• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Loi asile - immigration : l’art de mécontenter tout le monde « en (...)

Loi asile - immigration : l’art de mécontenter tout le monde « en même temps »

Macron a réussi un nouvel exploit avec sa ''Loi Asile-Immigration'', mécontenter à la fois la droite et la gauche.

Pour les uns cette loi est trop liberticide, pour d'autres, c'est une mesurette qui ne réglera en rien les problèmes de l'immigration, ni celui des immigrés ni celui de ceux qui les accueillent.

Pour les fervents du multiculturalisme et de l’accueil sans contrôle des migrants, cette loi paraît liberticide et contre leur conception de l'homme universel. Le migrant est citoyen du monde. La France peut accueillir tous ceux qui veulent venir, pour eux aucun problème, elle en a les moyens, mais seulement ne veut pas les mettre en œuvre.

Pour la droite, les souverainistes, pour les identitaires, les défenseurs de l'idée de nation, ceux qui pensent ''France'' en priorité, cette loi n'est qu'un emplâtre sur une jambe de bois. Certaines mesures vont même augmenter le taux d'immigration et donc les problèmes d'intégration, les problèmes économiques et de sécurité.

Que propose cette loi dans ses grandes lignes ?

Réduction à 6 mois du délai d' instruction du dossier des demandeurs d'asile.

Rétention administrative portés de 45 à 90 jours.

Obligation de quitter le territoire mieux respectée pour les réfugiés économiques déboutés du droit d'asile .

Cette loi propose surtout de corriger notre position jugée éminemment laxiste par la droite et qui concerne L'application de la (OQT) obligation de quitter le territoire. Comparée à ce que font nos voisins, la France est championne d'Europe du laxisme en matière d'expulsions au cours de ces dernières années. Il faut le reconnaître, les chiffres sont sans appel.

En France, sur environ 570.000 (OQT) obligation de quitter le territoire dans les 6 dernières années, 91.000 personnes sont parties, 479 .000 sont restés et sont dans la nature.

En Allemagne, sur environ 400.000 (0QT) obligation de quitter le territoire, 301.760 expulsions, 108.000 sont restés.

L'efficacité de l'Allemagne est évidente aussi dans le traitement des dossiers. Les demandes d'asiles sont traitées en moins de deux mois.

Toute l'Europe va vers cette façon de fonctionner, durcir les conditions d'accueil des migrants, simplifier et accélèrer les décisions d'expulsions. Se concentrer sur les demandeurs d'asile qui répondent vraiment à cette désignation. Moins recevoir, pour mieux recevoir.

Ce que pense faire Macron est rentrer dans le rang et faire que l'état de droit s'applique. Ceux qui n'ont rien à faire sur le territoire devraient être expulsés.

Cela peut se comprendre et justifier ces mesures critiquées par une partie de la gauche et rejetées par l'extrême gauche.

Mais ''en même temps''

D'autres décisions font dire à la droite que certaines mesures sont dérisoires, insuffisantes, et que d'autres préparent une bombe migratoire.

Le droit au regroupement familial accordé pour les mineurs isolés ou soi disant mineurs, qui permet à ces mineurs de faire venir parents, frères, sœurs, et la cascade de regroupements familiaux qui obligatoirement suivra. Les frères et sœurs qui sont mariés et ont des enfants pourront rejoindre le mineur.

Les mineurs immigrés isolés seraient environ 25.000 en France.

Le calcul boule de cette mesure neige est vite fait.

Le coût de cette mesure est faramineux, 50.000 euros par jeune et par an, auquels vont s'ajouter les coûts des regroupement familiaux.

Comme le révèle le Figaro, le coût de la prise en charge des mineurs étrangers non accompagnés (MNA) ne cesse d'augmenter. Le montant pourrait atteindre 1,5 milliards dans 6 mois.

La situation dans certains pays est déjà catastrophique, la Suède est au bord de l'implosion.

Plus de cents mineurs arrivent par jour, situation impossible à gérer.

Les passeurs exploitent déjà ce nouvel eldorado, ils proposent une migration dédiée aux mineurs, et donnent même le choix de la ville de migration.

Cet afflux supplémentaire de migrants inquiète ceux qui sont partisans d'une diminution drastique de l'immigration et étaient d'accord sur la première partie de la loi Asile-Immigration.

A cela s'ajoutent des amendements qui vont augmenter le flux des réfugiés.

-Le renforcement de la protection des jeunes filles exposées à un risque de mutilation sexuelle. Cela a été étendu aux jeunes hommes en commission des Lois.

-L'immigration venant de pays persécutant les homosexuels donc ne pouvant être considéré comme "sûrs".

Ce ''en même temps'', accélérer l'expulsion de certains migrants et permettre de nouvelles arrvivées conduit à un rejet global. C'est trop et pas assez.

Comment comprendre la contestation de cette loi et par la droite et par la gauche ?

La raison en est simple, leur manque de représentativité à l'assemblée nationale qui ne leur permet pas de peser sur la politique migratoire

Comment trouver une position conforme à la volonté de la majorité des français et qui ne soit pas contestable, quand l'assemblée nationale ne représente aucunement la diversité et la vérité politique du pays, je ne parle pas de la diversité sociale, elle est inexistante.

Les insoumis et le Front national représentent pratiquement la moitié des électeurs, ils n'ont à eux deux que 25 députés sur 577 à l'Assemblée nationale.

17 députés pour les insoumis 8 députés pour le Front national.

La terminologie démocratie représentative est en réalité un oxymore.

Si le peuple était véritablement représenté à l 'assemblée nationale, nous aurions 83 députés FN et 79 députés France insoumise qui donneraient une représentation véritable de la nation. La donne serait complètement différente, les discussions réelles et les solutions autres. Mais le système électoral ne le permet pas, il permet l'élection d'un roitelet avec une armée de godillots à sa solde.

Seule alternative démocratique, donner la parole au peuple.

Si on décidait de poser à ce peuple les bonnes questions sur l'immigration.

Par exemple :

Êtes-vous pour un quota d'immigration fixé par l'assemblée nationale ?

Êtes-vous pour la suppression du droit du sol ?

Êtes-vous pour l'arrêt provisoire du regroupement familial ?

On serait peut être surpris par les résultats, mais au moins on aurait l'expression de la volonté populaire.

On aurait enfin laissé s'exprimer la vox populi.

La démocratie c'est le gouvernement du peuple par le peuple pour le peuple non ?

Il ne reste plus que le référendum pour correspondre à cette définition de la démocratie.

Trop dangereux sûrement pour ceux qui sont au manettes et veulent tout contrôler et tout imposer.

Nos dirigeants y font rarement appel, et quand ils le font, ils ne respectent pas la décision du peuple.


Moyenne des avis sur cet article :  2.5/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • Le Panda Le Panda 4 mai 12:23

    moderatus

    Bonjour

    Le coût de cette mesure est faramineux, 50.000 euros par jeune et par an, auxquels vont s’ajouter les coûts des regroupement familiaux.

    Je m’en doutais à sa lecture que nous échangerions, ce chiffre reste celui qui a priori est annoncé, mais comme les chiffres de sa campagne faussée il va valoir les avaler. Macron prend tous les français pour cons y compris ceux de son parti. Je suis surpris que vous n’ayez pas soulevé l’accession à la propriété dans le cadre des HLM pour les plus riches. La mise au sol de la loi de Sarkozy encore une fois un beau cadeau aux riches. Un bon papier dont le Collomb et pas Philippe le bel s’en torchent autant que de la position de la France. Mais qui nous dit que ce n’est pas le 1er ministre qui dirige la pays ? Merci de nous éclairer et je reste en souffrance alors que j’en parle Cdt


    • moderatus moderatus 4 mai 12:35

      @Le Panda

      Bonjour le Panda

      Je suis surpris que vous n’ayez pas soulevé l’accession à la propriété dans le cadre des HLM pour les plus riches. La mise au sol de la loi de Sarkozy encore une fois un beau cadeau aux riches.

      Il y a énormément de sujets à traiter, mais je me suis limité à la loi Asile Immigration qui a fait l’unanimité contre elle, pour des raisons différentes , sauf bien sur les godillots LREM qui ont suivi le chef, parfois à contre cœur.


    • Christian Labrune Christian Labrune 4 mai 13:32

      Moderatus,

      Je n’ai pas encore lu votre article. Je vais le faire et je ne manquerai pas d’écrire quelques commentaires, mais comme je sais que vous êtes très attentif aux dysfonctionnements d’agoraVox, je me permets de pirater en quelque sorte cette page pour signaler une censure énorme et inqualifiable dont je viens d’être victime sur une autre page. J’ai écrit à la « modération », à la Rédaction d’AgoraVox. Ma protestation est à chaque fois supprimée sous l’article (5 fois !), et c’est intolérable. Je la recopie ci-dessous, pour l’information des lecteurs, mais je ne compte évidemment pas en rester là.
      ==========================================
      A l’attention de la Rédaction d’AgoraVox

      A PROPOS D’UN COMMENTAIRE DEUX FOIS SUPPRIME (5 fois à l’heure qu’il est !)

      https://www.agoravox.fr/culture-loisirs/extraits-d-ouvrages/article/extraits-de-l-article-l-inavouable-203958#forum5204867

      Ci dessous un texte, qui vient d’être effacé à la suite de l’article correspondant à cette adresse, après qu’une première intervention que j’avais dû reformuler (je n’avais pas gardé de copie) eut été supprimée. Qu’un auteur qui, après les travaux de Faye et de Domeracki nous a déjà fait la promotion du philosophe nazi Heidegger se permette de faire censurer, à l’occasion d’un nouvel article sur « l’essence du nazisme » un intervenant qui rappelle simplement les faits, et que le nazisme ne serait pas ce qu’il est resté dans la mémoire humaine sans la shoah, c’est ce qu’on appelle du révisionnisme. La leçon de l’article est à peu près : nous sommes tous plus ou moins nazis. A partir de là, si on néglige la shoah, il peut paraître assez évident qu’il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat quand on considère l’histoire allemande.

      J’ai rétabli le texte de protestation que j’avais écrit. S’il disparaissait encore, je n’en resterais évidemment pas là : des auteurs commme Takadoum, Chems Eddine Chitour, qui tripatouillent eux aussi fort allègrement les faits historiques, et se signalent sur ce site par des textes violemment anti-français et antisémites, ont fait en sorte que je ne puisse plus protester au bas de leurs articles. Où sommes nous ? En France ou dans la Turquie d’Erdogan ?

      Je garde une copie de cette mise au point, à toutes fins utiles.

      =============================================

      Protestation envoyée à la Redaction d’AgoraVox

      A PROPOS D’UN COMMENTAIRE DEUX FOIS SUPPRIME

      @Mal’

      J’avais dit le dégoût que m’inspirait cette page, qui était tel que ce serait ma dernière intervention. Cela ne signifiait pas pour autant que je n’aurais pas la curiosité de voir ce que pourraient être d’autres réactions. Or, j’observe que mon dernier message a disparu. Je doute fort qu’il puisse s’agir d’un dysfonctionnement du système.

      Il était si peu en contradiction avec la charte d’AgoraVox que j’aurais pu aisément me réclamer de cette clause qu’on y peut lire et dont le non-respect trop fréquent justifiait mon dégoût :

      Les commentaires racistes, antisémites, [...] négationnistes, ...] ou en général contraires à la loi ne sont pas acceptés.

      Le plus embarrassant pour vous, c’est deux choses :

      Premièrement, vous prétendez m’appliquer cette remarque de Shmuel Trigano qui est en tête de l’un des articles auxquels je renvoyais : « L’usage courant qui est fait du mot « juif » dans le discours public relève souvent d’une véritable pathologie. ». Or, ma première intervention portait sur l’enseignement dans l’université française d’un philosophe nazi, sans qu’il soit même question de « sa solution finale », pour parler comme Domeracki, et le mot « juif » ne figurait même pas dans ma première intervention qui est encore en place. Je vous faisais remarquer qu’il apparaissait seulement dans celui de Mélusine, parce qu’elle avait cru bon de me répondre.

      Deuxièmement, je vous faisais remarquer que l’irruption de ce thème n’avait rien de surprenant dès lors que l’article prétendait s’interroger sur « l’essence du nazisme ». Je développais cette idée, qui n’a rien de bien original et qui revient même à enfoncer une porte ouverte : s’il n’y avait pas eu la shoah, le nazisme eût été un totalitarisme assez comparable au communisme, dont on aura relativement bien toléré les représentants en Europe après la guerre, jusque dans les assemblées parlementaires, parce que les communsites avaient finalement pris part à la résistance et que l’idéologie communiste, qui aura certes duré beaucoup plus longtemps que le nazisme - et même si elle a massacré beaucoup plus d’hommes -, en théorie sinon dans les faits, n’a jamais eu de prétentions génocidaires.

      Ce qui fait la singularité, la spécificité du nazisme, son « essence » s’il faut parler la langue des philosophes, et ce qui explique l’horreur qu’il inspire, c’est les camps d’extermination dont Auschwitz est l’archétype. Il n’y a pas en effet d’autre exemple dans l’histoire d’une entreprise rationnelle d’extermination, et par un procédé industriel, de six millions d’êtres.

      Pour finir, je trouvais donc assez «  comique », bien que ça ne me fasse pas du tout rire, que dans votre article même, qui porte sur l’essence du nazisme, vous ayez complètement scotomisé la question de la shoah ; je n’y ai vu qu’une vague allusion, comme en passant . Et comme si cela ne suffisait pas, bénéficiant de je ne sais quelle complicité du côté de la modération, vous avez escamoté aussi mon objection, laquelle visait à nous ramener à l’essentiel du nazisme.

      C’est quoi, votre objectif ? Réhabiliter le nazisme ? La shoah, qu’est-ce que c’est donc pour vous, si ça n’est pas l’essence même de l’intention génocidaire des nazis ? Un simple détail, peut-être ?

      J’envoie à la modération une copie de cette réponse. Je voudrais bien savoir en quoi elle pourrait contrevenir à la charte. Cette fois, je l’archive également sur mon système. Si elle disparaît encore, je m’adresserai cette fois à la Rédaction d’AgoraVox. Ces sortes de censures totalitaires qui se multiplient sur AgoraVox n’ont que trop duré.



      • moderatus moderatus 4 mai 13:59

        @Christian Labrune

        Bonjour, c’est avec plaisir que j’accepte que vous serviez de cet article pour dénoncer toute censure contre laquelle je m’élève aussi.
        Modération oui, bien sur, respecter les règles , mais censure non , en aucun cas.


      • l' hermite Cyrus 4 mai 15:40

        @moderatus

        Bonjours moderatus , 

        Je comprend bien votre envie de neutralité ,de liberté d’ expression ,d’ argumentation construite et suivie avec correction et courtoisie .

        Je comprend aussi votre abhoration de la censure , et j’ apprécie votre ouverture d’ esprit qui nous permet de parler librement même quand vous nous désapprouvez .

        mr labrune , ne respecte pas lui même les règles et se permet de demandez lui même la censure des gens qui lui déplaise , il va jusque à affirmer qu’ ils sont « salafistes » et « ennemi de l’ état ».

        Je ne suis pas intervenus , hier soir sur l’ article de Mal’ , car en temps que jeune auteur elle avais besoin d’ avoir les coudé franche pour gérer monsieur labrune qui perturbais en permanence son article et ses argumentations.Elle a pris effectivement des mesure extrême a l’ encontre d’ un commentateur qui devrait également relire la charte régulièrement et s’ y tenir.

        Pour ma part , je ne demande pas la censure d’ un commentateur ....


        Je pense que vous avez raison , l’ importation des conflit en France doit cesser , pour que nous puissions garder une liberté d’ opinion et d’ expression codifié et en accord avec la loi .

        Bonne apresmidi moderatus 




      • Christian Labrune Christian Labrune 4 mai 17:06

        https://www.agoravox.fr/actualites/international/article/syrie-qui-croire-coalition-203827#forum5201973

        Conversation éclairante avec un roi des Perses, le 30 avril 18:40

        Cyrus :Vous êtes coincé comme un lapin dans votre terrier .Entouré par les loups que vous provoquez sans cesse dans votre voisinage.Un jour vous irez trop loin , mais personne ici ne se salira les mains car vous faite pitié mêmes au cœurs les plus endurcis par votre vacuité morale .

        Labrunei : Voudriez-vous avoir l’obligeance d’expliciter ce point particulier : « se salir les mains », ça veut dire quoi, dans un pareil contexte ?

        Cyrus : ça veut dire que vous êtes un méprisable boulet qui ne connait de la vie que l’ insulte copier/collé et que tôt ou tard vous tomberez sur un os.


      • l' hermite Cyrus 4 mai 19:09

        @Christian Labrune


        Cyrus désigne beaucoup de chose ....et pas seulement votre phobie iranienne préféré .
        vous vous permettez d’ ailleurs d’ insulter les gens sur leur origine supposé .

        Ca ne me donne bien sur pas raison de vous répondre sur le même ton et en colère .

        Enfin vous êtes venus vous plaindre d’ avoir été censuré chez @mal’ mais vous oubliez le contexte dans lequel vous l’ avez été .Effectivement le thème de la shoah pouvait faire partie de l’ article , mais pas de la façon dont vous l’ avez spammer sans cesse malgres les avertissement de l’ auteur et des lecteurs .

        Bonne soirée



      • Christian Labrune Christian Labrune 4 mai 13:55

        @Moderatus
        Je ne suis pas d’accord avec la fin de votre article : j’aurais voté aux présidentielles pour un parti simplement « conservateur », comme on dit de l’autre côté de la Manche, mais j’avais bien des réserves à faire sur la politique extérieure prévue par Fillon. J’aurai fini, la mort dans l’âme, par voter pour Macron dont l’inconsistance m’avait pourtant paru gigantesque, parce que je n’aurais voulu pour rien au monde que le FN et son pendant « de gauche », qui sont des figures du chaos, puissent jamais arriver aux affaires. Je ne souhaiterais évidemment pas plus qu’ils fussent représentés à l’Assemblée, proportionnellement au nombre de leurs électeurs.

        Ce qui se passe avec cette loi est une parfaite illustration de ce gouvernement d’autrruches qui ne savent pas voir les choses telles qu’elles sont, n’analysent pas le réel, et s’efforcent simplement de fabriquer une purée idélogique où chacun pourrait, croient-ils, trouver son compte. Ca va être encore la même chose avec le plan Borloo sur les banlieues, dont je ne connais que les grandes lignes, mais qui paraît être une fabrication de bisounours.

        Au fond, ce gouvernement ne sait être ferme et rationnel que lorsqu’il applique servilement les directives européennes qui sont ses vérités révélées tombées du ciel et n’ont donc pas à être discutées. En général, il n’y a pas de pensée, il n’y a que des habitudes acquises. On le voit bien aussi avec la question de l’Iran et les déclarations insanes d’une Mogherini, semblables à celles de nos ministres qui, sur les photos faites à l’issue des accords de Vienne et qu’on nous montre tous les jours à la télé, sourit à l’ignoble zarif comme s’il était son petit copain. Daladier après Münich s’était fait rouler dans la farine, mais lui au moins ne s’était jamais fait d’illusions sur les intentions du Führer et du Duce.


        • moderatus moderatus 4 mai 14:15

          @Christian Labrune

          je suis en accord avec une grande partie de vos analyses.

          Une politique bisounours, une allégeance inconsidérée aux directives Européennes, bien sur que je partage votre lucidité.
          Sur le plan Borloo alors , c’est le summum de l’inutile, il nous ponctionné déjà mettre 40 milliards qui n’ont rien changé à la situation, et rebelote, on va recommencer.

          « errare humanum est persevare diabolicum ».

          mais je ne suis pas du tout en accord avec votre position vis à vis du FN.

          premièrement je n’ai pas voté Macron et je n’aurai pas voté pour lui par défaut, pour deux raisons.
          l’excuse de MLP ne tenait pas , on savait bien le résultat
          deuxièmement, si j’avais voté pour lui j’aurai été en peine de rédiger toutes les critiques que j’ai à proférer à son égard.

          Et il y a un point essentiel, les votes pour les extrêmes qui se multiplient dans toute l’Europe ont bien une raison,

          les partis traditionnels ont tellement menti et tellement appliqué ds mesures en contradiction avec les volontés populaires, qu’en définitive ce sont eux qui ont poussé les électeurs vers ces votes.

          Il y a a deux révoltes possibles, dans les urnes où dans la rue.

          celle des urnes me parait moins dangereuse.


        • Christian Labrune Christian Labrune 4 mai 15:01

          @moderatus
          Un gouvernement intelligent devrait prendre des décisions qui partiraient de la nature des choses, sans se soucier de savoir si elles peuvent ou non « faire le jeu » de telle ou telle idéologie, mais la réputation d’intelligence que ses groupies ont faite à Macron est totalement usurpée : il prétend n’être ni à gauche ni à droite, mais il ne prend aucune décision (sauf celles que Bruxelles lui impose, mais ça c’est sacré) qui ne tienne compte des desiderata d’un entourage médiatico-politique du pouvoir, lequel n’a évidemment pas grand chose à voir avec ce que les Français dans leur ensemble pourraient souhaiter.

          Macron a été fabriqué par la presse, et il « fait le jeu » des media. Bruxelles et le feuilleton mediatique quotidien sont les seuls décisionnaires, dans la France actuelle. Son gouvernement, qui n’a jamais vraiment su nager, est en train de perdre pied. Il va boire la tasse.

          Il me semble néanmoins que sans rien changer aux institutions et au système électoral, avec un peu d’intelligence, ça pourrait marcher. Je vous accorde cependant qu’avec des « si », on peut toujours se rassurer à bon compte. Le fait est qu’on est vraiment dans la merde !


        • moderatus moderatus 4 mai 15:21

          @Christian Labrune

          Un gouvernement intelligent devrait prendre des décisions qui partiraient de la nature des choses, sans se soucier de savoir si elles peuvent ou non « faire le jeu » de telle ou telle idéologie, mais la réputation d’intelligence que ses groupies ont faite à Macron est totalement usurpée : il prétend n’être ni à gauche ni à droite, mais il ne prend aucune décision (sauf celles que Bruxelles lui impose, mais ça c’est sacré) qui ne tienne compte des desiderata d’un entourage médiatico-politique du pouvoir, lequel n’a évidemment pas grand chose à voir avec ce que les Français dans leur ensemble pourraient souhaiter.

          Il faudrait que nos gouvernants écoutent les peuple au lieu de faire le contraire de ce que ce peuple désire .

          l’Immigration est très significative de cette divergence
          tous les sondages montrent que les Français veulent un contrôle d’immigration et une pause , ils se rendent compte que l’on ne peur faire venir plus d’immigrés que l’on ne peut intégrer.

           Je ne parle pas des problèmes financiers, j’ai donné des chiffres sur les mineurs isolés, c’est un gouffre.
          Il voudraient aussi une pause sur le regroupement familial. Les français sont en première loge pour juger des problèmes que cette politique leur fait subir.Mais comme vous dites , La France n’est plus souveraine de ses décisions, et si on faisait un référendum, sur ces sujets , l’Europe prendrait des sanctions.

          La composition de l’assemblée nationale est d’une grande importance

          La démocratie est le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple (principe de souveraineté), sans qu’il y ait de distinctions dues la naissance, la richesse, la compétence... (principe d’égalité).

          Vous pensez que notre assemblée correspond à cette définition ?

          la démocratie représentative est un leurre, seul aujourd’hui le referendum permettrait d’avoir l’expression du peuple.




        • Christian Labrune Christian Labrune 4 mai 16:45

          la démocratie représentative est un leurre, seul aujourd’hui le referendum permettrait d’avoir l’expression du peuple.
          ===========================
          @moderatus

          Pas la moindre objection sur le principe d’un référendum portant sur un point précis comme celui de l’immigration. Là, je vous rejoins tout à fait.

          Mes seules réserves étaient sur le principe d’une stricte proportionnalité au niveau des instances représentatives, laquelle condamnerait à ce « jeu des partis » dont parlait De Gaulle, à ces gouvernements de la quatrième république dont l’espérance de vie se comptait plus souvent en mois voire en semaines qu’en années. En Israël ou ce système apparemment plus démocratique est à l’oeuvre, il y a longtemps que les gouvernements ne tiennent pas plus longtemps qu’une demi-mandature ; ça n’est vraiment pas l’idéal non plus.

          Bref, un référendum sur la question de l’immigration, puisqu’on est quand même tout à fait capable, en France, de contrôler le cours des choses et d’éviter le bourrage des urnes, mettrait fin à toutes les discutailleries actuelles, clouerait le bec à tous ceux qui pourraient accuser le gouvernement de « faire le jeu » d’une tendance aux dépens d’une autre ou de gouverner en fonction de ses propres a priori idéologiques.

          Dans le cas d’un Macron élu par défaut, c’est-à-dire par un très faible pourcentage de partisans et un très grand nombre de gens qui, comme moi, voulaient à tout prix éviter la chienlit des extrêmes, dont la légitimité s’effrite de jour en jour, le recours au référendum serait une preuve d’intelligence, mais l’intelligence en France, actuellement, c’est assurément ce qui manque le plus.


        • moderatus moderatus 4 mai 17:09

          @Christian Labrune

          Mes seules réserves étaient sur le principe d’une stricte proportionnalité au niveau des instances représentatives, laquelle condamnerait à ce « jeu des partis » dont parlait De Gaulle, à ces gouvernements de la quatrième république dont l’espérance de vie se comptait plus souvent en mois voire en semaines qu’en années.

          Je vous suis sur ce risque, mais alors il faudrait user de deux moyens.

          Sur certains sujets cruciaux , faire des votations comme en Suisse.

          pour l’assemblée nationale, des études ont défini qu’une dose de proportionnelle entre 20 et 30 %
          permettrait aux partis d’avoir un groupe, et n’entraverait pas le fonctionnement d’une majorité , donc éviterait les coalitions hasardeuses.

          nos conceptions se rapprochent.


        • ZenZoe ZenZoe 4 mai 14:28

          Comme vous le soulignez, le problème en France est le laxisme.


          Nous sommes le pays avec le plus de lois au monde je crois,. Quand il y a un problème, paf, une loi !
          Alors que ce qu’il faudrait, c’est déjà appliquer les lois existantes, il y aurait déjà infiniment moins de clandestins sur notre sol. Moins de patrons qui embauchent au noir, moins de passeurs, moins de territoires perdus etc.etc. Appliquons nos lois !

          • moderatus moderatus 4 mai 14:56

            @ZenZoe

            Vous avez raison, nous avons des lois , mais soit elles ne sont pas appliquées, soit les sanctions sont prises au minimum.

            Dans le cas qui nous interesse , des OQT obligation à quitter les territoire, nous somme ridicules

            En France,

            Sur environ 570.000 (OQT) obligation de quitter le territoire

            91.000 expulsions,

            479 .000 sont restés et sont dans la nature.


          • Pierre Sanders Pierre Sanders 4 mai 14:55

            « ...301.760 expulsions... »


            Vous y croyez, vous ? Moi, j’y croirai quand on me fournira les détails techniques de l’opération.

            En attendant, je note que ça représente 5’000 bus à 60 personnes, 500 convois ferroviaires de 20 voitures, d’une longueur de 500 m, 1600 Airbus 320 ou 500 Airbus380, juste pour donner des ordres de grandeur.

            • Pierre Sanders Pierre Sanders 4 mai 15:07
              ... des ordres de grandeur, sans tenir compte de l’encadrement policier !!!

            • moderatus moderatus 4 mai 15:07

              @Pierre Sanders

              Bonjour,

              les chiffres sont crédibles , fournis par Eurostat , l’Allemagne fait mieux que nous, et pas qu’en ce domaine

              je vous donne les liens, vous vérifierez.

              http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/02/23/loi-asile-et-immigration-que-dit-la-legislation-chez-nos-voisins-europeens_5261762_4355770.html


            • Pierre Sanders Pierre Sanders 4 mai 15:43

              @moderatus

              « je vous donne les liens, vous vérifierez. »


              Ca ne vous met évidemment pas en cause, mais il y a belle lurette que je ne crois plus rien des médias - même ceux qui me sont politiquement proches - que je ne puisse « crédibiliser » par mes propres moyens.

              Tout ce que j’ai trouvé de concret, dans cet article, c’est que les Italiens renverraient les Tunisiens et les Marocains dans leurs pays respectifs, mais rien sur la façon de procéder et rien non plus sur les Algériens, les Subsahariens, les Africains de l’Est et les moyen-orientaux.

              Et puis si, à dix reprises, il est question d’expulsion et d’expulsés, il n’est nulle part expliqué à quoi cela correspond. Après tout, déposer un Afghan sur le pont de Kehl, c’est l’expulser d’Allemagne, et ramener un Sénégalais à Vintimille, c’est l’expulser de France.

              Vous connaissez le dicton, Chat échaudé craint l’eau froide. Je me suis longtemps fait avoir, et puis j’ai décidé que c’était fini, qui à devenir chiant pour mon entourage. Je ne dis pas que tout est faux, mais que tout ce qui n’est pas vérifiable, est sujet à caution


            • moderatus moderatus 4 mai 16:34

              @Pierre Sanders

              Ca ne vous met évidemment pas en cause, mais il y a belle lurette que je ne crois plus rien des médias - même ceux qui me sont politiquement proches - que je ne puisse « crédibiliser » par mes propres moyens.

              Je comprends votre suspicion et la partage souvent, mais dans ce cas c’est une étude comparative et je ne vois pas la raison de désavantager ou dénigrer un pays ou un autre, on se sert des chiffres donnés pars les ministères de l’intérieur , et d’autres organismes chargés de ces contrôles.

              je consulte toujours plusieurs sources , je recoupe les informations, car je n’ai aucun moyen de mener ces enquêtes tout seul.

               


            • Pierre Sanders Pierre Sanders 4 mai 18:25

              @moderatus

              « ...on se sert des chiffres donnés pars les ministères de l’intérieur... »

              Ce n’est pas le côté comparatif que je mets en cause, mais les modalités pratiques des expulsions d’Allemagne, partant la fiabilité de chiffres fournis par des services gouvernementaux qui n’ont que cela pour tenter de porter quelque chose de « migratoire » au crédit de la déplorable chancelière.


            • Legestr glaz Ar zen 4 mai 15:18

              D’une part l’immigration est une des compétences de l’Union européenne. C’est ainsi qu’au sein de l’UE les pays membres appliquent la directive dite « ’directive retour ».


              Il est tout à fait clair que cette directive fixe un « cadre » à l’Etat français. Il ne peut pas faire autrement que d’appliquer cette directive. La France n’a donc pas les coudées franche pour gérer son immigration. C’est un fait. D’ailleurs la France a été dans l’obligation de réformer certains articles de son code pénal pour satisfaire au cadre de cette directive. 

              D’autre part, l’obligation à quitter le territoire est une « fantaisie ». Elle est délivrée à tous les étrangers, qui, en séjour irrégulier sur le territoire national, ne possèdent pas de documents de voyage. Sans papier il est impossible de « reconduire à la frontière » ou dans le pays d’origine. 

              Je me demande bien comment font les autres pays pour éloigner de leurs frontières, les étrangers ayant fait l’objet d’une OQT ? Entendu qu’il est im-pos-sible - des les éloigner de force puisque leur pays d’origine est inconnu des autorités en charge de l’immigration. Où les « reconduire ». 

              J’ai donc des doutes plus que certains sur les chiffres annoncés des OQT exécutées. D’ailleurs, comment savoir si un étranger sans document de voyage à quitter le pays de sa propre initiative. Il doit le signaler lors de sons passage frontière mais, c’est encore une farce !

              • moderatus moderatus 4 mai 15:28

                @Ar zen

                D’accord avec vous que le carcan Européen paralyse nos actions et muselle notre souveraineté.

                D’après mes informations, les autres pays qui renvoient lee OQT arrivent à savoir le leiu de départ de la plupart des migrants, et négocient avec leur pays d’rigine leur retour.

                je vous donne la source des chiffres donnés
                Eurostat si vous y allez vous donnera toutes les précisions recherchées..

                http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/02/23/loi-asile-et-immigration-que-dit-la-legislation-chez-nos-voisins-europeens_5261762_4355770.html



              • Legestr glaz Ar zen 4 mai 15:34

                @Ar zen

                a quitté le pays.....

              • Legestr glaz Ar zen 5 mai 00:10

                @moderatus

                Je ne crois pas en cet article du monde. Tous les pays rencontrent des difficultés pour « reconduire » les illégaux dans leur pays d’origine. D’abord, il s’agit de déterminer ce pays d’origine. Et ceci n’est pas facile. Par ailleurs, il s’agit également de faire reconnaitre la personne par la représentation diplomatique de son pays d’origine. Il s’agit d’être, par conséquent, très « diplomatique ». 

                Les personnes sans document de voyage, quel que soit le pays où elles sont interpellées et contrôlées, sont toujours la source de difficultés en ce qui concerne leur reconnaissance. 

                En un mot comme en mille, pour « reconduire » une personne sans document de voyage dans son pays d’origine, il faut obtenir un « laisser passer » de son pays de naissance. Les OQT sont délivrées aux personnes sans document de voyage. Alors écrire que certains pays connaissent des succès avec cette procédure c’est simplement se moquer du monde. Et, croyez moi, je parle en connaissance de cause. 

                Merci pour le lien que vous m’avez fourni mais ce qu’il contient ne résiste pas à l’analyse. Alors, je le répète encore une fois, malgré toutes les mesures bidon qui seront prises, ce qui détermine le renvoi d’un étranger illégal dans son pays c’est la preuve de sa nationalité. Sans cette preuve vous pouvez toujours attendre l’approbation du pays d’où il est supposé venir. La seule et unique solution serait de mettre en place des rétentions administratives, non limitées dans le temps dans de très nombreux centre de rétention qu’il conviendrait de construire. Seulement dans cette condition, une retenue n’ayant aucun horizon, le clandestin en viendrait-il à « retrouver » la mémoire et à dire très exactement de quel pays il est originaire et quel nom il porte. Mais ça, la directive « retour » ne l’envisage pas. 

              • moderatus moderatus 5 mai 08:54

                @Ar zen

                Bonjour,

                La pire des mesures c’et de ne pas en prendre.
                La plupart des pays Européens ont pris des mesures contre les flux migratoires incontrôlés ; en contradiction et malgrèles menaces de l’union Européenne, certains refusent les quotas.

                Bien sur c’est difficile, mais il faut employer tous les moyens. Si on le veut ,on peut vraiment savoir, d’où viennent ces migrants.
                les passeurs sont identifiés , on peut les questionner
                Arraisonner les bateaux avec les passeurs au début de leur périple, détruire cette flotte.

                La seule et unique solution serait de mettre en place des rétentions administratives, non limitées dans le temps dans de très nombreux centre de rétention qu’il conviendrait de construire.

                C’est aussi une des solutions, il faut décider que ceux qui ne viennent pas avec des papiers ne seront jamais pris en charge et n’auront jamais,la nationalité, c’est un autre moyen de pression.

                certains migrants arrivent en avion, surtout maintenant avec l’afflux de « mineurs », On sait d’où viennent les avions non ?

                Il y a des filles mineures isolées.

                Originaires pour la plupart du Congo, du Nigeria et de la Guinée-Conakry, elles font en général le trajet jusqu’en Europe en avion, accompagnées de passeurs qui savent déjouer la vigilance des douaniers. Mais le voyage en avion est réservé aux familles les plus riches, celles qui ont pu payer un passeur et un voyage confortable, sans risque, pour leur enfant.

                Extrait d’un article de Libération


                ce qui manque c’est la volonté, et le fait de notre faiblesse envers toutes ces organisations caritatives qui encouragent toutes ces migrations clandestines.

                peut être c’est aussi voulu, le mondialisme de Macron laisse libre cours à ces pratiques.



              • l' hermite Cyrus 4 mai 15:56

                réponse au sondage :

                mais avec certaine nuances

                Êtes-vous pour un quota d’immigration fixé par l’assemblée nationale ?

                oui mais dans un cadre dépendant , des ressource disponible permettant d’ aider les autre , une fois que l’ urgent est fait dans le pays (sdf , retraites , sécurité, prospérité, ...) , avec des critère objectif (pays francophone ou partenaire privilégier pour l’ intégration culturel et linguistique .)

                émigration inverse en nombre de personne voulant partir la-bas garantie par les pays dont nous intégrons les ressortissant , accueil préférentiel des mineure ou des enfants qui eux s’ integrerons facilement . 

                Êtes-vous pour la suppression du droit du sol ?

                non , ca pourrais concerner les espagnol , voire meme les francais .en cas de condamnation l’ individu pourrait etre dechus de sa nationalité ca me semble plus sain .

                Êtes-vous pour l’arrêt provisoire du regroupement familial ?

                 oui , totalement , et pour son remplacement par un accès sur dossier sans casier judiciaire 



                • moderatus moderatus 4 mai 16:27

                  @Cyrus

                  Bonjour à vous et merci d’être présent.

                  merci de vous prêter au jeu du référendum, même si les questions sont en vrac et ne sont peut être pas les bonnes à poser. Je les ai prises parce que j’avais le souvenir de sondages faits sur ces thèmes.

                  je vais jouer le jeu et vous faire mes réponses.

                  Êtes-vous pour un quota d’immigration fixé par l’assemblée nationale ?

                  oui mais dans un cadre dépendant , des ressource disponible permettant d’ aider les autre , une fois que l’ urgent est fait dans le pays (sdf , retraites , sécurité, prospérité, ...) , avec des critère objectif (pays francophone ou partenaire privilégier pour l’ intégration culturel et linguistique .)

                  Oui ,car je pense que l’on ne peut accepter plus d’immigrés que ceux que l’on peut intégrer ,dans leur intérêt et celui du pays.

                  Êtes-vous pour la suppression du droit du sol ?

                  non , ca pourrais concerner les espagnol , voire meme les francais .en cas de condamnation l’ individu pourrait etre dechus de sa nationalité ca me semble plus sain .

                  Je n’ai pas de position absolue sur ce point, il faudrait je pense l’aménager, quand je vois les problèmes graves qu’il pose sur Mayotte par exemple .



                  Êtes-vous pour l’arrêt provisoire du regroupement familial ?

                   oui , totalement , et pour son remplacement par un accès sur dossier sans casier judiciaire

                  Provisoirement oui pour des problèmes de flux importants et des difficultés d’intégration, Il faudrait bien sur un accès sur dossier, comme vous le préconisez , Mais une épouse et des enfants doivent avoir une attention particulière et priorité dans la mesure ou le chef de famille peut assurer le côté financier.





                • l' hermite Cyrus 4 mai 21:26

                  @moderatus


                  même si les questions sont en vrac et ne sont peut être pas les bonnes à poser. Je les ai prises parce que j’avais le souvenir de sondages faits sur ces thèmes.

                  je vais jouer le jeu et vous faire mes réponses.


                  merci de l avoir fait , 

                  ce n’ est qu’ un sondage , mais il faut oser y répondre ...

                  Bien avant ça , la consultation des citoyen passe aussi par leur capacité a s’ intéressé a la politique de la nation . 

                  Trop de gens s’ en lavent les mains une fois le devoir civique accomplit .

                  C’ est pourtant trop facile de porter un pantin au pouvoir et de s’ en mordre les doigt après .

                  Si les citoyen ne s’ implique pas qui va le faire a leur place ? des gens issus des sondages et des média ? 


                  ... Autant confier le pays a Nabilla elle sera au moins agréable a regarder smiley



                • Le Panda Le Panda 4 mai 16:54

                  @moderatus

                  Comme le soulève @ChristianLabrune, le 1er à appliquer le principe du refoulement c’est ici que cela se passe. Les canards ont la dent dure…..Par ailleurs pour revenir sur l’article la France n’est plus la France à ne pas en douter. Dans votre commentaire de 16h27 vous parlez pratiquement de fichage ou je me trompe. Dans la mesure ou l’on refuse une nation il faut alors refuser l’Europe. Macron est passé par les portes de la finance et de l’Europe pour être élu et il ne faut pas oublier que les européennes comme les municipales vont arriver et tous les habitants pourront voter pour le candidat de leur choix. La seule façon à mon avis d’éviter une immigration sélective, comme cela se passe actuellement et depuis des décennies, c’est de comprendre que 10 plus grosses fortunes de France possèdent l’ensemble des médias et que l’on ne peut y voir l’exclusion sinon que par la mort d’accepter une sélection à convenance. AGV est un merveilleux outil de débats plus ou moins contradictoires mais la population est le reflet du monde. La rancœur qui enferme certains nous mettent tous en prison. Vous savez je pense que si les faits étaient aussi simples que cela il y a bien du temps que les peuples auraient agit tout comme les rédacteurs et modérateurs le cœur du contexte me semble là et pas ailleurs


                  • pallas 4 mai 17:30
                    moderatus

                    Bonjour,

                    Le peuple, ainsi que les élites,ils ont oublié l’instinct de préservation.

                    C’est une punition à la juste valeur au vu du comportement impardonnable lors de la seconde guerre mondial.

                    Malheureusement, les rares personnes bien en subissent aussi les conséquences.

                    De toute les manieres, notre civilisation est condamné à disparaitre et je ne lèverai pas mon petit doigt.

                    Mon empathie est pour certaines personnes, c’est purement chose individuel et personnel.

                    Les autres m’indiffèrent.

                    Les simples humains ne m’intéressent pas.

                    Salut


                    • moderatus moderatus 4 mai 19:29

                      @pallas

                      De toute les manieres, notre civilisation est condamné à disparaitre et je ne lèverai pas mon petit doigt.

                      Vous partagez l’analyse d’Onfray qui a prévu la disparition des civilisations Européennes , et avant le naufrage , vous vous attachez à vous préoccuper de ceux qui ont votre sympathie, cela peut se concevoir.

                      Mais je pense que l’avenir est un peu ce que nous en faisons aussi et que ne pas laisser les autres décider pour nous est une position positive, car l’addition tout le monde la payera.


                    • pallas 4 mai 20:00

                      @moderatus

                      Bonsoir,

                      Je crains fort que vous ne comprenez pas.

                      Il s’agit de « Vous » et non de « Nous ».

                      J’ai ma propre faute à porter, me pesant.
                      Les humains ne m’intéressent pas.

                      Vous ne me comprenez pas ........

                      Salut.


                    • bob14 5 mai 07:28
                      Tous les jours une « Macronade » en France ?
                      Ah c’est ça votre révolution.. smiley

                      • zygzornifle zygzornifle 5 mai 09:04

                        Avant pour la loi asile fallait passer par un psy ?


                        • moderatus moderatus 5 mai 09:14

                          @zygzornifle

                           bonjour,

                          Avant pour la loi asile fallait passer par un psy ?

                          Mais c’est vraiment une histoire de fous

                          Quand on vous dit

                          Il n’y a pas d’argent pour retraités

                          Il n’y a pas d’argent pour la SNCF

                          Il n’y a pas d’argent pour les smicards

                          Il n’y a pas d’argent pour les chômeurs

                          Il n’y a pas d’argent pour les paysans.

                          Il n’y a pas d’argent pour faire des logements pour les mal logés ou les SDF

                          et je vous laisse continuer la liste,

                          Et qu’on vous explique qu’’il faut beaucoup d’argent pour acceuillir une immigration massive, et qu’on en trouve dans nos poches bien sur, on a le droit de penser que des fous nous prennent pour des couillons, non ?


                        • Antoine 5 mai 09:38

                          @moderatus
                          Vous pourrez observer d’ailleurs comment le thuriféraires d’Israël sont toujours des immigrationnistes.
                          Ce qui est bien normal, puisqu’à l’évidence, ils cherchent la guerres entre musulmans et chrétiens.


                        • moderatus moderatus 5 mai 10:35

                          @Antoine

                          Pas de dialogue tant que vous serez hors sujet et avec votre fixation sur les juifs.


                        • Christian Labrune Christian Labrune 5 mai 12:16

                          Pas de dialogue tant que vous serez hors sujet et avec votre fixation sur les juifs.
                          ...................................................................... ................
                          @moderatus
                          Sa réflexion est d’autant plus idiote que s’il y a un « thuriféraire d’Israêl » sur ce site, c’est bien moi. Or, après nos échanges à la suite de pas mal de vos articles et encore en haut de cette page, je suis assez proche de votre point de vue. Vous parliez de 20 à 30% de proportionnelle dans les assemblées représentatives , c’est une idée à examiner, mais j’avais différé de vous répondre là-dessus parce que je n’ai pas les compétences qu’il faudrait pour être à même d’en discuter sérieusement.

                          Par ailleurs, si votre interlocuteur savait un peu de quoi il parle, il n’ignorerait pas qu’Israël est confronté exactement au même problème que nous. Une loi qui avait été votée à la Knesset devait permettre de laisser le choix aux immigrés africains illégaux entre le retour dans leur pays (ou dans un autre s’ils risquaient d’y être en danger), et une sorte d’emprisonnement dans des camps puisqu’ils sont en infraction, mais la Cour suprême, peut-être un peu sous la pression des bisounours de la gauche, l’aura finalement cassée. Le problème reste entier mais il n’est pas du tout occulté.


                        • moderatus moderatus 5 mai 13:30

                          @Christian Labrune

                          Vous parliez de 20 à 30% de proportionnelle dans les assemblées représentatives , c’est une idée à examiner, mais j’avais différé de vous répondre là-dessus parce que je n’ai pas les compétences qu’il faudrait pour être à même d’en discuter sérieusement.

                          ce sont des projections qui ont été faites par des politologues qui indiquent qu’à partir de 20% de dose de proportionnelle, cela permet la constitution de groupes qui peuvent amender et avoir une certaine influence sur le contenu de lois. Une démocratie un peu plus effective.

                          Par ailleurs, si votre interlocuteur savait un peu de quoi il parle, il n’ignorerait pas qu’Israël est confronté exactement au même problème que nous.

                          Israël a un problème identique auquel s’ajoute un problème démographique futur quand on sait qu’en Israël 2O,7 % de la populations est d’origine arabo musulmane.
                           

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès