• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Luc Ferry et les boules puantes marocaines

Luc Ferry et les boules puantes marocaines

Nouvelle secousse politico-sexuelle après l’arrestation à New York de Dominique Strauss-Kahn et la démission de Georges Tron avec deux questions. 1° La ville de Marrakech est-elle devenue le lieu convergent de la politique française ? 2° La responsabilité d’un ancien Ministre de l’Éducation nationale très écouté médiatiquement est-elle compatible avec la frime, la naïveté et la légèreté ?

Quelle mouche a pu piquer Luc Ferry, 60 ans, ancien Ministre de l’Éducation nationale et intellectuel récurrent du monde médiatique, pour sortir en public, ce 30 mai 2011, dans une émission de télévision assez people sur Canal Plus, une vieille rumeur jamais confirmée au sujet d’un ancien ministre qui a été très rapidement identifié ?

Une rumeur supposée avoir été colportée par un ancien Premier Ministre lui aussi rapidement identifiable (il ne s’agit pas de Jean-Pierre Raffarin) et par des conseillers élyséens d’un Président de la République lui aussi facilement identifiable…

En tout cas, Luc Ferry « crache dans la soupe aux ragots » comme l’explique Jean-Claude Souléry de "La Dépêche du Midi" tandis que Jacques Guyon de "La Charente Libre" généralise : « Ces derniers temps, les philosophes ont malheureusement montré que leur capacité à éclairer le monde avait singulièrement baissé en intensité. », histoire de souligner son interrogation : « Comment peut-on lancer une accusation aussi lourde avec autant de légèreté ? ».

Déjà, éliminons un élément juridique évoqué entre autres par l’ancienne Ministre de la Justice Rachida Dati : Luc Ferry, pas plus que ceux qui auraient été ses supposés informateurs, ne risquent plus rien pour non-dénonciation de crime, puisque la non-dénonciation est prescrite au bout de trois ans (ce qui n’est pas le cas du crime lui-même).

Cette annonce étonnante est-elle due à la proximité de l'après-DSK ou encore à la très prochaine nomination du premier Défenseur des droits (selon "Le Monde" du 2 juin 2011, Dominique Baudis serait nommé le 8 juin au prochain Conseil des ministres) ?

Pour expliquer cette saillie médiatique, j’hésitais entre un orgueil démesuré (très fréquent dans le milieu) et une naïveté déconcertante.


Frime bling-bling

Il y a chez Luc Ferry un aspect assez bling-bling, celui qui aime les belles voitures (peut-on lui reprocher ?). Il balaie ces critiques en les mettant sur le compte de la jalousie qu’il susciterait (le 5 octobre 2010 chez Guillaume Durand, il expliquait qu’il était le ministre à "avoir" la plus jolie femme et que cela entraînait évidemment une certaine jalousie).

Cet aspect un peu "frimeur" pourrait aller avec ce besoin de se faire mousser, de faire savoir qu’il est dans le "secret des dieux", qu’il connaît tous les ragots qui bruissent sous les lambris de la République. Pourtant, avait-il besoin de cela pour briller en société ?


Naïveté déconcertante

Je crois plutôt à de la naïveté. Peut-être est-ce la vraie différence entre un politique dilettante et un "animal politique" : celui d’être encore crédule ?

Car cette rumeur est déjà très ancienne et selon "L’Express" daté du 22 septembre 2005, « la hiérarchie policière n’[a accordé] aucune crédibilité à l’assertion ». Elle servait surtout de scud anti-Jospin dans l’optique d’une confrontation présidentielle en 2002, arme finalement pas utilisée pour cause d’absence de combattant au second tour. On parle aussi de "boule puante".

Dans son article du 1er juin 2011 de "L’Express", le journaliste David Doucet confirme que cette rumeur ne repose sur rien : « En 2004, Guy Charbonneau et Laurent Guimier [deux journalistes] ont longuement enquêté sur cette rumeur marocaine. Et ont démontré qu’elle ne reposait sur rien et qu’il n’y avait pas le début du commencement d’une preuve qui soit solide. ».

C’est assez commun de se fournir en armes de destruction massive, dont on ne se sert qu’en défensive, au cas où l’adversaire porterait les coups en dessous de la ceinture. Finalement, on s’aperçoit que face au PS, ces armes deviennent de plus en plus inutiles en raison des candidats socialistes qui se mettent eux-mêmes KO.

Le Ministre des Affaires étrangères Alain Juppé a été assez rude avec Luc Ferry en assénant sur France Culture le 1er juin 2011 : « Si on a la conviction qu’il y a eu un délit ou un crime, on saisit la justice, on ne va pas bavasser dans la presse. Si Luc Ferry a la preuve qu’il y a eu un comportement délictueux ou criminel, qu’il saisisse la justice ! ».


Insoutenable légèreté

Frime, naïveté… et aussi, comme l’a évoqué Jacques Guyon, légèreté : légèreté de tenir des propos extrêmement graves sur un ton badin. Le sujet est grave, il a parlé d’actes de pédophilie, d’une part, commis par un ancien ministre, d’autre part, couvert par d’autres hauts responsables de l’État, enfin, et le tout maintenu au silence, enfin, pas vraiment puisque la prétendue "information" aurait été tout de même colportée par ceux qui auraient étouffé l’affaire (si on avait vraiment étouffé une telle affaire, on se serait peut-être gardé de le clamer sous tous les toits).

La légèreté, c’est une évidence. Luc Ferry a été très léger en sortant publiquement une rumeur qui aurait été connue par de nombreuses personnalités politiques et journalistes. Mais aussi en n’ayant pas pris la mesure du crime que constitue la pédophilie. Pour lui, il s’agissait plutôt de démontrer que les journalistes étaient "gentils" car ils faisaient attention à ne pas ébruiter la vie privée des personnalités politiques sans se rendre compte que la pédophilie, ce n’est pas un acte banal de vie privée mais bien un crime odieux qu’il s’agit dans tous les cas de dénoncer pour arrêter qu’il continue.


Le positif…

Luc Ferry, par sa maladresse, est devenu en quelque sorte acteur et victime d’un processus politico-médiatique qui le dépasse. Qu’il assume au moins ses paroles ! Il aura autour de lui une omerta sans doute causée par l’hypocrisie et la gêne d’un petit monde qui lâche parfois quelques fausses infos sur les mœurs de personnalités en vue.

Certes, comme le dit Patrick Fluckiger de "L’Alsace" : « Faire le juste choix d’informer sans diffamer est parfois moins évident qu’il n’y paraît, surtout à l’approche d’une campagne électorale où tous les coups sont à craindre. ».

La bonne chose, dans cette affaire, c’est que le parquet de Paris a réagi presque immédiatement (au bout de deux jours seulement) en ouvrant une enquête préliminaire. Un personnage public va devoir enfin assumer sérieusement des propos tenus publiquement avec une extrême légèreté.

La télévision n’est jamais anodine. La justice en prend acte. À ceux qui en abusent d’en prendre la mesure.

Et n’oubliez pas : la présomption d’innocence, c’est pour ceux qui sont mis en examen. Les autres, ils sont tout simplement innocents.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (3 juin 2011)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Complots et rumeurs.
Affaire DSK.

"L’Express" du 1
er juin 2011.

"L’Express" du 22 septembre 2005.




 

Documents joints à cet article

Luc Ferry et les boules puantes marocaines

Moyenne des avis sur cet article :  1.73/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • .jk. 3 juin 2011 10:17

    ridicule histrion dont le brushing tient lieu de crédibilité philosophique !


    • michesive 4 juin 2011 09:23

      Jk Il est bien vrai que la provocation d’une photo du bébé en celluloid dans les bras, et le brushing savant, donnent une piètre image de la philosophie, ainsi « dépensée ».


    • Fergus Fergus 3 juin 2011 10:39

      Bonjour, Sylvain.

      L’attitude de Luc Ferry, désespérément attiré par les micros et les caméras à l’instar de BHL, est effectivement choquante en cela qu’elle dénonce un crime sans en désigner le coupable, ce qui est condamnable sinon sur le plan juridique du moins sur celui de la morale.

      Pour autant, son affirmation a été très largement approuvée par des gens de médias qui, sans soutenir Ferry, ont reconnu de manière plus ou moins nette avoir été peu ou prou au courant de cette affaire.

      Dès lors la question qui est posée prioritairement ne concerne plus Luc Ferry, mais le présumé criminel pédophile qui échappe à la justice. Comment peut-on vivre dans une démocratie qui tolère qu’un ministre criminel pédophile puisse vivre en toute impunité sur notre territoire ?

      Ou Ferry a dit des conneries et il doit être stigmatisé, ou il a dit vrai et la machine judiciaire doit faire la lumière sur cette affaire et engager d’éventuelles poursuites.


      • NEPNI NEPNI 3 juin 2011 13:14

        ça montre à tous que nous ne sommes pas en démocratie mais en oligarchie !


      • michesive 4 juin 2011 09:26

        Nepni Allons n’ayons pas peur des mots disons « obligarchie » !


      • Alpo47 Alpo47 3 juin 2011 10:44

        La complicité, des journalistes avec les politiques est plus qu’évidente. On voit bien, avec de multiples faits non rapportés au grand public, qu’ils sont compromis avec les « zélites ». Ils en constituent même une branche indispensable.
        Je n’ai aucune information personnelle sur ces faits. Ce qui est important, c’est que vu le « passif » des politiques, on sait (croit) que c’est tout à fait possible.
        Ces deux corporations, composantes de l’oligarchie n’ont plus aucune crédibilité.

        Par ailleurs, que se passe t-il en ce moment dans le monde, que l’on chercherait à cacher avec ces « écrans de fumée » ?
        L’effondrement de l’économie mondiale- des guerres injustes et coloniales- la mainmise des banksters sur le monde- le renforcement d’un système fasciste européen et mondial - le début d’un rassemblement citoyen en europe ...etc...

        Je pense qu’on n’a pas fini d’entendre parler des « scandales » tellement mieux vaut pour les élites que nous regardions ailleurs pendant qu’ils continuent leur travail de prédation.


        • antonio 3 juin 2011 10:47

          Quid alors de l’article du Figaro Magazine qui, peu de jours avant, a évoqué « cette affaire » ?
          Pourquoi seul Ferry est-il vilipendé ?


          • Sourcière 3 juin 2011 12:07

            Bravo ! c’est exactement ce que j’allais poster !!!!


          • schwitters schwitters 3 juin 2011 12:20

            Si on tenait compte de tous les écrits des magazines et journaux, la République serait au ban des accusés !

            Plus sérieusement le Figaro reprenait une ancienne affaire, mais n’avançait pas d’être directement informé par les services de l’Elysée ! Ferry se met dans la position du témoin (mais en s’assurant une sortie : il n’a pas de preuves matérielles).

          • voxagora voxagora 3 juin 2011 11:50

            Naïveté et maladresse ?

            dans des émissions télé préparées d’avance
            avec force fiches, grilles, oreillettes et compagnie ?
            .

            • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 3 juin 2011 11:56

              Eh l’auteur : pas d’insultes svp


              • schwitters schwitters 3 juin 2011 12:13

                Sylvain Rakotoarison

                Bonjour, je suis désolé mais je ne vois pas où vous voulez en venir, comme tous les journalistes et comme tous les lecteurs, vous vous posez la question du pourquoi de l’attitude de Ferry. Mais je ne vois pas le rapport de certain développement tel que « sa femme », « frimeur », cela ne devrait pas être mis en exergue pour discréter (éventuellement) son intervention télévisée. De mon côté, j’ai fini par me poser la question du résultat : Ferry se trouve être un Traître au sens Deleuzien et il le sait, Deleuze y oppose le concept de Tricheur, et en l’occurrence ces Tricheurs sont au coeur du système (les médias étant la plupart du juste des lâches, je le serai aussi je pense...). Je n’aime pas beaucoup Luc Ferry, mais en voyant celui revendiquer ses dires « jeter un pavé dans la mare », j’ai compris qu’il parlait d’éthique et non de se faire une publicité suicidaire.


                • goc goc 3 juin 2011 13:08

                  ne cherche pas, fait comme moi, tu moinsse systématiquement sans le lire, ça te fait gagner du temps, bon d’accords tu te prive de ta dose quotidienne de rire, mais bon entre 2 maux...

                  ce garçon n’a qu’un fantasme celui de devenir le porte-parole personnel de jean..heu... de Frédéric Lefevre, voila pourquoi il s’entraine ici à raconter n’importe quo,i du moment qu’il pense faire plaisir a son maitre.


                • Rough 3 juin 2011 13:01

                  @rakoto...

                  T’as la mémoire courte ! ou plutôt très sélective !....Les rumeurs sur jack la jaquette datent de 1981....Dès son arrivée dans le premier cercle....Roger Holleindre proposa , en son temps, de le pendre haut et court...et l’accusa publiquement dans une université d’été du FN d’être pédophilie....aucune plainte en diffamation ne s’ensuivit....curieux non ?

                  L’affaire marocaine est une resucée que tout le monde connait depuis des lustres....

                  Yves Bertrand y fit référence très directement chez RMC....Jack la jaquette s’est lâché sur la pédophilie en 91, cf. l’article de vlane, tout comme Dany le rouge qui fit ouvertement la promo de la pédophilie....Et le neveu a voulu nous faire croire qu’il allait en thaïlande se faire enfiler par des bxeurs de 40 ans alors que dans son bouquin il dit clairement que ce sont de jeunes éphèbes.....

                  Mon cher rakoto seriez-vous un défenseur des pratiques des vazahas d’Ambatoloka ?


                  • Amelia Amelia 3 juin 2011 13:32

                    Bravo ! Merci de rappeler ce que serait devenue la France si le FN des Le Pen-Holleindre était arrivé au pouvoir. 
                    La justice et la présomption d’innocence n’existeraient plus... 
                    Les gens désignés par les caciques du FN, seraient pendus, sans procès... 
                     

                  • pastori 3 juin 2011 13:17

                    l’amusant est que bien des gens qualifient ces délinquants sexuels présumés au pas d’homme de droite, homme de gauche.....


                    comme si la philosophie influait sur le comportement sexuel des gens. il s’agit de comportement et penchants individuels que les idées politiques ne modifient pas.

                    • poilagratter poilagratter 3 juin 2011 13:27

                      Luc Ferry a bien fait de porter le pet.
                      Il sera difficile désormais de noyer le poisson avec une enquête molle diligentée par un procureur sans passer par un magistrat indépendant (ce n’est pas en France que l’on verrait pareilles choses, mais on ne sait jamais).
                      Et ce n’est pas à la presse que Luc Ferry donnera des noms, il n’est pas fou !
                      C’est maintenant à la justice marocaine et française de faire leur travail.

                      Alors, qui faut-il punir ? Celui par qui le scandale arrive ou les prédateurs qui laissent des enfants physiquement et psychologiquement esquintés pour la vie ?

                      Eh oui, le tourisme pédo-sexuel dans des pays exotiques devient de plus en plus ringard.
                      Il y a sur notre planète des choses qui évoluent dans le bon sens...


                      • LE CHAT LE CHAT 3 juin 2011 14:19

                        dans ce pays , on préfère s’attaquer à ceux qui mettent au grand jour les pratiques sordides de certains , ceux qui ont osé critiquer F.Mitterand , DSK et Polanski s’en s’ont pris plein les dents !
                        la presse pourrie est de connivence avec les puissants !


                        • le journal de personne le journal de personne 3 juin 2011 15:14

                          Plainte contre X

                          Qu’il ne se berce surtout pas d’illusions
                          parce qu’il saura en descendant dans la rue
                          qu’il n’y a que la Révolution ...
                          pour passer l’ultime coup de balai...
                          parce que nous sommes de vieux enfants
                          parmi nous, seuls les plus jeunes
                          ont droit de prendre le relais
                          pour voir la vérité de plus près !

                          http://www.lejournaldepersonne.com/2011/06/plainte-contre-x/


                          • Giordano Bruno 3 juin 2011 15:18

                            @ l’auteur.

                            Votre comportement m’étonne. Vous écrivez énormément d’articles sur Agoravox. Très régulièrement vous battez des records de votes négatifs. Dans votre situation, je me poserais quelques questions.

                            Soit le public n’est pas bon. Vous seriez un génie incompris. Le lectorat d’Agoravox ne vous mériterait pas. Et dans ce cas, à votre place j’irais présenter mes vues ailleurs. A quoi bon prêcher face à des esprits si peu réceptifs.

                            Soit certaines choses vous échappent et vous devriez écouter plus les critiques qui vous sont faites.


                            • Taverne Taverne 3 juin 2011 16:37

                              « Il n’y a pas mort d’homme, une fois ! »


                            • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 3 juin 2011 16:11

                              Et comment se fait-il que personne ne parle de ceci :


                              L’ex-Maire UMP de Vence condamné à neuf ans de prison ferme pour le viol de son petit-fils.

                              L’ancien maire UMP de Vence, Christian Iacono, 76 ans, a été reconnu coupable du viol de son petit-fils et condamné mercredi 23 février 2011 par la cour d’assises d’appel des Bouches-du-Rhône à neuf ans de prison ferme.

                              Les jurés ont suivi à la lettre les réquisitions de l’avocat général Roland Mahy.

                              L’élu avait été condamné à la même peine en première instance, en avril 2009, devant la cour d’assises des Alpes-Maritimes. Il avait alors fait appel.

                              Christian Iacono a toujours clamé son innocence. Les avocats de la défense avaient réclamé mercredi l’acquittement de leur client au bénéfice du doute.

                              Dès le prononcé du verdict, l’ancien maire a été incarcéré.

                              Etonnant, non ???

                              Ah mais oui, c’est bien sûr, il s’agit d’un fait avéré et d’une condamnation définitive.

                              Alors ce n’est pas rigolo comme une « rumeur ».....

                              Pauvre France !!!

                              jf.

                              PS. Depuis les déclarations « fracassantes » de M. Ferry, il y a une condamnation en bonne et due forme, définitive, d’un ancien haut fonctionnaire et la mise en examen d’un directeur de théatre parisien....Ca ne passionne pas non plus nos chères télévisions.....


                              • Zangao Zangao 3 juin 2011 19:38

                                L’humain dans toute sa splendeur.... donnez lui du pouvoir et il se révèlera !

                                 

                                Et Sarko qui nomme Baudis défeseur des droits. Bien sur il a été innocenté, mais il reste une zone d’ombre pas prête a s’effacer sur le monsieur transpirant à grosses gouttes sur TF1.

                                 

                                Et bcp qui n’ont pas levés les accusations sur cette sordide affaire toulousaine.


                                • pastori 3 juin 2011 20:03

                                  mais au fond pourquoi voudrions nous que les hommes politiques, les artistes, les riches, les puissant soient différents des autres hommes ? ils ont les mêmes qualités les mêmes défauts, les mêmes tares que chacun d’entre nous.


                                  si l’on devait interdire d’emploi, de considération, de citoyenneté tous ceux qui ne sont pas parfaits, il n’y aurait plus grand monde de respectable.



                                  • LE CHAT LE CHAT 3 juin 2011 23:12

                                    @pastori

                                    On attend un minimum d’exemplarité de la part de ceux qui se prétendent l’élite !
                                    or ce n’est pas le cas , leur fortune ne leur sert qu’à étaler un luxe indécent et ostentatoire et leurs moyens illimités leur permettent d’assouvir des vices inaccessibles au commun des mortels !


                                  • papi 3 juin 2011 20:49

                                    @ pastori

                                    Pas d’accord du tout , il y a des choses qui dépassent la considération, l’emploi, et la citoyenneté
                                    Le genre de gaudriolles que certains s’accordent ne me laissent pas réellement muet....


                                    • pastori 3 juin 2011 21:43

                                      bien sûr qu’il faut condamner et s’offusquer mais pourquoi s’en étonner et crier au scandale alors que nous avons toutes les raisons de nous y attendre.


                                      il y a plein de voleurs, partout ! le voleur ne va en prison que s’il est pris !
                                      on sait que la fraude fiscale est un sport national, surtout chez les non salariés, ne payent que ceux qui sont pris.
                                      le harcèlement sexuel est permanent et généralisé dans l’entreprise, l’administration, l’armée, la rue, à l’assemblée nationale, à l’école.....
                                      car l’animal qui croise une femelle, quelles que soit les espèces, ne pense qu’à ça !
                                      l’homme aussi. le tout est de rester dans les clous. smiley

                                      • SEPH SEPH 3 juin 2011 23:09

                                        Les sous-entendus nauséabonds de Ferry, c’est pour faire oublier au bon peuple l’affaire TRON.



                                          • Fabienm 4 juin 2011 08:48

                                            Déchaînement de haine habituelle contre un article relativement objectif qui ne fait que rappeler certains fait. Ca en dit long sur les haineux, plus intéressés par les rumeurs et les ragots que par les faits. Rumeurs qui les confortent dans leur vie minable, parce qu’ils se disent ainsi « ce n’est pas ma faute, ce sont les oligarques qui ont tout verrouillé, ils peuvent même violer des enfants impunément ». smiley
                                            Pauvre france.


                                            • velosolex velosolex 4 juin 2011 09:11


                                              Sans nom, sans traces, sans fait
                                              C’est le crime parfait
                                              « On m’a dit » « Tout le monde sait ! » « Il parait ! » Dit ce grand fadais !
                                              Propos d’un ministre-philosophe-atomique (sans commentaire !)
                                              Les humoristes ne peuvent plus suivre.
                                              Situation inédite
                                              Il n’existe pas d’enceinte de confinement de la bêtise !
                                              Les réacteurs 1,2, et 3 fondent
                                              Il faut relâcher la vapeur radioactive
                                              Dénonciation sans nommer de la turpitude, du dévoiement des élites
                                              C’est un régal !
                                              Cela nous rappelle les jérémiades de notre bon maréchal Pétain
                                              Dénonçant les mœurs relâchés, la gauche corrompue
                                               la paresse mère de tous les vices
                                              Le front populaire de 36, responsables de la défaite
                                              Un méli mélo sans preuve sans fondement
                                              Mais à l’époque pris pour argent comptant.
                                              La boite de pandore était ouverte, la délation était encouragée par les autorités.
                                              Les corbeaux n’allaient pas se gêner

                                              Pour sauver l’ordre moral
                                              Lâchez vous, dénoncez votre voisin
                                              Allez y de votre petite lettre sans signature !

                                              L’intelligence, la clairvoyance
                                              On a vu après guerre
                                              De quel coté de la manche elles se situaient

                                              L’affaire Luc Ferry puisqu’’il faut bien l’appeler ainsi, fait le jeu du front national
                                              C’est un fait
                                              Lui ne dit rien, se régale de la calomnie


                                              • velosolex velosolex 4 juin 2011 09:21

                                                A part ça, excellent article.
                                                 Bien qu’honnête, rationnel et objectif, il n’emporte pas beaucoup de sympathie
                                                 Mais c’en est surement la cause !


                                              • docdory docdory 4 juin 2011 10:34

                                                @ Sylvain Rakotoarison

                                                Ce qu’on peut surtout reprocher à Luc Ferry, c’est surtout une imprudence sur la forme de ses déclarations. Il aurait été beaucoup plus avisé de se contenter de reprendre l’article récent du « Figaro » qui mentionnait cette histoire et de se demander publiquement pourquoi il n’y a pas eu d’enquête, ce qui aurait été inattaquable.
                                                Malheureusement, il a voulu faire du texte pour se rendre intéressant, et il s’est mis à dire « tout le monde savait » , ce qui est peut-être vrai ou peut-être faux, mais le fait passer pour un propagateur de rumeur .
                                                Cela dit, si jamais l’enquête confirme l’existence de faits sordides, on ne pourra plus reprocher à Luc Ferry d’avoir parlé, parce que dans cette hypothèse, l’enquête confirmera sans doute que les faits étaient connus et étouffés.
                                                On saura dans quelques mois si Luc Ferry n’est qu’un vil délateur de crimes imaginaires ou bien, au contraire, un Monsieur Propre de la République ! Wait and see ... 
                                                Espérons en tout cas que certaines preuves ne seront pas couvertes par le « secret défense » !

                                                • franc 5 juin 2011 19:59

                                                  Luc Ferry n’est pas un philosophe ,c’est au mieux un enseignant de philosophie

                                                  Un philosophe ne se prêterait pas à ce genre de saillie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès