• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mais à quoi joue Donald ?

Mais à quoi joue Donald ?

Il y a de quoi ne pas être rassuré. Trump accuse Bachar al Assad lui aussi, autant le dire ça sent le roussi. J’avoue avoir placé pas mal d’espoirs en Trump qui semblait vouloir recentrer la politique des États-Unis sur son territoire et apaiser les tensions avec la Russie. J’ai déjà expliqué que le président fraîchement élu avait toujours été tenu à l’écart des bruits de couloir par la haute société Américaine car c’est un type qui a toujours inspiré la méfiance par son goût prononcé pour la provocation et son franc-parler qui lui valent pas mal d’inimitié parmi les milliardaires les plus influents. Mais Trump a pris sa revanche et se retrouve à la tête de l’État le plus influent du monde. Pour lui c’était vraiment l’occasion de clouer le bec à tous ces criminels de la finance mais il semblerait que cette fois il se soit rendu compte qu’en se faisant élire il avait fait le plus facile et qu’il se soit plié à certaines exigences.

 

Voici mon analyse : Donald Trump est un dur à cuire bien entouré mais qui comme tout le monde il a ses limites. Je ne pense pas qu’être président lui suffit, il veut marquer l’histoire. C’est aussi il faut bien le dire, un égocentrique qui entend porter son nom au sommet de l’Olympe et je pense que les réformes qu’il propose pour renforcer la production sur le sol Américain sont de bonnes réformes mais je pense que concernant la politique extérieure il a affaire à des organismes parfaitement équipés, armés, expérimentés et surtout indépendants qui sont prêts à tout pour atteindre leurs buts.

 

Aux États-Unis il faut le savoir, lorsqu’il est question de sécurité nationale ce n’est plus le président qui commande mais les services secrets Américains.

 

Il suffirait qu’une enquête soit menée contre lui pour atteinte à la sécurité nationale pour que soit déclenchée une procédure de destitution qui sera appuyé par tout l’establishment Américain et les médias ce qui lui lierait les mains totalement et pour une longue durée. Si les États-majors et le congrès jugent le gouvernement Syrien dangereux pour les États-Unis ou qu’il est nécessaire d’intervenir dans le cadre des traités internationaux, le président Trump n’a plus qu’à se coucher.

 

Quels sont les enjeux ?

 

La guerre ! Poutine ne cédera pas et si les États-Unis débarquent il y aura un affrontement.

 

Je ne sais pas si nous nous rendons bien compte que nous avons le cul sur un baril de poudre ! Et tout ça encore une fois pour une poignée de dollars, pour contrôler le monde. Ces gens n’ont aucune limite et personnellement je vous le dis, ils chercheraient la guerre mondiale qu’ils s’y prendraient pas autrement.

 

Maintenant mon seul espoir c’est que Trump soit en train de la jouer fine, car sachant qu’il ne peut passer en force, il s’est peut-être résigné à accuser publiquement al Assad en espérant agir en douce pour un rapprochement avec la Russie. L’autre espoir ce serait tout simplement que les choses se tassent encore une fois mais ce qui est sûr c’est que l’Occident fait tout pour empêcher al Assad de reconquérir les territoires pris par Daesh alors qui sont les criminels ?

 

Si Trump nous lâche on est cuit, si Macron est président on est cuit, ça fait deux cuits : au revoir les petits oiseaux.

 

« La guerre : un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas. » (Paul Valery)

http://chroniques-humaines.over-blog.com/

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.48/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Piere CHALORY Piere CHALORY 7 avril 10:21

    Bonjour, 


    Votre article résume bien la pensée des gens qui ont mis de l’espoir dans l’élection de Trump, mais comme vous dites, les pouvoirs sont séparés aux USA, et la sécurité prime, de quelle sécurité on parle, là, il faudrait avoir accès aux services concernés pour le savoir, sécurité de qui, de quoi ?

    En tout cas, l’épisode du bombardement d’une base Syrienne gouvernementale par les jusqu’à peu alliés du régime syrien, n’augure rien de bon pour la suite.

    • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 7 avril 14:03

      @Piere CHALORY Merci à vous smiley


    • jaja jaja 7 avril 10:27

      Trump l’ami des fachos, l’anti-système de pacotille, vient de faire bombarder une base militaire de l’armée syrienne... Tous les amis de Bachar sur ce site vont en faire une jaunisse eux qui nous ont tant vanté le milliardaire US....


      • jaja jaja 7 avril 10:34

        Quand à Fillon il a dit vendredi que l’on pouvait « comprendre » la « riposte américaine »... même s’il ajoute craindre un affrontement Occident Russie il est clair que ceux qui pensaient que ses démêlés judiciaires découlaient de ses positions pro-russes se sont mis le doigt dans l’oeil...

        Les Madame Irma d’Agoravox devraient changer leur boule de cristal...


      • tinga 7 avril 10:28

        « Maintenant mon seul espoir c’est que Trump soit en train de la jouer fine »
        Trump est une baudruche, penser qu’un champion de la télé réalité puisse faire des choses intelligentes dénote une certaine naïveté, c’est le moins qu’on puisse dire, avec ce type à l’ego surdimensionné totalement inculte, l’appareil militaro-industriel a les mains libres.


        • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 7 avril 14:08

          @tinga Prendre un type qui est devenu en une seule vie l’un des plus gros promoteur en bâtiment du monde, un milliardaire et qui finit président des Etats-Unis pour un abruti désolé de vous le dire mon cher mais cela me paraît un peu léger. Merci de votre lecture


        • PiXels PiXels 7 avril 22:43

          @Chroniqueshumaines
          .

          Ah bon ?

          En même temps quand on démarre avec un « petit » pactole dans un « système » légèrement .. capitaliste ?...
          Ça aide un peu, non ?

          Perso, dans mon activité de photographe (vidéo) spécialisé en sports équestres, il m’est arrivé (rarement ?) de croiser des incultes notoires et de sinistres abrutis (4 fautes tous les 3 mots, confondant Ridan et Joachim du Bellay et incapables de calculer de tête 12 + 13) revendiquer la légitimité d’une « fortune » qu’ils ne doivent qu’au fait d’être nés au bon endroit et des bons parents.

          Et bien-sûr, à les écouter, ils ne doivent la géniale augmentation de leur « fortune » qu’à leur seul talent... proche du génie !

        • tinga 8 avril 00:34

          @Chroniqueshumaines
          Un abruti peut devenir milliardaire, la malhonnêteté, être un « fils à papa » , la ruse (fréquente chez nombre d’espèces animales) sont des atouts suffisants, de plus le manque d’intelligence est probablement une qualité requise pour endosser la fonction présidentielle aux USA, la machine à fric et à oppression doit avoir les mains libre.


        • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 11 avril 06:03

          @PiXels Si tous les fils à papa avaient la réussite de Trump ça se saurait ! Il a fait mieux que tout ces ancêtres et même s’il est parti c’est vrai avec un matelas confortable il n’empêche qu’il a toujours su rebondir et se rendre populaire au point d’en devenir président des Etats-Unis alors que tous les médias lui crachaient à la gueule. Vous pensez pouvoir devenir président vous même sans confondre Ridan et du Bellay ? 


          Vous pouvez vous amuser à étaler votre culture dont je ne doute pas qu’elle soit riche mais n’oubliez pas que Platon n’avait pas lu Platon et que l’intelligence est au-delà du savoir et de la compréhension des hommes. Cordialement.

        • Descartes Descartes 7 avril 10:37

          J’ai déjà expliqué que le président fraîchement élu avait toujours été tenu à l’écart des bruits de couloir par la haute société Américaine car c’est un type qui a toujours inspiré la méfiance par son goût prononcé pour la provocation et son franc-parler
          si par la provoc’ et son franc-parler il s’est attiré des inimitiés, il s’est par là même attiré ton soutien.
          ainsi, tu soutiens quelqu’un sur du vide. 
          ne t’étonne pas après d’être déçu.

          « clouer le bec à tous ces criminels de la finance »
          un milliardaire va aller saborder sa propre classe sociale ?

          « il s’est peut-être résigné à accuser publiquement al Assad en espérant agir en douce pour un rapprochement avec la Russie »
          réveille-toi, pseudo-géopoliticien de comptoir...


          • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 7 avril 12:58

            @Descartes Pseudo-géopoliticien de comptoir ? Non simple citoyen qui donne son avis facile de jouer les génies quand on s’exprime toujours après la guerre. Partager mon pays avec des gens méchant dans ton genre ça fait chier. Cordialement.


          • Descartes Descartes 7 avril 13:50

            @Chroniqueshumaines
            pseudo-géopoliticien de comptoir, je confirme

            tu n’avais RIEN objectivement pour lui faire confiance et tu viens te plaindre qu’il est en fait un traître, voilà ce que je te reproche.


          • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 7 avril 14:20

            @Descartes Pour lui faire confiance ? Sa fortune vient du bâtiment et non de l’exploitation pétrolière, il a été le premier à faire campagne CONTRE l’establishment Américain et a tout de même réussi à se faire élire et pour preuve que les leaders de l’ombre Américains n’en voulaient pas il suffit de voir le traitement médiatique qui lui a été réservé partout en Occident. A savoir qu’il a eu l’opportunité de devenir vis président sous Bush père mais ils se sont fâchés à cause notamment de désaccord sur la politique d’ingérence des Américains et notamment dans le golf et au moyen-orient. Adolescent je connaissais déjà ce type, les jambes d’Ivanka mesure 1.24 mètre et puis je te laisse l’article que j’ai écrit sur lui l’année dernière tu verras que j’étais déjà sur le coup et que ce n’est pas mon ami. Si j’avais de l’espoir et j’en ai toujours c’est parce que j’avais des raisons et que j’ai exposé.


            Pas si mal pour un type qui n’est pas géopoliticien mais juste un ouvrier qui donne son avis. Bisou


          • Descartes Descartes 7 avril 15:00

            @Chroniqueshumaines
            sa fortune vient de son héritage. il n’a aucun talent. n’importe qui, avec quelques centaines de milliers d’euros peut réussir.
            « Son père l’aide à ses débuts avec un prêt d’un million de dollars. »

            faire campagne contre l’establishment, c’est quoi ? peux-tu me définir ce qu’est l’establishment ?

            avoir un traitement médiatique terrible ne signifie rien en soi. est-ce que Fillon est contre les leaders de l’ombre français alors que son programme va précisément dans leur sens  ?
            c’est à cause de gens comme toi que Trump a été élu. il suffit que les médias tapent sur quelqu’un et par réflexe, on se dit que cet individu est forcément un bon gars.
            désolé : il en faut PLUS.

            je te présente mes excuses néanmoins : je regrette de m’être montré désagréable.


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 7 avril 15:08

            @Descartes


            C’est clair, il paraît que le plus difficile pour réussir c’est le premier million de dollars, en l’occurrence donné par papa Trump ; mais il a quand même multiplié par environ 7000 la mise de départ, ce qui n’est pas rien !

             smiley


          • Descartes Descartes 7 avril 15:24

            @Piere CHALORY
            quand tu as le million, la connaissance et les réseaux, difficile de parler d’un self-made-man.


          • Chroniqueshumaines Chroniqueshumaines 11 avril 06:09

            @Descartes Il m’arrive parfois aussi d’être désagréable et je dois bien avouer que je n’ai pas plus de vérité que les autres mais comme je vous l’ai déjà dit je n’ai jamais pris Trump pour un ange et je peux le prouver puisque j’ai fait un article sur lui l’année dernière ou je trace un portrait de lui sans concession. Espérons simplement que cela finisse par se tasser. Bonne semaine à vous. 



          • Descartes Descartes 7 avril 10:39

            ILS SONT OU LES S300 RUSSES ?
            MDR


            • roman_garev 7 avril 10:46

              @Descartes
              Et pour quelle raison devraient-ils agir, ces S-300 ?

              Vous êtes tellement impatient de WW3 ?

            • Hecetuye howahkan howahkan 7 avril 10:51

              @roman_garev

              Salut roman..oui bonne réponse....il y a ici des soldats du clavier qui ne saisissent pas grand chose..


            • roman_garev 7 avril 10:56

              @Descartes
              Les S-400 et S-300 russes ont pour but de protéger les bases russes Hmeïmim et Tartus. Pas la Syrie toute entière.

              Les Tomahawks ont évité soigneusement ces bases. Même plus, les Yankees prétendent d’avoir prévenu les Russes de leur attaque, sûrement pour permettre à leurs conseillers de quitter l’aérodrome de Chaïrat (s’ils s’y trouvaient encore)...

            • Descartes Descartes 7 avril 11:28

              @roman_garev
              détrompez-vous, je pensais que ces dispositifs étaient déployés/protégeaient sur la totale Syrie.

              je ne veux pas d’une confrontation.
              mais Trump, si.


            • roman_garev 7 avril 11:39

              @Descartes

              Ils sont CAPABLES de protéger toute la Syrie. Mais jusqu’à présent ils ne le FAISAIENT PAS. L’ordre n’a pas été donné.

              Maintenant l’heure a sonné. La frappe étasunienne a laissé les mains libres à la Russie qui a déclaré cette frappe « un acte d’agression contre l’état souverain luttant contre Daech » (donc a reconnu les USA en tant qu’allié de Daech) et a suspendu le mémorandum de sécurité des vols d,avions militaires au-dessus de la Syrie.

            • Descartes Descartes 7 avril 11:44

              @roman_garev
              ça marche, merci pour la précision.

              maintenant, ils l’ont mal les pro-Trump, soit disant promoteur du droit, qui bombarde sans preuve.

              citation du grand Meyssan le 4/4/17 :

              Après avoir réformé le Conseil de sécurité nationale, après avoir échangé des renseignements avec l’armée russe, après avoir interdit à ses hommes de continuer à soutenir des jihadistes où que ce soit, et après avoir lancé de véritables attaques contre eux au Yémen, en Irak, en Libye et en Somalie, le nouveau président des États-Unis a fait annoncer qu’il mettait fin à l’ingérence de son pays dans la vie politique syrienne.


            • hunter hunter 7 avril 13:40

              @Descartes

               « mais Trump, si. »

              Pfffttt ! Trump est un président US comme les autres, donc une simple marionnette, un acteur, manipulé par les vraies puissances du pognon et du business !

              Il suffit qu’un élément lui ait susurré que tout ça c’était bon pour le business, et vlan, c’est parti !
              Obama réfléchissait, ( rappelez-vous la gueule de con de notre scooteriste en août 2013, quand il faisait chauffer les moteurs des Rafales, et que finalement, le grand patron lui a dt d’aller se rhabiller !!! ) lui il fonce à l’émotion, c’est l’incarnation de la société du spectacle, tout à l’émotion, rien à la réflexion !

              Ceci prouve une seule chose : Trump ne fait pas ce qu’il veut, mais ce que les forces de pognon veulent !

              Sinon, traitement à la JFK, Dallas 1963, et on passe à plus docile !

              Bref rien ne change ! Le système économique mondial sait qu’il est en soins palliatifs, et applique les vieilles recettes : guerres, on casse tout, dettes annulées, reconstruction, le pognon coule à flots, on fait du nettoyage de trop-plein de population humaine, et c’est reparti comme en 14 !

              Trump sait tout ça, et quelques diapos d’un powerpoint pourri rédigé vite fait par un larbin du complexe militaro-industriel l’a convaincu que ça allait doper le business, et avant tout Trump est un businessman !

              Tout ça c’est du spectacle, du mauvais nanard de série Z, et Vlad le sait, il est le plus malin de toute la bande de nazebrocks qui jouent aux chefs en occident.......il va imposer des rôles dans le casting, des acteurs à lui, et va hacker la super-prod hollywoodienne !

              Dans l’absolu, il joue au « fais gaffe ou je te rentre dedans », se débrouille pour que ça prenne sans trop s’impliquer et ne pas faire trop de casse sur ses terres, et laisser le reste de la planète être ravagée !

              Après, un bon « gentleman agreement » avec l’autre puissance, les USA, on se refait un nouveau Yalta, et c’est reparti !

              Et si la partie fonctionne bien, on peut tabler sur peut-être un bon - 100 millions de victimes, sans compter celles à courte et plus longue échéance (contaminations, famines, maladies, etc...) et sur 10 piges, on peut peut-être atteindre un bon - 500 millions !

              L’idéal serait de bien amener la plus grande part du conflit sur les terres à muzz (c’est pourquoi la France islamique sera un théâtre d’opération essentiel), pour nettoyer les sous-développés de l’islam au maximum : Israël gérera ça très bien !

              Une autre chose est assez sure : l’heure du conflit se rapproche de plus en plus.....souvenez-vous des conseils du gouvernement allemand à sa population, en Août 2016 !

              Adishatz

              H/


            • Pseudonyme Pseudonyme 7 avril 10:44

              Premier temps ma CIA en cheville avec mes démocrates de Daesh commettent un attentat sous faux drapeau.
              Second temps mes casques blancs récemment adoubés par Mon Hollywood font des photos pour que mon ambassadrice les présente à L’ONU, nous n’avions plus de fiole remplie d’anthrax.
              Troisième temps j’envoie mes Tomahawks bombardés ma Syrie.
              Le monde m’appartient qui suis-je ?


              • Pseudonyme Pseudonyme 7 avril 10:46

                Il ne m’aura pas fallu plus de deux mois pour être couvert de sang comme mes prédécesseurs !
                .
                Alors qui suis-je ?
                .
                ......... smiley


              • Massada Massada 7 avril 10:55

                Trump a attaque, avec 59 missiles tomahawk, la base syrienne d’ou est partie l’attaque a l’arme chimique. La base et les avions seraient détruits. 
                Bravo Donald, enfin un dirigeant qui a des couilles !


                • Pseudonyme Pseudonyme 7 avril 11:01

                  @Massacra

                  Tiens j’ai envie mourir de rire aujourd’hui de, et rien de tel que l’humour juif pour se faire.... Je vais aller sur YouTube pour rire avec Ulcan !  smiley


                • roman_garev 7 avril 11:09

                  @Massada
                  « la base syrienne d’ou est partie l’attaque a l’arme chimique. »


                  Même pas « serait » ?« Une telle confiance aux fables des »casques blanc« terroristes ?

                   »La base et les avions seraient détruits.« 

                  Ah bon ? La base toute entière ? Regardez la vidéo. Pas un seul trou d’obus sur la piste. Pas de »pertes sérieuses".
                  La base sera prête à fonctionner dans deux ou trois jours. Vraiment, un résultat éclatant pour 59 Tomahawks lancés.

                  Trump n’a fait que pisser au coin comme un chien pour marquer sa présence.

                • velosolex velosolex 7 avril 11:32

                  @Arcane
                  En l’occurrence, Trump a résolu le problème du gambit en mettant un coup de pied dans le jeu d’échecs en question.


                   Les russes sont sans doute d’habiles joueurs, faisant des combinaisons à huit ou dix coups d’avance, mais laisser Bachar la maitrise d’une pièce ou deux sur l’échiquier a été une erreur évidente, de l’’une de celle qui va tout gâcher ! 

                  Cet imbécile ne sait que jouer au petit chevaux, sautant tous ceux qui passent à sa portée sans se poser plus de questions que ça !. 

                  Rapidement, après ce brillant homicide qui a fait le tour du monde, un coup de trop, celui qui a pris trop d’assurance !

                  Il risque de se voir à jouer tout seul au jeu du pendu. 

                • hunter hunter 7 avril 17:12

                  @Pseudonyme

                  Le problème avec les vidéos d’Ulcan, c’est qu’il fume tellement de spliffs en enregistrant, que des fois j’ai les yeux qui piquent, comme si sa fumée sortait de mon écran !

                  Bon je fume des cigarillos, je sais c’est pas terrible, mais la fumée des oinjes, j’ai du mal....

                  Adishatz

                  H/


                • OMAR 7 avril 18:11

                  Omar9

                  @Massacrada : « Bravo Donald, enfin un dirigeant qui a des couilles ! ».

                  C’est cela la renommée des sionistes, la fourberie et la palpation des gens s’ils ont des couilles...


                • confiture 9 avril 18:22

                  @Arcane
                  il n’y aura pas de riposte, s300 ou autre et le reste c’est du pipeau total


                • JL JL 7 avril 10:59

                  Trump est une girouette qui veut tout contrôler : il n’y a que les manipulateurs qu’il ne contrôle pas.


                  • velosolex velosolex 7 avril 11:23

                    Mince alors, ce Donald n’est plus l’ami de Vladimir. Nos pythies d’agorabled, sans doute bien piteuses, se seraient elles trompées ? ;..Peut être devraient elles relire le monstre de Frankenstein, cette créature qui échappe à son maitre. J’ai beau être hostile à la politique calamiteuse de Trump, surtout en matière écologique, voilà un bon coup de pied de l’âne qui fait plaisir à beaucoup sur cette terre....

                    C’est comme si les victimes de Guernica avaient vu leur mort vengé...Le coup de Bachar que certains ridicules allaient jusqu’à nier dans ces colonnes, en niant l’évidence venue du ciel, reprenant l’explication plus qu’embarrassée du Kremlin, disant qu’un pétard rempli de gaz sarin avait été malencontreusement décimé par un tir d’obus des rebelles, valaient leur pesant d’or et de cacahuètes piégées... Ca ne fait rien, ici, on reste au garde à vous devant l’ami Vlad, ami un jour ami toujours...J’en ai lu qui ricanaient devant la mort de ces gosses, ou tout comme . . 
                    Il semble bien que Bachar a voulu torpiller les négociations, par son coup d’éclat foireux, méprisant sans doute même Moscou, qui a été bien obligé de couvrir. Néanmoins le ressentiment devait être très fort, et peut être bien que les américains ont joué sur du velours..... Bachar sans doute habitué à jouer des uns et des autres, niant comme un parrain de la mafia qu’il a les mains propres, alors que son régime est responsables d’atrocités sans nom, doit cette fois se poser quelques questions. Un nouveau missile Tomahawk lui remettrait il difinitivement les idées en place ?

                    • roman_garev 7 avril 11:32

                      1) 59 Tomahawks (donc 2 % du stock étasunien de 3000) lancés sans résultat considérable.

                      2) La frappe étasunienne (préparée évidemment AVANT la soi-disante attaque de gaz) déclarée par la Russie acte d’agression contre le pays souverain qui lutte contre Daech.
                      3) Le mémorandum de sécurité de vols de l’aviation militaire au-dessus de la Syrie suspendu par la Russie. 

                      Ce qui laisse les mains libres à la Russie.



                      • velosolex velosolex 7 avril 12:02

                        @roman_garev


                        Donc résumons votre brillante pensée ; « Même pas mal ! »
                        Hier, c’était « Même pas vrai ! »

                        On attend la suite impatiemment. 

                      • roman_garev 7 avril 11:45

                        Le Ministère russe de la défense vient de déclarer une efficacité extrêmement basse de la frappe américaine. On recherche 36 Tomahawks tombés sans avoir explosé et sans avoir atteint la base aérienne visée.


                        • Gorg Gorg 7 avril 12:52

                          @roman_garev

                          Oui, 59 missiles tirés, 23 sur la cible, soit environ 61% d’échec, c’est pas terrible... Lien

                          Nous devons de toute urgence quitter l’OTAN, ces dingues nous emmènent tout droit vers l’abîme...
                          Tout sauf Macron, Hammond et Fillon le sournois...
                          Et pendant qu’ils enverront nos gosses se faire tuer, ces pourritures se tiendront bien à l’abri... L’odeur de la guerre vient de réveiller cet abruti d’Hollande..., il se croit important..., il gesticule... Macron, comme d’habitude n’est ni pour, ni contre,...il prend note...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON








Les thématiques de l'article


Palmarès