• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Mauritanie : votre haine du français ne changera pas votre histoire...

Mauritanie : votre haine du français ne changera pas votre histoire...

C’est vrai que c’est douloureux de s’appeler mauritanien car les Français en ont décidé ainsi,

douloureux de devoir son pays, son état, ses frontières, son armée, ses institutions à la France,

 douloureux de savoir que la France a pacifié des tribus misérables se pillant les unes les autres dans un coin de désert qui n’intéressait personne, pas même nos voisins du Maghreb,

 douloureux de n’avoir comme trophée de la résistance que l’assassinat d’un colon sans défense, arabisant qui aimait les maures et voulait une pacification par la persuasion et les intérêts communs,

douloureux avec ce crime d’avoir déclenché une modeste réponse militaire française qui mit à genoux toutes les tribus du nord au sud,

douloureux d’avoir ensuite vu l’ordre féodal inique renversé comme un château de cartes culturellement truquées,

douloureux de voir que les hratine furent libérés et éduqués,

douloureux de vivre ce qu’ont vécu les autochtones avec l’arrivée des arabes,

douloureux d’être pour l’éternité les colonisés des Français,

douloureux d’avoir montré aux esclaves, aux forgerons aux castés que leurs maîtres n’étaient rien face aux Français leurs nouveaux maîtres qui les ont dominés militairement puis corrompus,

douloureux de ne pas avoir eu une résistance pour un pays commun imposé par les Français mais juste des accrochages pour défendre chacun dans son coin un petit ordre féodal.

 

Douloureux de voir que les captifs instruits par les français, parlant français sont devenus plus savants que leurs maîtres dont le savoir scientifique est resté bloqué au 16ème siècle selon les mots de l’anthropologue Pr Abdel Wodoud Ould Cheikh.

Douloureux de voir naître une Mauritanie plurielle plus juste après l’ordre féodal de l’arabité errante.

Arabité et nationalisme ! Parlons-en ! Arabité de la mendicité diplomatique éhontée qui fait de la Mauritanie le sanglier de tous les crimes des pays arabes riches. Quand l’un découpe en morceau un journaliste faisant trembler d’horreur la planète et plongeant les nobles pays arabes dans le silence pudique, seule la Mauritanie bondit pour défendre l’indéfendable. Alors son maître le redoutable prince sanguinaire passera en Mauritanie lui jeter quelques sous. Quand le même pays décide de rompre ses relations diplomatiques avec un de ses frères, seule la Mauritanie bondit pour faire de même.

Où est le nationalisme dans cette diplomatie de la honte soutien du crime, diplomatie de la mendicité ? Nous sommes la honte diplomatique du monde arabe et du monde musulman. Qu’avons-nous reçu des pays arabes pour être si fiers à quatre pattes ? Est-ce cela être frères ? Ces pays arabes peuvent effacer notre dette d’un claquement de doigts comme ils jetteraient l’aumône mais au lieu de ça, l’Arabie saoudite gardienne des lieux saints va jusqu’à nous faire des prêts avec un taux d’intérêt de 3% dénoncé partout dans le Coran.

Est-ce cela être frères ou même amis arabes et musulmans ? J’ai un grand respect pour l’actuel ministre des Affaires étrangères mais je sais qu’il n’y est pour rien. Il fait son travail en administrant une "récente" orientation diplomatique des régimes mauritaniens. Les Arabes ne nous respectent pas car nous ne sommes pas respectables. Nous nous comportons comme de vils mendiants.

Plus personne ne nous respecte nulle part. Même les Chinois qui vident nos eaux nous ont menacés en la personne de l’ambassadeur de Chine si on osait toucher à la scandaleuse convention chinoise sous prétexte que cela affecterait notre fameuse « coopération » qui n’est en fait qu’un échange de mauvais procédés : du pillage contre des miettes. Et chaque fois qu’ils nous offrent quelque chose comme l’académie diplomatique, ils écrivent en grand dans la cour principale "don de la Chine" et cela ne dérange personne car tout le monde s’en fout.

Au lieu d’être fiers, nationalistes face à tous les étrangers, on ne sait qu’allumer des feux de diversion contre la France soi-disant responsable de tous nos malheurs. On est même allés jusqu’à écrire que la France serait contre le procès d’Aziz de peur d’inquiéter les autres tyrans en Afrique. Quelle obsession morbide contre la France.

La France a d’autres chats à fouetter. La France n’est quasiment plus rien en Afrique. Elle est déclassée quasiment partout à cause de 20 ans de politique étrangère xénophobe indexant les Africains et les musulmans. Militairement elle sera même chassée de l’Afrique par les USA dans leur guerre d’influence contre la Chine. La France a perdu ses anciennes colonies. Elle a perdu l’Afrique et même les pays arabes depuis Chirac. Economiquement elle est à genoux chez elle, diplomatiquement à la dérive. L’attaquer c’est tirer sur une ambulance. Reste qu’elle n’est pas coupable de ce qui nous arrive et les francophones comme nos amis français résidents ou hommes d’affaires n'ont pas à payer le prix de cette obsession insensée et injuste.

Tout ceci ne confirme qu’une chose, aucun de nos dirigeants n’aime ce pays qu’on a vendu économiquement aux Chinois et diplomatiquement aux Saoudiens qui polluent notre islam pacifique en wahhabisme. Le Mauritanien n’aime pas plus le mauritanien, le Mauritanien a horreur du mauritanien mais dans toutes les bouches sur toutes les lèvres il n’est question que de nationalisme et de haine du français.

Cette mentalité de l’ingratitude, ce culte de la vassadité, cette propension à la diplomatie de la domesticité arabeuse, voilà cher monsieur ce que vous incarnez. Ghazouani vous a choisi comme directeur de cabinet car il sait qu’il a hérité d’un pays où ceux qui pensent comme vous sont majoritaires après des dizaines d’années de nationalisme complexé et mystificateur.

A défaut de changer l’histoire coloniale à laquelle vous devez d’être mauritanien, d’avoir un état et de vivre en paix, vous ne réussirez qu’à la salir, la corrompre pour tromper les générations présentes et futures mais tant qu’il existera un livre écrit en français, il y aura toujours quelque part un témoin implacable et invincible de votre royale imposture fondée sur le téléphone arabe auquel je dois l’honneur d’être si mal connu de vous.

Cordialement

AOSA


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Gégène Gégène 6 mars 23:16

    de la même manière que l’on devient adulte le jour où se réconcilie (au moins dans sa tête) avec ses parents, certains pays nord-africains auraient largement l’âge de devenir adultes . . .


    • L'apostilleur L’apostilleur 7 mars 00:51

      Le premier pays d’Afrique du Nord qui sera capable d’une autocritique lucide comme la vôtre trouvera la reconnaissance de tout ceux qui ne recherchent que l’apaisement en Europe et notamment en France.

      Certains pays ne montrent qu’agressivité et soufflent sur les braises de la rancoeur. 

      Comme vous le poète syrien Al-Maghut a fait preuve d’un courage éclairé. Ecoutez les 3mn de ce présentateur méritant qui fait votre constat.

       https://youtu.be/TIllTnnC1Zs


      Sera-t-il été prophète en son pays ? 


      • HELIOS HELIOS 7 mars 01:28

        ... est-ce que votre message est écrit et publié au bon endroit ?


        • L'apostilleur L’apostilleur 7 mars 09:39

          @HELIOS
          AV est un bistrot que tout le monde peut fréquenter, même si on ne boit pas d’alcool. 

          L’autocensure d’actualité dans les écoles ne devrait pas déborder ici .


        • HELIOS HELIOS 7 mars 16:18

          @L’apostilleur

          ... bonsoir,...
          Je ne parle pas du tout de censure, mais je me demande a qui est destiné ce type de sujet ?

          Il me semble, mais c’est sans autres considerations, qu’il s’agit d’un thème concernant essentiellement les mauritaniens et je me demande si ceux-ci lisent de façon régulière Agoravox.

          Un simple français ne se sent pas concerné par cet article qui critique vertement le comportement des mauritaniens eux-mêmes.

          Cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas intéressés par ce qu’il se passe là-bas, mais dans ce cas c’est une autre présentation du sujet qu’on peut attendre.

          Je suis moi-même passé régulièrement, cela fait longtemps, a St Louis au Sénégal, et beaucoup plus récemment tout aussi fréquemment a Laâyoune et j’y ai rencontré de nombreux mauritaniens qui m’ont parlé de chez eux... cela ne fait pas de moi un expert en la matière.

          Evidement je m’élève contre toute censure fut-elle « auto » !


        • L'apostilleur L’apostilleur 8 mars 10:04

          @HELIOS

          Opinions partagées. 

          Ce témoignage a néanmoins valeur d’exemple. L’auteur rejoint les intellectuels maghrébins perspicaces don Mohamed Arkoun sur radio Alger.
           https://youtu.be/M5IV6Y3S05g


        •  C BARRATIER C BARRATIER 7 mars 17:44

          Simple français, cet article a retenu mon attention. Il y a du tragique dans cette histoire, et il ne peut en être autrement. Même aujourd’hui les peuples ont du mal à mettre en commun leurs traditions, et les entreprenants qui cherchent le développement le souhaitent à leur image ...et en en tirant les bénéfices financiers sans trop les partager..


          • sylvain sylvain 7 mars 18:55

            sympa de voir un auteur africain lucide sur l’état du monde, de la france et de son pays . La mauritanie se transforme en désert a grande vitesse, ils ont effectivement besoin de prendre les choses en main


            • Hector Hector 8 mars 11:46

              Bonjour Vlane,

              Permettez-moi de vous féliciter pour cet article réaliste.
              Aux alentours de mes vingt ans, ce qui remonte à 40 ans déjà, J’avais des amis de mon âge issus des pays d’Afrique du nord et de Mauritanie notamment (Bonghi) et je peux vous dire que nos religions n’était jamais évoquées entre nous et nous étions de très bons copains.

              Je suis triste de voir ce que ces nouvelles générations ont fait de la sincère amitié qui nous liait les uns aux autres.

              Dommage.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

vlane

vlane

.


Voir ses articles



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité