faire aimer par l’homme mais d’être craint par lui !

                                                                  • Pascal L 30 décembre 2017 15:54

                                                                    @samy Levrai
                                                                    Moïse n’est pas l’auteur de la Bible, ça se saurait. La seule chose qui semble dictée par Dieu sont les dix commandements, mais ça ne va pas plus loin. Ce sont les Musulmans qui véhiculent cette idée pour leur permettre ensuite de dire que le Coran été dicté de la même manière et qu’il s’agit bien de la suite de la Bible. Cette idée ne repose sur aucun texte.

                                                                    Pourrir la vie des hommes et des femmes est un réflexe particulièrement humain chez ceux qui sont à la recherche du pouvoir et la Bible est pleine de ces histoires. 

                                                                    « La genèse reprenant des textes multi déistes en les déformant comment pourrait elle la découverte de Dieu par l’homme ? » Pour moi, il ne s’agit pas d’une reprise de texte mais d’un approfondissement de la découverte de Dieu. Les auteurs de la Bible vivent dans une culture avec des connaissances apprises des autres ou déduites personnellement des expériences. Nous avons tous le réflexe d’accepter des idées en « prêt à penser » dès lors que celui qui les énonce semble avoir une autorité suffisante. Ces idées ne sont remise en cause que lorsque nous entrevoyons un problème. Le bain intellectuel dans lequel baignait ceux qui ont les premiers découvert ce Dieu est celui de l’âge du bronze. Le livre de la Genèse contient de la nouveauté et des idées anciennes qui circulaient à cette époque. Nous devons donc nous concentrer sur la nouveauté pour comprendre ce qui avait frappé les auteurs du livre de la Genèse. Ce n’est pas la peine de chercher du côté de la science ou de l’histoire, la vrai nouveauté ne concerne uniquement que Dieu et ce dieu est largement différent des dieux sumériens. Tout le reste de la Bible n’est qu’un approfondissement de cette découverte et confirme finalement la première découverte, sinon que les premiers témoins avaient effectivement peur de ce Dieu. La confiance est venue plus tard par l’approfondissement. 

                                                                    « Le dessein de Dieu dans l’ancien testament n’est pas de se faire aimer par l’homme mais d’être craint par lui ! » On peut déduire cela de la seule lecture de la Torah, encore que l’amour de Dieu pour les hommes est en filigrane dès le début. L’ancien testament contient de nombreux livres qui vont jusqu’au 2ème siècle avant J.C. environ. La lecture de ces textes montre une évolution progressive de la compréhension de Dieu.
                                                                    Le Dieu de la Bible est extérieur à l’humanité et sa découverte est difficile. S’il avait été une invention humaine, il aurait été parfaitement défini depuis le début.

                                                                  • samy Levrai samy Levrai 30 décembre 2017 17:15

                                                                    @Pascal L
                                                                    Quand il s’agit d’une religion, d’une recherche spirituelle, je n’ai rien contre... quand il s’agit de pourrir la vie d’autrui, de le violer, de le voler en se servant de textes « spirituels » pour le justifier, celui du seul dieu ou celle du peuple élu et de la terre promise, tu me permettras de ne pas adhérer. 


                                                                  • Pascal L 31 décembre 2017 00:52

                                                                    @samy Levrai
                                                                    « quand il s’agit de pourrir la vie d’autrui, de le violer, de le voler en se servant de textes « spirituels » pour le justifier, celui du seul dieu ou celle du peuple élu et de la terre promise, tu me permettras de ne pas adhérer » -> Je permet

                                                                    Pour moi, le mal est lié à l’absence d’amour. Le Dieu des Chrétiens nous donnes son amour inconditionnel et nous demande de procéder de la même manière. Malheureusement pour nous, cet amour inconditionnel est loin d’être une valeur partagée par tous, y compris les adeptes de n’importe quelle religion.

                                                                    Parmi les religions, il y a une catégorie qui inverse même cette notion d’amour. Ce sont les messianismes, les religions qui prévoient un paradis terrestre où les élus auront le pouvoir. Pour permettre l’avénement de cette période, il devient nécessaire de supprimer tous ceux qui s’opposent à la religion par une étrange inversion du bien et du mal. Parmi les messianismes, je met une partie de l’Islam mais aussi les différentes formes de marxisme/maoïsme, le nazisme et quelques autres idéologies mortifères. Le Christianisme n’est pas un messianisme, car aucun salut n’est prévu sur terre et il n’y a donc rien à purifier. Le Bouddhisme où les différents gnosticismes ne sont pas des messianismes et ne sont pas violentes par définition, Le problème Birman semble plus un problème de nationalisme qui devient ici encore un messianisme (si la Birmanie n’est pas le paradis escompté, c’est la faute des Rohingyas...).

                                                                  • Decouz 31 décembre 2017 09:50

                                                                    @Pascal L
                                                                    Une partie descend d’Ismael, les 3adnan qui conduit jusqu’à Mohammed, il y a plusieurs origines qui ont été mélées, arabes du Sud, arabes du Nord...

                                                                    Les arabes n’ont pas attendu les judéo nazaréens pour être férus de généalogie.
                                                                    Quand aux 12, c’est une constante dans d’autres centres spirituels en dehors des traditions abrahamiques.
                                                                    Bien sur il y a une continuité avec le judaisme, elle est revendiquée, ce qui fait que sur le plan des obligations rituelles et des purifications, les musulmans sont proches des juifs.
                                                                    Mais les purifications sont différentes, le nombre des prières différent, le jeune différent, il y aussi l’aumône qui a ses règles propres et le pélerinage spécifique.


                                                                  • samy Levrai samy Levrai 31 décembre 2017 11:35

                                                                    @Pascal L
                                                                     le messianisme est la croyance en un messie, un sauveur ou rédempteur.

                                                                    il n’y en a pas dans le nazisme, le marxisme, et autres idéologies mortiferes ou pas.
                                                                    Le Christianisme est messianique comme toutes les religions du livre ( tiens, tiens...).
                                                                    Pour les Rohingyas , il me semblait que le gouvernement birman faisait face à du terrorisme islamiste mais il est vrai que ces derniers sont déjà nos alliés dans tout le Moyen Orient... et que les médias « font du bon boulot » d’information sur les intérêts de l’Empire.

                                                                  • Pascal L 31 décembre 2017 19:50

                                                                    @samy Levrai
                                                                    Vote vision du messianisme est plutôt restrictive. Pour moi, il n’y a pas de différence entre le messianisme de l’Islam et celui du marxisme. Le Messie de l’Islam n’est qu’un libérateur, mais que la libération ait lieu par un Messie ou par le grand soir, cela ne change pas grand chose, car la libération se fait par la guerre et la destruction des ennemis. C’est une constante de toutes les idéologies de promettre à ses membres un avenir radieux sur terre. La contrepartie est toujours de combattre ceux qui empêchent cette période radieuse de se produire. Que ce soient des Juifs ou des capitalistes, cela ne change rien au principe. Dans tous les cas, il y a :la promesse d’une vie meilleure pour les adeptes sur cette terre ou messianisme,

                                                                    • la désignation d’un ennemi qui empêche la promesse de se réaliser (Juifs, Polythéistes, Capitalistes...),
                                                                    • l’inversion du bien et du mal. Il devient licite d’éliminer ou de tuer les ennemis désignés,
                                                                    • l’interdiction de quitter le groupe sous aucun prétexte au risque de se trouver désigné comme ennemi et d’en subir la punition. La peur est le moteur de la cohésion du groupe.
                                                                    • l’impossibilité de discuter les dogmes. Celui qui pose des questions est considéré comme ennemi. 
                                                                    • un livre à connaître par cœur (petit livre rouge, Mein Kampf, Coran...) contenant le dogme.
                                                                    • un leader charismatique, éventuellement dans le passé.
                                                                    • un système hiérarchique avec des fantassins exécutant, des recruteurs chargé de séduire l’ennemi et des chefs, tirant tous les bénéfices du système et seuls à même de modifier le dogme
                                                                    Le Christianisme n’est pas une religion du livre (encore une obsession musulmane, cherchez vos références ailleurs) mais une religion du Christ vivant parmi nous. Si vous ne pouvez le rencontrer, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous même. 
                                                                    Le Christianisme n’est pas messianique, car le Messie est déjà venu et est présent parmi nous. Il n’a pas besoin de revenir. De plus, le salut Chrétien n’est pas de ce monde, notre espérance est ailleurs et nous n’avons aucun besoin de nettoyer la terre de quoi que ce soit.

                                                                    S’il y a eu du terrorisme parmi les Rohingyas, c’est possible, mais il n’a pas fait assez de bruit pour que cela passe au journal de 20h. De la à détruire un peuple pour cause de terrorisme, c’est aussi grave que la destruction des Juifs lors de la dernière guerre.

                                                                    La violence de ce monde est due à l’absence d’amour et le Christ nous donne tous l’amour dont nous avons besoin et il n’est pas responsable de nos conneries. Si vous cherchez des causes aux misères du monde, demandez-vous déjà si vous aimez assez.


                                                                  • Pascal L 31 décembre 2017 19:54

                                                                    @Decouz
                                                                    Une fois l’Islam libéré de la tutelle judéonazaréenne, les évolutions ont été nombreuses. Cette idée de pèlerinage à la Mecque s’est probablement développée en opposition au judaïsme et à Jérusalem. L’Islam ne s’est pas opposé au christianisme dans un premier temps, car il avait besoin des arabes pour son projet de conquête de Jérusalem et les arabes étaient déjà très christianisés. L’opposition au christianisme s’est construite après la disparition de Judéonazaréens. L’Islam ne s’est construit que par opposition aux autres religions. supprimez les Juifs et les Chrétiens et il ne reste plus grand chose dans le Coran.


                                                                  • Esprit Critique 29 décembre 2017 18:35

                                                                    Je vois personnellement une autre explication a L’antisémitisme de Gauche.

                                                                    Le personnage politique de Gauche vit presque toujours exclusivement de la politique. Les ouvriers et les chômeurs, ex électorat de gauche votent aujourd’hui très majoritairement FN. Pour survivre le Socialo ou l’insoumis n’a pas d’autre choix que de racoler le vote nazislamiste.

                                                                    Le politicard Gocho refuse la réalité, il croie qu’il peut créer un monde a l’image floue qu’il s’en fait. Il est négationniste. Il se laisse donc convaincre assez facilement que si Israël n’existait pas les problèmes du monde seraient tous résolus.

                                                                    Une perversion terrible s’ajoute a cela. Historiquement les rouages du soi-disant Antiracisme et Antisémitisme sont contrôlés par la gauche. Aujourd’hui ces groupuscules Anti tout, se vautrent dans la manipulation, ce sont eux qui détruisent le vivre ensemble, exacerbent le communautarisme, parce qu’ils se nourrissent des  troubles qu’ils créent et entretiennent.


                                                                    • capobianco 29 décembre 2017 19:27

                                                                      Ras le bol de « l’antisémitisme ». Juste un moyen des médias asservis pour empêcher quiconque de dénoncer israel et sa politique. Si je ne suivais pas les journaux télé et même agoravox je n’entendrais jamais parler de ce « sujet ». Tout çà n’est que propagande ..... 


                                                                      • Djam Djam 29 décembre 2017 20:31

                                                                        @ l’auteur
                                                                        L’antisémitisme qui occupe tant les merdias en position (ponctuelle) de domination ne sont pas assez courageux pour expliquer aux « antisémites » que le rejet ne s’adresse pas aux juifs ordinaires mais plus exactement aux sionistes. Or, le sioniste est une idéologie politique précise et comme toute idéologie, n’importe quel pécus a le droit de la combattre.
                                                                        La perversion des sionistes médiatiques consiste justement à entretenir systématiquement l’amalgame entre « combattre l’idéologie sioniste » et « antisémitisme ». C’est intentionnel et c’est fait pour neutraliser toute critique envers l’insupportable comportement d’Israël qui, non comptant d’avoir obtenu « sa » terre, en veut toujours plus.
                                                                        Il faut, sur ce point, écouter l’entretien retransmis sur France Inter ces jours-ci par le chroniqueur Meurice qui interrogeait Habib Meyer. Une caricature comportementale qui aurait enflammé toute la gauchosphère-qui-pense-bien si le quart des propos de Meyer avait été tenus par un représentant musulman ou... catholique.
                                                                        Et ces gens s’étonnent de déclencher la haine ??


                                                                        • antiireac 29 décembre 2017 20:45

                                                                          @Djam
                                                                          Si on regarde de près les choses presque tous les anti sioniste sont également des antisémites notoires de la pire espèce...eh oui.


                                                                        • pipiou 29 décembre 2017 21:07

                                                                          @antiireac
                                                                          Je ne pense pas que Dieudonné soit antisémite ; regarder de près ça pose des problèmes aux presse-bites smiley
                                                                          De toutes manières, antisioniste ne veut pas dire grand chose, c’est une belle machine à amalgames ... c’est pas pour ça que mon dentiste est antisémite smiley

                                                                          Mais l’accusation d’antisémitisme se cache à chaque coin de commentaire hein, monsieur l’anti.

                                                                          Déjà que se faire traiter de goy c’est pas plaisant tous les jours, les menaces de dénonciation pour antisémitisme finissent parfois de déclencher quelque chose qui s’approche de la haine.
                                                                          Mais est-ce que détester un goy qui léche les bottes des néo-israeliens est en soi de l’antisémitisme ?

                                                                          Peut-être qu’une inculpation pour « participation à une associations de malfaiteurs voulant stimuler l’antisémitisme » fera l’affaire ?
                                                                          BHL et Goldanel trouveront bien un intitulé qui adéquat et antiiréac applaudira des 2 moufles.



                                                                        • pipiou 29 décembre 2017 21:29

                                                                          @antiireac
                                                                          On trouve ceci dans ton article stupide écrit par un ado :"un rapprochement entre Israéliens et Palestiniens ne peut être trouvé que dans un consensus qui implique le respect et la compréhension réciproques"

                                                                          On les voit où le respect et la compréhension, que ce soit chez toi où les massada-like ?


                                                                        • babelouest babelouest 30 décembre 2017 07:30

                                                                          @antiireac ce sont les sionistes qui sont antisémites, il ne faudrait pas s’y tromper !


                                                                        • OMAR 29 décembre 2017 21:33

                                                                          Omar9

                                                                          @CLAIRFAUX : « Contrairement à ce qui a été allégué, l’antisémitisme au Maghreb n’a pas été importé par le colonisateur français ».

                                                                          En Algérie, j’ai habité la Casbah, citadelle à majorité musulmane qui abritait dans son cœur non pas une mosquée, mais une synagogue dénommée « Djamaa Lihoud », la « Mosquée des Juifs ».

                                                                          Mon père m’a appris que suite à de nombreuses persécutions des colons français, les juifs avaient trouvé refuge et sécurité uniquement dans les quartiers musulmans.

                                                                          L’antisémitisme de certains pieds-noirs trouva son apogée avec la publication d’un journal « L’Anti-Juif » dirigé par Max Régis.

                                                                          https://www.bing.com/images/search?view=detailV2&ccid=Ff2U%2fP%2fy&id=65C32428777C9C387DE782BEA11B87060F22FF53&thid=OIP.Ff2U_P_y9zlgB7YfVI9_cgDSEo&q=le+journal+l%27antijuif+algerie%27&simid=608016209796073689&selectedIndex=0&ajaxhist=0

                                                                          Alors, encore un peu, et vous écrirez que Auschwitz, c’était près de Blida ou Sidi-Bel-Abbès.

                                                                          Ah ces sionistes et leur abjecte hasbara !!!


                                                                          • antiireac 29 décembre 2017 21:41

                                                                            @HOMO

                                                                            Tu oublies des années de persécutions de la part des arabes qui suivaient en cela les recommandations de l’abjecte livre appelé le coran.

                                                                          • babelouest babelouest 30 décembre 2017 07:29

                                                                            Bof.... seuls les sionistes sont antisémites, alors....
                                                                            ... mais bien entendu, comme tous bons manipulateurs, ils vont rejeter leur façon de penser et d’agir sur les autres !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès