• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Londres en tête

Londres en tête

 L'envers du décor 

 Londres est devenue une capitale attrayante.

 Souvent méconnaissable pour celui qui l'a connue il y a quarante ans.

 Certains diront qu'elle n' a pas le prestige de Paris, remodelé par Hausman, modernisé par Pompidou et les autres. Mais devenu cher : les prix de l'habitat ont rejeté à la périphérie une population modeste.

 Mais pour la capitale de Sa Gracieuse Majesté, les affaires marchent du feu de Dieu. La ville s'affiche et se vend :

____London First : Open for Business

                                   Sauf que...

 Si la saleté d'autrefois a disparu ,une autre s'est développée. L'argent sale y règne comme nulle part ailleurs.

A tel point que même le patron s'en inquiète (discrètement)

_______La City, cet empire dans le royaume, est moins clean que l'apparence futuriste qu'elle offre

Un monde peu fréquentable , qui laisse indifférent, quand il est connu...

 L'immobilier est aussi touché, devenant un paisible refuge au bord de la Tamise.

 Mais D.Cameron se fâche tout rouge : «  Je veux que la Grande-Bretagne soit le pays le plus ouvert du monde aux investissements. Mais je veux m'assurer que tout cet argent soit propre »

Voilà qui va faire mal !

It's a Joke...

___On le sait, malgré les réformettes de façade, les mesures purement esthétiques, le système financier est intact, les lessiveuses à argent sale fonctionnent toujours bien, le shadow banking reste prospère... On voit mal comment cela pourrait changer dans un proche avenir.

Tant que l' 'hydre mondiale exerce son empire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 28 août 2015 15:45

    Superbe ville..autrement plus attirante que Paris et de loin... !


    • ZEN ZEN 28 août 2015 17:53

      @Le p’tit Charles
      Indeed !
      Mais était-ce bien le sujet ?


    • Le p’tit Charles 28 août 2015 17:56

      @ZEN...Why not.. ?


    • bakerstreet bakerstreet 28 août 2015 16:04

      Bonjour

      Ainsi Londres n’est plus ce qu’il était. Dommage ! j’ai lu tout Agatha Christie pour me préparer à un voyage en immersion.

      Les villes me font peur, et ce suppositoire que je vois sur la photo n’est pas là pour me rassurer. Presque aussi « awfull » que les gravures de Gustave Doré représentant l’east end, et whitechapel, noms aussi mythiques que celui de « Trafalgar- oh my god !. Peut être que je devrais me forcer. 
      Quand on prend « bakerstreet », pour avatar, cela donne certaines obligations. 
      Mais Jack the ripper est il vraiment sous les verrous ?
      Et le blitz ? Arrive t’on à dormir sous les bombes ?
      Je suis un peu lâche, voilà pourquoi je n’ai jamais foutu les pieds à l’ombre, non à Londres !
       Même pas vu le passage clouté mythique d’Abbey road, du »fab four«  !. 
      Juste » Lucy in the sky", mais aux indes, il y a fort longtemps 
      La dernière fois que j’ai franchi the channel, je suis parti encore à gauche, lâchement, inoxérablement, à l’anglaise, pour filer vers le pays de Galles. 
      Très beau d’ailleurs. De là bas, on peut regarder Londres de haut, en prenant du thé, ou une stout. Les images sont les mêmes que celles de mon livre d’anglais de sixième
      Mais je me prépare un nouveau voyage plus bas, dans les Cornouailles, et le Devon, m’approchant ainsi petit à petit, par cercles concentriques de cet objet d’attraction répulsion, la verrue londonienne ! 
      Ce sera au volant de ma 500 royal enfield, dont le guidon se trouve opportunément à gauche !

      • ZEN ZEN 28 août 2015 17:51

        @bakerstreet
        Bonjour,
        Encore quelques années et la 500 royal Enfield te mènera à la Tour de Londres.
        Il arrive que les capitales angoissent
        Freud, par exemple, était tétanisé à l’idée de se rendre à Rome...


      • bakerstreet bakerstreet 28 août 2015 21:36


        @ZEN

        « England selling by the pound » titrait un vieux disque de Genesis. Les travaillistes depuis ont pris une veste inédite, cette terre de syndicat a avalé sa carte syndicale. 
        Une économie basée sur la spéculation, cela à une force très relative. Qu’est ce qui va se passer si la GB quitte l’Europe ? Un coup de poker très risqué, lié sans doute à ce sentiment d’ivresse qui prend les élites, persuadé qu’il n’y a pas de raison que cela s’arrête un jour. 
        Quand à la dérive spéculative des loyers, autant à Londres qu’à Paris, elle a abouti à faire de magnifiques perspectives, mais privés de la vie populaire qui grouillait autrefois. On se console avec le cosmopolitisme des foules, projetant un univers Benetton. 
        Personnellement, je regrette le Paris des années 60, qui n’était déjà plus celui de l’après guerre. M’enfin on nous dit que tout est si cool, si trash, à Londres. Pourquoi ne pas le croire et faire encore le ronchon, et refuser de s’extasier devant cette tour qui ressemble à un vibromasseur.... Quand même j’ai été à Lisbonne au printemps, une bien belle capitale qui elle n’a pas perdu son cachet, ou mieux, l’a si bien amélioré qu’on se croirai parfois à Rio. Le cosmopolitisme là aussi, mais la simplicité, sans Golden boy et cette foutue city, il est vrai !
        Mais tout va en ce monde, et je suis sûr que cette folie spéculative n’a qu’un temps, et qu’on passera à quelque chose de plus sain, pour la bonne raison que ces chiffres qui se multiplient à toute allure sont déconnectés du réel, et qu’ils n’ont de valeur que quand on n’y croit. Il est temps qu’Alice renverse le jeu de cartes !

      • Fergus Fergus 28 août 2015 17:24

        Bonjour, Zen

        « It’s a Joke... »

        En effet !

        Ce qui, en revanche, peut être un véritable « Joke » est le futur référendum sur le maintien dans l’UE. Car si le NON à l’Europe l’emporte, nombre de groupes financiers et industriels ont d’ores et déjà annoncé qu’ils iraient porter leurs avoirs à Francfort.

        Qui plus est, un tel résultat précipiterait un nouveau référendum d’indépendance écossais.

        C’est pour le coup que Cameron rirait. Mais sans aucun doute... jaune !


        • ZEN ZEN 28 août 2015 17:48

          @Fergus
          Bonjour, Fergus
          De par son statut particulier dans la ville et le Royaume, la City tiendra, même si la tempête se lève sur la Tamise. Mais certains se posent des questions..
          La Reine, elle, reste de marbre, dans son microcosme...


        • lsga lsga 28 août 2015 17:26

          Si on excepte que l’économie anglaise est en ruine, et que les entreprises françaises règnent en maître de l’autre côté de la manche, oui, ça va du feu de dieu....


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 août 2015 19:41

            bonjour ZEN,
            " Mais D.Cameron se fâche tout rouge : «  Je veux que la Grande-Bretagne soit le pays le plus ouvert du monde aux investissements. Mais je veux m’assurer que TOUT cet argent soit propre » Quand le peuple peut apprendre comment la plupart des pièces historiques inestimables volées dans le musée de Bagdad ont depuis transité par Sotheby’s, que la coalition rêve de recommencer avec Damas et pourquoi pas ensuite Téhéran...on est en droit de douter de l’ignorance feinte des dominants au pouvoir dans la capitale anglaise !
            Ce repère de pirates les plus prédateurs qu’est Londres est surtout en crise de conscience et ne flotte que grâce à une poutre payée à l’oeil...


            • bakerstreet bakerstreet 28 août 2015 23:37

              @Lisa SION 2
              God !

               Cet ile serait elle devenue celle de la Tortue ! C’est vrai que Tchatcher tenait déjà tout du cap’tain Crochet ; Cameron, lui, ce faux cul, tient tout du gouverneur traître à souhait ! Faudrait que Long John Silver face sauter la city, euh je veux dire la soute aux munitions !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès