• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Médecine de confort... Pour les médecins oui !

Médecine de confort... Pour les médecins oui !

JPEG

« Etes vous un patient du docteur xxxx ? » Non je viens d’arriver dans la région ! Ah désolé, le docteur ne prend pas de nouveau patient ! » Réponse devenue presque automatique dans notre pays, particulièrement en campagne. Ben oui, comme partout, dans tous les secteurs, plus personne ne veut subir les inconvénients du métier. Et pour les médecins c’étaient les horaires extensibles à l’infini. De nos jours, après ouverture de son cabinet, un jeune praticien se constitue une « clientèle fidélisée », car, vieillissement de la population oblige et il y a de plus en plus de gens qui consultent, souvent et avec des pathologies lourdes et de longues durée : le jackpot quoi. Comme ça, la doctoresse jeune se prend le mercredi après midi pour les enfants et le weekend car il faut bien profiter de la vie. Apres on s’étonnera que les urgences des hôpitaux débordent...

Un petite histoire édifiante (et combien banale)

Un diabétique de mes amis, voit sa glycémie faire le yoyo, cela déclenche une infection urinaire. Il vient d’arriver dans le département de l’Eure et Loir. Dans son petit village de 580 habitants il n’y a pas de médecin, il doit aller dans un village plus important à 18 km. Ayant téléphoné à 6 médecins alentours qui n’acceptent pas de nouveaux patients, finalement il décroche un RDV pour le lendemain en fin d’après midi.

Ce diabétique explique ses petites misères, et en 3 coups de cuillère à pot il a sa prescription en main et sort après moins de 10 minutes (la « nouvelle » médecine conseille qu’une consultation dure 8 minutes maxi). Pas de prise de tension, on ne touche pas, palpe pas, ne demande ni le poids ni la taille, c’est de la médecine fast food. Par contre sur l’ordonnance c’est la fête : il doit aller dans un labo pour des analyses d’urine et de sang à 25 km de son domicile, doit ensuite prendre RDV pour une échographie à Orléans soit à 48 km, et pour finir avec un urologue encore à Orléans. Sachant que le gasoil est à + de 1,50 euros et que ce patient (très patient d’ailleurs) doit conduire 2x18 + 2x25 + 2x48 + 2x48 = 278 km, donc dépenser environ 25 euros et y passer quelques heures de conduite (sans prendre l’autoroute payante) et les salles d’attente...C’est t’y pas beau « le pays avec la meilleure médecine du monde ! ».

Mon diabétique n’a pas de mutuelle (comme 5 millions d’autres). Il va au labo, privé et a l’intelligence de demander combien devra-t-il payer de sa poche ? En tout les tests coutent 180 euros, et sa part est de 100 euros, tout rond. Pour l’échographie ce sera 60 euros à sa charge, et pour les médocs 15 euros. Il a bien une prise en charge ADL à 100% mais en l’occurrence son infection ne rentre pas dans ces clous là.

Total : 200 euros ! Et sans le sourire de l’infirmière !

Voyant cela, il décide d’aller aux urgences d’Orléans.

Pour faire court d’une longue histoire dans sa durée : 12 heures en tout pour un examen physique complet, les urines et le sang. Durant son attente il compte pas 23 personnes sur des brancards dans son couloir. Le pauvre corps médical courre dans tous les sens, l’interne travaille à la chaine, on dirait un hôpital de zone de guerre ; Il ne manque plus que du sang ruisselant sur les murs et le sol ; par contre on peut profiter des râles de douleur et toute cette misère humaine étalée à tous vents.

Petite parenthèse :

Sur son ordonnance délivrée par deux différents médecins il peut lire comme anti douleur du Tramadol 50mgs, un opiacé ?! Un truc qui fait des ravages aux Etats-Unis, où des centaines de milliers de personnes se retrouvent accro. Comme d’habitude, en France on refuse d’apprendre des erreurs des autres et on file le pas en prescrivant une véritable cochonnerie pour la santé : c’est soigner à coup de massue. « Le Tramadol : un antidouleur aux effets secondaires redoutables » titre Le Parisien. « Le Tramadol, un médicament qui remplace le Di-Antalvic, aurait des effets secondaires importants. Cet antidouleur provoquerait notamment une forte addiction. »[1] Et lire la liste des effets secondaires fait froid dans le dos... Par deux fois en 24 heures ce diabétique sur deux ordonnances, il lui a été prescrit ce médicament ? Un conseil, soit vous prenez du paracétamol soit rien du tout mais surtout pas ce Tramadol qui est dénoncé dans la presse depuis au moins 2010...Pourquoi ces deux médecins de pratiques aussi différentes (1 généraliste, 1 urgentiste) en arrivent à prescrire un tel traitement ???

Il y a bien une médecine à deux vitesses...Pour le corps médical.

Car entre ces généralistes ou spécialistes bien installés dans leurs confortables horaires et la folie des urgentistes, on se rend bien compte que tout le système de soin repose sur les seconds nommés. Et c’est là qu’on élimine des postes, que l’on coupe des crédits et que l’on ferme des lits et même des hôpitaux en entier... Il est même question par proposition de cette ruffiante/méprisante de Buzyn, sinistre de la santé de demander à ce que les urgences revoient 30% des patients vers des généralistes...Qui ne prennent pas de nouveaux patients. Si, si il faut rire !

Mon pauvre diabétique n’en a pas fini car il doit trouver un diabétologue pour faire descendre sa glycémie sous peine de dommage collatéraux sérieux (AVC, crise cardiaque etc...) Il doit donc retourner chez un généraliste qui lui fera une ordonnance pour aller chez un spécialiste...Et tournez manège, le pauvre n’est pas au bout de ses peines, et comme le stress est mauvais pour son diabète...C’est une histoire sans fin comme un hamster qui tourne dans sa roue et qui s’épuise, s’épuise...Amen !

Et vous savez quoi ? Pour couronner cette belle journée, mon diabétique, lorsqu’il a quitté l’hôpital d’Orléans, et bien il a trouvé un papier de contravention sur son par brise. Ne trouvant pas de place sur le parking surchargé de l’hôpital, il s’est garé en dehors, et là, ben, ça fonctionne super bien la machine à racketter, paf ! Mais modernisme oblige, la somme qu’il devra payer n’est pas mentionnée, il la recevra par courrier... Comme un p’tit cadeau quoi !

C’est t’y pas beau la vie d’un malade longue durée en 2018 !!!

Georges Zeter/octobre 2018

 



Moyenne des avis sur cet article :  4.17/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • jymb 24 octobre 2018 17:31

    Si la vie était aussi facile pour les médecins de ville, ils n’y aurait pas cette désaffection de masse pour ce type d’exercice, un taux de burn out qui dans certaines régions atteint 50 %, et un taux de suicides 2 à 3 fois supérieur au reste de la population...


    En revanche je suis d’accord pour trouver odieux, infect, le racket du stationnement payant au dehors des hôpitaux, et pire encore sur les parkings d’établissement de soins...pas moyen de rendre visite à une parente âgée sans payer...idem pour appeler certains établissements avec des numéros surtaxés...

    • Christ Roi Christ Roi 25 octobre 2018 09:20

      Les médecins subissent de plein fouet la politique du président pour lequel vous étiez si fiers d’avoir veauté Vous prendrez bien conscience de ce que cela donne lorsque vous vous retrouverez malades dans un lit sans soin. J’espère que cela vous rendra plus intelligent 


    • George L. ZETER George L. ZETER 25 octobre 2018 09:35

      @Christ Roi
      apprenez à lire ! mon diabétique est dans son lit sans soin !!! qui vous dit que j’ai « veauté » pour minus macron ? il est certain que de lire de tel commentaire ne me rendra jamais plus intelligent !!!


    • Rincevent Rincevent 25 octobre 2018 12:34

      @Christ Roi


      De temps à autre, descendez un peu de votre croix, ça fait au moins trente ans que les hôpitaux subissent ce genre de politique !

    • Alren Alren 25 octobre 2018 13:51
      @jymb

      Il ne faut pas confondre parmi les médecins de ville les généralistes et les spécialistes.
      Si les seconds peuvent se permettre de faire attendre jusqu’à six mois pour un rendez-vous (les ophtalmologistes en particuliers) les généralistes se doivent d’accueillir les patients dans un délai raisonnable car ceux-ci peuvent-être atteint d’une maladie grave sans la soupçonner. Maladie qui doit être soignée en urgence, en hospitalisation.

      Ce qui amène le généraliste à faire « des heures supplémentaires ». J’en connais un, qui a une très forte conscience professionnelle, qui rentre chez lui régulièrement à 22 h ! Et s’il ne consulte pas le jeudi après-midi, c’est parce qu’il doit remplir des papiers, des papiers ...
      Il a fait des études brillantes et aurait pu devenir un des ces « mandarins » de la médecine. Il a choisi d’être généraliste parce que c’était plus humain.

    • George L. ZETER George L. ZETER 25 octobre 2018 14:03

      @Alren
      l’idée de l’article n’est pas de dire que tous les médecins sont des fainéants profiteurs, je conte un point de vue, et l’expérience de quelqu’un ; ce ne donc QU’UNE vision, rien d’autre.


    • Alren Alren 25 octobre 2018 18:25
      @George L. ZETER

      Le paracétamol, dont vous parlez dans l’article, provoque des maladies de foie qui peuvent être mortels.
      L’aspirine provoque de graves saignements d’estomac.
      La morphine provoque la constipation et l’addiction (chez certaines personnes).
      Cela bien sûr pour les personnes qui souffrant beaucoup en prennent à haute dose.

      Pour atténuer la douleur chronique, la chimio-pharmacie est assez impuissante.

    • foufouille foufouille 25 octobre 2018 18:38

      @Alren

      mon dieu ! le khmer vert oublie de préciser que c’est à la dose maxi et qu’il suffit de prendre un autre médicament pour éviter les brûlures d’estomac. la morphine n’est pas possible à obtenir à haute dose en dehors de l’hosto.
      la douleur chronique se soigne très bien en dehors d’un petit nombre de cas en utilisant deux antalgiques différents au minimum.


    • jymb 24 octobre 2018 17:41

      PS : Etre examiné par un médecin généraliste qui est à sa douzième heure de boulot, qui a fait une garde la nuit précédente et qui n’a pas dormi...100 % risque d’’erreur médicale et de non écoute 


      • George L. ZETER George L. ZETER 24 octobre 2018 20:00

        @jymb
        vous confondez urgentiste et medecin de ville... comme indiqué dans le texte !


      • jymb 24 octobre 2018 23:26

        @George L. ZETER


        Je ne confonds rien

        Ecrire un article pour s’épancher c’est bien , mais se documenter c’est mieux


      • Seudoo 25 octobre 2018 11:22

        @George L. ZETER



        Mais vous vous confondez médecins de campagne et médecins de ville, les premiers assurent les urgences la nuit au prorata du nombre de médecins sur leur zone ( Sept médecins : une garde de nuit environ par semaine). Les seconds n’ont pas d’astreinte d’urgence la nuit parce qu’ils sont proches d’un service d’urgence ou qu’il existe des services médicaux libéraux d’urgence à domicile type SOS médecins.

      • zzz'z zzz’z 24 octobre 2018 17:56

        Quand on a une ALD, c’est clair que quand on déménage, il faut retrouver un spécialiste qui la concerne ! Ceci dit, l’ALD n’étant pas éternelle, il faut aussi trouver un médecin traitant pour son renouvellement. 


        La moralité de l’histoire, c’est quand on est malade, il faut verser son écot périodiquement ! Et après un moment, on apprend que les voyages en ambulance ne sont pas faits pour les chiens…

        • foufouille foufouille 24 octobre 2018 18:16

          @zzz’z

          mon ALD est renouvelé automatiquement depuis 17 ans. c’est un prof de la salpêtrière qui l’a faite, ça aide beaucoup.


        • zzz'z zzz’z 24 octobre 2018 18:38

          @foufouille

          Mon spécialiste m’a dit il y a 2-3 ans que si il me la reconduisait, il se ferait taper sur les doigts… Mon toubib étant parti en retraite… J’ai donc fait refaire 3 mois par une remplaçante dans un cabinet, ce qui m’a permis d’obtenir la prise en charge du traitement qui m’a guéri.

        • foufouille foufouille 24 octobre 2018 19:46

          @zzz’z
          c’est la CPAM qui prendrait des risques avec moi, en théorie c’est génétique. normalement sauf cancer, c’est à vie une ALD. tout dépend de ce que tu as.


        • George L. ZETER George L. ZETER 24 octobre 2018 20:01

          @zzz’z
          super ! à vous lire yaka !!!


        • George L. ZETER George L. ZETER 24 octobre 2018 20:07

          @zzz’z
          le sujet n’est pas le renouvellement des ADL, mais le fait qu’il n’y a pas de prise en charge pour les maladies périphériques causées par le diabète, entre autres des infections urinaires...hey le gars faut lire un peu !!!


        • Seudoo 25 octobre 2018 11:36

          @foufouille


          La durée maximale pour une ald est de dix ans renouvelable depuis avril 2017 avant cela c’était 5 ans. lien
          Ce n’est donc jamais à vie . Même un paraplégique doit faire renouveler son ald tous les dix ans dès fois qu’il passe par Lourdes entre temps. C’est stupide mais c’est comme cela.


        • Seudoo 25 octobre 2018 12:21

          @George L. ZETER



          Il propose une information approfondie sur le diabète, un soutien et des conseils adaptés aux besoins de chacun.
          Il permet de mieux gérer son diabète pour éviter de voir :« sa glycémie faire le yoyo ».

          Le vrai problème que vous soulevez hormis le fait que les ald ne peuvent couvrir tous les frais afférents aux maladies qui les justifient, est le problème de ces 5 millions de personnes en France qui n’ont pas de mutuelle. Prenez n’importe qu"elle personne sans mutuelle, si lui arrive d’avoir une infection urinaire elle devra payer les frais qui ne sont pas pris en charge pas la sécu.
          Le réel problème est là : on libéralise la prise en charges des soins. Et ce n’est que le début ...

        • foufouille foufouille 25 octobre 2018 12:39

          @Seudoo

          j’en ai une depuis 2001 qui est renouvelée automatiquement sans avoir consulté le moindre spécialiste ni fait un EMG.


        • foufouille foufouille 25 octobre 2018 12:41

          @Seudoo

          de plus, il n’est pas écrit pour quel maladie j’ai cette ALD donc c’est le médecin qui met ce qu’il veut dessus comme une coloscopie qui n’a aucun rapport avec.


        • foufouille foufouille 24 octobre 2018 18:24
          "« Etes vous un patient du docteur xxxx ? » Non je viens d’arriver dans la région ! Ah désolé, le docteur ne prend pas de nouveau patient ! » Réponse devenue presque automatique dans notre pays, particulièrement en campagne. Ben oui, comme partout, dans tous les secteurs, plus personne ne veut subir les inconvénients du métier."
          les nuls ont toujours de la place dans leurs cabinets, il recopiera juste l-ordonnance. un médecin a le droit d’avoir une vie c’est normal que beaucoup ne veulent plus faire 70h pour ton plaisir et finir par avoir un AVC proche de la retraite.
          on ne va vivre en campagne si on est malade et qu’on ne veut pas consulter en secteur 2.
          ton diabétique ne risque avec sa glycémie vu que c’est au bout de dix ans, les effets secondaires. rien avec tes malheureux 50mg de tramadol.
          j’ai zéro effets secondaires avec 1100mg de naproxene plus 3 acupan plus 3 opim avec paracetamol. spasfon en rab pour les intestins.
          ,

          • George L. ZETER George L. ZETER 24 octobre 2018 20:05

            @foufouille
            ahah ! on ne va pas vivre à la campagne... ou les loyers sont divisés par 2 ou 3 comparés à la ville, donc questions de moyen : le truc c’est espérer ne pas être malade : quant à tes 1100mg de naproxene...es tu bien sur de ne pas avoir d’effets secondaires, car à te lire j’en doute !


          • foufouille foufouille 24 octobre 2018 20:12

            @George L. ZETER

            pour le loyer faut avoir un gros coup de bol vu le nombre de taudis chez toi. j’ai vécu dans le secteur des années.
            c’est 2x fois 550mg, évidement. non aucun effet secondaire et je remonte doucement la pente pour la première fois en 26 ans.


          • colibri 24 octobre 2018 19:38
            Le mieux est sans doute de ne pas aller chez le médecin , on ne s’en porte pas plus mal , mais de se soigner comme avant avec les simples .
            Il n’est pas certain que ceux qui vont régulièrement chez un médecin ou dans les hôpitaux , et qui en ressortent avec des ordonnances bien remplies et des examens agressifs , vivent plus veux que ceux qui n’y vont pas .

            • George L. ZETER George L. ZETER 24 octobre 2018 20:08

              @colibri
              avec une glycémie à 5,0... se passer de la medecine s’appelle du suicide !!!


            • colibri 24 octobre 2018 20:12
              @George L. ZETER
               d’où cela vient il ? les gens deviennent souvent diabétique après une longue utilisation de médicaments qui déséquilibre le foie .Un diabète ne tombe pas tout seul par hasard .

            • colibri 24 octobre 2018 20:17

              @colibri

              Et quand je parle de ne pas aller chez le médecin c’est quand tout va bien , or nombreux ceux qui y vont pour un contrôle de routine .Il est bien rare que tous les examens soient parfaits , il y a toujours un taux limite de cholestérol ou autre , alors on en ressort avec des statines , du lévothyrox (vous êtes limite mais il vaut mieux en prévention vous dit-on ) , or tous ces médocs vous détraquent .


            • George L. ZETER George L. ZETER 24 octobre 2018 20:18

              @colibri
              juste dans le mille ! bravo ce diabete a été provoqué par le crestor, une statine distribuée comme des bonbons soi-disant pour controler le cholesterole


            • foufouille foufouille 24 octobre 2018 20:25

              @George L. ZETER

              avec 5g, c’est direct les urgences ou la pharmacie pour l’insuline.


            • foufouille foufouille 24 octobre 2018 20:32

              @George L. ZETER

              n’importe quoi, le cholestérol est un marqueur du diabète, c’est ce qui se passe quand tu ne peut plus stocker des glucides, le foie le transforme en cholestérol puis si nécessaire en triglycérides.
              tes connaissances médicales sont de zéro. on dirait du rosemar.


            • George L. ZETER George L. ZETER 24 octobre 2018 20:38

              @foufouille
              tres instructif de dialoguer avec un prix nobel de medecine... merci pour toutes ces lumieres !


            • foufouille foufouille 24 octobre 2018 20:51

              @George L. ZETER

              je te mettrais bien un lien vers la FAC de médecine mais ce ne serait pas écrit en langage khmer vert qui a la science infuse.


            • velosolex velosolex 25 octobre 2018 10:13

              @foufouille
              Mon pauvre ami ....

              L’affaire du cholestérol est un montage remontant aux années 60, qui a permis aux firmes de faire du chiffre sur des gogos de votre espèce. en leur faisant avaler des statines.....Les graisses sont bien sûr un problème. Mais tout n’est pas dans un tube à essai. Obésité, alcool, sédentarité, tabac, voilà les vrais problèmes. Le taux de cholestérol ne signifie plus grand chose si vous vous bougez le cul et que votre indice corporel rentre dans les normes. 
              Le sucre est LE grand poison....La condition de l’extension de la médecine. 
              La connerie en étant un autre

            • velosolex velosolex 25 octobre 2018 10:33

              @colibri
              Tout comme le Parkinson, les cancers et la plupart des maladies dégénératives....La montée des pesticides n’y est pas pour rien. On peut faire attention à ce qu’ on mange, mais on n’est pas maitre de ce qu’on respire, ni de la pluie qui vous tombe sur la gueule, elle aussi impactée. 

              Après le scandale du glyphosate, qu’on enterre, qu’on nie, qu’on minore, voilà l’affaire du metham soduim.....« kalachnikov »... Inquiétudes autour du métam-sodium, le pesticide

            • foufouille foufouille 25 octobre 2018 11:09

              @velosolex

              encore un taré vert. je n’ai jamis pris de statines, pauvre tache. le sucre est composé de glucides comme les patates. je te souhaite un bon cancer que tu demanderas à cabanon de soigner.


            • velosolex velosolex 25 octobre 2018 11:50

              @foufouille
              Ce genre de sortie, qu’on qualifie de projective, en dit beaucoup plus sur vous que sur moi. Je n’aurais pas la cruauté de commenter davantage. 


            • colibri 25 octobre 2018 11:54
              @velosolex

              Tout comme le Parkinson, les cancers et la plupart des maladies dégénératives....La montée des pesticides n’y est pas pour rien. On peut faire attention à ce qu’ on mange, mais on n’est pas maitre de ce qu’on respire, ni de la pluie qui vous tombe sur la gueule, elle aussi impactée. 

              Si tout le monde mangeait bio , et boycottait les cultures industrielles , il n’y aurait que du bio , 
              c’est parce qu’il y a des ignorants , des moutons qui croient tout ce qu’on leur dit et ne réfléchissent pas que les industries paysannes cultivent encore avec des pesticides :si ils ne vendaient pas il ne continueraient pas .

            • france 25 octobre 2018 12:07

              @velosolex

              Oui en effet, le cholestérol est au corps humain ce que le pompier est à l’incendie. L’excès de cholestérol montre que l’organisme lutte contre l’inflammation. Aujourd’hui on sait que les sucres raffinés- dont finalement le corps n’a pas besoin car toxiques (Le corps metabolise lui même ce dont il a besoin) sont délétères et agressent l’organisme conduisant à des pathologies. Ne plus consommer de sucres raffinés ne peut être que bénéfique et franchement tout fonctionne beaucoup mieux. Il faut se dire que le corps s’exprime par la « Mal A Dit » . N’oublions pas que la médecine moderne est sacrément en perte de vitesse et que si elle n’elargit pas son champ de vision et son approche elle est appelée à disparaître ou bien fournisseur officiel de toxicomane. Il faut bien comprendre que nous sommes à un tournant et que si nous continuons à nous opposer à Mère-Nature elle nous considérera comme un parasite comme elle a fait avec les dinosaures...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès