• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Ma fille et moi EN DANGER !

Ma fille et moi EN DANGER !

Une mère et sa fille de 18 ans contraintes de dormir dans leur voiture

 

LA FRATERNITE EN PANNE DANS CE PAYS !

 

Les représentants de l'Etat ne cessent de faire des déclarations, Ils se réclament des principes républicains qu'ils n'appliquent pas !

 

En Seine et Marne, à Bussy Saint Georges une femme et sa fille dorment dans leur voiture, au froid.

Elles sont à la merci d'un rôdeur, d'une agression.

Elles connaissent le froid et l'insécurité !

 

Voici un texte poignant écrit par cette mère qui me permet de reproduire cet appel.

Envoyé à la Préfecture, il n'a obtenu aucune réponse

 

ENCORE UN SCANDALE, UN DE PLUS !

Jean-François Chalot

 

Ce message s'adresse à Monsieur Le Préfet de Seine et Marne ainsi qu'à toutes les Collectivités territoriales au courant de notre situation. 

 

Monsieur le Préfet, 

 

Oyé, Oyé, 

CITOYENS BLEU BLANC ROUGE EN DANGER, 

JE RÉPÈTE, 

CITOYENS BLEU BLANC ROUGE EN DANGER  !!! 

ALERTE ROUGE, ALERTE ROUGE !!!! 

VOUS M'ENTENDEZ ??? 

MA VOITURE, MA MAISON EST À L'ARTICLE DE LA MORT !!!! MA FILLE ET MOI N'AURONS PLUS NOTRE MAISON À ROULETTE D'ICI PEU ET SOMMES COINCÉES SUR L'AIRE DE REPOS DE FERRIERES !!! 

NOUS NE POUVONS PLUS NOUS DÉPLACER, ALLER NOUS NOURRIR, NOUS LAVER ET HONORER NOS RENDEZ-VOUS !!!!! 

NOUS EXIGEONS QUE NOTRE DROIT AU LOGEMENT SOIT ACTIVÉ !!!!! CESSEZ DE VIOLER NOS DROITS !!!! 

Après moultes mails, à vous dire, à vous et vos collègues de Mairie et autres que nous sommes sur une aire de repos, en danger, vous ne réagissez toujours pas à nous donner un logement de disponible IMMÉDIATEMENT, vous en avez le pouvoir. C'est une honte absolue !! 

Sachez que sur l'aire de repos de Ferrières, des rassemblements sauvages ont lieu le vendredi et le samedi soir, (à la connaissance de la Mairie de Bussy Saint-Georges, confirmé par Monsieur Claès, qui travaille au CCAS de cette même ville et qui sait également que nous vivons, sur cette aire). La Police elle même tourne aussi bien sur l'aire de Ferrières que celle de Bussy-Saint-Georges qui se trouve en face car ces jeunes ne respectent rien. 

Ma fille est en danger et cela ne vous interpelle pas... C'est vrai, pardonnez moi, vous n'avez probablement pas d'enfants, donc vous ne connaissez pas l'amour d'un parent qui veut protéger son enfant, oups ! 

La Mairie de Bussy Saint-Georges est au courant, la Préfecture, la Mairie de Lagny sur Marne, la Commission de médiation, bref... Tout le monde sait que nous sommes dehors à la merci du danger et PERSONNE NE RÉAGIT. 

Il y a 2 semaines, un jeune a tenté d'ouvrir mon coffre alors que l'on dormait. Vous ne voyez toujours pas le danger ? 

RÉAGISSEZ, BON SANG !!!

Nous ne pouvons plus esquiver ces jeunes et aller dormir ailleurs. Ce vendredi nous serons à la merci d'une horde de sauvageons et ce, à votre connaissance.

Vous ne pouvez plus ignorer vos responsabilités !!! 

La Préfecture nous a proposé un logement inhabitable en l'état, (que nous avons d'ailleurs REFUSÉ), en connaissant le caractère URGENT de notre situation, puisque nous sommes PRIORITAIRES. 

Dès lors que nous étions à la rue, j'ai entrepris toutes les démarches possibles auprès des administrations "compétentes" mais je n'ai eu quasiment que des bâtons dans les roues, informations erronées ou rétention, tout cela, en sachant ce que nous traversions. L'on nous a abandonné malgré mes différentes relances, nous refusant obstinément l'accès à un logement libre immédiatement alors que celles ci en ont le pouvoir...

Actuellement, nous sommes malades à cause du froid, ma fille est prise de toux et a la voix enrouée, et ce sera bientôt mon tour.... 

Alors je vous le dis très clairement Monsieur le Préfet :

"Si jamais il nous arrive quelque choses de fâcheux, que ce soit à cause de ces jeunes ou dans l'éventualité où notre état de santé s'aggraverait, je vous garantis Monsieur Le Préfet, et ce, sans bégayer, que non seulement les plaintes vont tomber comme du pain sec sur la Préfecture ainsi que toutes les Collectivités Territoriales au courant mais en plus, je rendrai toute cette expérience inhumaine publique à la vitesse d'une locomotive folle car vous portez atteinte à nos droits, vous ignorez le fait que nous soyons en danger, et ne prenez pas en compte que j'ai une adolescente sans école à mes côtés. Ça, je peux vous dire que je ne laisserai jamais passer cela, tenez le vous pour dit, Monsieur Le Préfet. Une maman ne plaisante jamais lorsqu'il s'agit de ses enfants. Votre statut n'aura aucun effet d'apaisement sur moi, je peux vous le jurer sur ma vie."

Monsieur Jean-Francois CHALOT, Président du Droit au Logement connaît ma situation, ce qui une chance pour nous de pouvoir nous faire entendre et pour lequel je suis reconnaissante d'être attentif à ce que nous vivons. 

Je n'épargnerai personne car il n'a pas été faute de TOUS vous prévenir du danger que vous avez VOLONTAIREMENT ignoré jusqu'ici parce qu'aucune solution pérenne n'a été proposée. Vous devrez répondre de votre inaction, je ne lâcherai rien. 

Ce n'est pas une menace, Ô que non, c'est une promesse et je vous certifie que non seulement je l'a tiendrai parce que je suis femme tenace et d'une persévérance inépuisable mais en plus je ne ferai absolument aucun COMPROMIS, ZÉRO CONCESSION parce que j'estime que vous jouez avec nos vies comme si elles ne valaient rien et ça, c'est inacceptable. 

Ce mail fera office de preuve que vous avez, une fois de plus, été interpellés.

Je m'arrête ici et laisse le soin à la Préfecture et Cie de réfléchir quant à sa position et sa responsabilité sur cette problématique récurrente et sur les répercussions qui pèseraient sur TOUTES LES ADMINISTRATIONS INTERPELLEES si cela venait à être rendue public. Je suis prête à y faire face car ce que nous vivons actuellement est honteux et indigne dans un pays comme la France. 

Cordialement, 

Madame M L R 

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.71/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Jean de Beauce Jean de Beauce 4 octobre 08:57

    La Préfecture nous a proposé un logement inhabitable en l’état, (que nous avons d’ailleurs REFUSÉ) : c’est le fond du problème, il fallait accepter ce logement et le retaper par la suite. On ne peut pas demander non plus une résidence Bouygues flambant neuve sur les bords de Marne quand on a peu de revenus. Pour avoir passé la moitié de ma vie en HLM je sais de quoi je parle.


    • Jean de Beauce Jean de Beauce 4 octobre 08:59

      La Préfecture nous a proposé un logement inhabitable en l’état, (que nous avons d’ailleurs REFUSÉ) : c’est le fond du problème, il fallait accepter ce logement et le retaper par la suite. On ne peut pas demander non plus une résidence Bouygues flambant neuve sur les bords de Marne quand on a peu de revenus. Pour avoir passé la moitié de ma vie en HLM je sais de quoi je parle.

      (C’est mieux sans les italiques, dommage qu’on ne puisse pas modifier les messages sur ce forum)


      • Ausir 4 octobre 09:22

        mais déjà ou est le père ? ou est la famille les amis ? la femme a fait des conneries , comme une cigale n’a pas été précautionneuse , se faire des amis , des contacts et compte maintenant sur la collectivité sur la nourrir et l’assister ,

        et pourtant il y a des orphelins , qui se construisent une vie, une famille sans être

        .


        • Ausir 4 octobre 09:23

          sans être assistés 


          • CHALOT CHALOT 4 octobre 09:55

            Cette femme ne veut justement pas être assistée. Elle recherche un logement dont elle règlera le loyer.


            • Aristide Aristide 4 octobre 11:46

              @CHALOT

              Il me semble qu’elle demande, euhh, exige plutot, un logement social et heureusement elle réglera le loyer ! 


            • ZenZoe ZenZoe 4 octobre 10:29

              J’aurais quand même une question à poser à Chalot sur le refus d’un logement par les deux femmes (au passage, à 18 ans, légalement, on n’est plus un enfant) : les pouvoirs publics ont-ils vraiment le droit de proposer aux précaires un logement qualifié d’insalubre ou indigne ? C’est juste une question.

              Ceci dit, le fait est que personne ne devrait avoir à dormir dans une voiture ou sous des ponts. Avoir un espace de vie à soi est le droit le plus fondamental qui soit, même si on est irresponsable, même si on est un escroc.


              • CHALOT CHALOT 4 octobre 10:33

                Non ils n’ont pas le droit. Ils osent dire : des travaux seront faits, attendez....


                • Jean de Beauce Jean de Beauce 4 octobre 10:39

                  @CHALOT
                  C’est ainsi pour chaque appartement libéré par un locataire de longue date. Se voir attribué un logement en région parisienne est déjà un luxe, on ne peut pas demander la lune en prime !


                • Aristide Aristide 4 octobre 11:52

                  @CHALOT

                  des travaux seront faits

                  Vous ne répondez pas à la question posée, le logement est jugé « inhabitable » et il est évident que la Préfecture ne propose jamais ce genre de logement. Qu’il y ait des travaux, genre peinture, nettoyage, révision du chauffage , réfection de salle d’eau ou toilettes ... c’est autre chose qu’inhabitable. 


                • eddofr eddofr 4 octobre 12:40

                  @Aristide

                  L’état peut très bien attribuer des logements inhabitables dans un immeuble insalubre, voire même « dangereux ».

                  Anecdote véridique.
                  Le propriétaire d’un petit immeuble comportant 8 logements dans le 93.
                  Après quelques années, l’ensemble des logements sont soit occupés par des locataires qui ne paient qu’une infime partie de loyer (un petit quelque chose chaque fois qu’il reçoivent un commandement de payer, histoire de bloquer la procédure), soit par des locataires qui ne paient plus de loyer du tout mais sont inexpulsables car ils hébergent des enfants, soit enfin occupés par des squatters, entrés illégalement (par effraction) ou du fait d’un locataire qui est parti en leur laissant les clés.
                  Malgré toutes les procédures légales et les décisions de justice favorables, en vingt ans, le propriétaire n’a jamais récupéré aucun logement par voie légale.
                  Au bout de dix ans, l’immeuble est devenu un point de deal et à partir de se moment, le propriétaire n’a même plus été en mesure de s’y rendre ni d’y envoyer qui que ce soit pour l’entretenir.
                  A la quinzième année, l’immeuble a fini par être classé insalubre (fuites d’eau partout, humidité moisissures, cloisons défoncées, chaudière « disparue », circuit électrique défaillant, ...).
                  A la vingtième année, tous les occupants de l’immeuble ont fini par être relogés dans un H.L.M. tout neuf et l’immeuble a donc été vidé parce que les dégâts étaient tels qu’il menaçait de s’écrouler.
                  Après 10 années de procédure supplémentaire (au tribunal administratif) le propriétaire a obtenu le paiement par la préfecture de 6 à 10 ans d’indemnité d’occupation illicite par logement et le remboursement intégral de frais de remise en état de l’immeuble (de quoi reconstruire un immeuble flambant neuf).

                  Le point rigolos dans cette histoire, c’est qu’à la 17ème année de cette histoire, le propriétaire à récupéré 2 des logements et, après les avoir assainis (vidés, colmaté les fuites, retiré les revêtement moisis, ...) en à fait murer les ouvertures pour qu’ils ne puissent plus être occupés.
                  Moins de deux mois après, ces 2 locaux vides ont été réquisitionnés par la préfecture qui les a fait rouvrir pour héberger temporairement des « sans abris ».

                  Donc l’état peut très bien attribuer des logements inhabitables, dans un immeuble insalubre et même dangereux.


                • mmbbb 10 octobre 11:12

                  @eddofr j a aussi des anecdotes un propriétaire qui a récupére son logement defoncé , le locataire insolvable n en avait rien à cirer .
                  Le pere d une collegeue de travail , il avait prêté a des K SSOSS , une maison de campagne, ils ont laisse couler le robinet ( facture monstrueuse ) et ils ont aussi saccage cette maison.
                  Divers faits ont ete relatés par la presse .
                  J ai aussi vecu aves des K SOSS , c est terrrminé .
                  J ai un appartement spacieux, je le refuse de jouer les bons samaritains , j ai fait des efforts pour le restaurer , il est toujours en cours , je me suis fabrique une bonne chaine HI FI et de beaux meubles .
                  je tiens a préserver le tout
                  Chalot, peut nous inciter à être solidaire , mais il devrait prendre en compte que les proprios, les personnes ne sont pas tous d affreuses engeances . des salopards .
                  A Lyon, il y a une vague de migrants, il faudra peut etre un jour se demander si l on peut accueillir toute la misere du monde .
                  Quant au 9 -3 , la municipalité colle une surcôte a la taxe d habitation si celle ci n est pas votre residence principale 60 % .
                  Il ne faut pas oublier que sur les revenus de locations meubles , il y a un taux CSG de 17 ; 2 % d appliqué .
                  Les proprios sont solidaires mais de force .
                  Si j avais du fluzz , je placerai mon fric dans des logements des centres villes la ou les locataires sont solvables et je boursicoterais 
                  .
                  Il ne faut pas etre con.


                • Bonjour Chalot. qui vous dit que cette femme n’a pas de gros problèmes psychologiques. ? Nous avons hébergé un homme à la rue dans le froid qui avait deux enfants...A un moment(du temps où les personnes sortaient à le fenêtre pour applaudir les soignants) il se mettait sur la terrasse et chantait à tue-tête. Sentant que son comportement commençait à dépasser les limites, nous l’avons conduit en psychiatrie. En nettoyant l’appartement, des flasques de whisky partout. Tous les services de psychiatrie l’on mit à la porte...La psychose, cela existe et il n’y a pas grand chose à faire. Excepté la stérilisation. Mais c’est une atteinte au droit des personnes..


                  • saint louis 4 octobre 10:56

                    Dans notre pays, suivant ta position vis à vis des pouvoirs publics, soit tu as plus que ce que tu peut espérer soit tu n’a droit à rien du tout.

                    Quand je vais faire des travaux d’entretien dans les centres hébergement et que je vois tous ces gens dont une belle partie ne parlent pas le Français qui sont entretenu à grand frais, je me dis qu’il y a quelque chose qui cloche.

                    Après dans notre société dégénéré où le sens des responsabilités est effacé dans les valeurs de fond, faut pas s’étonner de voir des gens qui attendent l’assistance quand ils se trouvent dans la mouise.


                    • @saint louis j’ai travaillé un temps avec des personnes en difficulté financière. Quand c’était des psychotiques, j’ai surtout constaté qu’ils n’avaient aucune notion du réel et de l’argent. Une dame qui venait de toucher son chômage allait directement au Casino pour jouer toute la somme. Et 3 jours après, elle venait avec une bouteille de whisky dans son sac parce qu’elle avait perdu. Que faire ???


                    • ZenZoe ZenZoe 4 octobre 17:06

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.
                      Je crois que saint louis faisait plutôt allusion aux clandestins, qui pompent les ressources financières et humaines de la France. Certains peuvent bien sûr être psychotiques comme vous dites, mais en tout cas pas au point de ne pas savoir qu’en France, c’est open bar, à leurs risques et périls d’ailleurs.


                    • saint louis 4 octobre 22:53

                      @ZenZoe
                      Ce n’est pas vraiment ce que j’exprime dans mon message.
                      Certains migrants sont dans les petits papiers du système et sont largement « aidés » à l’encontre de nationaux dans le besoin et ensuite l’irresponsabilité d’autres qui est bien entretenu par nos institutions et les « nouvelles familles » post 68.


                    • ZenZoe ZenZoe 5 octobre 09:02

                      @saint louis
                      Je ne vois pas en quoi mon post est en contradiction avec ce que vous avez dit.


                    • Aristide Aristide 4 octobre 11:44

                      La Préfecture nous a proposé un logement inhabitable en l’état,


                      Allons, la préfecture, serait donc en dehors de la légalité en proposant un logement inhabitable !!! Aucun détail donné ?

                      De plus, le ton menaçant tout le long de cette missive me semble assez incongru pour qui demande une aide en urgence. 


                      • @Aristide oui, cela frise même la parano...


                      • eddofr eddofr 4 octobre 12:47

                        @Aristide

                        Oui, je le confirme, la préfecture (d’habitude cela se passe plutôt dans le 93) propose parfois des logements indignes.
                        Surtout quand il s’agit d’hébergement d’urgence.
                        Et certains des hôtels sous contrat mériteraient une sérieuse inspection (sans compter le fait de loger pendant des mois une famille de 5 personnes dans une chambre prévue pour en héberger 2).

                        A côté de ça, A bussy Saint Georges, l’ex hôtel bellagio est devenu un centre d’hébergement pour demandeurs d’asile.
                        Depuis, les pompiers sont intervenus plusieurs fois pour des incendies.
                        M’est avis que ce centre d’hébergement va vite devenir « indigne » mais qu’il n’arrêteront pas d’y héberger du monde. 


                      • Zolko Zolko 4 octobre 16:35

                        @Aristide

                        La Préfecture nous a proposé un logement inhabitable en l’état

                         

                        plus « inhabitable » qu’une voiture sur un parking entouré de gangs de voyous ? Il y a quelque-chose de louche dans cette affaire.


                      • mmbbb 10 octobre 11:27

                        @eddofr A Lyon , certains migrants a une periode donnée etaient loges dans des hôtels , je l ai vu !


                      • CHALOT CHALOT 4 octobre 11:56

                        C’est un coup de colère d’une femme inquiète .

                        Vous savez comment cela se passe : le dossier est adressé à un bailleur qui fait une proposition. Il faut alors attendre et ensuite le logement n’est pas toujours prêt et en bon état.


                        • Aristide Aristide 4 octobre 12:34

                          @CHALOT

                          le logement n’est pas toujours prêt et en bon état.

                          Pas en bon état et inhabitable, vous faites la différence ?

                          Allons, il ne s’agit pas de cela mais au dire de cette dame le logement est inhabitable et elle l’a refusé !!!! Bon état ? Allons, Un logement proposé par la préfecture peut avoir quelques travaux de rafraichissement, mais inhabitable !!!!


                        • eddofr eddofr 4 octobre 12:49

                          @Aristide

                          Le mot juste est « insalubre ».

                          Et si, la préfecture peut faire ça, rarement, plutôt dans le 93, mais oui, ça arrive.


                        • Jean 4 octobre 17:03

                          @Aristide
                          D’accord avec votre commentaire, tout sera mieux que dormir en voiture et surtout sur cette zone, gros gros risques, la priorité est d’être au sec et allongé.


                        • wagos wagos 4 octobre 18:56

                          Je ne connais pas la vie de cette femme, mais quand on pond une telle lettre, ça termine à la poubelle directos ! 

                          Quant à la menace à la« locomotive folle » , pourquoi pas Zorro et Superman tant que nous y sommes, 

                          Elle jouit de toutes ces facultés cette personne au moins, ? de plus, pourquoi reste elle dans cette aire que je connais en tant que Seine et Marnais moi même..et pas fréquentable du tout ! 


                          • MLRC7803 4 octobre 21:06

                            Bonjour à toutes les personnes qui ont réagit à cette article.

                            Je suis la personne qui a écrit cet article et je vois des réactions qui sont vraiment hallucinantes.

                            Je tiens à signaler à l’un d’entre vous dont j’ai oublié le pseudo que j’ai toutes mes facultés psychologiques, merci de vous en soucier.

                            Ensuite, à ceux qui disent "ou est le père, la familles les amis etc.... Permettez moi de vous dire qu’il n’est pas vraiment bon de superposer une situation à vos propres réactions en particulier lorsque vous n’avez pas vécu la situation. Si vous êtes une personne entourée, vous êtes une personne chanceuse. Pour. Ma part, je suis seule avec ma fille et je me suis toujours occupée d’elle. Je n’ai pas à rentrer dans les détails de ma vie privée qui n’est pas le sujet ici. Merci

                            Ensuite concernant le fait que je n’ai pas accepter le logement, c’est simple : inhabitable en l’état, je l’ai dit et le bailleur n’avait pas de date de travaux à m’avancer. Pour information, il n’incombe pas au futur locataire d’effectuer des travaux dans un logement car celui ci doit être attribué décent. Celui visité était vétusté et avait encore à l’intérieur des objets. Autre précision, la personne qui vivait dedans est décédée dans le logement....

                            Autre chose : j’ai une notion telle de l’argent. Je n’achète pas de bouteille de whisky, et pour cause je ne bois pas d’alcool. Et si cela vous intéresse, je ne me drogue je ne fume pas, je ne collectionne pas les hommes, je n’abandonne pas ma fille seule et je n’ai aucune dette ni problème financiers.

                            Je n’ai jamais cherché l’assistanat. Mon souhait est de travaille, comme tout le monde. J’ai d’ailleurs en ma possession la liste de toutes mes recherches d’emplois, répertorié au cas où le Pôle emploi souhaiterai m’epingler, je suis couverte sans problème.

                            Oui, je vis dans une voiture et j’attend que l’on me propose un logement. Cela dit, un logement on n’y vit pendant un certain temps. J’ai perdu mes cheveux de stress et d’anxiété dû ades soucis de voisinages, de nuisances sonores. Je ne m’étaler ai pas plus, encore une fois sur les raisons pour lesquelles je n’ai plus de logement mais je n’ai pas été expulsé.

                            Donc non, nous ne cherchons pas le luxe d’un appartement Bouygues en bord de Marne, mais un logement sain, et habitable de suite justement parce que l’on est dans une voiture. L’attribution d’un logement se fait par le bias d’une commission d’attribution. Le bailleur peut également refusé la location, sachez le. Et quand bien même nous aurions accepté, nous n’aurions pas eu le logement puisque qu’aucun travaux n’a été effectué.

                            Voilà, j’espère que les gens qui ont réagit, reflechiront différemment après quelques explications et comprendront que certains commentaires fabulés ne font de bien à personne. Merci de bien vouloir raisonner avec un peu plus réflexion. Les personnes que vous attaquer ont un cœur.

                            Vous avez le droit de douter mais pas de mépriser car de telles commentaires ne sont pas utiles.

                            Enfin, pour ma personne qui parle de circuler cul nu, je lui demanderai de bien vouloir faire preuve d’altruisme en baladant le sien avec mon nom sur son cul car je suis trop occuper à trouver un établissement scolaire à ma fille. Merci


                            • MLRC7803 4 octobre 22:28

                              Autre point important à souligner.

                              Après plusieurs appels à la Préfecture et même l’appel d’une femme qui m’a appelé en dehors de ses horaires de travail, il m’a été clairement dit que la Préfecture ne vérifiait pas les logements qu’elle propose et qu’elle ne connaît pas leur état !! Et le pire c’est que si vous refusez 3 fois on ne vous met de côté ou l’on vous retire la « priorité » si la commission Dalo vous la donne. En gros, vous accepterez de la merde et vous ne rechignez pas. « Tu prends le truc degeu sinon tu restes dehors !! » Génial 👍🏼. Vous trouvez ça normal, vous ? Les personnes envoyaient même les photos des logements visités pour preuve de leur état parfois immondes.

                              Les bailleurs font ce qu’ils veulent donc quand vous arrivez, c’est la surprise et souvent mauvaise. En principe, l’on devrait les obliger, ne serait que pour les visites, à rendre l’endroit à peu près présentable, mais bon, c’est peut-être trop demandé de respecter les gens. Donc vos jugements ou plutôt vos « certifications » ne sont pas justifiés. si vous ne vivez pas le truc, ne le jugez pas, ça sert à rien. 

                              Pour le Monsieur qui aurait mis mon courrier « directos » poubelle, pas de soucis. Quand on ne se sent pas en sécurité, on est en droit de péter un câble surtout quand on a un enfant et qu’on interpellé depuis 2 mois. Donc si vous êtes le pépère incarné tant mieux mais moi je pense à ma fille et ça la Préfecture se fout de savoir si vous avez des gosses. Le Département 77, la Préfecture, des Mairies, tous connaissent la situation depuis 2 mois et ils nous laissent encore dans notre voiture alors qu’il fait froid !!! Au fait, si vous connaissez si bien la Seine et Marne, suggérez moi un endroit bien mieux que l’aire de repos au lieu de donner une réponse abrute sans solution. 

                              Cautionner le comportement de la Préfecture et Cie, ne fait que les conforter dans leur inhumanité et leur manque de réactivité face à l’urgence. Il m’a d’ailleurs été avoué dans les MDS, qu’ils ne savaient pas gérer les urgences. Ne serait il pas temps que les Collectivités les trouvent ces fichus solutions ? Est ce le travail des citoyens ? Non. Ça c’est l’affaire de l’état ! Le 115 peut vous dire qu’il ne trouve pas de place et cela nous est arrivé même en appelant 2 fois par jour, leur disant que des gens tournaient autour de notre voiture, mais l’on vous répond que l’on ne peut rien faire pour vous. Donc si l’on vous agressée avec votre enfant, bah c’est la faute à pas de chance, quoi. Ce n’est le graal le 115, sachez le. Avez vous déjà pris connaissance d’articles concernant des agressions dans les lieux d’hébergement et du type de personnes qui s’y trouvent ? Même ceux qui hébergent hésitent à accepter des femmes avec enfants parce qu’ils ne peuvent leurs garantir la sécurité. La sécurité est le cadet des soucis de la Préfecture. Ne mettez pas la main dans le feu pour ces administrations, vous risqueriez de vous faire très très mal, parce qu’avec ce que j’ai vécu, vous seriez très étonnés et dégoutés. Je préfère ne pas m’étaler... 

                              Quand une Mairie vous appele pous savoir comment vous allez alors qu’elle vous a refusé jusqu’à la domiciliation pour avoir une adresse c’est à ce demander si il ne se moque pas du monde. Des bâtons dans les roues de leur part, j’en ai eu et quand ils ne veulent pas ou quand ils veulent vous faire galèrer, accrochez vous. Je suis certaines que beaucoup on du goûter leur mesquinerie. C’est du vécu et personne ne peut contester un vécu et des preuves, encore moins... Maintenant je m’ arrête là... 

                              Je tiens à préciser aussi que je suis française, par la naissance. Je le précise parce que tirer à boulet rouge sur l’étranger est un sport en France.

                              Enfin, dans les commentaires, l’on peut clairement déceler du jugement, mais aucun commentaire constructif, mais ça, c’est typiquement français, la critique facile sans vécu. La science infuse mais sans fondement concret. C’est dommage. Au mieux des conseils avisés et bienveillants seraient les bienvenues, car je sais me remettre en question, sinon, le silence est d’or comme on dit.

                              J’en vois certains venir parler de liberté d’expression... Oui, elle fait partie de nos valeurs mais le mépris n’en fait pas parti et surtout, il n’a aucune valeur donc pas utile.


                              • Zolko Zolko 5 octobre 11:34

                                @MLRC7803

                                Oui, je vis dans une voiture et j’attend que l’on me propose un logement

                                 
                                ce n’est pas un comportement responsable avec un enfant. Quand on a la responsabilité d’un enfant, on prend sur soi et un se sort les doigts du ****, au lieu d’attendre que ça tombe tout cuit dans l’assiette.

                                Le logement proposé n’est pas en bon état ? Alors vous allez acheter un balai, un sceau, 5 serpillières, 5 bouteilles de St Marc, et vous montrez à votre fille comment on nettoie un logement du sol au plafond.


                              • mmbbb 10 octobre 11:23

                                @MLRC7803 " Je tiens à préciser aussi que je suis française, par la naissance. Je le précise parce que tirer à boulet rouge sur l’étranger est un sport en France.

                                "
                                je vais ^être cynique ; collez vous une étiquette de migrant et vous serez loge
                                A Lyon des Roms ont ete loges de force et sous ordre de la préfecture par la commune de St Genis les Ollieres .
                                https://www.lyonmag.com/article/96455/saint-genis-les-ollieres-le-village-d-insertion-des-roms-demantele-cet-ete
                                 
                                Mais ce bon Chalot et tant d autres sont pour l accueil de ces personnes .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité




Palmarès



Publicité