• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte aux candidats à la Présidence de la France

Lettre ouverte aux candidats à la Présidence de la France

A l’attention de messieurs Sarkozy, Chevènement,
De Villepin, Hollande, Morin,
Mélenchon, Bayrou, Poutou et de
mesdames Joly, Le Pen,
Boutin et Lepage.

Et aux autres...

Mesdames et messieurs,

Vous avez manifesté le souhait de devenir le 24ème Président de notre beau pays.
Vous voulez devenir Président de la République française.
Nous, les Français, nous réjouissons que vous possédiez une telle ambition à ce jour. J’écris, nous les Français, car c’est un ensemble de personnes qui constituent notre pays. Et cet ensemble ne représente pas moins de 65 millions d’habitants.
65 millions… Ce chiffre pourrait venir coller un sourire béat à un idiot sans conscience désireux de jouer au petit chef mais à mon sens, compte tenu des circonstances, ce chiffre de 65 millions devrait être terrifiant pour vous qui oserez le toiser.
Car, c’est ce que vous faites, bravement ou inconsciemment, lorsque vous parlez à la télévision, sur les ondes ou dans la presse de votre ambition de devenir Président.
Vous nous toisez, nous les Français.
Et vous nous expliquez comment les choses iront mieux lorsque VOUS serez élu.
Vos paroles aussi solides qu’un château de cartes, sachez-le, mesdames et messieurs les politiciens, n’importent plus vraiment pour nous, le peuple Français.
En effet, nous voulons et exigeons aujourd’hui davantage que des mots.
Et nous ne savons plus respecter ce qui est devenu par la force des choses détestable.
La morale, l’éthique, le respect de l’autre et de la vérité, voilà ce qui manque à la gouvernance actuelle de ce pays. Nous les Français avons besoin d’un chef d’Etat qui ait une parole, une conscience, une humanité réelle. Les égos surdimensionnés sans foi, ni loi, n’incarnent en rien ce que nous sommes et ne sont en aucun cas représentatifs de nos valeurs. Nous n’en voulons pas et ne respecterons jamais un Chef d’Etat incapable de se rendre respectable par ses actes et sa conduite.
Nous en avons déjà trop vu et cela ne peut plus continuer ainsi, sachez-le.

Mesdames et Messieurs les politiciens, vous avez, rendez-vous compte aujourd’hui, l’audace, le possible courage, la folle ambition ou la drôle d’idée de prétendre marquer l’histoire de la France et la scène internationale, tout en étant le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités, de vouloir devenir ou redevenir notre futur Président de la République.
Devant un tel acte officiel d’engagement, de dévouement, d’héroïsme et de grandeur de votre part, nous vous demandons nous les Français, à vous messieurs Sarkozy, Chevènement, De Villepin, Hollande, Morin, Mélenchon, Bayrou, Poutou et à vous mesdames Joly, Le Pen, Boutin, Lepage, nous vous demandons instamment à vous qui souhaitez exercer la plus haute fonction de l’Etat français, c’est-à-dire détenir le pouvoir exécutif, devenir le chef des armées françaises, être le plus haut magistrat de France, le grand Maître de la Légion d’honneur, le co-prince d’Andorre, le Président du conseil des ministres, de vous soumettre à un engagement officiel avec nous, aujourd’hui, le peuple français.

Comment ?
Par la signature de cette lettre qui incarne un contrat moral entre les Français et vous. Ainsi, nous vous demandons, à vous tous, qui êtes candidats, de nous donner officiellement votre parole d’homme et de femme que vous respecterez scrupuleusement ce que vous vous êtes engagé clairement à faire avant votre élection, dans des délais clairs donnés aux Français.
Plus précisément, nous vous demandons de veiller à ce que le programme que vous annoncez soit une réalité. Ce programme doit être votre carnet de bord durant tout votre mandat. Nous ne permettrons pas qu’il en soit autrement. Il est capital que vous preniez en considération cette lettre, messieurs et mesdames les politiques, car le non-respect de cet engagement serait vécu par les 65 millions de français que nous sommes, comme une grave injure.

Votre parole, votre morale, votre éthique et la nature de votre engagement vis-à-vis de 65 millions de Français sont en jeu. Il le faudra et nous l’espérons car le peuple Français ne restera cette fois pas inerte si les choses se déroulaient d’une manière différente. Le peuple Français a droit à un Président digne et droit. Tâchez de l’incarner de tout votre être. Il ne s’agit pas de niveau d’étude mais bien de grandeur d’âme. Si vous n’hésitez pas une seule seconde, laissez la fonction présidentielle à un être capable de le faire. Vous devez douter de vous. Tout le monde n’a pas l’âme d’un président. Tout le monde n’a pas vocation à hisser un pays vers le haut. Sondez votre âme et voyez si vos tripes seront vraiment au rendez-vous.

Car les nôtres seront bien là pour vous rappeler que votre place n’est plus méritée, si vous ratez la mission liée à votre fonction et si vous ne respectez pas votre engagement moral avec nous. Nous sommes 65 millions. Et nous ne permettrons plus d’être pris pour des imbéciles, soyez-en certains.
Qu’importe le statut derrière lequel vous pavanerez à la barbe des honnêtes gens.
Réfléchissez-bien aux mots que vous allez prononcer pendant votre campagne. S’ils s’avéraient être en l’air, vous vous envolerez avec eux, soyez-en certain(e)s, cher(e)s candidat(e)s.

Dans l’attente de votre réflexion et peut-être de votre signature, si vous vous en sentez le courage, nous vous souhaitons, bon courage dans ce combat contre vous-même et vos pires tendances démagogiques.
Pensez au peuple Français.

Lui, n’oubliera pas votre promesse.


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (59 votes)




Réagissez à l'article

82 réactions à cet article    


  • Capone13000 Capone13000 5 janvier 2012 09:40

    Vous oubliez d’interpeller le candidat à la présidentielle François Asselineau qui est le seul candidat qui puisse apporter un véritable changement pour la France puisque tous les autres candidats sont européistes, étant donné que 90 % des décisions sont imposées par Bruxelles (donc la commissions européenne le cheval de troie des USA) rien ne risque de changer, que le candidat soit de gauche ou de droite puisqu’ils sont avant tout de l’EUROPE.

    Voici le programme de François Asselineau : http://www.u-p-r.fr/presidentielles-2012/le-programme-de-l-upr


    • nobody 5 janvier 2012 12:31

      @Par Capone

       M. Asselineau dans une de ses vidéos, stigmatisant les méthodes de propagande, fait référence à Goebbels :

      "Un mensonge répété dix fois reste un mensonge ; répété cent mille fois il devient une vérité."

       Je crois que l’UPR se laisse très largement influencer par cette citation (il faut se surveiller) !

       Il n’est pas exact de laisser penser que Marine Le Pen est européïste. Ci-joint son programme chacun pourra se faire son idée :http://www.frontnational.com/le-projet-de-marine-le-pen/politique-etrangere/europe/

       J’en profite pour vous joindre l’article 50 :

      1. Tout État membre peut décider, conformément à ses règles constitutionnelles, de se retirer de l’Union.
      2. L’État membre qui décide de se retirer notifie son intention au Conseil européen. À la lumière des orientations du Conseil européen, l’Union négocie et conclut avec cet État un accord fixant les modalités de son retrait, en tenant compte du cadre de ses relations futures avec l’Union. Cet accord est négocié conformément à l’article 218, paragraphe 3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne. Il est conclu au nom de l’Union par le Conseil, statuant à la majorité qualifiée, après approbation du Parlement européen.
      3. Les traités cessent d’être applicables à l’État concerné à partir de la date d’entrée en vigueur de l’accord de retrait ou, à défaut, deux ans après la notification visée au paragraphe 2, sauf si le Conseil européen, en accord avec l’État membre concerné, décide à l’unanimité de proroger ce délai.
      4. Aux fins des paragraphes 2 et 3, le membre du Conseil européen et du Conseil représentant l’État membre qui se retire ne participe ni aux délibérations ni aux décisions du Conseil européen et du Conseil qui le concernent.
      La majorité qualifiée se définit conformément à l’article 238, paragraphe 3, point b), du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne.
      5. Si l’État qui s’est retiré de l’Union demande à adhérer à nouveau, sa demande est soumise à la procédure visée à l’article 49.

      Au vu de l’alinéa 2 nous devons négocier pour sortir (on ne peut pas se contenter d’envoyer un fax). Délai maxi 2 ans.

      Programme du FN : au terme de la négo nous devons avoir retrouvé :
      1) Le contrôle de nos frontières
      2) La primauté du droit national sur le droit européen
      3) Le contrôle de notre monnaie
      4) Une contribution nette française = 0

      Il va de soi qu’en ayant demandé l’application de l’article 50, on ne resterait pas dans l’Europe si ces points n’étaient pas acceptés.



    • Kuota Kuota 5 janvier 2012 14:51

      La Mère Le Pen... Voici ce que vous devez savoir avant de se faire avoir


      • Pas de hausse du SMIC
      • Pas de retour sur la retraite à 60 ans, pas de revalorisation des retraites
      • A fond le nucléaire, l’EPR et L’ITER qui depuis 10 ans n’a pas produit un seul watt (10)
      • Poursuivre la recherche et l’expansion des OGM.
      • Pas de construction de logements (il en manque 1 million) par contre favoriser l’endettement via des PEL, CEL, bref faire le jeu des banques encore une fois.
      • Affaiblir les syndicats et le droit de grève.
      • Référendum sur la peine de mort... çà nous fait une belle jambe, il y a plus utile.
      • Rétablir le vouvoiement à l’école et se lever quand l’enseignant rentre dans la classe au lieu de remettre les 60.000 postes supprimés.
      • Abaisser à 14 ans contre 16 ans la possibilité de quitter l’école pour devenir apprenti, ou petit travailleur bon marché. De quoi se passer d’enseignants, améliorer les statistiques de l’échec scolaire en se débarrassant des élèves en difficultés
      • Tous les maux de la France, c’est à cause de immigrés, des chômeurs, des fraudeurs, et de l’Europe (pour l’europe c’est vrai).
      • Sortir de l’Euro pour revenir au Franc, mais pas question desortir de l’Europe. Ce qui revient à rester dans un immeuble bancale en remplaçant le chauffage au gaz par du chauffage électrique. Ou à se comporter comme les Anglais
      • Le mandat présidentiel passerai de 5 à 7 ans….
      • Développer un Etat Fort (répressif) qui peut imposer aux collectivités et limiter leur autonomie. Une stratégie à double tranchant, car une partie de la démocratie repose sur la création de l’autonomie locale sans que l’État ne puisse s’immiscer.

       


    • MaryPoppins MaryPoppins 5 janvier 2012 16:33


      Bonjour,

      Mea culpa pour cet oubli. Cette lettre s’adresse aussi à François Asselineau.
      Je vois qu’en plus il est en tête des intentions de vote sur Agoravox.

      Signera-t-il cet engagement ?


    • gorgonzola 5 janvier 2012 18:25

      @MaryPoppins : avec tout mon respect et sans vouloir me mettre à la place de Mr Asselineau, pourquoi signerait-il cette lettre ? Il a fait un programme très circonstancié qui a déjà valeur d’engagement et qui se trouve ici : http://www.dailymotion.com/video/xmsihw_presidentielle-2012-le-programme-de-francois-asselineau-president-de-l-upr-1-10_news (5h de vidéo au total en attendant la version PDF). Si ces engagement correspondent aux vôtres alors il ne tient qu’a vous d’approfondir et peut-être pourquoi pas de rejoindre au final le mouvement qui est en route.


    • Defrance Defrance 5 janvier 2012 18:28

          Le traité de Lisbonne ne vaut RIEN puisque les bulletins de votes étaient au Nom de Nicolas Sarkozy et que le locataire à titre gracieux actuel de l’Elysée et Nicolas Sarközy de Nagy-Bosca . Cette forfaiture relève des l’article 433-19 et 433-22 du code pénal ! 

        


    • JahRaph JahRaph 5 janvier 2012 18:50

      @MaryPoppins :

      Devant l’augmentation soudaine de LETTRES OUVERTES à nos élus et représentants diverses, nous avons créé une page Facebook :

      http://www.facebook.com/# !/pages/Action-citoyenne-Lettres-aux-d%C3%A9put%C3%A9s/164063937026639

      J’en profite pour vous relayez notre seconde LETTRE OUVERTE AUX DÉPUTÉS, car nous avons eu la chance d’obtenir une réponse d’un député à notre première LETTRE OUVERTE.

      Cordialement,
       
       
      Le Cercle des Volontaires


    • cassandre4 cassandre4 6 janvier 2012 00:27

      Le Front National ne veut pas de sortie de l’UE ni de sortie de l’euro.

       par reptilia (la vipère)

       Vos allégations sont pour le moins fausses, si non malhonnêtes, dès le premier paragraphe de votre lien, (je n’ai d’ailleurs pas été plus loin)

       En effet MLP dit « il faut une renégociation des traités, dans le cadre de l’article 50 du Traité de l’Union Européenne ».

       Cà ne veut nullement dire qu’elle ne veut pas sortir de l’UE, au contraire, mais de faire valoir l’article 50 du Traité, qui prévoit justement la possibilité pour un pays de sortir de l’Union, (en cas d’échec d’une renégociation) ce qui n’est pas du tout le sens que vous donnez à ce paragraphe.

       Mauvaise interprétation, où désinformation délibérée ?


    • cassandre4 cassandre4 6 janvier 2012 00:34

      par cul au tas

       Comme caricature de propagande elle est gratinée, celle là, c’est au moins du 2ème degrés  ?... non.. ?


    • gorgonzola 6 janvier 2012 22:07

      @cassandre4 :

      Allez voir votre patron et dites lui : « dans le cadre des accords de cessation de mon contrat de travail j’initie la renégociation de mon salaire ». Il va vous regarder et vous demander où il est écrit dans la clause de licenciement que vous pouvez renégocier le salaire... et à moins que ça soit effectivement écrit vous passerez pour un con. Dans l’article 50 du TFUE c’est pareil, nul part il est écrit que ça permet de renégocier quoi que ce soit... Marine Le Pen essaye donc de faire passer l’article 50 pour ce qu’il n’est pas, mais si vous avez un ami avocat ne vous privez pas et allez lui demander comment il comprend la phrase :)

      De plus : pourquoi « interdire les drapeaux de l’UE » sur les bâtiments publics de France si nous sortons de l’UE (Chap 3 « État fort », petit b) ? Ces drapeaux n’auraient plus lieu d’être.

      De plus : si la France sort des traités européens ou qu’elle parvient à les renégocier comme par miracle, pourquoi aurait-elle besoin de « refuser une demande de l’UE » (Chap 5 « agriculture », petit b) ?


    • Fergus Fergus 5 janvier 2012 09:52

      Bonjour, MaryPoppins.

      En réalité, ce n’est pas ce type d’engagement qu’il faut car il n’a guère de valeur tant la situation peut évoluer en raison d’impondérables économiques, géopolitiques, environnementaux.

      Ce vers quoi il faut tendre, c’est l’obligation pour les élus de venir rendre compte une fois par an de leur action devant un jury citoyen tiré au sort et habilité à poser toutes les questions en rapport avec les engagements pris. Non pour mettre systématiquement les élus en difficulté, mais pour les obliger à indiquer pourquoi telle ou telle promesse n’a pas été tenue, pourquoi tel chantier a pris du retard, pourquoi tel engagement a été ajourné. Le tout, questions et réponses étant publié dans la presse au niveau pertinent, départemental, régional ou national.

      Un exercice plus facile à réaliser localement, mais qui pmourrait exister également au niveau de la présidence sous une forme identique mais dans le cadre d’une émission télévisée sur une châine de service public pour toucher le maximum de concitoyens.

      Des expériences de ce genre existent déjà en Allemagne et en Scandinavie. Elles vont indiscutablement dans le bon sens car elles sensibilisent les citoyens à la vie politique et contribuent à mettre les élus devant leurs responsabilités tout au long de leur mandat et non au moment de faire campagne pour se faire réélire !


      • interlibre 5 janvier 2012 11:35

        Ce serait bien mais pour ça faudrait avoir des médias indépendants.


      • MaryPoppins MaryPoppins 5 janvier 2012 16:55

        Bonjour,

        Un engagement est un principe et comporte la notion d’obligation. Y déroger expose à des sanctions. Rendre des comptes au peuple doit être obligatoire, oui.
        Tout comme rendre les objectifs fixés et promesses faites au peuple possibles.
        Sinon, il est inutile de les faire. Sauf si l’on tente de manipuler les gens ou si l’on est incompétent.

        Ni la démagogie, ni la bêtise n’ont à gouverner le peuple français. Les moyens d’être entouré des meilleurs conseillers ne manquent pas. Un chef d’État doit anticiper les choses. Sinon le peuple le sanctionnera. Il est temps de cesser la farandole de l’inconscience et de l’égoïsme de nos politiciens. Ils doivent craindre le peuple et oui, ils doivent lui rendre des comptes et respecter leurs engagements. Nous n’avons pas à subir cette mascarade sans nom plus longtemps.

        Le futur président des français doit savoir qu’il s’expose à des sanctions s’il n’est pas à la hauteur de sa fonction.


      • Catart Catart 5 janvier 2012 17:43

        Bonjour,

        Il faut même aller beaucoup plus loin pour faire ce que tu dis et qui est sur notre proposition. C’est de les virer car il ne faut pas rêver ils ne prendront aucune décision dans ce sens... et après encore plus loin il faut partir du bas...chaque élu doit rendre des comptes... et doit être contrôlé par un organisme indépendant....pas comme la Cours des Comptes bidon

        Il faut écrire de façon concrète et pensée ce dont on veux avec nous

        http://www.indigne-je-propose.fr/


      • Defrance Defrance 5 janvier 2012 18:33

         Bonjour interlibre, 

         Là vos exigences vont beaucoup trop loin ! Il n’y a que les etrangers qui arrivent a dire un peu la vérité ? 

            Voici d’ailleurs un petite parodie passée sur ARD (télé état allemand) 


      • Defrance Defrance 5 janvier 2012 19:28

        Le futur président des français doit savoir qu’il s’expose à des sanctions s’il n’est pas à la hauteur de sa fonction.

          Le président est protégé par l’immunité , une foi en place, même pas élu, il s’assoit sur le code Pénal ! 


      • efarista efarista 5 janvier 2012 19:35

        « venir rendre compte une fois par an de leur action devant un jury citoyen »
        Une fois par an ce n’est pas assez, ....des tas de décisions iniques peuvent être mises en place en une année. Si c’est une fois par an, alors le référendum devra entre temps devenir un mode d’expression du peuple amplement utilisé, et la réunion annuelle sera le moment de faire le bilan.

        Ne laissons plus jamais les rênes trop laches


      • Razzara Razzara 5 janvier 2012 22:38

        @Fergus,

        Oui, j’abonde dans votre sens. Mais il y a un autre point qu’il convient impérativement de rendre public, et en temps réel encore : les finances et leurs utilisations. Ici aussi des exemples existent dans d’autres pays et dont on peu s’inspirer. Car il est grand temps que cesse cette dilapidation du denier public pour les caprices de quelques privilégiés parvenus. A cela j’ajouterais le retour dans le girons de l’Etat d’un certains nombres de secteurs dont la gestion relève du bien public.

        @MaryPoppins

        Merci pour votre texte. Il est l’expression d’un besoin d’humanité que je partage pleinement. Je crains malheureusement que le profond changement que ce que vous écrivez implique ne puisse se faire sans passer d’abord par des moments fâcheux ... La meute ne lâchera pas son os sans un bon coup de bâton sur la gueule, si vous voyez ce que je veux dire par là.

        Cordialement

        Razzara
         


      • Fergus Fergus 5 janvier 2012 23:21

        Bonjour, Razzara et Efarfista

        @ Razzara

        Pour ce qui est des comptes, il faudrait que la Cour des comptes ait un pouvoir coercitif vis-à-vis des élus en cas de manquements !

        @ Efarista

        Une fois par an, c’est déjà nettement mieux qu’une fois tous les 5 ans. En deça, l’exercice n’aurait d’ailleurs guère de pertinence, le contrôle de la gestion des budgets par exemple ne pouvant être sérieusement mis en place que sur un exercice comptable entier.


      • Robert GIL ROBERT GIL 5 janvier 2012 09:52

        pour les autres je ne sais pas, mais pour P.Poutou vous etes a coté de la plaque, voici pour vous aider :
        http://2ccr.unblog.fr/2011/11/02/un-candidat-sans-artifice/

        voici une partie de son programme : déclarer la dette illégitime, nationaliser les secteurs de l’énergie, créer une banque publique, favoriser l’autogestion, développer l’enseignement et les hôpitaux publics, déclarer que la politique n’est pas un métier, renoncer au nucléaire, rétablir le CDI comme seul contrat de travail, favoriser les circuits courts en agriculture et dans l’industrie afin de relocaliser…etc.

        De plus s’il est elu, il demissionera, pour mettre fin au role du president de la republique, car les decisions ne doivent pas appartenir a un seul homme...


        • Vieux Sachem 5 janvier 2012 11:43

          A Robert Gil

          Mon banquier me tape sur les doigts quand mon compte n’est pas approvisionné pour couvrir une échéance de mon crédit renouvelable ; croyez vous que je puisse également ne pas le rembourser en déclarant ma dette illégitime ? Si vous avez un formulaire adapté, veuillez me le faire parvenir pas l’intermédiaire d’Agoravox.
          Merci d’avance !

        • mrdawson 5 janvier 2012 12:45

          Donc en fait M. Poutou va faire tout cela ("éclarer la dette illégitime, nationaliser les secteurs de l’énergie, créer une banque publique, favoriser l’autogestion, développer l’enseignement et les hôpitaux publics, déclarer que la politique n’est pas un métier, renoncer au nucléaire, rétablir le CDI comme seul contrat de travail, favoriser les circuits courts en agriculture et dans l’industrie afin de relocaliser...") en démissionnant d’un poste qui de toute manière ne lui donne pas mandat pour faire tout cela ?
          Effectivement, un candidat sans artifice pour réussir à faire croire un tel programme...


        • niarami 5 janvier 2012 13:23

          @ vieuxsachem : la différence entre la dette publique et ton crédit revolving est de taille : tu dois rembourser ton crédit car tu l’as demandé et tu as eu une contrepartie que tu as choisie en face de ce crédit, dont tu as intégralement bénéficié.

          A la différence des dettes publiques dont sont collectivement responsables les citoyens alors qu’ils n’ont que très partiellement bénéficié (pour savoir exactement combien il faut un audit citoyen : http://www.audit-citoyen.org/) de la contrepartie de cette dette.

          Je te renvoie vers deux liens pour approfondir, dont le premier est la vision de deux journalistes grecs sur la question (il me semble qu’ils sont bien placés pour traiter la question) :

          debtocracy : http://www.dailymotion.com/video/xik4kh_debtocracy-international-version_shortfilms

          confessions d’un assassin économique : http://www.dailymotion.com/video/xbn78f_confessions-d-un-assassin-economiqu_news

          Pour approfondir encore un peu plus je te recommande également la lecture de « la stratégie du choc » de Naomi Klein


        • Defrance Defrance 5 janvier 2012 18:18

           IOl y a un moyen simple et équitable pour combler la dette sans le faire à l’Islandaise ? 


        • passion.indoor passion.indoor 5 janvier 2012 12:11

          Nous Français, nous êtres humains voulons gouverner et prendre les décisions en temps réel... De toute façon, personne ne peut être aussi nul, vénal, corrompu, assoiffé de pouvoir avec des égos surdimensionnés que nos politico/mafieuso en place et à venir... Quoi de plus simple que de gouverner avec l’avis du peuple via le web, avec de vrais experts, de vrais sondages, de réels référendums, des prises de décisions communes pour le bien commun... Recouvrons notre souveraineté monétaire, citoyenne... smiley
          Les exemples ne manquent pas... C’est NOUS, le pouvoir smiley


          • appoline appoline 5 janvier 2012 13:23

            Il est vrai que ces hommes politiques n’ont plus aucun respect pour les citoyens. Pourtant la tache n’est pas si compliquée : savoir compter, pas besoin d’avoir fait de hautes écoles. Nous avons l’impression que plus ils font d’études, plus ils font de conneries, comme quoi la jugeotte ça ne s’apprend pas.


          • Constant danslayreur 5 janvier 2012 12:25

            "lorsque vous parlez à la télévision, sur les ondes ou dans la presse de votre ambition de devenir Président.
            Vous nous toisez, nous les Français
            .« 

            Je n’ai pas été plus loin désolé, par une assoc d’idées ça m’a fait penser à la prostituée qui voulait se ranger, se marier et avoir des enfants et qui après avoir refusé un très bon parti avait justifié son refus par »je ne veux pas de quelqu’un dont l’ambition est d’épouser une pute..." autant dire qu’elle en a encore pour un moment...


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 5 janvier 2012 12:28

              Bonjour MP,

              « Oignez le manant, il vous poindra, poignez le il vous oindra... » n’est ce pas ce que vous êtes tentée de faire dans ce courrier en espérant qu’ils vous respectent enfin ? Pou ce faire il ne suffirait pas seulement déjà qu’il vous lisent...Quitte à poindre autant y aller franco ! http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/francaises-francais-je-vous-hais-78592

              Banannée à vous


              • MaryPoppins MaryPoppins 5 janvier 2012 17:03

                J’avais pensé à faire une vidéo dans laquelle j’exprimais tout cela au départ...
                J’étais déjà passée sur BFM TV il y a quelques temps pour une vidéo de ce genre.
                Mais je crois que mes mots suffisent. Mon visage n’apportera rien.


              • Eddy ROOS 5 janvier 2012 12:29

                Bonjour.

                Très beau message adressé fermement à nos élites trop souvent engourdies dans l’esprit de collaboration et de trahison en se résignant à céder les pouvoirs et le destin du peuple à des puissances étrangères.

                Connaissez-vous François ASSELINEAU, candidat déclaré et seul à avoir présenté il y a un mois pendant plus de 5 heures sont programme de libération et de redressement national au congrès du parti de rassemblement droite-gauche qu’il a fondé, l’UPR, dont les médias taisent et qui pourtant voit sa notoriété croitre sur Internet auprès de dizaines de milliers de sympathisants (il est actuellement à 20.5%, en tête, dans le sondage de la marge de droite du présent site Agoravox, pour un candidat interdit d’antenne par le système !).

                Je crois très sincèrement qu’il est, sinon le seul, loin devant les autres carriéristes que vous mentionnez dans votre lettre, à répondre aux critères de probité, d’intégrité et de grandeur du combat (ayant sacrifié sa carrière et étant pestiféré par le régime qu’il a sans cesse servi et avait mis en garde de la crise qui arriverait dès 2004) que vous invoquez de droit, dans cette lettre.

                Je vous invite si vous ne connaissez pas encore, à voir ses conférences magistrales d’économie, d’Histoire et de géopolitique qui circulent par le bouche à oreille sur Internet. Une analyse et une lueur d’espoir sans commune mesure avec les discours médiatisés, vides de sens ou démagos des autres candidats acceptés par le système.

                Bien cordialement, et encore félicitation pour cette initiative citoyenne.


                • agocount 5 janvier 2012 13:03

                  C’est reparti avec encore un peu plus de paperasse, de réunionite et de roman :

                  sachez le ce n’est pas avec des engagements au Km que l’on avance, c’est avec des nombres, des chiffres et c’est bien sur cela et sur l’ignorance de ce mode de pensée que les différents chefs d’état français qui se sont succédés ont pris la population pour ce qu’elle est, c’est à dire un troupeau de moutons ignorants et qui bellent pendant qu’il est amené à l’abattoir.

                  Les mots ont cette particularité que l’on peu leur faire dire ce que l’on veut, par contre un chiffre est un chiffre, si on dit qu’il y’a 2 personnes dans une pièce c’est 2 personnes pas des pas les personnes. Les politiques ont toujours su jouer à plein régime la carte de la confusion et faire dire aux mots ce qu’ils voulaient. Tous les autres pays qui fonctionnent sont beaucoup plus pragmatiques et beaucoup moins basés sur le verbiage et la nuance verbale, ils sont orientés résultats et chiffres.

                  Et ceux qui règnent en maitre sur le monde sont des calculateurs : traders, banquiers car eux ont compris le truc.


                  • Eddy ROOS 5 janvier 2012 13:34

                    Alors il ne reste plus qu’à se mettre tous ensemble une balle dans la tête si je vous suis... ?

                    Je comprends votre écœurement et constat largement partagé. Il y a heureusement des candidats, occultés certes et justement pour cela, qui eux ont la tête sur les épaules. François Asselineau notamment, Inspecteur Général des Finances à Bercy où il est pestiféré depuis des années pour ses analyses qui lui donnent sans cesse raison au fur et à mesure des évènements dont il avait tenté d’avertir les pouvoirs publics depuis la crise, est l’un des rares candidats à s’appuyer sur la réalité des chiffres et à sortir des graphiques dont personne ne parle pour appuyer son discours et les seules propositions qui peuvent en découler. Il ne se base que sur le bon sens et le factuel.

                    L’espoir a un nom smiley


                  • Wierko 5 janvier 2012 14:09

                    Lol

                    C’est tellement mignon.

                    • Giordano Bruno 5 janvier 2012 14:45

                      Vous croyez encore à la parole de ces gens-là ? Ils peuvent vous promettre n’importe quoi s’ils pensent que cela leur permettra d’accéder à la présidence.


                      • Richard Schneider Richard Schneider 5 janvier 2012 17:29

                        @MaryPoppins :

                        Belle lettre, bien écrite, pleine d’illusions.
                        Quoiqu’on en dise, la Politique est un « art » difficile. Seuls ceux (ou celles) qui ont une stature d’hommes (femmes) d’état mériteraient d’être choisis par le peuple pour le représenter dignement. Or, nous sommes en présence de deux faits indiscutables :
                        1. Il n’y a plus en France (et ailleurs) d’hommes (de femmes) d’état. De Gaulle ou Mendès n’ont pas fait des petits. Tous ceux qui prétendent à la magistrature suprême en particulier sont mûs au mieux par une ambition et un égo démesurés afin de servir (peut-être) leur pays, au pire par l’avidité et le goût immodéré du pouvoir.
                        2. Depuis que la mondialisation ultra-libérale s’est imposée en Europe (et dans le Monde), les politiciens (nes) ne peuvent plus guère agir qu’à la marge - ex. politique sociétale : mariage gay, cannabis en vente libre, etc ... Le reste, les choses sérieuses, comme l’économie, les finances, la politique étrangère ..., échappe en grande partie aux états-nations, comme la France. 
                        Pour toutes ces raisons, ces hommes et ces femmes candidats à la Présidence de la République Française ne pourront jamais tenir toutes leurs promesses. Ils sont prisonniers, volontairement ou non, d’un système. Tout ce que l’on peut exiger de leur part, c’est l’honnêteté et la compétence de gérer au plus près le pays. 
                        « Gouverner est l’art du possible », d’autant que ce possible aujourd’hui est le plus souvent imposé par ceux qui dirigent réellement le Monde. Exigeons des candidats une réelle rigueur morale, un refus de la démagogie et une saine modestie afin de ne pas trop décevoir le peuple qui va leur apporter ses suffrages. L’intérêt national - ou ce qui en reste - n’est pas l’intérêt partisan d’une minorité puissante, arrogante et riche. Si cette exigence était satisfaite, cela ne serait déjà pas mal ...

                        • MaryPoppins MaryPoppins 5 janvier 2012 17:33

                          Vous avez tout à fait raison : « Exigeons des candidats une réelle rigueur morale, un refus de la démagogie et une saine modestie ». Merci de votre commentaire.


                        • Defrance Defrance 5 janvier 2012 21:27

                           là Mary, vous revez , l’important pour eux c’est d’être élus, le reste ........................


                        • olivier cabanel olivier cabanel 5 janvier 2012 17:41

                          @ l’auteur

                          j’ai beaucoup apprécié votre article.
                          cette démarche citoyenne qui obligerait un candidat une fois élu a réaliser ce qu’il a promis est une nécessité, tant nous avons été abusés par le passé,
                          mais pour faire respecter cet engagement, il faudrait aussi une assemblée de quelques juges sages et indépendants pour sanctionner au besoin l’élu, et le remplacer illico par un autre.
                          on peut toujours rêver.
                           smiley

                          • Defrance Defrance 5 janvier 2012 17:54

                             @ Olivier Cabanel , 

                                Oui mais des sages tirés au sort par des enfants de moins de 5 ans ? Parce que si les sages sont comme ceux du CSA, du Conseil Constitutionnel et du comité de validation des elections, c’est perdu d’avance ?

                               Et puis comment éliminer ceux là ! 

                             


                          • Defrance Defrance 5 janvier 2012 17:46

                              @ MaryPoppins, 

                                     J’ai fait un rêve : le rétablissement de l’article 35 de la Constitution de 1793 ! 

                               Et dans ce reve Mamie zinzin offrait son ile déserte du Pacifique pour y parquer notre crasse politique, tous ensembles, juste pour voir comment ils s’organiseraient entre eux ! 

                               le dit président qui n’a en fait jamais été élu écopait de la privation de ses droits civiques et d’une dizaine d’année de prison pour usurpation d’identité ! 



                              • Defrance Defrance 5 janvier 2012 17:57

                                 Merci l’enfoiré , 

                                    il n’y a qu’en semant la pagaille que cela finira par bouger ? En fait avec en plus deux ou trois centraux plantés ça devrait faire reflechir ? 


                              • L'enfoiré L’enfoiré 6 janvier 2012 08:09

                                Après l’avertissement, l’exécution


                              • Wierko 6 janvier 2012 09:51

                                Anonymous me parait super dangereux.

                                Bientôt on ne saura médiatiquement plus qui fait quoi, et on attribuera tout à une nébuleuse intouchable remplie de bonnes intentions...
                                L’ère des pirates apatrides arrive, et j’suis pas convaincu que ce seront les 3 clowns fauchés installés dans leur garage qui l’emporteront sur la scène internationale.

                              • L'enfoiré L’enfoiré 6 janvier 2012 15:33

                                « Anonymous me parait super dangereux. »

                                Ah, c’est une découverte pour vous. La guerre numérique a déjà commencé. Vous avez connu la rupture numérique. Voici, celle qui voudra baba. (je n’ai pas dit que ce sera d’admiration).

                                "Bientôt on ne saura médiatiquement plus qui fait quoi, et on attribuera tout à une nébuleuse intouchable remplie de bonnes intentions...« 

                                C’est exactement cela le problème. Quand c’est pour le bien, tout va bien.
                                Attendez les émules. Il y a eu des émules de wikileaks, Des subsidiaires pourrait-on dire.

                                 »L’ère des pirates apatrides arrive, et j’suis pas convaincu que ce seront les 3 clowns fauchés installés dans leur garage qui l’emporteront sur la scène internationale."

                                Là, vous avez tout compris. L’extrême gauche n’est pas nécessairement plus vertueuse que l’extrême droite.
                                 smiley


                              • L'enfoiré L’enfoiré 6 janvier 2012 15:35

                                « voudra baba. »
                                correction : voudra rendra baba.
                                 smiley


                              • Wierko 6 janvier 2012 17:34
                                « Ah, c’est une découverte pour vous »

                                -----------------------

                                Ca l’est, dans le sens où au début cela m’a amusé. « Ils » l’utilisaient pour s’en prendre à des idiots locaux, alimentaient 4chan, etc. C’était assez geek dans la démarche.
                                Maintenant que cela semble à l’occasion porter un message politique dans un environnement inconnu, soit celui de la nouvelle civilisation mondiale basée sur les nouvelles communications, c’est assez dur à analyser même si le danger semble réel. La base du mouvement est évidemment à double tranchant : anonymous n’est personne donc tout le monde peut l’être, et peut revendiquer en son nom sans que personne ne sente le besoin de le défendre, vu qu’il y a à présent différents mouvement dans anonymous même, de tous les bords politiques.
                                Seulement la notoriété apportée par les médias légitime chaque action et la rend illisible.
                                « anonymous attaque une association de défense des pingouins »
                                On peut imaginer rien qu’en lisant ça que cette association l’a sans doute mérité. Donc d’une il y a une communication qui vient d’on ne sait où et qui n’est contrôlable par personne, anonymous ne pouvant communiquer en son propre nom, et de plus cette association s’est vraiment fait pirater. Ça laisse rêveur en terme de communication. Un peu comme les faux articles polémiques sur agoravox visant à faire de la pub pour son produit en le critiquant. ( descendre son propre produit sur les réseaux sociaux n’a jamais été aussi efficace qu’aujourd’hui pour bien le vendre ! Et c’est valable aussi pour la politique, on a poussé à l’extrême le « il n’existe pas de mauvaise publicité » )
                                Par contre je doute qu’il soit pertinent de rapprocher ce mouvement de l’extrême gauche, le mouvement anonymous n’existant pas réellement, il n’a pas de consistance, ni de valeur commune à partager. C’est très ponctuel et évènementiel et peut attirer des profils très différents d’un sujet à l’autre.

                              • L'enfoiré L’enfoiré 6 janvier 2012 19:24

                                Je vous dirais que ce n’est pas le même avis de tout le monde.
                                Lisez ceci
                                si vous en avez le temps et l’envie. smiley


                              • Catart Catart 5 janvier 2012 17:52

                                Bonjour,

                                Excellent... mais il faut aller beaucoup plus loin et écrire notre programme pour les années à venir et commencer par proposer avant les élections ...disons...un mémoire Titré le plus travaillé et précis possible.
                                Nous diffusons ton article sur notre site pour que les gens prennent des idées.

                                http://www.indigne-je-propose.fr/&nbsp ;&nbsp ;&nbsp ;


                                • Defrance Defrance 5 janvier 2012 18:04

                                   Tenez pour remplir le réservoir d’idée je vous propose de regarder celle ci : Après l’élection des députes, virer les moins bien élus en proportion des blancs nuls et abstentions et les remplacer par des gens tirés au sort par le n° de SS ! 

                                     50% d’abstentions = 50% élus selon la loi +50% tirés au sort ! 

                                     50% DÉPUTÉS et 50% DÉPITÉS serait un bon "reflet de la population ? 


                                • MaryPoppins MaryPoppins 5 janvier 2012 18:07

                                  Avec plaisir.
                                  Merci !


                                • Defrance Defrance 5 janvier 2012 18:38

                                    Bonjour Alchimie , 

                                   Vous avez parfaitement raison, bien que le représentant actuel, non élu ne se gène pas pour abaisser la France a un niveau jamais atteint depuis Vercingétorix !

                                    Regardez cette vidéo sous titrée en Français , la France réduite à l’état de carpette ! 


                                • Defrance Defrance 5 janvier 2012 19:01

                                    Oui Alchimie, 

                                     Allez voir mon article en moderation qui reprend en fait une plainte deposée en 2007 qui n’a jamais été ebruitée ( presse aux ordres oblige) 

                                     Tous les bulletins de vote etaient au nom de Nicolas Sarkozy , or la veritable identité du locataire a titre gracieux de l’Elysée est Nicolas SarKözy de Nagy-Bosca ( acte de naissance) .

                                   Or les Articles 433-19 et 433-22 du code pénal sont clairs : il est interdit de modifier son nom pour quelque raison que ce soit ! le fait d’enlever le tréma et la particule avec ce qui suit :

                                  Article 433-19
                                  Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 - art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002.

                                   Est puni de six mois emprisonnement et de 7500 euros amende le fait, dans un acte public ou authentique ou dans un document administratif destiné à autorité publique et hors les cas où la réglementation en vigueur autorise à souscrire ces actes ou documents sous un état civil emprunt :

                                   1° De prendre un nom ou un accessoire du nom autre que celui assigné par état civil ;

                                   2° De changer, altérer ou modifier le nom ou accessoire du nom assigné par état civil.

                                  Article 433-22

                                  Les personnes physiques coupables de l’une des infractions prévues au présent chapitre encourent également les peines complémentaires suivantes :

                                  1° L’interdiction des droits civiques, civils et de famille, suivant les modalités prévues par l’article 131-26 ;

                                   2° L’interdiction, pour une durée de cinq ans au plus, exercer une fonction publique ou exercer activité professionnelle ou sociale dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de laquelle l’infraction a été commise ;

                                  3° L’affichage ou la diffusion de la décision prononcée dans les conditions prévues par l’article 131-35.

                                  Article 433-22 modifié le 6 août 2008

                                  Les personnes physiques coupables de l’une des infractions prévues au présent chapitre encourent également les peines complémentaires suivantes :

                                  1° L’interdiction des droits civiques, civils et de famille, suivant les modalités prévues par l’article 131-26 ;

                                  2° L’interdiction, suivant les modalités prévues par l’article 131-27, soit d’exercer une fonction publique ou d’exercer l’activité professionnelle ou sociale dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de laquelle l’infraction a été commise, le maximum de la durée de l’interdiction temporaire étant porté à dix ans, soit, pour les infractions prévues par les articles 433-1, 433-2 et 433-4, d’exercer une profession commerciale ou industrielle, de diriger, d’administrer, de gérer ou de contrôler à un titre quelconque, directement ou indirectement, pour leur propre compte ou pour le compte d’autrui, une entreprise commerciale ou industrielle ou une société commerciale. Ces interdictions d’exercice peuvent être prononcées cumulativement

                                  D’après la loi, l’attribution du nom de famille s’opère lors de la déclaration de naissance de l’enfant auprès de l’officier d’état-civil et non selon les besoins des campagnes de communication des candidats à une élection.


                                • Defrance Defrance 5 janvier 2012 19:08

                                   on peut même y rajouter l’Article 313-1 qui condamne le fait d’en avoir profité pour s’enrichir ! 


                                • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2012 18:52

                                  Le pèreplexe c ’est apoplex , son fils s’ appelle complexe , c ’est un sportif dans la natation aquatique .


                                  • Defrance Defrance 5 janvier 2012 19:04

                                      Bonjour Rocla , 

                                       Vous avez parfaitement raison, les noms changent à chaque génération dans la famille en question ! Par contre je ne suis pas sur qu’il sache nager sans tallonettes ? 


                                  • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2012 19:12

                                    Bonjour Defrance , 



                                    Sauf si la tallonette est palmée comme celle des oies sauvages du sud de la Mauritanie en nageant à 
                                     plat ventre 
                                     sur le dos il avance à reculons en faisant semblant de rien . 

                                    D’ où le surnom la l’ oie c’ est la l’ oie . 

                                    Duralex cède lex . 

                                    Reste le dur . 

                                    Alex .

                                    • Defrance Defrance 5 janvier 2012 21:12

                                       Rocla, 

                                       vous me donnez des idée, je sui chasseur et j’adore l’Oie, comme la Dinde , dans l’assiette, en particulier celle de l’est, un peu dure a cuire après quelque milliers de Km ! 

                                       

                                        


                                    • lloreen 5 janvier 2012 19:23

                                      bonjour
                                      Vous avez écrit une très belle lettre.
                                      Je ne sais pas si ces candidats la liront, mais ce que je sais c’est qu’ils n’ont jamais dû lire la déclaration universelle des droits de l’homme et du citoyen.Parce que s’ils l’avaient lue un jour, nous ne serions pas dans ce pétrin.
                                      Donc il nous incombe à nous les français, de leur imposer d’abroger toutes les lois (elles sont légions !!) contraires à cette déclaration universelle.
                                      Et cela doit être un engagement et non pas des paroles en l’air.
                                      Si ce n’est pas le cas, il existe le boycott des urnes.

                                      Bougerons- nous en 2012 , nous qui sommes immobiles depuis 2005 et l’adoption du traité de Lisbonne qui nous a été imposé alors que nous avions voté non à 53% ?

                                      Il faudrait aussi exiger l’abrogation d’un article aussi antidémocratique que l’article 49-3 de la constitution qui a permis au président de passer outre le vote des français en faisant revoter nos « représentants »....


                                      • Defrance Defrance 5 janvier 2012 19:34

                                         Bonjour lloreen, 

                                           Toutes les lois, depuis mai 2007 ont été signée par un président Hors la Loi, elles sont donc nulles ! 

                                          

                                             


                                      • hacheii 5 janvier 2012 19:38

                                        « Nous les Français, Nous les Français ! »
                                        .
                                        Ha bon ? Vous vous revendiquez Français ? Vous !
                                        .
                                        Pourtant les gens de gauche ne sont pas Français, ils sont citoyens du monde, ils sont pour que toute la misère du monde puisse venir en France ; contre les frontières, pour l’ouverture à l’autre, contre la xénophobie, et autres trucs du mêmes genre .....
                                        .
                                        On devrait en conclure que le mouvement des indignés n’est pas de gauche, pourtant je suis persuadé qu’il l’est, c’est juste un mouvement d’agit-prop (agitation - propagande) pour montrer que la gauche est là et qu’elle existe, c’est l’habituelle récupération de l’exaspération populaire par la gauche a son propre profit. Les masques tomberont rapidement.
                                        .
                                         L’amalgame que vous faites entre Le Pen et Eva Joly ou Chevènement, vous discrédite. On attend que vous assumiez votre : « Nous les Français ! »


                                        • MaryPoppins MaryPoppins 5 janvier 2012 19:51


                                          Cette lettre est adressée à tous les candidats.
                                          Qu’importe leur étiquette.

                                          Déplafonnez votre esprit et les clivages gauche/droite.


                                        • Defrance Defrance 5 janvier 2012 21:15

                                          @ mary, 

                                             Vous auriez du rajouter, l’etiquette, c’est comme sur le camembert, ça ne dit pas si il est pourri ? 


                                        • rocla (haddock) rocla (haddock) 5 janvier 2012 20:03

                                          Et profitez d’ ôter l’ araignée du plafond .


                                          • Dominique TONIN Dominique TONIN 5 janvier 2012 20:30

                                            @ Mary,

                                            Même si vous ne m’avez pas cité (ce n’est pas grave) je suis candidat , moi aussi, pour 2012 ; www.lepf.fr je précise que ce mouvement est populiste et sans étiquette.
                                            Mais j’ai bien peur que vous ne soyez déçu car , à l’instar du grenelle de l’environnement de N. Hulot en 2007 bcp vous signeront votre manifeste, mais bcp moins le respecteront.
                                            Observez également, hormis E.Joly, tous ceux que vous citez sont des carriéristes et des cumulards politiques, qui en plus sont, pour la plupart, aux ordres des banques et des lobbies, non pas au service du PEUPLE ! C’est là que je vous pense mal renseignée, un tantinet naïve !
                                            Le PF se veut être tout l’inverse de ces derniers, et en tant que candidat, madame, je n’ai même pas besoin de signer votre manifeste, parce que j’ai fait mien le proverbe que citais mon grand père « la parole vaut l’homme, ou l’home ne vaut rien ! »


                                            • Defrance Defrance 5 janvier 2012 21:22

                                               Monsieur Tonin, 

                                                  je pense que vous ne pouvez pas dire que Eva Joly n’est pas carriériste, car elle n’a pas eut votre courage de se présenter seule, elle est allée frapper à la porte du modem, puis est allée s’enfermer chez EELV qui a torpillé sa candidature en lui faisant faire des déclaration inutiles ! 

                                               J’aurais voté pour la femme, juge Eva Joly, mais je ne voterai pas pour Eva Joly candidates d’un mouvement d’idiots « utiles ou pas ? » 


                                            • cacapoum cacapoum 5 janvier 2012 21:20

                                              Bonsoir Mary Poppins,

                                              Vous êtes une adorable rêveuse et la pureté de vos souhaits surannés nous ramène à une belle époque. Celle sans doute où notre vigilance citoyenne a commencé a nous lâcher.

                                              A moins qu’il s’agisse d’ un deal que vous proposez  : on rêve encore pour cette fois-ci (ça va quand même nous coûter encore 5 ans de destruction massive), mais la prochaine fois on se fâche en vrai !
                                              Pas d’accord ! Plus d’accord du tout !
                                               
                                               


                                              • Defrance Defrance 5 janvier 2012 21:25

                                                 Non cacapoum , 

                                                   Je suis trop agé pour attendre encore cinq ans ! Le Printemps 2012 DEVRA ÊTRE CHAUD ! 

                                                     


                                              • ddacoudre ddacoudre 5 janvier 2012 23:39

                                                bonjour marypopins

                                                j’ai trouvé ton article excellent, mais personne ne signera ta lettre si un seul le fait ne vote pas pour lui ce sera le pire.
                                                je ne peux t-expliquer pourquoi en un article, ce n’est pas que tu aies tord dans les espérances que tu formules, un philosophe français qui fut presque mon maitre à penser dit la même chose, mais il n’invite qu’a lire ses ouvrages car il connait bien la nature humaine, c’est Hervé Morin, et que philosophie lui prête longue vie pour que nous puissions en bénéficier.
                                                la justice que tu appelles de tes veux est celle immanente, elle n’existe pas, mais le discernement et l’esprit critique comme transgressif sont les moyens d’arriver à une forme de sagesse qui permet d’écrire ce que tu as écrit sans les inviter à se déjuger.
                                                ddacoudre.over-blog.com .
                                                cordialement


                                                • democradirect democradirect 6 janvier 2012 01:12

                                                  Le problème, c’est que vraisemblablement le peuple n’accepte à 100% aucun des programmes que les différents candidats lui présentent. Mais une fois élu, le candidat estime avoir légitimité pour mettre en œuvre tout son programme. Ainsi Sarkozy a dit que puisque les Français ont voté pour lui, c’est qu’ils ne veulent pas que le traité de Lisbonne soit soumis au référendum.

                                                  C’est bien de demander que les élus tiennent leurs promesses. Mais il faut aussi exiger qu’ils s’engagent à ne pas confisquer le pouvoir entre deux élections. Vor ici pour un premier pas dans ce sens.

                                                   


                                                  • ze_clarky ze_clarky 6 janvier 2012 03:21

                                                    @ L’auteur :
                                                    Hélas, mille fois hélas, je crois qu’il y a belle lurette que la messe est dite !
                                                    Nous avons davantage à faire à des acteurs qu’à des responsables politiques. Les raisons ? Elles sont tout aussi simplement tragiques que tragiquement simples. Président de la République, ministres, secrétaires d’État, députés et sénateurs ne font que recevoir et exécuter des instructions. Les intérêts sont supranationaux et les décisions prises outre-Atlantique. Elles sont relayées à Bruxelles, puis faussement débattues et gentiment appliquées avec obéissance à l’échelle nationale. Et gare à celui qui aurait l’outrecuidance d’avoir des états d’âme, la scandaleuse affaire SWIFT nous le rappelle que trop bien.
                                                    Les partis politiques « traditionnels » sont, grosso modo, d’accord sur tout (tout du moins concernant les enjeux fondamentaux pour la nation), et font semblant, devant les caméras, de s’écharper sur des pacotilles (l’os qu’on leur a laissé à ronger en termes d’indépendance dans le pouvoir de décision) telles que « le sentiment d’insécurité », « la délinquance »…
                                                    « Dis-moi qui a financé ton parcours, je te dirai pour qui tu roules ! » La réponse à cette petite question (qui n’en est pas une au demeurant) pourrait en dire long sur les élites, et les médias. Si chaque électeur l’appliquait au candidat qu’il compte choisir ainsi que sur les journalistes et autres patrons de presse qui relaient « la bonne parole » ; nul doute qu’il aurait de terribles surprises ! Amusez-vous donc à passer en revue chacun des noms présents dans la liste suivante, ça vaut tous les discours, c’est éloquent !
                                                    In fine, ajoutons que si les Romains disaient « verba volant, scripta manent », ce qui reste surtout, et qui à fortiori nous informe sur la vraie nature d’un candidat (avec le financement de son parcours), ce sont ses actes.



                                                    • guillaume 6 janvier 2012 06:45

                                                      Très bonne initiative cette lettre ouverte. Elle recadre autant le candidat que le citoyen, l’homme politique doit rendre des comptes et le citoyens doit être vigilant. La connaissance, l’éveil de nos consciences et notre implication dans les prises de décision de la cité sont les armes absolues de la lutte contre l’autoritarisme. Si le contrôle citoyen n’est pas garanti par nos constitutions alors exigeons le, l’oligarchie tombera comme un château de carte...


                                                      • PtitLudo PtitLudo 6 janvier 2012 09:04

                                                        Ca me fait penser à la lettre de Nicolas Hulot en 2007. Sur le fond on ne peut qu’être d’accord, qui voterait pour un candidat qui se dirait lui-même malhonnête, menteur, corrompu jusqu’à la moëlle, ... ?

                                                        Et après, la belle affaire ? Vous voyez les gens se bouger vous ? Malgré tout ce qu’on leur a fait avaler depuis des dizaines d’années ? Non, personne, ça ronronne. On va leur en balancer des musulmans, des RSAstes, des chômeurs, des pédophiles, etc ...

                                                        Vous vous rendez compte madame michu, ces femmes qui conduisent avec le voile, non mais alors !!! Et pendant ce temps là on leur fait les poches, mais on leur dira que c’est la faute du RSAste, et de nouveau leur refaire les poches et ainsi de suite.

                                                        Je ne me berce guère d’illusions sur le peuple de France malheureusement qui a force d’abrutissement médiatique est infichu de penser par lui-même, et oui le même peuple au nom duquel vous parlez dans votre lettre.


                                                        • Wierko 6 janvier 2012 12:08

                                                          Ca me fait davantage penser à une lettre au père noël.

                                                          C’est quoi l’idée ?

                                                          Dans une première partie on nous dit que plus personne ne croit les politiciens en place (comprendre, ce sont des menteurs), et dans une deuxième partie il est question de faire signer un bout de papier à ces mêmes menteurs. C’est une blague ?

                                                          Pourquoi écrire tout ça ? A qui s’adresse réellement ce message, aux pauvres gens qui veulent l’entendre ? Une solidarité affichée entre éternels naïfs ?

                                                        • Laymore 6 janvier 2012 13:48

                                                          Vous êtes par trop optimiste,

                                                          En tant que français, je ne crois plus du tout à ce système politique, tous les politiciens sont corrompus ou le seront par ce système un jour. Nous avons crée notre propre aristocratie, dont les domaines ne sont plus terriens mais pécuniers. Je n’attends plus rien de nos hommes politiques, ce sont des bouffons tragiques, des pantins au service de groupes financiers qui n’ont qu’un dogme : faire plus d’argent. 

                                                          Ils violent la République en réunion, tous les jours, ils mentent, ils se moquent du peuple, ils le raillent. La Liberté se réduit au droit de consommer.

                                                          Ce temps arrive à son terme, nous finirons par en avoir assez et par les traîner dans la rue.

                                                          A leur place, j’aurais peur de devenir Président,


                                                          • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 6 janvier 2012 19:08

                                                            Qui êtes-vous « MaryPoppins » pour OSER parler en mon nom ????

                                                            jf.
                                                            www.lamauragne.blog.lemonde.fr


                                                            • MaryPoppins MaryPoppins 6 janvier 2012 19:50

                                                              Mr fournier,

                                                              Je parle en votre nom car comme vous le dites à propos de vous-même « Ne »rien« faire me va aussi très bien ! » Si cela vous pose souci, censurez-moi.


                                                            • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 7 janvier 2012 09:14

                                                              On constatera donc, ici comme ailleurs, que moi, je ne réfugie pas derrière l’anonymat......

                                                              D’autre part, je ne vois pas bien comment je pourrais vous censurer si telle était mon envie.....

                                                              Mais je ne suis pas un adepte de la censure comme on peut également le constater sur mon bloc-notes personnel.

                                                              Mais tout cela ne fait pas de vous mon porte-parole.......

                                                              jf.


                                                              • fn2009 8 janvier 2012 01:46

                                                                ils doivent reconnaitre les genocides francais.
                                                                france est champion mondial de massacres, genocide pendant 200 ans,
                                                                et toujours negationiste comme une protstituée.


                                                                • sophiste sophiste 9 janvier 2012 00:16

                                                                  Celui qui signe un engagement pour l’indépendance de la Bretagne aura, peut-être, ma voix.
                                                                  Celui qui signe la reconnaissance du vote blanc aura, peut-être, ma voix.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès