• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Loose change, le film pas nouveau qui ne dérange pas l’Amérique

Loose change, le film pas nouveau qui ne dérange pas l’Amérique

Carlo Revelli a fait la une d’AgoraVox avec un article sur un « nouveau documentaire » consacré au 11 septembre. Ce documentaire n’est pas nouveau, ne dérange pas l’Amérique (qui n’en parle pas) et est très critiqué dans les milieux qui cherchent à faire le jour sur les événements du 11 septembre.

La blogosphère française bruisse donc du "nouveau film qui dérange l’Amérique", Loose Change, un documentaire réalisé par Dylan Avery, un jeune homme qui a fait tout ça en mai 2005 depuis sa chambre, avec un compaq à 1500$. Suite à des notifications par e-mail et à une reprise récente sur Radio Canada, Laurent Gloaguen reprend, Loïc Le Meur aussi, puis se rétracte, Carlo Revelli en fait la une d’Agoravox dans un article qu’il signe lui-même, et le mouvement est lancé. Voilà le nouveau document accablant sur le fait que le 11 septembre n’est pas ce qu’on nous a dit.

Le document est présenté par Carlo Revelli comme un très bon exemple de ce nouveau journalisme citoyen, de cette capacité de chacun à produire des documentaires vidéo de qualité avec un matériel très simple, et aussi, dans l’attitude, un bel exemple de cette volonté de livrer au citoyen les moyens de se faire une opinion par lui-même.

Je tiens à corriger deux ou trois choses, qui sont écrites par Carlo Revelli dans son article.

1. D’abord, il est totalement faux que "non seulement la blogosphère, mais aussi les grands médias et le monde politique s’enflamment suite à la diffusion impressionnante du deuxième volet du documentaire américain". Le blogosphère n’en parle pour ainsi dire pas : les citations de ce documentaire sont ridiculement peu élevées, et les médias américains n’en parlent pas. Comparez par exemple les occurrences des citations de "Loose change", "dylan avery" et le terme "9/11" sur les blogs. Ce documentaire a par ailleurs fait l’objet d’une courte citation sur Fox News en décembre 2005 (il y a trois mois). Il n’est pas nouveau (il date de mai 2005).

Evidemment, on peut regretter (ou pas) qu’il ne fasse pas l’objet d’une discussion large, mais il vaut mieux éviter de dire que tout le monde en parle quand ce n’est pas le cas.

En outre, ce documentaire n’apporte absolument aucune nouveauté dans les "analyses indépendantes" (ou thèses conspirationnistes) post 11 septembre. Ces thèses sont depuis longtemps mises dans le domaine public. On peut en voir un bon résumé sur Wikipedia. Sa seule nouveauté, c’est la vidéo. Et c’est sûr que c’est plus choc que des pages de texte sur des sites Web.

2. Dylan Avery fait de la manipulation, avec des méthodes proches de celles de Thierry Meyssan, ici adaptées en vidéo. Il a très bien compris que le pronétaire, selon l’expression de Joël de Rosnay, que le citoyen connecté, en quelque sorte, cherche à se forger son opinion avec les moyens dont il dispose sur Internet, et qu’il est dans un mode actif de recherche d’informations, avec une culture de défiance par rapport aux mass media. Dès lors, l’ensemble du documentaire est ainsi monté : on distille le doute, on utilise le mode interrogatif, ou interronégatif, en permanence. Ce discours est d’ailleurs très proche de la rhétorique sarkozienne, du spin politique habituel : en posant une question, on fait croire qu’on laisse à l’auditeur le soin d’y répondre, en lui fournissant quelques éléments "d’information", qui l’influencent sans qu’il s’en rende forcément compte.

3. Le documentaire n’est pas fait de manière rigoureuse, alors qu’il dit nous apporter de l’information pour nous plonger dans le doute. Il n’y a rien de contradictoire. Or, ici, non seulement Dylan Avery nous livre des informations très partielles, des théories fumeuses et fumantes fondées sur l’observation de vidéos du drame accessibles à tous, mais il nous donne sciemment ces informations partielles et des démonstrations non vérifiées en nous faisant croire que ce sont des évidences. Il nous place dans la position d’experts. Il ne cesse de citer des nombres (tonnes de béton, de métal, vitesses, volumes, nombre de personnes, etc.) pour nous montrer le sérieux de son propos. Mais ces chiffres ne correspondent pas à des éléments qui nous permettent de saisir effectivement la totalité de l’information.

Quelques exemples pour illustrer ce propos :

  • Thèse 1 : la fonte du métal a lieu à 1600 degrés, mais le kérosène ne peut pas fournir cette chaleur : ce sont donc des explosifs qui ont fait péter les tours du WTC. La preuve, de nombreux immeubles en métal ont brûlé pendant des heures sans s’effondrer. Bien répété, avec la bonne phraséologie et la réitération d’images, c’est très crédible, on se dit que, ben oui, c’est vrai. Sauf qu’on n’a pas besoin d’attendre la température de fusion du métal pour que celui-ci perde ses qualités, et qu’on oublie une petite chose : tous les immeubles qui avaient brûlé n’avaient pas reçu en pleine poire un boeing, qui apporte tout de même un peu d’énergie cinétique à tout ça. Je peux tordre une barre d’acier sans attendre sa fusion complète, en lui donnant un bon coup dedans. Et puis, comme par hasard, on oublie de dire que certaines tours ont vu leur partie métallique s’effondrer, et pas celle en béton.
  • Thèse 2 : regardez ces portaits des terroristes. Il y en a plein qui vivent en liberté en Arabie Saoudite ou en Tunisie. Aucune vérification possible, pas de sources, pas de vérification. Juste une information distillée : pas de vérification possible, juste un doute.
  • Thèse 3 : regardez la tour s’effondrer, vous voyez, il y a plein de petites explosions partout en dessous de la chute. Des explosifs avaient donc été placés et ont fait s’effondrer la tour. On nous montre des points blancs, des nuages de fumée, qui ne signifient rien pour une personne qui ne connaît pas ces choses-là. Et on nous pousse à penser que c’est le signe d’explosifs. Personnellement, je ne suis pas un expert en démolition d’immeubles. Je me souviens avoir lu dans des revues d’architecture des essais très fournis sur les structures du WTC et sur les raisons de cet effondrement (Le moniteur, je crois, qu’on ne peut pas accuser d’être à la solde du gouvernement Bush). Mais non, je devrais absolument croire ces "preuves" : des petits nuages de fumée, juste en dessous d’une énorme masse qui s’effondre. Qui me dit ce que c’est ? Personne. Après tout, ce peut être un peu n’importe quoi, la descente d’éléments plus rapidement à travers une cage d’escaliers, une rupture d’un étage avant l’autre, etc. En outre, sur ce point, des analyses des poussières et résidus du WTC ont été effectuées par de multiples laboratoires, et aucune n’a trouvé de traces d’explosifs. Evidemment, la réponse à ce genre d’émission de doute sur la thèse conspirationniste se trouve balayée par l’argument du contrôle gouvernemental. De même, une analyse poussée a eu lieu - et n’est d’ailleurs pas encore finie - sur l’effondrement des tours. Mais c’est un peu plus long à lire qu’un documentaire vidéo avec des musiques branchées et des "rendez-vous compte".
  • Thèse 4 : celle de Thiery Meyssan : aucun grand avion ne s’est planté dans le Pentagone. Il suffit de regarder le trou, l’absence de débris, ce gros trou à la place du nez, etc. Toutes ces théories sont très critiquées, au sein même des mouvements de recherche de la vérité sur le 11 septembre (9/11 truth movement). Posez-vous la question : "L’information" qu’on me montre est-elle pertinente ? Voyez-vous bien les images qu’on vous montre ? Je ne prendrai que deux exemples : le gros trou, net, clair, dans le "3e cercle" du Pentagone. On nous dit qu’il ne peut pas être réalisé par le nez d’un avion, très fragile. Mais qu’est-ce qui nous dit que c’est le nez qui l’a fait ? Ne serait-ce pas justement ces réacteurs en titane, dont Dylan Avery s’inquiète -avec lourdeur- de la disparition ? De même, on cite des témoins parlant d’un "petit avion", mais, comme par le plus grand des hasards, on ne cite pas les centaines de témoignages contradictoires, qui identifient clairement un gros avion de ligne, avec le nom de la compagnie écrit dessus. Tiens. Pourquoi ?

Et ainsi de suite. Tout cela, encore une fois, est déjà largement discuté sur le Net et n’est en aucun cas nouveau. Wikipedia est un très bon endroit où démarrer son enquête personnelle, si on veut vraiment se faire sa propre opinion. Le "documentaire" de Dylan Avery a droit à sa page de critiques sur Wikipedia. Sur le sujet du Pentagone, Snopes a réalisé un dossier tout à fait correct.

Je ne dis pas qu’il n’y ait pas d’éléments troublants dans l’analyse du drame du 11 septembre. Il y en a énormément, à commencer par le fameux vol 93 et son drôle de crash. L’enquête est longue, le gouvernement américain a une fâcheuse tendance à ne pas être transparent.

Mais enfin, ce documentaire est très manipulateur, plus encore que ne le sont les grands médias dans leur rapport à l’information concernant ce drame. Il diffuse une rhétorique dangereuse, qui fait croire que l’on dispose d’une réelle information, fondée sur la présentation hyper partielle de micro-faits, et d’insinuations bien dirigées. Il est sexy, bien monté, facile à regarder, haletant, et, après l’avoir vu, on doute. Ca marche bien, essayez vous-même, vous en sortirez comme moi, avec la certitude qu’on s’est foutu de vous, que tout ça n’est qu’un grand complot.

Mais regardez ce film en sachant que tout ce qui y est présenté l’est avec un but bien précis, et que vous vous faites manipuler.


Loose Change 2d Edition ST VF


Moyenne des avis sur cet article :  3.44/5   (1322 votes)




Réagissez à l'article

463 réactions à cet article    


  • L'équipe AgoraVox Carlo Revelli 21 mars 2006 14:23

    Comme je l’ai déjà précisé hier, mon article ne prend parti pour aucune thèse, groupe ou réseau. Il met en avant des éléments, en partie inédits ou peu connus, et selon certains « troublants », même si ces vidéos ne sont pas exemptes de critiques comme certains commentateurs l’ont remarqué et comme cet article de Versac le montre bien. Le but ce cette démarche étant de susciter des débats et éventuellement d’inciter de nouvelles investigations sans avoir aucune autre finalité.

    Je répondrai sur le fond de votre article et sur certaines de vos remarques très bientôt.


    • Carlo Revelli Carlo Revelli 21 mars 2006 17:00

      Merci Versac pour vos précisions.

      Encore une fois, mon but est de susciter le débat sur cette question qui, vous semblez être d’accord avec moi, présente encore des zones d’ombre. Bref, malgré les critiques qu’on peut lui adresser, cette vidéo est pour moi uniquement un moyen de relancer le débat. Je n’ai aucun parti pris et aucune certitude sur ces évènements.

      Je partage assez la vision claire de Laurent Gloaguen d’Embruns sur cette vidéo :

      "C’est une bonne synthèse, abordable, des très nombreuses questions à ce jour sans réponses claires, des points factuels qui entretiennent des doutes légitimes pour quiconque a une approche sceptique. Des points sont immédiatement contestables, d’autres sont bien plus troublants. Généralement, après avoir vu ce film, on passe des heures sur le Web a chercher des compléments et à débattre avec soi-même. Plutôt pas mal, non ?" http://embruns.net/logbook/2006/03/18.html#003476

      Pour répondre à une de vos remarques, je confirme ce que j’ai dit en début d’article, cette vidéo suscite pas mal d’intérêt depuis quelques semaines. Je vais commencer par reprendre ce qu’a écrit hier un journaliste de Radio-Canada et du Devoir (si, si un vrai journaliste avec une vraie carte de presse même si québécoise) :

      "La première version du film est sortie en avril 2005 sous la forme d’un millier de DVD distribués sur Internet. C’est toutefois cette seconde version [février 2006] du documentaire qui révèle au grand jour le travail de Dylan Avery. La raison, le film est maintenant disponible sur Google Video. Depuis février, des milliers d’internautes ont découvert le documentaire et, ces derniers jours, le mot a circulé sur des centaines de blogues. Résultat : les gens visionnent le film sur Google, certains allant même jusqu’à le télécharger en version iPod vidéo ou en version PSP, pour être regardé à l’aide de la petite console portative PSP de Sony." http://www.ledevoir.com/2006/03/20/104764.html

      Je ne pense pas qu’on puisse considérer Bruno Guglielminetti comme un dangereux conspirationniste (Jérôme Colombain de France Info le considère d’ailleurs comme son homologue québécois).

      La nouveauté de cette vidéo, comme l’explique bien Guglielminetti, c’est que la deuxième édition très récente a été améliorée et surtout a été diffusée (sciemment ou pas, on le saura jamais) d’abord via les réseaux P2P et ensuite via Google Video. Conclusion : depuis la sortie de cette nouvelle édition (février 2006), il y a eu plus de 200 billets si j’en crois Google Blog Search avec l’équation (Dylan Avery) et environ 800 avec l’équation (« loose change » 911). Je vous laisse refaire les mêmes équations sur Google.com avec même des équations plus restrictives et vous verrez qu’on retrouve plusieurs milliers de sites web.

      Mais en dehors de ces remarques sur les chiffres de diffusion, la question qu’il faut se poser est la suivante : fallait-il diffuser ou pas cette vidéo ? Vous semblez d’accord, comme moi, que les attentats du 11 septembre présentent des zones d’ombre et qu’il est souhaitable d’en débattre et éventuellement de les élucider au moins en partie. Pour ce faire, j’ai fait le choix de mettre en avant une vidéo qui, malgré les imprécisions ou les parti pris que certains ont déjà souligné et que d’autres souligneront, a le mérite d’ouvrir une discussion sur un sujet devenu tabou. Vous-même, cher Versac, auriez-vous fait un billet sur vos doutes concernant le 11 septembre sans cette polémique ?

      Cette approche n’est pas sans risques. Je suis en effet conscient que beaucoup profiteront de mon initiative pour me traiter de conspirationniste et pour dénigrer AgoraVox et d’une manière plus générale le journalisme citoyen.


    • Aurélien (---.---.171.148) 16 juin 2006 15:28

      Pour de plus amples réflexions :


    • Qwyzyx (---.---.53.189) 19 juillet 2006 23:42

      Le film de Dylan Avery avance des questions dans un dossier où d’autres ont avancé des affirmations qui se sont avérées être mensongères.

      Que penser de l’invention des armes de destruction massive ? On n’en débat plus de ce mensonge d’Etat pour déclencher une guerre. Combien de morts ?

      Que penser aussi du débat actuel à propos du nucléaire iranien quand on sait que ce pays est obligée d’importer une partie de son essence raffinée par des groupes pétroliers occidentaux par ce qu’il y a un embargo sur l’investissement en Iran ?

      Il y a tant d’aspect qu’on préfère ne jamais évoquer... Question de business.


    • (---.---.219.4) 5 octobre 2006 20:48

      Salut peux tu me donner le nom du docu sur les pas de l’homme sur la lune qui ne serait qu’une supercherie stp... Merci Qfresh


    • Jean-luc Grellier (---.---.213.29) 21 mars 2006 14:27

      En ce qui me concerne et depuis le début je trouve très étrange la façon dont les tours sont tombées... Elles tombent exactement comme celles qui sont détruites volontairement... et qui sont plastiquées à la base... ceci dit, il faut raison garder, et espérer que cette thèse n’est qu’une affabulation et la vraie question est bien : jusqu’où sont capables d’aller ceux qui nous gouvernent pour garder le pouvoir ?


      • versac versac 21 mars 2006 14:36

        L’explication de la chute verticale des tours est assez simple pour qui veut comprendre la manière dont elles sont construites. En fait, il semblerait que le noyau des tours soit tombé avant les bords, à cause de la structure de celles-ci, qui répartit la charge sur les murs.

        Cela expliquerait les « bombes » : ces sorties de poussière à l’extérieur, juste avant la descente de la partie visible de la tour : un peu comme si la tour avait été aspirée de l’intérieur.


      • dmx (---.---.8.124) 21 mars 2006 14:49

        Non la charge n’était pas portée par la coque externe mais par le noyau central. Si vous voulez des images de ce noyau :

        http://concretecore.741.com/

        Renseignez-vous avant d’affirmer n’importe quoi ...


      • Darius (---.---.101.170) 22 mars 2006 17:06

        Comment explique-t-on la chute du WTC N°7 ? C’est la chaleur du Kérosène de l’avion qui ne l’a pas heurté ? C’est la faute de Ben Laden ? de Meyssian ? de Dylan Avery ? de la (décidément) mauvaise qualité de l’acier américain ? Comment explique-t-on l’impuissance totale de la première armée du monde à intercepté l’avion du Pentagone qui a soit disant traversé la moitié des USA à contre-sens de son plan de vol alors que les attaques de NY avaient déjà commencé ? Comment se fait il que le Hall d’entrée du WTC 1 était dévasté lorsque les pompiers y entrent alors que l’avion s’est encastré 300m plus haut ?

        Ah oui, c’est vrai, c’est la faute de Ben Laden, d’Allah, du fantôme de Khomeny, des lâches qui peuple la vielle Europe et qui ne veulent pas comprendre que Bush est le sauveur de l’humanité, des ces satanés Palestiniens qui ne veulent devenir esclaves d’Israël, de ces satanés arabes qui ne veulent pas nous donner leur pétrole et qui osent se plaindre quand on bombarde leurs enfants, etc.....

        Avant de discréditer Loose Change d’un revers de la main en évoquant la stupidité du petit peuple toujours prèt à croire les astrologues, les ufologues et les conspirationnistes, répondez POINT par POINT aux arguments de Avery ; a commencer par ceux que j’énumère plus haut.


      • 911Physics (---.---.72.223) 27 mars 2006 05:11

        Des problèmes très concrets demeurent, loin de la polémique sur les talents réels ou controversés de Dylan Avery :
        - Trois mois après l’effrondrement des tours, des flaques d’acier fondu dans les sous-sols faisaient que Ground Zéro fumait encore
        - Les tours sont tombées à la vitesse d’une chute libre, ce que la théorie de l’empilement des étages (pancake theory) ne peut expliquer : la quantité de mouvement apparente est restée constante y compris dans la chute des étages inférieurs, alors même que le poids des étages supérieurs était grandement diminué du fait de leur pulvérisation ;
        - Le bloc de la tour surmontée d’une antenne, composé des étages situés AU-DESSUS de l’impact (ET DONC AU-DESSUS DE LA COLONNE CENTRALE QUI SE SERAIT AFFAISSEE AVANT LES STRUCTURES HORIZONTALES SELON LA THESE DEFENDUE ICI)part lui aussi en poussière et plus étrange encore, le mouvement de bascule qu’il amorce dans un premier moment se corrige et le bloc revient dans l’axe de la chute avant de rejoindre l’onde de pulvérisation, CE QUI EST CONTRAIRE AUX LOIS DE LA CHUTE DES CORPS. Ajoutons qu’il y a une loi d’entropie qui prévoit que dans une chute non préordonnée, a structure ne tombera pas dans son empreinte au sol mais basculera (comme on le voit dans les séismes naturels)
        - On a enregistré une onde sismique tres importante quelques secondes avant la chute de la première tour et le mot « explosion » était du reste sur toutes les bouches des témoins. Retenons qu’une onde sismique de ce type n’a jamais été enregistrée lors de destructions au-dessus du sol (immeuble de Oklahoma city notamment)
        - Pas plus que le kérosène ne peut fondre du métal, le béton ne peut être réduit en poussière impalpable par la seule force des chocs produits dans sa chute
        - Enfin (mais ce n’est que pour conclure ce message que j’écris « enfin » car la liste des anomalies sur les deux seules Tours (hors WTC7) est kilométrique) l’onde de pulvérisation qui « mange » la tour dans sa chute EST PLUS RAPIDE QUE la vitesse d’une chute libre, c’est à dire que des destructions en aval la précèdent. D’où l’hypothèse logique d’une vague d’explosions qui progresse à une vitesse supérieure à la chute libre des masses. (sans explosions, les masses inférieures finiraient par bloquer la progression du front de destruction).

        Les points ci-dessus sont tirés pour certains de ma lecture de la communication intitulée Why Indeed Did the WTC Buildings Collapse ? que présentera son auteur le professeur Steven E. Jones du département de physique et d’astronomie de l’université Brigham Young University Provo, UT 84602 (Université de l’Utah) sous le titre « Molten metal, flowing and in pools, on 9/11/2001 » à la Utah Academy of Sciences le 7 avril 2006 at Snow College, Ephraim, Utah.

        On trouvera le texte intégral de cette communication à l’adresse ci-dessous : http://www.physics.byu.edu/research/energy/htm7.html

        N’oubliez que les vrais sceptiques sont ceux qui ont des arguments véritables à vous proposer, et non ceux qui se contentent de dénigrer ceux qui ouvrent les yeux sur des problèmes indéniables en vous disant que les sceptiques les laissent sceptiques (ou les font se bidonner) comme cela semble être le cas dans cet article d’AgoraVox.

        Bonne réflexion à tous.


      • citadelle (---.---.134.147) 16 avril 2006 19:53

        chapeau !!!


      • MoïZZe (---.---.40.169) 21 août 2006 01:56

        Et que fait on des explosions entendues par des dizaines de témoins dont une partie sont des pompiers ? Le portier travaillant dans le sous sol a entendu lui aussi une première explosion SOUS lui avant d’en entendre une autre distinctement venant du haut ! La théorie d’une destruction voulue des tours semble parfaitement soutenue par de très nombreux témoignages que les médias ont pu recueuillir avant que la censure d’état ne se mette en place. C’est une des raisons pour lesquelles les dictatures et la presse ne pourront jamais cohabiter !


      • jfrullier (---.---.232.104) 9 septembre 2006 13:48

        M. GRELLIER, Vous ne savez visiblement pas bien lire : sur le lien que vous nous citez :http://saas.byu.edu/depts/graduation/apply.aspx?lms=13

        Il ne s’agit pas de 15000 $ mais de 15 $. Et ce n’est pas pour acheter un diplôme, mais vous êtes dans une petite partie administrative du site qui mentionne une formalité particulière.

        Si vous allez à la page d’accueil : http://saas.byu.edu/classSchedule/ vous trouverez sans peine les différentes formations dispensées par cette université, et les emplois du temps des cours sur 4 ans !

        Nous avez-vous sorti cette ânerie intentionellement ?


      • coucou (---.---.197.71) 19 septembre 2006 22:00

        moi je dis juste que ça me fait plaisir d’avoir des avis contraires et qu’on arrete de nous mentir !! si ce n’est que des suppositions ok mais ça a le merite de poser des questions et de plus tres troublante meme si elles ne sont pas verifier !! tout ceci a été un pretexte a une guerre et des vies humaines perdues !! c’est qd meme bizarre de faire la guerre sans avoir de reponse precise !! mais on le sait tous que cela arrange bien les affaires de groupuscules de megalos ! aller salut


      • duoduciel (---.---.218.46) 27 janvier 2007 11:46

        Aucun objet ne peut tomber plus vite que la chute libre à moins d’être soumis à une force le propulsant vers le bas ! Les tours n’ont pu tomber plus vite que la chute libre que si elles ont été poussées vers le bas ! croyez vous vraiment qu’en plus de vos explosifs ils ont mis aussi une fusée qui poussait les tours vers le bas ????? En plus, et ça par contre ça m’épate, on n’arrive pas vraiment à être fixé sur la vitesse de chute de ces tours,certains parlent de 23 secondes...alors bon, franchement : plus vite que la chute libre : c’est idiot, faites de la physique !


      • matmassilia (---.---.244.30) 29 mars 2007 15:55

        Bravo !

        y en a marre de toujours essayer de se raccrocher aux versions officielles sous prétexte qu’elles sont acceptables ! Regarder les photos du Pentagone juste avant que la façade ne s’effondre, aucun des rouleaux électriques et des fenêtres ne sont touchés, aucun débris, que dire des ondes sismiques relevées à New York avant les effondrements, que dire de la réaction de Bush pendant 7 min quand on lui annonce l’attaque ?

        Il n’y a qu’à rajouter à tout cela les soit disant aveux du « cerveau » des attentats, qui, à Guantanamo, grand lieu de repos ou les gens sont libres et non soumis à la pression, précise bien qu’il n’a pas fait ses aveux sous la contrainte !!! Un peu comme quand on met le logo « en direct » pour la Star Ac ! Il serait à l’origine, ce joyeux monsieur, des attentats de Nairobi, du 11/9,d’autres attentats, et puis de la mort de Kennedy et de la préparation de Pearl Harbour aussi non ?

        Pourquoi vouloir démonter les thèses de « Loose change » ? Simplement pour se dire qu’il n’y a pas eu une tablée de faucons (ou de vrais ?) avec leur cigare au bec disant « ok, Ben tu te charges des avions, nous on se charge de la dissimulation ! » triquant avec leur scotch on the rocks ! Et que dire de la mort du Colonel Massoud deux jours avant les attentats ? La seule personne légitime après la disparition des Talibans, qui aurait pu reprendre le pouvoir ! Si Ben Laden sait que les américains envahiront l’Afghanistan après les attentats, son but serait de garder en vie Massoud et non de le tuer. Cela afin de ne pas laisser de possibilité aux Etats Unis de prendre le controle du pays ! Parce qu’entre Massoud et les USA, les Talibans n’auraient pas choisi les impérialistes ! En outre, tout ça n’est que le point de départ d’une lutte des USA contre un autre ennemi : La Chine, l’Afghanistan est à sa frontière, possède de grosses ressources de pétrôle (qui auraient pu fournir la Chine) de même que l’Irak avait prévu de vendre 25 % de son pétrole à la Chine et 15% à la France (une des raisons de notre non intervention !) , lire "Chine-USA , une guerre programmée, de M Sucebielle ! Faites le lien, vous déclenchez une lutte anti terroriste frauduleuse, (CIA= AL QAIDA) et vous entretenez un climat de peur qui justifie une augmentation du budget de l’armement américain, vous vous positionnez dans des pays limitrophes ou fournisseurs d’énergie (demain l’Iran, qui représente aujourd’hui 25 % des appro chinois !) et vous pouvez en toute impunité attaquez qui bon vous semble !!! Alors si le 11/9 est juste un attentat terroriste, c une véritable « aubaine » (pensée pour les civils de tout bord qui subissent cette politique) pour les américains !!! Mais je pense que tout cela est beaucoup plus sournois et réfléchis, en réponse à la doctrine « the new american century » ! Dernière chose, l’épisode du Koursk en 2000 et de l’ambassade de Chine détruite à Belgrade par l’OTAN en 1996, ne sont que le début de cette bataille que se livrent en sous marin, les USA et les Chinois (qui ne souhaitent qu’une chose : récupérer le leadership mondial qu’ils ont perdu y a 150 ans !). Je sais que toute cette théorie est très mal résumée mais c’est simplement en réponse à ceux qui croient facilement toutes les versions médiatiques officielles !


      • matmassilia (---.---.244.30) 29 mars 2007 16:09

        Y en a marre de toujours essayer de se raccrocher aux versions officielles sous prétexte qu’elles sont acceptables ! Regarder les photos du Pentagone juste avant que la façade ne s’effondre, aucun des rouleaux électriques et des fenêtres ne sont touchés, aucun débris, que dire des ondes sismiques relevées à New York avant les effondrements, que dire de la réaction de Bush pendant 7 min quand on lui annonce l’attaque ?

        Il n’y a qu’à rajouter à tout cela les soit disant aveux du « cerveau » des attentats, qui, à Guantanamo, grand lieu de repos ou les gens sont libres et non soumis à la pression, précise bien qu’il n’a pas fait ses aveux sous la contrainte !!! Un peu comme quand on met le logo « en direct » pour la Star Ac ! Il serait à l’origine, ce joyeux monsieur, des attentats de Nairobi, du 11/9,d’autres attentats, et puis de la mort de Kennedy et de la préparation de Pearl Harbour aussi non ?

        Pourquoi vouloir démonter les thèses de « Loose change » ? Simplement pour se dire qu’il n’y a pas eu une tablée de faucons (ou de vrais ?) avec leur cigare au bec disant « ok, Ben tu te charges des avions, nous on se charge de la dissimulation ! » triquant avec leur scotch on the rocks ! Et que dire de la mort du Colonel Massoud deux jours avant les attentats ? La seule personne légitime après la disparition des Talibans, qui aurait pu reprendre le pouvoir ! Si Ben Laden sait que les américains envahiront l’Afghanistan après les attentats, son but serait de garder en vie Massoud et non de le tuer. Cela afin de ne pas laisser de possibilité aux Etats Unis de prendre le controle du pays ! Parce qu’entre Massoud et les USA, les Talibans n’auraient pas choisi les impérialistes ! En outre, tout ça n’est que le point de départ d’une lutte des USA contre un autre ennemi : La Chine, l’Afghanistan est à sa frontière, possède de grosses ressources de pétrôle (qui auraient pu fournir la Chine) de même que l’Irak avait prévu de vendre 25 % de son pétrole à la Chine et 15% à la France (une des raisons de notre non intervention !) , lire « Chine-USA , une guerre programmée, de M Sucebielle ! Faites le lien, vous déclenchez une lutte anti terroriste frauduleuse, (CIA= AL QAIDA) et vous entretenez un climat de peur qui justifie une augmentation du budget de l’armement américain, vous vous positionnez dans des pays limitrophes ou fournisseurs d’énergie (demain l’Iran, qui représente aujourd’hui 25 % des appro chinois !) et vous pouvez en toute impunité attaquez qui bon vous semble !!! Alors si le 11/9 est juste un attentat terroriste, c une véritable »aubaine« (pensée pour les civils de tout bord qui subissent cette politique) pour les américains !!! Mais je pense que tout cela est beaucoup plus sournois et réfléchis, en réponse à la doctrine »the new american century" ! Dernière chose, l’épisode du Koursk en 2000 et de l’ambassade de Chine détruite à Belgrade par l’OTAN en 1996, ne sont que le début de cette bataille que se livrent en sous marin, les USA et les Chinois (qui ne souhaitent qu’une chose : récupérer le leadership mondial qu’ils ont perdu y a 150 ans !). Je sais que toute cette théorie est très mal résumée mais c’est simplement en réponse à ceux qui croient facilement toutes les versions médiatiques officielles !


      • Philo 2 janvier 2009 03:03

        Le rapport ne fait-il pas état de 10 secondes pour la chute des tours ?


      • Sauterelle3 (---.---.215.136) 21 mars 2006 14:33

        Et la troisième tour du WTC, elle s’est pris un boeing dans la figure également ?

        Enfin chacun son avis, mais sachant que même le rapport d’enquête n’a pas su déterminer la cause de l’effondrement de cette tour, il y a de quoi être songeur, surtout quand on voit la virulence de ceux qui critique ces thèses, et s’arêtent plus sur la FORME que sur le FOND. Très révélateur...


        • nuesweb : nues newsblog / politique actualité blog photo par Nicolas Voisin (---.---.178.8) 21 mars 2006 14:48

          Les médias ont peur. Du gratuit. De leur actionnariat également. D’abord de leur actionnariat. Voyez ce dossier sur le 11 septembre ou celui à suivre sur le nucléaire militaire français que je me retrouve à devoir travailler. Seule mon absence de carte de presse le permet... Très récemment, hier pour être plus précis, nous avons eu la démonstration de ce qui se joue dans la gratuité et l’exigence de rentabilité paradoxale de l’information : round 1 Philippe Martin me ping ainsi que Laurent Gloagen (qui en fait tardivement une brêve) concernant ces nouveaux éléments plus que troublants sur September Eleven.round


          • Talion Talion 21 mars 2006 14:48

            Mon cher Versac,

            Si je résume bien votre article, l’idée centrale est : « Le film Loose Change est un ramassi de conneries !... Ne le regardez pas ! Ne le regardez pas ! Ne le regardez pas ! »

            Ceci assenné avec un manque d’arguments flagrant et votre scepticisme que l’on perçois pleinement dans votre texte.

            Vous n’êtes pas assez détaché par rapport au sujet et on sent parfaitement l’énervement qui a été le votre quand vous avez vu le film.

            Inutile de vous dire que votre démonstration est tout sauf convaincante.

            Pour ma part, je vous préciserai que j’ai un cerveau et un assez bon esprit critique... Je me sens donc capable de vérifier les informations du film sans avoir besoin de votre discours qui ne m’a strictement rien apporté...

            Bref !... Vous nous avez donné votre sentiment sur le film, maintenant laissez nous libre d’avoir le notre.

            Par ailleurs, je vous dirai que 24 heures pour arrêter un jugement sur ce documentaire, c’est tout de même très court, quand ce délais ne m’a même pas permis de récupérer tous les documents dont j’ai besoin pour analyser sa crédibilité.

            De mon point de vue, votre jugement a été fait à l’emporte pièce...

            Ne confondez pas célérité et précipitation.


            • versac versac 21 mars 2006 15:14

              Drôle de manière de résumer ce que je dis, alors que j’invite à regarder cette vidéo, justement.

              Je ne me suis pas attaché à dénoncer un à un tous les arguments de cette vidéo. Cette discussion a lieu depuis quatre ans sur internet, loin de moi l’idée de la reprendre en intégralité. Il ne s’agit pas d’une démonstration, qui ne vise pas à voncaincre, mais d’un appel au recul sur ce document, qui, avec talent, et en maniant l’émotion et l’image, tente de donner une vision très extrème de ces événements, qui n’est pas fondée sur des arguments sérieux.

              Il y a beaucoup de zones d’ombres sur ce drame. Je le reconnais. Toutes ne doivent pas nécessairement mener à un procès à charge de Dick Cheney et Paul Wolfowitz.

              Enfin, je n’ai pas eu 24heures pour me documenter sur ce sujet : ils sont apmlement discutés depuis quatre ans. Ce documentaire n’y apporte rien de nouveau.

              Je vous laisse ceci-dit entièrement libre d’avoir votre propre sentiment sur ce film. Si ça se trouve, par un mystérieux hasard, tout ce qu’il dit est vrai smiley


            • Sam (Paris) (---.---.108.229) 21 mars 2006 15:34

              Oh ben c’est con on vous a cassé votre joujou !

              Autant vous avez sauté à pieds joints sur l’article de Revelli sans même essayer de vérifier pour voir si ce n’était pas un bide, autant le démenti vous gène et dérange votre appétit d’anti-américains-comploteurs, c’était tellement bon !

              Pour vous consoler allez voir cette autre vidéo sur la tuerie faite par les méchants américains en Irak :

              http://www.euronews.net/create_html.php?page=info&article=350015&lng=2

              Maybe next time...


            • Marsupilami (---.---.178.77) 21 mars 2006 15:37

              Je suis assez d’accord avec vous.

              Cela fait trois ans que je connaissais ces films et ces théories conspirationnistes et, franchement, je préférais les voir « brut de décoffrage » (si j’ose dire) que mises en scène comme Dylan Avery l’a fait.

              Il est évident que tout n’est pas clair dans cette affaire. Il n’est pas impossible que les néocons et la CIA aient manipulé les kamikazes islamistes pour justifier les guerres moyen-orientales qu’ils avaient planifiées. Mais de là à adhérer aux théories extrêmes du complot, celles selon lesquelles ce serait l’extrême-droite étasunienne qui aurait elle-même commis ces attentats, il y a un pas qu’il est difficile de franchir. Un énorme complot de de genre nécessiterait qu’un nombre considérable de citoyens américains « wasp » y soient impliqués. Or plus il y a de personnes impliqués dans un complot, plus le nombre de fuites ou d’espionnage est grand. Du point de vue du rasoir d’Ockham, cette hypothèse semble peu crédible, tant il est vrai que « Les multiples ne doivent pas être utilisés sans nécessité ».

              Ceci dit, saurons-nous jamais ce qui s’est réellement passé ? Les autorités étasuniennes ne fon vraiment rien pour dissiper les doutes. C’est même exactement le contraire...


            • L'Hérétique Anaxagore 21 mars 2006 16:15

              Voilà, je partage votre sentiment : j’ai l’impresssion qu’il n’y a pas moyen de savoir exactement ce qui ’est produit. Cela n’infère aps automatiquement des accusations, mais j’aimerais bien en savoir tout de même plus...


            • Roland (---.---.65.197) 2 avril 2006 00:16

              « Il n’y a pas de meilleur soporifique et sédatif que le scepticisme » (Frédéric Nietzsche)


            • sebrazz (---.---.175.200) 19 mars 2007 09:01

              je ne comprends pas se post comme je le disais plus bas c’est sur il n’y a rien de vrai tout ce qui est dis donc le documentaire d’avery est forcement faux ? quand aux extremiste amercain je vous rapellerais jsute que l’attentat d’oklaoma city avait fais environ200mort dont 143enfant et que c’est bien l’extremisme qui en est responsable et pas les islamiste mais comment croire une these qui fait la part belle aux musulmans alors que vous aviez dans cette masquarade toute les raisons a votre racisme ???????????????


            • bj33 (---.---.206.205) 21 mars 2006 14:49

              Dans un domaine que je connais un peu, je dirais que l’histoire des immeubles en acier qui ne brûlent pas est largement contredite par

              1) les photos d’entrepots et/ou supermarchés à carcasse métallique aprés un incendie

              2) le fait que jusqu’il y a peu, les structures métalliques de ces supermarchés étaient ignifugées (je ne suis plus la réglementation et ne sais donc pas ou on en est à l’instant)

              3) le peu d’enthousiasme que montrent les sapeurs pompiers à pénétrer à l’intérieur d’une de ces structures une fois que le feu a pris.

              Comme le fait remarquer l’auteur de cet article, la résistance d’un acier diminue sérieusement avec la température. Je cite le site Interbat, trés connu pour être infiltré par la CIA et les copains de BBush

              <<<<< L’on sait par exemple que l’acier subit un affaiblissement de ses caractéristiques mécaniques, particulièrement marqué à partir de 500 degrés. Ce matériau à faible inertie thermique car utilisé en faible épaisseur monte très vite en température en raison de sa forte conductivité. Si le comportement à chaud des aciers les plus récents apparaît de meilleur niveau que les aciers antérieurs, il reste que cette donnée physique sur la perte de performances mécaniques de l’acier demeure déterminante.

              Afin de préserver une structure en acier, il faudra donc retarder sa montée en température lors d’un incendie en le protégeant ou alors éviter que le feu ne l’agresse grâce à des dispositifs actifs tels que les sprinklers, technique déjà ancienne et éprouvée. Aussi s’oriente t’on aujourd’hui vers la recherche de matériaux externes de protection de l’acier, tels que les flocages, les peintures intumescentes, les protections en plâtre, des produits en définitive très efficaces pour remplir le rôle de protecteurs thermiques. >>>>>

              je suppose que d’autres personnes connaissant leur domaine et se limitant à cela peuvent arriver à faire vaciller les certitudes de nos amateurs de complots.


              • tamak (---.---.183.62) 29 mars 2006 23:33

                Juste pour préciser vos propos sur l’isolation des structures métalliques : Après l’attentat, les journaux expliquaient pourquoi la 2ème tour s’est effondrée avant la 1ére (tiens ! tiens ! pourquoi donc ?) : La réponse serait la différence d’isolation, l’isolation des structures de la 2ème tour était plus faible.


              • (---.---.63.52) 21 mars 2006 15:25

                Bonjour,c’est Yves.

                Pour ma part j’approuve totalement un article qui nous met en garde contre ce qui est de toute évidence un ramassis de bétises. À l’époque du 11 septembre, pas mal de spécialistes se sont succédés dans les médias français pour confirmer qu’une telle démolition était tout à fait possible, et « normale » après un choc pareil. Quoi qu’il en soit, sauf à être spécialiste du bâtiment, je ne vois pas de quel droit on pourrait imaginer d’après quelques vidéos que ces tours ont été plastiquées. Cela relève en effet de l’obsession du complot, une obsession bien française. Pour ce qui est de l’avion désintégré, j’ai par contre une expérice personnelle en ce domaine. J’ai vu un jour l’épave (les restes) d’un Jaguar qui s’est écrasé au sol. Avec la vitesse, et la masse, le moindre petit bout de tôle était déformé et écrasé par l’énergie accumulée. De là à comprendre qu’en effet un avion, construit en aluminium ne l’oublions pas, bourré de kérosène et s’écrasant sur une structure en béton puisse se volatiliser sous l’impact, ce ne pose aucun problème. Les impacts d’oiseau que j’ai eu l’occasion de voir sur les avions de chasse montrent le même type de dégats impressionants : un trou de part en part de l’avion, et un manque de matière dans les tôles.

                Il est important de savoir douter, mais pas de tout. Devant l’avalanche d’infos, de contre-info et de désinfo, savoir se méfier, réfléchir et se documenter est le seul moyen de rester citoyen.

                Voila, c’était Yves.


                • jako (---.---.196.12) 21 mars 2006 17:30

                  oui Yves , je suis assez d’accord il faut garder son calme et bien analyser. Pour ma part au sujet des explosifs je sais que la simple démolition d’une simple barre hlm toute petite est très compliquée et suppose un dispositif difficile à mettre en oeuvre. Pour une tour type WTC il faudrait des centaines de poches d’explosifs synchronisées , mettre cela en place à l’insu de milliers de personnes me parait impossible voilà donc restons calmes et attendons


                • MoïZZe (---.---.40.169) 21 août 2006 02:10

                  Si l’avion se désintègre mais que le passeport d’un « terroriste » en ressort lisible, revenons donc aux bons vieux avions en papier, ça sera moins dangereux pour le bon citoyen !


                • stephane (---.---.37.187) 12 septembre 2006 23:47

                  d’où l’utilité des deux avions... amoindrir les charges explosives, et ainsi faciliter la chute des tours sur elle même. tout bon stratège en aurait eu l’idée, ça coule de source.  smiley pourquoi faire cela ?


                • sebrazz (---.---.175.200) 19 mars 2007 09:10

                  yves yves yves je veux bien vous avez raison idiot de francais sceptiques hein ? mdr mais au deniere news le documentaire montre autre chose de l’avion dej ale reacteur dudis avions n’en es pa sle bon model ensuite c’est certains que ce qui pulverise tout (metal,plastique,verre) ne pulverise pas l’adn des passagers pour les tours de toute evidence il y a a redire certes mais ce qui est clair c’est que sans des investigations comme celle ci personne ne saurais que ce n’est pas lee harvey oswald qui ai tué jfk,que il y a bien un nuage radio actif qui est passé en france en 86, que le water gate a bien eu lieu et nixon degagé c’est certains que les revolution quelles quelles soient ne se font pas avec des moutons comme vous l’etes car vous l’etes l’instruction ne fais pas l’intelligence sachez le mais la reflexion elle fait naitre toute la tollerance en apportant les reponse niez certes mais pas tact ne vous assassinez vous meme dans des propos folichons et etroit


                • zark 22 décembre 2008 23:19

                  Très impressionant pauvre type... Dès qu’il y a un nanard qui a une expérience personnelle dans tel ou tel domaine il faut qu’il la ramène. Un impact d’oiseau et celle d’un boeing est peu comparable... et pas besoin d’être spécialiste pour se rendre compte qu’un crash d’avion dans un mur en béton qui laisse un trou de 2 ou 3 m de large c’est des foutaises. Alors reste sûr que tout s’est bien passé comme les journaux l’ont dit et meurt comme un con... "j’ai une expérience dans les oiseaux qui s’incrustent dans les avions"... T’es vraiment un blaireau, va mourir.


                • Nicolas (---.---.82.172) 21 mars 2006 15:33

                  Bon, et finalement pourquoi cet article ? Pour nous dire attention ne prenez pas toutes les informations pour argent comptant ? Pour nous dire que tout n’est pas vrai dans ce film ? Personnellement j’aurais plutôt tendance à faire confiance aux lecteurs/visonneurs sinon autant mettre un message d’avertissement sur tous les articles d’Agoravox ou autres.

                  A la vue du film, on en ressort assez choqué tant l’hypothèse sur laquelle il se fonde est horrible, dans un deuxième temps on se dit qu’on a ni les yeux, ni les connaissances d’un expert pour juger des faits exposer, et dans un troisième temps on en retient les zones d’ombres dans l’affaire qui mériterait d’être légitimement creusées.

                  En bref, laisser nous le temps de le digérer ce film et ayez un peu confiance à l’esprit critique des internautes


                  • Mickael (---.---.215.167) 23 avril 2006 17:38

                    Tout a fait d’accord avec Nicolas, c’est exactement ce qui s’est passé dans mon cas : choc, scepticisme, questionnement ; C’est même précisément ce cheminement qui nous amène ici non ?
                    Alors certains démontrent scientifiquement qu’explosions il y a eu, d’autres que non, mais finalement combien d’entre nous peuvent certifier de l’exactitude de la loi de machin ou truc ? Pas tant que ca. Ceux qui ont le plus raison sont donc sans doute les partisans du ’on ne saura jamais’. C’est dommage, mais ca arrive ^^
                    Quand on voit tout ce qui entoure l’assassinat du président Kennedy on imagine mal connaitre la vérité un jour sur le WTC ; peut-etre les archeologues et historiens d’une civilisation future trouveront-ils smiley


                  • sebrazz (---.---.175.200) 19 mars 2007 09:18

                    et apres on ferme les yeux et ils crevent en irak hein ? alors allez y questionnez vous vu que vous avez pas de reponse ça vous fera avancer !!!!!! parlez en a plusieurs montrez le et debatez apres mais ne defendez pas une non these sans avoir en plus d’autres avis a se sujet et par pitié n’aatendez pas des expertise pour avoir une oppinion pensez et faite au pire votre mea culpa parce que nous en serions encore a vivre sous un roi si il n’y avait pas eu des contradicteurs au systeme


                  • D.A. (---.---.116.254) 21 mars 2006 15:33

                    Je pense qu’il y aura toujours des arguments pour et des arguments contre l’une ou l’autre these. Ce qui me parait important c’est une certaine capacité à instaurer le doute et au fond faire réfléchir. Comme il a été dit dans un autre commentaire, il est probable que la vérité se situe quelque part entre les deux theses qui s’affrontent. Ce qui m’a le plus choqué personnellement, a posteriori, c’est la différence entre les moyens techniques et machiavélique employés par les « terroristes » lors des attentats de 2001 et les moyens beaucoup plus « modestes » employés lors des attentats successifs qui leur ont été attribués. On passe d’une coordination logistique exceptionnellement bien menée avec plusieurs avions sur un sol « ennemi » à quelques bombes dans des sacs à dos portés par des pauvres bougres ou des voitures piégées lancées contre des hotels... Au fond, la meilleure technique d’enquête ne reste-t- telle pas à ce moment là de rechercher à qui profite le crime ? A mon avis, aux deux. Et c’est la aussi où le fait de rechercher la vérité quelque part entre deux extrêmes prend également du sens. Dans le fond, et c’est une hypothèse, le Gouvernement US, n’est peut-être pas responsable directment, mais aurait-il vu un intérêt à « donner » un coup de pouce d’une manière ou d’une autre à des terroristes déterminés par ailleurs (connaissant tous les liens supposés ou réels entre la CIA et Ben Laden bien avant les évènements) ? On peut imaginer l’intérêt pour les Américains : justification de l’interventionnisme au Moyen Orient, relance de l’industrie de l’armement, controle des sources pétrolières, etc. On peut imaginer aussi l’intérêt pour les terroristes à la recherche d’influence et de pouvoir. Après tout qui connaissait Ben Laden ou Al Quaida avant ces évènements ?

                    Pour conclure, je dirais que ce qui me fait vraiment peur, ce n’est pas la thèse du complot, de la manipulation occulte ou le pouvoir des terroristes ; ce qui me fait frémir, c’est de vivre dans un monde ou finalement ce genre de débat démontre à quel point le monde échappe de plus en plus à l’homme et où le mot vérité a de moins en moins de sens.


                    • Jules (---.---.91.230) 6 octobre 2006 17:25

                      Yep, bien d’accord. Moi aussi je pense que le gouvernement américain savait qu’un attentat se préparait et ont « laissé venir » parce que ça allait justifier leur politique ultérieure anti-terroriste (en fait, anti-démocratie). Je trouve aussi suspecte la manière dont se sont effondrées les tours. Mais je ne suis ni agent secret, ni spécialiste en démolition, donc je ne peux donc que supputer. Ce qui est vraiment désolant c’est que je puisse, avec beaucoup d’autres, en arriver à soupçonner le gouvernement américain d’avoir participé de près ou de loin à ce massacre. C’est là le problème. Je n’aime pas Chirac, mais je n’irais jamais croire le gouvernement français capable d’une telle horreur. De la même manière, je puis concevoir qu’une nation élise quelqu’un comme G. Bush. Ce qui est vraiment grave, c’est qu’ils l’ont réélu. Je commence à entendre des bruits de bottes...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès