• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Linky, tout-anglais, même poison !

Linky, tout-anglais, même poison !

Ça y est, ils sont venus à Manduel ! Après les commerciaux au téléphone avec leurs appels répétés et agressifs pour ceux qui contestaient leur discours, après des lettres expliquant le caractère bien fondé et obligatoire de la chose, nous avons eu droit aux prestataires de service, qui, en voiture banalisée pour paraître le plus discret possible, ont attaqué le village, lotissements après lotissements, rues après rues, pour installer dans chaque foyer le fameux compteur espion et émetteur d’ondes, le compteur Linky.

 Déjà, vu le nom à consonance anglaise de ce compteur - LINKY vient de l’anglais LINK qui veut dire LIEN, en français, ce qui fait que l’on aurait très bien pu l’appeler le compteur LIÉNARD ou LIÉNI -, déjà donc, vu son nom à consonance anglaise, ce compteur m’est apparu suspect et antipathique, et même hors la loi, puisque en infraction de par son appellation, avec l’article 14 de la loi Toubon qui proscrit les termes étrangers de la sphère publique, pour peu qu’il y ait un équivalent français pour les remplacer.

JPEG - 190.1 ko
Contre Linky, j’ai cadenassé mon compteur !

Les commerciaux chargés de « vendre » ce compteur l’ont voulu couleur vert fluo pour taper à l’œil des écologistes, mais en fait, il est respectueux de notre environnement, comme il est respectueux de notre langue par son nom, c’est-à-dire qu’il ne l’est pas, tout simplement : le compteur Linky consomme lui-même de l’électricité contrairement aux anciens compteurs électromécaniques et a, de plus, une durée de vie 10 fois inférieure.

Plus avant, j’ai appris qu’il y avait 35 millions de compteurs électriques à changer, que près de 12 millions avaient déjà été remplacés et que l’affaire allait bon train, malgré des milliers de protestations de particuliers et plus de 700 maires qui ont voté des arrêtés municipaux pour suspendre son installation dans leur commune respective.

J’ai appris aussi que la société qui dirigeait tout ça, était la SA Énédis, une émanation de l’entreprise publique EDF. Énédis est une société anonyme à actions actuellement détenues à 100% par l’État, mais dont une partie sera vendue aux privés, n’en doutons pas, dès que l’affaire sera rentable, et elle sera rentable, car, comme l’a dit son président, Philippe Monloubou, le but final des compteurs LINKY, c’est d’être des capteurs de données et l’objectif d’Énédis est d’être un marchand de données, les fameuses mégadonnées.

Comme de nombreux Manduellois, j’ai écrit au maire de Manduel pour lui demander d’intervenir officiellement, par un arrêté municipal, par exemple, afin que l’installation des compteurs Linky soit suspendue dans la commune. Il a alors botté en touche sous divers prétextes, celui, notamment, évoquant l’article L. 341-4 du code de l’Énergie qui rendrait obligatoire le déploiement des compteurs Linky. Or, à la lecture de cet article, rien ne permet d’affirmer le caractère obligatoire de ce compteur. J’ai même lu que selon la loi n° 2015-992, du 17 août 2015, relative à la transition énergétique, aucune sanction n’était prévue en cas de refus, ni pour les particuliers, ni pour les communes, ni pour les syndicats d’électricité. De plus, le caractère non-obligatoire de ce compteur a été rappelé dans l’émission « Envoyé Spécial », d’Élise Lucet, une émission diffusée sur France 2, le jeudi 14 juin dernier.

JPEG - 86.9 ko
Contre le tout-anglais, avec l’Afrav, je fais des procès !

J’ai dit au maire que j’avais été stupéfait de constater que le déploiement des compteurs Linky se soit fait ainsi dans notre commune, c’est-à-dire sans information préalable auprès des usagers, ou plutôt des clients, comme dit la SA Énédis. Stupéfait de constater que la plupart des gens acceptent ce compteur croyant que c’est obligatoire, croyant que ce sont des agents de l’EDF qui le posent, croyant que le-leur est vétuste et qu’il faut le changer, croyant que s’ils ne le prennent pas, ils devront payer plus tard pour l’avoir, croyant que s’ils gardent leur ancien compteur, le relevé leur sera alors facturé, croyant qu’il est gratuit, etc.

Stupéfait d’avoir constaté que les autorités de notre commune aient fermé les yeux sur cette imposture qui s’est déroulée en plein jour et en toute impunité ; stupéfait qu’elles aient laissé les habitants de Manduel seuls, face à la force commerciale et mercantile de la SA Énédis.

Pour information, j’ai rappelé à Monsieur le maire que la mise en place du compteur Linky était loin de faire l’unanimité, car elle soulevait des problèmes liés au respect de la vie privée, au rayonnement électromagnétique, aux assurances, à la sécurité contre les vols de données, à la sécurité sanitaire, aux risques d’incendies, aux contrats, etc.

Et de lui faire remarquer que la SA Énédis pratique une véritable dictature envers les citoyens, soit par la force, soit par la ruse, pour poser à tout prix ces compteurs dits « intelligents ». De rajouter que la SA Énédis fait du commerce avec ses compteurs, un commerce qui n’est ni loyal ni franc envers les usagers de l’ex-EDF, au point que dans de nombreux cas - pour les personnes âgées, notamment -, cette installation forcée a représenté un réel abus de faiblesse, un délit réprimé par l'article 223-15-2 du Code pénal. 

J’ai donc rappelé à Monsieur le maire qu’en vertu des pouvoirs de police qui lui sont conférés au titre des articles L. 2211-1, L. 2212-1 et L. 2212-2 du code général des collectivités territoriales, il était de son devoir d’intervenir au plus vite pour que cesse ce trouble manifeste à l’ordre public, au risque d’être complice de non-assistance à administrés en danger.

Mais non, rien n’y a fait, Monsieur le maire n’est pas intervenu, laissant ses administrés seuls face à l’ogre Énédis. Mais, à y réfléchir, pouvait-il intervenir, alors que Manduel fait partie de Nîmes-Métropole et que c’est Nîmes-Métropole qui décide, tout comme l’UE décide pour Macron ce qu’il doit faire pour la France (privatisation du secteur public, casse des acquis sociaux, anglicisation, etc., voir le plan des GOPÉs1) ?

Cette histoire de l’imposition des compteurs Linky, n’est pas sans rappeler l’imposition de l’anglais partout, et partout dans nos écoles, notamment.

En effet, je me souviens qu’au début des années 90, Lionel Jospin, alors ministre de l’Éducation nationale, avait lancé l’initiation aux langues étrangères en primaire. Un faux prétexte, bien sûr, qui, sous le couvert louable d’ouvrir nos enfants aux langues du monde, les a enfermés dans le seul apprentissage de la langue impérialiste du moment, l’anglais.

Pour Linky, c’est pareil, sous le couvert louable de faire des économies d’énergie, et donc de préserver la planète, la SA Énédis met en place dans chaque foyer français, des capteurs de données qui, au final, participeront à l’espionnage généralisé de la population.

Imposition de l’anglais, pour nous préparer à la gouvernance mondiale des banquiers-bandits, des GAFA et Cie ; imposition de Linky pour installer l’espionnage généralisé, mais que faudra-t-il encore pour que les Français se réveillent et se décident enfin à entrer en Résistance ? 

Régis Ravat, Président de l’Afrav

1- Grandes orientations de politique économique

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (57 votes)




Réagissez à l'article

141 réactions à cet article    


  • rogal 5 août 10:33
    Le franglais, en tant que langue de l’esbroufe, ouvre largement la porte aux escroqueries. Mais ceci n’est pas le principal, qui est de savoir ce que la nation française entend devenir.

    • linkit linkit 5 août 11:10
      Encore un obsédé du linky qui harcèle son maire et ses voisins, qui veut imposer son point de vue comme si c’était universel.

      Combien d’argent dépensé dans les communes exsangues à se battre contre l’installation d’un compteur d’électricité. Les maires n’ont vraiment pas des problèmes plus importants à gérer ?

      Non, tout le monde n’est pas contre le Linky, c’est juste un compteur d’électricité et les gens se foutent royalement de tout vos arguments sans queues ni tête.

      A bout d’arguments, les adversaires du Linky nous sortent la loi Toubon. Désolant.

      • Pasagenoux Pasagenoux 5 août 11:57

        @linkit - Vous créez un compte « Link It » (Merci pour l’anglais !) exprès pour répondre à cet article ! Comme c’est bizarre ! Auriez-vous des actions chez Énédis ? Quoi qu’il en soit, le compteur Linky n’est pas juste un compteur d’électricité, comme vous dites, c’est un capteur de données et ce n’est pas moi qui le dit puisque c’est le président d’Énédis, M. Monloubou qui le dit lui-même.

        Quant à la loi Toubon, ce n’est pas à bout d’argumentaires qu’elle est citée, mais seulement pour souligner le fait que ce compteur fait partie d’une stratégie globale tendant à tout nous enlever : notre liberté de ne pas être espionnés et celle de vivre dans un environnement qui respecte notre identité francophone.

      • HELIOS HELIOS 5 août 12:34

        @linkit

        ... eh bien, vous voyez, pour satisfaire tout le monde, le Linky serait accepté par tous s’il se contentait de faire un relevé mensuel automatique, ... ou occasionnel en cas de changement de d’utilisateur, avec une mise a l’arrêt le reste du temps de son système de communication.

        Il respecterait alors ce pour quoi il a été décrit pour qu’il soit accepté et satisferait au besoin relevé économique - et écologique- (plus de déplacement), nonobstant le coût humain de chômeurs en plus.

        ... oui, mais, le but principal du Linky n’est ni écologique ni économique au sens de l’économie d’un releveur, mais basé sur deux résultantes...
        - (1) la connaissance fine de l’usage de l’électricité par les foyers... et bien sur pour vendre les informations recueillies
        - (2) l’action technique et contractuelle pour pourvoir agir a distance, automatiquement ou non, et faciliter la contrainte de l’usager sans attendre les règlements administratifs possibles... et bien sur adapter l’offre d’énergie tant au point de vue capacité technique que de capacité financière... au détriment naturellement de l’usager qui paiera de toute façon plus cher que ce soit individuellement ou collectivement..

        Nous allons supposer que vous n’êtes pas un de ces connards qui s’inscrivent pour défendre contre rémunération des actes contraire a l’honneur de l’homme, n’est-ce pas ? il y a des métiers insupportables même s’ils ne sont pas explicitement interdits.

      • linkit linkit 5 août 12:53
        @HELIOS Vous êtes tellement obnubilé par votre combat que vous êtes incapable de penser que des gens libres et éduqués puissent penser différemment de vous.

        Vos arguments anti-capitaliste n’ont aucun sens, c’est normal et légitime que l’opérateur du réseau électrique mesure précisément la consommation. C’est son rôle d’adapter la production et la consommation et c’est aussi bien sûr dans l’intérêt des consommateurs et des citoyens.

      • linkit linkit 5 août 13:07
        @Pasagenoux J’ai créé un compte car j’en ai mare de voir des anti-linky déverser leur haine et intoxiquer le monde avec leurs arguments fallacieux.

        C’est un problème ? Êtes vous capable d’accepter la contradiction, acceptez vous la démocratie ou vous allez me casser la gueule comme vous le faites aux installateurs.

        Et oui a force d’instiller la haine votre mouvement se tourne irrésistiblement vers la violence.

        Sur le fond, oui le compteur Linky est un capteur de donnée, c’est le but de tout les compteurs d’électricité, les nouveaux comme les anciens. C’est un capteur de donnée tout a fait légitime et cela permet aux usager d’avoir une mesure précise de leur consommation, comme dans les autres domaines. Votre opérateur téléphonique aussi mesure qui vous appelez et combien de temps, c’est bien sûr contrôlé et ils ne peuvent pas revendre ces informations. C’est parreil pour le Linky.

        Bref, arrêtez de faire peur aux gens ou trouvez enfin des vrais arguments contre le Linky, aujourd’hui c’est un ramassis d’approximation, de mensonges, d’extrait tronqués partisans dans la loi ou les communications officielles.

      • Christian Labrune Christian Labrune 5 août 13:17
        Encore un obsédé du linky qui harcèle son maire et ses voisins, qui veut imposer son point de vue comme si c’était universel.
        ...................................................................
        @linkit

        Votre remarque est fort injuste. Vous ne savez donc pas que « Le Linky », est l’un des nombreux noms du Diable ? Combien de malheureux Français sont déjà possédés par cette entité maléfique ?

        Heureusement, il reste en France quelques exorcistes. A l’entrée de Notre-Dame du Secours Perpétuel, l’église qu’on voit en face au Père-Lachaise, il y a quelques années, on fournissait une adresse que je n’avais pas notée. Hélas, la petite affiche a disparu, mais je suppose qu’en téléphonant à l’évêché, où qu’on soit en France, on trouvera à qui parler.

        En tout cas, l’auteur a tout à fait raison : il faut bien faire quelque chose, il y va du salut de nos ânes.

      • Christian Labrune Christian Labrune 5 août 13:20
        ERRATUM

        J’avais écrit : « Il y va du salut de nos ânes »
        « De nos âmes » et non pas de nos « ânes » !

        On voudra bien excuser cette simple faute de frappe.

      • linkit linkit 5 août 13:25

        @Christian Labrune HaHa, le lapsus est révélateur, j’aurai pas osé le dire.


      • ceddec 5 août 13:51

        @linkit
        Je comprend tout à fait vos arguments et votre raz le bol. Je les comprend, cela ne veut pas dire que je les accepte. ;) 

        Au delà du fait des données personnelles qui restent floues dans leurs utilisations finales, ce qui m’inquiète c’est justement cette interconnexion, et tout système interconnecté possède une faille. Le jour où des hackers blackhat vont se pencher sur le linky, j’ose à peine imaginer les dégâts. Corriger moi si je me trompe, mais d’après ce que j’ai compris, cela passe par le CPL. Or les pinces crocodiles sont toujours en vente dans le commerce. 

      • Christian Labrune Christian Labrune 5 août 14:00

        @linkit


        Je suis vraiment désolé de ce « lapsus », comme vous dites, mais très choqué que vous puissiez le juger « révélateur ». Révélateur de quoi ? J’ai l’impression que vous m’imputez je ne sais quelle intention malveillante que j’aurais bien du mal à deviner et, disons-le, tout à fait hors de propos. Mes intentions étaient très pures. La preuve en est que je serais tout à fait disposé à le jurer sur le Coran.

      • sirocco sirocco 5 août 14:13

        @linkit

        « Combien d’argent dépensé dans les communes exsangues à se battre contre l’installation d’un compteur d’électricité. »

         
        Financièrement parlant, ça ne coûte pratiquement rien à un maire de prendre un arrêté contre l’imposition du compteur Linky chez ses administrés, à partir du moment où ces derniers le lui ont demandé.

         
        Par contre, il est extrêmement coûteux de changer 35 millions de compteurs. Ces frais actuellement pris en charge par l’Etat seront ultérieurement imputés aux consommateurs, faut pas rêver. Et quand Enedis gagnera de l’argent en revendant ses informations sur les modes de vie des consommateurs, les bénéfices seront alors privatisés pour être reversés aux actionnaires. Comme d’hab.


      • linkit linkit 5 août 15:00
        @ceddec Sur la question des données personnelles, les choses sont extrêmement claire. Cela ne change d’ailleurs rien avec la situation actuelle. Votre fournisseur d’électricité mesure votre consommation. Il n’a aucunement le droit de revendre cette information a des tiers, encore moins sans votre consentement. Enedis à toujours dit la même chose et nous avons en France est en Europe des gardes fous (CNIL, GDPR).

        Mais encore une fois c’est rien par rapport à la mesure réalisée par votre fournisseur de téléphonie qui connait la liste de tout vos interlocuteur. Enedis aura du mal a savoir qui vient chez vous en lisant la consommation, votre opérateur de téléphonie lui peut le savoir. Si vraiment les anti-linki s’intéresse à la vie privée qu’ils s’attaquent au vrai sujet, le compteur Linky c’est de la rigolade.

        Pour ce qui est du piratage, j’ose espérer qu’Enedis a bien protégé son système et si ce n’est pas le cas ils corrigeront, c’est leur problème.

      • linkit linkit 5 août 15:11
        @sirocco Bien sûr que ça coûte cher, payer des juriste pour pondre un arrêté foireux. Aller le défendre au tribunal, passer son temps à écouter les anti-linky. Tous ça c’est de l’énergie, du temps et de l’argent dépensée pour rien.

        Pour vos autres arguments c’est au ras des pâquerettes, vous répétez ad-nauseum des arguments infondés. Enedis n’a pas le droit de vendre cette information et a toujours dit qu’ils ne le feront pas. Mais vous continuez a propager les peurs avec cet argument.

        Pour le coût, ce que ne nous dise jamais les anti-linky c’est que leur opposition fait augmenter les coûts de l’opération. Et c’est pas eux qui vont payer la charge supplémentaire, c’est tous le monde.

        Si vous vous intéressez vraiment aux finances publiques, vous devriez aider Enedis au lieu de leur compliquer la tache.
         

      • linkit linkit 5 août 15:15

        @Christian Labrune En vrai je ne vous insulte pas, j’ai juste rien compris à votre message. Mais que vient faire Dieu dans cette histoire, mystère.


      • ceddec 5 août 15:56

        @linkit
        Merci beaucoup pour ces précisions sur la revendre des données. Je vais être honnête et vous dire que je ne vis plus en France, je suis Belge, mais nous avons une maison familiale en France. Je n’ai pas vérifié la dernière fois si ce compteur est installé, la maison est nouvellement rénovée. (pour le moment c’est mes parents qui s’en occupent) 

        Mais je trouve cela très bien que vous interveniez ici, jusqu’à présent il n’y a eu que des anti. Pour avoir un débat sain, il faut avoir l’avis des deux partis. 

        Néanmoins, il y a un point de comparaison ou je ne suis pas d’accord. La téléphonie. Techniquement un n° de téléphone est associé à une personne ou entreprise. Ce qui est assez logique si elle veut établir une facture entre les deux parties et avoir un retour sur investissement sur la pose de l’infrastructure physique. Or le fournisseur de téléphonie, ne va en aucun cas écouter la conversation entre les deux parties. 

        Or, corrigez moi si je me trompe, ce compteur va analyser ma consommation (ce qui est très bien soit) suivant mon matériel (et là c’est moins bien) S’il vous plait, ne me sortez pas l’argument ’quand on a rien à se reprocher, on a rien à cacher’ C’est un vaste débat, mais je n’ai rien à me reprocher et ce n’est pas pour cela qu’une entreprise privée ou l’etat, a le droit de venir voir ce que je consomme et ce que j’ai chez moi comme matériel électrique. Vous pourrez me traiter de parano, mais à titre d’exemple, facebook et tous ses prestataires sont bloqués au niveau du routeur (oui leur « super box internet » est là où elle doit-être, dans son carton) . Ces entreprises privées n’ont pas à connaître mes habitudes de navigations sur internet et encore moins aspirer mes données personnelles.

        Ce qui revient au point que je soulevais plus haut, sur le piratage. C’est un peu prendre à la légère de dire qu’on espère qu’Enedis a bien protégé son système. Et c’est peut-être là le noeud du problème :savoir que nos données personnelles se baladent sur un système dont on ne connait pas (encore) sa fiabilité. Donc non, je ne suis pas d’accord, ce n’est pas le problème d’Enedis, cela nous concerne tous. On ne joue pas avec nos données numériques sans avoir la certitude qu’elles sont protégées à 100% (et encore moins dans le cas d’une attaque terroriste sur le réseau). 


      • JP94 5 août 16:04

        @Pasagenoux

        Votre article est excellent et cette observation sur l’anglicisation des termes liés à une politique de soumission au Capital IUS est tout à fait juste.
        On peut aussi noter que l’expansionnisme de l’UE en Europe se double de celui de l’OTAN. 

        Du reste, cet apologiste d’un compteur décrié, chercher surtout à intimider les citoyens qui osent légitiment se poser des questions. Ses manières sont fascisantes, si on les analyse :: il ne cherche pas du tout à développer des idées, à argumenter. Cet homme qui veut que nous soyons à genoux, nous, le pays dont l’éclat brille toujours de 1789, a une posture fascisante et réactionnaire, typique du macronisme. Si vous étiez dans une manif anti-Linky gare à micro Benalla, sorte d’agent très subalterne qui se croit supérieur parce qu’il resserre la bouillie ultra-libérale qui est l’idéologie dominante.
        Celui qui a un cerveau, c’est vous...et celui qui s’inscrit dans la tradition de notre historie faite de résistances et de luttes sociales, c’est vous. 
        Lui, il rame pour le vieux monde, 


      • pemile pemile 5 août 16:33

        @ceddec "Corriger moi si je me trompe, mais d’après ce que j’ai compris, cela passe par le CPL. Or les pinces crocodiles sont toujours en vente dans le commerce. "

        Les armoires de téléphonies sont encore plus exposées et encore moins sécurisées et donc bien plus facile d’accès pour espionner votre connexion internet (sous réserve, comme pour le CPL, de casser les clés de chiffrement)

        De plus les lignes téléphoniques possèdent un cable par foyer alors qu’une ligne électrique est partagée par tous


      • pemile pemile 5 août 16:39

        @ceddec « savoir que nos données personnelles se baladent sur un système dont on ne connait pas (encore) sa fiabilité »

        Les données échangées entre votre compteur et enedis ne contiennent que vos index de consommations et votre identifiant PDL (point de livraison).

        C’est la moins « personnelle » des données vous concernant, non ?

        Quand à la fiabilité du mode de communication utilisé, c’est du protocole internet et c’est pas nouveau.


      • linkit linkit 5 août 16:50
        @ceddec Et les impôts, ils ont pas vos données personnelles ? Vous êtes bien obligé de faire confiance en l’état. Et votre banque, vous vous inquiétez de la sécurité informatique de votre banque ? Non comme tout le monde vous faites confiance aux sociétés dont c’est la mission.

        Et votre opérateur téléphonique, vous éludez maladroitement l’analogie. Il n’écoute pas vos conversations, vous en êtes sûr ? Il connaît tous les sites sur lesquels vous naviguez, est-ce qu’il les vend au premier venu, il pourrait mais ne le fait pas. Pourquoi Enedis le ferait ?

        Pour votre remarque sur le compteur, c’est faux, il n’est en aucun cas capable de savoir quel appareil vous avez. C’est un argument paranoïaque avancé par les anti-linky mais c’est un non sens technique. Le compteur compte la consommation d’électricité, c’est tout. Il sait pas vous dire si c’est le four ou la télé qui consomme. C’est possible bien sûr de faire ce genre de chose mais il faudrait une puissance de calcul bien trop grande, le Linky n’est pas taillé pour ça.

      • HELIOS HELIOS 5 août 16:54

        @linkit

        votre commentaire de 12:53...

        Je ne suis obnubilé par rien ! 

        Pour connaitre la consommation et piloter -ce qui est pilotable- c’est a dire les transformateurs divisionnaires, il n’y a pas besoin de Linky mais d’une connexion sur ce transformateur.
        C’est evidement l’interet de tous de connaitre les consommations, mais ma courbe de charge a la minute pres, comme celle de mes voisins, est inutile puisque le tranformateur peut la donner exactement pour la grappe de consommateurs qui lui sont raccordés sans necessiter d’intrusion chez moi.

        Moi, je ne combat rien du tout, sauf ceux qui viennent se meler, a mes frais en plus, de mes affaires. Ce n’est pas de penser avoir tort ou raison, c’est un simple raisonnement technique agrémenté du respect de l’argent public.
        Et je vous répète, ce qui est utile techniquement ET commercialement pour la consommation, la distribution, la facturation etc.... est qu’un compteur communicant communique une fois par jour.Ce n’est pas le choix d’Enedis, tout simplement parce que ce compteur n’a pas été construit pour ces fonctions mais pour d’autres qui n’ont rien a voir et qui sont intrusives.

        vous pouvez tout exposer de votre vie si vous voulez mais n’obligez pas les autres à le faire.

      • ceddec 5 août 17:03

        @pemile

        Les données échangées entre votre compteur et enedis ne contiennent que vos index de consommations et votre identifiant PDL (point de livraison).

        C’est la moins « personnelle » des données vous concernant, non ?



        Merci beaucoup pour ce complément d’infos. Voilà qui remet les pendules à l’heure smiley Et oui, je m’en moque de ces informations. Il ne faut pas non plus tomber dans la parano et l’extrême. 


        Quand à la fiabilité du mode de communication utilisé, c’est du protocole internet et c’est pas nouveau.


        Par contre, c’est là où cela pose, à mon sens, un gros soucis de sécurité. 

        Souvenez des années 90 comment les médias nous décrivaient internet : les autoroutes de l’information. Et c’est le cas ! Si Endedis utilisait son propre réseau, pas de problème. Affaire réglée. Les centrales nucléaires ne sont pas sur internet. Et heureusement. Ici on parle d’un réseau de distribution dont on est tous « drogués » : l’électricité. 

        Et l’information va être distribuée aux « grand public » sur des routes grand publique. 


        PS : pour le réseau téléphonique que vous soulevez plus haut : oui, je connais, j’en ai « piraté » quelques unes des PABX dans les hôtels, mais chut... smiley


      • linkit linkit 5 août 17:14

        @ceddec Nous explique : « Or les pinces crocodiles sont toujours en vente dans le commerce. »


        Non monsieur les pinces crocro ne vont pas suffire. La communication est chiffrée, il vous faudra aussi casser les clés de chiffrements. Et après vous saurez combien consomme vos voisins, génial. Vous pouvez allez sur le palier et lire son compteur si vous voulez, la bonne affaire.

      • ceddec 5 août 17:20

        @linkit

        Et les impôts, ils ont pas vos données personnelles ? Vous êtes bien obligé de faire confiance en l’état. Et votre banque, vous vous inquiétez de la sécurité informatique de votre banque ? Non comme tout le monde vous faites confiance aux sociétés dont c’est la mission.

        Oui je comprend, pas de soucis. Mais ici on parle de services dont c’est un besoin vitale pour une vie en société. Par contre oui, je pense que c’est important de savoir que les données que je donne à une société ties (ici la banque) doivent être en sécurité. Je répond un peu à vif,donc pas de lien à donner, désolé, mais quelle est la perte pour les banques sur le piratage des CB ? C’est un exemple. 

        Et votre opérateur téléphonique, vous éludez maladroitement l’analogie. Il n’écoute pas vos conversations, vous en êtes sûr ? Il connaît tous les sites sur lesquels vous naviguez, est-ce qu’il les vend au premier venu, il pourrait mais ne le fait pas. Pourquoi Enedis le ferait ?

        C’est vrai. Et cet argument est pour moi recevable dans la mesure ou vous l’avez expliquez plus haut. Bon... faudra donner des sources etc... Juste un point. Il y a une différence entre un technicien qui voudrait écouter nos conversations (ça arrive) un juge qui demande expressément dans une enquête ou nous sommes potentiellement suspect et une revendre de données. Je vais faire mon débile complotiste, mais donner un lien sur la confidentialité des données. Au moins cela mettra tout le monde d’accord. 

        Pour votre remarque sur le compteur, c’est faux, il n’est en aucun cas capable de savoir quel appareil vous avez. C’est un argument paranoïaque avancé par les anti-linky mais c’est un non sens technique. Le compteur compte la consommation d’électricité, c’est tout. Il sait pas vous dire si c’est le four ou la télé qui consomme. C’est possible bien sûr de faire ce genre de chose mais il faudrait une puissance de calcul bien trop grande, le Linky n’est pas taillé pour ça.

        mmm... pour le moment la puissance de calcul est trop grande ? La loi de Moore, cela vous parle ? Nous avons quand même en face des entreprises hors étatique qui balancent des milliard de dollars dans cette recherche. J’avoue, c’est mon côté parano. Mais parfois le côté SF rejoins la réalité. Soyons sérieux 2 minutes, on en est pas à parler de Terminator. 



      • linkit linkit 5 août 17:22
        @HELIOS Je respecte votre point de vu mais alors j’espère que vous êtes aussi intègre pour tous ce qui touche à votre vie privé :

        - pas de compte en banque, elle sait tout de votre vie c’est quand même autre chose qu’une mesure de consommation électrique

        - pas de téléphonie

        - pas d’internet

        - pas de gaz

        - pas d’électricité, le compteur, même actuel permet de connaître votre consommation et pourrait être revendu

        - pas de voiture, on est tracé par des caméras

        - pas d’avion, impossible de prendre l’avion sans dévoiler son identité et l’opérateur peut revendre cette information .

        Alors si vous ne faite rien de tout ça je vous respecte. Si ce n’est pas le cas, vous êtes incohérent et vous avez un combat dogmatique sans fondement.

      • ceddec 5 août 17:23

        @linkit

        Non monsieur les pinces crocro ne vont pas suffire. La communication est chiffrée, il vous faudra aussi casser les clés de chiffrements. Et après vous saurez combien consomme vos voisins, génial. Vous pouvez allez sur le palier et lire son compteur si vous voulez, la bonne affaire.


        C’est un tout petit plus compliqué... Aucun hacker ou groupe va intéressé son voisin. Il n’en a strictement rien à battre. 

      • ceddec 5 août 17:29

        @HELIOS
         Vous avez tout dit. Et je suis un piètre intervenant. Linkit ne comprend pas ce qu’on lui explique. 
        J’abandonne. Bonne chance. 


      • norbert gabriel norbert gabriel 5 août 17:55
        @linkit

        Vous semblez ne pas savoir que ce n’est pas un simple compteur, mais aussi un collecteur d’informations. Et j’ai le droit de refuser ce diktat.

      • OMAR 5 août 18:00
        Omar9
        .
        @Chemisebrune :«  il faut bien faire quelque chose, il y va du salut de nos ânes. »
        .
        Trump, Netanyahu, Mike Pompeo, F. Khalifat, etc,, vont vraiment apprécier..
        .
        Ah ce doux lapsus révélateur et très ... approprié !!! 

      • norbert gabriel norbert gabriel 5 août 18:01
        @linkit

        Il me semble très clair que vous n’avez pas toutes les informations sur Linky.... Parce que pour les infos tronquées, vous êtes le relais des élément de langage des « experts » EDF... Ces même experts pontifiaient en 1982 sur les déchets nucléaires, dans des fûts vitrifiés garantis 400 ans... Les premiers fûts se sont fissurés en 1998 ou 99 .. Et ils s’exprimaient officiellement devant les imbécile ignorants qui posaient des questions sur le sujet... Donc les éléments de langage officiels.. 

      • OMAR 5 août 20:46
        Omar9
        .
        Tiens, mon com vient de sauter !!!
        .
        Les nazisionistes peuvent tout se permettre sur Agora.
        Y compris de nous mépriser et insulter, surtout en notre absence.
        .
        Par contre, il nous est interdit de signaler leurs moindres idioties.
        .
        Comme par exemple : «  : il faut bien faire quelque chose, il y va du salut de nos ânes... »
        .
        Excellent lapsus révélateur et, surtout .... approprié.
        .
        C’est Trump, Netanyahu, M. Pompeo, F. Kalifat et autres... qui vont être contents de leur représentant sur Agora...

      • Matlemat Matlemat 5 août 23:31

        @pemile

        Attaque à l’explosif lâché d’un drone, Washington dément, c’est fou ce que peuvent faire des amateurs aujourd’hui... https://francais.rt.com/international/53187-venezuela-videos-discours-maduro-interrompu-attaque-drones-explosifs


      • signéfurax 6 août 09:46

        @linkit
        étant propriétaire de mon logement , linky pose le risque non négligeable de bruler mon domicile : tout est dit !
        linky no pasaran !


      • pemile pemile 6 août 10:26

        @signéfurax « linky pose le risque non négligeable de bruler mon domicile : tout est dit !
        linky no pasaran ! »

        L’électricité (et le gaz) pose un risque non négligeable de bruler votre domicile ! No pasaran ?


      • occitan27 6 août 10:31

        mon cher linkit,
        votre non-combat est simple : vous êtes un béni oui-oui ou godillot qui est fin prêt pour une dictature de la consommation plus agressive encore que celle sous laquelle nous vivons. J’espère en outre qu’aucun membre de votre famille n’est sensible aux rayonnements électromagnétiques... saint linky priez pour eux !


      • pemile pemile 6 août 10:38

        @occitan27 "J’espère en outre qu’aucun membre de votre famille n’est sensible aux rayonnements électromagnétiques... saint linky priez pour eux !"

        Vous nous donnez un cas avéré d’électro-sensibilité au CPL du linky ?


      • spearit 6 août 14:03

        « @ceddec

         » il faut avoir l’avis des deux partis."

        Parce que la brochure commercial que nous déballe l’employé d’enedis est un avis ???
        J’ai plutôt l’impression qu’il faille penser comme lui pour ne pas être le mouton noir... aucun respect, aucune écoute des autres qui ne veulent pas de sa merde...

        Lui il gagne des sous, il s’en fout d’écrire des conneries et faire la propagande mensongère d’enedis...

      • spearit 6 août 14:06

        @linkit

        Niais, con, débile, stupide, intolérant, attitude dictatoriale, idiot utile, crétin de service, perroquet...

        J’ai du mal à choisir ce qui vous défini le mieux... vous êtes pathétique au ridicule mais vous arrêter pas vous êtes au bon endroit pour vous faire dézinguer...

        Collabo ça semble bien coller tiens...

      • spearit 6 août 14:11

        @linkit

        Donc puisqu’on se fait déjà tracé, il est interdit de vouloir se la prendre plus profondément...

        Vous êtes très cohérent vous avec votre morale tirer de votre dépliant.... vous dirait l’autre dans le film « ça ne vient de lui ces propos, il est trop con... »

      • BreizhouMix BreizhouMix 6 août 21:21

        @linkit

        Pa si sur, j’ai vécu 2 ans à Tokyo et mon compteur étais communiquant (je ne sais pas si identique au linky au niveau des spécificité technique). En revanche je sais que mon prestataire électrique ( Tepco, désormais mondialement connu pour ces frasques ...) connaissez certains éléments de mes équipement électrique car communiquant. C’était le cas du frigo samsung, de la télé samsung, de la Thermos électrique Panasonic, du lave linge, de la climatisation et du tapis chauffant dans le séjour. Je le sais, car sur la facture figure un sous détail de consommation pour chaque éléments notifié par son numéro de série, son nom et la classe du matériel auquel il se rapporte (sorte de classement interne). J’en déduis qu’il peuvent peut être aussi connaitre les heures de mise en route des produits concernés, éventuellement le lieu et date d’achat du matériel avec son numéro de série ... bref beaucoup de chose en faite. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès