• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > M. Hamon, le candidat qui prend les terroristes pour des démocrates

M. Hamon, le candidat qui prend les terroristes pour des démocrates

En décembre 2016, Benoît Hamon voulait voler au secours des populations d'Alep bombardées par le méchant Poutine. Il a même déclaré que s'il était président de la République, il y serait allé, comme Mitterrand à Sarajevo. Lors des primaires qui l'ont désigné comme candidat du PS, il s'est opposé à toute aide financière destinée au peuple syrien. « Arroser les zones contrôlées par Bachar al-Assad, je ne vois pas bien en quoi cela doit être une priorité de l’Union européenne quand il existe tout une autre Syrie avec d’autres partenaires possibles, comme les villes quasi autonomes autogérées ». 

Les zones tenues par les groupes takfiristes, pour M. Hamon, c'est un territoire indépendant, une commune libre où l'on applique gentiment les recettes de l'autogestion, comme dans le programme du PSU des années 70. C'est là, dans ces lieux idylliques où règne la démocratie, que se trouvent les « partenaires possibles » de la France. On les aime tant, chez les socialistes, ces bandes armées qui s'estiment dépositaires du destin de la Syrie ! Elles s'emploient à la détruire, elles ne vivent que de rapines, elles coupent les têtes et imposent la charia wahhabite. Mais peu importe. La bouche en cœur, M. Hamon veut y voir les amis de la France.

Assassinats de fonctionnaires et de leurs familles, attentats à la voiture piégée qui fauchent les passants, false-flags meurtriers à l'arme chimique, tirs de mortiers qui tuent les écoliers, exécutions de conscrits capturés lors des combats, pollution des sources d'eau potable, destruction des infrastructures et saccage du patrimoine historique, les partenaires de M. Hamon n'ont pas fait dans la dentelle. Le peuple syrien a payé cher son refus de prendre les armes contre le gouvernement. Mais quelle importance ! Rue de Solferino, on l'aime tant, cette bacchanale qui se prend pour une révolution.

Le candidat socialiste feint de l'ignorer, mais les takfiristes ne sont pas tombés du ciel. Ce sont des mercenaires rémunérés par des dynasties corrompues et des puissances occidentales qui ont juré la perte du seul Etat séculier de la région. S'ils se multiplient, c'est parce qu'il y a de puissantes organisations internationales pour les recruter, les encadrer et les armer jusqu’aux dents. Ces organisations, elles, ont de puissants alliés sans lesquels elles n’auraient jamais eu des milliards de dollars, des 4X4 et des missiles TOW. Parmi ces alliés, la France d'un certain Hollande, qui a livré des armes aux terroristes, est mouillée jusqu'au cou.

Al-Qaida, ses clones et ses avatars ne sont ni l’expression d’un élan mystique, ni la nouvelle version du romantisme révolutionnaire. Ce sont des entreprises nihilistes qui doivent leur nocivité exponentielle, depuis vingt ans, aux manœuvres impérialistes dont le Moyen-Orient est la victime. Elles ne sont pas nées par génération spontanée. Elles sont le fruit des accouplements entre les apprentis-sorciers de Washington et les monarchies réactionnaires du Golfe. C'est un secret de polichinelle. Mais M. Hamon préfère délirer sur l'autogestion à la sauce takfirie et enfumer l'opinion en accréditant la fable ridicule d'une révolution démocratique.

Les exactions de ces bandes mafieuses sont des crimes répondant à la définition précise du terrorisme, c'est-à-dire l’exercice d’une violence aveugle contre des civils en vue d’obtenir un résultat politique. Ce terrorisme est perpétré par une soldatesque recrutée dans 110 pays pour accomplir les basses besognes exigées par ses donneurs d'ordres. Supplétifs de cette OTAN à laquelle les socialistes français tiennent comme à la prunelle de leurs yeux, ces petites frappes ont pour seule fonction de fournir sa piétaille au « regime change » fomenté par Washington, Paris et Londres.

Voir dans ces mercenaires des révolutionnaires épris de justice est une imposture colossale. S’acharnant sur le moindre vestige d’une culture qui la dépasse, cette lie de l’humanité accomplit le sale boulot pour lequel on la paie. Elle ressemble à la pègre utilisée lors du coup d’Etat bonapartiste de 1852 : « Rebuts et laissés-pour-compte de toutes les classes sociales, vagabonds, soldats renvoyés de l'armée, échappés des casernes et des bagnes, escrocs, voleurs à la roulotte, saltimbanques, escamoteurs et pickpockets, joueurs, maquereaux, patrons de bordels, soûlographes sordides .. » (Karl Marx, « Le 18 Brumaire de Louis Bonaparte ») .

Chouchous de la Hollandie, les mercenaires qui dévastent la Syrie ressemblent à ces voyous à la solde du capital, à cette meute sans foi ni loi, à ces exécutants des basses besognes dont les puissants louent les services pour commettre des massacres analogues à ceux qu'un ministre socialiste, l'ignoble M. Fabius, osa qualifier de « bon boulot ». On aura beau tenter de nous en persuader ad nauseam, non, les pseudo-rebelles démocrates et coupeurs de tête ne sont pas des révolutionnaires. Ils sont la chair à canon de l'impérialisme dont M. Hamon est le laquais solférinien.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (62 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • howahkan 1er février 2017 09:28

    Ah un autre fabius donc...

    Encore merci..enfin si on peut dire...bon quand est ce que on va se décider a dire que les dirigeants sont tous des truands à la solde de qui nous savons de Marseille..

    Voila 2 ans que je parle de coopération et de partage volontaire ce qui ré soudait tous nos problèmes ici même et que comme prévu, cela ne remonte pas à un seul neurone chez quelqu’un...sauf rarissime exceptions qui ne m’ont pas attendu pour savoir cela par eux mêmes..

    il n’est pas impossible que les humains ratent alors cette fenêtre d’ouverture vers un autre monde créé par des humains éveillés..à eux même,expression qui ne va pas non plus remonter à un seul neurone

    je précise que là encore ce sont les élites pour qui certains vont quand même aller voter qui de par leurs excès initieraient un tel mouvement d’éveil...la masse elle n’initie rien du tout tellement elle est devenu apathique...domestiquée..

    décidément... smiley

    ne pas lâcher le morceau il faut cependant..il n’est pas nécessaire d’espérer pour entreprendre..

    abyssus abyssum invocat

    l’abîme appeler l’abîme..


    • manu manu 1er février 2017 13:23

      @howahkan

      Hamon me fait penser à Hollande...


    • howahkan 1er février 2017 13:56

      @manu

      salut je ne sais pas je n’ai pas écouté un seul mot de ce monsieur, ni de qui que ce soit d’homme politique sauf çà , et du Asselineau pour comprendre ce qu’il propose...depuis longtemps car déjà je ne suis pas en France, de plus je n’ai ni télé , ni radio , ne lis pas de journaux me ici c’est aussi pareil...ce qui ne m’empêche pas de connaître le monde qui n’est que la projection en plus grand que ce qui se passe à un petit niveau en soi et dans les autres le discours politique est vide, ennuyeux, répétitif, faux,manipulateur, superficiel , désuet , simpliste, enfantin etc peut être parce que ces gens sont vides, ennuyeux, désuets , etc...mais alors pour les écouter faut il soi même....................... ??? smiley


    • Doume65 1er février 2017 14:30

      @howahkan
      « Ah un autre fabius donc »

      Un autre n’importe-quel-autre-homme-politique-français.

      Fabius a été le pire, encore que Ayrault ne démérite pas en matière de discours sous cocktail extasie-LSD. Mais les exceptions sont rares. Hamon se situe dans la moyenne.


    • howahkan 1er février 2017 22:54

      @Doume65

      salut doume65..ah tu es des hautes Pyrénées ou c’est ton age smiley , j’ai habité à bagnéres de bigorre, lourdes, Cieutat et si tu es de par là bas..tu connais bien sur..le pays de Jean Gachassin, j’habitais en face de son bureau à Bagnères...

      aujourd’hui la politique est finie les politiques l’on tué..

      adishatz



    • howahkan 1er février 2017 23:52

      @jesuisdesordonne

      salut, oui je sais, mais il convient de le dire, redire et re redire encore et encore..

      salutations
       smiley


    • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 février 2017 07:58

      @howahkan
      Hamon, pour les médias presstitués, c’est le revenu universel, mais c’est aussi un programme pro-guerre et sécuritaire.


    • howahkan 2 février 2017 09:21

      @Fifi Brind_acier

      encore un qui a forcément d’énormes casseroles au cul et qui serait une parfaite marionnette..sionisto-néocons..qui dirige la France entre autre..


    • Doume65 3 février 2017 00:04

      @howahkan
      Bonjour. Puisque tu parles de Bagnères... Si je te dis que j’y ai passé trois ans au lycée, ça répond à ta question ?


    • Abou Antoun Abou Antoun 5 février 2017 19:23

      @manu
      Oui Hamon et Macron sont bien les deux fils spirituels de Hollande. Hamon hérite de la bêtise crasse et Macron de la turpitude.


    • devphil devphil 1er février 2017 09:44

      Totalement d’accord 


      Au niveau international , il n’a rien compris.

      A la différence d’un Fillon qui a indiqué des positions d’ouvertures vers la Russie.
      Est-ce peut être la raison qui fait qu’il soit dans la tourmente ?

      Je ne suis pas partisan de Fillon au niveau des mesures intérieures c’est une catastrophe mais il a un bon jugement international

      Philippe 
       

      • Alren Alren 1er février 2017 17:03

        @devphil

        Je ne suis pas partisan de Fillon au niveau des mesures intérieures c’est une catastrophe mais il a un bon jugement international

        Sauf que si Fillon, par malheur pour la France était élu, comme il veut encore plus d’UE il serait prisonnier de la « diplomatie » de celle-ci et tenu de maintenir des sanctions économiques envers la Russie, sanctions qui frappent d’abord nos producteurs et les gens qui travaillent dans les entreprises exportatrices.

        L’OTAN, qu’il ne quitterait pas, exigerait que nous participions à « l’encerclement » de la Russie avec du matériel et des troupes. Et il obéirait, sans même rendre compte au peuple « souverain » de sa trahison.
        Comme Hollande, ni plus ni moins.


      • Onecinikiou 2 février 2017 00:50

        @Alren


        Loin de moi l’idée de me faire l’avocat du médiocre Fillon, mais il m’apparait que, même si elles ne furent pas véritablement subversives, l’oligarchie ne lui pardonne pas ses prises de positions en politique étrangère, de ses proximités supposées avec Poutine, et sa non totale soumission à l’hystérie néoconservatrice anti-Bachar. 

        Raison pour laquelle à mon humble avis que l’on a délibérément fait fuite quelques boules puantes (la sociale en serait exempte... ?) pour l’écarter manu militari, outre que Macron est des deux assurément le parfait agent libéral-libertaire euro-mondialiste, et la meilleure assurance vie des ploutocrates. 

        D’ailleurs il suffit de constater qui sont les soutiens de Macron : Drahi, Bolloré, Minc, Kouchner, Attali, Bébéar, toute la clique de l’oligarchie financière-bancaire et du puissant Lobby néonservateur, en perte de vitesse outre-Atlantique ! 

      • Onecinikiou 2 février 2017 00:52

        errata : pas la « sociale », la « socialie »


      • Parrhesia Parrhesia 2 février 2017 00:58
        @devphil
        Bonjour devphil,
        Je ne sais pas ce qu’à fait Fillon exactement mais je suppose qu’il n’en a guère fait plus que la moyenne des autres élus, ce qui ne posait jusque là de problème à personne !
        Je suis bien d’accord avec vous. Par les temps qui courent il ne fait pas bon professer des opinions pro-russes, et anti-guerre au Moyen-Orient ou ailleurs lorsque l’on est candidat à une élections.
        Indépendamment de tout engagement politique, j’espère donc qu’il va rester debout et maintenir « son » cap, tout en restant soutenu par son parti (que par ailleurs je ne soutiens pas moi-même).
        Sinon : 1) ses partenaires du P.R. vont passer pour des faux-derches et 2) les Mondialistes auront sans doute réalisé là une très belle OPA sur la présidentielle françaises.
        Dans le contexte général actuel plus que préoccupant, une telle situation sera beaucoup plus grave pour le pays que n’importe fait actuellement reproché à F. Fillon. Or cet aspect du pouvoir mondialiste sur la vie politique française ne semble pas nécessairement compris par l’ensemble des militants politiquement engagés, tous partis confondus.
        Résultats : nous sommes de plus en plus visiblement gouvernés par des forces extérieures à la France et par des procédés de moins en démocratiques ...
        Nous sommes vraiment, très, très mal !


      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 février 2017 06:57

        @Parrhesia
        Fillon ne s’est pas contenté de se présenter comme pro-russe et pro Assad, il a fait avec Merkel une déclaration de guerre au dollar et proposé un FMI européen...
        - « Tuer l’euro pour sauver le dollar : Fillon out ? »


        -«  Fillon : alliance avec l’ Allemagne contre les USA »

      • Parrhesia Parrhesia 2 février 2017 09:56
        @Fifi Brind_acier
        Exact !
        Merci d’être passée !

      • Layly Victor Layly Victor 2 février 2017 11:52

        @Onecinikiou

        J’ai un ami très cher qui est juif et qui, à ce titre, se croit obligé de s’abreuver de la propagande sioniste et de la presse appointée.
        Curieusement, alors qu’il n’y connait rien en politique et qu’il ne s’informe que par ce canal, il m’a téléphoné aux aurores dès le jour de la parution des « révélations » du canard, tout heureux comme si sa vie en dépendait.
        Bizarre.

        Fillon semblait d’ailleurs avoir reçu quelques avertissements ou conseils amicaux désintéressés.
        Dès la semaine qui a suivi sa victoire à la primaire, il s’aperçut soudain que Bachar était un dictateur sanglant et qu’il fallait se méfier de Poutine.
        Mais ce n’était sans doute pas suffisant.

        Nous avons maintenant une nouvelle offre très intéressante : entre le retour de Juppé qui est un sioniste et anti-Russe pur et dur et Macron qui est pour la soumission totale au reich bruxello-allemand, nous avons de quoi désigner un président « tout à fait acceptable ».

        Hamon est un malade sur le plan idéologique, mais il y a aussi son intérêt à défendre les djihadistes. Vu le coût de son programme délirant, il aura besoin du soutien de la finance internationale, et il ne veut pas qu’ils lui mettent le pistolet sur la tempe comme pour Tsipras.

        Je me demande ce que le regretté Coluche dirait de tout ce merdier ? Peut-être qu’il serait victime d’un accident de moto préventif ?

      • Onecinikiou 2 février 2017 14:51

        @Layly Victor


        L’inconscient de votre ami, son intuition dans la défense de ses intérêts purement tribalo-communautaires, a sans doute parlé dans une forme d’aveu remarquable.

        Si l’on comprend bien, le Système :

        1/ a dézingué Sarkozy (qui était carbo) contre le mondialiste Juppé,

        2/ après la désignation surprise du faux conservateur (mais vrai libéral) Fillon, sort les unes après les autres, par tous les canaux de la propagande commandée (Le « Canard »...), les boules puantes pour le mettre sur la touche (ses déclarations iconoclastes sur Poutine et Assad l’ayant manifestement desservies),

        3/ Pendant ce temps, à « gauche », tout à été fait pour mettre hors jeu Hollande (autant carbo que Sarko) et pousser le sioniste et néoconservateur Valls, 

        4/ en même temps qu’est promu au devant de la scène le Young Leader et Bilderberg Macron, suppôt infâme de l’oligarchie mondialiste, histoire que celle-ci conserve deux fers au feu,

        5/ devant la déculottée Valls aux primaires socialistes, elle soutient Hamon pour faire ombrage à l’insoumis Mélenchon qui s’effondre à présent dans les sondages (c’était bien le but de l’opération),

        6/ l’objectif final étant bien évidemment, et par tous moyens disponibles, de faire barrage à la souverainiste Le Pen !

        Pour ceux qui croiraient qu’Hamon bosse pour Mélenchon :


        Y a pas à dire, c’est du grand art. Le Système de domination et de manipulation à dix coups d’avance sur tout le monde, et surtout sur les veaux d’électeurs incultes et sidérés !

        C’est pas compliqué : avec Macron, en 2022 la France et son peuple n’existent plus, à cause de ses traitres c’en sera fini de 15 siècles d’histoire.

      • Layly Victor Layly Victor 3 février 2017 10:17

        @Onecinikiou
        Il a aussi le soutien des deux menteuses professionnelles et opportunistes Ségolène Royal et Corinne Lepage, cette dernière étant par ailleurs depuis longtemps une ennemie déclarée de la France et un agent du reich.

        La dernière nouvelle, tout à fait prévisible, c’est le ralliement de la vieille pute fatiguée François Bayrou !
        Tout ce que la France compte de nuls se rallie en masse à Macron. Si ce n’était triste, le spectacle serait amusant (d’un humour grinçant à la Bertold Brecht).

        Ce sera comme d’habitude : l’agglutinement de tous ces parasites entraînera le navire Macron vers le fond et, comme d’habitude, les parasites changeront de navire.

        Comme a dit Coluche : « en France, on est vachement balaises en politique, surtout en politique française ».

      • Onecinikiou 3 février 2017 11:36

        @Layly Victor


        Ca va vous plaire : Macron a déclaré il y a deux jours que s’il était élu il confirmerait la fermeture de Fessenheim. 

        Malgré le flou de son non-programme, quiconque de quelque peu au fait des rapports de force politique et idéologique, et instruit des puissants réseaux qui agissent pour le soutenir, sait de quoi il en retourne : Macron va achever de détruire ce pays. C’est une évidence. 

        Mais si nos glorieux électeurs en redemandent, que faire...

      • Layly Victor Layly Victor 3 février 2017 19:38

        @Onecinikiou

        Macron est le candidat de la soumission totale au reich bruxello-germanique.
        Les Français vont adorer : la soumission, ça permet de « ne pas se prendre la tête » et de confier son destin à « une force supérieure ». Ce n’est pas, comme en 40, la « force mécanique supérieure » des chars allemands. C’est la force écrasante du conglomérat formé par la totalité de la presse et des média auxquels s’ajoutent les islamo-gauchos et les islamo-écolos, plus les « frondeurs » professionnels (qui se proclament insoumis) et les opportunistes.
        Macron, c’est le futur président de « Globalia » (JC. Ruffin), du moins le Gauleiter pour la région France.

        La fermeture de Fessenheim est bien sûr un crime contre la France et contre le peuple français, c’est un gâchis économique énorme qui n’a de justification que dans la politique politicienne, mais personne ne bougera car les journaux unanimes disent que ce sera très bien

      • biquet biquet 3 février 2017 19:49

        @Layly Victor
        « Vu le coût de son programme délirant »
        Vous aussi vous semblez être victime de la propagande. Dans un premier temps, le revenu universel ne sera attribué qu’aux 18-25 ans n’ayant pas travaillé et aux agriculteurs. Le coût de 40 milliards d’euros, soit le même montant que le CICE qui a surtout permis de faire rentrer plus de dividendes dans la poche des actionnaires beaucoup plus que de créer des emplois. De plus avec ce revenu, les étudiants ne seront plus obligés de travailler pour payer leur études, libérant ainsi de la place pour les autres.
        Les agriculteurs avec ce revenu auront moins le couteau sous la gorge par les industries agroalimentaires et les grandes surfaces.


      • Abou Antoun Abou Antoun 5 février 2017 19:37

        @Layly Victor
        Добрый вечер !
        Dès la semaine qui a suivi sa victoire à la primaire, il s’aperçut soudain que Bachar était un dictateur sanglant et qu’il fallait se méfier de Poutine.
        Cela ne m’a pas échappé. Fillon était donc déjà en cours de déradicalisation. Avec les trois missiles qu’il vient d’encaisser, il peut dire tout et son contraire, il est cuit.
        DSK s’en était encaissé un bon en dessous de la ceinture dont il ne s’était pas remis, au cas où cela n’aurait pas suffit un second était sur rampe de lancement.
        Plus ça va et plus se vérifie le dicton « Dans la vie il n’y a que le cul et le fric ». Le curé de la Sarthe, sans doute satisfait des services de bobonne n’étant pas agité de ce côté là, il s’est fait prendre au portefeuille. Logique ! A qui le tour ?


      • jakem jakem 1er février 2017 10:57

        Monsieur Guigue, une erreur, une faute, à corriger dans votre article : vous écrivez « ...,la France,d’un certain Hollande, est mouillée jusqu’au cou. »

        C’est ce « certain » qui est en cause, pas la France. Bien qu’il la représente institutionnellement, et malheureusement.

        Quant à Sidi Hamon, il ne fait que répéter les mêmes idioties terriblement dangereuses que tous ceux de son obédience idéologique.


        • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 février 2017 08:12

          @jakem
          Oui, enfin..., c’est quand même Sarkozy - Juppé - Fillon (atteint sans doute d’Alzheimer depuis) qui ont signé les accords de Lancaster House avec Cameron, sous la houlette de Killary, pour envahir la Libye et la Syrie... Hollande, Fabius, Ayrault et Valls ont suivi le chemin déjà tracé.


        • J.MAY MAIBORODA 1er février 2017 11:47

          Toute la clique du parti socialiste est sur la même longueur d’ondes que Fabius et Hollande.

          Rien à espérer de ces gens là ! 
          De Montebourg à Valls, en passant par Hamon et De Rugy, même discours. 
          Béatement européistes et furieusement atlantico- otaniens.
          Vivement 2017, et leur disparition dans les poubelles de l’Histoire.



          • njama njama 1er février 2017 14:58

            @MAIBORODA

            même discours

            j’en étais resté stupéfait lors de ce débat des Primaires de la la gauche, pétrifié de les entendre à l’unisson réciter leur chapelet belliciste de Bachar le dictateur sanguinaire... et patin-couffin
            Faisaient pas mieux à droite lors des Primaires, sauf Fillon il est vrai, qui ouvrait témérairement une petite lucarne d’un rapprochement nécessaire avec la Russie, et d’une timide coopération avec le gouvernement syrien pour combattre Daech ...

            Primaires de la Gauche et Écolos : de sinistres va-t-en guerre confirmés !
            15 janvier 2017
            A Mme Pinel & Mrs Montebourg, Bennahmias, de Rugy, Hamon, Peillon, Valls
            [...]
            Votre attitude en ce qui concerne la politique étrangère est une imposture au bon sens et aux valeurs républicaines d’une vraie gauche, et vous ne méritez pas que le peuple français vous accorde sa voix pour de telles trahisons !

            « Honte » à vous et à vos équipes qui se fourvoient lourdement par ces choix. Nombre d’électeurs ont senti la ’sionisation’ de ce lamentable gouvernement emmené par un Premier ministre qui oriente ses approches internationales en fonction de son mariage ! Et qui loin des principes d’une gauche digne de ce nom, a encore et toujours de la Justice cette approche à géométrie variable. Vous n’échappez donc pas à cette dérive odieuse et coupable. Puissent les électeurs s’en souvenir dans quelques mois, lors du scrutin auquel vous prétendez les représenter !
            Daniel VANHOVE
            https://www.legrandsoir.info/primaires-de-la-gauche-et-ecolos-de-sinistres-va-t-en-guerre-confirmes.html


          • leypanou 1er février 2017 15:48

            @njama
            Lors des débats de la « belle Alliance Populaire », ceux qui ont montré le plus de soumission à l’atlantisme sont à mon avis A Montebourg et F de Rugy.

            Montebourg a même parlé de CPI pour B al-Assad et F de Rugy d’agressivité expansionniste de la Russie. B Hamon, quant à lui, a ressorti la fable d’attaques chimiques à Goutta.

            Soit ils n’ont comme source d’information que Le Monde ou Libération ou assimilés soit ils ont comme conseillers en politique étrangère des atlantisto-sionistes jusqu’aux os, chose aussi courante dans le milieu politico-médiatique que la pluie en hiver.


          • njama njama 1er février 2017 17:09

            @leypanou
            Soit ils n’ont comme source d’information que Le Monde ..
            .

            espérons qu’ils prennent conscience que le directeur de L’Immonde, ce rat de la gauche bobo-caviar ... quitte le navire du PS
            http://www.bfmtv.com/politique/pierre-berge-soutient-emmanuel-macron-pour-la-presidentielle-1093011.html


          • njama njama 1er février 2017 17:31

            petit rectificatif qui ne change rien au sens de mon précédent post
            Pierre est co-propriétaire du Monde et non pas directeur


          • agent ananas agent ananas 1er février 2017 19:06

            @MAIBORODA
            Pas mieux.
            Peu a changé a changé depuis le temps où Blum faisait rimer Parti Socialiste avec Parti Sioniste...
            « Bashar doit partir » parce qu’il est un obstacle à l’expansion israélienne et à la réalisation du Grand Israël (ainsi que le Hezbolla).
            Ces socialistes ne sont que des sayamins oeuvrant pour le seul profit d’Israël et devraient être jugés comme traîtres.



          • Layly Victor Layly Victor 2 février 2017 12:23

            @njama

            Quelque timide que fut son plaidoyer pour un rapprochement avec la Russie et une discussion avec Bachar, Fillon s’est rétracté dans la semaine qui a suivi.
            Mais ça n’a pas suffi pour faire rappeler les snipers.
            Les atlantico-sionistes ne voulaient pas courir le même risque qu’avec Trump.
            La situation est d’ailleurs radicalement différente car Trump avait au moins une chaîne de son côté, Fox News.
            En France, les sionistes occupent totalement le terrain médiatique et une énorme partie du terrain politique.

            Les petits merdeux Hamon et compagnie, c’est ce que De Villiers appelait le cancer de la pensée : une longue maladie.

          • Layly Victor Layly Victor 2 février 2017 12:30

            @Fifi Brind_acier

            Macron, c’est la soumission totale au reich bruxello-allemand.

            Il sera d’ailleurs apprécié par une majorité de Français, car dans la soumission, il y a le rêve de s’en remettre à quelqu’un d’autre, à une « force supérieure », pour régler vos problèmes, et ne pas vous « prendre la tête ».

            Ne pas se prendre la tête, le rêve des Français chloroformés et lobotomisés.

          • cathy cathy 1er février 2017 11:50

            L’impérialisme aux Maldives (A boycotter)



            • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 1er février 2017 12:14

              Hamon... 

              Candidat de l’infâme CORRUPTION DES ESPRITS ET DES ESTOMACS...

               Veut « rassembler » la populace autour d’un MANGEOIRE UNIVERSEL !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

              La France ne finit pas de nous étonner !

              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 2 février 2017 15:52

                @Mohammed MADJOUR

                Excusez l’erreur : Lire « MANGEOIRE UNIVERSELLE » 

              • alinea alinea 1er février 2017 13:15

                Monsieur Hamon est un con et pire même !
                En fait l’heure est assez grave où l’ignorance contente d’elle-même a l’air de prendre le dessus, une fausse gauche voulant annihiler une vraie, profitant de résurgences d’un passé plus que révolu.
                Nombreux sont ceux qui s’y laisseront prendre ; il ont dix, quinze ans de retard, mais, dans quinze ans, il sera trop tard pour s’avouer que l’on s’est trompé.


                • njama njama 1er février 2017 15:00

                  @alinea
                  con je ne sais pas
                  mais il a tous les symptômes de l’intégrisme idéologique néo-socialiste progressiste
                   smiley


                • alinea alinea 1er février 2017 15:16

                  @njama
                  le mot « con » est con ! il est vide, on y met ce qu’on veut, mais souvent il n’est pas question d’intelligence, du reste, que sait-on de ce que peut faire faire l’intelligence ? smiley


                • Croa Croa 2 février 2017 16:00

                  À alinea,
                  « Nombreux sont ceux qui s’y laisseront prendre  » Hélas oui !  smiley C’est pour ça que les sondages sont truqués, pour créer un effet moutons de Panurge.
                  *
                  C’est pas que « l’on se trompe », c’est qu’on nous trompe. Heureusement ça marche de moins en moins bien.
                  *
                  Et au delà de la vraie gauche c’est tout le peuple qui devrait se réveiller. Quand on voit les manières de monsieur Fillon par exemple, ne serait-ce pas de ses propres électeurs dont ce type se fout de la gueule ? (Hamon ce n’est rien à coté quoique les résultats soient les mêmes.)


                • QAmonBra QAmonBra 1er février 2017 17:02

                  Merci @ Bruno Guigue pour le partage.

                  Article dont je partage totalement l’analyse, virgules comprises !

                  Comme j’aime bien mettre les pieds dans le plat de ces connards, j’ajouterai seulement que la lettre S du sigle P.S. ne signifie plus depuis belle lurette Socialiste, mais veut dire $ioniste, dont la connivence avec les wahhabites sanguinaires, « modérés » ou non, est dorénavant aussi évidente que le nez au milieu du visage.

                  Par terrorisme interposé, détruire la Syrie et éliminer, par tous moyens, son président, comme précédemment la Libye et Khadafi, ou l’Irak et Sadam Hussein, est un impérium $ioniste que B. Hamon, comme toute la clique de son parti, doit appuyer et mettre en œuvre, au risque de se démasquer totalement, détruire toute espérance sociale des français, c’est dire à quel point du fanatisme idéologique ils en sont, et comme ils sont confiants dans le degré de « lobotomisation » de leurs concitoyens ! 

                  Ce qui m’escagasse le plus, ce sont justement ces pauvres niais qui ne voient toujours rien et croient encore que ces gens là briguent les suffrages des citoyens, pour un idéal de « gauche », le bien du Peuple et/ou celui de la France. . .


                  • Crab2 1er février 2017 17:16

                    Hamon est aux antipodes de tous les courants de pensées laïques et démocratiques qui à travers la recherche de l’éthique visent à l’universel pour restaurer dans les esprits de nos compatriotes l’idée de Nation Républicaine

                    Point positif : son élection par une petite partie de la population inconsciente des risques que le communautarisme fait courir à notre société contribuera, ce qui est plutôt un bien, plus sûrement et plus rapidement à effacer cette gauche du paysage politique de notre pays

                    Suites :

                    Benoît Hamon - l’homme clé de l’obscurantisme

                    http://laicite-moderne.blogspot.fr/2017/01/benoit-hamon-lhomme-cle-de.html

                    .

                    http://democrite-epicure.hautetfort.com/archive/2017/01/27/benoit-hamon-l-homme-cle-de-l-obscurantisme-5903938.html


                    • baldis30 1er février 2017 18:44

                      @Crab2

                      Et le communautarisme de macron qu’en faites-vous ... parce qu’il est réel et il a fait un mal énorme à la France depuis qu’il fut remis en selle en 1968 .... b Qu’on parle de laïcité et de communautarisme avec macron, jospin, couve, et rocard ( par tables tournantes pour certains) ....

                      Quand on ne sait pas ce que c’est on peut chercher ce que fut la michelade .....


                    • agent ananas agent ananas 1er février 2017 19:15

                      Merci à Bruno Guigue pour cette piqûre de rappel.
                      Autre piqûre de rappel : Pour justifier son vote en faveur d’une intervention militaire en Libye, Mélenchon comparait les islamistes aux républicains espagnols ... lol.
                      Bref, si la gauche se prend une branlée à la présidentielle, elle ne l’aura pas volée...


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 février 2017 08:23

                        @agent ananas
                        Comme dit Jean Bricmont : « C’est le monde à l’envers ! »
                        La paix a été longtemps une base commune à tous les courants de la Gauche, contre la guerre d’Algérie ou celle du Vietnam par exemple. On comprend que l’électorat de Gauche soit déboussolé.



                      • agent ananas agent ananas 2 février 2017 09:53

                        @Fifi Brind_acier
                        Merci pour le lien.
                        A l’instar de l’auteur de cet article, Bricmont fait parti de la poignée d’auteurs francophones encore lisibles...


                      • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 février 2017 10:45

                        @agent ananas
                        Il y a bien pire, ils croient que l’ UE, la fin des Etats nations et la fin des frontières, c’est de l’Internationalisme ....
                        Les néo cons ont réussi à leur lessiver le cerveau...


                      • Layly Victor Layly Victor 2 février 2017 13:05

                        @agent ananas

                        Vous n’avez pas compris que la partition est déjà écrite.

                        Ce sera Hamon + Mélenchon + Jadot pour amuser les gauchos, libertaires, libertariens, djihadistes, éclos, etc, juste pour canaliser le reste de la gauche vers Macron.

                        Fillon plombé, peut-être Juppé qui est une sorte de Macron bis et pourrait bien être son assesseur.

                        Au deuxième tour , Marine Le Pen contre Macron-Juppé, probablement Macron, et finalement élection de Macron avec un score de dictateur africain.

                      • agent ananas agent ananas 2 février 2017 13:49

                        @Layly Victor
                        Bonjour
                        Si la partition est déjà écrite (comme d’hab), il n’est pas exclu que « l’orchestre » fasse une impro...
                        Tout comme les britanniques et les étasuniens, les français veulent le changement et non l’alternance...
                        Macron c’est Rothschild... Pas vraiment le changement (ou alors en pire).


                      • Onecinikiou 2 février 2017 15:02

                        @Layly Victor

                        « et finalement élection de Macron avec un score de dictateur africain ».

                        C’est très probable, mais n’oubliez jamais que ces gens là sont élus sans discontinué depuis quarante ans, par les électeurs

                        Ce sont les électeurs qui sont responsables. Il convient donc de les responsabiliser. Que chacun se regarde dans une glace et arrête de faussement se plaindre devant le lait répandu !

                        Quand vous savez que 60-65% des électeurs sont capables de glisser dans l’urne un bulletin Macron contre n’importe qui d’autre. 

                        J’enrage tellement contre ces imbéciles. Il y a quelque chose de complètement pourri dans cet électorat. 

                        Et les vieux schnocks soixante-huitard, les jouisseurs sans entrave qui nous lèguent un pays à l’agonie, après avoir dilapidé son illustre héritage dont ces fumiers n’avaient que l’usufruit, sont sans doute les pires. 

                        Je donne 3 mois à Macron pour passer, suite à son élection, de 55% d’opinions positives à moins de 25%.

                        Les connards, les éternels cocus, vont bientôt crever la gueule ouverte. Et je m’en réjouis d’avance. 

                        Malheureusement nous aussi. 

                      • Croa Croa 2 février 2017 16:05

                        À arthes,
                        Mélenchon a fait des erreurs. Il le reconnaît. Les dernières concernaient la Lybie c’est exact smiley


                      • agent ananas agent ananas 2 février 2017 16:54

                        @Croa
                        Faute avouée est à demie pardonnée ...


                      • Onecinikiou 2 février 2017 17:00

                        @Croa

                        Le problème est que les erreurs que Mélenchon a commis par le passé il continuera de les commettre à l’avenir, pour la simple et bonne raison qu’elles ne sont nullement conjoncturelles, mais consubstantielles de sa vision du monde maçonnico-universaliste.

                        Cela explique jadis son vote pour Maastricht, sa conviction euro-fédéraliste, son soutien à SOS-« Racisme », avant-hier son refus de sortir de l’euro, hier sa complicité dans l’intervention libyenne, comme elles continuent d’expliquer ses saillies délirantes pro-immigrationniste.

                        Son souverainisme n’est que de façade, et une tactique bassement électoraliste. 


                        Mélenchon est avant tout un opportuniste, et un professionnel de la politique depuis toujours. 

                      • Osis Osis 2 février 2017 20:14

                        @agent ananas


                        C’est hélas vrai, Monsieur Mélanchon a œuvré pour la destruction de la Libye.

                        Il suffit simplement, à ceux qui on la mémoire défaillante ou trop sélective de taper « mélenchon libye » sur un moteur de recherche pour s’en convaincre.
                         


                      • franc 3 février 2017 02:04
                        @Onecinikiou

                         J’ai bien peur que vous ayez totalement raison

                      • Sparker Sparker 3 février 2017 19:53

                        @franc
                        « Mélenchon est avant tout un opportuniste, et un professionnel de la politique depuis toujours. »

                        Sans vouloir vous vexer ni vendre ma soupe je pense que vous vous trompez, il n’est plus seul et à bien dégluti ses erreurs, après l’humain reste l’humain et des erreurs il en fait.
                        On peut tout critiquer mais entretenir cette image que vous faites de lui n’est plus d’actualité. Je pense que des millions de personnes l’ont compris. Mais bon on peut être des millions d’aveugles comme vous dites.
                        D’ailleurs c’est plus la proposition de la FI qui intéresse les gens que la personne de Mélenchon, bien qu’il doit y avoir des afficionados.


                      • alinea alinea 3 février 2017 21:21

                        @Onecinikiou
                        Il n’a commis aucune erreur ! il n’était pas au pouvoir ; la seule peut-être est de s’être exprimé ! mais à l’époque, hein, il n’était pas le seul à être mal informé !
                        De plus deux jours après avoir dit qu’il s’en remettait à l’ONU, il a condamné l’action qui se menait !
                        Arrêtez de trouver des coupables là où ils ne sont pas ; le monde en est rempli, pas besoin d’en inventer !


                      • Onecinikiou 4 février 2017 15:31

                        @alinea


                        Pas au pouvoir Mélenchon ? Vous ferez peut-être croire ça aux incultes ou aux amnésiques, mais en l’occurrence je ne suis ni l’un ni l’autre : Mélenchon fut ministre pendant 2 ans du gouvernement Jospin le plus privatiseur de toute la Vième République (à l’heure où Chevènement en démissionnait, parfaite transition avec le propos de Philippot dans le lien précédent), outre qu’il a appartenu 31 longues années au Parti socialiste et fut sénateur pendant 15 ans du parti éponyme, et par n’importe quand, mais lors de la période Mitterrand (Mélenchon a avoué d’ailleurs à plusieurs reprises sa mitterrandôlatrie), soit celle qui acta la lente et pourtant résistible soumission à l’euro-fédéralismpe et ses abandons concomitant de souveraineté. 

                        Pour la postérité :

                        « Si j’adhère aux avancées du Traité de Maastricht en matière de citoyenneté européenne, bien qu’elles soient insuffisantes à nos yeux, vous devez le savoir, c’est parce que le plus grand nombre d’entre nous y voient un pas vers ce qui compte, vers ce que nous voulons et portons sans nous cacher : la volonté de voir naître la nation européenne et, avec elle, le patriotisme nouveau qu’elle appelle (applaudissements sur les travées socialistes). » - Jean-Luc Mélenchon, intervention au Sénat lors du projet de loi constitutionnelle préalable à l’adoption du Traité de Maastricht, 9 Juin 1992.

                        « En tant qu’homme de gauche, je souhaiterais me tourner un instant vers certains de nos amis (l’orateur se tourne vers les travées communistes) pour leur faire entendre que Maastricht est un compromis de gauche (protestations sur les travées communistes, applaudissements sur les travées socialistes). » - Jean-Luc Mélenchon, intervention au Sénat lors du projet de loi constitutionnelle préalable à l’adoption du Traité de Maastricht, 9 Juin 1992.

                        La comparaison est fort peu flatteuse avec ce grand homme - cet homme d’Etat - qui avait tout compris bien avant nos tartuffes de gôche, caution intellectuelle de la mascarade, du faux clivage et alternance gauche-droite UMP-PS :

                        « Sous le prétexte d’établir une monnaie européenne unique et une unité politique, on veut, sans le dire expressément au peuple, engager de façon irréversible un processus de mise en place d’une Europe fédérale sous l’autorité de la Commission bureaucratique de Bruxelles. (…) Il s’agit là d’une véritable conspiration contre les peuples et les nations d’Europe, et d’abord contre le peuple français et la France. Pour remettre celle-ci et son destin à des banquiers apatrides, on arrache à notre pays des pans entiers de souveraineté, et j’insiste - François Mitterrand l’a avoué lui-même - d’une manière irréversible. » - Jean-Marie Le Pen, discours au Palais-Royal, 1 Mai 1992.

                        « Réunis en ce haut-lieu sacré de la patrie, symbole de sa fondation, de son enracinement, et de sa pérennité, nous jurons de défendre les libertés des citoyens, nous jurons de défendre l’intégrité de notre territoire, nous jurons de défendre la souveraineté nationale de notre patrie, et d’exiger, pour ceux qui auront trahi, le jugement et le châtiment de leurs actes. » - Jean-Marie Le Pen, « serment de Reims », 6 Septembre 1992.


                      • alinea alinea 4 février 2017 18:47

                        @Onecinikiou
                        Vous parliez de 2011 et de la Libye !
                        Quand il a été ministre, il a fait de très bonnes choses ; renseignez-vous !
                        Bon, et qu’est ce qu’il a fait Le Pen pour empêcher ça ?


                      • Onecinikiou 5 février 2017 00:11

                        @alinea


                        Elle a fait selon ses moyens, et déjà développé une analyse critique de la situation et du discours dominant néoconservateur béhachélo-kouchnérien (que des sincères catholiques évidemment), et prévenu des conséquences désastreuses que cette intervention - ces interventions multiples - ne manqueraient pas de générer. 

                        Voyez il n’y a avait, sur ce sujet comme sur tant d’autres (le Traité de Maastricht pour ne pas le citer) aucune fatalité à sombrer dans l’utopie et finalement la complicité.

                        Pour la postérité là encore :


                        Quand vous vous dites que les mêmes salopards qui ont justifié depuis des décennies toutes les guerres d’ingérences de l’Empire à travers le monde et en particulier dans les pays arabo-musulmans, sont ceux qui n’ont eu de cesse de traiter les dirigeants du Front de « racistes » et autres « ratoneurs », toute conscience honnête se doit de tomber de sa chaise. Et finir par ouvrir les yeux sur la réalité des événements, et des rapports de force.

                      • Layly Victor Layly Victor 5 février 2017 11:08

                        @alinea

                        je comprends que votre besoin obsessionnel d’être « de gauche » vous pousse à défendre ce personnage infect et faux. C’est un individu qui n’a jamais travaillé de sa vie, qui a toujours fait partie de la haute bourgeoisie politicienne.
                        Il a collaboré, au moins par son silence, à toutes les agressions menées par la finance internationale contre les peuples.
                        Son rôle est de donner, par un faux discours, une teinture pseudo-ouvrière à la dictature totalitaire dont notre pays est victime.
                        Comment pouvez vous, avec le respect du travail qui est le votre, accorder du crédit à ce parasite professionnel ? 

                      • alinea alinea 5 février 2017 12:43

                        @Layly Victor
                        Vous étiez au marteau piqueur vous ? Alors qu’est-ce que vous racontez en ce qui concerne le travail !
                        Alors dites-moi, vous trouvez que ce qu’il dit est bien et juste, mais que c’est le gus qui est un faux-jeton ? Prenons le pari !
                        Il se cache quoi derrière son discours ? vous l’avez cerné, vous l’avez transpercé de votre extra-lucidité, alors, dîtes nous !


                      • phan 1er février 2017 19:20

                        Hamon est là uniquement pour neutraliser Mélenchon et pour faire triompher la star-system Macron (Rothschid, Bilderberg 2014 et Young Leader)

                        Dire que le PS défend la classe des travailleurs et les peuples opprimés dans le monde, c’est comme Macron qui nous fait marcher !


                        • 65beve 65beve 1er février 2017 19:30

                          Étonnez-moi, Benoît
                          Marchez sur les mains
                          Avalez des pomm’s de pin Benoît
                          Des abricots et des poires 
                          Et des lames de rasoir étonnez-moi

                          Étonnez-moi, Benoît
                          Faites la grand’roue 
                          Le grand méchant loup Benoît
                          Faites le grand fou 
                          Faites les yeux doux étonnez-moi

                          Étonnez-moi car de vous à moi
                          Cela ne peut pas
                          Cela ne peut pas durer comme ça
                          Car de vous à moi
                          C’est fou c’ qu’on s’ennuie ici

                          Étonnez-moi, Benoît
                          Coupez vous les oreilles
                          Mangez deux ou trois abeilles Benoît
                          Faites moi le grand soleil
                          Faites sonner le réveil étonnez-moi

                          Étonnez-moi Benoît,
                          Jouez du pipeau
                          Accrochez vous aux rideaux Benoît
                          Attrapez-moi au lasso
                          Et jouons au rodéo étonnez-moi

                          Étonnez-moi car de vous à moi
                          Cela ne peut pas
                          Cela ne peut pas durer comme ça
                          Car de vous à moi
                          C’est fou c’ qu’on s’ennuie ici

                                (Fr.H)


                          • franc tireur 1er février 2017 20:59

                            Il suffisait d’écouter les débats de la primaire pour nous confirmer ,jusqu’a l’écoeurement, que toutes les tendances socialistes sont atlantistes ( parfois malgré elles) et surtout droit de l’hommiste ( ce qui va toujours de pair, on appelle ca le droit d’ingérence). Bon peut etre pas concernant des pays comme l’Arabie Saoudite ou le Qatar hein faut pas déconner..

                            On retrouve meme ces critères parmi l’extreme gauche de Besancenot .l’idiot utile par excellence.
                            Je me suis un jour plongé dans l’histoire pour réaliser qu’historiquement la sociale démocratie (post Jaurès) s’est toujours alignée sur les positions etasuniennes. 
                            A droite ils ont une position plus gaullienne , comme chez Fillon , ciblé sans surprise . 


                            • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 février 2017 07:54

                              @franc tireur
                              Fillon gaulliste ? C’est de l’ humour ? Depuis Pompidou, ils sont pro européens et profinance.
                              Un sursaut avec la guerre d’Irak, car les services de renseignement français savaient qu’il n’y avait pas d’armes de destruction massive. Ou le discours de Philippe Seguin contre le Traité de Maastricht, et pi c’est tout !


                              De Gaulle disait :
                              « Je n’aime pas les Communistes, car ils sont communistes ; je n’aime pas les Socialistes, ils ne sont pas socialistes, et je n’aime pas les miens, ils aiment trop l’argent.. »

                              Mais à l’heure où le projet européen prend l’eau, le marketing politique impose de se dire « gaulliste », la récupération n’a plus de limite : Philippot, Alliot Marie, Fillon, Dupont Aignan, Hidalgo...

                            • howahkan 2 février 2017 09:29

                              @franc tireur

                              salut concernant besancenot il est utile mais pas idiot, il remplit parfaitement sa fonction de faux opposant, l’intégralité de la gauche exécute aujourd’hui ce pour quoi elle existe depuis sa création a savoir être , le parfait sous marin du plan mondialiste sionisto-neocons..


                            • jaja jaja 2 février 2017 10:08

                              @howahkan

                              La critique de Besancenot par le faux indien trumpiste Howahkan est savoureuse... Et quand un trumpiste nous parle de plan « mondialiste-sionisto-néocons » c’est à se tordre de rire... Car on n’oublie pas que Trump est sioniste, qu’il veut déplacer à Jérusalem l’ambassade US, (au mépris des lois internationales) et qu’il vient (en bon néocon salopard) de mener sa première opération militaire au Yémen où des femmes et des enfants ont péri... N’ignorons pas non plus que si les USA restent encore l’impérialisme dominant leur étoile pâlit depuis leurs échecs répétés au Moyen-Orient et l’issue désastreuse de leurs agressions militaires... et qu’imposer le « mondialisme de l’Empire » est une utopie dont ils sont conscients. Le « Nouvel Ordre Mondial » a vécu...

                              De plus si la Palestine est bien colonisée par les sionistes... et doit se libérer... affirmer qu’il y aurait un plan « mondialiste sionisto-neocons » a un relent évident d’antisémitisme primaire... Les fachos osent rarement affirmer les choses jusqu’au bout... Et le Capital n’est pas spécifiquement juif, que ce soit aux USA ou ailleurs...

                              D’autre part le monde est multipolaire et ce à quoi on assiste aujourd’hui c’est à un affrontement entre puissances impérialistes rivales pour l’hégémonie planétaire qui passe par le contrôle des matières premières... Et les USA n’entendent rien lâcher à leurs rivaux, bien au contraire... Le mondialisme (qui n’est pas la mondialisation capitaliste) est l’une des tartes à la crème de la galaxie complotiste...
                              Avant que les frontières US, Russes et Chinoises soient abolies il coulera encore, vraisemblablement et hélas, beaucoup de sang...

                              Être internationaliste et pour la disparition des frontières, dans un monde débarrassé des capitalistes, où règne le partage et l’égalité sociale, où la guerre n’a plus de raison d’être,ne fait pas de vous un suppôt de l’impérialisme US et de ses agressions militaires contre les peuples...

                              D’ailleurs Howahkan ferait mieux de soutenir les Indiens de Standing Rock qui luttent contre cet impérialisme américain aujourd’hui représenté par Trump... Ce serait plus utile que de dénigrer un postier, qui n’est d’ailleurs candidat à rien...


                            • Layly Victor Layly Victor 2 février 2017 13:23

                              @jaja

                              blablabla, blablabla, blablabla.

                              Si on est opposé au massacre du peuple syrien par les israélo-saoudiens, c’est qu’on est un facho, si on est opposé au massacre des peuples du Donbass, c’est qu’on est un facho.

                              Nous avons compris votre grande compréhension du fascisme. Un facho, c’est quelqu’un qui ne pense pas comme vous. Simple et pratique.
                              Il y a de nombreux juifs, dont on ne parle pas, qui sont révulsés par la politique d’Israël et de vos amis hollandais et gauchos (des fachos sans doute).
                              Dire, comme le dit Valls, qu’être opposé à cette politique meurtrière, c’est être antisémite, c’est une déviance grave de l’esprit.
                              A laquelle, comme un bon toutou du système, vous apportez votre concours.
                              C’est marrant de voir comment vous arrivez en aboyant dès qu’on touche aux djihasistes. 

                            • Layly Victor Layly Victor 2 février 2017 13:29

                              @Layly Victor

                              La preuve, et ça c’est vraiment dégueulasse, vous bavez parce que Trump a engagé une opération militaire au Yémen contre Al Qaida, alors que ce malheureux peuple du Yémen subit depuis des années le bombardement des israélo-saoudiens, avec la complicité des journalistes et de vos amis gauchos.
                              Vous montrez vraiment qui vous êtes.

                            • jaja jaja 2 février 2017 13:56

                              @Layly Victor

                              Vous êtes vraiment un ignare ridicule... C’est Trump qui au Yémen soutient l’Arabie saoudite contre les rebelles chiites Houthis...soutenus par l’Iran... !!!

                              Notez que dans cette affaire je prends nettement le parti des rebelles chiites yéménites contre la dynastie de Ryad et son nouveau mentor US... Notez qu’il existe aussi en Arabie saoudite des rebelles à qui j’apporte tout mon soutien en espérant qu’ils renverseront le tyran soutenu par votre ami Trump !

                              http://www.rfi.fr/ameriques/20170130-etats-unis-arabie-saoudite-entretien-salmane-trumpe

                              « Donald Trump et l’Arabie saoudite font front commun contre l’Iran » : Le roi Salmane et Donald Trump ont à ce sujet insisté sur la nécessité de répondre « aux activités déstabilisantes de l’Iran » dans la région. »

                              http://www.tsa-algerie.com/20170130/donald-trump-larabie-saoudite-front-commun-contre-liran/


                            • jaja jaja 2 février 2017 14:00

                              @Layly Victor

                              quand à Israël je vous rappelle que je suis membre de BDS (boycott de l’État sioniste) et un soutien du FPLP... (Front populaire de Libération de la Palestine) et que comme cette organisation je me prononce pour une Palestine unique, regroupant les territoires conquis en 1948 comme en 1967 où juifs et arabes vivraient en paix avec les mêmes droits...
                              Et que je reconnais aux Palestiniens le droit à la lutte armée contre l’occupant !

                              Vos accusations sont ridicules...


                            • Layly Victor Layly Victor 3 février 2017 10:49

                              @jaja

                              Parce que vous croyez sincèrement que l’Arabie Saoudite et le Qatar soutiennent les Palestiniens ?
                              Il faut être bien naïf. Si c’était le cas, Gaza ressemblerait à Dubaï.
                              Non, ils les maintiennent dans la misère et dans leur prison à ciel ouvert.

                              Il y a depuis des décennies une alliance entre Israël et l’Arabie Saoudite, qui crève les yeux quand on regarde tout ce qui s’est passé.
                              Cette alliance a pour objectif prioritaire aujourd’hui la destruction de la Syrie et la lutte acharnée contre la Russie. C’est d’ailleurs totalement raccord avec la vision de la politique étrangère du petit salopard Hamon et de ses adeptes gaucho-djihadistes.

                              Quelque soit votre attachement sentimental aux débris de ce qui fut autrefois la gauche, il n’y a aucune honte à ouvrir les yeux.

                            • jaja jaja 3 février 2017 11:55

                              @Layly Victor

                              « Parce que vous croyez sincèrement que l’Arabie Saoudite et le Qatar soutiennent les Palestiniens ?Il faut être bien naïf. »

                              Je serais non pas naïf mais criminel de penser que l’Arabie saoudite soutient les Palestiniens de même que le Qatar... Je ne sais où vous avez cru pouvoir détecter chez moi un soutien à ces dictatures infectes que je souhaite voir renversées comme toutes celles du monde arabe... qui ont toujours combattu les Palestiniens....Y compris la dictature syrienne des Assad, père et fils... avec le camp de Yarmouk écrasé par Bachar et ses nervis en dernière péripétie !....

                              Je crois qu’en fait vous ne comprenez pas grand chose à la question palestinienne. Vous cherchez à appliquer mécaniquement le vieux réflexe campiste qui veut que tous ceux qui sont opposés à l’impérialisme dominant US sont vos amis... tant pis si ces derniers écrasent leur propre peuple, le bombardent, torturent, exécutent les prisonniers, l’affament comme le fait le régime syrien...

                              Pour ma part je soutiens le soulèvement des exploités contre leurs dirigeants partout dans le monde, la lutte des classes... y compris aux USA !


                            • JMBerniolles 3 février 2017 16:58
                              @jaja

                              Les liens entre le Hamas et le NPA, en fait le soutien de ce parti aux frères musulmans.

                              Ce que vous confirmez. Les frères musulmans c’est Al Qaeda... 

                            • jaja jaja 3 février 2017 18:52

                              @JMBerniolles

                              Hamas est une organisation de la résistance armée palestinienne, tout comme le Jihad islamique, le FPLP, le FDLP, le Parti communiste palestinien, le Fatah.... et c’est évident qu’elle emmerde beaucoup les sionistes dans votre genre...

                              Quant aux Frères musulmans arrêtez de jouer les ignorants en nous attribuant des positions qui ne sont pas les nôtres... Sachez que le NPA a condamné ses pratiques gouvernementales en Égypte où ce parti soutenait les Socialistes révolutionnaires et non la répression des Frères contre le mouvement ouvrier.. :

                              « Les Révolutionnaires socialistes n’ont à aucun moment défendu le régime de Mohamed Morsi et des Frères musulmans. Nous avons toujours été aux premiers rangs de l’opposition contre ce régime criminel, failli qui a trahi les objectifs de la révolution égyptienne. Ce dernier a même protégé les piliers du régime Moubarak et son appareil de sécurité, ses forces armées et ses hommes d’affaire corrompus. Nous avons participé de toutes nos forces à la vague révolutionnaire du 30 juin 2013. »
                              http://npaherault.blogspot.fr/2013/08/egypte-armee-et-freres-musulmans-les.html


                            • JMBerniolles 3 février 2017 19:04
                              @jaja

                              J’ai rêvé en voyant les affiches du NPA sur les « révolutions arabes » ?

                              C’était une grande campagne nationale....

                               Le Hamas est lié au Qatar qui soutient et finance les frères musulmans y compris en France.
                              C’est aussi un mouvement qui trompe les palestiniens, comme la marionnette Abbas... 
                              On ne peut faire l’amalgame que vous faites sur les divers mouvements palestiniens.

                              Alors que la Syrie a toujours soutenu les palestiniens, ce mouvement a envoyé des combattants en Syrie pour se battre contre les forces syriennes.

                              J’imagine que ce que vous dites vous vient du NPA. Diversifiez vos sources d’informations.





                            • jaja jaja 3 février 2017 19:32

                              @JMBerniolles

                              La Syrie a toujours soutenu les Palestiniens dites-vous ? C’est une plaisanterie...

                              Vous avez oublié l’écrasement des Palestino-progressistes au Liban en 1976 par l’armée syrienne, à l’appel des formations chrétiennes en mauvaise posture face aux forces palestino-progressistes :
                              « Avec l’aval tacite de l’Union soviétique, dont elle est l’alliée, et des Etats-Unis, et à la demande du président de la République libanaise, Elias Sarkis, l’armée syrienne intervient, en juin 1976, pour se porter au secours des chrétiens. Israël approuve tacitement dès lors qu’il s’agit de brider les Palestiniens, et pour peu que l’armée syrienne ne franchisse pas une ligne rouge, qui suit le fleuve Litani, dans le Sud. »

                              C’est de cette époque qu’Hafez el Assad tire son surnom de « Lion au Liban et de lapin au Golan » par les masses arabes...

                              En 1984 Combats dans le nord entre loyalistes et dissidents palestiniens, soutenus par Damas. Arafat et quelques milliers de ses partisans, encerclés dans Tripoli, quittent le pays...

                              1985 : Première «  guerre des camps  » entre combattants palestiniens et miliciens chiites d’Amal (pro-syriens).

                              1987 : 8 000 soldats syriens sont déployés pour pacifier Beyrouth-Ouest.

                              A partir de 2013, siège du camp palestinien de Yarmouk par l’armée syrienne...

                              A part ça comme tous les pays arabes les dictateurs syriens se proclament les amis du peuple palestinien et il se trouve des Berniolles pour le croire !

                              Notez que ce régime fantoche syrien faisait partie de la coalition militaire anti-irakienne aux côtés des États-Unis pour renverser Saddam Hussein...


                            • Layly Victor Layly Victor 3 février 2017 20:28

                              @jaja

                              Vous avez une vision orientée et trafiquée de l’histoire. Il me semble que c’est l’armée syrienne qui a sauvé le Liban qu’Israël voulait faire exploser, en se servant habilement de l’incurie et de l’irresponsabilité des dirigeants du Fatah.
                              Les irresponsables du Fatah ayant entraîné leur peuple dans l’impasse, Israël poussant à fond pour en profiter et liquider le Liban, c’est l’interposition de l’armée syrienne qui a permis de sauver ce qui pouvait l’être, et de maintenir la cohabitation des populations Musulmanes et Chrétiennes.
                              Les Chrétiens sont une composante historique majeure du Liban, ils font partie de son histoire et de sa structure. Je sais, pour tous les NPA, socialos, gauchos, franc-maçons, sionistes, centristes, disons pratiquement toutes les forces politiques en France, la haine du Chrétien, c’est quelque chose qui va de soi.
                              C’est d’ailleurs unes des raisons qui suscitent cette haine envers le « régime » de Bachar el Assad. Ce fut une tradition du mouvement baassiste et nassérien, en Irak aussi, d’être en paix avec les Chrétiens. De quoi entraîner une haine violente de la part des sionistes et des gaucho-islamistes qu’ils manipulent.
                              Car vous êtes complètement manipulés par les sionistes. Au point de traiter de sionistes, comme vous le faites, ceux qui soutiennent les peuples arabes dans leur résistance contre l’empire.

                              Regardez bien Mélenchon, ce triste pitre. Il fait des grands effets de manche pour amuser la galerie, mais sur tous les sujets d’importance vitale :
                              le nucléaire et la politique énergétique, qui sont les garants de l’indépendance
                              la politique européenne et le problème de l’autonomie
                              la politique internationale, le proche Orient, les relations avec la Russie
                              le soutien inconditionnel aux djihadistes

                              il est totalement aligné sur la fine équipe Hollande, Fabius, Juppé, Bayrou, Macron, le journal l’Immonde et Libération, Pierre Bergé l’Infâme, BHL, j’en passe et des meilleurs.

                              Bizarre quand même, pour un insoumis ?

                              Et ce coup de son alter égo Hamon d’ouvrir toutes les portes et d’offrir la pitance universelle pour casser définitivement la classe ouvrière française, c’est pas génial ? Il y a encore plus génial : faire toutes ces saloperies en se baptisant parti anticapitaliste !

                            • jaja jaja 3 février 2017 21:27

                              @Layly Victor...

                              Tous les sionistes ont soutenu, comme vous, le camp chrétien phalangiste au Liban... Il est bien connu qu’Israël leur a apporté une aide massive et que l’intervention syrienne contre les palestino-progressistes était approuvée par tous les États réactionnaires de la région et par les États-Unis et Israël.

                              Plus tard, en 1982, ce sont encore ces milices fascistes des phalanges chrétiennes qui ont fait le sale boulot d’Israël lors du massacre de Sabra et Chatila qui fit environ 3000 morts...
                              https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Sabra_et_Chatila

                              Imputer la responsabilité de ces saloperies à la Résistance palestinienne est fort de café... Qui, à part un sioniste peut dire une chose pareille ? En fait qui voulait et a parfaitement- réussi à considérablement affaiblir la Résistance ?

                              Par ailleurs je n’ai aucune haine pour les chrétiens contrairement à vos affirmations... Je me souviens avoir été physiquement attaqué en Irlande du nord et avoir été traité de « papiste » lors de mon soutien au peuple Irlandais, majoritairement de religion catholique, en lutte contre le colonialisme britannique...

                              « Papiste, islamo-gauchiste » ne manque plus que Parpaillot ou Bouddhiste à mon répertoire !!!


                            • jaja jaja 3 février 2017 22:11


                              @Layly Victor... :

                              « Car vous êtes complètement manipulés par les sionistes. »

                              Inversion accusatoire... En effet comment vérifier ou démentir votre affirmation et même comment la retourner contre vous ?

                              Tout simplement en vous rappelant que j’ai soutenu l’OLP lors de la guerre du Liban alors que vous vous permettez de parler « d’irresponsables du Fatah ayant entraîné leur peuple dans l’impasse »... Comme l’ont dit de multiples dirigeants sionistes en Israël comme à l’extérieur...
                              Ainsi vous condamnez la Résistance palestinienne au bénéfice de ses ennemis d’alors sous le prétexte qu’ils étaient chrétiens... Même s’ils n’étaient alors que le bras armé d’Israël au Liban...
                              En fait vous vous faites directement le suppôt de ces supplétifs des sionistes !

                              Je préfère moi m’en tenir au soutien des organisations palestiniennes plutôt qu’à leur cracher à la gueule... C’est pourquoi j’ai rejoint BDS à l’appel de la société palestinienne... Ma boussole c’est ce que veut le peuple palestinien et qu’il exprime à travers ses organisations armées, politiques et sa société civile... c’est la meilleure façon de ne pas être manipulé !


                            • Layly Victor Layly Victor 4 février 2017 12:01

                              @jaja

                              Le problème Palestinien est un problème complexe et douloureux, qui ne peut pas se régler à coups d’anathèmes et en traitant de fascistes ceux qui ne pensent pas comme vous.
                              L’idéologie, c’est trop facile.
                              A mon avis, la création d’Israël a été une erreur, du moins de cette façon. Créer un état qui repose sur des bases uniquement raciales ne peut pas se justifier.
                              Mais une fois que c’est fait, il faut voir en face la réalité.
                              Le combattant israélien qui se bat pour son pays n’est pas un fasciste.
                              Le combattant palestinien qui se bat pour son pays n’est pas un fasciste.
                              Le combattant chrétien qui se bat pour la survie des chrétiens au Liban n’est pas un fasciste.

                              Mon opinion est que, dans la guerre civile au Liban, l’armée Syrienne a joué un rôle positif et a sauvé le Liban des griffes des sionistes. Justement, permettre aux milices chrétiennes de l’emporter par une alliance avec Israël, c’était mettre le Liban sous le coupe d’Israël, et l’intervention syrienne a empêché que ceci ne se produise. Cette opinion ne fait pas de moi un fasciste.

                              Je continuerais volontiers ces échanges, mais je ne veux pas mobiliser l’espace.

                              Ce que je dis, c’est que la position des irresponsables Hamon et Mélenchon sur ce sujet et sur la Syrie est idéologique, opportuniste, et totalement raccord avec les différentes cliques du pouvoir financier et médiatique.

                            • keiser keiser 1er février 2017 23:24

                              @ L’ AUTEUR
                               
                              En décembre 2016, Benoît Hamon voulait voler au secours des populations d’Alep bombardées par le méchant Poutine.

                              Ton article se résume à cela.
                              Le reste c’est de la M....
                              Il y avait longtemps que l’on avait eu de la Propaganda ....
                              Et que Viva la Muerte.


                              • Raymundo007 Raymundo007 2 février 2017 06:28

                                Oui, hélas, tout cela n’est que trop juste. Avec son sourire niaîs et ses petits phrases qui ne font rire que lui, voilà le portrait achevé sous-jacent d’un monstre, les mains couvetes de sang, comme on n’en a que très rarement eu à la tête de ce pays.


                                • Captain Marlo Fifi Brind_acier 2 février 2017 07:37

                                  Étonnez-moi, Benoît...
                                  Benoit Hamon a été député, Mélenchon aussi, député et sénateur.
                                  Pareil pour Montebourg, Peillon, Valls, Duflot, François, Paul et les autres...
                                  De nombreux députés & sénateurs du PS soutiennent Macron, comme Gérard Collomb, Maire de Lyon... Pareil pour la brochette de candidats à la primaire de Droite....


                                  Tous ces élus ont reçu durant leurs mandats, chaque mois, entre 7 000 et 9000 euros pour financer des assistants parlementaires. Avant 2013, soit ils ne salariaient personne, et mettaient les sous dans leur poche. Soit ils salariaient leur femme, leurs fils, X ou Y, et payaient des cotisations sociales, comme Fillon.

                                  Question idiote :
                                  Comment se fait-il que nos brillants journaleux ne fassent aucune enquête sur tous ces bénéficiaires, pour savoir, avant 2013, ce qu’ils ont fait de l’enveloppe budgétaire qui leur était attribuée ??

                                  • leypanou 2 février 2017 08:42

                                    @Fifi Brind_acier
                                    Question idiote :
                                    Comment se fait-il que nos brillants journaleux ne fassent aucune enquête sur tous ces bénéficiaires
                                     : question vraiment idiote car la priorité est d’enquêter sur ceux qui à un moment t présentent le plus d’intérêt/d’opportunité.

                                    C’est comme ceux qui disaient que B al-Assad n’attaquaient pas Daesh à certains endroits.


                                  • Croa Croa 2 février 2017 16:10

                                    À Fifi Brind_acier,
                                    Ta question n’est pas idiote.


                                  • njama njama 2 février 2017 10:03

                                    Cécité intellectuelle ?
                                    Les candidats PS Pinel, Montebourg, Bennahmias, de Rugy, Hamon, Peillon, Valls, tenaient à quelques nuances près le même discours sur la Syrie que les candidats de la droite, Sarkozy, Juppé, NKM, Le Maire, Copé, petit bémol mis à part pour Poisson et Fillon, discours qui se résumait au mantra d’un soutien à une guerre qui trouverait ses justifications dans la répression sanglante du peuple syrien par le vilain dictateur Bachar al-Assad. En extrapolant un peu on devine qu’une bonne partie de la classe politique au PS et chez LR, habituée à avoir le doigt sur la couture du pantalon, est victime du même syndrome.

                                    Quelle courte vue, quel simplisme tout de même que de penser que cette hécatombe de morts trouveraient ses causes profondes dans une paire de manifestations en mars 2011 qui auraient mal tourné déclenchant une réaction en chaîne aussi incontrôlable que celles de Tchernobyl ou de Fukushima. On serait en droit d’attendre à plus d’exigence intellectuelle de la part de personnes en position de prétendre exercer les plus hautes fonctions de l’État.

                                    Car c’est ignorer, ou faire l’impasse (?) sur le background de la politique internationale dans la région dans les années qui précédaient ce pseudo printemps arabe syrien, cette révolution qui n’avait de réalité que sur Facebook« révolution » fallacieuse, dépourvue de tout discours comme le disait le poète syrien Adonis . C’est sortir les événements qui se sont produits en Syrie du contexte régional, les sortir de l’histoire, et d’une continuité de politiques étrangères hostiles, voire bellicistes exercées par certains États (guerre d’Irak en 2003 menée par les US)

                                    La Syrie était depuis plus d’ une décennie dans le collimateur de Washington, parmi les sept États, « les grands satans des États-Unis », désignés comme commanditaires du terrorisme par Georges Bush le 20 septembre 2001 ,que sont la Corée du Nord, Cuba, l’Iran, l’Irak, la Libye, le Soudan et la Syrie.


                                    • njama njama 2 février 2017 10:21

                                      Les États-Unis, ces boutefeux !

                                      George Bush lance un sévère avertissement à la Syrie
                                      21 déc. 2007
                                      Le président américain s’en est vigoureusement pris à Damas hier, en l’accusant de soutenir le terrorisme et d’entraver une résolution de la crise au Liban.

                                      La crise politique qui s’éternise au Liban fait monter la tension entre Washington et Damas. Hier, lors d’une conférence de presse, George W. Bush s’est exprimé avec vigueur en rejetant toute perspective de discussions directes avec le président syrien Bachar al-Assad. « J’ai perdu patience depuis longtemps vis-à-vis du président Assad, qui accueille le Hamas, qui aide le Hezbollah et des kamikazes partant de son pays vers l’Irak, et qui déstabilise le Liban », a souligné le président américain.
                                      http://www.lefigaro.fr/international/2007/12/21/01003-20071221ARTFIG00269-george-bush-lance-un-severe-avertissement-a-la-syrie-.php

                                      La révolte Syrienne financée par les Américains, (source : WikiLeaks : US secretly backed Syrian opposition 18 Apr, 2011)
                                      6 mai 2011
                                      Le département d’État Américain à secrètement financé des groupes de l’opposition Syrienne dans leur projet de renverser Assad, au travers de la télévision satellitaire Barada située à Londres, selon des documents diffusés par Wikileaks et publiés hier, 18/04/11, du Washington Post. La TV Barada qui prend le nom du fleuve qui traverse la capitale Damas est liée au réseau des exilés Syriens qui sont à Londres, le mouvement pour la justice et son développement selon les informations des diplomates Américains à Damas et l’article du quotidien de la capitale fédérale des États-Unis. Le département d’État US en 2006 aurait versé jusqu’à 6 millions de dollars pour justement mettre en œuvre la TV satellitaire mais également pour financer d’autres activités en Syrie. Le flux d’argent aurait commencé sous la présidence de Georges Bush, durant et après que son administration gèlera les rapports envers la Syrie en 2005 et inscriront le pays sur la liste noire pour son soutien au Hezbollah du Liban.
                                      Rien d’étrange, logique que Bush et sa bande de néo-cons fussent tentés ensembles, en Afghanistan et en Irak aussi, de changer le régime à Damas. Ce qui peut se révéler le plus surprenant est que se référant à l’information et au Washington Post, le soutien financier aux groupes d’opposition Syriens se soit poursuivi après l’investiture d’Obama à la Maison Blanche en janvier 2009.
                                      https://blogs.mediapart.fr/anido-mirolo/blog/060511/la-revolte-syrienne-financee-par-les-americains


                                      • njama njama 2 février 2017 10:34

                                        L’assassinat de Rafic Hariti pour déstabiliser le Liban et la Syrie ?

                                        C’est ce que suggère l’analyse de Jürgen Külbel dans cette interview qui date de bien avant 2011 [Attentat contre Rafic Hariri : Une enquête biaisée ? 15 septembre 2006] , analyse dont on ne peut supposer qu’elle soit biaisée par des événements ultérieurs.
                                        L’histoire rapporte que la guerre 14 aurait été déclenchée suite à l’assassinat du Duc François-Ferdinand, dans le même genre de scénario médiatique l’assassinat de Rafic Hariri aurait pu être l’étincelle qui aurait mis le feu aux poudres de la guerre ... sauf que ça n’a pas marché (comme prévu ?)

                                        (extraits)
                                        Silvia Cattori : Quels objectifs poursuivaient les assassins de M. Hariri ?

                                        Jürgen Külbel : [...] En 2003, alors que les empereurs d’outre-mer et leurs paladins anglo-saxons étaient en pleine campagne militaire contre l’Irak, les criminels de guerre s’aperçurent bientôt qu’ils s’y étaient mal pris : la « pacification » de l’Irak se faisait attendre ainsi que son effet domino, à savoir la liquidation du panarabisme qui devait entraîner la chute d’autres autocraties et dictatures voisines, conduire à la balkanisation de l’Arabie, rendre ainsi plus facile sa domination et son exploitation, et permettre d’installer Israël en position d’hégémonie.

                                        Très énervé, l’Empereur Bush Jr. tira de sa boîte la glaciale afro-américaine Condoleezza Rice et la nomma secrétaire d’État.Depuis, ouvertement ou de façon cachée, Rice soutient et finance -comme le font aussi les profiteurs de guerre et vice-président Dick Cheney ou le Commandant en chef du pouvoir terroriste américain et serviteur du « Big Oil » Donald Rumsfeld des « mouvements de résistance » visant à obtenir, par la force, des changements de régime dans les états de l’ex-Union Soviétique ou au Proche-Orient, et également dans les régions à proximité desquelles on projette de construire des oléoducs.

                                        L’aide financière et « logistique » est fournie, entre autres, par l’association Freedom House, conduite par l’ancien directeur de la CIA, James Woolsey, par l’United States Agency for International Development (USAID), par l’Open Society Institute de George Soros, l’un des hommes les plus riches au monde, par la National Endowment for Democracy (NED), et aussi par le gouvernement de Tony Blair.

                                        Depuis l’arrivée de Mlle Rice, le monde entier a pu se « réjouir » de quelques éphémères révolutions « démocratiques » sous le signe des fruits et légumes : des oranges en Ukraine, des tulipes en Kirghizie, ainsi que de la « Révolution des cèdres », déclenchée au printemps 2005 après l’attentat contre l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri. Cette dernière « révolution » a été conduite par le féodal druze Walid Joumblatt, grand massacreur pendant la guerre civile au Liban.

                                        Silvia Cattori : M. Rafic Hariri, n’était-il pas arrivé quasiment à la fin de son mandat ?

                                        Jürgen Külbel : Peu importait : pour agir efficacement sur l’opinion, il fallait abattre une figure de proue de la vie publique et politique afin d’attiser la colère du peuple libanais. Pour déclencher la « Révolution des cèdres » -un concept tiré de la boîte à idées néoconservatrice- rien ne faisait mieux l’affaire que l’assassinat d’un Hariri, c’est-à-dire, la liquidation d’un Monsieur Liban qui dirigeait l’État comme s’il s’agissait de sa propriété personnelle.

                                        [...]
                                        Silvia Cattori : En somme, s’il n’y avait pas eu des témoins qui se rétractaient, M. Bush aurait eu le prétexte voulu pour mettre tout de suite à exécution ses projets de déstabilisation contre la Syrie ?

                                        Jürgen Külbel : Certainement. Après le Liban, Bush avait misé sur l’effet domino et croyait que la Syrie serait également une proie facile. Il avait même déjà sous la main une marionnette appropriée : le « leader de l’opposition syrienne » résidant aux États-Unis, Farid Ghadry, une sorte de Chalabi syrien, attendait son heure. Cet homme d’affaires, né à Alep, président du Parti Réformiste Syrien (PRS Reform Party of Syria Washington D.C. US based syrian opposition), fondé juste après le 11 septembre 2001, est complètement inconnu en Syrie. A l’âge de huit ans, il émigra avec ses parents au Liban, puis aux États-Unis où il suivit des études d’économie et de marketing ; il travailla ensuite dans l’industrie de l’armement ce qui lui apporta la prospérité. Après le 11 septembre 2001, il a cru le moment venu d’aider sa lointaine patrie, « par des réformes économiques et politiques pour la démocratie, la prospérité et la liberté ». C’est pour cette raison qu’il adhéra à l’US Committee...

                                        -------------------------------------------------------------

                                        Jürgen Cain Külbel : La déstabilisation de la Syrie et du Liban pour atteindre l’Iran 21 juillet 2014
                                        Cet entretien réalisé en 2007 demeure d’actualité. ...
                                        http://arretsurinfo.ch/jurgen-cain-kulbel-la-destabilisation-de-la-syrie-et-du-liban-pour-atteindre-liran-entretien/


                                        • JP 2 février 2017 10:55

                                          et dire qu’il y a des gens qui appellent la « Gauche » à un rassemblement unitaire !
                                          avec des idées aussi opposées, JL Mélenchon ne pourra évidemment pas se rapprocher d’un tel énergumène.
                                          Mais les gens sont extraordinaires ; après avoir été abusés par F Hollande, ils sont prêts à voter -encore une fois- pour un candidat P« S ». A croire qu’ils aiment se faire rouler dans la farine.
                                          merci pour cet article qui remet les choses à leur juste place.
                                          article également intéressant sur ce sinistre personnage :
                                          http://www.investigaction.net/26920/


                                          • Croa Croa 2 février 2017 16:15

                                            À JP,
                                            En fait de « rassemblements » il ne s’agit que de propagandes médiatiques. Ces tentatives ne visent qu’à générer de la confusion dans les esprits en mettant sur un même plan ceux qui font de vrais propositions et les imposteurs.


                                          • njama njama 2 février 2017 11:00

                                            L’assassinat de Rafic Hariti pour déstabiliser le Liban et la Syrie ? suite

                                            La préparation de la « révolution des cèdres »
                                            Les plans de l’US Committee for a Free Lebanon
                                            par Thierry Meyssan 8 mars 2005

                                            Pendant huit ans, l’U.S. Committee for a Free Lebanon a patiemment élaboré un dossier médiatique et juridique pour créer la situation actuelle. Cette association, liée aux phalangistes et proche des gouvernements israélien et états-unien, a préparé l’attaque de la Syrie et manipulé l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafik Hariri. Elle est parvenue à intoxiquer l’opinion publique internationale et à faire croire à la culpabilité des ba’asistes dans cet attentat. Jusqu’à ce que, hier, un million et demi de Libanais manifestent contre l’ingérence US et en soutien à la Syrie.

                                            Le Comité états-unien pour un Liban libre (U.S. Committee for a Free Lebanon - USCFL) a été créé fin 1997 par un banquier de Wall Street, Ziad K. Abdelnour...
                                            La création de cette association répondait au vœu des néoconservateurs de « remodeler le Proche-Orient », elle correspondait à une stratégie formulée à l’intérieur de l’American Enterprise Institute et de sa branche électorale, le Project for a New American Century, et coordonnée avec le Likoud israélien via le Jewish Institute for National Security Affairs (JINSA).

                                            L’USCFL était conçu pour jouer, dans sa zone d’action, un rôle équivalent à l’Iraqi National Congress d’Ahmed Chalabi pour l’Irak. D’ailleurs, son objectif principal n’était pas de prendre le pouvoir au Liban, mais de « renverser le régime en Syrie ».
                                            [.............]
                                            La montée de la tension est soigneusement planifiée :

                                            Le 31 mars 2004, Farid N. Ghadry lance Radio Free Syria depuis la zone turque de Chypre. La station est évidemment financée par la NED/CIA.

                                            Dans son discours sur l’état de l’Union du 2 février 2005, le président Bush déclare aux parlementaires : « Afin de promouvoir la paix dans le Grand Moyen-Orient, nous devons affronter des régimes qui continuent d’abriter des terroristes et cherchent à se doter d’armes de destruction massive. La Syrie permet encore que son territoire, ainsi que certaines parties du Liban, soient utilisés par des terroristes qui cherchent à détruire toute chance de paix dans la région. Vous avez adopté et nous appliquons la Loi sur la responsabilisation de la Syrie  : nous attendons du gouvernement syrien qu’il cesse tout appui au terrorisme et ouvre la porte à la liberté ». [10]

                                            Le 7 février 2005, le Dr Imad Mustafa, ambassadeur syrien à Washington, est convoqué au département d’État. Il est reçu par le responsable du département Proche-Orient, David Satterfield, qui le prie de transmettre au président Bachar el-Assad la « dernière sommation » de retirer ses troupes du Liban.

                                            Le 14 février, l’assassinat de l’ancien Premier ministre libanais, Rafic Hariri, donne le signal des opérations. L’attentat est conçu de manière particulièrement spectaculaire pour frapper les esprits. Dans les minutes qui suivent, l’USCFL diffuse un communiqué intitulé :
                                            Mettons fin au régime ba’asiste syrien et mettons le président Émile Lahoud et les autres fantoches libanais à genoux. En voici le texte :

                                            « Avec l’assassinat du Premier ministre Rafic Hariri au Liban, les ba’asistes syriens sont hors de contrôle. Qui est le prochain ? Les Syriens tuent des Américains, des Irakiens, et des Libanais et nous sommes toujours en train de discuter avec eux par la voie diplomatique. S’il vous plaît, rejoignez-nous et soyons entendus autant que nous le pouvons en écrivant et en intervenant dans chaque média possible pour faire avancer le calendrier du changement de régime en Syrie. C’est la seule manière de sauver les États-Unis des politiques extrémistes ba’asistes, de libérer le Liban, et de sauver les Syriens des nazis ba’asistes. Bien sûr, avec le Premier ministre Hariri rejoignant l’opposition et formant une équipe avec le leader druze Walid Jumblatt, cette Coalition allait obtenir la majorité des sièges à Beyrouth et faire gagner le vote chrétien... c’était la seule manière pour les Syriens d’arrêter ce processus. Les jours de la Syrie au Liban sont comptés » [11].
                                            Ainsi est lancée, sans aucune preuve et contre toute logique, l’accusation selon laquelle des éléments incontrôlés du Ba’as syrien auraient organisé l’assassinat. En quelques minutes, la rumeur est relayée dans le monde entier par les hommes de l’USFCL, manifestement mobilisés à l’avance.

                                            [10] et [11] en anglais, voir notes dans l’article sur RV http://www.voltairenet.org/article16475.html


                                            • Odin Odin 2 février 2017 14:59

                                              @njama

                                              Merci pour ces infos. 


                                            • lloreen 2 février 2017 11:01

                                              Un message percutant d’un internaute. On peut ne pas être unanime sur la forme mais quant au fond il n’ y a rien à redire...
                                              https://www.youtube.com/watch?v=bQD0MGrMxrQ

                                              La seule alternative à cette situation est apportée par le conseil national de transition qui s’est crée le 18 juin 2015.
                                              Depuis le coup d"état du 5 décembre 2016, la France est en dictature républicaine.
                                              https://www.youtube.com/watch?v=WIZJRcyYMx4

                                              Les citoyens français ont un site, en l’occurence celui du CNTF.
                                              http://www.conseilnational.fr/

                                              Le CNTF organise un referendum national le 2 avril 2017 pour apporter la transition salutaire et pacifique à cette situation infernale.
                                              Chaque français peut contribuer à son échelle à l’émergence d’une nouvelle société. Le CNTF propose également un revenu universel de 1500 euros minimum ce qui est possible en supprimant toutes les structures qui constituent une véritable gabegie (pôle emploi, caisses diverses et variées..).


                                              • Croa Croa 2 février 2017 15:15

                                                MERCI Bruno,
                                                *
                                                Bon, en ce qui concerne la politique étrangère ce Hamon est aussi nul que Hollande !
                                                Je pense qu’on va en découvrir d’autres... Malgré les mensonges type Le Bourget. smiley
                                                *
                                                Bref le PS c’est toujours le PS même quand on change la tête.


                                                • franc 3 février 2017 02:33
                                                  Hamon est corrompu et vendu aux Frères musulmans ,le Qatar ,l’Arabie saoudite et Soros

                                                   Macron c’est Soros avec les trois cavaliers de l’Apocalypse mondialistes Minc , Attali , BHL


                                                   On n’est pas sorti de l’auberge .

                                                  • phan 3 février 2017 11:00

                                                    Après le dépôt de bilan de la clique Hollande Ayrault Valls Fabius,
                                                    Hamon, suite au anti-citoyen primaire est nommé liquidateur judiciaire de la holding PS :
                                                    ça mérite bien un droit d’inventaire pour la trahison de la France et la tradition d’intelligence avec des états étrangers.

                                                    Israël : comment Shimon Peres a obtenu de la France l’arme nucléaire
                                                    À partir de 1956, le Premier ministre David Ben Gourion et Shimon Peres, alors directeur général du ministère de la Défense, obtiennent l’aide ultra secrète de la France dans le cadre des Protocoles de Sèvres, sous la condition de devoir demander l’autorisation à la France lorsqu’il décidera de construire une bombe.


                                                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 février 2017 14:56

                                                      à franc

                                                      Il n’est pas nécessaire d’être « vendu » pour se faire complice des islamistes, dans son pays ou ailleurs.

                                                      En France, il suffit d’avoir accepté de se laisser enfermer, depuis des années, dans le néo-négationnisme, omniprésent dans les discours gouvernementaux comme dans ceux des grands médias :

                                                      - l’islam ce n’est pas ça

                                                      - les dizaines de millions de victimes de l’islam durant ses conquêtes entreprises depuis sa création au septième siècle n’ont jamais existé

                                                      - s’ils ont existé, ils n’ont aucun rapport avec le livre sacré de l’islam qui demandait à ses membres de partir à la conquête du monde en employant la violence.


                                                      • CaptainTrips 4 février 2017 04:44

                                                        A noter que les atrocités citées dans l’article sont principalement, comme toujours j’ai envie de dire, de l’armée régulière au service d’Assad aidée par la russie de poutine et l’iran.
                                                        Un petit point sur qui fait quoi en Syrie : armée ? terroristes ? rebelles ?, eh bien le doute est vite levé comme toujours http://whoiskillingciviliansinsyria.org/
                                                        Et oui comme toujours ce sont bien des armées régulières qui mettent le monde à feu et à sang, commettent des massacres et pratiquent la torture bien plus que des groupes vrais faux gentils rebelles ou très méchants terroristes. Tout simplement parce que ce sont des armées régulières qui disposent de la puissance de destruction. Ce sont bien ceux qui ont la plus grande puissance qui tuent le plus, c’est un triste constat. Tirons les leçons de ce qui s’est passé au 20ème siècle et qui continue de se dérouler sous nos yeux .
                                                        Et cette « lie de l’humanité » pour reprendre l’expression de l’article ce sont bien plus ces bons petits soldats prêt servir à tout prix leur pays quitte à massacrer et torturer.
                                                        Je crois que le plus important serait d’être condamné à foutre la paix au restant de l’humanité, tout simplement en ne disposant pas de la puissance de destruction, c’est à dire principalement l’armée, véritable cancer de l’humanité.
                                                        Et pour reprendre une expression, très juste, de l’auteur dans un autre article : ’’il faut croire qu’il y a un lobe du cerveau qui réprouve les bombardements et un autre qui les approuve lorsque les bombes sont made in USA’’. Eh bien appliquons ce constat à toutes les situations, remplacez USA par Russie ou Syrie, c’est trop dur pour vous, peut-être parce que ça correspond à votre idéologie.
                                                        Il faudrait pourtant pouvoir dénoncer toutes ces horreurs, massacres, torture, même lorsqu’ils sont perpétrés par nos soldats « défendant notre patrie », ou par des puissances correspondant à notre idéologie.


                                                        • phan 4 février 2017 09:09
                                                          La Syrie de la décennie 2010 remplit une fonction analogue à celle de l’Afghanistan de la décennie 1980. Une guerre dont l’objet a été de dériver le combat pour la libération de la Palestine et de le déporter à 5 000 km du champ de bataille. Dans la pure tradition de la guerre froide soviéto-américaine. Pour preuve, trois ans de combat en Syrie ont permis à Israël d’achever de phagocyter la totalité de la Palestine.
                                                          Un défouloir absolu du djihadisme erratique que les pétromonarchies préfèrent sacrifier sur le théâtre des opérations extérieures plutôt que le réprimer sur le sol national, avec son cortège de représailles. Un dérivatif au combat pour la libération de la Palestine, la « grande oubliée du printemps arabe ». De ce fait, la Syrie est devenue le théâtre d’un combat du camp atlantiste contre l’axe de la contestation à l’hégémonie occidentale dans la zone Iran-Syrie-Hezbollah libanais. 
                                                          .../...
                                                          N’en déplaise aux charlatans et aux mystificateurs, l’ASL a toujours été une structure fantôme. Une créature des services de renseignements français et turcs, c’est-à-dire les deux pays qui ont procédé à l’équarrissage de la Syrie. Une structure complémentaire à l’opposition off-shore syrienne, dont la nature hybride et la fonction supplétive ont considérablement obéré la crédibilité de la contestation anti-Assad et dévoyé le combat pour l’avènement d’une véritable démocratie en Syrie. Il en est de même du CNS, sous perfusion permanente depuis sa création. Le « Groupe des Amis de la Syrie » réunissait à son lancement 110 pays de tous les continents. Trois ans après, il est réduit à sa portion congrue  : 11 pays de l’Otan et des pétromonarchies ainsi que la Turquie, dont le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan est en phase crépusculaire.
                                                          .../...
                                                          La France pratique dans sa très grande majorité un journalisme de révérence et de connivence. Avec, pour la Syrie, une innovation : l’apparition d’intellectuels d’un genre nouveau, les islamophilistes, dont la mission n’était pas d’éclairer l’opinion française de leur expertise, mais de faire office de drone tueur de toute pensée dissidente. A ce titre, ils portent une accablante responsabilité dans le désastre stratégique français – diplomatique et militaire – sur la bataille de Syrie, sans doute la dernière expédition postcoloniale de la France, grande perdante de la mondialisation, grande perdante de l’européanisation du continent, grande perdante en Syrie.

                                                          Mr René Naba (Ecrivain et journaliste spécialiste du monde arabe, René Naba (1) a été correspondant tournant au bureau régional de l’AFP à Beyrouth (1969-1979) et conseiller du directeur général de la radio arabophone RMC Moyen-Orient. Dans son analyse de l’évolution du conflit syrien, il livre un regard sans concession sur l’action de la diplomatie française.)

                                                          • phan 4 février 2017 10:02

                                                            Lettre ouverte d’Alain Benajam à ses amis qui se sentent encore de gauche :
                                                            Vous pensez, comme je le pensais moi-même étant membre du PCF être dans le camp des « bons », anti racistes, anti fascistes, vous avez l’impression d’œuvrer pour le bien, celui des pauvres, en quelque sorte vous êtes satisfaits de vous même.
                                                            Cependant vous vous trompez lourdement, vous êtes maintenant dans le camp des pires criminels qui occupent notre monde depuis la fin du nazisme.
                                                            D’abord vous soutenez l’impérialisme le plus noir et le plus meurtrier
                                                            Vous avez soutenu les bombardements contre la Libye, bombardements qui furent des crimes de guerre selon les critères de l’ONU.
                                                            Vous avez soutenu le faux printemps arabe concocté par l’impérialisme et la CIA qui consistait à remplacer de vieux dictateurs mais néanmoins nationalistes et laïcs, soucieux de l’indépendance de leur nation, par des émanations des « Frères Musulmans » ou des Wahhabites qui ont eux une vision extrêmement rétrograde de l’islam, des gens opposés au droit des femmes et aux état-nations, ceci explique cela.
                                                            Vous avez soutenu les pires terroristes en Syrie coupeurs de têtes, égorgeurs d’enfant et acquiescé a tous les mensonges proférés par une presse aux ordres de l’impérialisme.
                                                            Vous n’avez jamais levé un petit doigt pour manifester contre cet impérialisme qui a ravagé la planète multipliant les agressions, comme nous ne cessions de le faire il y a 30 ou 40 ans quand cet impérialisme dépassait les bornes.
                                                            Vous vilipendez Poutine qui a redonné espoir au peuple russe et multiplié considérablement son niveau de vie tout en s’opposant à l’impérialisme comme le faisait l’URSS.
                                                            Vous avez soutenu les néo nazis ukrainiens ou au mieux êtes restés silencieux même après le terrible massacre de la maison des syndicats d’Odessa.
                                                            Vous êtes restés silencieux quand les nazis ukrainiens ont bombardé et bombardent encore les territoires des Républiques Populaires de Donesk et de Lugansk qui ont tué une bonne centaine d’enfants.
                                                            Vous avez laissé des gens venant de la droite s’occuper de cette solidarité.
                                                            Vous avez soutenu la criminelle Hillary Clinton dont le but était d’engager une guerre mondiale contre la Russie et vilipendé Donald Trump dont le programme est de redonner du travail à la classe ouvrière des USA, d’arrêter les ingérences meurtrières des USA et de faire la paix avec la Russie.
                                                            Vous soutenez un flux migratoire dont le but est d’offrir une main d’œuvre a bas coût pour le patronat et jeter notre classe ouvrière au chômage, ce que dénonçait le PCF quand il existait encore.
                                                            Autrefois, quand j’étais jeune étant communiste et de gauche, cette gauche étaient pour moi une conscience humaniste.
                                                            Aujourd’hui elle concentre toutes les mauvaises consciences toutes les tartufferies, tous les crimes contre l’humanité.
                                                            Alors Non ! Vous n’êtes surement pas dans le camp des bons et vous devriez même avoir honte.

                                                            Alain Benajam


                                                            • Layly Victor Layly Victor 4 février 2017 12:27

                                                              @phan
                                                              Je soutiens à 100% ce texte d’Alain Benajam. C’est ce que je dis à un ami qui a été élevé dans la tradition communiste, qui est révulsé par les agissements de la « gauche » mais qui, par attachement familial, ne veut pas se désolidariser de cette fausse gauche.


                                                              En dehors de la complicité de cette fausse gauche avec tous les crimes mentionnés dans la lettre, il y a la complicité avec le programme de destruction totale de la nation et du peuple : destruction, de la poésie, de la musique, du chant, de la chanson populaire, des mathématiques, de l’enseignement des sciences, de l’enseignement de l’histoire, de la littérature, de l’art, des traditions populaires. Destruction, bien sûr, des valeurs de la classe ouvrière et promotion acharnée des valeurs de la bourgeoisie libertaire.

                                                              Dans les années 1950-1960, le parti communiste était une force importante de la nation, autant sur le plan culturel que sur le plan politique. La morale communiste était une morale élitiste, en ce sens que les communistes se devaient d’être les meilleurs. Le contraire du gainsbarisme délétère promu par la bourgeoisie.
                                                              J’ai eu l’honneur de fréquenter de grands scientifiques communistes de l’époque, dont Gilles Cohen-Tanoudji, le frère de Claude, le prix Nobel (que je n’ai fait que croiser dans les couloirs), et bien d’autres. Je puis témoigner que ces gens avaient une droiture et une élévation d’esprit qui n’avaient rien à voir avec ce qu’on nous présente aujourd’hui comme « la gauche ». Ils ont été trahis par la clique de Pierre Laurent qui les a ensevelis dans l’oubli pour quelques strapontins parlementaires.

                                                            • CaptainTrips 4 février 2017 21:09

                                                              @phan
                                                              Oui arrêtons d’être dans le camp des méchants USA qui massacrent et torturent et rejoignons le rang de l’armée de Poutine, marche au pas et garde à vous, oui rejoignons les gentils russes qui, euh, massacrent et torturent aussi en fait.
                                                              Ayons la même lucidité que l’on peut avoir sur l’impérialisme US et leurs millions de morts, blessés, réfugiés, le financement du terrorisme par l’arabie saoudite et le qatar, même lucidité donc sur la russie de poutine et l’iran qui participent au massacre de la population syrienne par l’armée syrienne au service d’Assad.
                                                               Cette fascination pour la puissance militaire et cette soumission face à un chef d’état, un chef militaire ou un chef religieux est terrifiante et mortifère.


                                                            • Onecinikiou 5 février 2017 00:22

                                                              @CaptainTrips


                                                              Vous vous cantonnez à la morale et ne déployez aucune vision géopolitique d’aucune sorte. Aucun principe d’équilibre entre les puissances, gage de coexistence pacifique tant que faire se peut. Niveau analyse sérieuse, c’est zéro. 

                                                              Mon conseil pour les prochaines élections : allez à la pèche. 

                                                            • CaptainTrips 5 février 2017 06:10

                                                              @Onecinikiou
                                                              voilà ma « vision géopolitique » : réduire au maximum TOUTES les puissances militaires, et être condamné ainsi à foutre la paix à la terre entière. Ce n’est pas l’angélisme, le pacifisme béat, qui nous mène à la catastrophe mais bien ce soit-disant pragmatisme qui consiste à continuer la course à l’armement, à s’assurer de l’augmentation ou simplement du maintien de la puissance qui nous mènera inévitablement vers la souffrance et la destruction. Voyons simplement les faits, ce sont bien des armées régulières au service d’état puissants qui ont mis et mettent le monde à feu et à sang bien plus que des groupes rebelles ou terroristes (qui doivent eux-même leur existence et leur puissance relative aux armées).
                                                              Je préfère aller à la pêche plutôt que d’assister à ce spectacle effectivement. Et bon vote pour un candidat qui se mettra à plat ventre devant poutine j’imagine, la bave aux lèvres. bon toutou.
                                                              Cette soumission est affligeante, et mortifère. Soumission aux chefs de familles, chefs religieux, chefs militaires, chefs d’entreprises et chefs d’états. Se mettre au service de ceux qui possèdent le pouvoir, la puissance, l’argent, plutôt que de réaliser les projets des citoyens, voilà à mon humble avis la base d’une société injuste, le mot est faible je trouve.
                                                              Aller c’est pas grave, et comme le dirait un médecin un peu honnête, ça ira mieux quand vous s’rez mort.


                                                            • Layly Victor Layly Victor 5 février 2017 11:40

                                                              @CaptainTrips

                                                              Les plus grands criminels de tous les temps et les plus grands responsables de toutes les atrocités subies par l’humanité ont toujours été les pacifistes et les anti-militaristes.
                                                              Au moment de l’ascension de Hitler et du réarmement de l’Allemagne, les pacifistes français ont fait stopper les dépenses de défense nationale.
                                                              Pendant la guerre d’Espagne, les pacifistes français ont appuyé la trahison de la République Espagnole par le gouvernement socialiste français.
                                                              Au moment de la crise de Munich, les pacifiste ont favorisé la reculade des Anglo-Français face à Hitler. Tout à l’avenant.

                                                              Le rôle des militaires, c’est de défendre leur patrie. D’où votre haine des militaires et votre anti-militarisme forcené, qui vous fait préférer de loin les pauvres et gentils égorgeurs. Notez que vos amis israélo-saoudiens, obamiens, merkelliens et hollandais n’ont pas la même vision que vous puisqu’ils consentent des moyens financiers considérables pour armer leurs auxiliaires barbus.

                                                              Ceux qui contrôlent votre cerveau, en premier lieu les sionistes, utilisent votre merveilleux pacifisme pour le diriger contre Poutine, un individu qui prétend défendre sa patrie.
                                                              Je discutais un jour avec une sioniste : pacifiste comme vous, sauf pour Tsahal, bien sûr !

                                                              Je vous souhaite de ne pas être trop rongé par le remords quand vos enfants seront obligés de lécher les babouches des barbus.

                                                            • Onecinikiou 5 février 2017 17:53

                                                              @CaptainTrip


                                                              Oui c’est bien ce que je pensais, vous êtes dans une vision adolescente des rapports de force géopolitiques, liée sans doute à une méconnaissance de votre sujet ou à un aveuglement utopiste. 

                                                            • phan 5 février 2017 22:01

                                                              @CaptainTrips
                                                              La rébellion syrienne a commencé dans l’année 2011, dans la mouvance du Printemps Arabe.
                                                              La conférence internationale des amis du peuple syrien se tenait le 24 Février 2012 à Gammarth en Tunisie avec 110 pays très amicaux.
                                                              La dernière conférence se tenait à Paris le 10/12/2016 avec 11 pays toujours très amicaux.
                                                              Sur place il n’y a que les Syriens avec Bachar Al Assad, les Iraniens et les Libanais du Hezbollah rejoins plus tard les Russes avec Poutine pour lutter contre la Belle Alliance.
                                                              Maintenant comme Alep est libéré, après 6 ans de guerre, beaucoup de morts, de blessés, de réfugiés et de destruction.
                                                              Si vous êtes contre la guerre, li faut dénoncer d’abord ces faux amis de la Syrie fauteurs de guerre, aider à repanser les blessures et aider à reconstruire de la vraie Syrie n’est ce pas ?
                                                              Après la Seconde Guerre Mondiale, il y avait un plan Marshall pour reconstruire l’Europe.
                                                              Après la destruction des 3 pays Vietnam, Laos et Cambodge, aucun dollar n’est versé pour dédommager les bienfaits des Yankees de mierda (Idem pour l’Afghanistan,l’Irak et tant d’autres pays) .
                                                              Dans les trois pays Vietnam, Laos et Cambodge, l’Agent Orange continue encore à ravager comme l’uranium appauvrie en Irak. Alors selon vous, le Bien est dans quel camp ?


                                                            • CaptainTrips 5 février 2017 22:25

                                                              @Layly Victor
                                                              @
                                                              phan
                                                              Je disais justement qu’il faut être prêt à dénoncer TOUTES les atrocités, massacres, tortures, même lorsqu’elles sont perpétrées par ceux qui correspondent à notre idéologie, c’est à dire selon les cas : les USA, la Russie, l’Arabie saoudite, l’Iran, le Quatar, Israël, la Turquie. In coup je dénonce, un coup je dénonce pas, il y aurait les bons et les mauvais massacres, la barbarie d’un côté et « le bon usage de la force » (cette expression m’a toujours fait marrer, enfin rire jaune) de l’autre.
                                                              Et j’ajoute que ce n’est pas moi qui attribue les mauvais point à l’un ou à l’autre, je ne détiens pas la vérité (contrairement à d’autres ici qui vous assènent des vérités absolues avec une assurance et un aplomb incroyable, tout ceci n’est qu’un écran de fumée, un château de carte prêt à s’écrouler à condition que vous vouliez bien y mettre un bon coup de pied), je constate simplement. Ce sont ceux qui détiennent la puissance de destruction qui sont les responsables du plus de souffrance, massacres, torture, millions de morts, blessés, réfugiés à nos portes, c’est cela que vous voulez ? Ni vous ni moi


                                                              • CaptainTrips 5 février 2017 22:40

                                                                @phan
                                                                Et selon moi le « Bien » se situe dans le camp de ceux qui mettent la paix et les droits de l’homme avant tout, par opposition à ceux qui veulent recourir à la force pour atteindre leurs objectifs. Et ce, quel que soit le pays, l’origine ethnique, la religion.
                                                                Je crois qu’il faut arrêter de se ranger derrière ces chefs d’état qui ne servent que leur propre intérêt et ceux de l’industrie militaire et des puissances financières à condition que celle-ci soit prêtes à se mettre à plat ventre devant le pouvoir.


                                                                • phan 6 février 2017 00:08

                                                                  @CaptainTrips

                                                                  Vous avez utilisé 2 mots clés (Paix et Droits de l’Homme) et la réponse est dans ce lien :

                                                                  Le président François Hollande est allé chercher le 19 septembre 2016 un prix décerné par une fondation américaine. Ainsi, huit ans après Nicolas Sarkozy, François Hollande a été désigné « homme d’État de l’année » par la fondation The appeal of conscience et a reçu sa distinction à New York des mains de l’ancien prix Nobel Henry Kissinger et du rabbin Arthur Schneier.
                                                                  Cette fondation a été créée en 1965 par le rabbin Arthur Schneier pour défendre la liberté religieuse et les droits de l’homme à travers le monde. Rassemblant le monde des affaires et des responsables religieux, elle cherche à promouvoir les dirigeants qui ont promu la paix, la tolérance, et qui ont œuvré pour la résolution des conflits.

                                                                  Article 25 (souveraineté du peuple) de la Déclaration des droits de l’Homme
                                                                  La souveraineté réside dans le peuple ; elle est une et indivisible, imprescriptible et inaliénable.
                                                                  Les Syriens ont droit de vivre dans la Paix et du moment où vous avez reconnu la CNS vous bafouez l’article 25 de la déclaration des Droits de l’Homme


                                                                • CaptainTrips 6 février 2017 02:44

                                                                  @phan
                                                                  Les syriens devraient surtout avoir le droit, comme ça devrait l’être partout sur la planète, de s’opposer, que ça soit au gouvernement, aux groupes rebelles ou aux islamistes fondamentalistes, sans se faire tuer ou pire risquer la torture.
                                                                  Voilà où je veux en venir, c’est que à la limite peu importe dans quel « camp » on se situe, le plus important est de ne pas recourir à la force, le mot est faible je trouve (massacres, torture), pour atteindre ses objectifs. Ça me semble la base d’une société plus vivable, dans tous les sens du terme.


                                                                • franc 6 février 2017 04:32
                                                                  @CaptainTrips

                                                                   Ce n’est pas avec les mots « paix »,« droits de l’homme » que vous arrêterez les balles ou les missiles tirées par les nazis islamiste ou autres , Marx disait qu’on ne peut arrêter une force matérielle que par une autre force matérielle

                                                                   et il ne faut pas confondre les armées qui défendent leur pays ou la liberté et les droits d el’homme et les armées qui agressent et envahissent les autres pays pour voler et asservir les autres peuples .
                                                                  Il ne faut pas confondre le Général de Gaule et Hitler

                                                                   J’ai l’impression que vous vous gargarisez de mots et que vous vivez dans le hors sol dans un utopisme nihiliste

                                                                • phan 6 février 2017 10:53

                                                                  @CaptainTrips
                                                                  « Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui les oppriment. » – Malcolm X
                                                                  Il n’y a jamais eu de centre de torture à Cuba, sauf à Guantanamo ;
                                                                  Il n’y a jamais eu de centre de torture en Irak, sauf à Abu Graïb ;
                                                                  Le peuple syrien veut désespérément la paix !
                                                                  Souvenez-vous cher Capitain America, American Holocaust : Ce génocide s’étend sur 3 siècles et a décimé entre 80 et 100 millions d’Awoniens.
                                                                  Colonialisme, Esclavagisme, Racisme et Impérialisme c’est l’ADN de votre camp du Bien !
                                                                  Je ne suis jamais prosterné devant une quelconque force d’oppression, et permettez moi de citer les 2 articles de la Déclaration des Droits de l’Homme (à usage externe uniquement)
                                                                  Article 33
                                                                  La résistance à l’oppression est la conséquence des autres droits de l’homme.
                                                                  Article 35
                                                                  Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs.


                                                                • demissionaire bonalors 5 février 2017 22:58

                                                                  excellent bref mais direct ds la face de tous ces socialos va t en guerre


                                                                  • CaptainTrips 6 février 2017 20:56

                                                                    @franc
                                                                    -« les armées qui agressent et envahissent les autres pays pour voler et asservir les autres peuples » massacrent et pratiquent la torture. Il ne faut pas les soutenir, mais les priver de moyens.
                                                                    -« les armées qui défendent leur pays ou la liberté et les droits de l’homme » euh, massacrent et pratiquent la torture aussi, voyons les faits. Il ne faut donc pas les soutenir, mais les priver de moyens.

                                                                    @phan
                                                                    -« Mon » camp du Bien, mais qui n’est pas le mien quoi que vous en pensiez, massacre et torture.
                                                                    -Le camp que vous soutenez, je le déplore mais voyons les faits, massacre et torture.

                                                                    Je crois que dans chacun de ces camps il y a ceux qui veulent faire parler les armes pour atteindre leurs objectifs, et ceux qui veulent foutre la paix à la terre entière, c’est bien ceux là qu’il faut soutenir, quel que soit le camp, et priver de moyens de destruction les uns et les autres, QUEL QUE SOIT LE CAMP.

                                                                    Bref, j’ai l’impression que l’on tourne en rond mais que vous m’avez bien compris.


                                                                    • phan 7 février 2017 09:37

                                                                      @CaptainTrips
                                                                      Oui, Bashar al-Assad a brutalement détruit de vastes étendues de ses villes dans sa lutte contre ceux qui veulent renverser son régime. Oui, ce régime a une multitude de péchés accrochés à son nom : la torture, les exécutions, les prisons secrètes, le meurtre de civils et – si nous incluons les miliciens syriens sous le contrôle effectif du régime – une version effrayante de nettoyage ethnique.
                                                                      Dresde, Hiroshima&Nagasaki sont dans quel camp stars&stripes ?
                                                                      La Syrie n’est pas en guerre civile, la Syrie est en guerre contre 110 pays !
                                                                      J’ai souvent cité comme référence le Général Bulter : La guerre est un racket !
                                                                      Aucune guerre n’est propre, il est temps de penser aux victimes et de leurs reconstructions !
                                                                      Un ennemi que tu vaincs, reste ton ennemi ; un ennemi que tu convaincs devient ton ami.- Ô Sensei Morihei UESHIBA


                                                                    • phan 7 février 2017 11:32

                                                                      @CaptainTrips
                                                                      Je déplore l’attitude purement hypocrite : soutenir les 110 pays amis de la Syrie pour renverser Bachar al Assad, mais comme Bachar al-Assad a tenu bon, renvoyer maintenant dos à dos (la Syrie, la Russie, l’Iran et le Hezbollah) et ces 110 pays et de s’en laver les mains du style Ponce-Pilate comme jadis ces manifestants contre la guerre au Vietnam devenus maintenant des néo-cons !


                                                                    • CaptainTrips 8 février 2017 05:02

                                                                      @phan
                                                                      Voyons simplement les faits.
                                                                      Qui a commis le plus de massacres, qui a le plus pratiqué la torture ?
                                                                      L’armée au service d’Assad aidée par la russie de poutine et l’iran, avec des moyens de destruction considérables ?
                                                                      ou quelques barbares en babouches avec leurs 4x4 et leurs caméras gopros ?
                                                                      ou encore ces rebelles réduits à néant ?
                                                                      voilà une réponse possible parmi d’autres, mais qui ne vous conviendra sans doute pas http://whoiskillingciviliansinsyria.org/
                                                                      tout comme les faits relatés sur tv, radio, internet, par des journalistes de tout pays, ou par des syriens eux-mêmes.

                                                                      Bref hier c’était les USA de bush en Irak (parmi bien d’autres atrocités comme vous l’avez rappelé, ce sont ceux qui détiennent la puissance qui tuent le plus), avant-hier la France en Algérie, et aujourd’hui l’armée syrienne au service d’assad contre son propre peuple, aidée par la Russie de poutine et l’Iran.
                                                                      Il faut bien l’admettre même quand l’une ou l’autre de ces puissances correspond à notre idéologie.
                                                                      Mes ennemis massacrent c’est atroce.
                                                                      Mes amis massacrent, euh, attendez là c’est différent, ils luttent contre les terroristes, les ennemis de la nation, téléguidés par des puissances étrangères et si vous critiquez ces massacres, tortures, c’est que vous êtes à la botte des USA, que vous êtes manipulé par les médias, euh sionistes, attendez dites-moi si je dis des conneries.
                                                                      Bref ayons la même lucidité quelle que soit la situation, quels que soient les auteurs de ces exactions.


                                                                    • phan 8 février 2017 10:13

                                                                      @CaptainTrips
                                                                      La première victime d’une guerre est la Vérité, me semble-t-il ?
                                                                      Dans le jeu des massacres et tortures qui font le « bon boulot » selon vous ?
                                                                      Je dis et je le répète la Syrie n’est pas en guerre civile, mais en guerre contre 110 pays !
                                                                      Donnez moi des exemples de guerre de résistance sans victimes ?
                                                                      ======================================================================
                                                                      « Vous pensez que les États-Unis sont innocents ? » : Trump à un journaliste qualifiant Poutine de « tueur »
                                                                      Trump on US government last night : O’Reilly : « Putin’s a killer » Trump : « There are a lot of killers. You think our country is so innocent ? »
                                                                      07:27 - 5 Févr 2017
                                                                      Le conflit en Syrie, tout le monde en parle, peu de gens sont réellement informés, mais cela nous touche pour pleins de raisons. Qui c’est, les méchants ? Et les gentils ? Et puis pourquoi ce conflit dure si longtemps ? Rappel des faits.
                                                                      Alep : qui sont vraiment les méchants ?
                                                                      Alep. La grande désinformation des médias autour des « massacres » et autres « atrocités »
                                                                      =======================================================================
                                                                      A l’origine des génocides, c’était le verbe « Tuer » !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité