• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre à Monsieur Mélenchon

Lettre à Monsieur Mélenchon

 A Monsieur Mélenchon
  Président du mouvement des "Insoumis"

Monsieur,

Dans un clip expliquant pourquoi au première tour j'allais voter pour vous, j'ai écrit que la France a perdu la raison et que vous étiez le seul capable de la faire revenir dans notre pays. Je crois bien que je me suis sérieusement trompé. Je trouve en effet tout à fait déraisonnable, votre refus de donner pour le second tour une consigne claire correspondant aux exigences d'une France gangrénée par un mal profond, ce fascisme de l'argent sans limite et sans morale, ce n'est donc pas demain que cette précieuse et merveilleuse faculté de comprendre le monde et d'apprécier à leur juste valeur événements et difficultés, retournera dans le pays de Descartes.

La finasserie n'est ni raison ni même bonne ruse. Elle ne sert jamais une grande idée. "Je ne voterai pas Front national, tout le monde le sait. Le doute n’existe pas. Il est créé pour mettre la pagaille dans les législatives". En somme, suivez le modèle que je suis et pour le reste qu'à Dieu ne plaise : votez Macron ou abstenez-vous, aidez ou ne gênez pas le chouchou de Mme Merkel. Ce " Faites barrage à madame Le Pen" qui ne dit pas son nom, alambiqué à souhait, ne me semble pas dicté par la raison. Lorsque deux maladies bien distinctes vous guettent, le bon sens recommande de s'attaquer en premier à la plus grave, celle qui risque de vous emporter. Pensez-vous sincèrement que le lepénisme de Marine Le Pen est une maladie plus grave que le libéralisme fielleux mielleux qui met la France sous la régence des défenseurs des banques et des spéculateurs financiers ? De plus, et c'est là le hic ! en laissant passer en force le "bicéphalique" candidat foncièrement de droite et de droite qui se dit de gauche, revient à renforcer le Front National en énergie et en militants, car n'est-ce pas, c'est cette politique distillée par la grande finance qui lui procure, on ne peut mieux, d'excellentes vitamines, fortifiant donc ce parti qui vous remplit de haine. Vous convenez de cela, mais vous refusez obstinément d'en tirer la leçon, comme tenu en joug par je ne sais quelle force accusatrice. La haine étant mauvaise conseillère, nous voilà pour cinq an encore face à deux ogres- le bien vrai ogre libéral, avec, comme pour les poupées russes, l'ogre lepéniste plus mythique que jamais. Le beurre et l'argent du beurre - l'expression ici vaut son pesant d'or. Quelle malédiction, à moins que ce soit de l'aveuglement, frappe les gens de gauche de ce pays, qui, abandonnant toute raison, finissent par accepter une politique dont une des conséquences directes est de gonfler superbement les rangs de cet ennemi putatif qu'ils veulent battre et abattre ?

Force est de constater qu'avec le Front national, le libéralisme nous tient par la barbichette. Ce n'est pas la moindre des réussites des stratèges du système de la dictature de l'argent que d'avoir su transformer le Front National en une sorte d'ogre comme celui inventé pour faire peur aux enfants aventureux afin qu'ils reviennent en courant se réfugier dans le giron de leur mère. Ça marche à tous les coups. Hurlé par les pro Europe des technocrates, qui se foutent bien du peuple et de la République, le dit "front républicain " n'est pas autre chose qu'un appel au personnage de l'ogre gourmand de chair humaine et assoiffé de sang , cela afin de faire revenir les récalcitrants dans le giron libéral. 

Vous ne pouvez l'ignorer, la victoire de "l'Infant oligarchien" signifie des lendemains qui déchantent, très concrètement, en veux-tu en voilà des lois sur le modèle de celle qui porte le nom d'El Khomri, des suicides de paysans, la poursuite de la destruction de la Syrie et des pays du Moyen-Orient avec ses centaines de victimes au quotidien, les délocalisations à la pelle, la soumission à l'Amérique -cheftaine de l'empire libéral - je vous laisse continuer la liste des malfaisances que le peuple de France devra subir, pendant cinq ans. Comment réagirez-vous devant l'Attila libéral, écrasant toute herbe sous les pieds de ceux qui vivent de leur travail, ? Que diriez-vous ? Que vous n'y êtes pour rien ou prendriez vous conscience que vous y êtes via les gens que vous avez poussés à l'abstention ou au vote Macron, même si c'est à l'insu de votre plein gré. Je vous accorde que vous n'êtes pas responsable de vos alliés qui, comme Clémentine Autain ou Paul Laurent, en enfants habités par la terrible peur de l'ogre, ont ouvertement voté pour le représentant de l'oligarchie financière, "sans état d'âme" disent-ils, cela au nom du "front républicain", ce qui revient à faire front avec des autoproclamés républicains mais dont le cœur bat en réalité pour Bruxelles, les banques et le détricotage des acquis de la République. En un mot, de vrais ogres eux ! Vous ne pouvez nier que votre prise de position pour le second tour a eu pour effet d'autoriser moralement de milliers de vos d'électeurs à aller, d'une manière ou d'une autre, du côté du candidat putatif de Hollande. Voici que le "dégagisme" est devenu " chers libéraux, restez y puisque vous y êtes et faites comme vous l'entendez, c'est toujours mieux que le FN !" Vous ne pouvez vous en dédouanez : même minime soit-elle, cette contribution à la large victoire de l'Elu des banques, est une accointance avec le système économique et politique de la grande finance. J'estime que c'est une grave faute politique car elle vous sanctionne deux fois : d'une part elle jette un doute sur votre détermination à toute épreuve à combattre résolument le système de l'argent roi, d'autre part, le positionnement vous plaçant ennemi résolu au mondialisme dilapidateur va revenir au seul Front National, c'est comme cela en effet que le peuple de France risque de ressentir les choses. Ce n'est pas la meilleure façon de préparer demain !

Mais qu'est-ce que vous attendiez de moi, diriez-vous ?

J'attendais vous entendre dire, haut et fort, de toute la force de votre talent oratoire "Tout sauf Macron" et, pour faire réponse du berger à la bergère, de crier à vous égosiller " faites barrage à celui qui sera le syndic du capitalisme financier", c'est d'une nécessité vitale pour le pays, qu'il pleuve ou qu'il vente, que l'eau cesse de couler dans les rivières ou que les étoiles arrêtent de scintiller dans le ciel. Vous ne pouvez imaginer combien un "la grande finance, No pasarán" m'aurait réchauffé le cœur. Non, il ne s'agit pas d'imiter Dupont-Aignan, nul besoin d'aller jusqu'à là, mais j'attendais de vous que vous ressortiez votre magie "hologrammique" pour expliquer et convaincre, comme vous savez si bien le faire que le fascisme de l'argent, bien plus dévastateur que le fascisme lepéniste, qui relève, en l'état actuel des choses, plus d'une fiction que d'autre chose - merci Jospin !, car tant que le Front National respecte la Constitution, la Justice républicaine et les Institutions du pays, il reste un parti légal et tout le reste relève un peu du procès d'intention, ce dont je ne vous croyais pas capable, et de beaucoup du personnage de l'ogre, inculqué par les médias. "Liberté, égalité, fraternité" peut-être le programme lepéniste les écorche-t-il un peu, mais accordez moi que ce n'est rien face au piétinement, sans limite et sans merci, des vies humaines par le monde de la finance pour qui une augmentation de 10 euros de l'action vaut mieux que la vie d'un salarié. N'est-ce pas inconvenant de parler de fraternité ou d'égalité et même de liberté dans un pays qui compte près de 8 millions de français vivant en dessous du seuil de pauvreté, de près de 25 personnes se suicidant chaque jour, ou de 23% de jeunes au chômage ? Ah ! quelle malédiction lorsque les slogans l'emportent sur une réalité bien dramatique.

Comment un homme aussi perspicace que vous n'a-t-il pas vu que faire barrage à l'homme de la valse droite-gauche lui aurait assuré, dans tous les cas des avantages certains ? Dans le cas du triomphe malgré tout du chéri des unes des magazines, vous auriez tout de même été intronisé seul ennemi résolu du libéralisme bien devant Marine Le Pen. Autre bénéfice, leader sans compromission aucune avec le libéralisme vandale, bon nombre de ces derniers auraient quitté le refuge frontiste pour vous rejoindre. Au cas où Marine Le Pen aurait gagnée l'élection, même si c'est douloureux à vivre, vous restez, considérant votre défaite au premier tour, doublement gagnant, déjouant d'un côté le plan piège des banquiers milliardaires, freinant ne serait-ce qu'un peu leur élan, et de l'autre vous mettiez le Front national à l'épreuve du pouvoir, très souvent super destructeur pour ceux qui l'exercent. Opérer la sortie de l'Otan, faire le référendum sur l'Europe, procéder à l'abrogation de la loi El Khomri ou mettre en place la procédure de révocation des élus - éléments de votre programme aussi me semble-t-il, aurait-elle relevé le défi ? Au moindre manquement, elle aurait été discréditée à vie, finie "la pagaille" dans le champ politique, et, c'est là une chose bien précieuse dans la clarification du jeu politique, elle aurait pu fédéré contre elle tous les partis sérieusement de gauche, nombreux mais hélas émiettés comme les morceaux de pain qu'on jette aux pigeons.

Pourquoi cette faillite de la raison et cette rigidité d'esprit dans l'appréciation du FN ? Tout se passe comme si l'exemple de ce cher Monsieur Robert Hue, ex secrétaire général du Parti communiste et son liquidateur aussi, n'a jamais existé. Elu, dépensant sans compter, il lance campagne sur campagne contre le FN, beaucoup de travailleurs désertent le PC au profit du FN qu'il renforce ainsi en prétendant le détruire, mais il n'en a pas cure ! Son parti laminé, le voici sénateur et aujourd'hui à coté de BHL, Bergé ou Gérard Collomb (vous connaissez la longue liste !) derrière Macron. L'itinéraire Hue est des plus édifiants, il démontre admirablement à quoi peut conduire les dérives auxquelles donnent lieu la non appréciation raisonnable du phénomène lepéniste qui découle tout naturellement des malfaisances du système financier et de Bruxelles, comme l'eau crasseuses sort du linge qu'on essore. Il est vrai qu'étrangement s'est instaurée dans notre pays une façon trop facile et à moindre coût de s'auto proclamer démocrate, républicain et même antifasciste, il suffit de montrer une haine viscérale pour le Front National alors même que celui-ci est un effet et non la cause et qu'il ne peut y avoir une autre façon de le réduire à rien que celle d'éradiquer la cause qui draine vers lui chaque jours des milliers de nos concitoyens. Plus aveugle tu meurs ! Et ce n'est pas sans amertume qu'on peut faire ce constat démoralisant : les nombreuses et longues années que les forces de gauche, mêlant leur voix aux forces de droite dans une alliance contre nature ont passé à dire n'importer quoi sur le FN, se sont étiolées d'une manière inversement proportionnelle à l'enracinement du lepénisme qui compte maintenant plus de dix millions d'électeurs aussi fidèles que les utopistes à leur rêve. Cela revient à faire de la politique avec un bandeau sur les yeux au risque de prendre l'ombre pour la proie. Et Macron chez De Villiers, qu'en faites vous ?

 Oui, la déliquescence se fait lorsque la raison s'en va !

Monsieur, je crois que vous êtes avant tout un bon, un grand et talentueux agitateur politique, malheureuses sans plus. Je dis malheureusement parce que votre campagne électorale laissait présager l'homme politique d'envergure qui remplit toutes les exigences de la condition subjective indispensable à l'accomplissement d'une véritable révolution, les autres conditions étant toutes réunies déjà depuis un bon bout de temps.

Insoumis qui se soumet in fine, du bout des lèvres c'est vrai, mais soumis quand même. C'est bien triste.

Ô gens du village, méfiez-vous des dirigeants dont la rancune étouffe l'intelligence - la raison !

Hassinus

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.21/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • hans-de-lunéville 22 mai 2017 17:02

    Il n’habite pas ici


    • Gasty Gasty 22 mai 2017 17:13

      « votre refus de donner pour le second tour une consigne claire correspondant aux exigences d’une France gangrénée »

      Je n’ai pas de consigne à recevoir... surtout quand on a des convictions. Ou alors on en a pas et dans ce cas c’est bien triste.


      • mazig 22 mai 2017 17:53

        Si rancune il y a , c’est surtout dans cet article dont je ne vois absolument le but ni l’utilité. Jusqu’à preuve du contraire .JL Melenchon est le seul à avoir fait preuve de cohérence et d’objectivité dans le programme élaboré par et pour des citoyens assoiffés de justice et d’équité. c’est peut-être cela qui dérange , le fait que le peuple ait été consulté au lieu de parler en son nom comme le font les autres , sans mandat....


        • Laulau Laulau 22 mai 2017 18:07

          @mazig
          Ni but ni utilité ? Le but est évident, une attaque de plus contre Mélenchon qui n’a d’original que de prendre à contrepied tous ceux qui lui reproche le contraire.


        • Zolko Zolko 23 mai 2017 12:07

          @Laulau et @mazig : vous êtes neu-neu ou quoi ? L’auteur dit clairement tout le bien qu’il pensait de Mélenchon, qu’il a voté pour lui ! Ce qu’il lui reproche, comme moi aussi, c’est d’avoir retourné sa veste, et sur 2 occasions en plus :
           
          1) le programme de Marine LePen était infiniment plus proche du sien que celui de Macron
           
          2) faire campagne comme un Insoumis et au dernier moment se soumettre docilement au système est de la trahison.


        • Laulau Laulau 22 mai 2017 18:04

          Avez vous, cher auteur, écrit le même genre de lettre à Pierre Laurent, à Philippe Poutou, à Nathalie Artaud et éventuellement à Benoit Hamon ? Si oui, on peut entrevoir une cohérence dans ce que vous écrivez, mais si non, ce que je crois, votre article est une attaque de plus contre Jean Luc Mélenchon, à qui les uns reproche de ne pas avoir appelé à voter Macron, les autres à être méchant avec le PC, d’autres encore de ne pas se présenter à Hénin Beaumont etc ..etc... Bref, pour moi, vous n’êtes pas en bonne compagnie.


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 mai 2017 07:31

            @Laulau
            En fait, en bon stalinien, vous interdisez à quiconque de critiquer le programme de la FI et Mélenchon... Il y a pourtant beaucoup à dire.


            Quand on voit l’état de la Grèce et les USA qui sont en train de piller les riches ressources naturelles de la Grèce, vous vous gardez bien du moindre commentaire sur votre copain Tsipras, ni de lui conseiller de quitter l’ UE & l’euro. Silence radio.

            Est-ce bien une Politique de Gauche que de vouloir « sauver l’ Europe » en laissant crever les Grecs et piller la Grèce ??

            « L’épopée austéritaire de la Gauche radicale grecque continue... »


            « Les USA saisissent les matières premières grecques », car la Grèce est riche !

            "Les immenses gisements de pétrole et de gaz naturel, ainsi que les mines d’or, d’uranium, d’osmium et d’autres minerais rares, de même que quelques-unes des 6 000 îles qui étaient jusqu’à maintenant propriété d’État de la Grèce, sont en vente. L’Amérique met tout en œuvre pour se réserver la part du lion."


          • Laulau Laulau 23 mai 2017 08:10

            @Fifi Brind_acier
            En bon stalinien, je vous conseille d’apprendre à lire, ce que je dis c’est que les critiques réclament de Mélenchon, tout et son contraire. Ah et stalinien, ça veut dire quoi ? Tout est relatif, entre 1941 et 1945 j’aurais été, en effet, du coté de Staline, et vous ?


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 mai 2017 17:50

            @Laulau
            Hélas, il vous est resté du stalinisme le goût de la censure...


          • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 mai 2017 20:08

            Voici le programme que Macron va devoir appliquer.


            Si l’auteur ne voulait pas de Macron, il devait voter Asselineau au 1er tour pour sortir de l’ UE.

            Oui, plus de 40 % des électeurs de Mélenchon ont voté Macron !
            Et alors, ça change quoi ?

            C’est la Commission européenne qui fait les programmes pour les 27 pays !

            Alors, le Pen, Mélenchon, Fillon, Hamon ou Macron, c’est du pareil au même, ils auraient dû tous appliquer le même programme que Macron.


            « Viviane Reding : il n’y a plus de politiques intérieures nationales, mais uniquement des politiques européennes ! »

            • quid damned quid damned 22 mai 2017 20:32

              Bonsoir l’auteur,

              rappels :

              Lionel Jospin ;
              Roland Dumas ;

              Si le FN avait été élu, rassurez-vous ils n’auraient rien fait d’extravagant, le peuple français qui n’est pas raciste soyez-en sûr ne l’aurait pas permis. C’est un épouvantail au service du système pour faire réélire toujours les mêmes au détriment des intérêts du peuple. Macron est infiniment plus dangereux.

              Il y en a encore beaucoup des naïfs pour ne pas comprendre une chose aussi simple ?


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 22 mai 2017 20:39

                @quid damned
                Sauf que le FN n’a pas vocation à gouverner.
                Marine s’est suicidée en direct pour faire le job : faire élire Macron !


                Et si elle avait été élue, elle aurait appliqué le même programme économique que Macron. Comme Hollande a fait la même politique économique que Sarkozy, et la même politique que tous les gouvernements européens !!

                Si on veut une autre politique, il faut se rassembler provisoirement pour sortir de l’ UE.

                Croire qu’il y en a un qui est moins pire que l’autre, c’est refuser de comprendre que les Gouvernements ne décident plus des politiques à mener.


              • quid damned quid damned 22 mai 2017 21:32

                @Fifi Brind_acier

                Oui vous avez raison, je suis souvent simpliste, marre de répéter des évidences, je n’ai pas votre courage, ni votre abnégation.

                Heureusement que vous êtes là. :)

                On pouvait aussi faire un parallèle avec Mélenchon, même si c’est un peu plus subtile. Mais qui a un rôle similaire. Désolé les FI, sincèrement, votre programme est très louable, mais vain dans l’UE.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 mai 2017 07:18

                @quid damned
                Je défends les intérêts des Français et les miens par la même occasion !
                Je n’ai aucune envie de finir ma vie SDF dans un carton, comme les Grecs !


              • quid damned quid damned 23 mai 2017 09:22

                @Fifi Brind_acier
                Bonjour,
                j’entends bien, ma remarque était sincère. D’autant que si l’on veut prétendre un jour pouvoir aider les grecs, il va falloir nous sortir nous-même du carcan UE.
                À ce propos, Natasha Polony ce matin sur Europe 1, succincte mais grandiose :

                « ... Bruxelles vérifiera si la réforme est conforme à sa prescription, la commission publie le 22 mai ses recommandations à titre indicatif bien sûr... » (et d’appuyer) « mais fortement indicatif ! »

                Si seulement elle était directrice de l’info sur France 2 ... ne rêvons pas.


              • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 mai 2017 17:57

                @quid damned
                Les médias se gardent bien de publier des injonctions annuelles de la Commission européenne ! Il n’y a que l’ UPR qui parle des GOPé , sinon , c’est silence radio !

                 Les Grandes Orientations de Politique économique 2017 que Macron devra appliquer.


              • Remosra 23 mai 2017 18:02

                @quid damned

                Elle serait muselé. Vous rêvez trop !
                Ce n’est pas pour rien qu’elle a créé son propre média !


              • troletbuse troletbuse 22 mai 2017 20:37

                Bon article. Mais avec le paquet de FI qui sont sur AV ainsi que ceux qui font croire qu’ils sont FI, vous n’aurez pas de bonnes appréciations.
                JLM a trahi pour le deuxième tour, comme prévu. Il ne faut pas etre naïf.


                • CN46400 CN46400 22 mai 2017 21:18

                  Dans ma contrée les insoumis (sic) ont refusé l’entente avec le FdG pour les législatives au seul prétexte que celui-ci refusait la neutralité en cas de présence du FN au 2° tour (éventualité fort improbable chez nous). Les communistes ayant fait remarquer que des noms de communistes figurent sur les monuments au morts de pas mal de villes et villages, il leur a été répondu ; « vous êtes un parti du passé »...


                  • JP94 23 mai 2017 19:47

                    @CN46400

                    Autre point intéressant : le profil de l’auteur de cet article est illustratif de l’électorat visé par Mélenchon, qui s’est bien gardé d’attaquer frontalement Lepen... et déjà c’était trop pour certains...

                    Il y a donc dans le discours et l’idéologie de Mélenchon des éléments compatibles avec ce qu’un électeur de gauche récuse radicalement en principe. Et ça , ça doit inciter à réfléchir sur l’idéologie de Mélenchon de façon sérieuse et objective... 

                  • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 23 mai 2017 04:34

                    Moi, dans ma contrée, les Insoumis ont proposé aux militants communistes qui souhaitaient être candidats de s’engager à voter tous les points qui faisaient accord dans le programme, soit presque la totalité, et de s’engager également à ne pas quitter le groupe Insoumis éventuel pour rejoindre un autre parti. Ils ont refusé de signer.
                    Au temps du Front de Gauche, ils avaient fait une déclaration officielle à l’intention des membres du Parti de Gauche et autres partis du Front de Gauche :« Au 1er tour, nous, communistes, nous serons avec vous, mais au second tour nous irons avec le Parti Socialiste ». A prendre ou à laisser.
                    Dans ma circonscription, nous avons appris que 3 candidats, PC + PS sortante + Macroniste, organisaient une réunion publique en oubliant (?) d’inviter les candidats de la gauche de la gauche.
                    Heureusement, il y a des endroits où une bonne entente permet aux Insoumis et aux Communistes de faire une très bonne campagne ensemble.


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 mai 2017 07:20

                      @Danièle Dugelay
                      Le paysage politique après la bataille est assez consternant ...

                      - La FI et le PCF sont à couteaux tirés.
                      - Le PS est moribond.
                      - L’UMP est au bord de l’explosion.
                      - Les Verts ont disparus dans le Triangle des Bermudes.
                      - Dupont Gnangnan règle ses problèmes internes après son soutien au FN.
                      - Et le FN implose...
                      Bon courage !

                      Seule l’ UPR est debout, et présente des candidats dans 474 circonscriptions/ 477 !


                    • chantecler chantecler 23 mai 2017 11:50

                      @Fifi Brind_acier
                      Quel aveuglement !
                      Vos 1 % ne changent pas votre attitude .


                    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 mai 2017 18:02

                      @chantecler
                      Et oui, même avec 1%, l’ UPR a raison, c’est ballot !

                      L’UPR a expliqué pendant la campagne électorale que sans sortie de l’ UE, ce serait les Grandes Orientations de Politique économique de la Commission européenne, et vous pouvez constater que c’est le programme de Macron !


                      Les électeurs ont préféré « voter utile ». Ils ont voté « nuisible ».
                      Y compris les 40 % d’électeurs de Mélenchon qui ont voté Macron.
                      Evitez donc de venir pleurnicher sur l’étendue des dégâts et assumez !

                    • JP94 23 mai 2017 19:39

                      @Danièle Dugelay


                      Ha ha ils leur ont proposé de voter pour eux sur tous les points... ce n’est pas qu’on appelle une politique d’union à gauche... surtout avec des propositions aussi inconsistantes et démagogiques - mais c’était leur fonction pour s’éviter toute alliance en se donnant bonne conscience - ni même responsable , vu le risque Macron , que pourtant Mélenchon prétend combattre.

                      Non, les Insoumis ont refusé toute alliance à gauche - sauf avec EELV pour l’Amérique du Sud mais forcément, le candidat sortant est un EELV, qui après avoir été élu avec le PS se présente sous l’étiquette EELV Insoumis...

                      Précisons que là où les Insoumie locaux ont voté une entente à gauche, contre leur avis Mélenchon parachute un de ses lieutenants. ( notons d’ailleurs que la plus grande partie de l’appareil des FI vient tout droit du PS .... !!!)

                      C’est un peu comme ces pays impérialistes qui posent des clauses unilatérales impossibles à accepter, puis comme c’était prévu, en tirent prétexte pour continuer leur politique d’agression.

                      Ici, c’est la division mais cette division est tellement mal vécue que même des Insoumis rencontrés au porte-à-porte ont décidé de venir avec nous pour une vraie dynamique de gauche, et de gauche solide, formée à combattre pied-à-pied et pas seulement par des harangues télévisuelles ou virtuelles, dans des lieux où la lutte est historique.
                      Et c’est le seul moyen de battre à la fois Macron et Lepen, au lieu de laisser passer Lepen au 2d tour ( première phase où des électeurs de Mélenchon, qui votaient Mélenchon non pas pour ses belles paroles , mais parce qu’à gauche, pas d’autre choix, nous ont dit leur dégoût pour le personnage. 
                      Maintenant, la vraie stratégie de Mélenchon, quoi qu’il en dise, est de laisser gagner Macron - où le FN ( voir Lens ) ... plutôt que de laisser gagner une gauche qu’il cherche à doubler.

                      Et là il prend carrément en otage l’électorat populaire ... Jeu dangereux. Mais il oublie que sa stratégie est tellement personnalisée que ses lieutenants ne pèseront pas lourd... sauf pour faire gagner Macron ou Lepen.

                    • MYOSOTIS 23 mai 2017 07:36

                      Oui @ Fifi,

                      FA a raison mais les français hélas n’étaient pas prêts pour le Frexit ! l’UPR, combien de députés élus ? un ou deux, dont Asselineau ! Avec ça, c’est sûr, on ne va pas aller loin...

                      De plus, visiblement, les insoumis, non contents de n’avoir rien fait pour empêcher Macron d’être élu, comptent bien rester purs, par leurs votes, au deuxième tour des législatives ! Conclusion, Macron, dans ces conditions ne peut qu’obtenir la majorité !

                      Ils préfèrent si ils ne remportent pas la mise aux législatives, laisser Macron avoir la majorité en misant sur la révolte du peuple !

                      C’est désespérant


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 23 mai 2017 18:05

                        @MYOSOTIS
                        Les résultats électoraux sont directement proportionnels aux temps de parole dans les médias.
                        Les 5 Partis qualifiés de Grands , ont eu plus d’une année dans les médias.
                        Les autres ont eu 15 jours.


                      • jambon31 23 mai 2017 11:45

                        Cherche Benoit Brise Fer pour marier la FiFi.


                        • Francis, agnotologue JL 23 mai 2017 12:01

                          @jambon31
                           

                          Durant la guerre de 1870, cinq officiers prussiens occupent le château d’Uville qu’ils mettent à sac. L’un d’eux, « un tout petit blondin fier et brutal », est surnommé « Mademoiselle Fifi  » à cause de son allure quelque peu féminine. Les cinq officiers font venir cinq prostituées de Rouen. On attribue l’une d’elle, Rachel, à Mademoiselle Fifi qui se montrera particulièrement brutal avec elle. La jeune femme se révoltera plus tard contre l’occupant, et poignardera Mademoiselle Fifi avant de se réfugier dans le clocher de l’église, silencieux jusque là par « protestation pacifique », mais que le curé fait alors retentir pour narguer l’ennemi. A la fin de la guerre, Rachel épousera un patriote touché par la résistance qu’elle opposa, et elle deviendra une « Dame qui valut autant que beaucoup d’autres ». ’’

                        • Zolko Zolko 23 mai 2017 11:58

                          @ l’auteur : "tant que le Front National respecte la Constitution, la Justice républicaine et les Institutions du pays, il reste un parti légal et tout le reste relève un peu du procès d’intention"
                           
                          bien dit, exactement mon sentiment.


                          • chantecler chantecler 23 mai 2017 12:17

                            Au fait je n’ai pas répondu à l’auteur ...
                            Certains affirment que le FDG n’existe plus .
                            Partout et dans ma circonscription des candidats PCF se présentent FDG et PCF.
                            Contre naturellement des candidats FI qu’ils auraient soutenus au premier tour .
                            Soutenus mais très mollement et la plupart du temps en en profitant pour faire passer leur présentation de candidat PC , préparé de longue date .
                            D’autres PCF , moins manipulateurs , font campagne FI en ayant signé le programme Avenir en Commun(FI) .
                            Problème : je serai militant PCF , je serai fier de mon parti ,de ses positions , de son programme et de son secrétaire général .
                            Je ne chercherai pas à manipuler , embrouiller et tromper les gens .
                            Ca s’appelle simplement s’assumer et renoncer à la politique politicienne de survie , à la stratégie du coucou, pour conquérir un poste de député en se revendiquant d’alliances obsolètes voire inexistantes , quand elles ne sont pas simplement tactiques ou hypocrites .
                            Les électeurs jugeront en s’intéressant aux affiches électorales .
                            (plus généralement d’ailleurs pour tous les candidats qui se présentent , issus du spectre politique classique dont par exemple des LR, ou des PS , se présentant sans étiquette , mais parfois sous couvert de défense : du féminisme ou de la ruralité . Rechercher leur trajectoire )
                            Voilà entre autre pourquoi votre position m’est indifférente .
                            Vous reprochez à JL Mélenchon de ne pas voir donné de consigne claire au soir du premier tour .
                            Mais Pierre Laurent n’a pas attendu une demi heure , ce soir là , pour affirmer qu’il donnait consigne de voter E. Macron .
                            Sans consulter ses troupes naturellement .
                            Par contre vous vous offusquez si j’ai bien compris qu’il n’ait à aucun moment donné de consigne pour voter FN ... !!!
                            Laisser les électeurs décider en leur âme et conscience était tout de même plus respectueux
                            Avec de tels opposants , inutile de se faire trop d’illusion .
                            Ce système est mort , en coma dépassé .
                            Mais apparemment certains n’en n’ont pas encore conscience , ou ne veulent pas savoir .
                            Reste au électeurs de débrancher la machine .
                            Mais en politique , ça peut prendre du temps .
                            Une fois démontré , par exemple , l’inanité de certaines pratiques et où à ça les emmène ...
                            A force de louvoyer et de rester sur un statu quo intenable ...


                            • wesson wesson 24 mai 2017 12:39

                              résumé de la lettre de l’auteur : 


                              « 

                              J’allais voter pour vous, mais comme vous avez dit un truc insignifiant et totalement subalterne par rapport au sujet principal et avec lequel je ne suis pas d’accord, j’ai décidé de plus jamais vous faire confiance. 

                              Et tant que j’y suis, si tout va pas dans ce pays, c’est bien entendu de votre faute

                              Merci, bisous.

                               »

                              Et bien réjouissez-vous : M. Macron pour qui vous ne vouliez pas voter a été élu !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Hassinus

Hassinus
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité