• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ma faute ? Avoir heurté de plein fouet la doxa occidentale

Ma faute ? Avoir heurté de plein fouet la doxa occidentale

Réponse de Bruno Guigue à ses détracteurs suite à cet article.

Dans les jours qui ont suivi mon « limogeage » (voir aussi ici), les éditorialistes Jean Daniel, Bernard-Henri Lévy et quelques autres se sont empressés de me prendre pour cible. Quelle est la caractéristique commune de ces commentaires ? Sous une avalanche de procès d’intention, un pesant silence à propos des faits que j’ai mentionnés dans ma tribune. Sans toujours réitérer l’accusation grotesque d’antisémitisme proférée par Luc Rosenzweig, ils insinuent que je me serais condamné moi-même par l’outrance de mes propos. Mais qu’en est-il des tirs de snipers israéliens sur les enfants et de la pratique de la torture dans les prisons ? Rien. Vrai ou faux ? Nous n’en saurons pas plus. On préfère évoquer à mon encontre « les protocoles des sages de Sion », comme l’a fait Pierre Assouline. À croire que la coalition de ceux qui ne veulent pas savoir et de ceux qui ne veulent pas que l’on sache est majoritaire. Et au lieu de réfuter mes affirmations de manière factuelle, mes détracteurs préfèrent ainsi jeter l’anathème.

Mais, précisément, parlons plutôt des faits. Car deux phrases inlassablement reprises en boucle, tirées de leur contexte, ont alimenté mon lynchage médiatique. « L’Etat d’Israël est le seul dont les snipers abattent des fillettes à la sortie des écoles ». Cette affirmation visait à répliquer aux signataires d’une violente charge contre l’Iran, pays où la peine de mort est cruellement appliquée. Une phrase choquante ? Sans nul doute. Mais les tirs de soldats israéliens contre des enfants, hélas, sont des faits avérés, évoqués par le quotidien israélien Haaretz depuis 2000. Des tirs délibérés, dont le journaliste britannique Chris MacGreal, pour l’hebdomadaire The Guardian, a notamment fait le récit détaillé dans un article paru le 29 juin 2005. Une triste réalité dont Christophe Oberlin, professeur de chirurgie à l’hôpital Bichat, a lui aussi publiquement témoigné au terme de nombreuses missions médicales en Palestine. Il vient d’ailleurs d’écrire au gouvernement une lettre où il lui demande si, lui aussi, il sera limogé pour avoir confirmé mes dires. Livrée en pâture à l’opinion comme une énormité, la phrase que j’ai écrite avait quelque chose de monstrueux, en effet : elle était vraie. Et parce qu’elle disait la vérité, elle heurtait le formidable déni de réalité qui entoure, dans les médias dominants, la politique israélienne.

La deuxième phrase litigieuse est celle où j’évoquais « les geôles israéliennes, où grâce à la loi religieuse, on interrompt la torture durant le shabbat ». Choquant, là encore ? Le propos renvoyait à leur propre contradiction ces fervents partisans de l’État d’Israël qu’indigne, curieusement, l’inclination de certains pays à la défense de la religion. Mais le fait mentionné, lui, ne fait pas l’ombre d’un doute. Il suffit de consulter le dossier établi par l’association israélienne de défense des droits de l’homme Bet’Selem. Lorsque la Cour suprême israélienne tenta de limiter l’usage de la torture pratiquée sur les prisonniers palestiniens, en 1999, les services secrets ont argué de l’urgence pour la justifier. Les plaignants ont alors fait observer que du vendredi midi au samedi soir, cette pratique était interrompue, ce qui relativisait singulièrement l’argument de l’urgence. Cette affaire est parfaitement résumée par Sylvain Cypel, ex-rédacteur en chef du quotidien Le Monde, dans son livre Les Emmurés, paru aux éditions La Découverte en 2005, p. 94, note 17. Chacun peut s’y référer.

Reste un troisième grief, tout aussi paradoxal. Dans la tribune violemment antionusienne dont je faisais la critique, les signataires crurent bon de citer Goebbels, lequel invoquait face à la Société des nations le fameux adage : « charbonnier est maître chez soi ». Cette citation visait la majorité des pays membres du Conseil des droits de l’homme de l’ONU, dont le tort était d’avoir dénoncé la violation du droit international par Israël. Les pays musulmans, en particulier, se voyaient ainsi "nazifiés", purement et simplement, par les auteurs de cette tribune. « Analogie pour analogie », ai-je fait observer, il y avait plutôt ressemblance entre le Reich qui s’asseyait sur la SDN et l’Etat d’Israël qui bafouait l’ONU. Mea culpa : j’avais oublié que les comparaisons les plus désobligeantes, aux yeux de l’establishment hexagonal, sont interdites à propos d’Israël, mais vivement recommandées à l’égard des pays du « Tiers Monde ». Ma faute, plus que d’avoir enfreint le devoir de réserve, n’est-elle pas d’avoir heurté de plein fouet la « doxa » occidentale ? Après avoir mis en lumière le déni de réalité dont la presse dominante entoure soigneusement les exactions israéliennes, il faut croire que c’en était trop.

Bruno Guigue


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (207 votes)




Réagissez à l'article

218 réactions à cet article    


  • faxtronic faxtronic 24 avril 2008 12:58

    Mes respects monsieur guigue,

    Si certes le conflit israelo-palestien est une horreur pour les deux camps, et que je trouve difficle d’y voir un gentil et un mechant, je trouve que votre limogeage est une honte, un acte d’autoritatisme et de dictature.


    • MAIKEULKEUL 24 avril 2008 13:04

      Monsieur GUIGUE, chapeau bas. Bravo pour votre action.

      Je ne peux m’empêcher de raconter la petite histoire suivante :

      Lors d’un déjeuner auquel participaient quelques amis juifs, la conversation est arrivée sur Israël. Les voyant s’enflammer, j’ai posé la question suivante : mais si un conflit sérieux éclatait entre la France et Israël, quelle serait votre position ? Nous serions pour Israël.

      Ma réponse a été : mais qu’est-ce que vous "foutez" ici. Ca n’a pas plu.

      En fait, il y en a ral le bol de ce lobbying forcené et systématique. Ce comportement est inadmissible, et il y aura des retours de bâtons !


      • Sébastien Sébastien 24 avril 2008 13:47

        Vous avez des amis juifs ? Quelle horreur... Remarquez vous les menacez d’un retour de baton donc ca va...


      • Gazi BORAT 24 avril 2008 14:50

        A remarquer que le soupçon de double allégeance, voire pire, de cinquième colonne, est régulièrement asséné sur ce forum à l’égard des Français musulmans...

        gAZi bORAt


      • Gazi BORAT 24 avril 2008 15:17

        Je n’y peux rien, sebastien tend des bâtons pour se faire battre..

        gAZi bORAt


      • Vincent Frédéric Stéphane 24 avril 2008 13:18

        Je signale aux lecteurs qu’ils peuvent manifester leur soutien à Monsieur Guigue :

         

        http://soutienbrunoguigue.info


        • Radix Radix 24 avril 2008 13:31

          Bonjour

          Il n’est pas autorisé en France d’avoir un point de vue différent sur le conflit au Moyen-Orient que la version officielle sinon on est forcément antisémite. Comme on est anti-américain si on est contre la guerre en Iraq.

          Même la plus légère critique déclenche les foudres des spécialistes de l’amalgame et de l’insulte.

          A l’usure ils finiront par imposer le silence aux contradicteurs, certains posent des bombes contre les mots qui déplaisent, d’autres imposent un discours !

          Contre le discours on ne fournit pas de protection dans notre "démocratie" !

          Radix


          • Nobody knows me Nobody knows me 25 avril 2008 11:31

            Il n’est pas autorisé en France d’avoir un point de vue différent sur le conflit au Moyen-Orient que la version officielle

            Je dirais même que c’est un sujet classé secret-défense. Donc vos gueules...


          • Sébastien Sébastien 24 avril 2008 13:44

            Mr Guigue, qu’en est-il du devoir de reserve des hauts fonctionnaires comme vous ? Pourquoi n’en parlez-vous pas dans votre article ? N’etes-vous pas soumis a des contraintes ?

            Et votre parti pris est a vomir. Il y a certainement des bavures dans l’armee israelienne et on peut compter sur vos amis antisionistes et vous pour le denoncer. Mais vous passez sous silence les atrocites commises par les palestiniens.

            Qu’en est-il de Gilad Shalit retenu a Gaza sans qu’aucune organisation humanitaire ne puisse lui rendre visite ? Est-ce normal ? Qu’en est-il des attentats et des roquettes qui pleuvent en permanance sur Israel ?

            L’idee n’est pas de se rejetter la faute l’un sur l’autre. Mais vous auriez du etre plus objectif dans vos propos. C’est un article a charge que vous avez ecrit. Et en plus vous faites des generalites a partir de cas particuliers. C’est aussi con que de dire que les palestiniens sont tous des terroristes.

            Personnellement, je ne regrette pas votre limogeage et au vu des articles que vous avez ecrit avant, je ne comprends pas comment vous avez pu passer aussi longtemps entre les mailles du filet. Bon vent Mr Guigue.


            • faxtronic faxtronic 24 avril 2008 13:55

              " je ne comprends pas comment vous avez pu passer aussi longtemps entre les mailles du filet."

              Quelle maille ? quelle filet ?


            • bek 24 avril 2008 17:02

              à seb

              Qu’en est-il de Gilad Shalit retenu a Gaza sans qu’aucune organisation humanitaire ne puisse lui rendre visite ? Est-ce normal

              Et que dites vous des milliers de prisonniers palestiniens ??? 

              Bravo Mr Guigue


            • Sébastien Sébastien 24 avril 2008 17:54

              Les milliers de palestiniens comme vous dites sont retenus dans les memes conditions que les israeliens, dans des prisons normales. Et ils ont eu droit a un proces eux.


            • Nobody knows me Nobody knows me 25 avril 2008 12:13

              Je suis sûr qu’un haut fonctionnaire faisant une diatribe sur la Chine ou un autre pays dérangeant ne se ferait même pas tirer les oreilles...


            • barbouse, KECK Mickaël barbouse 24 avril 2008 13:51

              bonjour,

              votre faute monsieur guigue c’est d’avoir voulu communiquer comme en temps de paix dans un pays démocratique alors qu’on est en temps de guerre médiatique et politique, hors en temps de guerre, rien ne doit etre plus protéger que la vérité.

              amicalement, barbouse


              • Proto Proto 24 avril 2008 14:06

                 

                Courage Guigue vous avez parfaitement raison mais deviez vous attendre à vous coltiner la fine équipe.

                Votre dissidence sera récompensée un jour.


                • Gonzague gonzague 24 avril 2008 18:50

                   Putain, Proto, j’y avais justement pensé l’autre jour et avais espéré ne pas vous retrouver à réagir comme vous le faites sur un tel sujet...


                • Proto Proto 25 avril 2008 09:10

                  Putain Gonzague je vous avais juste demandé de faire un peu travailer vos méninges : faites moi plaisir et regardez ZeitGeist, après on en rediscute calmement si vous voulez.


                • Proto Proto 25 avril 2008 09:17

                  Et tant qu’à le recommander à Gonzague, je vous recommande les deux meilleurs docus du moment :

                  ZeitGeist remasterisé en 2008

                  The Corporation

                  Pas parfait mais salutaire.

                   


                • marc 24 avril 2008 14:45

                  M.Guigue,

                   

                  Je vous remercie de votre courage. Le sionisme et ses crimes sont un sujet qu’il est peu recommandé à un fonctionnaire de traiter même en tant que simple citoyen dans ce régime qui est vraiment à la limite du totalitarisme, du moins en matière d’information.

                  Vous pouvez être sûr que si vous aviez écrit des mensonges sur le caractère "civilisateur", "moral" et "démocratique" d’Israel, vous n’auriez pas été sanctionné.

                  Tiens : comparons l’émotion soulevée dans la presse par la centaine d’émeutiers tibétains victimes de la police chinoise avec les milliers de palestiniens, hommes, femmes, enfants, bébés massacrés par l’armée israélienne et les colons !!!

                   


                  • armand armand 24 avril 2008 15:18

                    Intéressant, marc, ce que j’ai déjà remarqué. En général les anti-israëliens sont aussi anti-tibétains. Ce qui montre que leur prise de position n’a rien à voir avec une quelconque notion de légitimité. Apparemment, pour vous, les Tibétains, dans leur désir d’autonomie, sont moins ’légitimes’ que les Palestiniens.

                    Soit dit en passant, bien entendu, les centaines de victimes d’attentats suicides en Israël comptent pour du beurre dans vos estimations. Que voulez-vous, jes juifs morts il y en a eu tellement, qu’un peu plus, un peu moins... Quant aux Tibétains victimes depuis des dizaines d’années de la répression chinoise, n’en parlons pas. Que des sauvages, manipulés en sous-main par la CIA.


                  • gaiaol 24 avril 2008 15:58

                    En général les anti-israëliens sont aussi anti-tibétains.

                     

                    pas vrai. et je ne suis pas l’exeption.

                     

                    par ailleurs d’autres peuvent remarquer que tous les pro israeliens sont systématiquement pro américains, pro tibet et anti musulmans... 

                     

                    alors bof...


                  • marc 24 avril 2008 16:31

                    Armand

                    je m’obstine sans doute bêtement à vous répondre mais je crois toujours peut-être naïvement que tout homme ( je ne parle pas des fascistes racistes du type Sébastien) peut évoluer alors j’essaye encore :

                    1- Où avez-vous vu que je suis anti-tibétain ?

                    2- votre argument se retourne automatiquement contre vous : ceux qui sont pro-tibétains sont aussi ( voir RSF, Glücksman, Levy,etc...) sionistes et ne sont en rien dérangés par les crimes commis depuis 60 ans par israel

                    3- Vous tentez de faire croire que le terrorisme est palestinien en cachant soigneusement que dans la réalité , ce sont les sionistes qui ont introduit le terrorisme en Palestine et enseigné sa "valeur" aux palestiniens . Israel a été fondé sur et par le terrorisme ( la Hagannah, le groupe Stern, l’Irgoun...) contre les anglais et les villageois palestiniens, tués par milliers pour les faire fuir, détruire leurs villages et s’y installer à leur place en les empêchant à tout jamais de revenir chez eux. ( Massacres de Balad al-sheikh et Hawassa, Deir YassinLydda , Ramleh, par exemple)

                    4-Les "nouveaux historiens" Israeliens , plus soucieux que vous de vérité placent en grande partie la responsabilité des guerres sur Israel qui a toujours tout refusé sauf une chose : sa création par l’ONU , en vertu d’une alliance momentanée et improbable entre Truman qui cherchait désespérement à se faire élire ( il était président non élu) et Staline et qui a toujours été en position dominante dans ces guerres. Les "dirigeants arabes" dont vous parlez n’étant par ailleurs que des pantins mis en place sans aucune légitimité par les anglais ( comme le roi de Transjordanie) qui n’avaient e tête que d’agrandir leur territoire et consolider leur propre position et se moquaient éperdument des palestiniens, victimes partout et de tous. Au lieu de raconter des balivernes , lisez Ilan Pappe que vous n’accusrez pas, lui, d’anti-sémitisme, j’espère.

                    5- Vous ne réfutez en rien les accusations de Guigue, pour la bonne raison qu’elles sont irrécusables : israel c’est le massacre, la torture, la spoliation. Je ne comprends pas que qui que ce soit continue à soutenir cette politique criminelle, en dehors de ceux qui y ont un intérêt particulier.

                     

                    Merci de votre attention.

                     

                     


                  • Sébastien Sébastien 24 avril 2008 17:53

                    Moi fasciste et raciste ? Ben voyons...

                    Les sources s’il vous plait quand vous affirmez que les israeliens ont enseigne les attentats.


                  • Gonzague gonzague 24 avril 2008 18:58

                    Pas besoin de sources, puisque les sources proviennent de toute facon des médias, eux-mêmes manipulés par l’état, lui même manipulé par les sionistes francais, eux-mêmes manipulés par Israel...


                  • wesson wesson 24 avril 2008 22:28

                    Armand,

                    ne vous lancez pas dans des comparaisons douteuses. Si l’on doit compter le nombre de morts de chaque camp Juif ou Palestinien, j’ai bien peur que ce décompte macabre ne soit pas à la plus grande gloire du peuple d’israel.


                  • armand armand 24 avril 2008 23:23

                    Je suppose que pour égaliser la donne, Israël devrait baisser la garde ne serait-ce que pour une semaine.

                    Les roquettes étaient sans doute pour amuser les enfants. Les attentats-suicides déjoués, un ’happening’ théatral à la Sophie Calle...

                    Si un quidam m’agresse dans la rue et je l’envoie à l’hosto, alors c’est moi le coupable puisque le seul blessé c’est lui ?


                  • marc 24 avril 2008 23:28

                    Sebastien

                    Des sources ? Autant que vous en voulez : j’en ai déja donné une : Ilan Pappé : historien israelien. par exemple : " la guerre de 1948 en Palestine" la fabrique editions . Cherchez dans les livres d’histoire ou sur internet aux rubriques irgoun, Lehi, groupe stern, hagannah, Begin ou shamir, condamnés par la justice britannique pour crimes terroristes avant d’être premiers ministres honorés d’Israel. J’en passe et des meilleures. les sources ne manquent pas à ceux qui veulent s’informer. Si vous ne les avez jamais consultées, c’est que vous vous contentez de vos présupposés idéologiques que j’ai qualifiés plus haut.

                     


                  • armand armand 24 avril 2008 23:35

                    Je réitère mon message pour déjouer la censure :

                    Intéressant, marc, ce que j’ai déjà remarqué. En général les anti-israëliens sont aussi anti-tibétains. Ce qui montre que leur prise de position n’a rien à voir avec une quelconque notion de légitimité. Apparemment, pour vous, les Tibétains, dans leur désir d’autonomie, sont moins ’légitimes’ que les Palestiniens.

                    Soit dit en passant, bien entendu, les centaines de victimes d’attentats suicides en Israël comptent pour du beurre dans vos estimations. Que voulez-vous, jes juifs morts il y en a eu tellement, qu’un peu plus, un peu moins... Quant aux Tibétains victimes depuis des dizaines d’années de la répression chinoise, n’en parlons pas. Que des sauvages, manipulés en sous-main par la CIA.

                    J’ajoute : l’équation est, en effet, très simple : quand on est anti-USA on est anti-Israëlien et pro-chinois.

                    Mais, vous savez, on peut déplorer les crimles chez les autres et dans son pays sans systématiquement dédouaner les illuminés qui commettent des crimes bien plus grands encore ; Et dans un contexte où toute critique est interdite.

                     

                    Et je complète

                    Vous avez l’air de penser que les affreux sionistes sont arrivée dans le royaume du Magicien d’Oz où tout le monde était gentil et où les arabes ne demandaient pas mieux que de former avec eux une démocratie laïque.

                    Voulez-vous que j’égrène la liste de massacres de localités juives, et ce depuis les années ’20 par les milices palestiniennes ?

                    Dois-je vous rappeler qu’Israël a été rejeté par ses voisins aussi parce que lesdits voisins étaient des états fantoches, corrompus et autoritaires - c’est vous qui l’écrivez d’ailleurs - à l’image du roi Farouk d’Egypte ? Qu’Israël au début était un pays socialiste, et Nasser, avant de tomber dans le piège et d’instrumentaliser le comat contre Israël, estimait que les arabes avaient des taches prioritaires à régler chez eux ?

                    Pourquoi voulez-vous que les Israëliens, dont la présence était aussi légitime que celle des Palestiniens, prennent pour de la simple rhétorique la menace de les jeter à la mer ? Car quand un Allemand l’écrit, il faut y croire, et pas quand c’est un Arabe ?

                    Que toutes les tentatives de discussion jusqu’en 1973 ont buté sur une fin de non-recevoir, allant jusqu’à refuser tout dialogue sur un plateau de télévision.

                    Alors étonnez-vous qu’une frange dure, militarisée à l’extrême après des années passées dans cet environnement finissent par ne croire qu’en sa propre force.

                    Et les critiques de la part d’intellectuels israëliens, loin d’être une raison d’accabler Israël davantage, montrent simplement que c’est une société plutôt libre, mûre pour les débats et composé de plusieurs sensibilités. Maintenant trouvez-moi un esprit critique du même acabit dans les pays arabes.

                     

                     


                  • marc 24 avril 2008 23:50

                    Armand

                     

                    J’abandonne.


                  • armand armand 25 avril 2008 18:22
                     
                     
                     
                     
                    (rebelotte...)

                     

                    Je suppose que pour égaliser la donne, Israël devrait baisser la garde ne serait-ce que pour une semaine.

                    Les roquettes étaient sans doute pour amuser les enfants. Les attentats-suicides déjoués, un ’happening’ théatral à la Sophie Calle...

                    Si un quidam m’agresse dans la rue et je l’envoie à l’hosto, alors c’est moi le coupable puisque le seul blessé c’est lui ?


                  • Boduacus 28 avril 2008 19:26

                    Qui a fait sauter l’hôtel Roi David et a occupé un poste de premier plan en Israel ? Un terroriste qui a réussi !


                  • armand armand 28 avril 2008 19:43

                    Franchement, si les Palestiniens se contentaient de faire sauter le quartier général israëlien, même installé dans un grand hôtel, je trouverais cela bien moins grave que les attentats suicide.

                    Et à l’époque où cet attentat a eu lieu, la force armée dominante chez les Juifs, la Haganah, a employé la man,ière forte contre l’Irgoun, allant jusqu’à leur tirer dessus...


                  • armand armand 24 avril 2008 15:01

                    Monsieur Guigue :

                    Sous prétexte de vous en prendre aux bavures d’un pays qui est en guerre par la faute de ses voisins depuis soixante ans, vous vous acocquinez avec les grands démocrates de la théocratie iranienne négationniste et vous postez vos billets ordinaires sur un site intégriste musulman.

                    Il n’y a aucune objectivité dans vos dires, et ce n’est pas en agitant Haaretz à tout bout de champ - symbole non pas des crimes israëliens mais bien plutôt de la maturité d’une démocratie qui laisse toutes les opinions s’exprimer.

                    Et que dire de vos propos dangereux sur le Darfour, rejoignant, là aussi, les positions de ceux qui ne veulent rien faire devant une tragédie bien plus énorme que tout ce que la Palestine peut nous offrir depuis des années.

                    Concernant la Palestine, vous assénez des mensonges concernant non pas les faits, hélas, toute armée peut contenir des fous de la gachette, mais la politique du pays, comme si Israël avait intimé l’ordre à ses soldats d’assassiner des fillettes à la sortie de l’école.

                    Mais surtout, ce qui rend vos propos nauséabonds, c’est que vous oubliez tout le contexte : vous ne dites rien des attentats suicides, ordonnés, eux, par les ceux qui contrôlent Gaza à l’heure actuelle, rien des illuminés qui pénètrent dans des écoles et qui assassinent délibérément des étudiants en prière, rien des assassinats et des tortures sadiques que les organisations palestiniennes s’infligent les unes aux autres dans le cadre de leurs guerres civiles. Rien de toute cette violence démesurée qui explique qu’en face, dans bien des cas, on pète les plombs et on n’a plus confiance que dans sa propre force.

                    En cela, vous vous rangez - et ne le niez pas - du côtés de toute une frange de la classe politique française qui a converti l’antisémitisme à l’ancienne en antisionisme de bon aloi. Qui préfère à la démocratie imparfaite à l’israëlienne les dictatures arabes ou iraniennes. J’espère que vous êtes fier de figurer aux côtés des Dieudonné et des Soral et qu’ainsi, à peu de frais (qu’est-ce qu’une sous-préfecture ?) vous accédez au panthéon de ceux de votre mouvance. Au vue de certaines réactions ici, chapeau, c’est réussi.

                    Et votre formation ainsi que votre intelligence n’arrangent rien : après tout, l’ENS a formé nombre de thuriféraires des pires dictatures de notre planète, de Brasillach à Althusser.

                    Au contraire de ceux que vous épatez avec vos airs de martyr du politiquement correct, et en tant que haut fonctionnaire moi aussi, je tiens votre limogeage pour parfaitement justifié, et je me ferais un plaisir de vous apporter la contradiction en personne.

                    Ni respect, ni salutations


                    • chams 24 avril 2008 15:20

                      "Sous prétexte de vous en prendre aux bavures d’un pays qui est en guerre par la faute de ses voisins depuis soixante ans"

                      fin de lecture du commentaire pour moi. trop enorme !


                    • Proto Proto 24 avril 2008 15:26

                      "Sous prétexte de vous en prendre aux bavures d’un pays qui est en guerre par la faute de ses voisins depuis soixante ans, (...)"

                       

                      J’ai failli m’étrangler, merci de prêcher ailleurs.

                       


                    • armand armand 24 avril 2008 15:29

                      proto :

                      Lisez un bon livre d’histoire. QUi a déclenché la guerre en 1948 ? Qui a refusé le plan de partage établissant deux états ?

                      Alors étranglez-vous pour de bon, ça fera de la place.


                    • Proto Proto 24 avril 2008 15:36

                      OK je lirai un bon livre d’histoire (lequel) ? Et si vous faisiez un tour par la case départ , "Palestine" sur Wikipédia par exemple ?

                      Ca vous éviterait de perdre tout crédit à mes yeux et ceux des autres.


                    • wesson wesson 24 avril 2008 22:35

                      @chams :

                      moi je me suis arrêté encore plus tôt :

                      "et vous postez vos billets ordinaires sur un site intégriste musulman."

                       

                      Merde Alors, Agoravox un repaire d’intégristes musulmans qui laisse tout le monde s’exprimer / troller ?

                      Y’a quelque chose de pas logique là dedans ...


                    • armand armand 24 avril 2008 23:14

                      wesson :

                      Vous avez des problèmes de compréhension ? Les textes qui ont valu à Guigue la sanction ont été publiés sur Oumma...

                      Mais c’est peut-être pour vous un simple site folklorique.

                       


                    • armand armand 24 avril 2008 23:19

                      Et rebelotte.

                      Le sieur Guigue étant décidément bien pleutre, ou tout occupé à répondre aux invitations qui doivent pleuvoir depuis qu’il a accédé au rang de paladin d’honneur de la lutte contre les Sages de Sion. Dans le désordre, il pourra se rendre : à un nouveau colloque présenté par le représentant personnel de l’Imam caché, Ahmedinejad, sur un sujet qu’il connaît bien, la Shoah ; accompagner éventuellement une razzia des jawjahid au Darfour ; mieux encore, applaudir, aux premières loges, un attentat-suicide de grande envergure et peut-être même, s’il n’est pas trop manchot, tirer un Qassam de ses blanches mains d’intellectuel germanopratin.

                      Enfin voilà pour le défi - car c’est ainsi que je l’entends

                      Monsieur Guigue :

                      Sous prétexte de vous en prendre aux bavures d’un pays qui est en guerre par la faute de ses voisins depuis soixante ans, vous vous acocquinez avec les grands démocrates de la théocratie iranienne négationniste et vous postez vos billets ordinaires sur un site intégriste musulman.

                      Il n’y a aucune objectivité dans vos dires, et ce n’est pas en agitant Haaretz à tout bout de champ - symbole non pas des crimes israëliens mais bien plutôt de la maturité d’une démocratie qui laisse toutes les opinions s’exprimer.

                      Et que dire de vos propos dangereux sur le Darfour, rejoignant, là aussi, les positions de ceux qui ne veulent rien faire devant une tragédie bien plus énorme que tout ce que la Palestine peut nous offrir depuis des années.

                      Concernant la Palestine, vous assénez des mensonges concernant non pas les faits, hélas, toute armée peut contenir des fous de la gachette, mais la politique du pays, comme si Israël avait intimé l’ordre à ses soldats d’assassiner des fillettes à la sortie de l’école.

                      Mais surtout, ce qui rend vos propos nauséabonds, c’est que vous oubliez tout le contexte : vous ne dites rien des attentats suicides, ordonnés, eux, par les ceux qui contrôlent Gaza à l’heure actuelle, rien des illuminés qui pénètrent dans des écoles et qui assassinent délibérément des étudiants en prière, rien des assassinats et des tortures sadiques que les organisations palestiniennes s’infligent les unes aux autres dans le cadre de leurs guerres civiles. Rien de toute cette violence démesurée qui explique qu’en face, dans bien des cas, on pète les plombs et on n’a plus confiance que dans sa propre force.

                      En cela, vous vous rangez - et ne le niez pas - du côtés de toute une frange de la classe politique française qui a converti l’antisémitisme à l’ancienne en antisionisme de bon aloi. Qui préfère à la démocratie imparfaite à l’israëlienne les dictatures arabes ou iraniennes. J’espère que vous êtes fier de figurer aux côtés des Dieudonné et des Soral et qu’ainsi, à peu de frais (qu’est-ce qu’une sous-préfecture ?) vous accédez au panthéon de ceux de votre mouvance. Au vue de certaines réactions ici, chapeau, c’est réussi.

                      Et votre formation ainsi que votre intelligence n’arrangent rien : après tout, l’ENS a formé nombre de thuriféraires des pires dictatures de notre planète, de Brasillach à Althusser.

                      Au contraire de ceux que vous épatez avec vos airs de martyr du politiquement correct, et en tant que haut fonctionnaire moi aussi, je tiens votre limogeage pour parfaitement justifié, et je me ferais un plaisir de vous apporter la contradiction en personne.

                      Ni respect, ni salutations

                       :

                       

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès