• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Maroc : les « damnés de la terre » ne supportent plus d’être traités (...)

Maroc : les « damnés de la terre » ne supportent plus d’être traités comme des ordures

L'image a fait le tour du monde : Mohcine Fikri jeune vendeur de poisson broyé par une benne à ordure pour avoir résisté à la destruction de sa marchandise son seul et unique « capital » qui lui permettait de survivre lui et sa famille. Cette image reflète la réalité de tous les prolétaires de ce pays broyés eux aussi non pas par les camions poubelle mais par l'exploitation, les humiliations, les injustices et par la misère. Des Mouhcine Fikri il y en a des millions et des millions au Maroc et dans tout le monde arabe. Cette image à elle seule représente et symbolise le drame que vit au jour le jour une grande partie du peuple marocain. Cette mort tragique est également l'expression d'un ras-le-bol, d'un refoulement par les masses opprimées de tant et tant d'injustices et d'humiliations depuis des décennies. Les ouvriers, les petits commerçants, les vendeurs de poissons, les plombiers, les peintres en bâtiment, les maçons, les carreleurs, les électriciens, les marchands ambulants de fruits et légumes, les vendeurs de toute sorte de marchandises étalées à même le sol, bref tous les opprimés de ce pays ne supportent désormais plus la « Hogra » qui est un sentiment encore plus fort que l'humiliation, c'est le fait de se sentir écrasé comme des insectes et traité comme des ordures.

Les images et les photos du corps de Mouhcine Fikri broyé par une benne à ordure ont choqué tout un peuple qui n'a pas hésité à descendre immédiatement et massivement dans la rue pour manifester son indignation et sa colère. Aucun parti politique, aucune organisation ne sont derrière ce mouvement. Il s'agit d'une réaction spontanée et émotionnelle fruit de longues années d'humiliations, de souffrances accumulées et refoulées.

 

Les masses populaires savent par expérience que la plupart des partis politiques et les gouvernements ne sont que de vulgaires pantins dont le rôle essentiel est de rendre acceptable la vitrine faussement démocratique du régime. Les députés ne sont que des figurants qui jouent le spectacle de la démocratie sur la scène politique marocaine. Tous les pouvoirs sont entre les mains du roi, entouré de courtisans qui ne cherchent qu’à s’enrichir. Le gouvernement ne fait qu’exécuter les directives directement venues du Palais. Le parlement n’est qu’une chambre d’enregistrement de la volonté royale. Et ce n’est pas un hasard si à chaque manifestation, les marocains réclament la dissolution du parlement et la démission du gouvernement. Les collectivités territoriales sont strictement contrôlées par le ministère de l’intérieur, lui-même dépendant du Palais. Les résultats des élections sont déterminés d’avance et habilement répartis entre les partis politiques plus au moins soumis au pouvoir. Le jeu politique au Maroc est déterminé, organisé et contrôlé par le régime. La constitution de 1996 qui donne un pouvoir absolu au roi et consacre la sacralité de sa personne n’a pas été modifiée.

 

Les politiques économiques sont souvent décidées par les instances internationales comme la Banque mondiale et le FMI à Washington, loin des besoins et des préoccupations du peuple marocain. Ces politiques s’inscrivent dans une stratégie libérale globale : privatisation, vérité des prix, protection du capital privé local et étranger et extraversion poussée de l’économie marocaine basée sur des produits à faible valeur ajoutée. Il va sans dire que les effets traumatisants des plans d’ajustement structurel de ces mêmes institutions que le Maroc applique avec zèle sont supportés par les classes populaires. La paupérisation de l’immense majorité de la population reste la conséquence tangible de ces politiques. Déjà en juin 1981 et en janvier 1984, des révoltes populaires contre l’augmentation des prix des produits de base ( farine, pain, sucre, huile gaz etc.) ont secoué la plupart des villes marocaines faisant plusieurs centaines de morts et des milliers de blessés.

L’échec de ces politiques économiques est aggravé par la généralisation de la corruption qui, à l’instar des métastases, se répand dans tout le corps social. Aucun secteur de la société n’est épargné. Elle est omniprésente. C’est une habitude que l’on accomplit au quotidien. Elle est érigée en véritable institution.

 

Seul l'éphémère Mouvement du 20 février en 2011 a porté haut et fort les revendications légitimes des masses populaires. Son grand mérite résidait dans son existence même. Il a réussi à raviver une lutte de classes que le pouvoir croyait révolue. Jamais l'histoire récente du Maroc n'a connu une période aussi riche et aussi chargée de luttes populaires intenses même si le combat contre le Makhzen ne date pas du 20 février 2011. Le Mouvement a libéré la vitalité et la créativité des masses opprimées qui ont fait preuve d'une grande maturité politique et organisationnelle. Dans la lutte, elles ont aussi appris à relever la tête et à se dresser contre leur ennemi de classe.

 

Le Mouvement du 20 février a été vaincu comme tous les soulèvements populaires dans le monde arabe (excepté en Tunisie). Mais il a redonné considération, dignité et espoir à toutes celles et ceux qui, hier encore, étaient sans espoir. Les manifestations pacifiques et massives qui ont accompagné la mort tragique de Mouhcine Fikri montrent que les « damnés de la terre » au Maroc ne supportent plus d'être traités comme des ordures. Elles montrent également que le chemin vers cette forme de vie supérieure sera long et sinueux.

 

Mohamed Belaali

http://www.belaali.com/

 

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • cétacose2 2 novembre 2016 08:27

    .....et nous, on a les mèmes à la maison....et on se plaint même pas !


    • Leonard Leonard 2 novembre 2016 09:10

      @cétacose2

      Vous parlez des policiers ou des autres ?

    • Leonard Leonard 2 novembre 2016 09:16

      @Leonard

      Je précise par autres : « auvergnats, bretons »

    • Paul Leleu 2 novembre 2016 16:41

      @cétacose2


      comme disaient les socialistes algériens autrefois : « le maitre arabe a remplacé le maitre européen »... 

      contrairement à ce que croyait Malraux, le 21ème siècle verra un retour en force de l’idée socialiste et internationaliste. Tout simplement parce-que la religion (quelle qu’elle soit) habille très mal l’abjecte laideur du capitalisme. Le jour où les peuples du Magreb feront résonner l’internationale, alors ils entendront les cris de réponse et de fraternité de beaucoup d’humains sur Terre. 

      La seule question sérieuse qui se pose à moyen-terme, c’est quelle leçons tirer des succès et des échecs du mouvement socialiste dans les 200 dernières années ? Car si il y a eu de sanglants échecs, il y a aussi eu de magnifiques succès à méditer. 

    • agent ananas agent ananas 2 novembre 2016 09:49

      Çà sent la fin de partie pour toutes ces monarchies arabes. Leurs soutiens ne sont pas éternels, le vent étant en train de tourner à Washington.
      Espérons que toutes ces monarchies rétrogrades et corrompues seront bientôt jetées dans les poubelles de l’Histoire et que le rêve de Ben Barka se réalise enfin.


      • Leonard Leonard 2 novembre 2016 10:09

        @agent ananas

        Oui regardez !

        Partout où les dictateurs ont été déchu dans les pays arabes, la paix règne :
        - Tunisie
        - Lybie 
        - Irak
        ...

        Des pays désormais livre d’être à la solde de factions islamistes ultra-radicale...

        Comme ca... ben ça fait de la place ?

      • Paul Leleu 2 novembre 2016 16:35

        @Leonard


        si vous êtes honnêtes, la Tunisie est une exception notable dans la liste noire... il y a quelques réalisations très notables... une marche a été aquise de haute lutte, même si ce n’est qu’une marche...

        il y a donc un peu d’espoir sur terre

      • hunter hunter 2 novembre 2016 10:15

        Camarades Marocains,

        Surtout, si vous voyez débarquer un certain « français » qu’on désigne par les trois lettres BHL, surtout faites gaffe !

        Facile à reconnaître : allure débraillée de bellâtre élégant, tignasse abondante et chemise blanche largement ouverte sur son auguste poitrine...

        1/ commencez par le foutre dehors à coups de pieds dans le fion !
        2/ Ça veut dire que toute cette histoire est montée de toutes pièces (avec une vie sacrifiée, mais ça ne les gène pas), par ceux que vous savez être vos ennemis (même si votre royaume est particulièrement tolérant envers eux), et que le but est de complètement déstabiliser votre pays, et d’appauvrir votre population !

        Donc soyez vigilants ! Souvenez-vous de ce qui est arrivé récemment aux autres pays du nord de l’Afrique !

        Regardez-bien dans quel état de déliquescence est la France, et comprenez bien ce que ça donne, quand ces « petits malins » sont aux manettes, et ce depuis longtemps !

        Donc méfiez-vous, méfiez-vous....et ça vaut aussi pour les voisins algériens, car une telle situation pourrait bien se produire aussi dans ce pays sous peu.

        Adishatz

        H/


        • cedricx cedricx 2 novembre 2016 14:28

          @hunter
          pas de soucis !BHL et sa célèbre épouse vivent comme des princes dans un superbe palais à Marrakech sous la bienveillante hospitalité du roi du Maroc lui meme ! tout ce qu’on attend de lui, c’est de faire la promotion du royaume enchanté en France et en Israel, ainsi que sa participation active au combat tous azimut contre l’Algérie voisine !Donc vraiment ne vous faites pas de mauvais sang pour rien !


        • hunter hunter 2 novembre 2016 18:59

          @cedricx

          Ah merci de me rassurer et de rafraîchir ma mémoire.... smiley

          C’est vrai que toute cette clique aime à se rassembler dans leurs ryads marocains, j’avais oublié ce petit détail......l’ancien maire de Paris amateur de jeunes éphèbes facilement consommables, le couple Dombasle/BHL, DSK et son ex, toute ce petit microcosme aime à festoyer entre eux, au Maroc, entourés de légions de serviteurs qu’ils payent au lance-pierre !

          Adishatz

          H/


        • V_Parlier V_Parlier 2 novembre 2016 20:20

          @cedricx
          Bon alors si BHL ne soutient pas le mouvement de protestation, ce mouvement sera justifié.


        • cathy cathy 2 novembre 2016 11:23

          Allez vous plaindre à l’Isesco, je vous donne l’adresse, c’est chez vous : 


          • OMAR 2 novembre 2016 23:41

            Omar9

            @cathy

            Cet article est un descriptif d’un fait avéré qui s’est déroulé au Maroc, et qui aurait pu se dérouler en Inde, au Brésil ou en Angola, ou en Roumanie.
            Et qu’au delà de sa portée informative, il enseigne sur cette volonté du peuple marocain de rejeter toute forme de mépris et de lutter de manière pacifique contre les injustices sociales.
            Donc, il n’attend aucun conseil ni orientation de votre part.
            Surtout quand ceux -ci sont basés sur la morgue, la suffisance et un nauséabond suggestif religieux.
            Autrement dit, commencez plutôt à vous gratter la tête (ou autre partie de votre corps) pour dénicher une personnalité digne de diriger la France.
            Car dans ce pays, un agriculteur par exemple, n’est pas écrasé par un quelconque tracteur, il se suicide.
            Tout simplement (et malheureusement)....
            http://www.lepoint.fr/sante/en-france-les-agriculteurs-se-suicident-plus-que-les-autres-06-10-2016-2074089_40.php


          • MagicBuster 2 novembre 2016 11:44


            Elle est ou l’injustice ?

            Ce serait « justice » de vendre du poisson pourri pour subsister ?

            J’imagine qu’il avait 10 enfants .... quelle tristesse de voir l’humanité régresser ...


            • hunter hunter 2 novembre 2016 14:00

              @MagicBuster

              Salut,

              En fait visiblement, les poulagas locaux ont fait chier ce marchand, parce qu’il vendait des poissons d’espèces protégées, donc interdites de vente.

              Faut bien laisser libre court aux chalutiers-usines européens voire même parfois japonais, qui viennent piller allègrement cette partie de la Méditerranée, comme ils le font allègrement depuis des décennies devant les cotes mauritaniennes ! (donc là c’est l’Atlantique, vous l’aurez deviné)

              Les petits pêcheurs locaux n’ont plus rien à bouffer, mais visiblement les gouvernements locaux s’en battent bien les couilles, tant qu’ils touchent de la fraîche pour acheter de jolies résidences secondaires à Paris, Cannes, Nice ou NYC !

              Résultat des courses, ça fait des décennies que les petits peuples de ses pays, n’arrivent plus à nourrir leurs familles, donc ils font quoi en fin de compte.....ben ils cherchent à émigrer... !

              Processus qui se produit déjà chez nous, où moult français, en dignes citoyens d’un pays en voie de tiers-mondisation ( processus achevé à 90%, la mandature Juppé finira le job), émigrent à qui mieux mieux, encouragés par les gros médias du système, voire même les politicards !

              Conséquences de cet ignoble système mis en place au fil des années, au niveau de toute la planète, et qui profite énormément à une toute toute petite minorité, mais qui détruit tout partout, sur la planète, aussi bien les populations humaines que les écosystèmes ; ce beau système d’adoration du veau d’or et de la « croassance » !!!

              Adishatz

              H/



              • OMAR 2 novembre 2016 23:48

                Omar9

                @MagicBuster

                La chair de porc est interdite à la consommation ; pour un musulman.
                Mais jusqu’à preuve du contraire, le hallouf ou le mulet, c’est comme vous, des créatures de Dieu....
                CQFD....


              • titi 4 novembre 2016 21:27

                @OMAR

                C’est pas la consommation de porc qui est interdite... c’est de se faire prendre en train de consommé... c’est pas pareil


              • cedricx cedricx 2 novembre 2016 14:33

                Par contre le chanteur marocain qui vient d’être mis en examen pour viol sur une française, récidiviste en la matière puisqu’il est poursuivit aussi aux Etats-Unis, bénéficie des largesses du roi qui paie sa défénse à Paris au mépris des victimes !



                  • titi 2 novembre 2016 20:55

                    @MagicBuster

                    Le gars qui paie les amendes c’est le pure produit de l’intégration.

                    Le mec né en France, qui a fait ses études en France, qui fait son business en France et qui se balade avec un drapeau algérien autours du cou après avoir renoncé à la nationalité francaise pour prendre la nationaité algérienne.

                    D’ailleurs au lieu d’emmerder les filles voilées, c’est lui qu’on devrait mettre dans un charter.


                  • rugueux 2 novembre 2016 15:13

                    @l’auteur

                    Faut pas réécrire l’histoire ! Le mec il est monté de lui-même dans la benne à ordures, personne ne l’a forcé il suffit de regarder la video...Donc le mec monte dans la benne pour récupérer ses espadons interdits à la vente tout ça au milieu d’un immense bordel dont seuls les maghrébeins ont le secret et il semble qu’un des agités enclenche le broyeur dans la bousculade...

                    C’est juste un prix Darwin !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

Mohamed Belaali


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires