• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron en uniforme nazi - Ce n’était que de l’humour, non (...)

Macron en uniforme nazi - Ce n’était que de l’humour, non ?

"Il est où le problème ? C'est la liberté d'expression" s'exclame un internaute. Un autre ne voit aucun symbole nazi sur cette photo". Il y a bien ces deux “$” qui représentent le symbole du dollar, ce qui montrerait "sa subordination au grand capital, rien de plus". De toute façon, comme le disait un humoriste irremplaçable, "On peut rire de tout mais pas avec n'importe qui". En tout cas, pas avec Christophe Castaner qui n'apprécie pas du tout le sens de l'humour de certains manifestants...

"Pendaison de l’effigie du président de la République : Sa marionnette brûlée : Le président représenté en nazi avec brassard israélien. Jusqu’où iront l’indécence, la haine et la bêtise la plus crasse ?" s'offusque-t-il sur Twitter. 

Un militant de gauche qui parlerait au nom la vraie gauche, pas la fausse gauche du PS, vous dirait que la vraie violence sociale, c'est la politique menée par Emmanuel Macron, ce n'est pas la caricature de son image. Peut-on lui donner tout à fait tort, ou raison d'ailleurs, faut-il en arriver à ça...

Pour combattre un adversaire politique ?

Le président de la République, outragé de se voir aussi maltraité, a réagi à cette vague de boue imagée charriée par la "Marée populaire" insoumise...

« Je considère que les gens qui font ça manquent de dignité, ils ne proposent rien au pays. Ils ne veulent rien, ils veulent la grande violence, c’est tout. Je ne me retrouve pas là-dedans. Je suis toujours avec les Français en œuvrant pour les Français. »

Eh oui, encore un coup fourré de ces "agitateurs" du peuple qui le méprise. Faut dire aussi, que dans le domaine de la transgression, Macron n'est pas en reste. Certaines de ses déclarations étaient carrément provocatrices. S'en est même à se demander s'il ne le fait pas exprès pour se faire insulter. Mais pourquoi une telle attitude ? Peut-être est-ce une stratégie pour montrer du doigt la violence de son opposition politique et la discréditer. Qu'en pense le peuple, enfin celui de Mélenchon ?

Sous la pancarte polémique, on pouvait lire...

 « Je ne suis pas de gauche, je ne suis pas de droite, je suis l'extrême droite ». 

Alors, comme un grand démocrate, j'ai cherché un commentaire d'un partisan de Marine Le Pen, est que dit-il ...

"... quand on traite Marine Le pen de nazi,personne ne s'en offusque alors que pour lui c'est un drame ! De toute façon nazi ou pas tous ces gauchistes ont voté pour lui afin que Marine ne soit pas au pouvoir ,on voit où cela nous mène !Assumez à présent encore quatre ans à tenir et un nouveau bouffon prendra sa place jusqu'a la fin des temps !!! Nous, de toute façon on sera toujours dans la merde ! Et peut être une chance pour la France comme président !!!!!!!!!!!!!!!!"

Et pan ! entre les deux yeux.

 

Résultat de recherche d'images pour "macron marée humaine caricature roi"

Autrement, la marée basse était plutôt bon enfant, avec quelques incidents quand même, mais d'autres manifestations suivront, seront-elles aussi imaginatives et pleines "d'humour" ? 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.49/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

135 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 28 mai 09:19
    quand charlie hebdo publie un dessin très trash, ça ne le dérange pas.
    vraiment une sale france puante d’en haut.


    • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 mai 11:26

      @foufouille

      quand charlie hebdo publie un dessin très trash

      Vous parlez de quoi ?


    • docdory docdory 28 mai 13:27

      @foufouille
      Le dessin de charlie hebdo sur la responsable UNEF voilée, Maryam Pougetoux, (je suppose que c’est de ce dessin dont vous parlez ) n’avait rien de trash, il se foutait tout simplement de la gueule de la bigoterie mahométane de cette étudiante voilée. L’anticléricalisme est dans l’ADN de charlie hebdo depuis toujours, rien de trash donc dans ce dessin !


    • Fergus Fergus 28 mai 09:39

      Bonjour, Gruni

      Amateur de caricatures, j’ai peu goûté celle de l’uniforme tant elle est porteuse d’une symbolique qui n’a rien à voir avec Macron.

      Que Macron soit représenté par exemple en train de banqueter avec des riches personnages ou en rapace parmi les rapaces de la finance me semblerait plus approprié que cette caricature déplacée.

      Brûler l’effigie me semble moins choquant car il s’agit là d’un symbole de rejet, pas d’assimilation.


      • gruni gruni 28 mai 10:48

        @Fergus


        Bonjour Fergus

        « Que Macron soit représenté par exemple en train de banqueter avec des riches personnages ou en rapace parmi les rapaces de la finance me semblerait plus approprié que cette caricature déplacée ».

        Je suis de cet avis. Faire de Macron le président des riches est bien plus pertinent, personne ne peut nier que sa première année de présidence est en faveur des plus riches. 



      • amiaplacidus amiaplacidus 28 mai 11:33

        @Fergus


        Il y a dans « Marianne » de cette semaine (p. 13), un dessin de Gros qui est particulièrement pertinent.

        On y voit Macron prosterné comme faisant une prière musulmane. Derrière, deux imams (ayatollah, mollah ?) l’un d’eux dit à l’autre : « T’excite pas... il est tourné vers les États-Unis ».

      • Alren Alren 28 mai 12:52
        @Fergus

        Macron n’est pas de l’extrême droite politique ... encore que ... il aimerait visiblement bien servir ses maîtres milliardaires sans avoir à s’embarrasser d’élections et en interdisant toute manifestation.
        Mais il est de l’extrême droite économique si être d’extrême droite c’est être le plus opposé à l’intérêt du peuple. Or ce qui symbolise le mieux l’extrême droite ce sont les officiers SS, incontestablement.
        Et le fait de remplacer la sinistre « rune » par $ va dans le sens de cette dénonciation. Franchement, le pendre ou le brûler en effigie,qui signifie dans les deux cas le tuer, me paraît plus agressif et en quelque sorte moins démocratique.

      • Fergus Fergus 28 mai 13:58

        Bonjour, Alren

        « Or ce qui symbolise le mieux l’extrême droite ce sont les officiers SS, incontestablement. »

        Pas d’accord avec cet amalgame. Que Macron soit le vecteur d’une économie par trop libérale eu service des puissants, c’est une évidence. Mais cela ne justifie en aucun cas le recours à des symboles pris au nazisme dont l’idéologie comportait l’élimination physique de pans entiers de la population pour des motifs ethniques, sans compter les pratiques eugénistes.

        C’est pourquoi cette prétendue caricature est inacceptable !


      • taktak 28 mai 16:13

        @Fergus
        Je sais pas pourquoi mais à chaque fois que je vous lis fergus, c’est pour vous entendre plaider la cause du manche.

        Quand une centaine de lycéen est embastillé et retenue dans des conditions scandaleuse dans des autobus, quand le droit de manifester est mis en causes, quand la répression judicaire frappe les militants syndicaux, quand les droits d’expressions de l’opposition au parlement sont passe d’êre réduit à portion congrue, quand la loi se fait sans débat par ordonnances, quand le régim est ellement policier et violent qu’il épuise en un an le stock de grenade lacrymogène prévu pour quatre ans, quand Macron soutient les dictateur de l’Arabie Saoudite à l’Ukraine en passant par l’Egypte, quand des lois anti immigrée attaquent les libertés fondatmentales, quand l’état d’urgence et les mesures d’exceptions anti terroriste deviennent le droit commun et sont utilisés principalement contre le ouvement social etc... Oui on peut dire que la fascisation est en marhce.

        De fait, en mai dernier je fais partie de ceux qui avait prévenu, le bulletin de vote ne seraient pas un barrage à la fascisation. Au contraire. Macron et Le Pen sur bien des points appliquent les mesures du programme Le Pen, qui a l’assemblée nationale vote d’ailleurs avec LREM sur bien des sujets.

        Chacun doit ouvrir les yeux sur ce qu’est la nature de ce régime. Hitler ? certes non, mais il y a quelques choses de Pétain Vichy dans les attaques contre notre pays mené par ce régime
         


      • Fergus Fergus 28 mai 16:26

        Bonjour, taktak

        Soit vous n’êtes pas très observateur, soit vous êtes de mauvaise foi car dans mon commentaire ci-dessus je n’ai pas critiqué les caricatures contre Macron - que j’estime justifiées -, mais l’une d’entre elles qui l’assimile de fait aux responsables de l’une des plus abominables épurations ethniques de l’histoire. Peut-être même vous a-t-il échappé que je n’ai pas condamné la crémation de l’effigie de Macron !


      • jeanpiètre jeanpiètre 28 mai 19:11

        @gruni
        historiquement l’extreme droite est avant tout la politique au service des banques, et hitler a dragué et plu intensement aux industriels et argentiers teutons avant de prendre une dérive relative avec eux, cette caricature est donc trés pertinente.

        ce n’est pas la première fois ou vous posez en juge es caricature avec un à propos similaire à patrick cohen, déjà sur nordpresse, vous étiez parti dans une critique donquichottesque qui prouve surtout que vous ne comprenez plus rien au monde qui vous entoure
        macron est l’extreme droite la plus perfide, celle débarassée des sujets clivants de l’identité.

      • gruni gruni 28 mai 19:26

        @jeanpiètre


        Votre commentaire prouve que vous ne savez pas ce qu’est historiquement l’extrême droite. Mais, je ne vais même pas essayer de vous l’expliquer. Quant à vos critiques sur ma personne, je m’en fiche totalement.

      • jeanpiètre jeanpiètre 28 mai 20:39

        @gruni
        continuez comme ca, vous etes parfait dans le costume de l’ ignare militant 

        sauf que vous avez contribué à ’lélection de micronlini
        ne venez pas jouer les personnes mesurées quand on milite pour élire un authentique énnemi de la liberté démocratique


      • steklo steklo 28 mai 20:54

        @Fergus
        Macron est venu au pouvoir uniquement grâce à la puissance financière des oligarques et à la totalité des médias à leurs bottes, donc nous sommes bien dans une dictature bourgeoise, qui si elle se sentait menacée n’hésiterait pas à devenir une dictature fasciste comme les nazis. L’histoire récente des génocides en Irak, Libye, Syrie, Palestine nous le confirme, ainsi que la violence qui s’exerce sur la jeunesse contestataire d’une police aux ordres et sur la criminalisation des syndicalistes.


      • goc goc 28 mai 23:42

        @Fergus

        Bonjour Fergus

        Certes vous avez raison sur le caractère un peu excessif de l’affiche, j’aurais aussi preferé autre chose comme par exemple celle-ci

        Maintenant quand on voit son attitude dans les deux affaires internationales que sont l’affaire Skripal (ou la France a eut une attitude plus qu’équivoque en refusant de répondre aux questions russes) et surtout la prétendue utilisation d’armes chimiques par la Syrie, et les bombardements qui ont suivi (sans oublier le refus de la France d’écouter les témoignages des syriens), alors ce n’est pas avec un costume de SS qu’il fallait le représenter mais plutôt avec le costume du maréchal Pétain affublé des médailles allemandes.


      • Jonas 29 mai 00:31
        @Fergus "Amateur de caricatures, j’ai peu goûté celle de l’uniforme tant elle est porteuse d’une symbolique qui n’a rien à voir avec Macron."

        Je ne vois pas ce qu’il y a de contradictoire ou de choquant.
        Il s’agit là de dénoncer par des symboliques et des caricatures, les régimes totalitaires socialistes (IIIème Reich, Union Soviétique) qui visaient à créer une Europe sans frontières contrôlée par une super classe mondiale oligarchique.

      • Jonas 29 mai 00:47
        @Fergus "Mais cela ne justifie en aucun cas le recours à des symboles pris au nazisme dont l’idéologie comportait l’élimination physique de pans entiers de la population pour des motifs ethniques, sans compter les pratiques eugénistes.C’est pourquoi cette prétendue caricature est inacceptable !"

        Je ne vois pas ce qu’il y a de contradictoire ou de choquant.
        Il s’agit là de dénoncer par des symboliques et des caricatures, les régimes totalitaires socialistes (IIIème Reich, Union Soviétique) qui visaient à créer une Europe sans frontières contrôlée par une super classe mondiale oligarchique.
        Un peu ce que veut Macron aujourd’hui.

        Les soviétiques voulaient éliminer les bourgeois, les exploitants agricoles et les industriels, les nazis voulaient éliminer les juifs, les slaves et les tziganes, l’Union Européenne veut éliminer la race blanche par les migrations de remplacement.
        En France, plus de 220 000 avortements sont pratiqués chaque année, un véritable génocide à l’échelle industrielle.
        Comble du cynisme, ce programme d’extermination de masse est financé entièrement par vos impôts, à hauteur de 70 millions d’euros par an.

        Les « mâles blancs » ne doivent plus s’occuper des affaires de banlieues, car elles sont contrôlées et peuplées par des noirs et des arabes.

      • kako 29 mai 02:12

        @Fergus

        « l’une des plus abominables épurations ethniques de l’histoire » ... La plus médiatisée sans doute ; mais aussi douloureuse que puisse être ce génocide, ce n’est pas la plus abominable. Le problème c’est que, comme le dit Césaire, çà donne surtout mauvaise conscience aux européens, car çà s’est passé sur leur sol ! Mais les européens ont fait bien pire en Afrique ! Désolé de vous contredire. 

      • Fergus Fergus 29 mai 09:32

        Bonjour, kako

        Votre commentaire ne contredit pas le mien : j’ai écrit « l’une des plus abominables... » !

        Et si d’autres génocides ont fait encore plus de victimes, et dans des conditions atroces, ce qui rend le génocide juif et tzigane orchestré par les nazis particulièrement abominable, ce n’est pas le fait que ce crime d’Etat se soit passé en Europe, c’est la froide industrialisation qui a été mise en œuvre pour y parvenir.


      • Jules Elysard Jules Elysard 31 mai 13:15
        @Fergus
        Je ne comprends pas tout ce foin autour d’une caricature. C’est un détournement, évidemment. Aurais-je pu le faire ? J’ai bien posé la question l’année dernière : MACRON EST-IL FASCISTE ?
        La référence aux années trente est courante depuis une dizaine d’années.

        Concernant Macron, c’est l’histoire de arroseur arrosé. Il a été élu sur la crainte d’une menace fasciste qui n’existait pas. Et depuis qu’il est élu, il cherche à réduire ses oppositions à des extrémismes. On verra comment les oppositions de droite se reconstitueront puisque il est aujourd’hui le chef de la nouvelle droite managériale. Mais le programme de la France Insoumise est réformateur, réformiste... en aucun cas extrémiste. Mélenchon au pouvoir serait-il plus autoritaire que Macron ? Ce n’est même pas certain.

        En fin, que des insoumis de base aient recours à une violence symbolique ne doit pas surprendre. Des salariés et des chômeurs retournent trop souvent la violence contre eux-mêmes. La « mode des suicides » (comme disait Lombard) peut faire la place à un nouveau terrorisme.

      • Michel Maugis Michel Maugis 3 juin 13:40

        @Jonas

        « Les soviétiques voulaient éliminer les bourgeois, les exploitants agricoles et les industriels, »

        Quel imbécile vous faites !!

        et les végétariens qui veulent éliminer les omnivores ? 
        etc.. etc..


      • Michel Maugis Michel Maugis 3 juin 14:01

        @Fergus

        Donc, vous admettriez que si on fait l’abstraction de ce « détaille » Il n’y a rien de répréhensible à comparer le fasciste Macron, à Hitler.

        C’est vous et vous seul qui voulez voir dans cette caricature la NON comparaison avec Hitler d’avant le commencement de ses délires d’extermination. 
        Vous participez en plein à la propagande de l’oligarchie qui permet d’oublier le Hitler fasciste par son côté NAZY ?

        Et la comparaison de Staline avec Hitler ?
        Hitler à fait la guerre à des peuples innocents pour des raisons économiques, comme Sarkonazy, comme Hollandouille, comme MACROCON

        C’est bien cette ordure de MACRON qui a bombardé une usine d’arme chimique en Syrie, SCIEMMENT SELON SES DIRES, pour faire des dizaine de victimes.

        Il me semble que SARKONAZY a fait bien pire que Hitler, Hollandouille aussi !

        Avez vous jamais protesté contre les caricatures contre Poutine et Chavez les comparant à Hitler ?

        Vous êtes ridicule d’intervenir toujours, du côté du manche comme a dit Docdory, pour aider l’ envoyé des banques US comme l’était Hitler ?

        Sous vos yeux est en train de se construire l’OTANAZIE et vous jouez sur les mots pour faire valoir votre pseudo objectivité qui me semble très partiale en faveur de cette construction.

        On assassine des peuples... et vous vous amusez.

      • JC_Lavau JC_Lavau 3 juin 14:07

        Jonas a prétendu : « Les soviétiques voulaient éliminer les bourgeois, les exploitants agricoles et les industriels »
        Erreur. Ce furent les juifs bolchéviki qui ont mené ce programme. Ils éradiquaient aussi les popes.


      • Michel Maugis Michel Maugis 3 juin 15:48

        @Michel Maugis

        détail et non détaille

      • MagicBuster 28 mai 09:48

        Essayez d’inventer un vêtement ouvertement anti musulman.

        Vous en vendrez des millions.


        • aimable 28 mai 10:04
          Macron est persuadé qu’il a la baraka , tout ce qu’il a entrepris jusqu’ici a réussi et ce qu’il entreprend va réussir ( il ne connais pas les échécs ) donc il ose tout , rien ne peut l’arrêter et comme disait Audiard , les ..... , au premier accro sérieux il va se demander ce qu’il lui arrive et cela va être le début de sa descente et quand il arrivera au fond du trou , il continuera de creuser parce qu’il ne sait faire que cela .
          quant a la caricature que je trouve géniale, ele est criante de vérité , dedans tout y est .
          pour l’instant ce n’est un second couteau qui réagit , normalement lui il devrait être content cela le fait entré dans le club des rois et des empereurs qui eux aussi ont été caricaturés .

          • gruni gruni 28 mai 11:04

            @aimable


            « tout ce qu’il a entrepris jusqu’ici a réussi », au niveau national, oui pour l’instant. Mais à l’international et sur la réforme de l’UE, pas grand chose de concret, si beaucoup de com. 


          • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 mai 11:24

            @aimable

            Il faut dire qu’avec des nuls pareils comme opposants, c’est du gâteau de paraître un peu intelligent.

            Nous sommes en démocratie, et on élit le moins pire, le moins mauvais, peu importe qu’il soit très médiocre en lui-même smiley

            Sur la politique internationale, Macron est très en forme, si ce n’est son tropisme pour une Europe fédérale complètement dingue, puisque plus personne n’en veut.

            On sort enfin de 10 ans de surréalisme sarko-hollandais, mais ça mériterait un plus long développement !


          • amiaplacidus amiaplacidus 28 mai 11:45

            @Olivier Perriet


            À l’internationale, Macron très en forme ?

            Pour l’Europe vous convenez qu’il n’en est rien.

            Aux USA, après les mamours ridicules avec Trump, on arrache l’arbre planté en grandes pompes. Plus méprisant à l’égard de Macron, difficile de faire. Malheureusement, c’est aussi l’expression d’un mépris de la France.

            En Australie, sa connaissance approximative de l’anglais (hors les quelques 800-1000 mots utiles aux banquiers) lui a fait insulter la femme du premier ministre australien. Les Australiens l’ont, heureusement, pas trop mal pris, se contentant de la qualifier de « putois », en référence à une série très populaire en Australie et montrant un putois dragueur et assez grossier.
            .

            Bref, Macron à l’international, ce n’est pas plus brillant qu’en France, simplement la presse française ne relate pas grand chose de ce qui se passe ailleurs.
            Il est sain, de lire autre chose, Pour ceux qui ne sont que francophones, ils peuvent lire la presse belge, suisse ou québecoise, il seront édifiés sur ce que l’on pense de Macron à l’étranger. Pour ceux qui comprenne l’anglais ou l’allemand, alors là, c’est la vraie fête à Macron.

          • amiaplacidus amiaplacidus 28 mai 11:48

            @amiaplacidus


            Correction
            Lire :
            Les Australiens l’ont, heureusement, pas trop mal pris, se contentant de le qualifier de « putois »,

            à la place de :
            Les Australiens l’ont, heureusement, pas trop mal pris, se contentant de la qualifier de « putois »,

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 mai 12:22

            @amiaplacidus

            Passons sur la place immense du Québec, de la Suisse, de la Belgique, ou du Grand Duché du Liechtenstein, sur l’échiquier mondial.

            Passons sur les fautes d’anglais, et autres étourderies, qui sont des problèmes de pure forme, dont vous convenez vous même qu’ils n’ont pas une grande importance (sauf pour des opposants nuls et de parfaite mauvaise foi).

            Dans la presse étrangère, c’est « la fête à Macron » ?

            Comme dans la presse française, c’est toujours la fête à Erdogan (voir la Une du dernier Le Point), la plupart du temps la fête à Trump, la fête à Poutine souvent aussi, la fête à Merckel parfois.

            Après Sarkozy, le néo conservateur un peu mégalomane arrivé en retard, ou a eu Hollande l’attentiste mâtiné d’extrémisme. Alors je ne dis pas que chacun des deux a été totalement mauvais pendant 5 ans, mais le tableau d’ensemble était assez loufoque, pas dans un sens très drôle malheureusement.

            Avec Macron j’ai l’impression d’un retour dans une certaine tradition diplomatique française, après 10 ans de flottement souvent surréalistes.


          • amiaplacidus amiaplacidus 28 mai 14:37
            @Olivier Perriet qui dit " Pasons sur la place immense du Québec, de la Suisse, de la Belgique, ou du Grand Duché du Liechtenstein, sur l’échiquier mondial.. « 

            Ne soyez pas méprisant, comparons avec la France.

            Par exemple le PIB par habitant (source, Banque mondiale, 2016), la France est à la traîne :
            Luxembourg : 102.389 $,
            Suisse : 63.889 $
            Belgique : 46.644
            Canada (je n’ai pas le chiffre du Québec, sans doute similaire, voire plus élevé) : 44.644 $,
            France : 41.343 $.

            Autre indicateurs, les travailleurs frontaliers français. 145.000 en Suisse, 88.000 au Luxembourg, 26.000 en Belgique.Ces chiffres peuvent être doublé si l’on compte les travailleurs français résidant dans ces pays.
            Il y aurait donc pratiquement un demi-million de chômeurs de plus en France sans la Belgique, la Suisse et le Luxembourg.

            Peser sur l’échiquier mondial ? C’est faire payer bien cher au peuple français l’égo de ses politiques qui se prennent pour des foudres de guerre, se mêlent partout des affaires des autres et ne sont en fait que les supplétifs des USA.

            Aimer la France, ce n’est pas fermer les yeux en se répétant »on est les meilleurs", c’est, au contraire, regarder les choses avec lucidité.

          • Olivier Perriet Olivier Perriet 28 mai 21:50

            @amiaplacidus


            Qui a dit « on est les meilleurs » ? Surtout pas moi.

            Mais je ne m’abaisserai pas non plus devant des critiques extérieures qui ont facile de parler alors qu’ils ont pour ainsi dire délégué toute leur souveraineté à autrui.

            Vous ne voulez pas être les supplétifs des USA, c’est une idée bien louable, mais le problème c’est que tous beaucoup de ceux qui disent ça se font les supplétifs volontaires de tous les pays autoritaires du monde, pourvu qu’ils soient anti USA.

            Et puis, il faudrait bien finir par savoir : on n’a aucun poids et on est des supplétifs, ou alors on est les responsables de tout ce qui ne va pas dans le vaste monde ?

            En brefs ces discours « d’opposants » sont tellement creux et incohérents que je finis par apprécier Macron.

          • Michel Maugis Michel Maugis 3 juin 14:12

            @Olivier Perriet

            « ...Nous sommes en démocratie »

            Veuillez SVP retourner à l’école pour vous permettre de m’inclure avec ceux qui approuvent la destruction de la Libye et de la Syrie, entre autres.

            C’est d’une malfaisance patente que de ressasser ce mot de démocratie comme pour approuver lâchement tout ce que ces ordures font en notre nom.

            Non monsieur, nous ne sommes pas en démocratie, nous sommes sous la dictature du Kapital.. et vous adorez cela.


          • Donc je ne vois pas où se trouve la provocation des manifestants......A moins d’être un pourri qui dit n’importe quoi, n’importe quand, dans le seul but de se rendre intéressant ( comme le font les gamins)....... 

            Par contre, le parti de l’Extrême droite allemande a manifesté en brandissant des symboles fascistes de l’époque Nazi...Et là bizarrement les habitués de l’anti-sémitisme, de l’anti-racisme sont restés silencieux, voir même un brin intéressé .

            Comme quoi la France est le pays des pires fascistes, idiots utiles pour les mafias du pouvoir.....
            Amusant, n’est ce pas !   
             smiley

            Surtout ne parlons pas des choses qui fâchent, notamment la commune de Paris.
            Les politiciens et les Franc-maçons ont laissé le massacre se perpétuer . (Gambetta=Ordure)  
            La commune de Paris, un 1789 réprimé par un massacre total. Les bourgeois ont montré leur haine farouche du peuple .

            Louis XIV revient, ils sont tous pourris, hihihihihihihihi ..... 
             smiley 

            • Amaury Grandgil Amaury Grandgil 28 mai 15:03

              @SPQR Sono Pazzi Questi Romani
              de droite = nazi ? Vous avez plus con ? smiley


            • Legestr glaz Ar zen 28 mai 23:00

              @Amaury Grandgil

              Oui il existe plus con ! Vous Amaury Grandgil vous en êtes un de la pire des espèces.

              Votre courage consiste à sortir des fils de discussions ceux qui ne sont pas d’accord avec vous. 

              Vous êtes simplement un misérable, vous manquez de courage. Et vous venez encore écrire des articles ! Quelle indécence !

              Vous êtes un minable qui refusez d’affronter la critique c’est à dire un moins que rien.

            • Michel Maugis Michel Maugis 3 juin 14:16

              @Amaury Grandgil

              de droite = Fasciste potentiel !!!

              Quand le pouvoir politique échappe au Capital.

              Avez vous des contre exemples ? C’est à dire des « régimes » qui auraient pris démocratiquement le pouvoir politique au Capital et qui n’auraient pas suscité la fascisation de la droite ?

            • BA 28 mai 10:10

              Ce qui s’est passé en Italie nous donne une bonne leçon.


              Angela Merkel et le président de la République italienne ont eu un dialogue téléphonique : l’Allemagne refuse la mise en place d’un gouvernement eurosceptique en Italie.


              Conséquence : le président de la République italienne obéit à l’Allemagne. Il refuse de nommer ministre des Finances Paolo Savona, un économiste anti-euro. Paolo Savona expliquait que l’euro était, je cite, « une prison allemande. »


              Conséquence numéro 2 : l’Italie va devoir retourner aux urnes en septembre 2018, alors que les élections législatives venaient juste d’envoyer une majorité eurosceptique à l’Assemblée nationale italienne.


              Conséquence numéro 3 : arrêtons de nous faire des illusions. Le système actuel est verrouillé. Jamais l’Allemagne ne laissera l’Italie sortir de l’euro, jamais l’Allemagne ne laissera la France sortir de l’euro, etc.


              Conséquence numéro 4 : pour sortir de l’euro, un gouvernement français eurosceptique, patriote, souverainiste, DEVRA RENVERSER LA TABLE ET DECIDER UNE SORTIE BRUTALE, UNILATERALE, NON NEGOCIEE.


              Le système européen est parfaitement verrouillé.


              Alors arrêtons de nous faire des illusions.


              Alain Peyrefitte : « Le traité de Rome n’a rien prévu pour qu’un de ses membres le quitte.

              Général de Gaulle : C’est de la rigolade ! Vous avez déjà vu un grand pays s’engager à rester couillonné, sous prétexte qu’un traité n’a rien prévu pour le cas où il serait couillonné ? Non. Quand on est couillonné, on dit : « Je suis couillonné. Eh bien, voilà, je fous le camp ! » Ce sont des histoires de juristes et de diplomates, tout ça.

              Extrait de « C’était de Gaulle », d’Alain Peyrefitte, tome 2, édition Fayard, page 267.


              https://www.amazon.fr/C%C3%A9tait-Gaulle-2-Alain-Peyrefitte/dp/2213594589/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1527489406&sr=8-1&keywords=c%27%C3%A9tait+de+gaulle+tome+2


              • gruni gruni 28 mai 10:35

                @BA


                Si, il est possible de sortir de l’euro « En vertu d’un principe de droit international, la lex monetae, chaque État a la possibilité de créer, d’altérer et de remplacer sa monnaie ».
                Certes, en sortir ne serait pas simple, mieux vaut encore quitter l’UE. 

                Quant, au gouvernement italien, si les prochaines élections donnent le même résultat, je ne sais pas ce que prévoit leur constitution. Mais un gouvernement technique pour gérer le pays, ne peut pas durer éternellement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès