• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Macron populaire : merci mes chers instituts de sondages

Rarement président de la République n’a tenu aussi longtemps la dragée haute à tous ceux, en embuscade, qui n’attendent que sa chute dans l’opinion publique. C’est compter sans les instituts de sondage, amis de Macron, tel Kantar-TNS-SOFRES, dirigé par son beau-fils, à la manœuvre pour maintenir leur idole dans l’ivresse de la gloire.

Sébastien Auzière, qui n’est autre que le beau-fils du président de la République, est vice-président, depuis janvier 2016, du groupe d’instituts de sondages Kantar-TNS-Sofres, société filiale de WPP, leader mondial des études d’opinions, dont le siège est situé sur l’île anglo-normande de Jersey, réputée pour être un paradis fiscal. Âgé de 42 ans, c’est le fils aîné de Brigitte Trogneux, épouse Macron.

Les Instituts de sondage en de bonnes mains

En juillet 2008, le groupe Bolloré a mis la main sur l'institut de sondages CSA
qui est un des leaders sur le marché français.

BVA, autre institut français important, est entre les mains de Bolloré, Drahi et Rothschild.

L’IFOP appartient à Laurence Parisot, ex-patronne du Medef, qui détient la majorité du capital.

IPSOS est sous la coupe de François Pinault et Fidelity, un fond d’investissement étatsunien.

La SOFRES est détenue par Fidelity.

Ce rapide passage en revue des principaux instituts de sondages français montre que ceux-ci sont détenus ou dirigés par des chefs d’entreprise qui tous ont soutenu Macron à l’élection présidentielle de 2017 et continuent, bien évidemment, à être des soutiens fervents du président ultralibéral français, grand protecteur des riches et des privilégiés.

Les medias relaient en boucle la réussite de leur idole

Avec ces précieux outils, dont nul n’oserait mettre en cause l’impartialité et la rigueur scientifique des enquêtes d’opinion, les médias aux ordres, LCI, BFMTV, etc. mettent en scène, en boucle, la gloire du prince régnant, dont toutes les actions (ou presque) seraient positivement appréciées par les Français.

Sa cote de popularité, fait exceptionnel, sous la 5ème République, demeure haute, en dépit de quelques fluctuations mineures et conjoncturelles. Odoxa lui attribue encore près de 50 % d’opinions favorables, ces derniers jours, après dix mois de règne absolu.

Ce sémillant président des riches, atypique, franchit les obstacles avec une aisance déconcertante. Il semble déjouer tous les pièges et éviter toutes les chausse-trappes. Tout (lui) réussit, en apparence, au grand dam de ses opposants, surtout de droite, qui ne savent plus, à l’image de Wauquiez, comment se positionner pour le contrer et porter l’estocade qui fera chuter Jupiter de son actuel piédestal.

Une chose est sûre, l’état de grâce, décrit, enquêtes à l’appui, par les instituts des riches (ceux cités en début d’article), entretenu à l’envi par les communicants serviles des médias aux ordres de la finance (90 % d’entre eux), ne risque pas de fléchir de sitôt !

Attention néanmoins à la surdose de désinformations !

 

Verdi

Jeudi 25 janvier 2018

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

164 réactions à cet article    


  • amiaplacidus amiaplacidus 25 janvier 12:33

    Verdi, je voudrais compléter votre article en reproduisant ici une remarque que j’ai faite dans un autre article de ce jour : Remarque qui montre que Macron est apprécié par certains sans avoir à faire des sondages plus ou moins bidon.

    Macron a fait un tabac au WEF de Davos, la fine fleur de « l’élite » financièro-politique lui a fait une « standing ovation ».

    Cela confirme donc que Macron, contrairement à ce que l’on peut lire ça ou là, n’est pas le président des riches, mais le président des super-riches.


    • Verdi Verdi 25 janvier 14:17

      @amiaplacidus

      J’ai euphémisé ! Vous avez raison. Disons qu’il est le président des deux, riches et super-riches !

    • Le421 Le421 25 janvier 18:48

      @amiaplacidus
      Et d’après l’institut OPIF, la France va beaucoup mieux. La reprise est là, la croissance aussi, le chômage baisse et les pauvres vont s’enrichir.
      Avec un Président qui veut lutter contre les « fake news », on est prié de le croire sur parole.
      Deux possibilités.
      Il est complètement con ou il nous prends pour des demeurés.
      Ceci dit, pas mal de français, atteints du syndrome du larbin, sont trouillards et demeurés.
      Ça n’aide pas.
      Samedi 27, on va s’entraîner (dans la joie et la négresse... heu, non, l’allégresse !!) à bloquer les préfectures de France. Ça a commencé avec le groupe FB Colère 24 et la FFMC.
      Je sens qu’on va rire...

      https://www.francebleu.fr/infos/societe/dordogne-le-groupe-colere-24-organise-une-operation-escargot-sur-la-rn21-samedi-entre-bergerac-et-1516806198

      https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/vendee/vendee-sur-facebook-une-manif-pour-dire-non-au-gouvernement-5518667

      Et dans toute la France, en fait !!
      Tous les départements ont leur groupe « colère XX » sur Facebook.
      Hors syndicats, hors partis, hors politiques...


    • François Vesin François Vesin 25 janvier 18:50

      @Verdi

      Vous avez raison
      il est toujours double
      et plus précisément
      profondément ambivalent !

      A Davos aujourd’hui encore
      la « presse » n’a pas manqué de le souligner :


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 janvier 08:01

      @Le421
      Evidemment, les Français sont en colère, il va y avoir des manifs, des grèves, mais cela ne changera rien. Vous avez tort de vous réjouir et d’envoyer les gens dans une impasse... Sans sortie de l’ UE et de l’ euro, rien ne changera.


      Les Grecs ont fait plus de 20 000 manifs, pour des prunes ! Ils viennent d’en faire encore, le gouvernement vient de leur sucrer le droit de grève. « 16 janvier 2018- Malgré les grèves, le nouveau train de réformes est adopté. »

      " La mesure la plus décriée consiste en un durcissement du droit de grève. Parmi la centaine d’autres mesures diverses contenues dans ce texte figure également la vente aux enchères en ligne forcée de biens, notamment immobiliers, appartenant à des débiteurs dont les créances ne semblent pas recouvrables.(...)


      Et en France, pareil. Les gardiens de prison n’ont pas le droit de grève, au bout de 10 jours, les sanctions commencent à arriver... suspension ou révocation pour faute grave...

    • Dzan 26 janvier 13:13

      @Le421
      ça me rappelle furieusement les « coordinations » qui fut un temps, passèrent par dessus les Saints Dicats.
      Tout dérape, la CSG, le prix des carburants 6 impôts nouveaux depuis l’Olympe, les gens se battent pour du Nutella. Un impot inondation dans les tuyaux et...rien.
      Les Ruptures conventionnelles collectives fleurissent et... rien.
      Moi, comme disait Pierre Dac, quand je me retourne, mon avenir est devant moi. Le réveil sera brutal. Surtout quand les gamins mèmes âgés devront payer les zépaddes de leurs vioques, qui auront des retraites de misère.


    • Le421 Le421 26 janvier 13:21

      @Fifi Brind_acier
      Evidemment, les Français sont en colère, il va y avoir des manifs, des grèves, mais cela ne changera rien.

      Nous attendons avec impatience une démonstration de « force » de l’UPR...
      Et pas qu’à Bruxelles !!  smiley


    • Ar zen Ar zen 26 janvier 14:21

      @Le421

      C’est toujours la même histoire, la même rengaine. Manifester et ne pas cibler l’Union européenne, c’est se tromper de combat, c’est faire le jeu des puissances de l’argent. 

      Tant que les manifestations seront dirigées contre les dirigeant du pays, l’Union européenne pourra dormir sur ses deux oreilles. 

      Que dénonce la France de ’l’opposition«  ? Macron, le gouvernement Philippe, le MEDEF, peut être Merkel. Dormez braves gens, tout est tranquille répète Juncker à l’envi. 

      La France appartient à un système »supranational". Les Français l’ignorent, les élus le cachent ! Voilà le noeud de l’affaire. 



    • roby 26 janvier 17:21

      @Le421
      Il n’y à qu’a voir le comportement des hyper consommateurs de nutella - misère et honte sur eux , je comprendrais à la rigueur si celà avait été pour des légumes ou des fruits mais là pour de l’huile de palme à la confiture de caviar !


    • V_Parlier V_Parlier 26 janvier 18:24

      @amiaplacidus
      Je ne discute pas ce fait, mais en revanche je suis convaincu du fait que si les médias proclament que Macron reste populaire, alors il le sera dans les faits.
      Il faut bien garder à l’esprit que ceux qui ont voté pour lui dès le premier tour le « préféraient » de toutes façons à tous les autres. Par conséquent, s’ils restent encore indécis sur les effets de sa politique ils vont se réferrer à l’avis des autres citoyens. Et l’avis des autres citoyens, ce sont les résultats de sondages ! Bingo !


    • jmdest62 jmdest62 27 janvier 06:34

      @Ar zen
      « La France appartient à un système »supranational ». Les Français l’ignorent, les élus le cachent ! Voilà le noeud de l’affaire. « 
      ET DONC ? Vous proposez quoi à part une causerie d’AssHolino sur Youtube ?
      °
      Soit vous ne vous rendez pas compte que votre discours sur le »système transnational« est complètement stérile soit vous marteler ce discours pour décourager toutes les initiatives .... »Comprenez vous mon brave , tout ceci nous dépasse c’est supranational« 
      Je penche pour la 2ème hypothèse parce que toute solution autre que le »Frexit à tout prix" ruinerait votre stratégie et les rêves de grandeur de François.
      @+


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 07:28

      @Le421
      L’UPR fait son boulot qui est d’expliquer les causes européennes !

      Elle vous laisse volontiers vous agiter inutilement, en faisant croire que Macron est responsable de la politique économique et sociale en France...
       


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 27 janvier 07:33

      @jmdest62
      L’Europe n’est pas réformable, vous feriez bien de vous en rendre compte avant de finir comme Syriza, dans les poubelles de l’ Histoire ...


      La preuve c’est que vous n’êtes pas capable de citer un seul domaine où les 27 pays seraient d’accord unanimement. Car il n’y en a aucun, ils sont divisés sur tout ! Et sans unanimité, rien ne change.

    • Ar zen Ar zen 27 janvier 08:11

      @jmdest62

      Ce que je propose c’est de sortir de l’Union européenne par l’article 50 du TUE. Est-ce compliqué ? Les Britanniques sont en train de le faire figurez-vous !

      Vous pensez que « mon » discours sur le « système transnational » est complètement stérile ? Je vous fais donc remarquer que vous n’avez pas bien lu ce que j’ai écrit. Il ne s’agit pas d’un système transnational, ne confondez pas. Alors je répète :

      La France appartient à un système « supranational » que dirigent les institutions de l’Union européenne. Ce n’est pas un système « transnational ». Dans ce système « supranational » la primauté du droit « européen » est supérieur au droit national ! Il n’y a que cela à comprendre. « Primauté » du droit européen sur le droit national. Rien ne peut être plus clair n’est-ce pas ? 

      Je ne dis pas que tout ceci nous dépasse. J’écris et je « prouve » que ce sont les traités qui gouvernent la France et ceci est inscrit dans la Constitution française et confirmé par la jurisprudence du Conseil constitutionnel. 

      La question qui se pose est : pourquoi refusez vous de le voir ? Pourquoi ce déni ? Je vous propose quelques liens, à lire et à visionner. Ce ne sont pas des liens UPR. Sachant qu’une « opinion » est une croyance non examinée, je vous propose de faire des mises en perspective avec le contenu des liens et vos connaissances. Celles ci sont-elles complètes ? Et, je vous le fais remarquer, je vous respecte en écrivant cela. Je vous fournis simplement des informations qui auraient pu vous échapper.









    • jmdest62 jmdest62 27 janvier 11:14

      @Arzen
      30 lignes de Bla-bla et toujours pas de réponse...je repose donc ma question :
      ET DONC ? Vous proposez quoi à part une causerie d’AssHolino sur Youtube ?
      Merci de m’indiquer des choses concrètes , réalisables et pas vos habituelles litanies.
      @+
      PS : ça peut vous être utile .


    • Ar zen Ar zen 27 janvier 11:25

      @jmdest62

      Je répète, il faut sortir de l’Union européenne par l’article 50 du TUE, Traité sur l’Union européenne, comme le font les Britanniques. 

      Je l’ai déjà écrit, je le fais à nouveau. 

      Les choses concrètes c’est la sortie de l’UE. En restant dans l’UE vous aurez nécessairement des politiques ordo-libérales. Avez vous écouté Etienne Chouard ? Voici ce qu’il dit, en substance : 

      "C’est une dinguerie que rester dans l’Union européenne, ça ne sert que des milliardaires et les grands bourgeois. Les prolos, là, on va tous en chier. L’Union européenne elle nous désindustrialise, nous sommes en train de nous « tiersmondiser » par notre sottise. Nous tenons à rester dans le piège qui va nous ruiner. Mais dire que l’on veut « une autre Europe », qu’on est de gauche, qu’il faut rester dans l’Union européenne, c’est de l’inconséquence, de la sottise, de l’ignorance, et ça entraine tout le monde. Ces gens de gauche se trompent et ils emmènent tout le monde dans la merde, dans la merde."


      Il faut donc un CRN.2 si vous voyez de quoi il s’agit. Un lien à consulter. 


    • jmdest62 jmdest62 27 janvier 13:33

      @Ar zen
      « il faut sortir de l’Union européenne par l’article 50 du TUE, Traité sur l’Union européenne, »
      Ca c’est l’incantation que vous nous rabâchez depuis deux ou trois ans ........
      Donc à part des incantations et des causeries du grand homme , vous n’avez rien à proposer.
      Je le savais mais c’est bien que vous en ayez fait vous même la démonstration.
      Bonne continuation
      @+


    • Ar zen Ar zen 27 janvier 14:03

      @jmdest62

      Comment appelez vous ce qui se passe en Grande Bretagne ? Est-ce de « l’incantation » ? 

      Vous avez des yeux pour voir et pour lire. Les Britanniques sortent de l’UE en utilisant l’article 50. Il n’y a rien d’autre à dire. 

      Dire que je ne propose rien est une contrevérité. La seule chose possible aujourd’hui dans l’UE pour un Etat membre qui ne veut plus de politiques ordo-libérales, c’est la sortie de l’UE par l’article 50. Tout le reste est interdit par les traités qui s’imposent à la France parce que portés dans la Constitution. Toute « désobéissance » et « tout rapport de force » sont "inconstitutionnels. 

      Il suffit de réfléchir et de prendre en compte la manière dont cela se passe en GB dans la mesure où d’aucuns auraient des difficultés à lire les traités.

    • mmbbb 28 janvier 10:14

      @Fifi Brind_acier le peuple n ’est capable de reagir que pour quelques pots de Nutella Voila ou en sommes .


    • Doume65 28 janvier 11:56

      @Le421
      « Nous attendons avec impatience une démonstration de « force » de l’UPR »

      L’UPR n’a en effet pas l’assise politique dans la population pour une quelconque démonstration de force. Il a au moins le mérite de reconnaitre et décrire l’origine de ce qui interdit à la France d’envisager des réformes politiques, c’est à dire sa soumission aux forces étrangères, elles-mêmes soumises aux multinationales. je vois à ton avatar que tu es un héraut de FI. La contestation ostentatoire de FI (avec laquelle je suis d’accord) serait plus salutaire si elle s’appuyait sur une mise en cause réelle du système dans lequel on baigne, c’est à dire l’UE. Et la soi-disant remise en cause sous la forme d’une volonté de changement est totalement vaine. J’attends que FI se prononce très ouvertement pour un frexit, accompagné d’une sortie de l’OTAN.
      Et au vu du renoncement de l’ami Syrisa, je crains que cela n’arrive pas.


    • julius 1ER 29 janvier 14:51
      Nous attendons avec impatience une démonstration de « force » de l’UPR

      @Le421

      on me dit dans l’oreillette que l’UPR n’est pas encore prêt et en ordre de bataille, trop de ses militants trollent sur Avox ... même eux n’ont pas le don d’ubiquité !!!!

    • Doume65 3 février 11:40

      @Doume65
      « l’ami Syrisa »
      Les choses bougent ! Il semblerait que Syrisa ne soit plus l’ami de Mélenchon. Ça évolue, c’est bien !


    • Choucas Choucas 25 janvier 12:34

       
       
      JOUE AU FOOT AVEC PETITS COLONS
       
      « MAKE THE PLANET GREAT AGAIN »
       
       
      => UN SAINT GOGOCHON
       
       
      Nature et individu, alibis de sainteté de Rothschild
       
      et La Baudruche négrière est client préféré de sa banque... et Garrido ...


      • Choukass 25 janvier 16:23

        @Choucas
        Ardisson boit du petit lait, c’est le vegan Aymeric Caron, un bobochon qui s’ignore, qui jubile.
        Je n’ai rien à dire, mais je le dis quand même. 


      • jymb 25 janvier 12:50

        Effectivement je n’ai jamais vu un décalage aussi grand entre les chiffres servis par les grands médias et leurs odes glorifiantes et l’opinion de mon entourage dans la vraie vie...As-t-on franchi un nouveau pas, aprés une élection téléguidée, vers des années Brejnev ? 


        • Diogène diogène 25 janvier 12:55

          @jymb

          vous ne fréquentez sans doute pas les bons estaminets.
          Allez plutôt prendre un verre du côté de Neuilly ou du Touquet !

        • Fergus Fergus 25 janvier 13:12

          Bonjour, diogène

          Pas la peine d’aller à Neuilly et au Touquet : dans ma propre ville costarmoricaine, les habitants avec qui il m’arrive de parler de politique sont globalement satisfaits de Macron.

          Et ce qui me surprend - et me désole - le plus est que les retraités eux-mêmes râlent un peu sur la hausse de la CSG, mais sans devenir pour autant des opposants à Macron.


        • Choucas Choucas 25 janvier 13:28

          @Mou gugus le soumis
           
          Eh oui ... l’illusion du prolétariat de rechange de Nano P Asservie tombe... 
           
           
          la reconnaissance du ventre du colon pour le colonisateur Soros-Rothschild
          =
          assurance financière oligarchique

           
           
          Et la Baudruche son négrier préféré approvisionneur d’électeurs...
           
           
          « Il faut arrêter l’immigration » Marchais pas con...
           
           


        • Choukass 25 janvier 13:43

          @Choucas
          Les colons soumis mangent des frites, et non des chouquettes. Depuis la fin des franciscains. C’est la baudruche négrière qui va croiser Soros.


        • baldis30 25 janvier 17:35

          @jymb
          bonsoir,

          "vers des années Brejnev ? 

          ou vers des années à passer dans le chef-lieu ... de la Mayenne ....

        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 janvier 08:08

          @Fergus
          Les médias ne cessent d’expliquer que le reste de la classe politique n’a rien de mieux à proposer, que les autres Partis politiques sont dans les choux, et que Macron, « c’est mieux, et surtout, il agit ! ». 

          Pour s’agiter, il s’agite ! C’est pire que Zébulon Sarkozy !

          Il court partout, raconte n’importe quoi aux agriculteurs, fait un discours en anglais à Davos, où il ne dit pas la même chose que dans le discours en français...

          Les Français se rendront compte, j’espère, qu’il sait mentir aussi bien que Sarkozy, ou Hollande, « grand ennemi de la finance »...


        • Dzan 26 janvier 13:16

          @Choucas
          Ayé, fini de croasser tes borborygmes ?


        • Le421 Le421 26 janvier 13:25

          @Dzan
          Je l’ai surnommé « Canal+ ».
          Sans décodeur, on piges rien !!
          Certains se soulagent avec la main entre les deux jambes, d’autres, avec les doigts sur le clavier.
          Quoique.
          Vu l’écriture, c’est peut-être une seule main sur le clavier.
          L’autre...  smiley


        • Diogène diogène 25 janvier 12:54

          Ils finissent sans doute par y croire eux-mêmes... jusqu’à ce qu’ils reçoivent un skud parti de leur propre camp pour préparer le lit d’un nouveau guignol, comme ils l’ont fait avec Fillon !


          Et ces missiles de haute technologie, l’intéressé ne les voit pas arriver, ni les cougars, ni les commensaux...

          • Le421 Le421 26 janvier 13:27

            @diogène
            Entre Ferrand, Pénicaud et compagnie, dès que la justice va s’exprimer, ça pourrait chauffer.
            Dire que ces gens sont aux commandes du pays...


          • Fergus Fergus 25 janvier 13:08

            Bonjour, Verdi

            Soyons honnêtes : il y a quelques mois, Macron ne cessait de chuter dans les sondages, au point que les médias soulignaient durant l’été que sa cote de popularité était aussi mauvaise que celle de Hollande à la même période du mandat, et même un peu moins bonne que celle de Sarkozy.

            Or, ces enquêtes étaient réalisées par les mêmes instituts, et je ne me souviens pas qu’alors il y ait eu beaucoup de monde pour dénoncer sur ce site la collusion des sondeurs.

            Moralité : lorsqu’ils enregistrent des cotes à la baisse des adversaires politiques, les instituts sont crédibles ; et lorsqu’ils enregistrent des cotes à la hausse, ils doivent être cloués au pilori ! smiley

            Vous avez oublié d’indiquer qu’Odoxa vient (le 23 janvier) de publier une cote en nette baisse de Macron (-5 points) et Philippe (- 7 points). 


            • jmdest62 jmdest62 25 janvier 13:47

              @Fergus
              Salut
              Votre remarque est intéressante.....
              Peut-on imaginer , sans sombrer dans un complotisme échevelé  smiley , que , en fait , les sondages sont des indications de ce que les oligarques pensent de leur poulain et de son application à mener la politique qu’ils ont définie. ?
              Une manière pour les plus fortunés de donner des bonnes ou mauvaises notes au gouvernement en faisant croire au « bon peuple » que c’est lui qui s’exprime .
              Qu’en pensez vous ?
              @+


            • jmdest62 jmdest62 25 janvier 14:02

              @Fergus
              Partant de mon raisonnement ...
              On peut conclure :
              que les mauvais sondages de l’été étaient un rappel à l’ordre sur le comportement trop visiblement hautain du personnage et une impatience à voir les « réformes se mettre en place ».
              que les bons sondages actuels marquent la satisfaction de nos chers milliardaires de constater que leur « fondé de pouvoir » suit bien son ordre de mission.
              @+


            • Verdi Verdi 25 janvier 14:35

              @Fergus

              Bonjour Fergus,

              « Vous avez oublié d’indiquer qu’Odoxa vient (le 23 janvier) de publier une cote en nette baisse de Macron (-5 points) et Philippe (- 7 points). » 

              Non, ce n’est pas un oubli, mon propos n’est pas d’entrer dans le détail ; Macron surfe sur la crête des 50%, en dépit de cette baisse... passagère. Je fais le pari (risqué je le concède) qu’il va bientôt remonter sous l’effet magique de l’hyperprésence médiatique !
               smiley
              Nous pourrions ergoter indéfiniment sur la méthodologie sondagière, en particulier sur la façon dont sont pensées les questions posées aux sondés et sur le panel, dit représentatif. Vous connaissez très bien cette question.

               Il n’a certainement pas échappé à votre « légendaire » sagacité que la plupart de ces instituts sont tenus pas les « chers » amis de Macron.  smiley

            • doctorix doctorix 25 janvier 16:21

              @Verdi
              Et si les variations de sondage n’étaient calculés que pour faire croire à leur objectivité ?

              Je te mets une petite descente ici pour faire croire que quand ça remonte, c’est véridique ?
              Pour le reste, les sondages, c’est la forme moderne de la méthode Coué : c’est d’ailleurs ainsi que Macron a pu accéder au deuxième tour.
              La méthode Coué est une méthode fondée sur l’autosuggestion et l’autohypnose, due au psychologue et pharmacien français Émile Coué de la Châtaigneraie (1857 - 1926). Elle utilise la répétition de prophéties autoréalisatrices, censée entraîner l’adhésion du sujet aux idées positives qu’il s’impose et ainsi un mieux-être ...
              Pour l’hypnose, on a été servis, aux présidentielles..
              Mais un beau jour, le malade se réveille.
              Et quand il s’aperçoit qu’il s’est fait avoir, il n’est pas content.
              Attendons pour voir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès