• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Levothyrox : nous avons trouvé un médicament de substitution

Levothyrox : nous avons trouvé un médicament de substitution

Par Gérard Faure-Kapper

L'urgence aujourd'hui, ce n'est pas de s'occuper des engagements pris par les autorités sanitaires françaises auprès des laboratoires Merck.

Aujourd'hui l'urgence est de trouver une solution pour les milliers de patients qui ne peuvent plus vivre avec les effets secondaires du Levothyrox.

Etant concernés, ma femme a pu récupérer à la pharmacie l'équivalent. Il s'agit du Levothyroxine des laboratoire ALMUS.

Ceci se passe en Angleterre, mais je pense qu'il est possible a un pharmacien français de commander ce médicament.

En début d'année, ma femme avait pris ce médicament en substitution du Levothyrox. Tout s'était bien passé.

Elle reprend donc demain. Chaque jour, je vous passerai son témoignage pour savoir si c'est une solution.

 

Je ne suis pas médecin, ni pharmacien ni vétérinaire, et à 16 ans, j'ai même raté mon certificat de secouriste. C'est pour vous donner une idée de mon niveau en matière médicale.

 

C'est juste un témoignage.

A vous d'en parler à votre médecin et pharmacien pour savoir ce qu'ils en pensent.

 

Et bon courage à tous.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • bob14 bob14 9 septembre 16:05

    Allez sur le net et commandez le en Italie (ancienne formule)...expédition en 48 heures...c’est ce que fait ma femme...


    • Debrief 9 septembre 22:25

      @bob14
      Hello Bob, vous pouvez envoyer un lien ? Personne ne vous accusera de faire de la pub et nous, les déprimés hormonaux, déficients hypophysaires ou simplement thyroïdiens en ferons bon usage.


    • bob14 bob14 10 septembre 07:29

      @Debrief....tout est sur la toile...


    • hervepasgrave hervepasgrave 10 septembre 08:59

      bonjour,
      Dommage ! parce si tu avais choisi d’être vétérinaire tu aurais peut-être été le meilleur des médecins. qui sais ? a bien y réfléchir dans notre monde aujourd’hui.



        • hervepasgrave hervepasgrave 10 septembre 13:36

          @Gérard Faure-Kapper
          Bonjour,

          • Je me demande bien ce que tu veux prouver par là ?
          • Est-ce une porte de sortie honorable et déconcertante de facilité ou franchement de la
          • mauvaise foi ? Non ! je ne comprends pas !
          • Qu’un infime personnage comme moi ,le dise "ma foi rien de plus normal et logique, car je m’adresse a une population qui me ressemble (ou l’inverse)
          • Braves gens ils vous faudrait d’urgence redescendre du piédestal ou vous êtes indument hissé.
          • Alors que si tu demande a la population .Qui et je dis bien qui ne soupçonne et n’affirme pas cela ? Mais le problème du présent reste complet .
          • Il s’agit d’aujourd’hui au présent ,non pas dans quatre vingt dix ou je ne sais combien de jours.
          • Alors cestpasgrave de dire la médiocrité de la part d’un médiocre confirmé de montrer cela sans plus de discours, porte de sortie ou descente dans un puits sans fond ?
          • cestpasgrave ! mais devient pire de jour en jour.

        • Gérard Faure-Kapper Gérard Faure-Kapper 10 septembre 13:53

          @hervepasgrave


          Si vous n’avez pas de problème thyroïdien, mes articles ne vous concernent pas.

          Par contre, tous ceux qui vivent l’enfer, et je mèse mes mots, recherchent entre eux des solutions que les autorités refusent de leur donner.

          Tout ce que je peux rajouter à mon article, c’est que ma femme qui souffrait de vertiges, maux de tête, douleurs musculaires, nausées, fatigue générale, nervosité...

          Elle a commencé à prendre ce nouveau traitement hier matin.

          Aujourd’hui, la presque totalité des symptômes ont disparus. Il lui reste encore de légers vertiges.

          Et ce n’est pas une publicité de la jouvence de l’Abbé Soury des années 60, c’est la constatation que je fais.

          Je n’ai aucun intérêt dans cette affaire, il s’agit d’une urgence et seuls les gens atteints peuvent comprendre.

          Votre réaction est normale, j’y suis habitué depuis que je lance des alertes. Oui, je suis certainement médiocre, mais je vais aller me promener avec mon épouse qui va nettement mieux grace à ce médicament générique.

          Bon dimanche à vous qui pouvez en profiter car en bonne santé.

          Et tant pis pour tous les simulateurs qui remettent en cause la bonne foi de « ceux qui savent et qui nous rassurent »

        • hervepasgrave hervepasgrave 11 septembre 09:42

          @Gérard Faure-Kapper

          • Comme aime a le dire Columbo « ma femme » me disait et bien la mienne m’a dit que cela n’est pas perceptible du jour au lendemain.
          • A par nos femmes que disent ces gens atteints ?

        • Gérard Faure-Kapper Gérard Faure-Kapper 11 septembre 09:53

          @hervepasgrave

          En fait, le nouveau medoc a été pris samedi à 8 heures. En début d’après midi, certains symptômes étaient déjà atténués.
          Ca ne m’étonne pas trop, car il s’agit d’un médicament qui va jouer sur la production d’hormone, ceux-ci jouent sur les symptômes.
          Néanmoins, je passe la semaine pour savoir si c’est durable ou non.

        • Henry Canant Henry Canant 11 septembre 00:33

          Ma femme a également des tas de probĺemes.

          Des douleurs aux jambes lorsqu’elle est couchée (nuits blanches), des maux de tête etc ...
          Elle est un peu comme zombie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires