• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Libéraux, fédéralistes, immigrés : selon l’extrême-droite, nous (...)

Libéraux, fédéralistes, immigrés : selon l’extrême-droite, nous sommes « l’anti-France »

Le nationalisme français a ceci de particulier qu'à la différence de ses homologues italien, allemand et scandinave (qui puisent leurs sources dans un nationalisme républicain issu des Lumières et du romantisme) il est une émanation directe du catholicisme, et, plus spécifiquement, du thomisme : la branche philosophique la plus réactionnaire et la plus dogmatique de cette religion où la distinction entre temporel et spirituel est abolie (ce qui, comme le dit Hannah Arendt, constitue un marqueur du totalitarisme). Cette explication jette un éclairage nouveau sur le manichéisme inhérent à l'extrême-droite française dont le fonctionnement binaire n'admet que deux options "patriote" et "ennemi". Ceci dit, même dans sa définition de l' "ennemi", le nationalisme français se démarque de ses homologues européens par sa vision eschatologique. Prenons l'exemple de l'immigration, bête noire de toutes les extrême-droites du monde. Là où les nationalistes allemands et italiens voient l'immigration comme une menace conjoncturelle et purement politique, les nationalistes français y décèlent aussi un péril spirituel et imaginent l'arrivée de personnes étrangères non comme un phénomène socio-économique inscrit dans la logique des évènements, mais comme une conjuration contre la France afin de lui faire perdre son "âme".

Oui, son "âme", vous avez bien lu. Car, toujours contrairement aux nationalistes des autres pays, ils voient leur prétendue patrie comme une personne morale bien vivante. Or, au même titre que l'Antéchrist s'oppose au Christ, ils considèrent que la France a aussi un ennemi naturel : l'anti-France. Cette dernière étant à l'œuvre non pas depuis 1968 ou même 1789 (qui en seraient les simples émanations) mais dès la naissance même de la France, que ces nationalistes situent au 25 décembre 496, date (très hypothétique) du baptême de Clovis. L'une des figures de la pensée néo-thomiste, le professeur Harouel (qui, au passage, n'est pas historien mais juriste) fait remonter le clivage droite/gauche non pas à la Révolution comme la plupart des historiens (y compris droitards) mais… au IIIème siècle et à la naissance des Gnostiques, qui seraient des Pharisiens infiltrés chargés de dynamiter le christianisme de l'intérieur… Une vision dénuée de toute historicité qui frôle (de très près) l'antisémitisme mais qui a néanmoins fait florès dans les rangs de l'extrême-droite royaliste. Ainsi, la Réforme de Luther, l'édit de Nantes, la Révolution, la franc-maçonnerie, la Libération et Vatican II ne seraient que des réminiscences de cette Gnose qui tente de "remplacer" le christianisme. Et puisque, selon la formule consacrée, "Dieu a choisi la France", il semble tout à fait naturel à ces nationalistes que les ennemis du Christ soient aussi ennemis de la France, prétendue "fille aînée de du christianisme" (en vrai, la fille aînée, c'est l'Arménie, puis la Géorgie, puis Rome, le royaume franc ne venant qu'en 7ème place). Dès lors, l'anti-France serait à l'œuvre afin de séculariser, de "météquiser" (sic) et de remplacer la France par la République universelle. Toujours cette lubie du "remplacement", typique du nationalisme français… De fait, le fantasme du "Grand Remplacement" démographique imaginé par Renaud Camus n'est pas à considérer comme un courant de pensée indépendant mais comme un avatar du système de pensée dextrogyre où la théorie de l'éclipse tient une place prépondérante : l'Église authentique éclipsée par l'église conciliaire, le "pays réel" éclipsé par le "pays légal", les Français éclipsés par les "métèques" et la France éclipsée, bien sûr, par l'anti-France…

Ce terme d' "anti-France" est né durant l'affaire Dreyfus, dans les pamphlets hallucinés d'un Déroulède avant d'être repris en 1918 par Léon Daudet, lequel clamait que "la victoire du traitre Dreyfus" (sic) signait aussi "la victoire de l'anti-France". Un terme qui allait faire florès dans l'extrême-droite antirépublicaine de l'entre-deux-guerres, surtout chez Maurras puis Pétain lequel clama dès l'automne 1940 que son inique "révolution nationale" avait pour but de vaincre une fois pour toute cette "anti-France" représentée selon lui (s'inspirant directement de Maurras) par les "quatre états confédérés" qu'étaient, dans l'ordre, les Juifs, les franc-maçons, les protestants et les "métèques".

En 2019, l'extrême-droite française croit toujours à ces théories. Certes, le FN et DLF n'en font pas ouvertement mention et jurent par la République mais le vivier intellectuel de l'extrême-droite (à commencer par les plumitifs Soral et Marion Sigaut) promeut sans relâche ce fantasme remplaciste. La seule chose qui a changé, c'est que les Protestants (trop peu nombreux pour exciter la haine des nationalistes) ont cédé la place aux Musulmans dans la liste des "quatre états confédérés". L'historien Jean de Viguerie, ancien cadre du FN, ne dit pas autre chose dans son opuscule Les deux patries, paru en 1998, où il réactualise cette théorie du complot. Bien qu'indigeste et clairement WTF, cet ouvrage est très intéressant pour comprendre la psychologie de la droite catho. Le professeur Jean de Viguerie (car, hélas, il est prof de fac) présente en effet la France comme une personne morale et non comme une entité politique : son opposante de toujours, l'anti-France, qui est selon lui au pouvoir depuis 1789 (avec un bref interlude entre 1940 et 1944 où la "vraie France" aurait, un temps, repris les commandes). Ainsi, la "vrai France" serait celle des rois, des clochers, de Pétain et de la blancheur cutanée.

Je me souviens avoir eu "l'honneur" en 2016 d'être convié à une conférence sur le thème de l'anti-France, coanimée par l'ex-rappeur gabonais Tepa (reconverti dans le journalisme fachosphérique) et son ami l'avocat pétainiste antidreyfusard Adrien Abauzit. Une conférence lors de laquelle les deux compères avaient repris mot pour mot les vieilles théories maurasso-pétainistes de l'anti-France en les réactualisant : aujourd'hui, l'anti-France ne se limiterait plus à quatre groupes confédérés mais il faudrait y ajouter aussi la finance, les médias et l'UE… Navré, mais je ne me souviens pas du reste, la conférence étant si lénifiante que des ronflements s'étaient élevés dans la salle et que j'avais moi-même failli m'assoupir tel un vieillard. L'ambiance s'était dégrisée lorsque le jeune avocat avait comparé la France à un bateau : les personnes de toutes origines (mais blanches et chrétiennes, de préférence) y seraient les bienvenus à condition de ramer au rythme de l'équipage et de ne pas en modifier la structure, toute personne servant l'anti-France devait être "jetée par-dessus bord". Une imprécation galvanisante qui déclencha une standing ovation dans la salle, un vieux moustachu visiblement éméché entonna même la chanson Santiano de Hugues Aufray ("c'est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau…"). Ces preux matelots du navire France ne se doutaient pas qu'un flibustier libéral était à bord.

Car, faisons le compte. Métèque, je le suis comme l'atteste mon nom. Protestante, une partie de ma famille l'est. Libéral, je le suis devenu, comme je suis devenu islamophile suite à mes lectures et aux belles rencontres offertes par la vie. C'est officiel, si Vichy était toujours au pouvoir, votre serviteur serait tondu à l'heure qu'il est (si on y ajoute mon handicap visuel, le compte est bon : le régime vichyssois ayant fait liquider des milliers de handicapés visuels, mentaux et moteurs). Alors, nous, libéraux, banlieusards, europhiles, handicapés, anticléricaux, sommes-nous vraiment l'anti-France ? Oui, et voici pourquoi.

Premièrement, parce que l'extrême-droite n'a pas totalement tort lorsque elle déclare que la "vraie France" est celle des clochers et de la Tradition. Pour le coup, je suis d'accord avec eux, sauf que je n'y vois là aucun motif de fierté. Bien au contraire. Oui, la France est, dans ses fondements même, une entité traditionaliste et passéiste qui a un mal fou à adopter la nouveauté, non pas uniquement sur un plan politico-religieux mais même sur des choses anodines telles que la télévision couleur (décriée par 70% des ménages lors de son invention). Il n'y a qu'à voir le tollé suscité par la création du livre numérique (les Français sont nostalgique des bouquinistes et de l'odeur du papier rongé par les mites) pour comprendre que ce pays est enchaîné au passé et que même ceux dits "de gauche" sont en fait dans la perpétuation d'une vision réactionnaire. Si vous aimez les nouvelles technologies, le progrès, la nouveauté, alors vous êtes (que vous le vouliez ou non) partie prenante de cette fameuse anti-France. Idem si vous êtes antichrétien. Car, le christianisme a hélas imprégné l'ensemble de la société française qui continue de l'observer sans s'en rendre compte et parfois en se croyant athée… Comme l'a déclaré le réalisateur dextrogyre Sylvain Durain sur les ondes de Radio Courtoisie en novembre 2017 : "Même le plus athée des Français a en lui un fond chrétien". Encore une fois, je suis d'accord. Sauf que si lui s'en réjouit, moi, je le déplore. Il n'y a qu'à voir l'émoi suscité par la brûlerie de Notre-Dame (suspension de campagne électorale, milliards débloqués) pour se rendre compte que la loi de 1905 n'est que de la poudre aux yeux et que nous vivons dans un pays faussement laïc. En effet, pensez-vous qu'on aurait eu tout ce cirque si c'est la Grande Mosquée de Paris qui avait flambé ? Il est permis d'en douter…

Deuxièmement parce que la France, si elle est passéiste, a aussi – je le dis sans intention d'insulter les Français – un fonds raciste ou du moins une antipathie envers ce qui est perçu comme étranger. Bien sûr, tous les Français ne sont pas des Le Pen en puissance, le score du RN dépassant rarement les 20%. Mais tout le vice serait justement de croire que le peuple est xénophile sous prétexte qu'il rejette l'extrême-droite. En vérité, si les Français rechignent à voter pour l'extrême-droite ce n'est pas tant par humanisme et par xénophilie que par peur pour leur portefeuille et, accessoirement, par hédonisme inné : l'extrême-droite étant vue (à tort, d'ailleurs) comme celle qui empêchera les gens de boire et de forniquer librement et qui interdira les jeans moulants. Mais si la majorité des Français se désolidarise du nationalisme réac sur les questions sociétales (euthanasie, féminisme, mariage gay, cannabis, avortement) et rejette son programme économique dangereux (sortie de l'euro, localisme économique, taxation des produits importés) la majorité d'entre eux se retrouve sur les thèses anti-immigrationnistes. Combien de fois ai-je lu ou entendu, parfois même sur AgoraVox, des personnes dites "de gauche" voire communistes proférer des préjugés sur les immigrés et dire, de plus en plus ouvertement, que "il y en a trop". Les Français ne veulent pas de l'extrême-droite mais ils en partagent les thèses. De fait, bien qu'on parle souvent (moi le premier) de la "menace nationaliste", l'honnêteté m'oblige à vous confier qu'il me semble très peu probable de voir un jour ces gens arriver au pouvoir, tant la méfiance des Français est grande envers l'extrême-droite depuis l'épisode vichyssois. Mais, hélas, l'hypocrisie est un des défauts inhérents à notre pays où l'on craint davantage le bruit du vice que le vice lui-même. Si les gens bouderont à coup sûr un mouvement ouvertement d'extrême-droite, ils ne verront aucun mal à voter pour celui qui en reprendra les thèses xénophobes sans en reprendre l'étiquette. Ironiquement, on peut dire que le mot "extrême-droite" effraie plus que l'idéologie d'extrême-droite elle-même. Or, le danger réside dans l'idéologie et les thèses de l'extrême-droite qui se sont métastasées sur l'ensemble de l'échiquier politique et qui sont déjà au pouvoir : les déclarations du président Macron sur la fécondité des femmes africaines, le positionnement anti-immigrationniste de Gérard Collomb et l'islamophobie générale de l'échiquier politique suffisent à le démontrer. Alors, puisque nous nous opposons aux idées nationalistes et à la xénophobie qui gangrènent les mentalités, oui, nous sommes l'anti-France.

J'ai évoqué plus haut l'islamophobie. Le sujet mérite plus de développement. La majorité des Français sont par essence islamophobes. Ne pensons pas que l'islamophobie est exclusive à l'extrême-droite. Il existe en fait deux islamophobies en France, celle de gauche (inspirée par une lecture dévoyée des Lumières) et celle de droite inspirée par le national-catholicisme évoqué au début du présent article. Le bouc-émissaire idéal fut successivement le protestant, le franc-maçon, le Juif, le communiste ou le patron… aujourd'hui, c'est le Musulman (et la Musulmane) qui font office de punching-ball général. Pour le "peuple de droite", le Musulman n'est autre que le Sarrasin, ennemi héréditaire de la chrétienté, désireux d'envahir l'Europe blanche et d'y imposer la charia. L'islamophobie de gauche, plus insidieuse, est quelque peu différente : le Musulman y fait figure de "nouveau beauf", celui qui tape femme et enfants, qui commande à la maison, qui se comporte en patriarche et qui est donc suspect d'être réactionnaire. La femme musulmane exacerbe aussi les passions : réceptacle du Grand Remplacement pour l'extrême-droite, obstacle au féminisme universaliste pour la gauche. Bref, le Musulman fait figure de punching-ball idéal dans la mesure où ils font l'objet d'une suspicion générale qui s'est certes accrue avec la vague terroriste de 2015 mais qui gangrénait déjà le pays depuis bien longtemps. Parce que nous, banlieusards, ne voulons ni du nationalisme droitard ni de l'universalisme gauchiste, oui, nous sommes résolument l'anti-France et même l'anti-Occident. Que l'on ne s'y méprenne pas : il n'est pas question de remettre en cause la République et ses valeurs, ou de demander à ce que les gens changent leur mode de vie, mais de réclamer simplement à ce qu'on nous prenne en considération, qu'on ne nous infantilise plus et qu'on nous accorde des accommodements raisonnables comme l'ont fait les gouvernements canadiens et britanniques, que l'État cesse de vouloir nous assimiler et d'obliger nos frères à raser leurs barbes ou nos sœurs à troquer leurs robes pour des jeans troués.

Le quatrième point est le libéralisme. La France est dans son essence même étatique et antilibérale. Le président le plus libéral que nous ayons eu est Emmanuel Macron, un haut-fonctionnaire issu du Parti Socialiste. Que l'on ne s'y trompe pas, j'ai défendu et je défendrai le bilan du Président qui, comme je l'ai déjà dit, est "le moins pire et le plus libéral parmi l'offre politique". Néanmoins, il faut garder à l'esprit que par rapport à des pays comme Singapour ou la Corée du Sud, l'ami Macron ferait figure de bolchevik. C'est que la France fut jacobine bien avant la Révolution. Huit siècles de monarchie capétienne et de charité ecclésiale (charité intéressée puisqu'il s'agissait de garder les pauvres sous l'emprise du bénitier plutôt que de leur permettre de sortir de la pauvreté) ont eu raison de toute volonté entrepreneuriale et ont confit le peuple dans l'hébétude de l'assistanat. Car la France est la patrie des missi dominici, des corporations, des pragmatiques sanctions, de l'absolutisme, autant d'éléments étatiques freinant la liberté politique et économique. N'en déplaise à l'extrême-droite, la Révolution n'est pas une rupture mais au contraire la suite logique de cet étatisme existant depuis les Mérovingiens et même depuis l'Empire romain. Le jacobinisme n'est dès lors que la version modernisée et laïcisée du dirigisme étatique, clérical et corporatiste qui fut de mise durant toute l'époque médiévale. Ainsi, un libéral authentique ne peut qu'être anti-France. Car, un libéral digne de ce nom ne peut qu'être apatride. Le libéralisme français, teinté de conservatisme corporatiste et familialiste n'en est pas un. Pour qu'il soit authentique, le libéralisme doit s'affranchir de tout localisme, de toute religiosité et de toute appartenance à une collectivité. Imaginez un Netchaïev avec le gauchisme en moins et le désir d'ascension sociale en plus, eh bien voilà, c'est cela, un anarcho-libéral. Il ne peut dès lors être patriote et sera même l'adversaire de tout système étatique, boycottera la Marseillaise, désertera le service militaire et n'aura pas de scrupule à s'expatrier pour optimiser sa fiscalité. Oui, le libéralisme est donc bien caractéristique de ce que nos amis nationalistes nomment l'anti-France et que je nomme quant à moi la liberté.

Nous conclurons par l'anti-colonialisme. Si l'on est opposé à l'impérialisme, on ne saurait être un patriote français ou même simplement se définir comme Français. Car la France est par essence coloniale. Il ne s'agit pas uniquement de son passé conquérant en Afrique et en Amérique où nombre de peuples furent mis sous le joug du Roi puis de la République quand ils ne furent pas tout simplement génocidés comme les amérindiens Beothuks qui vivaient sur l'archipel de Saint-Pierre-et-Miquelon (ajoutons aussi que ce sont les Français qui ont inventé la pratique du scalp qui devait servir de preuve qu'on avait tué un Indien pour toucher la récompense instituée par les autorités coloniales). Au-delà même de ces forfaitures qui restent toujours impunies, il est essentiel de dire que la politique intérieure de la France est elle-même basée sur le colonialisme. C'est bien par la conquête ou des traités assymétriques que s'est construite la France en tant que telle. Du seul bassin parisien que contrôlait Hugues Capet à son avènement en 987, la France est arrivée à ses frontières actuelles en 1860 avec le "rattachement" de Nice et de la Savoie enlevés à l'Italie nouvellement formée. La conquête de la Normandie qui appartenait au royaume anglais, l'annexion de la Bretagne par un traité violant toutes les conventions d'usage, ou l'achat de la Corse – sans même que ses habitants soient consultés – sont trois exemples de la manière dont s'est bâtie l'entité France, par l'épée, l'hymen et la bourse. De fait, il n'existe pas d'ethnos français comme il y a un ethnos grec, finnois, allemand ou irlandais : la France est le seul pays d'Europe qui comprend des populations latines, celtiques, germaniques sans appartenir à aucune de ces aires. Pour illustrer cela, prenons le cas des prénoms : Éric est un prénom viking, Nolwenn est un prénom celtique, Lucie est un prénom latin… Mais il n'existe pas de "prénom français" à proprement parler puisque la France n'est pas un ethnos mais un démos, constitué par l'agrégat et l'assimilation progressive de plusieurs ethnies. La langue française appartient certes au groupe roman (la tentation est dès lors forte de ranger les Français parmi les peuples latins) mais il faut tenir compte du fait que cette langue ne s'est définitivement imposée qu'au XIXème siècle : Alphonse Daudet, qu'on ne peut taxer d'être libéral ou europhile, raconte par exemple que la mère de Frédéric Mistral et les autres vieux de la région ne comprenaient pas le français et s'exprimaient en provençal encore dans la seconde moitié du XIXème siècle. En outre, pendant longtemps, les régions étaient appelées "pays" par ses habitants qui les considéraient comme leur véritable patrie tandis que Paris et son roi faisaient figure d'étrangers quand ils ne suscitaient pas l'hostilité. Et n'oublions pas d'ajouter la présence d'une aire culturelle et génétique musulmane depuis plus de mille ans. Par exemple, les villes de Toulouse et Béziers (Ménard, si tu me lis, assieds-toi et respire un coup) furent musulmanes durant plusieurs décennies au VIIIème siècle : la chronique relate que "moult Bitterois se firent musulmans" et que les unions mixtes étaient fort répandues. Ainsi contrairement à de nombreux autres peuples d'Europe (Grèce, Estonie, Irlande, Islande, Italie, pays slaves), il n'y a pas de patrimoine génétique commun en France. On peut donc dire sans crainte qu'il n'y a pas de "peuple français" mais bien une "nation française" née progressivement entre le Xème et le XIXème siècles. Être "anti-France", c'est dès lors être pour l'Europe, pour l'humanité et contre le colonialisme sur le terreau duquel est bâti l'État. C'est dire haut et fort que la Normandie, la Bretagne, la Corse, l'Alsace, la Savoie, les "DOM-TOM" (joli nom chantant pour dire "colonie"), le Pays Basque, la Provence et les banlieues ne sont pas des "régions" ou des "territoires perdus" mais des peuples à part entière. Je le dis fièrement : je ne me sens pas Français mais banlieusard, Normand et Européen.

L'extrême-droite reproche à tout ce qui ne lui ressemble pas d'être "l'anti-France". Bercée par un messianisme judéo-chrétien dangereux, elle se croit faite pour défendre le "peuple français" qu'elle imagine choisi par Dieu. "Le Christ doit régner sur la France et par la France sur le monde", déclare ainsi un blogueur tradi qui s'est visiblement trop shooté à l'encens. Eh bien, nous, banlieusards, libéraux, europhiles, handicapés, immigrés, régionalistes, nous leurs disons : "Si vous êtes la France, messieurs, alors c'est un honneur pour nous d'être l'anti-France et de combattre ce que vous représentez".

Nicolas Kirkitadze, blogueur et opposant à l'impérialisme occidental.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.51/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

109 réactions à cet article    


  • scorpion scorpion 18 juin 10:49

    Blablablabla, Audiard disait : « J’ai été enfant de coeur, socialiste et pilier de comptoir, c’est vous dire si j’en ai entendu des conneries... » Vous sans hésiter je vous rajoute dans sa liste...


    • tashrin 19 juin 15:04

      @scorpion
      je connaissais pas la formule
      je la ressortirai :) merci


    • Cadoudal Cadoudal 19 juin 17:11

      @tashrin
      Et encore Audiard à t’il vécu avant l’invention de la sociologie relativiste, on a beaucoup progressé depuis...lol....

      « La catégorie “violences gratuites” n’existe pas en droit et ne figure dans aucune publication sociologique sérieuse », souligne le sociologue Sebastian Roché.

      Les chiffres seraient chaque année plus alarmants. Plus de 700 agressions « gratuites » par jour sur les huit premiers mois de l’année 2018 (soit plus de 173 000 actes), en augmentation de près de 8 % par rapport à 2017, selon le ministère de l’intérieur.

      https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/06/18/le-concept-de-violences-gratuites-une-construction-politique_5477656_3232.html


    • Cadoudal Cadoudal 19 juin 17:37

      Kirikou, tu veux pas être cantinière ? ...lol...

      « C’est la première fois que je m’arrête en dix ans, soupire Yamina. Je ne fais pas ce métier pour me faire traiter comme un chien ! On manque de cantinières, mais qui veut postuler pour se faire insulter ? »

      http://www.leparisien.fr/oise-60/saint-samson-la-poterie-les-cantiniers-n-en-peuvent-plus-des-insultes-des-ecoliers-17-06-2019-8095380.php

      Ou alors fliquette ?

      Certains des auteurs de cette attaque aussi inattendue que peu courante étaient des mineurs âgés de 12 à 13 ans.

      https://www.midilibre.fr/2019/06/19/bagnols-cinquante-jeunes-de-12-ans-caillassent-des-policiers-lors-dune-descente,8264503.php

      Non ?

      Tu préfère être architecte rénovateur de territoires occupés ...

      T’as raison, ça paye mieux...

      Pour cela, un cabinet d’architectes spécialisé dans le traitement des lieux squattés fait actuellement le tour des cages d’escalier. Il dessine du sur-mesure (…) dans les entrées aux murs opaques, qui favorisent le développement des activités illicites à l’abri des regards, « nous installerons des parties vitrées. Ailleurs, on posera un sas avec un portillon donnant sur un espace vert ». (…)

      « Nous allons mettre un million d’euros pour modifier l’immeuble en U qui a été fortement impacté par le trafic ces dernières semaines, avec une cour au milieu », détaille le bailleur social.

      https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/nantes-gangrenes-par-le-deal-de-drogue-des-halls-d-immeubles-vont-etre-transformes-6406119


    • Julien30 Julien30 18 juin 10:51

      « Premièrement, parce que l’extrême-droite n’a pas totalement tort lorsque elle déclare que la »vraie France« est celle des clochers et de la Tradition. Pour le coup, je suis d’accord avec eux, sauf que je n’y vois là aucun motif de fierté. Bien au contraire. »

      « Car la France est par essence coloniale. »

      Vous incarnez en effet très bien l’anti-France, par ailleurs vous êtes un médiocre haineux et rancunier prêt à retourner sa chemise et comme le pire des nouveaux convertis à cracher obsessionnellement sur ses anciens amis.


      « La majorité des Français sont par essence islamophobes. »

      Pour vous la christianophobie ne pose aucun problème c’est même très bien mais l’islamophobie c’est très mal, quelle crédibilité voulez-vous que l’on accorde à un guignol dans votre genre ?



      • V_Parlier V_Parlier 18 juin 13:56

        @Julien30
        On pourrait aussi résumer ainsi : Dès lors qu’un individu crache sans limite sur ses compatriotes (*) il est par définition « anti - son pays ». C’est juste de la logique de base. Mais l’auteur est un monsieur-tout-juste qui ne se plait pas là où il est.

        (*) Surtout qu’il ne s’agit pas de provoquer pour attirer l’attention, du style « réveillez vous, bande de moutons, ouvrez les yeux » pour défendre telle ou telle cause, etc... Mais il s’agit bien de dire : Disparaissez tels que vous êtes.


      • Cadoudal Cadoudal 18 juin 14:04

        @V_Parlier
        Je n’ai pas souvenir d’avoir entendu le Géorgien craché sur son pays...

        Si vous aviez des sources indiquant le contraire, je suis preneur...


      • V_Parlier V_Parlier 18 juin 23:21

        @Cadoudal
        Désolé, je partais du principe qu’il s’estimait français smiley
        (Mais à la vue de tout ça, probablement non)

        En tout cas il est vrai qu’on a toute la série :

        • Les blancs (appelés pudiquement « occidentaux » mais ça se révèle trompeur) qui feraient des bébés ça prend trop de place, c’est bon pour le lapins.
        • Les traditions françaises, même les plus simples et les plus innocentes, c’est du caca
        • Quand un délinquant s’illustre en France, si jamais il n’est pas « de souche » alors l’esstrême drouâââte est déjà accusée avant même d’avoir eu le temps de dire quoi que ce soit.
        • Dès qu’un propagateur de haine style rappeur ou autre se revendique lui-même anti-France, notre géorgien se précipite pour prendre sa défense et le porter aux nues.

        Bref, que rajouter...


      • MagicBuster 18 juin 11:28

        Soit vous êtes contre les terroristes, soit vous êtes avec.

        Choisissez bien votre camp d’ici peu il sera trop tard.

        Bonne course


        • sls0 sls0 18 juin 16:49

          @MagicBuster
          Voilà l’autre qui nous la fait à la Bush. Avec moi ou avec les terroristes. On s’est fait avoir une fois, pas deux.
          Le faux dilemme :
          Réduire abusivement le problème à deux choix pour conduire à une conclusion forcée. Invalider l’un pour valider l’autre n’est possible que si les deux choix sont non seulement compétitifs, mais contradictoires.


        • Albert123 18 juin 11:52

          Article d’un persécuté pleurnichard à géométrie variable le tout croisé avec une pathologie narcissique évidente qui en fait un fouteur de merde.

          La France on l’aime ou on la quitte. Tout le reste c’est de la pleurniche.

          Bon vent le persécuté.


          • Olivier 18 juin 12:01

            Cet interminable pensum ressasse tous les fantasmes politiquement corrects contre les français de souche.

            On sent une fréquentation assidue de « Libération » et de BFMTV, dont l’auteur reproduit mot pour mot la propagande. Il vomit également sur le christianisme, mais s’agissant de l’Islam et sa doctrine qui a directement inspiré d’innombrables massacres et attentats, ma foi notre humaniste distingué se met ses pudeurs dans la poche. 

            Significatif aussi le racisme anti-blanc sournois : les français seraient « racistes » (évidemment !) parce qu’ils regarderaient avec suspicion les étrangers (merci pour les assassinés du bataclan) et refuseraient de se métisser.

            Bref ils ont la prétention de garder leur identité et leur culture. Insupportable en effet, ils méritent bien de disparaître ! 


            • Positronique 18 juin 12:16

              Je me demande combien la Georgie accueille de migrants en provenance de l’Afrique chaque année. J’aimerai que l’auteur connaissant bien ce pays nous renseigne sur le sujet.


              • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 18 juin 16:25

                @Positronique

                Bonjour

                Je n’ai pas de chiffres exacts mais il existe bien une immigration en Géorgie où tout se passe très bien entre différentes communautés. Il y a par exemple une communauté nigériane assez importante ainsi que de petites communautés indienne, chinoise et iranienne. Mis à part quelques incidents racistes isolés, le vivre-ensemble fonctionne assez bien dans ce pays du Caucase qui a toujours été multiculturel.


              • berry 18 juin 16:52

                @Nicolas Kirkitadze
                Vous mentez, et ce n’est pas la première fois.
                Lorsqu’il y a une immigration africaine ou nord-africaine, les choses ne se passent jamais bien, quel que soit le pays et le système politique en place.
                Il n’y a pas d’exemple historique où les choses se soient bien passées.
                https://www.fdesouche.com/1224071-suede-il-y-a-une-explosion-tous-les-deux-jours-lutilisation-dexplosifs-est-a-un-niveau-unique-au-monde-pour-un-etat-qui-nest-pas-en-guerre


              • Cadoudal Cadoudal 18 juin 17:11

                m@berry
                Que le dhimmi géorgien ne nous aime pas, c’est son droit, puisqu’il à tout les droits dans ce qui fut autrefois la France...

                Mais qu’il tente de nous prendre pour des cons avec sa communauté Nigériane en Géorgie...

                Autres 

                14 337 

                0,4 %
                Comprend : des Chinois, des Kabardes, des Tatars, des Turcs et des Ukrainiens

                https://fr.wikipedia.org/wiki/G%C3%A9orgie_(pays)#R%C3%A9fugi%C3%A9s_politiques,_%C3%A9migrants_%C3%A9conomiques_et_diaspora


              • leypanou 18 juin 17:57

                @Nicolas Kirkitadze
                en Géorgie où tout se passe très bien entre différentes communautés. Il y a par exemple une communauté nigériane assez importante 

                 : oh là là, la Géorgie est mal barrée là.

                Comment peut-on du Nigéria arriver en Géorgie (combien de frontières) ? Il est vrai comme le disait un politicien, « ils font un benchmark de l’asile », réflexion qui a déplu aux bien-pensants.


              • eric 19 juin 13:05

                @leypanou
                Oui, la Géorgie, s’est tapé des quotas CEE de migrants je crois ; cela frappe dans les rues de Tbilissi, par rapport aux autres républiques ex soviétiques et notamment, l’Arménie voisine. Dire si cela se passe bien ou pas me parait prématuré. Au centre des démarches administrative, on a le sentiment que le phénomène est en voie d’accélération. J’ai notamment été frappé par le nombre de gens du sous continent indien qui viennent faire des papiers. J’imagine que c’est comme pour les passeports roumains pour les moldaves dans le temps. Plein de gens espèrent un accès facilité à l’Europe. Un facteur qui va dans ce sens, l’explosion du nombre de demandeurs d’asile en provenance de Géorgie....
                Or, la Géorgie n’est pas un pays totalitaire oppressif.....


              • leypanou 19 juin 15:13

                @eric
                La Géorgie a eu tort : je n’aime pas les faux réfugiés mais vrais parasites.
                Des milliers (5 000 je crois) de Nigérians d’Israel ont été rapatriés quand Israel a décidé de les expulser, je crois même que le Nigéria a accepté de les rapatrier.

                C’est à chaque pays de s’occuper de ses propres ressortissants. Le Nigéria est l’un des pays les plus corrompus sur la terre : si tout individu d’un pays corrompu a le droit d’aller s’installer n’importe où, on n’aura jamais fini.


              • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 juin 13:58

                Nicolas Kirkitadze écrit beaucoup (et bien). Il lit beaucoup et c’est très bien quand on se passionne pour l’Histoire et qu’on veut l’interpréter et la réinterpréter. Il veut se faire une bonne place dans le monde actuel et ça n’est pas un mal quand on est jeune. Son parcours, à ce jour, est marqué par des revirements spectaculaires. On peut dire que c’est moins bien quand on constate qu’il lui a fallu baigner durant des années dans le jeanmarielepenisme pour se rendre compte qu’il y avait là-dedans beaucoup de racisme et de xénophobie.

                Aujourd’hui, NK a rejoint les menteurs tricheurs de la fausse Gauche antifrançaise. Il le dit très explicitement dans cet article plus long encore que ses précédents. Il ne se contente pas de tricher sur la définition du mot « islamophobie » comme le font les gouvernants et la quasi-totalité des intellectuels, il se dit très explicitement islamophile et ça c’est vraiment très bien.

                Nous voici donc totalement éclairés sur l’état actuel du personnage : complice de ceux qui travaillent à l’islamisation de la France, c’est-à-dire pour la soumission à la religion toujours explicitement criminogène, comme les gouvernants, la fausse Gauche et une très large partie de la vraie Droite (dont beaucoup de « chrétiens ») comme les athées obscurantistes, comme la majorité des journalistes des grands médias, comme beaucoup de juges...


                • popov 19 juin 08:54

                  @Pierre Régnier

                  Bonjour

                  Il ne cesse de cracher sur l’« extrême droite » qu’il identifie au RN, aux identitaires ou aux cathos traditionnels. Tout cela ce ne sont que des épouvantails que l’on agite pour effrayer les gens et détourner les yeux du public de la véritable extrême droite.
                  Car il existe bien une véritable extrême droite qui menace la république : il s’agit des Frères Musulmans et des groupements salafistes qui gravitent autour d’eux.
                  Il le reconnaît implicitement quand il écrit à propos du thomisme : « la branche philosophique la plus réactionnaire et la plus dogmatique de cette religion où la distinction entre temporel et spirituel est abolie (ce qui, comme le dit Hannah Arendt, constitue un marqueur du totalitarisme). »
                  S’il y a une religion où la distinction entre le temporel et le spirituel est abolie, c’est bien l’islam.


                • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 18 juin 14:24

                  «  je suis devenu islamophile suite à mes lectures et aux belles rencontres offertes par la vie »


                  Un imam bien membré ?


                  • Cadoudal Cadoudal 18 juin 14:32

                    @Sharpshooter - Snoopy86
                    Alors, nous, libéraux, banlieusards, europhiles, handicapés, anticléricaux...

                    C’est vrai qu’il manquait un truc à son pédigrée de convergent des luttes...lol...


                  • Xenozoid Xenozoid 18 juin 14:40

                    @Cadoudal

                    expat au sénégal...lol


                  • Cadoudal Cadoudal 18 juin 14:49

                    @Xenozoid
                    J’ai jamais été expatrié...

                    J’ai toujours eu le statut de touriste...


                  • banban 18 juin 17:01

                    « Oui, son »âme« , vous avez bien lu.   »


                    OOOh p’tain je l’es bien lu.............


                    • Traroth Traroth 18 juin 17:30

                      « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. »

                      Beaumarchais

                      Les fronteux devraient méditer un peu ça, avant de se sentir autorisés de parler d’anti-France.

                      Exemple concret : chez eux, il est de bon de ton de mal voir les regrets exprimés concernant le colonialisme, la collaboration ou la traite des Noirs. Selon eux, il ne faut pas parler du passé. Résultat ? L’ignominie actuelle concernant les réfugiés. Ne pas comprendre les leçons du passé, c’est se condamner à le revivre.

                      Si ceux qui aiment vraiment la France veulent que celle-ci fasse son mea culpa quand c’est nécessaire, ce n’est pas masochisme, mais tout simplement pour éviter que les mêmes causes entraînent les mêmes conséquences.


                      • HELIOS HELIOS 18 juin 17:53

                        @Traroth

                        .. ok, mais une fois que c’est fait, on n’en rajoute pas, on n’en parle plus, on passe a autre chose !...  et surtout, on attend pas la réciproque pour trouver des excuses aux néocoloniaux...

                        La France, ni aucun pays, n’a a se soumettre a une immigration massive, hétérogène culturellement et biologiquement dissolvante.
                         


                      • Albert123 18 juin 18:56

                        @Traroth

                        le lien entre le refus d’accueillir des réfugiés et d’être assimilé à un colonialiste négrier et collabo (et bien sur un « facho » votant RN) ?

                        vous vivez vraiment sur une autre planète les bobos gauchistes.

                        vous avez songer a vous installer sur mars ou même au delà si possible ?

                        juste histoire de laisser les autres vivre en paix


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 18 juin 21:15

                        @Traroth

                        Si Kirkitadze m’écoeure ici c’est précisément parce qu’il ne veut pas tirer les leçons du passé concernant les religions.
                        Comme les athées obscurantistes de la fausse Gauche, du gouvernement et des grands médias, il adhère à ce nouveau négationnisme : l’islam n’est pas violent.
                        S’il étudiait un peu honnêtement les croyances dans les religions, il verrait avec évidence que les massacres actuels commis par des musulmans le sont par des fidèles de l’islam.
                        Le Dieu de l’islam fait dire à son messager Mohamed, il y a 14 siècles, que des bons massacres doivent être commis par ses fidèles, et que cela restera vrai jusqu’à la totale soumission du monde à ses volontés.
                        Donc ça reste valable aujourd’hui, et les assassins de l’école juive de Toulouse, de Charlie hebdo, du Bataclan, de Saint Étienne du Rouvray... exécutent les ordres de leur Dieu.
                        Même si, hélas, les « chrétiens » ne l’ont toujours pas compris, les monstrueux ordres de massacrer, énoncés par leur Dieu à l’époque de l’Ancien Testament, ont été fermement éliminés de leur religion, « dé-divinisés », désacralisés par Jésus de Nazareth, leur « maître à penser le religieux », il y a 2000 ans.


                      • V_Parlier V_Parlier 18 juin 23:29

                        @Traroth
                        Ce serait certes plus utile de dénoncer le néo-colonialisme d’aujourd’hui pratiqué par ceux-là mêmes qui veulent nous exposer à des invasions punitives d’opportunité (pour que nous expions les crimes de leurs prédécesseurs colonialistes, finalement à peine pires qu’eux. On peut donc supposer que nos arrières petits enfants expieront, s’il y a encore de la vie sur Terre, pour Sarkollandomacron).


                      • julius 1ER 19 juin 08:20

                        @Pierre Régnier

                        peux-tu m’expliquer ce qu’est un athée obscurantiste car ce concept me semble tellement contradictoire... que j’ai peur de ne pas comprendre !!!!


                      • popov 19 juin 08:58

                        @Traroth

                        mais tout simplement pour éviter que les mêmes causes entraînent les mêmes conséquences.

                        Aujourd’hui, ce sont les Maghrébins qui colonisent la France. Ont-ils oublié comment se terminent les colonisations ?


                      • Traroth Traroth 19 juin 11:07

                        @Albert123
                        On en est à plusieurs dizaines de milliers de personnes noyées dans la Méditerranée, je vous rappelle...


                      • Traroth Traroth 19 juin 11:08

                        @popov
                        « Aujourd’hui, ce sont les Maghrébins qui colonisent la France. Ont-ils oublié comment se terminent les colonisations ? »

                        Non.


                      • Traroth Traroth 19 juin 11:08

                        @popov
                        Ou plutôt :

                        « Aujourd’hui, ce sont les Maghrébins qui colonisent la France »

                        Non.


                      • Cadoudal Cadoudal 19 juin 12:27

                        @Traroth
                        On en est à plusieurs dizaines de milliers de personnes noyées dans la Méditerranée, je vous rappelle...

                        Je crois que c’est bientôt fini, les Tunisiens ont enfin trouvé le numéro de téléphone de l’Ambassadeur du Bangladesh à Tunis.
                        Du coup, après leur naufrage les colons Bangladais vont pouvoir retrouver leurs familles légitimement inquiètes....

                        http://www.lefigaro.fr/flash-actu/debarquement-sous-condition-de-75-migrants-bloques-au-large-de-la-tunisie-20190618

                        Chez nous en Afrance, c’est un peu différent, l’Ambassadeur de son Altesse Momo VI, nous chie ouvertement à la gueule, il n’a toujours pas digéré la fermeture forcée du commerce florissant de ses aïeux en 1920...
                        Si on pouvait l’attraper et commencer par couper une couille à ce gros et gras esclavagiste , il serait peut-être plus réceptif à notre message et cesserait de prendre notre pauvre pays pour une garderie de toxicos...

                        L’extension de la drogue aux territoires : la goutte d’or - L’Info du Vrai du 18/06 - CANAL+

                        https://www.youtube.com/watch?v=xagNSd4YuiQ&feature=youtu.be


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 19 juin 13:11

                        @julius 1ER

                        Bonne question, tout à fait justifiée parce que, effectivement ça paraît contradictoire. C’est très volontairement que j’utilise cette expression en sachant qu’elle est bien réellement contradictoire.

                        Je veux ainsi mettre en lumière ceux des athées qui, par paresse intellectuelle ou parce qu’il se foutent éperdument de la durable violence religieuse, refusent de chercher les causes de cette persistance. Ce refus entraîne chez eux l’égale considération pour les religions criminogènes et celles qui ne le sont pas, ou plus. Toutes ne sont, pour eux, « que des conneries », que l’on peut, « à la rigueur », tolérer séparées de l’État parce que nous sommes laïques.

                        En clair ces athées-là refusent une forme d’appel à la raison particulièrement nécessaire aujourd’hui, laquelle est pourtant, en principe, la première composante de l’athéisme, que je respecte profondément.

                        Mais j’insiste sur ce point : les « chrétiens » qui continuent d’enseigner et justifier la prétendue « bonne violence » prétendument « commandée par Dieu » il y a 3000 ans sont aussi responsables que les athées obscurantistes de la persistante violence religieuse, explicitement commandée depuis 14 siècles par le Dieu de l’islam.


                      • Traroth Traroth 20 juin 11:37

                        @Cadoudal
                        Ah le Bengladesh aussi veut coloniser la France, alors ? Je dirais bien que ce que vous osez raconter est de plus en plus comique, mais les dizaines de milliers de noyés me crispent les zygomatiques...


                      • Traroth Traroth 20 juin 11:39

                        @Pierre Régnier
                        Quand vous parlez de religion qui ne seraient pas criminogènes, vous parlez desquelles, au juste ?


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 20 juin 16:50

                        @Traroth

                        Encore une bonne question, en rapport direct avec la dramatique situation politico-religieuse de la France actuelle. Je ne peux répondre que sur les trois principales religions présentes en France.

                        La religion juive était, à l’époque de l’Ancien Testament, celle dont les textes sacralisés contenaient le plus d’appels à massacrer explicitement attribués à son Dieu. Cette religion était donc, il y a 3000 ans, très directement criminogène. Je ne connais pas assez le judaïsme actuel pour savoir s’il justifie toujours ces appels mais tout me fait penser que c’est le cas, et qu’il est donc indirectement criminogène.

                        Le croyant juif Jésus de Nazareth a donné sa vie pour tenter de faire comprendre à ses coreligionnaires que leur Dieu n’appelait qu’à l’amour et qu’il le voulait universel. Ses adeptes qui ont créé le christianisme et qui se disaient judéo-chrétiens auraient donc dû continuer son action en désacralisant leur textes vétérotestamentaires, en les « dé-divinisant », en cessant de les attribuer à leur Dieu. Ils ne l’ont pas fait et leurs descendants non plus. Ils restent donc, eux aussi, indirectement criminogènes, alimentant en spiritualité criminogène l’islam actuel.

                        Je dis celui-ci directement criminogène parce que, 6 siècles après la mort de Jésus, il a relancé les appels à massacrer et leur attribution à son Dieu. Il continue de les garder sacrés et de les justifier, pour le présent et l’avenir. Il est donc directement criminogène.


                      • Traroth Traroth 20 juin 17:40

                        @Pierre Régnier
                        « Le croyant juif Jésus de Nazareth a donné sa vie pour tenter de faire comprendre à ses coreligionnaires que leur Dieu n’appelait qu’à l’amour et qu’il le voulait universel »

                        Vous vous appuyez sur des éléments contestables, puisque eux-mêmes relevant de la foi. En effet, rien de probant ne permet d’affirmer que Jésus ait réellement existé. Du coup, vos distinctions deviennent elles-mêmes des distinctions de croyant.


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 21 juin 08:54

                        @Traroth

                        Oui, si ce Jésus a bien existé... C’est en effet dans ce contexte que se situent tous mes écrits sur la religion et leur rapport à la violence.
                        Mais s’il n’a pas existé ça ne change rien à mon combat. Il s’agit toujours, pour moi, d’obtenir la désacralisation de croyances criminogènes partagées par des centaines de millions d’êtres humains.
                        Il s’agit donc aussi, en conséquence, de dénoncer l’inculture volontaire ou/et la lâcheté de gouvernants et autres « responsables » aux pouvoirs politiques et médiatiques (*) pour lesquels la prétendue « bonne violence » prétendument « voulue par Dieu » n’a aucune importance.
                        « Responsables » qui, très logiquement, sont amenés, par bêtise, arrivisme et démagogie, à satisfaire les plus actuellement dangereux croyants, ceux qui militent pour l’islamisation de la France, de l’Europe et du monde.

                        (*) j’ai oublié de citer ici ceux des juges qui, eux aussi, militent pour la soumission de la République à l’islam. Il y en a qui viennent de condamner Christine Tasin à 8000 € d’amende pour avoir proclamé cette évidence : ISLAM ASSASSIN !


                      • Gollum Gollum 21 juin 09:25

                        @Pierre Régnier

                        Je ne voudrai pas paraitre impoli mais il me semble que sur la violence originelle biblique, transmise ensuite au christianisme et à l’islam, Jean Soler a mis les points sur les i il y a déjà longtemps, avec une profondeur d’analyse et un talent nettement supérieur à vous.

                        Et je suis assez consterné que vous ne le citiez jamais.

                        On pourra donc se reporter aux nombreux ouvrages de Jean Soler : 


                        https://www.amazon.fr/s?k=jean+soler&__mk_fr_FR=ÅMÅŽÕÑ&ref=nb_sb_noss

                        Par exemple : La violence monothéiste qui montre la contamination de ces façons de penser jusqu’à aujourd’hui encore, notamment, non seulement chez les islamistes, mais aussi chez les évangélistes américains, tout aussi dangereux...


                      • Ouam Ouam 21 juin 15:26

                        @Traroth
                        « On en est à plusieurs dizaines de milliers de personnes noyées dans la Méditerranée, je vous rappelle... »
                         
                        OUI !! et....
                        LA FAUTE A QUI  ???
                        c’est bien par la qu’il faut commencer à chercher
                         
                        Pas à ceux qui permettent via les mafias diverses à ces gens d’esperer gagner un illusoire loto que des passeurs sans foi ni loi (et que certains pseudo gauchistes entretiennent au passage).

                        L’Australie (bien avant nous) a eu aussi un nombre incommensurable de noyés, et son gouvernement et tous partis confondus onts trouvés ensemble le seul accord réaliste pour éviter cet homicide collectif.
                         
                        Cad : raccompagner systématquent toute personne qui pose illégallement les pieds sur le sol Australien et si il le refuse le parquer sur une ile dans l’attente d’un changement d’avis de celui ci.
                         
                        Savez vous combien de morts désormais par noyades en Australie ?
                        ZERO ! (depuis 2012), je vous invite à le vérifier.
                         
                        Quand aurez vous le courage d’arretter ce génocide en vous rangeant vous aussi dans ce sens pour l’UE ?

                        Sauf si votre idéologie mortifère est supérieure à la vie de ces gens...
                        C’est vous qui voyez !


                      • pemile pemile 21 juin 15:37

                        @Ouam « Savez vous combien de morts désormais par noyades en Australie ? »

                        Parce que les Africains, les Afghans ou les Syriens meurent de faim avant d’atteindre leurs cotes en canot pneumatiques ? smiley


                      • foufouille foufouille 21 juin 16:14

                        @Traroth
                        avec 30 smic local pour un passage ça leur fait beaucoup de bourgeois en moins ........


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 21 juin 16:42

                        @Gollum

                        Vous ne me paraissez nullement impoli, et vous avez bien raison de rappeler les ouvrages de Jean Soler. Je n’en ai lu qu’un seul mais je l’ai vivement conseillé autour de moi à l’époque. J’avais aussi vu et écouté Soler, très convaincant.

                        Il a évidemment raison de présenter les « évangélistes » américains comme aussi dangereux que les islamistes. Mais leur religion n’est pas la religion chrétienne, même si elle s’en réclame.

                        Et cela n’enlève rien à la responsabilité de l’église catholique et des autres églises du véritable christianisme inaccompli. Leur persistance à conserver et enseigner la croyance en la « bonne violence commandée par leur Dieu » à l’époque de l’Ancien Testament alimente aussi bien les violentes dérives « évangélistes » que la violence islamique.


                      • Gollum Gollum 22 juin 09:05

                        @Pierre Régnier

                        Sur le christianisme « inaccompli » on pourrait gloser longtemps..

                        Je ne suis pas convaincu. Il y a certes l’amour universel mais il y a aussi des phrases douteuses et même sectaires (d’où l’affirmation de Feuerbach que la coercition chrétienne ne fut pas un accident mais la logique même des choses)..

                        D’autre part faut-il se limiter aux évangiles ou pas ? Intégrer Paul ou non ? Etc..


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 22 juin 21:56

                        @Gollum

                        Intégrer Paul, oui bien sûr. Il est depuis longtemps pour moi le cinquième apôtre.

                        Pour le reste, il me faudra lire Feuerbach.


                      • Traroth Traroth 24 juin 13:52

                        @Ouam
                        La faute à qui ?

                        La faute à ceux qui mettent les pays d’origine de ces pauvres gens à feu et à sang.
                        La faute à ceux qui refusent l’asile aux victimes des conflits, les livrant aux passeurs.
                        La faute à ceux qui interdisent qu’on leur porte secours quand ils sont en perdition en mer.

                        Ce sont les mêmes, dans les trois cas.


                      • Traroth Traroth 24 juin 13:54

                        @foufouille
                        Du sac de Jérusalem à la guerre en Libye, c’est toujours la même chose : ce sont les plus riches qui arrivent à fuir. Rien de neuf sous le soleil.


                      • Cadoudal Cadoudal 24 juin 14:05

                        @Traroth
                        Victoire ! Le 20h de France 2 diffuse les images de la mise en scène du bateau de migrants. La Méditerranée c’est Hollywood !

                        https://twitter.com/DamienRieu/status/1142876548032339968?ref_src=twsrc%5Etfw

                        Ça me rappelle mon pote Mamadou N. qui bossait pour un Grec, il a fait deux ans capitaine en Libye sur un chalutier pourri, il a pas pécher un seul poisson mais à pu construire deux maisons à Dakar...

                        Depuis les bombardements de l’Otan sur Dakar il a perdu ses maisons, ses femmes l’ont quitté, la dernière fois qu’il est passé me voir, il m’a demandé de lui trouver un embarquement au Guilvinec...lol...


                      • Traroth Traroth 24 juin 23:20

                        @Cadoudal
                        Et les cadavres, ils sont en caoutchouc ? Votre indécence n’a aucune limite, visiblement...


                      • Cadoudal Cadoudal 25 juin 00:09

                        @Traroth
                        Non, je vous rassure, je blaguais, mon pote Mamadou N. , ancien transporteur de colons va bien, ses deux femmes également...lol...

                        Il a juste du repartir à la pêche, c’est moins rentable mais plus honorable...

                        Faut pas croire et relayer toutes les fake news des gauchistes, le dernier bombardement de Dakar c’était en 1940...


                      • Traroth Traroth 25 juin 14:59

                        @Cadoudal
                        Votre pote Mamadou est en parenté avec « l’amie plus noire qu’une Arabe » de Morano ?


                      • Traroth Traroth 25 juin 15:01

                        @Cadoudal
                        Et, au passage, on ne doit pas avoir le même humour. Moi, des dizaines de milliers de morts, j’ai du mal à saisir l’élément comique.


                      • sls0 sls0 18 juin 17:53

                        Merci à l’auteur.

                        Je n’ai pas lu tout l’article et je ne suis pas d’accord avec tout.

                        Le bon coté de votre article c’est qu’il fait sortir les loups du bois.

                        On dit qu’agoravox est fortement noyauté par l’extrême droite, les commentaires confirment.


                        • Cadoudal Cadoudal 18 juin 18:12

                          @sls0
                          Quand les stremmm droate s’occuperont de tes filles, tu viendras nous en causer...lol...

                          Elles auraient refusé de prendre un verre avec eux, ce qui a déclenché un torrent d’insultes obscènes. Les trois agresseurs auraient ensuite porté des coups aux deux victimes : ils auraient frappé l’une d’elles au visage, l’auraient étranglée et lui aurait asséné un coup de pied à la tête.

                          Les auteurs auraient également porté un coup à la mâchoire de la deuxième jeune fille, qui tentait de protéger son amie. L’une des deux victimes a tenté de joindre le 17 dans un premier temps. Elle a été giflée.

                          https://actu.fr/grand-est/metz_57463/metz-refusent-boire-verre-trois-hommes-les-agressent_25063814.html


                        • Cadoudal Cadoudal 18 juin 19:08

                          @Cadoudal
                          Les 3 sympathiques lascars seront jugé en Novembre, 17ème stage de poney pour le plus vieux...

                          Par contre, pour atteinte à la sureté d’une espèce protégée, le légionnaire qui défendait sa femme va être fusillé devant le mur des cons pour le plus grand bonheur de tous les collabos...

                          Il y a cinq ans, en 2014, un légionnaire et sa compagne sont accostés par un dealer gare du Nord, à Paris. La discussion avait dégénéré, le dealer avait sorti un couteau et poignardé à la main le soldat qui avait réussi à arracher l’arme des mains de son agresseur.

                          http://www.lefigaro.fr/actualite-france/proces-de-l-ancien-legionnaire-qui-avait-tue-son-agresseur-gare-du-nord-20190618


                        • sls0 sls0 18 juin 23:59

                          @Cadoudal
                          Pour le cas de Metz je ne sais pas pour le stage de poney mais coup et blessures volontaires sans ITT c’est 750€ max. Les filles se sont pas allé voir un médecin. Sinon ça monte à 3 ans si plus de 8 jours d’ITT.
                          Pour le légionnaire je vois la relaxe, il y a bien une discussion sur la volonté de blesser, que le couteau avait changé de main mais comme le dealer continuait à donner des coups de genoux, j’y vois un empalement ou un geste reflex de protection.
                          Le doute profite à l’accusé.
                          L’état français est très jaloux de son droit à la violence légitime, chaque fois il y a jugement pour éviter l’effet de mode. Il y a aussi eu mort d’homme donc justice.
                          Chez moi il font pas chier avec la légitime défense et le droit à la propriété. Ça se classe au commissariat. Ca parait cool à première vue mais il y a 20 fois plus d’homicides qu’en France.


                        • Cadoudal Cadoudal 19 juin 00:35

                          @sls0
                          750 euros...lol... Ils sont pas solvables...

                          Celui là est bien aussi, OQTF assigné à résidence, la justice rouge innove tous les jours...

                          sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français, a été laissé libre à l’issue de sa garde à vue mais assigné à résidence.

                          https://www.ledauphine.com/drome/2019/06/15/romans-agressee-sexuellement-a-la-gare


                        • julius 1ER 19 juin 08:27

                          @sls0

                          D’accord avec toi, d’ailleurs il est très facile de les faire sortir du bois ... leur QI n’étant pas très élevé , il démarrent au 1/4 de tour !!!
                          il suffit de dire que tu es tolérant... que Zemmour au delà d’être un fascho de 1ière est aussi con que mon cul est mignon et tu rajoutes un couplet sur la PMA ,l’avortement et le mariage gay ...
                          et là tu vas les voir rappliquer pour vociférer leur haine de l’autre !!!


                        • popov 19 juin 14:17

                          @sls0

                          Bonjour

                          Si AV était aussi fortement noyauté par l’extrême droite que vous le pensez, votre commentaire serait fortement moinssé.
                          Or il ne l’est pas.


                        • Ouam Ouam 21 juin 15:36

                          @sls0
                          Je te croyais plus fin, comme quoi je me gourre encore...
                           
                          "Le bon coté de votre article c’est qu’il fait sortir les loups du bois.

                          On dit qu’agoravox est fortement noyauté par l’extrême droite, les commentaires confirment.« 

                           

                          Les articles de l’auteur euxs sonts par leur démagogie aveugle un réel panneau publicitaire pour l’extreme droite (*).

                          D’ailleurs par moment j’ai des doutes et me questionne si la caricature possée à ce point , l’auteur n’est pas toujours d’extrème droite et par ses folies rédactionnellles fait a coups d’articles de nouveauxs adeptes...

                           

                          Que veut tu ... certains se questionnent...d’autre gobent ^^

                          (*) En plus tu confond extreme droite et nationalisme ce qui est assez grave.

                          Un peuple 1er pour toi cela existe t’il ?

                          A t’il des droits sur qui il veut recevoir chez lui ou pas ?

                          Accepter ou pas telle forme de culture ? (etc...)

                          Ce n’est pas parce que qu’une pseudo gauche à totalement perdu les pédales que si on défend son identité on est rangé »de fait" à l’extrème droite,

                          ou si c’est le cas...

                          le libre arbitre et la pensée critique n’a plus lieu d’etre ... non ?


                        • Cadoudal Cadoudal 18 juin 18:50

                          Kenavo, bonne route...lol...

                          Remigration : « il y a des gens qui sont Français aujourd’hui qui devraient repartir dans leur pays d’origine car ils ne partagent pas les valeurs et la culture française. » @geoffroylejeune

                          https://twitter.com/DamienRieu/status/1140883265907253248

                          C’est une avancée incroyable sur le plan métapolitique que désormais l’on parle ouvertement de remigration dans les médias de masse. Chose inimaginable il y seulement un an ou deux.

                          Nos idées sont en train de s’imposer. J’espère qu’il n’est pas trop tard.


                          • marmor 18 juin 19:19

                            Le melting pot kirki, ne sait pas trop d’où il vient, mais il est français et il en profite, tout en proférant les pires insanités sur le pays et ses habitants. Il aime bien cracher dans la soupe, j’espère qu’il ne fait pas pareil avec sa mère, qui comme la France , lui a tout donné. Allez y donc en musulmanie, la place ne manque pas ! On n’a vraiment pas besoin d’étudiants de votre espèce .


                            • Nicolas Kirkitadze Nicolas Kirkitadze 18 juin 19:42

                              @marmor

                              On peut défendre les droits de la minorité musulmane sans être soi-même musulman, cela s’appelle l’humanité, une qualité étrangère à l’extrême-droite.


                            • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 18 juin 20:43

                              @Nicolas Kirkitadze

                              « l’humanité » ou « l’humanisme » c’est d’autant plus beau quand c’est autoproclamé smiley


                            • foufouille foufouille 19 juin 14:46

                              @Nicolas Kirkitadze
                              casse toi en libéralie ou en msulmanie si c’est mieux .......


                            • harry stot 23 juin 18:45

                              @Nicolas Kirkitadze
                              Frapper sa femme, la bacher et tuer les mécréants, c’est ça que tu défends ?


                            • Tom France Tom France 18 juin 20:25

                              Justement, tous ces projets fédéralistes sont à l’origine des projets choyés par adolf hitler et son projet de « grande europe ».

                              Ensuite, la quasi totalité des régimes tyranniques étaient de gauche et d’extrême gauche (hitler, les bolchéviques, les néo conservateur, mussolini, les jacobins issues des lumières etc...) quand l’extrême droite, qualificatif qui a tendance à désigner les conservateurs, s’opposaient dans la plupart des cas à ces régimes ! (et je ne dit pas qu’ils étaient forcément clean)

                              Et enfin, le supra état mondialiste bruxellois et otanien lui n’a pas l’air de déranger tous ces pseudo intellectuels, collabos types années 40, par rapport au drapeau et à la Nation Française auquel ils semblent êtres particulièrement allergique (ce qui l’en reste) ! 


                              • julius 1ER 19 juin 08:33

                                Ensuite, la quasi totalité des régimes tyranniques étaient de gauche et d’extrême gauche (hitler, les bolchéviques, les néo conservateur, mussolini, les jacobins issues des lumières etc...

                                @Tom France

                                tu es resté un peu trop longtemps en apnée ... est-ce que tu sais que cela endommage le cerveau ?????


                              • Tom France Tom France 20 juin 20:20

                                @julius 1ER
                                Cela ne répond pas à cet argument sur les régimes tyranniques alors je ne sais pas qui a le cerveau endommagé mais ce n’est certainement pas moi ! 


                              • Ouam Ouam 21 juin 15:46

                                @julius 1ER
                                "@Tom France

                                tu es resté un peu trop longtemps en apnée ... est-ce que tu sais que cela endommage le cerveau ?????« 

                                Dit le mec qui ne possède même pas 2 neurones...

                                Ca t’arrive de réfléchir 5mn et de mettre ta  »couche" de dogmatisme aveugle dans le formol 5mn, je vais tenter ^^ (sans grand espoir j’avoue) de te déniaiser un peu...

                                 

                                Va regarder une carte du plan d’invasion du III reich de l’époque, et l’idéologie pronée...

                                Tu regarde attentivement la carte, tu te pose et tu tente de comprendre...

                                Ensuite tu reviens et nous raconte, enfin si tu en est capable....


                              • Tom France Tom France 24 juin 14:57

                                @Ouam
                                Et ducon, tu sais ce que c’est le gauchisme et les nombreuses thèses raciales qu’il a développé ? Tu veux que je te renvoie à Jules Ferry et à bien d’autres personnalités de la gôche maçonnique qui souhaités « éduqué » les arriérés du tiers monde ??
                                Cesse donc de changer l’Histoire comme tous les escrocs modernistes pour cacher le fait que le National Socialisme était de gôche au même titre que le Fascisme et le Bolchévisme et assume tes positions ! 


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 18 juin 21:37

                                La modération a bien validée cet article, pourquoi ne validerait-elle pas celui de Papy  qui est en modé ?

                                P.S.

                                Concernant les problèmes des urgences, dimanche soir vers les 23heures, je me suis rendu aux urgences de CHR de Frèjus, et j’ai fais ces photos :

                                https://photos.google.com/search/_tra_/photo/AF1QipN-cuBL4sP-CLEf-79xHyb3goVVNviIrTdRyFkC


                                https://photos.google.com/search/_tra_/photo/AF1QipPc_EBT9zuX-yYM6bwPNxTCfQSDiBRQJ0gbR8bj


                                https://photos.google.com/search/_tra_/photo/AF1QipOFSDoRNzxbh6K8XyhjYqVjPzz NC03uQ2tiFWMD


                                Ben oui, ils sont en gréve, ..et le service « tourne plein pot »n eux ne cassent rien, ne fond pas de grands chambards,

                                et comme je l’ai écris quelques lignes plus haut .. il n’y a pas hélas pas de « grosses pointures médiatiques » pour les soutenir, société de merde voilà tout !



                                • HELIOS HELIOS 18 juin 23:30

                                  @Gilbert Spagnolo dit P@py

                                  ...z’on disparu, les photos ? 



                                • Jonas Jonas 18 juin 22:51

                                  « le fantasme du »Grand Remplacement« démographique imaginé par Renaud Camus »

                                  Le grand remplacement n’est pas un « fantasme », mais un programme politique élaboré par l’ONU et l’UE, pour éliminer la population blanche de souche, réfractaire au mondialisme par son héritage identitaire, culturel, cultuel et traditionnel.
                                  L’ONU facilite l’arrivée des masses migratoires en Europe, qualifié de « migration de remplacement », amenées pour faire face au déclin de la population blanche (alors que les femmes françaises sont encouragées à avorter : 220 000 avortements chaque année en France !).
                                  L’UE travaille en étroite collaboration avec l’ONU pour mener à bien sur une très grande échelle, le remplacement de population, pour « faire en sorte que l’Europe reste une destination attrayante pour les migrants dans un contexte de déclin démographique, notamment en révisant le régime de la carte bleue, en redéfinissant les priorités des politiques d’intégration et en améliorant l’efficacité de la politique migratoire des pays d’origine, par exemple en facilitant les envois de fonds des travailleurs émigrés. »
                                  politique migratoire de l’Union Européenne

                                  La république universelle, et son culte maçonnique basé sur « les droits de l’homme et du citoyen » et de ses libertés individuelles nie l’existence des peuples, leurs traditions, leurs identités, leurs cultures et le bien commun.
                                  La gouvernance mondiale, la construction de l’UE sont actuellement freinés par les pays ayant une population homogène encore trop blanche désirant préserver leur identité, leur culture, leurs moeurs (Pologne, Hongrie, Tchéquie, Slovaquie,...), et qu’il faut affaiblir à coup de millions de migrants (ceux qui refusent les quotas de migrants sont sanctionnés par l’UE).
                                  Il faut liquider la population blanche. L’idéologie du Grand Remplacement dans les faits :

                                  « L’Oréal fait de la discrimination positive et l’assume. Aujourd’hui, lorsque nous rencontrons un candidat qui a un prénom d’origine étrangère, il a plus de chance d’être recruté que celui qui porte un prénom français de souche. »
                                  Jean-Paul Agon, PDG de l’Oréal

                                  « A compétences égales, et bien désolée, on choisira la femme, ou on choisira la personne venant de autre chose que le mâle blanc, pour être claire. »
                                  Anne Lauvergeon, PDG d’Areva

                                  « A la tête de la haute administration, on a principalement des hommes, blancs, qui ont fait l’ENA. On manque terriblement de diversité dans les parcours. Quand tout le monde a le même logiciel il n’y a plus d’intelligence collective. »
                                  Marlène Schiappa sur Twitter le 6 janvier 2019

                                  « Je ne peux pas survivre quand il n’y a que des blonds aux yeux bleus, c’est au-delà de mes forces. »
                                  Jean-Luc Mélenchon

                                  L’UE mondialiste ne pourra se construire qu’avec une Europe noire.


                                  • V_Parlier V_Parlier 18 juin 23:38

                                    @Jonas
                                    Il est vrai que quand je lis le premier lien (site de l’ONU) ça va au delà de ce que je croyais. Ce n’est en effet pas un complot, c’est un objectif clair. Bon, après ça, ils faudraient qu’ils nous disent où nous pourrions partir...


                                  • Le421 Le421 19 juin 08:26

                                    @Jonas
                                    Il faut liquider la population blanche...
                                    Et qui sont les plus gros marchands d’armes de la planète ?
                                    Les africains, les jaunes, les latinos ??
                                    Me ferais rire si ce n’étais pas si grave.


                                  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 juin 15:45

                                    @Jonas

                                    Leurs trucs à la con, la discrimination positive, ben j’espère qu’elle n’est pas appliquée en faculté de médecine !


                                    @+ P@py


                                  • Albert123 19 juin 16:55

                                    @Le421

                                    « Et qui sont les plus gros marchands d’armes de la planète ? »

                                    bah ceux qui vendent des armes tout simplement. 

                                    mais si vous voulez absolument racialiser la question, on peut aussi ouvrir le bal des statistiques ethniques pour tout plein d’autres sujets également.

                                    après tout plus que l’ennemi imaginaire incarné chez les gauchos collabobos par le mâle cisgenre blanc de plus de 50 ans (un beauf et un facho forcément), on pourrait simplement regarder la réalité en face avec chiffres à l’appui.

                                    on serait dans le factuel et non dans l’idéologie pour hystéro-dégénérés à la sauce #mytho.


                                  • Jonas Jonas 19 juin 22:35

                                    @Le421 « Il faut liquider la population blanche...Et qui sont les plus gros marchands d’armes de la planète ?Les africains, les jaunes, les latinos ??Me ferais rire si ce n’étais pas si grave. »

                                    Quel est le rapport entre la vente d’armes et la population blanche ?
                                    99% des français de souche blancs n’ont jamais vendu d’armes.

                                    Et ces armes, qui les achètent ? Des noirs et des arabes. Pourquoi faire ? Pour massacrer des centaines de milliers de noirs et arabes.
                                    Dans ce cas, il faut aussi liquider la population noire et arabe, je présume, pour qu’ils arrêtent de faire du mal ?


                                  • V_Parlier V_Parlier 20 juin 00:41

                                    @Le421
                                    La « liquidation » n’est même pas le but en soi. Le remplacement (clairement évoqué dans ce texte sur le site de l’ONU) consiste juste à « faire le plein » pour compléter un manque de consommateurs (supposés gagner leurs revenus on ne sait trop comment). Ils raisonnent comme si l’Europe était un réservoir de carburant à remplir. Pour qu’elle reste soi disant économiquement significative parce-que bien remplie de peuple. Bref, finalement pas plus humain comme projet.


                                  • Jonas Jonas 18 juin 23:06

                                    « La majorité des Français sont par essence islamophobes. »

                                    Pas islamophobes, mais anti-islam.

                                    Et c’est normal. Les milliers de mosquées construites en moins de 40 ans sur le territoire français, avec leurs imams incitant à la haine des femmes, des juifs et des chrétiens et de la société européenne devraient être interdites en Europe.

                                    Qui ici a envie de suivre les imams Hatim Abdillah, Rachid Houdeyfa, Nader Abou Anas, Mehdi Kabir, Éric Younous, Noureddine Aoussat ou encore Hassan Iquioussen, prédicateurs dans les plus grandes mosquées de France ?


                                    • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 19 juin 03:12

                                      Bla, bla, bla... Les personnes sérieuses qui ont déjà un peu voyagé et qui s’intéressent à l’histoire vous diront toutes que le pays le moins raciste au monde, ou du moins probablement en 1ère position est le Brésil, suivi de peu par la France à quelques encablures.

                                      La France n’a jamais « génocidé » de peuples hormis les vendéens. Pas comme nos « chers amis » anglo-saxons que l’on nous montre comme l’alpha et l’oméga du monde occidental. De plus il est impossible d’être raciste pour un Français normalement constitué car Bretons, Alsaciens et Basques pour ne citer que les plus connus, ne sont pas issus du même moule culturel et ethnique, même si cette tendance s’atténue avec le temps et la mobilité.

                                      Bien sûr, vous trouverez toujours des ultras en petit nombre dans chaque communauté mais dans l’ensemble la France est très tolérante et accueillante et ceux qui ne sont pas contents n’ont qu’à aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte.

                                      La France est une construction complètement artificielle et rien ne prédisposait les Bretons à vivre avec des Alsaciens, pourtant c’est bien ce qu’il s’est passé sans que les chiens de garde zélés de l’antiracisme ne trouvent à redire.

                                      Par contre que les Français soient anti musulmans serait un autre débat bien plus intéressant à mon avis. Et puis vous savez, les Français ne demandent qu’une seule et unique chose aux immigrés ! Intégrez-vous pour partager nos us et coutumes !

                                      Une autre méthode pour se faire une idée est de regarder les gros titres des torchons anti-france pro-mondialistes et immigrationnistes tels que les immondis slate ou mediapart, pour ne citer que ceux qui se la jouent médias alternatifs, on peut alors assurément que penser le contraire nous rapproche de la vérité. Merci de confirmer cette pensée avec vos articles.


                                      • Le421 Le421 19 juin 08:23

                                        @dr.jambon-beurre

                                        il est impossible d’être raciste pour un Français normalement constitué

                                        Oh combien j’abonde en ce sens, moi, le mitigé breton/auvergnat !!
                                        Immigré en Périgord, sans la moindre notion d’occitan dans ma valise, j’ai immédiatement ressenti ma non appartenance à la France des paysans locaux.
                                        Et ainsi, je suis devenu tout sauf raciste ou xénophobe.
                                        Mais notez-bien que tout est dans le « normalement constitué » !!  smiley


                                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 19 juin 16:12

                                        @dr.jambon-beurre


                                        J’approuve la formule Houllebecq : « La religion la plus con du monde, c’est quand même l’Islam » ! :sources.

                                        .. et dire que cette religion hautement phallocrate,ben arrive encore à « séduire » un certain nombre de gauloises !


                                        @+ P@py


                                      • julius 1ER 19 juin 08:15

                                        ). Ainsi, la « vrai France » serait celle des rois, des clochers, de Pétain et de la blancheur cutanée.

                                        @l’auteur, 

                                        C’est C Millon qui disait cela aussi ... que la Droite n’avait été au pouvoir que de 1940 à 1944.... ministre sous Chirac il ont finit par l’envoyer comme ambassadeur afin de se débarrasser de lui alors que il était à l’UDF et même pas au RPR .... 

                                        ce qui veut bien dire que cette idéologie d’extrème-droite noyaute les plus hautes sphères du pouvoir depuis de trop nombreuses années !!!!

                                        c’est sûr qu’avec le RN qui occupe le terrain médiatique en permanence, la parole de tout ce qu’il y a de plus tordu se libère sans complexe, même Marion Le Pen à l’occasion du 1er’ anniversaire de son Institut facho, parlait de minorité agissante, alors que c’est une thèse d’extrème-gauche mais bon tout est récupéré et recyclé à l’extrème-droite sans complexe le but étant de noyauter et occuper le terrain afin de peser idéologiquement !!!!


                                        • Le421 Le421 19 juin 08:19

                                          Cela me fera toujours rire de voir les extrêmement droitiers débouler en meute et se donner des notations élogieuses sur des commentaires à deux balles.

                                          Des arguments ? Je n’en vois point.

                                          Hormis les « C’est de la faute à... »

                                          Et je me méfie toujours des gens qui dénoncent les autres à tour de bras pour mieux cacher leurs propres errements.


                                          • Cadoudal Cadoudal 19 juin 11:41

                                            @Le421
                                            Hormis les « C’est de la faute à... »

                                            Tant qu’il y aura des centaines de milliers d’agressions sexuelles par an, 60.000 femmes excisées, des femmes réduites à l’esclavage sexuel,

                                            https://twitter.com/MarleneSchiappa/status/1140907389094387722?ref_src=twsrc%5Etfw

                                            Demain, une nouvelle campagne de communication payée par les blantribuables pour lutter contre les salauds de colons qui mutilent leurs petites filles, en pointant du doigt la responsabilité évidente des mâles blancs de plus cinquante ans ?

                                            Heureusement pour moi, je ne suis pas un communicant progressiste, j’aurais été bien emmerdé de répondre aux cahiers des charges de ce contrat à 250 millions d’euros...lol...

                                            On a tous très hâte de voir le teasing de Madame Chikirou, elle à déjà réussi à nous vendre du vieux sénateur socialiste ami des prolos français, pourquoi pas des exciseuses alcooliques Normandes...

                                            Il considère Mediascop comme une « petite boîte de communication, mais la plus talentueuse »

                                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Sophia_Chikirou


                                          • Cadoudal Cadoudal 19 juin 13:32

                                            @Cadoudal
                                            C’est parti mon kiki...lol...
                                            https://twitter.com/hashtag/PlanExcision?src=hash

                                            Grand plan de lutte contre l’excision et les alcooliques Normandes...
                                            Tous les progressistes en ordre de bataille, distribution de 100 000 kits anti stigmatisation en papier glacé à toutes les officines subventionnées pour la modeste somme de 10 millions d’euros...

                                            Tariq Ramadan : "Nous ne pouvons pas nier que l’excision fait partie de nos traditions." Le prédicateur, qui ne se prononce pas personnellement, juge que seule est légitime sur le sujet une discussion interne à la « communauté musulmane » : "Il ne faut pas laisser les autres décider pour nous quelles sont nos priorités. Nous devons dire avec dignité et confiance : c’est à nous de décider, pas aux islamophobes et aux racistes."


                                          • Ouam Ouam 21 juin 15:55

                                            @Cadoudal
                                            C’est d’ou quelle sort ces 60.000 la schiappa ?
                                            C’est bien plus que cela (forcément), vu que rien que dans le 9.3. dans TOUS les ACCOUCHEMENTS confondus, c’est déja entre 14 et 20% d’exisées
                                            (donc entre 30 & 45.000 à la louche)...
                                             
                                            Si l’on projette ces chiffres à l’échelle du pays en scrutant un peu les « différrentes zones » ...
                                            Ils nous prennent pour des quiches grave ou quoi ?
                                             
                                            Le plus étonnant c’est quela shiappa en parle, et pour 60.000 elle aurais mis ca sous le tapis comme avant....


                                          • Ouam Ouam 21 juin 15:58

                                            @Le421
                                            « Et je me méfie toujours des gens qui dénoncent les autres à tour de bras pour mieux cacher leurs propres errements. »
                                             
                                            Tu te réfère à quoi précisément ?
                                            A ce qu’il se passe dans les cuisines de la FI actuellement entre le « tolier » et les « indigénistes progressistes » ?
                                            (lol)


                                          • harry stot 24 juin 12:05

                                            @Le421
                                            Je vais te donner un argument sociologique de base :
                                            Les nation ont été bâtie sur l’unification de peuplades et de région étant d’accord pour vivre avec les même lois et les même coutumes .
                                            Et quand on fais rentrer dans cette nation des millions de gens qui vivent avec leurs us et coutume, alors il n’y a pas possibilité de faire société.
                                            Cela s’appelle le communautarisme. Cela produit 2 camps et 2 camps c’est fait pour se foutre sur la gueule, comme l’a annoncé Collomb.
                                            L’immigra-sionisme pousse donc à la guerre civile.
                                            Pas de notion raciale dans cette histoire, mais du vivre ensemble.
                                            C’est pas le noir ou l’arabe qui est en cause mais bien l’islam, car pour le musulman, l’homme n’a pas à faire ses propres lois puisqu’elles sont dans le coran !
                                            https://youtu.be/BEvQwV2L25E?t=254

                                            Tu t’es fais illuminé (manipulé).
                                            A bon entendeur...


                                          • rugueux 19 juin 09:25

                                            Ouah !

                                            Un géorgien islamophile c’est une espèce rare...

                                            Islamophile...En fait un suceur de babouche circonsises...


                                            • Habana Habana 20 juin 13:19

                                              @rugueux
                                              Entièrement idolâtre et dévoué au système politico-médiatique en place cet homme là !
                                              Il a prêté une allégeance aveugle et sans limite à Jupiter.


                                            • eric 19 juin 12:56

                                              Les cathos pratiquant sont la catégorie de la population qui historiquement a le moins voté Le Pen. Au contraire, Todd a montré que le l’électorat du socialisme français historique était étroitement corrélé au vote royaliste autrefois. Les réions qui votaient royaliste votent socialiste. Je me suis donc arrêté au début de cet article.


                                              • ddacoudre ddacoudre 19 juin 22:45

                                                Bonjour

                                                Bonne analyse sur la particularité du racisme et de la xénophobie des français qui ont besoin de se cacher derrière l’histoire L’on estimé que les premières apparitions commencent avec la rouelle du bon roi st Louis. Mais bien plus enfoncé profondément il y a un atavisme animalier sous jacent qui ressort distordu par la culture de l’histoire des états que tu souligne au travers du nationalisme. Ce fut intéressant de te lire. http://ddacoudre.over-blog.com/2019/06/les-grandes-invasions-continuent.html

                                                http://ddacoudre.over-blog.com/article-le-musulman-remplacera-t-il-le-juifs-70363168.html

                                                Cordialement ddacoudre overblog


                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 20 juin 09:29

                                                  @ddacoudre

                                                  Aujourd’hui ce n’est pas (ou plus) le « nationalisme » qui alimente le racisme et la xénophobie des français.

                                                  C’est beaucoup plus clairement le mépris des peuples et des nations porté par le mondialisme des gouvernants, avec la complicité de prétendus « progressistes ».


                                                • kirios 20 juin 11:14

                                                  @Pierre Régnier
                                                  vous avez peur du mot nationaliste ?
                                                  vous avez peur de vous faire ficher comme raciste , comme fasciste ... ?
                                                  ceux qui respectent les peuples et leur nation sont , par définition , des nationalistes.
                                                  j’en suis un , et je me fiche des étiquettes que certains qui, ne partagent pas ma conviction , voudraient me coller .


                                                • Pierre Régnier Pierre Régnier 20 juin 11:55

                                                  @kirios

                                                  J’en suis un aussi et le mot ne me fait pas peur. Donc vous pouvez supprimer les guillemets.
                                                  Mais j’ai 81 ans et je sais que les nationalistes ont été ignobles dans une époque précédente.
                                                  Dans le nouveau monde, totalement soumis à l’économisme, on n’est jamais trop précis.


                                                • kirios 20 juin 11:08

                                                  "Libéraux, fédéralistes, immigrés : selon l’extrême-droite, nous sommes « l’anti-France »

                                                  pas tous les immigrés, mais les libéraux (les affidés au fric), les fédéralistes (ceux qui veulent substituer l’Europe et plus tard les usa à la France) sont des

                                                  anti-France .

                                                   il faudrait en plus vous considérer comme des patriotes ?


                                                  • Habana Habana 20 juin 13:20

                                                    Mais VOUS êtes effectivement l’anti-France !

                                                    Ouvrez les yeux et surtout les oreilles !

                                                    Allez donc vous instruire sur TVLibertés si vous n’avez pas peur des intellectuels évidemment !


                                                    • Kapimo Kapimo 20 juin 16:27

                                                      L’auteur déteste la France et son histoire, il déteste l’idée même de France, et considère les français comme « racistes ». Pour justifier sa détestation, il déroule tout un long argumentaire truffé d’à peu près et de contre-vérités, argumentaire qui lui permet in fine de se complaire dans une posture de supériorité morale fabriquée de brics et de brocs (tout en se revendiquant pauvrement « banlieusard, Normand et Européen »).

                                                      Au lieu d’étaler ainsi sa détestation et de vouloir faire la leçon à un peuple entier, notre Tartarin « banlieusard, Normand et Européen » devrait se demander quelle carence l’amène à revendiquer ainsi cette posture de supériorité morale, tant il est vrai que que les etres qui agissent et vivent en conformité avec des valeurs hautement morale n’éprouvent en général nul besoin de s’étaler.

                                                      Sinon, sur un plan pratique, notre identitaire Normand qui en bon européiste s’attaque à l’échelon France devrait au lieu de critiquer doctement l’existant nous expliquer quel modèle politique il nous propose, sachant qu’aujourd’hui les quelques restes de démocratie existantes ne sont ni à l’échelle européenne, ni à l’échelle Normande. Parce qu’aujourd’hui, le fascisme bancaire et le pouvoir autoritaire se trouvent de facto dans les institutions européennes et à l’extrême centre.


                                                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 24 juin 10:33

                                                        @Kapimo

                                                        Vous dites qu’aujourd’hui le fascisme bancaire et le pouvoir autoritaire se trouvent de facto dans les institutions européennes et à l’extrême centre.

                                                        Je ne vois pas bien comment concevoir « un extrême centre ».

                                                        Personnellement je qualifie de Droite extrême, pour ne pas la confondre avec l’extrême Droite traditionnelle, la Droite macronienne, cette Droite qui est décidée à éliminer totalement la spiritualité chez les français pour les conduire à une totale soumission à l’économisme, cette philosophie selon laquelle c’est la compétition économique qui fait désormais la principale valeur humaine.

                                                        Il n’est pas inutile de préciser que la « Gauche » dans son ensemble, ainsi que la grande majorité des européistes, sont devenues très proches de cette manière de voir.


                                                      • harry stot 23 juin 18:43

                                                        Fait ton aliyah et arrête de cracher sur la France et les catholiques.

                                                        T’es une caricature...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès