• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte à Fabrice Nicolino - A propos de liberté d’expression

Lettre ouverte à Fabrice Nicolino - A propos de liberté d’expression

Fabrice, 

j’ai lu dans le blog de la rédaction de Médiapart, un texte intitulé : Ensemble, défendons la liberté. Il est une réponse à un mail de ta part. La rédaction y dit ceci : « Dans une ''Lettre ouverte à nos concitoyens'' [et donc à moi] initiée par Charlie Hebdo, la plupart des médias français appellent à défendre la liberté d’expression. Bien que la signature de Médiapart n’ait pas été sollicitée dans les temps, nous nous y associons bien volontiers (…) Alors que ce manifeste était déjà sous presse [trop tard donc] avec la liste complète de ses signataires, un membre de notre rédaction a reçu un mail de Fabrice Nicolino, journaliste à Charlie et victime du 7 janvier 2015, s’excusant de ce qu’ ''un bug – je crois devoir y insister, il était involontaire – a écarté de la liste que je vous transmets Mediapart ''. ''Il me semblerait absurde et dommageable pour tout le monde, ajoutait-il, que Mediapart n’y ajoute pas son nom '' ».

Eh bien figure-toi mon cher Fabrice qu’il n’aurait été ni absurde, ni dommageable que Médiapart n’y fut pas associé. Non pas que ce média mérite l’opprobre pour l’ensemble de sa production, bien au contraire. Mais il s’avère qu’au moment même où tu lui adressais ces excuses, moi j’écrivais cet article : « Un Médiapart à vau-l’eau, et devient responsable de déboires covidiens du Dr Bellier » sur Agoravox le média citoyen.

Et dans le même temps où tu associais, au nom de la liberté d’expression, cette presse bien-pensante payée par les multinationales qui salopent notre terre et intoxiquent nos corps, et subventionnée grassement par un Etat (1) et des gouvernements qui, les uns après les autres, se foutent pas mal que les centrales nucléaires fuient, que des accidents bien camouflés du niveau de Three Mile Island ont eu lieu en 69 et 80 à Saint-Laurent-des-Eaux, que Tchernobyl soit encore une catastrophe et que Fukushima n’en parlons pas, tu oublies Politis, Regards, Bastamag, mais sans doute aussi Reporterre, France Soir, le Média, QG, Le Vent se Lève, Le Grand Soir, Lundi matin, Sud Radio, RT France, Thana TV et j’en passe.

Tandis qu’on s’étonne au vu de la longue liste de la presse stipendiée sollicitée, que tu n’y aies pas rameuté, puisqu’il y a bien Paris Match parmi les signataires (diffusion à 690 000 exemplaires (2009)) :

France Dimanche (470 000 (2014)), Closer (380 000 (2011)), Public (380 000), Voici (350 000 (2014)), Ici Paris(340 000) , Point de vue (270 000 (2006)), Gala (270 000).

Leurs lecteurs ne seraient-ils pas également tes concitoyens, et tout aussi concernés par la liberté d’expression, laquelle serait donc exercée sur TF1, Canal + (Hanouna exerçant ses talents sur C8), CNews et RTL (accueillant Pascal Praud) ou L’Equipe ? Non ?

Et le reste de la presse francophone, ils ne savent pas lire ou entendre le français ?

Et tous les blogs, les chaines Youtube qui font désormais bien plus de lecteurs que bien des journaux de ta liste, tu les as oubliés ? Tu ne parviens pas à te mettre au goût du jour du XXIè siècle ?

Tu veux que je te dise Fabrice ? Certes tu as failli laisser ta peau sous les balles de fous de Dieu, et on ne peut que condamer unanimement cette infâme tuerie et louer la providence qui t'en a fait réchapper, certes j’aime bien ce que tu fais en général, mais pas tout forcément, et en tout cas les coquelicots moi j’aime beaucoup les revoir dans les champs et sur le bord des routes, mais non seulement je trouvais personnellement que bien avant le drame de Charlie nombre de vos provocations posaient question, mais qu'aujourd'hui tu ne trouves aucunement dommageable que Médiapart puisse signer un manifeste en faveur de la liberté d’expression alors même qu'il a censuré sans la moindre explication tangible l’anthropologue suisse Jean-Dominique Michel, et tout récemment le pneumologue Patrick Bellier, qui ont pourtant des choses essentielles à nous apprendre sur la covid-19 et sa gestion, et bien moi, Fabrice, je trouve ça singulièrement dommageable.

Et tu as bien de la chance que le ridicule ne tue plus, car je crains que tu te fusses une nouvelle fois retrouvé en réa.

Dans le proverbe « Qui aime bien, châtie bien », les imbéciles y voient en premier lieu le mot châtier. Mais en réalité si l’on veut donner un peu de crédit à la sagesse de nos ancêtres, ce n’est pas le mot châtier que l’on doit retenir en premier, mais le mot bien. Car enfin, aime-t-on châtier celle ou celui que l’on aime ?

Fabrice, pour une véritable défense de la liberté d’expression :

 STOP TOUT D’ABORD A TROP D’HYPOCRISIE !

STOP AU CONSENSUALISME BIEN-PENSANT, AU BENI-OUI-OUISME !

STOP A LA COMPROMISSION !

STOP A LA PREVARICATION, A LA CONCUSSION DE LA PRESSE !

Et souhaitons-nous bonne route, parce que je ne voudrais pas être amené à te traiter de cabotin.

Au lieu du choix de votre nombril à Charlie-Hebdo, que vous avez bien évidemment raison de vouloir protéger, vous devriez observer ce qui nous entoure aujourd’hui : un délire collectif provoqué par des cinglés ignorants instrumentalisant cyniquement une peur épidémique, choix hautement immoral et scandale sans antécédent apparent

Quels médias de votre liste ont pris la liberté de parler de ce délire collectif ?

 

 

Note :

(1) Montant des subventions à la presse en 2015 (Quels sont les journaux les plus aidés par l’Etat ? Classement des subventions)

 

  1. Aujourd’hui en France : 7 770 562 euros d’aides de l’État
  2. Libération : 6 499 414 euros
  3. Le Figaro : 6 456 112 euros
  4. Le Monde : 5 438 216 euros
  5. La Croix : 5 438 216 euros
  6. Ouest France : 4 094 071 euros
  7. L’Humanité : 3 590 875 euros
  8. La Dépêche du Midi : 3 590 875 euros
  9. Les Échos : 1 643 837 euros
  10. Le Progrès : 1 609 400 euros
  11. Le Parisien : 1 572 941 euros
  12. L’Équipe : 1 485 067 euros
  13. Presse Océan : 1 341 811 euros
  14. Le Dauphiné Libéré : 1 195 057 euros
  15. L’Est Républicain : 1 193 079 euros

 

En 2017, les 15 principaux groupes de presse ont touché plus de 72 millions d’euros. Les deux principaux bénéficiaires : la holding UFIPAR (Les Échos, Le Parisien) détenue par LVMH, et SIPA (groupe Ouest France).


Moyenne des avis sur cet article :  3.72/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • xana 24 septembre 19:06

    Pour moi la presse, c’est fini depuis 15 ans.

    La télé c’est fini depuis 25 ans. Téléviseur à la poubelle.

    La radio ? Je n’ai même plus de récepteur depuis 30 ans.

    J’ai mes propres réseaux pour me tenir au courant des choses importantes. Et je n’ai pas besoin de suivre l’actualité au jour le jour.

    Je préfère même les nouvelles « pas fraîches »... ca ne permet de rester propre dans mon esprit, au lieu de réagir toujours à chaud comme mes idiots de contemporains.

    Et je ne fais confiance qu’à mon propre jugement. A mon âge ce serait malheureux...


    • Iris Iris 24 septembre 19:33

      @xana

      « Et je ne fais confiance qu’à mon propre jugement. A mon âge ce serait malheureux... »

      Moi c’est le contraire, je deviens myope. smiley


    • Patrick Samba Patrick Samba 24 septembre 23:13

      Sans rapport avec les précédents post :

      je m’aperçois que j’ai fait une erreur. J’ai écrit « ça faisait un moment à l’époque de la tuerie à Charlie que je trouvais que vos provocations, ça commençait à bien faire »
      Il fallait bien sûr lire :
      « ça faisait un moment à l’époque des caricatures que je trouvais que vos provocations, ça commençait à bien faire ». Et je peux rajouter sans hésitation : « ce qui n’excuse pas le moins du monde les tueries ». C’est pour moi une évidence mais il vaut mieux le préciser.


    • Patrick Samba Patrick Samba 26 septembre 11:28

      @Patrick Samba
      j’ai pu rectifier le texte selon une procédure un peu compliquée et stressante voulue par l’administration d’Agoravox (et quand je dis « voulue » ce n’est pas la totale réalité, parce qu’elle vous laisse vous démerder quand vous y êtes déjà dans la merde. Certes sur la connaissance d’une expérience antérieure où cette fois-là j’avais été aimablement guidé. Alors bien sûr, l’administration pourra me rétorquer ce qu’elle ne fera pas car son principe un peu trop rigide est le silence que j’avais une expérience antérieure. Et bien moi je lui réponds à sa remarque qu’elle n’a pas formulée : toutes les expériences ne sont pas identiques, et tous les stress non plus...).
      Et donc le commentaire précédent n’a bien sûr plus de raison d’être. Sinon de raconter une histoire.


    • Clocel Clocel 24 septembre 19:43

      J’espère qu’Hervé Ryssen a internet dans sa geôle, si Médiapart et Charlie hebdo s’occupent de la liberté d’expression...


      • Patrick Samba Patrick Samba 24 septembre 21:00

        @Clocel
        Tu peux être plus précis ?


      • Albert123 25 septembre 08:43

        @Patrick Samba

        pourquoi l’être, écrire sur la liberté d’expression en septembre 2020 sans aborder l’incarcération de Ryssen, la garde a vue de Soral, la censure de Dieudonné, la mise a la marge de Chouard, l’exil d’un Blet, … revient juste a agiter les bras dans le vide tout en restant dans le petit entre soit bourgeois et confortable des pleurnicheuses indignées du gauchisme

        Les journaputes ne défendent pas la liberté d’expression ils défendent juste la leur et la propagande idéologique qui va avec, et pour beaucoup avec l’argent des contribuables qu’ils méprisent par ailleurs.

        vivement la libération, la purge qui s’en suit et la tonte des « putes a nazis « 

         


      • Patrick Samba Patrick Samba 25 septembre 11:53

        @Albert123
        « pourquoi l’être »  : on t’a demandé ton avis ?


      • Et hop ! Et hop ! 25 septembre 13:52

        @Patrick Samba

        Hervé Ryssen est un écrivain français qui est en prison en France depuis une semaine pour cette exprimé sur tweeter ou sur une vidéo. 


      • Albert123 25 septembre 14:36

        @Patrick Samba

        parce que vous pensiez vraiment que j’allais vous demander la permission de le donner en plus ?

        vous avez vraiment un gros problème avec la notion de liberté d’expression vous !!!


      • Patrick Samba Patrick Samba 25 septembre 14:52

        @Albert123
        ce n’est pas une question de liberté d’expression mais de correction à l’égard de l’interrogé.

        Et j’ai bien le sentiment si tes idoles étaient au pouvoir, que la liberté d’expression serait plus que probablement en danger..


      • Albert123 25 septembre 15:29

        @Patrick Samba

        c’est faiblard votre com’, 

        on dirait une gauchiasse qui hurle au « fascisme » par manque de billes.


      • Patrick Samba Patrick Samba 26 septembre 12:46

        @Albert123

        Par manque de billes ?
        Ryssen, Soral, Dieudonné ne sont pas ces fameuses billes ? Pas un peu fascistoïdes plus que sur les bords ? Des grands cinglés oui !


      • Philippe Huysmans Philippe Huysmans 26 septembre 13:06

        @Patrick Samba

        Ryssen, Soral, Dieudonné ne sont pas ces fameuses billes ? Pas un peu fascistoïdes plus que sur les bords ? Des grands cinglés oui !

        Oui, sans doute, mais ceux qui nous gouvernent ces jours-ci ne sont pas moins fascisants qu’eux, c’est juste une autre écurie.


      • Patrick Samba Patrick Samba 26 septembre 13:14

        @Philippe Huysmans
        C’est tout un débat !

        Branche ton skype, stp.


      • troletbuse troletbuse 24 septembre 19:56

        Ils ont toujours eu la liberté d’expression du politiquement correct. Alors de quoi se plaignent-ils ?


        • Jonas Jonas 25 septembre 01:36

          @troletbuse « Ils ont toujours eu la liberté d’expression du politiquement correct. Alors de quoi se plaignent-ils ? »

          Dans toute société organisée, la liberté d’expression n’existe pas, puisque par définition une société organisée n’est pas anarchique, et on ne peut pas permettre de laissez dire n’importe quoi à n’importe qui.

          Faites un jour voter une loi qui autorise la liberté d’expression à 12h, à 14h, vous aurez la guerre civile !

          Tout dépend ensuite où on met le curseur. La république maçonnique a positionné le sien.

          En France, plus d’une centaine de livres sont interdits, leur simple possession dans votre bibliothèque peut vous condamner à une amende. La république et sa religion maçonnique, la sacralisation de la Shoah érigée en dogme, ne peut être contestée ou critiquée, cela peut vous valoir la prison.
          Des auteurs ont été obligés de s’exiler à l’étranger pour éviter la prison (Alain Soral, Vincent Reynouard, Stéphane Blet, Boris Le Lay, ...) ou incarcérés simplement pour avoir écrit des livres (comme Hervé Ryssen actuellement détenu à Fleury-Mérogis).

          Tout ceux qui critiquent publiquement les principes fondamentaux de la religion maçonnique et de la république universelle : le vivre-ensemble, le multiculturalisme, le métissage, l’immigration de masse incontrôlée (comme l’ont fait Renaud Camus, Richard Millet, Jean-Yves Le Gallou, Alain de Benoît, Yvan Blot, Jean Raspail, Pierre Hillard, Johann Livernette, etc..), sont ostracisés et bannis des mass média.

          Agoravox n’échappe pas à la règle : 4 articles refusés, la censure politique veille !


        • babelouest babelouest 25 septembre 08:05

          @Jonas je sursaute : « le vivre-ensemble » c’est bien la Nation française, ça que je sache. Ou nous ne donnons pas la même définition aux mots. Ce qui est fréquent.


        • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 25 septembre 08:28

          @babelouest

          Dites-nous voir où le vivre ensemble avec des étrangers à notre culture, à notre religion, à notre couleur, a été mis dans la loi et qui l’y a mis ?

          A-t-on demandé au peuple français s’il acceptait l’envahissement de la France par les migrants musulmans envoyés en France ?


        • troletbuse troletbuse 25 septembre 09:55

          @Jonas
          Il ne faut pas oublier aussi la censure cachée de certains livres : vu que les librairies disparaissent ; en tête de gondole dans les super et hypermarchés,, vous ne trouverez jamais les livres polémiques. Vous pouvez les avoir par uniquement par commande sur internet. Et les auteurs sont plutôt ostracisés par les médias ou alors invités afin de contester leurs écrits par nos journaputes (qui défendent la liberté d’expression  smiley  à l’aide de mensonges et fausses affirmations.


        • eau-pression eau-pression 24 septembre 20:15

          Dans l’espace médiatique, il y a une part pour les dominants, une part pour les dissidents, puis les rêveurs. Nicolino, c’est la part des anges. Les gêneurs sont ailleurs.


          • McGurk McGurk 24 septembre 22:13

            Règlement de comptes de ménagères en manque de sensations fortes.

            Au lieu de vous étriper, unissez-vous contre la presse de propagande achetée par les milliardaires et les grands groupes. Ce qui vous désunit rend les médias collabos encore plus fort.


            • Patrick Samba Patrick Samba 24 septembre 22:46

              @McGurk
              C’est amusant de lire l’appel au calme « Ce qui vous désunit rend les médias collabos encore plus fort. » prononcé par le même qui met de l’huile sur le feu : « Règlement de comptes de ménagères en manque de sensations fortes ».

              Et en 3 phrases seulement !


            • McGurk McGurk 24 septembre 23:35

              @Patrick Samba

              C’est vrai au fond !

              Résumé du règlement de compte :

              "Lettre ouverte à [nom prénom],

              Gnagnagi gnagnagna vous citez tel média mais pas [media xyz]

              C’est inacceptable gnagnagi gnagnagna

              « .

              Vous avez visiblement déjà correspondu avec cette personne. Les vengeances par post interposé font plus penser aux joutes verbales des ados sur le forum 15-18 de JVC.

              Peut-être serait-il plus sage de lui envoyer un mail ou une vraie lettre pour le fustiger au lieu de pondre un truc ici que personne ne lira tellement c’est chiant et illisible.

              Et pour en tirer quoi au final ? Rien du tout. On ronchonne et puis c’est tout.
              C’est vrai que c’est le lieu idéal pour être anti-tout, mais c’est en fait inutile.

              Mieux : écrivez un article intéressant sur un sujet nouveau, parce que celui du »covid" commence vraiment à me faire chier et je suis loin d’être le seul.

              Contrairement à beaucoup de participants, vous êtes autorisé à publier des articles par l’omerta des auteurs-modérateurs. Servez-vous de cette chance et de votre talent d’écriture !


            • Patrick Samba Patrick Samba 25 septembre 00:20

              @McGurk
              « parce que celui du »covid » commence vraiment à me faire chier et je suis loin d’être le seul"

              Le problème c’est que l’affaire de la covid est loin d’être finie.
              Et je n’y suis pour rien...
              Et qu’il n’y a pas intérêt à baisser les bras.


            • McGurk McGurk 25 septembre 00:41

              @Patrick Samba

              Pas laisser tomber ! Varier !

              Cela ferait un bien fou à tout le monde !


            • Et hop ! Et hop ! 25 septembre 14:01

              @McGurk : «  Pas laisser tomber ! Varier ! »

              Eh oui, varier, changer, il faut bouger et pas rester figé, un jour la terre est ronde un jour elle est plate, un jour nous sommes opprimé par une classe dominante autoproclamée qui ne dit pas son nom, un autre jour nous sommes en démocratie et il y a une menace de retour du nazisme.


            • velosolex velosolex 25 septembre 09:41

              J’ai pas compri grand chose à cette querelle de ménagères se battant pour une baril de lessive. Ce que je sais, c’est que Fabrice Nicolino est une personne hautement estimable, qui a été victime deux fois d’attentas aveugles, et qui continue le combat. Pas seulement en lisant de très bons livres, comme « un empoisonnement universel » https://bit.ly/33VJVlT m


              • Patrick Samba Patrick Samba 25 septembre 11:50

                @velosolex
                « J’ai pas compri grand chose » : oui le délire covidien a effectivement pour effet de porter gravement atteinte aux capacités cognitives, en particulier à la logique, et le raisonnement en souffre beaucoup.

                On ne peut qu’espérer t’en voir sorti au plus tôt, car les dégâts sont parfois considérables. Du moins quand il y avait de la matière préalablement. Ce qui fait que chez certains c’est moins grave...


              • velosolex velosolex 25 septembre 12:14

                @Patrick Samba
                Il y a des articles qui me font chier et que je n’ai pas le courage de lire jusqu’au bout. 
                Ou alors qui exigerait de moi un effort de perspective et d’informations diverses, non contenu dans l’article, à seul fin de vision large et critique, afin d’éviter toute manipulation.

                Celui ci a tien des deux. 
                Mais comme j’aime beaucoup Nicolino, son engagement, ses paris, et son optimisme, malgré les coups du sort qu’il a vécu, je ne supporte pas trop qu’on le transforme en charlot inconsistant. 
                Covid ou non, c’est mon ressenti et je l’exprime
                Je suis pas un gamin, dans la cour de récré et suis assez imperméable aux insultes et aux grimaces. 


              • Patrick Samba Patrick Samba 25 septembre 13:48

                @velosolex
                « Il y a des articles qui me font chier et que je n’ai pas le courage de lire jusqu’au bout. » 

                Ah bon ? Et alors pourquoi écris-tu une commentaire ??? Qui t’interdit de passer ton chemin ???


              • velosolex velosolex 25 septembre 20:50

                @Patrick Samba
                Pour la raison que vous diffamez Nicolino, un homme estimable, et ces propos aberrants

                « Et tu as bien de la chance que le ridicule ne tue plus, car je crains que tu te fusses une nouvelle fois retrouvé en réa. »

                Très délicat, envers un homme qui a failli mourir d’une rafale de kalash, dans le local de Charlie. 
                Précédemment :
                Le 29 mars 1985, il est blessé lors d’un attentat à la bombe
                2 dans le cinéma Rivoli Beaubourg (4e arr. de Paris) lors du 4e festival international du film juif, où l’on projette Eichmann, l’homme du 3e Reich d’Erwin Leiser. Des éclats de bombe restent pour toujours fichés dans son pied gauche. Il en garde plusieurs autres séquelles, dont des acouphènes et des douleurs diffuses.


              • Patrick Samba Patrick Samba 26 septembre 10:59

                @velosolex
                Mais rassurez-vous je ne conteste aucunement que cette phrase n’a rien de délicat. Elle est même tout le contraire.
                Je l’ai dit et je le répète, la tuerie de Charlie est une monstruosité, et Fabrice Nicolino une victime et je suis bien content qu’il en ait réchappé, mais ça ne fait pas de lui un Dieu à la parole et aux l’action intouchables.
                Et donc, à ma manière cash, si je veux lui dire qu’il déconne grav’ sur cette action de consensualité ou de consensualisme contre nature sur la liberté d’expression.

                Personnellement j’écris sur Agoravox parce qu’il y a encore sur ce média un droit à la liberté d’expression.
                Bien qu’elle ait failli se trouver récemment amputée.
                Et je crois que je l’ai fait savoir bruyamment au risque de me faire jeter.
                Et je n’ai pas vu que tu aies beaucoup soutenu la démarche.
                Trop peur que tes jolis articles ne puissent plus être publiés, hein ?
                Et pourtant c’est tellement facile de changer de pseudo. D’ailleurs tu l’as fait au moins une fois...
                Tu ne devrais pas te faire trop « indélicat » à mon égard vélosolex, parce que je pourrais bien le devenir grandement à ton égard.
                Et j’ai matière, car un infirmier psy qu’est pas foutu de reconnaitre un délire, certes collectif, mais un délire quand même, ben il est pas trop difficile à moquer...


              • Patrick Samba Patrick Samba 26 septembre 12:51

                Corrections :

                (...) si je veux lui dire qu’il déconne grav’ sur cette action de consensualité ou de consensualisme contre nature sur la liberté d’expression, je le lui dis.

                aux actions intouchables.


              • velosolex velosolex 27 septembre 18:12

                @Patrick Samba

                « Et je crois que je l’ai fait savoir bruyamment au risque de me faire jeter.
                Et je n’ai pas vu que tu aies beaucoup soutenu la démarche.  »

                Désolé, mais ça m’est passé totalement à coté. Je ne lis pas un article sur dix ici ; ce genre de propos manipulateurs, et paranoïaques, à volonté de rassemblement autour d’un petit ego de toute façon m’aurait laissé indifférent. 
                Impression sur l’auteur confirmé par votre ton présent. 
                Tutoiement, menaces, inquisition, jugement à l’emporte pièce... Tout d’un agent d’un polit bureau. 
                Ce faisant il me semble que vous dites beaucoup plus sur vous, de façon projective, que sur moi. 
                Quand à Médiapart, que j’estime autant que Nicolino, quoique de façon évidement non inconditionnelle, je ne vous ferais pas l’injure de comparer la qualité de votre harangue


              • Patrick Samba Patrick Samba 27 septembre 19:25

                @velosolex
                 smiley tu es vraiment un clown le petit infirmier psy infoutu de reconnaitre un délire !

                « ce genre de propos manipulateurs, et paranoïaques, à volonté de rassemblement autour d’un petit ego » : voilà comment tu peux qualifier une protestation contre une atteinte à la liberté d’expression sur le site !!

                Complètement mégalo le vélosolex. Qu’est-ce que tu as dû en empoisonner des collègues de travail avec ta vision du monde !


              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 25 septembre 09:55

                La liberté d’expression dans le milieu du journalisme et des médias n’est équivalant au « jeu » dans la mécanique .
                Le jeu est l’âme de la mécanique puisqu"il permet son assemblage, son fonctionnement, il induit une notion de tolérance.

                La liberté d’expression est une fumisterie politique, une lune afin de faire rêver les simplets, une espérance pour les Nuls .

                Comme le déclarait un journaleux du POINT ;- Il faut écrire en fonction de l’avis de celui qui vous rémunère ....   

                PIF PAF KODAK .... !


                • TSS 25 septembre 13:23

                  Je n’accorde aucun interêt à « mediapart » ,me souvenant de Plenel 

                  lorsqu’il sevissait au« monde » et qu’il tentait avec Malka de descendre

                  denis Robert dans l’affaire clearstream...beurk  !!!


                  • troletbuse troletbuse 25 septembre 15:01

                    Vous avez remarqué que ce manifeste était adressé aux « Cons citoyens »

                    Ces faux-culs ne sauraient donc pas :

                    -Qui versent les subventions à CERTAINS merdias

                    -Qui votent les lois

                    -Qui fait paraître des décrets libertitides en catimini.

                    Apparemment, ils ne le savent pas, c’est la raison pour laquelle ils n’en parlent jamais

                    Sibeth N’Daye a lu leur apprendre à mettre le masque

                    -Pas sur les yeux, bande de cloportes !  smiley


                    • zygzornifle zygzornifle 25 septembre 15:57

                      La liberté d’expression et bafouée chaque jour , tout gouvernement aimerait bien y mettre fin , le notre en premier, elle est son ennemie , chaque jour elle est égratignée et chaque loi qui sort la fait reculer ...

                      La dictature est « en marche » au pas de l’oie .....


                      • alinea alinea 26 septembre 18:40

                        Nicolino, c’est pas n’importe qui ; c’est pas le premier venu qui a écrit : Qui a tué l’écologie !

                        Ni « Bidoche ».

                        Donc, on peut ne pas lui pardonner, ce n’est pas la question, de prendre Mediapart pour un allié".

                        Mais j’en connais d’autres qui n’ont pas encore dessillé sur ce qu’était ce canard !! Qui pensent que....ce canard est dissident !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité