• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Malhonnêteté intellectuelle : quand Zemmour & cie crient à la (...)

Malhonnêteté intellectuelle : quand Zemmour & cie crient à la cathophobie mais nient l’islamophobie

PNG - 289.1 ko

Eric Zemmour, Franz-Olivier Giesbert, Eric Ciotti, Roland Hureaux, Christine Boutin, Marc Le Fur.

Toutes ces personnes ont utilisé et donc défendu la légitimité du terme de cathophobie. Beaucoup d'autres l'ont certainement fait. Il est intéressant de noter qu'il existait même il y a quelques années une initiative de députés voulant créer un délit de cathophobie. (Le Figaro)

Ceux et celles qui utilisent le terme de Cathophobie ne peuvent pas logiquement estimer que l'islamophobie est un concept dénué de sens : en estimant que les catholiques étaient visés en tant que communauté et victime de stigmatisation, à l'occasion de quelques débats remettaient en question les pratiques catholiques toujours en vigueur dans nos institutions pourtant laïques (crèches ; écoles sous contrat, concordat...), comment dénier aux musulmans (pour qui le gouvernement crée et assume des lois répressives et de contrôle, pour qui de nombreux actes de rejet et de haine sont observés chaque jour) le droit de se sentir stigmatisés en tant que communauté et donc de parler d'islamophobie ?

Le terme d'islamophobie a été créé dans les années 1910 par un chercheur de l'administration coloniale française. Il a acquis au fil du temps une reconnaissance internationale puisque la recherche anglo-saxonne, l'ONU, et beaucoup d'autres l'ont emprunté. Le terme fait aujourd’hui consensus chez les spécialistes historiens, politilogues et sociologues. Il désigne un phénomène dangereux pour la cohésion et la sécurité nationale : des recherches indiquent qu'il existe même une corrélation entre Islamophobie et radicalisation jihadiste. L'intolérance nourrit la violence. (cf. Cédric Mas) Il va donc sans dire que le gouvernement de Macron joue un jeu très dangereux et contre-productif dans sa prise de position et surenchère islamophobe suite à l'assassinat de Samuel Paty.

Le terme de cathophobie (en parallèle au concept de racisme anti-blanc) a certainement été utilisé et défendu par beaucoup d'autres qui seront ainsi discrédités quand ils ou elles auront la malhonneteté intellectuelle de renier aux musulmans (et à tous ceux qui soutiennent leurs droits) la possibilité d'employer le terme d'islamophobie.

Les termes de victimisation et de société victimaire reviennent régulièrement sur les plateaux de télévision et permettent de discréditer les minorités qui cherchent à s'émanciper et à faire cesser les discriminations, car pour cela ces communauté ont besoin de s'organiser, de nommer et de mesurer les discriminations subies. Certain.e.s emploient ces termes pour nier la parole et l'expression de communautés auxquelles elles n'appartiennent pas, mais n'utilisent évidemment pas ces termes pour les combats qu'elles portent et qui leur semblent légitimes. Ainsi Caroline Fourest se permet ainsi sous couvert d'universalisme de défendre le féminisme, mais s'oppose à l'anti-racisme quand il est porté, détaillé et dénommé par les personnes concernées avec leurs propres mots et concepts.

Pourtant il est fort intéressant de constater qu'en France, où la tradition catholique persiste très fortement malgré plus d'un siècle de laïcité suite à la loi de 1905, et où personne ne se voit refuser ni logement ni emploi pour son catholicisme, plusieurs pages twitter, pages facebook, et associations ont été créées afin de dénoncer une certaine cathophobie. Qui fait alors preuve de victimisation, le groupe majoritaire, blanc, de culture catholique, qui a l'impression de souffrir quand son monopole culturel, économique et social est remis en question, où les minorités discriminées dont la marginalisation est flagrante ?

Le ciblage et l'attaque des musulmans révèle le double discours et l'hypocrisie dont font preuve ceux qui prétendent que l'islamophobie n'existe pas et est un concept dénué de sens. Les atteintes à la liberté de culte imposées aux musulmanes à travers le voile (et bien plus) causent également du tort (bien moindre) à la religion majoritaire : parfois (c'est rare) certaines soeurs catholiques se voient ainsi exclues parfois du système, comme fin 2019 à Vesoul quand une soeur s'est vue refusée l'accès à une maison de retraite si elle ne retirait pas son voile. Il est intéressant de souligner que le maire (A. Chrétien...) se soit engagé "personnellement" à lui trouver une place ailleurs si elle le souhaitait, ce qu'il n'aurait certainement jamais proposé à une musulmane discriminée pour son port du voile (et dont l'histoire n'aurait de toute manière pas été médiatisée car tellement fréquente et si peu appuyée par le système politico-médiatique).(Le Point)

Mais il serait peu risqué de parier que les soeurs catholiques se voient manifester de rejet lié à leur voile bien moins souvent que les musulmanes - qui portent le voile dans un pays où les médias (détenus par des milliardaires qui ont médiatisé notre président actuel et l'ont fait élire ; lire Crépuscule de Juan Branco) ont adopté une ligne identitaire et sécuritaire très inquiétante pour toutes les minorités. A commencer par la minorité juive dont Gérald Darmanin loue et porte en exemple la politique Napoléonnienne du début du 19ème siècle visant à "régler les difficultés touchant à la présence de dizaines de milliers de juifs en France" et de "les rendre citoyens utiles" (Médiapart). On ne recense d'ailleurs à ce jour aucun cas de dévoilement forcé, d'arrachage de bonne soeur, phénomène dramatique et très inquiétant qui s'est déjà reproduit de nombreuses fois envers des musulmanes portant le hijab.

L'écueil entrainé par l'utilisation du terme de cathophobie a d'ailleurs bien été pressenti par une personnalité aussi rétrograde et dangereuse qu'Elisabeth Lévy (qui nie notamment le réchauffement climatique). En réponse aux accusation de cathophobie, face à l'affaire de la soeur de Vesoul, elle indiqua alors ouvertement qu'on ne peut accepter le terme de cathophobie pour ensuite refuser celui d'islamophobie, car ce serait une preuve de mauvaise foi. Les racistes font ainsi le pari stratégique de ne pas se victimiser ouvertement, ou en tout cas le pari de ne pas employer un terme qui pourrait leur être reproché ensuite quand ils nieront à d'autres (dont la discrimination et les attaques sur la base de leur religion sont infiniment supérieures) la possibilité de nommer et d'expliciter l'injustice et le racisme qui leur est fait.

Pour cela Elisabeth Lévy indique une solution rhétorique toute trouvée en faveur des racistes de tous bords : il suffit simplement de considérer le catholicisme et la culture dominante non pas comme une minorité parmi d'autres, mais comme le socle de notre société, notre dénominateur commun, (assimilable à l'universalisme français ?). (Le Figaro) Ainsi Le Figaro titre : Élisabeth Lévy : « Les cathos ne peuvent pas être une minorité parmi d’autres ! » impliquant que ceux-ci seraient "l’âme de la France", et seraient plus authentique, plus légitime, et majoritaire de droit. Cela revient ainsi à demander d'inscrire les racines judéo-chrétiennes dans les lois françaises afin d'assurer leur supériorité, mais cela ramènerait alors la France à la question de la laïcité, pourtant si chèrement brandi pour s'opposer aux musulmans et à leur intégration pleine dans la société. La boucle est bouclée ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.16/5   (38 votes)




Réagissez à l'article

167 réactions à cet article    


  • titi 3 avril 21:30

    @L’auteur

    J’ai un ami, qui prie en arabe, qui pratique Ramadan, et qui a beaucoup d’enfants qui ont des prénoms très typés arabes bien que nés français.

    Personne n’est choqué et le considère comme un musulman normal.

    J’ai un autre ami, qui est prie en latin, qui pratique Carême, et qui a beaucoup d’enfants qui ont des prénoms très « old style » bien que nés au 21è siècle.

    Tout le monde le considère comme un extrémiste.

    Voilà la réalité de la cathophobie, versus l’islamophobie.

    Le plus amusant étant que les deux s’entendent comme larrons en foire.


    • titi 3 avril 21:31

      @titi
      « Personne n’est choqué et TOUT LE MONDE le considère comme un musulman normal. »


    • mmbbb 4 avril 09:57

      @titi il est évident que l islamophobie est instrumentalisé notamment par la gauche Melenchon et les autres bandes de cons 

      Quant a cet auteur dont je n ai pas lu l article , je lui suggère de suivre ce qui est arrivé a ce CO CO 

      Didier Daeninckx d Aubervilliers..

      C est ce type de cretin qui tenait le même discours il y a plusieurs décennies et qui fut obligé de quitter sa ville 

      Que cet auteur est con , un abruti et l idiot utile des barbus .

      La France est un pays décadent , 


    • Le421... Résistant Le421... Résistant 4 avril 18:04

      @mmbbb
      La gauche « mélenchon » qui instrumentalise l’islamophobie...
      Les grands discours des tartuffes de droite.
      Comme Darmanin qui sponsorise la mosquée séparatiste de Strasbourg en versant 2500€ au titre de la politique de la ville et 22400€ encore au titre de la prévention de la délinquance...
      Il y a les beaux discours genre comptoir du café du commerce, spécialité de l’extrême droite, et la réalité sur le terrain.
      Depuis des lustres, notre gauche applique une politique agnostique, sans distinction de religion quelle qu’elle soit, et il y a la droite catho-facho qui déballe ses grandes théories à deux balles sur l’islamo-gauchisme tout en priant pour que les musulmans foutent le bordel et en les aidant si nécessaire...
      Ce vieux discours n’a de prise que sur les racornis du bulbe.


    • Et hop ! Et hop ! 5 avril 08:22

      @titi

      Le problème c’est tous ces catholiques qui égorgent ou décapitent un musulman, parfois dans une mosquée, en criant « Jésus est grand ! ».


    • mmbbb 5 avril 09:59

      @Le421... Résistant on entend ce terme « islamophobie » à longueur d ’année .
      Je ferais remarquer à cet auteur qu il y a d autres communautes en France .
      Lorsque les Tchétchènes ( une communauté musulmane dont j ignorais l imporance ) à Dijon , allèrent régler manu militari leur compte a d autres maghrébins de cette ville , pour des raisons de territoires donc de drogues , peut on parler de racisme
      Pres de Lyon a Rileux , les bus flambent ce sont les muslims 
      Chaque fois qu il y a le boxon , c est le fait majoritairement de ces personnnes .
      Ce W E a Lyon « les loups gris ’ c est a dire des Turcs radicaux ont fait une descente chez les Kurdes 

      https://www.lyonmag.com/article/114634/lyon-des-membres-des-loups-gris-attaquent-les-locaux-de-l-association-kurde

      Voila la réalité de ce pays ; des guerres communautaires . 

      Sont ce des cathos : évidement non ! 

      Entend t on a longueur d année  » asiano phobie «   » arménia phobie "’ etc ect 

      non 

      Cet auteur est un crétin a la puissance 10.

      Melenchon se prendra une pelle en 2022 ; et ce sera une immense joie C est un parfait doctrinaire qui confine a la putassarie intellectuelle .


    • simir simir 5 avril 12:06

      @Et hop !
      Brevik lui n’a même pas pris la peine d’aller dans une mosquée... Il s’en est pris à des enfants.....


    • Et hop ! Et hop ! 5 avril 13:22

      @simir

      Brevik est un cas unique, l’exception qui confirme la règle.

      D’autre part il n’était pas du tout catholique ni même chrétien, ses motivations n’étaient pas religieuses mais politiques, il était écologiste, sioniste, nationaliste et il s’en est pris à un édifice du gouvernement et à des jeunes du Parti travailliste norvégiens.

      Il est à mettre dans la catégorie de Richard Durne qui était aussi militant écologiste, mais socialiste, militant des droits de l’homme, et athée.

      Plutôt des révolutionnaires qui s’en prennent directement aux responsables politiques.


    • titi 5 avril 15:47

      @OMAR

      Désolé OMAR, mais les adeptes de Mgr Lefebvre sont catalogués extrémistes.

      Sans exception.
       


    • cyrus CYRUS 5 avril 15:57

      @titi
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Fraternit%C3%A9_sacerdotale_Saint-Pie-X

      Il sont même excommunier par l’ église catholique ....
      c’ est dire ...


    • roby roby 5 avril 18:07

      @mmbbb
      Toutes ces chances pour la France sont à envoyer dans les monarchies du golfe chez leurs cousins. En 1962 la France et l’Algérie se sont séparés visiblement c’est notre pays qui à la garde des enfants !

      Ce pays qui ne réagit pas sera bientôt foutu...


    • Jonas Jonas 5 avril 18:59

      @titi « les adeptes de Mgr Lefebvre sont catalogués extrémistes. Sans exception. »

      Les adeptes de Mgr Lefebvre sont des catholiques et non des extrémistes, ils n’’inventent rien de nouveau, mais perpétuent la foi et le sacerdoce catholique tel qu’il existe depuis plus de 15 siècles, avant que Vatican II n’apporte ses réformes anticatholiques.


    • simir simir 6 avril 08:58

      @Et hop !
      Cas unique ???
      Christchurch tu connais ?

      « Le pire tueur de l’histoire de la Nouvelle-Zélande », c’est ainsi que Mark Zarifeh, le procureur de la haute court de Christchurch a qualifié Brenton Tarrant, l’auteur des attaques contre les mosquées de Christchurch.

      L’Australien de 29 ans, reconnu coupable d’avoir tué 51 personnes, toutes issues de la communauté musulmane, le 15 mars 2019, a été condamné à la prison à perpétuité sans aucune possibilité de remise en liberté. 

      Cette condamnation d’un acte terroriste est une première dans l’histoire de la Nouvelle-Zélande. Lors du verdict, le juge Cameron Mander a déclaré au condamné : « Vous n’avez montré aucune pitié... Il n’y a aucun doute que vous êtes venu en Nouvelle-Zélande pour cibler la communauté musulmane. » Le juge a ensuite a conclu avec ces mots : « il n’y a aucune place pour cela dans ce pays... il n’y a pas de place pour cela n’importe où dans le monde. »


    • simir simir 6 avril 09:02

      @Et hop !
      Brevik est un fondamentaliste chrétien :
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Anders_Behring_Breivik


    • waymel bernard waymel bernard 3 avril 21:31

      Bien qu’athée je dois reconnaître que lorsque église est vandalisée en France, on en fait bien peu de cas. Par contre lorsqu’une mosquée est touchée par un graffiti ou une tranche de jambon, on a droit aux grands titres dans tous les médias bien pensants.

      L’emploi du terme catophobie n’est pas correct car plus personne n’a peur des cathos. Par contre j’ai peur de l’islam (et je ne suis pas le seul) et en ce sens je peux me dire islamophobe.


      • Le421... Résistant Le421... Résistant 4 avril 18:06

        @waymel bernard
        Il suffit de suivre les infos où tout est fait pour...
        Imaginez un instant que ce soit un sympathisant LFI qui ait fourgué une kalach’ à Coulibaly !!
        Le barnum !!


      • delor 4 avril 18:53

        @waymel bernard
        Les mis en cause cités par l’auteur de l’article parlent de « cathophobie » sans jamais dire qu’il s’agit de racisme. Pourquoi selon l’auteur, lorsqu’ils parlent d’islamophobie (lorsqu’ils en parlent), il s’agit de racisme ? Je ne savais pas que l’islam ou les musulmans qui pratiquent l’islam forment une « race » et qu’être islamophobe est, en conséquence, du racisme. Il y a quelque chose qui m’échappe...


      • Jonas Jonas 5 avril 19:03

        @waymel bernard « Bien qu’athée je dois reconnaître que lorsque église est vandalisée en France, on en fait bien peu de cas. Par contre lorsqu’une mosquée est touchée par un graffiti ou une tranche de jambon, on a droit aux grands titres dans tous les médias bien pensants. »

        Effectivement, la radio publique, financée par vos impôts, ne se prive pas d’insulter Jésus Christ et la Foi chrétienne, mais n’osera jamais insulter le prophète Mohamed.


      • bertin 7 avril 09:37

        @waymel bernard
        En France, les musulmans sont fortement touchés par la répression satellitaire secrète, qui espionne, harcèle et tue des centaines de musulmans chaque année. 


      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 avril 21:40

        Prêtre 1 , Imâm 0 .


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 avril 21:53

          @Aita Pea Pea
          kouffars 300 ...

          .


        • Ausir 3 avril 21:52

          Cela revient ainsi à demander d’inscrire les racines judéo-chrétiennes dans les lois françaises afin d’assurer leur supériorité, mais cela ramènerait alors la France à la question de la laïcité


          Faux , reconnaitre la réalité des racines d’un pays n’exclue pas la laicité c’est à dire la reconnaissance des autres religions .




          • popov 4 avril 09:33

            @Ausir

            Un pays laïque a le droit de décider ce qui est religion et peut jouir de la liberté de culte et ce qui est secte et doit être écrabouillé.

            Pour moi qui suis athée, une religion, il est plus difficile d’y entrer que d’en sortir ; une secte, c’est le contraire, il suffit de marmonner quelques charabias pour y entrer mais celui qui veut en sortir publiquement risque la mort.


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 avril 15:54

            @Ausir

            La laïcité est mauvaise, même si son principe est bon.

            Elle a conduit à inscrire, dans l’article premier de notre Constitution, que la France Républicaine respecte toutes les croyances.

            Cela est inacceptable et doit être remplacé par une formule plus juste.

            Seules les croyances respectables doivent être respectées, pas les croyances criminogènes qui, comme celle de l’islam dans son texte fondateur, contient des appels explicites à massacrer.


          • Ausir 4 avril 18:02

            @Pierre Régnier

            C’est la mauvaise interprétation de l’islam qui est criminogène , ce n’est pas l’islam qui est en cause mais les hommes qui s’en emparent et veulent imposer leurs valeurs .
            Il est possible dans un pays laïque de respecter les croyances , tout en limitant dans l’espace public les signes extérieurs provoquants .


          • Pascal L 4 avril 20:44

            @Ausir
            J’ai lu le Coran en suivant les commentaires des historiens, des linguistes et des philologues et ce livre est criminogène par sa nature. 65 fois l’injonction de combattre jusqu’à tuer, cela laisse des traces.
            Ceci dit, beaucoup de musulmans ne l’ont pas lu dans une langue qu’ils peuvent comprendre et se sont fait une religion pacifique uniquement basée sur un enseignement oral. Ceux-là ont parfaitement le droit de vivre en paix mais personne n’a le droit de dire qu’il possède le véritable islam qui reste une pure chimère. Qui peut me donner la véritable interprétation d’un livre que personne ne peut comprendre, tellement il a été modifié au cours des siècles ? En tout cas, les salafistes sont bien plus proches du texte que ceux qui n’aspirent qu’à la paix. La recherche du sens du texte ne peut conduire qu’à la violence, au déni ou à l’apostasie. Le soufisme est aussi une voie de déni.


          • Ausir 4 avril 22:32

            @Pascal L

            pas d’accord , vous manquez de connaissance des religions , 
            l’interprétation de l’islam a dégénéré tout comme le catholicisme , 
            Il ne faut pas se tromper de combat , c’est une crise de civilisation que nous vivons aujourd’hui :2 civilisations différentes doivent coexister , et celle qui envahit l’autre est offensive et veut prendre toute la place .


          • Pascal L 4 avril 23:56

            @Ausir
            « manquer de connaissance des religions » c’est sans doute pour cela que j’enseigne à des chrétiens ou des futurs chrétiens, l’islam et le christianisme... 
            L’interprétation de l’islam n’a n’a pas dégénéré. Les salafistes suivent toujours l’enseignement d’Al Tabari au Xème siècle ou d’Ibn Tamiya au XIVème siècle. Ils sont bien plus proches du texte du Coran que ces musulmans culturels qui n’aspirent qu’à la paix. Le retour du salafisme s’est produit à partir de la fin du XIXème siècle à cause du grand écart culturel et économique qui s’est creusé entre le Moyen Orient et l’Occident. Les salafistes (les salafs sont les compagnons supposés de Muḥammad) ont pensé qu’un retour aux origines de l’islam était la solution à ce problème. L’islam salafiste est en fait bien plus une idéologie politique qu’une religion. Les ressorts qui l’animent sont exactement les mêmes dans le nazisme, le maoïsme ou le bolchevisme. Le Coran y joue le même rôle que le Capital ou le Petit Livre Rouge. Les ressorts psychologiques contenus dans le Coran sont extrêmement intéressant à étudier. Les techniques utilisées arrivent à faire penser le lecteur du contraire de ce qui y est écrit. Il est écrit que le plus grand péché est d’associer quelqu’un à Dieu, mais en même temps place le Calife au-dessus même de Dieu qui n’est plus qu’un faire valoir. Du grand art. Combien de musulmans que j’ai rencontré avaient ce défaut de croire que Dieu validait à l’avance tous leurs actes et toutes leurs paroles. Quel orgueil !

            Le Catholicisme dégénéré ? Là aussi, vos connaissances du sujet sont plutôt minces. Le christianisme n’est pas la religion d’un livre, mais celle du Christ vivant au milieu de nous. Tout le monde est invité à rencontrer Jésus vivant et les non chrétiens qui y arrivent demandent rapidement le baptême. Les mouvements du Renouveau Charismatique ont introduit une nouvelle dynamique dans l’Eglise centrée autour de Jésus et de l’Esprit-Saint. Bien sûr, vous ne pouvez pas démontrer l’existence ou la non existence de Dieu, mais tous ceux qui ont fait l’expérience de cette rencontre ont reçu une certitude. La certitude que la vérité est en Dieu et aussi de ne pas posséder cette vérité. Il ne faut pas trop d’une vie pour comprendre ce qui s’est passé à ce moment. Et puisque je ne possède pas cette vérité, je ne peux pas l’imposer. Vous êtes libre de chercher ou pas, c’est votre problème mais au moins, vous savez maintenant qu’il faut chercher pour trouver. En cette époque d’individualisme généralisé, l’amour que nous découvrons en Dieu a du mal à passer lorsque l’on ne veut plus aimer d’autres que soi-même, mais une majorité de ceux qui sont dans l’Eglise aujourd’hui savent pourquoi ils restent.


          • Et hop ! Et hop ! 5 avril 08:40

            @Ausir

            De toutes façon on s’en fout de la laïcité : c’est la religion dominante des athées, adorateurs de l’Argent, pervers, et autres matérialistes qui a été imposée par la IIIe République.

            Leur but étant, selon Vincent Peillon, d’éliminer le catholicisme en confisquant les écoles, les hôpitaux, les orphelinats, les hospices qu’ils avaient reconstruits depuis leur destruction par la Révolution.

            Il n’y a pas de racines « judéo-chrétiennes », les juifs talmudistes étant par définition les ennemis à mort des chrétiens car ils dénient que Jésus soit le messie annoncé dans la Torah.

            Les racines de la France sont catholique et gallo-romaine, les racines des gaulois et des romains étant en grande partie grecques.

            Les racines des républicains sont la Terreur de 1793, dont le modèle était la république de Cromwell, dont le modèle était la république théocratique de Genève, c’est-à-dire la dictature de Calvin qui a fait condamner au bûcher Michel Servant parce qu’il n’était pas d’accord avec lui. 


          • Ausir 5 avril 11:08

            @Pascal L

            vous avez une connaissance exotérique et aussi émotionnelle du christianisme , 
            le catholicisme est devenue une religion émotionnelle est non pneumatique , 

            Je parle du catholicisme de St Thomas d’Aquin , qui après avoir intellectualisé a connu la foi directe ,
            maintenant regardez ce qu’est devenu le catholicisme :, à part accueillir tout la misère du monde et donc d’imposer les migrations et le mondialisme et donc de manquer de bon sens et de de discernement , c’est du New Age peace and love , 

            la spiritualité ce n’est pas ca :du sentimentalisme mièvre , 
            et si vous lisez les grand maitres de l’Islam comme Ibn Arabi , vous reconnaitrez les principes du christianisme , le véritable islam est celui des soufis , 

            ce n’est pas la majorité qui fait la vérité , 


          • Ausir 5 avril 11:12

            @Et hop !

            on s’en fout certes, elle a dérivée vers un extrémisme ,
            mais une laïcité bien comprise sans communautarisme ostentatoire serait possible si il y avait une volonté politique , 
            c’est la fermeté et la volonté politique qui manque , 


          • Ausir 5 avril 11:22

            @Pascal L

            . 65 fois l’injonction de combattre jusqu’à tuer, cela laisse des traces.

            St Michel terrassant le dragon le tue aussi , le christianisme exhorte aussi à la violence contre le mal , mais cela a été oublié et remplacé par « tendre l’autre joue » c’est une ineptie , une principe mal compris , 

            bref vous n’y comprenez rien come la plupart des enseignants en christianisme 


          • simir simir 5 avril 12:09

            @Pascal L
            Gott mit uns.... ça ne te dis rien.
            Et les nazis extradés en Amérique du Sud avec l’aide du Vatican t’as oublié aussi .


          • Pascal L 5 avril 12:42

            @Ausir
            Le Catholicisme n’est devenu peace and love que chez des chrétiens qui n’ont jamais rencontré Jésus. Les bons sentiments ne sont pas l’amour de Dieu. 
            Vous faites référence au soufisme qui est pour moi encore une forme de déni du Coran. Puisque le Coran ne peut signifier toute la violence qui y est écrite, on va chercher d’autres interprétations et ajouter une forme de spiritualité. Le problème de cette spiritualité est, comme celle des marabouts en Afrique, d’origine étrangère. Le soufisme est un dérivé de l’hindouisme. La spiritualité des marabouts ou celle du soufisme refusent la spiritualité chrétienne tournée vers l’amour de Dieu. Et une spiritualité qui refuse l’amour de Dieu ne peut que se tourner vers les Esprits qui refusent également cet amour.
            Lorsque l’on rencontre Dieu, il en nous la certitude qu’il est la Vérité, mais aussi que nous ne possédons pas cette vérité. Il reste encore un long chemin à faire pour essayer de comprendre ce qui a bien pu se passez dans ces moments là. Cela signifie également que nous ne pouvons pas nous contenter d’accepter ce qui a été enseigné par d’autres mais que nous devons faire notre propre chemin en direction de Dieu. Tant que la rencontre n’est pas faite, vous ne pouvez que faire des conjectures erronées. Tout ce que je peux vous conseiller, c’est de faire vos propres recherches car vous ne possédez pas plus la vérité que moi. Le soufisme n’est pas le véritable islam qui n’est qu’une chimère que personne n’a jamais rencontré.


          • Pascal L 5 avril 12:55

            @Ausir
            Le christianisme n’exhorte pas à la violence contre le mal. Le mal, personne ne peut le vaincre sinon Dieu et par délégation, l’archange Michel. En aucun cas, cela ne peut être la prérogative des hommes. Il existe une parabole donnée par Jésus, celle du bon graIn et de l’Ivraie qui nous met en garde (Evangile de Matthieu 13, 24-30).

            « tendre l’autre joue » visiblement vous n’avez pas compris de quoi il s’agit...

            « vous n’y comprenez rien » Et bien sûr un Musulman va expliquer au chrétiens comment on doit comprendre le christianisme. Occupez-vous de vos affaires, car vous êtes ici parfaitement ridicule. Lorsque vous aurez rencontré Dieu, nous pourrons commencer à discuter. Votre orgueil vous rend complètement aveugle à cette présence. Dieu ne demande qu’à vous parler mais c’est vous qui refusez cette rencontre à cause de ce qu’elle peut signifier pour vous. Mais si vous refusez Dieu aujourd’hui, que se passera-t-il lorsque vous serez vraiment face à lui, après la mort. Voudrez-vous encore cacher vos manques d’amour sous le tapis ?


          • Pascal L 5 avril 13:01

            @simir
            Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose...
            Le Gott dont il est question sur le ceinturon des SS n’est pas le Dieu des chrétiens. Les nazis ont rétabli un panthéisme issu des divinités nordiques. Quand aux extraditions réalisées par le Vatican, cela concerne principalement les Juifs. Les fantasmes ne sont pas la vérité.


          • Ausir 5 avril 21:06

            @Pascal L

            Le soufisme n’est pas le véritable islam 

            Tiens donc qu’en savez vous ? tout plein de certitudes que vous êtes , 
            en avez vous déjà rencontré ? vous répétez bêtement une leçon apprise , et ne dites que des lieux communs


          • Ausir 5 avril 21:10

            @Pascal L

            Le mal, personne ne peut le vaincre sinon Dieu et par délégation

            personne n’a dit le contraire, il y a justement des hommes qui les bras armés de la justice divine et qui comme ST Michel sont missionés pour terrasser le dragon , 


          • Pascal L 6 avril 11:09

            @Ausir
            « Qu’en savez-vous ? » A force de questionner des musulmans sur leur foi, je n’arrête pas d’entendre que chacun prétend avoir le véritable islam, tout en professant quelque chose de différent. Pour avoir étudié la naissance de l’islam, il apparaît aux historiens et autres scientifiques que l’islam est une construction humaine destinée à soutenir le pouvoir des califes. Il apparaît aujourd’hui très clairement que la langue et l’écriture du Coran sont originaires du nord de la Syrie et que La Mecque ne pouvait pas exister au VIIème siècle. Il est probable que l’islam soit né dans ce qui est appelé aujourd’hui « le Pays Alaouite ». Alors que peut être un véritable islam au milieu de tous ces mensonges ? Le soufisme n’est de plus pas né avec l’islam, il en est une évolution, inspirée de l’hindouisme, apparue à l’époque abbasside (donc après 750) à Bagdad ou dans ses environs. 
            Personnellement, je pense que le soufisme est une réaction contre l’islam qui a pris les couleurs de l’islam pour ne pas subir la peine des apostats. Nous avons le même comportement chez les kabyles dont l’islam n’est qu’une façade et dont la religion est encore complètement imprégnée de ce qui pouvait exister avant la colonisation arabe. La plupart des Kabyles rejettent les versets violents du Coran et disent qu’ils n’en font pas partie. Ont-ils même lu le Coran dans une langue qu’ils peuvent comprendre ?
            Si vous vivez en France, qu’est-ce qui vous empêche de supprimer toutes références à l’islam pour vivre votre spiritualité ?
            Quand à mes certitudes, elles sont acquises à la lecture de plusieurs dizaine de milliers de pages écrites par des scientifiques complétées par quelques lectures d’origine islamique. La science dessine une vraisemblance qui est nettement plus crédible que ce que la tradition islamique peut nous rapporter. En Europe, Abuhamid Al-Ghazali n’a pas eu d’influence et la recherche scientifique n’est pas accusée de bid’ah. Rien ne nous interdit de travailler sur toutes les sources possibles et d’en chercher des vraisemblances qui fondent les certitudes. Aujourd’hui, les résultats de la recherche forment une image parfaitement cohérente de la naissance de l’islam. Je n’ai pas vu d’études de même niveau qui confirmait la tradition islamique. Alors, que dois-je penser ? Est-ce vraiment moi qui récite bêtement une leçon apprise ?
            Je me suis également intéressé aux mécanismes humains qui nous permettent d’accepter ce que nous ne pouvons vérifier. Il y a beaucoup à dire sur la fabrication du consentement dans l’islam qui conduit forcément à une forme de déni de toutes critiques. L’homme est grégaire et cherche une valorisation par le groupe. La menace de perdre cette valorisation est à l’origine des mécanismes de déni. Réfléchissez...


          • Ausir 6 avril 13:02

            @Pascal L

            Il n’y a de vérité que dans la spiritualité et métaphysique , lisez René Guénon


          • Pascal L 6 avril 14:57

            @Ausir
            René Guénon est un Franc-Maçon et un occultiste. Pour un Chrétien, il représente les religions des esprits issues du chamanisme et des religions orientales. Le problème des Esprits est qu’ils refusent Dieu et font tout pour nous en cacher le chemin. Jésus a toujours chassé les esprits lors de son passage sur terre et il y a une raison à cela. La rencontre avec Dieu ne peut se faire que lorsque ces esprits ont été chassés et c’est le rôle des prières de délivrance. Ce n’est pas vous qui prenez l’initiative de la rencontre, c’est Dieu qui vient à votre rencontre lorsque vous êtes prêts et vous êtes certain que c’est lui qui vient. Lors de la rencontre, vous ressentez très souvent son amour absolu qui n’est pas l’amour relatif de Dieu décrit dans le Coran (racine hbb, présente 133 fois). C’est pour cela que les Musulmans qui font cet expérience quittent l’islam. Si les musulmans quittent l’islam après cette rencontre, comment pouvez-vous espérer que les Chrétiens qui ont fait cette expérience aillent vers l’islam ?


          • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 avril 23:04

            Bon une bonne tranche de rire ...auteur le sais tu ?


            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 avril 23:09

              @Aita Pea Pea
              ha oui ...en réfléchissant ...purée...


            • cyrus CYRUS 3 avril 23:25

              @Aita Pea Pea

              Si demain je m’ abhille en croisé templier ou en colonial je serais verbalisé pour incitation a la haine racial ( et probablement poursuivit )

              par contre me déguiser en islamiste ne me vaudra aucun problème smiley 
              je vais meme pouvoir porter plainte contre le premier qui me fait une remarque et me faire plein de sous smiley 


            • popov 4 avril 09:48

              @CYRUS

              Exactement !
              Porter le foulard ou n’importe quel élément d’uniforme islamique en Europe, c’est une insulte et une provocation du même ordre que porter un costume de croisé à La Mecque.


            • mmbbb 4 avril 10:04

              @CYRUS il suffit d affirmer l attachement a votre culture Vous aurez deja des problemes 

              Une piece d Eschyle a ete interdite et il y a cette nouvelle inquisition issue de cette « diversité » dont le but est de réécrire les oeuvres du passe

              Certains operas ne pourront plus être représentés , 

              En revanche les rappeurs , certains ; n ont aucune retenue a ecrire des chansons haineuses non seulement contre les femmes qui sont traitées comme des débris et contre la France 

              mais evidemment peu de bruit et d indignation 

              Cet auteur est un abruti parfait .


            • popov 4 avril 10:15

              @mmbbb

              Aujourd’hui, on peut affirmer sans se faire prendre pour un fou que les maths, c’est raciste. Par contre, il vaut mieux ne pas dire que le rap c’est de la musique de singes.


            • popov 5 avril 16:03

              @OMAR

              C’est fou comme Poutine et les moujiks adorent le rap, cette musique de singe

              C’est fou comme les boucaques prennent tout ce que dit Le Monde pour de l’argent comptant !

            • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 3 avril 23:26

              Sinon au lieu de debiter ta connerie sociologique a deux balles tu ferais pas mieux d’aller direct quémander une place chez Lidl , comme caissier. C’est là que vous finissez en général a la fin de netudes .



                • popov 4 avril 09:27

                  @enréfléchissant

                  Tapez « à bas la calotte » sur google et vous tomberez sur une abondante littérature cathophobe du début du XXe siècle.

                  Quand les railleries sur l’islam atteindront ce niveau, vous serez mieux placé pour parler d’islamophobie.

                  Étant donné la nature totalitaire et liberticide de l’idéologie islamique, l’islamophobie n’est pas seulement un droit, c’est le devoir de tout citoyen qui ne souhaite pas voir ses enfants placés sous le joug de l’imbécile charia.


                  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 avril 10:07

                    @popov

                    Oui, et le couplet 3 de Notre Merveilleuse Marseillaise que les islamistes et les islamo-gauchistes ne sont pas près de chanter, résume bien votre propos.

                     

                    «  Quoi ! Des cohortes étrangères

                    Feraient la loi dans nos foyers !

                    Quoi  ! Des phalanges mercenaires

                    Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)

                    Dieu  ! Nos mains seraient enchaînées !

                    Nos fronts sous le joug se ploieraient !

                    De vils despotes deviendraient

                    Les maîtres de nos destinées ! » 


                  • popov 4 avril 10:18

                    @Daniel PIGNARD

                    Sur ce point, vous savez que je suis d’accord avec vous.


                  • quijote 4 avril 09:56

                    En réfléchissant ( ha ha ha... ), je suis arrivé aux conclusions suivantes :

                    Islam en Europe = problèmes sans fin liés à l’islam en Europe. Et là, coup de génie, j’en ai déduit que :

                    1) Pas d’islam en Europe = aucun problème lié à l’islam en Europe.

                    2) Le Pen avait raison. Maintenant, on est dans la merde. Merci aux représentants du Bien sur terre.

                    3) Nuremberg de l’immigration pour juger les gens qui nous ont amenés là où on est de ce point de vue. Hein ? C’est eux qui nous gouvernent ? Ah, merde...


                    • popov 4 avril 10:21

                      @quijote

                      L’islam n’a rien à foutre en Europe. Quoiqu’en disent les islamo collabos, l’islam ne fait pas partie de la culture occidentale, c’est un corps étranger, comme un crachat dans la soupe.


                    • L'apostilleur L’apostilleur 4 avril 10:55

                      @quijote

                      (*) « ...Le CNCDH indique en mars 2018, que « …les minorités juives, noires et asiatiques restent les mieux acceptées, les Maghrébins et les musulmans les moins acceptés… »

                      Pour changer cela, les musulmans avaient inventé une méthode (Ouzbékistan ) avec les juifs qui devaient construire leur maison avec une petite porte d’entrée pour les contraindre à se courber en sortant. Une façon de s’incliner devant les musulmans qui pourraient passer devant chez eux.

                      Cette réalité médiévale est une image qui rappelle qu’une minorité culturelle qui souhaite s’intégrer doit faire preuve d’humilité et de discrétion. Les juifs sont passés par là. 
                      Le contraire conduit au constat du CNCDH.

                      (*)https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-actes-antisemites-en-france-74-212987



                    • gnozd gnozd 5 avril 16:17

                      @popov

                      Certes. Mais le christianisme aussi. On n’avait aucune raison d’être chrétiens il y a 2000 ans.
                      A part le fait de faire partie de l’Empire Romain finissant...

                      Et pourtant ça a pris.
                      Donc, méfiance.


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 avril 17:41

                      @gnozd

                      Il y a 2000 ans, les hommes et les femmes qui croyaient en Dieu avaient de très bonnes raisons de se faire chrétiens s’ils croyaient aussi à l’intérêt de vivre dans la paix et la solidarité, puisque Jésus de Nazareth, devenu pour eux le Christ avait, en y donnant sa vie, tenté de les convaincre que la prétendue “bonne criminalité de Dieu", présentée comme justifiée dans l’Ancien Testament ne l’était pas.

                      Que les théologiens fous du faux christianisme continuent, aujourd’hui, de diviniser et de justifier les appels à massacrer contenus dans l’Ancien Testament, sans que ça choque le pape François et les autres responsables du “christianisme“ est un énorme scandale.

                      Même si c’est indirectement, ces responsables se rendent ainsi, bien réellement, complices du très criminogène islam, lequel a très explicitement relancé l’épouvantable croyance de l’Ancien Testament.


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 6 avril 11:29

                      @gnozd
                      ça a pris parce que les Gaulois étaient intelligents et ont tout de suite compris que le Christ était la vérité tandis que les boeufs venus de l’autre côté de la mer n’ont rien compris et accepté du salut pourtant prêché en France.


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 avril 10:02

                      Peut-on être pleinement Français et musulman ?

                      La réponse de De Gaulle est NON :

                      « Nous sommes avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne.

                      Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont des cervelles de colibri, même s’ils sont très savants.

                      Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyiez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Eglises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »  C’était de Gaulle, tome 1, Alain Peyrefitte, éd. éditions de Fallois/Fayard, 1994 p. 52

                       

                      La réponse de l’Apocalypse est NON :

                      "Et de sa gueule, le serpent (les autorités morales : pape François, gouvernements et humanitaires) lança de l’eau comme un fleuve (les envahisseurs musulmans) derrière la femme (L’église de Christ), afin de l’entraîner par le fleuve. Mais la terre secourut la femme, elle ouvrit sa bouche et engloutit le fleuve que le dragon avait lancé de sa gueule. (Apocalypse 12:15-16)

                      «  Quand l’ennemi viendra comme un fleuve (les envahisseurs musulmans), L’esprit de l’Éternel le mettra en fuite. Un rédempteur viendra pour Sion, Pour ceux de Jacob qui se convertiront de leurs péchés, Dit l’Éternel. » (Esaïe 59 :19-20)

                       

                      La réponse des apôtres est NON :

                      "Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème" (1 Cor 16:22)

                      Pour nous les chrétiens, l’Islam, c’est l’Islam et il doit être anathème en France :

                      « Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l’égard de Christ. Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre Esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre Évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. » (2 Cor 11 :3-4)

                      « Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème ! » (Gal 1 :8)

                       

                      La réponse de La Marseillaise est NON :

                      «  Quoi ! Des cohortes étrangères

                      Feraient la loi dans nos foyers !

                      Quoi  ! Des phalanges mercenaires

                      Terrasseraient nos fiers guerriers ! (Bis)

                      Dieu  ! Nos mains seraient enchaînées !

                      Nos fronts sous le joug se ploieraient !

                      De vils despotes deviendraient

                      Les maîtres de nos destinées ! » 


                      • L'apostilleur L’apostilleur 4 avril 12:15

                        @Daniel PIGNARD

                        "...Peut-on être pleinement Français et musulman ? 

                        Peut-on être pleinement chinois et musulmans ?
                        https://mobile.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-ouighours-ne-sont-pas-vraiment-231923

                        Peut-on être musulman en dehors d’un pays islamique ?


                      • simir simir 5 avril 12:32

                        @Daniel PIGNARD
                        On ne leur a pas demandé s’ils pouvaient être français quand, pendant la 2ème guerre mondiale, on les a enrôlés dans les troupes d’Afrique, dans les Tabors, dans les tirailleurs algériens et tunisiens, dans les zouaves.
                        Ils représentent 75 % des effectifs de l’armée française de 1944. Le général Maurice Faivre, docteur en histoire et historien des armées, a estimé, en 2010, que sur un total des pertes de 74 300 tués des armées de la libération entre 1943 et 1945, le nombre de tués Maghrébins s’élevait à 18 300
                        Alors la réponse de De Gaulle est peut être non mais il leur doit peut-être un peu la libération de la France et sa prise de pouvoir.


                      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 5 avril 18:47

                        @simir
                        César allait acheter les services de la cavalerie teutones. Devait-il en faire des Romains pour autant ?


                      • simir simir 6 avril 08:54

                        @Daniel PIGNARD
                        Sauf que là c’était des habitants des colonies ce que n’étaient pas les teutons.


                      • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 6 avril 10:29

                        @simir

                        Sauf que les colonies étaient de race différente, de religion différente et de culture différente.


                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 avril 10:06

                        L’article dit : “Le terme d’islamophobie a été créé dans les années 1910 par un chercheur de l’administration coloniale française. Il a acquis au fil du temps une reconnaissance internationale puisque la recherche anglo-saxonne, l’ONU, et beaucoup d’autres l’ont emprunté. Le terme fait aujourd’hui consensus chez les spécialistes historiens, politilogues et sociologues“.

                        Ce consensus n’en cache pas moins, dans son utilisation, l’entretien d’une grave confusion, bien souvent volontaire, qui devrait être fermement rejetée pour une comparaison entre les accusations portées contre les religions catholique et islamique, d’une part, leurs fidèles d’autre part. Dans le terme “islamophobie“ c’est clairement la religion, et elle seule qui est concernée. Dans le terme “cathophobie“ la partie “catho“ peut aussi bien désigner la religion que ses adeptes.

                        Parmi les 4 propos donnés en référence au début de l’article, même le terme “catholicophobie“ employé par Christine Boutin (article de La Croix) ne peut pas être comparé à “islamophobie“ puisque la partie “catholico“ peut désigner, elle aussi, aussi bien l’église catholique que le croyant adepte de cette religion. C’est seulement le terme “catholicismophobie“ qui pourrait être comparé à “islamophobie“.


                        • cevennevive cevennevive 4 avril 10:24

                          Je proteste ! Et les protestants ?

                          « Cathophobie ». Quelle stupidité !


                          • Bendidon ... voila l'Ankou ! Bendidon 4 avril 10:29

                            @cevennevive
                            D’après Pierre HILLARD que j’ai écouté hier, le protestantisme est du christianisme rabbinisé smiley


                          • robert 4 avril 10:31

                            @Bendidon
                            « le protestantisme est du christianisme rabbinisé » quelle connerie !


                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 avril 10:37

                            @cevennevive

                            Les remarques contenues dans mon commentaire précédant le vôtre s’appliquent aussi à l’erreur (ou à la déformation volontaire) consistant à mettre sur un même plan les termes islamophobie et christianophobie.

                            C’est seulement le terme “christianismophobie“ qui pourrait être comparé à “islamophobie“.


                          • cevennevive cevennevive 4 avril 10:37

                            @Bendidon, bonjour,

                            Eh ben ! Moi, je ne suis « protestante » que dans le sens « culte et respect de mes ancêtres ». Alors, c’est purement sentimental et non religieux.

                            Mais tout de même Bendidon, ces « phobies » sont d’une stupidité !
                            Les problèmes posés concernant l’Islam, viennent de la façon différente de vivre, au social comme au politique, et non pas au religieux.

                            Si nous étions confrontés à des Chamanes dans un pays où tous les fidèles seraient « asservis » à leurs pratiques, nous serions tout de même un peu perdus !

                            Croyez-vous qu’une partie d’entre nous y adhéreraient ?


                          • Pierre Régnier Pierre Régnier 4 avril 10:45

                            La précision que vous avez ajoutée ensuite est, selon moi, erronée.

                            L’islamophobie, c’est-à-dire la crainte et la détestation de l’islam, est justifiée par les appels explicites à la maltraitance et au meurtre prononcés, au nom de Dieu, par le prophète Mohamed qui a lui-même beaucoup massacré.


                          • quijote 4 avril 11:17

                            @cevennevive

                            Pourquoi vouloir aller dans un pays où vous savez d’avance que vous aurez des problèmes d’adaptation ? Revoyez votre logiciel dans le sens de la simplicité.


                          • cevennevive cevennevive 4 avril 11:29

                            @quijote, bonjour,

                            Justement ! J’explique pourquoi il y a une « détestation » de l’Islam !
                            Ce n’est pas purement religieux, mais, je le répète, c’est dû à une autre façon de vivre très lointaine de la nôtre, que pratiquent beaucoup de Musulmans.

                            Dans les villes du Midi de la France, nous avons beaucoup de Musulmans, mais une bonne moitié d’entre eux sont très « modérés » et nous vivons bien ensemble.
                            Chacun pratique (ou non) sa religion dans l’intimité ce qui devrait être le cas partout.

                            A force de mêler politique et religion, nous allons en arriver au siècle de Louis le quatorzième !

                            Et nous, les « judéo-Chrétiens » nous ne devrions pas accepter cela. Mais ce n’est pas avec un article tel que celui-ci, où l’on mêle toutes sortes de « phobies », que nous règlerons le problème.
                             


                          • L'apostilleur L’apostilleur 4 avril 12:30

                            @cevennevive

                            L’auteur n’a pas tort quant à l’existence d’une cathophobie en France. 
                            Celle des laïcards qui ne discernent pas la religion catholique de la culture chrétienne, et celle des musulmans antichrétiens. Parmi les 1000 agressions par an, ne pas oublier le Père Hamel égorgé, l’attentat dans l’église de Nice...


                          • Et hop ! Et hop ! 5 avril 08:51

                            @robert

                            Que le protestantisme soit le catholicisme rabbinisé est une évidence historique incontestable.

                            On pourrait aussi dire que c’est le catholicisme dé-romanisé et dé-celtisé, qui pour cela renoue avec la loi juives de la Torah, y compris en rejetant les traductions depuis le grec pour revenir aux trductions depuis la torah hébraïque des rabbins.

                            Le tropisme des protestants pour l’usure et la cupidité n’est pas un hasard.


                          • L'apostilleur L’apostilleur 4 avril 10:38

                             :...Darmanin loue et porte en exemple la politique Napoléonnienne ..." 

                            Opinion partagée.

                            https://mobile.agoravox.fr/actualites/politique/article/le-separatisme-n-est-pas-une-227534


                            La méthode a conduit à l’intégration des juifs.

                            Les musulmans seraient bien inspiré de les imiter là encore. 


                            @l’auteur, seriez-vous opposé à cette methode ? Si oui, sur quel point ?


                            • mmbbb 4 avril 11:07

                              @L’apostilleur ce n est pas la même histoire ; L Algerie , quel resultat apres plus 59 ans d indépendance Rien ! une guerre civile et un pays bloqué 

                              Israel est un des pays les plus developpes de la region notamment en bio technologies Les juifs ont donné une multitude de prix nobel Regardez la liste .C est époustouflant 

                              Les juifs pratiquent leur religion sans ostentation .
                              Ils ne passent pas leur a beugler a bruler des voitures .a agresser 

                              La demographie des musulmans et le replis communautaire est un probleme
                              et comme les Francais sont des tares , ils ne veulent pas voir la cause , c est a dire ne pas mettre un terme a cette immigration 

                              La Suede s etant ouverte a cette immigration souffre des mêmes maux .
                              Le Monde pourtant pro immigration le souligne mais comme les journalistes de ce media sont tres honnêtes , ils ne font pas le même constant en France 

                              Bemol , la journaliste Bacque avait ecrit un livre sur Trappes 
                              Elle dressait un tableau assez noir , les mêmes arguments repris par ce prof qui a dû quitter cette ville Didier Lemaire , Celui ci ne fut pas defendu par l educ et le maire .

                              Les juifs sous Napoleon ne representait pas un danger .

                              L intégration , les musulmans n en veulent pas 

                              Relisez les travaux de la demographe Tribalat Michele  !

                              La porblematique est autre 

                               


                            • L'apostilleur L’apostilleur 4 avril 14:48

                              mmbbb

                              « ...Les juifs sous Napoleon ne représentaient pas un danger .. »

                              Effectivement. Ils n’étaient cependant pas intégrés et entretenaient leur condition avec des pratiques communautaires incompatibles avec les pays hôtes. 

                              Si ce sujet vous intéresse...

                              https://onenpensequoi.over-blog.com/2020/04/2/3-la-civilisation-l-education-ou-la-morale-judeo-chretienne-de-pieux-poncifs-infondes.une-histoire-autant-juive-que-chretienne.htm


                            • Et hop ! Et hop ! 5 avril 09:10

                              @mmbbb : «  Les juifs sous Napoleon ne representait pas un danger. »

                              Il étaient 20 000 dans un pays de 25 millions d’habitants.

                              Pourtant Napoléon leur a imposé comme condition préalable pour que leur religion puisse être reconnue officiellement, de répondre positivement à toutes les questions posées, c’est-à-dire à renoncer à tous les particularisme qui en faisait des étrangers :
                               plus de notaires juifs écrivant en yiddish, et accepter d’avoir les mêmes notaires,
                               plus d’état civil juif,
                               plus de droit civil juif, accepter le Code vivil,
                               plus de droit pénal juif,
                               plus de tribunaux juifs, et accepter les juridictions officielles,
                               plus de calendrier juif et de fêtes juifs, acceptation des cours et examens le samedi,
                               plus d’interdictions alimentaires, acceptation des repas des cantines scolaire,
                               plus de costume particuliers,
                               plus de vie dans des quartiers séparés interdits aux non juifs,
                               plus de refus du service militaire,..

                              C’est à cause de cette renonciation que Crémieux a pu donner la nationalité française aux juifs d’Algérie, ce qui était impossible pour lespopulations musulmanes.

                              Malgrès tout cela, deux siècles plus tard, les juifs ne sont toujours pas intégrés en France, donc ils ne sont toujours pas vraiment français.



                            • mmbbb 5 avril 10:05

                              @L’apostilleur Sous Napoleon , c est l affirmation de l autorite de l etat ! Les juifs sont en Europe depuis fort longtemps bien que je n ignore pas non plus la haine contre cette communauté 


                            • L'apostilleur L’apostilleur 5 avril 10:22

                              @Et hop !

                              « ...Malgrès tout cela, deux siècles plus tard, les juifs ne sont toujours pas intégrés en France... »

                              Une minorité communautariste exacerbée subsiste effectivement. 

                              « ...dans les conflits d’ordre économique …entre juifs nous devons apprendre à régler les problèmes entre nous… J’aimerais que lorsque deux juifs ont un conflit ils prennent l’habitude d’aller au Beth Din (tribunal juif) » (2005)

                              https://onenpensequoi.over-blog.com/2020/04/la-civilisation-l-education-ou-la-morale-judeo-chretienne-de-pieux-poncifs-infondes.une-histoire-autant-juive-que-chretienne-1/3.htm


                            • simir simir 5 avril 12:45

                              @mmbbb
                              « Les juifs pratiquent leur religion sans ostentation » dit il par antiphrase !!!!

                              "Les Palestiniens élus au Parlement israélien, la Knesset, sont la cible d’un règlement et de lois discriminatoires qui nuisent à leur capacité de représenter et de défendre les droits de la population palestinienne minoritaire en Israël, souligne Amnesty International« 
                               »Le gouvernement israélien doit cesser d’ignorer ses obligations internationales en tant que puissance occupante et prendre les mesures nécessaires pour que des vaccins contre le COVID-19 soient fournis de manière équitable et juste aux Palestinien·ne·s vivant sous occupation en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, a déclaré Amnesty International le 6 janvier 2021."

                              Mais leur religion ne s’est pas seulement manifestée contre les islamistes : Le cas de Biram, un village chrétien au nord d’Israël est significatif. En 1948, raconte le Père Chacour, un prêtre mélkite originaire de Biram, les habitants de ce village recevaient les juifs qui venaient d’arriver pour leur montrer qu’il y avait quelque part dans ce monde des gens prêts à les recevoir généreusement après les persécutions nazis. Les soldats israéliens ont alors ordonné aux pères de famille de ramasser les clés des maisons, de les leur livrer et de partir pour deux semaines. Les habitants de Biram ont dormi dans les cavernes, dans des grottes, sous les oliviers pendant deux semaines. Après quoi, les pères de famille et les hommes adultes sont allés voir les soldats pour pouvoir retourner, car ils avaient de l’armée une promesse écrite qu’ils seraient autorisés à rentrer dans leurs maisons après deux semaines.
                              Mais ils ne sont jamais revenus. Ils ont été amenés dans des camions militaires jusqu’aux frontières d’Israël et ils ont été expulsés.
                              Les gens de Biram continuent à demander le droit de retourner chez eux. Ils ont obtenu gain de cause devant les tribunaux israéliens. Mais pour les persuader qu’il n’y avait aucun espoir de retour, Ben-Gurion a ordonné la destruction du village le 16 septembre 1953.
                              En 1987, quarante ans après l’expulsion des habitants, le groupe du rabbin Meir Kahane s’y est rendu, sous garde policière, pour effacer les croix sculptées dans la pierre des maisons déjà en ruine afin d’éliminer tous les signes chrétiens.

                              Ouais ... pas d’ostentation écrit le monsieur.....


                            • L'apostilleur L’apostilleur 5 avril 13:36

                              @mmbbb
                              « ...Sous Napoleon , c est l affirmation de l autorite de l etat !... »

                              Moins que l’intégration/assimilation des juifs. C’est ce qui a fait dire à Pierre Birnbaum en 2007, dans son « L’Aigle et la Synagogue. Napoléon, les Juifs et l’État  », l’assimilation voulue par Napoléon, a conduit à « l’abdication de la nationalité juive (et) constitue une sorte de suicide, un suicide à l’échelle nationale  »

                              C’est une nécessité aussi pour les musulmans aujourd’hui en Europe. 

                              https://onenpensequoi.over-blog.com/2020/04/2/3-la-civilisation-l-education-ou-la-morale-judeo-chretienne-de-pieux-poncifs-infondes.une-histoire-autant-juive-que-chretienne.htm


                            • gnozd gnozd 5 avril 16:24

                              @Et hop !
                              "Malgrès tout cela, deux siècles plus tard, les juifs ne sont toujours pas intégrés en France, donc ils ne sont toujours pas vraiment français.

                              "

                              C’est quoi ces conneries ???


                            • Et hop ! Et hop ! 5 avril 21:33

                              @L’apostilleur

                              Il y avait deux races de Juifs à cette époque en France, ceux du Sud Ouest et d’Avignon qui étaient libéraux, affairistes et très laïcisés, et les Juifs d’Alsace qui étaient très communautaires avec des rabbins qui voulaient conserver leur statut de nation étrangère.

                              Donc il devait y avoir une réunion du Grand Sanhédrin pour qu’l réponde favorablement à toutes les questions, Napoléon a pris un sénatus consulte très solennel pour les convoquer ... un Samedi.

                              Du coup, tous les réfractaires étaient absents.


                            • Et hop ! Et hop ! 5 avril 21:45

                              @gnozd

                              C’est évidents, ils se pensent comme une nation à part, une nation internationale.

                              Ils se considèrent toujours comme juifs bien que les 4/5 soient devenus athées, donc ce n’est pas pour eux une religion ; la plupart ont plusieurs nationalités, ils ont leur Conseil Représentatif des Juifs de France, ils se présentent comme victimes et persécutés par les autres Français, ce qui revient à considérer qu’ils n’en font pas partie (alors que les juifs de l’UGIF ont pris une part prépondérante dans les déportations par les Allemands, beaucoup plus que les autres Français). Si ils étaient assimilés aux Français, ils auraient oubliés qu’ils sont juifs, ou du moins ça n’aurait aucune conséquence sur leur vie actuelle, ils ne s’entraideraient pas comme des expat.


                            • L'apostilleur L’apostilleur 6 avril 10:36

                              @Et hop !
                              Oui, les communautés sépharade et ashkénaze en Europe se sont haïes pendant longtemps. 
                              Les sépharades expulsés d’Espagne et du Portugal ont été mal accueillis par leurs coreligionnaires en Europe 
                              Le décret de Napoléon ne concernait pas les sépharades dont la population ne se plaignait pas, à la différence des ashkénazes. 

                              https://onenpensequoi.over-blog.com/2020/04/3/3-la-civilisation-l-education-ou-la-morale-judeo-chretienne-de-pieux-poncifs-infondes.une-histoire-autant-juive-que-chretienne.htm


                            • Et hop ! Et hop ! 6 avril 21:25

                              @L’apostilleur

                              Je ne vois pas pourquoi vous dites que les sépharades auraient dû accuellir les aschkénases, ils n’habitaient pas les mêmes régions, donc personne n’accueillait personne. Les familles sépharades, qui étaient extrêmement peu nombreuses, étaient sur le sol français depuis le XVIe siècle, donc très acclimatées, vivant dans un nombree limité de villes du midi.

                              Alors que l’Alsace venait d’être rattachés à la France, les Juifs alsaciens seulement sous Louis XVI. Du reste, la plupart de ces Alsaciens et de ces juifs de Metz venaient d’immigrer d’Allemagne après la révolution. C’était donc doublement des étrangers, comme Allemands, et comme culture exotique non chrétienne et non européenne. 

                              Je ne comprends pas non plus pourquoi vous dite que le décret de Napoléon ne concernait que les ashkénazes, il concernait tous les Juifs résidants sur le sol français, la question étant de décider si il resteraient une communauté étrangère avec leurs lois et leurs institutions particilières, ou si leur particularisme serait réduit à un simple culte religieux, comme le culte protestant. A Bordeaux, les Juifs dits portugais, qui y étaient tolérés par le roi depuis le XVIe siècle, avaient voulu conserver leurs notaires, leur état civil, leurs mois, leur juge, leur quartier fermé, leurs fêtes. Ils ne payaient pas la taille mais un impôt personnel collecté par leur syndic. Contrairement à ce qu’on écrit, ce sont les Juifs qui voulaient vivre en ghettos et rester étrangers.

                              C’est avant et pendant la WW2 que les Français juifs, qui étaient tous devenus des grands bourgeois, ont très mal accueilli les Juifs d’Europe centrale, il faut dire qu’ils étaient tous issus du Bund, soucent militants syndicalistes et révolutionnaires. En 1940, les notables de l’U.G.I.F. ont sauté sur l’opportunité de s’en débarrasser en les mettant dans les trains en partance pour la Pologne.


                            • L'apostilleur L’apostilleur 7 avril 09:01

                              @Et hop !
                              Je comprends que vous ne compreniez pas, j’ai écrit le contraire de ce que vous me faites dire.

                              Concernant votre commentaire « ...ce sont les Juifs qui voulaient vivre en ghettos et rester étrangers... »
                              Vous avez raison. Quelques lignes apportent un éclairage...
                              https://onenpensequoi.over-blog.com/2020/04/la-civilisation-l-education-ou-la-morale-judeo-chretienne-de-pieux-poncifs-infondes.une-histoire-autant-juive-que-chretienne-1/3.htm


                            • Et hop ! Et hop ! 7 avril 15:40

                              @L’apostilleur

                              Les informations sur votre blog sont claires et intéressantes.

                              Comme le disait Napoléon dans ses Conversations sur le christianisme, être chrétien c’est d’abord croire en la divinité de Jésus. Comme les juifs ont toujours été les ennemis de cette idée, il ne peut pas plus y avoir de judéo-christianisme que de christiano-athéisme.

                              On accorde beaucoup trop d’importance aux causes religieuses de l’antisémitisme alors qu’on constate dans l’histoire qu’il est presque toujours politique. Ce qui est d’abord reproché aux Juifs est l’usure, ensuite à cause de leur argent de constituer un pouvoir politique trop influent, un État dans l’État. Au Moyen-Âge il y avait épisodiquement des révoltes populaires contre les Juifs qui obéissaient toujours au même scénario : quelque familles juives s’installaient dans une ville, au bout de 30 ans ils avaient des hypothques sur lamoitié des immeubles de la ville, tout le monde leur devait de l’argent, donc tout le monde avait intérêt à brûler leur maison avec les reconnaissances de dettes et à les chasser. Les motifs religieux n’étaient qu’un habillage vertueux. À l’origine de leur installation il y avait toujours la trahison d’hommes de pouvoir, échevins, chanoines, seigneurs, ministres, qui percevaient une partie des profit de l’usure qui étaient énormes, en échange de leur protection. Lorsque les Juifs étaient devenus trop impopulaires, le comte ou le roi bannissait les Juifs qui partaient continuer leur commerce sous d’autres cieux.

                              Jésus s’est incarné pour renouveler et étendre à toutes les nations l’alliance passée avec le peuple hébreux à l’époque d’Abraham. Pour cela il a abrogé tout ce qu’il y avait d’ethnique ou de national juif dans la loi mosaïque (langue, calendrier, costume, cuisine, institutions, arts, peuple), pour ne garder que l’esprit, et lui permettre de s’incarner dans d’autres nations. Le christianisme est le judaïsme sacerdotal qui a été désethnicisé, déjudaïsé, il est devenu neutre culturelllement. La religion catholique est la religion païenne gallo-romaine qui a été christianisée. Par exemple, le mariage catholique à régime dotal est le mariage gaulois, ce n’est pas du tout le mariage sémitique polygame avec achat et répudiation de la femme, ni le mariage romain. L’Évangélisation des Gaules n’a rien imposé de la civilisation juive, ni sa langue, ni son droit, ni son costume long pour les hommes qui ont gardé le pantalon gaulois, ni ses règles d’impureté dans la cuisine qui a gardé sa charcuterie, ni son iconoclasme, elle a gardé ses temples, ses lieux sacrés et de pèlerinages, son clergé chargé d’instruire les enfants, ses communautés de vierges consacrées, son calendrier avec ses noms de divinités païennes, ses fêtes, son architecture, sa musique, etc.. Les protestants ont voulu revenir sur ce processus en éliminant du catholicisme tout ce qui est païen pour le rendre juif. C’est une trahison de la mission du Christ. Les musulmans charrient toute la culture arabe dans leur religion, c’est pour ça qu’ils ne peuvent pas s’implanter en France sans entrer en conflit avec la culture autochtone, ou pedre leur âme.

                              Napoléon avait voulu réduire la nationalité juive à une religion ou plutôt un culte, sur le modèle du protestantisme et de leurs deux consistoires. Il faisait du judaïsme une troisième confession protestante. Ce sont les membres du consistoires qui ont demandé d’abandonner l’appellation juif qu’ils trouvaient infamante et la remplacer par israélite. Ce sont les aschkénases qui ont remplacé le consistoire par le Crif et qui ont abandonné l’appellation israélite pour reprende celle de juif.

                              Il manque à mon humble avis, dans votre exposé, de prendre en compte le fait que la très grande majorité de ceux qui se revendiquent Juifs professent l’athéisme et le matérialisme : Max, Freud, Lénine, Trotsky, Karl Popper, Theodor Adorno, Derrida, Cohn-Bendit, Judith Butler,... de telle sorte que juif n’est pas du tout une religion, les questions théologiques ne comptent pour rien, la Torah n’est pas d’inspiration divine, le décalogue ne s’impose pas à eux, il n’y a pas eu d’Alliance avec un dieu qui n’existe pas. Il leur reste la croyance en un messianisme sécularisé, en une mission à accomplir, un prosélitisme acharné et un fanatisme sectaire.
                              Etre juif pour des athées n’est plus qu’une affiliation à un groupe consangun dans le but de bénéficier d’une solidarité et d’une préférence contre les étrangers au groupe. C’est comme une mafia.

                              Les Juifs se définissent par rapport non juifs qu’il considèrent ou ressentent comme des étrangers, avec une barrière qui est ontologique. L’effet est réciproque, ils restent étrangers dans les pays où ils vivent, même si administrativement ils ont la nationalité.

                              Je ne comprend pas pourquoi pendant tout le Moyen Âge les juifs n’ont jamais créé une ville ou un royaume pour y vivre entre eux et y développer, leur civilisation, leurs institutions, leur droit, leur langue, leur architecture, leur musique, comme l’ont fait les tous les autres peuples, par exemple les Normands. Pourquoi ce parti pris de vivre parmi les étrangers. Ils se plaignent d’avoir été expulsés par tous les peuples, mais ça n’a rien d’extraordinaire, les peuples sédentaires sont envahis, les peuples nomades expulsés. Les Français ont été envahis par les Romains, les Vandales, les Francs, les Burgondes, les Wisigoths, les Normands, les Sarrazins, les Juifs, les Anglais, les Barbaresques, les Anglais, les Allemands, les Juifs, les Américains, les Algériens,... 


                            • L'apostilleur L’apostilleur 7 avril 16:12

                              @Et hop !

                              Le sujet étant copieux, je me suis contenté de chercher des éléments de réponse à la question que je me posais (banale) et que j’ai retrouvée à cette occasion chez Luther ; « pourquoi ce peuple ne s’est-il donc jamais intégré dans aucune autre société et nulle part, au prix de tant de souffrances pour lui ? » 

                              Je crois que (déjà cité plus haut) Pierre Birnbaum apporte la réponse dans son « L’Aigle et la Synagogue. Napoléon, les Juifs et l’État  », l’assimilation voulue par Napoléon, a conduit à « l’abdication de la nationalité juive (et) constitue une sorte de suicide, un suicide à l’échelle nationale  ». 
                              D’une certaine façon, les musulmans en France aujourd’hui campent sur ce registre.
                              L’identité juive repose essentiellement sur les milliers de contraintes du Talmud qui encadraient la vie des juifs.
                              Le judaïsme s’entend sans foi pour la moitié des « juifs » en Israël. Henri ATLAN exposait (institut universitaire des études juives- Elie Wiesel) que la religion juive était la dernière née des monothéismes.


                            • Et hop ! Et hop ! 10 avril 12:01

                              @L’apostilleur

                              Je suis tout-à-fait d’accord avec l’intérêt de cette question et avec les éléments de réponse que vous avez trouvée. Louis Wirth dans Le Ghetto explique très naturellement que toutes les règles d’impureté ont pour but d’empêcher la commensalité, les alliances et l’assimilation avec les autres peuples. Il explique, en opposition avec tout ce qu’on raconte, que cela a toujours été les Juifs qui voulaient vivre isolés dans des ghettos, et pas les autres peuples qui les y enfermaient. En imposant aux Juifs de renoncer à toutes les coutumes qui les rendent inassimilables, Napoléon a fait la même opération que Jésus lorsqu’il a réformé la loi mosaïque pour lui permettre de s’incarner dans les autres nations. Comme religion, le judaïsme acclimaté à la civilisation française, c’est le catholicisme. C’est encore plus vrai pour les musulmans : l’Islam à la française, c’est le catholicisme traditionnel. (Vatican II ayant eu pour but d’assimiler le catholicisme au républicanisme matérialiste et progressiste du XIXe siècle, c’est-à-dire de le séculariser).

                              On peut en déduire que les milliers de règles du Talmud sont faites pour permettre aux Juifs de vivre au milieu des autres nations sans s’assimiler, et qu’elles deviendraient inutiles si ils vivaient entre eux dans un pays national. La création d’Israël fait courrir au judaïsme talmudique un autre risque de disparition : la modernisation.

                              Cela pose une autre question : pourquoi les Juifs sont-ils constitués pour vivre chez les autres et pas chez eux dans leur propre pays ? En fait, ils sont nomades, et le destin du nomade est d’être poussé perpétuellement à l’exil. Ils ressemblent beaucoup aux Roms.
                              Les expulsions récurrentes dans leur histoire depuis l’Eden participent de ce nomadisme qui semble être leur projet national de société, et pas du tout une condition contingente imposée par l’hostilité des autres nations.
                              D’où vient cette fatalité ? Il est dit que c’est un châtiment depuis la condamnation et le rejet du Christ. Mais est-ce que les Juifs n’avaient déjà déjà une diaspora importante à l’époque de Jésus ? Cicéron, qui est un contemporain de César et qui est méconnu comme un des très grandsphilosophes de l’Antiquité, avait connaissait des Juifs installés à Rome ou en Gaule.


                            • Jonas Jonas 4 avril 11:05

                              « Les termes de victimisation et de société victimaire reviennent régulièrement sur les plateaux de télévision et permettent de discréditer les minorités qui cherchent à s’émanciper et à faire cesser les discriminations »

                              Mais de quoi parlez-vous ?
                              La France a accueilli des millions d’Arabes, de Noirs, d’immigrés ces quarante dernières années, nos élus ont fait construire des milliers de mosquées pour les musulmans, pour qu’ils se sentent ici comme chez eux, des centaines de milliers de personnes venant du continent africain sont prêtes à mourir chaque année pour atteindre les côtes françaises...et la société française serait raciste et discriminatoire ?!!
                              J’espère que vous plaisantez, s’il y a bien un pays au Monde qu’on ne peut qualifier de raciste, c’est bien la France !


                              • simir simir 5 avril 12:49

                                @Jonas
                                Il vous aura sans douté échappé qu’ils ne veulent pas rester en france.
                                Ce sont les lois de Sarko qui, ayant accepté de jouer les douaniers pour les anglais, font qu’ils éprouvent les plus grandes difficulter pour passer de l’autre côté de la manche.


                              • Jonas Jonas 4 avril 11:15

                                «  Les atteintes à la liberté de culte imposées aux musulmanes à travers le voile (et bien plus) causent également du tort (bien moindre) à la religion majoritaire : parfois (c’est rare) certaines soeurs catholiques se voient ainsi exclues parfois du système, comme fin 2019 à Vesoul quand une soeur s’est vue refusée l’accès à une maison de retraite si elle ne retirait pas son voile. »

                                Le voile chrétien n’a rien à voir avec le voile islamique.

                                Les bonnes sœurs appartiennent à un ordre religieux de l’Église catholique, qui n’est pas de ce monde, ces religieuses vivent dans des monastères ou des couvents, leur voile est une marque, une déférence de leur appartenance à Dieu.

                                Ce n’est pas le cas des musulmanes, qui vivent dans la société civile (elles travaillent, ont un mari, des enfants, etc..), leur voile est une marque d’appartenance à un tuteur de la gent masculine musulmane :

                                « Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines ; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants, afin que vous récoltiez le succès . »
                                Le Coran 24:31



                                  • Le421... Résistant Le421... Résistant 4 avril 18:14

                                    @Jonas
                                    Des centaines de milliers...
                                    Vous voulez dire « des dizaines de millions »...
                                    Au bas mot.  smiley


                                  • Jonas Jonas 4 avril 11:39

                                    « « Les termes de victimisation et de société victimaire reviennent régulièrement sur les plateaux de télévision et permettent de discréditer les minorités qui cherchent à s’émanciper et à faire cesser les discriminations » »

                                    Dans une ville comme Saint-Denis, les boulangers, les épiciers, les coiffeurs, les bouchers, les vendeurs de vêtements ou de fruits et légumes.... sont tous africains, où est la discrimination des minorités ?
                                    Vous croyez que tous les Arabes et les Noirs vivent sous des ponts, n’ont pas de voitures, pas de logements pas d’ordinateurs ou de téléphones portables ?


                                    • simir simir 5 avril 12:52

                                      @Jonas
                                      "les boulangers, les épiciers, les coiffeurs, les bouchers, les vendeurs de vêtements ou de fruits et légumes.... sont tous africains, où est la discrimination des minorités ?"
                                      Ah bon.... Cela vous plairait vous de faire ce boulot jusqu’à des heures avancées la nuit ?
                                      Mais je note à votre prose que c’est encore trop pour vous : vous les préféreriez cireurs de chaussures.


                                    • Jonas Jonas 5 avril 13:06

                                      @simir « Ah bon.... Cela vous plairait vous de faire ce boulot jusqu’à des heures avancées la nuit ? »

                                      Personne n’oblige qui que ce soit à faire ce boulot jusqu’à des heures avancées de la nuit !!


                                    • Jonas Jonas 5 avril 13:09

                                      @simir « Mais je note à votre prose que c’est encore trop pour vous : vous les préféreriez cireurs de chaussures. »

                                      Ce n’est pas moi qui les préfère en cireurs de chaussures, mais l’auteur de l’article, qui voit en tout Arabe ou Noir, une victime du « racisme antiblanc systémique » !


                                    • gnozd gnozd 5 avril 16:30

                                      @simir

                                      "Ah bon.... Cela vous plairait vous de faire ce boulot jusqu’à des heures avancées la nuit ?

                                      "

                                      Je vous signale qu’indépendamment de la race ou de la religion, ce genre d’horaires est l’habitude chez les boulangers.
                                      Sinon, pas de croissants à 7h du mat.


                                    • binary 4 avril 13:28

                                      Aucune société n a survécu à son islamisation. Ce n est pas une phobie, c est UN FAIT !


                                      • saint louis 4 avril 14:25

                                        @binary
                                        Le problème de fond du tout ce ramdam ne vient pas forcément de la religion mais des extrémistes qui exprime une violence envers les autres.
                                        Si tout le monde est tolérant aucun soucis sociétal à venir.
                                        Maintenant si les différents cultes ne sont pas mélangés ça évite aussi les contentieux.
                                        Chez nous se sont les gauchistes qui mettent l’huile sur le feu avec leurs pensées exprimés et débiles comme quoi nous les occidentaux nous devrions des compensations aux musulmans et aux Africains pour on ne sait quel motif.


                                      • L'apostilleur L’apostilleur 4 avril 15:39

                                        @binary

                                        L’islam n’est miscible avec aucune autre société. 

                                        Chypre, Balkans, Chine, Inde...

                                        Par contre l’exclusion des autres est une constante ;

                                        Asie centrale, Machrek, Maghreb, Arabie, Indonésie...

                                        S’il y a une exception, merci de le faire savoir.


                                      • binary 4 avril 17:31

                                        @saint louis
                                        Je résume souvent mes raisonnements au point crucial qui détermine la conclusion. Le mot « islamophobie » est bien sûr une hypocrisie, qui veut faire croire qu’un « vilain » à « peur » de quelque chose de banal qui ne devrait pas inquiéter. Il s agit de stigmatiser ceux qui s opposent à une évolution sociale dont ils connaissent les conséquences.
                                        Les religions sont toutes des discours dont l objectif est le pouvoir. Mais, ce qu il advient de ce pouvoir est différent d une religion à l autre.
                                        Considérer que l islam c est du christianisme du vendredi, c est à la fois nier l histoire du christianisme, et celle de l islam. Et quand on nie les faits, c est que l on a quelque chose à cacher.


                                      • simir simir 5 avril 13:02

                                        @saint louis
                                        Cela fait bien longtemps qu’il n’y a plus de gauchistes.
                                        Lénine qui a inventé le terme les définissaient, dans son livre « Le gauchisme le maladie infantile de communisme », comme des partis qui refusaient les élections mais aussi refusaient que leurs membres intègrent les syndicats ouvriers.
                                        De nos jours même le NPA ou LO présentent des candidats et ild ont même fait de l’entrisme dans les syndicats.

                                        Revoyez donc votre vocabulaire à moins que vous ne soyez resté coincé dans une époque passée.


                                      • Esprit Critique 4 avril 17:52

                                        Quand on observe toutes les saloperies terroristes commise au nom de l’ISLAM et du CORAN EN GUEULANT ALLAHCONNARD, Il faudrait être bien imprudent de ne pas être Islamophobe et ce méfier des tueurs fanatiques elevés dans cette religion mortifère

                                        Enréfléchissant ..... Vaste programme. Apparemment vous en êtes au tout début !


                                        • Le421... Résistant Le421... Résistant 4 avril 18:13

                                          @Esprit Critique
                                          On peut aussi observer les destructions de cimetières juifs avec des croix gammées taguées partout.
                                          C’est marrant (si je peux dire !!), ça choque moins les esprits...
                                          Bah, ces signes sont sûrement écrits quelque part dans le coran, hein ?


                                        • quijote 4 avril 23:56

                                          @Le421... Résistant

                                          T’as raison : comparer des morts d’un côté et des tags de l’autre, ça me paraît honnête. Aussi honnête qu’un gauchiste peut l’être, je veux dire.
                                          Résistant ? Ha ha ha...


                                        • Le421... Résistant Le421... Résistant 5 avril 08:21

                                          @quijote
                                          Un problème de mémoire ?
                                          La croix gammée n’a pas fait que quelques tags dans les cimetières...
                                          Enfin, si j’en crois les écrits et ce que m’a raconté mon père.


                                        • Esprit Critique 5 avril 09:52

                                          @Le421... Résistant
                                          On T’a pas encore appris a peindre des croix gammées dans ta mosquée ?


                                        • quijote 5 avril 12:15

                                          @Le421... Résistant

                                          Ah d’accord... Donc, en mettant de côté les possibilités de faux drapeaux, un tag « croix gammée » d’aujourd’hui = génocide des juifs des années 40. C’est audacieux ! Mais ça va dans le bon sens : le sens gentil.
                                          Je te laisse réfléchir sur les notions d’inflation, de culpabilité transmissible aux descendants et d’amalgame.
                                          Euh... Nan. Laisse tomber. Je m’incline : t’es le meilleur. Et dis merci à ton père : t’es un champion.


                                        • simir simir 5 avril 13:13

                                          @Esprit Critique
                                          Brevik ça n’a jamais existé, ni les bombes dans les cinémas qui projetaient « La dernière tentation de christ »
                                          N’ont pas existé non plus « les blanchisseries Madeleine » en Irlande ni les 796 enfants ont été enterrés dans une fosse commune d’un centre géré par des nonnes catholiques, à Tuam, dans le comté de Galway.
                                          Le charnier a révélé l’ampleur du crime : des milliers d’enfants ont été torturés par l’Eglise catholique d’Irlande et l’ont été au nom de la morale catholique réprouvant l’enfantement hors mariage. Des enfants ont été maltraités, rendus malades, refusés de soins, livrés aux expérimentations médicales, vendus pour être adoptés par de riches Américains. Des milliers de cadavres peuvent encore être exhumés à côté des institutions catholiques irlandaises. L’ampleur du scandale, qui a été couvert pendant des décennies par les plus hautes autorités de l’Eglise.
                                          800 autres
                                          bébés inhumés anonymement près d’un ancien couvent de la ville de Tuam, à l’ouest de l’Irlande

                                          les crimes de l’Eglise ont amené des religieux à disposer d’une fortune sur le dos des enfants, en les cachant, en les tuant, en les vendant, en s’en servant comme cobayes humains.

                                          L’Eglise catholique mondiale est salie par le sang de milliers d’enfants !

                                          Ce crime, qui vient se rajouter à celui des crimes pédophiles dans toute l’Eglise catholique mondiale, a été couvert comme ce dernier par toutes les autorités sans exception. Les criminels n’ont jamais été dénoncés à la justice et des millions d’enfants en souffrent encore aujourd’hui. Cela doit absolument être rappelé publiquement alors que l’Eglise catholique entend intervenir plus activement sur le terrain politique dans le monde et y imposer ainsi ses vues, alors qu’elle appelle les catholiques à intervenir sur les lieux de santé pour interdire l’avortement et la PMA, alors qu’elle entend peser pour interdire le droit à l’homosexualité et à l’amour libre, le droit à l’avortement et à la contraception !

                                          Tout cela devrait vous amener à étouffer de honte,et à cesser de jouer les tontons la morale.

                                          Les intégristes catholiques sont aussi dangereux que les intégristes islamistes, juifs, protestants et hindous. Ils représentent une extrême droite fasciste tout aussi menaçante les uns que les autres pour l’avenir de l’humanité.


                                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 5 avril 13:25

                                          @simir
                                          Dit un gars qui s’expose avec la tronche de Staline ...tain .


                                        • Et hop ! Et hop ! 5 avril 13:31

                                          @simir

                                          L’église catholique a inventé les orphelinats, les hospices de vieux, les asiles de fous, les hôpitaux, les refuges pour les femmes séparées, les léproseries, les écoles primaires, tous gratuits, elle en a créé des centaines de milliers dans tous les pays.
                                          Elle a inventé les assistants familiales, le rachat des captifs, elle a inventé tout le secteur médical et social.


                                        • simir simir 6 avril 08:39

                                          @Et hop !
                                          C’était pour mieux cacher leurs forfaits !!!


                                        • popov 6 avril 16:35

                                          @simir

                                          Toutes les religions ont été à un moment récupérées et perverties par le pouvoir afin de justifier toutes sortes de crimes.
                                          Toutes les religions, sauf l’islam qui a été dès le départ conçu comme un système politique totalitaire et n’a pas eu besoin d’être récupéré, perverti ou mal interprété pour le devenir.


                                        • Et hop ! Et hop ! 6 avril 21:28

                                          @simir

                                          Les forfais des soeurs de Saint-Vincent de Paul ? Vous êtes atteint de délire paranoïaque. 


                                        • Esprit Critique 4 avril 18:59

                                          L’Islamophobie est une invention manipulatoire de Frères musulmans et autres théoriciens nazislamistes pour se présenter en victime après des attentas. L’utilisation de ce mot faites par les musulmans prouvent simplement qu’ils ne maitrisent pas la langue française et encore moins l’étymologie, bref des bœufs !


                                          • saint louis 4 avril 21:09

                                            Mais reconnaissez aussi que des centaines de milliers de musulmans sont pacifiques et tolérant dans le monde.


                                            • quijote 5 avril 00:01

                                              @saint louis

                                              Et dans le flot de migrants, expliquez-nous comment on reconnaît un musulman pacifique d’un autre qui vient égorger les mécréants ?



                                            • Le421... Résistant Le421... Résistant 5 avril 08:35

                                              @quijote
                                              Mon poulet, je te rappelle qu’il y a en France, environ 25% de croyants, toutes religions confondues.
                                              Et ce petit quart n’arrête pas de faire chier les autres avec leurs discussions d’illuminés du bocal.
                                              Les cloches sont de retour, c’est Pâques !!  smiley


                                            • Eric F Eric F 5 avril 10:32

                                              @Le421... Résistant
                                              En fait, 25% de pratiquants toutes religions confondues, mais une large majorité de Français se rattachent à un courant religieux, croyance et/ou culture (voir ce tableau)


                                            • simir simir 5 avril 13:14

                                              @quijote
                                              Et comment tu reconnais un curé qui va violer ton gamin ? Soutenu ensuite par sa hiérarchie...


                                            • quijote 5 avril 13:21

                                              @Le421... Résistant

                                              Et ce petit quart n’arrête pas de faire chier les autres avec leurs discussions d’illuminés du bocal.

                                              C’est pour ça que tu es pour laisser venir des musulmans par paquet de cent mille.

                                              @quijote : c’est pas bien de se moquer des handicapés.

                                              Oui m’sieur, je sais. Je l’ f’rai pus, m’sieur. Promis.


                                            • Et hop ! Et hop ! 5 avril 13:36

                                              @Le421... Résistant : « ... 25% de croyants, toutes religions confondues »

                                              Dans les croyants vous mettez aussi les croyants en la main invisible, au matérialisme historique, au Grand Soir, au Réchauffement climatique, au multiculturalisme, au Projjèèèèh !!, aux valeurs de la République, au Grand Reset, etc.


                                            • quijote 5 avril 13:45

                                              @simir

                                              Et comment tu reconnais un curé qui va violer ton gamin ? Soutenu ensuite par sa hiérarchie...

                                              Salut ami communiste. C’est précisément parce qu’on a déjà nos délinquants et criminels français qu’on ne doit pas accueillir ceux du tiers-monde. Vos délinquants et vos criminels, c’est à vous de vous démerder avec.

                                              Vous n’êtes pas au niveau. Vous ne l’avez jamais été. chacun de vos arguments vous accuse plus que le précédent. Les gens comme toi scient la branche sur laquelle ils sont assis. Notre branche. Et on veut pas tomber avec vous. C’est pourquoi vous êtes nos meilleurs pourvoyeurs de votes...

                                              Nos ancêtres ont créé la civilisation la plus avancée de l’histoire de l’humanité et on veut préserver cet héritage. Normal, quoi.

                                              Dis-nous pourquoi il est nécessaire que l’Europe laisse venir toute l’Afrique. Merci pour ta contribution au changement, ami communiste.
                                               


                                            • simir simir 6 avril 08:37

                                              @quijote

                                              Achète toi un bunker !!!!
                                              les immigrés sont des gens respectable et souvent c’est nous la france qui les a mis dans ces conditions. (Syrie Lybie...)


                                            • popov 6 avril 16:53

                                              @Philippe Huysmans, Complotologue

                                              Après ?

                                              Non, pas après, maintenant. À Bruxelles aujourd’hui, vous vivez déjà sous la charia.

                                              Tapez « à bas la calotte » sur google et vous découvrirez toute une littérature anticléricale datant du début du siècle dernier. Parfois c’est assez amusant, souvent ça vole très bas.

                                              Toujours est-il que ce qu’on a pu dire librement sur les calotins et les curés au siècle dernier, vous n’êtes plus libre de le dire de l’islam aujourd’hui. Dans une pétaudière islamique comme Bruxelles, ce serait mettre bêtement votre vie et celle de vos proches en danger.

                                              Voilà à quoi aboutit l’angélisme. Et cela va s’aggraver pour vos enfants.


                                            • quijote 6 avril 17:51

                                              @simir

                                              Achète toi un bunker.

                                              J’ai pas à m’acheter un bunker : je suis chez moi. T’as un migrant dans ton salon ? Non, hein ? Si tu as besoin d’eux, je te propose de partir en Afrique.

                                              les immigrés sont des gens respectable

                                              Amalgame. Donc scandaleux selon ta propre idéologie. Tes migrants respectables par nature, ils ont fait des millions de victimes en Europe en 50 ans. Principe de précaution : moratoire de 10 ans sur l’immigration. Non, de 15 ans. Non, de 20 ans. Allez, 25 ans.

                                              souvent c’est nous la france qui les a mis dans ces conditions. (Syrie Lybie...)

                                              Moi je suis Français et j’étais contre. Je suis d’accord pour capturer Sarko et bhl et les livrer au peuple Libyen. Si tu es pour l’immigration, tu dois être content que Kadhafi soit mort : la Libye était un verrou.
                                              Tu nous expliqueras pourquoi tout le monde se tire des pays musulmans. J’ai bien ma petite idée mais elle est pas politiquement correcte....


                                            • Franchounet 4 avril 22:46

                                              Votre article est un tissu d’âneries.

                                              « Pourtant il est fort intéressant de constater qu’en France, où la tradition catholique persiste très fortement malgré plus d’un siècle de laïcité suite à la loi de 1905, et où personne ne se voit refuser ni logement ni emploi pour son catholicisme ».

                                              Vous êtes complètement à l’ouest ! Lisez "l’archipel français ( J Fourquet). Le catholicisme et ses traditions sont bien loin.

                                              Vous pensez que pratiquer le catholicisme n’est pas un critère de refus !!! Vous êtes au 21è siècle. Et même au 20è ce n’était plus le cas. La pratique religieuse en France n’est plus monnaie courante.


                                              • quijote 5 avril 00:15

                                                Bon, allez, comme d’habitude, victoire par KO au premier round du camp anti-immigration. C’était le cas il y a 3 ans, c’était le cas il y a 2 ans, c’était le cas il y a un an, c’est encore le cas, cette année.

                                                Avec des « défenseurs » comme vous ( l’auteur, Caliméro, le 421 ), les migrants n’ont pas besoin d’ennemis. Médiocrité de l’argumentation accablante. « On est gentils, nous ! Et vous, vous êtes méchants ! »...

                                                Allez, les mioches, un verre de lait et au lit. Tu t’es brossé les dents ? Et pas de portable dans la chambre.


                                                • Le421... Résistant Le421... Résistant 5 avril 08:32

                                                  @quijote
                                                  Là, je reconnais qu’on est dans le « lourd » au niveau argumentation.
                                                  Moi, je vais vous faire un rappel tout simple.
                                                  Depuis 60 ans, j’ai bien dit 60, période de mes souvenirs en politique, dites-moi quand la vraie gauche a été au pouvoir, quand a commencé l’immigration à tout va et quel bord politique en est l’instigateur ?
                                                  A mon humble avis, c’est la droite, la droite et encore la droite.
                                                  Alors, vos arguments...
                                                  L’extrême droite s’est même servi d’un vieux discours de Georges Marchais qui dénonçait à l’époque l’immigration de dumping salarial.
                                                  Et je vous rappelle que vous, les fachos, n’existez parce que justement il y a des immigrés, sinon, vous n’avez rien à vendre en magasin à part ça.
                                                  Alors, mon garçon, le KO debout, vous repasserez le 30 Février...
                                                  Et vous trouverez toujours à un moment donné des libertaires de gauche pour calmer vos ardeurs guerrières. L’histoire l’a prouvé.


                                                • quijote 5 avril 11:32

                                                  @Le421... Résistant

                                                  La vraie gauche ? Fasse Dieu que jamais vous n’arriviez au pouvoir... Je viens de chez vous et ça te passera avant que ça me reprenne. Non merci, sans façon ! Quand je dis « fasse Dieu », c’est une façon de parler : c’est un fait que vous n« y arriverez jamais. Alors que nous, les »fachos« , c’est-à-dire les souverainistes, qui voulons maîtriser et contrôler qui vient chez nous, on a toutes nos chances. Il y a marqué »Refugees welcome !« à la porte de chez toi ? Ha ha ha... Pas si bête !

                                                   »Libertaires de gauche«  ? C’est comme ça que tu te définis ? Moi, ce que je lis dans vos commentaires, c’est que tu es un idiot utile du mondialisme. A tous les étages. C’est d’ailleurs pour ça que vos mouvements divers et variés sont généralement subventionnés plus ou moins en sous-main par des oficines comme »open society« et autres »défenseurs du Bien sur terre« . En plus de nos impôts. Dis-moi, quand va-t-on attaquer le Japon, pays de »fachos« s’il en est ? Et la Russie ? Faut qu’on aille attaquer la Russie, bordel ! Les droits de l’homme foulés aux pieds ! Ha ha ha... Et pis la Chine ? Hein ? Quand qu’on attaque la Chine ? Ha ha ha...

                                                  Les gens comme toi êtes pilotés à distance pour détruire l’occident et utilisent »les droits de l’homme« dans ce but. Tout pareil que les mouvements islamistes. C’est pour ça que vous vous entendez bien : l’islamisme est aussi un mondialisme. Et tu parles encore de »droite« ... En laissant à penser que LA DROITE AUSSI EST RESPONSABLE DE L’IMMIGRATION ! Cerise sur le gâteau : tu penses que c’est un argument contre nous... Arrivés là, on est dans le grandiose... Allez je te donne un indice parce que je te vois patauger et tu me fais de la peine : là-dessus, t’as raison ! Ha ha ha... T’es le meilleur ! T’as tout compris, toi ! Reste bien sur le logiciel »droite/gauche« . Droite : méchante ( mais pour l’immigration ) ! Gauche : gentille ( donc pour l’immigration ) ! Et t’as 60 ans ? Oh putain...

                                                   »Rien à vendre en magasin« ... Ne lis pas Peterson, le méchant psy »facho« , c’est un ordre ! Tu vois l’horreur si, tout d’un coup, tu étais tenté de changer d’avis ? Changer d’avis, toi ? JAMAIS ! Libertaire de gauche ! Ta vie s’effondrerait... Ha ha ha... Merci d’exister, ami »résistant" ! Et n’oublie jamais : tu es l’incarnation du Bien sur terre. Axiome gauchiste de base...


                                                • chantecler chantecler 5 avril 11:40

                                                  @quijote
                                                  Continuez, vous êtes trop rigolo !


                                                • mmbbb 5 avril 12:05

                                                  @chantecler et une grosse merde gauche : un etron . Je bénirais Dieu pour que tu fasses egorger " Hallal !


                                                • quijote 5 avril 12:50

                                                  @chantecler

                                                  Ce serait de la gourmandise. Et puis la bêtise a ceci de supérieur à l’intelligence qu’elle n’a pas à se reposer. Alors que moi, si.
                                                  Ouais, je sais, c’est très condescendant. Mais bon, moi, je ne suis pas le Bien sur terre et je le sais. Alors que d’autres ( suivez mon regard )...


                                                • Le421... Résistant Le421... Résistant 5 avril 08:24

                                                  C’est quand même très rassurant de voir que le plus gros problème des français tient dans des histoires de religion.

                                                  La présidentielle approche, facholand revient aux fondamentaux !!

                                                  Insécurité et immigration.

                                                  Et MLP qui croyait que « Génération Identiraire » n’existait plus...


                                                  • Hurricane Hurricane 5 avril 09:45

                                                    @Le421... Résistant

                                                    N oublions pas que la religion islamiste est responsable d une invasion sans précédent et de multiples attentats , ainsi que d ’ égorgements , coups de couteaux etc , la religion du bonheur d amour et de paix islamiste ; le nier c est s en faire complice 


                                                  • Gaulois gaulliste Gaulois gaulliste 5 avril 09:47

                                                    @Le421... Résistant
                                                    C’est sûr que lorsque l’on ne connait rien à l’Histoire, on peut tirer des conclusions débiles. Mais pas étonnant finalement pour quelqu’un défendant une idéologie sortie du cerveau fécond de certaines sociétés secrètes, mais encore faudrait il lire et se cultiver pour l’apprendre.
                                                    Si le gauchisme n’existait pas, il faudrait l’inventer, c’est ce qui a été fait.
                                                    A votre avis, d’où viennent communisme, socialisme, anarchisme et nihilisme ?


                                                  • quijote 5 avril 11:44

                                                    @Hurricane et @Le gaulois

                                                    Arrêtez ! Arrêtez immédiatement ! Arrêtez d’être méchants avec notre ami « résistant » ! Il est gentil, lui ! Il résiste !

                                                    Ha ha ha... Au moins, on parle pas allemand ! Pas vrai, 421 ?


                                                  • Hurricane Hurricane 5 avril 09:36

                                                    Le sommet du ridicule et du grotesque été atteint lors de la manif contre l ’ islamophobie avec Ben Bassa la sénatrice et d ’ autres figurants manipulés d ’ extrême gauche islamos gauchistes qui ont trouvé cette idée lumineuse de s ’ afficher une étoile jaune sur la poitrine , comme les juifs pendant la guerre ; çà a fait rire beaucoup de monde et beaucoup se sont désolidarisés de cette manif devenue une caricature gauchiste .

                                                    Depuis Benbassa est surnommée l’ étoile jaune montante .


                                                    • Hurricane Hurricane 5 avril 09:43

                                                      Programmes pour 2022 : rien , rien de plus, toujours rien 

                                                      Tous ces faux culs de gauche à droite ne veulent pas descendre de leur suffisance royale , se mettre au niveau de tous ces c*ls terreux du peuple , quel supplice et quelle humiliation . 

                                                      Faut surtout pas faire populiste , l ‘ injure suprême pour ces précieuses ridicules .

                                                      Alors , cher populo vous ne trouverez rien dans leurs programmes si ce ne sont que de belles envolées lyriques ampoulées qui veulent dire qu ils ne veulent rien dire et qu’ ils n ‘ en diront pas plus à tous ces bouseux qui demandent justice , sécurité , emploi , réalités dont les petites gens souffrent à cause de leur incurie , leur laxisme , leur mépris et leur arrogance . 

                                                      On cherche vainement autre chose que rien , mais on trouve toujours rien. 

                                                      Rien sur l ’ islamisme qui infiltre , gangrène et pourrit toutes les institutions.

                                                      Rien sur cette justice gauchiste complice des délinquants .

                                                      Rien sur l ’ invasion incontrôlée de migrants clandestins .

                                                      Rien sur l ’ insécurité record qui détruit le pays .

                                                      Rien sur les squats qui se multiplient en toute impunité et les préfets qui refusent d ‘ intervenir .

                                                      Rien sur la dissolution facile et scandaleuse de Génération Identitaire , un petit groupe de gamins inoffensifs , et le discours ignoble de Attal digne d’ un porte parole nazi sur ces jeunes blancs de droite .

                                                      Rien sur la NON dissolution des LDNA , UNEF , et tous ces groupes islamos gauchistes haineux fachos qui font la pluie et le beau temps et mettent à genoux le pouvoir ravi de les avoir comme maitres à penser à leur place .

                                                      Rien sur les universités gangrénées par l ‘ islamo gauchisme .

                                                      Rien sur les non décisions de justice face aux délinquants .

                                                      Rien sur les décisions de justice non effectuées , expulsions , incarcérations , retour des terroristes du moyen Orient , relâche de délinquants islamistes des prisons qui sont dans la nature sans contrôle.

                                                      Rien … çà ferait trop extrême droite et apporterait de l ‘ eau au moulin de Zemmour , ce facho réac qui fait le jeu du RN et ose dire des mauvaises vérités !

                                                      Rien ? pas tout à fait , crions haro sur le baudet RN , c ’ est plus fastoch et moins risqué ! le pays est en danger d’ extrême droitisation , il faut faire barrage au RN , le seul argument à la mode islamo gauchiste imposé partout dans les médias , seule excuse au laxisme , à la trouille à la soumission , et à la collaboration immigrationniste islamiste . 



                                                      • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 avril 11:03

                                                        @Hurricane

                                                        Le meilleur de votre commentaire, qui résume bien la situation :

                                                        “ces groupes islamos gauchistes” qui “mettent à genoux le pouvoir ravi de les avoir comme maîtres à penser à leur place“.


                                                      • Eric F Eric F 5 avril 10:23

                                                        "...Cela revient ainsi à demander d’inscrire les racines judéo-chrétiennes dans les lois françaises"

                                                        Il y a une confusion de qualificatif. On peut certes parler de ’’morale judéo-chrétienne’’ pour les enseignements basés sur les 10 commandements ; par contre il n’y a pas de racine judaïques dans la civilisation européenne, pour laquelle on devrait devrait plutôt parler de ’’racines helléniques, latines et chrétiennes’’. D’autres influences existent, mais de manière moins prégnantes ou plus localisées : celtiques, germaniques, andalouses, slaves etc.



                                                        • Pierre Régnier Pierre Régnier 5 avril 11:48

                                                          @Eric F

                                                          Il y a bien des racines judaïques dans la civilisation européennes. Et elles sont bien dans les racines chrétiennes.

                                                          Le conflit qui, jusqu’au Concile Vatican II a été cultivé par le “christianisme“ comme par le judaïsme (je le connais très mal et ne sais s’il faudrait, là aussi, mettre des guillemets) a bien été un conflit cultivé pendant 18 siècles par les croyants issus de ces deux racines.

                                                          Les uns et les autres ont privilégié les enseignements basés sur les 10 commandements mais le christianisme n’a pas développé ce qui était le plus important dans l’apport du juif Jésus de Nazareth : la nécessité de rejeter les appels à la violence et leur attribution à Dieu dans l’Ancien Testament.

                                                          Aujourd’hui encore, les théologiens catholiques justifient et enseignent l’horrible croyance, la déclarant très explicitement justifiée il y a 3000 ans, avant Jésus et les Évangiles, sans que cela gène le pape François et toute la hiérarchie catholique.

                                                          J’ai souvent dit et je répète que c’est principalement cette carence du faux christianisme qui a permis la relance, six siècles après l’autosacrifice de Jésus, de la croyance dans la “bonne violence voulue par Dieu pour de bonnes raisons“, et sa mise en application jusqu’à maintenant par l’islam, qui la justifie toujours pour l’avenir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité