• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Lynchage organisé de la chloroquine par les médias, basé sur une étude aux (...)

Lynchage organisé de la chloroquine par les médias, basé sur une étude aux données non vérifiées, ni vérifiables

 

 Lynchage organisé de la chloroquine par les médias, basé sur une étude aux données non vérifiées, ni vérifiables. Honteux.

 

Feu d’artifice de l’AFP et de quasiment tous les journaux français à propos d’une pseudo-étude financée par big pharma, prétendant que la chloroquine augmenterait la mortalité du covid19 !

Le journalisme serait-il passé à la trappe et la désinformation bien organisée le remplacerait-il définitivement ? Journalisme, victime décédée du Covid19, incinérée sans autopsie possible !

Depuis ce vendredi 21 Mai, quasiment tous les médias français (Le Figaro, Le Monde, Marianne, L’Obs, LCI, etc…) presse écrite et audiovisuelle, se livrent à un lynchage en règle de la chloroquine, citant ce qu’ils considèreraient comme « la plus grande étude internationale » sur le sujet.

 Manifestement, ils ne l’ont pas lue ou ne savent pas ce qu’est une étude scientifique. L’étude citée n’est même pas une macroanalyse (étude critique de la littérature médicale, synthétisant les articles internationaux parus sur une base de données fiables, comme PUBMED, et référencés sur un sujet). Ici, nous n’avons à faire en réalité qu’à un large ramassis de données non étayées, reposant sur des éléments non vérifiables, récupérés par un site privé à but lucratif.

 Tristement, la publication dans le LANCET de ce texte navrant, pour rester poli, semble suffire à ses laudateurs comme preuve de « science exacte ». Pauvre science dont le nom a tellement été galvaudé depuis trois mois qu’on ose à peine le prononcer. Le Lancet et nos biais de perception en fonction de l’émetteur, explicite le JIM. Le Lancet et alors : c’est oublier que depuis 20 ans et la mainmise de Big Pharma sur la médecine internationale et ses revues scientifiques, les revues à comité de lecture ne sont plus ce qu’elles étaient. Il suffit pour les honnêtes lecteurs de s’en référer aux écrits de Marcia Angell qui fut rédactrice en chef du New England journal of medicine, en démissionna et écrivit un livre explicite dès 2002. « La vérité sur l’industrie pharmaceutique » a perverti nos élites : comment elle nous trompe et comment les contrecarrer, fut un premier choc sur ce qu’il se tramait et allait tant s’aggraver. Son successeur à la tête du journal démissionna trois ans plus tard pour les mêmes raisons d’incompatibilité de l’éthique scientifique et la soumission aux marchands de Big Pharma.

Les professeurs Even et Debré ont également alerté en France dans le silence, et furent même poursuivis par l’ordre des médecins, dont on voit clairement les choix. Les français eurent grand tort de mépriser ces alertes. Leur système de santé aux mains du business s’écroula et ils n’en prirent conscience qu’avec la crise du Covid. Pour combien de temps ?

 

 Plutôt que de croire sur parole les mystificateurs du Lancet, qui se dévalue une nouvelle fois, examinons les faits.

 

Qui sont les principaux auteurs de cet article mensonger du Lancet ?

Le Dr Mandeep Mehra est cardiologue dans le service du Brigham and Women’s Hospital Heart and Vascular Center de Boston. Son activité principale est d’aider les entreprises du médicament à vendre les drogues. Pas bénévolement : il a ainsi reçu des émoluments des laboratoires Abbott, Medtronic, Janssen, Mesoblast, Portola, Bayer, Baim Institute for Clinical Research, NupulseCV, FineHeart, Leviticus, Roivant, and Triple Gene... Ça commence très fort !

Sapan S Desa SSD est chirurgien vasculaire fondateur de Surgisphere Corporation, firme privée, responsable d’une grande partie de l’acquisition des données de cette étude.

Frank Ruschitzk est cardiologue à Zurich ; il a été payé comme conseiller de laboratoires, comme responsable d’essais thérapeutiques, et aussi pour des conférences et des travaux rémunérés par big pharma (pour certains à son compte universitaire).

Aucun des auteurs n’est infectiologue, aucun n’a traité un malade atteint de Covid19. Très fort !

 

Quelles sont leurs sources ?

Les registres d’hôpitaux (essentiellement américains, comme le montre la population, 69 % de natifs américains).

Ces registres ne sont pas publiés dans la littérature internationale, ni accessibles par internet, contrairement aux registres nationaux sur lesquels nous travaillons régulièrement. Leurs valeurs et données médicales n’ont jamais été vérifiées par des médecins indépendants. L’article en question ne constitue donc qu’une somme de données de valeurs incertaines, provenant de sites dont la sélection est possiblement biaisée. Quand on sait, de plus, que dans de nombreux pays du monde, les patients suspects de Covid19 sans preuve ont été automatiquement classés Covid19 sur la recommandation de l’OMS, mais aussi par intérêt financier des institutions, puisque des hôpitaux américains aux italiens en passant par les français, allemands et espagnols, les malades classés covid19, sans test le plus souvent, et sur simple « impression » du médecin, entrainaient une attribution de moyens financiers plus élevée et encore plus, si les patients avaient été ventilés.

 Comment de telles imprécisions peuvent-elles conduire à une publication aussi douteuse et à son écho magnifié dans les médias, désinformant le peuple ? Visée financière évidente : puisque parallèlement, on nous raconte la belle histoire du Remdesivir qui ne fera en réalité du bien qu’aux actionnaires de Gilead.

De quels malades parlent-ils ?

L’article ne s’intéresse qu’aux malades hospitalisés, alors que le but du traitement du Professeur Raoult est justement d’éviter l’hospitalisation en traitant les malades tôt dans l’évolution de la maladie.

 Cette étude sur registres est rétrospective, non randomisée, sans groupe témoin tiré au sort, toutes exigences répétées au centuple sur les médias pour critiquer les travaux de Raoult, qui eux au moins étaient prospectifs.

Si cette étude du Lancet avait eu pour but d’étudier le devenir des échecs de la chloroquine selon le schéma marseillais, elle aurait pu avoir un sens, à condition de ne pas en tirer de généralités sur l’ensemble des patients traités par ce schéma.

Mais sélectionner seulement les échecs d’un traitement pour soi-disant évaluer son intérêt global, témoigne d’une méthode non scientifique, complètement biaisée. Si on appliquait cette méthode pour juger de l’efficacité de la vaccination contre la rougeole en regardant les hospitalisations lors des dernières résurgences de la maladie aux USA, on conclurait que la vaccination est inefficace, puisque la grande majorité des malades ont été vaccinés !

 

Leur conclusion d’inefficacité de la chloroquine sont invalidées par leurs propres chiffres !

Leurs conclusions sur l’inefficacité du traitement Raoult sont également contredites par le faible pourcentage de malades hospitalisés après bithérapie précoce conseillée par Raoult : sur les 98262 malades de l’étude du Lancet, atteints de covid19 hospitalisés, seulement 6211 (6%) ont reçu une bithérapie dans les 48 heures qui ont suivi le diagnostic, alors que l’évolution naturelle de la maladie nécessite une hospitalisation dans 10% à 20% des cas selon le ministère de la santé. Si le protocole Raoult était sans aucune efficacité, on devrait retrouver parmi les patients hospitalisés un pourcentage de malades équivalent à l’ensemble du groupe. Or aux USA 50 % des médecins utilisent le schéma Raoult comme traitement du Covid. Si ce traitement était inefficace, la même proportion devrait se retrouver parmi les malades hospitalisés, ce qui est loin d’être le cas.

 

Leurs conclusions sur la surmortalité après chloroquine sont également biaisées par leur échantillonnage et/ou leur a priori.

Seule une étude prospective pourrait évaluer le risque de mortalité et le risque cardiaque après traitement Raoult pour Covid19.

Le risque de troubles du rythme cardiaque de la chloroquine seule est connu depuis 70 ans et largement inférieur à 1%. La possibilité d’augmentation du risque par l’association à l’azithromycine ne peut être exclue chez les personnes âgées à comorbidité lourde, mais n’a pas été observée chez les femmes enceintes des pays d’endémie palustre où cette association est fréquemment utilisée.

Actuellement la plus grande étude prospective publiée sur ce problème est celle du Pr Raoult qui n’a observé aucune complication cardiaque mortelle de la chloroquine.

En conclusion il est dommage qu’un si grand nombre de journaux répètent des conclusions manifestement fausses sans aucune enquête critique sur leur validité. Existe-t-il encore des journalistes d’investigation ? Sont-ils bâillonnés par leurs actionnaires ?

 

JPEG JPEG JPEG


Moyenne des avis sur cet article :  4.62/5   (84 votes)




Réagissez à l'article

261 réactions à cet article    


  • hans-de-lunéville 23 mai 16:56

    Merci à vous, je commence à m’inquiéter pour le professeur Raoult, comment résister à une telle charge ?


    • Fergus Fergus 23 mai 17:26

      Bonjour, hans-de-lunéville

      En faisant la démonstration, dans le cadre d’expérimentations sérieuses car effectuées dans le strict cadre des protocoles, que ce traitement est efficace. Ce qui n’est toujours pas avéré à ce jour !!!


    • joletaxi 23 mai 19:48

      @Fergus

      dès le début de cette « comédie dramatique », je faisais l’analogie avec la question climatique
      On retrouve bien évidemment les mêmes enclumes sur les 2 sujets, qui répètent en boucle les aneries régurgitées par une clique de soi-disant « savants » très imbus de leur position, et qui ont peu sinon aucune expérience de terrain.
      Bien entendu, des intérêts financiers colossaux ,n’auraient aucun role dans les positions de certains.
      Quand j’ai lu que selon cette « étude » la chloro provoquait des décès cardiaques, il n’en fallait pas plus pour comprendre la manoeuvre.
      Aux USA, 1.7 millions de gens prennent la chloro régulièrement, et je n’ai jamais lu,entendu, une seule alerte à ce sujet( contrairement à certains médocs, qui ont subi toutes les pratiques casher de la bonne médecine.
      Ce mensonge,car c’en est un, est comme le dit Raoult « inouï »
      Tout le reste est à l’avenant.
      Cette maladie est nouvelle, ne rentre dans aucun des schémas habituels, et en plus, n’est dangereuse que dans un % réduit de cas, ce qui du coup, rend toute recherche sur une efficacité d’une molécule très compliquée
      Raoult, qui n’a rien inventé, suit ce que les chinois expérimentent,
      Peut-être cela a un effet décisif, peut-être pas, mais en tout cas, en l’absence de danger collatéral, et comme on n’a rien, sinon le doliprane,il est parfaitement imbécile de ne pas essayer( ce que font régulièrement les, cancérologues)
      Par contre, si ,pure hypothèse, cette molécule avait un effet décisif, adieu les milliards escomptés sur un vaccin, qui fait saliver tous les labos, et qui reste l’explication évidente de cette guerre à la chloro.
      Il y a un moyen simple de vérifier si les patients traités à la chloro sont plus ou moins impactés par la « bête », mais cette démarche logique ne semble pas avoir encore « illuminé » le conseil de guerre ,et ses trop intelligents

      Trump en prend, il faut à tout prix l’interdire, logique non ?


    • Attila Attila 23 mai 21:21

      @joletaxi
      On ne peut pas se réjouir que, d’un côté, les études scientifiques rigoureuses innocentent le glyphosate et déplorer, d’un autre côté, que les études scientifiques rigoureuses ne démontrent pas l’efficacité de la chloroquine.
      La science, c’est pas c’est bon quand elle va dans le sens de mes opinions et c’est pas bon quand elle me contredit.
      La recherche scientifique en médecine ne dépend ni des avis des experts, ni encore moins des opinions des gugusses d’agogoravox : il y a des règles et des protocoles à respecter. Ces règles et ces protocoles ne sont pas tombés du ciel, personne en particulier ne les a décidés. Cela résulte d’un travail collectif de millions de chercheurs qui, petit à petit, laborieusement, ont mis au point ces règles et ces protocoles pour être sûr d’apporter la preuve de ce qui est découvert par les chercheurs.
      Violer ces règles et ces protocoles, c’est frauder.
      On ne peut avoir confiance en personne, tout repose sur le respect strict de protocoles et des règles dans les études.
      On ne peut faire confiance qu’aux études scientifiques qui respectent les règles.
      Le labos pharmaceutiques, quand ils veulent faire autoriser un médicament sans grand intérêt, sont tentés de présenter leurs études sous un jour plus favorable que la réalité. Pour cela, ils trafiquent leurs études, ils ne respectent pas les règles de la démarche scientifique. Pour démasquer la fraude, les scientifiques indépendants ont la ressource de faire une analyse critique des études des labos pour vérifier que les règles et les protocoles ont été respectés scrupuleusement. Quand ce n’est pas le cas, l’étude n’est pas acceptée.
      Le Pr Raoult, pourtant à la tête d’un institut de recherche au financement public, ne respecte pas les règles de la démarche scientifique. Notamment, il a refusé d’établir un groupe témoin dans ses études alors qu’il en avait le temps et les moyens.
      S’il était si sûr de l’efficacité de son traitement il aurait justement respecté scrupuleusement les règles et les protocoles afin que les résultats de ses travaux ne puissent pas être mis en doute.

      .


    • Furax Furax 24 mai 01:01

      @Fergus
      Le docteur Raoult sera mardi soir à 18H sur LCI (Pujadas).
      Il va y avoir du sport !


    • Garibaldi2 24 mai 01:42

      @Attila

      ’Notamment, il a refusé d’établir un groupe témoin dans ses études alors qu’il en avait le temps et les moyens.’’

      Le problème, c’est que pour qu’il y ait une étude avec utilisation d’un placebo en double aveugle, il faut qu’il y ait des candidats d’accords pour recevoir éventuellement le placebo et jouer le rôle de rats de laboratoire.

      A titre personnel, si demain j’étais testé positif au covid-19, je demanderais à être placé sans tarder sous hydroxychloroquine et azithromycine, estimant que c’est mon droit le plus strict et que personne ne peut m’imposer de jouer le rôle du rat de laboratoire. Si on me demande de prendre le risque de recevoir un placebo, je ne vois pas pourquoi je n’aurais pas également le droit de prendre un traitement dont on dit qu’il n’a pas d’effet bénéfique !


    • Attila Attila 24 mai 02:02

      @Garibaldi2
      "Le problème, c’est que pour qu’il y ait une étude avec utilisation d’un placebo en double aveugle, il faut qu’il y ait des candidats d’accords pour recevoir éventuellement le placebo et jouer le rôle de rats de laboratoire.« 
      .
      Vous avez entièrement raison. Mais vous jouez encore plus le rôle de rat de laboratoire avec un traitement aux effets inconnus et surtout avec l’association de deux médicaments aux risques qui se cumulent et aboutissent dans certains cas à la mort par arrêt cardiaque
      Je vous communique l’avis de l’association représentant les usagers dans un organisme chargé de l’éthique des essais cliniques :
       » L’obsession des membres des CPP repose sur la balance bénéfice/risque et sur l’information apportée à la personne qui s’implique dans la recherche afin qu’elle puisse donner son consentement éclairé. Nous voulons donc, en tant que Représentants des Usagers, qu’un traitement apporte la preuve de son intérêt pour les patients par des essais rigoureux et validés en recherche clinique. "
      Qui protège les citoyens participant à une recherche clinique

      .


    • Attila Attila 24 mai 02:05

      @Attila
      Des études cliniques sur la chloroquine avec groupe témoin ont été effectuées, je l’ai déjà dit ici.
      Les résultats ne montrent pas d’efficacité de la chloroquine.

      .


    • goc goc 24 mai 04:45

      @Attila
      Mais vous jouez encore plus le rôle de rat de laboratoire avec un traitement aux effets inconnus

      J’ai du mal à comprendre pourquoi « on » n’utilise pas des « rats de laboratoire » bien connus et en grande quantité, qui n’ont pas à jouer à la roulette russe. il s’agit des milliers de malades qui sont, depuis des années sous traitement à base d’un ou des deux médicaments à étudier. Il suffit dans ce cas, de savoir combien ont attrapé le virus, combien se sont fait hospitalisé, et combien sont mort du virus.
      Et là on aura une idée plus précise de l’efficacité du traitement « Raoult » en comparant avec la moyenne nationale.


    • goc goc 24 mai 05:02

      @Garibaldi2
      Le problème, c’est que pour qu’il y ait une étude avec utilisation d’un placebo en double aveugle, il faut qu’il y ait des candidats d’accords pour recevoir éventuellement le placebo et jouer le rôle de rats de laboratoire.

      C’est clair que le Pr Raoult à un peu merdé sur cette histoire de groupes de tests. Alors qu’il existe un bon moyen : on peut utiliser un groupe entier avec qui, même si une moitié attrapait le virus, nous on n’en ferait pas une maladie, c’est le groupe LREM. Déjà qu’ils ne servent à rien, alors pensez si 50% de ces députés finissait sous respirateur, personne ne s’en apercevrait.


    • Laulau Laulau 24 mai 10:13

      @Fergus
      « dans le strict cadre des protocoles »

      Il sont écrits où ces protocoles, dans la sainte bible ? Vous devriez cesser de prendre pour argent comptant les « vérités scientifiques » propagés par certains bureaucrates de la recherche et par les média. En fait il s’agit de protocoles utilisés lors de l’essai de nouvelles molécules que les laboratoires pharmaceutiques veulent mettre sur le marché. Quand il s’agit d’hypotenseurs ou bien à la rigueur d’antibiotiques, après tout pourquoi pas, encore que vous devriez lire ce que dit le Dr Richard Horton, rédacteur en chef du Lancet :
      https://criigen.org/un-aveu-choquant-de-lediteur-de-the-lancet/?fbclid=IwAR2-f26rqH36kV3QI_kTY9D2x3J9217UbBAclUqCiHP_rlBjlSsabnII6TU

      Mais pour une épidémie provoquée par un virus mortel et inconnu, c’est vraiment de la rigolade, on se paie votre tête mon cher Fergus !


    • Attila Attila 24 mai 10:51

      @goc
      On utilise les rats de laboratoire dans un premier temps pour évaluer la toxicité du médicament à tester.
      Mais pour évaluer l’efficacité du médicament, seuls les essais cliniques ont fait leurs preuves.

      .


    • Garibaldi2 24 mai 10:54

      @Attila

      Il faut arrêter de prendre les gens pour des jambons ! Combien de morts parmi les centaines de milliers de patients utilisant l’hydroxychloroquine depuis des années pour traiter la polyarthrite rhumatoïde ou le lupus érythémateux ?

      Pourquoi l’hydroxychloroquine a-t-elle était placée par Buzin dans la liste des substances vénéneuses ?

      C’est après avis d’une commission ad hoc ayant bossé sur le sujet, commission qui a validé, à l’unanimité, le fait que des études sur la chloroquine ayant révélé sa possible génotoxicité, le principe de précaution voulait qu’on place également l’hydroxychloroquine dans ce tableau.

       https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000574825&categorieLien=id

      https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2020/1/13/SSAP2001007A/jo/texte

      En ce qui concerne l’azythromicine (Zithromax), qui est un banal antibiotique très utilisé dans les cas de

      ·surinfections des bronchites aiguës,

      ·exacerbations des bronchites chroniques,

      il n’y a nulle part de contre indication à l’associer à l’hydroxychloroquine.

      A titre d’exempe :

      https://www.doctissimo.fr/medicament-ZITHROMAX.htm

      Olivier Véran (Young Leader France-Cine 2018) a décidé dès le début de torpiller la solution Raoult en signant un arrêté selon lequel
      ...
      https://www.lequotidiendupharmacien.fr/archives/veran-interdit-la-prescription-dhydroxychloroquine-hors-amm-en-ville

      ’’L’hydroxycholoroquine hors AMM sera accessible aux équipes hospitalières qui en feront la demande pour le traitement des patients hospitalisés souffrant de formes sévères de COVID-19, elle ne pourra être utilisée que sur décision collégiale et sous surveillance médicale.’’

      Donc, le traitement Raoult c’est de la daube mais on peut quand même l’utiliser (en compassionnel), surtout quand le malade est dans les choux, et même exclusivement dans ce cas, autrement dit trop tard !

      Comme vous êtes quelqu’un d’intelligent, vous allez me dire combien, avant la pandémie, il y a eu de morts parmi les patients traité au long cours au Plaquénil, et à qui un médecin de ville a prescrit ponctuellement du Zithromax pour lutter contre une bronchite aiguë surinfectée ?



    • Attila Attila 24 mai 11:06

      @Garibaldi2
      «  il n’y a nulle part de contre indication à l’associer à l’hydroxychloroquine. »
      Ben si, l’association de ces deux médicaments est dangereuse car chacun des deux provoque le même dérèglement du fonctionnement du cœur et les effets se cumulent jusqu’à provoquer un arrêt cardiaque.
      Je l’ai déjà écrit ici
      La prescription simultanée ne peut se faire qu’avec une stricte surveillance, donc en milieu hospitalier. D’ailleurs le Pr Raoult fait faire un électrocardiogramme au deuxième jour de traitement qui est arrêté en cas d’ECG incorrect.
      Ceci interdit donc la prescription précoce à la maison du protocole Raoult.

      .


    • mac 24 mai 11:10

      @Fergus
      Respecter les protocoles dans une situation où on a refusé de soigner certaines personnes de plus 70 ans en les laissant mourir, ce qui peut expliquer, en partie, le bien plus fort taux de décès chez nous qu’en Allemagne ou encore mieux en Corée du sud ? Franchement, je ne dois pas être le seul à penser qu’il y avait plus urgent...


    • Garibaldi2 24 mai 11:45

      @Attila

      ’’Ben si, l’association de ces deux médicaments est dangereuse car chacun des deux provoque le même dérèglement du fonctionnement du cœur et les effets se cumulent jusqu’à provoquer un arrêt cardiaque.’’

      En 30 ans, il n’y a jamais eu d’alerte concernant la supposée dangerosité d’associer Plaquenil et Zithromax. Il n’y a aucune information en ce sens dans les notices des boîtes de ces médicaments.

      Il a fallu qu’on arrive à cette pandémie pour que brusquement on parle de la dangerosité d’associer ces 2 médicaments alors qu’ils ont déjà été associés par le passé sans que cela ne débouche sur un carnage.

      Il faudra développer vos ’’arguments’’ devant les rédacteurs de cet article :

      https://www.acc.org/latest-in-cardiology/articles/2020/03/27/14/00/ventricular-arrhythmia-risk-due-to-hydroxychloroquine-azithromycin-treatment-for-covid-19#inpatient


    • Heinz 24 mai 12:05

      @Fergus

      Votre remarque vaut en premier lieu pour le Remdesivir, qui - permettez-moi - a ce jour n’ a pas démontré plus d’effet qu’un placebo.

      Après le complexe militaro-industriel, qui est à l’origine de nombreux conflits inutiles, c’est le tour de big Pharma de déclarer la guerre à l’humanité


    • xbrossard 24 mai 12:16

      @Fergus

      est-ce uniquement la faute de Raoult s’il n’y a aucune étude fait sur des patients hors hopital ?


    • Heinz 24 mai 12:21

      @Fergus

      Votre remarque vaut en premier lieu pour le Remdesivir, qui - permettez-moi - n a pas démontré - plus d’effet qu’un placebo.

      Après le complexe militaro-industrieL, qui est à l’origine de nombreux conflits militaires, c’est le tour de Big Pharma de déclarer la guerre à l’humanité


    • chantecler chantecler 24 mai 12:21

      @Heinz
      Mais non !
      Big pharma n’a aucun intérêt à faire crever les consommateurs ....
      C’est comme les médecins .
      Au contraire : les « soigner » , à prix compatible avec la SS., tant qu’elle existe , mais surtout pas les guérir .
      Faut pas charrier !
      Mais question : une molécule active fabriquée en Chine ou en Inde passe combien de frontières et par combien de sociétés , avant d’atterrir dans nos pharmacies ?
      ....
      Zyklon B c’était l’industrie chimique mais reconvertie dans l’agriculture nuance ...
      Ensuite on passe la main à bigfarma ...
      Viva los pesticida !


    • Abou Antoun Abou Antoun 24 mai 14:01

      @Garibaldi2
      Je suis aussi entièrement d’accord avec vous. C’est monstrueux, en période de pandémie, avec un virus éventuellement mortel de placer des gens sous placebo. C’est de la médecine ’nazie’.


    • CoolDude 24 mai 14:03

      @Attila

      Sinon, concernant l’hydroxychloroquine utilisé comme antiviral, c’est l"évolution de la charge viral des patients qui nous intéresse et évidement il y a des contre-indications...

      Après ce qu’en font les Médecins, ce n’est autre chose.


    • Duke77 Duke77 24 mai 14:50

      @Attila Vos études cliniques doivent être fausses puisque l’effet de la chloroquine est vérifiée systématiquement au cas par pas par les malades du covid19 en ayant pris. Même Agnès Buzyn qui l’a fait interdire le 16 janvier 2020 avant même que Raoult en parle l’a utilisée sur ses malades par la suite (il serait judicieux de se demander ce qui a motivé l’interdiction de cette molécule que plus d’1 milliard de personne a utilisé et dont les effets secondaires sont faibles comparativement à la plupart des autres médicaments modernes comme l’ibuprophène). Par ailleurs, le traitement de Raoult lui a permis de n’avoir aucun mort jeune (moins de 60 ans), 1 seul mort dans la tranche 60-80ans et un taux de mortalité meilleur que les centres qui n’ont pas utilisé cette molécule. Il semble donc évident que cette molécule a un effet bénéfique a postériori. En plus, il est prouvé qu’après l’administration de l’hydroxychloroquine, la charge virale de covid19 diminue. Cela représente une preuve scientifique de son effet. Quand on sait que les patients chez qui on laisse se multiplier le virus peuvent développer toutes sortes de complications, pas seulement pulmonaires mais aussi au niveau du sang, des reins et d’autres organes, pas besoin d’avoir 10 ans de médecine pour comprendre qu’une molécule qui tue le virus en 3 jours est efficace. Reste ensuite les effets secondaires, 2e argument des anti-chloroquine, qui est une fable et ne présente aucun risque chez les gens n’ayant pas de problème cardiaque. Raoult a d’ailleurs adapter son traitement en supprimant cette molécule pour les patient ayant des antécédents cardiaques. Tout est prouvé depuis longtemps. Les stats sont des outils marketings (enseignées dans les écoles supérieures de commerces d’ailleurs).


    • vesjem vesjem 24 mai 17:31

      @hans-de-lunéville
      notre douce France est embourbée dans la lie des élites (médicales ou autres) corrompues jusqu’à l’os
      chacun reste sourd et aveugle (en toute conscience) devant tous ces scandales, jusqu’au jour où tous seront touchés par la répression qui s’organise peu à peu ; voir lien incroyable !
      https://fr.sputniknews.com/france/202005241043833727-elle-refuse-de-porter-un-masque-son-interpellation-degenere---video/


    • vesjem vesjem 24 mai 17:34

      @Fergus
      tu n’as pas honte ? tu devrais faire profil bas, au lieu de t’empêtrer dans ta soumission ; parfois je me demande si tu n’es pas sur ce site pour amoindrir ou adoucir les méfaits de la mafia qui nous gouverne


    • vesjem vesjem 24 mai 17:39

      @Attila
      le doigt mouillé, tu sais ce qu’on peut en faire ; çà te donnera peut-être la révélation de la corruption de toutes nos élites au pouvoir (médecine comprise) ; mais si tu es dans la bienpensance, on ne plus rien pour toi ; continue de te fier aux merdias !


    • gerard JOURDAIN 24 mai 18:32

      @Attila
      quand on est en guerre, les protocole bien lourdingue,  n’a plus sa place.
      faut savoir prendre de risques mesurés.


    • JPCiron JPCiron 24 mai 19:12

      @hans-de-lunéville
      .

      Il faut bien se rappeler que les Médias ne complotent pas !

      Ils publient ce qu’ils décident, librement et indépendamment.

      Nous ne sommes pas dans une démocratie de façade, n’est-ce pas ?

      .

      De la même manière ils n’occultent pas des faits sur d’autres sujets, à l’international par exemple.

      Occulter, c’est mille fois plus efficace que les Fake News, pour ’éclairer’ et ’guider’ les opinions des gens. Et sans risque de contradiction.

      .

      Et on critique les Russes et les Chinois.

      .


    • Francis JL 24 mai 19:35

      @Fergus
       
       
       Il suffit de consulter et comprendre, ce qui n’est pas donné à tout le monde, vous en êtes la preuve — les graphes fournis ici, notamment la comparaison entre le Maroc qui a utilisé la chloroquine, et l’Italie et l’Espagne qui ne l’ont pas faait.
       
      Y a pas photo comme on dit, et il faut une sacrée merde dans les yeux pour ne pas l’admettre, pour réclamer, comment vous dites ? ’’En faisant la démonstration, dans le cadre d’expérimentations sérieuses car effectuées dans le strict cadre des protocoles, que ce traitement est efficace. Ce qui n’est toujours pas avéré à ce jour !!! ’’
       
       Avec du gras partout, svp, et beaucoup d’exclamations. Seriez vous au bord de la crise de nerfs ? Prêt à nous faire ici un caca nerveux ? Il y a des lieux d’aisance pour ça, vous savez. Et la pharmacie a des médocs ad’hoc.


    • soi même 24 mai 20:22

      OMS a reconnue officiellement les biens fondés thérapeutique du Covid-Organics Malgache.



    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 mai 03:16

      @hans-de-lunéville

      Le refus d’utiliser l’hydrochloroquine en temps utile selon le protocole défini par Raoult est l’un des scandales les plus dégoutants de l’Histoire de France, A mettre avec la décision de faire le génocide en Vendée et celle de laisser massacrer les Harkis. Un COMPLOT ÉVIDENT de l’industrie pharmaceutique, avec la complicité la plus abjecte de l’Etat. Ceux qui en ont été les responsables sont des meurtriers et méritent la peine capitale.

      Un État civilisé n’applique plus la peine de mort, mais un PEUPLE n’y renonce JAMAIS...., comme on l’a vu à la Libération. Je ne serai pas étonné si une justice populaire intervient. En attendant, la gouvernance qui a permis cette forfaiture n’a plus ni crédibilité... ni légitimité. AUCUNE. Anathema sit ! 

      Pierre JC Allard


    • babelouest babelouest 25 mai 05:39

      @Attila AU REVOIR !


    • babelouest babelouest 25 mai 05:42

      @JPCiron
      Précisons tout de même que c’est une démocratie de façade arrière, là on l’on met les poubelles et les végétaux à recycler.


    • Garibaldi2 25 mai 05:44

      @Duke77

      L’hydroxychloroquine a été placée dans le tableau des substances vénéneuse car on soupçonne qu’elle soit génotoxique. On ne doit donc pas l’administrer à une femme enceinte, sauf si elle programme une ivg, ou à une femme qui cherche à être enceinte.


    • Garibaldi2 25 mai 07:19

      J’ajoute ce commentaire posté sur

      https://menace-theoriste.fr/ne-soigner-que-ceux-qui-gueriront-seuls-protocole-raoult/

      le 18-04-2020 par Francesco :

      ’’J’ai lu l’étude (merci de corriger la référence comme le demande Benjamin – ce serait plus rigoureux – “charité bien ordonnée commence par soi-même”).
      Comme le signale Benjamin c’est un pre-print “non peer reviewed”.
      Cela reste intéressant (comme tout pre-print) car en ces temps d’urgence toute information qui présente les apparences de pertinence doit être prise en compte.
      A noter que l’étude utilise comme référence des patients sous HCQ pour des maladies chroniques et qui ont été amenés à prendre de l’AZ « en plus ». On parle aussi de traitement assez long. Quid de l’impact de l’usage prolongé sur l’impact ?
      Néanmoins, c’est un appel à la prudence qui mérite d’être entendu, mais de là à affirmer que qu’il s’agit de « médicaments connus pour provoquer des arrêts cardiaques lorsqu’ils sont utilisés ensemble ». Cela me semble aller un peu vite en besogne et, à ce titre, est aussi critiquable que certaines affirmations péremptoires justement reprochées à Raoult et son équipe.
      Car ce risque ne semble pas si connu que cela (ce qui en aurait rendu l’usage criticable dans un cadre clinique). Mais cet article n’est paru que le 10 avril… alors que par ailleurs, des études antérieures n’indiquaient pas ce risque (doi : 10.1517/17425255.2011.598506)

      Il ne faut toutefois pas nécessairement jeter le bébé avec l’eau du bain. Les études « avec groupe de contrôle » ne sont pas toujours la panacée (ni toujours faisables) et les études dites « observationnelles » peuvent aussi avoir leur intérêt.
      Je renvoie à cet égard à l’article paru dans le New England Journal of Médecine 2017 « Evidence for Health Decision Making — Beyond Randomized, Controlled Trials » qui met en perspective les différentes méthodes permettant de prendre une décision éclairée en terme de traitement médical – (DOI : 10.1056/NEJMra1614394 – https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMra1614394)
      Et sur les limites des études randomisées, je recommande l’article «  Parachute use to prevent death and major trauma when jumping from aircraft : randomized controlled trial » paru en décembre 2018 dans le British Medical Journal, qui présente, non sans humour, les limites des tests randomisés (BMJ 2018 ;363:k5094 – http://dx.doi.org/10.1136/bmj.k5094’’

    • vesjem vesjem 25 mai 23:09

      @Fergus
      tu peux bégayer sur la 2ème syllabe de ton pseudo en regardant çà :
      tu mens d’une façon honteuse, mon petit ferguus
      https://www.youtube.com/watch?v=DZFN3DryH68


    • bernard29 bernard29 23 mai 16:58

      c’est quand même un sale coup pour « CHLOROQUINIX » le druide de Marseille. Sans doute que « Douste Bla bla » le bien nommé, a encore perdu une occasion de se taire.


      • périscope 24 mai 10:14

        @bernard29 Attila, Fergus et Cie
        Big Pharma met le paquet et après nous avoir imposé « Mr 11 vaccins » (à quel prix ?) fait aujourd’hui donner l’armée de ses chevaux-légers, plus que légers, de vulgaires perroquets
        Mais, il va falloir les payer aussi, à moins qu’ils ne soient que des auditeurs, sans cervelle, de BFM Télé, Gilead et consorts ?
          Dehors tous ces politiques corrompus, et leurs larbins !


      • Attila Attila 24 mai 10:42

        @périscope
        Qu’est-ce que c’est ce charabia ? Vous n’êtes pas foutu d’énoncer clairement ce que vous avez à dire ?
        L’abus de chloroquine, sans doute !

        .


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 mai 03:31

        @Attila

        Je crois que vous êtes un sot et nuisible. Si vous voulez engager un débat avec moi sur Raoult ou une hiérarchie médicale qui s’est déshonorée, allez-y. Je signe de mon véritable nom et mon adresse est au dossier, mais je ne vous reproche pas d’être un pleutre. Le dossier dont nous discutons ne devrait pas se perdre dans de tels détails.

        PJCA


      • Pere Plexe Pere Plexe 25 mai 09:11

        @bernard29
        Pauvre marseillais...soignés par un charlatan avec une molécule mortelle !
        Mais ces derniers, surement par crédulité, meurent beaucoup moins que les parisiens soignés par des gens sérieux aux titres ronflants qui n’administrent que des médocs « homologués ».
        Mais la réalité des chiffre ont s’en fout, non ?
        Ce qui compte c’est l’idéologie, le vernis scientifique du marketing pharmaceutique, la caution politique.
        Heureusement que vos êtes là pour nous le rappeler. 


      • Attila Attila 23 mai 17:01

        Que ce soit précocement ou pour les cas graves, l’hydroxychloroquine n’améliore pas l’état des malades. De plus, elle a plus d’effets secondaires et a plus de risques, notamment cardiaques.

        Ce n’est pas seulement le Lancet qui le dit, une autre étude française et une chinoise vont dans le même sens.

        France Info
        .
        Spoutnik
        .
        Le Pr Raoult n’a pas voulu faire de groupe témoin. Il a donc accepté cette épée de Damoclès que d’autres études soient plus sérieuses que les siennes. Voilà le résultat.

        .


        • Attila Attila 23 mai 17:06

          @Tous

          Pour les informations de base, ce qu’on sait et ce qu’on ne sait pas, je conseille la synthèse mise à jour régulièrement par le docteur Dominique Dupagne

          Ce qu’il faut savoir sur la COVID-19 et le virus SARS-CoV-2

          .


        • Fergus Fergus 23 mai 17:31

          Bonjour, Attila

          « Le Pr Raoult n’a pas voulu faire de groupe témoin. Il a donc accepté cette épée de Damoclès que d’autres études soient plus sérieuses que les siennes. Voilà le résultat »

          Tout le problème est là, et ce n’est pas en sautant sur leurs chaises  et en invectivant les contradicteurs sur le web que ses groupies, ni plus ni moins compétentes en la matière que vous ou moi, lui donneront raison. Cela passe par la rigueur d’expérimentations crédibles !


        • berry 23 mai 17:42

          @Attila
          Des éléments plaident pourtant en faveur de l’hydroxychloroquine, il y a très peu de décès au Maroc et en Afrique, où elle est utilisée massivement.


        • berry 23 mai 17:51

          @Fergus
          Le problème est résolu, l’étude a foiré car personne ne voulait courir le risque de se faire refiler un placébo, ils n’ont pas trouvé assez de volontaires.
          Même les électeurs de Macron ne croyaient pas aux règles imposées par le ministère de la santé !


        • bernard29 bernard29 23 mai 17:52

          @berry

          Pourtant ça ne semble pas être le cas au Kazakhstan et en Georgie. ?? Alors que dire de ces études croisées quoique très fouillées ?? je vous pose la question !


        • Attila Attila 23 mai 17:52

          @berry
          Si j’ai bien compris, le risque est surtout important avec l’association hydroxychloroquine+azytrhomycine. Ces deux médicament dérèglent le fonctionnement du cœur par le même processus. La somme des deux dérèglements aboutit à des valeurs dangereuses et à des arrêts cardiaques.
          On ne peut donc prescrire l’association de ces deux médicaments que sous surveillance stricte.
          Le Pr Raoult fait un électrocardiogramme des malades au deuxième jour de traitement et l’arrête en cas de valeur dangereuse. Mais il a quand même eu deux décès douteux, d’après ce que j’ai lu.

          .


        • troletbuse troletbuse 23 mai 18:05

          @Fergus

          Vous étes à vous seul un vrai régiment de pompiers de la macronie


        • bernard29 bernard29 23 mai 18:10

          @Attila
          oui j’ai lu cela aussi . Mais l’association hydroxychloroquine+azytrhomycine, c’est justement le protocole de Raoult. Caramba ! et tous les adeptes qui, pour répondre aux premières critiques, affirmaient justement qu’il fallait ne pas oublier l’azythromycine. Ainsi ils auraient doublement tort. 
          En fait selon un dernier conseil du gourou, il faudrait prendre hydroxychloroquine+azytrhomycine bien sûr, mais également louer un gite rural au Congo ou au Maroc, pour 14 jours..


        • Attila Attila 23 mai 18:17

          @troletbuse
          On ne voit pas bien le rapport entre défendre le respect des règles et des protocoles scientifiques et un éventuel soutient à Macron.
          C’est quand même Macron qui est allé soutenir le Pr Raoult à Marseille.

          .


        • Fergus Fergus 23 mai 19:53

          Bonsoir, Attila

          Avec cette réponse, vous m’avez devancé. 
          Macron, je n’en ai rien à cirer. Quant à Raoult, je n’ai rien contre lui.

          J’aimerais simplement que l’on cesse de prendre pour argent comptant les affirmations d’un scientifique qui ne respecte pas les protocoles.


        • troletbuse troletbuse 23 mai 23:03

          @Attila

          Le guignol, parait qu,il a télephone à JM Bigard. Apparemment, il n,a rien à foutre et méme rien a en foutre.


        • njama njama 23 mai 23:11

          @Fergus
          Parce que quand vous consultez votre médecin vous imaginez qu’il respecte un protocole « d’essai scientifique » ?
          Et qu’il trouve dans sa patientèle un autre clampin à qui il prescrit autre chose pour le même cas de figure, et un autre à qui aussi à l’insu de son plein gré comme le cas précédent il donnera un placebo genre « doliprane », ou une nouvelle molécule dont on ne sait à peu près rien de son efficacité, des effets secondaires que lui aura été proposé par un labo parce que l’AMM vient de sortir ?
          Vous êtes simplement ridicule Fergus...

          LE PARISIEN. Le gouvernement a autorisé un essai clinique de grande ampleur pour tester l’effet de la chloroquine sur le coronavirus. C’est important pour vous d’avoir obtenu cela ?

          DIDIER RAOULT. Non, je m’en fiche. Je pense qu’il y a des gens qui vivent sur la Lune et qui comparent les essais thérapeutiques du sida avec une maladie infectieuse émergente. Moi, comme n’importe quel docteur, à partir du moment où l’on a montré qu’un traitement était efficace, je trouve immoral de ne pas l’administrer. C’est aussi simple que ça.

          LE PARISIEN. Que répondez-vous aux médecins qui appellent à la prudence et sont réservés sur vos essais et l’effet de la chloroquine, notamment en l’absence d’études plus poussées ?

          DIDIER RAOULT. Comprenez-moi bien : je suis un scientifique et je réfléchis comme un scientifique avec des éléments vérifiables. J’ai produit plus de données en maladies infectieuses que n’importe qui au monde. Je suis un docteur, je vois des malades. J’ai 75 patients hospitalisés, 600 consultations par jour. Donc, les opinions des uns et des autres, si vous saviez comme ça m’est égal. Dans mon équipe, nous sommes des gens pragmatiques, pas des oiseaux de plateau télé.

          LE PARISIEN. Comment en êtes-vous arrivé à travailler sur la chloroquine en vous disant que cela pouvait être efficace pour traiter le coronavirus ?

          DIDIER RAOULT.Le problème dans ce pays est que les gens qui parlent sont d’une ignorance crasse. J’ai fait une étude scientifique sur la chloroquine et les virus il y a treize ans qui a été publiée.
          Depuis, quatre autres études d’autres auteurs ont montré que le coronavirus était sensible à la chloroquine. Tout cela n’est pas une nouveauté. Que le cercle des décideurs ne soit même pas informé de l’état de la science, c’est suffocant. L’efficacité potentielle de la chloroquine sur les modèles de culture virale, on la connaissait.
          On savait que c’était un antiviral efficace. On a décidé dans nos expérimentations d’ajouter un traitement d’azithromicyne (un antibiotique contre la pneumonie bactérienne, NDLR) pour éviter les surinfections bactériennes. Les résultats se sont révélés spectaculaires sur les patients atteints du Covid-19 lorsqu’on a ajouté l’azithromycine à l’hydroxychloroquine.

          LE PARISIEN. Qu’attendez-vous des essais menés à plus grande échelle autour de la chloroquine ?

          DIDIER RAOULT. Rien du tout. Avec mon équipe, nous estimons avoir trouvé un traitement. Et sur le plan de l’éthique médicale, j’estime ne pas avoir le droit en tant que médecin de ne pas utiliser le seul traitement qui ait jusqu’ici fait ses preuves. Je suis convaincu qu’à la fin tout le monde utilisera ce traitement. C’est juste une question de temps avant que les gens acceptent de manger leur chapeau et de dire, c’est ça qu’il faut faire.

          LE PARISIEN. Sous quelle forme et pendant combien de temps administrez-vous la chloroquine à vos patients ?

          DIDIER RAOULT. On donne de l’hydroxychloroquine à raison de 600 mg par jour pendant dix jours (sous forme de Plaquenil, le nom du médicament, NDLR) sous la forme de comprimés administrés trois fois par jour. Et de l’azithromycine à 250 mg à raison de deux fois le premier jour puis une fois par jour pendant cinq jours.

          LE PARISIEN. Est-ce un traitement qui peut être pris en prévention de la maladie ?

          DIDIER RAOULT. Nous ne le savons pas.

          LE PARISIEN. Lorsque vous l’administrez, au bout de combien de temps un patient atteint du Covid-19 peut-il guérir ?

          DIDIER RAOULT. Ce qu’on sait pour l’instant, c’est que le virus disparaît au bout de six jours.

          LE PARISIEN. Comprenez-vous néanmoins que certains de vos confrères appellent à la prudence sur ce traitement ?

          DIDIER RAOULT. Les gens donnent leur opinion sur tout, mais, moi, je ne parle que de ce que je connais : je ne donne pas mon opinion sur la composition de l’équipe de France enfin ! Chacun son métier. La communication scientifique de ce pays s’apparente aujourd’hui à de la conversation de bistrot.

          LE PARISIEN. Mais n’y a-t-il pas des règles de prudence à respecter avant l’administration d’un nouveau traitement ?

          DIDIER RAOULT. A ceux qui disent qu’il faut trente études multicentriques et mille patients inclus, je réponds que si l’on devait appliquer les règles des méthodologistes actuels, il faudrait refaire une étude sur l’intérêt du parachute.
          Prendre 100 personnes, la moitié avec des parachutes et l’autre sans et compter les morts à la fin pour voir ce qui est plus efficace. Quand vous avez un traitement qui marche contre zéro autre traitement disponible, c’est ce traitement qui devrait devenir la référence.
          Et c’est ma liberté de prescription en tant que médecin. On n’a pas à obéir aux injonctions de l’Etat pour traiter les malades.
          Les recommandations de la Haute autorité de santé sont une indication, mais ça ne vous oblige pas. Depuis Hippocrate, le médecin fait pour le mieux, dans l’état de ses connaissances et dans l’état de la science.

          LE PARISIEN. Quid des risques d’effets indésirables graves liés à la prise de chloroquine, notamment à haute dose ?

          DIDIER RAOULT. Contrairement à ce que disent certains à la télévision, la Nivaquine (le nom d’un des médicaments conçus à base de chloroquine, NDLR) est plutôt moins toxique que le Doliprane ou l’aspirine prise à forte dose. En tout état de cause, un médicament ne doit pas être pris à la légère et toujours prescrit par un médecin généraliste.

          LE PARISIEN. Avez-vous conscience de susciter un immense espoir de guérison pour les patients atteints ?

          DIDIER RAOULT. Je vois surtout qu’il y a des médecins qui m’écrivent du monde entier tous les jours pour savoir comment on traite des maladies avec l’hydroxychloroquine. J’ai reçu des appels du Massachusetts General Hospital et de la Mayo Clinic de Londres.
          Les deux plus grands spécialistes mondiaux, l’un des maladies infectieuses, l’autre des traitements antibiotiques, m’ont contacté pour me demander des détails sur la manière de mettre en place ce traitement.
          Et même Donald Trump a tweeté sur les résultats de nos essais. Il n’y a que dans ce pays qu’on ne sait pas très bien qui je suis ! Ce n’est pas parce que l’on n’habite pas à l’intérieur du périphérique parisien qu’on ne fait pas de science. Ce pays est devenu Versailles au XVIIIe siècle !


        • Attila Attila 23 mai 23:44

          @njama
          «  Parce que quand vous consultez votre médecin vous imaginez qu’il respecte un protocole « d’essai scientifique » ? »
          Vous confondez deux choses différentes.
          Dans sa pratique quotidienne, le médecin praticien ne fait pas de la recherche scientifique, il soigne des gens. Il fait un diagnostic, puis il prescrit un traitement conformément aux acquis de la science.
          Les acquis de la science sont le résultat des recherches scientifiques validées, c’est à dire prouvées par le respect scrupuleux des règles et des protocoles.
          Ce sont la déontologie et la loi qui font obligation au médecin de ne prescrire que des traitements conformes aux acquis de la science.

          .


        • Furax Furax 24 mai 01:12

          @Fergus

          Raoult est un médecin.
          Constituer des groupes-témoin avec des malades à qui on ne donnera pas de traitement pour une maladie mortelle, voyez vous il s’y refuse et toute son équipe avec.
          D’ailleurs c’est le problème de Discovery qui n’a pas trouvé de volontaires.
          Pour le reste, je vous ai donné suffisamment de liens pour « cesser de prendre pour argent comptant »les affirmations etc.
          Un denier lien :
          https://twitter.com/Laissonslespre1/status/1264172471806316544

          Et le groupie t’emmerde


        • Laulau Laulau 24 mai 09:20

          @Fergus

          « Il a donc accepté cette épée de Damoclès que d’autres études soient plus sérieuses que les siennes »

          Est-ce que, dans cette publication du Lancet on parle de groupe témoin, de tri des malades au hasard etc..etc..Non ! Alors en quoi cette étude est-elle plus sérieuse et pourquoi d’après les media mettrait-elle fin au débat ? Cela ne vous pose pas question ?
          Quant au groupe témoin, il semble que ceux qui ont voulu en faire un, notamment dans la fameuse GRANDE étude européenne ont eu quelque problèmes. C’est qu’il est difficile quand on effraie la population sur la mortalité effrayante de cette maladie, de trouver des gens qui acceptent de prendre du sucre en poudre pour tout médicament.


        • Carburapeur Carburapeur 24 mai 10:50

          Attila ne sait pas lire, à moins qu’il ne soit sourd et aveugle aux explications.

          Ce serait moins grave qu’une soumission aux dogmes des financiers du médoc !

          Les explications ont été données maintes fois, mais quand on ne veut pas remettre en cause ses certitudes, on s’arc-boute jusqu’au ridicule.

          ,


        • mac 24 mai 10:51

          @Fergus
          Respecter le protocole ? Celui qui consiste à ne donner aucun traitement aux plus de 70 ans et à les laisser crever ? Vous appelez ça de la médecine peut-être ?
          Soyons sérieux, si j’avais un parent dans un telle situation, le protocole je me le mets où je pense...


        • Julien Julien 24 mai 12:38

          @mac

          Exactement !
          Je ne comprends pas les gens qui demandent un protocole en double aveugle, cela m’échappe totalement !


        • François Vesin François Vesin 24 mai 12:56

          @Fergus
          « Tout le problème est là »
          .
          Vous avez raison Fergus...le problème c’est que le Pr Raoult
          s’est comporté comme un médecin pour sauver des vies 
          comme il s’y est engagé par le serment d’Hippocrate.
          .
          L’expérimentation, c’est chez le nazi Mengele qu’elle se pratiquait.

           


        • Désintox Désintox 24 mai 15:33

          @Attila
          "Pour les informations de base, ce qu’on sait et ce qu’on ne sait pas, je conseille la synthèse mise à jour régulièrement par le docteur Dominique Dupagne Ce qu’il faut savoir sur la COVID-19 et le virus SARS-CoV-2"

          Merci pour ce lien !
          Un peu de rigueur et d’objectivité, ça fait du bien, face à la montagne d’âneries qu’on lit !


        • Duke77 Duke77 24 mai 16:37

          @Attila

          Cette étude n’est pas le résultat de l’attitude de Raoult mais celui du succès de cette molécule pour diminuer la charge virale de covid19 alors que BigPharma veut profiter de cette épidémie pour faire beaucoup d’argent. Ce genre d’études sans aucun crédit scientifique et ne répondant pas aux critères exigés par les « anti-chloroquine » contre Raoult ne sert qu’à préparer la vente de solutions plus juteuses en terme de profit.


        • vesjem vesjem 24 mai 17:49

          @Fergus
          complètement décrédibilisé ! tu t’enfonces ; continue de lire « ouest-france » et regarder bfm ; çà te va bien


        • gerard JOURDAIN 24 mai 18:36

          @Attila

          mais vous êtes au contact des patients pour etre aussi affirmatif ?
          je ne vous souhaite pas d’attraper le covid. 
          on verrait votre vrai réaction.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 mai 03:40

          @bernard29

          Une subtile et spirituelle intervention peut toujours réhausser un débat.

          PJCA


        • babelouest babelouest 25 mai 05:47

          @Fergus
          Les protocoles, bêtes comme leurs pieds, c’est le contraire de la Vie qui est toujours changeante. Nous sommes tous différents ! Mais bien sûr c’est tellement mieux de se contenter de lire le manuel comme pour construire un lego....


        • vesjem vesjem 25 mai 08:26

          @Désintox
          justement, je viens de te lire


        • Francis JL 25 mai 08:31

          @Fergus
           
           ’’Macron, je n’en ai rien à cirer. Quant à Raoult, je n’ai rien contre lui’’
           
          Sauf que tous vos commentaires sur le sujet prouvent le contraire !


        • njama njama 23 mai 17:36

          Emmanuel Macron, le gouvernement et les hautes autorités de santé auront des comptes à rendre, il y a 4,25 fois plus de décès (« attribués ») Covid en France (418 / M d’hab.) qu’en Allemagne (98 /M d’hab.) source statitica.com au 20 mai

          un bilan très mauvais qui questionne sur la gestion de cette épidémie

          alors la chloroquine dans tout ça elle aurait bon dos pour s’auto-amnistier de cette impéritie notoire !

          L’explication, en partie au moins >> Taux de lits en soins intensifs 2016 (source OCDE)
          L’Allemagne a conservé 6 lits de soins intensifs pour mille habitants, contre 3,5 en Suisse… et la France 3 ou moins !
          GRAPHIQUE : http://jdmichel.blog.tdg.ch/media/01/00/337694503.png
          ou dans l’article : http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/18/covid-19-fin-de-partie-305096.html

          ainsi que la frilosité de certains MG à prescrire un antibiotique, de l’AZI ou autres macrolides comme pour des infections respiratoires.


          • bernard29 bernard29 23 mai 17:57

            @njama

            peut être que « Chloroquinix », aura des comptes à rendre aussi. Ainsi que Douste Bla Bla et Estrosi qui ont berné les pétitionnaires de la région PACA qui se retrouvent en potentialité de crises cardiaques…. tout ceci est problèmatique. 


          • berry 23 mai 18:12

            @njama
            L’explication, c’est surtout que Macron a trainé 15 jours avant de prendre la décision de confiner.
            Avec des nombres de cas qui doublent tous les 3 jours, si vous attendez 15 jours avant d’agir, le nombre de personnes contaminées est multiplié par 32.
            Le problème avait été posé en février :
            https://lesakerfrancophone.fr/le-virus-corona-setend-dans-le-monde-car-les-gouvernements-reagissent-trop-lentement


          • Attila Attila 23 mai 18:27

            @berry
            «  L’explication, c’est surtout que Macron a trainé 15 jours avant de prendre la décision de confiner. »
            C’est même pire que ça : l’ambassadeur de France en Chine a alerté le gouvernement sur les dangers de l’épidémie de coronavirus dès le mois de décembre.
            En janvier, il aurait pu s’inquiéter et commander des masques et des équipements de protection ainsi que des test.
            Emmanuel Macron avait été alerté dès décembre 2019 des dangers du coronavirus par l’ambassadeur de France à Pékin, selon les informations du Canard enchaîné

            .


          • Fergus Fergus 23 mai 20:01

            Bonsoir, berry

            A la décharge de Macron  ou de ses collègues dans les autres pays —, reconnaissons qu’il n’a pas été aidé par les scientifiques dont les avis ont été pour le moins contradictoires en février. 

            A cet égard, ce n’est pas Raoult qui a rendu service à Macron, lui qui, entre autre affirmations péremptoires hasardeuses, affirmait sans rire au début de la crise sanitaire que le coronavirus ne ferait « pas plus de victimes que les accidents de trottinette » !


          • njama njama 24 mai 00:14

            @Fergus
            Oui on connaît, responsable mais pas coupable...
            décider d’anesthésier la France entière le 11 mars pour 48 décès ça vous paraît normal !


          • Garibaldi2 24 mai 02:30

            @Fergus

            ’’A cet égard, ce n’est pas Raoult qui a rendu service à Macron, lui qui, entre autre affirmations péremptoires hasardeuses, affirmait sans rire au début de la crise sanitaire que le coronavirus ne ferait « pas plus de victimes que les accidents de trottinette »’’


            Vous êtes un sacré diffuseur de bobards ! Didier Raoult a déclaré le 26 février 2020 :

            ’’Vous savez, il y a plus de morts par accidents de trottinettes en Italie que par le Coronavirus.’’

            source : https://www.tourmag.com/Italie-il-y-a-plus-de-morts-par-accidents-de-trottinettes-que-par-le-Coronavirus_a102502.html


          • Fergus Fergus 24 mai 09:29

            Bonjour, Garibaldi2

            En admettant que la phrase de Raoult ait été exactement celle que vous citez, et je vous crois sur parole, cela ne change strictement rien à l’aveuglement dont a fait preuve Raoult !!! 

            Je crois toutefois que Raoult avait déja utilisé le même image dans une interview de la mi-février ; j’en cherche la trace, bien que cela n’ait aucune importance, le citation que vous relayez suffisant à montrer à quel point Raoult a pu se fourvoyer sur la dangerosité du SARS-CoV-2.


          • Laulau Laulau 24 mai 09:31

            @Fergus
            Les avis des scientifiques (des vrais) sont forcement contradictoires, la science progresse ainsi ; non pas en énonçant des certitudes mais en doutant de toute hypothèse. Mais le politique doit se servir de son bon sens ; par exemple quand on lui dit qu’un médicament prescrit dans le monde entier à des milliards de gens et depuis des années est un poison violent.......Il se doit vérifier honnêteté de ses conseillers. 


          • mac 24 mai 10:59

            @Fergus
            Et bien dans un pays comme l’Allemagne où la situation a été beaucoup mieux gérée que chez nous on est loin de la grande hécatombe.
            Quant à la Corée du Sud, où on a fait ce que Raoult préconisait pour la France à savoir tester et traiter, avec 266 décès, on ne doit pas forcément être très loin des accidents de trottinettes ou de vélos.
            Conclusion : aucune décharge pour Macron, la gestion qui a été faite, en France, de cette crise est calamiteuse et ces milliers de décès supplémentaires, dans notre pays, sont la conséquence d’une mauvaise politique.


          • Heinz 24 mai 12:29

            @Fergus

            C’est exact.

            Si partout en France on avait suivi le traitement Raoult, il y aurait eu moins de victimes du Corona que d’accidents de trottinette.

            Vous oubliez aussi, que - chiffres à l’appui - le Corona est l’épidémie de grippe, qui a fait le moins de morts depuis la 2e guerre mondiale


          • Désintox Désintox 24 mai 15:36

            @berry
            « L’explication, c’est surtout que Macron a trainé 15 jours avant de prendre la décision de confiner. »

            Et que dire du ministre de l’éducation nationale, qui a laissé la rentrée se faire dans des lycées surpeuplés de 1000 ou 2000 élèves alors que l’Italie était déjà confinée ?


          • Duke77 Duke77 24 mai 16:42

            @bernard29 Nimporte quoi. Ça ne te dérange pas de raconter ce genre de débilités ? D’abord, Raoult n’a pas administré de chloroquine aux patients ayant des antécédants de problèmes cardiaques, comme il le mentionne dans ses videos que vous n’avez pas regardé. Vous prouvez au passage que les gens comme vous ne connaissent même pas les arguments basiques du sujet. Vous attaquez ce type sans même savoir qu’il a protégé ses patients d’effets secondaires qu’il considère personnellement comme quasi-nuls, juste pour se plier aux précautions des détracteurs de la chloroquine. Vous êtes nul


          • vesjem vesjem 24 mai 17:52

            @Fergus
            tu sais très bien que les scientifiques qui avaient la parole dans les merdias sont tous corrompus ; pourquoi fais-tu semblant de les blanchir ? serais-tu comme eux ?


          • Legestr glaz Legestr glaz 24 mai 18:43

            @Fergus
            Mais, Fergus, il n’est pas dangereux le covid19. Si le malade est traité dès les premier symptômes c’est juste une rigolade. 

            En revanche, si les lésions endothéliales s’installent, et en particulier chez les personnes qui présentent une faiblesse de leur endothélium (diabétiques, obèses, hypertendus) alors la dangerosité du virus augmente et peut conduire à la mort. 

            En réalité, peu importe le protocole, ce qui était important dans le cas de l’attaque du covid19 c’était de comprendre qu’il fallait soigner l’endothélium attaqué par le virus. 
            Ainsi, le protocole Raoult n’était autre : qu’un antibiotique (l’azithromicyne) associé à un anti-inflammatoire et un antiviral (l’hydroxychloroquine qui cumule ces 2 dernières fonctions).
            D’autres médecins de terrain ont traité efficacement leurs patients atteints du covid19, dès les premiers symptômes, en prescrivant d’autres anti-inflammatoires, comme le « Singulair » par exemple, et d’autres antibiotiques et antiviraux. D’autres ont ajouté des antioxydants, comme le zinc et d’autres encore des anti-coagulants, puisque la faiblesse de l’endothélium provoquait des caillots sanguins. 

            Le protocole Raoult n’est donc pas le sujet central. Le sujet central est bien : comment est-ce que l’on combat le covid19 sachant qu’il dégrade l’endothélium provoquant, ensuite, une détresse respiratoire pouvant être fatale. Le professeur Raoult a proposé une piste, d’autres médecins en ont proposé d’autres, mais, visiblement, les médicaments prescrits cumulaient les mêmes effets bénéfiques pour contrer l’action du covid19. Une fois les lésions provoquées il était évident que certains médicaments n’étaient plus d’aucune utilité. 

            Comprendre les portes d’entrée du covid19 et sa manière de provoquer des lésions dans l’organisme c’était comprendre ce qu’il fallait prescrire pour soigner les patients. Des médecins et chercheurs l’ont découvert, l’ont démontré, et la situation en est, dans les médias, au même point : c’est le silence général sur la maladie de l’endothélium. Et cette porte d’entrée du covid19 qui dégradait l’endothélium était connue depuis au moins 15 années. Mais lorsque l’on ne veut pas le voir, on ne veut vraiment pas le voir. Mieux vaut parler de « vaccin » !

            https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/coronavirus-covid19-des-morts-223743


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 mai 03:59

            @mac

            « La gestion qui a été faite, en France, de cette crise est calamiteuse et ces milliers de décès supplémentaires, dans notre pays, sont la conséquence d’une mauvaise politique »

            LE PROBLÈME N’EST PAS LÀ ! Il y a une gestion calamiteuse de douzaines, voire de centaines de dossiers en France... et ailleurs. L’IMPARDONNABLE est que les ordures qui ont pris ces décisions ont été payées, corrompues pour les prendre. Un pays où l’autorité des élus et des hauts-fonctionnaires est vendue à des bandits doit en changer... et si la démocratie n’y arrive pas, c’est la démocratie elle-même qui doit être mise en examen.

            PJCA


          • njama njama 23 mai 17:47

            Il n’y a que le Maroc et le Congo RDC qui ont suivi les doses du protocole de l’IHU

            Pays où l’hydroxychloroquine est recommandée
            Chine Chloroquine 500mg 2x/jour
            Pays-Bas Chloroquine/Hydroxychloroquine J1 : 600mg (6 comprimés A-CQ 100mg), 12 heures plus tard 300mg ; J2-J5 : 300mg
            Iran Hydroxychloroquine 200mg 2x/jour
            Belgique Hydroxychloroquine J1 : 400mg x2 ; J2-J5 200mg
            Italie (Lombardie) Chloroquine/Hydroxychloroquine Chloroquine 500mg pendant 20jours OU Hydroxychloroquine 200mg 5 à 20 jours
            USA (New York) Hydroxychloroquine+Azithromycine Hydroxychloroquine 200mg 3x/jour, Azithromycine 250mg
            Corée Hydroxychloroquine Hydroxychloroquine 400mg/jour
            Inde Hydroxychloroquine Prophylaxie, 400mg*2 au J1, puis 400mg par semaine
            Congo RDC Hydroxychloroquine+Azithromycine Hydroxychloroquine 200mg 3x/jour, Azithromycine 500mg J1 puis 250mg/jour pendant 5 jours
            Maroc Hydroxychloroquine+Azithromycine Hydroxychloroquine 200mg 3x/jour, Azithromycine 500mg J1 puis 250mg/jour pendant 5 jours
            Roumanie Hydroxychloroquine Hydroxychloroquine 400mg 2x/jour

            https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-pays-ou-lhydroxychloroquine-est-recommandee/


            • bernard29 bernard29 23 mai 18:02

              @njama
              c’est le parchemin « méditerranée infection » , où officie sans doute le professeur Chloroquinix ??


            • njama njama 23 mai 23:00

              @bernard29
              Comme différents pays ont suivi différents protocoles, il faudrait juste comparer ce qui est comparable...


            • machin 24 mai 06:36

              @bernard29

              Vous pouvez racontez ce que vous voulez...

              Ce n’est certainement pas de minables petits marchands de mensonges stipendiés par des sociétés de communications, de veilles Internet et réseaux sociaux qui influenceront le jugement d’au moins 1/4 de la population.

              Entre la plaie et les scandales des labos félons régulièrement pris en flagrants délits de mensonges, de vols, de détournement, d’ essais thérapeutiques monstrueux et un simple homme de sciences banalement humain, mon choix est vite fait...

              Dans peu de temps, impuissants a autre chose, les gens de votre acabit vont sans aussi mesquinement s’attaquer a sa vie privée...

              Le seul obstacle réelle a la science et à la vérité reste toujours la rumeur...
              C’est pathétique d’en arriver là.

              vous êtes minuscule.


            • nono le simplet nono le simplet 24 mai 06:56

              @njama
              si c’est vrai, concernant l’HCQ, les résultats sont spectaculaires
              Belgique, pays qui compte le plus de décès au monde 806 dc / million d’habitants
              New York, état qui compte le plus de décès au monde 1490 dc / million d’habitants
              une magnifique réussite !


            • nono le simplet nono le simplet 24 mai 07:02

              @nono le simplet
              y a un moment, quand on raconte des conneries, où il faut se taire, ce qu’ont fait pas mal d’intervenants ... mais bon, il faut d’abord prendre conscience qu’on raconte des conneries et pour certains ça traîne en longueur ...


            • chantecler chantecler 24 mai 08:14

              @nono le simplet
              Ceci est un message de nono le simplet , le roi des statistiques , à nono le simplet, le militant de la pureté dans la recherche scientifique au long cour.
              Va t’il s’écouter ou prolonger le débat sur encore 10 ans ?
              Mais il est triste : que de morts parce que les imbéciles n’ont pas voulu l’écouter !
              ....évidemment toujours pas de traitement reconnu efficace, sinon pas trop cher a mais peut être un vaccin pour dans un ou deux ans ... ?
              Espoir .


            • nono le simplet nono le simplet 24 mai 08:28

              @chantecler
              tu fumes de l’afghan dès le matin ?


            • dimitrius 24 mai 08:42

              @nono le simplet
              T’es passé faire un petit coucou au professeur des écoles ???


            • chantecler chantecler 24 mai 09:02

              @nono le simplet
              Non, je suis plutôt pacifiste .
               smiley


            • chantecler chantecler 24 mai 09:05

              @dimitrius
              J’ai jamais été professeur des écoles .
              Je l’ai déjà expliqué, cher dimitrius .
              Alors ton couplet qui se veut péjoratif tu le remets dans ta culotte .
              Mais bon si tu es Alzheimer , je t’excuse .


            • nono le simplet nono le simplet 24 mai 09:09

              @dimitrius
              c’est curieux cette manie qu’ont les marins de faire des phrases ... smiley
              c’est poilant ces gens qui, quand ils réalisent qu’ils racontaient des conneries, en veulent à ceux qui n’en racontaient pas, n’admettant pas qu’ils soient moins cons qu’eux ... misère smiley


            • dimitrius 24 mai 09:10

              @ chantecler :
              T’as rien compris , Nono a dit qu’il ne posterait plus sur Avox , mais que de temps en temps , il ferait un petit coucou aux copains. Faut croire que tu fais partie de ceux là.


            • nono le simplet nono le simplet 24 mai 09:14

              @dimitrius
              Nono a dit qu’il ne posterait plus sur Avox

              j’ai dit ça moi ? smiley
              j’ai oublié de rajouter qu’outre faire coucou aux copains je me ferais un plaisir de venir saluer les bonnes nouvelles ...


            • dimitrius 24 mai 09:18

              @nono le simplet :
              Tu sais très bien qu’ici la majorité des gens qui postent ont des idées bien arrêtées sur tous les sujets , pas facile de leur faire voir la vérité , le nez dans la merde ils continuent à jurer que c’est eux qui ont raison .


            • nono le simplet nono le simplet 24 mai 09:22

              @dimitrius
              petit aparté ...
              7 cas dans la maison de retraite de mon bled ... plus un peu partout dans la région ... mais pas de chiffres avant lundi au mieux pour cause de we de repos à l’ARS ... plein de repas de copains ou de famille dans le coin ... à partir de demain je sors couvert ...


            • nono le simplet nono le simplet 24 mai 09:26

              @dimitrius
              Tu sais très bien qu’ici la majorité des gens qui postent ont des idées bien arrêtées sur tous les sujets

              ouais ils ont une idée de base et ils cherchent partout comment la justifier ... ils avaient réussi à me faire vaguement douter ... vaguement, hein !


            • Carburapeur Carburapeur 24 mai 11:11

              @machin
              pan ! bien dit


            • chantecler chantecler 24 mai 11:23

              @nono le simplet
              C’est la méthode scientifique ....à l’envers .
              Il y a un phénomène :
              On émet des hypothèses , on élabore une théorie...
              Et puis tout ce qui est contraire à la théorie, on le rejette ....
               smiley
              Cela dit bon week end à vous deux ....
              PS : c’est vrai que c’est lassant un site comme agx .
              ....
              Ca devient une institution , un club de... 100 personnes... ?
              On cause , on blablate, on fait des phrases , on écrit des commentaires , on s’engueule à l’occasion .
              Certes il y a de la variété ...
              Mais toujours , toujours chacun reste sur ses positions ....
              Et radote ses souvenirs (de jeunesse ?) ses connaissances +- lacunaires , on se cramponne sur ses bases , etc etc ....
              Et encore : quand on est pas prosélyte , quand on a rien à vendre ...
              Alors je pose la question : à quoi bon ?
              C’est vraiment une métaphore de Sisyphe ...
              Qui lui même est une métaphore .
              « Sisyphe condamné par les dieux à pousser sa pierre en haut de la montagne ... »
              Ah , vivement les élections !
               smiley
              C’est autre chose !
               smiley
              C’est pareil ?
              Ben merdalors .


            • Désintox Désintox 24 mai 15:37

              @machin
              « le jugement d’au moins 1/4 de la population. »
              1/4 de la population qualifiée pour évaluer une molécule ?
              Il faut arrêter la moquette !


            • Duke77 Duke77 24 mai 16:51

              @nono le simplet Tes résultats ne prouvent rien concernant l’HCQ car beaucoup de médecin de New York par exemple, étaient contre ce traitement et ont suivi les directives de BigPharma/ de l’OMS. En revanche, les résultats de l’IHU de Marseille qui n’a déploré aucun mort jeune est une belle preuve que l’HCQ fonctionne. Au dela des stats, il est simple de comprendre que cette molécule diminue la charge virale. Donc forcément, mécaniquement, diminue les risques de sur-infection. Le découvreur des effets anti-biotiques de la pénicilline , Fleming, a fait tomber un bout de fromage alors qu’il mangeait un sandwich lors de ses expériences de labo. Il n’a pas attendu les stats pour comprendre les effets de sa découverte. Ceux qui ne comprennent pas ce principe de base sont des idiots.


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 mai 04:09

              @njama

              https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-pays-ou-lhydroxychloroquine-est-recommandee/

              MERCI. J’admire votre patience. Il es bon que quelqu’un se donne encore la peine de répéter les faits, même si la mauvaise foi de ceux qui les contestent ne fait plus aucun doute. 

              PJCA


            • arthes arthes 25 mai 15:31

              @nono le simplet

              y a un moment, quand on raconte des conneries, où il faut se taire, ce qu’ont fait pas mal d’intervenants ... mais bon, il faut d’abord prendre conscience qu’on raconte des conneries et pour certains ça traîne en longueur ...


              ça va les chevilles ? Lol
              Bin tu sais, c’est que discuter avec des abrutis égotiques, immatures, bornés .obsédés par le comptage des « dc » (on peut dire morts aussi, ou décédés) et le « je veux avoir raison na !!!! » ça lasse, alors on laisse filer le truc quoi, s’pas indispensable.

              ..


            • Iris Iris 25 mai 15:39

              @chantecler

              « Mais toujours , toujours chacun reste sur ses positions ....  »
              Faut pas être si négatif, on lit les arguments, on les refuse, ça mûrit... et il arrive qu’on se rapproche un peu.


            • pipiou2 23 mai 18:14

              Encore un complot ma brave dame.

              c’est pour consommer sur place ou pour emporter ?


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 mai 04:20

                @pipiou2

                Ceux qui ne voient pas ou ne veulent pas admettre  que la MAJORITÉ de ce qui se fait dans la société l’est par des individus qui cachent soigneusement aux autres ce qu’ils savent, ce qu’ils pensent et ce qu’ils font.... sont simplement la masse des manipulés. Si on ne veut pas parler de complots ou de conspirations, on peut utiliser une autre mot... dans la mesure où l’on ne nie pas cette réalité.

                PJCA


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mai 20:20

                Perso j’ai pris du viagra .Histoire de de dire comme la chanson que je bandais encore .


                • Attila Attila 23 mai 21:00

                  @Aita Pea Pea
                  Est-ce-qu’avec le viagras on a besoin de vaseline ?
                  Je dis ça au cas où je voudrais m’inscrire au parti socialiste.

                  .


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 23 mai 21:11

                  @Attila

                  Ça dépend qui t’as envie d’enculer...y’a ceux qui creusent et ceux qui portent le flingue.


                • njama njama 23 mai 22:56

                  @Aita Pea Pea
                  Le viagra, ce qui vous a sauvé peut-être du coronavirix... smiley
                  faudrait tester davantage la qualité de la bandaison et de l’éjaculat, une étude en « double aveugle » s’imposerait pardieu !...
                  un bras viagra, un autre gingembre, un bras poudre de perlimpinpin... et ces dames expertes nous diront... rien de significatif, pas d’amélioration, ou ça lui a donné vingt ans de moins, ou il est mort d’un arrêt cardiaque inopiné sans lien avec la prescription .. smiley


                • njama njama 23 mai 23:20

                  Voilà ce que m’a communiqué Renaud Bouchard un rédacteur d’Agoravox https://www.agoravox.fr/auteur/renaud-bouchard

                  Vous trouverez ci-après — à propos de la Chloroquine -, un extrait d’une étude relative à la lutte contre cette maladie terrible que constitue le paludisme (véritable tueur silencieux particulièrement efficace).
                  Menée et écrite par un médecin militaire spécialiste des maladies tropicales (le Dr. G. Joncour, Médecin-Chef du Service antipaludique de Madagascar, Tananarive), cette étude fait état du traitement par chimioprophylaxie alors en vigueur pour les enfants scolarisés au moyen d’une prise de deux comprimés de Nivaquine (0,10 grammes) par écolier et par semaine jusqu’à l’âge de 13 ans.
                  Il se trouve qu’ayant passé mon enfance en pays tropicaux impaludés, j’ai un souvenir très précis du surveillant-général qui vérifiait méticuleusement que nous avalions avec un verre d’eau (à cause de son amertume très marquée) ce minuscule cachet de Chloroquine — Nivaquine alors de couleur bleue, dont je n’ai subi aucun effet toxique.
                  On nous expliquait que ce moment désagréable nous protégeait contre une maladie mortelle, ce que nous rappelait nos buvards sur lesquels figuraient un moustique Anophèle aux yeux sinistres et la mention : «  Attention ! Le Paludisme tue ! »

                  Cf.Dr. G. Joncour, Lutte contre le paludisme à Madagascar, Buul. Org. mond. de la Santé, 1956-15, 711-723, p.713 https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2538277/pdf/bullwho00533-0339.pdf


                  • njama njama 23 mai 23:29

                    Difficile d’imaginer la Nivaquine toxique avec des prescriptions à si grande échelle, (760.000 enfants en 1955) !
                    (page 3 du PDF) « Pour les enfants de 0 à 6 ans, la distribution se fait dans les dispensaires, dans les Gouttes de lait, dans les centres de la Croix Rouge.
                    La posologie est la suivante :
                    0 à 1 an : 1/2 comprimé à 0,10 g
                    1 à 3 ans : 1 comprimé 0,10 g
                    3 à 6 ans : 1 comprimé 1/2 à 0,10 g
                    Pour les enfants à l’âge scolaire, la distribution se fait à l’école (centres scolaires) à raison de 2 comprimés de 0,10 g de Nivaquine par écolier et par semaine jusqu’à 13 ans. Les écoliers plus âgés reçoivent 3 comprimés à 0,10 g par semaine. En 1955, il existait 2375 centres scolaires. »


                    parce que là ce ne sont que les chiffres de Madagascar, si on y ajoute ceux d’autres colonies, ce sont des millions d’enfants qui en zones palustres ont reçu de la chloroquine pendant des années
                    des millions de touristes, d’expatriés, ont pris de la Quinine, de la Nivaquine ou du Plaquenil, et maintenant on nous sort sur quelques études pourries que c’est toxique ?!
                    L’aspirine est toxique aussi, ça dépend des doses. 500 mg (un cachet adulte) donné à un nourrisson peut le faire passer de vie à trépas (sic !)


                  • njama njama 23 mai 23:52

                    Cette nième tentative de lynchage de la thérapie Raoult contre le(s) coronavirus peut s’expliquer si on recherche les conflits d’intérêts.

                    Si un traitement curatif existe, un vaccin n’a que peu d’avenir, c’est l’évidence même !

                    Il s’agit donc d’écarter toutes sortes de solutions thérapeutiques potentielles, allopathiques ou alternatives, et d’affirmer, de réaffirmer qu’en dehors d’un vaccin point de salut. Ce qui dans le cas de figure et tous les autres est manifestement faux !

                    Pour l’industrie pharmaceutique, un vaccin est le graal, non seulement une rente perenne assurée par des commandes émanant des États et les carnets de vaccination, mais aussi et surtout des commandes qui s’adaptent à l’outil industriel.

                    Dans ce contexte, la santé individuelle n’a que peu de place en médecine, elle est traitée sur le concept du fordisme ... la santé étant une industrie, un marché mondial.


                    • Attila Attila 23 mai 23:59

                      @njama
                      C’est le Pr Raoult lui-même qui a provoqué les critiques en salopant ses études et en prétendant que son traitement était efficace sans le prouver. Professeur de médecine et directeur d’un institut de recherche, il est parfaitement au courant de la marche à suivre. Il est même payé pour l’enseigner.
                      Qu’il ne vienne pas se plaindre.

                      .


                    • njama njama 24 mai 00:08

                      @Attila
                      Il n’a jamais prétendu faire une (ou des) études dans la contexte du Covid, il se contente de soigner et il a traité les cas comme des infections respiratoires...
                      La seule étude que l’IHU a produite est une étude « rétrospective » ce qu n’a rien à voir avec un essai clinique.
                      C’est l’essai Discovery qui est débilitant, on reproche à Raoult d’utiliser une molécule super connue depuis 70 ans et de l’autre côté, Remdésivir, Kaletra, et autres sont des molécules très expérimentales dont on ne sait si elle seront efficaces (elles ne le sont pas il semble) et dont on connaît encore moins les effets secondaires à court et long terme... et un bras qui aura un placebo !!!

                      ce qui immoral, pas éthique.


                    • Attila Attila 24 mai 00:18

                      @njama
                      Il prétend que son traitement HCQ+AZM est efficace contre le coronavirus, il doit en apporter la preuve.
                      C’est comme cela que ça marche en science et en médecine, que cela vous plaise ou pas.

                      .


                    • njama njama 24 mai 00:34

                      @Attila
                      Combien de personnes ont consulté à l’IHU de Marseille, combien de cas infectés, à quels stades de la pathologie, combien de cas guéris, combien de décès...
                      l’IHU a tout notifié...
                      On va dire que c’est le résultat qui compte, qui fera la différence... entre les détracteurs de Raoult et ceux qui le soutiennent, car jusqu’à présent aucun reproche déontologique ne lui a été adressé.
                      Je ne vois toujours pas l’intérêt dans le contexte épidémique (de « guerre » suivant Macron) de se conformer à un protocole « scientifique » d’essai clinique... quand il y a à disposition sur l’étagère des molécules connues de longue date, qui ont une certaine efficacité connue - celle antivirale de l’HCQ est peut-être surestimée ?-, mais la prescription d’azythromicie est carrément dans les clous d’AMM pour des infections respiratoires.
                      Ce lynchage invraisemblable me semble « orchestré » pour dire qu’il n’y a pas de traitement (curatif) connu et spécifique contre le Covid pour ouvrir la voie, un boulevard, à un vaccin...


                    • Le Sudiste Le Sudiste 24 mai 00:50

                      @njama
                      Raoult est une sorte de Hitler marseillais. Ils sont tous morts à Marseille. C’est un carnage. Des milliers de cadavres flottent dans le vieux port.
                      Il y a tellement de morts que les médias, même pas BFM ou le service public des Cohen en tous genres, n’osent diffuser les images.
                      Heureusement, le petit commerce fonctionne toujours à la Ksté...


                    • freed freed 24 mai 08:03

                      @njama
                      Vous avez tout compris et parfaitement résumé.


                    • Carburapeur Carburapeur 24 mai 11:20

                      @njama

                      Tout à fait d’accord.

                      Il ne faut même pas chercher à argumenter :
                      il y a deux camps : ceux qui ne savent pas et qui boivent du BFM parce qu’ils trouvent ça bon mais on ne peut rien pour eux
                      et ceux qui savent mais qui déFake des conneries parce que les intérêts financiers sont colossaux.

                      Seule chose en parler et expliquer autour de nous et conserver des pièces pour se souvenir.


                    • chantecler chantecler 24 mai 11:33

                      @Carburapeur
                      Inutile de pointer BFM ...
                      Les autres sites TV et radios c’est kif kif bourricot .
                      Sont tous sortis du même moule , de l’usine des milliardaires .
                      Avec des petites variantes ...
                      Mais ça reste que de la propagande .
                      Et la pub pour rentabiliser et ne pas gaspiller le temps de cerveau disponible ...
                      C’est ce qu’on appelle la politique de l’offre : vous faire miroiter ce dont vous n’avez pas besoin et que vous n’avez pas les moyens d’acheter ...
                      Ca rend certains enragés .
                      Z’avez vu la nouvelle pub des agences immobilières ?
                      Maintenant on aura affaire à des conseillers .
                      Même foutage de gueule qu’à la banque .
                      Vont quand même pas dire que la seule chose qui les intéresse , c’est leurs commissions et de plumer la volaille . !


                    • Carburapeur Carburapeur 24 mai 12:32

                      @chantecler

                      BFM est devenu générique ; au travers de ce nom, ce sont tous les médias qui sont nommés.
                      Bien évidemment ils ne représentent plus l’information depuis bien longtemps ; pour la trouver, il faut fouiller et être suspicieux : long travail que tout le monde ne peut pas faire faute de temps, d’énergie ou de volonté car TVfoot, réseaux etc son chronophages et infantilisants.

                      Agences immobilières ; ils se débattent car leur avenir est un point d’interrogation ; des grands groupes ont chaud aux fesses.


                    • Désintox Désintox 24 mai 15:38

                      @njama

                      Quand on soigne, on doit utiliser des traitement scientifiquement validés.

                      Sinon, on ne « soigne » pas, on fait autre-chose.


                    • Carburapeur Carburapeur 24 mai 16:37

                      @Désintox

                      Risible : on ne jette pas la bouée au mec qui se noie si elle n’a pas été homologuée ? Stupide.

                      Désintox sommeille dans les béatitudes d’un monde qui ronronne .

                      Réveillez-vous ça brûle !!


                    • Reman 24 mai 16:58

                      @njama

                      Bien évidemment tu as raison ...chloroquine efficace ou pas on s’en fou ... La seule chose importante est de comprendre que big pharma L.oms et bill .G ne pourront pas vacciner 7 millards d’humains si la chloroquine est efficace tout en sachant que ça reste du curatif Et dans ce domaine il y a mieux ne serait-ce ce que certaines vitamines ou encore une simple plante utilisée avec succès par les malgaches . évitez médocs chimiques vaccins et axez vous plutôt sur le préventif en développant vos défenses immunitaires Il y a tout ce qu’il faut dans la nature pour tout guérir..et tout prévenir Bonne santé à vous ..reman


                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 25 mai 04:48

                      @njama

                      « cette nième tentative de lynchage de la thérapie Raoult .... »

                      OUI. Il n’y a plus de doute quant aux auteurs ni quant à leurs motifs ; on en est à la meilleure façon de les neutraliser... Je favorise toupours la méthode qui cause le moins de souffrance et de stress.

                      L’industrie pharmaceutique DOIT être nationalisée  ou internationalisée, mais c’est un autre débat  l’alternative étant que tout ce qui est protégé par brevet soit tres ouvertement fabriqué en Chine  ou en Corée du Nord  et vendu à 10, 5 ou 3% de son prix sur le marché américain... Ce qui est facile, puisque la quasi totalité des couts vient du dèveloppement. C’est un ’casus belli’, bien sûr, mais çà aussi c’est un autre débat...


                    • babelouest babelouest 25 mai 05:57

                      @Attila
                      Justement c’est comme ça que ça ne marche pas.


                    • njama njama 23 mai 23:56

                      Une femme médecin qui a compris (sous-titrée français)... (6’13) https://www.youtube.com/watch?v=qiQLG__KpyI&feature=emb_logo

                      En VO Dr. Katrin Korb bei Demonstration in Oldenburg  (9’43) 

                      https://www.youtube.com/watch?v=7CdYEiJajAA

                      Dr. med. Katrin Korb ist eine Fachärztin für Allgemeinmedizin aus Oldenburg. Am 9. Mai 2020 hielt sie eine Rede auf einer Demonstration im Oldenburger Schloßpark für den Erhalt der Grundrechte.

                      (trad) Dr. med. Katrin Korb est une omnipraticienne d’Oldenburg. Le 9 mai 2020, elle a prononcé un discours lors d’une manifestation dans le parc du palais d’Oldenburg pour la préservation des droits fondamentaux

                      Elle dit quelque chose de très important, il n’y a pas de DROIT A LA SANTÉ , il n’existe pas dans la Constitution, c’est le DROIT A L’INTÉGRITÉ PHYSIQUE qui est spécifié. La nuance est d’importance car l’OMS joue sur ce concept fallacieux du « droit à la santé » qui n’a aucun fondement juridique pour tenter d’en faire un des droits fondamentaux et promouvoir les politiques vaccinales. Il y a le droit de la santé, ce qui est différent . Pareillement que le « droit à l’enfant » n’existe pas, mais que les droits de l’enfant existent.


                      • nono le simplet nono le simplet 24 mai 04:56

                        non seulement je ne suis pas triomphant mais je suis triste de tout ce temps perdu, de tous ces morts pour rien, de tous ces faux espoirs déçus ... 


                        • mac 24 mai 11:25

                          @nono le simplet
                          Vous parlez de toutes ces personnes décédées faute d’avoir été testées et traitées et qui seraient peut-être encore vivantes, si elles avaient vécu dans un pays comme la Corée du sud ?


                        • marconius 24 mai 06:52

                          Il suffit de consulter wikipédia pour constater que les actionnaires de the lancet et Gilead sont en bonne partie les mêmes, dont Blackrock entre autre.


                          • caillou14 rita 24 mai 07:47

                            Les labos (avec le soutien de Macron) sont en guerre contre le professeur Raoult !

                            La politique du profit contre la médecine pour tous pas chère !


                            • zygzornifle zygzornifle 24 mai 08:18

                              La famille Buzyn s’est pissé de joie dessus en criant a tue tête on a gagné , on a gagné ...


                              • cétacose2 24 mai 08:49

                                @zygzornifle
                                ....et oui ! ils sont vraiment partout ....


                              • Carburapeur Carburapeur 24 mai 12:33

                                @zygzornifle
                                Ah, c’est pour ça qu’ils puent ?


                              • leypanou 24 mai 08:39

                                On va réévaluer l’efficacité des parachutes en faisant sauter des gens de 100 mètres : la moitié aura un parachute, l’autre moitié sans parachute.

                                Feront partie des sans parachute comme groupe témoin : Fergus, Attila, bernard29, nono le simplet, alcyon

                                Sauteront avec parachute : furax, Le Sudiste, berry, Garibaldi2, njama, rita, freed, marconius, troletbuse


                                • hgo04 hgo04 24 mai 09:06

                                  @leypanou

                                  MDR !!! Ils sauteront de DISCOVERY ?


                                • njama njama 24 mai 10:32

                                  @leypanou
                                  ou les (Fergus, Attila, bernard29, nono le simplet, alcyon) envoyer faire un séjour en zones palustres sans quinine, nivaquine, ou plaquenil...

                                  parce que la question qui va se poser aussi, c’est demain faudra-t-il une prescription par ordonnance pour les expatriés, et voyageurs qui se rendent dans ces zones ? alors que ces médicaments étaient en vente libre jusqu’en janvier 2020 !

                                  ou The Lancet nous pondra une étude pour dire que ces traitements en sont pas efficaces, et dangereux malgré qu’ils aient été prescrits depuis des décennies... pour nous sortir un vaccin parce que le paludisme c’est potentiellement un très gros marché !


                                • phan 24 mai 14:37

                                  @leypanou
                                  rita, fred, bob14 trois parachutes pour un même essai aveugle sourd et muet, MDR !!!


                                • hgo04 hgo04 24 mai 09:05

                                  Le pouvoir politique se défend.

                                  RAOULT a dénoncé devant les sénateurs, les conflits d’intérêts de certaines personnes avec les laboratoires. Il leur a même proposé de se pencher sur cela.

                                  Réponse ? Ben vous l’avez...

                                  Et quand ils parlent de conflits d’intérêts, dites vous que c’est la formule diplomatique pour parler de corruption.

                                  Je vous recommande donc cet article, que VERAN ne connait pas et si c’était le cas, il n’en ferait jamais mention, trop occupé à ... protéger ces propres conflits d’intérêts..

                                  http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/traitement-du-professeur-raoult-le-point-sur-les-connaissances-actuelles


                                  • Carburapeur Carburapeur 24 mai 11:24

                                    @hgo04

                                    Bien vu !



                                    • Bio moon Bio moon 24 mai 11:15

                                      @Bio moon J’ai transmis votre article et votre site au directeur de la rédaction, je suis sûr que vous vous entendrez.


                                    • bernard29 bernard29 24 mai 11:53

                                      @Bio moon

                                      au contraire , cette interview est éclairante. Mandeep Mehra n’ élude aucune question sur les modalités de l’enquête et ses conclusions, et y répond de façon très convaincante. C’est sans doute trop pour vous et vous en êtes réduit à le traiter d’escroc. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

delepine

delepine
Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité