• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Manœuvres belliqueuses de l’Otan aux portes de la Russie. (...)

Manœuvres belliqueuses de l’Otan aux portes de la Russie. Attaque-t-on un ours avec un couteau de poche ?

Trois bombardiers stratégiques B-52 - une vieillerie utilisé depuis 1955, c'est celui qui a déversé des millions de tonnes de bombes et d'agent orange sur le Vietnam avec le succès que l'on sait ! - doivent prendre part aux exercices militaires BALTOPS 16 et Saber Strike 16 qui de déroulent du 3 au 19 juin, et impliquent plus de 6.000 militaires de 15 pays membres de l'Otan, ainsi que des soldats suédois et finlandais. Les exercices Saber Strike, qui réunissent 13 Etats, ont débuté en Lettonie, en Lituanie et en Estonie le 27 mai et se poursuivront jusqu'au 22 juin. 

L'Otan est une machine de guerre n'ayant plus d'autre utilité – puisque le Pacte de Varsovie a été dissous – que de servir exclusivement les intérêts de la finance et des multinationales yankees dans leur volonté d'hégémonie mondiale et de pillage de la planète. Vous imaginez à quoi peut mener le face-à-face entre troupes russes et troupes de l'Otan ? Vous pensez que ce ne serait que quelques escarmouches ? Naïveté et même konnerie : l'Otan, comme la Russie, possèdent un arsenal nucléaire apocalyptique. Et aucun des deux protagonistes ne voulant perdre la face, en cas de confrontation directe, même limitée, que se passerait-il ? Les bombes partiraient…

L'Otan, bras armé d’un système de domination économique et financière étasunien en pleine déconfiture, conduit le monde à la guerre en soutenant les rodomontades des ex pays de l'Est, Pologne, pays baltes, Ukraine. Ces grandes manœuvres aux portes de la Russie, à quoi ça rime ? Est-ce bien raisonnable ? Et ça veut effrayer qui ? Poutine ? Ca doit surtout le faire doucement rigoler car ça lui donne la justification de son effort énorme de modernisation de son armée. Quant à l'intimider… Effraie-t-on un ours en le menaçant avec un couteau de poche ?

En fait, il n’existe aucune menace pour l’Europe de la part de la Russie. La Russie n'est pas notre ennemi ! Or, la politique poursuivie par les États-Unis et leurs alliés-vassaux vise à créer l’impression d’une telle menace. L’aménagement de bases de l’OTAN, l’accroissement de son infrastructure a pour but de renforcer l’influence de l’Alliance atlantique en Europe, de contraindre les pays membres à consentir des dépenses supplémentaires pour entretenir les troupes et semer l’inquiétude parmi les alliés. Il serait peut-être temps de prendre conscience de ces réalités et de les regarder en face.

Et en face, c'est du lourd ! Du fait qu'une guerre à grande échelle en Europe menacerait l'existence même de l'État russe et de sa nation, ceux-ci sont en train de prendre des mesures pour faire savoir sans équivoque que si cela se produisait, les États-Unis paieraient un prix immense pour une telle attaque. Les moyens qui se mettent en place côté russe sont à la mesure de la menace otanienne. Et même plus.

Jusqu'à présent, la Russie ne croyait pas a une menace militaire classique venant des forces de l'Otan. Elle n'avait donc pas déployé de forces significatives pour se défendre contre une menace fictive. Cela est en train de changer sérieusement.

Blindés. La Russie réarme une de ses armées des plus prestigieuse, la 1ère Armée blindée de la garde (1 TGA). Actuellement, elle est équipée de chars de combat T-72B3 et T-80, mais ils seront remplacés par le nouveau char révolutionnaire T-14 Armata, tandis que les véhicules de combat d'infanterie actuels et les véhicules blindés seront remplacés par les nouveaux APC et IFV. L'appui aérien de ces unités blindées sera assuré par des Mig-28 et des hélicoptères d'attaque Ka-52.Il y a là une force terrestre blindée sans équivalent côté occidental.

Missiles tactiques. Le nouveau système de missile tactique opérationnel Iskander-M est une arme redoutable sous tous ses aspects. Bien que techniquement ce soit un missile tactique à courte portée (moins de 1 000 km de portée, l'Iskander-M a une portée officielle de 500 km), il peut aussi tirer le missile R-500, qui a une portée opérationnelle intermédiaire (plus de 1 000 km, le R-500 a une portée de 2 000 km). Il est extrêmement précis, il a des capacités antimissiles avancées, il se déplace à des vitesses hypersoniques et est pratiquement indétectable sur le terrain (voir ici pour plus de détails). Ce sera le missile chargé de détruire toutes les unités et les équipements que les États-Unis et l'OTAN ont déployés à l'avant en Europe orientale et, si nécessaire, d'ouvrir la voie à la 1TGA. 

Missiles intercontinentaux. Ni la 1TGA, ni le missile Iskander-M ne menacent le territoire américain en aucune façon. La Russie a donc aussi besoin d'une arme qui peut semer la panique au Pentagone et à la Maison Blanche. Le RS-28 Sarmat (SS-X-30 selon la classification de l'OTAN) fait monter la terreur à un niveau totalement nouveau. Le Sarmat vole à Mach 20 (24 500 km/h). Il est capable de transporter 10 à 15 ogives MIRV à têtes multiples, Le missile sera capable d'atteindre toute cible partout sur la planète, par n'importe quelle trajectoire. Tous ces éléments combinés rendront le Sarmat lui-même et ses ogives, totalement impossibles à intercepter. Le Sarmat sera également capable de délivrer le Iu-71, une ogive conventionnelle hypersonique conçue pour une frappe cinétique,qui permet de détruire une cible ennemie fortifiée dans un conflit non nucléaire. Cela sera rendu possible par la précision étonnante des ogives du Sarmat, de 10 mètres, et à son temps d'armement qui est inférieur à 60 secondes.

Torpille stratégique. La torpille stratégique Status-6 peut plonger jusqu'à 1 000 m à une vitesse allant jusqu'à 185 km/h et il a une portée de 10 000 km. Elle est délivrée par des sous-marins spécialement configurés. Le système Status-6 peut être utilisé pour cibler des groupes de combat de porte-avions, des bases de la marine des États-Unis (en particulier les bases sous-marins balistiques) et, dans sa configuration la plus effrayante, il peut être utilisé pour délivrer des bombes au cobalt à haute radioactivité, capables de contaminer de vastes étendues de territoire. La plupart des villes des USA et les centres industriels étant le long de la côte, cette situation les rend extrêmement vulnérables aux attaques de torpilles.

Autres armes sournoises. Le rail mobile soviétique ICBM BzhRK est un système de wagons de missiles circulant en permanence dans l'immense réseau ferroviaire russe. Impossibles à repérer. Le missile de croisière Kalibr, vu récemment en action dans la guerre en Syrie peut être tiré d'un conteneur typique du commerce, comme ceux que vous trouverez sur des camions, des trains ou des navires. Rappelez-vous que le Kalibr peut frapper tout ce qui se trouve entre 50 et 4000 km et qu'il peut transporter une ogive nucléaire. Où serait le problème, pour la Russie, de déployer ces missiles de croisière au large des côtes des États-Unis à bord de navires porte-conteneurs réguliers ?

Alors, est-il raisonnable pour nous, Français, Européen, d'attacher notre existence même aux folies des mégalos du Pentagone, eux-mêmes manipulés par le complexe militaro-industriel étasunien ?

Les Russes sont comme les autres, ils peur de la guerre et ils vont tout faire pour l'éviter. La dernière leur a coûté plus de 28 millions de morts… Mais ils sont aussi prêts s'il faut la faire. Ceci est une caractéristique culturelle russe unique, que l'Occident a mal interprétée un nombre incalculable de fois au cours des 1.000 dernières années. Maintes et maintes fois, les Européens ont attaqué la Russie pour se retrouver dans un combat qu'ils n'auraient jamais imaginé, même dans leurs pires cauchemars. Napoléon et Hitler y ont creusé leurs tombeaux. Voilà pourquoi les Russes aiment à dire que « la Russie ne commence jamais les guerres, elle les termine ». 

Les Français et les Allemands vont-ils enfin comprendre que les Etasuniens les mènent au chaos ? Si un pays sortait de l'Otan, la coalition se lézarderait sérieusement, personne en Europe n'ayant intérêt à un conflit armé avec la Russie. Ce pays ne peut-être que la France. De Gaulle l'avait bien compris, mais le déplorable Sarko, suivi par le désolangt Hollande se sont allègrement torché l'oigne avec l'héritage gaulliste et la France se trouve embringuée derrière toutes les folies étasuniennes, pays devenu fou par le pouvoir absolu qu'il prétend s’arroger sur la planète.

L'intérêt de la France, jeté hors des centres décisionnels de l'Europe par une Allemagne redevenue aussi arrogante qu'hégémonique, n'est-il pas de sortir de cette alliance nuisible et de se rapprocher sérieusement de la Russie ? L’Allemagne, coincée entre la France et la Russie, puissances économiques conséquentes, puissances militaires nucléaires, membres du Conseil de sécurité de l'Onu, comprendrait vite où est son intérêt. Et se constituerait un axe France, Allemagne, Russie capable de faire revenir à la raison les fous de Washington et leurs vassaux de Londres.

Ouais mais c'est pas politiquement correct ça, coco !

 

Sources :

http://thesaker.is/how-russia-is-preparing-for-wwiii/

http://lesakerfrancophone.fr/comment-la-russie-se-prepare-a-la-troisieme-guerre-mondiale

https://fr.wikipedia.org/wiki/1re_arm%C3%A9e_blind%C3%A9e_de_la_Garde

https://en.wikipedia.org/wiki/Multiple_independently_targetable_reentry_vehicle

http://taskandpurpose.com/why-russias-new-tanks-are-a-wake-up-call-for-the-us/

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

70 réactions à cet article    


  • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 7 juin 2016 14:50

    Sur ce sujet dans les pays de l’est, il règne une ambiance que la psychiatrie qualifierait de schizophrénique.

    Je peux en expliquer les diverses causes, mais je me ferai aboyer dessus par nos schizophrènes à nous.

    La solution pratique pour provoquer une étincelle de raison chez nos voisins de l’est n’est pas de dire qu’ils provoquent plus gros qu’eux, non la solution c’est de leur rappeler Yalta
    Leur rappeler qu’ils ne sont qu’un pion, prêt à être sacrifié au moment opportun.


    • escoe 7 juin 2016 16:37

      @La Voix De Ton Maître Leur rappeler qu’ils ne sont qu’un pion, prêt à être sacrifié au moment opportun

      Je crois qu’il est toujours bon de rappeler aux baltes et aux polonais que Berlin est près et que Washington est loin. Après ils font ce qu’ils veulent.


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 7 juin 2016 17:33

      @escoe

      ... et que le Northstream a été spécialement conçu pour passer du gaz entre la Russie et l’Allemagne en évitant la Pologne.

      Il y a de quoi devenir schizo quand on est un pion.


    • Alren Alren 8 juin 2016 11:53

      @La Voix De Ton Maître

      Les états baltes et la Pologne essaient de se faire passer pour des états « martyrs » de l’ex-URSS (alors que la Pologne a surtout été effroyablement martyrisée par l’Allemagne nazie) afin d’obtenir des faveurs particulières de l’UE et des USA.

      Si les pays de l’ouest de l’Europe dont la France ont donné beaucoup d’argent à la Pologne à travers l’UE, notamment pour qu’elle développe des activités agricoles et industrielles concurrentes des nôtres, elle ne reçoit des USA que les armes de l’OTAN ...


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 juin 2016 15:22

      @Alren

      Les états baltes et la Pologne essaient de se faire passer pour des états « martyrs » de l’ex-URSS (alors que la Pologne a surtout été effroyablement martyrisée par l’Allemagne nazie) afin d’obtenir des faveurs particulières de l’UE et des USA.

      - Non c’est l’inverse. Les USA utilisent la paranoïa en Pologne pour affaiblir l’UE, mais bon si l’on voit l’atmosphère dans l’UE c’est facile.
      - Pour juger ce que pensent les polonais de leur expérience avec l’URSS, le mieux c’est d’aller demander aux plus âgés sur le terrain mais aussi de remettre en perspective la durée et l’ancienneté des occupations dont vous parler.

      Si les pays de l’ouest de l’Europe dont la France ont donné beaucoup d’argent à la Pologne à travers l’UE, notamment pour qu’elle développe des activités agricoles et industrielles concurrentes des nôtres

      - Suffit de faire un tour en Pologne, l’argent est bien rendu : toute la panoplie des supermarchés allemands et français, de Kaufland à Leroy Merlin squatte le paysage. Dans les grandes villes ils sont ouverts 24h/24, 7j/j
      - Idem pour les fabricants de voiture, moins d’emploi pour les français mais plus de dividendes pour les actionnaires et de bonus pour d’autres français.
      - Idem pour les banques Crédit Agricole...
      - Idem pour les vendeurs d’engrais... qui se préoccupe du pélo sur son tracteur en France voyons ?
      Toutes les grosses entreprises européennes y sont

      Rassurez vous l’argent est rendu, pas à l’UE, mais bien à certaines entreprises de l’UE

      elle ne reçoit des USA que les armes de l’OTAN ...

      - Totalement faux, à part si on croit la propagande
      Importations d’arme de poing
      Importations de tanks et véhicules blindés
      La France importe plus en part et en nombre des USA que la Pologne
      Vous constaterez tout de même que la part des USA augmente beaucoup plus vite, et vous constaterez que la vente d’armement a un solde positif pour la Pologne avec les USA... Très important !
      A moins que vous parliez d’hélicos ou d’avion de chasse, mais là c’est une question de prix

      Tout a une raison, et il faut essayer de se mettre à la place de quelqu’un pour les comprendre et si possible trouver les chiffres.


    • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 8 juin 2016 16:45

      @La Voix De Ton Maître

      Pour finir : le message pour les pays de l’est devrait être : commercez avec les russes plutôt que de vous engager sur la voie ruineuse et inutile du populisme nostalgique.

      Donc pour l’intérêt commun de la Russie et des nations européennes (j’ai pas fait l’erreur, remarquez) il faut désamorcer la situation plutôt de de l’envenimer.


    • Aristide Aristide 7 juin 2016 16:28

      Et se constituerait un axe France, Allemagne, Russie capable de faire revenir à la raison les fous de Washington et leurs vassaux de Londres.


      Et puis, si jamais, il y avait un dirigeant en France qui ait envie d’indépendance, les chars russes pourraient nous expliquer notre erreur.




      • izarn izarn 7 juin 2016 19:10

        @Aristide
        Les boulons de votre cerveau sont rouillés à mort...
        Il faut scier...
        C’est remboursé par la sécu.


      • verdad 7 juin 2016 16:46

        Toutes nouvelles armes ; nécessitent une parade appropriée, qu’on le veuille ou non .
        Le tout est de savoir si les les deux protagonistes,ont l’arme dernier cri..  !!!!!!!
        car, les deux fadas risquent de se détruire mutuellement nous ont impliqués sans moindes précautions  ! Qui seront les dindons  ?
        Vous et moi  !!!!!!!


        • roman_garev 7 juin 2016 17:32

          @verdad

          « les deux fadas risquent de se détruire mutuellement nous ont impliqués »


          Mille pardon, mais c’est le fada de Washington seul qui vous a impliqué. L’autre « fada » n’y est pour rien, il n’a point impliqué ni vous ni qui que ce soit d’autre. La Russie reste toute seule devant ce front dont vous faites part (sans peut-être le vouloir, mais c’est votre problème à vous, donc ne rejetez à personne votre responsabilité). Vous avez dû la confondre avec l’URSS avec son traité de Varsovie.

        • izarn izarn 7 juin 2016 19:16

          @roman_garev
          Meme le traité de Varsovie était défensif.
          Pour se défendre de l’OTAN, déja parfaitement agressif.
          Un jour on expliquait l’OTAN à Staline : Paix entre les peuples, sécurité des nations...
          Staline se retourne vers son ministre des affaires étrangères et dit :
          -Mais alors, pourquoi n’adhérons nous pas à l’OTAN ?


        • roman_garev 7 juin 2016 21:36

          @izarn

          Mais oui, mais oui, il était défensif. Mais à présent il s’agit d’autre chose.

          Je répondais à cette phrase inepte « les deux fadas risquent de se détruire mutuellement nous ont impliqués. »

          Donc, si à l’époque de l’URSS et du traité de Varsovie quelque pays de ce traité (cette même Pologne ou la Hongrie) avait le droit de se plaindre d’être impliqué par le Kremlin, il n’en est rien pour les temps qui courent. Je répète : la Russie est seule à être attaquée, et personne au-delà de ses frontières n’a le droit de pleurnicher que Moscou l’aurait impliqué.

        • Jeekes Jeekes 7 juin 2016 17:07

          Je ne crois pas (et j’espère ne pas me tromper) que les « occidentaux » auto-proclamés « communauté internationale » (traduire par larbins lobotomisés des US-sionistes) aient jamais les couilles d’attaquer frontalement la Russie. 

          Ils savent trop bien quelle branlée ça leur vaudrait.

          Mais en bons roquets ils aboient, ils cherchent à mordre par derrière.

          Eux qui sont tout juste bons à attaquer et à foutre la merde dans les pays pauvres et incapables de se défendre ! 

          • QAmonBra QAmonBra 7 juin 2016 18:02

            Merci @ l’auteur pour le partage.

            J’abonde pleinement à votre article en estimant utile de préciser un détail qui me semble important.

            En effet, chat échaudé craignant l’eau froide et V. Poutine n’étant pas Staline, je doute fort que les russes aient encore envie à la prochaine de payer le prix fort comme en 39/45.

            ils se sont certainement fixé une ligne rouge soigneusement étudiée, qui les mènera a frapper les premiers avec toute la puissance nécessaire pour saturer la défense adverse et mettre rapidement K.O. leurs ennemis.
            Même si la menace est avant tout européenne, ils frapperont aussi directement à la tête soit en premier les U$A.

            ( . . . ) « Il y a 50 ans déjà, à Léningrad, la rue m’a appris une règle : si la bagarre s’avère inévitable, il faut frapper le premier. » ( . . . )

            V. Poutine n’est pas homme a s’exprimer pour ne rien dire, ou faire le contraire de ce qu’il dit car il n’est pas un politicien et n’en a nul besoin.


            • VICTOR Ayoli VICTOR 7 juin 2016 18:34

              @QAmonBra
              Exact. Et c’est ce que ces matamores yankees et leurs caniches de l’UE semblent ne pas avoir compris.


            • izarn izarn 7 juin 2016 19:39

              @QAmonBra
              Je ne comprends pas votre « Poutine n’est pas Staline »
              C’est n’importe quoi. Mais Staline n’a agressé personne en Europe. Il s’est battu contre l’envahisseur nazi, et l’a détruit jusqu’ à Berlin. Avec des moyens considérables ;
              Oui les nazis ont tué 20 millions de russes, mais les russes ont détruit pratiquement à eux seuls l’empire nazi. Ce n’est pas les guignolos du débarquement hollywoodien qui sont les artisans de la victoire ! Combien de divisions, combien de morts ? Mieux les vieux soldats allemands le reconnaissent. Pour eux LA guerre, c’est le front de l’Est. Regardez la bataille de Koursk :
              Trois armées allemandes regroupant 900 000 hommes6 soit 50 divisions dont 19 blindées et motorisées (plus 20 divisions de réserve), 10 000 canons et mortiers7, plus de 2 000 avions7 et 2 700 chars7 se lancent à l’assaut de deux armées blindées soviétiques épaulées de 4 corps blindés8 de 3 300 chars9 et d’une armée d’infanterie regroupant 1,337 million d’hommes, 19 300 canons et mortiers8 ; soit 2 millions de combattants sur un front long de 270 km.

              OK, le débarquement ? Y a pas photo.
              En effet ensuite, l’URSS (Aprés la mort de Staline, en plus !) a maté quelques révoltes dans ses états périfériques restés sous le controle le l’URSS, aprés avoir été libérés des nazis. (Méfiance considérable de Staline face à Churchill et Roosevelt à Yalta .Avec juste raison. De toutes façons ils n’avaient pas d’arguments pour répliquer. La libération de l’Europe, c’était Staline.)
              Bon, alors, l’URSS et la Russie ont agressé QUI ?
              No comprehendo....
              je vis dans un pays de cinglés. Bientot je vais me réveiller...C’est un cauchemard.


            • QAmonBra QAmonBra 7 juin 2016 19:55

              @izarn

              J’ai seulement voulu souligner le fait que Staline a été surpris par l’opération « barbarossa », car n’ayant pas donné crédit à ses services de renseignement, qui lui signalaient l’imminence de l’attaque nazie.


            • bidou1 (---.---.55.5) 7 juin 2016 20:38

              il est hors de question pour poutine et la russie ainsi que pour les chinois de devenir les esclaves du nouvel ordre mondial mener par les usionistes !!!ceci etant dit les 2 super puissance eurasiatique ont devellopper des armes et un arsenal nucleaire qui leurs permettrait de « vaporiser » en l’espace d’une heure l’europe et les etats unis,bien sur eux aussi serait toucher mais dans le meme temps ils auront detruit integralement leurs ennemis et j’ai meme entendu dire que les russes vont devellopper un missile nucleaire volant a 25000 km/h et capable de detruire un pays comme la france !!!! alors cow boy d’operrette,grolandouille et autre a la niche !!!!!!!!


              • Yanleroc Yanleroc 9 juin 2016 22:42

                @oncle archibald
                Et ça fait encore plus réfléchir quand on sait, qu’en 2016, l’ homme a de quoi faire péter 100 planètes. Pourquoi, une telle puissance .... ?


              • VICTOR Ayoli VICTOR 7 juin 2016 21:24

                « j’ai meme entendu dire que les russes vont devellopper un missile nucleaire volant a 25000 km/h » :

                Le RS-28 Sarmat (SS-X-30 selon la classification de l’OTAN) fait monter la terreur à un niveau totalement nouveau. Le Sarmat vole à Mach 20 (24 500 km/h). Il est capable de transporter 10 à 15 ogives MIRV à têtes multiples, Le missile sera capable d’atteindre toute cible partout sur la planète, par n’importe quelle trajectoire. Tous ces éléments combinés rendront le Sarmat lui-même et ses ogives, totalement impossibles à intercepter. Le Sarmat sera également capable de délivrer le Iu-71, une ogive conventionnelle hypersonique conçue pour une frappe cinétique,qui permet de détruire une cible ennemie fortifiée dans un conflit non nucléaire. Cela sera rendu possible par la précision étonnante des ogives du Sarmat, de 10 mètres, et à son temps d’armement qui est inférieur à 60 secondes.


                • JMichel (---.---.181.162) 7 juin 2016 22:04

                  Soutenir des rodomontades venant de la Pologne ? Il va falloir etre un peu plus clair. Apparement vous en savez plus en France qui sait tout que moi vivant dans le pays.
                  J’attends impatiement vos explications.


                  • Montagnais Montagnais 7 juin 2016 22:13

                    Tout ça agace peut-être un peu Poutine, mais Poutine va pas perdre son sang  froid


                    Poutine sait bien qu’Anakonda (qui, comme le mot comptable contient le radical kon ..) n’est qu’une kermesse. Un peu provocante la kermesse, mais une petit fête de village rien d’autre ! Jugez plutôt aux invités, aux effectifs : 

                    Quote 

                    WARSAW, Poland — Poland has kicked off its joint multinational exercise with heavy US Army participation in order to test readiness and interoperability using 31,000 soldiers from 24 countries, 100 aircraft, 12 vessels and 3,000 vehicles.

                    Unquote

                    On lira non sans amusement la suite sur DefenseNews d’aujourd’hui

                    « Russia’s continued attacks on Ukraine have been characterized as hybrid warfare. »

                    That’s cheeky ! Isnit ?

                    • Doume65 7 juin 2016 23:50

                      « ’Otan est une machine de guerre n’ayant plus d’autre utilité – puisque le Pacte de Varsovie a été dissous »
                      Cette phrase laisse entendre que l’OTAN a été crée en opposition du pacte de Varsovie. Or il n’en est rien : L’OTAN est née le 4 avril 1949, le Pacte de Varsovie du 14 mai 1955.

                      L’OTAN étant née bien avant le Pacte, elle n’a pas de raison de s’arrêter à la mort de celui-ci. Eh oui, même en état vigilant à propos de ces institutions occidentales, on se fait quand-même avoir, tellement on est lobotomisé depuis des lustres par la propagande étasunienne (entre autre).


                      • Doume65 8 juin 2016 23:32

                        AV n’existe pas depuis des lustres ! Il est donc évident que je pensais à d’autre médias.


                      • Milla (---.---.1.10) 7 juin 2016 23:53

                        Vous n’avez toujours pas pigé qu’il n’y aura jamais de guerre contre la Russie ?


                        • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 9 juin 2016 14:52

                          @Milla
                          Vous n’avez toujours pas pigé qu’il n’y aura jamais de guerre contre la Russie ?
                          Si, si, j’ai pigé mais pas tout le monde. L’économie, les productions, les communications, les capitaux sont tellement mondialisés qu’une grosse guerre en devient impossible. Ajoutez l’arsenal nucléaire capable de faire disparaitre la vie sur terre (qui gagne ?). Et finissez par l’absence de volonté et/ou d’intérêt à déclencher une guerre.


                        • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 9 juin 2016 19:01

                          @Milla

                          Pour avoir une réponse bientôt, il faudrait regarder dans la boule divinatoire de madame Irma Clinton, si elle est élue !

                          Parce qu’avec ce genre de mégère, la paix c’est pas gagné !


                        • QAmonBra QAmonBra 8 juin 2016 01:50

                          La guerre n’aura pas lieu tant que les russes garderont leur avance militaire défensive et offensive, ou bien alors si l’U$Anie (terme emprunté à M. Maugis et personnalisé) s’effondre économiquement et socialement, ce qui lui pend au nez depuis un certain temps, car cette nation n’est plus à présent qu’un tigre de papier de couleur verte . . .


                          • Anthrax 8 juin 2016 18:37

                            @QAmonBra

                            Dans ce domaine il n’y a pas 35 indicateurs possibles à part celui du budget consacré à la Defense : 
                            Chiffres 2016 : 
                            US 596 Md $, Russie 66,4 Md$, 3 fois moins que celui de la Chine. Tout est dit.

                          • cg61 8 juin 2016 02:55

                            Les guerres se gagnent par l’économie surtout que celle là est impossible et Poutine n’a pas su se trouver d’allié de poids il va donc la perdre. De plus qui parmi les personnes de ce forum préfèrerai vivre sous la tutelle de Poutine que d’Obama, le choix est vite fait


                            • ENZOLIGARK 8 juin 2016 06:20

                              Bolchoй Spaciba @ Victorio ... , ... i Bonghjornu per tutti *** , ... « ... peut - etre tire d ’ un conteneur typique du commerce , comme ceux que vous trouvez sur des camions ... » . TANT QUE PARLE L ’ ECONOMIE [ Music/ VIDEO - en VO - by Silmarils ] . ... A FRANCIA ФORA  ! . ... E CORSICA * LIBERTA SERA ... . ... INDIPENDENZA SOLA SOLUZIONE per Corsica * ... . АФФ ИСС ...


                              • ENZOLIGARK 8 juin 2016 07:21

                                @ENZOLIGARK ... , ... EEEnorme le dessin de l ’ article ... [ Gracie @ l ’ auteur ] et cela m ’ a fait penser a cette histoire  : ...Un jeune surfer racontait dans un gazette en Alaska * sa situation apres le divorce de ses parents  : «  Quand je suis a Hawai * chez maman , je regarde toujours autour des vagues si des sharks ne sont pas en balade ... ! , .. par contre quand je surfe en Alaska * chez papa , je regarde presque uniquement en direction des plages ... si des ours ne sont pas en balade  !!! . » . ... Bona Ghjurnata per tutti *** ...


                              • Le p’tit Charles 8 juin 2016 06:35

                                Quand je pense que notre « Gros-Lard » est collabo des USA dans sa politique de destruction de la planète.. ?


                                • Layly Victor Layly Victor 8 juin 2016 12:31

                                  A propos d’ours, je voudrais raconter une petite anecdote qui se passe au cœur de la nature sauvage. C’était un reportage sur la Sibérie extrême orientale. Donc, je ne sais pas si l’anecdote est vraie, il faudrait contacter les journalistes.

                                  C’est un Russe qui conduit un camion sur les pistes épouvantables de l’extrême Est sibérien. Quand ce n’est pas le gel, des tonnes de boue. Des passages à gué, des cols très dangereux, enneigés, verglacés, avec des vents qui peuvent pousser le camion en bas des précipices. Dans une solitude totale. Vous voyez l’ambiance.
                                  Son boulot, c’est d’acheminer des vivres à des mineurs perdus dans le néant. Plusieurs jours de conduite. Parallèlement, il est garde forestier et doit tenir à l’œil les braconniers. Il a donc une arme.
                                  Un jour, il arrête son camion et inspecte un peu la forêt. Il pose son arme contre un arbre et s’éloigne de quelques mètres pour pisser. Il y avait un ours, qu’il n’avait pas vu, et qui se trouve sur lui à la vitesse de l’éclair. L’ours lui file un coup de patte, il lui file une beigne. L’ours lui file une mandale, il lui file une châtaigne, comme dirait Renaud.
                                  Une grande balafre en travers de sa joue gauche témoigne de cette brève rencontre. Il dit : « d’un coup de patte, il m’avait arraché les burnes, elles ne tenaient plus qu’à un fil ». A la fin, c’est l’ours qui déguerpit.
                                  Il dit : « si l’ours avait été plus gros, je ne m’en serais peut-être pas sorti ».
                                  La morale qu’il tire de cette histoire est que, quand vous pissez, il faut toujours avoir votre arme à portée de la main.
                                  Une belle histoire d’ours, n’est-il pas ?

                                  Je me suis dit, rêveur, que ce genre de dur à cuire dispose d’un territoire de 17 millions de km2, et que les dingues Hollande et compagnie prétendent leur faire la guerre. Est-ce bien raisonnable ?

                                  • André Bouny (---.---.224.42) 8 juin 2016 13:20

                                    Les B-52 n’ont jamais épandus l’Agent Orange smiley jamais, heureusement, ils volent sur la stratosphère, tout le monde en aurait pris... les avions équipés étaient, pour la plupart, des C-130.
                                    ab


                                    • Anthrax 8 juin 2016 17:22

                                      @André Bouny

                                      Si tu commences à relever toutes les inexactitudes de ce papier on n’est pas sorti... Et bravo pour ton bouquin.

                                    • Odin Odin 8 juin 2016 13:46

                                      La possibilité d’une confrontation US/Russie via l’OTAN (sous commandement EXCLUSIF des US) n’est que le résultat de la perte progressive de la domination US sur la globalisation mondiale de la finance (monde unipolaire qui a débuté avec Brettons Wood, $/or) et donc de la perte de la vie à crédit sur le dos des autres nations (le rêve américain).

                                      Un monde multipolaire avec des places de cotations sur le pétrole, l’or.. ainsi que des réseaux bancaires indépendants de la City et Wall Street (FMI, banque mondiale, FED, OMC…) aurait pour conséquence l’implosion du système économique US et la fin de l’instauration d’un nouvel ordre mondial. La Chine, la Russie l’Iran… le savent très bien et avancent sans précipitation pour que ce changement se fasse sans cette confrontation souhaitée par les néo-cons de Washington et dont l’Europe serait la première à payer la facture, comme d’habitude. La seule solution serait l’éclatement de l’UE dirigée par des pro atlantistes inféodés à Washington, cas contraire, je vous laisse imaginer. 


                                      • microf 8 juin 2016 15:52

                                        Le Président Poutine doit mourrir de rire en voyant ces gesticulations á sa porte, mais comme d´habitude il va garder son sang froid ne répondra pas á la provocation et ira s´occuper des affaires plus sérieuses telles la situation en Syrie.


                                        • Anthrax 8 juin 2016 17:51

                                          Jusqu’au bout je me suis demandé à quoi voulait en venir l’auteur qui commence assez mal avec la tirade sur les B 52. L’auteur semble ignorer que ces vieilles machines ont subi récemment modernisés en recevant, entre autres, l’intégration de systèmes de liaisons de données, de communication et de début de séquence de bombardement au-dela de la ligne d’horizon. On fait moins moderne. Au delà de leur rôle technique, l’auteur aurait dû savoir que les B52 (utilisés actuellement en Syrie), depuis le VietNam ont également un rôle symbolique : celui de la puissance violente et aveugle. Et quand on fait des manoeuvres sous le nez d’un potentiel ennemi, ça signifie quelque chose.

                                          Dans ce catalogue Manukremlin des armes bizaroïdes censées terrasser l’OTAN, l’auteur évoque le « rail mobile soviétique » (soviétique ?), système pompé sur Pacekeeper que les USA avaient imaginé dans les années 80 et qu’ils ont abandonné (officiellement) depuis. 
                                          Après quelques recherches rapides (autour des 12 secondes sur Google) on s’aperçoit que tout ça c’est du remâchage de Sputnik, la voix du Kremlin. Ce qui, au final, confère un sens à cet « article » : de la propagande pure.

                                          • smilodon smilodon 8 juin 2016 21:01

                                            On devrait demander aux USA de devenir la 51 ème étoile de leur drapeau !........ Ce serait plus clair !..... On a déjà les « couleurs » !.....Adishatz.


                                            • volpa volpa 8 juin 2016 21:16

                                              Vu ce soir 08/06/2016 « C’est dans l’air ».
                                              Quatre connards « appelés experts » invités , tous du même avis dont un général.
                                              Ils ont des difficultés à trouver des contradicteurs. ??
                                              Les monologues se situaient sur les manœuvres de L’OTAN.
                                              La faute à Poutine bien sûr et même pour la Syrie.


                                              • berry 8 juin 2016 21:33

                                                @volpa
                                                C’est la spécialité de C d’ans l’air, des débats où tous les invités sont d’accord entre eux.
                                                 
                                                Pour Soral, le journalisme officiel est devenu un théâtre.
                                                L’information véritable se trouve sur internet.


                                              • foufouille foufouille 8 juin 2016 22:44

                                                @thomas abarnou
                                                pour trouver cette émission bien, faut soit être un crétin soit un larbin.


                                              • volpa volpa 8 juin 2016 22:56

                                                @thomas abarnou
                                                J’ai zappé et j’ai bien entendu, à moins que l’on ne parle pas la même langue,que Poutine était à l’origine du conflit en Syrie.
                                                Je ne vais pas perdre ce temps qui est précieux et regarder cette merde ?
                                                BHL était sur anal plus et j’ai regardé sans le son.
                                                Allez voir son navet qui sort dans toutes les salles.
                                                Vous devez partager ses opinions, je n’en doute pas.


                                              • foufouille foufouille 9 juin 2016 01:15

                                                @thomas abarnou
                                                cette émission était bien avant le passage a la TNT. depuis c’est de la pure propagande. du lavage de cerveau. le bilderberg ou le siècle n’existes pas.
                                                c’est pareil celle qui est médicale. juste avant le procès des surirradiés d’épinal, une semaine de propagande comme quoi le cancer se soignait merveilleusement bien.
                                                la france d’en haut ne dit pas forcément la vérité. rarement en fait.


                                              • foufouille foufouille 9 juin 2016 11:25

                                                @thomas abarnou
                                                se faire laver le cerveau n’est pas être con.
                                                mais si c’est de la propagande car bilderberg et le siècle existent.
                                                tu n’as auncune nuance, juste la parole officielle des bourgeois.
                                                le monde est beau et merveilleux, de nombreux emplois sont crée chaque mois, les fonctionnaires sont tous gentils, la loi est identique pour tout le monde, etc ..............
                                                toutes choses fausses pour ceux qui ne font pas parti des planqués ou bourgeois puants.
                                                tu serais pas immigré pour croire des conneries pareilles ?
                                                 


                                              • Jimmy 9 juin 2016 14:34

                                                @thomas abarnou
                                                On dirait le portrait du juif dans les années 30
                                                et un point Goodwin, un !


                                              • foufouille foufouille 9 juin 2016 16:52

                                                @thomas abarnou
                                                « Alors débarassons nous de ces traitres bourgeois, de ces richous voleurs et fourbes. »
                                                avec leurs larbins. pas comme en 1789. les solutions non mortelles seraient possible.
                                                par exemple, cinq ans au rsa et dans un camp pour ne pas pouvoir frauder ou quelques maladies.


                                              • foufouille foufouille 9 juin 2016 16:54

                                                @thomas abarnou
                                                le pouvoir de nuisance d’un pauvre est minuscule mais celui d’un bourgeois est immense.


                                              • foufouille foufouille 9 juin 2016 19:30

                                                @thomas abarnou
                                                je savais pas que le fric poussait sur les arbres.
                                                il faut bien le prendre aux futurs pauvres.
                                                qui défend les pédophiles, violeurs, voleurs, détraqués .......... ?
                                                ta caste de bourgeois et en masse.
                                                nous ne sommes pas parfaits mais les pauvres ne vont pas défendre une ordure car il est pauvre.
                                                car nous croyons en justice, égalité, monde meilleur, lois. toutes choses que les bourgeois rejettent pour protéger leur caste dégénérée.
                                                et que cela te plaise ou pas ou pas, un bourgeois a du pouvoir et comme il est protégé par sa caste, son pouvoir de nuisance est important.


                                              • foufouille foufouille 9 juin 2016 22:30

                                                @thomas abarnou
                                                dans ce cas, tu dois détester la plus grande partie de ta caste.
                                                pour devenir un gros agriculteur, il faut être une grosse ordure.


                                              • foufouille foufouille 10 juin 2016 02:36

                                                @thomas abarnou
                                                tu sais au moins comment fonctionne la SAFER ?
                                                dans pas mal de villages, les agriculteurs aussi sont les plus gros propriètaires.
                                                et souvent maire.


                                              • jacques jacques 12 juin 2016 12:12

                                                @thomas abarnou
                                                défendre « C dans l’air » comme émission de débat faut le faire c’est une émission de prêt à penser pour fainéant .Le JT de 20H de TF1 mode « haut de gamme ».
                                                Pour l’antisémitisme votre référence aux années 30 prouve bien le rattachement au nazisme.
                                                L’antisémitisme (plutôt anti-juiverie) en France est bien antérieur à cette date.


                                              • escoe 12 juin 2016 19:45

                                                @thomas abarnouLes journalistes ont un niveau de culture correcte
                                                Ben merde alors ! On observe tous les jours une ignorance crasse de l’histoire, des sciences , de la géographie sans parler de l’orthographe et ils auraient un niveau correct. ?


                                              • BA 9 juin 2016 08:39

                                                Les dix traîtres.


                                                Qui sont les dix participants français à la réunion du Groupe Bilderberg 2016 ?


                                                Réponse :


                                                • Henri de Castries, patron des assurances AXA

                                                • Patricia Barbizet, patronne de l’entreprise Artémis, présidente du conseil de surveillance de Christie’s

                                                • Nicolas Baverez, éditorialiste de l’hebdomadaire LE POINT, associé chez Gibson, Dunn & Crutcher

                                                • Olivier Blanchard, ancien économiste du FMI, Peterson Institute

                                                • Emmanuelle Charpentier, directrice du Max Planck Institute for Infection Biology

                                                • Laurent Fabius, ancien premier ministre, président du Conseil Constitutionnel

                                                • Etienne Gernelle, directeur de l’hebdomadaire LE POINT

                                                • Sylvie Goulard, membre du parti UDI, députée européenne

                                                • Christine Lagarde, ancienne ministre de Nicolas Sarkozy, directrice du FMI

                                                • Edouard Philippe, député Les Républicains (LR), maire du Havre


                                                http://www.bilderbergmeetings.org/participants.html


                                                Une citation très importante :

                                                « Je pense que vous pourriez dire, déclara un jour le diplomate américain George McGhee, que le traité de Rome, qui a créé le Marché commun, a été mûri pendant ces réunions de Bilderberg et aidé par le flot de nos discussions. »

                                                Source :

                                                « L’Europe sociale n’aura pas lieu », de François Denord et Antoine Schwartz, édition Raisons d’agir, page 40.


                                                • bourrico 7 9 juin 2016 10:25

                                                  Ceci est organisé par la Pologne et non par l’OTAN.


                                                  Allez, un titre à jeter à la poubelle, j’ai rien lu d’autre hein, avec un titre comme ça qui n’est qu’un bobard, on a pas envie de lire la suite, ça sent le truc au raz des pâquerettes avec moult poncifs et autres exagérations de cour d’école.
                                                  Ce genre de trucs à la crédibilité 0 travaille pour le camp d’en face.
                                                  Vive AV et son cirque comique !! smiley

                                                  • olala (---.---.209.137) 9 juin 2016 10:45

                                                    Pour rappel, les seuls connards qui ont utilisé l’arme atomique à des fins d’extermination (je ne parle donc pas d’essais) sont les américains.
                                                    Il est important de la souligner ici dans ce contexte, car les plus « malades » sont du côté l’oncle sam.


                                                    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 9 juin 2016 14:41

                                                      @olala
                                                      les seuls connards qui ont utilisé l’arme atomique à des fins d’extermination (je ne parle donc pas d’essais) sont les américains
                                                      Au regard de l’histoire, c’est très raccourci comme opinion. Le débat des historiens et des statisticiens n’est pas clos. Pour rappel Iwo Jima, 21 km2, c’est environ 30 000 morts. Une invasion conventionnelle du Japon faisait combien de morts ? Dans le genre « conventionnel », le bombardement de Cologne fait 130000 morts, Stalingrad fait plus de 700000 morts.
                                                      Ne pas tout juger pas avec ses yeux et ses informations d’aujourd’hui mais se remettre dans le contexte d’une guerre qui durait depuis des années et qui avait déjà tué des millions de personnes.
                                                      Ou auriez vous été en 1940 et quelles auraient été vos pensées, je ne le sais pas pour moi et je ne pense pas que vous puissiez le savoir.


                                                    • olala (---.---.209.137) 9 juin 2016 14:48

                                                      @Frédéric Van der Beken

                                                      Vous comparez des choses incomparables. D’un point de vue technique, l’atomique tue encore après, et pollue pendant des années.

                                                      "Ne pas tout juger pas avec ses yeux et ses informations d’aujourd’hui mais se remettre dans le contexte d’une guerre qui durait depuis des années et qui avait déjà tué des millions de personnes."

                                                      Vous êtes hallucinant, et cela justifie l’arme atomique ? ouais bref smiley


                                                    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 9 juin 2016 15:16

                                                      @olala
                                                      Vous en savez quoi de savoir combien de morts aurait fait une invasion du Japon ? Vous savez juste combien de morts a fait les 2 bombes autant le jour dit que sur les années suivantes. Donc vous avez un chiffre certain que vous comparez à un chiffre inconnu. Conclure sur un chiffre inconnu ?
                                                      Au vu des autres batailles de la 2e, il était estimé que le « conventionnel » faisait plus de dégâts. Si vous avez des estimations ou des articles, j’accepte de m’informer.
                                                      Quand je dis « Ne pas tout juger ... », pouvez vous imaginer une majorité de population (revoir ce que pouvait être ne serait ce que le niveau de la population de la France en 1940) peu instruite, sans radio, télé, internet, ne recevant qu’une propagande d’état par peu de médias et beaucoup de bouche à oreille. Et ceci m’amène à penser « j’aurais pensé quoi et j’aurais fait quoi ». Un tas de personnes ont fait des choix contraires avec les mêmes bases. Rien n’était gravé dans le marbre.
                                                      Je n’ai pas écrit que je justifiais l’usage de l’arme atomique, je dis que l’on ne sait pas ce qu’il serait advenu sans son usage et je me refuse donc à trancher un fait passé et irréversible. Si le reich avait pu faire sa bombe, on peut se poser également la question de son utilisation éventuelle au vu de la défense désespérée, « jusqu’au dernier » et inutile dans un Berlin au milieu d’une Allemagne ravagée et envahie.


                                                    • Layly Victor Layly Victor 12 juin 2016 12:11

                                                      @Frédéric Van der Beken
                                                      Vous oubliez le bombardement de Dresde, totalement inutile : 200 000 morts.

                                                      Et la prise de Nankin par les japonais : 400 000 morts.
                                                      Mais, comme ce n’est pas atomique, on n’en parle pas.
                                                      Je soutiens votre point de vue. Les militaires US n’avaient pas d’alternative, s’ils voulaient épargner des millions de morts supplémentaires.
                                                      De plus, on connaissait les effets mécaniques mais, ç ce moment de la guerre, on n’avait pas idée de l’effet des retombées radioactives.
                                                      C’est en prenant conscience de ces effets que les états majors des deux blocs ont décidé d’éviter à tout prix une guerre nucléaire.

                                                    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 13 juin 2016 18:55

                                                      @sarcastelle
                                                      70 ans après, la comptabilité doit être à peu près juste. Ne reste qu’à trouver l’endroit ou lire cette comptabilité à peu près juste.
                                                      Le débat initial était sur l’utilisation de l’atome mais tout le monde a tendance à le faire avec ses yeux ou sa compréhension d’aujourd’hui pour un événement non vécu par la majorité. La décision d’époque se juge avec ses informations de l’époque. Aujourd’hui surement, un tas de médecins se trompent car ils ne savent pas ce que l’on saura dans 20 ans.
                                                      Si on se replace à l’époque et ses moyens d’informations : vous ignorez énormément de choses. En 45, on doit déjà pouvoir comptabiliser des millions de morts, tout en se trompant de plusieurs millions. On connait parfaitement ses propres pertes mais pays par pays. On ne sait pas parfaitement quelle arme « miraculeuse » va nous sortir le camp d’en face. Il y a eu arbitrage sur l’utilisation ou non de l’atome (mal connu sur le long terme, c’est vrai). Le Japonais et c’était dans sa culture de l’époque aurait défendu autant que les Allemands dans Berlin mais le Japon n’était pas qu’une ville dans un pays envahi mais un pays qui est une île. Le jugement a donc été sur une évaluation des pertes et il y avait de fortes chances (mais personne ne peut être certain de ce qui ne s’est pas passé) que l’utilisation de l’atome écourte la guerre. Ce qui était aussi un coup de bluff car les US n’avaient que 2 bombes disponibles. Si les Japonais l’avaient su, ils auraient fait quoi ?


                                                    • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 9 juin 2016 12:26

                                                      L’ouverture a été volontairement loupée à l’époque Gorbatchev. Il fallait une politique de la main tendue au lieu d’une politique consistant à appuyer la tête sous l’eau.
                                                      Peut être De Gaulle avait raison. L’Europe de Brest à l’Oural qui est la version la plus optimiste et qui ne s’est pas réalisée. Mais au minimum, les ex pays du bloc de l’est devaient rester hors UE et OTAN. Une sorte de no mans land neutre.
                                                      C’était Europe ou pas Europe mais si c’était l’Europe, c’était autant valable pour l’Ukraine, la Russie ou la Biélorussie, etc .. et si ce n’était pas, la zone tampon (totalité des ex pays de l’est) restait neutre en attendant une compréhension meilleure.
                                                      Mais il y avait du business à faire en Pologne, Roumanie, Tchéquie, Slovénie, etc ... L’Europe est avant tout l’Europe du business et de la mise en concurrence avant d’être une Europe des peuples. Triste destin et triste opportunité.


                                                      • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 9 juin 2016 17:22

                                                        @sarcastelle
                                                        Pour rentrer dans l’UE ou l’OTAN, ce n’est pas que la volonté des demandeurs (sinon la Turquie y serait déjà), mais c’est aussi la volonté des présents.
                                                        Les présents ont estimés que le business serait mieux. C’est donc bien un manque de vision de l’UE. Les militaires (y compris US) et surement quelques gros industriels d’armement y ont vus un avantage déterminant (proximité et affaiblissement de la Russie), ce qui est un autre manque de vision.
                                                        Si on voulait, on pouvait et on n’a pas voulu. Quant à nous, les votants de tous les 5 ans avec notre avis dont on se fout ...


                                                      • Layly Victor Layly Victor 12 juin 2016 12:32

                                                        @sarcastelle

                                                        Leur histoire depuis plusieurs siècles avec la Russie n’est pas rose non plus

                                                        On croirait entendre Yves Calvi ou un de ses invités propagandistes (et trafiquants d’histoire professionnels).

                                                        Depuis plusieurs siècles ?
                                                        Il me semble que la partie centre-Est de l’Europe était dominée par la Pologne, jusqu’en Ukraine, et par l’empire des Habsbourg.
                                                        La Russie était plutôt confrontée aux invasions épisodiques venant de l’Est ou du Sud.
                                                        Ce n’est qu’à partir de Pierre 1er, au 17ème siècle, que la Russie a commencé à émerger en Europe de l’Ouest. Mais sa politique d’expansion, menée par Catherine 2 et Potemkine, était surtout dirigée vers l’ESt et le Sud. Donc, durant les siècles dont vous parlez, la puissance régionale, c’était surtout la Pologne.

                                                        Étudiez l’Histoire. Ne vous laissez pas embarquer par la propagande de bas étage de Calvi and Co.

                                                      • escoe 12 juin 2016 19:38

                                                        @Layly Victor Étudiez l’Histoire. Ne vous laissez pas embarquer par la propagande de bas étage de Calvi and Co.

                                                        Il y a longtemps que j’ai perdu tout espoir de trouver une trace d’intelligence ou d’honnêteté chez Calvi et ses « experts ».


                                                      • J.MAY MAIBORODA 10 juin 2016 09:26

                                                        Profitons de cette occasion pour signaler la pitoyable prestation des experts invités par CALVI dans l’émission « OTAN : Poutine, notre meilleur ennemi » (« C’ dans l’air » du 08/06/16).

                                                        Aucun de ces éminents géopoliticiens n’a été capable de dire pourquoi la Russie détenait l’enclave de Kaliningrad. L’un d’entre eux a simplement (et piteusement) bredouillé une vague explication.
                                                        Quant à la teneur général de l’émission, à part un sympathique général qui a timidement et vainement tenté d’apporter une réponse mesurée aux trois atlantistes forcenés invités par le non -moins atlantiste monsieur Loyal qui anime l’émission, ce ne fut qu’une « défense et illustration » des bienfaits" du parapluie américain et une justification de la soumission de l’Europe aux injonctions venues d’outre atlantique.

                                                        • Layly Victor Layly Victor 12 juin 2016 12:43

                                                          @MAIBORODA

                                                          Ils sont complètement nuls en Histoire, pour plusieurs raisons.
                                                          La première est qu’ils étudient l’Histoire avec des lunettes déformantes, et que ce n’est plus de l’Histoire mais de la propagande. La destruction totale des programmas d’Histoire par l’éducation nationale ne fera qu’aggraver les choses. C’est voulu.
                                                          La deuxième, c’est que l’Histoire, c’est l’histoire des peuples, de tous les peuples, et qu’ils détestent cordialement les peuples.
                                                          Ce Calvi, c’est un propagandiste US, version anti-Trump bien sûr.

                                                          Je suis triste de voir que l’Histoire, qui était autrefois un moyen de connaître les autres, devient un outil de sectarisme et de haine.

                                                        • Paul Leleu 12 juin 2016 18:03

                                                          il y a beaucoup de vérités... sur l’OTAN bras armé du capitalisme américain... c’est clair... sur l’europe qui n’a aucune raison de se laisser entrainer dans une guerre avec la Russie... c’est certain...




                                                          mais il y a deux erreurs à mon avis. Il ne faut pas surcoter l’armée russe ni sous-estimer l’armée américaine... cela n’a aucun intérêt. On se demande comment ces deux géants peuvent se faire la guerre directement... ce sera forcément par affrontements indirects... car la démesure de leurs forces ne donne aucun sens à un affrontement direct, sauf à bannir les armes nucléaires dans un drôle de « fair-play » militaro-industriel... 

                                                          Il est certain que les Russes ont des atouts (y compris en technique spatiale)... mais bon... je crois qu’aucun militaire au monde ne prend l’armée américaine en « guerre conventionnelle » pas au sérieux...
                                                          sur l’invincibilité des Russes, ils gardent aussi en mémoire leurs défaites face au Japon et en Afganistan... sans compter leurs propres aventures européennes qui connurent aussi leurs échecs... même si les opérations Napoléon et Hitler furent effectivement folles (et désastreuses)...

                                                          L’autre erreur est de considérer la Russie comme un gentil pays... c’est faux ! la Russie est simplement un « plus petit empire » que les USA... un peu comme la France ou la Chine... Ce n’est pas l’envie qui lui manque... ce sont les moyens... 
                                                          Il faut être clair... Poutine et les mafieux russes ne sont pas des philanthropes... ils peuvent être nos alliés (de circonstance) simplement car ils n’ont pas les moyens d’être nos ennemis.  Voilà une façon plus sage de voir les choses je pense. Quant au complexe militaro-industriel russe, il est aussi une réalité... et il a les mêmes impératifs de se « dégourdir » de temps à autre (comme vous le soulignez d’ailleurs en filigranne) .

                                                          L’affaiblissement de l’hégémonie américaine produit à l’échelle du monde les mêmes effets que le « dégel » soviétique sur l’Europe de l’Est, l’Asie centrale, et les rebélions tiers-mondistes... un effet balkanique... on est content de voir partir la puissance étrangère... mais elle est immédiatement remplacée par des « émirs » locaux en tous genre... les « puissances moyennes » qui émergent ne sont rien d’autres que de « petits empires » en puissance, des gangs, des mini-mafias qui profitent des cheveux blancs du vieux parrain de Washington... 

                                                          Gardons-nous d’idéaliser... voilà ce que je voulais dire... 

                                                          Reste maintenant à savoir si la France et l’Europe ont seulement la possibilité de s’émanciper du bloc étasunien... nos dirigeants ne veulent peut-être pas finir comme Allende, Lumumba ou Ben Barka... 
                                                          La réalité, c’est qu’il ne suffira pas d’élire un type (ou une femme) pour s’émanciper de cette tutelle. Tout ça ne peut venir que de peuples en lutte. Et on est très loin du compte avec l’état de l’Europe actuel à tous points de vue. 


                                                          Mais tout cela n’est que mon avis... 


                                                          • chantecler chantecler 12 juin 2016 18:41

                                                            @Paul Leleu
                                                            Bonsoir,
                                                            Je partage en grande partie votre avis .
                                                            Est ce que V. Poutine et les « maffieux russes » ont des rapports ?
                                                            Je ne le pense pas .
                                                            Poutine est arrivé au pouvoir bien après l’effondrement de l’URSS et des privatisations maffieuses sous B. Eltsine , sauf erreur de ma part .
                                                            Il a hérité de cette violence dans cet immense pays regorgeant de ressources, (à l’ouest , aux USA vu le développement elles ont été épuisées, donc très convoité , et a remis au pas nombre de ces seigneurs hyper capitalistes qui avaient racheté à bas prix les richesses de son pays .
                                                            Est-ce que V. Poutine a des visées expansionnistes ?
                                                            Je ne le pense pas non plus .
                                                            Les pays satellites d’après guerre n’ont été que la conséquence de cette dernière effroyablement meurtrière .
                                                            Il fallait créer des zones tampons et protéger les frontières .
                                                            Sans parler des populations fascistes , ultra collaboratrices avec l’Allemagne nazie .
                                                            La RDA par exemple c’était l’est de l’Allemagne , avec la Prusse féodale , ses Junkers et son ultra militarisme .
                                                            90 % des chefs de guerre nazis avaient été formés dans les écoles de guerre Prussienne .
                                                            Cette RDA abritait donc les plus fanatiques nazis , ceux qui ont fait le plus de dégâts en Russie, à partir de 1941 .
                                                            Et les pays occidentaux sont bien hypocrites car ils le savent et beaucoup étaient trop heureux de cette Allemagne « coupée en deux » .
                                                            « J’aime tellement l’Allemagne que je préfère qu’il y en ait deux . »
                                                            Voilà ce qui se disait dans les années 45/55 .
                                                            Ensuite le rideau de fer mais surtout la guerre froide .
                                                            Les pays capitalistes sous l’égide des USA ont toujours eu besoin d’un ennemi , d’un « diable » repoussoir .
                                                            Et le monde communiste l’est redevenu à peine la capitulation signée .
                                                            Les Allemands vaincus sans condition , ont très vite tourné casaque et fait allégeance à l’ouest , aux USA et ce de façon surprenante .
                                                            Tous les chefs et responsables nazis cherchaient refuge vers les armées américaines ...
                                                            De plus le système économique capitaliste leur était familier et il fallait encore qu’ils se donnent bonne conscience vis à vis de leurs atrocités commises à l’est .
                                                            Pas facile de reconnaître que l’on s’est conduit comme des sauvages , des brutes , quand on se revendiquait de l’élite aryenne , dominatrice , menant une guerre totale contre des sous hommes .
                                                            Guerre froide donc ruineuse mais guerres chaudes permanentes : la guerre du Vietnam par exemple concernait les troupes communistes chinoises et non russes .
                                                            Et là encore cette guerre a été dégueulasse .
                                                            Bombes , napalm, massacres, villages et rizières détruits avec des grandes villes au nord écrabouillées à la manière des grandes villes allemandes , à partir de fin 43 jusqu’ au 10 mai 45 , chute du régime nazi et effondrement total de l’Allemagne , ce qui lui avait été totalement épargnée en 1918 .
                                                            Tout s’est passé comme s’il fallait rapidement substituer l’ennemi ...
                                                            Notre vision de l’histoire est totalement occidentalo centrée et nous avons subi une propagande intense visant à nous faire croire au sortir de la guerre , que les gentils c’est nous , y compris l’Allemagne « victime » , et que les méchants toujours ces communistes issus de 17/18 , qui avaient eu le culot de revendiquer la socialisation des moyens de production ..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité