• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte aux nouveaux députés

Lettre ouverte aux nouveaux députés

Mesdames, Messieurs les Députés,

Vous venez d'être élus et vous faites partie de cette nouvelle majorité née après une véritable révolution intellectuelle opérée par Emmanuel Macron. Comme tous le disent et le répètent, vous avez un devoir éminent : celui de ne pas décevoir ! Ce sera compliqué, tant les français ont été déçus si souvent.

De très nombreuses questions vont se poser à vous et à votre majorité et la question des priorités sera difficile. Cependant une question doit attirer votre attention, souvent mal maîtrisée par les français et qui est pourtant cruciale pour l'avenir du pays.

Cette question c'est celle de l'islamisme.

Il faut rappeler tout d'abord que l'islam de France est celui de ses anciennes colonies ; c'est à dire essentiellement d'obédience malékite et soufi. Les français musulmans, issus pour la plus part des anciennes colonies françaises, ont de tout temps, tout en préservant leur foi et leurs pratiques, pu parfaitement s'intégrer et ne pas attenter aux règles et aux valeurs de la République française.

Ce n'est plus malheureusement le cas depuis de nombreuses années ; et aujourd'hui, la situation est devenue plus que préoccupante et pas seulement en raison des attentats odieux qui ont meurtris le pays.

Il s'est développé (en réalité on a laissé se développer) une idéologie meurtrière et porteuse de malheur. La France en est infectée tout comme ses anciennes colonies.

Tout d'abord, il faut vous mettre en garde contre le procès qui risque de vous être fait d'islamophobie. Cette théorie inventée par les partisans de cette idéologie meurtrière pour empêcher tout débat pour la combattre ; et dans laquelle, malheureusement, bon nombre de politiques (beaucoup à gauche) sont tombés.

Critiquer l'islamisme politique, n'est absolument pas être contre la religion ; bien au contraire, c'est dénoncer ceux qui l'instrumentalisent pour prendre le pouvoir. Alors ne vous laissez pas convaincre par ceux qui vous diront que s'attaquer à l'islamisme politique, c'est s'attaquer à l'Islam. C'est faux !

En second lieu, il faut aussi échapper à cette idée complètement fausse que cette situation grave s'explique par le rejet des valeurs de la républiques par une génération touchée par la pauvreté et n'ayant pas de perspectives. Il y a eu et il y a encore beaucoup de français qui connaissent de grandes difficultés et qui, pour certains viennent d'ailleurs, mais qui n'auraient jamais l’idée d'adhérer à l'idéologie meurtrière dont nous parlons.

Cette idéologie est le Wahhabisme que certains préfèrent appeler "salafisme" pour ne pas fâcher les pétromonarques qui doivent leurs trônes au wahhabisme et cherchent à l'exporter dans le monde. Les Frères musulmans que soutient l'émir du Qatar, diffusent cette funeste doctrine aussi bien dans les pays du printemps arabe qu'en Europe ; et plus particulièrement en France où l'émir a beaucoup d'amis parmi les dirigeants et les responsables politiques. 

Faut-il rappeler la liste des responsables politiques français et d'élus de l'ancienne assemblée, compromis avec le Qatar ? Et que dire de Claude Bartolone qui a reçu au palais Bourbon les Frères musulmans et leur acolyte pan-arabiste Moncef Marzougui, assassins de Chokri Belaid, alors que les progressistes tunisiens espéraient beaucoup des socialistes français pour les en débarrasser ?
 

Sans entrer dans les détails et dans l'histoire de cette idéologie, c'est l'idée d'un retour à l'islam d'origine (une origine fantasmée, soit dit en passant) et qui aurait pour mérite de permettre aux musulmans de regagner le pouvoir et l’influence qu'ils ont perdus depuis longtemps. Ce retour aux sources et, c'est en cela qu'il est très dangereux, s'accompagne d'une critique essentielle des valeurs universelles de liberté, d'égalité et donc des droits de l'homme.

Evidemment tous ceux qui adhérent à ces idées ne sont ni violents ni partisans de la violence et l'on pourrait donc être tenté de dire qu'il s'agit de leur liberté de penser.

C'est là le piège car en formant plusieurs générations à ces idées et à cette hostilité aux valeurs humanistes, cette idéologie constitue le terreau indiscutable de la violence et du terrorisme ; et c'est l'erreur (ou la stratégie électoraliste ?) de certains hommes politiques français et européens de prétendre à l’existence d'un islamisme modéré ; comme la gauche a voulu le vendre en France mais aussi en Tunisie, pour soutenir les Frères musulmans.

C'est ainsi que les Frères musulmans ont pu islamiser peu à peu les français issus de l'immigration maghrébine, en refusant les valeurs universelles, en revenant sur la liberté de conscience, comme sur l’égalité des hommes et des femmes, .... pour faire simple, en rejetant la laïcité. Et ce, en toute impunité, voir avec le soutien des responsables politiques français !

Quand une grande partie de la population verse dans ces idées, elle est prête, en tous cas certains de ses membres, à la violence et à la lutte en versant dans le terrorisme.

Or cette idéologie dispose, hélas, de moyens considérables en argent et en moyens de diffusion grâce aux pays qui la diffusent depuis longtemps, du moins depuis la chute du mur de Berlin : les Ibn Saoud et le Qatar essentiellement.

Il vous appartient de lutter avec la plus grande fermeté non seulement contre les criminels (cela est évident) mais contre la diffusion en France de cette doctrine mortifère car lutter seulement contre les criminels, c'est laisser le venin s'installer et nourrir le terrorisme.

Il faut le faire par une condamnation sans cesse répétée de cette doctrine en montrant son côté malfaisant et en faisant en sorte d'interdire le prosélytisme par tous les moyens. Au besoin, en créant de nouvelles lois, en sanctionnant tous les comportements fondés sur cette doctrine d'un autre âge et en prononçant la dissolution de toute association qui serait fondée sur cette doctrine, contraire aux valeurs essentielles de la France.

Les partisans de cette doctrine sont des gens habiles à utiliser les lois de la République pour mener leur oeuvre de destruction. Les mieux organisés étant les Frères musulmans, beaucoup de français ne se laissent plus duper par la rhétorique de leur chef, le petit fils du fondateur de la confrérie : Tariq Ramadan. Les Frères musulmans ont même théorisé l'idée qu'il fallait ruser et tromper son monde pour parvenir à leurs fins, en recourant à la "taqyia" (La dissimulation, comme moyen stratégique). C'est la raisons pour laquelle il faut être à la fois vigilant, ferme et ne pas hésiter à mener le combat pour la survie des valeurs de la Républiques, ces valeurs du vivre ensemble, autrement dit la laïcité à laquelle les français sont attachés, à juste titre.

Certains d'entre vous avez probablement pris conscience de ce danger ; puisque durant la campagne électorale certains candidats projetaient de lutter contre le terrorisme et le wahhabisme qui le fonde ; et dénonçaient pour certains d'entre eux, les pétromonarques qui le soutiennent en désignant le Qatar et les Ibn Saoud, avec lesquels la France doit revoir ses relations.

Blog de l'auteur : http://latroisiemerepubliquetunisienne.blogspot.fr/2017/07/lettre-ouverte-aux-deputes-francais.html&nbsp ;


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • troletbuse troletbuse 5 juillet 21:16

    Ayant entendu quelques interview(s) des nouveaux élus, je crois qu’ils sont bien trop cons pour comprendre votre lettre  smiley


    • canard 54 canard 54 6 juillet 12:34

      @troletbuse

      Surtout les élus LREM...


    • Pere Plexe Pere Plexe 6 juillet 16:21

      @troletbuse
      En même temps en appeler à la laïcité pour interdire une religion est un contre sens.


    • Rachid Barnat Rachid Barnat 6 juillet 17:29

      @Pere Plexe


      C’est là toute l’habilité de cette doctrine qui instrumentalise la religion pour faire de la politique.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 6 juillet 17:45

      @Rachid Barnat
      Ce sont les mercenaires des guerres par procuration de l’ Occident !
      « Tout le monde occidental arme les terroristes en Syrie »
      Ce sont nos « gentils égorgeurs modérés qui font du bon boulot contre Assad » 


      Les Frères musulmans ont été reçus par Hollande comme des Chefs d’ Etats.
      « L’Etat français complice de groupes criminels » par Jean Loup Izambert.

      « Qui a créé Daesh et Al Qaïda ? »
      Ce sont les USA qui ont créé Daesh et Al Qaïda, avec les finances des Monarchies du Golfe.

      Si vous voulez que ça s’arrête, il faut sortir de l’ UE et de l’ OTAN !

    • Christian Labrune Christian Labrune 6 juillet 17:52

      Surtout les élus LREM...

      @canard 54
      Je ne suis pas d’accord. Pendant le discours du premier ministre, à l’Assemblée, ils n’arrêtaient pas d’applaudir, nos nouveaux députés. Sans doute, c’était sans beaucoup de discernement et on n’en voyait guère la raison, mais il n’y avait personne pour leur donner le signal. Ils comprenaient très bien que leur mentor était arrivé à la fin d’une phrase, qu’il allait en commencer une autre, et c’est là que leurs mains entraient en mouvement. Peut-être ne comprenaient-ils pas très bien ce qui venait d’être dit et c’est même plus que probable, mais comme des musiciens d’orchestre, ils s’accordaient spontanément à un certain rythme. Les animaux de la ferme ne seraient jamais capables d’une pareille performance.


    • Le421 Le421 7 juillet 08:40

      @Christian Labrune
      Exact.
      On parlait avant de « godillots ».
      Mais c’était avant.
      Maintenant, ils sont « disciplinés ».
      Ils ont switché leur bizness-plan...  smiley

      Mmmmmm’béciles !!

      On efface tout et on recommence.
      Comme avant.
      Baisse des charges, taxation des ménages, hausse des dividendes.
      Et arrêt du diesel en 2050, voire même 2085.
      Ca ne mange pas de pain.
      Pi je serais crevé, comme dirait l’autre...


    • Macondo Macondo 5 juillet 21:19

      Ce qu’un député ne vous dira pas sur l’intégrisme. J’ai une irrépressible lecture, très en dessous de la ceinture. Par les temps qui s’effilochent, les mœurs qui se radicalisent dans le sens d’un libertinage 2.0 aidé par le wifi, les applications, la géolocalisation, ou bien via le rapport vicié à l’intérieur d’un couple muni comme il se doit de deux mobiles où les messages entrants peuvent vite devenir transgressifs sans alerter le conjoint, lui-même entre deux eaux avec des relations professionnelles à la limite de la bascule dès la première soirée d’entreprise, je pense que le retour au XIII ème siècle promu par cette idéologie et son fatras de linceuls à masquer les chairs qui font historiquement saliver les hommes est une méthode millénaire presque sans faille - dont chacun(e) jugera de l’opportunité - de « conserver » SA Mousmée ! L’ensemble du reste des autres préceptes chariatiques me semble littérature, mais j’avoue volontiers des carences sur la plupart des opiacés courants.


      • confiture 6 juillet 15:20

        @Macondo
        nom de dieu le langage pandatesque se répand....


      • Macondo Macondo 6 juillet 15:53

        @confiture
        Le temps de quitter mes pompes, j’ai loupé la théorie sur ce concept ... Qui dit que quoi ?


      • njama njama 6 juillet 10:43

        Les dirigeants européens, français, belges, italiens, ... ignoraient-ils que le wahhabisme était une version intégriste et rétrograde de l’islam  ? Les Grandes Mosquées de Lyon, Bruxelles, Rome, et bien d’autres sûrement ont été financées par l’Arabie Saoudite. Faut-il donc s’étonner après d’une mouvance salafiste en €urope ?

        > Jusqu’en 1973 [sous Pompidou-Giscard] , la Grande Mosquée de Paris est le principal lieu de culte musulman en France. La grande mosquée de Lyon * est construite quasi-entièrement avec des fonds du roi Fahd ben Abdelaziz Al Saoud

        * En 1981, Valéry Giscard d’Estaing déclare, pendant la campagne présidentielle, que l’État financerait la construction d’un centre culturel pour la communauté musulmane de Lyon

        En 1994, le Conseil Islamique Rhône-Alpes (CIRA), association loi 1905, est créé. Création par l’ACLIF et le CIRA de la Société Civile Immobilière « Mosquée de Lyon » chargée de la gestion du patrimoine de la Mosquée de Lyon. Le 30 septembre 1994, c’est l’inauguration de la mosquée par Charles Pasqua, ministre des cultes, Michel Noir, maire de Lyon, l’ambassadeur d’Arabie saoudite et les autorités civiles et religieuses


        • njama njama 6 juillet 10:44

          La diplomatie belge ignorait-elle tout de cet islam rétrograde ?

          > l’édification de la grande mosquée de Bruxelles le fût sur la demande du roi Baudouin, sollicitant le concours financier du monarque d’Arabie Saoudite, et l’invitant à l’inauguration en 1978 pour lui en remettre la clé  ! depuis cette mosquée est gérée par des imams saoudiens et l’État belge verse des subventions au prorata de la représentativité des musulmans en Belgique, comme pour les autres religions et associations laïques reconnues.

          En 1967, le roi Baudouin fait don de l’édifice au roi Fayçal ben Abdelaziz Al Saoud d’Arabie saoudite, en visite officielle en Belgique, afin de le transformer en lieu de culte, à l’usage de la communauté musulmane de Belgique qui devient importante à cette époque. La mosquée, à l’issue d’une longue restauration effectuée aux frais de l’Arabie saoudite par l’architecte tunisien Mongi Boubaker, est inaugurée en 1978 en présence de Khaled ben Abdelaziz Al Saoud et du roi Baudouin2.
          Aujourd’hui, elle accueille également une école et un centre de recherche islamique dont les objectifs sont de faire connaitre la foi musulmane3.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_mosqu%C3%A9e_de_Bruxelles


          • njama njama 6 juillet 10:46

            idem à Rome
            La grande mosquée de Rome
            La ville de Rome a fait don des terrains à la communauté musulmane en 1974, mais ce ne fut qu’en 1984 que la construction de la mosquée fut initiée sur les plans des architectes Paolo Portoghesi, Vittorio Gigliotti et Sami Mousawi. Elle a été fondée par le prince afghan Muhammad Hasan et son épouse et financée par le roi Fayçal d’Arabie saoudite. L’inauguration du lieu de culte a été faite le 21 juin 1995.

            La mosquée héberge le Centre culturel islamique italien.


            • njama njama 6 juillet 10:52

              Est-ce l’islam qui est en cause, ou la propagation d’une vision sectaire de l’islam ?

              Comment le Wahhabisme s’est propagé en Europe
              ...
              Des dizaines de milliards de dollars pour le Wahhabisme

              En effet, durant ces deux dernières décennies, l’Arabie a dépensé la som me colossale de 87 milliards de dollars pour propager le wahhabisme dans le monde, a assuré une étude académique très sérieuse, réalisée par l’expert en conflits entre religions Alex Alexiev et publiée dans le magazine Middle East Monitor. Ce chiffre rendu public lors d’une audience au sein du Sénat américain le 26 juin 2003 s’est avéré être très proche de celui dévoilé par l’ancien conseiller auprès du Secrétaire d’Etat américain des finances , David Aufhauser, un an plus tard et qui était de l’ordre de 75 milliards de dollars.
              ...

              Mais une chose est néanmoins certaine : ce ne sont pas seulement les pays arabes et musulmans qui étaient la cible de cette propagande. L’Europe aussi a eu sa belle part, d’autant qu’elle compte une importante communauté musulmane, chiffrée à près de 44 millions de personnes.

              3848m2 de centres religieux, 1359 mosquées

              D’ailleurs, le régime saoudien ne s’en est pas du tout caché. Bien au contraire, il s’en targuait, vantant ses efforts pour propager la culture islamique et la langue arabe et soutenir les minorités islamiques.

              Selon le journal pro saoudien Asharq al-Awsat, (rapporté par le journal al-Akhbar) le royaume saoudien a édifié des centres religieux en Europe sur une superficie de 3848 m2, pour le coût de 5 millions de dollars. Dont entre autre Le Centre culturel islamique du serviteur des deux lieux saints, dans la ville de Melissa en Espagne, le Centre Islamique de la capitale italienne Rome, le centre de la ville Mantes-La-Jolie en France, le centre islamique a Genève, le centre islamique culturelle à Bruxelles (qui n’est d’ailleurs pas très loin du quartier Molenbeek, présenté par les medias comme étant le bastion des «  jihadistes » en Europe). Sans oublier le Centre islamique de Madrid en Espagne, celui de Lisbonne au Portugal, celui de Londres en Grande Bretagne, celui de la capitale autrichienne et celui de Ambrera en Ecosse.

              Et ce n’est pas encore tout, toujours selon le journal pro saoudien.
              Il est également question de la construction de quelques 1359 mosquées saoudiennes de par le monde.

              ...

              lire l’article : http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=270598&cid=19&fromval=1



              • Massada Massada 6 juillet 11:00

                Est-ce l’islam qui est en cause, ou la propagation d’une vision sectaire de l’islam ?


                Pourquoi le Wahhabisme ne serait-il pas le vrai Islam ?


                • Pere Plexe Pere Plexe 6 juillet 16:18

                  @Massada
                  Bonne question... à laquelle l’état ne doit surtout pas répondre .

                  Pas plus que de savoir si la kabbale est l expression du vrai judaïsme un état laïc n a pas à se prononcer sur telle ou telle croyance.
                  Un état laïc ne classe pas, ne juge pas les diverses croyances.
                  En revanche il impose à tous, sans distinction de religions, des lois.
                  Les lois de la république ne sont pas pour les athée les juifs ou les musulmans : elles s’ imposent à tous.
                  C est en se sens que certaines pratiques sectaires sont interdites comme le sont certains propos.

                • Christian Labrune Christian Labrune 6 juillet 18:15
                  Un état laïc ne classe pas, ne juge pas les diverses croyances.
                  En revanche il impose à tous, sans distinction de religions, des lois.

                  @Pere Plexe
                  Ah bon ? Il me semble qu’il y a quand même croyance et croyance ! Que des croyants pensent qu’il y a une vie après la vie et que cela soit nié par les athées, ça peut donner lieu à des discussions fort divertissantes et ça n’a pas beaucoup de conséquences. En revanche, quand une croyance impose d’exterminer ceux qui ne s’en réclament pas et que cette croyance conduit un certain nombre d’individus à passer à l’acte comme on a pu le voir ces dernières années, c’est-à-dire à massacrer des concitoyens, je vois mal que l’état ne se trouve pas dans l’obligation même de « juger » puisque ces comportements sont passibles des tribunaux.

                  Or, le véritable islam, celui qui prend au sérieux et à la lettre les recommandations du Coran, celui qu’on a pu voir dans l’état coranique ou celui dont se réclame le Hamas dans la dernière mouture de sa charte, prescrit d’exterminer tous ceux qui s’opposent à l’expansion de l’islam. Faut-il tolérer cela, et laisser faire ?


                • Christian Labrune Christian Labrune 6 juillet 18:00

                  Les mieux organisés étant les Frères musulmans, beaucoup de français ne se laissent plus duper par la rhétorique de leur chef, le petit fils du fondateur de la confrérie

                  à l’auteur,
                  On trouvera assez régulièrement sur ce site des articles qui distillent à longueur de pages la doxa des Frères, mais bien des lecteurs français qui ne sont probablement pas du tout musulmans n’y voient que du feu et seront les premiers, dans leurs interventions, à jouer les idiots utiles et à dénoncer les critiques les plus nécessaires. Etant fort bien dressés, ils les jugeront immédiatement très « islamophobes » !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès