• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Liberté au Tibet : de Turin à Paris

Liberté au Tibet : de Turin à Paris

Trois Tibétains, soutenus par le Congrès de la jeunesse tibétaine (TYC) ont débuté, le 14 février 2006, à Turin, une grève de la faim. Leur but : que la Chine respecte enfin les droits de l’Homme au Tibet, et libère tous les prisonniers politiques tibétains, dont le jeune Panchen Lama en résidence surveillée depuis l’âge de six ans et Tenzin Delek Rinpoché condamné à la prison à vie. « Pas de jeux olympiques en Chine jusqu’à ce que le Tibet soit libre » est leur mot d’ordre.

L’un des grévistes, Palden Gyatso, âgé de 75 ans, a passé 33 ans dans les terribles prisons chinoises ; auteur du livre Le feu sous la neige, il a appelé le CIO à faire appliquer les idéaux des jeux olympiques. Il a aussi rappelé que, dans le passé, l’assaut d’une ambassade chinoise par le TYC, à Delhi, l’avait sauvé, lui -et un autre codétenu- d’une exécution certaine.

Les deux autres grévistes sont Tamding Chophel, vice-président de la Communauté tibétaine en Italie et Sonam Wangdue, diplômé en droit, président du TYC, mais aussi acteur de films tibétains, dont We are no monks. Ils sont soutenus par Kelsang Phuntsok Godrukpa, ancien président du TYC, Claudio Tecchio et Rosanna Degionavanni du Parti radical italien.

Pour donner plus d’ampleur à cette grève de la faim, le 21 février, un groupe de Tibétains a fait irruption dans l’ambassade de Chine à Rome au cours d’une manifestation. Ils ont aussi déployé un immense drapeau sur la voiture appartenant à un officiel chinois.

Tous les intervenants appellent les pays libres à boycotter les olympiades de Pékin en 2008 pour obtenir la liberté au Tibet.

Pour soutenir la lutte pacifique du peuple tibétain, le Conseil de Paris demande dès à présent que le drapeau tibétain soit hissé sur l’Hôtel de Ville le 10 mars prochain. Le Conseil régional Ile-de-France fera de même cette année. A cette même date, et comme tous les 10 du mois, Ensemble contre la peine de mort et France-Tibet appellent à un rassemblement de 18h30 à 20h30 devant l’Hôtel de Ville de Paris pour demander la libération du moine Tenzin Delek Rinpoché.

Une mobilisation massive sera organisée à Paris, sur le parvis des droits de l’Homme au Trocadéro, dimanche 12 mars 2006 à 15h30. Cette manifestation commémorera le 47e anniversaire du soulèvement du peuple tibétain contre l’occupation chinoise. Là encore, le but est de promouvoir la reconnaissance du droit du peuple tibétain à la liberté. Cette mobilisation est appelée conjointement par la Communauté tibétaine de France, le Bureau du Tibet à Paris, et les associations solidaires des Tibétains.

Cet été, le Dalai Lama visitera la France. Il est donc possible de demander aux personnalités politiques de notre pays de se montrer dignes des idéaux humanistes de la République française en recevant le Dalai Lama, qui ne demande plus l’indépendance, mais une autonomie réelle pour le Tibet.

France-Tibet, 10 rue Jean Macé, 75011 Paris, e-mail france.tibet@tibet.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • l1dit (---.---.54.30) 27 février 2006 09:57

    Merci pour votre article. Il m’ est trés dur de penser que le Tibet subi encore la dictature chinoise sans que celà fasse plus d’effet dans le Monde. Il n’est pas sûr que nous n’ayons pas à le regretter dans les années à venir. Je pense ici au probable futur conflit entre la Chine et les USA - conflit qui ne sera , du coup, pas sans effets sur nos vies et nos responsabilités.


    • Homère (---.---.33.190) 28 février 2006 01:47

      Notre monde d’un côté se dégrade : les mensonges éhontés au sujet de l’Irak ; le traitement infligés aux Tibétains par les Chinois ; les inégalités croissantes dans un monde qui prospère ; la courses anti-démocratique au progrès scientifique à l’utilité souvent douteuse (OGM, flicage électronique, pollution, réchauffement) ; une société de consommation à tout crin, etc...

      Mais d’un autre côté, l’espoir demeure de voir la supercherie démasquée. Et ceux qui se démarquent de ces conduites démentes qui poussent le monde vers le mur seront davantage entendus et reconnus pour ce qu’ils sont : des êtres raisonnables ayant gardé les pieds sur terre devant la démesure et la déraison dont ne parviennent pas à se défaire les puissants de ce monde. Prisonniers des forces du système, ils n’ont d’autres choix que de continuer à manipuler les populations. Mais un jour viendra où cela se saura suffisament pour que la propagande ne trompe plus que ses auteurs. Ils seront alors discrédités.

      Surtout, n’arrêtons pas de rêver... Préservons notre imaginaire politique ! Ne laissons pas les pulsions aveugles des maîtres du monde décider de notre avenir à notre place en faisant comme si ils prenaient en considération notre volonté. Soyons responsables, soyons courageux, soyons héroïques : résistons pour amener le monde vers davantage de justice et de pondération.

      Rêvons aux côtés des Tibétains qui font montre d’une inestimable sagesse dans leur obstination à réclamer que justice leur soit rendue. Eux qui se sont vu spoliés de leur pays où l’on a détruit leur culture. Leur conduite est édifiante et elle nous donne des raisons de croire dans la beauté de l’humanité... capable de se gargariser de futilités comme le fait de marcher sur la lune.

      Oui, à côté de ce qu’endurent les Tibétains, la conquête spatiale m’apparaît comme une dérisoire occupation destinée à faire rêver l’humanité à des conquêtes sans intérêt majeur. C’est comme les Jeux Olympiques : quelle mascarade mercantile. Osez confier à la Chine un tel symbole. Alors que des insurgés de la liberté de la place Tien-Anmen croupissent encore en prison ! Où est la vertu ? Chez ces Tibétains assurément !


      • Homère (---.---.143.34) 28 février 2006 15:17

        A l’appui de la thèse : « les leaders de ce monde, et ceux qui les suivent, nous entraînent droit dans le mur » abordée dans mon commentaire précédent.

        Un quart des mammifères, un tiers des poissons, 12 % des oiseaux, et probablement la moitié des plantes à fleurs et des insectes sont menacés." Yann Arthus-Bertrand.


        • (---.---.115.51) 28 février 2006 15:44

          Wang/l1:Invitation a Kung Fu (sport olympique classique) ? Comparez en langue chinoise ce signe chez Argoul :« theorie du complot ».Rendez-Vous compte : Vous avez supprime mon comentaire et pas le chef Minh de la Chine.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès