• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte à la jeunesse sacrifiée du Macronistan

Lettre ouverte à la jeunesse sacrifiée du Macronistan

Vous aviez pourtant tout fait bien : vous aviez souscrit pleinement aux règles qu’on vous avait inculquées depuis tout petits, vous croyiez sincèrement au futur écolo-radieux promis par nos dirigeants, et la « Startup Nation » connectée vous faisait rêver… En gros vous espériez beaucoup du futur, parce que le futur c’est vous.

Et puis la crise du Covid est arrivée. Finie la rigolade : tout le monde s’arrête pour sauver les vieux. Pour la plupart extrêmement sérieux et responsables pour vous aînés. Même si vous ne craigniez pour ainsi dire rien de cette nouvelle maladie.

C’était il y a presque un an. Vous ne craignez toujours presque rien du Covid mais tout a changé pour vous. Et personne ne semble vouloir prendre votre situation en considération.

Alors voilà, je vais peut-être sembler un peu abrupt à certains d’entre vous mais si cette crise doit vous apprendre quelque chose, c’est que tôt ou tard vous auriez fini par vous apercevoir que le monde des adultes n’est fait ni de partage ni de bienveillance, ni d’entraide ni même de la plus simple humanité : au contraire de tout ce qu’on vous a appris durant votre cursus éducationnel sur les « valeurs de la République » et les « droits de l’Homme » cela est oublié sitôt qu’on rentre dans le fabuleux monde du capitalisme, dans lequel la règle est unique et simple : « ici c’est chacun pour sa gueule ».

En réalité la crise vous fait seulement entrevoir de quoi se nourrit le capitalisme : de votre misère. Les bourses continuent de monter, les riches s’enrichissent et les pauvres s’appauvrissent. Les riches voyagent, consomment et continuent de sortir comme si de rien n’était, rassurez-vous. La notion pourtant enfantine (que les enfants comprennent) d’humanité la plus naturelle et la plus basique consistant à faire en sorte que ceux qui ont le plus partagent avec ceux qui ont le moins n’a aucune prise dans ce monde, vous devez le savoir. Je pense qu’il faut que vous compreniez que l’incompétence de ce gouvernement, ses mensonges pour camoufler cette incompétence, sa persistance dans l’erreur n’est pas due au covid mais juste qu’elle correspond tout bonnement à son fonctionnement habituel. Rien n’est réfléchi ni pensé à l’avance. Pour chacun dans son cadre idéologique, chaque événement qui survient est l’occasion de faire avancer ses pions. Tout l’art du politique réside dans le fait de surfer le plus possible sur le monde comme il va en essayant de faire croire qu’il avait tout prévu. Parfois juste pour ne pas passer pour un con. Avec le covid vous constaterez que les grosses entreprises en ont profité pour licencier, d’autres pour abuser des aides de l’Etat, et que pendant ce temps le gouvernement fait passer des lois liberticides qui nous placent de fait dans une dictature sanitaire protégée par un État policier (comme celle criminalisant les occupations dans les Universités par exemple). Je rappelle ici que nous sommes en 2021 réduits à supporter un couvre-feu alors que nous sommes en paix, et que ce couvre-feu tuerain fine, avec les effets du confinement, plus que le covid. Et surtout les pauvres. Car comme on ne meurt pas de froid mais de misère dans notre pays on ne meurt pas en masse du covid mais on meurt surtout du manque de lits et de personnel à l’hôpital.

Vous pensez que le gouvernement vous a oublié et qu’il ne se soucie pas de votre sort ? Détrompez-vous,
il pense beaucoup à vous. Il a même peur de vous. Pourquoi croyez-vous que ce soient la culture, l’éducation et les lieux de loisirs qui soient les seuls lieux encore fermés ? Ne voyez-vous pas un lien entre toutes ces activités désormais interdites ? A part le fait que les trois sont liés à la jeunesse d’une manière consubstantielle ?

L’éducation c’est l’apprentissage du savoir, de la pensée, de l’échange et du partage des idées… La culture c’est le lieu d’expression des idées, d’une forme concrète des idées libérées et souvent contestataires…Les loisirs sont les lieux de relâchement pour les corps et les esprits, pour les grands regroupements et les débordements…

Regardez-bien, l’éducation, la culture et les loisirs c’est la base de la réflexion, donc de la contestation, celle qui peut conduire aux révolutions… et c’est justement de cela dont on veut vous priver.

« Le pouvoir a pour objet le pouvoir », disait Orwell. « Il n’est pas un moyen, il est une fin ». Le meilleur moyen de parvenir à le conserver sans en être défait est de diriger une population peu et mal éduquée, docile et habituée à être contrainte dans ses pensées comme dans ses actes.

Supprimer l’éducation, la culture et les loisirs est la tentation la plus classique de toute dictature qui s’installe. Avec le couvre-feu et un état d’exception permanent. Ainsi qu’un peuple réprimé par une police intouchable et corrompue, gouverné par la peur et la contrainte.

Si vous ne voulez pas de ce monde il vous faudra vous révolter. Une résistance est déjà en place ici comme ailleurs, même si cela fait des années que nous prêchons dans le désert pour avertir de ce qui se profile, comme ceux qui avant nous ont vu venir Hitler ou Staline et que personne n’a écoutés. Mais nous avons déjà une bonne part des réponses que vous chercherez, nous les avons reçues de ceux qui se sont battus avant vous pour nous les apporter, et nous vous les fournirons… en espérant que vous en ferez meilleur usage que nous qui avons échoué (quand je pense que je disais à mes parents que notre génération ferait ce qu’ils avaient été incapables de faire !).

Le communisme n’est ni une utopie insensée ni le poncif éculé qu’on nous ressort systématiquement (et stupidement) à propos du l’URSS ou de la Chine : le communisme est en quelque sorte le chemin du monde capitaliste vers un monde socialiste, seul capable de permettre un adaptation au changement climatique qui ne soit pas une dictature.
Avec la technologie actuelle dont vous maîtrisez les usages et l’avance que cette crise vous fait prendre sur votre maturité, il faut vous organiser pour faire tomber le capitalisme.

Nous serons nombreux à vous épauler, discrètement mais avec l’esprit de résistance qui convient en ce genre de situations.

Caleb Irri
http://calebirri.unblog.fr

Un Désir de Communisme


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 janvier 16:07

    Vous dites : il faut vous organiser pour faire tomber le capitalisme.

    Non. Il faut vous organiser pour mettre en place le socialisme. Vous devez constater que c’est le dernier souci de ceux qui se prétendent socialistes ou communistes, et qui ne pensent qu’à rechercher une ou un candidat pour figurer à la place du Président actuel à la direction du pays.

    Vous dites aussi : La notion pourtant enfantine (que les enfants comprennent) d’humanité la plus naturelle et la plus basique consistant à faire en sorte que ceux qui ont le plus partagent avec ceux qui ont le moins n’a aucune prise dans ce monde.

    Mais les “socialistes“ et “les communistes“ qui veulent occuper le pouvoir n’exigent nulle part une radicale compression par le haut de l’échelle des revenus. Et ce b a ba (que les enfants comprennent bien) n’est même pas présent dans votre article !


    • Caleb Irri 13 janvier 16:18

      @Pierre Régnier

      N’hésitez pas à suivre les liens ! Celui vers la vidéo de l’interview de Bernard Friot et Judith Bernard en fin d’article expose bien les théories proposées. Pour ce qui est de la gauche revendiquée de gouvernement elle ne mérite pas le nom de socialiste et ne m’intéresse pas. Il faut que les jeunes votent non pas pour un homme mais pour des idées 


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 13 janvier 19:01

      @Caleb Irri

      J’ai écouté attentivement. J’ai constaté l’absence de ce qui est pour moi la première exigence. A la fin de la vidéo j’ai cru qu’elle allait venir. Mais non, même si les hauts salaires pour les tâches les plus difficiles est un projet à appuyer.

      Je persiste à penser que les jeunes ne doivent pas “voter pour des idées“ mais qu’ils doivent formuler des exigences. On verra alors, probablement, que la majorité de ces exigences seront démagogiques, une simple « addition d’égoïsmes » (ils sont actuellement formés pour ça).

      Mais on sera alors dans la réalité, déplorable, certes, mais c’est à partir de là que ces jeunes pourront être mis en face de leurs responsabilités. Je crois qu’alors, progressivement, se détacheront, se regrouperont, et se multiplieront ceux qui refuseront d’amplifier le désastre actuel. Ils exprimeront alors des exigences solidaristes.

      Si vous appelez ça “désir de communisme“, ça me convient, même si, moi, je continue de nommer socialisme cette volonté d’organiser la solidarité.


    • Caleb Irri 13 janvier 22:31

      @Pierre Régnier

      Dans la théorie du salaire à la qualification personnelle, les salaires sont compris dans un ratio de 1 à 3 ou 1 à 4 en fonction de la qualification. A priori avec une base de 1500 euros pour le premier niveau de qualification cela peut conduire à 4500 dans la première option, ce qui peut en couple amener à 9000 euros par mois, ce qui est énorme !


    • babelouest babelouest 14 janvier 00:50

      @Pierre Régnier « le socialisme », c’est un mot mort. Il ne veut plus rien dire. Pour s’en sortir, il va falloir aller au-delà, dans le communisme vrai qu’on appelle aussi anarchie, textuellement « sans chef », CE QUE N’EST PAS le socialisme. Plus de monnaie, plus de propriété privée, donc plus de banquiers ni actionnaires, plus de pollution. PERSONNE en-dessous, PERSONNE au-dessus. Cela vous paraît radical ? D’une certaine façon, oui, c’est radical. Et alors ? Si on arrive à être heureux ainsi, en toute fraternité parce qu’il n’y a plus de riches ni de pauvres, ni de soumis et de Grands Chefs... tant mieux !


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 janvier 09:43

      @Caleb Irri

      Vous parlez des salaires et je parle des revenus, dont les salaires font partie mais ne sont pas le tout.

      Et je précise que l’indispensable compression par le haut des revenus doit se concevoir à l’échelle mondiale.

      Quand les journalistes parlent des individus les plus riches du monde (souvent avec un brin d’admiration), ils devraient préciser que leur revenu, tout compris, est égal à X milliers de Smic. Celui-ci étant lui-même X fois la moyenne de l’individu le plus pauvre dans les pays globalement les plus pauvres.

      Les socialistes au moins devraient parler ainsi. Les jeunes alors seraient amenés à prendre conscience de ce que c’est réellement, le capitalisme. Et je suis sûr qu’ils seraient de plus en plus nombreux à raisonner en êtres humains et à vouloir le socialisme.


    • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 janvier 10:07

      @babelouest

      L’énoncé, comme ici le vôtre, d’un bel idéal est souvent le moyen de se mettre hors du monde réel et des difficultés très concrètes à affronter dans ce qui s’appelle le combat politique. Ça rejoint la fuite dans l’égoïsme (à laquelle les pouvoirs en place invitent les jeunes).

      Cette manière “radicalement révolutionnaire“ ne gêne en rien les exploiteurs de toutes sortes, parce qu’ils savent bien qu’aucune force collectivement organisée, a fortiori aucun individu, n’est en mesure de réaliser le bel idéal.

      Aujourd’hui on joue beaucoup à “tuer des mots“ parce que ce qu’ils représentaient a été abandonné, voire franchement trahi. Ça aussi ça convient très bien aux exploiteurs (et à leurs jeunes victimes).

      Le socialisme libertaire reste l’expression juste pour désigner la mise en place, concrètement, de l’idéal (imparfait) imaginé par l’esprit : le “solidarisme“. C’est un idéal raisonnable pour le futur.

      Oubliez les arrivistes qui ont détruit, “vidé“, le sens des mots. Pensez à leur contenu humain, toujours valable et à réaliser.



    • babelouest babelouest 17 janvier 09:55

      @Pierre Régnier le libertarisme est une FAUTE. C’est justement cela qu’il faut éviter. Là, il s’agit réellement d’un conflit majeur, car les libertés sont les plus beaux chemins vers les dictatures.


    • math math 13 janvier 16:48

       “socialistes“ et “communistes“ leurs morts cérébrales à été constaté par notre système de santé sous la haute autorité du ministre de la santé au sortir d’une partie fine à l’élysée dirigée par Gabrielle Attable.

      Macron assume sa fachorisaion de la gestion de la crise en se tâtant tous les matins.

      Brigitte, Brigitte viens voir j’ai une nouvelle idée...

       smiley


      • pipiou2 13 janvier 18:15

        L’anticapitaliste qui vide sa bile en instrumentalisant la crise du Covid.

        Ah bon la culture est « consubstantiellement » liée à la jeunesse ? Sérieux ?

        Ah bon les écoles sont fermées ? Sortez de votre grotte au lieu de raconter n’importe quoi !

        C’était quoi les loisirs dans votre jolie société communiste qui a failli partout, sauf en Corée du Nord ?


        • Le421 Le421 13 janvier 19:06

          @pipiou2

          L’anticapitaliste qui vide sa bile

          C’est l’hôpital qui se moque de la charité !!  smiley


        • pipiou2 13 janvier 21:16

          @Le421
          Le communisme est le défenseur de la culture et de la récréativité des jeunes ?

          Vaut mieux entendre ça que d’être sourd.


        • Caleb Irri 13 janvier 22:27

          @pipiou2

          Pourquoi ne pas assumer que ce sont les capitalistes qui instrumentalisent la crise du covid ? Vous avez vu le sort des pauvres et des précaires s’améliorer depuis l’arrivée du Covid ?

          Pourquoi faites-vous semblant de ne pas voir que chaque année de nouveaux auteurs, de nouveaux chanteurs, de nouveaux acteurs, ou créateurs arrivent et entrent dans le monde de la culture par leur art et que leur point commun à tous ou presque est inévitablement le jeune âge ?

          Pourquoi confondez-vous les écoles et l’université ? Vous croyez que je m’adresse à des CP ?

          Pourquoi persistez-vous à essayer de nous faire croire que l’URSS ou la Chine sont des pays communistes ? Par ce qu’ils l’ont dit et que les Américains l’ont répété ? A ce compte là l’Arabie Saoudite n’a qu’à se dire démocrate ! 
          Sérieusement c’est fatiguant cette arnaque sur les termes : nous savons tous deux que le communisme ce n’est pas interdire les loisirs, ça justement c’est la dictature. Vous oseriez vraiment soutenir publiquement et sans honte que la Chine ou la Corée du Nord sont communistes ? Franchement ?

           


        • pipiou2 14 janvier 00:14

          @Caleb Irri
          Ah ben les nouveaux entrants sont en général les plus jeunes oui ... c’est tout comme ça vos arguments ?
          L’école c’est aussi les collèges et les Lycées, l’école c’est le coeur de l’éducation ; vous n’y connaissez rien et pourtant vous n’hésitez pas à faire la leçon.

          L’URSS était communiste, la Chine de Mao également, vous n’assumez rien, vous ne savez que vous voiler la face.
          La qualité principale d’un communiste c’est la mauvaise foi, merci d’en re-faire la démonstration.

          Le communisme interdit les pensées contestataires, donc en particulier les disciplines intellectuelles et artistiques, et vous soutenez ça ?
          Vous n’avez vraiment aucune humanité !


        • Caleb Irri 14 janvier 08:06

          @pipiou2

          Bonjour, vous pouvez continuer d’appeler communisme dictature ou dictature communisme si cela vous chante ça n’enlève rien à la réalité : les Chinois se disent bien communistes ! Et cela ne m’empêche nullement d’affirmer que la Chine est une dictature. 

          Je connais bien le fonctionnement des trolls et je ne tomberai donc pas dans votre petit jeu.... si vous voulez nous prouver par votre admirable raisonnement que c’est le communisme le danger pour l’humanité rien ne vous empêche de le faire, ici ou ailleurs, et de prouver par votre plume et vos arguments en béton que vous vous savez ! 


        • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 janvier 09:27

          @Caleb Irri

          La Chine est une dictature capitaliste.


        • babelouest babelouest 17 janvier 09:57

          @Pierre Régnier et le monde anglo-saxon une super-dictature capitaliste.


        • dixit dixit 13 janvier 18:37

          Han han...jeunesse sacrifiée ?

          Vous...vous croyez en 14-18 ? 39-45 ?

          La jeunesse n’est pas sacrifiée : elle est désespérément molle !

          Des chiques avachies qui n’ont jamais été si nulles, elles sont en queue de peloton du niveau scolaire mondial alors qu’il n’y a jamais eu tant de moyens et gratuits en plus, pour apprendre.

          Pas de ressort, des benets et des thérèses... plus attentifs à leur apparence qu’à la vie réelle.

          Il n’y a qu’à regarder leurs émissions de TV, tous à se regarder et jouer aux panneaux publicitaires avec leurs tatouages.

          Leur leitmotiv c’est « je suis fatiguéééé », « c’est compliquéééé », leur passe temps, c’est de jouer, toujours jouer, à la fac, au lycée. Si c’est pas jouer, c’est pour se beurrer ou se droguer.

          Ils pleurent déjà la retraire et nous jalousent avant même de commencer à bosser !

          Le fric, ils le prennent aux vieux pour acheter des sapes et des Apples et ils vont chialer sur les médias pour dire qu’ils n’ont rien à bouffer et que c’est trop injuste. Pauvres choux.

          Matte un peu les cadeaux, il y en a pour tout, premier caca, première dent, fête, anniversaire, Ils les revendiquent et te demandent même des avances sur cadeau...non mais ! Sacrifiés ???

          La colère m’étouffe,

          A tous ces nanards, dites leur que les vieux on bossé dur, économisé tout une vie pour avoir un peu d’aisance à la fin et qu’on ne vienne pas me faire c... avec le chomage qu’il n’y avait pas à cette époque car je voudrais bien les y voir dans les conditions où on a fait le boulot, nous les vieux, pour qu’ils aient leur petite vie bien tranquille !!!

          Le plus dommage, c’est que ce sont souvent les parents qui les entretiennent dans cet état... parents aussi c... qui n’en loupent pas une pour fourguer leur lardons aux grand parents... pour souffler un peu..

          C’est un coup de gueule.


          • Le421 Le421 13 janvier 19:10

            @dixit
            OK pour les parents responsables.
            Ça, on l’a tous devant les yeux.
            Et si vous avez dans les 60-65 ans, alors je demande qui a élevé ces parents dans le je m’en foutisme ?
            La 5G magique arrive pour sauver tout ce petit monde.
            Je ne vois pas plus de parents de 40 ans se sortir les doigts du cul.
            Et si vous avez le malheur de sortir dans la rue pour vous plaindre, les tontons macoutes veillent.
            Et les blaireaux trouvent même qu’ils ne cognent pas assez fort !!


          • Caleb Irri 13 janvier 22:42

            @dixit

            Tant mieux si ce coup de gueule peut vous faire du bien, je sais qu’une fois que c’est sorti ça libère !

            Sur le fond je pense que vous vous trompez sur les jeunes : ils sont surqualifiés intellectuellement, et ils comprennent de plus en plus vite que le système est une arnaque qui conduit au dérèglement climatique et aux crises sanitaires. Ils veulent tout changer et c’est en cela qu’ils sont un danger pour le pouvoir : ils savent comment fonctionne instagram et apple et quand Whatsapp veut modifier ses conditions ils migrent en masse vers une autre appli. Un jour Tik-Tok, un jour Insta, un profil pour les parents, un profil pour les copines, un pour ceux qu’on n’aime pas et on switche de l’un à l’autre comme un furtif chez Damasio. Greta Thunberg fait plus peur à Trump que Kim Jong Un. 
            Ils ont un cerveau capable d’intégrer bcp plus que nous l’étions car leur mémoire n’est pas saturée d’infos inutiles qu’ils laissent à leur portable. 

            A mon avis vous les sous-estimez... N’avez-vous donc jamais été jeune ?


          • cevennevive cevennevive 14 janvier 09:06

            @dixit, bonjour,

            Beaucoup de vérités dans ce coup de gueule !
            Beaucoup des ados que je rencontre présentent ce genre de comportement. Ils ne savent pas ce qu’est la résilience et perdent leur amour propre.
            Peut-être pourrait-on les leur enseigner ?


          • Francis Francis 14 janvier 09:29

            @cevennevive
             
             ce ne sont pas des choses qui s’enseignent mais qui s’apprennet. Nuance.
             Aucun oiseau n’a jamais enseigné à ses petits l’art de construire un nid.
             
             


          • cevennevive cevennevive 14 janvier 10:15

            @Francis, bonjour,

            Si ! Francis, on peut leur parler, les comprendre et leur dire qu’ils ont des talents, et tout plein de chemins à parcourir.
            Si l’on dit à un enfant qu’il ne vaut rien, il va le croire.
            Si au contraire on met en avant ses talents, ses possibilités et qu’on le valorise, il va aller de l’avant, même si ado, il est un peu buté et semble ne pas vous écouter.

            « s’enseignent mais qui s’apprennent »
            Où est la différence Francis ? il faut une aide extérieure pour apprendre.
            Il faut donc un « enseignant » et un « apprenti »


          • Francis Francis 14 janvier 10:48

            @cevennevive
             
            ’’leur parler, les comprendre et leur dire qu’ils ont des talents, et tout plein de chemins à parcourir.’’ ce n’est pas enseigner, c’est aider. Aider n’est pas enseigner, enseigner est un métier.

             
            On n’enseigne pas à marcher à un petit enfant. On peut seulement l’aider à apprendre. Il y a des tas de choses qu’un animal, un enfant, un homme, une femme doivent apprendre qui ne s’enseignent pas.
             
            Le maître apprend en même temps qu’il enseigne. On peut apprendre sans maître ; on ne peut pas enseigner sans élève ni apprenti.
             
            Etc.


          • vieuxgrincheux 15 janvier 14:57

            @Caleb
            Lol vous etes un joyeux plaisantin... Les jeune sfrancais surqualifiés intellectuellemnt !!!!!!!!!!!!!!!! C’est un gag.... Ils ne savent meme pas faire une analyse critique d’un texte ou résulé synthétique... Ils faut leur faire des QCM sinon ils ne savant pas quoi dire...*
            En plus il faut les plaindre lol.... Ce sont, pour la plupart des gosses qui ne supportent aucne frustration.
            Vous avez raison sur un point : c’est la faute d eleurs parents, voire aussi de leurs grands-parents. Dison c’est la faute des hommes te femmes devenus parents apres Mai 68 en suivant la doxa DOlto et Mitterandienne sur ce spetits enfants à qui il faut tout penser car ils sont là pour déterminer dans leur puissance intellectuelle de gosses ce qu’il ets nécessaire d’apprendre ou pas..
            Cette effroyable doctrine qui renie des millénaires d’humanite et des évidences naturelles (alors qu’en meme temsp on nous fait des evangules écologistes .. dites donc allez voir comment les mammiferes éduquent leurs rejetons pour voir ...)
            nous a mis, en OIccident, dans ce bordel monstrueux où l’individualisme est la loi ...

            Le cerveau des jeunes actuels lollllllllllllllllllllllllllll ben dis donc mon gars les jeuesn finlandais ce sont des genies alors lol


          • babelouest babelouest 17 janvier 10:00

            @Le421 j’avais remarqué, moi qui ai connu le mai 68 en tant qu’étudiant, que les un peu plus jeunes avaient une tout autre façon, bien plus laxiste, de voir les choses, peut-être parce qu’ils ont été libérés trop tôt. Maintenant ce sont leurs enfants qui tiennent le manche, et ce n’est pas brillant.


          • dixit dixit 14 janvier 00:24

            Il me semble que vous faites erreur : ils ne comprennent pas plus que ce qu’ils entendent de leurs aînés, ou sur les médias à la mode.

            Ils veulent tout changer, soit, mais ça ne se voit pas.

            Les réseaux... je retrouve dans vos mots la méconnaissance et l’incrédulité de la majorité des adultes face aux technologies récentes.

            Revenons sur terre : les jeunes sont des utilisateurs de logiciels écrits par d’autres, rien de plus ; il n’y a que l’intérêt que l’on porte à une nouveauté qui nous en fait devenir bon utilisateur , pas plus et les anciens n’ont bien souvent que faire d’échanges pitoyables et stériles sur ces réseaux.

            Greta : vous plaisantez ? Creusez donc un peu la question...

            Effectivement, vous confirmez mon opinion : ils ont le cerveau vide, désespérément vide ; si ce n’était pas le cas, il y a bien longtemps qu’ils auraient fait la révolution.

            Et oui, j’ai été jeune, c’est bien pour celà que je proteste avec cette énergie.



            • Caleb Irri 14 janvier 08:08

              @dixit

              Et pourtant vous ne l’avez pas faite non plus, la révolution ! 


            • troletbuse troletbuse 14 janvier 14:27

              @Caleb Irri
              Oui mais il n’y avait pas de raison de la faire à ce moment-là.
              Il y a eu mai 68 qui était une révolution orange contre de Gaulle vu qu’il avait viré les Ricains de France. Ensuite on était (presque) libre, pas comme aujourd’hui.
              Ca a commencé à mal tourné sous Chirav-Jospin avec l’euro.


            • troletbuse troletbuse 14 janvier 14:31

              @dixit
              Oui, les jeunes sont lobotomisés, à de rares exceptions près. Ils ne s’interessent qu’aux jeux, aux séries télévisées. Aucune citoyenneté. L’éducation nationale a très bien su les modeler. Ils me désolent.


            • cevennevive cevennevive 14 janvier 09:28

              Caleb, bonjour,

              Il faut reconnaître aussi que ces jeunes ont eu bien de leurs aspirations stoppées par la conjoncture qui dure depuis bientôt un an...

              A preuve, l’une de mes petites nièces, 19 ans, belle, gentille, serviable et intelligente. Elle a passé un brevet de coiffeuse, l’a réussi, et n’a pas pu passer le permis auto. Comment voulez-vous qu’elle aille travailler ? Les salons de coiffure ont de gros problèmes, et elle ne peut se rendre à aucun car elle vit en campagne. Avec ses économies de jeune fille, elle a acheté une voiture, qui dort dans un garage...

              Le désespoir peut aussi les freiner et les « avachir » sur un canapé avec des réseaux sociaux idiots comme seule ouverture sur le monde.


              • Sylv1 14 janvier 12:25

                Le communisme n’est ni une utopie insensée ni le poncif éculé qu’on nous ressort systématiquement (et stupidement) à propos du l’URSS ou de la Chine : le communisme est en quelque sorte le chemin du monde capitaliste vers un monde socialiste, seul capable de permettre un adaptation au changement climatique qui ne soit pas une dictature.

                Je ne comprends pas bien cette invitation au soulèvement pour imposer le communisme. Soit vous allez volontairement dans le sens du vent (et donc des élites), soit il semble que vous n’ayez pas bien compris qui sont réellement les acteurs en place (leaders des différents pays y compris Macron) et l’enjeu qui est le nouvel ordre mondial.

                Tous ces acteurs sont nécessairement des communistes, qui font simplement mine d’être des ultralibéraux mais n’en sont absolument pas dans le fond car tout est régulé de façon très étroite.

                Alors certes, il y a l’ouverture des marchés, la disparition des frontières, le nivellement par le bas, les privatisations, mais in fine qu’est-ce qu’il restera de tout ceci à terme ? Un seul et même acteur aux commandes de la production des biens, des services et de la nourriture à leur distribution, et celui-ci sera mondial. Et avec cette pandémie médiatique on a fait un bond de géant vers la fin de la propriété privée.


                • Pierre Régnier Pierre Régnier 14 janvier 14:36

                  @Sylv1

                  Vous devez vous expliquer plus clairement.

                  Dans ce commentaire vous semblez considérer comme communistes la minorité des dominants qui, partout dans le monde, imposent le capitalisme - fortement producteur d’énormes et scandaleuses inégalités.

                  Voulez-vous dire qu’en réalité ces dominants très riches et très minoritaires qui, actuellement, dirigent le monde, sont en réalité composés d’individus de volonté totalitaire ? Ceci serait, selon moi, beaucoup plus juste.


                • Sylv1 14 janvier 18:01

                  @Pierre Régnier
                  Dans ce commentaire vous semblez considérer comme communistes la minorité des dominants qui, partout dans le monde, imposent le capitalisme - fortement producteur d’énormes et scandaleuses inégalités.

                  Le capitalisme n’est, une fois dérégulé par tous les moyens ce qui a été fait au fil des ans  de déposséder la population à la façon du jeu des chaises musicales, avec bien sûr des inégalités de plus en plus flagrantes, de mettre à terme la propriété privée, autre objectif de pandémie médiatique du coronavirus : le « grand reset ».

                  Voulez-vous dire qu’en réalité ces dominants très riches et très minoritaires qui, actuellement, dirigent le monde, sont en réalité composés d’individus de volonté totalitaire ? Ceci serait, selon moi, beaucoup plus juste.

                  Bien sûr, mais il n’y a pas antinomie avec le 1er §. Ils sont totalitaires et communistes.


                • troletbuse troletbuse 14 janvier 13:05

                  La crétinisation de écoliers continue.

                  Dans l’Est il est tombé quelques cms de neige qui ne tiennent guère vu que le sol n’est pas gelé.

                  Eh bien, on a interdit le ramassage scolaire bien que les routes soient salées et dégagées totalement.

                  Comme pour l’ENA, il faut faire des ânes afin de mieux les contrôler et pourtant l’âne a la particularité d’être assez rétif aux commandements.

                  Les politichiens veulent des Français qui ont à peu près leur niveau, c.a.d. des croutes, des ratés et des feignasses


                  • vieuxgrincheux 14 janvier 14:38

                    LOL BIG LOL un plidoyer pour un régime qui a prouve, dans tous les pays qu’il gouveranit, que la culture , l’éducation et le sloisirs ne devaient suivre qu’une seule direction !!!!!!!!!!

                    REBIG LOL concernat l’écologie hummm la mer d’ARAL c’est quel régime ?? les MINES ENORMES de poussière en CHINE c’est quel régime ?? Les mlines d echarbon sans précaution en Pologne apres la 2eme guerre mondiale heuuu c’etait qui ???

                    Ces communistes n’ont vraiment JAMAIS HONTE et le pire, personne ne le leur dit !!!!!!!!!!!

                    Combien de morts par ce type de regime en si peu de temps !!!!!!!!!!!!!!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité