• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > LUXLEAKS. L’honnête homme a dit la vérité Il doit être exécuté (...)

LUXLEAKS. L’honnête homme a dit la vérité Il doit être exécuté !

 

C'est ce qui se passe en ce moment devant un tribunal de la honte au service des basses œuvres d'un pays confetti particulièrement nuisible, le Luxembourg. Ce pays pirate l'Union européenne, tout comme l'Irlande et les Pays-bas. Le piratage se fait au détriment de tous les autres pays de l'Union par le biais de la pompe à phynance que constitue pour les dirigeants de ces pays la disparité des régimes fiscaux. Ils ont fait de la triche fiscale leur fonds de commerce le plus juteux en mettant en place des dispositifs fiscaux fort avantageux pour les multinationales. Dispositifs nocifs mais... légaux en l'état des traités imposés aux populations européennes.

Accusés : les citoyens français Antoine Deltour et Edouard Perrin. L'un, employé dans une entreprise internationale, le cabinet PriceWaterhouseCooper (PWC), l'un des quatre plus puissants cabinets internationaux de magouilles « légales », fiscales et autres. L'autre est journaliste, notamment à Cash Investigation, l'excellent magazine télévisé d'Elise Lucet. Les deux ont fait acte de courage et de civisme en dévoilant les pratiques qui permettent aux plus riches firmes internationales de ne pas payer d'impôts (ou si peu) dans les pays où ils exercent leurs activités. Il s'agit en fait d'une « évasion fiscale en bande organisée » comme criaient sous les fenêtres du tribunal les manifestants venus soutenir les lanceurs d'alerte.

Le plaignant est le cabinet PriceWaterhouseCooper (PWC) http://www.pwc.fr/ . Antoine Deltour, employé de cette firme, avait démissionné en 2010, écoeuré par les pratiques luxembourgeoises qu'organisait son entreprise. Il avait copié sur le serveur informatique de celle-ci toute une liste d'accords fiscaux confidentiels (appelés dans le jargon abscons en usage dans ces milieux tax ruling) entre des centaines d'entreprises et l'administration fiscale luxembourgeoise. Il s'agit d'accords particuliers permettant à ces firmes de ne payer que quelques broutilles au fisc luxembourgeois tout en ne payant rien ou presque dans les pays voisins (France, Allemagne, Italie, etc.) où ils exercent. Le Luxembourg, à cette époque très récente, était dirigé par le ci-devant Juncker qui a été élu depuis...président de la Commission européenne. Celle-là même qui prétend lutter contre l'évasion fiscale. C'est comme si on demandait à un ivrogne de réprimer l'ivresse publique…

Ces accords révèlent comment les géants de la finance, de l'internet, des télécoms, de la grande distribution s'appuient sur les règles fiscales « compréhensives » du Luxembourg, mais aussi sur les failles de la réglementation internationale pour transférer dans ce pays leurs profits afin qu'ils ne soient pas taxés. Ils réalisent ainsi des milliards d'euros d'économie en créant une holding, une filiale, en installant un siège fictif au Luxembourg. Ceci avec peu ou pas d'activité dans ce pays, lésant ainsi les Etats où ces bénéfices sont réalisés. Ces pratiques coûtent 1.000 milliards d'euros aux Etats européens, dont 80 milliards pour la France.

Peut-on crier haro sur le baudet luxembourgeois, ou irlandais, ou néerlandais ? Au niveau éthique, oui, évidemment. Ces pays ne jouent pas le jeu de la solidarité. Ils sont comme des passagers clandestins sur le bateau « Union Européenne ». Mais en fait, ils ne font qu'utiliser cyniquement et sans états d'âme à leur profit les traités signés par les Etats de l'UE. Parce que ces traités, de Maastricht puis de Lisbonne (bonjour l'enfilage sans vaseline des électeurs français !), traitent de tout sauf de l'essentiel : l'harmonisation fiscale et l'harmonisation sociale. Ceci sous la pression rugueuse des Britanniques – autres passagers clandestins de l'UE – eux-mêmes relayant les désidératas étasuniens.

Alors si Juncker veut se racheter une conduite, c'est le moment : en mettant sur la table une révision des traités incluant ces indispensables harmonisations fiscales et sociales.

Et qu'est-ce qu'il dit tonton Juncker ? Tè ! Fumes. C'est du Luxembourgeois !

 

Illustration X - Droits réservés

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • Le p’tit Charles 27 avril 2016 13:50

    +++++

    En effet ce petit pays « paradis fiscal » dont l’ex mafieux à sa tête est à celle de l’UE (Junker)


    • bourrico 7 27 avril 2016 13:57

      @Le p’tit Charles

      Tiens t’as pas changé toi non plus, toujours aussi tâche, tes com’s toujours aussi vides et pourris, bref, toujours grande gueule et crâne vide, m’étonnes pas que tu te sois installé ici.
      T’es ce qu’on appelle un idiot, au sens littéral.

    • Le p’tit Charles 27 avril 2016 14:17

      @bourrico 7 Le retour du décérébré « cocu de la gauche »... !


    • bourrico 7 27 avril 2016 13:55

      Rien de neuf sous le soleil.

      Les Etats n’ont pas d’amis, uniquement des intérêts, et la seule règle à laquelle ils sont tenus, c’est de gagner.
      Le reste, tout le fatras moraliste, c’est pour les gogos.
      Enfin, respectez un peu la novlangue s’il vous plait, ce que vous nommez évasion fiscale, eux l’appelle optimisation fiscale, veillez utiliser leurs termes à eux, car les votres sont désuets en raison de leur connotation. smiley
      Du coup vous comprendrez que les lanceurs d’alerte ne soient que des gêneurs, et vous comprendrez aussi pourquoi ils se retrouvent seuls, méprisés de tous, et qu’ils finissent dans l’oubli et le dénuement.


      • Phoébée 27 avril 2016 14:17

        @bourrico 7

        Il ne vous aura pas échappé que de plus en plus de gens souhaitent être seuls, méprisés de tous, et finir dans l’oubli et le dénuement.


      • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2016 15:30

        C’est tout de même curieux, si quelqu’un essaye d’échapper à une bande de brigands, et va se réfugier chez un hôte accueillant, vous accusez l’hôte de ne pas être assez voleur !

        Quand une bande de voyous captent par la violence 57% du PIB d’une nation, au détriment des plus pauvres de cette dernière, il est normal que certains essayent d’y échapper.

        C’est vrai, ce sont les plus riches qui arrivent le mieux à y échapper. Les autres sont trop éreintés, trop cassés pour s’extraire : chômeurs, paysans, salariés du privé, petits patrons, commerçants ...

        Il faut toujours regarder dans quel sens vont les gens : Autrefois des pays de l’est vers les pays de l’ouest. Aujourd’hui encore des pays asservis vers les pays les plus libres.

        Vous pourrez critiquez tant que vous voulez les pays plus libres (peut-être faites-vous partie des geôliers : fonctionnaires, syndicalistes, professions protégés, salariés d’associations lucratives sans but, exploiteurs vivant au crocher des autres ... Ou de leurs chefs : Aristocratie des haut-fonctionnaires, personnels politiques mal élus), mais vous n’arrêterez jamais ce mouvement inexorable.


        • Shawford Shawford 27 avril 2016 15:49

          @jesuisunhommelibre

          C’est quand même surtout très très con de venir faire ici volontairement (?) une quelconque confusion entre des multinationales et donc personnes morales (dont les propriétaires se comptent sur les doigts de la main et qu’il serait totalement inique de plaindre d’une quelconque façon) et n’importe quel ressortissant personne physique.

          Là il s’agit d’impôts sur les sociétés qui sont effectivement arrachés au PIB des différents Pays non voyous.

          Il n’y a là aucun hiatus ni entourloupe !

          Vous taillez souvent la bavette avec Bill, Mark ou David, sinon ? smiley


        • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2016 16:12

          @Shawford
          Excusez moi. Bêtement, je pensais que nous avions un minimum de valeurs communes, à savoir celles marquées sur le fronton de nos mairies :
          « Liberté, égalité, fraternité. »

          Si vous avez bien compris le message exprimé par les rédacteurs de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, vous savez que l’égalité dont -il est question est l’égalité en droit.

          Ce qui veut dire que tout les individus ont les mêmes droits, qu’il soit pauvre ou riche, un homme doit avoir les mêmes droits et les mêmes devoirs.

          Faire une distinction entre ceux qui sont très riches et ceux qui sont très pauvres, est le même raisonnement que faire une distinction entre ceux qui sont noirs et ceux qui sont blancs. Où mettez-vous la frontière, à quel niveau, selon quel seuil arbitraire ? Qui est supérieur à l’autre, qui à plus ou moins de droits ? Et je parle de vrais droits, pas la capacité. Comme celui d’être un virtuose en musique, vous en avez le droit, mais peut-être ou pas la capacité.

          N’avez-vous jamais envie de pouvoir décider par vous même comment utiliser au mieux ce que votre travail vous rapporte, sans qu’un groupe vous oblige par la force à le dépenser d’une certaine autre façon ?

          Peut-être qu’au lieu d’avoir des fenêtres double-vitrage (achat subventionné) vous préférez accueillir des SDF ou des réfugiés chez vous.
          Peut-être qu’au lieu de payer pour l’opéra Bastille, souhaitez-vous soutenir une association de théâtre locale.

          Peut-être aussi que les patrons de Google ou Microsoft, préfèrent subventionner de la recherche fondamentale en IA ou des programmes de soins dans des pays d’Afrique, plutôt que de financer les trous sans fonds d’EDF, AREVA, SNCF, et notre chère (très très chère) Sécurité Social qui permet à la France d’avoir un équipement d’imagerie médicale au même niveau que celui de la Grèce et du Portugal.

          Voilà, je vous ai répondu, avec des arguments que vous accepterez ou pas, mais sans avoir besoin de vous insulter. Étonnant, non ?


        • Shawford Shawford 27 avril 2016 16:21

          @jesuisunhommelibre

          je ne vous ai traité en propre de rien du tout, j’ai dit que votre post, ce post, votre façon de faire ici était très très con et tant pis si ce n’est pas sur le ton qui vous sied.

          Pour le reste, sans doute méritez vous tout mon respect, mais là vu votre persistance à mettre sous la même bannière républicaine personne morale et personne physique qui n’a ni queue ni tête, ben je passe mon tour !


        • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2016 16:41

          @Shawford
          Une personne morale est la propriété d’une ou plusieurs personnes physiques. Le problème est donc le respect d’un des Droits de l’Homme qui, je vous le rappelle sont :

          La Vie, la Liberté, la Propriété et la Résistance à l’oppression. cf. La DDLH&C

          Donc une société, quelle qu’elle soit, est une propriété privée, c’est donc en dernier ressort des personnes physiques qui sont taxées. Comme le dit la sagesse populaire, « si vous taxez les vaches, ce ne sont pas les vaches qui vont payer les impôts ».

          Si vous ne comprenez pas ça, je passe aussi mon tour


        • Shawford Shawford 27 avril 2016 16:49

          @jesuisunhommelibre

          Le problème vient ici de votre propre citation :
          « si vous taxez les vaches, ce ne sont pas les vaches qui vont payer les impôts »
          car transformé en :
          « si vous taxez les sociétés, ce ne sont pas les sociétés qui vont payer les impôts »
          ben si justement ce sont bien les sociétés qui les paieront ces impôts !!!


        • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2016 18:54

          @Shawford
          Une société ce n’est pas une personne réellement. C’est un bien qui appartient à quelqu’un. Même si on parle de personne morale. Si une société « paye » des impôts, c’est au détriment des propriétaires de cette société. Il n’existe pas de société n’appartenant à personne. Alors qu’un individu, lui, n’appartient à personne.

          Que ça soit une eurl ou une multinationale appartenant à des milliers d’actionnaires, c’est toujours, au final, le/les propriétaire(s) qui vont payer : Avant distribution des bénéfices, puis après.

          Que les états fassent croire à une différence, c’est leur intérêt. C’est un peu comme si vous croyez en la différence entre « charges sociales patronale » et « charges sociales salariales » : C’est juste un abus de langage pour faire croire que ce n’ai pas le salarié qui paye tout en définitive. Pour un employeur, qu’il donne tout au salarié ou une partie au salarié et une partie aux organismes « sociaux », c’est équivalent : Combien lui coute tel salarié pour faire tel travail ayant tel rendement ? C’est la seule et unique question qu’il se pose.

          Si vous êtes assez naïf pour croire ces beaux discours de l’état, je comprends que vous vous fassiez plumer sans crier. Mais ne reprochez pas aux autres de tenter de se faire le moins plumer possible.


        • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 27 avril 2016 18:56

          @jesuisunhommelibre
          Ouille ...
          ...que ce n’est pas le salarié qui paye tout en définitive...


        • Jean Pierre 28 avril 2016 00:04

          @jesuisunhommelibre
           Alors Spartacus, à force de vous faire éreinter pour vos inepties, vous n’avez plus le courage de vous présenter sous votre pseudo habituel ?


        • raymond 2 28 avril 2016 06:41

          @jesuisunhommelibre
          Justement si ces ultra riches payaient leurs impôts comme tous le monde nous en payeront moins. Avec 80 milliards par an et 455 milliards du budget de l’état2013 cela fait 17 % du budget. J’aimerai que l’on baisse mes impôts de 17%.


        • tashrin 28 avril 2016 17:40

          @jesuisunhommelibre

          vous n’utilisez pas de routes ? Ne beneficiez pas de la secu ? (doublement en tant que medecin si je ne m’abuse ?)
          La majeure partie de ce que vous ecrivez est juridiquement faux en plus d’être intellectuellement contestable et moralement meprisable

          Et parmi les « valeurs communes » que vous vous attendez à trouver chez vos contemporains, figure entre autres le fait d’assortir ses droits d’un certain nombre de devoirs

          Quant aux abus de novlangue que vous utilisez à tour de bras (Etat brigand, ouarf, quand meme), le procédé est maintenant usé, va falloir trouver aut’chose :)


        • Ar zen Ar zen 28 avril 2016 18:05

          @jesuisunhommelibre

          Le merveilleux sophisme que voilà. Vous basez toute votre argumentation sur la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. Revenez donc à l’histoire et posez comme condition première que la révolution française était une révolution de bourgeois qui voulaient, au moins, partager le pouvoir avec l’aristocratie. L’une des premières dispositions prises a été de sanctuariser « la propriété privée ». Cette déclaration derrière laquelle vous vous réfugiez n’est pas celle du peuple. Vous usez donc d’un sophisme pour votre argumentaire. Pas bien et tout faux. Cette déclaration était une déclaration faite par des riches pour des riches, de manière à tenir le pauvre peuple en respect. Aujourd’hui, nous n’avons pas avancé d’un pouce avec notre « oxymorienne » démocratie « représentative ». Cette déclaration des droits de l’homme et la démocratie représentative sont des faux nez de la liberté et de l’émancipation des peuples qui sont maintenus en respect par ces écrits et systèmes de gouvernance qui « semblent » aller dans leur sens mais qui, en réalité et en dernière analyse, favorisent exclusivement les nantis.

          Si vous faîtes partie des nantis, « jesuisunhommelibre », alors vous avez bien raison de prendre la plume pour défendre votre camp. Sachez pourtant que vos arguties ne trompent personne. Vous pouvez vous démener à écrire au kilomètre sur la liberté, l’égalité et la fraternité, vos phrases sonnent creux, pour de bon.


        • hervepasgrave hervepasgrave 28 avril 2016 18:25

          @Ar zen
          Bonjour,
          Cela réconforte d’avoir des individus comme toi qui dises rapidement la vérité sans avoir besoin d’illustrations. Et oui ! c’est beau ,rassurant les textes et belles phrases style liberté-égalité..... mais cela ressemble plutôt à une belle épitaphe


        • aimable 29 avril 2016 07:11

          @jesuisunhommelibre
          votre liberté n’existe que si vous êtes le seul habitant d’ une ile et encore la vous dépendrez de la nature , parce qu’ il faut bien manger n’est-ce pas et si l’ile est au soleil , vous n’aurez peut-être pas besoin de vêtements


        • l’alsacien 27 avril 2016 19:46

          Vous pouvez soutenir Antoine Deltour.

          Pétition :

          https://support-antoine.org/



          • pasglop 28 avril 2016 04:51
            Bonjour jesuisunhommelibre,

            Pouvez-vous nous indiquer le seuil en deçà duquel, selon vos convictions, une bande de voyous captant par la violence 57% du PIB d’une nation devient une bande de bienfaiteurs de l’humanité ?
            Autrement dit, qu’est-ce qui est sandaleux ? Le chiffre ou le principe ?

            Pour mémoire et quoi qu’on en pense, le taux de prélèvement actuel n’est pas imposé par la force des armes mais avalisé bon gré mal gré par le corps législatif. Et, sauf erreur, la totalité de la valeur considérée ne s’évanouit pas dans les paradis fiscaux...

            Le distingo personne morale/physique dans ce contexte est assez cocasse. Bien que juste sur le fond, on peut quand même faire observer qu’une personne morale est constituée d’un ensemble de personnes physiques, et en particulier d’actionnaires concernant les multinationales.
            Etre actionnaire c’est ça : fiscalité mise à part, quelquefois on gagne, quelquefois on perd, c’est le jeu...

            Pour le reste, un procès politique dans toute sa splendeur médiatique..

            • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 28 avril 2016 14:39

              @pasglop
              Bonjour,

              Essayez de ne pas payer vos impôts ou vos charges sociales aux organismes obligatoires, et vous verrez si vous n’êtes pas menacé par des armes !

              Un état est là pour faire respecter les Droits de l’Homme, c’est à dire sa vie, sa liberté, sa propriété. L’état doit protéger les individus contre toute mise en péril de son intégrité physique. Il est là aussi pour faire respecter les contrat passé de gré à gré entre citoyen libre et consentant.

              Pour rempli (mal) ces missions il dépense actuellement moins de 8% du PIB. Si la ponction montait jusqu’à 10%, ce serait acceptable.

              Une multinationale, aussi puissante soit-elle, ne pourra jamais vous imposer quoi que ce soit par la force. Sauf si elle bénéficie d’un privilège d’état. Vous pourrez toujours vous adresser à un concurrent, soit vous passer de ses services.


            • tashrin 28 avril 2016 17:44

              @jesuisunhommelibre

              Essayez de ne pas payer vos impôts ou vos charges sociales aux organismes obligatoires, et vous verrez si vous n’êtes pas menacé par des armes !

              Ce qui est parfaitement logique et normal puisque l’Etat dispose du monopole de la contrainte legale, et que les dispositions fiscales sont issues du vote des représentants nationaux, ont donc une force legale et ont été décidés par la majorité legislative
              Le fait de vouloir s’exonerer des regles decidées pour tous constitue donc une pratique de citoyen brigand pour reprendre vos termes
              Sinon, la solution est simple : partez


            • aimable 28 avril 2016 08:30

              les sociétés malhonnêtes , comme les vendeurs de drogues défendent leurs intérêts
              les 1ers avec les tribunaux et les politiques ( ils utilisent aussi les tueurs a gages quand les tribunaux ne sont pas corrompus )
              les 2émes a coups de kalachnikov
               le commerce mafieux n’est pas de tout repos , puisqu’il y a des gens honnête ( merci a eux ) qui le menace en permanence


              • damocles damocles 28 avril 2016 11:11

                 Article du journal « LE MONDE » hier : ANTOINE DELTOUR accusé par le commissaire HAYARD chargé de l’ enquête d’ être un « ANTICAPITALISTE » ! Pour preuve il avance que sur son compte facebook ,le lanceur d’alerte , dit « avoir du mal a accepter que le commun des mortels ne puisse echapper à l’impôt comme les societés multinationales » .....

                .
                Je crois que les tribunaux vont avoir du boulot ces prochaines années AVEC CE GENRE D’ ACCUSATIONS....         

                • lloreen 29 avril 2016 12:21

                  Des informations cruciales à connaître.
                  https://bibicabaya.com/category/systeme-bancairefinancier/

                  Ces corporations commerciales régies par le CCU-code commercial uniforme- sont forcloses depuis le 25.12.2012 en applications de leurs propres règles.
                  https://bibicabaya.com/2014/12/09/banques-et-gouvernements-forclos/

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès