• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte à un covidiste

Lettre ouverte à un covidiste

Un appel à chacun ceci est une tribune d'opinion sur la COVID.

Cher covidiste,

 

oui, c’est à toi que je désire parler aujourd’hui. Depuis de mois, des années maintenant, nous nous heurtons, nous nous affrontons. Peut-être, pour une fois pourrions-nous prendre cinq minutes pour nous parler, et poser une seconde les armes de la lutte pour quelques instants nous regarder les yeux dans les yeux.

Alors, cher covidiste, voilà ce que je te propose quelques instants de trêves et de discussions ouverte entre nous qui sommes aux deux extrêmes du spectre.

Je ne veux pas parler à ceux qui, face à la menace de l’ordre que tu représentes, aux menaces de sanctions ont par peur du LBD ouvert leur corps à ton vaccin. Nous les exhortons tous les jours et demain encore nous leur assurerons que nous comprenons leur peur. Qu’il est normal face à la puissance de l’état de voire fléchir son courage et de livrer son corps pantelant au viol que tu exiges dans l’espoir que la soumission lui évitera les souffrances réservées aux opposants. Lui a eu l’histoire des totalitarismes pour savoir que chaque exigence acceptée déclenche la suivante. Il sait que seul notre combat empêche de cliquet suivant, mais l’héroïsme ne se décrète pas. Ton ordre a arraché suffisamment de mains et d’yeux, largement ruiné ou enfermé et nous connaissons le prix de la lutte. Nous ne pouvons que lui ouvrir les bras et lorsqu’il trouvera en lui cette force, l’assurer que nous serons encore là à l’attendre et qu’il trouvera auprès de nous chaleur et assistance.

Eux ne sont pas covidistes, et ce n’est pas à eux que s’adresse cette lettre. Elle ne s’adresse pas non plus à ceux qui ont accepté ton narratif. Ceux qui sont réellement convaincus que la Covid fut une terrifiante épidémie. Ceux qui retranchés chez eux, n’ont pas vérifié les cimetières. Pas vu que même si la télévision égrenait les morts de la covid dans la réalité, les pompes funèbres géraient une charge de travail relativement normale. Durant l’histoire, pendant les grandes épidémies, on creusait des fosses communes dans les cimetières. Les terrassiers se faisaient croque morts et on amenait cadavres et chaux par tombereau entiers, puis lorsque les terrassiers mouraient les bûcherons brûlaient les cadavres. Ici que nenni, ces terrifiantes images, bien portées par nombres de fictions des dernières décennies, n’existent que dans les imaginations transies de peur.

Ce n’est pas à eux que je veux parler, ces gens qui redécouvrent que la mort existe et auxquels cette angoisse coupe toute capacité de réflexion. Ces gens qui ne peuvent pas distinguer que nos politiciens à cours de projet positif en sont réduits à nous effrayer avec l’apocalypse tandis que sous nos yeux indignés ils commentent le plus grand hold-up de l’histoire. Nous savons qu’ils ne sauveront même pas le système, mais leurs déprédations en reportent la chute et ils dansent sur le volcan dont ils savent qu’il va leur emporter. Les âmes inquiètes de ceux qui croient à la catastrophe de la COVID, aux hordes russes qui vont soudainement défiler au pas de l’oie sur le boulevard Saint germain et l’apocalypse environnementale qui nous fera mourir sont la meilleure garantie du système. Une série de peurs millénaristes que les historiens du futur observeront avec incrédulité.

A eux aussi, demain nous reparlerons, nous leur montrerons de nouveau les chiffres de mortalité et de surmortalité, les études qui prouvent qu’avec des repositionnements d’anciens médicaments nombres de victimes auraient pu être sauvées. Une politique moins criminelle que de laisser les gens se dégrader avant de les envoyer mourir à l’hôpital. Nous leur expliquerons une fois de plus que ce produit qu’un stagiaire a nommé vaccin n’en a que le nom, que son impact est limité à nul et ses conséquences dramatiques. Nous leur expliquerons que non, l’armée russe ne traversera pas un territoire trois fois plus peuplée que ne l’est son pays, elle n’en a pas les moyens et n’envahira donc pas l’Europe. Nous leur montrerons que les courbes de températures sont largement en dessous des prévisions. Si le personnage de Philippulus est amusant dans tintin il ne l’est pas dans la vie réelle et que grassement rémunéré par l’argent de nos impôts il vit aux dépens de ceux qui ont la faiblesse de l’écouter. Demain encore, nous serons prêts à les accueillir, lorsqu’enfin, ils surmonteront leur peur de la mort, qu’ils comprendront que toutes ces peurs sont fabriquées pour nous écraser. Ils trouveront chez nous chaleur et réconfort dans le combat contre vous qui entendez bien profiter de la peur de ces apocalypses artificielles avec lesquelles vous ne cessez de tenter de manipuler.

Lorsque je parle aux covidistes, je ne m’adresse pas davantage à ceux qui ont trouvé dans cette société de la surveillance que vous nous préparez le moyen d’assouvir leur âme de Kapo. A ceux qui ont sur Trips advisor indiqué les hôteliers qui tentaient de résister. A ceux qui ont dénoncé à l’ordre des médecins et relayés sur les réseaux sociaux les appels à a haine et avec lesquels, nous n’avons aucun point commun et uniquement un conseil à leur donner : « Réjouissez-vous, à vous qui pensiez n’avoir rien à vous reprocher, il restera une ultime personne à dénoncer : Vous-même. » Peut-être n’aurez-vous pas de compte à rendre à la justice des hommes, mais il vous restera le regard de vos enfants et de vos petits-enfants, et si une justice divine existe cet ultime tribunal à affronter. Préparez soigneusement votre plaidoirie sur les motifs qui vous ont poussé à refuser leurs droits aux autres. A ce stade vous avez franchi la frontière qui sépare l’opposition politique de l’agression et vous devrez en rendre compte. Alors je ne vous donnerais qu’un seul conseil, soyez honnête avec vous même pour une fois, sinon la barre du tribunal vous sera dure lorsque vous découvrirez la misère de vos motivations.

Mais vous n’êtes pas les covidistes, pas plus que ne le sont les mercenaires bien payés qui ont cyniquement mis le plan en œuvre. Qu’ils aient connu son cynisme ou l’aient servi par aveuglement, par envie d’avoir une place dans le canot de sauvetage doré que vous vous préparez, pour eux il n’y aura ni pardon ni oubli. Pour eux qui ont souvent vécu de notre argent, journalistes subventionnés, hommes politiques, hauts fonctionnaires, vous n’étiez pas sous les ordres des covidistes, mais rémunéré avec l’argent des impôts. A vous je n’ai qu’une chose à dire : « Ni pardon ni oubli ! »

Ils vous ont servi, ils devront payer, le plus cher, le plus durement possible car seule la dissuasion assurera que leurs successeurs ne succombent pas à la même tentation. Être rémunéré avec de l’argent public ne donne aucun droit, mais devrait au contraire ajouter des devoirs. En tout cas, dans une société correctement organisée, il devrait en être ainsi et seule la punition assurera que pour une fois dans l’histoire, l’appareil d’état soit structuré dans ce but.

Non cher covidiste, c’est à toi que je veux parler, toi qui te pavane dans les rares clubs que fréquentent ceux qui contrôlent les actifs mondiaux et peuvent, dans l’entre soi décider de l’organisation du système. A toi qui te rends compte que ton œuvre est dans une impasse et que reculer sera difficile. Toi qui te prépares à manœuvrer sur le cadavre des sociétés libres et démocratiques. C’est à toi avec tes qualités et tes défauts, ce qui te reste de sentiments humains si le racisme de classe n’a pas tout écrasé, ton intelligence que nous te reconnaissons. Toi contre qui j’ai lutté, contre qui je lutterai, fourmis contre botte. Que j’affrontais hier et que j’affronterai demain. Toi, contre qui j’espère gagner, mais contre qui j’ai également perdu tant de combats.

 

C’est à toi que je désire parler, nous voyons arriver ton monde de système de garde automatisé, de confiscation de la richesse en ta faveur et celle des tiens. Pour le même prix je pense que tu pourrais laisser vivre les citoyens une existence correcte, mais alors que te resterait-il ? Si l’argent n’achète plus le respect tu devras le gagner par tes œuvres. Oserais-je t’inviter à y réfléchir ? Nous qui luttons qui devons avancer par nos œuvres, nous pouvons te le dire, c’est une voix difficile, pavée d’embûches mais qui a ses satisfactions. Rappelle-toi Cyrnao : « Ne pas monter bien haut, mais par soit même. » Peut-être pourrais-tu y trouver un sens à ton existence. Alors, je te l’accorde, Cyrano le reconnais lui-même : « Mon rôle ce fut cela, être celui qui souffle d’en bas tandis que d’autres montaient cueillir le baiser de la gloire. »

Je comprends que tu préfères cette gloire factice, l’obséquiosité que te gagnent les zéros de ton compte en banque. Mais c’est aussi notre participation à la grande histoire de l’homme laisser un minuscule grain de sable pour que le géant grandisse un peu, et de cela tu es incapable. Car sinon au-delà de ta fortune que laisseras-tu au destin ? Un texte en lettres d’or sur un bâtiment à Harward ? Oui, certainement, mais un jour il sera remplacé, et seules demeurent les œuvres de l’esprit. Ces œuvres que tu violes et que tu tentes de t’approprier en privant le reste de l’humanité.

Je comprends ton désarroi, autrefois, dans les sociétés agraires, la spoliation était inévitable et tu pouvais régner, l’injustice de ta place était inévitable. Puis est arrivée la modernité et maintenant le choix existe. Pour la première fois, nous pourrions être une véritable démocratie athénienne d’hommes libres et relativement égaux, sans esclaves. Mais pour toi c’est sûrement un ordre social inacceptable.

Alors, nous la voyons arriver ta société tri classe. Entre ceux qui perdus dans la drogue et les univers artificiels qui devrons vivre une vie morne dans des clapiers avec une ration de survie. Une existence de cochons dans une ferme d’élevage intensif, d’ailleurs ces derniers, utiles pour votre existence seront probablement mieux traité que cette population vouée à être ramenée à un chiffre acceptable pour vous en quelques générations. Elle paiera sa pâtée du sacrifice de ses chances de reproduction. Ils n’auront rien et seront heureux. De cette extase que le mulet, dans le Fondation d’Isaac Asimov proposait à la femme qu’il aimait : « Cela aurait été une extase artificielle, mais vous n’auriez pas vu la différence. »

Ensuite, viendrait une minorité, mieux traitée chargée de faire fonctionner les centres de production et de fournir l’étincelle d’intelligence et d’imagination nécessaire à la perpétuation du système. Enfin, viendra la classe des larbins ? Savez-vous vous même jusqu’à quel point vous les traiterez mal ? Probablement pas, vous en êtes encore aux plans raisonnables, une évolution de leur vie actuelle une sorte d’Uber moins. Mais nous savons, vous et nous que la nature du larbinat est que l’abus devienne la norme et l’inacceptable un abus tolérable. En un siècle l’institution accouchera du pire et votre police aura bien du travail. C’est sur cette classe que retombera votre racisme, et si aujourd’hui vous nous traitez de fainéants et autres, je n’ose imaginer ce que ce sera dans un siècle.

Ne nous mentons pas, nous savons les uns et les autres que le projet, avec des détours pour éviter les oppositions à sa mise en œuvre nous mènera à cela. Pour compenser le coté inacceptable, vous nous annoncez l’apocalypse, l’effondrement de la bio sphère, les maladies, la faim la famine. Billevesées ! Mais convaincantes et effrayantes. Vous devriez essayer les zombies, avec tous les efforts d’Hollywood l’opinion est mure. Humour noir à part, il est probable que vous avez encore quelques catastrophes à nous annoncer dans le narratif.

Mais nous résistons, nous savons qu’un autre monde est possible, qu’il est possible de cultiver des algues pour remplacer les produits pétroliers, que le nucléaire rationnellement mis en valeur peut offrir une abondance pour les huit milliards d’habitants sur terre et que la fusion arrive. Une catastrophe à vos yeux car l’abondance une fois révélée, comment revenir en arrière ? Vous devez frapper maintenant et le combat d’aujourd’hui décidera du sort de l’humanité pour longtemps.

Maintenant cher covidiste, permet moi de te féliciter, vous avez commencé il y a soixante ans et nous n’avons rien vu venir. Depuis, nous comblons le retard et nombre des nôtres s’efforcent de reconstruire le monde des idées que vous avez si soigneusement perverti.

Alors, tout à l’heure nous reprendrons le combat, nous nous heurterons toi et moi une fois de plus, pourtant je désirerais profiter de ces quelques minutes de trêves pour te poser une dernière question. Tu risques de parvenir à mettre en place un monde dur, un monde qui doit garantir leur avenir à tes descendants. Pourtant, tu le sais, un accident est toujours, possible. Que feras tu si le Skynet auquel tu remettras l’application des règles s’aperçoit de l’exception choquante que tu représente et que tu en perds le contrôle ? Ou si tes descendants passent du mauvais côté de la société ?

As-tu seulement pensé à ce monde dans lequel tu vas les faire vivre ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • Yann Esteveny 30 novembre 2022 09:30

    Message à Monsieur Rémi Mondine,

    Monsieur Sébastien Recchia tient un discours plus viril à l’encontre des vendus : 

    https://reseauinternational.net/texte-magnifique-plein-de-douceur-et-de-justesse-dans-les-mots-de-sebastien-recchia-en-direction-des-vendus/

    Respectueusement


    • Clocel Clocel 30 novembre 2022 09:42

      @Yann Esteveny

      Sacré tandem les Recchia ! smiley


    • Yann Esteveny 30 novembre 2022 10:57

      Message à avatar Clocel,

      Plutôt que les couples qui se déchirent devant les caméras de télévision, il y a des couples qui travaillent courageusement main dans la main contre la dictature sanitaire. Nous pourrions également citer le couple de docteurs Nicole et Gérard Delépine. Bravo aussi à tous les conjoints absents médiatiquement qui soutiennent leur moitié très engagé !

      Respectueusement


    • Rémi Mondine 30 novembre 2022 21:42

      @Yann Esteveny
      Si vous me le permettez, dans ce texte je tentais de convaincre, pas de punir. 


    • Yann Esteveny 30 novembre 2022 21:54

      Message à Monsieur Rémi Mondine,

      J’ai bien peur pour vous et sans vouloir attenter à votre travail que ceux qui ont organisé la plandémie d’une part ne fréquentent pas Agoravox et d’autre part ne seront pas sensibles à votre argumentation.

      Respectueusement


    • Rémi Mondine 1er décembre 2022 00:35

      @Yann Esteveny
      Je crais que vous n’ayez raison dans ce dommaine, mais si vous avez l’adresse de monsieur Schwab n’hésitez pas á lui envoyer. Un avant goût du monde d’aprés.
      Mais bon il existe des catégories de populations qui peuvent se réveiller. Eux, j’espére les toucher.



    • Yann Esteveny 1er décembre 2022 10:49

      Message à Monsieur Pierre Chazal,

      Pour comparer la permissivité des populations européennes aux injections expérimentales, il faut examiner les moyens de coercition exercer par chaque gouvernement sur sa population. L’article que vous mettez dans votre lien a plusieurs lectures. Une lecture optimiste est de se dire que les français ne sont pas intéressés pour que leurs enfants de 5 à 11 ans soient aussi des cobayes de Pfizer. Une autre lecture qui me semble plus réaliste est de dire que le gouvernement n’a pas encore fait la vie impossible aux parents et aux enfants pour se faire injecter ce qui ne serait tarder pour ne pas être le pays le moins bon élève de l’Europe pour reprendre la logorrhée infantilisante de l’article.

      Je ne partage aucunement votre optimiste. Les français sont injectés au soma de la Coupe de Monde de Football pour oublier à la fois la dictature sanitaire et les conditions de vie qui se dégradent. Ils sont esclaves et aiment se croire libres.

      Néanmoins il est fort probable que quelques personnes se soient décidés à dessiller leurs yeux sur le monde. Pour eux, j’en suis ravi mais je sais que leur chemin pour sortir de l’esclavage sera long. En attendant, le monde continuera sur sa lancée.

      Respectueusement


    • Clocel Clocel 30 novembre 2022 09:36

      « As-tu seulement pensé à ce monde dans lequel tu vas les faire vivre ? »


       Penser !?!?

      Pourquoi pas réfléchir pendant que vous y êtes !?


      Un larbin de la République délègue ce genre de tâche vous savez bien...


      Un veau vote, point barre.




      • saint louis 30 novembre 2022 09:55

        J’aimerai bien connaitre le nombre de vaccinés dans les arcanes du pouvoir.

        Ceux même qui nous l’on imposé, même si c’était illégal.


        • Francis, agnotologue Francis, agnotologue 30 novembre 2022 10:10

          @saint louis
           
           je pense qu’il y a autant de naïfs au pouvoir que dans la population générale, qui croient en la magie des vaccins. C’est tellement rassurant !


        • Clocel Clocel 30 novembre 2022 10:13

          ALERTE : le procureur chargé du dossier Mc Kinsey invité à festoyer à l’Elysée.

          Ce pays est pourri jusqu’à l’os...


          • troletbuse troletbuse 30 novembre 2022 12:33

            @Clocel
            Ben oui, le non-lieu est prévu même avant que l’affaire soit dévoilée.
            Pas belle la vie des pourritures ?


          • Rémi Mondine 1er décembre 2022 00:39

            @troletbuse
            C#est ien pour cela qu’ils ont ouvert l’enqûete pour que Tournaire la classe.


          • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2022 11:49

            Je répondrai. Moi j’avais vu en 1985. L’homo oeconomicus. C’était pourtant clair comme une nuit de Cristal. Vous avez fait des enfants dans ce monde à la 1984. Tout ce paie un jour. Surtout le manque de clairvoyance. Je ne laisse pas d’enfants. Seul bonheur qui me reste avant la fin pour tous..... Merci, je dors en paix.  Cassandre..


            • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2022 11:51

              Comme on fait son lit, on se couche.... Et ce n’est pas la faute des clairvoyants... 


              • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 30 novembre 2022 11:57

                Beaucoup de personnes vont mourir. Certes pas du Covid mais pour d’autres raisons. J’aurais préféré ne pas avoir été confrontée à ce spectacle. Mais bon !.. 


                • Gollum Gollum 30 novembre 2022 12:09

                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                  Ah mais si ça se trouve vous ne serez pas confrontée au spectacle. Vous ferez partie des cadavres... Dieu vous ôtera de ce monde afin de ne pas vous infliger ces horreurs.. C’est l’avantage d’être une élue.


                • leypanou 30 novembre 2022 12:22

                  @tous

                  S’attaquer au délire covidiste est une bonne chose, mais il faut aller plus loin et se rendre compte que le projet covid fait partie d’un projet mondial qui consiste en une société globale où les gens seront rendus esclaves à la merci de petits malins qui n’ont de compte à rendre à personne.

                  Tous ces Green New Deal¹, décarbonation, transition énergétique, développement durable, passeport « vaccinal », « écouter la science », etc, font partie de l’ensemble d’un projet des Nations Unies appelé Agenda 21 dont le WEF est l’un des promoteurs.

                  Cet article assez long vous en dira assez pour en savoir assez : le combat n’est pas terminé même si çà commence à craquer (en Grèce par exemple, la justice a jugé illégal l’obligation « vaccinal » des soignants et a exigé leur réintégration, l’Autriche pareil est revenu sur l’obligation « vaccinale » de tout le monde).

                  ¹ : les promoteurs de tout cela sont donc au mieux des leurres, suivez mon regard, le gouvernement, lui, sait très bien ce qu’il fait.


                  • Rémi Mondine 30 novembre 2022 12:24

                    @leypanou
                    Si vous me lisez en détail vous constaterez que ces thème sont abordés.


                  • leypanou 30 novembre 2022 12:40

                    @Rémi Mondine
                    Votre article est très bien : j’insiste seulement sur les autres aspects du genre ONU, OMS, WEF, etc, et surtout quoi faire déjà soi-même.
                    Le laminage de la classe moyenne commence à se faire sentir (par exemple, les pensions ont été augmentées de 4% ou moins avec une inflation de plus de 6% -déjà sous-évaluée-).



                    • Lynwec 30 novembre 2022 17:17

                      @Clocel

                      Maintenant, la réponse standardisée est « décédé de causes inconnues »...
                      Cépalvaxin . Cozinconu...La science progresse avec une réponse médicale richement argumentée ... de deux mots...

                      Pendant ce temps, le site s’enrichit (au figuré, en contenu, pour le reste, ce n’est pas de mon ressort) :
                      https://mortsapresvaccination.wordpress.com/

                      Ah, j’oubliais, toutes les causes ne sont pas inconnues, ils ont trouvé en fait...
                      Nous, les vilains complotistes antivax tueurs de grands-parents... serions la source des angoisses qui causent les effets secondaires ...

                      L’anti-placebo, c’est beau ...

                      Magique !


                    • the clone the clone 30 novembre 2022 13:06

                       1 seul vaccin et malade comme un chien ....

                      Je laisse aux autres le plaisir aux autres de se faire piquouser ....


                      • Pascal L 1er décembre 2022 15:42

                        @the clone
                        J’ai un ami qui est décédé 21 jours après la première piqure... Le lien a été reconnu par l’hôpital qui l’a placé une semaine en coma artificiel sans résultats.


                      • Ruut Ruut 30 novembre 2022 16:38

                        Il n’y a que la partie sur le nucléaire où je ne vous rejoins pas.

                        La gestion des déchets nucléaire est depuis les débuts et encore de nos jours, une impasse et rend cette technologie uniquement viable pour les projets spatiaux ou hors de notre planète.

                        L’H2 en est probablement un bien meilleur substitut, même si très dangereux, car fin et hautement inflammable.


                        • Rémi Mondine 30 novembre 2022 16:49

                          @Ruut
                          Il y a immensément à faire sur le nucléaire, les surgénérateurs, le thorium, ca réduirait massivement la quantitée de déchets et leur nocivité.
                          Evidement pour cela il faut vouloir et donc investir et former des ingénieurs. Toutes choses que nos dirigeants refusent de faire.


                        • Pascal L 1er décembre 2022 16:25

                          @Ruut
                          Il est dommage que l’Etat ait tué tous les projets qui prévoyaient de brûler ces résidus de fission dans des réacteurs (surgénérateur, thorium...) sous la pression de lobbys écologiques. 
                          L’hydrogène est principalement une technologie de stockage, car si l’hydrogène est massivement présent dans l’eau, il faut plus d’énergie pour l’extraire que ce qui est récupéré en le brûlant.
                          La technologie de fusion nucléaire est certainement très prometteuse, mais les progrès se font très lentement.


                        • Rémi Mondine 1er décembre 2022 17:21

                          @Pascal L
                          Je soutient aprés je vais me peremettre d’apporter deux nuances.
                          La production d’énergie c’est bien, mais c’est porbablement du côté du stockage que se dissimulent les principaux potentiels de gains fonctionnels.
                          Coté Fusion, il existe une amélioration régulière qui si elle se maintient permettra une fusion commerciale vers 2060. (Comptez large tout de même, ce n’est qu’un prolongement de courbe) ca vaut la peine de poursuivre les efforts.



                          • GerFran 30 novembre 2022 19:58

                            Livre de Xavier Bazin : Antivax toi-même ! Retrouvons un esprit critique sur la vaccination.
                            https://www.editions-tredaniel.com/antivax-toi-meme-p-10586.html https://livre.fnac.com/a17162398/Xavier-Bazin-Antivax-toi-meme-Retrouvons-un-esprit-critique-face-a-la-vaccination
                            Parution en novembre 2022


                            • troletbuse troletbuse 30 novembre 2022 22:09

                              Une excellente nouvelle. La France va recevoir environ 3 millions de waxxins covid.

                              Mais c’est qui qui va en profiter les premiers ?

                              Ben, ce sont les bas-du-front, ceux que vous voyez muselés dans la rue, les mouille’culs, les covidistes, tout ceux qui ont déjà réservé leur place pour la 5eme dose.

                              Voyez un pu limb&cilit& de l


                              • troletbuse troletbuse 30 novembre 2022 22:11

                                Voyez un peu l’imbécilité de la LREMie : Ils vont tuer leur électorat et leur sympathisants.

                                Même sur AV, certains vont disparaître.

                                Que du bonheur et vive le waxxin !  smiley


                                • Rémi Mondine 1er décembre 2022 00:33

                                  @troletbuse
                                  On les aideras.


                                • Mélusine ou la Robe de Saphir. Mélusine ou la Robe de Saphir. 1er décembre 2022 09:59

                                  Gollum pris en flagrant délit de mensonge : Article de Mondine

                                  Gollum 30 novembre 12:09

                                  @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                                  Ah mais si ça se trouve vous ne serez pas confrontée au spectacle. Vous ferez partie des cadavres... Dieu vous ôtera de ce monde afin de ne pas vous infliger ces horreurs.. C’est l’avantage d’être une élue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Rémi Mondine


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité