• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte aux parlementaires et aux élus

Lettre ouverte aux parlementaires et aux élus

"... Il est grand temps d'arrêter la remise en cause systématique des représentants de la démocratie. Il est temps d'arrêter la violence, il est temps d'arrêter la remise en cause systématique de nos forces de l'ordre..." 

Ainsi s'exprimait Richard Ferrand, Président de l'Assemblée Nationale, au micro de BFM TV dénonçant une tentative d'incendie de sa résidence secondaire. 
Cette tentative d'incendie est totalement inadmissible, et je pense que la quasi-totalité des citoyens de notre pays condamne fermement cet acte nuisible. 

Marlène Schiappa déclare sur Europe 1 et je cite : "... Ce que l'on observe est que le décompte des parlementaires menacés, violentés, agressés est glaçant..."

Glaçant est un bon terme. Mais depuis le 17 novembre 2018, date du début de la crise sociale, voici un décompte encore plus saisissant, cinglant et glaçant que le sien : 

- 144 blessés graves parmi les gilets jaunes et les journalistes dont 92 par des tirs de flash-ball.

-  12 morts dont une personne à cause d'une grenade lacrymogène

-  15 victimes ont perdu un œil.

-  5 personnes ont eu une main arrachée. (grenade GLI F4)

-  Une personne a perdu définitivement l'audition (grenade) *1 et *2 

Il est grand temps en effet d'arrêter le massacre d'innocents pour qui le seul tort a été de se trouver là au mauvais moment. Il est grand temps en effet de rétablir la démocratie où normalement, toute personne à le droit de faire valoir son opinion et ses revendications légitimes. Il est grand temps en effet que la violence s'arrête.

Le temps est à l'apaisement. Pour le bien de cette nation et pour le bien de tous. 
Vous avez le pouvoir de faire entendre raison à un gouvernement qui semble atteint de surdité. 

Basiquement, les citoyens de ce pays réclament :

-  300 € d'augmentation du SMIC

-  Rétablissement de l'ISF

-  Établissement du RIC 

-  Stop à la création de nouvelles taxes et stop à l'augmentation des carburants.

Ce n'est pourtant pas très compliqué à comprendre. Les citoyens qui vous font vivre aspirent, eux aussi, à vivre décemment et dignement. 

Les quelques réformes ci-dessus ne sont pas insurmontables et ne vont pas mettre en danger votre hégémonie ainsi que la mondialisation que vous chérissez tant. 

Vous avez le pouvoir d'arrêter les violences. Vous avez le pouvoir de restaurer notre démocratie. Votre responsabilité est pleine et entière. 

C'est votre devoir en tant que parlementaires. Les citoyens vous ont élus pour que notre société leur apporte travail et vie décente.

Quand vos enfants vous blâmeront plus tard suite à votre refus de prendre vos responsabilités, il sera trop tard. Vous devrez vivre avec ce sentiment étrange mais néanmoins tangible qui s'appelle le regret.

Votre auto-détermination utile dans certains cas, doit céder la place à un point de vue pan-déterminé. En effet, pour trouver une solution durable et équitable, vous devez être en mesure de regarder les deux côtés d'un conflit. Rien ne peut se résoudre sans prendre un peu d'altitude. 

Vous avez le pouvoir d'arrêter ce massacre et cette situation infernale. Le temps n'est plus au bavardage, mais à l'action. Vous avez le choix d'aider notre démocratie ou de la laisser partir complètement à vau-l'eau. Le bon choix, c'est maintenant. Qui ne dit mot, consent. 

Claude Janvier 

*1 https://desarmons.net/index.php/2019/01/04/recensement-provisoire-des-blesses-graves-des-manifestations-du-mois-de-decembre-2018/

*2 https://www.liberation.fr/checknews/2019/01/14/gilets-jaunes-le-decompte-des-blesses-graves_1702863

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.93/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • jmdest62 jmdest62 11 février 10:43

    Salut l’auteur

    "Ainsi s’exprimait Richard Ferrand, Président de l’Assemblée Nationale, au micro de BFM TV dénonçant une tentative d’incendie de sa résidence secondaire.

    °

    Cet incident permet de rappeler que ce pauvre M. Ferrand est logé gracieusement dans un des plus beaux hôtels particuliers de la capitale

    https://www.francetvinfo.fr/societe/justice/video-decouverte-de-l-assemblee-l-hotel-de-lassay_105371.html

    °

    Cela permet également de souligner le bonheur des SDF qui n’ont pas à gérer ce genre de problèmes. smiley

    @+


    • Clojea Clojea 11 février 10:50

      @jmdest62 : Ils sont tous très bien logés depuis longtemps. On ne leur reprocherait rien s’il n’y avait pas de gens qui dorment encore dans les rues.


    • Dom66 Dom66 11 février 11:22

      Salut Clojea,

      Je vous plusse, Vouhai ! il est grand temps qu’on vire ces encu===és.

      Ces parlementaires sont tellement pourris que votre lettre ouverte fera « pschiiiit »

      ces gens n’ont aucun honneur, juste un compte en banque. smiley


      • Clojea Clojea 11 février 11:29

        @Dom66 : Merci Dom66. A suivre...


      • Jeekes Jeekes 11 février 11:22

        ’’Vous devrez vivre avec ce sentiment étrange mais néanmoins tangible qui s’appelle le regret.’’

         

        Aucune chance que ça se produise.

         

        Avoir des regrets ?

        Peut-être, mais des regrets sur quoi ?

         

        En revanche ils devraient avoir des remords.

        Mais pour ça il faudrait qu’ils aient une conscience, et un minimum d’humanité.

         

        Alors, aucune chance !

         


        • Clojea Clojea 11 février 11:30

          @Jeekes : La question est posée concernant les regrets/remords. On verra la suite...S’il y en a une 


        • oncle archibald 11 février 11:28

          « toute personne à le droit de faire valoir son opinion et ses revendications légitimes », oui, absolument, et la loi définit dans quelles conditions ces manifestations peuvent et doivent se dérouler ! Il faut déclarer en préfecture la date et l’heure ainsi que le trajet de la manifestation si il y a défilé.

          La loi ne prévoit pas que pour « faire valoir son opinion et ses revendications légitimes » on peut bloquer des ronds points n’importe quand, ni venir à plusieurs centaines voire quelques milliers dans les centes villes obligeant les commerces à fermer, ni que l’on peut pénétrer dans un ministère après avoir détruit la porte, ni que l’on peut forcer les portes de l’assemblée nationale, ni que l’on peut tirer des boulons à la fronde sur les gendarmes, etc etc ...

          Quand on se met en marge de la loi il ne faut pas s’étonner que « les forces de l’ordre » bien nommées essaient de la faire respecter.


          • Clojea Clojea 11 février 11:34

            @oncle archibald : Comme je l’ai écris, il serait souhaitable d’essayer, mon cher Oncle, de prendre un point de vue pan-déterminé. Un peu d’altitude...Et puis je vous rappelle que le couplet de la police au-dessus de tout soupçons, honnête et bien droite ne tient pas la route non plus. L’histoire est toujours présente pour nous le rappeler. 


          • oncle archibald 11 février 12:20

            @Clojea :

            Mon point de vue « pan-déterminé » est le suivant : entre des gens qui s’octroient le « droit » de violer la loi au détriment d’un très grand nombre de leurs concitoyens en les privant du droit de libre circulation, en dégradant et détruisant des biens publics et privés, et ceux dont le métier est de faire respecter la loi et de faire régner l’ordre mon choix est facile et sans aucune hésitation.

            Pour autant je n’estime pas illégitimes toutes les revendications portées par ceux qui vêtus d’un gilet jaune souhaitent les faire entendre des pouvoirs publics. Au contraire je souhaite que nos dirigeants en tiennent compte et apportent des solutions. Il me semble que ce message est parfaitement passé et que le gouvernement est bien conscient de la nécessité d’y apporter une réponse.

            Je m’interroge sur les motivations qui poussent les manifestants à poursuivre leur mouvement hors la loi, sachant avant même le début des manifestations hebdomadaires qu’elles vont finir par des destructions de biens publics et privés, entrainant une réaction violente des forces de l’ordre.

            Je pense qu’actuellement et sans doute depuis le début ils, les citoyens lambda sincères, sont manipulés par des gens qui restent dans l’ombre avec bien d’autres espoirs qu’un ajustement de la politique pour redonner du pouvoir d’achat à ceux qui en manquent le plus.

            Ces manipulateurs souhaitent un chaos politique et institutionnel. Ils s’imaginent bien jouer et remporter un troisième tour des élections présidentielles et législatives qui n’ont même pas deux ans !


          • pemile pemile 11 février 12:28

            @oncle archibald "les citoyens lambda sincères, sont manipulés par des gens qui restent dans l’ombre [....] Ces manipulateurs souhaitent un chaos politique et institutionnel."

            Qu’il existe des gens qui souhaitent un chaos institutionnel (quel % d’après vous) ne fait pas que les citoyens lambda sont manipulés !


          • oncle archibald 11 février 12:31

            @pemile : même les petites vieilles adorables qui se plaignent d’avoir une retraite de 200 euros après une vie de dur labeur ?


          • pemile pemile 11 février 12:35

            @oncle archibald « même les petites vieilles adorables qui se plaignent d’avoir une retraite de 200 euros après une vie de dur labeur ? »

            Bien sûr, vous pensez que leur QI est proportionnel à leur pension de retraite ?


          • oncle archibald 11 février 12:41

            @pemile : non je pense qu’après une vie de dur labeur même au smic on a une retraite supérieure à 200 euros et que si la personne qui se plaint a travaillé cinq ans à mi-temps c’’est peut être le bon calcul qui aboutit à 200 euros par mois.

            De toute façon le minimum vieillesse pour une personne seule sans ressources est de 868,20 € par mois ... La vie est bien assez dure comme ça c’est pas la peine de mentir pour en rajouter !


          • foufouille foufouille 11 février 12:43

            @oncle archibald
            200 est une erreur ?


          • pemile pemile 11 février 12:54

            @oncle archibald

            En fait vous dénonciez une mémé manipulatrice et pas une mémé victime ??!! smiley

            « je pense qu’après une vie de dur labeur »

            Dans mon coin de centre bretagne, pas mal de mémé épouse de paysan ont bossé de l’enfance à la vieillesse et touche une retraite de misère.


          • Cadoudal Cadoudal 11 février 12:59

            @pemile
            On s’en fout de tes paysannes indigènes...

            “C’est bien la France, non ?”, sourit-elle. “Remarque, ils nous ont colonisés. Il faut bien qu’ils paient”, nuance-t-elle.

            https://www.tsa-algerie.com/les-retraites-une-nouvelle-filiere-demigration-algerienne-vers-la-france/


          • Traroth Traroth 11 février 14:22

            @oncle archibald

            L’action de la police pendant les manifestations ne peut avoir qu’un seul but : la protéger pour qu’elle se passe dans de bonnes conditions, parce que le droit de manifester est garanti par la constitution. La déclaration préalable en préfecture a comme unique objectif de faciliter ce travail.

            Le rôle de la police n’est pas de réprimer les manifestations, le rôle de la déclaration en préfecture n’est pas de les empêcher.

            Pour cette raison, les traités internationaux ratifiés par la France prévoient qu’on ne peut pas interdire une manifestation parce qu’elle n’aurait pas été déclarée préalablement. Par exemple, on ne peut pas demander aux manifestants de déclarer une manifestation alors qu’une telle manifestation spontanée se déclenche suite à un événement d’actualité.


          • oncle archibald 11 février 15:35

            @Traroth : mais nous sommes d’accord sur tout, ou presque !

            Juste vous omettez de préciser qu’une manifestation « normale » ne doit pas avoir pour objet principal d’emmerder les citoyens qui n’y participent pas en les empêchant tous les samedis depuis trois mois d’aller et venir à leur guise, que manifester ne donne pas le droit de saccager les commerces, les banques, les péages, les radars, les abribus, etc etc ... ni celui de casser la porte d’un ministère avec un tractopelle, ni celui de forcer le barrage qui protège l’assemblée nationale, bref ...

            Les policiers et gendarmes réquisitionnés pour ces évènements préféreraient sans doute protéger le bon déroulement d’une manifestation « normale » que de parer avec leurs boucliers les boulons tirés à la fronde et autres cocktails Molotov et bouteilles d’acide que leur destinent les manifestants. Outre la mission de protéger les manifestants ils ont aussi, vous semblez l’oublier, celle de protéger les biens publics et privés qui ont la malchance de se trouver sur le chemin de la manifestation.

            J’ai adoré aussi "on ne peut pas demander aux manifestants de déclarer une manifestation alors qu’une telle manifestation spontanée se déclenche suite à un événement d’actualité" .....

            Pouvez vous me préciser à quel évènement d’actualité impromptu mais se reproduisant tous les samedis depuis trois mois vous pensez pour que s’applique cette prescription ?


          • foufouille foufouille 11 février 15:51

            @oncle archibald
            si on écoutait juste le gars comme toi, on serait toujours en 1900 sans retraite, sécu, etc.
            on est d’accord sur les casseurs par contre, les WC pour invalides tous en panne est très chiant.


          • oncle archibald 11 février 16:07

            @foufouille : non Monsieur. Je n’ai rien contre les revendications et les gréves, c’est la loi et c’est parfois nécessaire pour obtenir un sort meilleur.

            Je suis contre le bordel permanent que semblent vouloir nous imposer ad vitam æternam une fois par semaine ceux qui se revendiquent gilets jaunes mais viennent défiler, ou au minimum qui tolèrent dans leurs défilés, des individus au visage masqué munis de barres de fer, de pieds de biche, d’acide, d’essence, etc etc ...


          • foufouille foufouille 11 février 16:36

            @oncle archibald
            il faut relire l’histoire car c’est le seul moyen d’obtenir les congés payés de 36, etc. en 45, beaucoup avaient des armes de guerre et de gaulle est certainement le seul vrai président honorable.
            attaquer l’état bourgeois de macron avec sa vaisselle à 500 000 est le seul truc à faire.
            par contre, je ne vais soutenir la partie petite bourgeoise ni les casseurs qui m’ont fait chier largement plus que toi. surtout que je j’ai dormi dehors dans un fauteuil roulant 15 jours et mendier plus longtemps.


          • oncle archibald 12 février 11:37

            @foufouille : pour toi qui aime l’histoire, un historique des droits sociaux ... tu verras que ça n’est pas avec « des armes de guerre » qu’ils ont été acquis.

            https://www.cgtcdc.fr/index.php/99-divers/447-les-acquis-sociaux-en-france


          • Fergus Fergus 11 février 11:52

            Bonjour, Clojea

            Même si je partage une grande partie de vos indignations, notamment sur la manière souvent choquante dont « l’ordre » a été rétabli dans les manifestations par les policiers et les gendarmes, je ne peux laisser passer cette phrase sans réagir :

            « Il est grand temps en effet d’arrêter le massacre d’innocents pour qui le seul tort a été de se trouver là au mauvais moment ».

            Etes-vous sérieux en laissant croire que seuls des « innocents » ont été victimes des forces de l’ordre ?

            Bien sûr que des Gilets jaunes sincères et pacifiques ont été blessés parce qu’ils se trouvaient là « au mauvais moment ».

            Mais on trouve également parmi ces manifestants des faux Gilets jaunes issus de l’extrême-gauche et de l’ultra-droite dont le seul désir était d’en découdre avec les flics ! 


            • JL JL 11 février 11:56

              @Fergus
               
               ’’Etes-vous sérieux en laissant croire que seuls des « innocents » ont été victimes des forces de l’ordre ?’’
               
               J’ai pour ma part et je ne suis pas le seul, le sentiment que les policiers violents s’en prennent aux manifestants les moins violents. Et que les vrais casseurs sont peu ou pas arrêtés.


            • Fergus Fergus 11 février 12:01

              Bonjour, JL

              C’est possible, mais rien ne le démontre.


            • Clojea Clojea 11 février 12:58

              @Fergus : Bonjour Fergus. Oui je suis sérieux. Regardez les liens que j’ai mis de Libération et de Désarmons les. Jérôme Rodriguez et bien d’autres victimes. 
              Les faux GJ extrême-gauche et droite, il y en a. Tout comme des policiers provocateurs aussi. Le mouvement des GJ est sujet à une répression féroce sans précédent. Curieusement dans des zones de non droit, ce n’est pas le cas. Non pas que je sois pour la répression sanglante. Nulle part, un état se devrait de faire une répression sanglante.
              Mais il faut bien considérer aujourd’hui que la révolte des gueux ne plaît pas à ces « messieurs ». 
              Ceci étant posé, il serait facile d’arrêter tout ça. Voir ce qui est écrit. C’est simple de satisfaire le peuple.
              Si les parlementaires et le gouvernement s’y refuse, alors la question que l’on peut légitimement se poser : A qui profite réellement le refus d’aider les citoyens ? A qui profite le crime ?


            • Fergus Fergus 11 février 13:11

              @ Clojea

              Je note qu’il y a eu, lors des différents samedis de manifestation, des défilés pacifiques organisés ici et là dans différentes villes de province, et même dans certains quartiers parisiens. Or, de quelle manière a agi la police dans ces circonstances ? Elle n’est pas intervenue, et il n’y a eu de blessés ni d’un côté ni de l’autre !

              Qu’il y ait eu, ailleurs, des provocations et même des bavures policières ne fait aucun doute, je suis d’accord avec vous sur ce point. Mais cela semble s’être principalement produit lorsqu’il y a eu en face des « éléments incontrôlés » et pas seulement des Gilets jaunes pacifiques !


            • JL JL 11 février 17:43

              @Fergus
               
               ’’ Il y a eu (..) des défilés pacifiques (..) la police (..) n’est pas intervenue’’
               
               il arrive souvent que, sous l’effet d’un biais cognitif, on inverse la relation de cause à effet.
               
              cf. Le « Triangle de Karpman »



            • Fergus Fergus 11 février 12:00

              Quant aux revendications que vous relayez, vous savez qu’elles sont assez largement irréalistes.

              Le RIC  dont je suis partisan dans un cadre limité  ne peut évidemment avoir vocation de répondre à tout.

              Quant à augmenter le SMIC, j’y suis également partisan. Mais de 300 euros ici et maintenant, ce n’est pas sérieux ! Ce serait en effet engendrer de graves problèmes en termes concurrentiels, notamment avec l’Allemagne qui prendrait un immédiat et déterminant ascendant industriel sur la France.

              Bref, Yaka Faukon n’a aucune chance de faire entendre sa voix : les choses sont infiniment plus complexes qu’on le prétend sur les ronds-points !


              • Cadoudal Cadoudal 11 février 12:20

                @Fergus
                Près d’un Gilet jaune sur deux (46 %) adhère à la théorie du grand remplacement, approuvant l’énoncé expliquant que « l’immigration est organisée délibérément par nos élites politiques, intellectuelles et médiatiques pour aboutir à terme au remplacement de la population européenne par une population immigrée » (21 points de plus que la moyenne des Français). Voilà qui semble contredire l’analyse, privilégiée à gauche, selon laquelle ce mouvement n’aurait que des motivations sociales et économiques, et non pas identitaires.

                https://www.lepoint.fr/societe/40-des-gilets-jaunes-sont-tres-complotistes-11-02-2019-2292441_23.php


              • oncle archibald 11 février 12:28

                @Cadoudal :

                Ainsi vous affirmez que l’on dénombre 46% de sympathisants du front national parmi les gilets jaunes. Peut-être, je n’en sais rien mais pourquoi pas.

                Cependant à ce jour je n’ai pas vu brandir de pancartes revendiquant d’expulser les immigrés hors de la dulce France. Celles qui fleurissent le plus sont semble-t-il « Macron démission » et « Macron du pognon ».


              • Cadoudal Cadoudal 11 février 12:40

                @oncle archibald
                J’affirme rien, je vous transmet des résultats.

                L’enquête détaillée de la fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch


                Moi, j’ai toujours pas vu un seul colon parmi les GJ, que des prolos indigènes qui sont peut-être au courant que la colonisation coute un pognon de dingue...


              • oncle archibald 11 février 12:43

                @Cadoudal : houla ! Conspiracy Watch ça le fait vachement ! Rien que l’énoncé de la raison sociale donne confiance !


              • Cadoudal Cadoudal 11 février 12:52

                @oncle archibald
                C’est une officine reconnue et subventionnée par le système tout comme la fondation Jean Jaurés...

                Ils sont très actifs au sein de la task force mise en place par la start up pour lutter contre les fake news...

                https://www.lexpress.fr/actualite/politique/qu-est-ce-que-la-task-force-que-prepare-lrem-contre-le-rn_2061078.html#xtor=AL-447

                Faut suivre tonton...


              • Clojea Clojea 11 février 13:02

                @Fergus : Votre réponse, c’est de la politique pure. 300 € d’augmentation du SMIC est tout à fait possible. L’Espagne a augmenté récemment de beaucoup le salaire de base. Les cadeaux de l’état aux grands patrons du CAC40 sont légions. Et on ne pourrait pas augmenter le SMIC ? Allons donc. Carlos Ghosn que Bercy protège est depuis 2012 résident fiscal aux Pays-Bas. Quand on gagne plus de 15 millions d’euros par an, ça laisse rêveur... Rien n’est complexe. Ce qui est complexe sont les justifications embrouillées de la classe politique pour ne rien faire. 


              • Fergus Fergus 11 février 13:16

                @ Clojea

                Je répète que je suis favorable à une augmentation significative du SMIC. Mais certainement pas de 300 euros immédiatement. Ce genre de mesure doit être sérieusement planifié en relation avec toutes les conséquences au niveau de la vie des entreprises  notamment des PME et PMI — et de la balance commerciale. 


              • Cadoudal Cadoudal 11 février 13:32

                @Cadoudal
                « La génération des baby-boomers étaient de grands skieurs mais ils vieillissent et skient moins ou plus du tout, et on peine à renouveler les nouvelles générations de skieurs. Un grand problème en Europe : les nouvelles générations sont issus à 50% de l’immigration sans culture familiale du ski (…) »

                Le mercredi @franceinfo m’explique que le #GrandRemplacement est une « théorie complotiste » et le samedi, j’y apprends qu’« en Europe, les nouvelles générations sont issues à 50% de l’immigration ». Laquelle des deux est une #FakeNews ?

                https://twitter.com/ThTournier/status/1094234736015360001?ref_src=twsrc%5Etfw


              • foufouille foufouille 11 février 13:46

                @Fergus
                elle de combien ta retraite ?
                en allemagne, tu as des boulots à 1€ pour les hartzis, 3€ dans l’agriculture et d’autres secteurs ........


              • Clojea Clojea 11 février 14:16

                @Fergus : Baisse immédiate des charges patronales. Les PME, PMI, commerçants, artisans sont étranglés par les charges patronales. C’est un luxe d’avoir des salariés aujourd’hui. 1500 € de salaire et a peu près 1300 € de charges. Inadmissible. Total 2800 €. Ne cherchez pas plus loin pourquoi les petits n’embauchent pas beaucoup. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès