• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lettre ouverte d’un jéhoviste à un franc-maçon s’inquiétant de (...)

Lettre ouverte d’un jéhoviste à un franc-maçon s’inquiétant de la montée de l’islam

L’ancien avocat Christian Paturel, témoin de Jéhovah et défenseur de ce groupe religieux, a publié une lettre ouverte à un cousin de son épouse. Ce dernier, franc-maçon et angoissé par la montée de l´Islam en France, l´abreuve de mails plaintifs sur le sujet depuis des mois...

« Relativement à ton mail concernant la vague islamique qui déferle sur la France et l´Europe, voici quelques infos qu´il est peut être utile de porter à la connaissance de tes frères francs-maçons.

Tu connais notre appartenance, [mon épouse B.] et moi, à l´Eglise chrétienne des Témoins de Jéhovah. Ceci nous a valu, "au Pays de La Liberté" beaucoup de désagréments, d´agressions et d´injustices.

Au plan professionnel

B. vient d´être licenciée, pour la troisième fois, par son employeur, le conseil général de l´Eure dont le président et le directeur général des services (ainsi que d´autres responsables) sont francs-maçons.

J´ai fait annuler les deux premiers licenciements par le tribunal administratif. La CNIL et le Défenseur des droits ont relevé la discrimination religieuse. Par ailleurs, B. vient de saisir le procureur de la République d´Evreux d´une plainte pour discrimination religieuse.

Quant à moi, suite aux multiples difficultés et discriminations religieuses rencontrées au niveau judiciaire, notamment avec mon propre Barreau, j´ai été contraint de démissionner et d´arrêter mon métier d´avocat.

Les livres que j´ai écrits pour la défense des minorités religieuses et de mes légitimes droits m´ont valu des condamnations judiciaires confirmées par la Cour de cassation.

Je me suis adressé à la Cour européenne des droits de l´homme qui m´a justifié en condamnant la France, le 22 décembre 2005, à l´unanimité des 7 juges, pour violation de la liberté d´expression (nous soulignons, ndlr) (voir le blog de C. Paturel).

Au plan familial

B. a été, à proprement parler, déshéritée par ses parents, toujours en raison de son appartenance religieuse. Voilà le déplorable résultat des campagnes anti-sectes qui permettent de véhiculer rumeurs, préjugés et mensonges.

Au plan associatif

Je suis membre de la Coordination des associations et des particuliers pour la liberté de conscience (CAPLC). Nous oeuvrons pour la défense des minorités religieuses, philosophiques, thérapeutiques... Bref, de toutes les minorités compte tenu de la pensée unique qui refuse le droit à la différence.

Notre président, qui est franc-maçon, est actuellement victime d´une campagne de calomnies en raison de ses engagements dans notre association. Campagne diligentée par le G.O.F vers toutes les obédiences maçonniques. Est-ce une façon de respecter les valeurs maçonniques et les libertés que nos grands-parents ont établi, au prix de lourds sacrifices, au cours des deux derniers siècles ?

Au plan national

L´Eglise chrétienne des Témoins de Jéhovah est continuellement attaquée par la Miviludes, des commisions parlementaires "hors normes" et l´Unadfi qui comprennent en leur sein de nombreux Francs-maçons. Ainsi, la présidente de l´Unadfi : Mme Picard appartient à une loge maçonnique.

L"Eglise des Témoins de Jéhovah a fait l´objet d´un redressement fiscal discriminatoire (seule église concernée), illégal (contraire aux dispositions du code général des impôts), aberrant (car en totale opposition avec la logique et le bon sens élémentaire) de... 58 millions € (avec les intérêts de retard).


L´objectif (non avoué) était de faire disparaître cette église du sol de France.

La France, une nouvelle fois, a été condamnée, à l´unanimité des 7 juges, par la Cour européenne des droits de l´homme le 30 juin 2011 (nous souligons, ndlr). La juridiction européenne a décidé que la France avait violé la liberté religieuse.

Aussi, lorsque l´on s´insurge contre le déferlement islamique, je tiens à préciser certains points :

1 - Ce déferlement est rendu possible du fait de l´absence de toute spiritualité en France. Aucune grande religion n´est en mesure de l´endiguer (nous avons plus de 5 millions d´arabes en France, la plupart sont d´ailleurs des personnes modérées qui ne présentent aucune dangerosité). Toutes ces religions traditionnelles se vident de leurs fidèles et se sont discréditées (pédophilie des ecclésiastiques, scandales financiers, complicité avec la politique...)

2 - La seule force cultuelle en mesure de résister à l´Islam est l´Eglise des Témoins de Jéhovah avec ses plus de 130.000 évangélisateurs actifs qui opèrent dans toute la France y compris dans les zones que l´on qualifie pudiquement de "non-droit" (doux euphémisme) : les cités, les quartiers peuplés d´immigrés, les campements de gitans, de roms...

3 - L´Eglise des Témoins de Jéhovah, non seulement résiste à la poussée islamique, mais qui plus est connaît de grands succès en enregistrant de très nombreuses conversions de musulmans au christianisme, le vrai christianisme pas l´ersatz prôné par les grandes églises.

4 - Dès lors, il est paradoxal de voir certains milieux (non représentatifs de l´opinion française) s´inquiéter de la présence de l´Islam en France tout en cherchant, dans le même temps, à détruire ceux qui sont aujourd´hui les seuls vrais et efficaces défenseurs de notre civilisation judéo chrétienne, de dénoncer les incendiaires et de calomnier dans le même temps les pompiers.

5 - Parmi les ennemis des Témoins de Jéhovah, nous trouvons en France, paradoxalement, la Franc-maçonnerie et tout particulièrement le G.O.F. Que sont devenues les valeurs de la franc-maçonnerie : liberté, tolérance, fraternité ? Et j´ajouterai, celles qui ne sont pas des exclusivités franc-maçonniques : le bon sens, la logique, le réalisme, l´intelligence, l´honnêteté, le vrai parler.

Je te remercie de faire passer ce message auprès de tous les milieux et de toutes tes relations franc-maçonniques. J´ai à plusieurs reprises tenté de sensibiliser le monde franc-maçonnique sur ces contradictions (voir notamment sur mon blog "A moi les enfants de la Veuve"). »


Moyenne des avis sur cet article :  1.92/5   (78 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • dawei dawei 27 janvier 2012 17:08

    vous serez gentils de laver votre linge en famille.

    Et pour votre gouverne, il n’y a pas une religion plus valable qu’une autre, , y compris l’athéisme, il n’y a que des comportements ou des dispositions d’esprits individuels et collectifs, condamnable ou admirables. ça n’a rien à voir ni avec la religion, ni avec l’origine, mais avec une compréhension individuelle et collective du monde et du vivre ensemble. Toutes les religions peuvent faire progresser en bien, tout comme elles peuvent faire regresser, seule d’interprétation personnelle et colelctive fait la difference.

    Donc pour résumer, vous vous grandirez y compris spirituellement en arretant de chercher à hierarchiser les religions, avec les bons et les méchants, car ça c’est la preuve que vous n’avez pas compris la Spiritalité.


    • OMAR 27 janvier 2012 17:26

      Omar 33

      Ce n’est pas possible : tous les problèmes de la France sont attribués à la montée de l’Islam.

      On ne s’inquitéte pas de chomage, de la précarité, de la retraite, de la malvie...
      Non, rien que des musulmans, quite à allier francs-maçons et chrétiens, en passant par « les valeurs judéo-chrétiennes ».

      Vous seriez plus utile à aller témoigner sur le massacre de Ruandais !!!!


      • robin 27 janvier 2012 22:14

        Et avec les gens qui font mourir leurs bébés dans un avortement juste par soucis de confort vous en dites quoi ?

        Les gens qui portent des armes et parfois s’en servent tout en se disant chrétiens, vous en dites quoi ?

         


      • James 28 janvier 2012 07:07

        Mensonge récurant ou ignorance ?
        Non les Témoins de Jéhovah ne laissent pas mourir leurs enfants faute de sang, d’autant qu’à notre époque (on n’est plus au moyen age) il existe des alternatives plus respectueuses pour la vie des patients que la transfusion de sang.
        Donnez donc les chiffres et documentez-les, ce serait un minimum pour être crédible, sinon ce n’est que de l’intox.
        La médecine n’est pas une science exacte, on parle d’ailleurs plus prudemment de « l’art médical » quand on parle de son exercice.
        Beaucoup de transfusions sont ordonnées par « prudence » sans que la« nécessité » absolue ait été démontrée, de la même façon qu’on donnerait un bifteck à manger, en afirmant à tort que cela ne pourra pas vous faire de mal.
        Aucun médecin ne vous garantira que la transfusion vous sauvera, c’est un acte « médical » parmi d’autres et les morts dues à la transfusion ainsi que les maladies graves qu’elles ont provoqué ont défrayé la chronique, SIDA, Hépatite C, cancers, réactions immunitaires ainsi que des problèmes respiratoires mortels... Cette liste n’est pas exhaustive, il y a d’autres méfaits de la transfusion..

        Vous affirmez que les Témoins de Jéhovah prétendent que seulement 144000 auront la vie éternelle ?
        Non monsieur, c’est faux.
        Les Témoins de Jéhovah croient ce que dit la Bible et celle-ci affirme qu’une foule de gens que personne ne peut compter aura la vie éternelle.
        Voici ce qui est écrit dans le livre de la Révélation (ou Apocalypse) ch. 7 verset 9 :
        ’Après ces choses j’ai vu, et regardez ! une grande foule que personne ne pouvait compter, de toutes nations et tribus et peuples et langues, se tenant debout devant le trône et devant l’Agneau, vêtus de longues robes blanches ; et il y avait des palmes dans leurs mains. 10 Et sans cesse ils crient d’une voix forte, disant : “ Le salut, [nous le devons] à notre Dieu, qui est assis sur le trône, et à l’Agneau. ”’

        Croyant à cela, nous sommes certains que des millions d’humains seront sauvés, contrairement à ce que vous écrivez.
        Vous accusez sans preuves et vous véhiculez un message entaché d’erreurs.


      • posteurfou posteurfou 28 janvier 2012 10:55

        Arretez de croire à ces choses et croyez en vous , sachez que la bible a été écrite par des hommes ,

         donc par définition et connaissant l’àme humaine à lire avec des pinçettes ,

        n’étant pas croyant moi mème je ne suis pas sur d’etre objectif , mais vu la misère dans le monde et au vu de tout ces innoçents qui meurent votre Dieu n’est pas parfait...

        Crdt ..,


      • papi 28 janvier 2012 12:11

        @ mon cher James
        En ce qui concerne les transfusions sanguines, je pense que vous raisonnez en parfait adepte soigneusement façonné, Voulez-vous mon cher ami, aller parler de thérapies alternatives à un accidenté de la route se vidant par toutes les plaies de son sang, ou à un opéré se vidant aussi du précieux liquide, et pour lesquels une transfusion rétablit le volume
        vital !!
        Vous êtes, et je le dis sans méchanceté complètement anesthésié, résultat d’heures d’un véritable lavage de cerveau de la part de gens compétent en matière de psychologie humaine..
         Des millions seront sauvés, la prophétie que l’on vous a rentré dans le crâne à grand renfort d’images et de mots ridicules vous limitent dans une pseudo réalité qui est celle de la communauté, et qui vous parait plus véridique que la réalité tangible, que vous refusez avec vigueur..
        Il en est de même pour toutes les religions, certes mais pensez mon ami que seul un esprit libre peut tirer des conséquences de sa vie..
        Et pour citer une phrase d’un grand philosophe nommé Jésus , et que je vous encourage à méditer :
        « Quand un aveugle guide un autre aveugle, ils finissent inévitablement à tomber tous les deux dans un trou »
         Vos maitres à penser ont-ils de bons yeux ??


      • appoline appoline 28 janvier 2012 13:48

        @ Robin,


        Il ne s’agit pas de bébé, mais d’un embryon. Cela d’’ailleurs ne concerne que la personne intéressée par l’IVG, les autres n’ont pas à s’en mêler.

      • jcl17 28 janvier 2012 14:17

        Bonjour,

        A propos des problèmes liés à la restauration du volume plasmatique, la transfusion n’est pas la seule solution, effectivement... Les choses évoluent, petit à petit, heureusement !

        La preuve ? Voir cette vidéo qui démontre que l’armée américaine fait le choix de ne plus transfuser, même en cas d’urgence, après avoir constaté tous les avantages liés à la non transfusion de sang par rapport aux inconvénients qu’entraine l’utilisation des transfusions...

        http://www.youtube.com/watch?v=p5oVLbVnOqU

        Pour quel motif l’armée américaine se tournerait-elle vers une technique tant décriée par les opposants des Témoins de Jéhovah ? Tout simplement par ce que toutes ces accusations portées contre les Témoins de Jéhovah qui y ont recours depuis de nombreuses années sont totalement fausses !

        Ci-dessous, traduction de plusieurs passages significatifs

        01:01
        Rep. Steve Rothman : " ... Je me suis dit : C’est quelque chose que l’armée pourrait utiliser pour sauver la vie de nos soldats sur les champs de bataille.« 

        01:23
        Sara Lee Kessler, Journaliste
         : »Les partisants [de cette pratique] expliquent que s’abstenir du sang favorise la guérison, réduit les infections et sauve des vies.« 

        01:35
        Sara Lee Kessler :  »Comment cela pourra t-il aider sur un champ de bataille ?« 
        Wilbur Malloy, U.S Army Telemedicine Research Center :  » De façon significative parce qu’il y a toujours des complications avec les transfusions de sang. Nous devons sauver des vies« 

        03:43
        Steve Rothman, Congressman : »Quand il est possible de diminuer les complications, de diminuer les infections, de diminuer les durées d’hospitalisation, de diminuer la mortalité découlant des opérations tout en réduisant les coûts, c’est un grand chelem« 

        04:03
        Wilbur Malloy, US Army Medical Research :  »La liste des complications est vraiment longue c’est pourquoi nous ne voulons avoir recours aux transfusions qu’en dernier recours"

        Cordialement.


      • Switcher 27 janvier 2012 22:09

        Témoins de Jéhovah = saloperie sectaire (je l’ai vécu personnellement de près, merci)

        … Mais saloperie geignarde.
         smiley

        • robin 27 janvier 2012 22:15

          C’est quoi une secte pour vous ?


        • COVADONGA722 COVADONGA722 27 janvier 2012 23:30

          C’est quoi une secte pour vous ?

          ben une religion qu’a pas encore reussi
          les jehovistes et les francs maçons ayant une opinion sur l’islam en france, ben mon vieux c’est carrement la parabolus de la paille et de la poutre dans l’oeil !

          si l’on considere que les communautarismes religieux et comportementaux laminent
          notre republique
          leux « sectes » évoquées dans l’article elles relevent
          toutes deux de la peste et du cholera ! c’est à éradiquer sans discussions et accomodements possible ! yep


          • papi 28 janvier 2012 00:32

            @ l’auteur

            Bravo, j’ai réussi à lire votre article jusqu’au bout !!
            Franchement et c’est mon simple avis, il est sans intérêt, pleurnichard, et franchement
            propagandiste..
            Je ne vois pas ce que vient faire sur AV un tel tissus de banalités, sauf que celle-ci ont trait d’une part :
            à une pseudo religion que je n’ai pas pour ainsi dire en odeur de sainteté, pis , que je considère comme une tromperie.
            et d’autres part :
            à une organisation nébuleuse, mais puissante par les frères acquis à la cause, et dont je me méfie comme de la grippe.
            Alors que ces deux entités pas très catholiques (sans jeu de mot) se permettent d’apporter une ombre sur le tableau d’une autre religion , là les bras m’en tombent

            Oui un article fade et blafard, mais qui laisse un sentiment de malaise ..Tout ce qu’il y de sûr , c’est que je ne perdrai, à l’avenir , plus de temps à vous lire ..


            • gordon71 gordon71 28 janvier 2012 00:37

              d’accord avec l’auteur 


              je n’ai jamais compris comment une secte (y’a pas plus sectaire que les franc s mac, mais c’est leur droit) 
              s’arrogeait le droit de stigmatiser les autres sectes 

              laisser les vivre et arrêter de prendre tous vos contemporains pour des enfants ou des handicapés

              entre nous sans les sectes , leur rôle social et protecteur on aurait eu une guerre civile depuis longtemps

              • papi 28 janvier 2012 00:56

                @ gordon 71

                Vous avez un avis bizarre, et une conclusion bien personnelle !! que je ne partage pas,
                les sectes sont des groupes dangereux pour la société, leurs armes sont essentiellement spirituelles et mortifères,les T d J le demontrent parfaitement avec les interdictions qu’ils professent..Mais ne rechignent pas à lever quelques sous auprés de leurs ouailles..
                 la Franc maçonnerie concourt, à d’autres visées,  : pouvoir, fraternité et au final argent, sans particulièrement donner dans le spirituel au sens pur du terme, du moins pour les loges bleues.
                Je ne suis pas attiré par ces mascarades dangereuses..


                • gordon71 gordon71 28 janvier 2012 01:08

                  merci de la leçon de catéchisme papi 


                  je connais un petit peu la maçonnerie, j’ai grenouillé un peu avec les Rcroix et les templiers 

                  alors la pureté des intentions et la philosophie, ça me fait doucement rigoler vous comprenez ? c’est un peu comme une vielle pute qui me parlerait de la virginité (je parle pas de vous, que ce soit bien clair)



                  • papi 28 janvier 2012 11:15

                    gordon 71

                    Il n’existe pas mon cher dans les visées des sectes, de pures intentions, ni de philosophies, elles sont simplement le refuge de certains naïfs, qui se font plumer sous le couvert de spiritualité religieuse..
                    Je ne veux ni en discuter , ni en débattre avec ces gens , je me refuse totalement à entrer dans leurs jeux dangereux..
                    Quand aux fraternités ’ R+C, les obédiences maçonniques, et autres groupes, je le répète
                    ce sont des associations d’individus dont les objectifs sont souvent opaques et largement
                    déguisés.. Vous n’avez qu’à simplement regarder le nombre de politiques appartenant s à ces groupes ( surtout sous la 4 ème République) pour subodorer leurs buts réels.
                    Que vous ayez été en contact avec des membres de ces fraternités , n’implique pas que vous en connaissiez les tenants et les aboutissants, on ne vous dit que ce que l’on veut
                    bien vous dire, pour en connaitre le rouage, il faut y entrer et montrer patte blanche..
                    Moi aussi j’ai des contacts avec des « frères ou frater » mais je ne puis me targuer de savoir ce qui se passe dans les loges, ou chapitres lors des réunions et des rituels..
                    Quand à la relation avec la vielle p..., vous n’étiez pas obligé, même si votre image est parlante..


                  • gordon71 gordon71 28 janvier 2012 13:02

                    ok papi message reçu toutes les autres sont pas bien 


                    la mienne c’est la meilleure 

                    on va loin avec ce genre d’argument gardez vos certitudes 

                    mes doutes me vont très bien 

                  • papi 28 janvier 2012 13:26

                    @ gordon 67

                    Vous êtes autiste ??je ne suis pas un prêcheur, ni un adepte, je ne me revendique de rien !!
                    Je n’ai pas de religion ! ni n’appartient à quelques obscur fraternité ..
                    je ne vous impose rien, et ne vous encourage à rien , POINT

                    Je vous jure ,il y a de ces boulets !! qui sont d’une lourdeur !!


                  • gordon71 gordon71 28 janvier 2012 14:17

                    pardon pour l’impatience mais 


                    encore une fois mettre à part la FM qui serait bien différente des autre sectes, parceque intellectuellle sans intention de manipulation

                    celà ne me convient pas 
                    tout groupe humain vise plus ou moins intentionnellement à formater et contrôler le comportement de ses adeptes ou affiliés que ce soit « la ligne du parti », ou « l’esprit maison »

                    ou« l’image de marque » à défendre

                    les sectes ne sont pas si différentes dans leurs moyens et leurs objectifs

                    alors la diabolisation non pas pour moi

                  • Fifgareoult Fifgareoult 28 janvier 2012 07:49

                    Les Témoins de Jéhovah, je connais, j’en ai bouffé, des soirées de lecture avec mes parents. J’étais ado et j’étais obligé d’écouter les théories créationnistes et de lire « réveillez-vous », « la tour de garde », et on me rabâchait que la fin du monde était proche, qu’ Armageddon allait bientôt arriver.
                    Nous avons heureusement été « excommuniés » à cause d’une transfusion sanguine (interdite chez eux, c’est le péché ultime).


                    • robin 28 janvier 2012 15:11

                      Une simple question : Avez-vous pu en sortir librement ?

                      Si oui, c’est pas bizarre si c’est soit disant une secte ?

                      Sur ce, si vous préférez la religion du veau d’or c’est comme vous voulez, mais sans le savoir vous pratiquez aussi une religion, elle est juste plus pernicieuse et vous apprend un culte de l’indépendance et de la soit-disant liberté qui n’est qu’une illusion : personne n’est libre et surtout pas celui qui ne se sent bien qu’en achetant un tas de choses inutiles : vous donnez simplement à votre cerveau rendu malade sa dose d’enképhalines c’est tout !


                    • Clouz0 Clouz0 28 janvier 2012 08:19

                      Lettre ouverte d’un collectionneur de conneries à l’un de ses pourvoyeurs habituels.


                      Cher JLML,
                      Merci pour cette nouvelle livraison d’importance que j’encadre immédiatement pour la mettre en bonne place dans mon salon. 
                      Agoravox, et moi même, ont besoin de vous plus souvent.

                      • robin 28 janvier 2012 15:13

                        Sur ce sujet comme sur tant d’autres les interventions sont toujours aussi.......vides !....lol !


                      • JL ML JL ML 28 janvier 2012 08:52

                        @ Clouz0 : Rassurez-vous, je ne manquerai pas de revenir pour alimenter votre collection smiley A moins que l’on réserve ici la liberté d’expression aux seuls « bien pensants » et aux provocateurs bon teint...
                        C’est dur à avaler, la liberté d’expression, surtout quand on se croit rationnel et bon et qu’il faut laisser cette liberté à ceux qui ont une paille dans l’oeil (où est la poutre ?) et qui ne pensent pas comme soi...
                        Je félicite Agoravox qui ose accueillir des posts « dérangeants » comme celui-ci. Il faut un certain courage. Grâce à lui, le mot « démocratie » rayonne un peu plus fort.


                        • Aldous Aldous 29 janvier 2012 10:37

                          Dérangeant dans les sens « ce mec m’a lair dérangé » ?




                        • JL ML JL ML 28 janvier 2012 09:06

                          @ tous : je pense qu’il y a place, dans une démocratie digne de ce nom, pour tout le monde. Pour moi, catholique, musulman, franc-maçon ou athée, chacun a des choses à dire et à écouter.
                          Si l’échange se fait sans insulte ni ostracisme, les sectaires de tout bord finiront par s’ouvrir, par comprendre que d’autres visions peuvent avoir de l’intérêt. C’est comme cela seulement que la collectivité s’enrichira et s’apaisera dans le plaisir d’apprendre sans cesse.
                          Un exercice proposé par certains neuroscientifiques : choisissez une idée qui vous hérisse, qui vous dérange fortement. Prenez une feuille de papier et écrivez les 2 inconvénients majeurs qui découlent de cette idée. Puis déposez votre stylo, respirez un bon coup et reprenez votre stylo pour tenter de voir, cette fois-ci, 2 avantages à cette idée. Faites le test, cherchez sincèrement. Vous verrez la détente que cela vous procurera... smiley


                          • Fifgareoult Fifgareoult 28 janvier 2012 10:14

                            Votre petit exercice est proposé par certains neuroscientifiques. D’accord. Mais ces neuroscientifiques s’adressent à des personnes ayant la capacité d’infléchir leur jugement, ayant l’ouverture d’esprit de ne pas imposer une vérité révélée. Certainement pas à des dogmatiques, comme les croyants fondamentalistes, quels qu’ils soient.

                            Par définition, un dogme est incontestable et intangible. Je ne vois pas comment ces personnes pourraient se livrer à votre petit exercice, ou alors ils n’effectueraient que de la première partie du test.


                          • papi 28 janvier 2012 11:46

                            @l’auteur

                             Personne ici ne tente d interdire ou de museler quoi que se soit !!
                             
                            La foi est un jardin secret, dont les portes doivent être tenues fermées , la foi est une propriété privée, , cependant la foi ne doit pas donner lieu à une campagne de prosélytisme
                            dérangeant pour les autres , personne n’a le droit de tenter d’imposer quoi que ce soit d’une
                            religion ou d’une croyance, je suis donc pour que la seule loi en matière de religion soit la loi de 1905, qui régule les envolées et les débordements de certains groupes religieux dans les quels j’englobe bien sûr toutes les religions ..
                            Cessez donc monsieur de nous imposer ce que nous ne voulons pas entendre..
                             J’en suis amené à penser qu ’ agora vox est pour vous le moyen de faire parler de vos
                             aspirations, de faire connaitre vos directions pas réellement dévoilées, vous faites quoi ?? de la pub pour les témoins de Jéhova ??
                             NON merci !!


                          • JL ML JL ML 28 janvier 2012 13:46

                            @ Fifgareoult : Vous dites : «  »Je ne vois pas comment ces personnes pourraient se livrer à votre petit exercice, ou alors ils n’effectueraient que de la première partie du test."

                            L’avez-vous vous-même appliqué à ce post ?


                          • kitamissa kitamissa 28 janvier 2012 10:12

                            Avant de parler de cette chicore entre religions, prouvez nous mais de façon irréfutable Monsieur L’Auteur l’existence d’un Dieu quel qu’il soit !


                            son aspect , le lieu où il est supposé être....( ne me répondez pas partout, ou dans le ciel, ou en nous, c’est ce qu’on fourre dans le crâne des gamins qui vont au catéchisme ).....

                            les messages et les ordres qu’il vous transmet, comment pouvez vous m’expliquer que dans les revues que vous laissez dans les boîtes aux lettres, vous représentez cet être sous les traits d’un personnage de type Méditerranéen d’une trentaine d’années, avec une coupe de cheveux à la Jean Louis David, et brandissant une épée ( il y a des forgerons et des couteliers dans le ciel ? des coiffeurs et des marchands de fringues également ?) .

                            et ce personnage détruisant avec son épée tout ce qui est présent sur terre ( drôle de message d’amour !! ) ...

                            enfin, vous représentez la un commerce juteux exploitant la faiblesse d’esprit de gens certainement pas très évolués ou dans une détresse mentale qu’il est facile d’embobiner pour des sectaires à but uniquement mercantile !

                            • posteurfou posteurfou 28 janvier 2012 11:01

                              @ Kitamissa !

                               

                              Tout à fait d’accord avec votre déduction ..

                              Crdt ...


                            • CaroleR30 CaroleR30 28 janvier 2012 11:29

                              Entièrement, tout à fait d’accord avec vous !


                            • jcl17 28 janvier 2012 11:58
                              http://www.alterinfo.net/Ces-scientifiques-qui-reconnaissent-l-evidence_a70067.html
                              "De plus en plus de scientifiques croient en Dieu

                              Alors que certains pourraient essayer de nous faire croire le contraire, il est intéressant de mentionner que de plus en plus de scientifiques croient en l’existence d’un créateur divin. En effet voici ce que dit l’écrivain Jim Holt dans son livre “la science a ressuscité Dieu” :

                              “Je me rappelle avoir vu il y a quelques mois un sondage dans le magazine scientifique “Nature” qui indiquait que presque la moitié des physiciens, biologistes et mathématiciens américains croyaient en Dieu, et pas seulement en une abstraction métaphysique mais en une entité qui se soucie des affaires humaines et qui entend nos prières, c’est à dire le Dieu d’Abraham, d’Issac et de Jacob”

                              Alors que le monde scientifique était dominé auparavant en majeure partie par des agnostiques et des athées, les récentes découvertes scientifiques ont amenées certains scientifiques agnostiques à reconnaître que l’idée d’un créateur serait une déduction presque évidente. Suite à ces dernières découvertes, voici ce que quelques scientifiques de renom ont confessé :
                              Les aveux de lauréats du prix Nobel

                              Commençons par les aveux de Arno Allan Penzias, célèbre physicien américain qui reçut le prix nobel de physique en 1978 :

                              “L’astronomie nous mène vers un évènement unique : un univers créé à partir de rien, un univers dont un équilibre parfait dans les lois de la physique est requis afin de permettre la vie et un univers qui est le résultat d’une volonté sous-jacente, ou plutôt surnaturelle”
                              (Cosmos, Bios, and Theos p. 83)

                              William Daniel Philips, physicien américain et prix nobel de physique en 1997 pour ses recherches sur le refroidissement d’atomes, nous dévoile sa croyance en Dieu dans une lettre adressée à T. Dimitrov en 2002 :

                              “Je crois en Dieu et en réalité en un dieu qui interagit avec la création. Je pense que les observations sur l’ordre de l’univers physique ainsi que l’ajustement exceptionnel des conditions de l’univers qui rend possible la vie humaine suggèrent qu’une intelligence existe. Je crois en Dieu du fait d’une foi personnelle mais une foi qui ne rentre pas en conflit avec ce que je connais de la science” (William D.Phillips. Lettre à T.Dimitrov. 19 mai 2002)

                              Restons dans les lauréats du prix Nobel en citant ce que disait Arthur H. Compton, prix nobel de physique en 1927 :

                              “Derrière chaque plan il y a une intelligence et l’ordre parfait de l’univers témoigne de la véracité de la plus majestueuse des citations  :”Au commencement Dieu créa l’univers” ( A.H.Compton,Chicago Daily News, 1936)

                              Autre lauréat du prix Nobel à dire quelque chose de similaire est le Docteur George Wald qui reçut le prix nobel de médecine en 1967 :

                              Lorsqu’il s’agit de l’origine de la vie, il y a uniquement deux possibilités : la création ou la génération spontanée (l’évolution). Il n’y a pas de troisième possibilité. Étant donné que la génération spontanée a été discréditée il y a environ 100 ans maintenant, la seule possibilité est une création surnaturelle mais vu qu’on ne peut pas accepter cela pour des raisons personnelles, on choisit de croire à l’impossible, c’est à dire que la vie est apparue par chance” (cité dans “l’effondrement de l’évolution” de Scott M. Huse, p 3)

                              Les aveux de célèbres scientifiques du monde entier

                              George Ellis, astrophysicien anglais et vainqueur du prix Templeton en 2004 avoue que l’ajustement si précis des lois de l’univers est un miracle :

                              “Un ajustement stupéfiant se produit dans les lois de l’univers, rendant la vie possible. En réalisant cela, il est difficile de ne pas utiliser le terme “miracle” sans prendre position sur le statut ontologique de ce monde”
                              (G.Ellis, le principe anthropique, p. 30)

                              Fred Hoyle, qui n’est plus à présenter, (astronome anglais qui est à l’origine de l’invention du terme “Big Bang”) avoue que le dessein intelligent est légitime :

                              “Une interprétation de bon sens des faits suggère qu’une super intelligence interagit avec la physique, la chimie et la biologie, et qu’il n’y a aucune force aveugle dont il serait intéressant de parler dans la nature. Ces faits sont si accablants que cette conclusion n’est presque pas une question à soulever”(F.Hoyle, l’univers : réflexions passées et présentes, 20:16)

                              George S. Greenstein, professeur d’astrophysique à l’université d’Amherst dans le Massachusetts arrive à la même conclusion que Fred Hoyle :

                              “Lorsqu’on survole toutes les preuves scientifiques, la pensée qu’une intelligence a dû être impliquée revient constamment. Est-ce donc possible que soudainement et sans le vouloir, nous sommes tombés sur des preuves scientifiques de l’existence d’un être suprême ? Et est-ce cet être suprême qui a conçu le cosmos judicieusement pour notre propre intérêt ? (F.Heeren, Montre-moi Dieu, p. 233)

                              John O’Keefe, astronome à la NASA pendant presque 40 ans qui a notamment travaillé pour le programme Apollo reconnaît l’évidence que l’univers a été créé dans le but de rendre la vie possible :

                              “Si l’univers n’avait pas été fait avec cette précision si exacte, on n’aurait jamais pu voir le jour. C’est donc mon opinion que l’univers a été créé pour que les humains puissent y vivre”
                              (F.Heeren, Montre-moi Dieu, p. 200)

                              Citons maintenant ce que pense Paul Davies, célèbre astrophysicien britannique, vainqueur de deux prix Eureka, prix Faraday en 2002 et Templeton en 1995 :

                              “Il y a pour moi des preuves très fortes que quelque chose se passe derrière tout ça…on a l’impression que quelqu’un a ajusté ces nombres des lois de la nature afin de créer l’univers…la sensation d’un dessein intelligent est débordante” (P.Davies, l’empreinte cosmique, p.203.)

                              Edward Arthur Milne, cosmologiste et mathématicien britannique, qui reçut la médaille d’or de la société royale d’astronomie en 1935 reconnait que la cause de l’univers peut tout à fait être Dieu :

                              “Concernant la cause de l’univers, dans le contexte de l’expansion, celle ci reste à être déterminée mais la vue globale de la chose reste incomplète sans Dieu”(F.Heeren, Montre-moi Dieu, p. 166)

                              Alexander Polyakov, célèbre mathématicien et physicien russe, vainqueur du prix Harvey en 2010 et Lars Onsager en 2011, élut à l’académie nationale des sciences de Russie en 1984 puis à l’académie nationale des sciences des États Unis en 2005 nous dit quelque chose d’assez intéressant dans le magazine américain Fortune :

                              “Nous savons que la nature s’explique par les meilleurs mathématiques qu’il puisse y avoir parce que c’est Dieu qui l’a créée” ( S.Gannes, 13 Octobre 1986. Fortune. p. 57)

                              Henry Fritz Schaefer, chimiste américain, élu meilleur chimiste nord-américain en 1983 (vainqueur du prix Leo Hendrik Baekeland), médaillé de la Société Royale de Chimie de Londres en 1992, vainqueur du prix Joseph O. Hirschfelder en 2005 et membre de la Discovery Institute nous explique pourquoi il attache un si grand intérêt pour la science :

                              “La joie et l’importance dans ma science provient des moments occasionnels où je découvre quelque chose et me dit :”Ah, voilà comment Dieu l’a fait !” Mon but est de comprendre comment fonctionne une minuscule partie de la création de Dieu” (J.L Sheler et J.M. Schrof, “La création”, 56-64)

                              Pour finir, citons ce que disait Wernher von Braun, ingénieur allemand considéré comme l’un des pionniers de l’astronautique qui fut directeur du centre de vol spatial de la NASA :

                              “Je trouve qu’il est aussi difficile de comprendre qu’un scientifique ne reconnaisse pas la présence d’un être supérieur derrière l’existence de l’univers qu’un théologien qui renierait les progrès de la science”(T.McIver, l’enquêteur sceptique, 10:258-276)".

                              Comme vous pouvez le lire, cher Monsieur, tout le monde ne pense pas comme vous...

                              Cela me fait penser au passage suivant :

                              (Romains 1:20-23) [...] Car ses [qualités] invisibles se voient clairement depuis la création du monde, parce qu’elles sont perçues par les choses faites, oui sa puissance éternelle et sa Divinité, de sorte qu’ils sont inexcusables ; 21 parce que, bien qu’ils aient connu Dieu, ils ne l’ont pas glorifié comme Dieu et ne l’ont pas non plus remercié, mais ils sont devenus sots dans leurs raisonnements et leur cœur inintelligent s’est obscurci. 22 Bien qu’ils affirment être sages, ils sont devenus fous 23 et ont changé la gloire du Dieu incorruptible en quelque chose comme l’image de l’homme corruptible et d’oiseaux et de quadrupèdes et de bêtes rampantes.

                              Cordialement.


                            • robin 28 janvier 2012 15:23

                              Demandez-vous parmi tant d’autres choses comment un paquets de molécules inertes ont pu passé par « hasard » (c’est ce que dit la religion scientifique....lol ! ) au statut de cellule, ce qui revient à peu près à reconstituer un microprocesseur en secouant pendant un milliard d’années les composants discrets qui le composent.

                              Vous vous demandez pourquoi les textes qui représentent Dieu le représentent comme vous le dites....ça s’appelle de la poésie ....la bible en est pleine... ! et le seul fait que vous demandiez un « lieu », un « aspect » de Dieu prouve que votre niveau n’est pas plus brillant que celui que vous attribuez à ceux dont vous vous moquez, car je doute que dans votre cas ce soit l’effet d’une recherche poétique....lol !

                              Quant au commerce juteux dont vous parlez, ça prouve simplement l’étendue de votre ignorance et de vos préjugés, je suis pour ma part marié depuis 7 ans à une TJ et mon compte en banques et le sien se portent très bien, et celui des élèves en religion de mon épouse ne sont pas le moins du monde affectés non plus par l’enseignement divin.

                              Bref un ramassis de bêtises colportées par le système.

                               

                               

                               

                               

                               


                            • kitamissa kitamissa 28 janvier 2012 16:11

                              @ Robin....


                              j’aime mieux ma liberté de penser et mon libre arbitre que croire en quelque chose dont personne n’a pu prouver l’existence ni le matérialiser de façon à convaincre les athées et les agnostiques dont je suis qu’il y a bien un être suprême ...

                              donnez moi au moins une preuve qui tient la route de l’existence d’un Dieu !...

                            • BlackMatter 28 janvier 2012 19:41

                              @Robin


                              Vous me faites rire avec vos histoires d’un univers si parfait, construit forcément pour l’homme (que de prétentions) qu’il ne peut être que la main d’un Dieu.

                              D’abord l’univers n’est ni parfait ni symétrique. Car s’il l’avait été dès le départ la matière se serait complètement annihilées avec l’anti-matière et nous n’existerions pas. Vous faites référence en outre à se qu’on appelle le problème du fine-tuning. D’abord cela reste une conjecture car nous ne comprenons pas toutes les forces de l’univers et surtout la gravité. Nous ne savons pas si nous pouvons les unifier et si elles découlent donc d’une seule et unique force plus fondamentale. Nous ne sommes même pas certains que toutes les constantes de l’univers soient vraiment constantes. De toute façon, dans une théorie de multivers, le problème du réglage fin disparaît. Nous existons dans cet univers tout simplement parce qu’il est un de ceux qui le permettent. Il est vrai que dans les univers où cela est impossible, personne ne se pose la question.

                              Vous parlez ensuite de génération spontanée qui aurait été infirmé il y a 100 ans. Certes. Mais cette théorie voulait cas partir d’une certaine soupe apparaissent spontanément des êtres vivants (notamment bactéries). Or cela est impossible car les bactéries sont déjà des êtres complexes.

                              La théorie actuelle veut que la vie soit apparue progressivement et non pas tout d’un coup à partir de précurseurs par exemple des acides aminés. Précurseurs que l’on retrouve dans l’espace d’ailleurs. L’idée est que ces molécules, sur certains supports servant de catalyseur, aient pu se multiplier. Et comme le monde n’est pas parfait, certaines erreurs de réplication ont pu fournir des avantages à ces molécules (réplication plus facile, résistante aux agressions de l’environnement). Bref, un début d’homéostasie et de reproduction. Vous voyez bien donc que la frontière entre le vivant et l’inerte est parfois ténue. Pas de hasard donc qui aurait fabriqué un être vivant de chair et d’os du jour au lendemain. 


                              Dieu est tellement puissant qu’il peut se payer le luxe de ne pas exister. Y en aura toujours qui voudrons s’y soumettre.



                            • robin 28 janvier 2012 22:52

                              Par BlackMatter(xxx.xxx.xxx.225)28 janvier 19:41

                              @Robin

                               
                              Vous me faites rire avec vos histoires d’un univers si parfait, construit forcément pour l’homme (que de prétentions) qu’il ne peut être que la main d’un Dieu.
                              -------------------------------
                              Et vous me faites bien rire avec la croyance parmi tant d’autres qu’un paquet de molécules inanimées deviennent une cellule...1 partout la balle au centre !
                               
                               
                               

                            • CaroleR30 CaroleR30 28 janvier 2012 11:38

                              Les Témoins de Jéhovah ont l’art et la manière de vous couper de tout lien familial. Je comprends alors pourquoi j’ai appris la mort d’un proche dans le journal (merci à la rubrique nécrologique du Midi Libre !)

                              C’est comme le médecin Témoins de Jéhovah qui dépose des tracts dans sa salle d’attente. Où est la déontologie là-dedans ?

                              Mes propos sont peut-être ignorants mais justement, je ne comprends pas et je ne tolère plus ces discours de propagande sur la fin du monde et tout le reste.
                               
                              Croyez à tout ce que vous voulez mais laissez les autres en paix. Laissez-leur leur argent, leur famille et leur santé [mentale].


                              • jcl17 28 janvier 2012 12:29

                                @CaroleR30

                                Bonjour,

                                A ma connaissance, les Témoins de Jéhovah n’annoncent pas la fin du monde pour la simple raison que la Bible ne l’enseigne pas...

                                Lors de ma lecture de la Parole de Dieu, j’ai bien compris qu’il s’agissait de l’instauration d’un nouveau système de choses qui, sous la direction du Créateur, apporterait des solutions au nombreux problèmes que l’humanité connait actuellement (car il est question de sa survie je crois, à moins de nier l’évidence).

                                Bien à vous.


                              • papi 28 janvier 2012 13:47

                                @ carole r30

                                Ha bon !! et l’apocalypse de ST jean ? tous jouent sur la peur, les T de J en premiers..


                              • robin 28 janvier 2012 15:28

                                L’art et la manière de vous couper de tout lien familial ? SI la famille n’est pas assez intelligente pour comprendre les mensonges dans laquelle le monde les baigne, ça peut arriver certes, et alors ? 

                                Si vous découvriez en exagérant à peine que votre famille participent sans le savoir à un trafic de drogues et vous en ayant la preuve vous essayiez de les en sortir, mais ceux-ci s’y refusent , continuerez vous vous aussi à participer au trafic de drogues ?

                                 


                              • Liger Liger 28 janvier 2012 12:05

                                Hé bé....
                                J’ai cru à un moment lire un argument tolérant vis à vis des musulmans, mais non :
                                Il s’agissait de prosélytisme ordinaire du genre « seule ma chapelle peut venir à bout de l’islam ».

                                C’est incroyable le nombre de VRP qui viennent nous vendre de la tolérance sans avoir un seul échantillon sur eux...

                                Et pour info, c’est le comportement sectaire qui qualifie objectivement de secte une pratique religieuse.
                                Heureusement que je connais un ou deux témoins de Jéhovah qui sont des braves gens et qui n’emmerdent personne, et que j’ai d’autres sources que cet article pour me forger une opinion...


                                • robin 28 janvier 2012 15:36

                                  Si vous croisiez quelqu’un qui vous disait qu’il était persuadé que le soleil ne se lève pas le matin, essayer de le persuader du contraire serait donc pour vous de l’intolérance ?

                                  Etrange.....lol !


                                • robin 28 janvier 2012 15:42

                                  « témoins de jéhovah qui n’emmerdent personne » :

                                  Il est écrit dans n’importe quelle bible (et donc pas uniquement dans celle des témoins« et c’est Jésus qui le dit en matthieu 28 : »Faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les enseignant etc......« 

                                  Un témoin de Jéhovah qui comme vous dites »n’emmerde personne" n’est donc pas un bon témoin.

                                  Sur ce si quelqu’un est en train de se noyer, iriez vous l’emmerder en essayant de le sortir de là ? si Oui curieuse conception de la vie ....lol !

                                   

                                   

                                   

                                   


                                • BlackMatter 28 janvier 2012 19:48

                                  Le fait qu’une personne en train de se noyer va mourir est factuel.

                                  Le fait que certains pensent par leurs actions sauver des âmes, ne l’est pas.

                                • Constant danslayreur 28 janvier 2012 12:22

                                  J’ai essayé de me renseigner un peu histoire de mourir moins con mais je crois que c’est raté puisqu’un tas de chose continuent à m’échapper, alors si quelqu’un pouvait éclairer ma lanterne merci d’avance :

                                  1. S’il n’y a pas de géhenne, d’enfers au bout et que le pire risque, c’est de mourir sans pouvoir se réincarner (heu... c’est un risque ça ? ), pourquoi devrais-je me retenir d’être vilain de chez méchant durant toute ma vie, de voler vos sous pour mieux m’éclater, après avoir violé tout ce qui serait à mon goût et assassiné les récalcitrants ?

                                  2. Outre l’interdiction des transfusions sanguines et puisque la vaccination également est « fortement déconseillée », les ch’tits africains qui sont morts faute de, ont-ils chez vous le statut de « saints » ?

                                  3. S’il n’y a que 144 000 oints (pas un de plus) qui assisteront JC dans le ciel et d’un, pourquoi ne pas arrêter le prosélytisme puisqu’il y a largement le compte et de deux que deviennent les 7millions de témoins (-144 000) de notre seule époque ?

                                  4. Puisque vous êtes les seuls en mesure d’arrêter les musulmans en Europe, pourriez-vous convaincre mon oncle de rentrer à Cne siouplait.


                                  • Aldous Aldous 29 janvier 2012 10:38

                                    Quand y’a pas de géhenne, il y a du plaisir ?



                                  • Constant danslayreur 29 janvier 2012 12:38

                                    Bonjour Huxley,

                                    Heu... il paradis que oui, la preuve il y avait à l’époque une avoxienne répondant au doux pseudo de Madame_sans_géhenne, une intelligence supérieure, un culot monstre, une jolie plume et de l’humour, bref LA nana. Plaisir(s) divers et variés en-veux-tu en voilà garanti(s) y compris quand le lecteur est quasi-coincé ou à minima un peu géhènné aux entournures comme bibi smiley.

                                    Aaahhh l’Eden que c’était de la lire, cela dit ma cure est en cours et je me soigne hein, il ne faut pas croire, le médecin m’a dit surtout essayez de pas enfer une fixation.

                                     


                                  • posteurfou posteurfou 28 janvier 2012 13:03

                                    La religion est pretexte de guerre depuis le début des temps !

                                    les hommes l’interprete à leur avantage ,..

                                     

                                    Crdt ..


                                    • posteurfou posteurfou 28 janvier 2012 13:04

                                      * interpretent*


                                      • posteurfou posteurfou 28 janvier 2012 13:04

                                         *Linterpretent *


                                        • morice morice 28 janvier 2012 13:27

                                          Je te remercie de faire passer ce message auprès de tous les milieux et de toutes tes relations franc-maçonniques. 


                                          le net est bouffé par ce principe de la chaîne St Antoine ’’fais passer à ton voisin"....


                                          un principe simple : NE JAMAIS LES RELAYER

                                          • papi 28 janvier 2012 13:33

                                            @ Morice

                                            Pour une fois , entièrement d’accord avec toi ..


                                            • Marco07 28 janvier 2012 13:36

                                              Franchement je suis ouvert à toute suggestion (j’ai vu qu’il y avait des recruteurs sur ce fil).

                                              A savoir que j’écoute, à condition d’une modeste contribution (virement possible sur compte paypal).


                                              Mes futures frères/potes de loge/cousin, soyez convaincants !

                                              • Galekal 28 janvier 2012 13:58

                                                Vous savez quoi... j’en ai une bien bonne. smiley

                                                C’est l’histoire d’un jehoviste qui rencontre un raélien

                                                Le jehoviste : - Jésus était unique
                                                Le raélien : - On pourrait le cloner
                                                Le jehoviste : Mais comment ?
                                                Le raélien : il faudrait retrouver un peu de son ADN
                                                Le jehoviste : C’est possible, ça ?
                                                Le raélien : mais bien sûr
                                                Le jehoviste : Et il va ressusciter
                                                Le raélien : mais oui, sans problème.

                                                 smiley


                                                • JL ML JL ML 28 janvier 2012 14:01

                                                  a@ papi : Relayer une lettre ouverte, tous les journaux le font. Je relaie ici un texte qui n’a aucune chance d’être publié dans la « grande presse ». Un texte qui rappelle pourtant des informations que très peu de médias ont publiées : les condamnations de la France par la justice européenne.

                                                  J’agis ainsi en tant que journaliste « citoyen » qui permet aux minorités de participer à la diversité des opinions, diversité qui, il me semble (dites-moi si je me trompe), est un des plus grands principes de la démocratie.

                                                  @ Bleuton Marie : Oui, j’ai parlé des scientologues. Mais vous avez oublié que j’ai parlé aussi des anthroposophes, des raéliens, des Focolari, des cathos, de la rationalité, etc. Je ne roule pour personne, sinon pour le droit, pour tous ces citoyens bannis, d’apporter leur pierre au débat public.

                                                  Il serait, selon moi, dogmatique et sectaire de refuser d’accueillir leur parole...


                                                  • jcl17 28 janvier 2012 14:32

                                                    Bonjour,

                                                    Oh ! Que j’apprécie cette attitude, votre franchise et votre courage, qualités devenues fort rares de nos jours !

                                                    Cordialement.


                                                  • kitamissa kitamissa 28 janvier 2012 14:34

                                                    Monsieur La Gardette,....


                                                    arrêtez de nous prendre pour des débiles !


                                                  • Nina888 28 janvier 2012 14:06

                                                    La religion des témoin de Jéhovah explique que les animeau n’ont pas d’âme alors que certain animeau ont plus de libre arbitre et de gentillesse que nous alors je ne croie pas que cette religion dit la totale véritée mais elle à du bon ... le seul méssage qu’on peu y voir est : ne versez le sang que pour aider la vie et non innutillement ... voilà le vrais méssage de cette religion ...
                                                    Pour les scientologue c’est que le mal vas essayer de nous exterminer et nous endoctriner et qu’il y as toujour une part de bontée en nous et qu’ont souffre innutillement ...

                                                    Les dirigeant de religion oublie une des règles fondamentale , La loi droit s’appliquer à tous et tout etre vivant à les même droit ...Même dieu et ses lois , la loi est esclave de ceux qu’elle guide, Dieu est esclave de sa création , l’homme doit etre esclave de dieu et de la nature , la nature doit etre esclave de dieu car il n’y as pas de libertée si un individu est au dessus des autres et l’esclavage collectif où l’esclave peut choisir son ou ses maitres qui seront aussi ses esclaves d’une certaine manière et dont le choix est réciproque est à la foit une dictature et une vraie démocratie car vraiment tout le monde sera à pied d’égalitée ... Car un bon roi est un roi qui se veut esclave de son peuple ....
                                                    Tous systeme qui se veut meilleur que les autres , où il y as une élite qui se veut meilleur que les autre est forcement mauvaise et voué à disparaitre par la loi de la singularitée hierarchique celui qui se veut meilleur que les autres oublie qui le nourrie et que s’il le fait disparaitre il finira fatalement par mourrir .... Le péché de luxure n’est pas le sexe mais c’est se vautrer dans la politique de la rareté et le refut de donner au autres (produit de luxe) , la rareté doit donc disparaitre et la diversitée etre normal , tant que le luxe existe , la vie est donc injuste car la politique du luxe imposera de faire des choses abominable comme détruire un soleil , dans l’avenir pour récupérer son or , car agir ainsi en enfermant les survivant est un crime contre la vie et plus je voie leur agissements plus je me dit qu’ils le feront ... et ce qui les perdra c’est que même s’ils se trouvent victorieux il perdons à cause de leur crimes de plus en plus grave ....

                                                    Pour moi Fils de L’homme ne veut pas nésséssairement dire déssendant de l’homme mais que l’homme devrait choisir son ou ses héritiés si c’est le robot ou un ou des animaux cela n’aura pas d’importance car il pourra toujour, s’il n’est pas trop tard, coabiter avec eux ... Nous devrions ne pas avoir peur de partager le « pouvoir » avec ceux qui nous sont « inférieur » car ce pourvoir qu’on se vente n’as jamais éxisté et notre seul pouvoir est d’instruire les autres sans avoir peur de perdre le pouvoir ....


                                                    • jcl17 28 janvier 2012 15:17

                                                      @nina888

                                                      Vous écrivez : "La religion des témoin de Jéhovah explique que les animeau n’ont pas d’âme alors que certain animeau ont plus de libre arbitre et de gentillesse que nous alors je ne croie pas que cette religion dit la totale véritée« .

                                                      Chère Madame,

                                                      Vous avez mal compris le message des Témoins de Jéhovah, dans la mesure où la Parole de Dieu nous enseigne que les êtres humains, ainsi que les animaux, sont des âmes vivantes lorsqu’ils naissent et que ces âmes meurent lorsque ces êtres vivants meurent (l’âme n’est donc pas »immortelle" comme cela est enseigné dans les religions traditionnelles, l’immortalité de l’âme ayant une origine très lointaine, issue du paganisme).

                                                      Les termes originaux (héb. : nèphèsh [שׁ] ; gr. : psukhê [ψυχή]) employés dans les Écritures montrent qu’une “ âme ” est une personne, un animal, ou la vie dont jouit une personne ou un animal.

                                                      En opposition directe avec l’enseignement grec selon lequel la psukhê (“ âme ”) est immatérielle, intangible, invisible et immortelle, les Écritures montrent que psukhê comme nèphèsh, utilisés à propos des créatures terrestres, désignent ce qui est matériel, tangible, visible et mortel.

                                                      Quelques passages de la Bible cités par les Témoins de Jéhovah pour justifier ce que je viens de vous écrire ?

                                                      Lév. 24:17, 18 : “Si un homme frappe mortellement une âme [hébreu nèphèsh] humaine, quelle qu’elle soit, il devra être mis à mort sans faute. Et celui qui frappe mortellement une âme [hébreu nèphèsh] d’animal domestique devra en donner la compensation : âme pour âme.” (Notez que le même terme hébreu pour âme est appliqué aussi bien aux humains qu’aux animaux.)

                                                      Rév. 16:3 : “Elle est devenue du sang comme celui d’un mort, et toute âme* vivante est morte, oui, les choses qui étaient dans la mer.” (Les Écritures grecques chrétiennes montrent donc elles aussi que les animaux sont des âmes.) (*Dans le grec, c’est le mot psukhê qui apparaît ici. Plusieurs versions anglaises le traduisent par “âme” [“soul”, KJ, AS et Dy]. En français, quelques traducteurs l’ont rendu par “être[s]” ou “animaux”.)

                                                      Certains exégètes, qui ne partagent pas les convictions des Témoins de Jéhovah, reconnaissent-ils néanmoins que c’est ce qu’enseigne la Bible à propos de l’âme :

                                                      “Il n’y a pas de dichotomie [division] du corps et de l’âme dans l’A[ncien] T[estament]. L’Israélite voyait les choses concrètement, dans leur totalité, et il considérait donc l’individu en tant que personne, et non comme un être composite. Le terme nepeš [nèphèsh], bien que rendu par notre mot âme, ne signifie jamais âme distincte du corps ou de la personne elle-même. (...) Le vocable [psukhê] est le mot du N[ouveau] T[estament] qui correspond à nepeš. Il peut désigner le principe de vie, la vie elle-même ou l’être vivant.” — New Catholic Encyclopedia (1967), tome XIII, pp. 449, 450.

                                                      Le terme hébreu pour ‘âme’ (nèfèsh, ‘ce qui respire’) fut utilisé par Moïse (...) ; il signifiait ‘être animé’ et pouvait également s’appliquer à d’autres créatures que les humains. (...) Le Nouveau Testament utilise psuchê (‘âme’) dans le même sens que nèfèsh.” — The New Encyclopædia Britannica (1976), Macropaedia, tome XV, p. 152.

                                                      La croyance selon laquelle l’âme continue d’exister après la dissolution du corps est matière à spéculations philosophiques ou théologiques plutôt que simple article de foi ; d’ailleurs, nulle part les Saintes Écritures n’enseignent expressément cette croyance.” — The Jewish Encyclopedia (1910), tome VI, p. 564.

                                                      Cordialement


                                                    • BlackMatter 28 janvier 2012 19:58

                                                      C’est beau ces messages d’amour qui s’appuie sur des textes qui font l’apologie de la peine de mort.


                                                      Dieu est amour, Dieu est miséricordieux, mais il est aussi et surtout intolérant, cruel, jaloux voir violent. A la limite un dictateur qui nous a créé pour le bon plaisir de nous soumettre à ces caprices. Voilà ce que nous enseigne vos religions. Et bien moi je crois que si Dieu existe, il ne croit pas aux religions.

                                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 janvier 2012 11:07

                                                      @ BlackMatter

                                                      En tous cas, s’il est amour, s’il est miséricordieux, il ne peut pas approuver les religions qui, comme celle des Témoins de Jéhovah ou celle de Benoît XVI, lui attribuent une volonté de faire massacrer des humains par d’autres humains.

                                                      S’il est amour il ne peut pas être en même temps cruauté.

                                                      Quand les catholiques, les Témoins de Jéhovah et les autres croyants compendront-ils enfin cela ?

                                                      Ou plutôt : quand accepteront-ils de le comprendre ?

                                                      Ou encore, pour le dire autrement : quand cesseront-ils, par habitude « religieusement correcte » et par respect de leurs mauvais bergers, de se mentir  ?


                                                    • kitamissa kitamissa 28 janvier 2012 14:31

                                                      Je préfère de loin les Témoins de Gévéor en conflit avec les adorateurs de Préfontaines !


                                                      • appoline appoline 28 janvier 2012 14:51

                                                        Aussi bien l’un que l’autre font montre d’intolérance


                                                        • robin 28 janvier 2012 15:06

                                                          D’aucun parlent ici de secte ceci secte cela sans jamais définir ce qu’est une secte.

                                                          Un gourou ? Il n’y a pas de gourou chez les TJ

                                                          On vous dépouille de votre argent ? Je suis marié depuis 7 ans avec une TJ et mon compte en banque ainsi que le sien se portent très bien je vous remercie , du reste tout les témoins que je croise n’ont l’air ni dépouillés, ni fous, ni en mauvaise santé, et ni tristes

                                                          On ne peut pas quitter une secte comme on veut ? Chez les TJ c’est exactement le contraire, : difficile d’y entrer, extrêmement facile d’en sortir, d’ailleurs mes beaux frères qui à leur majorité ont fait le choix de quitter la religion de leur mère, ont pu le faire librement sans le moindre problème

                                                          Les gens sont désocialisés ? Les TJ travaillent comme tout le monde, se soignent comme tout le monde à la transfusion près, paient leurs impots, emmènent leurs enfants à l’école, etc. etc.

                                                          Alors quoi d’autres ?.....la transfusion....un peu court non ?

                                                           

                                                           

                                                           

                                                           

                                                           

                                                           


                                                          • posteurfou posteurfou 29 janvier 2012 12:23

                                                            Pas de gourou ??

                                                            et Jesus alors c’est quoi ? ( si j’y croyais bien entendu)

                                                             

                                                            Crdt .. 


                                                          • appoline appoline 29 janvier 2012 12:29

                                                            @ Poster


                                                            Non, non, c’est les hommes et leur fâcheuse tendance à tout déformer. Lui était quelqu’un de simple, un essenien initié dans les écoles de mystère égyptienne.

                                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 janvier 2012 15:58

                                                            Oui, appoline, et il était avant tout un pacifiste.

                                                            Et c’est en le trahissant que Benoît XVI réanime aujourd’hui la croyance en un Dieu qui aurait réellement commandé des « bons massacres » qu’il faudrait surtout « bien interpréter ».


                                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 28 janvier 2012 19:43

                                                            @ JL ML

                                                            En ces temps d’offensive contre des sites internet et contre la liberté d’expression vous relayez la position des « religions qui n’ont pas encore réussi ». Vous avez raison, comme vous avez raison de combattre l’ambiguïté de la MIVILUDES.

                                                            Cela vous vaut des commentaires d’internautes qui ne supportent pas la réflexion religieuse, ou plus généralement spirituelle quelle qu’elle soit, et aussi, évidemment, la négation de la menace islamique que relève à juste titre le franc-maçon destinataire de la lettre.

                                                            Persévérez malgré cela, vos articles en ce domaine sont utiles. 

                                                            Mais c’est surtout à l’auteur de cette lettre et aux Témoins de Jéhovah s’exprimant dans les commentaires que je voudrais m’adresser.

                                                            La MIVILUDES mène un combat qui doit être mené, celui qui vise à protéger les individus contre de bien réelles « dérives sectaires ». Ce que je trouve indéfendable chez elle c’est sa complicité de fait avec les religions (les « sectes qui, elles, ont réussi ») actuellement toujours porteuses de la conception criminogène de Dieu. La MIVILUDES ne leur demande nullement de s’en débarrasser.

                                                            L’islam est assurément la plus dangereuse de ces religions, mais je trouve que l’actuel catholicisme, parce qu’il est le plus puissant - parce qu’il a, donc, le plus grand pouvoir de changer les choses - et parce qu’il se prétend continuateur de Jésus est le plus responsable.

                                                            Benoît XVI et le Magistère de l’église catholique ont réanimé la conception selon laquelle c’est bien Dieu qui a commandé les massacres commis en son nom dans l’Ancien Testament, dont un très explicite génocide au moins, celui des cananéens.

                                                            C’est exactement la position des Témoins de Jéhovah, lesquels l’affirment sans détour dans leur revue La Tour de garde et dans leurs autres publications, ce qui est tout aussi intolérable. C’est cela qui doit radicalement changer chez eux. Ils doivent, comme toutes les religions monothéistes, rejeter fermement cette croyance criminogène (directement ou pas). Il est plus que temps.

                                                            Les Témoins de Jéhovah justifient « honnêtement », en l’assumant, leur conception criminogène de Dieu. Les catholiques la justifient hypocritement. Cela ne fait pas de la conception des Témoins de Jéhovah une bonne conception.

                                                            Comme celle des catholiques (et d’ailleurs des autres chrétiens jusqu’à ce jour) elle reste une monstrueuse conception, qui empêche la pacification du monde où vivront nos enfants et leurs descendants.

                                                            Dans l’immédiat, elle alimente indirectement la violence toujours effectivement commise par des musulmans appliquant les consignes de leur prophète.


                                                            • jcl17 29 janvier 2012 17:30


                                                              @Pierre Régner

                                                              Vous écrivez :

                                                              "C’est exactement la position des Témoins de Jéhovah, lesquels l’affirment sans détour dans leur revue La Tour de garde et dans leurs autres publications, ce qui est tout aussi intolérable. C’est cela qui doit radicalement changer chez eux. Ils doivent, comme toutes les religions monothéistes, rejeter fermement cette croyance criminogène (directement ou pas). Il est plus que temps.

                                                              Les Témoins de Jéhovah justifient « honnêtement », en l’assumant, leur conception criminogène de Dieu. Les catholiques la justifient hypocritement. Cela ne fait pas de la conception des Témoins de Jéhovah une bonne conception.« 

                                                              Cher Monsieur,

                                                              En fait, ce que vous n’avez peut être pas encore compris c’est que vous portez un jugement sur la Parole de Dieu, la Bible, en jugeant ainsi les Témoins de Jéhovah...

                                                              Ces derniers, tout comme le faisait le Christ, ne font que porter à la connaissance de leurs semblables le message biblique...

                                                              Comme lui, ils sont porteurs d’une »bonne nouvelle«  pour tous ceux et celles, évidemment, qui veulent bien admettre la souveraineté du Créateur et de son Christ dans les affaires humaines.

                                                              Que vous le vouliez ou pas, le Créateur a un dessein bien précis contenu dans la première prophétie de la Parole de Dieu, à savoir Genèse 3:15

                                                              Que vous le souhaitiez ou pas, il accomplira ce dessein et répondra ainsi à un prière »rabâchée« depuis des siècles par un nombre incalculable de personnes qui, très souvent, la répètent sans même comprendre la signification des mots qu’ils prononcent...

                                                              (Matthieu 6:9-13) [...] “ Vous devez donc prier ainsi : “ ‘ Notre Père dans les cieux, que ton nom soit sanctifié. 10 Que ton royaume vienne. Que ta volonté se fasse, comme dans le ciel, aussi sur la terre. 11 Donne-nous aujourd’hui notre pain pour ce jour ; 12 et remets-nous nos dettes, comme nous aussi avons remis à nos débiteurs. 13 Et ne nous fais pas entrer en tentation, mais délivre-nous du méchant [...].

                                                              Sincèrement, pensez-vous que la volonté de Dieu se fait actuellement sur la terre ?

                                                              Ne pensez-vous pas que le Créateur ne pourra pas se dispenser de détruire la méchanceté qui règne sur notre planète pour que, comme l’apôtre Pierre, l’humanité puisse dire :

                                                              (2 Pierre 3:13) 13 »Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, et dans ceux-ci habitera la justice.«  ?

                                                              Effectivement, la Bible sur laquelle vous portez un jugement contient également une »mauvaise nouvelle« pour tous ceux qui s’opposent au Créateur (pour eux, c’est perdu d’avance !)...

                                                              J’aimerai, pour finir, vous donner par une image une idée des sentiments qui animent l’esprit d’un Témoin de Jéhovah lorsqu’il s’adresse à ses semblables dans le cadre de la prédication.

                                                              Vous êtes sur le bord d’un chemin sans issue qui, vous le savez, mène à un précipice...

                                                              Vous voyez un véhicule qui manifestement a choisi la mauvaise route et ses occupants sont totalement inconscients du danger qui les attend !

                                                              N’allez-vous pas faire de grands gestes pour les prévenir du danger ? Peut-être même allez-vous crier de toute vos forces ?

                                                              Votre attitude serait tout à fait louable, n’est-ce pas ?

                                                              Et, bien c’est très exactement ce que font les Témoins de Jéhovah. Ce sont les mobiles qui les animent dans l’époque troublée que nous connaissons...

                                                              Ils »crient« , »font de grands gestes« pour prévenir leurs contemporains de l’urgence qu’il y a de prendre position pour le Royaume de Jéhovah et de son Christ...

                                                              (Matthieu 7:13, 14) [...] Entrez par la porte étroite ; parce que large et spacieuse est la route qui mène à la destruction, et nombreux sont ceux qui entrent par elle ; 14 tandis qu’étroite est la porte et resserrée la route qui mène à la vie, et peu nombreux sont ceux qui la trouvent [...]

                                                              Au fait, aviez-vous compris que le thème principal de la Parole de Dieu est bien l’instauration du »Royaume de Dieu et de son Christ" ?




                                                            • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 janvier 2012 23:11

                                                              @ Jcl117

                                                              Vous confirmez ce que j’ai dit précédemment mais en voulant et en croyant le contredire.

                                                              Comme les catholiques et les autres chrétiens vous répondez à qui vous demande de rejeter celle de vos croyances en Dieu qui est, directement ou indirectement criminogène, en rappelant les vertus de Jésus et des Evangiles.

                                                              Je n’ai pas besoin qu’on me les rappelle, je les crois admirables et je les respecte chez les croyants.

                                                              Mais je leur reproche de les déformer, de les utiliser pour justifier le pire, ce qui revient très clairement, selon moi, à trahir le merveilleux prophète juif dont les chrétiens se réclament et dont ils ont fait un Dieu (cela je ne le leur reproche pas).

                                                              J’affirme qu’on ne peut pas croire à la fois que Dieu a demandé aux humains d’une part de « s’aimer les uns les autres » et de « faire la paix sur la terre » et, d’autre part, de massacrer en de nombreuses occasions, jusqu’à effectuer le plus explicite des génocides, celui des cananéens.

                                                              Je conviens que, ce faisant, je « porte un jugement » sur la partie épouvantable de ce que, comme Benoît XVI, vous continuez de considérer comme partie intégrante de la Parole de Dieu.

                                                              Dans le texte dont je conseille ici la lecture 

                                                              http://www.centpapiers.com/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse-1/38279

                                                              je dis effectivement sans détour qu’il faut cesser de considérer que les appels à massacrer sont « Parole de Dieu ». Ce sont des paroles de « chercheurs de Dieu ». Et je précise :

                                                              "En d’autres termes, les croyants doivent détruire leur vieille trilogie de base : divinisation / sacralisation / dogmatisation de pensées et d’actes à caractère humain. C’est cette trilogie qui a engendré tous les désastres à base religieuse depuis les débuts du monothéisme jusqu’à nos jours".

                                                              Veuillez, s’il vous plaît, ne pas fuir ce problème, ne pas tenter de le faire oublier en le masquant derrière la beauté du message évangélique et l’admirable Jésus de Nazareth.

                                                              Comme les autres chrétiens, les Témoins de Jéhovah ont à faire aujourd’hui plus que jamais cet effort de recherche honnête dans l’indépendance de leur esprit.

                                                              C’est difficile mais il y va des possibilités de la paix dans le monde à venir.


                                                            • Claire29 Claire29 28 janvier 2012 21:05

                                                              Quand on lit ces commentaires,
                                                              on voit que les sectaires ne sont pas dans les sectes !
                                                              Alors,un clip humoristique pour détendre l’atmosphère !

                                                              www.youtube.com




                                                              • robin 28 janvier 2012 23:03

                                                                Par BlackMatter(xxx.xxx.xxx.225)28 janvier 19:41

                                                                @Robin

                                                                Vous me faites rire avec vos histoires d’un univers si parfait, construit forcément pour l’homme (que de prétentions) qu’il ne peut être que la main d’un Dieu.
                                                                -----------------------------------------------------------------------------------------------------------
                                                                Vous oubliez la présence de l’adversaire qui s’est chargé largement de le saboter l’univers.
                                                                 
                                                                Par ailleurs si je me mets à votre la portée avec vos multiunivers (d’après la théorie il en faudrait 10 puissance 500 pour arriver jusqu’au nôtre autant dire qu’on touche mathématiquement à l’impossibilité, mais supposons qu’on y soit arrivé) qui a créé ces multiunivers ? Qui a créé les lois à l’origine de leur formation, ou simplement même le contexte mathématique nécessaire à leur création ? Vous voyez on en sort pas, mais le plus drôle c’est que vous adhérez vous aussi à une religion sans vous en rendre compte.
                                                                 
                                                                Lorsque vous voyez une horloge, vous viendrait-il à l’idée qu’elle s’est construite toute seule ?
                                                                 
                                                                 
                                                                 
                                                                 
                                                                 

                                                                • BlackMatter 29 janvier 2012 13:13

                                                                  Il n’y a pas d’adversaire de Dieu comme vous le supposez. Qu’est ce que c’est que cette histoire que Dieu, être surpuissant, omnipotent, aurait créé -en toute connaissance de cause- un être maléfique, presque aussi puissant que lui ? Ça n’a pas de sens ou alors Dieu est maso, ou il n’est pas omnipotent. Bref, il ne serait pas le Dieu que vous décrivez.


                                                                  Vous parlez du lanscape de la théorie des cordes (10 puissances 500 univers possibles). D’abord toutes les théories de multivers ne s’appuie pas sur la théorie des cordes ou des branes. Ensuite, la théorie ne dis pas qu’il faut 10 puissance 500 pour arriver à un univers viable, elle dit que pour l’instant, il y a 10 puissance 500 type d’univers possibles (il peut en exister moins ou en exister plus et même une infinité si ce mot à un sens).

                                                                  Enfin, vous cherchez une cause première à la création de notre univers. C’est parce que nous sommes baignés par le principe de causalité qui veut qu’il y est une cause à chaque phénomène. Or c’est le temps qui impose cela. Mais le temps n’a de sens que s’il y a de l’espace et des interactions. Or avant le big-bang, la question du temps n’a pas de sens et même le terme avant d’ailleurs.

                                                                  Tous les phénomènes que nous connaissons n’ont pas forcément de cause. Il en va ainsi des fluctuations quantiques. On peut faire des probabilités avec mais on ne peut rien prédire avec exactitude. Il semble simplement que rien n’est absolu dans l’univers, c’est une de ces propriétés. Absolument rien. Même pas le vide et encore moins le néant.

                                                                  De toute façon, s’il y avait une cause en tout, alors je serais en droit de vous demander qui a créé Dieu ?

                                                                • jcl17 29 janvier 2012 16:25

                                                                  BlackMatter est, effectivement un « très grand croyant » et sa « foi » est « immense » !

                                                                  Le problème est qu’elle ne repose que sur le néant... Je préfère, en ce qui me concerne, avoir foi en un Créateur intelligent, une énergie intelligente capable d’organiser la vie et la matière qui nous entoure...

                                                                  Je préfère avoir confiance en sa parole, la Bible plutôt que dans de simples « philosophies » humaines.

                                                                  Lorsque je compare la complexité d’un cerveau humain, ses possibilité de traitement des informations, par rapport aux possibilités d’un ordinateur (qui n’est pas le fruit du hasard , mais bien le fruit d’une pensée intelligente, d’une avancée progressive des connaissances, etc.), mon esprit ne peut accepter le fait que ce cerveau humain serait un « accident de parcours » dans un phénomène d’évolution aveugle...

                                                                  Je lui laisse sa « grande foi »... Qu’il me permette de conserver la mienne !

                                                                  Cordialement.


                                                                • BlackMatter 29 janvier 2012 18:27

                                                                  « BlackMatter est, effectivement un »très grand croyant« et sa »foi« est »immense«  ! »


                                                                  Vous ne savez rien et surtout pas ce que peuvent être mes relations avec Dieu.

                                                                  « Le problème est qu’elle ne repose que sur le néant... »
                                                                  « Je préfère avoir confiance en sa parole, la Bible »

                                                                  Parce que vous, vous ne vous appuyez pas sur le néant ? Vous avez donc des preuves de l’existence de Dieu ? C’est un fait scientifique irréfutable ?
                                                                  Vous croyez que la bible est la parole de Dieu ? Pourquoi pas plutôt la Torah ou le Coran ?
                                                                  Ne serait il pas plus sage de considérer que toutes ces écritures ont été inspirées par des hommes pour des hommes ?

                                                                  « Je lui laisse sa »grande foi« ... Qu’il me permette de conserver la mienne ! »
                                                                  Conserver la votre si vous voulez mais ne faites du prosélytisme que sur des faits démontrées et pas sur des histoires à dormir debout.

                                                                  ’Lorsque je compare la complexité d’un cerveau humain...’
                                                                  Lorsque vous comprendrez que complexité ne veut dire divinité etn que l’ignorance ne justifie la croyance, on en reparlera.


                                                                • robin 30 janvier 2012 11:40

                                                                  Par BlackMatter

                                                                  Enfin, vous cherchez une cause première à la création de notre univers. C’est parce que nous sommes baignés par le principe de causalité 

                                                                  ---------------------------------------------------

                                                                  Si le principe de causalité est à ghéométrie variable et n’est plus valable dans certains cas vous venez de foutre par terre des millénaires de Sciences fondamentales et donc votre propre échafaudage.




                                                                • BlackMatter 30 janvier 2012 16:11

                                                                  Argument fallacieux.


                                                                  Je n’ai pas remis en cause le principe de causalité dans l’univers pour les objets macroscopiques.
                                                                  Par ailleurs, je pense qu’il y a des millénaires, on ne connaissait la physique quantique.



                                                                  Vous semblez choqué par le fait qu’on dise qu’il puisse ne pas y avoir un cause à l’existence de l’univers mais en même temps, vous laissez croire que Dieu n’en aurait pas... Vous n’êtes pas très logique.


                                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 janvier 2012 11:43
                                                                  @ l’auteur

                                                                  Une raison de vous remercier pour la publication du présent article : il m’a entraîné dans des recherches qui m’ont amené, entre autre, à la découverte d’Anne Morelli.

                                                                  Je conseille vivement à tous de la regarder et l’écouter dans cette vidéo : 

                                                                  http://www.youtube.com/watch?v=KNx4UPoVdIo&feature=related


                                                                  • soubise 29 janvier 2012 14:16

                                                                    Citer des noms de FM dans un torchon comme celui là ne me parit pas très futfut...


                                                                    • jcl17 29 janvier 2012 15:57

                                                                      A ceux qui recherchent sincèrement à connaître les Témoins de Jéhovah et qui ne souhaitent pas les contacter directement (ce qui est une erreur, bien sûr !) pour satisfaire leur désir de connaissances !

                                                                      http://barbey.jimdo.com/

                                                                      Une analyse sociologique des Témoins de Jéhovah (actualisée au 31 décembre 2011).

                                                                      Son auteur, Philippe Barbey, est sociologue, docteur en sciences sociales de Paris 5 Sorbonne et diplômé du master de sciences des religions de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes - EPHE - Sorbonne.

                                                                      Cordialement.

                                                                      P.S. : A l’auteur de cet article, merci encore pour votre courage et pour votre honnêteté, qualités si rares de nos jours !


                                                                      • Ivan K 31 janvier 2012 07:39

                                                                        Se référer au travail de Philippe Barbey pour avoir un avis « neutre » sur les Témoins de Jéhovah, c’est comme consulter le travail d’Elisabeth Tessier pour avoir un avis « neutre » sur l’astrologie —le hasard faisant bien les choses, elle possède exactement le même diplôme, validé par les mêmes gens !

                                                                        Cela me rappelle le bon vieux temps où j’étais TdJ, et où j’ai entendu de mes propres oreilles un des plus hauts responsables jéhovistes du pays encourager un ami à moi à poursuivre ses études de sociologie, jusqu’à la maitrise ou au doctorat disait-il (à la grande surprise de cet ami, puisque la règle officielle est de déconseiller les « longues études »), parce que le Béthel avait besoin de ce genre de choses pour son service de « relations publiques »...

                                                                        Je ne nie pas à un Témoin de Jéhovah le droit d’être sociologue, ni même celui de travailler sur les Témoins de Jéhovah en tant que groupe une fois qu’il est sociologue : mais présenter son travail comme « neutre » alors que TOUT Témoin de Jéhovah a le devoir d’être militant, dissimuler le fait qu’on est lié au groupe qu’on prétend étudier « de l’extérieur », ça c’est tout simplement une façon de mentir à ses lecteurs.(« C’est la vérité, il faut la manifester... »)


                                                                      • Proudhon Proudhon 29 janvier 2012 18:51

                                                                        Le véritable problème des témoins de Jéhovah c’est que leur « église sectaire » est déserté par la jeunesse qui a soif de liberté, ce qui n’est pas le cas chez ces gens-là. Les interdits sont tellement nombreux, variés et invraisemblables qu’il n’est pas étonnant que les jeunes se cassent de chez ces bouffons.
                                                                        Par contre en ce qui concerne le système capitaliste protestant et ces représentants, qui sont le vrai problème sociétal mondiale, le Mammonisme, pas de problèmes, les Témoins de Jéhovah ne sont pas du tout contre mais l’approuvent en expliquant que si une personne est riche, c’est que Jéhovah en a décidé ainsi.
                                                                        C’est vachement réfléchit comme idéologie non, mais tellement loin de l’enseignement du Christ.

                                                                        Nous pouvons peut-être expliquer pour leur défense cette dérive « Mamonique » en se rappelant que les témoins de Jéhovah viennent des USA, pays capitaliste dans l’âme.


                                                                        • robin 30 janvier 2012 11:28

                                                                          tant de bêtises en si peu de lignes, je ne sais même pas si ça mérite le respect....lol !


                                                                        • Jonas Jonas 29 janvier 2012 19:12

                                                                          « Lettre ouverte d’un jéhoviste à un franc-maçon s’inquiétant de la montée de l’Islam »

                                                                          La « montée de l’Islam » ? Il a vu ça où ?
                                                                          http://islamineurope.unblog.fr/


                                                                          • BlackMatter 29 janvier 2012 19:22

                                                                            C’est déjà assez compliqué comme cela.


                                                                            Pas la peine non plus d’entamer une guerre de religions juifs-chrétiens contre musulmans.
                                                                            Manifestement, il y a des abus et des propos intolérables sur fond de communautarisme chez tous le monde, sans exception.


                                                                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 29 janvier 2012 22:30

                                                                            Oui « c’est déjà assez compliqué comme ça ».

                                                                            Alors ne vous enfermez pas, Jonas et BlackMatter, dans le nouveau négationnisme à la mode.

                                                                            Il n’y a pas à « entamer » une (nouvelle) « guerre de religions ». Il y a à combattre, par la parole et par la loi, la violence religieuse dans TOUTES ses MANIFESTATIONS et dans TOUTES ses JUSTIFICATIONS.

                                                                            Et, en ce moment, c’est bien dans l’islam que ses justifications entraînent très concrètement les actes de violence religieuse effective.

                                                                            Aussi je crois, comme le destinataire de la lettre ouverte, qu’il y a bien islamisation de la France et de l’Europe, et qu’il faut la combattre très fermement.

                                                                            Ça ne m’empêche pas, bien au contraire et comme vous pouvez le voir dans mes autres commentaires à la présente publication, de combattre tout aussi fermement la conception criminogène de Dieu que les Pères des églises chrétienne ont relancée il y a plus de 15 siècles, en permettant ainsi son aggravation, ailleurs et autrement, par le prophète de l’islam.

                                                                            Cette aggravation que les Témoins de Jéhovah tout autant que le pape actuel entretiennent et même, pour ce qui concerne l’église catholique, REACTIVENT.

                                                                            Je ne peux que vous conseiller à nouveau la lecture de ma réflexion détaillée sur le sujet ici :


                                                                            J’en conviens, c’est long et fatiguant. Mais convenez qu’une violence qui dure depuis maintenant 3000 ans mérite que son analyse ne soit pas bâclée.

                                                                            • Ivan K 30 janvier 2012 08:13

                                                                              Il faut savoir de quoi l’on parle. Lorsque l’on appartient à un mouvement qui ne reconnait aucune limite aux lois qu’il édicte (la Loi de l’organisation jéhoviste passant avant celle de la République), un groupe qui théorise la violence morale qu’il fera subir à celui qui quittera le groupe, présentant cela comme de la « discipline » (ce qui est la reconnaissance que le groupe, non seulement « discipline » ceux qui se placent volontairement sous son autorité, mais aussi ceux qui ne veulent plus y être, niant de fait leur droit à sortir de sous cette autorité !), il ne faut pas s’étonner d’avoir mauvaise presse.
                                                                               
                                                                              Dernier exemple en date, la façon dont votre groupe rappelle aux familles comment doit s’organiser un odieux chantage affectif sur ceux qui le quittent :

                                                                              http://www.tj-revelation.org/Petite-lecon-de-chantage-affectif

                                                                              Ce serait donc ça, le « vrai christianisme », seul à faire barrière à l’Islam envahisseur : « Mon Dieu, mon Dieu, pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu’ils disent... »

                                                                              Lorsqu’on pleure sur la discrimination dont on est victime, il faudrait s’assurer que son pas-de-porte a reçu le coup de balai dont il avait furieusement besoin. Car ce genre d’articles révèle que ce n’est pas sans aucune raison objective que votre organisation est dénoncée, ce n’est pas par ignorance que certaines critiques s’élèvent, ce n’est pas par haine aveugle, mais parce qu’il y a bel et bien des problèmes réels et avérés dans la pratique jéhoviste, y compris au niveau de la discrimination religieuse.

                                                                              Quand on voit la façon dont vous traiter, sans vergogne, votre minorité à vous, celle des gens dont le seul tort est d’avoir cru en votre église à une époque de leur vie, c’en est pathétique de lire vos lamentations sur vos droits bafoués. Ce qui en plus est une énormité : que je sache, vous avez pu obtenir justice, vous ! Vous avez trouvé une juridiction pour rétablir vos droits lorsque votre attitude a poussé vos adversaires à des excès... Pauvres Témoins de Jéhovah, pauvres victimes, qui vivent dans d’affreux totalitarismes où les décisions de le CEDH sont respectées !


                                                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 janvier 2012 10:20

                                                                                @ Ivan K

                                                                                Merci pour le lien. Il met en effet l’accent sur les pratiques écoeurantes que la MIVILUDES combat avec raison dans les sectes.

                                                                                Il serait bien que les Témoins de Jéhovah qui s’expriment ici disent ce qu’ils en pensent. Il s’agit d’un cas relevé dans leur secte.

                                                                                 la vidéo (15 avril 2012). Est-elle une protection qui permettrait de dire qu’on a fait « une fiction » si des suites judiciaires étaient données à l’affaire ? Ou le numéro de La Tour de garde existe-t-il vraiment avec une autre date et avec ce contenu ? 


                                                                              • Ivan K 30 janvier 2012 12:30

                                                                                @Pierre Régnier,

                                                                                Bonjour ; il n’y a pas d’erreur, il s’agit bien de l’édition de la Tour de garde du 15 avril 2012. Les revues jéhovistes sont disponibles plusieurs mois en avance, par rapport avec leur date d’édition « officielle »...

                                                                                Petite bizarrerie « locale », qui tient au mode de distribution historique de la littérature de l’organisation : distribuée par le porte-à-porte (ou sur des stands mobiles, désormais) par des bénévoles, il est nécessaire que lesdits bénévoles aient reçu assez tôt leurs exemplaires « à placer », pour qu’ils se soient familiarisés avec leur contenu, et aient adapté leur argumentaire de « vente » (façon de parler puisque la littérature n’est pas vendue, la contribution étant laissée au choix de l’acquéreur). Avec le progrès technologique, cette avance sur la date officielle de sortie est désormais de plus de trois mois, puisque les revues sont disponibles au format PDF, via internet, avant d’être éditées sur papier.

                                                                                Bien que le numéro de Tour de Garde concerné ne soit pas destiné à la distribution au public (il est à « usage interne »), il est lui aussi disponible dans les mêmes délais. Mais le numéro qui sortira « en papier » sera strictement identique à sa version informatisée (ou alors ce sera une première mondiale...).

                                                                                Espérant avoir répondu à votre interrogation. Cordialement.


                                                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 30 janvier 2012 13:36

                                                                                Merci pour cette intéressante précision.

                                                                                Cordialement

                                                                              • jcl17 31 janvier 2012 12:08

                                                                                Encore une fois, vous portez un jugement sur la Parole de Dieu et non sur les Témoins de Jéhovah car ces derniers ne font que respecter les commandements de Dieu :

                                                                                (1 Corinthiens 5:9-13) [...] Dans ma lettre je vous ai écrit de cesser de fréquenter les fornicateurs ; 10 [je] ne [voulais] pas [dire par là,] d’une façon absolue, les fornicateurs de ce monde ou les gens avides et les extorqueurs, ou les idolâtres. Autrement, il vous faudrait vraiment sortir du monde. 11 Mais maintenant je vous écris de cesser de fréquenter celui qui, appelé frère, est un fornicateur, ou un homme avide, ou un idolâtre, ou un insulteur, ou un ivrogne, ou un extorqueur, et de ne pas même manger avec un tel homme. 12 Qu’ai-je à faire en effet de juger ceux du dehors ? Ne jugez-vous pas, vous, ceux du dedans, 13 tandis que Dieu juge ceux du dehors ? “ Ôtez le méchant du milieu de vous. ”

                                                                                Ces paroles sont celles de l’apôtre Paul... Les Chrétiens du premier siècle ainsi que les Témoins de Jéhovah considèrent qu’il s’agit de conseils et de commandements qui respectent la volonté du Créateur...

                                                                                Vous n’êtes pas d’accord avec la Bible ? C’est votre droit et votre responsabilité...

                                                                                Toutefois, respectez ceux qui ne pensent pas comme vous et qui désirent, du mieux qu’ils le peuvent, appliquer les principes bibliques dans leur vie...

                                                                                Comme cela a déjà été précisé ici, les Témoins de Jéhovah ne forcent personne à vivre en suivant les principes bibliques... Comme cela a déjà été dit, également ici, il plus facile de sortir de l’organisation des Témoins de Jéhovah que d’y entrer...

                                                                                L’excommunication est une pratique qui existe ailleurs que chez les Témoins de Jéhovah (même dans des groupements non religieux) lorsque les principes de base auxquels ont avait adhéré pour y entrer ne sont pas respectés par une personne...

                                                                                Chez les Témoins de Jéhovah, comme dans la Bible, les mobiles de cette excommunication sont clairs : protéger le groupe de la mauvaise influence de celui qui ne respecte plus ces principes de vie basés sur les principes de Dieu enseignés dans sa Parole.

                                                                                Il peut arriver également qu’une personne excommuniée pour des raisons bibliques (par exemple, adultère, vol, ou autre) soit amenée à réfléchir à sa situation personnelle vis-à-vis du Créateur et du fait qu’elle se trouve en opposition avec lui...

                                                                                Dans ce cas, elle peut se repentir des fautes qu’elle avait commises, ne plus les pratiquer et demander sa réintégration au sein du peuple de Dieu...

                                                                                Considérons un exemple biblique d’excommunication...

                                                                                Au Ier siècle, la congrégation de Corinthe tolère “ une fornication telle qu’il n’y en a pas même chez les nations : ainsi, un certain homme a la femme de son père ”.

                                                                                Paul demande instamment aux Corinthiens de “ livr[er] un tel homme à Satan pour la destruction de la chair, afin que l’esprit soit sauvé au jour du Seigneur ”. (1 Corinthiens 5:1-5.)

                                                                                Une fois excommunié, et donc livré à Satan, le pécheur fait de nouveau partie du monde du Diable (1 Jean 5:19). En renvoyant cet homme, la congrégation a ôté du milieu d’elle un élément mauvais et charnel, et a gardé son “ esprit ”, ou disposition d’esprit dominante, conforme à la volonté de Dieu. — 2 Timothée 4:22 ; 1 Corinthiens 5:11-13.

                                                                                Quelque temps plus tard, Paul presse les chrétiens de Corinthe de réintégrer le coupable...

                                                                                Pour quelle raison ? Pour qu’ils ne soient “ pas dupes de Satan ”, explique l’apôtre... Apparemment, le pécheur s’était repenti et avait purifié sa vie...

                                                                                (2 Corinthiens 2:8-11). « Je vous exhorte donc à confirmer votre amour pour lui. 9 Car c’est aussi pour cela que je vous écris, pour m’assurer de la preuve en ce qui vous concerne, [pour voir] si vous êtes obéissants en toutes choses. 10 Ce que vous voulez bien pardonner à quelqu’un, moi aussi je [le pardonne]. Oui, pour ma part, ce que j’ai bien voulu pardonner, si j’ai bien voulu pardonner quelque chose, c’est à cause de vous en présence de Christ ; 11 pour que nous ne soyons pas dupes de Satan, car nous n’ignorons pas ses intentions. »

                                                                                En effet, si les Corinthiens refusaient de réintégrer cet homme repentant, ils seraient alors dupes de Satan en ce sens qu’ils se montreraient aussi durs et impitoyables que le Diable le souhaitait.

                                                                                Très probablement, ils ne tardèrent pas à ‘ lui pardonner et à le consoler ’. — 2 Corinthiens 2:5-7.

                                                                                À quoi sert l’excommunication ? Elle préserve de l’opprobre le saint nom de Jéhovah et protège la belle réputation de son peuple.

                                                                                (1 Pierre 1:14-16) [...] Comme des enfants obéissants, cessez de vous conformer aux désirs que vous aviez autrefois, dans votre ignorance, 15 mais, en accord avec le Saint qui vous a appelés, vous aussi devenez saints dans toute [votre] conduite, 16 parce qu’il est écrit : “ Vous devez être saints, car je suis saint. ”

                                                                                Ôter de la congrégation un pécheur non repentant permet de soutenir les normes divines et de préserver la pureté spirituelle de la congrégation. Cette mesure peut aussi ramener le coupable à la raison.

                                                                                Ces principes bibliques, je le reconnais, sont peut être difficiles à admettre pour une personne qui ne les connais pas ou qui ne veut plus les suivre (c’est son droit d’ailleurs)...

                                                                                Mais, un Témoin de Jéhovah fidèle ne cherchera pas se détourner de son intégrité...

                                                                                J’ai en mémoire ces paroles fort connues du prophète Mika (forme abrégée de Mikaël ou Mikaïa) qui résume bien la situation actuelle  :

                                                                                (Mika 4:5) [...] Car tous les peuples, eux, marcheront chacun au nom de son dieu, mais nous, nous marcherons au nom de Jéhovah notre Dieu pour des temps indéfinis, oui pour toujours.

                                                                                Cordialement.


                                                                              • Pierre Régnier Pierre Régnier 31 janvier 2012 14:56

                                                                                @ jcl17

                                                                                Je suis de ceux qui « cherchent sincèrement à connaître les Témoins de Jéhovah », mais je constate « encore une fois » que vous refusez de répondre ici à la question la plus importante :

                                                                                "Allez massacrer tous les habitants des cités de Canaan. Veillez à ce qu’il ne reste pas un seul survivant !" est une parole biblique et, pour les Témoins de Jéhovah comme pour Benoît XVI c’est, comme de nombreux autres écrits biblique appelant à de grands massacres, une Parole de Dieu.

                                                                                Est-il raisonnable OU MONSTRUEUX, au XXIe siècle et alors que la violence islamique effective est une fois de plus très concrètement réanimée, d’en rester à cette interprétation dogmatique ?


                                                                              • jcl17 31 janvier 2012 17:53

                                                                                @Pierre Régner

                                                                                Cher Monsieur,

                                                                                Je ne suis absolument pas gêné pour vous répondre...

                                                                                Vous connaissez très bien la position des Témoins de Jéhovah sur la violence, les guerres ?

                                                                                Vous n’ignorez pas ce qu’ils souffrent, encore aujourd’hui, pour garder leur neutralité chrétienne qu’ils manifestent sur toute la surface de la terre ?

                                                                                Les Témoins de Jéhovah, tout comme le faisaient les chrétiens du premier siècle, refusent de prendre les armes. Certains ont même été jusqu’à mourir pour leur convictions...

                                                                                Ils sont pacifiques et attendent, avec patience, l’intervention du Créateur dans les affaires humaines pour qu’il établisse une paix durable et vivre, enfin, dans un monde de Justice.

                                                                                (Actes 10:34-43) [...] Alors Pierre ouvrit la bouche et dit : “ Vraiment, je me rends compte que Dieu n’est pas partial, 35 mais qu’en toute nation l’homme qui le craint et pratique la justice est agréé de lui. 36 Il a envoyé la parole aux fils d’Israël pour leur annoncer la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ : Celui-ci est Seigneur de tous [les autres]. 37 Vous savez, vous, de quoi on parlait dans toute la Judée, à commencer depuis la Galilée après le baptême que Jean prêchait, 38 c’est-à-dire de Jésus qui était de Nazareth, comment Dieu l’a oint d’esprit saint et de puissance, et il a traversé le pays en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient opprimés par le Diable ; parce que Dieu était avec lui. 39 Et nous sommes témoins de toutes les choses qu’il a faites dans le pays des Juifs et à Jérusalem ; mais ils l’ont aussi supprimé en le pendant à un poteau. 40 Celui-ci, Dieu l’a relevé le troisième jour et lui a accordé de se manifester, 41 non pas à tout le peuple, mais à des témoins désignés d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. 42 De plus, il nous a ordonné de prêcher au peuple et d’attester pleinement que c’est lui qui a été établi par Dieu comme juge des vivants et des morts. 43 À lui tous les prophètes rendent ce témoignage, que tout homme qui a foi en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. ”

                                                                                Comme vous certainement, ils connaissent les écrits suivants :

                                                                                (2 Pierre 3:9, 10) [...] Jéhovah n’est pas lent en ce qui concerne sa promesse, comme certains considèrent la lenteur, mais il est patient avec vous, parce qu’il ne veut pas que qui que ce soit périsse, mais il veut que tous parviennent à la repentance. 10 Cependant le jour de Jéhovah viendra comme un voleur, et en ce [jour] les cieux passeront dans un sifflement, mais les éléments devenus brûlants seront dissous, et la terre et les œuvres qui s’y trouvent seront découvertes.

                                                                                (2 Pierre 3:13) 13 Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, et dans ceux-ci habitera la justice.

                                                                                Dans ce passage, il faut entendre par « nouvelle terre » une nouvelle société humaine et non une nouvelle planète...

                                                                                (Daniel 2:44) 44 “ Et aux jours de ces rois-là, le Dieu du ciel établira un royaume qui ne sera jamais supprimé. Et le royaume ne passera à aucun autre peuple. Il broiera tous ces royaumes et y mettra fin, et lui-même subsistera pour des temps indéfinis [...]

                                                                                (Psaume 37:10, 11) 10 Un peu de temps encore, et le méchant ne sera plus ; oui, tu examineras son lieu, et il ne sera pas. 11 Mais les humbles posséderont la terre, et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix [...]

                                                                                Ils sont donc conscients que nous vivons les « derniers jours » de ce vieux système de choses, totalement moribond.

                                                                                C’est donc poussés par l’amour du prochain qu’ils prennent de leur temps pour aller visiter leurs semblables et leur apporter la « Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu », tout comme le faisaient les premiers chrétiens du premier siècle... Et ce n’est pas si facile que ça, croyez moi, que d’aller frapper à la porte de son voisin, quelle que soit notre condition sociale et en toute impartialité...

                                                                                Comme tous les humains, nous avons les mêmes pudeurs, les mêmes appréhensions...

                                                                                Peut être même que certains doivent lutter contre leur timidité, leur émotivité afin de trouver le courage d’accomplir cette volonté divine (Matthieu 28:18-20) [...] . 19 Allez donc et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et de l’esprit saint, 20 leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé [...]

                                                                                Vous savez, parmi les Témoins de Jéhovah vous trouvez toutes les couches de la société...

                                                                                Certains sont, au début, surtout dans certains pays, totalement analphabètes et sont obligés de faire l’effort d’apprendre à lire avant même de pouvoir prendre connaissance du message biblique...

                                                                                D’autres sont plus instruits ou même érudits... Certains sont des scientifiques, des informaticiens de génie (comme ceux par exemple qui ont créé le système de traduction entièrement automatisé, appelé MEPS (Système électronique d’édition multilingue), équipant nos imprimerie, et envié par des sociétés d’édition qui viennent le visiter pour s’en inspirer)...

                                                                                D’autres sont biologistes, chimistes, médecins, chirurgiens, professeurs, spécialistes dans l’étude des langues anciennes, ou peut-être simplement de modestes employés ou ouvriers.

                                                                                Mais, quelle que soit notre position sociale, que nous soyons riches ou pauvres, nous sommes tous animés des mêmes objectifs théocratiques.

                                                                                De plus, dans ce monde totalement divisé où règnent les conflits raciaux, ethniques, politiques, religieux, etc., le peuple de Jéhovah connaît déjà une période de paix, avant même l’intervention du Créateur...

                                                                                Vous ne verrez jamais un Témoin de Jéhovah prendre les armes contre son prochain, tout comme au premier siècle il était impensable à un véritable disciple du Christ d’agir ainsi...

                                                                                Le récit biblique, effectivement, relate certaines guerres du passé menées bien souvent contre certains peuples qui s’opposaient au dessein de Jéhovah et qui, de plus, étaient connus pour être particulièrement sanguinaires et violents... C’était le cas des Cananéens...

                                                                                Les guerres décrétées par Dieu :

                                                                                Jéhovah est “ un guerrier ”. Il est “ le Dieu des armées ”, “ puissant dans la bataille ”. (Ex 15:3 ; 2S 5:10 ; Ps 24:8, 10 ; Is 42:13.)

                                                                                Créateur et Souverain suprême de l’univers, non seulement Dieu a le droit, mais encore il est obligé par la justice d’exécuter les sans-loi ou d’autoriser leur exécution, de faire la guerre à tous les obstinés qui refusent d’obéir à ses justes lois.

                                                                                Ainsi, c’est en toute justice que Jéhovah fit disparaître les méchants au temps du déluge, qu’il détruisit Sodome et Gomorrhe et provoqua l’anéantissement des forces de Pharaon. — Gn 6:5-7, 13, 17 ; 19:24 ; Ex 15:4, 5 ; voir aussi 2P 2:5-10 ; Jude 7.

                                                                                Dieu se servit d’Israël comme exécuteur :

                                                                                Quand il fit entrer les Israélites en Terre promise, Jéhovah leur confia la mission sacrée de servir d’exécuteurs.

                                                                                Avant d’être délivré d’Égypte, le peuple d’Israël n’avait pas connu la guerre (Ex 13:17).

                                                                                En conduisant les Israélites à la victoire contre “ sept nations plus populeuses et plus fortes ” qu’eux, Dieu magnifia son nom de “ Jéhovah des armées, le Dieu des lignes de bataille d’Israël ”. Il prouva ainsi que “ ce n’est ni par l’épée ni par la lance que Jéhovah sauve réellement, car à Jéhovah appartient la bataille ”. (Dt 7:1 ; 1S 17:45, 47 ; voir aussi 2Ch 13:12.) Cela donna également aux Israélites la possibilité de faire preuve d’obéissance aux commandements divins au point de risquer leur vie dans une guerre décrétée par Dieu. — Dt 20:1-4.

                                                                                Aucune agression ne devait dépasser les limites fixées par Dieu :

                                                                                Cependant, Dieu ordonna formellement aux Israélites de ne mener aucune guerre d’agression ou de conquête hors du territoire qu’il leur avait assigné, et de ne combattre aucune autre nation que celles qu’il leur avait demandé de combattre.

                                                                                Ainsi, ils ne devaient pas livrer bataille aux peuples d’Édom, de Moab ou d’Ammôn (Dt 2:4, 5, 9, 19).

                                                                                Toutefois, par la suite, comme ces nations les attaquèrent, ils furent obligés de leur faire la guerre pour se défendre, et Dieu leur accorda son aide en ces circonstances. — Jg 3:12-30 ; 11:32, 33 ; 1S 14:47.

                                                                                Pourquoi Jéhovah décréta-t-il l’extermination des Cananéens ?

                                                                                Les détracteurs de la Bible invoquent ce fait pour dire que les Écritures hébraïques, ou “ Ancien Testament ”, sont imprégnées de cruauté et truffées de massacres gratuits. Toutefois, la question en litige n’est autre que la reconnaissance ou non de la souveraineté de Dieu sur la terre et ses habitants.

                                                                                Jéhovah avait transféré le droit de posséder le pays de Canaan à la ‘ semence d’Abraham ’, selon les termes d’une alliance appuyée par un serment (Gn 12:5-7 ; 15:17-21 ; voir aussi Dt 32:8 ; Ac 17:26). Mais Dieu n’entendait pas seulement expulser ou déposséder les habitants de ce pays. Son droit d’agir en qualité de “ Juge de toute la terre ” (Gn 18:25), de condamner à la peine capitale ceux qui la méritaient et de faire exécuter une telle sentence, était aussi en cause...

                                                                                Les conditions qui régnaient en Canaan au temps où les Israélites le conquirent confirmèrent pleinement la justice de la malédiction divine prononcée sur Canaan. Jéhovah avait laissé s’écouler 400 ans depuis l’époque d’Abraham pour que ‘ la faute des Amorites soit complète ’. (Gn 15:16.)

                                                                                Le fait que les femmes hittites d’Ésaü aient été “ un sujet d’amertume d’esprit pour Isaac et pour Rébecca ”, au point que celle-ci en vint à ‘ prendre sa vie en aversion à cause d’elles ’, est certainement une indication de la méchanceté déjà manifeste chez les Cananéens (Gn 26:34, 35 ; 27:46).

                                                                                Au fil des siècles qui suivirent, le pays de Canaan finit par être saturé de pratiques détestables, tels l’idolâtrie, l’immoralité et le meurtre.

                                                                                La religion des Cananéens était extraordinairement vile et perverse, leurs “ poteaux sacrés ” étaient de toute évidence des symboles phalliques et bon nombre de rites en usage sur leurs “ hauts lieux ” consistaient en immondes débordements sexuels et en perversion (Ex 23:24 ; 34:12, 13 ; Nb 33:52 ; Dt 7:5).

                                                                                L’inceste, la sodomie et la bestialité faisaient partie des ‘ agissements du pays de Canaan ’ qui le rendaient impur, faute pour laquelle il devait ‘ vomir ses habitants ’. (Lv 18:2-25.)

                                                                                Entre autres choses détestables, les Cananéens se livraient aussi à la magie et au spiritisme, ils liaient autrui par des sortilèges et faisaient passer leurs enfants par le feu. — Dt 18:9-12.

                                                                                Baal était la plus éminente divinité adorée par les Cananéens (Jg 2:12, 13 ; voir aussi Jg 6:25-32 ; 1R 16:30-32). Les déesses cananéennes Ashtoreth (Jg 2:13 ; 10:6 ; 1S 7:3, 4), Ashéra et Anath sont présentées dans un texte égyptien à la fois comme des déesses-mères et comme des prostituées sacrées qui, paradoxalement, demeurent perpétuellement vierges (littéralement : “ les grandes déesses qui conçoivent, mais n’enfantent pas ”). Selon toute apparence, les services de prostituées sacrées faisaient invariablement partie de leur culte. Ces déesses personnifiaient la luxure, mais aussi la violence sadique et la guerre.

                                                                                Ainsi, dans un épisode du Cycle de Baal trouvé à Ougarit, la déesse Anath massacre des hommes, puis suspend des têtes autour d’elle en guise d’ornement et attache des mains d’hommes à sa ceinture tout en pataugeant joyeusement dans leur sang. Les figurines de la déesse Ashtoreth découvertes en Palestine sont celles d’une femme nue dont les organes génitaux sont grossièrement exagérés.

                                                                                Voici ce qu’a déclaré l’archéologue W. Albright à propos du culte phallique des Cananéens : “ Dans sa plus basse expression, [...] le caractère érotique de leur culte s’est forcément abîmé dans les profondeurs les plus sordides de la déchéance humaine. ” — Archaeology and the Religion of Israel, 1968, p. 76, 77 ; voir ASHTORETH ; BAAL No 4.

                                                                                Entre autres pratiques dégradantes, il y avait les sacrifices d’enfants.

                                                                                Selon Merrill Unger, “ des fouilles effectuées en Palestine ont mis au jour des monceaux de cendres et des restes de squelettes de petits enfants dans les cimetières entourant les autels païens, ce qui montre l’étendue de cette abomination cruelle ”. (Archaeology and the Old Testament, 1964, p. 279.)

                                                                                On lit dans Halley’s Bible Handbook (1964, p. 161) : “ Les Cananéens adoraient leurs dieux en pratiquant devant eux des actes immoraux qui avaient valeur de rites religieux, et en assassinant leurs premiers-nés, qu’ils offraient en sacrifice à ces mêmes dieux. Il semble que le territoire cananéen soit, dans une grande mesure, devenu une sorte de Sodome et Gomorrhe à l’échelle nationale. [...] Une civilisation aussi répugnante et barbare avait-elle le droit de subsister plus longtemps ? [...] Les archéologues qui effectuent des fouilles dans les villes cananéennes s’étonnent que Dieu ne les ait pas détruites plus tôt. ” — vol. 1, p. 739.

                                                                                J’espère que ces éléments vous aideront à mieux comprendre le motif pour lequel Jéhovah, dans le passé a été obligé de manifesté sa colère.

                                                                                De la même manière, nous pourrions également parler de la situation qui existait sur Terre à l’époque de Noé et qui a justifié, là aussi, l’intervention du Créateur.

                                                                                N’oubliez pas que Jésus-Christ, lui-même, a donné l’exemple du déluge de Noé pour expliquer ce que serait l’attitude de la majorité des humains au moment de la fin de ce système de choses :

                                                                                (Matthieu 24:36-42) [...] “ Quant à ce jour-là et à cette heure-là, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père. 37 Car, de même que furent les jours de Noé, ainsi sera la présence du Fils de l’homme. 38 Car, de même qu’ils étaient en ces jours d’avant le déluge : ils mangeaient et buvaient, les hommes se mariaient et les femmes étaient données en mariage, jusqu’au jour où Noé est entré dans l’arche ; 39 et ils n’ont pas été attentifs jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous, ainsi sera la présence du Fils de l’homme. 40 Alors, deux hommes seront aux champs : l’un sera pris et l’autre abandonné ; 41 deux femmes seront en train de moudre au moulin à bras : l’une sera prise et l’autre abandonnée. 42 Veillez donc, parce que vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.

                                                                                Cordialement.


                                                                              • jcl17 31 janvier 2012 20:13

                                                                                @Pierre Régner

                                                                                Cher Monsieur,
                                                                                Je ne suis absolument pas gêné pour vous répondre...

                                                                                Dans ce monde totalement divisé où règnent les conflits raciaux, ethniques, politiques, religieux, etc., le peuple de Jéhovah connaît déjà une période de paix, avant même l’intervention du Créateur...
                                                                                Vous ne verrez jamais un Témoin de Jéhovah prendre les armes contre son prochain, tout comme au premier siècle il était impensable à un véritable disciple du Christ d’agir ainsi...
                                                                                Le récit biblique, effectivement, relate certaines guerres du passé menées bien souvent contre certains peuples qui s’opposaient au dessein de Jéhovah et qui, de plus, étaient connus pour être particulièrement sanguinaires et violents... C’était le cas des Cananéens...

                                                                                Les guerres décrétées par Dieu :

                                                                                Jéhovah est “ un guerrier ”. Il est “ le Dieu des armées ”, “ puissant dans la bataille ”. (Ex 15:3 ; 2S 5:10 ; Ps 24:8, 10 ; Is 42:13.)
                                                                                Créateur et Souverain suprême de l’univers, non seulement Dieu a le droit, mais encore il est obligé par la justice d’exécuter les sans-loi ou d’autoriser leur exécution, de faire la guerre à tous les obstinés qui refusent d’obéir à ses justes lois.

                                                                                Ainsi, c’est en toute justice que Jéhovah fit disparaître les méchants au temps du déluge, qu’il détruisit Sodome et Gomorrhe et provoqua l’anéantissement des forces de Pharaon. — Gn 6:5-7, 13, 17 ; 19:24 ; Ex 15:4, 5 ; voir aussi 2P 2:5-10 ; Jude 7.

                                                                                Dieu se servit d’Israël comme exécuteur :

                                                                                Quand il fit entrer les Israélites en Terre promise, Jéhovah leur confia la mission sacrée de servir d’exécuteurs.

                                                                                Avant d’être délivré d’Égypte, le peuple d’Israël n’avait pas connu la guerre (Ex 13:17).

                                                                                En conduisant les Israélites à la victoire contre “ sept nations plus populeuses et plus fortes ” qu’eux, Dieu magnifia son nom de “ Jéhovah des armées, le Dieu des lignes de bataille d’Israël ”. Il prouva ainsi que “ ce n’est ni par l’épée ni par la lance que Jéhovah sauve réellement, car à Jéhovah appartient la bataille ”. (Dt 7:1 ; 1S 17:45, 47 ; voir aussi 2Ch 13:12.) Cela donna également aux Israélites la possibilité de faire preuve d’obéissance aux commandements divins au point de risquer leur vie dans une guerre décrétée par Dieu. — Dt 20:1-4.

                                                                                Aucune agression ne devait dépasser les limites fixées par Dieu :

                                                                                Cependant, Dieu ordonna formellement aux Israélites de ne mener aucune guerre d’agression ou de conquête hors du territoire qu’il leur avait assigné, et de ne combattre aucune autre nation que celles qu’il leur avait demandé de combattre.

                                                                                Ainsi, ils ne devaient pas livrer bataille aux peuples d’Édom, de Moab ou d’Ammôn (Dt 2:4, 5, 9, 19).
                                                                                Toutefois, par la suite, comme ces nations les attaquèrent, ils furent obligés de leur faire la guerre pour se défendre, et Dieu leur accorda son aide en ces circonstances. — Jg 3:12-30 ; 11:32, 33 ; 1S 14:47.

                                                                                Pourquoi Jéhovah décréta-t-il l’extermination des Cananéens ?

                                                                                Les détracteurs de la Bible invoquent ce fait pour dire que les Écritures hébraïques, ou “ Ancien Testament ”, sont imprégnées de cruauté et truffées de massacres gratuits. Toutefois, la question en litige n’est autre que la reconnaissance ou non de la souveraineté de Dieu sur la terre et ses habitants.

                                                                                Jéhovah avait transféré le droit de posséder le pays de Canaan à la ‘ semence d’Abraham ’, selon les termes d’une alliance appuyée par un serment (Gn 12:5-7 ; 15:17-21 ; voir aussi Dt 32:8 ; Ac 17:26). Mais Dieu n’entendait pas seulement expulser ou déposséder les habitants de ce pays. Son droit d’agir en qualité de “ Juge de toute la terre ” (Gn 18:25), de condamner à la peine capitale ceux qui la méritaient et de faire exécuter une telle sentence, était aussi en cause...

                                                                                Les conditions qui régnaient en Canaan au temps où les Israélites le conquirent confirmèrent pleinement la justice de la malédiction divine prononcée sur Canaan. Jéhovah avait laissé s’écouler 400 ans depuis l’époque d’Abraham pour que ‘ la faute des Amorites soit complète ’. (Gn 15:16.)
                                                                                Le fait que les femmes hittites d’Ésaü aient été “ un sujet d’amertume d’esprit pour Isaac et pour Rébecca ”, au point que celle-ci en vint à ‘ prendre sa vie en aversion à cause d’elles ’, est certainement une indication de la méchanceté déjà manifeste chez les Cananéens (Gn 26:34, 35 ; 27:46).

                                                                                Au fil des siècles qui suivirent, le pays de Canaan finit par être saturé de pratiques détestables, tels l’idolâtrie, l’immoralité et le meurtre.

                                                                                La religion des Cananéens était extraordinairement vile et perverse, leurs “ poteaux sacrés ” étaient de toute évidence des symboles phalliques et bon nombre de rites en usage sur leurs “ hauts lieux ” consistaient en immondes débordements sexuels et en perversion (Ex 23:24 ; 34:12, 13 ; Nb 33:52 ; Dt 7:5).
                                                                                L’inceste, la sodomie et la bestialité faisaient partie des ‘ agissements du pays de Canaan ’ qui le rendaient impur, faute pour laquelle il devait ‘ vomir ses habitants ’. (Lv 18:2-25.)
                                                                                Entre autres choses détestables, les Cananéens se livraient aussi à la magie et au spiritisme, ils liaient autrui par des sortilèges et faisaient passer leurs enfants par le feu. — Dt 18:9-12.
                                                                                Baal était la plus éminente divinité adorée par les Cananéens (Jg 2:12, 13 ; voir aussi Jg 6:25-32 ; 1R 16:30-32). Les déesses cananéennes Ashtoreth (Jg 2:13 ; 10:6 ; 1S 7:3, 4), Ashéra et Anath sont présentées dans un texte égyptien à la fois comme des déesses-mères et comme des prostituées sacrées qui, paradoxalement, demeurent perpétuellement vierges (littéralement : “ les grandes déesses qui conçoivent, mais n’enfantent pas ”). Selon toute apparence, les services de prostituées sacrées faisaient invariablement partie de leur culte. Ces déesses personnifiaient la luxure, mais aussi la violence sadique et la guerre.

                                                                                Ainsi, dans un épisode du Cycle de Baal trouvé à Ougarit, la déesse Anath massacre des hommes, puis suspend des têtes autour d’elle en guise d’ornement et attache des mains d’hommes à sa ceinture tout en pataugeant joyeusement dans leur sang. Les figurines de la déesse Ashtoreth découvertes en Palestine sont celles d’une femme nue dont les organes génitaux sont grossièrement exagérés.

                                                                                Voici ce qu’a déclaré l’archéologue W. Albright à propos du culte phallique des Cananéens : “ Dans sa plus basse expression, [...] le caractère érotique de leur culte s’est forcément abîmé dans les profondeurs les plus sordides de la déchéance humaine. ” — Archaeology and the Religion of Israel, 1968, p. 76, 77 ; voir ASHTORETH ; BAAL No 4.

                                                                                Entre autres pratiques dégradantes, il y avait les sacrifices d’enfants.
                                                                                Selon Merrill Unger, “ des fouilles effectuées en Palestine ont mis au jour des monceaux de cendres et des restes de squelettes de petits enfants dans les cimetières entourant les autels païens, ce qui montre l’étendue de cette abomination cruelle ”. (Archaeology and the Old Testament, 1964, p. 279.)
                                                                                On lit dans Halley’s Bible Handbook (1964, p. 161) : “ Les Cananéens adoraient leurs dieux en pratiquant devant eux des actes immoraux qui avaient valeur de rites religieux, et en assassinant leurs premiers-nés, qu’ils offraient en sacrifice à ces mêmes dieux. Il semble que le territoire cananéen soit, dans une grande mesure, devenu une sorte de Sodome et Gomorrhe à l’échelle nationale. [...] Une civilisation aussi répugnante et barbare avait-elle le droit de subsister plus longtemps ? [...] Les archéologues qui effectuent des fouilles dans les villes cananéennes s’étonnent que Dieu ne les ait pas détruites plus tôt. ” — vol. 1, p. 739.

                                                                                J’espère que ces éléments vous aideront à mieux comprendre le motif pour lequel Jéhovah, dans le passé a été obligé de manifester sa colère.

                                                                                De la même manière, nous pourrions également parler de la situation qui existait sur Terre à l’époque de Noé et qui a justifié, là aussi, l’intervention du Créateur.

                                                                                N’oubliez pas que Jésus-Christ, lui-même, a donné l’exemple du déluge de Noé pour expliquer ce que serait l’attitude de la majorité des humains au moment de la fin de ce système de choses :
                                                                                (Matthieu 24:36-42) [...] “ Quant à ce jour-là et à cette heure-là, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père. 37 Car, de même que furent les jours de Noé, ainsi sera la présence du Fils de l’homme. 38 Car, de même qu’ils étaient en ces jours d’avant le déluge : ils mangeaient et buvaient, les hommes se mariaient et les femmes étaient données en mariage, jusqu’au jour où Noé est entré dans l’arche ; 39 et ils n’ont pas été attentifs jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous, ainsi sera la présence du Fils de l’homme. 40 Alors, deux hommes seront aux champs : l’un sera pris et l’autre abandonné ; 41 deux femmes seront en train de moudre au moulin à bras : l’une sera prise et l’autre abandonnée. 42 Veillez donc, parce que vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.

                                                                                Cordialement.


                                                                              • Ivan K 7 février 2012 08:11

                                                                                Bonjour

                                                                                De nombreuses erreurs formelles (volontaires ou inconscientes, mais toujours à visée apologétique) jalonnent votre réponse.

                                                                                Rien de ce que vous développez ici n’est une surprise : nous retrouvons tous les grands classiques de la rhétorique jéhovistes, répétitions en boucle d’arguments souvent discutables, parfois erronés voire mensongers. La première erreur concerne ce que j’appellerais le « chantage à la Bible », le fait que qui vous asséniez que qui vous contredit contredit la Bible. La seule chose qui est contredite, c’est la pratique jéhoviste, qui n’a RIEN de biblique en elle-même. Pour info, je rappelle que ce n’est pas la principe de l’excommunication qui est remis en cause, mais bien la portée que vous lui donnez : vous enseignez que la rupture spirituelle doit se traduire par une rupture familiale, une pratique dont je rappelle que vous la dénoncez vous-même dès qu’elle doit VOUS être appliquée.

                                                                                En outre je rappelle que l’exclusion d’un adepte par la secte est prononcée par un comité judiciaire formé de trois cadres locaux, dont les auditions se font exclusivement à huis-clos, et que personne en dehors de la hiérarchie ne sait donc précisément ce qui est reproché à celui qui est exclu, ce qui n’empêchera pas le groupe dans son entier d’appliquer strictement une consigne de discrimination « totale » à son encontre. Vous citez la Bible en mode automatique, au point de ne même plus remarquer que le verste cité n’a absolument RIEN à voir avec votre procédure, qui n’est justifiée par rien de biblique  : il n’y a PAS de comité judiciaire, et les faits incriminés sont connus de tous. Du reste Paul donne une consigne générale, et ne détaille pas, contrairement à vous, ce qui doit être fait par la famille de l’intéressé. Si vous vous sentez le devoir d’ajouter que les relations familiales sont concernées et doivent être réduites à rien, c’est bien que la question se pose… et que le texte n’y répond pas ! (Dans le même ordre d’idée, je souligne une autre affirmation parfaitement gratuite : absolument RIEN dans le texte ne permet d’identifier le personnage de la seconde lettre aux Corinthiens au premier. Cette identification n’existe que dans votre tête, le contexte indiquant au contraire qu’il s’agit vraisemblablement de DEUX cas bien distincts. C’est un détail assez peu intéressant pour la discussion elle-même, mais très significatif à mes yeux de la façon dont vous citez mécaniquement les Ecritures, sans plus réfléchir à ce qui est VRAIMENT écrit). Point de rébellion contre la Bible, donc, quand on remet en cause la pratique jéhoviste.

                                                                                 Ensuite, vous déclarez qu’il est plus facile de sortir que d’entrer. Je vous remercie de cette belle démonstration de la façon dont vous changez radicalement de discours à l’intérieur du groupe et à l’extérieur, au point de nous dire ici le contraire de ce que vous dites lorsque vous êtes « entre vous ». L’article de Tour de Garde cité (15 avril 2012) décrit explicitement la souffrance que vous faites subir à celui qui vous quitte, et vous vous félicitez même du fait que cette souffrance est telle qu’elle forcera souvent les dissidents à se soumettre. Ça, c’est ce que vous dites « en interne ». Lorsque vous parlez à l’extérieur, d’un seul coup, il devient facile de sortir des Témoins de Jéhovah, personne n’est obligé, etc. Ces deux versions sont incompatibles entre elles, elle s’excluent l’une l’autre : n’importe qui s’en rendra compte. Vous mentez donc dans une de ces deux affirmations, et vous et moi savons bien pour laquelle.

                                                                                D’une manière générale, je vous invite à lire cette série d’articles, qui seront une brillantes démonstrations que votre belle justification de la pratique jéhoviste, y compris lorsqu’il s’agit de dire des choses que vous savez être fausses, n’est malheureusement que la répétition mécanique d’arguments qui n’ont rien d’une réflexion personnelle, que vous vous contentez de nous répéter ce qu’on vous a appris à répéter, et qu’ils sont à ce point toujours les mêmes que ces articles ont pu les répertorier de longs mois AVANT que nous ne nous les resserviez ici, à peine reformulés (vous avez au moins fait cet effort). Ils en démontrent aussi l’aspect parfaitement fallacieux…

                                                                                http://www.tj-revelation.org/L-exclusion-mythes-et-realite

                                                                                http://www.tj-revelation.org/L-exclusion-mythes-et-realite,560

                                                                                ...etc.

                                                                                Vous y verrez que le principe de l’exclusion n’est pas remis en cause, mais simplement la façon absolument odieuse dont vous la pratiquez.

                                                                                Salutations


                                                                              • Serpico Serpico 30 janvier 2012 13:31

                                                                                Et tout ce beau monde qui exprime son rejet des religions le fait bien sûr en étant persuadé d’être d’une tolérance extraordinaire et au nom de la tolérance !

                                                                                Ou bien vous êtes complètement idiots ou bien vous êtes schizo jusqu’aux os.

                                                                                Que chacun s’applique à lui-même ce qu’il conseille aux autres : qu’il s’occupe de ses fesses.


                                                                                • JL ML JL ML 30 janvier 2012 17:02

                                                                                  @ Bleuton laurie - Vous dites : « Dogmatique et sectaire » !?! Expliquez-moi donc en quoi la défense des intérêts de sectes à sa place dans l’agora et si oui, ou commence le prosélytisme ?« 

                                                                                  Il me faudrait un long développement pour vous expliquer plusieurs choses. Je vais tenter de résumer :
                                                                                  1 - Le termes »secte« ne recouvre rien en droit. C’est un mot-poubelle bien commode pour stigmatiser arbitrairement, sans être obligé de prouver quoi que ce soit ni d’écouter leur justification, des associations, des personnes ou des groupes qui »dérangent« alors qu’ils n’ont pas été condamnés par la justice. Sous l’effet cette parano, bien entretenue par les médias, une loi ad hoc a été votée (loi Picard) : malgré cela, elle n’arrive pas à faire condamner ces groupes. Non parce que ces groupes seraient super forts, mais que les dossiers sont vides.
                                                                                  2 - Evoquer une Lettre ouverte provenant d’un de ces mouvements discriminés n’est pas prendre la défense de ce mouvement, c’est défendre la liberté d’expression en général, liberté qui leur est refusée par les médias et l’opinion publique (mais qu’Agoravox heureusement autorise) qui les a condamnés sans jugement contradictoire ni défense (pourtant principes »sacrés« de notre démocratie).
                                                                                  3 - La Miviludes, dont la tâche paraît tout à fait légitime, agit en fait aussi pour défendre certains intérêts (renseignez-vous un peu) de façon arbitraire, non scientifique, en mentant (ex. le chiffres des enfants en danger passe d’une dizaine en enquête parlementaire à 80 000 dans la communication de l’instance) et en faisant des amalgames dangereux : »Tout ce qui est naturel est susceptible de dérives sectaires"...
                                                                                  Je répète que je ne prends pas la défense de ces groupes mais que je défends l’accès de toutes les opinions, même celles qui dérangent, à la place publique. Et j’invite ceux qui veulent empêcher ces groupes de s’exprimer à plus d’ouverture d’esprit et de tolérance, et à balayer aussi devant leur porte.


                                                                                  • Ivan K 30 janvier 2012 18:41

                                                                                    Bonjour JL ML,

                                                                                    Que vous ayez tenu à relayer cette « Lettre ouverte » ne me pose pas de problème. Que la Miviludes ait parfois à jongler entre des droits collectifs et la protection de droits individuels, et que cet arbitrage puisse être critiquable ne m’en pose guère plus. Que la lutte antisecte ait pris parfois des tournures caricaturales, et peut-être même parfois dangereuses, j’en ai conscience.

                                                                                    Mais il ne faudrait tout de même pas dramatiser à outrance, ce que fait ici allégrement M.Paturel en jouant à fond le registre de la victimisation.

                                                                                    Que je sache, le droit à l’expression publique des Témoins de Jéhovah ne subit pas la moindre entrave dans ce domaine... et chacun le sait ici pour avoir été dérangé au moins une fois (au nom de son salut, bien sûr) par ces gens venus lui annoncer —le plus librement du monde— la bonne Parole.

                                                                                    Votre point 2 se fait le relai d’une victimisation tout à fait illégitime en ce qui concerne les Témoins de Jéhovah : leur liberté d’expression est tout à fait respectée ! Guy Canonici, porte-parole des Témoins de Jéhovah en France, a même eu l’occasion il y a quelques mois de présenter une apologie de son organisation sur une chaine du service public dans une interview de plusieurs minutes —interview très complaisante, en outre, puisque aucun argument contradictoire ne lui fut opposé.

                                                                                    Contrairement à ce que vous dites, il ne saurait être question de vouloir « empêcher ces groupes de s’exprimer ». Le problème me semble tout à fait ailleurs.

                                                                                    Pour en revenir, par exemple, aux « persécutions » évoqués par Christian Paturel, quant à la taxation des offrandes, que les Témoins de Jéhovah jugent discriminatoires, il faut savoir que la Cour Européenne des Droits de l’Homme ne l’a pas jugée comme telle : elle l’a jugé disproportionnée, et même susceptible de porter atteinte à la liberté religieuse par la somme de l’amende infligée, mais n’a PAS retenu de dimension « discriminatoire », contrairement à ce que Christian Paturel pourrait laisser entendre dans cette lettre ouverte.
                                                                                    Il n’y a pas eu discrimination, parce que le « modèle économique » des Témoins de Jéhovah pose un sérieux problème : en effet, l’activité d’impression n’est pas une activité cultuelle, elle est une activité profane, même si c’est pour imprimer des livres religieux. L’imprimerie jéhoviste de Louviers est sans doute la seule imprimerie de cette envergure en France qui ne paye absolument aucun impôt. Là encore, il y a donc bien un problème réel, très concret, et il est un peu trop pratique pour les Témoins de Jéhovah de crier à la stigmatisation et la discrimination, en se donnant le rôle de victimes de la haine populaire, et en oubliant systématiquement de parler du vrai « problème » à l’origine du conflit. D’ailleurs, aux dernières nouvelles, le bras de fer n’est toujours pas fini. Mais il faut rester lucide, l’État Français n’est pas en conflit avec une toute petite église qu’elle martyrise, David contre Goliath : on parle d’une multinationale très organisée et financièrement très puissante, et il est juste question ici d’une affaire de gros sous...

                                                                                    Si ça peut vous rassurer, je ne me considère pas comme anti-TJ. Mais il me semble par contre, pour avoir été victime des dérives du groupe (dérives auxquelles j’ai aussi participé par le passé, ceci dit, avant de me réveiller : j’ai donc bien conscience de la complexité du problème), qu’il n’est pas forcément inapproprié de maintenir une « pression » sur cette organisation, si ce doit être un moyen pour l’obliger à reconnaitre à ses membres un VRAI droit à la liberté de conscience. Par exemple en reconnaissant pleinement à ses fidèles le droit de quitter le groupe (article 9 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme) sans donner de consignes de discrimination à leurs familles, pour organiser le chantage affectif dont je parlais plus haut. Ou encore pour que la hiérarchie jéhoviste reconnaisse pleinement à ses fidèles le droit de se soigner comme ils l’entendent (ce qui rejoint le point précédent d’ailleurs : si vous savez, en acceptant la transfusion de sang qui peut vous sauver la vie, que tous vos amis et votre famille se mettront à vous nier en tant qu’individu au point de ne même plus vous adresser un simple « bonjour » —car il faut savoir qu’on en est là— peut-on encore dire qu’ils vous laissent libre de votre choix ?).

                                                                                    Il n’est donc pas question de nier le droit des Témoins de Jéhovah à s’exprimer, droit dont ils jouissent pleinement, mais bien de dénoncer des dérives réelles et effectives de leur groupe, avec, si possible, l’ambition de les amener à y renoncer.


                                                                                  • JL ML JL ML 31 janvier 2012 08:03

                                                                                    @ Ivan K - Vous dites : « Que je sache, le droit à l’expression publique des Témoins de Jéhovah ne subit pas la moindre entrave dans ce domaine »

                                                                                    Ce n’est pas exact de mon point de vue. Oui, les TJ peuvent librement faire du porte à porte. Mais il existe en France des campagnes menées par des organismes (Miviludes, Fecris...) et des associations (Unadfi, CCMM, Gemppi...) qui s’emploient, avec de l’argent public, à dénigrer les TJ (comme beaucoup d’autres groupes). Ils terrorisent les maires qui leur louent des salles ou laissent vendre des immeubles (voir actualité). Ils font peur aux familles et aux médias qui reprennent leurs « alertes » les yeux fermés. Les rédactions mettent quasi systématiquement à la poubelle, en toute bonne conscience, les demandes de droits de réponse de ces mouvements sous prétexte que ce sont des « sectes ». Sous prétexte que leur discours ne peut qu’être stéréotypé ou de prosélytisme... Et le dimanche matin, avez-vous jamais vu un de ces groupes venir présenter ses croyances comme les cathos, les juifs ou les bouddhistes ? Les émissions télévisées sur cette question sont toujours à charge, etc.

                                                                                    Je ne dis pas que les TJ et les autres sont irréprochables. Qui l’est ? Ce qui me semble inacceptable, c’est qu’une discrimination soit officiellement organisée et entretenue et que les membres de ces groupes ne puissent se défendre sur la place publique comme les autres citoyens. Le tollé soulevé à l’occasion de la publication de cette lettre ouvert est une preuve de cette volonté de ségrégation.

                                                                                    D’accord avec vous pour qu’on demande des comptes à l’organisation sur la façon dont elle gère ses biens et mène ses activités, mais dans le droit commun, non dans cette ambiance de chasse aux sorcières indigne d’un pays démocratique.


                                                                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 31 janvier 2012 15:38

                                                                                    @ JL ML (du 31 à 8h 03)

                                                                                    Hormis sur les consignes graves des Témoins de Jéhovah combattues avec raison, comme je l’ai dit plus haut, par la MIVILUDES, je suis d’accord avec vous.

                                                                                    Et, pour avoir discuté souvent, parfois pendant une demi-heure, sur le pas de ma porte avec des Témoins de Jéhovah, je peux témoigner qu’ils sont très pacifiques, très patients... et qu’ils ne font pas que dire leur "bonne parole", ils écoutent aussi. 

                                                                                    Contrairement à de nombreux catholiques, ils sont de ceux avec lesquels je peux échanger sur les aspects les plus graves du monothéisme.

                                                                                    Il reste cependant que, sur la parole criminogène « de Dieu » (pour moi scandaleusement attribuée à tort à Dieu) ils sont aussi terriblement dogmatiques, voire fanatiques, que les théologiens de Benoît XVI.

                                                                                    Ils refusent de réfléchir, de mettre en question l’épouvantable conception qui fait la violence religieuse effective depuis trois millénaires.

                                                                                    Benoît XVI la justifie, la conforte, la réanime et relance son enseignement pour les futurs croyants. C’est écoeurant et c’est assurément lui qui a, en ce début de XXIe siècle, la plus grande responsabilité dans la relance de ses effets.

                                                                                    Il alimente et conforte la criminalité islamique effective, celle du présent et celle du futur.

                                                                                    Dont celle qui s’exerce et s’exercera contre des chrétiens. 

                                                                                    Mais, avec une responsabilité moindre parce qu’ils ont moins de pouvoir et ne bénéficient pas de la même complicité des pouvoirs politiques et des médias, les Témoins de Jéhovah font exactement la même chose.


                                                                                  • JL ML JL ML 31 janvier 2012 19:01

                                                                                    @ Bleuton Laurie - Vous dites : "Or, je me souviens de votre article sur le respirianiste breton qui n’avait rien mangé depuis plusieurs années et dont vous trouviez le témoignage « crédible »."

                                                                                    Qui aurait comme moi enquêté, notamment sur place, et avec les seuls éléments concrets observés, celui-là n’aurait pas pu démasquer l’éventuelle imposture. Alors oui, j’ai pris position, non pas sur la réalité de l’événement, mais sur la conjonction d’indices m’ayant montré que cet homme semblait sincère.
                                                                                    Un autre que moi, vous sans doute, aurait pu conclure autrement. Par exemple : "Je ne vois pas qu’il triche, mais je continue à le penser puisque ce qu’il prétend est pour moi impossible. Je le considère donc non crédible". Mais vous n’auriez pas apporté d’élément concret (pour justifier votre position) autre que celui de votre certitude (on n’est plus là dans le registre la crédibilité. Pour le dire non crédible, il faut nous apporter des éléments concrets : les avez-vous ?)

                                                                                    "De plus, contrairement à vous, je ne crois pas à un complot gouvernementale ou associatif (miviludes et autres) contre les sectes afin de les empêcher de s’exprimer.« 

                                                                                    Vous dites bien :  »Je ne crois pas". C’est donc affaire de croyance. Dans le réel, de nombreux faits démontrent que la Miviludes ne veut pas vraiment apporter des solutions (il suffirait de peu pour désamorcer ces tensions), mais combattre des systèmes de pensée dérangeants. Parmi ces éléments - et on n’est pas là dans l’ordre de la « croyance » mais de « faits » :
                                                                                    - son refus absolu de tenir compte des voix critiques, par exemple des études menées par de nombreux sociologues qui vont dans le sens que je dis. C’est une entorse manifeste à nos principes démocratiques. Pourquoi se mettre ainsi en défaut si son combat est justifié ?
                                                                                    - ses mensonges avérés (chiffre sur « les enfants dans les sectes », l’agitation de menaces extrêmes mais jamais réalisées depuis des années, attribution du massacre de l’OTS au « phénomène sectaire » alors que les faits ne sont toujours pas élucidés, etc.)
                                                                                    - sa volonté de stigmatiser les groupes sans les écouter ni accueillir les informations contraires. Ce serair la moindre des choses à faire pourtant pour rendre son combat acceptable en démocratie...
                                                                                    - son souhait de pouvoir calomnier en réclamant l’immunité pour ses expressions publiques. Toujours cette volonté de ne pas être contredit.
                                                                                    - les descentes musclées (avec mitraillettes !) organisées dans des communautés pacifiques : « Le Moulin des Vallées » (monastère œcuménique en Ile-et-Vilaine), « Terre du Ciel » en Saône-et-Loire et le "Centre d’enseignement de bio-dynamisme« dans la Drôme, rien qu’en 2011.
                                                                                    Bien évidemment, un chien accusé d’avoir la rage ne peut pas être considéré comme victime par ceux qui »croient" en la bonne foi de l’accusateur... Et par ceux qui aimeraient bien que ce chien soit noyé...


                                                                                  • JL ML JL ML 31 janvier 2012 19:12

                                                                                    Vous dites aussi : « Pour finir, la place occupée sur le web par ces mouvements est immense ; à l’instar des sites sur les ufos ou sur les complots. »

                                                                                    Oui, mais le problème n’est pas là. Le problème est celui de la place de tous ces mouvements, de toutes ces initiatives, dans le système institutionnel (administratif et politique) et dans les grands médias (notamment à la TV) . N’exister là que comme citoyen ou groupe à priori « dangereux » renvoi à des situations que les bien-pensants de toutes les époques en France ont entretenues sans état d’âme. Tant que c’est contre les autres, présentés comme néfastes, on applaudit la répression. Jusqu’au jour où on est pris soi-même dans la tourmente...


                                                                                  • JL ML JL ML 31 janvier 2012 17:40

                                                                                    @ Pierre Régnier - Je comprends votre analyse. Cela dit, je connais guère de testament religieux qui soient exempts de violence. Regardez par exemple Krishna enjoignant Arjuna, dans la Bhagavad Gita, de s’engager dans la bataille contre ses ennemis...

                                                                                    Tout est affaire d’interprétation et de rapport entre la lettre et l’esprit. Le jihad, par exemple, est considéré par certains comme une invitation à se parfaire soi-même en oeuvrant sur soi pour traquer ses propres défauts. Pour beaucoup d’autres, il s’agit de combattre les infidèles (ceux qui ne pensent pas comme moi).

                                                                                    Qu’on soit musulman, catho, TJ ou athée, ça a finalement assez peu d’importance. Ce n’est pas l’étiquette qui fait l’homme, ce sont ses actes, son comportement dans la vie réelle...

                                                                                    Les campagnes de haine contre plusieurs centaines de groupes et la honteuse discrimination entretenue en France contre la liberté spirituelle et thérapeutique devraient révulser tout démocrate et être mutée en étude honnête et contradictoire, au cas par cas.


                                                                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 1er février 2012 07:55

                                                                                      @ JL ML (du 31 à 17 h 40)

                                                                                      Je suis d’accord sur les dernières lignes et d’accord sur cette idée : "Tout est affaire d’interprétation et de rapport entre la lettre et l’esprit".

                                                                                      Je ne suis pas d’accord sur l’importance de l’enseignement. C’est lui qui fait le comportement de ceux des croyants qui, « dans la vie réelle », en arrivent à tuer au nom de Dieu. 

                                                                                      Pourquoi devraient-ils ne pas croire que, lorsque le monde va mal, pour redresser la situation et faire un monde d’amour et de paix « le créateur » peut décider de procéder, par humains interposés, à de « bonnes exterminations »  ?

                                                                                      Voyez ici jcl17 qui leur enseigne qu’il faut le croire.

                                                                                      Voyez dans les annotations de la Bible de Jérusalem (publiée après le Nouveau Catéchisme pour en expliciter l’esprit) comment les théologiens dogmatiques de Benoît XVI leur enseignent que, concernant les faits eux-mêmes, l’esprit c’est la lettre : puisque c’est écrit dans les textes sacrés il faut le croire, Dieu a bien commandé des bons massacres. (*)

                                                                                      Et « ne pas se tromper dans l’interprétation » consiste alors simplement à penser que c’était pour annoncer la venue future de Jésus qui, obéissant totalement à Dieu donnera sa vie pour la paix du monde, comportement comparable à celui de Josué qui, obéissant à Dieu lui aussi et en premier, « de façon exemplaire », massacre tout un peuple, exécute le plus explicite de tous les génocides !

                                                                                      Ceux des musulmans qui, aujourd’hui, tuent au nom de Dieu ne font qu’agir en pensant le créateur exactement comme Benoît XVI ou jcl17 le pensent.

                                                                                      C’est cette folle démarche spirituelle, directement ou indirectement criminogène, qu’il faut détruire une fois pour toutes si l’on veut que la paix soit un jour possible sur la terre.

                                                                                      Les croyants de toutes les composantes du monothéisme doivent se convaincre que, contrairement à ce que leur enseignent leurs mauvais guides, DIEU N’A JAMAIS COMMANDE LE MOINDRE CRIME.

                                                                                      (*) http://www.centpapiers.com/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse-1/38279


                                                                                    • jcl17 31 janvier 2012 18:30

                                                                                      @Pierre Régner
                                                                                      Cher Monsieur,
                                                                                      Je ne suis absolument pas gêné pour vous répondre...
                                                                                      Vous connaissez très bien la position des Témoins de Jéhovah sur la violence, les guerres ?
                                                                                      Vous n’ignorez pas ce qu’ils souffrent, encore aujourd’hui, pour garder leur neutralité chrétienne qu’ils manifestent sur toute la surface de la terre ?
                                                                                      Les Témoins de Jéhovah, tout comme le faisaient les chrétiens du premier siècle, refusent de prendre les armes. Certains ont même été jusqu’à mourir pour leur convictions...
                                                                                      Ils sont pacifiques et attendent, avec patience, l’intervention du Créateur dans les affaires humaines pour qu’il établisse une paix durable et vivre, enfin, dans un monde de Justice.

                                                                                      (Actes 10:34-43) [...] Alors Pierre ouvrit la bouche et dit : “ Vraiment, je me rends compte que Dieu n’est pas partial, 35 mais qu’en toute nation l’homme qui le craint et pratique la justice est agréé de lui. 36 Il a envoyé la parole aux fils d’Israël pour leur annoncer la bonne nouvelle de la paix par Jésus Christ : Celui-ci est Seigneur de tous [les autres]. 37 Vous savez, vous, de quoi on parlait dans toute la Judée, à commencer depuis la Galilée après le baptême que Jean prêchait, 38 c’est-à-dire de Jésus qui était de Nazareth, comment Dieu l’a oint d’esprit saint et de puissance, et il a traversé le pays en faisant le bien et en guérissant tous ceux qui étaient opprimés par le Diable ; parce que Dieu était avec lui. 39 Et nous sommes témoins de toutes les choses qu’il a faites dans le pays des Juifs et à Jérusalem ; mais ils l’ont aussi supprimé en le pendant à un poteau. 40 Celui-ci, Dieu l’a relevé le troisième jour et lui a accordé de se manifester, 41 non pas à tout le peuple, mais à des témoins désignés d’avance par Dieu, à nous qui avons mangé et bu avec lui après sa résurrection d’entre les morts. 42 De plus, il nous a ordonné de prêcher au peuple et d’attester pleinement que c’est lui qui a été établi par Dieu comme juge des vivants et des morts. 43 À lui tous les prophètes rendent ce témoignage, que tout homme qui a foi en lui reçoit par son nom le pardon des péchés. ”

                                                                                      Comme vous certainement, ils connaissent les écrits suivants :

                                                                                      (2 Pierre 3:9, 10) [...] Jéhovah n’est pas lent en ce qui concerne sa promesse, comme certains considèrent la lenteur, mais il est patient avec vous, parce qu’il ne veut pas que qui que ce soit périsse, mais il veut que tous parviennent à la repentance. 10 Cependant le jour de Jéhovah viendra comme un voleur, et en ce [jour] les cieux passeront dans un sifflement, mais les éléments devenus brûlants seront dissous, et la terre et les œuvres qui s’y trouvent seront découvertes.
                                                                                      (2 Pierre 3:13) 13 Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, et dans ceux-ci habitera la justice.

                                                                                      Dans ce passage, il faut entendre par « nouvelle terre » une nouvelle société humaine et non une nouvelle planète...

                                                                                      (Daniel 2:44) 44 “ Et aux jours de ces rois-là, le Dieu du ciel établira un royaume qui ne sera jamais supprimé. Et le royaume ne passera à aucun autre peuple. Il broiera tous ces royaumes et y mettra fin, et lui-même subsistera pour des temps indéfinis [...]
                                                                                      (Psaume 37:10, 11) 10 Un peu de temps encore, et le méchant ne sera plus  ; oui, tu examineras son lieu, et il ne sera pas. 11 Mais les humbles posséderont la terre, et vraiment ils se délecteront de l’abondance de paix [...]

                                                                                      Ils sont donc conscients que nous vivons les « derniers jours » de ce vieux système de choses, totalement moribond.

                                                                                      C’est donc poussés par l’amour du prochain qu’ils prennent de leur temps pour aller visiter leurs semblables et leur apporter la « Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu », tout comme le faisaient les premiers chrétiens du premier siècle... Et ce n’est pas si facile que ça, croyez moi, que d’aller frapper à la porte de son voisin, quelle que soit notre condition sociale et en toute impartialité...

                                                                                      Comme tous les humains, nous avons les mêmes pudeurs, les mêmes appréhensions...
                                                                                      Peut être même que certains doivent lutter contre leur timidité, leur émotivité afin de trouver le courage d’accomplir cette volonté divine (Matthieu 28:18-20) [...] . 19 Allez donc et faites des disciples de gens d’entre toutes les nations, les baptisant au nom du Père et du Fils et de l’esprit saint, 20 leur enseignant à observer tout ce que je vous ai commandé [...]

                                                                                      Vous savez, parmi les Témoins de Jéhovah vous trouvez toutes les couches de la société...
                                                                                      Certains sont, au début, surtout dans certains pays, totalement analphabètes et sont obligés de faire l’effort d’apprendre à lire avant même de pouvoir prendre connaissance du message biblique...

                                                                                      D’autres sont plus instruits ou même érudits... Certains sont des scientifiques, des informaticiens de génie (comme ceux par exemple qui ont créé le système de traduction entièrement automatisé, appelé MEPS (Système électronique d’édition multilingue), équipant nos imprimerie, et envié par des sociétés d’édition qui viennent le visiter pour s’en inspirer)...

                                                                                      D’autres sont biologistes, chimistes, médecins, chirurgiens, professeurs, spécialistes dans l’étude des langues anciennes, ou peut-être simplement de modestes employés ou ouvriers.

                                                                                      Mais, quelle que soit notre position sociale, que nous soyons riches ou pauvres, nous sommes tous animés des mêmes objectifs théocratiques.

                                                                                      De plus, dans ce monde totalement divisé où règnent les conflits raciaux, ethniques, politiques, religieux, etc., le peuple de Jéhovah connaît déjà une période de paix, avant même l’intervention du Créateur...

                                                                                      Vous ne verrez jamais un Témoin de Jéhovah prendre les armes contre son prochain, tout comme au premier siècle il était impensable à un véritable disciple du Christ d’agir ainsi...

                                                                                      Le récit biblique, effectivement, relate certaines guerres du passé menées bien souvent contre certains peuples qui s’opposaient au dessein de Jéhovah et qui, de plus, étaient connus pour être particulièrement sanguinaires et violents... C’était le cas des Cananéens...

                                                                                      Les guerres décrétées par Dieu :
                                                                                      Jéhovah est “ un guerrier ”. Il est “ le Dieu des armées ”, “ puissant dans la bataille ”. (Ex 15:3 ; 2S 5:10 ; Ps 24:8, 10 ; Is 42:13.)

                                                                                      Créateur et Souverain suprême de l’univers, non seulement Dieu a le droit, mais encore il est obligé par la justice d’exécuter les sans-loi ou d’autoriser leur exécution, de faire la guerre à tous les obstinés qui refusent d’obéir à ses justes lois.

                                                                                      Ainsi, c’est en toute justice que Jéhovah fit disparaître les méchants au temps du déluge, qu’il détruisit Sodome et Gomorrhe et provoqua l’anéantissement des forces de Pharaon. — Gn 6:5-7, 13, 17 ; 19:24 ; Ex 15:4, 5 ; voir aussi 2P 2:5-10 ; Jude 7.

                                                                                      Dieu se servit d’Israël comme exécuteur :

                                                                                      Quand il fit entrer les Israélites en Terre promise, Jéhovah leur confia la mission sacrée de servir d’exécuteurs.

                                                                                      Avant d’être délivré d’Égypte, le peuple d’Israël n’avait pas connu la guerre (Ex 13:17).
                                                                                      En conduisant les Israélites à la victoire contre “ sept nations plus populeuses et plus fortes ” qu’eux, Dieu magnifia son nom de “ Jéhovah des armées, le Dieu des lignes de bataille d’Israël ”. Il prouva ainsi que “ ce n’est ni par l’épée ni par la lance que Jéhovah sauve réellement, car à Jéhovah appartient la bataille ”. (Dt 7:1 ; 1S 17:45, 47 ; voir aussi 2Ch 13:12.) Cela donna également aux Israélites la possibilité de faire preuve d’obéissance aux commandements divins au point de risquer leur vie dans une guerre décrétée par Dieu. — Dt 20:1-4.

                                                                                      Aucune agression ne devait dépasser les limites fixées par Dieu :

                                                                                      Cependant, Dieu ordonna formellement aux Israélites de ne mener aucune guerre d’agression ou de conquête hors du territoire qu’il leur avait assigné, et de ne combattre aucune autre nation que celles qu’il leur avait demandé de combattre.

                                                                                      Ainsi, ils ne devaient pas livrer bataille aux peuples d’Édom, de Moab ou d’Ammôn (Dt 2:4, 5, 9, 19).
                                                                                      Toutefois, par la suite, comme ces nations les attaquèrent, ils furent obligés de leur faire la guerre pour se défendre, et Dieu leur accorda son aide en ces circonstances. — Jg 3:12-30 ; 11:32, 33 ; 1S 14:47.

                                                                                      Pourquoi Jéhovah décréta-t-il l’extermination des Cananéens ?

                                                                                      Les détracteurs de la Bible invoquent ce fait pour dire que les Écritures hébraïques, ou “ Ancien Testament ”, sont imprégnées de cruauté et truffées de massacres gratuits. Toutefois, la question en litige n’est autre que la reconnaissance ou non de la souveraineté de Dieu sur la terre et ses habitants.

                                                                                      Jéhovah avait transféré le droit de posséder le pays de Canaan à la ‘ semence d’Abraham ’, selon les termes d’une alliance appuyée par un serment (Gn 12:5-7 ; 15:17-21 ; voir aussi Dt 32:8 ; Ac 17:26). Mais Dieu n’entendait pas seulement expulser ou déposséder les habitants de ce pays. Son droit d’agir en qualité de “ Juge de toute la terre ” (Gn 18:25), de condamner à la peine capitale ceux qui la méritaient et de faire exécuter une telle sentence, était aussi en cause...

                                                                                      Les conditions qui régnaient en Canaan au temps où les Israélites le conquirent confirmèrent pleinement la justice de la malédiction divine prononcée sur Canaan. Jéhovah avait laissé s’écouler 400 ans depuis l’époque d’Abraham pour que ‘ la faute des Amorites soit complète ’. (Gn 15:16.)

                                                                                      Le fait que les femmes hittites d’Ésaü aient été “ un sujet d’amertume d’esprit pour Isaac et pour Rébecca ”, au point que celle-ci en vint à ‘ prendre sa vie en aversion à cause d’elles ’, est certainement une indication de la méchanceté déjà manifeste chez les Cananéens (Gn 26:34, 35 ; 27:46).

                                                                                      Au fil des siècles qui suivirent, le pays de Canaan finit par être saturé de pratiques détestables, tels l’idolâtrie, l’immoralité et le meurtre.

                                                                                      La religion des Cananéens était extraordinairement vile et perverse, leurs “ poteaux sacrés ” étaient de toute évidence des symboles phalliques et bon nombre de rites en usage sur leurs “ hauts lieux ” consistaient en immondes débordements sexuels et en perversion (Ex 23:24 ; 34:12, 13 ; Nb 33:52 ; Dt 7:5).

                                                                                      L’inceste, la sodomie et la bestialité faisaient partie des ‘ agissements du pays de Canaan ’ qui le rendaient impur, faute pour laquelle il devait ‘ vomir ses habitants ’. (Lv 18:2-25.)
                                                                                      Entre autres choses détestables, les Cananéens se livraient aussi à la magie et au spiritisme, ils liaient autrui par des sortilèges et faisaient passer leurs enfants par le feu. — Dt 18:9-12.
                                                                                      Baal était la plus éminente divinité adorée par les Cananéens (Jg 2:12, 13 ; voir aussi Jg 6:25-32 ; 1R 16:30-32). Les déesses cananéennes Ashtoreth (Jg 2:13 ; 10:6 ; 1S 7:3, 4), Ashéra et Anath sont présentées dans un texte égyptien à la fois comme des déesses-mères et comme des prostituées sacrées qui, paradoxalement, demeurent perpétuellement vierges (littéralement : “ les grandes déesses qui conçoivent, mais n’enfantent pas ”). Selon toute apparence, les services de prostituées sacrées faisaient invariablement partie de leur culte. Ces déesses personnifiaient la luxure, mais aussi la violence sadique et la guerre.
                                                                                      Ainsi, dans un épisode du Cycle de Baal trouvé à Ougarit, la déesse Anath massacre des hommes, puis suspend des têtes autour d’elle en guise d’ornement et attache des mains d’hommes à sa ceinture tout en pataugeant joyeusement dans leur sang. Les figurines de la déesse Ashtoreth découvertes en Palestine sont celles d’une femme nue dont les organes génitaux sont grossièrement exagérés.

                                                                                      Voici ce qu’a déclaré l’archéologue W. Albright à propos du culte phallique des Cananéens : “ Dans sa plus basse expression, [...] le caractère érotique de leur culte s’est forcément abîmé dans les profondeurs les plus sordides de la déchéance humaine. ” — Archaeology and the Religion of Israel, 1968, p. 76, 77.

                                                                                      Entre autres pratiques dégradantes, il y avait les sacrifices d’enfants.

                                                                                      Selon Merrill Unger, “ des fouilles effectuées en Palestine ont mis au jour des monceaux de cendres et des restes de squelettes de petits enfants dans les cimetières entourant les autels païens, ce qui montre l’étendue de cette abomination cruelle ”. (Archaeology and the Old Testament, 1964, p. 279.)

                                                                                      On lit dans Halley’s Bible Handbook (1964, p. 161) : “ Les Cananéens adoraient leurs dieux en pratiquant devant eux des actes immoraux qui avaient valeur de rites religieux, et en assassinant leurs premiers-nés, qu’ils offraient en sacrifice à ces mêmes dieux. Il semble que le territoire cananéen soit, dans une grande mesure, devenu une sorte de Sodome et Gomorrhe à l’échelle nationale. [...] Une civilisation aussi répugnante et barbare avait-elle le droit de subsister plus longtemps ? [...] Les archéologues qui effectuent des fouilles dans les villes cananéennes s’étonnent que Dieu ne les ait pas détruites plus tôt. ” — vol. 1, p. 739.

                                                                                      J’espère que ces éléments vous aideront à mieux comprendre le motif pour lequel Jéhovah, dans le passé, a été obligé de manifesté sa colère.

                                                                                      De la même manière, nous pourrions également parler de la situation qui existait sur Terre à l’époque de Noé et qui a justifié, là aussi, l’intervention du Créateur.

                                                                                      N’oubliez pas que Jésus-Christ, lui-même, a donné l’exemple du déluge de Noé pour expliquer ce que serait l’attitude de la majorité des humains au moment de la fin de ce système de choses :
                                                                                      (Matthieu 24:36-42) [...] “ Quant à ce jour-là et à cette heure-là, personne ne les connaît, ni les anges des cieux ni le Fils, mais seulement le Père. 37 Car, de même que furent les jours de Noé, ainsi sera la présence du Fils de l’homme. 38 Car, de même qu’ils étaient en ces jours d’avant le déluge : ils mangeaient et buvaient, les hommes se mariaient et les femmes étaient données en mariage, jusqu’au jour où Noé est entré dans l’arche ; 39 et ils n’ont pas été attentifs jusqu’à ce que le déluge vienne et les emporte tous, ainsi sera la présence du Fils de l’homme. 40 Alors, deux hommes seront aux champs : l’un sera pris et l’autre abandonné ; 41 deux femmes seront en train de moudre au moulin à bras : l’une sera prise et l’autre abandonnée. 42 Veillez donc, parce que vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.

                                                                                      Cordialement.


                                                                                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 31 janvier 2012 20:13

                                                                                        @ jcl17

                                                                                        J’ai une Bible éditée sur 2500 pages, une autre sur 2600. La vôtre doit être à peu près de même ampleur. Vous pouvez peut-être la reproduire en entier sur Agoravox (les administrateurs y sont très tolérants) et ajouter la collection complète des explications données dans La Tour de garde. Peut-être que quelques lecteurs vous suivront jusqu’au bout.

                                                                                        Mais vous m’avez dit en quelques lignes votre conviction que Dieu était pour vous un exterminateur et que ses massacres étaient justifiés. C’est tout ce que je voulais savoir.

                                                                                        Et c’est là-dessus que je demande à vos lecteurs de réfléchir.

                                                                                        Plus exactement, je le demande à ceux d’entre eux qui voudraient que leurs enfants, petits-enfants et suivants vivent dans un monde pacifié.

                                                                                        Et si ça peut les aider je leur conseille encore la lecture de ce texte (certes long et fatiguant, mais qui fait tout de même un peu moins de 2500 pages)

                                                                                        http://www.centpapiers.com/benoit-xvi-premier-responsable-de-la-violence-religieuse-1/38279

                                                                                        Bien cordialement.


                                                                                        • jcl17 31 janvier 2012 20:56

                                                                                          Cher Monsieur,

                                                                                          Ne voyez-vous pas le monde qui vous entoure ? Nous vivons dans un monde sans amour du bien, plein de violence... L’humanité est capable de s’autodétruire plusieurs fois... Notre terre est de plus en plus polluée physiquement et moralement... La cellule familiale se décompose totalement... Certains envisagent un troisième conflit mondial comme solution aux problèmes de l’humanité...

                                                                                          Cette situation est très exactement celle annoncée comme devant caractériser les « derniers jour » de ce système de choses :

                                                                                          (2 Timothée 3:1-7) [...] Mais sache ceci : que dans les derniers jours des temps critiques, difficiles à supporter, seront là. 2 Car les hommes seront amis d’eux-mêmes, amis de l’argent, arrogants, orgueilleux, blasphémateurs, désobéissants à l’égard de [leurs] parents, ingrats, sans fidélité, 3 sans affection naturelle, sans esprit d’entente, calomniateurs, sans maîtrise de soi, cruels, sans amour du bien, 4 traîtres, entêtés, gonflés [d’orgueil], amis des plaisirs plutôt qu’amis de Dieu, 5 ayant une forme d’attachement à Dieu, mais trahissant sa puissance ; et de ceux-là détourne-toi. 6 Car parmi ceux-là il y a ces hommes qui s’insinuent dans les maisonnées et emmènent captives de faibles femmes chargées de péchés, conduites par divers désirs, 7 [et] qui apprennent toujours mais ne sont jamais capables de parvenir à une connaissance exacte de la vérité [...]

                                                                                          Attendrez-vous que le ciel vous tombe sur la tête pour admettre la vérité du message biblique ?

                                                                                          Que vous le vouliez ou pas, Cher Monsieur, vous n’empêcherez pas la volonté du Créateur de de s’accomplir sur la terre comme cela est formulé dans la prière modèle laissée par Jésus en :

                                                                                          (Matthieu 6:9, 10) [...] “ Vous devez donc prier ainsi : “ ‘ Notre Père dans les cieux, que ton nom soit sanctifié. 10 Que ton royaume vienne. Que ta volonté se fasse, comme dans le ciel, aussi sur la terre.

                                                                                          (2 Corinthiens 4:1-6) [...] Voilà pourquoi, puisque nous avons ce ministère selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne renonçons pas ; 2 mais nous avons répudié les choses cachées dont on a honte, ne marchant pas avec ruse, ne falsifiant pas non plus la parole de Dieu, mais, en manifestant la vérité, nous recommandant à toute conscience humaine en présence de Dieu. 3 Si donc la bonne nouvelle que nous annonçons est vraiment voilée, elle est voilée chez ceux qui périssent, 4 chez qui le dieu de ce système de choses a aveuglé l’intelligence des incrédules, pour que la lumière de la glorieuse bonne nouvelle concernant le Christ, qui est l’image de Dieu, ne puisse percer. 5 Car nous ne nous prêchons pas nous-mêmes, mais Christ Jésus comme Seigneur, et nous-mêmes comme vos esclaves à cause de Jésus. 6 Car Dieu est celui qui a dit : “ Que des ténèbres brille la lumière ”, et il a éclairé nos cœurs pour [les] illuminer avec la glorieuse connaissance de Dieu par la face de Christ.

                                                                                          Je prie, tout simplement, pour que vous ouvriez enfin vos yeux et que vous puissiez voir les choses comme le Créateur les voit...

                                                                                          Bien à vous.


                                                                                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 31 janvier 2012 23:28

                                                                                          @ jcl17

                                                                                          Je vous cite :

                                                                                          "Nous vivons dans un monde sans amour du bien, plein de violence... L’humanité est capable de s’autodétruire plusieurs fois... Notre terre est de plus en plus polluée physiquement et moralement... La cellule familiale se décompose totalement... Certains envisagent un troisième conflit mondial comme solution aux problèmes de l’humanité..."

                                                                                          Et vous me demandez de croire que, face à des situations semblables « le créateur » a trouvé comme solution de faire massacrer des peuples entiers.

                                                                                          Vous voulez convaincre quel genre de terriens avec des arguments pareils ?

                                                                                          S’il vous plaît, arrêtez-vous un instant sur ce que vous croyez, que vous écrivez, et réfléchissez, au lieu de chercher compulsivement le texte biblique qui va vous permettre de persévérer dans votre délire.

                                                                                          Et vous finirez peut-être par comprendre que Dieu, s’il existe, n’a jamais pensé ni ordonné qu’il fallait combattre des calamités par des calamités bien pire encore.


                                                                                          • Thami BOUHMOUCH Thami BOUHMOUCH 2 février 2012 23:18

                                                                                            Dans votre texte très plaintif, je relève beaucoup d’aberrations, qui en disent long sur votre état d’esprit.

                                                                                            Vous vous croyez peut-être clairvoyant en disant que "nous avons plus de 5 millions d´arabes en France, la plupart sont d´ailleurs des personnes modérées qui ne présentent aucune dangerosité". Ils ne sont donc pas méchants et ne mordent pas les passants… Je me sens rassuré.

                                                                                            C’est très joli de réclamer le droit à la différence et la liberté de conscience. Bien entendu, vous les réservez à votre clan. 

                                                                                            Vous vous plaignez du manque de fraternité et de l’hostilité des francs maçons à votre égard, mais vous clamez avec fierté que "la seule force cultuelle en mesure de résister à l´Islam est l´Eglise des Témoins de Jéhovah avec ses plus de 130.000 évangélisateurs actifs".

                                                                                            Vous qui vous lamentez des multiples discriminations et des injustices, vous voulez être l’ennemi des Français musulmans ; vous êtes content de dire que vous et vos copains êtes "les seuls vrais et efficaces défenseurs de notre civilisation judéo chrétienne" (ce qualificatif est d’ailleurs une fourberie, mais ce n’est pas le lieu d’expliquer). 

                                                                                            Vous parlez de logique, de réalisme, d´intelligence, d´honnêteté… Ces vocables ont-ils un sens pour vous ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès