• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte aux présidents des GAFA

Lettre ouverte aux présidents des GAFA

A messieurs

Sundar Pichai (Google), Mark Zuckerberg (Facebook)

Tim Cook (Apple), Jeff Bezos (Amazon)

 

 Messieurs les Présidents des GAFA,

Et les GAFA ! Il faut payer ! Vous avez longtemps joué à ce jeu – le Monopoly Défisc – qui consiste à échapper à l’impôt en utilisant tous les trous du filet fiscal pour augmenter les retours sur investissement et accroître la valeur des actions. Maintenant, fini de jouer !, car cela deviendrait une activité mafieuse. Vous êtes intelligents, avez de gros QI, vous savez donc ce que vous devez à l’Etat ; pour résumer : le Droit, les Infrastructures, les Universités, la Sécurité. Cela peut se décliner de mille façons et regrouper sous ces quatre rubriques tous les services que donne une société développée est assez réducteur. Toutefois, en s’en tenant à ces seuls points de vue, il apparaît que rien ne peut se faire, soit dans un seul pays soit dans le monde entier, sans y recourir. Et doit-on vous rappeler Messieurs les Présidents et hommes richissimes (deux d'entre vous sont dans le top 5 mondial avec des fortunes se comptant donc en milliards de dollars), que ces services ne sont possibles que si les ressources financières des Etats sont suffisantes : cela s’appelle la fiscalité qui repose sur des impôts directs et indirects. Vouloir y échapper relève d’une démarche de prédateur, c’est vivre sur le dos des autres comme dit ma concierge qui ne veut plus utiliser Google, qui a revendu dans une braderie sa tablette Apple, refuse d’utiliser Amazon et ne joue plus sur Facebook ! Elle milite fortement dans une Assos pour amener ses collègues à faire comme elle. Bien informée ma concierge !

Dans la lutte fiscale que vous engagez contre les Etats vous allez perdre. C’est une évidence. Vous pouvez repousser les échéances mais votre image est en train d’en prendre un cou, et vous avez plus à perdre qu’à gagner en poursuivant ce jeu. Alors n’attendez pas que ceux chez qui vous vous défiscalisez avec des facturations et refacturations internes bidons et l’aide de fiscalistes corrompus par vos pratiques ou recrutés dans les mafias du sud, mettent en place les moyens pour vous coincer ; prenez les devants, changez de comportement, quitter vos lunettes noirs et déclarez correctement les gains et pertes là où ils sont produits pour payer normalement vos impôts : c’est ce que vous devez à la société, rien de plus. Et dans l’attente je vais faire comme ma concierge, sinon elle ne passera plus l’aspirateur devant ma porte. (Le pouvoir des concierges, faut le respecter, pas jouer avec !)

Si vous n’êtes pas convaincus parce que vous n’aimez pas l’Etat, que vous pensez qu’il est plus important d’alimenter vos Fondations, que votre petite amie est dans une ONG qui panse les plaies du monde et que vous financez largement… regardez où votre pays est tombé avec Trump ; regardez ce qui se passe en Europe où vous faites du bon business : 50% des français ont voté pour des partis d’extrêmes droite et gauche (c’est kifkif), les Allemands n’ont pas fait mieux et en Turquie Erdogan est suivi dans son délire d’islamisation par plus de 50% de sa population… Pourquoi ?, parce que le système éducatif ne produit plus des citoyens éduqués ! Ils votent comme ils pensent, de travers. Ils suivent celui qui flatte leur corporatisme, leurs petites boutiques sans voir plus loin que le bout de leur nez, sans appréciation de l’intérêt général, ignorants de la notion de Bien Public. C’est le meilleur tribun qui gagne, et peu importe ce qu’il dit pourvu qu’il le dise en amusant, comme un comique de télé !

C’est dire que l’Etat doit mettre le paquet pour récupérer le coup et pour cela, malgré les dettes accumulées, injecter encore plus d’argent dans le système éducatif. Conclusion : Sundar, Mark, Tim, Jeff payez vos impôts si vous voulez faire du business dans de bonnes conditions ; donnez l’exemple ; et dites-vous que ce n’est pas avec les électeurs de Trump (et les autres, électeurs de l’extrême) que vous écrirez le monde de demain… N’oubliez jamais que si vous faites un excède vitesse le flic se fout de votre fric pour vous mettre une prune, et vous coffre si vous l’emmerdez… vous êtes aussi des citoyens ordinaires !

Apluss de vos nouvelles fiscales


Moyenne des avis sur cet article :  3.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • eddofr eddofr 29 septembre 11:31

    Des citoyens ordinaires, reçus comme des chefs d’états.


    • Michel DROUET Michel DROUET 29 septembre 16:23

      On pourrait élargir votre propos à tous les chanteurs, acteurs et autres artistes de l’évasion fiscale, qui crachent à la gueule du pays en allant se domicilier en Belgique, au Luxembourg, en Suisse ou au Portugal après un détour en Patagonie pour éviter un maximum d’impôts, après avoir bien profité du système éducatif et de santé français et des médias publics et privés qui ont contribué à leur célébrité.
      Ce serait bien que ces « honnêtes gens » nous renvoient leur carte vitale et leur carte d’électeur et les quelques légion d’honneur et médaille de chevalier des arts et des lettres qui leur ont été octroyées par un pouvoir trop généreux et trop complaisant.


      • GéraldCursoux GéraldCursoux 29 septembre 18:43

        @Michel DROUET
        Bien évidemment ! 
        Et je suis absolument scandalisé - et le mot est trop faible - par les rémunérations obscènes de nos fouteux (et autres intellos du sport de HN) : 100.000 euros/jour ! merde, quel est le con qui peut accepter ça ! Et pour eux c’est net d’impôts ! Pas de mot pour rejeter cette dépravation... d’autant qu’ils font dans l’humanitaires, en distribuant du Haribo - ou équivalent.
        Il faut un système de variation des taux de prélèvement sur ces rémunérations qui soit semi-logarithmique. Pour 1 million par mois c’est 10 millions de taxe : taux de 1.000% ; et pour le smicard c’est epsilon. Aux matheux de Bercy d’écrire l’équation.
        Cordialement


      • Yvance77 Yvance77 30 septembre 10:47

        Salut,

        Très bien, mais pas suffisant. Près de chez nous il y a des complices et un des plus grands salauds d’Europe est Jean-Claude Juncker ! Il préside un état fantoche, qui fait dans la dissimulations, le dumping, la crasse et l’ordure.

        Sa grande machine à laver du pognon sale par milliards , privent des millions d’êtres de vie décent car il enrichit des individus abjects qui ont pillés les ressources de leur nation respectives.

        Il est complice de « crimes contre l’humanité » et doit être traduit en justice.

        Ironie du sort, ceux qui ont été de formidables lanceurs d’alerte aurait dû obtenir des titres de « juste » comme l’état d’Israël en dessert ... mais non on préfère les traduire en justice. Moi c’est ce qui me met le plus la rage.


        • GéraldCursoux GéraldCursoux 30 septembre 11:32

          @Yvance77
          Oui, le Luxembourg est un faux Etat. L’erreur de Delors et Cie c’est d’avoir mis tous les Etats de l’UE sur le même pied d’égalité. Une erreur qui fait que le Luxembourg est un membre de l’UE au même titre que la France ou l’Allemagne. Un jour il faudra faire le bilan Delors, Junker ne fait que gérer les erreurs de fond. Comme la concurrence imbécile qui a privé l’Europe de constituer des grands groupes à l’échelle mondiale, le dumping Chinois, les achats Chinois de technologie, les travailleurs détachés... etc. Junker et son petit Etat voyou ne sont que les conséquences des règles générales de ces pieux fondateurs dont on paie aujourd’hui les conneries, la première étant cette Commission qui agit comme un gouvernement de l’UE. Le bon modèle pour l’UE c’est le Canada, mais ce serait trop bête de copier ce modèle institutionnel de fédéralisme... puisque ça marche, faisons autre chose ! Malins Delors et Cie...


        • Le421 Le421 30 septembre 15:59

          @Yvance77
          Nous avions marqué, dans les mesures à prendre, la naturalisation française des lanceurs d’alerte.
          Au moins une idée qui aurait redoré le blason de notre « pauvre » pays.

          Question prestige, il y a longtemps que les lumières se sont éteintes...


        • Madg Madg 30 septembre 11:23

          Bonjour

          Vous avez raison, on est nombreux a ne plus utiliser les services et produits GAFA.

          De plus en plus nombreux !!!


          • Le421 Le421 30 septembre 15:56

            Le torchon brûle entre Facebook et Trump !!
            Reste Twitter.
            Et si il se faisait virer ??

             smiley


            • L'enfoiré L’enfoiré 1er octobre 09:35

              Bonjour,

               Le sujet du débat du 28 minutes sur ARTE en parlait... si vous n’avez pas vu...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires