• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Macron renforce la présence de la France au Sahel
#52 des Tendances

Macron renforce la présence de la France au Sahel

Emmanuel Macron a annoncé à Pau, avec les dirigeants des pays G5 Sahel (Tchad, Niger, Burkina Faso, Mali, Mauritanie) que la France va envoyer 220 soldats supplémentaires pour rejoindre les 4 500 soldats français déjà présents.

Alors que la montée du sentiment anti-français surtout au Mali et au Burkina Faso se montre dans la rue, les dirigeants des pays G5 Sahel ont signé une déclaration commune réclamée par le président français où ils ont exprimé en tout cas sur le papier « le souhait de la poursuite de l'engagement militaire de la France au Sahel » alors que ces derniers parlent surtout « du lancement d'une Coalition internationale ».

Lors de leur conférence de presse commune lundi soir, les dirigeants des pays G5 Sahel n'ont fait aucun commentaire sur cette déclaration commune invitant la France à rester au Sahel. Le silence vaut mieux que la prise de parole quand on se trouve en position de faiblesse et signifie quelque chose, ce qui n'a pas échappé aux Africains qui veulent purement le retrait de la France du Sahel. Le comportement du jeune président français face à des représentants d'Etat plus âgés dérange au regard de la civilisation africaine ce qui a été traduit par une forme d'irrespect et d'arrogance. Mais Les participants ont aussi convenu, de manière formelle, des évolutions stratégiques de la lutte anti-djihadiste et appelé tous les partenaires à participer à une « Coalition internationale pour le Sahel ». Les pays du G5 Sahel ont salué l'aide donné par les Etats-Unis et souhaité sa continuité.

Le président français souhaite aussi la présence américaine sinon cela « serait une mauvaise nouvelle pour nous » et dit espérer « pouvoir convaincre le président Trump que la lutte contre le terrorisme se joue aussi dans cette région ». Au lieu de voir la réalité du terrain et d'opérer en bon chef des Armées, Emmanuel Macron perd du temps, des vies de soldats français en ne lançant pas conjointement des opérations avec, par exemple, la Russie, surtout pour un si vaste territoire.

Cela sera encore Barkhane qui va faire le travail. Dans un entretien donné à TV Libertés le spécialiste de l'Afrique, Bernard Lugan, a donné son analyse sur Barkhane et sur la situation au Sahel. « Les armées africaines sont absolument inopérantes. Les deux seules armées qui tiennent la route sur zone, c'est une partie de l'armée tchadienne, mais elle est au-delà des limites de son engagement et l'armée du Sénégal qui, elle, n'est pas engagée dans la question de la lutte contre le terrorisme » a déclaré l'expert montrant la faiblesse de la signature de cette « Coalition pour le Sahel » du côté africain car « les autres armées sont inexistantes mêmes si deux ou trois petits éléments sont à-peu-près opérationnels dans l'armée du Niger ». « Ce qui fait que quoi qu'il arrive, cela sera encore Barkhane qui va faire le travail avec en plus le non engagement des Européens. Contrairement à ce que les Européens disent, ce sont des moyens tout à fait chiches et ridicules qui nous sont promis » a déclaré l'historien français en précisant que « le sentiment anti-français progresse en Afrique noire » et que c'est « pour cette raison » que « le président français avait demandé à ce que les pays concernés formalisent leur demande ». Considérant la clairvoyance d'Emmanuel Macron pour avoir demandé cette déclaration commune car « il a dit qu'il y a une main cachée derrière » avec « des enjeux contradictoire » , l'auteur de Les Guerres du Sahel demande à savoir « si véritablement cette présence militaire française est souhaitée par ces pays ou non » car « il est bien évident que la présence des troupes françaises gênent un certain nombre d'enjeux locaux ».

Bernard Lugan, qui avait déjà émis dans le passé son opposition à l'envoi de soldats français pour aller se faire tuer au Sahel considère que « dans tous les cas Barkhane ne pourra pas régler le problème de fond » car « le problème de fond n'est pas le djihadisme mais « les grands rapports entre les ensembles ethniques » : « On a d'un côté les populations qui marchent avec les Peuls » et « celles qui marchent avec les Touaregs et, dans la région des trois frontières, nous avons ces alliances qui se télescopent avec la Libye du djihad mais il n'est pour moi qu'un alibi. Le fond du problème est ethnique. C'est un problème de relations, de trafic commercial et d'activités interlopes ».

La décision française risque d'enliser ces quelques soldats français dans le Sahel surtout que 41 militaires français ont déjà été tués au Sahel depuis 2013 pour des résultats absents. https://www.bfmtv.com/international/militaires-francais-tues-au-mali-qu-est-ce-que-l-operation-barkhane-1813251.html 

Jean-Pierre Le Ménéec


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • berry 16 janvier 19:38

    Le pouvoir français fait mine de combattre les djihadistes alors qu’il les entretient en ce moment-même dans la zone d’Idleb en Syrie, sous couvert d’aide aux populations civiles. Les médias et les politicards français soutiennent toujours les djihadistes quand ça les arrange (en Syrie, en Birmanie, en Chine). Les gouvernements changent, mais c’est toujours la même chose.

    On pourrait parler aussi des nombreuses mosquées salafistes construites avec l’argent de l’Arabie Saoudite et du Qatar et inaugurées en grande pompe par les élus socialistes. Les soldats français sont les dindons de la farce, ils se font trouer la peau au Mali pendant que les très nombreux maliens en âge de combattre désertent leur pays et viennent chercher des allocs en France.

    C’est le monde à l’envers.

    L’armée française ferait mieux de contrôler nos frontières qui sont de véritables passoires.


    • nemo3637 nemo3637 16 janvier 23:50

      Ca va mal se terminer ! Et une fois que les Français auront reçu leur coup de pied au cul, les Chinois ne les remercieront même pas....


      • troletbuse troletbuse 17 janvier 09:59

        Micron lma danseuse et Brizitte aime danser les danses arabes

        https://avenoel.org/topic/268638-1-macron-est-tik-tok

        Il faut cliquer sur le premier lien puis cliquer sur la vidéo... en espérant que ça marche.

        C’est bizarre, y’avait pas de journaleux de BFM TV


        • Hallala Hallala 17 janvier 10:47

          Les Français s’accrochent à leur pillage systématique de l’Afrique. Depuis longtemps, les soldats français sur les terrains après les indépendances ne sont plus vraiment des soldats mais des hommes de mains qui permettent ce pillage. Ce n’est pas vraiment leur rôle. Quoiqu’il en soit, ils devront bientôt laisser la place aux Chinois ou aux Russes, mais auparavant beaucoup de nos soldats reviendront dans des caisses.


          • njama njama 17 janvier 11:21

            @Hallala
            Oui tout à fait certains servent de barbouzes à l’occasion même si d’aucuns peuvent en douter.
            J’ai eu l’occasion de faire un bout de chemin (de Compostelle) avec un ancien para rencontré par hasard, lequel a beaucoup servi en Afrique et m’a confié sans plus de précisions  que parfois dans des « opérations spéciales » (=secrètes) ils se retrouvaient (parachutés ?) dans des pays ou dans des zones où ils n’étaient pas supposés s’y trouver... ils faisaient ce qu’ils avaient à faire (? ?????) puis ils se repliaient promptement... ni vus ni connus.
            Le but étant je suppose d’alimenter les conflits entre tribus ou ethnies, ou peut-être d’en armer certaines (?) contre d’autres.
            Ce n’est bien sûr qu’un témoignage oral mais je suis convaincu qu’il ne me mentait pas, il me donnait plus l’impression de soulager un peu sa conscience... et j’espère que cela lui aura fait du bien d’être écouté.


          • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 10:53

            Il va faire des selfies avec les beaux militaires bien bronzés a tablette de chocolat et au biceps sur entraîné avec le pantalon de l’uniforme baissé , souhaitons qu’il ne finisse pas comme Théo avec un Famasturbe planté dans son oignon ....


            • MagicBuster 17 janvier 12:25

              Il faut bien que nos futures FDO s’entrainent à buter des terroristes proprement ^^

              Bientôt la force barkhane dans le neuf trois ?


              • microf 17 janvier 14:46

                Il ya un proverbe africain qui dit ceci « lorsque les yeux regardent un petit poussin, il ne pousse plus »

                Les Présidents africains qui pour certains sont les grands-pères de Macron, ont été humiliés par leur petit-fils. Comme dit dans l´article, dans la culture africaine, ont humilie pas un vieillard.

                Il est allé lá très loin ce petit.

                D´après les prédictions de Nostradamus « la France aura un jeune Président antéchrist c´est alors que Cathédrale Notre Dame de Paris brûlera ainsi commencera la chute de la France qui deviendra l´un des pays les pauvres de l´Europe »


                • zygzornifle zygzornifle 17 janvier 16:08

                  Question efficacité on devrait envoyer la BAC ....


                  • Traroth Traroth 17 janvier 16:53

                    @zygzornifle
                    Ca va se terminer devant la CPI...


                  • Jamais de la main gauche Jamais de la main gauche 18 janvier 15:18

                    Erdogan a rapatrié ses enfants djihadistes chéris en Lybie il y a peu, ça va repéter bientôt ! 

                    Merci les anglos sionistes ! Je commençais à m’ennuyer !


                    • Paul Leleu 19 janvier 00:37

                      c’est drôle... les gens trouvent super que la Russie intervienne en Syrie à la demande du gouvernement syrien, mais trouvent scandaleux que la France intervienne au Mali à la demande du gouvernement malien...

                      dans les deux cas, il s’agit de défendre des intérêts stratégiques bien compris (base militaire russe en syrie, ressources en uranium pour la France au Mali et au Niger).

                      on peut pas d’un côté vouloir une réal-polique française à l’international, et de l’autre cracher sur cette intervention militaire française en afrique... parce-que, pour une fois, la France intervient ici pour son compte, et pour des intérêts concrets.

                      Après on peut être contre toute intervention militaire impérialiste à l’étranger et toute forme d’ingérence. Mais à ce moment, on rejoint le camp des doux rêveurs. Et on s’oppose à tous les impéralisme (et pas seulement le nôtre). Et on nous explique comment on fait vivre les hordes de beaufs français (de souche et immigrés) qui veulent consommer à bas-coût mais sans piller la planète.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Patrice Bravo

Patrice Bravo
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès