• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte à Plenel

Lettre ouverte à Plenel

Parodiant Victor H (qu’il me pardonne…) :

« Bon appétit Plenel, ô journaliste intègre !

Conseiller vertueux ! Voilà donc ta façon

De servir, (…)

 

En 1961 Eisenhower a forgé le concept de « complexe militaro-industriel » pour dénoncer le danger que l’industrie de l’armement faisait courir à la démocratie américaine. Aujourd’hui on peut reprendre ces propos pour dénoncer le « complexe médiatico-industriel », pouvoir sans contre-pouvoir qui fait courir un risque encore plus grand à la démocratie en interdisant au Prince (élu) de gouverner.

Le « complexe médiatico-industriel » n’a-t-il pas organisé la campagne présidentielle de 2017 pour en tirer le maximum de profits, ses journalistes et animateurs manipulant les candidats de façon à avoir des jeux de rôle qui rendent indispensables le recours à leur théâtre, les obligeant à inscrire leurs discours dans un scénario qui assure la dramaturgie nécessaire, pour attirer la foule… et les meilleurs annonceurs ? Les avocats ne plaident-ils pas devant les caméras, les journalistes étant en dernier ressort les juges devant l’opinion ! Etc. etc.

On a connu cette époque où les délateurs écrivaient à la Kommendantur pour dénoncer anonymement un voisin qui mangeait du cochon, ou un Juif qui avait de l’argent sous son matelas (on connait la suite) ; aujourd’hui Les délateurs s’appellent lanceurs d’alertes et ils écrivent à la presse pour dénoncer un type qui mange des gros homards ou qui etc. etc.

Avec le principe sur le "secret des sources…" Faut pas que les délateurs se fassent prendre, faut les défendre contre ceux qui voudraient dénoncer ceux qui dénoncent... 

Après le ridicule de l’affaire Benalla, celui de l’affaire de Rugy, après le soutien aux séditieux et casseurs en gilets jaunes, et après tant d’autres condamnations sans procès au tribunal médiatique, on ne peut que souhaiter à ses meilleurs éléments le sort de Robespierre : périr comme lui avec l’instrument qu’il avait utilisé contre ses ennemis et ses amis, ses adversaires, ses rivaux et comme Staline n’importe quel quidam pourvu que ça saigne. Pourvu que ça saigne ne serait-ce pas ta devise du "complexe médiatico-industriel" ?

Ils font du journalisme de grand'papa... ceux qui croient être à la pointe de l'info. Il n'y a plus de scoop, alors on se rattrape sur petits trucs qu'on fait mousser, on feuilletonne... C'est nul ! Le fond a été touché au Sénat où l'on a fait un Tribunal de Nurenberg pour juger un type (Benalla) qui avait fait le coup de poing avec un mec qui voulait faire le coup de poing, qui n'avait peut-être pas le port d'arme requis au moment voulu, et qui par dessus tout avait un brassard qu'il n'aurait pas dû porter ! Et tous les journalistes du Royaume de France de rendre compte des débâts de ce Tribunal sénatorial, de rapporter les propos du rapporteur... et de cirer les pompes du Président très heureux de passer enfin en prime time ! Ridicule, tout cela est insignifiant s'il 'y avait pas un racisme subliminal derrière : Benalla n'est-il pas arabe ? C'est bon pour Bidochon ça ! 


Moyenne des avis sur cet article :  1.25/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • tashrin 31 juillet 14:12

    Mais quel tissu de betises

    on peut reprendre ces propos pour dénoncer le « complexe médiatico-industriel », pouvoir sans contre-pouvoir qui fait courir un risque encore plus grand à la démocratie en interdisant au Prince (élu) de gouverner

    vous etes au courant que la quasi totalité des medias influents de ce pays appartiennent à une poignée d’archi privilégiés soutenant le Prince en question, faisant et défaisant les rois à sa guise en focntion de ses interets propres ?

    Du coup en guise de complot mediatico industriel, on est plutot face à Asterix et son ptit village gaulois...

    Après le ridicule de l’affaire Benalla

    un type (Benalla) qui avait fait le coup de poing avec un mec qui voulait faire le coup de poing

    Le probleme n’est pas le coup de poing. Le probleme est qu’il n’avait rien à faire là, qui plus est habillé comme un fonctionnaire de police. C’est ce passe droit qui fait l’objet d’une remise en cause, le coup de poing est completement annexe au probleme. Mais bien entendu, on peut toujours faire semblant de pas comprendre

    Bref, des arguments assez pauvres pour défendre l’indefendable sous couvert de se poser en justicier. De mieux en mieux ce site :)


    • Clocel Clocel 31 juillet 14:50

      Donc...

      On devrait laisser macérer le marigot, qu’il contamine bien toute la société jusqu’à complète putréfaction !?

      Ah... Un monde de de Rugy et de Benalla décomplexés...


      • GéraldCursoux GéraldCursoux 31 juillet 21:07

        @Clocel
        Banalla est une victime toute désignée pour un racisme sublimal popu 


      • Raymond75 31 juillet 16:22

        Médiapart est un journalisme de fouille merde, à la recherche du scandale qui excite les foules.

        Je rends hommage à Pierre Péan, qui lui était un vrai journaliste d’investigation :

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_P%C3%A9an


        • mac 31 juillet 17:07

          @Raymond75 Mieux vaut un journalisme de fouille merde que pas de journalisme de tout comme dans la plupart des medias qui ne sont là que pour fabriquer le consentement. D’ailleurs fouille merde et journalisme sont presque synonymes pour les mafieux de tout poils...



        • Aimable 31 juillet 21:08

          @mac
          C’est fameux journalistes ne travaillent que parce qu’ils y a de la matière et il y en a beaucoup plus qu’ils ne peuvent en fouiller .


        • chantecler chantecler 1er août 08:21

          @Raymond75
          En ce qui concerne P. Péan et et E Plenel c’est kif kif bourricot .
          E. Plenel co directeur du monde a introduit le scoop à tout crin et a contribué largement à la chute de ce journal.( à un moment ou internet creusait son trou ).
          P. Péan c’est du même tonneau.
          Plus apprécié parce qu’il a écrit un livre sur et contre F. Mitterrand qui relatait entre autre ses affinités avec l’Etat Français , P. Pétain , etc ....
          Ce qui est vrai , encore que :
          -un : ce n’était pas un scoop : beaucoup connaissaient ses relations avec Bousquet ,sa francisque reçue de P. Pétain
          -deux : la collaboration (et l’antisémitisme) était largement répandue dans les cercles administratifs et dirigeants . Double langage de la collaboration pour qui Pétain jouait sur deux tableaux : « adoucir » l’occupation nazie (« après tout Adolf avait gagné cette guerre et il s’agissait d’atténuer les effets , soumission au nazisme meilleur rempart contre le bolchevisme (et le front populaire) ».
          Ce qui n’a pas empêché P. Péan de s’excuser auprès de F. Mitterrand en fin de second mandat ...
          (F. Mitterrand a eu un adversaire politique tenace pendant des décennies : C. De Gaulle .)
          E. Plenel pareil : scoops sur Médiapart et très consensuel au moment des élections .
          Le Canard c’est aussi un peu pareil : des « affaires » toutes cuites qui arrivent dans leur boite à lettres et filons juteux à exploiter .
          Mais baste pourquoi pas ? Il faut bien secouer l’opinion en état de léthargie permanente avec le MST et la propagande permanente et la liberté d’expression (encadrée par la loi ) ne s’use que si l’on ne s’en sert jamais .
          ....
          Attention encore aux anachronismes historiques où l’on juge de faits anciens avec des lunettes contemporaines : quand la population s’est elle mise à acclamer De Gaulle , en juin 40 ou après le débarquement du 6 juin 44 quand les « carottes étaient cuites » ?


        • Eric F Eric F 31 juillet 20:42

          Il y a en effet un complexe médiatico-industriel, c’est toute la grande presse soutien de l’eurolibéralisme au pouvoir, or justement il se trouve que médiapart n’en fait pas partie. De Rugy a été mis devant ses incohérences, défendeur de la parcimonie pour les masses afin de sauvegarder la planète, mais menant grand train dans ses fonctions étatiques.


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 31 juillet 21:05

            @Eric F
            Si bouffer du homard c’est mener grand train on peut se demander si Carrefour n’est pas la boutique des super riches ?!! Faut arrêter de jouer aux pauvres qui mangent rarement à leur faim... 


          • mac 31 juillet 22:32

            @GéraldCursoux

            A 40 euros le kilo, je ne pense pas que la majorité des français ait l’occasion de beaucoup en manger. Mais n’est-ce pas un des reproches qui est parfois fait à la macronie et à ceux qui se gavent grâce à elle que d’avoir une relation toute particulière avec la réalité ?


          • Eric F Eric F 14 août 21:10

            @GéraldCursoux
            le Homard n’est qu’un élément symbolique de ces repas fastueux dans un cadre somptueux


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 15 août 08:57

            @Eric F
            Le cadre somptueux : oui c’est le leg de l’histoire. On ne va pas brûler ça pour aller s’installer dans des cabanes Algéco ! 
            Repas fastueux : mais la bouffe est un art français paraît-il. De la bonne bouffe à tout heure sur la téloche... Et du homard y en a chez Carrefour ! Ce qui est important c’est le bak office, les cuisines, le service, le personnel... c’est ça qui plombe les comptes... pas ce qu’il y a dans l’assiette. A+


          • foufouille foufouille 15 août 09:16

            @GéraldCursoux
            l’entretien du palais est certainement gratuit : y a ka baisser baisser les allocs pour payer les princes.


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 15 août 10:51

            @foufouille
            Le pb n’est pas là. Mitterrand a doublé les coûts d’entretien des monuments à Paris avec ses constructions que tout le monde approuve...
            Non, le pb c’est la concentration de la richesse sur moins de 5% de la population. Lisez Pikety. Comment réduire cette bulle that’s the question !
            Mais tant que les smicards iront applaudir un fouteux qui gagne entre 50 et 100 millions d’euros par an... soit autant que 5.000 à 10.000 types au smic on en restera là. gilets jaunes à côté de la plaque. 


          • foufouille foufouille 15 août 16:49

            @GéraldCursoux
            5% commence avec 5000€ par mois donc tous les hauts machins et ploutocrates.


          • Eric F Eric F 15 août 23:02

            @foufouille
            la richesse commence sans doute vers 5000 euros par unité de consommation, mais il y a trente fois moins de différence entre 1 smic et 3 smics, qu’entre 3 smics et 100 smics dans les derniers centiles


          • Eric F Eric F 15 août 23:08

            @GéraldCursoux
            encore une fois le homard et le pommard millésimé dans un hôtel particulier affecté au président de l’Assemblée ont un effet symbolique qui dépasse le prix coutant de ce qu’il y a dans l’assiette, surtout de la part d’un homme politique issu d’un mouvement qui préconise l’utilisation parcimonieuse des ressources de la planète. Un peu comme un vegan qui se gobergerait de rumsteak.


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 16 août 08:49

            @Eric F
            Dans la richesse il faut distinguer ce qui est patrimoine de ce qui est revenu. Le patrimoine est soumis à la taxation sur l’héritage, le revenu à l’impôt sur le revenu... Mais on doit convenir que devant la bulle de richesse : patrimoine + revenu (le seconde dépendant du premier) ça ne marche plus. Qu’est-ce qu’on fait ? 
            Même Mélenchon ne propose rien d’autre que de faire des manifs ! 
            Et comme le pb concerne l’ensemble des Etats « riches » il est urgent de travailler sur une méthodologie puisque ce n’est ni avec le libéralisme, ni avec le marxisme qu’on y répond. Et on rajoute une couche avec l’écologie ! Je ne suis pas certain qu’elle naisse sur un rond-point !
            Piketty a fait des propositions, mais c’est insuffisant, évidemment... 
            La révolution... c’est le refuge des cons... So what ?


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 16 août 08:58

            @Eric F
            Non, le homard est l’exemple d’un journalisme de pute ! Plenel le prend en gros plan pour dire qu’ils bouffent du gros homard... c’est choc n’est-ce pas ? Et on ne peut faire de cette pauvre bête l’image d’une dépravation de l’élu, d’une dérive de l’Etat etc. C’est de l’imposture journalistique. En France on bouffe ! partout.
            C’est comme l’affaire Benalla... monter au Sénat un tribunal (Nuremberg !) pour exécuter un type qui porte un brassard de police, ou un révolver... c’est ridicule. Les vieux schnocks sont tombés dans le piège des médias... feuilletonner pour avoir de l’audimat. 


          • foufouille foufouille 16 août 10:12

            @GéraldCursoux
            non ce qui choque est que les économies de budget, c’est juste pour nous et pas pour eux.
            avant il y a aussi eu la vaisselle en or.

            ce serait rien si tout le monde avait de quoi vivre sans mendier et un logement décent.

            benalla démontre que ce sont des princes avec tous les pouvoirs et sans contre pouvoir.

            que la justice est aux ordres et de la merde.


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 16 août 13:34

            @foufouille
            Mais non, ce n’est pas ça qui fait la différence. L’Etat a un coût de fonctionnement tout à fait acceptable (homards compris). Le pb c’est que les recettes de l’Etat sont depuis 50 ans inférieures aux dépenses, Et la dette atteint 2.500 milliards d’euro.On fait quoi ? Je voudrais bien avoir une proposition réaliste..
            Quand au contre pouvoir, ce sont les médias qui ont un pouvoir sans contre-pouvoir. Plenel en est l’exemple : le Trotskiste à la moustache de Staline ! Un connard ! Il s’est payé Benalla parce que c’est un Arabe : le racisme subliminal de la Gauche... 


          • foufouille foufouille 16 août 13:51

            @GéraldCursoux
            non ce n’est pas acceptable car seul les sans dents doivent faire des efforts.

            avec 6000 000 de sans emplois DEPUIS 20 ANS plus les arnaques des assurances qui ne payent que très rarement la CPAM ?

            BENALLA EST UNE GOUTE D’EAU .......


          • Eric F Eric F 17 août 21:48

            @foufouille
            « ce qui choque est que les économies de budget, c’est juste pour nous et pas pour eux »
            C’est exactement ça, il y a une question d’exemplarité, et surtout de la part de ceux comme les écolos qui militent contre la consommation de masse, et ne manquent pas une occasion de faire la leçon aux Français par rapport à la misère du monde.
            Ceci étant, il est exact que cela a constitué une sorte de « filon médiatique » pour l’opposition, mais ça a fait mouche puisque ça correspond à la perception de l’opinion publique. C’est le problème d’une majorité politique d’arrivistes et de parvenus...


          • Eric F Eric F 17 août 21:57

            @GéraldCursoux
            « journalisme de pute »
            C’est au contraire la presse complaisante et alignée sur le pouvoir en place dont la pratique se rapproche le plus des relations tarifées.
            Et vous êtes à deux doigts d’écrire que le Sénat est une maison close à cette aune là, mais au contraire il est du rôle des parlementaires de contrôler le gouvernement, et dans l’affaire Benalla, le coup de poing avec un brassard usurpé n’est qu’un des éléments (les question des passeports diplomatiques et du rôle dans la sécurité présidentielle s’ajoutent...). Evoquer Nuremberg est totalement horssol.


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 18 août 08:30

            @Eric F
            Je suis d’accord sur un point : faire référence à Nuremberg est idiot. C’est en fait du journalisme à la papa : faire choc. Je retire


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 18 août 08:41

            @Eric F
            « arrivistes et parvenus... » : en supposant que ce soit vrai, ce qui n’est pas, ce serait mieux que prince fils de prince de naguère, non ! Tapie est un bon exemple, Moi j’aime bien Tapie... Sarkosy aussi... Et tant d’autres qui partis de presque rien sont arrivés au pouvoir. 
            Tout le monde peut tenter le coup... Mais il ne faut pas s’y tromper, ce sont des vies de chien que celles qu’on mène au pouvoir. Et pas très bien payés !


          • foufouille foufouille 18 août 09:06

            @GéraldCursoux
            parti de presque rien est exagéré.
            tes exemples sont des pourris donc faut pas venir se plaindre de la ploutocratie.

            rachida dati est parti de rien mais a réussi avec son cul.


          • Cyril22 18 août 11:07

            @GéraldCursoux
            « pas très bien payé », c’est sans doute vrai par rapport au niveau de responsabilité, mais les postulants ne se bousculeraient pas au portillon du pouvoir si ce n’était qu’une vie de chien ; Posséder une part de pouvoir représente en soi une motivation ...et cela donne un bon carnet d’adresse que certains font fructifier. 
            Le problème n’est pas celui de partir de rien versus être né avec une cuillère en argent, mais celui du carriérisme ; ainsi, de Rugy a changé plusieurs fois de parti pour accéder à des postes politiques. Il n’est pas le seul avec des transfuges de tous bords dans l’actuelle équipe gouvernementale « de rencontre ».


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 18 août 11:26

            @foufouille
            Rachida, je l’adore ! Elle s’affirme comme femme arabe. Elle n’a pas froid aux yeux, et ce qu’elle fait de son cul ne regarde qu’elle. Je voudrais bien qu’elle soit maire de Paris un jour... Après avoir été Garde des Sceaux ce qui n’est pas rien. Sarkosy n’a pas reculé... Et s’ils ont couché ensemble tant mieux pour eux... moi je m’en fous !


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 18 août 11:32

            @Cyril22
            Mais si on n’est pas carriériste on ne fait pas de politique ! Si on n’a pas d’ambition on ne fait pas de politique ! Même Churchill avait changé de Parti en cours de route : Passé des Tories au Labour pour revenir aux Tories ! 
            Ce qui importe c’est la compétence des gens au pouvoir... et leur gniaque ! Leur capacité à décider et à encaisser les coups.


          • foufouille foufouille 18 août 11:36

            @GéraldCursoux

            Ensuite elle a filé un emploi fictif chez EDF au reste de sa famille.


          • Cyril22 18 août 11:52

            @GéraldCursoux
            « Si on n’a pas d’ambition on ne fait pas de politique »
            il s’agit donc bien de l’attrait du pouvoir ; il peut être noble si c’est « pour servir », mais souvent ce sont des considérations de prestige personnel (le terme « carriériste » est péjoratif).
            Churchill n’a pas changé 3 fois de parti en cinq ans, et par ailleurs le rapprochement avec l’ex ministre de l’écologie larmoyant sur son sort est assez burlesque (capacité à encaisser les coups, avez-vous écrit).

            Sur le fond, l’affaire est du reste assez mineure, davantage du domaine de l’erreur d’attitude et de communication. Il était possible de passer le cap en reconnaissant d’emblée qu’il s’agissait d’erreur compte tenu des « efforts » demandés aux Français, et en se faisant discret. Mais le voir en gros plan tout près du président dans l’axe de la caméra lors du défilé du 14 juillet a été une sorte de provocation, tout comme la posture de victime irréprochable, montrant par là qu’il ne comprenait pas la perception de l’opinion.


          • Cyril22 18 août 12:00

            @GéraldCursoux
            Rachida Dati me parait effectivement d’une autre trempe que François de Rugy, même si ses dents rayent également le parquet (je ne parle pas de parquet financier)


          • GéraldCursoux GéraldCursoux 18 août 20:35

            @foufouille
            Faisant autant avec ta queue !


          • foufouille foufouille 19 août 09:39

            @GéraldCursoux
            tu comprends que tu défends la ploutocratie composé de racaille comme dans les banlieues mais riches ?

            si on prend ton exemple avec Bernard Tapie, c’est le seul pourri à avoir obtenu des entreprises pour 1€, des millions car sa souffrance vaut 10 000 fois celle d’un sans dent qui aurait perdu son conjoint dans un accident de la circulation ( en parlons pas de celui qui est devenu invalide car un sous homme pour toi )


          • kirios 1er août 07:15

            GéraldCursoux

            son titre est alléchant , mais la lecture de votre article me donne la nausée


            • zygzornifle zygzornifle 1er août 08:32

              jespère que ce monde politique s’en prendra plein la gueule il le mérite amplement par son comportement depuis des décennies , c’est de la racaille en col blanc , je trouve même que les Français sont trop mou avec eux , on devrait appliquer la même justice qu’ils nous appliquent , ils gagneraient le SMIC ils iraient piller ailleurs .....

              Quand un citoyen vole un œuf il est condamné pour un bœuf,

              Quand un politique vole un troupeau de bœufs il est condamné pour un œuf et encore il y a non lieu et on s’excuse de l’avoir mis en situation inconfortable ....


              • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er août 09:57

                @zygzornifle

                la finalité de médiapart c’est médiapart et sa santé financière ; et la finalité des interventions de Plenel - ce BHL de gauche -, qui recherche systématiquement à occuper « le beau rôle » en toutes circonstances... c’est Plenel et la promotion de Médiapart : plus d’abonnés, toujours plus.

                Médiapart a pour slogan : « Je t’informe quand je veux et si je veux ! »

                N’oublions pas que Médiapart est né de l’anti-sarkozysme - autant dire « du néant ».

                Anti-intellectuel, sans diplômes, Plenel pratique un journalisme de l’affect, tout dans l’émotion. Plenel n’a manifestement qu’un souci : Plenel - renvoyer en toutes circonstances une image positive de lui -même. En tant que journaliste, Plenel est à cette corporation dont le niveau de professionnalisme s’est effondré ce que les Enfoirés sont à la charité face à la pauvreté : rien ne lui coûte ; tout lui rapporte.


              • baldis30 1er août 10:22

                @Serge ULESKI
                bonjour,
                 les affaires sont les affaires et en matière d’affaires le gouvernement entretient le mouvement ! Quelle dynamique des affaires ... !
                Enfin un commerce ... en marche  !
                Les CONSommateurs sont stupéfaits : en traversant la rue il y a un pognon dingue à se faire avec de telles affaires mises en route par l’Etat pour pas très cher (selon la mercuriale du homard)... il n’y a pas de raison de ne pas en profiter !
                Les chambres de commerce et d’artisanat sont béates d’admiration devant une telle abondance de bonnes affaires initiées par l’Etat ... Voilà une administration efficace  ! Le commerce des prothèses trouve une belle opportunité, et malgré le cynisme que cela représente il y a de l’espoir en ce qui concerne les entreprises de pompes funèbres ...Quant à la pêche au homard, secteur bien délaissé de la politique piscicole nationale l’éclairage nouveau, associé à un grand cru ancien, est porteur d’emplois nombreux à terme indéterminé. 


              • JL JL 1er août 10:27

                @Serge ULESKI
                 
                 ’’Médiapart a pour slogan : « Je t’informe quand je veux et si je veux ! »

                ’’
                 
                 ça me rappelle Paul Villach et sa célèbre formule que je résume de mémoire : « Nul ne délivre jamais délibérément une information qui lui serait préjudiciable »
                 
                 Vous connaissez des médias qui mettent en défaut ce principe vous ?
                 
                 Ce qu’on attend des médias au minimum, ce n’est pas qu’ils nous informent sur tout : c’est qu’ils ne nous désinforment pas.
                 
                 Et pour cela, je crois que Médiapart est un des rares à rester dans les clous.



              • GéraldCursoux GéraldCursoux 1er août 12:07

                Plenel crache dans la soupe après avoir bouffé sa part ! Avec les indemnités qu’il a prises lorsqu’il s’est fait virer du Monde il peut bouffer du homard le reste de ses jours, matin midi et soir. Voilà une forme d’escroquerie intellectuelle : je dénonce donc je suis ! Parasitisme social.


                • McGurk McGurk 1er août 12:27

                  Avec des propos confus et contradictoires, il est difficile de comprendre le but de cet article. L’auteur est un e-bipôlaire qui dénonce les magouilles des puissants mais qui fait un procès à ceux dont c’est la mission de le faire.

                  En fait, c’est bien le rôle originel de la presse de relater la vérité quelle qu’elle soit, en bien comme en mal et d’en décrire ses limites afin de provoquer un éveil des consciences (si endormies des Français) et peut-être même un changement.

                  Si ce rôle n’est plus permis ou si, comme pour certains hommes politiques, il faut interdire ceux qui ne les encensent pas , on sera bien (et on l’est actuellement) dans une dictature.

                  On le voit bien avec la répression féroce des gilets jaunes, les propos immondes diffusés par les autorités qui ciblent librement et sans entrave des pans entiers de la société en les qualifiant de « monstres/parasites » ou approchant. Tout ce qui gêne la progression de ce mouvement politico-économique est balayé grâce à la puissance des outils d’Etat (médias soumis, communication ultraviolente, forces de l’ordre, etc.).


                  • Serge ULESKI Serge ULESKI 1er août 15:20

                    @McGurk

                    « L’auteur est un e-bipôlaire qui dénonce les magouilles des puissants »

                    Cahuzac, de Rugy ? Campagne anti-sarkozyste avec pour résultat : son élection à l’Elysée... la protection du patrimoine Bettancourt contre un photographe peu scrupuleux... c’est sûr, la République n’a plus rien à craindre : Médiapart veille au grain. Dans les faits, Médiapart pratique un journalisme très frugal... un journalisme peau de chagrin ! et nombreux sont ceux qui, parmi les abonnés, reste sur leur faim.


                  • GéraldCursoux GéraldCursoux 1er août 16:53

                    @McGurk
                    « Répression immonde contre les gilets jaunes... » Je crois que cette bande de fascistes a été traitée avec beaucoup trop d’indulgence : quand on met le feu à une brasserie, à une agence bancaire, que l’on casse le mobilier urbain, dégrade l’Arc de Triomphe, met la vie de familles en danger... etc. etc. dire que l’on est ensuite victime d’une répression policière est une imposture, un délit ! Des fascistes ces mecs qui auraient dû être maîtrisé avec des tirs à balle en caoutchouc, les gaz lacrymo ne suffisant pas. 


                  • McGurk McGurk 1er août 19:08

                    @Serge ULESKI

                    Ce secteur/métier n’est pas évident à pratiquer et il y a sûrement de nombreux pièges à éviter. Sans parler de l’aspect financier.


                  • McGurk McGurk 1er août 19:10

                    @GéraldCursoux

                    Sauf que ce ne sont pas eux et que le mot fasciste n’est pas approprié. Vous rejoignez donc le clan EM qui voit toute opposition comme forcément malveillante et « pas légitime car pas issue du vote ». C’est un mouvement issu de la population qui a simplement tiré la sonnette d’alarme.

                    Votre point de vue est faux et vos réactions disproportionnées.


                  • GéraldCursoux GéraldCursoux 2 août 08:17

                    @McGurk
                    C’est amusant... ceux qui cassent sont des victimes, ils ne font qu’exprimer un mécontentement !
                    Fasciste, ai-je écrit pour leur coller une étiquette que personne n’ose coller. Oui, je confirme. Un type qui se met devant ma voiture à un péage et qui me dit « tu mets un gilet jaune » si tu veux passer, ou « tu dis Macron démission » etc., celui-là fait un acte fasciste. C’est comme s’il me mettait un revolver sur la tempe. 
                    Et lorsque ce salaud va brûler le Fouquet’s il faudrait comprendre ses motivations, ses justes revendications... Conneries ! 


                  • McGurk McGurk 2 août 12:04

                    @GéraldCursoux

                    Non, vous êtes à côté de la plaque.

                    Ceux qui cassent sont soit des casseurs complices des forces de police soit la police elle-même avec des agents infiltrés (même chez les gilets jaunes) qui ont pour ordre de casser.

                    D’ailleurs, vous pouvez vérifier tout ça sur internet. Lorsque les leurs cassaient, les policiers n’intervenaient même pas alors qu’ils auraient pu éviter le pillage des magasins. Par contre, ils n’ont pas hésité à molester et éborgner des manifestants qui ne faisaient que protester pacifiquement.

                    Mais plus largement, il y a eu beaucoup de gens embarqués par la police alors qu’ils n’étaient pas dans la manifestations. Police qui n’a pas hésité à vouloir leur faire signer des aveux, les insulter et humilier avant de les jeter en cabane plusieurs jours de suite.

                    Personne n’a obligé personne à porter quoi que ce soit. Les participants étaient simplement là pour défendre une cause face aux problèmes que rencontrent la France. Problèmes qui s’amplifieront avec le temps, les GJ ne sont que les prémices d’une révolution sociale qui, à force de la retarder, sera, elle, vraiment violente (guerre civile).

                    J’espère qu’on en arrivera pas là mais nous en prenons, pour l’instant, bien le chemin.


                  • GéraldCursoux GéraldCursoux 2 août 17:29

                    @McGurk
                    ça me fait marrer : révolution sociale !
                    Mais ces manifestants bien habillés, bien nourris, bien équipés, transportés... n’ont pas le look des damnés de la terre. Beaucoup en surpoids, trop richement nourris...
                    Passons.
                    Le schéma social c’est :
                    -35 h/s de boulot
                    -6 sem de congés payés
                    -12 jours de congés « historiques »
                    -retraite par répartition assurée
                    -éducation prim et sec gratuite
                    -éducation sup gratuite
                    -médicaments gratuits
                    -consultations médicales gratuites
                    -hôpital/urgences gratuits
                    -Ratp/Sncf subventionnés
                    Et vous rajoutez ce que j’ai oublié...
                    C’est vrai que ça va mal ! J’éclate de rire en vous lisant, les amateurs de la révolution.


                  • Agafia Agafia 18 août 21:16

                    @GéraldCursoux

                    Ce ne sont pas les gaz lacrymo qui les ont éborgnés et mutilés semble-t-il...


                  • genrehumain 1er août 12:46

                    Excellent article, qui peut nous aider à la réflexion sur le rôle et le pouvoir de la presse et des médias aujourd’hui et surtout demain.

                    Continuez.


                    • TSS 1er août 13:19

                      Je n’aime pas Plenel suite à ce qu’il a commis au « monde » avec son copain Malka

                      contre d.Robert dans l’affaire clearstream mais peut être essaie t’il de se racheter

                      actuellement... !!


                      • keiser keiser 1er août 14:30

                        @ L’auteur

                        Et bien ! ...

                        Je vois que la Maconerie est en pleine forme.

                        Ne serait ce pas là l’expression du gaslighting !? ...

                        De toutes façons, c’est encore un auteur qui ne répondra pas.

                        Rien que de plus normal en Maconerie.


                        • keiser keiser 2 août 16:13

                          @ L’auteur :

                          Caucasien, Auvergnat de naissance, Gabonais d’adoption, Savoyard d’implantation, Québécois de coeur

                          Alors !? ...

                          L’affidé de la Maconerie, on attends toujours vos réactions.

                          C’est bien ce que je disais.

                          Juste une petite merde de la Maconerie.

                          La prochaine fois, essayes de faire mieux.

                          Et passe le bonjour à Port-Gentil.

                          Mort de rire ! ...


                          • foufouille foufouille 2 août 17:48

                            un repas de rugy = 1000 étudiants avec 5€ d’APLen moins.

                            500 000 de vaisselle à macron plus le service de voiture ............


                            • keiser keiser 3 août 21:24

                              @ L’auteur

                              J’ai bien lu tes commentaires issus de la Maconerie.

                              Et j’attends toujours tes arguments de sous merde.

                              Que penses tu de ce qui c’est passé aujourd’hui à Nantes !? ...

                              J’attends ta position intrinsèque.

                              Bien que je pense que tu ne comprennes pas cette expression.

                              Mais en fait, rien que de plus normal pour un auvergnat émigré au Gabon.

                              Tu me fais chier sale Macroniste de merde.

                              J’espère que vous allez bouffez votre merde jusqu’à la lie.

                              Espèce de minable Caucasien à la ramasse. smiley


                              • keiser keiser 5 août 18:50
                                GéraldCursoux

                                Quatorze nouvelles écrites comme des courts-métrages.

                                Le prétexte de ces intrigues est la mise en situation de femmes pour analyser leurs amours, leurs détresses, leurs phobies...

                                De New York aujourd’hui au Gabon de 1965, d’Alger en 1975 à Paris, Québec ou Chicago au début des années 2000, des histoires qui ont en commun une toile de fond policière : on tue pour une performance à la Biennale de Venise, par haine raciale dans la forêt gabonaise, accidentellement dans le milieu bobo parisien, ou encore de façon assez inexpliquée ; certains sont médecins, artistes, architectes, galeristes, stylistes, psychanalystes ou PDG, d’autres ont des professions moins brillantes ; ils ont en commun d’être amoureux et passionnés, mais aussi jaloux, égoïstes, veules ou psychopathes.

                                Ils vivent dans des milieux sociaux différents mais ils sont semblables par les situations qui les écrasent.

                                Ces nouvelles sont parfois décalées comme « Piège pour un privé », parodie du roman noir urbain américain des années cinquante, ou « Blanc & Noir » qui se déroule en Afrique à l’époque coloniale, mais plus généralement ce sont des tranches de vie contemporaines dans des milieux sociaux très typés.

                                Avis :

                                nul. Nouvelles sans aucun intêret. songe à abandonner à la 5ème sur 15. le 4ème de couverture annonce « toile de fond policière » mouai... je dirais plutot « toile de fond meurtrière » tout s’arrête après le meurtre.
                                on est bien loin du agatha christie


                                • keiser keiser 5 août 19:22

                                  @keiser

                                  La seule question Gerald :

                                  Qu’est ce que tu as fait pour te faire éditer ?
                                  Et combien as tu vendu de livres ?
                                  Peut être que tu as un oncle éditeur  !? ...
                                  Mais avec les auvergnats Caucasien, on ne peut s’étonner de rien.


                                • keiser keiser 5 août 19:28

                                  @keiser

                                  Los Angeles, années soixante-dix, la ville de tous les dangers. En se rendant au Bonaventure, Ed sait qu’il tombe dans un traquenard. Mais la vie de sa secrétaire est en jeu. Le Privé est censé témoigner contre le Parrain de la Mafia de Los Angeles. Il a vu Conti sortir du Tiger’s Club avec son 38 encore fumant. En lui mettant un meurtre sur le dos, les hommes de Vittorio Conti rendent son témoignage irrecevable.
                                  Mais en assassinant Kim Suy, Vittorio a ouvert les hostilités entre les Chinois et le clan de Conti. Et Ed souhaite bien tirer son épingle du jeu. Des règlements de compte dans lesquels les derniers sortiront les premiers… comme cette petite Indienne métisse qui empoche le magot !

                                  Extrait de Gerald Cursoux


                                • Agafia Agafia 18 août 21:13

                                  @keiser

                                  Parfois, j’ignore pourquoi j’ai de furieux complexes à envoyer mes tapuscrits aux maisons d’éditions... (soupir....) 


                                • keiser keiser 5 août 20:03

                                  @ L’auteur

                                  L’amour des pauvres doit donc être situé dans ce contexte ; et l’on voit donc que les aimer ou pas ne change rien au résultat. Reste à savoir si les Pauvres aiment les Pauvres ? Pas en tant que pauvres, c’est certain, mais par solidarité et valeurs partagées. Quant aux Riches, la cupidité nécessaire à la bonne gestion fait que ces sentiments ne sont que les accessoires nécessaires à la vie sociale pour conforter les patrimoines.

                                  C’est clair que toi, tu ne sera jamais un Charles Bukowski.

                                  Allez ...

                                  Rentre chez toi et tout le monde en sera plus heureux.

                                  A savoir où tu peux rentrer dans ta demeure, entre l’Auvergne et Los Angeles.

                                  Tu es vraiment trop drôle et c’est déjà ça.


                                  • Jonas 7 août 14:04

                                    Trotskiste un jour , trotskiste pour toujours. Plenel restera toujours un trotskiste de la pire espèce. . 

                                    Krasny ( rouge en russe) était le pseudo qu’avait pris l’ami de Tarik Ramadan , en écrivant dans le journal Rouge , de la Ligue communiste révolutionnaire.(LCR) 

                                    Krasny rêve d’un Watergate à la française , sauf que les deux journalistes américains , Woodward et Berstein , ne recevaient pas dans leur bureaux , les rapports de police et de certains juges. 

                                    Je rappelle , que Krasny , s’est fait duper , plusieurs fois.1) Dans l’affaire de Panama , il avait accusé injustement Mittérrand d’avoir été financé dans sa campagne électorale , par Manuel Noriega 2) Il a accusé a tort par une campagne de presse digne de l’époque trotskiste , Dominique Baudis . Toutes les accusations ont été fausses.3) Sur France culture, Krasny a lu une fausse lettre qu’aurait envoyée Nelson Mandela à un journaliste américain Tom Friedman, critiquant la politique israélienne, alors que cette lettre a fausse ,elle émanait du journaliste Arjan el-Fassed. 

                                    Je rappelle pour mémoire que Mediapart a été condamné a versé plus de quatre (4 ) millions d’euros pour s’être imposé à lui-même un montant de TVA, différent de la presse , sans consultation des services appropriés. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès