• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > MAURITANIE : l’Etat qui bat les femmes

MAURITANIE : l’Etat qui bat les femmes

 

La Mauritanie, à travers la médiocrité des gouvernants, a battu tous les records. Après celui de la corruption et de la criminalité, ce pays figurera certainement au Guinness Book des records pour le tabassage organisé et violent de ses propres citoyennes...

Pays des poètes ? Désormais, pays des femmes battues.

Tristes images que les médias étalent au grand jour. Des femmes piétinées, matraquées, martyrisées, violentées par la force publique. Des femmes dans les hôpitaux, soignant leurs blessures. Triste pays, triste gendarmerie.

Alors que les Etats font place à la promotion de la femme, de sa protection en tant que pilier de la société, l’Etat mauritanien la bat comme le ferait le premier délinquant en liberté.

Oui, les femmes ont protesté, oui elles se sont érigées en demanderesses de leurs droits en dénonçant les méfaits de l’Etat et de ses immondices enfouis pour détruire les populations.

Oui, elles n’avaient pas tort, mais l’Etat mauritanien s’est très vite accommodé de la matraque pour faire taire, les citoyens. Et face à cela il ne trouve personne pour l’en dissuader. Car pourrait-on l’en dissuader par l’argumentation ? En effet si comme le dit si bien le dicton, « la violence n’est que le manque d’arguments », l’Etat mauritanien en est bien l’exemple le plus achevé.

Cet Etat qui devait s’ériger en éradicateur des violences basées sur le genre (VBG) est devenu, par cet acte un Etat-VBG.

Et ce communiqué de la gendarmerie, à l’image de la médiocrité générale, qui s’évertue à justifier la violence, est l’exemple même de la mésestime que l’Etat, à travers sa force publique, tient le citoyen.

Dans un Etat de droit digne de ce nom, un tel acte de violence aurait entrainé la sanction de ceux qui l’ont commis, ceux l’ont commandé et la démission du ministre de l’Intérieur…

Face à l’immobilisme des organes de défense des droits de l’homme (associations, Conseil et groupements) ….

Que nous apprend, notre culture, de l’homme qui bat une femme ?

Un violent, un faible, un indigne et un irresponsable.

Que nous apprend, le droit, d'un homme qui bat une femme ?

Un délinquant, un coupable, un délictueux, un criminel…

Alors, cela étant, comment qualifierait-on un Etat qui bat les femmes ?

Un Etat qui n’a ni culture, ni droit …

 

Mauritanie, pays des femmes battues…. où sont les hommes ?

 

Pr ELY Mustapha


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • microf 10 février 15:51

    " Mauritanie, pays des femmes battues…. où sont les hommes ?

    "

    Réponse ; entrain de battre les femmes !

    Très bon article et très bonne question, oú sont les Hommes ?


    • Clocel Clocel 10 février 17:19

      Ce brave pays me semble avoir toutes les qualités pour avoir l’estime de nos dirigeants.

      Pendant qu’ils cognent sur les femmes, ils ne se rendent pas compte qu’on leurs fait les poches, des « cocus » qui s’ignorent...

      Allez, encore un effort Messieurs les mauritaniens, et vous découperez bientôt les journalistes dissidents dans les ambassades sans froisser nos donneurs de leçons sur les droits de l’Homme...


      • xana 10 février 19:24

        Qui a intérêt à publier cette propagande ?


        • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 11 février 03:15

          Arrêtez de vous plaindre avec votre religion du moyen âge. Convertissez vous à Jesus notre sauveur, devenez laïcs ou athées. Il n’y a que des solutions.


          • cyrus KOU-PEU-LA 11 février 03:20

            @dr.jambon-beurre

            Bouddhiste ou franc maçon ça peut le faire aussi ...
            dans le pire des cas il reste les are krishna , la scientologie ou même RAEL 
            ( un journaliste de course automobile , un grand prêtre du dieu « auto/ego »)


          • dr.jambon-beurre dr.jambon-beurre 12 février 04:08

            @KOU-PEU-LA
            Raël, quel génie ce mec, se faire payer sa « Racing Team » par ses adeptes au nom de Dieu ou je ne sais quelle entourlipoule ! Mais à ce que j’ai pu en voir, il n’est pas très bon pilote, ce qui pourrait être un signe divin ou plutôt non-divin...

            Franchement, pourquoi se priver avec tant de crétins prêts à débourser où à se faire exploser ! L’être humain peut se montrer navrant de naïveté !


          • Garibaldi2 11 février 06:12

            Vous pourriez écrire le même article à propos de Singapour, où d’après le recensement de 2017, 33,1 % des habitants sont boudhistes,, 18,8 % musulmans, 14,9 % chrétiens, 11 % taoïstes, 5% hindouistes, 0,6 % ont une autre religion et 18,4 % n’en ont aucun. Et où :

            Les grèves sont interdites.

            Internet est filtré.

            Les paraboles sont interdites, seul le câble est autorisé.

            L’homosexualité masculine est interdite.

            La justice condamne à des châtiments corporels.

            Le nombre d’exécutions capitales par habitant est le plus élevé au monde.

            La possession de faibles quantités de drogues est passible de la peine de mort.

            Est-ce grâce à tout ça que Singapour est arrivé en tête en 2015 du classement PISA dont on nous rebat régulièrement les oreilles ?

            J’espère que vous aurez un jour l’occasion de faire un article sur le sujet.

            Bien entendu condamnation totale de ma part des châtiments corporels.

            Quand boycotterons-nous comme destinations de voyages touristiques les pays ayant cette pratique ?

            Notez que depuis 2018, les châtiments corporels restent légaux dans les écoles privées de tous les états des États-Unis, à l’exception du New-Jersey et de l’Iowa. Les châtiments corporels, en tant que forme de discipline scolaire, sont légaux dans les écoles publiques aux États-Unis (cour suprême fédérale), il sont légaux dans dix-neuf états, et permis dans dix-huit d’entre eux, et pratiqués dans quinze.

            On en apprend tous les jours !


            • bertin 11 février 07:55

              En France, la répression est ultraviolente et secrète. Elle s’effectue par le biais de satellites de surveillance.

              https://ladictatureinvisible.wordpress.com/2021/02/11/la-mise-en-isolement/


              • Bertil 11 février 08:32

                Article par trop réducteur, nébuleux qui me laisse le sentiment d’un mauvais pamphlet propagandiste... mais dans quel but ?


                • zygzornifle zygzornifle 11 février 08:42
                  MAURITANIE : l’Etat qui bat les femmes

                  FRANCE : l’état qui bat les gilets jaunes et autres manifestants ....


                  • xana 11 février 09:10

                    @zygzornifle
                    Parfaitement exact
                    Et parmi les manifestants et gilets jaunes il y a aussi des femmes !


                  • microf 11 février 11:47

                    @xana

                    Exact @XANA, cette scène d´un policier qui brutalise cette jeune dame aux mains nus, ce passe en France, on se crorait au Chili au temps de la dictature.
                     


                  • microf 11 février 11:50

                    @microf á @xana

                    Accueil du site > Tribune Libre > Violences policières de Paris à St-Pétersbourg : un policier au chevet de (...)

                    Malheureusement la photo n´est pas apparue, mais en lisant l´article, vous verrez bien l´exploit de ce policier en photo comment il met un coup de pied dans le ventre de cette jeune dame aux mains nues.


                  • xana 11 février 09:35

                    Je ne sais pas qui est « Pr ELY Mustapha » et encore moins pour qui il cherche à faire de la propagande.

                    Le fait que des hommes battent des femmes (et d’une manière générale que les forts profitent de leur force pour battre les faibles) est malheureusement une constante absolue dans le monde.

                    L’explication est tout simplement la lutte pour la vie et pour le pouvoir. On peut le regretter, mais on l’observe également dans le règne animal et végétal.

                    Ce n’est donc pas une spécificité de la Mauritanie. S’il y avait des journalistes mauritaniens en France à l’époque de la petite Cosette, ils auraient pu faire des reportages édifiants sur le sexisme en France. Et s’il y avait des journalistes mauritaniens en France en 2019, ils auraient pu montrer au monde entier comment le gouvernement armé de flashballs traite ses opposants et les mutile.

                    L’humanité dans son ensemble n’est pas encore parvenue à apaiser les violences, mais il n’y a pas besoin de cet article pour le souligner.

                    Le but de l’article n’est donc pas la violence faite aux femmes, mais cherche simplement un prétexte assez mince pour nuire à la Mauritanie.

                    Qui a intérêt à cela ? Je ne sais pas personnellement. Ca dépend certainement de la politique extérieure de ce pays qui doit gêner quelqu’un de ses voisins, ou plutôt les ambitions d’un pays sur l’Afrique.

                    Dans tous les cas c’est une tentative minable et hypocrite de nuire à une communauté. Ca me rappelle quelqu’un ?


                    • Garibaldi2 11 février 10:51

                      @xana

                      Si vous ne savez pas qui il est, il vous suffit de faire une recherche avec Google !

                      https://fr.wikipedia.org/wiki/Moustapha_Ould_Ahmed_Ely

                      https://cridem.org/C_Info.php?article=745572

                      Il ne cherche pas à nuire à la Mauritanie. Ce qu’il écrit est exact, mais il oublie tous les autres pays où les châtiments corporels ont cours !


                    • xana 11 février 14:22

                      @Garibaldi2
                      On ne t’a jamais mis en garde contre Google et contre Wikipédia, les sites impériaux de fausse-information ?

                      Si tu crois tout ce que racontent ces sites soi-disant « objectifs », tu ferais mieux de rester bouche bée devant ta télé. Biden est le meilleur président que l’Amérique ait jamais connu, et Macron est son prophète. Quant aux ignobles Xi et Poutine, nos vaillants GI vont les poursuivre jusque dans les chiottes. Euh, j’ai dû me tromper de citation...

                      Je commence à savoir reconnaître de la propagande quand j’en vois. Problème pour qui voudrait me traiter de complotiste, je ne sais pas encore attribuer les propagandistes à leur agence favorite. Et je n’ai pas encore la moindre idée du pourquoi. C’est con pour un complotiste !


                    • Garibaldi2 12 février 12:43

                      @xana

                      Surfant le net depuis 1994, je me régale des donneurs de leçons tels que vous !

                      Les infos sur lui parues dans Wikipedia son exactes, puisqu’il ne les a pas corrigées, et elles sont vérifiables. Son blog est ici : http://haut-et-fort.blogspot.com/

                      Votre commentaire n’a ni queue ni tête, et je me demande bien ce que vous voulez dire ?!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité