• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron : les gaulois réfractaires vont lui botter le derrière (...)

Macron : les gaulois réfractaires vont lui botter le derrière !

la réponse à Macron d’un "Gaulois réfractaire" – Par Floréal

LES « GAULOIS REFRACTAIRES » NE TARDERONT PAS A LUI BOTTER l’DERRIERE !

Comme à son habitude, Macron est allé à l’étranger, au Danemark exactement, pour dégoiser sur le peuple français. Qui, contrairement aux peuples « luthériens » qu’il admire (entendez l’Europe anglo-saxonne et germano-scandinave), est un « Gaulois réfractaire au changement ».

Bref, vers 53-52 av. JC, on ne sait que trop de quel côté eût été Macronix à Gergovie ou à Alesia : du côté de ceux qui criaient « par Jupiter ! », plutôt que de ceux qui juraient « Par Toutatis ! »…

Ainsi vont les « élites » françaises qui, à chaque époque tendue de notre histoire, ont couru se mettre sous la protection de l’envahisseur du moment, pour mieux opprimer leur propre peuple jugé « réfractaire », « frondeur » ou « révolutionnaire » à ce « nouveau monde » si bénéfique qu’était l’oppression romaine, l’occupation du Duc de Bedford, ou le ralliement aux Reich successifs et à leur « nouvelle Europe »…

Pendant ce temps, le peuple des manants entendait la syrinx insurrectionnelle du jeune Vercingétorix, les « voix » du soulèvement patriotique portées par la roturière Jeanne, le « vive la Nation ! » de Valmy ou « le cri sourd du pays qu’on enchaîne » du Chant des partisans. A chacun ses fidélités…

Mais pour finir, c’est la Bonne Lorraine, ce sont les Soldats de l’An II, c’est la « vierge rouge » Louise Michel, c’est Jean Moulin et Missak Manouchian dont les honnêtes gens honorent le souvenir alors que l’Evêque Cauchon, que les Emigrés de Coblence, que le « nabot sanglant » Adolphe Thiers, que les Daladier, Pétain et autre Laval n’en finissent pas de moisir aux poubelles de la mémoire.

Tôt ou tard, quand il aura secoué la chape de plomb de la pseudo-droite patriote, qui ne vomit l’ouvrier africain que pour mieux courtiser Angela Merkel, et de la fausse gauche, qui ne parle d’Europe sociale que pour mieux ménager l’UE du capital, le géant de Quatre-Vingt-Treize célébré par Hugo se réveillera.

Et ce jour-là, ces réfractaires au peuple souverain que sont les Macron, les Wauquiez, les Roux de Baisieux et leur clique caricaturale d’oligarques sans âme, ne pèseront pas plus lourd que n’ont pesé jadis l’ « Autrichienne » et les émules du Marquis de Bouillé.

source : https://www.initiative-communiste.fr/articles/billet-rouge-2/la-rponse-macron-dun-gaulois-rfractaire-par-floral-prcf/


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • Matlemat Matlemat 30 août 2018 16:31

     J’en connais un qui va se prendre une bonne claque aux prochaines élections européennes.


    • zygzornifle zygzornifle 31 août 2018 10:45

      @Matlemat


       Attention aux mougeons qui vont faire le sursaut européen ....

    • aimable 31 août 2018 11:36

      @zygzornifle
      surtout que pour eux son chant des sirènes est très attractif, nous avons pu le constaté aux présidentielles.


    • Le421 Le421 31 août 2018 19:02

      @aimable

      Exact.
      Pas grand chose dans le slibard, donc, peu d’espoir.
      Juste les anti-tout qui voteront FN, heu, non, RN.
      Histoire de renflouer les caisses de la PME familiale !!

    • QiroreuR QiroreuR 30 août 2018 17:28

      Macron doit détester les Français à peu près autant que les internationalistes alors entre ce vendu et certains qui veulent tout autant détruire notre pays et qui méprisent au moins autant les « gaulois », il n’y a rien à attendre. De ces deux maux il est difficile de départager le plus nuisible car entre ces jeunes gaulois qui se haïssent eux-mêmes et les court-termistes déracinés et cupides à la solde de la banque, à l’évidence il y a en plus une porosité intellectuelle (si l’on peut la qualifier ainsi), les premiers obéissant sans le savoir aux seconds pour le plus grand plaisir des patrons qui n’en espéraient pas tant. 


      • Le421 Le421 31 août 2018 19:03

        @QiroreuR

        Hélas...


      • titi 30 août 2018 17:30
        @L’auteur

        Sérieux ? C’est quoi ce charabia ?

         



        • Albert123 30 août 2018 18:34

          « Tous ensemble » derrière la bannière du PCRF c’est aussi intéressant qu’une constitution rédigée par les seules membres de la FI.


          Pourquoi échangerions nous un totalitarisme contrer un autre ?




          • Ken_le_sous-vivant Ken_le_sous-vivant 30 août 2018 20:50

            Personne ne va botter le cul à Macron. Vous rêvez, il a toutes les forces de coercition avec lui.

            Que proposez vous ? Une manif ? Quelle bonne blague !

            On est en train de disparaître, culturellement, diplomatiquement et économiquement.

            La reconquête du pouvoir passera par les armes, avec ou sans les zélites mais nécessairement avec l’armée et la police.


            • zzz'z zzz’z 30 août 2018 23:17

              @Ken_le_sous-vivant
              « La reconquête du pouvoir passera par les armes, avec ou sans les zélites mais nécessairement avec l’armée et la police. »


              Avec Manurhin au Qatar, le Famas détrôné par la pétoire de notre moitié, l’armée avec ses logiciels amèresloques, la police qui se fagote comme aux EUA.

              Ne comptez pas sur moi, j’aurai piscine, comme aux deuxièmes tours des élections précédentes.

            • manech42 manech42 31 août 2018 00:33

              @Ken_le_sous-vivant Non pas avec la police et l’armée mais bel et bien contre malheureusement !


            • Ken_le_sous-vivant Ken_le_sous-vivant 31 août 2018 09:17

              @manech42

              Ce serait une grossière erreur de les combattre, ils nous anéantiraient en moins de deux. Nous ne sommes pas armés, pas entraînés, ou si peu. Nous sommes donc obligés d’avoir un large soutien de ceux qui détiennent la force.


            • alinea alinea 30 août 2018 22:17

              J’aime bien tous ensemble en même temps.


              • Armelle Armelle 31 août 2018 09:50

                @alinea
                Bonjour,
                Effectivement, c’est joli. Le problème est que ce qui est joli n’est pas forcément opérant puisqu’ aujourd’hui, ça ne reste toujours qu’à l’état de mots. J’irais même jusqu’à dire qu’il faut avoir les moyens de ses ambitions, car quand on constate simplement la configuration des rebellions ça et là dans notre pays, l’aspect « corporatiste » occupe le devant de la scène (ou de la rue comme vous voudrez), de façon incontournable. L’effet fédérateur n’opère pas et c’’est bien normal. Seul le football est capable de fédérer et faire que les rues de Paris soient noires de monde, comme à la libération !!! C’est dire le niveau d’efficacité !!!
                Alors quoi, le Français serait-il plutôt dans l’attente de divertissements ? sans même soupçonner un instant que ces moments d’euphorie servent malheureusement les habitants du château en constituant de formidables diversions, et des soupapes pour « contenir » la grogne !!!
                Le « tous ensemble en même temps » est d’une autre époque, ce que nous avons vécu au printemps en est une parfaite illustration. « Diviser pour mieux régner » n’a jamais prit autant d’importance qu’aujourd’hui et ma foi, pour nos seigneurs, dont la principale occupation est la stratégie, et vu le niveau de corporatisme en France, appliquer cette devise devient alors une véritable partie de plaisir...
                Alors si ces gens usent de stratégie efficaces, le moins que l’on puisse dire, est que le peuple en manque lui cruellement...
                Et puis je réitèrerai le propos d’un intervenant ci-dessus ; « changer de totalitarisme pour un autre », où est l’intérêt, puisque c’est le modèle qu’il faut changer et non celui qui en tire les ficelles...

                 


              • alinea alinea 31 août 2018 10:26

                @Armelle
                Vous dîtes vrai, hélas ; mais à la fin, je ne suis plus d’accord.Il ne s’agit pas de changer un totalitarisme par un autre, il s’agit de faire une trouée dans celui-ci pour pourvoir respirer, mais aussi faire respirer la terre, notre biotope.Quand on respire mieux, quand on est tous ou presque partis pour réparer et avancer dans la « décence » chère à Orwell, le tissu social se ravaude puis se retisse, la confiance renaît, l’énergie revient, et cela c’est déjà beaucoup dans la vie ; c’est qui manque cruellement aujourd’hui.Autant on peut planifier une politique écologique, énergétique et économique - en tenant compte des rapports de force, des difficultés qui seront rencontrées, autant la société se répare toute seule quand l’espoir revient.Je dis qu’il s’agit de cela et seulement cela ( voyez comme déjà c’est impossible !) parce que la vie se vit et au bout d’un acte, sa résultante est neuve qui fait rebondir ou réagir. On n’en a aucune idée aujourd’hui.
                C’est vrai que les slogans mêmes beaux ne sont pas efficients, c’est vrai que le PRCF ne rameute pas les foules footballesques, c’est vrai que l’individualisme est ancré comme un gène chez nos contemporains et que l’on sait bien qu’il n’y en a pas un sur dix capable d’engagement, on sait bien que l’avenir est plié, mais on peut encore avoir le plaisir de trouver jolis des mots assemblés.


              • Armelle Armelle 31 août 2018 11:25

                @alinea
                Je suis d’accord avec vous quant à l’espoir donnant des capacités immenses mais celui-ci ne peut se contenter d’abstrait. L’espoir a besoin d’être ponctuer de temps en temps d’actes, de faits ou de constats pour survivre. Je me projette parfois dans la fiction d’une rencontre avec ma petite, petite petite fille qui me poserait cette question « mais qu’avez-vous fait, que n’avez-vous pas fai pour que nous en soyons arrivés là aujourd’hui ? ». Que répondrions-nous en effet à ces gens à qui nous sommes en passe de laisser un gigantesque foutoir, Et les potentielles réponses me ramènent toujours à cette particularité humaine consistant de façon récurrente à tout ramener à soi en pur égoïste, à son propre et bien court passage ici, et c’est bien à ce moment que l’homme providentiel devient alors plus qu’hypothétique et improbable. Depuis 50 ans, nous consommons les fruits d’une activité « à venir » donc non effectuée, nous vivons donc sur les revenus de nos descendants, sans vergogne, tout cela parce que personne n’est disposé à faire le moindre sacrifice, nous consumons la terre de la même façon et il faudrait croire en la bienveillance, la lucidité et capacités d’un extraterrestre capable avec une poignée de bras cassés pour trouver, comme ça d’un coup de baguette magique une solution ? Non la solution se trouve en chacun de nous, il est décidément trop facile d’attendre de la politique qui devrait porter toute la responsabilité d’un égoïsme généralisé. L’après guerre nous a construit un chemin radieux et abondant de bonnes choses que nous n’avons pas su exploiter avec mesure et responsabilité et 68 aura couronner le tout de préceptes nous focalisant sur le futile et sur une culture (sans terre) démesurément surestimée qui nous aura éloigné petit à petit du bon sens nécessaire à l’harmonie de la vie en communauté, ou à la vie tout court.
                J’ai des racines paysannes, et je passais mes vacances dans ce monde là jusqu’à mes 15 ans, avec du recul, je réalise l’efficience du bon sens paysan que nous avons perdu avec cette déferlante absurde et débile de l’intellectualisme culturel à tout prix qui ne produit qu’une satisfaction personnelle, et encore une fois notre révolution soixanhuitarde à la con aura malheureusement scellé cette direction avec en plus une multitude de pensées à la noix allant même jusqu’à modifier et pervertir ce que la nature a fait de l’humain sur de longues périodes...
                Nous sommes tous responsables, à nous de se démerder, chacun à son niveau pour faire que le monde soit meilleur...La politique est un placébo qui, dans les moyens ne fonctionne pas, la preuve !!! Elle ne sert qu’à se déresponsabiliser et entretenir l’espoir. Elle est même en passe de devenir une véritable religion et ça m’effraie !!!


              • aimable 31 août 2018 11:51

                @Armelle
                comme avec notre président , le bon sens paysans a disparu au profit d’un intellectualisme pédant .


              • Armelle Armelle 31 août 2018 12:17

                @aimable
                Et bien ma foi s’il n’y avait que notre président, le problème c’est que cette maladie s’est emparée de gens de pouvoir à toutes les strates de la société, à commencer par l’éducation nationale, l’EN cette saloperie qui pervertit l’enfant et lui ôte le rêve, le rêve, cette chose qui donne les capacités de se réaliser et d’atteindre son objectif. Bah non voyons, il semble que fabriquer des clones, la tête remplie de rien et de tout sans pour autant savoir quoi en faire, soit une mesure reconnue de réussite de la vie !!!
                Alors j’avoue que quand on se tape un président 1er de la classe, le genre technocrate dans toute sa splendeur, il est légitime d’être inquiet.
                La culture Française en l’état n’a d’intérêt que pour se faire mousser dans une partie de trivial poursuit, et ne sert qu’a la très faible minorité qui s’acharne à en vanter le bien fondé...

                 


              • alinea alinea 31 août 2018 12:21

                @Armelle

                Je ne nie pas le côté individuel, mais n’étant à aucun niveau responsable des dégâts, marginale, frugale, bio, consciente, sans dettes, depuis début 70, je vois bien que le niveau individuel se limite à peau de chagrin.
                En revanche je sais aussi qu’une certaine politique menée induit absolument tout dans une société ; c’est la politique menée qui a fait des citoyens des consommateurs, expression qui, si on la lit correctement, résume tout.
                Il s’agit de faire une politique qui renverse la donne ; on sait que réparer est beaucoup plus difficile que prévenir ; mais pour prévenir il faut être plus intelligents et capables de « sacrifices ».
                Je dirai à ma petit-fille : j’ai été autant que possible en adéquation avec le monde ; ça n’a pas été donné, j’ai appris, j’ai pris conscience, j’ai progressé ; mais je n’ai pris la mesure de la catastrophe que tard, ce qui m’a laissée abasourdie. Mais cette conscience, qui me rend malheureuse, n’a aucun impact sur le monde !

              • Armelle Armelle 31 août 2018 12:55

                @bébert
                Salut Perversbebert !!! Comment va notre malade ce matin ?

                Je suis peinée que vous ne compreniez rien à ce qu’écrivent les gens !!! A moins que vous ne cessiez la prise massive de Ricard dès le matin !!! Essayez, vous verrez, vous aurez les idées un peu plus claires pour déchiffrer ce qui se dit sur Agoaravox.

                Bonne journée quand même


              • Armelle Armelle 31 août 2018 13:10

                @Armelle
                Bebert,
                Perversbebert est devin en plus !!! Qu’il est fort ce bebert ! ...et de vin aussi sans doute


              • alinea alinea 31 août 2018 15:00

                @bébert
                Est-ce que vous vous rendez compte que nous sommes tous capables voire heureux de nous passer de vous, tandis que vous sans nous n’êtes rien ?


              • cettegrenouilleci 31 août 2018 15:16

                @Armelle

                Bonjour Armelle

                « c’est le modèle qu’il faut changer et non celui qui en tire les ficelles... »

                Je crois que pour renverser réellement le cours des choses, ou plus modestement l’infléchir dans le bon sens, il faut changer l’un ET l’autre : virer à coups de pompes dans le cul celui (ou plutôt ceux) qui tire les ficelles ET dynamiter le système qui lui permet de le faire , ce que le peuple ne sera prêt à faire que lorsqu’ il se sera approprié une bonne compréhension des ressorts de l’oppression et que lui seront proposés par ailleurs d’autres horizons plus radieux et une stratégie concrète, des moyens sérieux, pragmatiques, crédibles, rassembleurs, efficaces pour en faciliter l’avènement ET la préservation.


                Cordiales salutations

              • Macondo Macondo 1er septembre 2018 17:31

                @Armelle ... Bonjour. Votre argument « la politique ne sert qu’à déresponsabiliser » est un véritable phare dans la nuit, mais elle est si sombre (les cons volant tous en même temps) ...


              • Areole 30 août 2018 22:22

                WOUAH !

                Louise Michel, Hugo, Jeanne d’Arc, le Duc de Bedford, Jean Moulin, Vercingetorix, César, Hitler, Manoukian, Cauchon, Thiers, Daladier, Merkel, le Marquis de Bouillé, Pétain, Thiers....Eh bien dis- donc, vous avez fait le tour des cimetières...
                Tout ça pour nous persuader que vous connaissez un petit bout d’histoire...
                Fallait pas vous dérangez, il vous suffisait de citer Lénine ou Staline.
                A la limite Groucho Marx... Pour rire...

                • Areole 30 août 2018 22:30

                  @Areole
                  J’ai mis 2/3 pour une moitié d’homme,désolé...


                • Le Vautre Oméga Vertagus 31 août 2018 00:55

                  Avez-vous, vieil ours, entendu parler de Soljenitsyne ? 


                  • zygzornifle zygzornifle 31 août 2018 10:48

                    Les Français sont des veaux , j’ai peur qu’ils brament pour la plus grande partie en cœur avec le Macron ....


                    • Konyl Konyl 31 août 2018 14:19

                      Les réfractaires au changement finiront comme Kodak.


                      • Taverne Taverne 31 août 2018 14:26

                        C’est très freudien en réalité : à force de refouler les passions tristes, elles finissent par jaillir inopinément sous forme de grossièretés.


                        • soi même 31 août 2018 14:44

                          Je préfère un coup de pied Franc dans le cul.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès