• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Manu Dame Patronnesse ou le Plan Pauvreté

Manu Dame Patronnesse ou le Plan Pauvreté

Maquillé en Dame Patronnesse, notre ancien banquier d'affaires de la Maison Rothschild s'en est allé au Musee de l'Homme nous présenter son Plan Pauvreté, version contemporaine du Robin des Bois à l'envers ou celui qui donna tout aux 1% prétend à présent redistribuer aux derniers de cordée.

A lire son catalogue La Redoute de bourgeoise aux poches trouées, on peut parler de distribution de pièces jaunes. Ah ça, des mots des maux, toujours des mots, Pinocchio y est allé, son allocution comme toujours enfilait les perles, il fallait parfois prendre un kleenex et s'essuyer les yeux tant la novlangue télénovella du président des ultra-riches etait sucrée.

Ecoutez plutot …

"Il n'y a personne qui peut être premier de cordée si le reste de la société ne suit pas. Cette cordée, c'est la cohésion d'un pays, c'est nous"

"Nous avons pendant trop de temps essayé de corriger des conséquences dont nous chérissions nous mêmes les causes. N'oublier personne, c'est dire aux premiers de cordée, n'oubliez pas les derniers de cordée".

Que c'est beau cette guimauve de notre Jupiter d'opérette, nos SDF ont le cœur secoué et les petits enfants le remercient de cette si belle mesure du repas à un euro. Ben oui, UN EURO, faut pas déconner, selon notre petit monarque faut être responsable, donc UN EURO soit plus qu’aux Restos du Cœur ou à la soupe populaire.

Son Plan Pauvreté – notez au passage qu’il ne s'appelle pas Plan de Lutte CONTRE la Pauvreté, le diable se niche dans les détails – est, quand on prend une loupe, un catalogue à la Prévert de mesures où ce concept foireux quand on a tout de RESPONSABILISATION est à chaque ligne. En gros tu es pauvre tu as certes un droit mais surtout un devoir. Donc on te donne SI tu vas en formation et au bout du bout, HOP, un contrat UBER avec MacDo.

Dans chaque mesure du petit monarque, sous chaque formule lénifiante, un piège à gueux. Le concept de solidarité sans frais, pas sa came, lui il te tend dix euros et il exige que tu lui rendes 3 euros 50 centimes de monnaie, et il te filme en train de tendre la main et de dire MERCI PATRON. Dame Patronnesse je vous disais.

" Je souhaite créer par une loi en 2020 un revenu universel d'activité qui fusionne le plus grand nombre possible de prestations et dont l'Etat sera entièrement responsable ".

Vous remarquerez que contrairement à la baisse des impôts immédiate dès son sacre pour ses amis les ultra-riches, ce fameux revenu universel intergalactique, sa Seigneurie SOUHAITE – une déclaration d'intention ça ne coute rien -, il nous l'annonce 16 mois APRES son élection, et nous renvoie à 2020 – ça me rappelle le coup de la suppression de la taxe d'habitation pour 2022.

Autrement dit sa mesure au conditionnel supprimera TOUTES les prestations en un magnifique bouquet et d'un coup de baguette Rothschild fera à la place apparaître une et une seule PRESTA-Manu-la-Classe liée à une … activité ! En clair à un TAF gratuit. Magnifique !

Donc TOI le gueux même pas cap de te déclarer à la CAF et qui quémande trois euros pour bouffer attends-toi, merci Manu, à aller faire la queue à un truc du style Urssaf et à te faire accompagner par Paul Emploi avec une caméra de vidéosurveillance placée sous ton nez. Tu bosses tu touches, tu touches tu bosses. Le plan Pauvreté c'est ça, c'est la grosse arnaque au profit du patronat et au détriment des plus démunis. Le tout annoncé au Musée de l'Homme, entouré de sympathiques squelettes. Décidément nous avons le président le plus taquin du monde !

Finalement à tout bien réfléchir, Bernadette et David Douillet sur TF1 on préférait …


Moyenne des avis sur cet article :  2.68/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • NEMO Joker 14 septembre 12:56

    « Pour faire une bonne dame patronnesse
    C´est qu´il faut faire très attention
    A ne pas se laisser voler ses pauvresses
    C´est qu´on serait sans situation
    .../...
    Pour faire une bonne dame patronnesse
    Il faut être bonne mais sans faiblesse
    Ainsi j´ai dû rayer de ma liste
    Une pauvresse qui fréquentait un socialiste »


    Jacques Brel

    Manu a raison d’être vigilant ! 
    Il ne suffit pas d’être un jeune loup pour que les proies restent sagement dans le bercail : la meute est aux aguets, prête à sauter sur n’importe quel morceau négligé par alpha+, et contrairement aux lions, prédateurs de qui laisse aux manants les reliefs des repas que les lionnes leur ont servis (ce qui n’en fait pas un ^personnage sympathique non plus), les loups sont comme les hyènes, des opportunistes sans fierté toujours à l’affût des restes.

    • amiaplacidus amiaplacidus 14 septembre 14:21

      @Joker


      La charité coûte bien moins cher aux nantis que la justice sociale. C’est pourquoi ils la privilégient.

    • Arogavox 14 septembre 17:58

      @amiaplacidus
      « Il faut être juste avant d’être généreux, comme on a des chemises avant d’avoir des dentelles. »

      - Nicolas de Chamfort

    • Arogavox 14 septembre 13:36

       A-t-on vu beaucoup d’esclavagistes assez psychopathes et stupides pour ne même pas laisser à leurs esclaves de quoi se nourrir et même survivre un temps pas trop court ?  
       Question élémentaire d’économie : même les machines ne pourraient être rentabilisées sans un minimum d’entretien.  Certes, les esclaves modernes, « sans-dents » et « derniers de cordée » sont en quelque sorte aujourd’hui hérités par des « premiers de cordées » qui n’ont jamais eu à débourser le moindre euro pour les acheter. 
       Mais, ne serait-ce que pour soigner, son image de marque, et pour éviter des turbulences coûteuses à maîtriser, probables mêmes parmi les plus docilisés lorsqu’ils sont poussés à bout, tout esclavagiste avisé a toujours laissé quelques miettes à ses ’morituri’. 

      La question est alors :
       quelle différence entre contrat de subordination obligatoire et esclavage ?

       Qui d’autre que Jupiter aurait pu y penser : 

       fusionner toutes les ’assistances’ offertes aux ’rien’, pour mieux les conditionner à l’acceptation d’un contrat de subordination parmi 3 propositions ; sans quoi quiconque refusera une des 3 corvées proposées (dame pipi ? cireur de pompes chez Jupiter ? kapo à la botte d’un Marcheur ? ) n’aura plus le droit à la CMU, ni de rencontrer un dentiste : normal pour des « sans-dents » ?! 


      • GANDALF LE BLANC GANDAF LE BLANC 14 septembre 13:48

        Tel un prêcheur en chaire, il a déroulé de sirupeuses promesses (financées bien sûr à crédits) pour 2019, 2020, 2022 !
        Et les « Benêts-gogos », bons ouailles, vont en débattre à qui mieux mieux ...
        La « Matrice » est très forte !!! 😈
        A quand la métamorphose => 🦋 ?


        • GANDALF LE BLANC GANDAF LE BLANC 14 septembre 14:02

          COMPRENDRE LE « MACRONISME »

          Macron est juste un dirigent obscène, pur produit du capitalisme. Capitalisme qui ne cache plus ses rouages vers son collapse, inhérent à ses fondements !!! ...

          Je précise que je ne suis pas un « marxiste », d’ailleurs même Max ne se définissait pas, lui-même-, comme marxiste (une déviance selon lui, => cf. Lénine) mais plus comme un critique du système économique « Marchand dit Libéral »

          Bien comprendre cette vidéo
          => https://youtu.be/Q_GISDx6XJ4

          • INsoMnia insomnia 14 septembre 14:15

            Ce triste sire EM toute honte bue n’est pas à une contradiction près ! Les psychopates tiennent les rênes...

            Je me revendique gueuse et fière de l’être ! smiley


            • ZenZoe ZenZoe 14 septembre 17:12

              Tiens, comparer Macron à Pinocchio est très bien vu !
              Reste à savoir qui tire les ficelles.


              • zygzornifle zygzornifle 14 septembre 17:51

                Sacré Macron, il distille ses réformes et mesures comme un vieil alambic ...


                • jeanpiètre jeanpiètre 14 septembre 18:31

                  Grandiose , il abolit du meme coup le rsa et le smic , le reve du medef


                  • Matlemat Matlemat 14 septembre 22:49

                     Macron s’est rendu compte que les elections européennes arrivent et que son parti est très mal, fusionner les prestations, je voudrais bien savoir ce que les pauvres y gagnent, comme le remplacement du RMI par le RSA , jamais bien compris.


                     

                    • zygzornifle zygzornifle 15 septembre 08:40

                      Un ex trader sorti de chez Rothschild ex ministre de chez la nouille va s’occuper des pauvres Whouhahaha , c’est comme nommé Nordal Lelandais directeur de colonie de vacances ou Marc Dutrou éducateur a la DAS ....


                      • philippe baron-abrioux 15 septembre 09:54
                        @l’auteur ,

                         Bonjour ,

                         n’oublions pas que la signification du prénom Emmanuel est « dieu est avec nous » .

                        s’il existe et pour ceux qui y croient , dieu ne peut s’adresser à nous , sans par son omniscience , nous « éduquer » aux bonnes manières de comprendre le monde qui nous entoure .

                         dieu sait qu’il y a des « premiers de cordée » et ils les as très vite reconnus dans sa clientèle .

                         mais notre dieu omniscient et « maître des horloges » , sait aussi qu’il y a des « derniers de cordée » , indispensables pour qu’il puisse y avoir des « premiers de cordées » car c’est bien le travail des uns qui fait la richesse des autres .

                         protégé en tous lieux par Alexandre , prénom qui signifie « repousser l’homme ennemi » , ce dieu « habité » de tout et de son contraire , ne saurait se laisser aller à une mielleuse charité dans notre république où la laïcité fait loi .

                        il « prévoit » ce dieu auquel rien n’échappe, un R.U.A , pour dans quelques années , qui rendra à ceux qu’il a parfois qualifiés de « riens » , une dignité retrouvée par la travail , « l’oisiveté étant mère de tous les vices » , c’est bien connu , le travail , on vous dit , le remède qui ne saurait être refusé deux fois , sauf à périr sous la férule , couvert de honte et de l’unanime réprobation populaire .

                         car oui , il le connaît le peuple , notre Emmanuel , turbulent parfois et trop peu reconnaissant de tout ce qui a été accompli depuis dix huit mois .

                        IL va l’éduquer ce peuple qui l’ a si mal élu , et qui est si peu enclin à lui faire une totale confiance : l’important c’est de CROIRE , DE LE CROIRE , c’est pourtant simple de croire au grand simplificateur de tout .

                        je l’ai écouté cet Emmanuel , ce Jupiter , ce« Maître des horloges » qui se prétend notre protecteur , un pseudo saint Martin qui donnerait la moitié de son manteau , mais d’abord aux « premiers de cordée » déjà plus haut et qui ont toujours trop froid .

                        que les derniers de cordée attendent un peu et travaillent pour se réchauffer en attendant :IL PENSE à eux , mais pour plus tard .même dieu ne peut pas tout faire « en même temps » .

                         « dieu avec nous » , Emmanuel , pourrais tu arrêter de te moquer du monde ?

                         bravo pour les 8 milliards (dont 4 ne sont d’ailleurs que des réaffectations ) , j’ai failli y croire !

                         bonne fin de journée !

                        P.B.A.

                         

                         


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès