• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre à monsieur l’ambassadeur de France en Mauritanie. Quelle (...)

Lettre à monsieur l’ambassadeur de France en Mauritanie. Quelle déclaration inamicale ?

Monsieur l’ambassadeur, excellence,

Comment osez-vous mettre en garde vos concitoyens français à propos du danger de circuler dans certains quartiers de Nouakchott ? Comment avez-vous pu oser engendrer la colère de notre gouvernement à propos d’un danger qui est loin de la dimension à laquelle vous pensez ?

Lettre à monsieur l’ambassadeur de France en Mauritanie.

Quelle déclaration inamicale ?

 

Monsieur l’ambassadeur, excellence,

Comment osez-vous mettre en garde vos concitoyens français à propos du danger de circuler dans certains quartiers de Nouakchott ? Comment avez-vous pu oser engendrer la colère de notre gouvernement à propos d’un danger qui est loin de la dimension à laquelle vous pensez ?

Depuis l’arrivée des militaires au pouvoir et particulièrement d’Ould Abdelaziz, jamais une quiétude si grande n’a régné sur les habitants de Nouakchott et ses beaux quartiers. Les agressions physiques, les suicides quotidiens, les viols et autres criminalités que l’on retrouve dans les quartiers de Paris, en France, nous ne les connaissons pas. Notre police au garde-à-vous à tous les coins de la capitale est l’une de plus efficace et des mieux tenues (au sens propre et figuré) du monde. Elle protège le citoyen, la veuve et l’orphelin ; et tous vos concitoyens français qui circulent dans les quartiers sécurisés de Nouakchott, le savent quand ils abordent nos policiers et nos gendarmes souriants, affables et surarmés pour les protéger, contre un danger fictif que vous, excellence, vous vous appliquez à faire exister à travers vos mises en garde diplomatiques et consulaires.

Monsieur l’ambassadeur, excellence,

Depuis son arrivée au pouvoir, Ould Abdelaziz est un homme de Dialogue, et même ceux qui sont potentiellement criminels, ont renoncé à exercer leurs talents par respect et devant tant de sollicitude et d’écoute de celui qui a fait ses preuves en renversant un Président élu, commis deux coups d’Etat et fait mordre la poussière à toute une opposition farinée.

Alors, comment voulez-vous qu’il y ait de la criminalité dans les quartiers de Nouakchott, puisque tous les ménages sont dans l’abondance, les marchés débordent de victuailles et les mendiants n’existent que parce qu’ils cherchent à s’enrichir d’avantage.

Monsieur l’ambassadeur, excellence,

Quelle que soit votre réponse, à l’attitude froissée du gouvernement mauritanien exprimée par un porte-parole, attractif des jets de sandales, nous croyons ferme que la mise en garde que vous avez adressée à vos compatriotes est très « inamicale ». Non pas inamicale pour la Mauritanie, loin de là, mais pour vos propres compatriotes que vous privez de venir circuler dans nos beaux quartiers, pavés aux grés, fleuris et odorants qui ne doivent rien à la Cité Florale du XIIIe arrondissement (comme vous le savez, entre la Place de Rungis et le Parc Montsouris.)

C’est pourquoi vos compatriotes devraient faire une pétition pour le rétablissement de leurs droits inaliénables à visiter les quartiers de Nouakchott, leurs droits culturels et touristiques en sont gravement lésés.

 

Monsieur l’ambassadeur, excellence,

Jamais nos quartiers n’ont été aussi salubres que durant les mandats du « président des « pauvres » (les pauvres !). La pauvreté est devenue invisible est c’est l’un des acquis de ce régime, puisque les détritus s’amoncelant dans les rues et les avenues, ils cachent les pauvres. Mais ravisez-vous de dire « inamicalement » comme j’ose le dire, « détritus », car en fait dans la politique actuelle du régime les immondices qui couvrent Nouakchott font partie de la stratégie de développement du pays visant à produire à l’échelle nationale un humus fertilisant des rues et des avenues afin de faire refleurir davantage les beaux quartiers de Nouakchott (le grain est dans le sable) . Le citoyen mauritanien l’a d’ailleurs très bien compris, lui qui se débarrasse de tout détritus par toutes les issues possibles (porte, fenêtre, portière de voiture, charrette au galop) ; et si l’un de vos heureux compatriotes, ayant (ô combien !) la chance de circuler à Nouakchott, reçoit une poubelle pleine sur la tête qu’il s’estime heureux, il participe à la dynamique du développement soutenue par l’Aide publique française au développement versée à la Mauritanie.

 

Monsieur l’ambassadeur, excellence,

Les homicides dont vous entendez parler dans nos quartiers sont pour la plupart… involontaires. Qu’on se le dise ! Car nos voitures n’ont pas de freins (ni à pied ni à main), nos piétons peuplent allégrement le bitume, nos taxis sont à vitesse unique, nos policiers ont depuis longtemps avalé leurs sifflets. Tout est involontaire, nous sommes, monsieur l’ambassadeur, un peuple innocent. Pourquoi donc privez-vous, par une déclaration inamicale, vos concitoyens de flâner dans nos belles de cités de « netteg jembe » l’odorante, de Baghdad, la flottante… ?

Ici, vos compatriotes développeront par des exercices quotidiens, leur odorat, là-bas ils apprendront à surfer dans nos rues sur les lacs d’eau saumâtres de nos blanchisseries à ciel ouvert. Et ils pourront même (ô bonté divine !) faire le saute-mouton sur les cadavres d’ânes au soleil.

Monsieur l’ambassadeur, excellence,

Vous voyez donc que, comme l’a si bien dit le porte-parole d’Ould Abdelaziz, vous avez pris un acte contraire à l’amitié qui doit lier nos deux pays. En ne pas laissant vos concitoyens se faire arnaquer, ni agresser, ni voler dans certains de nos quartiers, vous faîtes preuve d’un manque de solidarité avec la politique de développement de nos villes et cela ce n’est pas… diplomatique. Comment le policier véreux va mettre du beurre sur ses épinards (qui d’ailleurs sont inconnus en Mauritanie), comment le pauvre criminel lâché dans la nature par un régime incompétent, payera-t-il son loyer sinon en trucidant son bailleur et là, vous incitez vous-même au développement de la criminalité. Car sans vos compatriotes dans certains de nos quartiers quel avenir économique local sans euros subtilisés ?

Monsieur l’ambassadeur, excellence,

Une lettre explicative, d’excuses voilées et jetant quelques fleurs au régime putschiste d’Aziz (Dialogue salutaire etc. etc.) ne suffit pas, il faut que vous vous rachetiez, non pas auprès de la Mauritanie, mais auprès de vos compatriotes en publiant sur le site de l’ambassade de France à Nouakchott l’avis suivant :

« Tous nos compatriotes visitant la Mauritanie et particulièrement Nouakchott et certains de ses quartiers sont vivement encouragés à continuer leur visite.

 Cependant les précautions suivantes sont à prendre avant de voyager dans ce beau pays :

  • Prendre des cours de twist pour savoir éviter les jets de seaux d’eau sale aux coins des rues ;
  • Emprunter une côte de maille (de préférence au musée national des armures médiévales) pour flâner l’esprit tranquille dans certains quartiers ;
  • Se faire tatouer tout le contenu de son passeport directement sur la peau pour faciliter à l’ambassade le rapatriement en cas de gentille subtilisation des documents personnels ;
  • De se munir d’un panneau de STOP pour traverser les rues et si impossible à trouver, prendre des cours de saut de kangourou (s’exercer à sauter le plus haut possible. Les camions font aussi le taxi) ;
  • Prendre des cours de zoologie animale pour pouvoir parler aux taximen et aux conducteurs de charrette (l’âne en est souvent le maître) ;
  • Ne pas utiliser son téléphone portable en cas d’urgence. Un portable exposé expose à une autre urgence.
  • Développer ses facultés olfactives, pour se guider dans les quartiers (l’air devient moins odorant à la périphérie et plus acre au centre).
  • Apprendre à être patient pour retirer de l’argent. S’exercer à utiliser sa carte de crédit dans une bouche à incendie, les distributeurs locaux (DAB) réagissent moins vite.
  • Ne prendre le taxi qu’en cas de catastrophe (exemple si Sarkozy revient au pouvoir) et vérifier la direction qu’il prend. Les taximen appliquent les théorèmes de Thales pour saler la facture. Autant dire qu’ils n’empruntent la ligne droite que pour les autochtones.
  • Enfin, dans tous les cas si quelqu’un parle de la déclaration inamicale de « votre ambassadeur » sur certains quartiers de Nouakchott et que vous êtes dans l’un deux, dîtes : « combien ? »

Ceci dit, l’Ambassade rassure tous les compatriotes sur la bonne situation de sécurité qui règne à Nouakchott et elle reste à l’écoute de tous les compatriotes visitant les quartiers visés, si, bien-sûr, ils en reviennent. »

Monsieur l’ambassadeur, excellence,

En publiant cet avis, l’ambassade de France en Mauritanie aura couvert la déclaration inamicale qu’elle a faite aux français visitant Nouakchott puisque, de toute façon, elle n’avait pas à adresser des excuses au gouvernement Mauritanien, dont, soit dit en passant, les membres ne vivent pas dans lesdits quartiers.

Quant au peuple Mauritanien et aux habitants desdits quartiers, ils savent que la criminalité de quartier fait moins de victimes que celle qui s’exerce au (et depuis) le sommet de l’Etat.

Recevez, excellence, l’expression de ma considération la plus offusquée par votre déclaration inamicale à l’égard de vos concitoyens français, contribuables, pourvoyeurs de l’aide publique française au développement que nous recevons (dans les poches de nos dirigeants).

Pr ELY Mustapha

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Alren Alren 5 novembre 2016 19:14

    Cette enseignant bénévole française a-t-elle été agressée parce que française, OUI ou NON ?

    Si oui, ce qui est le cas, votre lettre est une injure pour elle !


    • sls0 sls0 5 novembre 2016 22:21

      @Alren
      C’est quoi cette histoire d’enseignante ? On en parle pas dans l’article ni dans les actualités.
      La question n’est pas de savoir si elle a été agressée mais si elle existe déjà.


    • Dom66 Dom66 5 novembre 2016 19:27

      Mon cher monsieur. Je connais bien la Mauritanie hélas très mauvais souvenirs, et je pense aussi mettre en garde mes concitoyens du danger de circuler dans certains quartiers de Nouakchott et de Nouadhibou, et de certains endroit de la Mauritanie. Je confirme donc les dires de l’ambassadeur.

       

      Vous me faite rire avec ceci :

      "Notre police au garde-à-vous à tous les coins de la capitale est l’une de plus efficace et des mieux tenues (au sens propre et figuré) du monde"

      C’est a mourir de rire…pour avoir été verbalisé et rançonné par votre police une des plus minable du monde.

      Verbalisé pour avoir eu deux roues de secours.

      Verbalisé pour avoir perdu un échappement de Jeep dans le désert….j’en passe la page est trop petite.

      Demandez à vos concitoyens de ne plus faire leurs besoins dans le sable devant  et près certaines maisons cela fait mauvais effet et ça pue.

      Mauritanie pays très sale et inhospitalier.


      • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 5 novembre 2016 19:34

        @Dom66


        A vous lire, votre lecture n’a pa dépassé le premier paragraphe de l’article. Lisez encore davantag et vous reviendrez sur vos propos.


      • Dom66 Dom66 5 novembre 2016 20:03

        @Pr ELY Mustapha

        Désolé mais rien que le début m’a suffit, c’est dire, même en allant plus loin « sur les cours de twist » etc ne change pas mon avis sur la Mauritanie.

        J’ai beaucoup voyagé, un peu partout dans le monde, et en dehors du désert chez vous c’est le pays à proscrire des destinations de calme et de bonheurs, rassurez vous votre pays n’est pas le seul sur la terre à éviter vous avez par exemple l’Érythrée, la Somalie et l’Ethiopie.


      • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 5 novembre 2016 20:08

        @Dom66


        Désole , mais personne ne vous a demandé de changer votre avis. Vous en êtes garant. Ce qui vous a été demandé c’est de ne pas juger un article en lisant simplement le premier paragraphe. Et par rapport à cela, votre jugement sur le pays n’a rien a avoir, mais il a à avoir avoir avec ce que vous lisez.

      • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 5 novembre 2016 19:32

        @Alren,


        Votre question est mal posée. Cet article n’est pas un jugement de valeur sur un acte criminel ou sur la victime (quelle que soit sa nationalité).

        Dans les quartiers à risque des villes du monde, l’agression est souvent déterminée par le vol des biens et la spoliation matérielle, non pas par la nationalité de la victime . A moins que son porteur ne soit ressortissant d’un pays en conflit direct avec celui dans lequel il se trouve et qu’il l’ait montré, ce qui est loin d’être le cas ici. 
        Agression regrettable de la ressortissante française mais à n’interpréter que comme un acte de banditisme local, sans autre dimension que celle expliquée plus haut. 
        Et tout l’article au-delà du descriptif justifie amplement la mise en garde de l’Ambassade de France, relativement à certains endroits précis à des heures précises du jour et de la nuit. Rôle somme toute, ordinaire d’uen ambassade dans tous les pays du monde.
        Si les autorités mauritaniennes s’en offusquent qu’elles prennent les mesures nécessaires pour éradiquer le fléau au lieu de crier à l’offense diplomatique.

        • sls0 sls0 5 novembre 2016 22:09

          J’ai lu la deuxième partie effectivement c’est incroyable de la part d’un ambassadeur.
          Sans lien avec la page incriminée, ce n’est qu’un avis théorique.
          Je réside à l’étranger, mon ambassadeur en dirait le dixième, tout les journaux en aurait une copie.
          Il y a trois semaines je discutais avec un ami qui est resté 14 mois en Mauritanie, il en garde des bons souvenir malgré que le PIB par habitant c’est 3% du PIB du français, les moyens sont moindres, que les services soient moindre ça peut se comprendre.

          15 homicides pour 100.000 habitants, chez moi c’est 25 je fais avec. Bon en France c’est 1,3 homicide pour 100.000 habitants mais il y a des sous pour payer les flics.

          Un lien par rapport à la note de l’ambassadeur serait le bienvenu.

          Chez moi c’est l’ambassade de France qui est la mieux vue par les habitants pour l’accueil et le respect de la personne ,ça évitera de généraliser.


          • sls0 sls0 5 novembre 2016 22:29

            Nota : 44.000 touristes français par an chez moi malgré 66% d’homicides en plus. Les ambassades ont parfois une vision élastiques du danger.


          • popov 6 novembre 2016 04:22

            @Pr. ELY Mustafa


            Je ne connais pas la Mauritanie, mais en lisant le début de votre article, j’ai pensé ce qu’il fallait en penser. Ce n’est qu’en continuant que j’ai compris que c’était du second degré.

            Dangereux, le second degré sur AV, comme vous avez pu le constater à certaines réactions.

            Un bon article, finalement, et bien écrit.

            • Dom66 Dom66 6 novembre 2016 12:55

              Bonjour,

              Je reviens sur votre article, et je m’excuse, effectivement je me suis emballé un peu vite, n’ayant pas lu votre article jusqu’au bout. Le deuxième degré est oui, c’est exact dangereux sur AV, je viens de m’en apercevoir.

              Si j’ai commenté comme je l’ai fait, c’est que mon séjour en Mauritanie a été un très mauvais souvenir, particulièrement pénible.

              Détourner les richesses à leurs profits, et une maladie très développée par les dirigeants en Afrique, hélas.


              • Pr ELY Mustapha Pr ELY Mustapha 6 novembre 2016 13:18

                @Dom66


                Sincérement désolé que votre séjour en Mauritanie n’ait pas été à la hauteur de vos attentes. Votre réaction de prime abord à mon article est tout-à-fait légitime et vos excuses sont tout à votre honneur.

                Je voudrai simplement vous dire que si les dirigeants actuels en Mauritanie ont réduit sa capitale en un urbanisme innommable, le reste du pays (qui est extrémement vaste) ne s’y réduit pas et est merveilleux et accueillant à tous les points de vue (nature, culture et humanité).

                Cordialement. 



                • Massada Massada 6 novembre 2016 18:02

                  Le président Mohamed Ould Abdel Aziz s’est allié aux islamistes mauritaniens pour gouverner ; il a décidé de rétablir la peine de mort et le crime d’apostasie. Il accuse les abolitionnistes et les militants des droits de l’homme d’être des ennemis de l’islam et alimente l’extrémisme confessionnel.«  

                   
                  Le Grand Mufti de la République, le président du Haut Conseil de la Fatwa, le ministre des Affaires islamiques appellent impunément le public à tuer Biram Dah Abeid militant mauritanien de la lutte contre l’esclavage, puisque d’après le Mufti : »l’esclavage est un commandement de Dieu« .
                   
                  La version mauritanienne du Coran se base sur un code du XIe siècle, le »Ghalil« , qui appuie l’esclavage et énumère les mauvais traitements qu’il est »licite" de faire subir à ses esclaves. 
                   
                  Charmant pays !

                  • OMAR 6 novembre 2016 19:55

                    Omar9

                    @Massacrada

                    Je n’ai aucune compétence ou connaissance, pour remettre en cause tes écrits...
                    Et s’il se trouve qu’ils sont avérés, je ne peux que condamner cette situation.

                    Mais voila, tu condamnes (cyniquement) la Mauritanie, alors que ce sont les gouvernants que l’ont doit condamner.

                    Et plus grave, cela émane d’une personne dont le pays fait pire en matière de mépris envers les véritables autochtones, les palestiniens, qu’il extermine ou les expulse.
                    Et envers ses propres coreligionnaires, les falachas, qu’il considère impures ou tout juste bon à en faire de la chair à canon, lorsque Tsahelll agresse des civils à Gaza ou en Cisjordanie.

                    Purée, cette manie de la fourberie, chez les sionistes.....


                  • Dom66 Dom66 7 novembre 2016 00:07

                    @OMAR

                    + 1000 % pour moi, bien commenté, les propos de troll sioniste,  te fatigue pas trop ces sioniste d’Israhell sont de la pire espèce de criminels incurable nazis, se sont eux qui ont donnés les ordres aux usa pour foutre cette merde en Irak et en Syrie, en vu du grand Israhell.


                  • Massada Massada 7 novembre 2016 08:37

                    @OMAR
                     

                    On a pas le concept de chair à canon chez Tsahal, on est pas une armée arabe.


                  • OMAR 7 novembre 2016 09:40

                    Omar9

                    @Massacrada

                    Ça, tout le monde l’a remarqué.
                    Car vous êtes les dignes héritiers de l’armée nazie.....


                  • covadonga*722 covadonga*722 7 novembre 2016 16:20

                    bonjour Monsieur , les temps ont bien changés semble t il , yep j’ai bien aimé la Mauritanie et les s/of

                    de l’école d’ Atar en 1977 des gens durs et fiers mais j’avoue que leur deuxième degré ou humour ne m’a pas laissé un souvenir impérissable . Des gens peu bavard mais une connaissance du désert et du rezzou qui valaient largement les bouquins appris par cœur par nos gradés.Sinon déjà on percevait la volonté de l’armée de peser sur l’avenir du pays c’était a l’époque le seul corps professionnel organisé 
                    a vous lire j’imagine que c’est encore le cas.  

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires