• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre à toi ami végétarien

Lettre à toi ami végétarien

Je connais ton discours et je partage ta vision des choses ; oui l’Homme est cruel, surtout sur l’élevage de nos chers amis les bêtes, qui nous le savons, ont en commun un sentiment appelé souffrance. Ces photos, vidéos, moi aussi j’en fus un spectateur choqué ; cette production de masse, animaux sur animaux se tenant dans la boue (Quand c’est de la boue), le gavage des oies, ces produits toxiques et ces antibiotiques que l’on injecte pour que poussin et saumon se transforment d’œuf en machine à viande en quelques jours…. Sur tout cela, tu pris donc la décision d’exclure la viande dont le goût ne t’a jamais trop excité ; et qui aujourd’hui te fait pleurer…

Tu es devenu du tout au rien, c’est à dire végétarien, prônant le végétal sur l’animal. Mais es-tu moins coupable que moi (mangeur de viande), toi qui manges de la tomate en décembre ?

Sache qu’en changeant ton régime alimentaire, tu as gardé la même bêtise : celle de la consommation stupide.

Je t’écris cette lettre que tu liras peut-être, si tu as le temps, pour te dire qu’une autre alternative est possible, que la solution est globalement dans un entre deux.

Je suis effectivement un mangeur de viande, mais pas ce mangeur de viande, amoureux de son 250 grammes de viande rouge midi et soir, venant de la grande surface, à un prix tellement dérisoire qu’il hésite d’en manger au petit déjeuné. Cette consommation là est un poison, nous ne sommes pas fait pour manger autant de viande, et cette viande elle même est un poison ; les antibiotiques, hormones, traitement en abattage etc. C’est ainsi qu’il faut la consommer autrement, une alternative est possible, réduire les portions, et choisir des éleveurs qui ont décidé de changer de cap, pour de la viande bio, rustiques, de proximité… Cette production, moins stressante et plus nature pour l’animal, donne autre chose, un autre goût (Je te parlerai de cela plus tard)

A coté de ce morceau de viande, s’en vient le végétal mais de saison, de proximité et sur une agriculture raisonnée. La tomate de décembre est une absurdité totale autant que la mauvaise viande dont tu avais dit non. Cette tomate là me fait pleurer. .. Car à chaque saison ses légumes.

Restons en décembre avec les légumes racines (suivant une agriculture comme décrite ci dessus ). Ils ne coûtent pas tant que cela, et aux dernières nouvelles leurs consommations en quantité ne tuent pas. C’est la que je te rejoins mon ami, car comme toi je pense que nous ne devons plus faire de si grand honneur à la viande, mais renverser la balance, et mettre les légumes en nombre dans l’assiette.

Par ces changements, qui sont en fait très philosophiques, la notion du goût change radicalement et la santé aussi. Oui ce changement à un prix, le fameux prix du vertueux … mais as tu pensé au prix du vice ?

Mon ami, j’attends ta réponse.

Pour aller plus loin :

  • Arnaud DAGUIN, Un canard, deux DAGUIN, Edition Sud Ouest, 2013
  • Jonathan SAFRAN FOER, Faut-il manger des animaux, Edition de L’Olivier
  • Elodie VIEILLE BLANCHARD, Eric BIRLOUEZ, Renée LAPORTE, Faut-il arrêter de manger de la viande, Edition le Mucadier
  • Renée LAPORTE, La viande voit rouge, Edition Fayard, 2012

Documents radiophoniques :

  • François REGIS GAUDRY, On va déguster, Faut-il manger moins de viande, Radio France, 2011
  • Mathieu Vidard, La tête au carré, Faut-il encore manger de la viande, Radio France, 2012

Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • ottomatic 18 avril 2014 13:51

    Sans parler de ceux qui mangent des trucs exotiques qui ont fait le tour du monde pour arriver dans leur assiette...


    • foufouille foufouille 18 avril 2014 15:02

      et les legumes qui poussent sur un lit de noix de coco broyées


    • doctorix doctorix 18 avril 2014 16:24

      Tiens, regarde ce qui est dans ton assiette, et comment c’est arrivé là :

      Tu fais passer ça au 20 heures, et la moitié de la France devient végétarienne.
      Mais ça ne se fera pas.
      Selon de nombreuses études, la viande (et même la viande bio), est responsable de nombreuses altérations de la santé, dont évidemment les cancers, mais pas que, loin de là.
      De plus elle est néfaste à de nombreuses fonctions intellectuelles, et empêche l’émergence de la spiritualité. Elle rend agressif et violent. 
      Ces deux effets sur le physique et le mental pourraient -être dus aux hormones de stress qui envahissent l’organisme animal pendant sa vie et surtout au moment de son exécution. D’où l’intérêt des élevages respectueux de l’animal.
      Je le sens bien, au fond, mais je ne me sens pas prêt au grand saut. La vie sans une côte à l’os au barbecue ou une blanquette de veau me parait insupportable.
      Mais j’ai quand même réduit la fréquence (3 fois par semaine) et les portions.

    • foufouille foufouille 18 avril 2014 16:42

      la viande industrielle est peu mangeable, comme les E478 présent même dans les biscottes. tu as du E495 cans ta cuisine ?


    • foufouille foufouille 18 avril 2014 16:47
      Selon de nombreuses études, la viande (et même la viande bio), est responsable de nombreuses altérations de la santé, dont évidemment les cancers, mais pas que, loin de là.
      De plus elle est néfaste à de nombreuses fonctions intellectuelles, et empêche l’émergence de la spiritualité. Elle rend agressif et violent.

      violent comme un pays végétariens à 80% qui a massacré 1500 musulmans.
      études aussi peu crédibles que celle là
      Critique du Rapport Campbell Par Denise Minger | Clair et Lipide


    • Julien30 Julien30 19 avril 2014 08:10

      Une nouvelle étude de l’université de Graz conclut que les végétariens sont plus souvent malades et ont une qualité de vie moindre que celle des personnes mangeant de la viande. Selon le communiqué de la presse allemande, les végétariens sont « plus souvent sujets aux cancers et aux problèmes cardiaques ». L’article déclare également qu’ils sont plus souvent atteints de troubles d’ordre psychologique. En conséquence, écrit le rapport, ils représentent une plus grande charge dans le système de sécurité sociale.

      Selon le communiqué de presse, les scientifiques ont étudié des données de l’Austrian Health Interview Survey (AT-HIS), qui fait également partie d’une des enquêtes les plus importantes et reconnues de l’UE (European Health Interview Survey).


    • sinique sinique 19 avril 2014 09:56

      Bonjour Julien

      Doit-on se référer à la toute dernière étude et mettre de côté les études précédentes dont bon nombre mettent en évidence un lien entre bonne santé et végétarisme ? 
      Pour le côté éthique de l’élevage , transport et abattage , reconnaissons que la mention « peut mieux faire » devrait tous nous fédérer .

    • foufouille foufouille 19 avril 2014 10:17

      les autres études sont bidons


    • Julien30 Julien30 19 avril 2014 10:46

      Bonjour sinique,

      C’est toujours le problème avec ces études qui se contredisent les unes les autres quand on est pas compétent pour trancher, ce qui est mon cas, on est obligé de rester dans l’expectative. L’un des deux « camps » fait de l’idéologie ou sert des intérêts non dits il me semble, dur d’y voir clair en tout cas.

      Je vous rejoins tout à fait sur le reste.


    • foufouille foufouille 19 avril 2014 11:25

      c’est peu évident car celui qui fait l’étude est souvent convaincu au départ. il lui arrive aussi de tricher


    • marmor 18 avril 2014 13:51

      Très important ! Il ne fallait surtout pas manquer la publication de cet article....


      • colza 18 avril 2014 14:58

        Le végétarisme, comme la religion, devrait survenir comme une « révélation ».
        Ma conviction (pour le végétarisme, car pour la religion, j’en suis toujours à l’athéisme - ça se dit, ça ?) m’est tombée dessus, comme ça, par hasard, au supermarché, devant une pleine banque réfrigérée de homards aux pinces élastiquées, en train d’agoniser tristement en attendant le bain final.
        Depuis lors, à part un peu de poisson de mer de temps en temps, je m’en tiens aux produits de la terre et m’en trouve bien.
        Je vous dis ça comme ça, car le prosélytisme m’horripile et je ne voudrais surtout pas vous convaincre.
        C’est à vous de faire le boulot, si un jour le goût vous en vient !


        • foufouille foufouille 18 avril 2014 15:03

          « Depuis lors, à part un peu de poisson de mer de temps en temps, »
          poisson qui a crévé lentement sur le bateau dans de la glace


        • Xenozoid 18 avril 2014 15:15

          je croyais que tu étais traumatisé , a cause d’une morsure de lapin,je constate que je me suis trompé.il avait des nageoires,ce qui exclut le lapin comestible et le poisson commestible......


        • Deneb Deneb 19 avril 2014 21:07

          foufouille : « poisson qui a crévé lentement sur le bateau dans de la glace »

          Bah comme ça c’est hallal en plus.


        • foufouille foufouille 19 avril 2014 21:16

          nan, c’est pour dégouter le végét-aryen. comme son huitre qui va mourir dans son estomac


        • Deneb Deneb 19 avril 2014 21:39

          Et puis s’il est malade, pas d’antibiotique, hein ! Il pourrait tuer des gentils microbes...


        • Mani Mani 18 avril 2014 15:57

          (Ami végétarien, « toi qui mange de la tomate en décembre »... ?
          Ou comment dissuader beaucoup de végétariens de lire la suite...)

          Merci « ami » carnivore pour cette belle leçon de morale et d’éthique animale !

          Tu as trouvé LA solution ! La viande bio !

          Mais tu conclue par « Mon ami, j’attends ta réponse. » et je ne comprend pas.

          Quelles solution pour bon nombre de tes chers « amis » végétariens qui refusent tout simplement de manger un animal, estimant que rien ne justifie que l’homme ait un droit de vie et de mort sur l’animal, notamment lorsqu’il a le choix de se nourrir autrement ?

          Je n’insulterais pas ton intelligence en imaginant que tu t’attendais à un retour massif (ou même minime d’ailleurs) de végétariens te remerciant de ta pertinence en recommençant à manger de la viande ?

          Le prix du vertueux me semble plutôt du côté de ceux qui ont décidé de remettre en cause ce que tout le monde fait : manger de la viande. Pour autant de raisons qu’il y a de végétariens. En allant à contre courant des idées reçues (et des discours dominants de l’industrie de la viande) et contre la majorité qui, comme toi, vient donner des leçons régulièrement sur le sujet.

          Et le prix du vice très cher « ami », c’est tout simplement la mort de l’animal que tu manges, même s’il a été chouchouté toute sa vie avant sa mise à mort bio et « respectueuse », ainsi que tout ce que cela implique. Le vice lui même étant le steak dans ton assiette. En mon sens le principal est d’assumer ses actes. 

          Ce que tu ne fais pas, puisque tu prétends « partager la vision des choses » de ton ami végétarien, alors que tu manges de la viande. C’est plutôt évident.

          Voilà une réponse à toi, qui vaut ce qu’elle vaut, certes, mon « ami ».


          • foufouille foufouille 18 avril 2014 16:04

            « Mais tu conclue par « Mon ami, j’attends ta réponse. » et je ne comprend pas. »

            il a essayé, au moins


          • sinique sinique 19 avril 2014 10:11

            Bonjour Mani 

            Merci pour ta réponse à cet article . Je me suis aussi tourné vers le problème concernant les laitages et leurs mode de production ...une horreur dans la plupart des cas ....Et donc toujours , au moins , chercher l’élevage , le transport et l’abattage le plus respectueux . En ce qui me concerne , je suis végétalien et très heureux d’avoir fait ce choix . 

          • Corinne Colas Corinne Colas 18 avril 2014 16:02

            « Mais es-tu moins coupable que moi (mangeur de viande), toi qui manges de la tomate en décembre ? »


            L’intention de l’article est honorable mais pourquoi invoquer la bêtise coupable du végétarien à manger de la tomate en décembre ? 

            Les mangeurs de viande eux sont-ils à l’abri de ce non sens ?

            En réalité, sacré procès d’intention que cette phrase :
            « en changeant ton régime alimentaire, tu as gardé la même bêtise : celle de la consommation stupide »

            Bref, pourquoi ouvrir le feu sur le soi-disant « ami » ? Pétard, je plains vos ennemis !

            Personnellement, bien que ne mangeant pas de viande, je ne suis pas en guerre contre celui qui achète directement sa bidoche à l’éleveur du coin (à moins d’être riche, il n’en mange pas à tous les repas) ou qui élève ses poules pour s’en nourrir (c’est du boulot que la plumer, il n’en met pas non plus dans son assiette tous les jours). Celui-là en théorie aime la bonne bouffe et sait que les... tomates en décembre sont immondes de toute façon.

            La défense du bio, des filières courtes c’est à dire locales, impliquent nécessairement une prise de conscience. Peu importe le régime alimentaire de « l’éveillé » s’il a compris que le cellophane et la barquette, sont ses véritables ennemis !

            Quant à la position végétarienne si souvent décriée, c’est plutôt exactement le contraire du consumérisme de supermarché faisant fi des saisons... elle s’inscrit tellement dans une vision philosophique de la vie dépassant le simple cadre alimentaire qu’il n’y a aucun intérêt à la réduire en purée de tomate... 

            • Corinne Colas Corinne Colas 18 avril 2014 16:04

              Bon Mani... a été droit au but pendant que j’écrivais !

               smiley

              • foufouille foufouille 18 avril 2014 16:05

                la fausse viande est drôle aussi


                • Corinne Colas Corinne Colas 18 avril 2014 16:12

                  Oubli !

                  « Celui-là en théorie aime la bonne bouffe et sait que les... tomates en décembre sont immondes de toute façon exactement comme les végétariens. »

                  • oncle archibald 18 avril 2014 17:45

                    Ca n’est surement pas pour rien que l’on qualifie l’homme de « mammifère omnivore » …. Donc je mange des légumes verts, des légumes secs, de la viande, du poisson, des oeufs, des laitages, des fromages, des fruits …. 

                    Je pratique le « tri sélectif » autant que faire se peut dans les fournisseurs de ces diverses denrées préférant chaque fois que possible acheter à celui qui vend directement ce qu’il produit, ou à celui qui dit indique et certifie l’origine du produit qu’il qu’il vend.

                    J’ai la chance d’habiter dans le midi et j’ai un coin de potager dans mon jardin. J’attends de cueillir bientôt les premières salades et il faisait tellement beau il y a quelques jours que j’ai pris le risque de planter déjà quelques pieds de tomates et de poivrons en espérant qu’il ne gèlera plus. 

                    Quand je vais à Gruissan, très joli petit port sur la Méditerranée j’achète de bon matin du poisson aux femmes des artisans qui l’on pêché dans la nuit. Il est courant qu’il saute encore dans les casiers de glace pilée sur leur petit étal. Je me laisse guider par ces vrais professionnels de la pêche artisanale et achète sur leurs conseils des espèces peu connues et pourtant savoureuses qui ne doivent se vendre que de cette façon confidentielle. 

                    Du poisson ultra frais grillé sur une braise de sarments de vigne avec un verre de « Démon de l’Evêque » produit sur des vignes voisines par Pierre Richard, que demander de plus ? 

                    Alors, mangeurs de viande, amateurs de poisson ou bien végétariens, mes amis, s’il vous plait, faites votre les recommandations du Grand Georges : « Gloire à celui qui, n’ayant pas d’idéal sacrosaint, se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ». Vivons en paix, mangeons ce que nous voulons, rions, buvons et chantons ! La vie est si courte !

                    • Xenozoid 18 avril 2014 18:16

                      oye,et demain on tu tout sans compasion,au moins on sera d’ou ca vien


                      • oncle archibald 18 avril 2014 23:04

                        Oh le gros beta, qui croit que parce qu’il est végétarien les grands méchants loups vont devenir des agneaux broutant comme eux de l’herbe tendre …. qui croit qu’un végétalien est incapable de tuer !

                        Incapable de tuer une mouche peut être, mais pour autant dans une crise de furie idéologique capable de tuer celui qui bouffe de la viande et qu’il abhorre… Il faut savoir voir parfois la violence des pacifistes enragés …. Dès qu’il y a la passion et la rage toutes les énormités deviennent possibles. 

                        Pour l’avènement de l’amour et de la paix dans le monde une seule voie : la tolérance. Voir plus haut : « Gloire à celui qui, n’ayant pas d’idéal sacrosaint, se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ». Aimer, vivre et chanter devraient suffire à remplir une vie !

                      • Xenozoid 19 avril 2014 14:44

                        je crois riens, je parle avec les animaux,pas avec des radis


                      • baron 18 avril 2014 18:58

                        L’auteur n’a pas du acheté de la viande depuis longtemps lorsqu’il dit que la viande n’est pas chers.

                        Il n’y a plus beaucoup de familles qui ont les moyens de s’acheter 250g de viande par repas et par tête de pipe.

                        • foufouille foufouille 18 avril 2014 20:08

                          tu as du poulet pac à 2.20€/kg
                          si tu achètes le cochon en gros, c’est pas cher aussi. si ça te fait trop cher ou trop gros pour ton congel, achètes avec tes potes


                        • alinea Alinea 18 avril 2014 21:20

                          Je ne connais aucun végétarien qui mange de la tomate en décembre, de la fraise espagnole,etc... être végétarien, c’est un tout ! et cet article est le fait d’un ignorant !
                          Personnellement je suis devenue végétarienne parce que je suis anti-consommateur ! Comme la production de légumes, de fruits et graines et de viande est du même acabit, on n’élimine pas un pour se ruer sur les autres !!!
                          Votre petite leçon qui part sûrement d’un bon sentiment est, en fait, très maladroite !


                          • foufouille foufouille 19 avril 2014 10:28

                            il y a des végétariens qui mangent de la fausse viande toute prète genre saucisse peu écolo


                          • COVADONGA722 COVADONGA722 19 avril 2014 07:41

                             Votre petite leçon qui part sûrement d’un bon sentiment est, en fait, très maladroite !



                            bonjour Alinéa , c’est sur qu’il fait gentillet l’auteur à coté des diatribes de MONSIEUR TARIER 
                            lui il peut agonir d’injure , mépriser il est dans le camp des justes pas vrai ?





                            yep , lisez bien entre les lignes : foutent la trouille hein les khmers verts ?




                            Asinus 

                            • Xenozoid 23 avril 2014 16:33

                              mois je connais des cons qui aime le latin just pour dire,moi je vois un con,et toi ?


                            • prolog 19 avril 2014 10:06

                              Salut Bastien,
                              alors je réponds aussi.
                              Je crois que ce qu’on fait est jamais très important vis à vis de l’état d’esprit ou le point de vue dans lequel on le fait.
                              On peut ne pas manger de viande sans aller casser les c*** à tous les carnivores, sans penser que ca va changer le monde, sans attendre des autres qu’ils fassent pareil.
                              Peu importe les tomates en décembre, il n’y a pas que la bouffe comme problème pour la « pollution » et c’est super débile de se croire meilleur parce qu’on mange des légumes.
                              Par contre, c’est du même niveau d’essayer de se justifier parce qu’on mange moins de viande que certains.
                              Et puis, mettez pas tout le monde dans le même sac, les végétariens dont vous entendez parler (si vous ne vous y intéressez pas par vous même) sont ceux qui ont envie d’ouvrir leur bouche... c’est rarement ceux qui ont les choses les plus intéressantes à dire.


                              • Deneb Deneb 19 avril 2014 11:08

                                Il parait que les végétariens sont en moins bonne santé que les omnivores, ça me semble d’ailleurs tout à fait logique.
                                En revanche, le locavorisme me semble rempli de bon sens.


                                • Hachka Hachka 19 avril 2014 13:33

                                  il parait que les vegetariens font mieux l’amour et profite plus intensement de la vie que les omnivores, sa me semble tout a fait logique.


                                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 avril 2014 13:38

                                  En tant qu’hétérosexuel je ne bouffe que de la chatte, et vous prie de croire qu’au niveau santé tout va bien .


                                • oncle archibald 20 avril 2014 17:57

                                  « il parait que les vegetariens font mieux l’amour et profite plus intensement de la vie que les omnivores, sa me semble tout a fait logique. »

                                  Sur la première supposition, je demande à voir les vidéos des expériences qui ont été menées pour aboutir au résultat … Le vert du poireau peut-être .. Bref, ça n’a pas l’air très scientifique, on veut des preuves ..

                                  Sur la deuxième supposition je m’inscris carrément en faux tellement il y a de façons de « profiter intensément de la vie » … parmi lesquelles faire une bonne bouffe entre amis autour d’une belle grillade de côtelettes d’agneau sur une braise de sarments de grenache ne peut être à priori écartée.

                                • bluecat 19 avril 2014 12:20

                                  les végétariens représentent 10% de la population en Allemagne et en Italie. Ils sont plutôt bien acceptés, et trouvent toujours des plats adaptés dans les restaurants.
                                  Ici en France, 2% de végétariens seulement, qui sont toujours la cible de moqueries, de mise à l’écart, de stigmatisation, ...... Mon constat, c’est que les français en grande majorité se croient ouvert d’esprit mais en final restent optus à toute nouveauté, à toute diffèrence. 


                                  • Hachka Hachka 19 avril 2014 13:29

                                    Voici 6 mois que jesuis devenu vegetarien, pourtant je mangeais de la viande d’un producteur locale de très bonne facture. Mais quand on prend réellement conscience de ce qu’est un animal, on ne peut decemment plus en manger. On aimerait parfois être des animaux, ne pas disposait de cette conscience que les animaux n’ont pas développé.. mais c’est insulter ce que nous somme d’agir ainsi, notre égo doit être combattu dans les moindres bas-fond ou il essaye toujours de nous emmener, car c’est le prix de la paix intérieur et du bonheur. Et puis on se rend compte après coup que notre égo se faisait une maladie d’un rien du tout ! en arretant la viande, la decouverte des sensations des produits dit « d’accompagnement » prend une autre dimension, c’est comme si on découvrait enfin la richesse de toutes les senteurs que la viande occulte. D’autre part, quand une envie de gout de « fumé » se fait sentir , le toffu fumé, les galettes cereale ou soja compense allégrement cette envie. Il ne faut pas arrêter la viande par dogme, mais par conscience de la Vie smiley


                                    • Deneb Deneb 19 avril 2014 21:18

                                      hachka : « D’autre part, quand une envie de gout de « fumé » »
                                      On a bien compris. De la bonne, on dirait...


                                    • Xenozoid 19 avril 2014 14:52

                                      On aimerait parfois être des animaux, ne pas disposait de cette conscience que les animaux n’ont pas développé.....Et puis on se rend compte après coup que notre égo se faisait une maladie d’un rien du tout......
                                      HAAhaha.

                                      la decouverte des sensations des produits dit « d’accompagnement » prend une autre dimension hahaaaaaaa(ma meuf)...mdr
                                      la richesse de toutes les senteurs que la viande occulte,hahaaaahaaaa


                                      • foufouille foufouille 19 avril 2014 15:12

                                        tu as trop fumé ?
                                        fais gaffe, ton clavier veut mordre
                                         smiley


                                      • Xenozoid 19 avril 2014 15:13

                                        moi pas avoir un clavier canibal


                                      • Hachka Hachka 19 avril 2014 15:41

                                        Je devrais peut être me lancer dans l’humour :p je suis en train de me demander en quoi mon texte est drôle, un eclairage serait le bienvenue ? :)


                                      • foufouille foufouille 19 avril 2014 16:02

                                        « moi pas avoir un clavier canibal »
                                        mais si, après ton space cake, même ta souris voudra te mordre.
                                        tu verras des belles couleurs sur le mur .........
                                         


                                      • oncle archibald 20 avril 2014 18:01

                                        « Je devrais peut être me lancer dans l’humour :p je suis en train de me demander en quoi mon texte est drôle, un eclairage serait le bienvenue ? :) »

                                        Je vous rassure tout de suite, il ne l’est pas du tout ! mdr !

                                      • Xenozoid 21 avril 2014 22:21

                                        moi ca ma fait rire,


                                      • Oduesp Oduesp 20 avril 2014 17:36

                                        L’auteur a écrit :

                                        « Mon ami, j’attends ta réponse. »

                                        Ben, je suis végétarien et je ne mange pas de tomates en décembre. Sinon c’est quoi ton problème ? Insiste encore et tu vas voir ta gueule un peu ! :)


                                        • oncle archibald 20 avril 2014 18:02

                                          Vous allez lui coller « un pain bio » dans la gueule ?


                                        • Oduesp Oduesp 21 avril 2014 11:56

                                          Ouaip, y’en a marre de ces gens qui prennent les végétariens pour de gentils demeurés : « ...et la pauvre petite salade, elle pleure quand on l’arrache, arf ! arf ! »

                                          Le dernier qui m’a sorti ça, je lui ai fait bouffer un ananas (équitable et bio) par le chakra racine. ;)


                                          • COVADONGA722 COVADONGA722 21 avril 2014 13:21

                                            Ouaip, y’en a marre de ces gens qui prennent les végétariens pour de gentils demeurés : 




                                            n’absolument le premier adjectif est très déplacé dans votre cas !!

                                            • Oduesp Oduesp 21 avril 2014 15:31

                                              Je l’ai écrit précisément comme ça pour faire parler les gens qui n’ont rien à dire. Ca marche à tous les coups. :)


                                            • Yankee98 Yankee98 23 juin 2017 00:56

                                              Un végétarien n’est pas ami avec les faiblards qui se trouvent des excuses à coups de sophismes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès